Vous êtes sur la page 1sur 18

^G

lit !99pFpositions >p.56


1 soutlgneles prépositionsdansI'articl,ecl-dessous.Faisde mèmedanstesphrasessulvantes,
et écrisensuitece qu'e[es introduisent.

MesStarset Moi
Réalisg!3r lretitia Colombani.
Dti\l':t \ l; ttl; \trl u':tì\lt:n Avec: Kad Merad, Catherine Deneuve, Emmanuelle Béart...

Passionn s actrices,Robertestsansdoutele fanle pluscollantdu cinémafranqais.

Agentde serviceIa nuit dansunegrandeagenceartistique,il consacretoutessesjournéesà "ses. stars,


gu'il suitsansrelàche,et dont il ntrésitepasà semèlerde la vie

Réuniessur un mèmetournage,sestrois actricespréféreesdecouwentunjour qu'ellesont Ie mème


problemtauec le mèmefan.Ellesvontalorsdeciderglgs'unirggglui réglersoncompte:ellesétaienl
sesidoles...ellesvontdevenirsonpire cauchemar
!

Sortie dansles salles:le 29 octobre 2008.


Info: www.universalpictures.be

E,$crr,cttor -dl. cr,o q.to.l??ol


Arnaud
parl@Fnrm."..
[xi[*_ c_u-.. It
|| enpartai@ffes jours.. .F*_+ _GU
[..pf )
.......+.......trl/..,.
...........C...C* .ert*C.nr-+"["d+
l*J
Nosamisserontheureuy'î'la voir. .l
Arnaudne pourrapasallerau
.--
Heureuse
menQouy'eux,_l.ofl^^tbAoh..^

Soulignetoutes Lesprépositionsdanste texte suivant.

Vendredine pouvaitplusètre loin.Toutà coup,Tenntomba en arrétdevantun massifde magnoliasenvah


le lierre,puisavangapasà pas,lesoreillesdressées,
le coutendu.Enfin,il s'arrèta,le nezcontreI'un destroncs.
Alorsle troncs'agitaet le rirerlgYendrediéclata.[lndien avaitdissimulésatète_lsglun casquede feuilleset de
fleurs tout son corps,il avait dessinéavecdu jus de genípapo- une plantequi donneune teintureverte
'enroulantjglgggle sescuisses
quandon casseunede sestiges- desrameauxet desfeuillesqui montaient
et glgsontorse.Ainsídéguisé omme-planteet toujoursriant aux éclats,il exécutaune dansetriomphale
puisil sesauvaà toutesjambesversla mer Eglse laverdanslesvagues.
autourde Robinson,
MichelTOURNIER, ou lo Viesauvage,
Vendredi éd.Gallimard FolioJuniorn" 445,2oo7.
Jeunesse,

3 Écristes prépositionsqui conviennentdansles phrasessuivantes.

ll était assis....dgJt-al-.. un fauteuil.


A la sortie.... CIL
.....
..... ..l'école,ellese rendra .aj-6......desamis.
onpeutrouler..........$- vé|o.......-,,\.l},lt........lestrottoirs.
On peut to ujourscompter '-....-/;LiL........
l ui.
Caché )S|*1*[.... la table,l'enfantécoutaitla conversation sesparents-
-d*q...........
vacances, il va ......-Q/11 trois amis.
ltalie........-Q,$lf .....
D.Uft'nHt.. les
Lebateau-mouche passait ASI-tn.- le pont.

68
.M$d^.. desannées, elleespère faireunecroisière dS-nS..... lesmersdu Sud.
touscesproblèmes
Ellediscute".-O\-e-......".-...... ---GIlJf--e... sess@urs.
Queprendrez-vous __Crgfrr.fÌ_1J- dessert?
ll lui a offert deux disques--".{.N{f/L. son anniversaire.
Ne parspas.ASA6__..._ dire au revoir.
Legàteauétait couvert -- gL---..... crèmeau chocolat.
Nouspartirons
' --6IKIIÚ*
--dù -..,leleverdu soleil.
---
volture.
Effe voyage _-lgÀL-........__.....
mobylette-".di!ffgfi,.Lma maison.
Ellepasse.- -d-."-.......-...
Jevais .CIS7.11 -...le dentiste.........-..f,, quatreheures.
...........-.
Jevais -f-.".......-.Paris--€JA/5A.-.. quelques jours.
troisheures.
ll faut quevousayezterminécetravail--. ....d-............"--...
llse dirigelentement.-.f-bfjD--.--la gare.
/JAArà -...-toi,je ne pourraipasallerau cinéma.
Cesgensont été secourus -/rqt\-.... trois jeunesenfants.
couÉ
Erre - $R.nnf$*g3oi!.
l'écrah, deux homm es se battaient.
- -*.....- -..." -........

.-.-
o Les conjonctions > pp.56-57

Soutignedanstes phrasessuivantestoutes les conjonctionsde coordlnationet


pécise ce qu'etÙes
retient.
Cr-\ ,aS
un éclairau chocolatou uneta@!g$e I
Prendras-tu

Jene l'aivu 4ihierplaujourd'hui.


-->.=J. r

;il;ffi;il;;";,d;;;;;i;
versdixheures.
TR9tgi partirons
.-- - -- -4--{Jd.EL'h'.of i|.-/à...

Robinet toi avezété à la mer dimanchepassé.

perapasà la répétition il doit allerchezle dentiste.


-----\r{>p

6,
Que[type de phraseintroduisent les conjonctionsde subordinationsoutignées?

OuandThomasrentrachezlui,sa mamanlui dit quequelqu'unl'attendaitdansle salon.

Sonami étaitvenule voirafinou'illui expliquedesrèglesde grammaire.

Bienou'ilfùt trèsfatigué,Thomasse remit au travail.


Tq
.......-.-r....-{........
sonami partit,Thomasallumala télévision.
Lorsoue
îe.
2 Soulignetes conjonctlonsde subordinationdans tes phrasessuivantes.

Depuisque le voyageurétait descendudansla vallée,le paysagen'avaitpaschangé.


Hélènedéclaraqu'elleallait dormir.
À leur retour,dèsqu elleeut rangéla voituresoussontoit de roseaux,Tante
5a mamanlui proposaune promenadepour qu'ellesechangeun peu lesidées.
Ellene comprendpascettematièreparcequ'ellen'apasassistéau cours.
Si tout se passebíen,j'arriveraidemain.
Commeil quittait son bureau,le directeurarrivait.

3 Comptètetes pointittés à t'aidede conjonctionsde subordlnation.


^(^f\aqr+',
$ìJ*AI;1-fl'. il seraguéri,nousironsau zoodAnversaveclui.
Elleaffirme 1]'11l ...-.vous n'avezpasdit la vérité.
Tu as eu une heúrede retenue.{.Sm qtfau n'avaispasremiston devoir.
il n'avaitpasétudié,il ne put pasrépondreaux questionsde l'interrogation.
tu auraisde meilleursrésultats.
tu étudiaisdavantage,
il fait beau,lestouristesvont à la plage.
Elleestsortiede la maison$"QJflS--q/r" l'entende.
t - l. .-
ll eut un accident{9tr!0".qí il avaitrbruléun feu rouge.
- Allo?Vanessa ? oui,oui,!1US^aihmfl#r je t'attendraipourallerfairelessoldes
bienà l'heure, f ..(gff*Jh-4*
je n'aiplusrien à me mettre,autantdépensertous messous.
Ma mèreserafurieuse elle apprendraque tout mon argentde pocheest passédansdesfringues.
F-'nmfqJ
pour le mariagede ma lceur et je veux ètre à mon avantage,
tu comprends? je suíssa demoiselle

70
O Exercices de coordination
de synthèsesur lesconjoncti,ons
et de SubOrdinatiOn > pp.56-57

Dansìes phrasessuivantes,souligneÙesconjonctionsde coordination


dans te tabÙeau.
et les conjonctlonsde subordinationet ctasse-Ùes

I 'r
Lorsqu'ilarriva,le spectateurdemandar " Où est passéce diablede prestidigitateur
Letempsne changerani l'un ni l'autre.
du thé lg du café?
Prendrons-nous
ll vient d'acheterun tableaurareet couteux.
Mon frèrene savaitpasgglil devaitpartiren vacances.
Jepense
'- que vousserezchoisis,
ton frèreet toi.
ll est douémaisla malchancele poursuitsanscesse.
ou un film scientifique'
ll m'a dit{u il viendraitet que nousirionsau cinéma.On y passeun film d'épouvante
carcettesituationn'estpasdésespérée.
ll ne faut pass'énerver
Où allons-nouspartiren vacances? EnAutricheou en France?
LAutricheest un très beaupays,maisje préfèrel'ambiance Nousironsà Marseille.
frangaise.
Savez-vous
g|il faut remettrece dossier?
Lesvoisinsne pourrontvenirni aujourd'huini demain.
ll n'étaitpaschezlui hieror il prétendle contraire!

r.hl _

o
te Synthèse:reconnaitretoutestesctiasses
de mots > pp.8-57

Lis attentivernent[e texte suivant.Soul,igneles prépositions,les conjonctions


de coordlnation,ùesconjonctionsde subordinationet ]es adverbes.
Ctasse-les dans [e tableauci-dessous.

Quandils ont sui la maison,quej'étaisle dernieren compositiond'arithmétique,9a afait une histoireterrible!


c'étaitde ma faute que Clotairesoit maladeet ait été absentlejour de la composition ! C'estvrai,quoi,
à la fin, íl faut bienÍ!!'il y ait quelqu'unqui soit dernierà sa place,ggg[il n'estpa
Papaa crié,il a dit gg je me préparais un bel avenir,ah ! là là ! etjgc'était bíenla peinede se saigner
aux quatre veinesggobtenir desrésultatspareils, maisqgg biensùr,je ne pensaisqu'àm'amusersansme dire
gg'unjour il ne seraitp]rrlà ggggsubvenirà.mesbesoins,
et gg5rlui,quandil avaitmon àge,il étaitjouioulgle pre-
mieret qqesonpapaétaitterriblement
fier de mon paparq!@il sedemandai I g valait23smreuxÈ me met-
tre lout desuitecommeapprentidansun atelierde n'importequoi,plg!ótqqede continuerà mefaireallerà l'école;
g!moij'ai ditgueSame plairait!!ende fairel'apprenti.Alors, et
papas'estmísà crierdestaslgchosesméchantes,
mamana ditpg'elleétaitsúreg je feraisun groseffortpgobtenir de meilleursrésultatù l'école.
SEMPÉ
et RenéGOSCINNY,Lo
rentrée FolioJuniorn" 1474,2oo8.
du PetitNicolas,

+*ML

2 Lis attentivementle texte suivant.


ÉcrisLacùassede chaquemot sou[igné.

C'étaitun deqryjgde commeq n'gconnait que!gou troisg!4une vieg!g!ont la lumi-


maiexceptionnels
glq souvenirs
nosité,le gout,llodeur d'enfance. gg celalui rappelait
Maigretdisaitun moisde mai de cantique, ! la
foissap1q!scommunion etgII premierprintemps glgParis,ggg[!q!était pql lui nouveauet merveilleux.
Dansla rue,dansl'autobus, dansson bureau,!l lui arrivaitde tomberg arrèt,frappéEI un g lointain,par une
boufféed'airg!!g par la tacheclaired'un corsagequi lg reportaientà vingt ou trente ansen arrière.
Laveille,4 moment d'allerdiner,4 lesPardon, safemme lui avaitdemandé,pEEflE rougissante:
- Jene suispas!g à mon àge,dansunerobeà fleurs?
ridicule,
@ amisPardon, g soir-là,avaientinnové.Au lieude lesinviterg@,g5 ils avaientemmenélesMaigretdans
g petit restaurantglgboulevarddu Montparnasse gtous lesquatreavaientdiné à la terrasse. (...)
- ll y a !g ragoutde mouton?
GeorgesSIMENON, Maigretet lesvíeillards,éd. coll.Livrede pochen' 3tto3,zoo8.
LGF,

72
ces
: Cf,f.k,....cl,i
f.f.nn*a. au: ...d.ík-:
"gn-}..rnnh-n
rUrld
[S y..tt...fuNI\flL..tTtSrC
mois,.....

de'.......lpAdf-4.o,.h:.0....'....-..i.."...'...

il'......+À:..-.[un"on.r,*-0."..............
eux:.......fy1-
Ét"rr -
en,...-.-ln ,n,
1gi..b-*k.rh................... --.gd.[..1r-".-g^..[*..-Cn-di\,i..
r
du'.súÍ....
ilr&p',' ". i^Ai.ts,a..-.........-..................-.. g,rt-h-di"\*ú.ú;tad

car:
cela:
l u i :-

3 Créeun texte à partir de ta phrasesuivante:

pour l'anniversaire
a décidéde préparerune énormeféte d'anniversaire
Vanessa de sa copineMélanie.

D'abord

Ensuite

Or

De plus

Etpuis

Mais

Parconséquent

Finalement

7S
4 Écrista ctassede chaquemot soutigné.

- Cedoit ètreglggi@gbei5 de l@!re còté du canal,dit ProsperLepicq'


Jugondeétouffaun ricanementg! redressa g!]unmouvementg3gg un colismince,enveloppéde papierb[g4,

ry]il tenait serrég I'aisselle.


paupières
ljavocats'étaitarrèté.$téte pointue pivotaitgI son cou long,à la pomme dAdam saillante.Ses
battaientsur sesprunellesd'oiseaude nuit,d'unj34, Íq!!g.'
- Chambryig,[... Je ne ry trompe pas'
Laroute de Vareddes...
Là-bas.Crégy...
grogna:
!g secrétaire
- Cepatelinest:inigle!
- Nousne !gvoyonspasdu mémeeil, riposta['avocat.
-Vous n'ètespasdifficile!
extrèmementglissante.
Labouedu sentierétait grasse, trébuchait.
Lesecrétaire
- Saloperie de temps!
la surfacedu canalde
Maleréoue I'onfút dansla deuxièmesemainede juín, une pluiefine tombait,gaufrant
l'Ourcq,tissantau-dessus de la Brie4 immenseet brillantetoile d'araignée'
- Jetrouve ce temps !4$ convenable, déclaraLepicq.Justela soÉede temps queje révaispqg cetteexpédition'
ll s'arrétade nouveau.
- pasde doute.c'est!!g derrièrece bois.Nousallonstraverserle canal.
-A la nage,pp@[!ry!? ironisaJugonde,exaspéré'
Enamont4l en aval,si loin que l'on pCrtvoir,ry pont'
chargéede sacsde chaux'À l'horizon,les
@ percherons4 garrotcrouteuxtiraientg Meauxune péniche
voiléesde brume,semblaientleurproprerefletdansun lac'
toursde la cathédrale,
p.VERy, Gallimard
de Saint-Agí|,éd.
lesdîsporus coll.FolioJuniorn" 458,2oo7.
Jeunesse,

une:...-o\f!,..gs.l--"...i-y1q,\ìf - "
très: ....-g1i[f-.!....-.........--...........-
....I ...
là-bas:...-Osd*f*
r", -Ì^..-"}-SJIA-
Ie, ...o![)c,...o-J..] traverser:

.-..t.I...........--................!l
crouteux:
u"rr,... fN[.];r]..h.1/]*i.........-.---
malgréque: leur,...4 c.|,.."...h-s*à..:.....--.........
deuxième:
'rh.P;",CI.sLj.
: rÀusi -".
de:
au-dessus .
[ylreflet, ".t\cmf...C,iít*...hu..t4,...nsJx

74
^--,
Gt La phraseverbateet la phrasenon verbale > p.5e
, ;;,;,;;;".;;,:
Repèreles phrasesconstrultesautourd'un verbeconjugué(Pverbates)
et ùesphrasesqui ne sont pasconstruitesautourd'un verbeconjugué(Pnon verbales).

Sovourez chaque moment


P.Verbsle

TGV Passepartout en Franff**

Fanttlutó'L

n't""tt
p- ,x,^J"gL.

Bf LGACOM vousEMMÈNE
0 ,.;erlql"
c
2 Lis attentivementÙetexte ci-dessous.
et entoure-Vs.6
Souligneles Pverbales.Repèreles P non verbaÙes

PéreCésaird)Père Barnabé)

PèreCésairearrive de la gauche,une pastèqqeà lo main'l'air bo


omoureusementavecun coin de son misérable
ll s'arrètedevant le banc en contemplontla cucurbitacée.llI'essuie
-habit.

-ú é
@@@
(lt entendarriver un autre chanoinederrièrelui. tl a justete tempsdecacherla pastèquesousle bancet des'asseoir

va,PèreBarnabé?
Ft. rn. t"nt.o-t" noustous.Entends-tudoncce bruit?
ét prendI'airétonné. que
Ou'est-ce
-. c'est?

cequeje donneraismoi aussipour pouvoirfestoyer!


mon bon Barnabé...
(ll soupire.)Ah,

se tèchetesbabines.Les
(Barnabé mimerteurdialogueavecleursmains')
deuxpèresvont ensuite

ire Césa

rna :1 recouvrlra
l'on parfu ue5
al onr.. et-'cinqou six
dorés-ll
rAih.l

la boucheavecsa manche.)
(Barnabés'essuie

@4 Dieu,j'en salive...
p"re g-drnaUé, il ne nousresteplusque le dessert!
Tien;:Père Tiburcenousarrive.
Legoîtt du socrifice,éd.
& PatricksEAS,
Afain DUCHENE coll.7en Poche,no20,mars2oo7'
Averbode,

76
Comptèteles buttesde la B.D.ci-dessousen respectantce qui est demandé:
P verbale P non verbale P non verbale P non verbale P
(,,/
\\

P non verbale P verbale P verbale

P verbale P non verbale P verbale

ts
o
d

o
I

ru
ll
o
z
ó
o
o
6
I

c
úi
N

o
s
'u
.o
o
f

E
À

D
ft| Laphrasede base > pp.60-61

SoutigneLeGNset encadre[e GV.


L f r d q u e m d L r fI , d f t u t L n e u I e r , ,
r
":t:
Leprésentateurdujourna|té|évisuMexique.
Danssachambre,Alice
e@
t.t Or"rn'"rrOo,td.rrFlni ourle ravitaillement.
photo{pendant
&rtpyonr frit 4_tbelles nosvacances
enSuisse.
Enathlétisme,la
championne
belge une nouvellefois sesperformances.
Lacérémoniedu mariageprincierlt=g3íffffiqsur toutes leschainesde télévision.

2 Ajoute un GNsujet aux GVproposés.


sefait par bateau.
lisentdesbandesdessinées.
apergurentla bandede voyous.
refusentde renvoyerla balle.
passerason permisde conduire.
avezeu très peur.
négocieun transfertde joueurs.
examinèrentl'itinéraireavecattention.
se mit à hurlerde toutessesforces.

3 @mposedes phrasesen ajoutantun Gv.


Lejusticiermasqué
Lejeu d'échecs
Quantaux gagnants,ils
Cepolicieraux aguets
Cetteinventionexceptionnelle
Lesjeunesscouts
Lemoisdejuillet
Lesmoquerieset lesricanements
Lebeaupaysageafricain
Lesquatrehótelsde la ville

4 cesphrasesnonverbalesde manièreà avoirdesphrasesqui se réécrivent


Transforme GNs+ GV.

d'unebon
Explosion

78
d'un immeubleà Binche.
Effondrement
--Ltx r:r"rnutitltli.nnl, el"[*A^i-sì DN
5 tesphrases
Lisattentivement €nc
sutvantes'
Ùes
Trouveet analyse du
comptéments verbe

Lefestivalauritmfi@fn cetteannéei
grandsuccès
c .D.v.
la soiréefinale'
Cettegrandevedettìfa-óEfrTEiE?fà GV e V+G[j1t*h
-ff
Tout le mondefp;fl:ìf de cet acteuravecenthousiasme' GV-> v+ G[Jtt^.|t.
c.T.V.
Leprésentat"u
E@l3-te!ot
p"nte à cejqun1acteyr' GV ->V + GN + GN top
c.D.v. c. c. v.
c".o.eai"nFit$ GV -> Y + ó

sonpère@ffiSiif qanslasalh. C--V -) V + Ght pcà p'


c.r.v.
b ."lgje
l.,F;rÈU" sonfilsauxjournalistes.GV -, V + GN pnap. + G N
c= ii--ffi-
resélèvetFaEntlpatiemmen{ffi@l'" GV -> V -r-C-N.
H"lH"i'.
Bruxelles.
Lesenfants@FìÈrè?rlp
1'V_> V + aN É-Ì",
Lesenfantslarrivèrent/àsept heures. GV->tl +0
Rntoinffi'rt-lu
- ne Iettre. GV a V + 6-l.'j
c.D.y
r-l
sonamie.
Lucielécri{à Gv-+! +,GU0^Lp
c.T.Y.
tucasFi4ous lessoirs. G\l ->v r @
enfa
Cesoir-là,les ava un film d'horreurà I'insude leursparents. &V-)VtGt'l
c. D. V.
Pendantla nuit,ifilii?*i( d'affreuxcauchemars. C_U -l V + GN

+ ('N p,^.-|s
+ V +GUFrl'"
-
songrand-Père
6le-là
rhédÈssem Paternel. GV -> V + GN ["'-Ì'
c.3.v.
Lesenfants[@[9e la Plageà cinqheures' GV-> V+ 6l'.Jî,--F
c-.v.
ce SarSor@normément à cevieuxtrainélectrique' GV -> \ + C-l'JF,r-l"
C=.v.
Caspar a bonnenouvelleà sesparentsdèsson retourde l'école. GVe V+ GN+GNfuúP'
chloé[qlÉr' lemoisdejuillet.
lglle.durant GV + V + GNnú|, .
cr.v.
c"uoy'e" GV ->Y + GN F*p
rirnEGffiÌa réponse
à Cauthier
durantl'interrogation
orale. G V -aV +cN +Gl\1"uLP
d.-EY.
Cespersonne{oTtffiélà I'héritaee.
ffi GV -) ! +GNP;P'
Maximda participélàce congrèsmédicalI'anpassé.
GV -' V + GNt*l'
c.T. v.
_,
t. .hrrff"rifiiG[rubitementunfeurouse.
zlDT. GV -) V-FGN .
tesenfantslFàfilîlde
' c.T.v.
.,.-..............-
à leursparents.
leursprolets GV -> V + C+-tprrp.
+ GN [u.q'.
c.T.v.
-ff punitiorl1|951[[]9 la semainepassée.
Ceprofesseu{5'ffipne
c.tV. GV->V+ GN + GNl ;1rrr-F
Cesproduitd"-""*"{ du Maroc.
cî.v. GV-) V + GN n*p
lesdimanches. GV + V + GN Pt- P
rrrousiliiii-s!ffir":"us

tous lesrapportsce matin. GY -> V + t-rrottorrr + GNJ .


c.r.v. c.D.V.
crampesd'estomac.
te patientlFEÎlîfrTfde L\J-)V+ Gkjf^iF
c.T.V.
ce*romm@[4 e l'avenirde sonfils. GV > V+ GNr.P
c.T.v.
Petralui@f
c.Ty.
desrosespourson anniversaire.
c .D.v. GV ->V + fr.Às*tctt.+ GKJ
soir.
VictorlelgjE racont4hier GV-)V + . + Pcoh
cD.Y.Lc.T.y.
rliJÈnffinit
-tJ' ' GY-) V + Pì.
c. 3.V t
Nourlt:EleTfrîffiî;lu!.r dèsnotrearrivée. GV -> V + rut*-P
CÍ.V.
Yb'H'rflY'#ú
6 Complètetes phrasessuivantesen respectantce qui est demandé.
Ledirecteura raconté
îC directdu V î C indirectdu V

distribue
Clémence à la sortiedesclasses.
îC direct du V îC indirectdu V

î C indirectdu V

parlait
Leconférencier
î C indirectdu V îC indirectdu V îC circde la P
Lesenfantsjouaient
îC indirectdu V îC circde la P

Lecara dévalé
îC direct du V îC circde la P

Maxences'estfamiliarisé
îC indirectdu V

Lenaufrasése cramoonnait ""iililil;ffiv----

Romaneattendait
îC directdu V îC circde la P

CetaÉisantravaille
î C direct du V

7 Composedes phrasesrépondantaux formulessulvantes.


Tu peux,si tu le souhaites,y introduire des C circ de ÙaP.
P + CNs+V + C indirectdu V + C indirectdu V

P -r GNs+V + C directdu V

P -r GNs+V + C indirectdu V

P - GNs+V + C directdu V + C indirectdu V

P + G N s+ V + Q

P -r GNs+V nètren+ C indirectdu V

P + GNs+V + C dírectdu V

8 Distinguetes phrasesà verbe éCre(V)des phrasescontenantBauxil'iaireétre (A). > P.61

Lisaestjolie. V
+-33
Lunaest très sympathique.V
Céfia est tombéedansla cour.ft
Mohammedest dansla cour. lz
Léoest un bon élève. V
Timothéeest de son avis. V
llinstituteurest là-bas. \,/ r . /
Lapetitefilleest bouleversée.A tlcl ogt V
LV. PD/VÉ
Elleest passéepar la fenètre.ft
Levoleurestdansla maison.I
Cegargonest en ltalie. V
Léaest alléeà la mer.
h
Peut-oneffacerI'expansiondu verbeétre?

r! l. íri: I '- : i.-':'::


o
Essaiede pronominaliserchaqueexpansiondu verbeéÉre.
Situ peuxle faireen utilisantle pronomle,!', il s'agitd'un attribut du sujet; rA - -_\
si tu as utiliséle pronomy,f s'agitd'un complémentindirectdu verbe. ttl*O':r- F' 6 6
L\} I
' rf
cytl- e,[
Complètele tableau ci-dessous en recopiantlesattributs du sujet et les C indirectsdu V que tu aurastrouvés.

C indirectsdu V

9 Lisattentivementtes phrasesci-dessous.E[[escontiennenttoutes un verbeétre ou un verbe


analogue.Soutignetés aftributs du sujet et précise quel.t€est leur ctassegramrnaticale
(Adi.- Gadj.- GN- GNPréP.- adv.)

a. CegargonettjelI!sn.ieu*.

b.Cegargonest un élèveconsciencieux.

c. Cegargonest

-
f. Cegargonparaitdansla lune.

i. Cegargondemeureun bon élève.


.- lì

plufleL
10 Écristoutes les phfasesde L'exercicepécédent au féminln, puls au
Queconstates-tuquant à t'accordde llattrlbut du suiet?
au féminin:
Phrases
a.
b.
c.
d.
e.
f.
g. LU'u: Aù.Ct
Iv
g2
au pluriel:
Phrases

'.".-;......"...q".:.....;v.rrxJa-ù*-uLol.!,]...i".-tc..rle

...-.......1..............................!.1

phrases
l.,es
11 Dans soutigne
ct-dessous, o. ,uu"r,an*i:"e
lesGV.NotetarègÙe
,)
LedirecteurestàRomecettesemain"........(*J;>..€)-.n*.-t....G-N..s*.FF
Jutieng!!tr-è-:m?l?-d9..............GV....-r-..,{qq*fn*...[tr.
Cestravauxdwie_nnenti ntéressants. ..!r"..............{.............1!...........-....-..............--..t..

Cesenfantsolt-!!I l''gr{ggx ..G-V


Cesjeunes gensrestentà Rome durant quinzelours.....fr-.Jy/-=)...J1,s-rr.[íf-..f..::r.........r........r:...........!].........\]...
t r"rte rn grind!úiijon.- .......GM..r..--2....ÀiAtI^.{.....r,.........-r...-.....-.....::..;.....?....-..----"")-"-.-+
"r
c" rrnta.".p"rritti llinrit* . ..-....(y...("=.{OS.r-O.ih.Art.....f-.r*--.-r.-............1..---.t-....rr....
Lechiensemble illujgldepuisledépartdesonmaitre....G.lj...-*.....:V-fdd[..(..'r..-'...............^.

12 Écrisun GNspour former des phrases.


semblenttrès gais. sont une sourced'ennuis.
est vrai. sont de vraiscascadeurs.
nts.
deviennentintéressa

13 Composedes phrasesrépondantaux formuÙes suivantes.


y
Tu peux,si tu Ùesouhattes, introduire des C clrc de P.

P + GNs+ V ,<étre> ou analogue+ GAdjatfribut du sujet.

P -t 6Ns + V nétre, ou V analogue+ GNPattribut du sujet.

P + 6Ns + V u étre" + GNPC indirect du Verbe.

P -, GNs+V,<ètren ou V anologue+ GNattribut du sujet.

P à CNs+V "ètre" ouV analogue+GAdvattribut du sujet.

+ Adjattributdu sujet.
P ì 6Ni +V ,,ètre,,ou V analogue

o
14 Lisattentivementlesphrasessuivantes. Repèrelesphrasestmpersonnelleset entoure-tes
(te( il> sujetne peutpasètre remptacé).
Soutigneensuitetescompl du verbeimpersonnel
et précisequeilBest Jeur > P.61

ll est en retard.

ll sefait tout petit.


faut de nouveaux
ll s'agitesur son banc.
ll s'agit
ll est questionde votrevoiture.

llyva,àParis

ll a fait de grosses
f autes.

ll s'agitd'un accidentsqqs

-{-_.GN-t
"..__ -rrtt-on,
.*,ruH&*
seuldansson

V I
-tSXÀ"
desp suìvantes.
pourchacune
[arèglederéécri,rure
15 Emploie TL irq0/trb[Uj +
"'- lé-b ijn..^s.r^-H.J*p-tg
+@Ì*"#
t
ll est encoretrop t6t.
,-,*=d* *".6rodV .1
- r$. + ueilausndsffir!.I
ll faut un passeporten règleQourentreren
,-ffiì.....!:;
{out de,uitJ
ll lui fautdel'arqent
î4'!:HYi3ll***
!
ll est question4e cetteterriblecatastrophe
tl
A r r . - |
.l

ll v va de la réussitede votremission.
r+ :l 1 GNj Mt h."
r-----'l-

,g="f...*.(*..uxs-)...........'........t.(.........-
84
ll pleutfoÉ.

ll s'agitd'unemissiondélicate.

tl pleutfdepuis
une semainl.|
--e-{*$j
16 répondantaux formulesindiquées.
Composedes P impersonnel.les

P + il + V impersonnel+ GNPcompl.du V impers.

P + il +V impersonnel+ GN + GNPcompl.du V impers.+ C circde la P.

P + il +V impersonnel+ GAdvcompl.du V impers.+ C circde la P.

P + il +V impersonnel+ GAdjcompl.du V impers.+ C circde la P.

P + il+V impersonnel+GNcompl.duV impers.+C circde la P.

17 Donnete type de phrasede chacunedes phrasessulvantes(n'hésitepasà consulterta


Synthèse théo fiqve pp. 5$6f).

Romarin,sauge,thym'.-'......J*h*o',t.Itr
f.Lsyl .t}s..[*hs-\.s- aCÍLt[- f" 5-g

6t

tci,it duset.:
manque +-h^rg"/)e"\letlhOl
JarL tnr\^hAl*r-ffi"s
endécemUre,
A étéfabriquée ".....-ffu1grp..-....*.D+..

?
cerui-ci
euecontient -+$roJfe piS*-bs-$l * "d;UueL *rq-u[-ef-f-n$sESe
S.6b

")