Vous êtes sur la page 1sur 9

UNITÉ 9

LE NOM COLLECTIF

Le français possède neuf catégories de mots selon l’ancien repartition dont l’un est le nom.
Le nom ou le substantif est le mot qui sert à désigner, à ‘nommer’ les êtres animés et les
choses; parmi ces dernières on range, en grammaire, non seulement les objets mais encore les
actions, les sentiments, les qualités, les idées, les abstraction, les phénomènes, etc. Du point
de vue de leur signification numérale, les noms se divisent en noms individuels et noms
collectifs. Nous allons aborder le nom collectif cette fois.
Après avoir fini d’apprendre cette unité, les étudiants peuvent :
1. Déterminer le nom collectif approprié pour compléter des phrases
2. Faire des phrases en utilisant le nom collectif

A. FORMATION ET EMPLOI

 DÉFINITION

Le nom collectif désigne un ensemble, une collection d’êtres ou d’objets. Le  nom collectif
désigne un ensemble, une collection, un groupe de personnes, d'animaux ou de choses . En
grammaire, on appelle noms collectifs les substantifs qui, quoique au singulier, désignent
une pluralité d'individus, une réunion d'êtres, d'idées ou de choses de même nature, par
exemple :
• foule (un ensemble de personnes)
• tas (un ensemble de choses arrangées sans ordre)
• bande (un groupe de personnes qui ont un but commun, généralement de soldats)
• série (un ensemble de choses ordonnées).
Souvent, les noms collectifs sont précédés par un article indéfini et suivis par un
complément de nom (presque toujours au pluriel) pour préciser de quoi on parle. Pour
rester sur les exemples que je viens de proposer, on pourrait dire une foule de gens, un tas
de livres, une bande de copains ou une série de questions.

Les noms utilisés pour indiquer un groupe d'animaux du même genre sont un exemple
très représentatif des noms collectifs. Pour en citer quelques-uns :
 un troupeau de vaches
 un banc de poissons
 un essaim d'abeilles
 une colonie de fourmis
 une volée de corbeaux
 une nuée de sauterelles
 une meute de loups

Il y a aussi beaucoup de noms collectifs qui concernent les arbres. On dit, par exemple,
une noiseraie pour indiquer une forêt de noisetiers ou de noyers, une oliveraie pour une
forêt d'oliviers, une châtaigneraie pour une forêt de châtaigniers ou une pommeraie
pour une forêt de pommiers. Vous aurez noté la terminaison -aie.
Lorsqu'on parle de personnes, on entend bien souvent :
 une multitude, synonyme de foule, donc un très grand nombre de personnes.
 une tablée, c'est-à-dire un ensemble de personnes assises à une même table.
 une horde, c'est-à-dire un groupe de personnes violentes qui provoquent du
désordre.
 un convoi, suite de personnes qui suivent la même route (par exemple, un convoi
funèbre).
 un amalgame, un ensemble de personnes (ou choses) différentes, qui n'ont rien
ou peu en commun.

 ACCORD DU NOM COLLECTIF


Dès qu'on commence à utiliser les noms collectifs avec le complément de nom, il y a une
question qui surgit spontanément : doit-on accorder le verbe/l'adjectif qui suit avec
le nom collectif (singulier) ou avec le nom du complément (pluriel)?

La réponse est : les deux, car cela dépend de l'idée qu'on veut transmettre, donc si l'on
veut mettre l'accent sur l'ensemble de manière individuelle ou collective et si l'action est
possible comme accomplissement du collectif ou des éléments individuels. Voici quelques
exemples pour élucider toute confusion sur ce point :

Exemples :
« Quand la domestique eut retiré le carré de toile qui couvrait un des grands paniers
d'osier, un tas d'objets disparates apparut au regard d'Elayne. »3
L'attention est sur l'ensemble qui apparaît face à Elayne.

« En dehors de nos patronages, il y a une foule de jeunes gens de toutes conditions qui
se trouvent plus immédiatement en contact avec la vie »4
L'accent est sur chaque jeune, mais aussi l'action se trouver convient le plus à jeunes gens.

« Un troupeau de vaches se bousculaient pour boire dans un abreuvoir fait d'un tronc
évidé. »
L'auteur a voulu mettre l'accent sur les vaches pour renvoyer une image où chaque vache
bouscule l'autre. D'autre part, pensez à la situation où il y a deux troupeaux de vaches qui
s'approchent l'un l'autre : là, on pourrait dire qu' un troupeau de vaches bouscule l'autre,
pour mettre l'accent sur les deux groupes.
(https://lefrancaisentrequatzyeux)

Pour mieux comprendre, l’explication ci-dessous pourrait nous aider :

RÈGLE

1. La plupart du temps, l’accord du nom collectif se fait au singulier,


c’est-à-dire qu’on accorde le verbe avec la collectivité représentée par le
nom.
2. Il peut arriver que l'accord se fasse au pluriel si le verbe se rapporte
plutôt à la multitude de personnes, d'objets, etc. compris dans le nom
collectif.

IMPORTANT

Pour bien accorder, on peut distinguer deux types de noms


collectifs :

1. Accord du verbe avec un nom collectif employé seul


2. Accord du verbe avec un nom collectif suivi d'un groupe prépositionnel

Accord du verbe avec un nom collectif employé seul

La plupart des noms collectifs commandent un accord singulier.

EXEMPLE

1. La bande est venue me voir.


2. La totalité est revenue à la charge.
3. Le groupe pense que j'ai raison.
4. Cette foule a défilé toute la nuit.
5. L'amas s'est détaché.
6. La majorité a raison.
7. Le monde est égoïste.

ATTENTION

Le nom collectif la plupart commande un accord au pluriel.

1. La plupart sont partis.

Accord du verbe avec un nom collectif suivi d’un groupe prépositionnel


RÈGLE

Quand un nom collectif est suivi d’un groupe prépositionnel, l’accord


dépend de l’élément sur lequel on veut insister. Dans ce cas, plus d'un accord
peut être correct :

1. Si on insiste sur le nom collectif, l'accord se fait au singulier.


2. Si on insiste sur le nom du groupe prépositionnel, l'accord se fait au
pluriel.

L'insistance peut s'effectuer sur le nom collectif qui précède le groupe prépositionnel.
Dans ce cas, l'accord du verbe se fait en fonction de ce nom.

EXEMPLE

La foule de gens a rejoint la place principale.

Il arrive qu'un même nom collectif suivi d'un groupe prépositionnel donne lieu, tantôt
à un accord singulier (exemple 1), tantôt à un accord pluriel (exemple 2). C'est l'auteur qui
décide de l'élément auquel il veut accorder une importance plus grande.

EXEMPLE

1. Un grand nombre d'élèves vient en cette saison pour s'amuser.


2. Un grand nombre d'élèves viennent en cette saison pour s'amuser.

Parfois, il est possible d’insister sur le nom collectif ou sur le nom du groupe prépositionnel.
Selon le sens que l’on veut donner à la phrase, les deux accords sont corrects. Il y a
toutefois des règles à suivre.

Noms collectifs suivis d’un Règles


GPrép
la plupart de, nombre de, quantité L’accord du verbe se fait avec le nom qui
de, grand nombre de, etc. suit le nom collectif, donc est généralement
au pluriel.
une dizaine de, une vingtaine de, L’accord du verbe se fait avec le nom qui
une cinquantaine de, etc. suit le nom collectif, donc est généralement
au pluriel.

une infinité de, etc. L’accord se fait le plus souvent avec le nom
qui suit puisqu’on a ici une idée de nombre
qui prédomine.

le quart de, la moitié de, le tiers L’accord se fait comme pour la règle
de, etc principale, c'est-à-dire selon le sens le plus
probable.

(http://www.alloprof.qc.ca)

B. EXERCICES

Exercice 1 :
Complétez les groupes nominaux ci-dessous avec des noms fournis :
abeilles – bonbons – chiens – chiffres – danseurs – feuilles – fleurs – gens – linge –
lunettes – moineaux – mouton – perles – personnes – rugby – tables – timbres – violons –
œufs

1. Une paire de
2. Une équipe de
3. Une foule de
4. Une douzaine d‘
5. Une rangée de
6. La meute de
7. Un collier de
8. Une série de
9. Une gerbe de
10. La collection de
11. Le ragoût de
12. Une pile de
13. Un paquet de
14. Un amas de
15. Un ensemble de
16. Un groupe de
17. Un millier de
18. Une couvée de
19. Un essaim d'
(https://www.tolearnfrench.com)

Exercice 2 :
Complétez les phrases avec les noms appropriés
bancs – colonie – foules – horde – mains – pléthore – ramassis – rame – tapis -
échantillonnage

1. Dans une rame il y a vingt ............... de vingt-cinq feuilles de papier.


2. Il peut y avoir 500 000 individus dans une seule ................... de fourmis.
3. Certains génies ont des .................. d'idées que d'autres ne font qu'exploiter.
4. Dans la grande pêche, ce sont les hélicoptères et les radars qui détectent les
..................de poissons
5. À l'automne, dans la forêt, le sol est recouvert d'un immense .................. de feuilles.
6. Les bonnes années il y a ................. de céréales, ce qui fait baisser leur cours.
7. Parfois, deux locomotives sont nécessaires pour tracter une ............. de cinquante
wagons de marchandise.
8. Une ............... de mauvais garçons ont envahi le stade pour en découdre avec le service
d'ordre.
9. Un .................. de pierres de toutes les couleurs nous était présenté dans la vitrine de
l'hôtel.
10. Après la fête, un ...................de vieux papiers gras et de canettes vides jonchaient le
sol.

Exercice 3 :
Choisissez la bonne réponse
1. Le groupe d'adolescents (a/ont) arpenté la campagne à la recherche de fleurs rares.
2. Une meute de chiens (a/ont) éventré les sacs contenant de la nourriture.
3. La plupart des gens (est/sont) partis dès la fin du spectacle.
4. Trop de chiens (est/sont) abandonnés en été.
5. Tant de choses (arrive/ arrivent) en ce moment que j'en perds la tête.
6. Plus d'un étudiant (a/ont) rêvé de ne pas assister aux cours.
7. Peu de gens (déteste/détestent) le chocolat.
8. Le tiers des voitures vendues (possède/possèdent) la climatisation.
9. Ma grand-mère ou mes parents (viendra/viendront) me chercher à la gare.
10. Le football, ou quelque autre sport d'équipe, (permet/permettent) d'apprendre la vie
en collectivité.
11. Toi et moi (est/sommes) d'accord sur tout.
12. Les enseignants, ainsi que les autres membres de l'équipe enseignante, (a/ont) décidé
de faire grève.
13. Vos amis et vous (sont/êtes) les bienvenus.
14. La cigale et la fourmi (est/sont) une fable de La Fontaine
(https://www.francaisfacile.com)

Exercice 4 :
Conjuguez les verbes entre parenthèses selon le sujet

1. Trop de gens (avoir peur) .................... de chiens.


2. Une troupe de forains (s’installer) .................. au village.
3. La foule des assistants (applaudir) ........................
4. Des bandes de jeunes (chanter) ...................... dans les rues.
5. Cette bande de jeunes (jouer) ....................... dans les rues.
6. Une bande de jeunes (rire) ...................... dans la rue.
7. La plupart de la vie (se passer) ....................... à attendre.
8. La plupart de ses jours (être voué) .................... au travail.
9. Une nuée d’oiseaux (se battre) ................. sur le cerisier.
10. Beaucoup de mes amis (s’en aller) ............................. .
(https://www.ortholud.com)
C. RÉFÉRENCES

https://www.tolearnfrench.com/exercises/exercise-french-2/exercise-french-15205. php

https://lefrancaisentrequatzyeux.blogspot.com/2017/02/les-noms-collectif grammaire
-exemples.html)

https://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais8547 .php

https://www.ortholud.com/accord-avec-le-nom-collectif-1.html

http://www.alloprof.qc.ca/BV/pages/f1274.aspx