Vous êtes sur la page 1sur 16

TE Connectivity

NOTICE DE MONTAGE ET D’ENTRETIEN


DES RACCORDS DE POSTES
HAUTE ET TRES HAUTE TENSION

energy.te.com

1
TE Connectivity

S O M MAI R E

1 – BUT DE LA NOTICE Page 3

2 – PREPARATION DES CONDUCTEURS Page 3

3 – PREPARATION DES RACCORDS BOULONNES Page 3

4 – COUPLES DE SERRAGE Page 4

5 – OPERATIONS DE SERRAGE Page 5

6 – MONTAGE DES RACCORDS DE JEUX DE BARRES Page 6

7 – RACCORDS A COMPRIMER Page 10

8 – RACCORDS A SOUDER Page 11

9 – ENTRETIEN PERIODIQUE Page 12

10 – TRI DES DECHETS SUR CHANTIER Page 12

energy.te.com

2
TE Connectivity

1 – BUT DE LA NOTICE
Cette notice a pour but de donner les éléments essentiels nécessaires à l’installation des
raccords haute tension, en vue d’obtenir des performances et une fiabilité optimales des
connexions.
Les recommandations ci-dessous doivent donc être scrupuleusement respectées.

2 – PREPARATION DES CONDUCTEURS

2.1 – CONDUCTEURS CUIVRE


Aucune précaution particulière n’est à prendre pour les conducteurs cuivre qui doivent
cependant être propres et débarrassés, par brossage à sec, de toute présence d’oxydation.

2.2 – CONDUCTEURS ALUMINIUM


A l’aide d’un pinceau, appliquer une couche de graisse neutre sur la surface du tube ou du
câble qui sera en contact avec le raccord.
A l’aide d’une brosse métallique (poils inox), brosser énergiquement la surface de contact
enduite de graisse neutre.
A l’aide d’un chiffon propre, retirer l’excédant de graisse souillée par les oxydes en ayant soin
de laisser une fine pellicule de graisse sur la surface.
Passer rapidement à l’étape suivante (préparation du raccord).

3 – PREPARATION DES RACCORDS BOULONNES

3.1 – RACCORDS BRONZE


Comme pour les conducteurs cuivre, aucune préparation particulière n’est requise pour les
raccords bronze. Il est néanmoins recommandé d’appliquer au pinceau une fine couche de
graisse neutre dans la gorge du raccord afin d’assurer une étanchéité de contact.

3.2 – RACCORDS ALUMINIUM


A l’aide d’un pinceau, appliquer une couche de graisse neutre sur la surface de contact du
raccord.
A l’aide une brosse métallique (poils inox), brosser énergiquement la surface de contact enduite
de graisse neutre.
A l’aide d’un chiffon propre, retirer l’excédant de graisse souillée par les oxydes en ayant soin
de laisser une fine pellicule de graisse sur la surface.
A l’aide d’un pinceau, appliquer une fine couche de graisse ENERTAL livrée avec les
connecteurs.
Les photos suivantes illustrent les 4 étapes décrites ci-dessus

Dans le cas d’une connexion aluminium sur borne cuivre, la même procédure telle que décrite
précédemment doit être appliquée.
La graisse ENERTAL appliquée améliore l’étanchéité et élimine tout risque de corrosion
galvanique car elle contient un inhibiteur de corrosion.

IMPORTANT ! Ne jamais appliquer la graisse ENERTAL sur les brides de serrage des
raccords.
energy.te.com

3
TE Connectivity

3.3 – RACCORDS BIMETALLIQUES


L’assemblage du joint bimétallique est réalisé directement en usine par TE Simel.

IMPORTANT ! Ne jamais intervenir sur l’assemblage bimétallique aluminium/cuivre en


resserrant ou desserrant la visserie

Pour la préparation des contacts de la partie connexion sur conducteur, se reporter


respectivement pour les connecteurs bronze et aluminium aux chapitres 3.1 et 3.2

3.4 – PLAGES

3.4.1 – Plages cuivre ou bronze


Aucune précaution particulière n’est à prendre. Les surfaces de contact doivent cependant
être propres.
Il est recommandé d’appliquer au pinceau une fine couche de graisse neutre sur la surface
de contact de la plage afin d’assurer une étanchéité de contact.

3.4.2 – Plage aluminium


A l’aide d’un pinceau, appliquer une couche de graisse neutre sur la plage de contact du
raccord.
A l’aide d’une brosse métallique (poils inox), brosser énergiquement la surface de contact
enduite de graisse neutre.
A l’aide d’un chiffon propre, retirer l’excédant de graisse souillée par les oxydes en ayant
soin de laisser une fine pellicule de graisse sur la surface.
Appliquer à nouveau une fine couche de graisse neutre avant le raccordement.

4 – COUPLES DE SERRAGE

Les couples de serrage indiqués ci-dessous doivent être appliqués sur tout type de raccords à
brides boulonnées. Pour tout autre type d’assemblage par boulons tels que pivots de raccords
Universels ou embases ajustables, se reporter aux indications inscrites sur le connecteur même.
Les couples indiqués dans le tableau ci-dessous ont été déterminés en fonction du type de visserie
(ou matière) et de ses dimensions.

Tolérance acceptable sur le couple appliqué: ±5%

TYPE DE VISSERIE
DIAMETRE
NOMINAL Alliage d’Aluminium Acier inox ou Alliage cuivreux (UA9)

(Iso/mm) (7075 T73) Acier Galvanisé


Raccord alu Raccord alu ou bronze Raccord bronze

M8 10 Nm 20 Nm 10 Nm
M10 21 Nm 37 Nm 21 Nm
M12 36 Nm 60 Nm 36 Nm
M14 55 Nm 80 Nm 55 Nm
M16 70 Nm 120 Nm 70 Nm

ATTENTION ! L’utilisation d’une clé dynamométrique est obligatoire.


Ne pas appliquer de graisse ni autre lubrifiant sur les filets des vis

energy.te.com

4
TE Connectivity

5 – OPERATIONS DE SERRAGE
Il y a lieu de considérer les trois étapes suivantes :

5.1 – MISE EN PLACE DES BRIDES OU ETRIERS


Assembler les brides ou étriers sur le raccord après introduction du conducteur dans le
connecteur en ayant soin de respecter la position initiale de livraison des écrous et rondelles.

5.2 – SERRAGE D’APPROCHE DES BRIDES OU ETRIERS


Effectuer un pré-serrage à environ 50% du couple nominal et en respectant les séquences de
serrage décrites au paragraphe suivant.

IMPORTANT : Veiller à ce que les brides ou étriers soient symétriquement assemblés


sur le raccord tel qu’indiqué sur le schéma suivant.

CORRECT INCORRECT

5.3 – SEQUENCES DE SERRAGE DES BRIDES

Les séquences de serrages d’approche et définitive sont décrites ci-après Elles doivent être
respectées afin de répartir uniformément les efforts dans le raccord et sur les conducteurs.
5.3.1 – Connecteurs d’extrémité pour câbles, tubes et bornes

Cosse à 2 brides (4 boulons) Cosse à 3 brides (6 boulons)

1 4 1 5 3

3 2 6 2 4

energy.te.com

5
TE Connectivity

5.3.2 – Connecteurs de jonction tube/tube et tube/borne

Jonction (2x4 boulons)

1 6 8 3

5 2 4 7

6 – MONTAGE DES RACCORDS DE JEUX DE BARRES

Le jeu de barres est l’organe essentiel d’un poste ; les raccords doivent donc faire l’objet d’un
montage précis et rigoureux.
Il y a lieu en particulier de bien vérifier :

- Les séquences de serrage telles que décrites précédemment.


- Les positions des brides dans les raccords fixes ou coulissants.
- La position du tube sur les raccords à dilatation

6.1 – POSITION DES BRIDES DES RACCORDS COULISSANTS

Il y a lieu de bien vérifier la bonne position des brides et le coulissement du tube.

Support à bride simple en position fixe Support à bride simple en position coulissante

Bride en appui
Bride en appui
sur le corps
sur le tube

Nota : La même bride peut être utilisée en version « coulissante » ou « fixe » en la retournant.

energy.te.com

6
TE Connectivity

6.2 – REGLAGE DE LA POSITION D’INSTALLATION DES SUPPORTS ET EMBASES COULISSANTS

La cote B correspondant à la position du tube dans le raccord (fig 1) ou de l’axe dans la lumière
(fig 2) ou enfin du guide dans le tube (fig 3).
La cote B dépend de la longueur du tube, des températures ambiantes minimum et maximum
du site, de la température d’échauffement du tube en fonctionnement, ainsi que de la
température de pose.
Nota: Pour les raccords équipés de plaquettes de températures graduées (gamme CNER), se
reporter à la notice complémentaire d’installation « 2233391-1 ».

Raccord à brides coulissantes Raccord sur axe coulissant Raccord à tige guide

B B
B
Fig 1 Fig 2 Fig 3

Les courbes ci-dessous correspondent à une installation de jeu de barres en aluminium


seulement.

Les trois graphiques permettent de déterminer


rapidement la cote de montage B en fonction de la
longueur Maxi du tube. Les courbes correspondent à la
température de pose.
Exemple d’utilisation :
Pour un tube de longueur 19m installé à une
température de 18°C sur un site dont la température
minimale dans l’année est de -30°C. La cote de réglage
B sera d’environ 22mm (Voir graphique ci-dessous)

energy.te.com

7
TE Connectivity

6.3 – REGLAGE DE LA POSITION D’INSTALLATION DES PONTS DE CABLES

Les raccords à dilatation de jeux de barres à support coulissant sont équipés de ponts de
câbles.
Le pont de câbles doit être installé de façon qu’il ne puisse jamais être en butée sur le support
coulissant à l’occasion de températures maximales d’exploitation (température maxi du site +
échauffement du tube).

Cmini

La cote de position Cmini du pont


de câble dépend de la longueur
du tube de l’installation.
Exemple : Pour un tube d’une
longueur L= 15m, la cote de
montage du pont de câble Cmini
sera de 45mm environ (voir
exemple ci-contre).

Il est entendu que les valeurs du


graphique correspondent à des
tubes en aluminium

6.4 – REGLAGE D’UN JEU DE BARRE COMPLET


Dans le cas d’un jeu de barre complet utilisant une combinaison de raccords coulissants et de
raccords à dilatation, on pourra également utiliser les graphiques précédents pour déterminer
respectivement les cotes de réglages B1 et B2 puis C1 et C2. (Voir schéma ci-dessous).

Sens de la dilatation lors d’un échauffement


L2
L1

B1 C1 C2 B2
Support
Fixe Raccord coulissant Raccord à dilatation

Exemple : pour 2 tubes de longueur 9 m soit L1=9 m et L2= 18 m à une température de pose
Tp= 10°C et pour une température de site mini de -20°C.
On obtient alors B1= 9 mm et B2= 18 mm.
Puis on obtient C1mini= 30 mm environ (pour vérification) et C2= 60 mm environ

energy.te.com

8
TE Connectivity

6.5 – METHODE DE CALCUL

Il est également possible de calculer précisément les cotes de réglages B et C (ainsi que B1,
B2 et C1, C2) à l’aide des formules suivantes en particulier dans le cas d’un jeu de barre de
grande longueur et/ou de températures minimales extrêmes.

Les données suivantes sont nécessaires :


Tp : Température de pose (en °C)
Tmini : Température minimale du site (en °C)
TMaxi : Température maximale du site (en °C)
Δθ : Echauffement maximum du conducteur en fonctionnement (en K). L’échauffement (K) est
la différence de la température relevée (°C) en fonctionnement et de la température ambiante
(°C) au même instant.
L, L1 et L2 : Longueur du tube ou du jeu de barre (en m)
φ= 2.3 (coefficient de dilatation linéaire de l’aluminium)

Calcul de B:
Application numérique avec :
Formule
Tp= 20°C ; Tmini= -40°C et L= 22m
{ }
{ }

{ }

Calcul de C
Application numérique avec :
Formule
Tmaxi= 30°C ; Tp= 20°C ; Δθ= 45K et L= 22m
{ }
{ } 
{ }

Utiliser les mêmes formules pour les calculs respectifs de B1 et B2 ainsi que C1 et C2 dans le
cas d’un jeu de barre utilisant un raccord coulissant et un raccord à dilatation tel que décrit en
6.4.

Nota : On considère dans le calcul de C (ci-dessus) un jeu de fonctionnement minimum de


5mm.

energy.te.com

9
TE Connectivity

7 – RACCORDS A COMPRIMER

Les raccords à comprimer ont été étudiés pour un sertissage de type hexagonal. Les
performances mécaniques et électriques des cosses et manchons à comprimer ne peuvent être
obtenues que si toutes les précautions indispensables lors de leur mise en œuvre ont été prises.

7.1 – CHOIX DES MATRICES E

Les raccords sont définis pour être comprimés avec des


matrices dont la cote sur plat (E) est indiquée par nos soins
et mentionnée sur nos produits et/ou sur nos plans.

7.2 – PREPARATION DU CONDUCTEUR

- Installer une frette d’extrémité avant de couper le câble.


- A l’aide d’un pinceau, enduire abondamment la partie de câble à introduire dans le fût
avec la graisse ENERTAL.
- Brosser énergiquement la partie enduite de graisse.
- Insérer le câble jusqu’au fond du fût du manchon en ayant soin d’enlever la frette en
début d’introduction.

7.3 – COMPRESSION

- Régler soigneusement la position des matrices dans les mâchoires de la presse.


- Caler le câble pour qu’il reste dans l’axe du manchon positionné dans la presse.
- Soutenir le manchon ou la cosse en début de sertissage en exerçant une force
contraire à la déformation dès le début d’une apparition éventuelle de courbure.
- Les matrices doivent être en contact à l’issue de chaque compression.
- Chaque nouvelle compression doit chevaucher la précédente au minimum du tiers de
la longueur de la passe précédente afin d’éviter le cintrage des manchons ou des
cosses.
ème
- Faire pivoter le manchon autour de son axe de 1/6 de tour avant chaque nouvelle
passe.
- L’opération de compression n’est terminée que lorsque toute la partie « à comprimer »
a été matricée.
Câbles homogènes Câbles Alu/Acier

energy.te.com

10
TE Connectivity

7.4 – FINITION

Au cours de la compression de manchons ou de cosses et sur certains conducteurs, il est


possible qu’une bavure se forme. Ceci n’enlève rien à la qualité du raccord mais ces bavures
doivent être soigneusement éliminées à l’aide d’une lime douce afin d’éviter les phénomènes
d’effluves (effet Couronne).

Certaines cosses sont livrées avec leur plage préalablement graissée en usine. Ces plages
sont alors enduites d’un étui protecteur qu’il faudra retirer juste avant de réaliser la connexion
boulonnée.
L’étui protecteur n’étant pas recyclable, prendre soin de le jeter dans un container de déchets
ultimes.

IMPORTANT : En aucun cas, il ne devra être tenté de redresser un manchon cintré à


l’issue de la compression.

8 – RACCORDS A SOUDER

La fiabilité des raccords à souder dépend essentiellement de la qualité de la soudure réalisée sur
le chantier.
Le procédé de soudure sous Argon avec électrode fusible (MIG) est conseillé pour des soudures
sur chantier car il supporte mieux les courants d’air. Il n’exige aucun préchauffage quelles que
soient les dimensions du tube et se pratique aisément dans toutes les positions.
Le procédé TIG peut cependant être aussi utilisé, mais s’avère moins pratique.
Nous rappelons qu’il est indispensable que l’opérateur soit un homme d’expérience et qualifié sur
des procédures de soudure sur aluminium.

Butée 1- Introduire le manchon dans le tube


jusqu’à une butée (tournevis ou autre
outil) introduit dans un des trous
d’évacuation des gaz.

2- Faire un point de soudure entre deux


trous.

3- Introduire le second tube jusqu’à la


butée.

4- Faire un point de soudure pour installer


le second Tube

5- Réaliser une soudure circulaire et


continue des 2 tubes de jonction.

energy.te.com

11
TE Connectivity

9 – ENTRETIEN PERIODIQUE

Les raccords ne requièrent aucun entretien particulier, mais il est utile de vérifier tous les 2-3 ans le
serrage des vis et boulons d’au moins un raccord sur cinq par type.
Si une travée seule est mise hors tension, on peut en profiter pour vérifier le serrage de tous les
boulons et vis afin de vérifier les paramètres de montage initial.
En principe, il ne faut pas resserrer les vis et boulons dont le desserrage théorique est faible sur
tubes, bornes ou plages, vu le faible fluage des composants des raccords alliage d’une part et la
stabilité dimensionnelle des tubes, bornes ou plages, d’autre part.

Toutefois, des conditions particulières telles que court-circuit, surcharges thermiques


exceptionnelles… etc, peuvent avoir généré un fluage des conducteurs et une vérification peut
s’avérer utile.
Le desserrage raccords boulonnés sur câbles alu-acier (ACSR) ou homogènes (AAC, AAAC) peut
s’avérer plus important. Il est fonction de la composition du câble, de sa dureté de brins, de sa
déformation et du nettoyage des brins préalablement au montage et qui aurait pu entraîner des
échauffements localisés plus ou moins importants, etc.

Un remontage du connecteur sur câbles au couple nominal n’est donc pas inutile, il peut
s’effectuer à la même fréquence : 2 ou 3 ans mais n’est pas rigoureusement indispensable.

Dans ce cas, il y a lieu de démonter la boulonnerie afin de répéter les opérations de


préparation, assemblage et serrage au couple telles que décrites dans les chapitres 2 à 4
inclus.
D’autre part nous recommandons de remplacer la boulonnerie de serrage particulièrement
lorsque le raccord a plusieurs années d’exploitation.

Dans le cadre d’une maintenance ou du remplacement d’un appareil et si le raccord doit être
démonté, nos prescriptions de préparation des surfaces de contact et des conducteurs doivent être
également appliquées. Un nettoyage préalable de la graisse de contact adhérant à la surface est
impératif et doit être suivie de la procédure de préparation telle que décrite dans les chapitres 2 et
3.

10 – TRI DES DECHETS SUR CHANTIER

Les produits sont livrés en caisse bois sous emballage plastique micro perforé ou filmés sur palette
bois. Certains raccords sont conditionnés avec des cales en polystyrène expansé.

- Les palettes et caisses bois peuvent être réutilisées mais ne sont pas consignées.
- Les emballages et films plastiques, les poches de graisse vides, les étuis pelables de
protection des plages graissées ainsi qui les cales en polystyrène ne sont pas recyclables et
doivent être jetés dans le container des déchets ultimes.

Certaines pièces telles que les barreaux de terre vissés ou cosses équipées du trou pour barreau
de terre peuvent comporter des bouchons de protection de filet. Ces bouchons ou obturateurs sont
en polyéthylène recyclable et peuvent être triés dans le container des plastiques recyclables.

Veiller à ne pas abandonner les déchets et emballages sur le chantier.

AYONS UNE DEMARCHE ECO-CITOYENNE

Fin du document

energy.te.com

12
TE Connectivity

NOTES

__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________

energy.te.com

13
TE Connectivity

NOTES

__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________

energy.te.com

14
TE Connectivity

Page blanche

energy.te.com

15
TE Connectivity

A propos de TE Connectivity

TE Connectivity est une entreprise d’envergure mondiale de 14 milliards de


dollars de chiffre d’affaires, qui développe et fabrique plus de 500 000
produits interconnectant et protégeant les flux d’énergie et de données au
cœur d’appareils touchant presque tous les aspects de notre vie. Nos
quelques 100 000 employés travaillent en partenariat avec des clients de
pratiquement toutes les industries — électronique grand public, énergie,
médical, automobile, aérospatial, réseaux — pour délivrer des technologies
de connectivité plus intelligentes, plus rapides et libérant tout le potentiel des
produits.
Pour plus d’information sur TE Connectivity : te.com.

Bien que TE ait déployé tous les efforts raisonnables pour garantir la précision des informations contenues dans ce catalogue, TE ne garantit pas
qu’il soit exempt d’erreurs, et ne donne aucune autre assurance ou garantie que ces informations sont précises, correctes, fiables ou d’actualité. TE
se réserve le droit de procéder à toute modification des informations contenues dans les présentes, à tout moment et sans préavis. TE décline
expressément toute garantie implicite concernant les informations contenues dans les présentes, y compris, mais sans aucune limitation, toute
garantie implicite de valeur marchande ou d’adaptation à un usage spécifique. Les dimensions contenues dans le présent catalogue ne sont
indiquées qu’à titre de référence et sont susceptibles d’être modifiées sans préavis. Les spécifications sont susceptibles d’être modifiées sans
préavis. Consulter TE pour connaître les dernières dimensions et caractéristiques de conception. Simel, TE connectivity (logo) et TE Connectivity
sont des marques déposées des sociétés du groupe TE Connectivity Ltd. D’autres logos, produits et noms de compagnies mentionnés ci-dessus
peuvent être des marques déposées de leurs propriétaires respectifs.

TE Energy – des solutions innovantes et économiques pour l’industrie de l’énergie électrique : accessoires de câbles, connecteurs &
raccords, isolateurs, parafoudres, équipements électriques, éclairage public, instruments de mesure et de contrôle.
P/N: 1510084-1 Revision D

Tyco Electronics Simel S.A.S


a TE Connectivity Ltd. Company
TE Energy
EPP-2058-FR-12/12

1 rue Paul Martin


21220 Gevrey Chambertin/France

Tél: +33(0)3 80 58 32 00
Fax: +33(0)3 80 34 10 15
e-mail : simel@te.com
energy.te.com

energy.te.com

16