Vous êtes sur la page 1sur 36

Caractérisation expérimentale

du Polyéthylène Haute Densité


(PEHD) de différents grades

1
Le PE-HD est un thermoplastique. Ce type de polymère passe de l’état rigide à l’état
malléable par une faible élévation de la température. Ce processus est
théoriquement réversible, et peut être répété un grand nombre de fois sans
modification de la structure et sans altération des propriétés. la cohésion de ce
polymère est assurée par des liaisons secondaires (Van der Waals, ),
de ce fait, il est sensible à la température, et aux solvants.
Le polyéthylène est l'un des matériaux les plus Région de Annaba
utilisés pour le transport de l'eau
Période Fonte et
coloniale Ciment
1977 à 1986 Acier

1983 à 1999 Fonte

2000 à 2004 PVC


2004 à ce PEHD et PVC
jour

2
Le polyéthylène
un matériau de choix
pour les réseaux de distribution
d’eau ? 

Plan de l’exposé
1. Introduction
2. Problématique
3. Matériaux testés
4. Résultats expérimentaux
5. Conclusions - Perspectives 3
Classification du PEHD
Ils sont classés en fonction de leur densité qui dépend du nombre et
de la longueur des ramifications présentes dans le matériau.

1. Type I polyéthylène à basse densité (LDPE): 0.910 g / cm ÷ 0.925 g/cm


2. Type II polyéthylène moyenne densité (MDPE) :0.926 g / cm ÷ 0.940 g/cm
3. Type III : 0.941 ÷ 0.959
4. Type IV polyéthylène haute densité (HDPE) : Plus que 0.960 g / cm

Caractéristiques du PEHD
1. Excellente résistance à l'abrasion
2. résistance élevée aux chocs
3. Excellente résistance à la corrosion
4. Très bonne résistance chimique
5. Chimiquement inerte et insensible aux conditions des sols acides
6. Biologiquement inerte aux micro-organismes
7. Peut être soudés par fusion
8. résistance inhérente aux effets des mouvements de terrain
9. Non toxique et sans danger pour l'eau potable
10. Faible coût d'installation et sans entretien
11. Large gamme de tailles, de 16 - 200m 4

12. Résistance à la pression et aux chocs : la pression de service (PN) de 6 à


16 bars et peuvent aller jusqu’à 25 bars..
Légèreté :
La légèreté des tubes rend leur
manutention et leur installation
extrêmement aisées. A titre d’exemple,
un mètre de tube en PEHD pèse moins de
9 kg pour un diamètre intérieur de 150
mm contre 24 kg pour la fonte et 28 kg
pour l’acier

Une grande flexibilité,


permettant de grandes
longueurs d'être enroulé

1. Ne se colle pas,
2. . Est attaqué par les acides
oxydants et par certains
solvants au-dessus de 80° C..5
Le PE-HD, comme tous les polymères, est affecté, à l’état
naturel par les rayons UV du soleil. À cette fin, l’ ajoute un
inhibiteur UV de deux types : noir de carbone Ou colorant avec
stabilisateur UV.
Noir de carbone
Les PE-HD des tubes sont protégés par l’addition d’un minimum
de 2 % - 5% de noir de carbone. La teneur en noir de carbone
est réalisée sur le produit fini Le noir de carbone sert de
protection car il filtre et absorbe les rayons UV qui peuvent avec
le temps endommager le PE-HD..

Dans ce travail Nous nous intéressons à l'influence du noir de


carbone sur les caractéristiques mécaniques

Trois matériaux à grade différents et renforcés par du noir


de carbone sont étudiés
I. Matériaux
 Préparation du matériau et des
éprouvettes
Analyse physico-chimique
 Densité
 Indice de fluidité
 Dureté
II. Expérimentales
 Traction
 Essai de choc : Charpy et Izod
7
Préparation des éprouvettes

8
PEHD

PLAQUE

Procède de moulage de
lames

Extrudeuse
NOIRE DE CARBONE N.C

10
Analyse physico-chimique

11
Dureté 12
plastomères
Densimètre
MELT FLOW INDEX (MFI) OU INDICE
DE FLUIDITE MFI = valeur indicative de La densité ou masse volumique du PE est
la fluidité du matériau.MFI (norme ASTM
caractérisé par la possibilité de mailler
DI238) = masse polymère extrudé en 10
min, à T constante (190 °C pour PE et
le maximum de chaînes moléculaires dans
230 °C pour PP) à travers filière un même espace
cylindrique (φ = 2,2 mm) sous action masse
(m = 2,160 kg).

La fusion d'un thermoplastique (semi-cristallin)


correspond au passage de l'état solide à l'état liquide de 13

la partie cristalline, sa fluidité sera donc fonction de son


Résultats
Désignation Indice de fluidité Densité Dureté
g/10’ g/cm3 Shore

TR144 non chargé 0.15 0.9453 58.33


TR 144+ 2.5 NC 0.16 0.9563 66

5502 non chargé 0.35 0.9559 67.66


5502 + 2.5 NC 0.40 0.9655 66

6030 non chargé 1.2 0.9634 61.33


6030 + 2.5 NC 2 0.9683 66
15 500
Machine d'essai de traction SUN
B
A

16
17
18
vide à l’intérieur de la craquelure entraîne
19
une propagation de la fissure
20
Récapitulatif des résultats de l’essai de traction
matériaux Aé% A r% é r
Indice de
fluidité

TR144 non chargé 5.9. 478.39 19.74 0.91

6.12 348.8 20.34


TR 144+ NC 1.14
tenace
0.16

5502 non chargé 5.34 322.87 22.62 1.58

5502 + NC 0.35 4.45 12.87 24.19 1.53

6030 non chargé 4.4 126.86 26.65 1.77

6030 + NC 2 4.14 6.38 26.41 1.09

Fragile
22
23
Commentaire

24
En générale les polymères cèdent par craquelage ou cisaillement ces deux mécanismes
conduisent à des résultats différents
1. Craquelage aboutit à une rupture fragile
2. Cisaillement est associé à une rupture ductile

En 1912, S.C. Mote (India-Rubber) met


en évidence des amélioration des
propriétés par l'adjonction de noirs de
carbone malheureusement on retrouve
des liaisons de type Van der Waals qui
produisent des mécanismes de
glissement de chaînes tels
25

concentration 1,4% concentration 2,5% (Dannenberg)


Courbes de traction de différents polymères

Thermodurcissable

A
Thermoplastique

B C

PEHD

26
ESSAI DE CHOC
 CHARPY
 IZOD

27
La Résilience est l'énergie nécessaire à rompre une pièce
l'énergie d'impact ASTM est exprimé en J / m la force d'impact est calculé en divisant
l'énergie d'impact en J par l'épaisseur de l'échantillon. Le résultat du test est généralement
la moyenne des 5 spécimens.

résistance aux chocs ISO est exprimée en kJ/m2. la force d'impact est calculé en
divisant l'énergie d'impact en J par l'aire sous l'encoche. Le résultat du test
28 est
généralement la moyenne des 10 échantillons
Éprouvettes Charpy standardisées.
Le type le plus utilisé est l'éprouvette ISO-V.
Dimensions en mm.

éprouvette ISO -V

éprouvette IZOD ASTM -V

29
30
31
32
Conclusion et
Perspective

33
Conclusion

Ce travail avait pour objectif de comprendre le comportement


des polymères à haute densité
 L’étude a mis en évidence que les PEHD, ayant un
comportement assez semblable en traction, peuvent se
comporter très différemment quand ils sont rechargés.
 L’analyse à l’échelle macro a montré que la rupture du
matériau subit une déviation en fonction des craquelures
qui peuvent être dû aux éléments ajoutés délibérément
(noir de carbone). Un contrôle plus strict de la
granulométrie de ces matériaux pourrait améliorer les
propriétés.
 Les résultats des essais ont montré qu’il est y a
compétition entre (ajout de noir de carbone, protection
( UV ) et chute des caractéristiques mécaniques)
Perspectives
Plusieurs voies de recherche seront intéressantes pour de
travaux ultérieurs :

 Il serait envisageable de modifier le pourcentage de noir de


carbone et analyser la microstructure pour vérifier leurs
comportements en fonction de la concentration en N.C
 Pour aller plus loin, il faudrait analyser par traitement
d’image au cours de la sollicitation en traction, pour
observer les étapes du processus de rupture in situ.
un traitement de surface (le brunissage) pour améliorer
la dureté est en cours .

36