Vous êtes sur la page 1sur 13

La phonétique &

La PHONOLOGIE FRANÇAISE

Cours du 5e semestre
Par : nurul hikmayaty saefullah, s.s.

Le département du français
La faculté des lettres
L’université de padjadjaran

2008/2009
L’Introduction
LA LINGUISTIQUE ?
- Baylon & Fabre : L’étude scientifique du langage.
- Hjelmslev : La langue est son objet spécifique et le langage est son objet étudié.
- A. Martinet : L’étude scientifique du langage humain.
- Saussure : - La linguistique est une science descriptive.
- La linguistique affirme la primauté de l’oral sur l’écrit.
- La linguistique fait partie de la science générale des systèmes de
signes ou sémiologie.

LES COMPOSANTS DE LA DESCRIPTION LINGUISTIQUE


GRAMMAIRE

signe Morphologie
Syntaxe signe (=monème)

signifiant signifié lexique (ensemble des sé)

lexicologie

phonèmes lexicographie

Phonologie Sémantique syntagmatique

paradigmatique VOCABULAIRE

mouvements réalités extérieures


physiologiques
idées abstraites

Phonétique articulatoire sciences physiques

acoustique, … sciences logiques

LA PHONOLOGIE
PHONÉTIQUE PHONOLOGIE
Baylon & Fabre : Troubetzkoy résume
l’opposition :
• Science des sons de la parole. • Science des sons de la langue.
• Science de la face matérielle des sons du • Science de la fonction linguistique des
langage humain. sons du langage.
• La parole est un monde de phénomènes • La langue, institution sociale, est un
empirique ; d’où : les méthodes de la monde de rapports, de fonctions et de
phonétique sont celles des sciences valeurs ; elle emploie les méthodes
naturelles. utilisées pour étudier le système
grammatical d’une langue.
Baylon & Fabre :
Le phonéticien est intéressé par le mode de Le phonologue est intéressé par la fonction
réalisation du phonème. distinctive du phonème.
Siouffi & Raemdonck:
Le concept de son. Le concept de phonème.

2
LE RAPPORT ENTRE LA PHONOLOGIE ET LA LINGUISTIQUE
• Phonologie et morphologie
• Phonologie et syntaxe
• Phonologie et sémantique
• Phonologie et lexicologie / lexicographie
• Phonologie et dialectologie
• Phonologie et linguistique appliquée :
- Phonologie et enseignement de langue
- Phonologie et psycholinguistique
- Phonologie et sciences physiques

Le Point Historique

PHONOLOGIE EN GÉNÉRAL
• Vers 1850 : le terme phonologie a commencé à être employé (phonologie /
phonétique).
• Dans la première moitié du XXe siècle : phonologie → science linguistique liée au
développement du structuralisme linguistique (phonologie & phonétique).
• À la fin du XIXe siècle, linguistes préstructuralistes - Baudouin de Courtenay -
physiophonétique >< psychophonétique = phonétique >< phonologie.
• En Europe : F. De Saussure
• Cercle linguistique de Prague : N. Troubetzkoy & R. Jakobson → 1er Congrès
international de linguistique de La Haye, 1928 → phonologie : science linguistique.
• Cercle de Copenhague : L. Hjelmslev → distinction extrême.
• Aux États-Unis : L. Bloomfield → l'étude prosodique.
→ PHONOLOGIE GÉNÉRATIVE

PHONÉTIQUE
• N. Troubetzkoy : phonétique → la science de la face matérielle des sons du langage
humain.
• PHONÉTIQUE GÉNÉRALE étudie l’ensemble des possibilités phoniques de l’homme
à travers toutes les langues naturelles.
• PHONÉTIQUE COMPARÉE étudie, en les comparant, les sons qui apparaissent
dans deux ou plusieurs langues → PHONÉTIQUE HISTORIQUE (l’évolution des
sons au cours de l’histoire de la langue) & PHONÉTIQUE DESCRIPTIVE (étudie les
sons à un moment donné de cette évolution).
• PHONÉTIQUE ARTICULATOIRE (PHYSIOLOGIE) étudie les mouvements des
organes phonateurs lors de l’émission du message.
• PHONÉTIQUE ACOUSTIQUE (PHYSIQUE) étudie la transmission du message par
les vibrations de l’air et la façon dont il frappe l’oreille du récepteur.
• PHONÉTIQUE EXPÉRIMENTALE (INSTRUMENTALE) utilise des appareils destinés
à compléter et à enrichir le témoignage de l’oreille et de l’observation directe dans
l’étude du processus de formation et de perception de la voix → PHONÉTIQUE
MODERNE
 Karl Ludwige, 1847 → kymographe
 Von Helmotz, 1863 → résonance
 W. Von Kempelen, 1875 → machine parlante
 Ludimar Hermann, 1890 → les formants

3
 Abbé Rousselot, 1897-1908 → Les principes de phonétique expérimentale

ALPHABET PHONÉTIQUE
• Le principe de l’alphabet phonétique est : « un seul signe pour chaque son, un seul
son pour chaque signe ».
• Quelques alphabets ← alphabet traditionnel :
 Visible speech (Bell)
 Alphabetic Notation (O. Jespersen)
 Alphabet phonétique international (A.P.I.), 1888 → Association phonétique
internationale (D. Jones, H. Sweet, P. Passy, etc.). Il a été révisé plusieurs fois au
cours du XXe siècle.

L’Étape de la communication

Emetteur Distance Récepteur

la parole
Organes de

Production Transmission Perception


Phonétique
Phonétique articulatoire Phonétique auditive
acoustique
Schéma de l’étape de la communication Appareil
(adapté d’après Denes et Pinson, 1963 et autre source) auditif
Ondes
sonores

Les Divers Types de Phonétique

LA PHONÉTIQUE ARTICULATOIRE
 Étudie la manière dont les sons sont
produits LA PHONÉTIQUE ACOUSTIQUE
 Physiologique  S’intéresse aux propriétés des sons
 Organes de la parole eux-mêmes

4
 Physique  Perception des sons
 Production vocale

Les Organes de La Parole /


L’Appareil Phonatoire

LES ORGANES UTILISÉES DANS LA PRODUCTION DES SONS


- Les poumons
- La trachée
- Le larynx : cordes vocales (glotte)
- La cavité buccale : - les lèvres
- la langue : l’apex et le dos
- les dents
- le palais : - les alvéoles
- le palais dur
- le voile du palais
- la luette
- La cavité nasale : - les phoses (fosses) nasales
- le nez

5
(d’après G. Straka dans Album Phonétique, p.11)

LE SCHÉMA DE LA PRODUCTION DES SONS

inspiration
poumons
expiration air larynx pomme d’Adam pharynx

cordes vocales
fermé (glotte) ouvert

air

ne pas vibrer vibrer air

sourdes sonores

sonorité
apicale
langue
dorsale

voyelle : palais dur


orale relevé palais* cavité buccale
palais mou
nasale abaissé (voile du palais)

dents

lèvres cavité labiale

projetées en avant tirées

air arrondies non arrondies

labiale non labiale

labialisation
et arrondissement

phoses (fosses) nasales


cavité nasale
nez

*Les parties du palais : articulation dentale / alvéolaire / palatale / vélaire

COMMENT LES SONS SONT PRODUITS


 La phonation : une adaptation secondaire de l’appareil respiratoire et des organes de la
déglutition, de la mastication, etc.
 La production des sons → expiration
 L’air passe au larynx où se trouvent les cordes vocales.
 Quand la glotte est ouverte, l’air entre.
 Si les cordes vocales vibrent, les sons obtenus sont sonores. Si les cordes vocales
vibrent, les sons obtenus sont sourdes.
 Cordes vocales → sonorité

6
 Quand les cordes vocales vibrent, l’air fait vibrer aussi le pharynx, et l’air se dirige vers la
cavité buccale.
 Après avoir passé par la cavité buccale, l’air va vers la cavité nasale ou la cavité labiale.

LES ÉLÉMENTS SEGMENTAUX

LE PASSAGE DE L’AIR
 libre (voyelles)
 rétréci ou arrêté momentanément (consonnes)

LES CONSONNES

LES CRITÈRES ARTICULATOIRES DES CONSONNES


• LE MODE D’ARTICULATION : la façon dont l’air s’écoule.
- intervention des cordes vocales ou mise en vibration: articulation sonore
- fermeture momentanée du passage de l'air suivie d'une ouverture brusque
(explosion): articulation occlusive
- rétrécissement du passage de l'air qui produit un bruit de friction ou de frôlement:
articulation fricative
- position abaissée du voile du palais: articulation nasale
- contact de la langue au milieu du canal buccal; l'air sort des deux côtés: articulation
latérale
- une série d'occlusions brèves et séparées de la luette: articulation vibrante

• LE POINT D’ARTICULATION : l’endroit où se situe le resserrement le plus étroit du


chenal expiratoire.
- les lèvres (articulations labiales ou bilabiales)
- les dents (articulations dentales)
- les lèvres et les dents (articulations labio-dentales)
- les alvéoles (articulations alvéolaires)
- le palais (articulations palatales)
- le voile du palais (articulations vélaires)
- la luette (articulations uvulaires)
LES ORGANES ET SES NOMENCLATURES PHONÉTIQUES

Organe Nomenclature phonétique


anatomique correspondante

7
1 lèvres labiales
2 dents dentales
3 alvéoles alvéolaires
4 pré-palatales
5 palais dur médio-palatales
6 post-palatales
7 pré-vélaires
voile du palais
8 post-vélaires
9 luette (uvula) uvulaires
10 pharynx pharyngales
11 larynx laryngales
12 glotte glottales
13 apex apicales
(pré-dorsales)
14 dos
de la langue dorsales
médio-dorsales
15 racine
radicales (post-dorsales)

Dans Phonétique, http://babel.alis.com:8080/glossaire/phonetique.fr.htm

TABLEAU ARTICULATOIRE DES CONSONNES FRANÇAISES

http://courseweb.edteched.uottawa.ca/Phonetique/Aix2000/tableaux.html#cons-acou

REPRÉSENTATION DES 17 PHONÈMES CONSONNANTIQUES

8
Phonétique et enseignement du français langue étrangère
http://cfcc.ie-eg.com/formatio/phonetique%20cours.htm

LES VOYELLES

LES CRITÈRES ARTICULATOIRES DES VOYELLES


• ORALITÉ / NASALITÉ
- Les voyelles orales se prononcent avec le voile du palais relevé, ce qui ferme le
passage nasal.
- Les voyelles nasales se prononcent avec le voile du palais abaissé, ce qui laisse
passer de l'air par la bouche et par le nez.

• L’ARRONDISSEMENT
- Les voyelles arrondies : les lèvres sont arrondies et projetées en avant ( [y] [u] [ø] [ə]
[œ] [o] [ɔ] [a] )

9
- Les voyelles non arrondies : les lèvres son écartées ou dans une position neutre ( [i]
[e] [ε] [a] )

• FERMÉE / OUVERTE
- Les voyelles fermées : la langue s'élève et il y a un rétrécissement de la cavité
buccale ( [i] [y] [u] [e] [ø] [o] )
- Les voyelles ouvertes : la langue est en repos ou peu élevée et il y a une aperture
dans la cavité buccale ( [ε] [œ] [ɔ] [a] [a] )

• ANTÉRIEURE / POSTÉRIEURE
- Les voyelles antérieures (aigües) : le bout de la langue se déplace vers l'avant de la
bouche ( [i] [y] [e] [ø] [ə] [ε] [œ] [a] )
- Les voyelles postérieures (graves) : le dos de la langue se masse dans l'arrière de
la bouche ( [u] [o] [ɔ] [a] )

CLASSIFICATION ARTICULATOIRE DES VOYELLES

10
Traits distinctifs des voyelles du français Exemples de paires minimales
relis (+ écartée)/ relu (-écartée)
Labialité (écartée/arrondie)
brin ( + écartée) / brun (-écartée)
Antériorité (antérieure/postérieure) rue (+ antérieure)/ roue (- antérieure)
Aperture (fermée/ ouverte) vis (+ fermée)/ va (- fermée)
Nasalité (orale/ nasale) beau (-nasale) / bon (+nasale)

LES SEMI-VOYELLES ou LES SEMI-CONSONNES

Ces sont des phonèmes intermédiaires entre les voyelles et les consonnes. Quand
on les prononce, on entend le timbre d'une voyelle auquel s'ajoute le frottement d'une
consonne spirante. Leur fréquence d'emploi est liée à la vitesse du débit de la parole, plus
celui-ci est rapide, plus il y aura de semi-voyelles.

Médio-dorso- Post-dorso-velaire

11
Médio-palatale
Non labiale j
Labiale Ч w

Dans Phonétisme et prononciations du français, p.70

L’ALPHABET PHONÉTIQUE INTERNATIONAL


(A.P.I)

LES SIGNES DE L’API UTILISÉS POUR LE FRANÇAIS

 VOYELLES
API Exemples API Exemples
i lit y lu
e dé ø deux
ε dais œ peur
a ta ə de
a tas ã dent
ɔ sort ɔ̃ don
o sot ɛ̃ brin
u loup œ̃ brun

 CONSONNES (ET SEMI-CONSONNES)


API Exemples API Exemples
p pont s saisir
b bon z saisir
m mon ∫ champ
ʒ Jean
t temps f fer
d dent v verre
n neige R rond
l long
k clair j ciel
g gant Ч lui
ņ agneau w Louis

EXERCICES

1) Les enfants s’amusent en silence sous le préau de l’école pendant que l’instituteur
fume la pipe en lisant le journal à son balcon.

2) C’était la mère Michel qui avait perdu son chat, et le vieux père Lustucru qui se
moquait de ses tracas !

12
3) Monsieur et Madame Dupont-Durand sont heureux de vous annoncer la naissance
du petit Fernand, deux kilos cent, soixante centimètres, et deux dents.

4) Je voudrais bien savoir ce qui se passe chez mes voisins : ça fait trois jours qu’on
n’entend plus la vaisselle se fracasser sur les murs, ni la télé et la chaîne hi-fi brailler
à qui mieux mieux !

5) Les Anglais conduisent plutôt mal mais prudemment. Les Français conduisent plutôt
bien mais follement. La proportion des accidents est à peu près la même dans les
deux cas, mais je me sens plus tranquille avec des gens qui font mal des choses bien
qu’avec ceux qui font bien de mauvaises choses. (Pierre Daninos)

6) Transcrivez avec l’orthographe normal le poème suivant :

Note : I = « , », II = « ; », III = « . »

13