Vous êtes sur la page 1sur 13

PRINCIPE FONDAMENTAL

DE LA STATIQUE

Si un système matériel est en équilibre, l'effort résultant et le


moment résultant par rapport à n'importe quel point du système
(y compris les couples) doivent être nuls simultanément.

Si la somme des forces est nulle,


alors aucune translation n'est
possible
(les forces « se compensent »)
Si la somme des moments et couples
est nulle, alors aucune rotation n'est
possible
(les moments et couples « se
compensent »)

1 / 13
1. RESOLUTION D’UN PROBLEME DE STATIQUE
Un « problème de statique » est l’étude :
 d’un solide (une poutre par exemple)
 statique (c’est-à-dire sans mouvement, ce qui est, sauf exception,
recherché en Génie Civil)
 en vue de déterminer les réactions d’appui.

PLAN TYPE DE RESOLUTION


7 étapes à retenir

1. Déterminer le système isolé de solide(s)

2. Bilan des actions exercées sur le système :


• à distance
• charges
• actions aux appuis
en définissant pour chacune le point d'application, la direction,
le sens et la valeur (intensité)

3. Représenter les résultats du bilan sur un schéma de calcul


côté, sans oublier de définir le repère de sens d'orientation
pour les composantes des forces et pour les moments (et
couples).

4. Écrire les 3 équations du PFS


• somme des projections horizontales des forces = 0
• somme des projections verticales des forces = 0
• somme des moments (par rapport à un point
quelconque du système) et des couples = 0

5. Résoudre le système de 3 équations à 3 inconnues

6. Déterminer les valeurs, directions et sens des forces


inclinées à partir des composantes trouvées

7. Représenter les résultats sur un schéma récapitulatif.

2 / 13
APPLICATION

Le solide considéré est un IPE 220 (profilé métallique en I de hauteur d'âme 220
mm) dans la configuration suivante :

Sa fixation sur les HEA 300 se fait par des boulons, à droite sans jeu, à gauche par
trous oblongs. Le poids par mètre du profilé est de 26,2 daN.
A mi-portée de la poutre est supporté un groupe de climatisation, de poids = 50 kN
modélisé par une force ponctuelle.
Déterminer les actions aux appuis.

Etape 1
Le système isolé est constitué de___________________________________

Etape 2
Bilan des actions extérieures exercées sur le système isolé.

Action à distance :
• au point ___ on a la force ___ de direction ____________ orientée vers
________ et dont l'intensité est de ______________________=________KN

Charge(s) :
• ___________________________________________________________
___________________________________________________________KN
• ___________________________________________________________
___________________________________________________________KN

Appuis :

• A l'appui A de type ______________________ on a ___________________


_____________________________________________________________
_____________________________________________________________

• A l'appui B de type _______________________ on a __________________


_____________________________________________________________
_____________________________________________________________

3 / 13
Etape 3
L’IPE est modélisé par un simple trait, qui est en fait sa ligne moyenne.

Schéma et repère :

Etape 4

➔ Somme des composantes horizontales des forces = 0

Equation 1 _______________________________________________________ = 0

➔ Somme des composantes verticales des forces =0

Equation 2 _______________________________________________________ = 0

➔ Somme des moments des forces par rapport à l'appui fixe (point choisi
par libre choix) = 0

Equation 3 _______________________________________________________ = 0

soit en simplifiant :
___________________________________________ = 0

Etape 5

La résolution de l'équation 1 donne :

___________________________________________________________________

La résolution de l'équation 3 donne :

___________________________________________________________________

La résolution de l'équation 2 donne, en remplaçant une inconnue par la valeur


trouvée précédemment :

___________________________________________________________________

Récapitulatif des résultats pour les composantes des forces à déterminer :


• ____________________________________________________
• ____________________________________________________
• ____________________________________________________

4 / 13
Etape 6

Action à l'appui A

point d'application : ______________________________

valeur : ______________________________

direction (angle par rapport à l'axe Ox) :

______________________________

sens : ______________________________

Action à l'appui B

point d'application : ______________________________

valeur : ______________________________

direction (angle par rapport à l'axe Ox) :

______________________________

sens : ______________________________

Etape 7

Schéma récapitulatif final :

5 / 13
2. EXERCICES
Pour chacun des cas suivant, déterminer les actions aux appuis.

6 / 13
Pour chacun des cas suivant, déterminer les actions aux appuis.

7 / 13
Pour chacun des cas suivant, déterminer les actions aux appuis.

8 / 13
Pour chacun des cas suivant, déterminer les actions aux appuis.

9 / 13
Déterminer les actions aux appuis.

Exercice A

Exercice B

10 / 13
Vérifier les actions aux appuis du modèle ci-dessous.

11 / 13
3. SYSTEME ISOTATIQUE OU HYPERSTATIQUE ?

On dit d’un système qu’il est isostatique vis-à-vis de l’extérieur,


lorsque les réactions d’appui sont au nombre de 3 exactement.

Exemple 1 : La poutre suivante est isostatique vis-à-vis de l’extérieur

Car si l’on fait le schéma en remplaçant les appuis par leurs réactions :

On totalise 3 réactions d’appui (1 en A, 2 en B).

Equilibre :

Exemple 2 : Cas de moins de 3 réactions d’appui

Equilibre :

Exemple 3 : Cas de plus de 3 réactions d’appui

Un système ayant plus de 3 inconnues aux appuis est dit « hyperstatique » de degré i,

avec i = (nombre d'inconnues – 3)

Par exemple dans notre cas, le système est dit hyperstatique d'ordre 1
12 / 13
Déterminer le degré d’hyperstaticité vis-à-vis de l’extérieur des
systèmes suivants :

13 / 13