Vous êtes sur la page 1sur 21

Bitumes et bitumes modifiés

Encadré par:
Mr. Khalid LAHLOU
Réalisé par:
Mr. Jaber ECHAARA
Mr. Imad DAHOUR
Plan de la présentation
1. Introduction et définition
2. Historique d’exploitation
3. Typologie
4. Fabrication du bitume pur
5. Caractéristiques du bitume pur
6. Classification
7. Autres essais sur le bitume pur
8. Propriétés du bitume
9. Les émulsions du bitume
10. Bitume modifié
11. Utilisation du bitume
12. Le marché marocain du bitume
13. conclusion
Introduction et définition
•Le bitume est une substance solide ou visqueuse, composée
essentiellement d’hydrocarbones et de ses dérivés, soluble dans
le trichloréthylène, Il est en grande partie non volatile et se
ramollit progressivement quand il est chauffé.

•Il possède de très bonnes propriétés d’adhésivité et


d’étanchéité.

•Il est obtenu soit par raffinage du pétrole, mais peut aussi être
trouvé à l’état de dépôt naturel ou comme composant naturel
de l’asphalte, dans lequel il est associé à une matière minérale.
Historique d’exploitation

Il était connu à l’antiquité, pour son usage de liant pour cimenter les briques
et d’étanchéité, sous le nom de « bitume de Judée » notamment chez les
Égyptiens, Hébreux et Sumériens car il existait à l'état naturel sur les bords de
la mer Morte (mais aussi de la mer Caspienne).

Il servais aussi à l a fabrication des produits pharmaceutiques - servant


notamment à la conservation des momies égyptiennes - et cosmétologiques

De nos jours: Il sert de liant en construction routière, pour la réalisation de


matériaux enrobés à chaud, tels que les bétons bitumineux ou les graves
bitumes. Il entre également dans la fabrication d'enduits superficiels sous
forme d'émulsion ou bien fluidifié par un solvant.
Typologie:
Bitume naturel
 Le bitume existe à l’état naturel sous forme de résidu
d’anciens gisements de pétrole dont les éléments les plus
légers ont été éliminés au cours du temps par une sorte
de distillation naturelle, les éléments légers étant très
volatils à température ambiante.

Morceaux de bitume provenant d'un gisement naturel


en bordure de la mer Morte.
Typologie:
Bitume fluidifié
 Un bitume fluidifié, est un bitume dont on
a réduit la viscosité en lui ajoutant un
diluant assez volatil (du pétrole ou du
kérosène par exemple).

Bitume fluxé
 Un bitume fluxé est un bitume dont la
viscosité a été réduite par l'ajout d'une
huile de fluxage.
Fabrication du bitume pur
Caractéristiques des bitumes purs:
La pénétrabilité à 25°C
 L'essai consiste à mesurer l'enfoncement en dixième de mm
d'une aiguille.
 L'enfoncement de l'aiguille est d’autant plus important que le
bitume est mou.
 On classe les bitumes avec des 'fourchettes' d'enfoncement.
Caractéristiques des bitumes purs:
La température bille et anneau TBA
 L'essai consiste à mesurer la température à laquelle une bille
s'enfonce à travers le bitume remplissant le cercle intérieur
d'un anneau de laiton placé dans un bain thermostat. On
monte progressivement la température jusqu'au point où la
bille passe à travers l'anneau.
Classification
 Les bitumes sont classifiés à l'aide des essais de pénétrabilité à
l'aiguille, et celui de la température bille et anneau comme suite:

 On utilise également la notion d'Indice de Pénétrabilité (IP) pour


caractériser les variations de consistance en fonction de la
température. On peut déterminer IP de deux façons:
 soit à partir de Pen25 (pénétrabilité à 25°C) et de TBA en
considérant que cette température correspond à une
pénétrabilité de l'ordre de 800 (IP de Pfeiffer)
 soit en effectuant des mesures de pénétrabilité à différentes
températures (en général entre 10 et 35°C (IP dit LCPC)).
Autres essais sur le bitume pur

Le point de Frass : il s'agit de la température de fragilité, on dépose un


film de bitume d’une épaisseur normalisée sur une petite lamelle d'acier,
on plie la lamelle température décroissante jusqu'à rupture du film.

La teneur en asphaltènes: elle sert de point de repère pour


caractériser le vieillissement du bitume. (On mesure la proportion de
bitume non soluble dans l’heptane).

L'essai de vieillissement RTFOT (Rolling Thin Film Oven Test): cet


essai a pour objectif de mesurer le vieillissement du bitume
Propriétés du Bitume:
Propriétés rhéologiques
 Lebitume est un matériau viscoélastique.
C’est-à-dire il combine deux comportements
distincts :
 Le comportement élastique: assimilable à celui
d’un ressort.
 Le comportement visqueux : assimilable à celui
d’un amortisseur conduisant, sous une contrainte
donnée, à une déformation proportionnelle au
temps.
Propriétés du Bitume:
Mouillabilité - adhésivité
 Les propriétés agglomérantes du bitume sont liées à
sa faculté de mouiller les granulats qu'il est chargé
d'enrober.
 le mouillage (adhésion) garantit la formation d´un
lien entre granulats.

Adhésivité

Adhésivité globale : Adhésivité active : Adhésivité passive :


capacité du liant à coller capacité du liant à coller capacité du liant à résister
aux granulats secs aux granulats humides au désenrobage par l´eau
Les émulsions de bitume
 Une émulsion est plus précisément un système
hétérogène à deux ou plusieurs phases liquides
qui normalement ne se mélangent pas. Elle est
constituée par une phase liquide continue et au
moins une deuxième phase liquide, dispersée
dans la première sous forme de fines gouttelettes.
Une émulsion de bitume est ainsi une dispersion
de bitume dans l'eau, phase continue du système.
 Le mélange reste stable grâce à un troisième
ingrédient appelé émulsifiant ou agent tensioactif.
Les émulsions de bitume
 Lesprincipaux constituants d'une émulsion de
bitume sont les suivants :

Acides
Emulsifiants

Eau

Fluidifiants
et fluxant

Bitume
Les émulsions de bitume
 Les émulsions de bitume présentent le grand avantage
de pouvoir être utilisées à des températures inferieur à
100 °C. Au contact des agrégats, l'émulsion se rompt,
l'eau se sépare du bitume puis s'élimine par évaporation
il reste un liant bitumineux plus ou moins rigide. Les
émulsions de bitume utilisées dans les travaux routiers
doivent satisfaire à un certain nombre de conditions se
rapportant à :

leur stabilité leur vitesse


leur viscosité
au stockage de rupture
Bitume modifié
 Les bitumes modifiés sont des liants bitumineux dont les
propriétés ont été modifiées par l'emploi d'un agent
chimique, qui, introduit dans le bitume de base, en
modifie la structure chimique et les propriétés physiques
et mécaniques. Ils sont utilisés dans le domaine de la
route.

Les principaux agents chimiques utilisés


dans la modification des bitumes sont :

Élastomères Plastomères
thermoplastiques thermoplastiques
Bitume modifié
 On sait également modifier les caractéristiques des
bitumes par l'addition de produits connus:
 la poudrette de caoutchouc.
 les fibres minérales.
 des déchets de câbles électriques (polypropylène).

 L’objectif de ces ajouts d'additifs est de rendre le bitume


moins fragile et cassant à basse température (-10 à –
20°C), et au contraire plus rigide à température élevée
(50 à 60°C).
Utilisation du bitume
Le marché marocain du bitume
les besoins du Maroc sont croissants. En effet, la consommation de
bitume a atteint près de 290.000 tonnes en 2008, avant de passer à
320.000 tonnes en 2009. D’ici 2015, avec l’accélération du rythme
des chantiers, les besoins en bitume dépasseront les 440.000
tonnes. Or, la capacité de production de la Samir (principal
producteur du bitume au Maroc) s’élève actuellement à 25.000
tonnes par mois, soit 300.000 tonnes par an, ce qui ne couvre pas
la totalité des besoins.

le Maroc a été obligé de se tourner vers les marchés internationaux


pour importer, entre 40.000 et 80.000 tonnes de bitume par an.

Le prix de vente final au Maroc tourne actuellement autour


de 6.000 DH TTC la tonne
Conclusion: L’impact environnemental

recyclable
quasiment à
l’infini

le seul
hydrocarbure
non destiné à
la combustion
Insoluble dans
l’eau et non
biodégradable
lorsqu’il est en
masse