Vous êtes sur la page 1sur 7

L’interconnexion du réseau

électrique marocain avec l’Espagne


et avec l'Algérie

Présenté par :
 Soukaina ELAKRICH
 

Master Mécanique-Energétique
Introduction:

La mise en œuvre d’interconnexions reliant les


réseaux nationaux permet la création de marchés
régionaux d’échanges énergétiques. les nations
nécessitant un besoin d’électricité pour répondre à
la demande de leurs économies grandissantes
achètent ainsi l’électricité à un moindre cout.
Un marché régional d’échanges énergétiques serait
bénéfique pour les exportateurs, qui pourraient
vendre leur surplus, et les importateurs, qui
pourraient acheter à un moindre prix
les avantages de l'interconnexion
électrique
les avantage technique:
 accroître la disponibilité et la
les avantage les avantage de
économiques: l'environnement:
fiabilité du système et réduire  les interconnexions entre
la probabilité de la perte les systèmes favorisent le  réduire les émissions à l'aide
d'alimentation. développement des d'une production plus efficace.
 l'assistance mutuelle en cas échanges et les  l'utilisation de sources
d'urgence ou incident. opportunités d'achat ou de d'énergie renouvelables.
 augmentez la stabilité vente de l‘énergie.  augmentation de la possibilité
dynamique du fait que le  permettent des économies de choisir les meilleurs sites
système interconnecté est sur l'investissement par pour la mise en place des
plus puissant que le système l'effet d'échelle sur les unité installations de production.
isolé .il permet une meilleure de production et la
stabilité après perturbations réduction de la réserve
ou incidents graves  et tournante développée par
d'améliorer la qualité de la chacun des systèmes.
fréquence et de la tension  la mise en place des
(augmentation de l'énergie installations de production
réglant du système) dans des endroits où les
 offrir les possibilités coût de production sont
d'amélioration des  moins chers.
des programmes des entretiens  le rendement financier
périodiques  obtenu par les pays sur le
 optimiser le fonctionnement coût de transit.
des moyens de production
par une diminution de la
réserve pour satisfaire la
demande 
la situation actuelle du réseau
maghrébin
En exploitation normale, les réseaux marocain
(ONE,SONELGAZ et STEG)et Européen sont
interconnectés et fonctionnent en synchrone.
les échange d'énergie entre les différents réseaux se
les compensations
feront soit en modeenprogrammé soit en mode non
énergie se font de façon
programmé.
bilatérale et selon des
contacts  ou des conventions
établis entre les différents
couples de partenaires
:Espagne-Maroc, Maroc-
Algérie.
développement de l'énergie échangée
entre l'Algérie et le maroc

la capacité annuelle des lignes reliant l'Algérie au Maroc


est estimée à 3500 GWh de 2000 à 2009 alors que
l'échange annuel moyen durant cette période s’éléve à
235 GWh qui est équivalent à une proportion
d'utilisation des interconnexions qui ne dépasse pas 7%
avec la mise en service des lignes 400KV, la capacité 
annuelle moyenne passe à 17500GWh qui représente un
les interconnexions électriques
facteurs d'intégration:
les réformes engagées par les pays du Maghreb et le
niveau des besoins énergétique dans la région du sud
ouest méditerranéen ne peuvent que renforcer la volonté
de mise en place d'un marche Maghreb-Européen de
l'électricité.
ce marché ne pourrait pas voir le jour sans un
renforcement des réseaux électriques internes à chacun
des pays du Maghreb, des interconnexions entre pays
maghrébines et entre le Maghreb et l'Europ.
les interconnexions qui constituent un des éléments
fondamentaux pour le développement de marchés
régionaux de l'électricité, permettent la convergence vers
un ensemble unique constitué par une intégration de ces
conclusion:
le marché d'électricité maghrébin est favorisé par
l'existence d'un cadre adéquat pour la coordination
technique des systèmes électriques se traduisant par
les intérêts et problèmes communs dans les activités
électriques, aussi l'augmentation des capacités
d'interconnexions à travers les projets en cours ou à
venir.
avec l'extension des laissons transfrontalières en 400
KV, les interconnexion entre les pays du Maghreb
sont asseye développées et les capacités
d'interconnexion des réseaux paraissent suffisantes
pour l'amorce d'un marché régional de l'électricité.