Vous êtes sur la page 1sur 97

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

TD 1 : COMPRESSEUR

1) MISE EN SITUATION :

Le compresseur d air représenté sur le dessin d ensemble DT01 est destiné à alimenter une petite centrale de production d air comprimé schématisée ci-contre.

Compresseur

Réservoir
Réservoir
comprimé schématisée ci-contre. Compresseur Réservoir Moteur 1300  Spécifications : - Compresseur:

Moteur

1300

Spécifications :

-

Compresseur: Monocylindre

débitant

37,5

l/mn

à

1500 tr/mn

à Patm (pression

atmosphérique); chemise en acier; cylindre en alliage d aluminium, socle en fonte

- Moteur : CEM de 1 KW, 3000 tr/mn

- Réservoir : 100 l

- Equipements : Dispositifs de mise à l air de la canalisation pour démarrage à vide;

soupape de sécurité; robinet de purge; manomètre 12 bars, clapet anti-retour; vanne cuve.

- Modes de fonctionnement :

contacteur manométrique.

2) FONCTIONNEMENT :

Marche manuelle ou automatique entre 6 et8 barspar

Lorsque le vilebrequin (4) est entraîné en rotation par le moteur, la bielle (6) transmet au piston (7) un mouvement de translation rectiligne alterné; ainsi la descente du piston a pour effet d aspirer l air extérieur à la pression atmosphérique qui, pour entrer dans le cylindre, soulève le clapet d admission. Lorsque le piston arrive à son point mort bas (PMB) l air n est plus aspiré et le clapet qui était ouvert se referme. Le piston (7) remonte, comprimant l air qui a été aspiré; lorsque la pression intérieure du cylindre est égale à la pression de la cuve (réservoir), le second clapet se soulève et laisse passer l air du cylindre vers la cuve.

ON DONNE : Trois vues réduites du compresseur d air.

Vue de dessous de 8 + Clapets C1, C2 + 26

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 2.1. Colorier en bleu sur les vues adéquates les volumes contenant

2.1. Colorier en bleu sur les vues adéquates les volumes contenant de l air aspirée (P = PATM)

.

2.2. Colorier en vert sur les vues adéquates les volumes contenant de l air refoulée (P =PCUVE)

2.3. Par quel (s) orifice sort l aire comprimée (A OU B OU A ET B)? :

2.4. Quel clapet se soulève lors du refoulement de l aire comprimée (C1 OU C2 OU C1 ET C2) :

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

3) TECHNOLOGIE :

3.1. Désignation normalisée de la vis (25) de classe 8.8 :

3.2. Désignation normalisée du bouchon (23) de classe 8.8 :

3.3. Rôle du trou obstrue par le bouchon (23) :

3.4. Rôle de la vis de pression (11) :

3.5. Nom de l usinage repère :

Cet usinage recevra une vis a téton long ou une goupille ou une clavette ? :

4) MATERIAUX :

4.1. COMPLETER LE TABLEAU SUIVANT :

Rep

Désignation

Code Matière

Nature de l alliage

Composition

2

       

17

       

36

       

5) MODELISATION CINEMATIQUE DU COMPRESSEUR D AIR :

ON DONNE : Le schéma cinématique du compresseur suivant la vue de face en coupe A-A et son ébauche suivant la vue de gauche.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

Z C A B
Z
C
A
B

X

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 Z C A B X Y 5.1. INDENTIFIER LES CLASSES D

Y

5.1. INDENTIFIER LES CLASSES D EQUIVALENCE :

a) Indiquer les pièces à exclure de toutes classes d équivalence en précisant la quantité

de chaque pièce si celle-ci est différente de 1 :

Pièces à exclure = { + + + + + +

+ + + }

b) Compléter les différentes classes d équivalence en indiquant la quantité de chaque

pièce si celle- ci est différente de 1

quantité de chaque pièce si celle- ci est différente de 1 E1 = {04 + +

E1 = {04 + + 15 + + + }

E2 = {06 + + }

E3 = {07 + }

E4 = {01 + + + + + + + + +

+ + + + + }

c) Colorier les pièces composant chaque classe d équivalence d une même couleur sur la

vue de face en coupe A-A de DT01 et indiquer ci-dessus la couleur de coloriage.

d) Colorier et repérer les classes d équivalence sur le schéma cinématique suivant la coupe

A-A.

Colorier et repérer les classes d équivalence sur le schéma cinématique suivant la coupe A-A. TD

TD & EXAMEN

- 4 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

5.2. Identifier les liaisons entre les classes d équivalence en complétant le tableau :

Translation Rotation Nature de la géométrie de contact( ponctuel, cylindrique plan ) Tx Ty Tz
Translation
Rotation
Nature de la
géométrie de
contact( ponctuel,
cylindrique plan )
Tx
Ty
Tz
Rx
Ry
Rz
Nom, centre, axe ou
normale au
plan de contact de la
liaison
Nom de la liaison :
…….…….…….…….…
Entre
E1 et
L12
Centre :
……
Axe : …
E2
Nom de la liaison :
…….…….…….…….…
Entre
E1 et
L14
Centre :
……
Axe :
E4
Nom de la liaison :
…….…….…….…….…
Entre
……….
E2 et
L23
E3
Centre :
……
Axe :
Nom de la liaison :
…….…….…….…….…
Entre
E3 et
L34
Centre :
……
Axe : …
E4
Repère
de
la liaison

5.3. Compléter le schéma cinématique ébauche suivant la vue de gauche.

6) ETUDE DU SYSTEME BIELLE-MANIVELLE :

6.1. Identifier le mouvement du vilebrequin (4) par rapport au corps (1) fixe :

Mouvement 4/1 :

6.2. Identifier le mouvement du piston (7) par rapport au corps (1) fixe :

Mouvement 7/1 : Y a-t-il conservation ou transformation du mouvement entre l entrée et la sortie du ? :

.

Le compresseur d’air est un système BIELLE-MANIVELLE. Ce système est couramment employé en mécanique

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

CARACTERISTIQUES DU SYSTEME BIELLE-MANIVELLE

6.4. Compléter l actigramme de niveau A-0 du système bielle manivelle

actigramme de niveau A-0 du système bielle manivelle Système bielle manivelle 6.5. Identifier les différents
actigramme de niveau A-0 du système bielle manivelle Système bielle manivelle 6.5. Identifier les différents
actigramme de niveau A-0 du système bielle manivelle Système bielle manivelle 6.5. Identifier les différents
actigramme de niveau A-0 du système bielle manivelle Système bielle manivelle 6.5. Identifier les différents
actigramme de niveau A-0 du système bielle manivelle Système bielle manivelle 6.5. Identifier les différents
actigramme de niveau A-0 du système bielle manivelle Système bielle manivelle 6.5. Identifier les différents
actigramme de niveau A-0 du système bielle manivelle Système bielle manivelle 6.5. Identifier les différents

Système bielle manivelle

6.5. Identifier les différents éléments composant ce système bielle manivelle en fonction

des termes généraux définis ci-dessous :

 

termes généraux

Désignation des pièces du compresseur d air

1

Manivelle

 

2

Bielle

 

3

Coulisseau

 

4

Glissière

 
  3 Coulisseau   4 Glissière   Remarque : R = rayon de la manivelle 6.6.

Remarque : R = rayon de la manivelle

6.6.

Donner la valeur de exentération entre l axe de rotation du vilebrequin (4) et l axe du

(5)

E
E

Exentration (E) = R = ……………

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

Figure 1 : Position quelconque

Figure 2 : Position minimum Figure 3 : Position maximum

Z Z Z
Z
Z
Z

6.7. Tracer le segment B C sur la figure 2, correspondant a la bielle BC en position

minimum pendant la rotation du vilebrequin AB.

B’ et C’ sont les points morts bas (PMB)

6.8. Tracer le segment B C sur la figure 3, correspondant a la bielle BC en position

maximum pendant la rotation du vilebrequin AB.

B’’ et C’’ sont les points morts hauts (PMH)

Y

COURSE DU PISTON : La course du piston notée (C), correspond au déplacement total du piston. Elle est égale à la distance verticale B B ou à la distance verticale C C

6.9. Indiquer sur les figures la course du piston et donner sa valeur en la mesurant sur les

figures. Course du piston (C) = d(B B ) = d(C C ) = mm

6.10. Exprimer la course du piston (C) en fonction de l excentration (E)

Course du piston (C) = .

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

6.11. CALCULER LA CYLINDREE DU COMPRESSEUR EN CM3 :

CYLINDREE La cylindrée est le volume (V) déplacé par le piston dans l alésage de diamètre (d) pour un tour de vilebrequin. Le piston se déplace alors du PMB au PMH de la valeur de la course (C). Cylindrée = [Surface de l alésage (S) x Course du piston (C)] x nombre de cylindres (n)

cylindrée

.

d

2

.

.

c n

4

Nombre de cylindres (n) =

Surface de l alésage (S)

 d Volume d 1 cylindre (V)
d
Volume d 1 cylindre (V)

; Alésage (d) = ….…. cm ; Course (C) = ….…… cm

Cylindrée du compresseur = S x C x n = ( x d² x C x n)/4 = ………

= ……

cm 3

6.12. Vérifier la valeur du d.bit volumique du compresseur a 1500 tr/min :

Débit volumique Le débit volumique (Qv) en cm 3 /min est le volume d’air refoulé en une minute Qv (cm 3 /min) = Cylindrée (cm 3 ) x Vitesse de rotation (Tr/min)

Cylindrée = ………

Débit volumique (Qv) en cm 3 /min = …….…………………… = ………

Débit volumique (Qv) en l/min (ou dm 3 /min) = …….………

…cm

3 ; Vitesse de rotation = ………

tr/min (voir mise en situation)

… cm 3 /min

= ……….l/min (ou dm 3 /min)

……

Rappel : 1 litre (l) = 1 dm 3 = 1000 cm 3

6.13. CALCULER LE TAUX DE COMPRESSION MAXI DU COMPRESSEUR :

Taux de compression Le taux de compression est le rapport entre la pression de sortie (refoulement) et la pression d’entrée (admission)

Taux de compression = (pression de sortie) / (pression d’entrée)

Pression d’entrée = pression atmosphérique = 1 bar ; Pression de sortie Maxi = …… bars (voir mise en situation)

Taux de compression Maxi = Pression de sortie Maxi / Pression d’entrée = …….……. = ……….

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

7) CONSTRUCTION GRAPHIQUE DU VILEBREQUIN (4) (Echelle 1,5 : 1)

On donne :

- Une vue en perspective du vilebrequin à l’échelle 1 :1

- La vue de face complète du vilebrequin à l’échelle 1,5 : 1 Remarque : Largeur de la rainure X = 3 mm L’orientation du format est horizontale

Travail a réaliser :

- Vue de droite en coupe F-F

- ½ vue de gauche en coupe E-E

- Faire la mise au net

- Coter les dimensions du trou taraudé borgne

NE PAS REPRESENTER LES ARETES ET CONTOURS CACHES ECHELLE : 1,5 :1

L orientation du format est horizontale

LES ARETES ET CONTOURS CACHES ECHELLE : 1,5 :1 L orientation du format est horizontale TD

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 10 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

TD 2 : ETAU DE MODELISTE

1)

MISE EN SITUATION :

PRESENTATION : L’étau de modéliste représenté sur le document DT01 est un outil employé par les modélistes pour maintenir en position une ou plusieurs pièces entre elles (MAP des pièces) afin de réaliser des opérations diverses telles que : Collage, Perçage, …… FONCTIONNEMENT : La semelle de l’étau (10) est fixée à un établi. L’utilisateur en tournant la poignée (09) autour de l’axe X fait translater le mors mobile (01) par rapport à la semelle (10) suivant l’axe X et provoque l’écartement ou le rapprochement du mors mobile (01) par rapport au mors fixe (02).

Energie humaine

Effort de serrage

au mors fixe (02). Energie humaine Effort de serrage MAINTENIR EN POSITION A-0 Pièces en position
au mors fixe (02). Energie humaine Effort de serrage MAINTENIR EN POSITION A-0 Pièces en position
au mors fixe (02). Energie humaine Effort de serrage MAINTENIR EN POSITION A-0 Pièces en position
au mors fixe (02). Energie humaine Effort de serrage MAINTENIR EN POSITION A-0 Pièces en position

MAINTENIR EN

POSITION

A-0

humaine Effort de serrage MAINTENIR EN POSITION A-0 Pièces en position mise (MIP) Etau de modéliste

Pièces

en position

mise

(MIP)

Etau de modéliste

Pièces maintenues

en position

(MAP)

Z Y X
Z
Y
X

2)

ANALYSE STRUCTURELLE :

2.1.

Indiquer le repère des pièces sur la perspective eclatée de l etau ci-dessous :

* Remarque : Il manque 10 repères sur la perspective éclatée ci-contre.

l etau ci-dessous : * Remarque : Il manque 10 repères sur la perspective éclatée ci-contre.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 2.2. Etude des liaisons fixes (ou encastrement) : RAPPEL Une classe

2.2. Etude des liaisons fixes (ou encastrement) :

RAPPEL Une classe d équivalence est constituée d un ensemble de pièces n ayant aucun mouvement entre elles. Les pièces d une même classe d équivalence sont en liaison FIXE ou ENCASTREMENT.

d équivalence sont en liaison FIXE ou ENCASTREMENT. Compléter le tableau ci-dessous en indiquant pour chaque

Compléter le tableau ci-dessous en indiquant pour chaque liaison fixe : La nature des surfaces fonctionnelles en contact, le composant et/ou le procédé de liaison et cocher la case correspondant au critère de démontabilité.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

Pièces en

liaison fixe

Nature des surfaces de contact (cylindrique, plane, …)

Composant et/ou procédé de liaison (vis, soudage …)

Démontabilité

Démontable

Non

démontable

02

05

01

12

08

06

07

06

2.3. SCHEMA CINEMATIQUE DE L ETAU DE MODELISTE :

ON DONNE : La structure du graphe des laisons

Main de l utilisateur E4 L3 L2 E2 E3 L1 L1 E1 Etabli Frontière d
Main de l utilisateur
E4
L3
L2
E2
E3
L1
L1
E1
Etabli
Frontière
d isolement du

2.4. Indentifier les classes d equivalence :

a) Classe d’équivalence E1 liée à la pièce 01 :

Compléter la classe d’équivalence E1 en indiquant la quantité de chaque pièce si celle-ci est

différente de 1. Colorier la ou les pièce(s) composant la classe d’équivalence E1 d’une même couleur, sur la vue de face et la coupe A-A du dessin d’ensemble DT01. Couleur de E1 ? :

coupe A- A du dessin d’ensemble DT01. Couleur de E1 ? : E1 = {01, 03,…
coupe A- A du dessin d’ensemble DT01. Couleur de E1 ? : E1 = {01, 03,…

E1 = {01, 03,… ……….…………………….……

}

DT01. Couleur de E1 ? : E1 = {01, 03,… ……….…………………….…… } TD & EXAMEN -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

b) Classe d’équivalence E2 liée à la pièce 02 :

Compléter la classe d’équivalence E2 en indiquant la quantité de chaque pièce si celle-ci est différente de 1.

Colorier la ou les pièce(s) composant la classe d’équivalence E2 d’une même couleur, sur la vue dequantité de chaque pièce si celle-ci est différente de 1. face et la coupe A- A

face et la coupe A-A du dessin d’ensemble DT01. Couleur de E2 ? :

coupe A- A du dessin d’ensemble DT01. Couleur de E2 ? : E2 = {02, 04

E2 = {02, 04 (x2),……………

…………….……

}

E2 = {02, 04 (x2),…………… …………….…… } c) Classe d’équivalence E3 liée à la pièce 06

c) Classe d’équivalence E3 liée à la pièce 06 :

Compléter la classe d’équivalence E3 en indiquant la quantité de chaque pièce si celle-ci est différente de 1. Colorier la ou les pièce(s) composant la classe d’équivalence E3 d’une même couleur, sur la vue de face et la coupe A-A du dessin d’ensemble DT01. Couleur de E3 ? :

coupe A- A du dessin d’ensemble DT01. Couleur de E3 ? : E3 = {06, …………………………………….……
coupe A- A du dessin d’ensemble DT01. Couleur de E3 ? : E3 = {06, …………………………………….……

E3 = {06, …………………………………….……

}

= {06, …………………………………….…… } d) Classe d’équivalence E4 liée à la pièce 09 :

d) Classe d’équivalence E4 liée à la pièce 09 :

Compléter la classe d’équivalence E4 en indiquant la quantité de chaque pièce si celle-ci est différente de 1. Colorier la ou les pièce(s) composant la classe d’équivalence E4 d’une même couleur, sur la vue de face et la coupe A-A du dessin d’ensemble DT01. Couleur de E4 ? :

coupe A- A du dessin d’ensemble DT01. Couleur de E4 ? : E4 = {09, …………………………………….……
coupe A- A du dessin d’ensemble DT01. Couleur de E4 ? : E4 = {09, …………………………………….……

E4 = {09, …………………………………….……

}

DT01. Couleur de E4 ? : E4 = {09, …………………………………….…… } TD & EXAMEN - 14

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

3)

Indentifier les liaisons entre les classes d’équivalence :

     

Translation

Rotation

 

Repèr e de la liaison

Représentation des classes d’équivalence en liaison

suivant

suivant

Nom, centre, axe ou normale au plan de contact de la liaison

 

l'axe

 

l'axe

X

Y

Z

X

Y

Z

   
                Nom de la liaison :
           

Nom de la liaison :

…….…….…….…….……

Entre E1 et E2

L12

…….

Centre :

……

Axe :

   
                Nom de la liaison :
           

Nom de la liaison :

…….…….…….…….……

Entre E1 et E3

L13

…….

Centre :

……

Axe :

   
                Nom de la liaison :
           

Nom de la liaison :

…….…….…….…….……

Entre E2 et E3

L23

…….

Centre :

……

Axe :

   
                Nom de la liaison :
           

Nom de la liaison :

…….…….…….…….……

Entre E3 et E4

L34

…….

Centre :

……

Axe :

3.1. Compléter le graphe des liaisons :

Colorier les repères des classes d’équivalence les repères des classes d’équivalence

Indiquer pour chaque liaison : pour chaque liaison :

- Le nom de la liaison mécanique

- Le centre de la liaison mécanique

- L’axe de la liaison et/ou la normale au plan de contact.

E E E
E
E
E
E
E
de la liaison mécanique - L’axe de la liaison et/ou la normale au plan de contact.
de la liaison mécanique - L’axe de la liaison et/ou la normale au plan de contact.
de la liaison mécanique - L’axe de la liaison et/ou la normale au plan de contact.
de la liaison mécanique - L’axe de la liaison et/ou la normale au plan de contact.
de la liaison mécanique - L’axe de la liaison et/ou la normale au plan de contact.
de la liaison mécanique - L’axe de la liaison et/ou la normale au plan de contact.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

3.2. Compléter Le SCHEMA CINEMATIQUE MINIMAL suivant la vue de face en

coupe A-A :

Représenter les liaisons centrées sur leur centre de liaison respectif (A,B,C,D). les liaisons centrées sur leur centre de liaison respectif (A,B,C,D).

Compléter le schéma cinématique avec le nom et la couleur de chaque classe d’équivalence en
Compléter le schéma cinématique avec le nom et la couleur de chaque classe
d’équivalence en utilisant la représentation normalisée des liaisons.
A
C
D
B
E2
Y X Z
Y
X
Z

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

TD 3 : CHAPE FREIN

Fonction globale (rôle) Permet de relier une tringle à une biellette sur un circuit de freinage arrière de moto.

Fonctionnement Lorsque le motard appui avec son pied sur la pédale du frein, celle-ci tourne tirant sur la tringle. La tringle à son tour tire sur la chape qui tire sur la biellette. La biellette tourne alors, agissant sur les mâchoires du frein permettant l'arrêt de la moto.

Analyse du dessin d'ensemble

1. En plus de la perspective, combien y a t-il de vues ? Si la vue située en haut s'appelle la vue de face comment s'appelle l'autre vue ? Vue de

Comment est représentée cette vue (chercher dans le livre chapitre "Sections et coupes") ?

2. Afin de mieux comprendre la forme des pièces, en utilisant le dessin d’ensemble, indiquez les repères des pièces sur l’éclaté ci-dessous.

les repères des pièces sur l’éclaté ci -dessous. 3. D'après ce qui a été dit plus
les repères des pièces sur l’éclaté ci -dessous. 3. D'après ce qui a été dit plus

3. D'après ce qui a été dit plus haut et d'après vos connaissances, complétez la nomenclature de ce mécanisme.

RP

Nom des pièces

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

1

 

2

 

3

Axe

4

 

5

 

6

Anneau élastique

7

 

4. A l'aide du cours, complétez les désignations normalisées des pièces suivantes (attention à l'échelle):

pièce 4:

pièce 7:

M

5. La pièce 6 est un anneau élastique, il en existe différentes sortes. A l’aide du livre, chapitre 45, cherchez le nom des 6 anneaux élastiques représentés ci-dessous.

le nom des 6 anneaux élastiques représentés ci-dessous.
le nom des 6 anneaux élastiques représentés ci-dessous.
le nom des 6 anneaux élastiques représentés ci-dessous.

……….……………………………………………………………………………………………………

…….

……….……………………………………………………………………………………………………

…….

…….
…….
…….

……….……………………………………………………………………………………………………

…….……….……………………………………………………………………………………………

………

6. A l'aide de vos documents, dites si l'anneau élastique 6, est un anneau pour alésage ou pour arbre ? pour

7. Quel peut bien être le rôle de cet anneau élastique 6 ?

8. A l’aide du livre écrivez la désignation normalisée de l’anneau élastique 6 (attention à l’échelle).

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

……………………………………………………………………….

9.

vue principale, aux instruments, à l'échelle 2.

Dessinez l'axe 3 suivant

une

10.

Dites à quel type de surface correspondent les repères de la perspective de l’axe 3 ci- contre ? (plane, cylindrique, conique, hélicoïdale ou sphérique)

a =

b

=

c

=

d

=

11.

Sur chaque segment du diagramme ci- contre, indiquez la nature des surfaces de contact entre les pièces ci-contre (plane, cylindrique, conique, hélicoïdale ou sphérique).

12.

Vous auriez à changer la pièce 1, donnez dans l'ordre les pièces à démonter.

,

,

,

2,

,

5

13.

Quels sont les outils nécessaires au démontage ?

, , , 2, , 5 13. Quels sont les outils nécessaires au démontage ? TD
, , , 2, , 5 13. Quels sont les outils nécessaires au démontage ? TD
, , , 2, , 5 13. Quels sont les outils nécessaires au démontage ? TD
, , , 2, , 5 13. Quels sont les outils nécessaires au démontage ? TD
, , , 2, , 5 13. Quels sont les outils nécessaires au démontage ? TD
, , , 2, , 5 13. Quels sont les outils nécessaires au démontage ? TD
, , , 2, , 5 13. Quels sont les outils nécessaires au démontage ? TD
, , , 2, , 5 13. Quels sont les outils nécessaires au démontage ? TD
, , , 2, , 5 13. Quels sont les outils nécessaires au démontage ? TD
, , , 2, , 5 13. Quels sont les outils nécessaires au démontage ? TD
, , , 2, , 5 13. Quels sont les outils nécessaires au démontage ? TD
, , , 2, , 5 13. Quels sont les outils nécessaires au démontage ? TD

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA
ISET JENDOUBA

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

TD 4 : CRIC POUR AUTOMOBIL

Fonction globale du cric

- 2007 TD 4 : CRIC POUR AUTOMOBIL Fonction globale du cric 1. Complétez le niveau
- 2007 TD 4 : CRIC POUR AUTOMOBIL Fonction globale du cric 1. Complétez le niveau
- 2007 TD 4 : CRIC POUR AUTOMOBIL Fonction globale du cric 1. Complétez le niveau
- 2007 TD 4 : CRIC POUR AUTOMOBIL Fonction globale du cric 1. Complétez le niveau

1. Complétez le niveau A-0 l'analyse en lisant l’explication suivante :

Ce Cric permet de soulever partie d’une voiture en exerçant manuellement une rotation sur la poignée 3.

Partie de

la voiture

niveau A

sur la poignée 3. Partie de la voiture niveau A Partie de de la voiture niveau
Partie de de la voiture niveau B une
Partie de
de
la voiture
niveau B
une
Cric
Cric
niveau A Partie de de la voiture niveau B une Cric Fonctionnement du cric a. Mettre
niveau A Partie de de la voiture niveau B une Cric Fonctionnement du cric a. Mettre

Fonctionnement du cric

a. Mettre la pièce 17 en position travail et l'engager dans le tube carré situé sous la voiture.

b. Tourner la poignée 3 ce qui fait monter les pièces 19 et 17 ainsi que la partie de la voiture située près du cric.

Repérage des pièces

2. A l’aide du dessin d’ensemble indiquez les repères sur l’éclaté ci-dessous.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 Nomenclature 7 1 Palier Cu Sn 8 P 15 1 Clavette

Nomenclature

7

1

Palier

Cu Sn 8 P

15

1 Clavette

A

50

     

6

1

Vis

E 36

14

1 Anneau élast.

       

5

5

Ecrou

Cu Sn 8 P

13

1 Pignon

XC

80

21

1 Clavette

A

50

4

1

Manivelle

A33

12

1 Carter

A

33

20

1 Rivet

A

33

3

1

Poignée

PA 11

11

1 Corps

E

24

19

2 Glissière

E

24

2

1

Anneau él

 

10

1 Palier

Cu Sn 8 P

18

1 Rivet

A

33

1

1

embout

PA 11

9

1 Roue dentée

XC

80

17

1 Levier

AF

 

34/C 10

RP

NB

DESIGN

MATIERE

8

1 Butée à billes

 

16

1 palier

Cu

Sn

8 P

Systèmes de transmission et de transformation du mouvement

Dans le cric il existe deux systèmes qui permettent de transformer le mouvement de rotation d’axe horizontal de la poignée 3 en mouvement de translation vertical du levier 17. Le premier système est composé d’un engrenage conique qui permet de transformer la rotation d’axe horizontale en une rotation d’axe vertical.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

3. Quels sont les repères des 2 pièces qui constituent l’engrenage ? Pignon : ……………………. Roue : …………………

Le deuxième système est un système vis écrou, il transforme le mouvement de rotation d’axe vertical en une translation d’axe vertical.

4. Quels sont les repères des 2 pièces qui constituent le système vis écrou ?

Vis : ………………………

Ecrou : ……………….

Recherche des classes d'équivalence de ce cric

Afin de connaître les liaisons réalisées dans ce cric, on vous demande de recherchez les repères des pièces qui ont le même mouvement.

5. Pièces fixes. Elles constitueront le sous-ensemble A. Attention le corps de ce cric est constitué de 3 sous pièces appelés des éléments, ne mettre que le repère de la pièce qui constitue le corps. Pièces fixes A : ……………………………………………………

6. La poignée 3 et l’embout 1 constitueront le sous-ensemble B. Recherchez les pièces qui ont un mouvement de rotation d’axe horizontal, elles constitueront le sous-ensemble C. Poignée 3 et embout 1 : B Rotation d’axe horizontal C : ……………………………………………………

7. Pour la butée à billes 8 chacune de ses pièces a un mouvement particulier. Nous mettrons cette pièce dans un sous-ensemble particulier appelé G. Recherchez les pièces qui ont un mouvement de rotation d’axe vertical, elles constitueront le sous-ensemble D. Butée à billes 8 : G Rotation d’axe vertical D : ……………………………………………………

8. Le levier 17 est seul à tourner autour du rivet 20, nous le mettrons dans le sous-ensemble F. Recherchez les pièces qui ont un mouvement de translation verticale, elles constitueront le sous- ensemble E. Levier 17 : F Translation d’axe vertical E : ……………………………………………………

9. Complétez le graphe des liaisons en indiquant sur les traits continus, le nom des liaisons et sur les traits pointillés la nature de l’énergie qui fait fonctionner ce cric.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 10. Complétez le schéma cinématique de ce cric en position travail,
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 10. Complétez le schéma cinématique de ce cric en position travail,
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 10. Complétez le schéma cinématique de ce cric en position travail,
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 10. Complétez le schéma cinématique de ce cric en position travail,
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 10. Complétez le schéma cinématique de ce cric en position travail,
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 10. Complétez le schéma cinématique de ce cric en position travail,
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 10. Complétez le schéma cinématique de ce cric en position travail,
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 10. Complétez le schéma cinématique de ce cric en position travail,
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 10. Complétez le schéma cinématique de ce cric en position travail,
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 10. Complétez le schéma cinématique de ce cric en position travail,
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 10. Complétez le schéma cinématique de ce cric en position travail,
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 10. Complétez le schéma cinématique de ce cric en position travail,
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 10. Complétez le schéma cinématique de ce cric en position travail,

10. Complétez le schéma cinématique de ce cric en position travail, chaque sous-ensemble sera d'une couleur différente (un schéma plan est suffisant).

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 25 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

TD 5 : CHARIOT PORTE CABLE

Le Chariot porte-câble se situe sur un système de soudage d’armature métallique, utile à la fabrication de plancher d’habitation. Un opérateur déplace la pince à souder lors du soudage de l’armature.

Plusieurs Chariots porte-câbles se déplacent sur un profilé IPN, en même temps que la pince à souder. La fonction de ces chariots est de guider les câbles et tuyauteries d’alimentation de la pince à souder lors de son déplacement.

Une chaîne relie les différents chariots afin d’éviter une traction sur les tuyauteries pneumatique et électrique.

une traction sur les tuyauteries pneumatique et électrique. 1. A l’aide du dessin d’ensemble, indiquez les
une traction sur les tuyauteries pneumatique et électrique. 1. A l’aide du dessin d’ensemble, indiquez les

1. A l’aide du dessin d’ensemble, indiquez les repères des pièces sur l’éclaté du Chariot porte-câbles.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 2. Lors du déplacement du Chariot porte-câbles, écrivez les mouvements relatifs

2. Lors du déplacement du Chariot porte-câbles, écrivez les mouvements relatifs

(rotation, translation, rotation et translation, aucun mouvement) entre les pièces suivantes:

1

et P :

1 et 2 :

1

et 4 :

2 et P :

9

et 1 :

3. Quel est le nom des assemblages entre les pièces suivantes:

1

et 4 : par

1

et 9 : serrage par

et par

10a et 10b : par 10b et Tuyaux T : par

4. L’assemblage des pièces 10a et 10b avec la pièce 9 se fait par la vis 12 et la rondelle 11. La rondelle 11 peut s‘écraser si un effort important survient. On dit alors que l’assemblage est élastique. Cet assemblage élastique permet aux pièces 10a et 10b une rotation autour des vis 12. Pour quelle raison le constructeur a-t-il choisi un tel type d’assemblage ? ………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

………………………………….

5. Voici le schéma du Chariot porte-câbles. Recherchez le repère des pièces du dessin d’ensemble, correspondant aux classes d'équivalence A, B, C, D et E du schéma.

aux classes d'équivalence A, B, C, D et E du schéma. Nota : On rappelle qu'une

Nota: On rappelle qu'une pièce ne peut faire partie que d'une classe d'équivalence.

A =

B =

C =

D =

E =

6. Donnez le nom des liaisons entre les classes d'équivalence suivantes:

A

et B: liaison

B

et D: liaison

B

et E: liaison

7. Les pièces 1 et 9 sont assemblées.

a. Quelle est la pièce qui réalise cet assemblage ?

b. Quel caractère, adhérence ou obstacle, est très important pour cet assemblage ?

8. Les pièces 1 et 4 sont assemblées.

a. Quelles sont les pièces qui empêchent la translation ?

b. Comment est supprimée la rotation, par un obstacle ou par l’adhérence ?

9. Quel est le rôle de l’anneau Truarc 6 ? ………………………………………………………………………………………… …………

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

10. Les rondelles 11 réalisent un assemblage élastique entre 10 et 9.

a. Chercher à l’aide du livre leur charge d’aplatissement ……………………………

b. Chercher le nom ainsi que l’adresse du fabricant de ces rondelles ………………………………………………………………………………… ………

11. Dessinez à main levée la rondelle 11 suivant 2 vues et placer sur le dessin les 2 cotes 8 et 16 de sa désignation.

12. Les pièces du Chariot porte-câbles n’ont pas été fabriquées tous de la même façon, en observant la forme de ces pièces sur l’éclaté et sur le dessin d’ensemble, associer chacune des 6 pièces suivantes avec l’un des 3 modes d’obtention par un trait. Remarque : une pièce usinée (axe) possède peu de formes arrondies, une pièce moulée (carter) a souvent des formes arrondies, une pièce emboutie (capot de voiture) est obtenue par déformation de la matière.

Plaque d’appui 10b

-

Axe de liaison 9

-

- moulage

Galet 2

-

- emboutissage

Pare-choc 3

-

- usinage

Chape d’attache de la chaîne

-

Flasque 1

-

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 30 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 31 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 32 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

TD 6 : BRAS DE MANUTENTION

Le bras de manutention permet le déplacement de montage d’usinage, d’un poste de chargement à un centre d’usinage et inversement. Il est composé d’un pied, en haut de ce pied une flèche est articulée autour d’un pivot vertical. Sur cette flèche est fixé un anneau pour fixer le montage d’usinage à déplacer. Un motoréducteur permet de soulever la charge avant son déplacement.

Motoréducteur

flèche

pivot Pied
pivot
Pied

Notre étude se situera sur le motoréducteur (voir feuilles 1.2 1.3 et 1.4).

1. La feuille 1.3 représente l’accouplement élastique entre le moteur et le réducteur. Quel est l’intérêt de cet accouplement ? ……………………………………………………………………………………… …………………… ……………………………………………………………… …………………………………

2. Quelles pièces sur l’accouplement permettent l’élasticité ? ……………………………………………………………………………….

3. Les rondelles 37 sont désignées Rondelle W – 10 dans la nomenclature. A l’aide du livre chapitre 36-14, chercher le nom de ces rondelles et la signification de 10 Nom : ………………………………………………… 10 : ……………………………………………………

4. Quelle est la fonction de la vis de pression 35 ? ……………………………………………………………………………………… …………………… ……………………………………………………………… …………………………………

5. Dessinez à main levée l’axe de transmission 34 suivant une vue de face.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

6. La réduction de vitesse se fait par un engrenage à denture droite, composé du pignon arbré 3 et de la roue dentée 17. Mesurez puis calculez les diamètres primitifs réels de ces 2 pièces (arrondir les valeurs calculées à une valeur entière).

 

Diamètre primitif mesuré

Diamètre primitif réel

Pignon arbré 3

   

Roue dentée 17

   

7. Le module des 2 roues dentées est de 4mm. En appliquant la formule du cours reliant diamètre primitif, module et nombre de dents, calculez le nombre de dents des roues dentées. Nota : Si vous ne trouvez un nombre de dents entier, modifier les valeurs trouvées à la question 6.

Pignon arbré 3 : ………………………

Roue dentée 17 : ………………………

8. Sur le dessin du pignon arbré 3 ci-dessous, représenté à l’échelle 1:2, cotez le diamètre primitif et le diamètre de tête.

1:2, cotez le diamètre primitif et le diamètre de tête. 9. Calculez le rapport de transmission

9. Calculez le rapport de transmission ( rapport de réduction ) de ce réducteur. r = …………………………………………….

10. Connaissant la fréquence de rotation du moteur 1000tr/min calculez la fréquence de rotation de la roue 17. N17 = …………………………………………

11. Pour permettre le guidage en rotation du pignon arbré 3 le constructeur a utilisé 2 roulements repères 4 et 28. A quel type de roulements correspondent-ils ? ……………………………………………………………………………………… …………

12. Quel est le rôle des anneaux élastiques 2 ? ……………………………………………………………………………………… …………………… ………………………………………………………………

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

13. Les bagues des roulements 4 et 28 sont montées soit serrées soit glissantes afin de permettre une durée de vie correcte des roulements. D’après votre cours quelle bague devra être montée serrer et quelle bague devra être montée glissante ? Bague extérieure : …………………………………………. Bague intérieure : ………………………………………….

14. Complétez sur le schéma ci-dessous, les arrêts en translation des roulements 4 et

28.

les arrêts en translation des roulements 4 et 28. 15. Pour permettre le guidage en rotation
les arrêts en translation des roulements 4 et 28. 15. Pour permettre le guidage en rotation
les arrêts en translation des roulements 4 et 28. 15. Pour permettre le guidage en rotation
les arrêts en translation des roulements 4 et 28. 15. Pour permettre le guidage en rotation

15. Pour permettre le guidage en rotation de la roue dentée 17 le constructeur a utilisé 2 roulements repère 13. A quel type de roulements correspondent-ils ? ……………………………………………………………………………………… …………

16. A quel type de montage correspondent les roulements 13 ( montage en X ou montage en O ) ? ……………………………………………………………………………………… …………

17. Le montage de ces roulements 13, nécessite un réglage pour que le guidage se fasse correctement. Par quelle pièce se fait ce réglage ? ……………………………………………………………………………………… …………

18. Ce montage est particulier, car l’effort axial sur l’arbre est très important. D’après le cours, quelles bagues doivent être montées serrées et quelles bagues doivent être montées glissantes ? Bague extérieure : …………………………………………. Bague intérieure : ………………………………………….

19. Complétez le schéma ci-dessous en indiquant les arrêts en translation des roulements 13.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 20. L’assemblage de la roue dentée 17 sur l’arbre fileté 11

20. L’assemblage de la roue dentée 17 sur l’arbre fileté 11 se fait par les éléments 15 et 16. Quel mouvement est arrêté par chaque élément ? Elément 15 : …………………………………………………………… Elément 16 : ……………………………………………………………

21. Pour permettre le montage de la roue dentée 17, il est nécessaire d’avoir un jeu JA (voir dessin ci-dessous ). Tracez la chaîne de cotes de ce Jeu JA.

d’avoir un jeu JA (voir dessin ci-dessous ). Tracez la chaîne de cotes de ce Jeu

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

22. Un jeu important au niveau des engrenages, nécessite le changement de la roue dentée 17. Indiquez dans quel ordre vous allez démonter les pièces pour changer cette roue dentée. Vous indiquerez l’outillage nécessaire.

Ordre

outillage

……………………………………………………………………………………… …………………… ……………………………………………………………… …………………………………………… ……………………………………… …………………………………………………………………… ……………… ……………………………………………………………………………………… …… ……………………………………………………………………………… …………………………… ……………………………………………………… …………………………………………………… ……………………………… …………………………………………………………………………… ……… ……………………………………………………………………………………… …………… ……………………………………………………………………… …………………………………… ……………………………………………… …………………………………………………………… ……………………… …………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………… …………………… ……………………………………………………………… …………………………………………… ……………………………………… ……………………………………………………………………

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 38 -

TD & EXAMEN

- 38 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 39 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 40 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

TD 7 : POMPE HYDRAULIQUE MANUELLE

Fonction globale :

Permet de vidanger une cuve de petites dimensions en cas de panne d’électricité

cuve de petites dimensions en cas de panne d’électricité Questionnaire : 1. En vous servant des

Questionnaire :

1.

En vous servant des repères du dessin d’ensemble, compléter les repères sur la

perspective ci-dessus.

2.

a) La pompe est composée de plusieurs sous-ensembles de pièces, A, B, C, D, E, F et G, voir le schéma ci-dessous représenté en position repos. Sur ce schéma colorier chaque sous-ensemble d’une couleur différente.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 b) Tous les sous- ensembles, sauf A, vont être en mouvement

b) Tous les sous-ensembles, sauf A, vont être en mouvement lors de l’utilisation de la pompe. Dites quels mouvements ils vont avoir. Nota :

La goupille 8 étant cannelée sur sa partie centrale est montée serrer sur la

pièce 1. La pièce 1 est obtenue par mécano-soudage est composée de 2 éléments (1a et

 

1b).

La pièce 2 est obtenue par mécano-soudage est composée de 4 éléments (2a, 2b, 2c et 2d).

A

pièces fixes

B

C

……………………………………………… ………………………………………………

D

pièce déformable

E

………………………………………………

F

pièce déformable

G

………………………………………………

H

pièce déformable

3. Recherchez à quels repères (1 à 11) du dessin d’ensemble correspondent les repères (A, B, C, D, E, F, G et H ) du schéma.

A = 1, ……………………………………………….

B = 2, ……………………………………………….

C = ………………………………………………….

D = ………………………………………………….

E = ………………………………………………….

F =

G =

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

H =

4. En vous servant du schéma en position repos de la page précédente complétez le schéma lors de l’aspiration du liquide. Vous indiquerez par des flèches le sens de déplacement des sous-ensembles B et C et par une flèche l’entrée et la sortie du liquide.

C et par une flè che l’entrée et la sortie du liquide. 5. De la même

5. De la même manière complétez le schéma ci-dessous, cette fois ci en position refoulement du liquide.

cette fois ci en position refoulement du liquide. 6. Quels sont les noms des liaisons cinématiques

6. Quels sont les noms des liaisons cinématiques (pivot, glissière, pivot glissant,

hélicoïdale, rotule, appui plan, linéaire rectiligne, linéaire annulaire ou ponctuelle) entre les sous-ensembles suivants ?

A

/ B : …………………………………………………………

C

/ A : …………………………………………………………

C

/ B : …………………………………………………………

7. Complétez le graphe des liaisons, en indiquant sur chaque segment le nom de la liaison et vous indiquerez en rouge la circulation de l’énergie.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 8. Vous auriez à monter entièrement cette pompe, dans quel ordre
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 8. Vous auriez à monter entièrement cette pompe, dans quel ordre
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 8. Vous auriez à monter entièrement cette pompe, dans quel ordre
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 8. Vous auriez à monter entièrement cette pompe, dans quel ordre
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 8. Vous auriez à monter entièrement cette pompe, dans quel ordre
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 8. Vous auriez à monter entièrement cette pompe, dans quel ordre
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 8. Vous auriez à monter entièrement cette pompe, dans quel ordre
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 8. Vous auriez à monter entièrement cette pompe, dans quel ordre

8. Vous auriez à monter entièrement cette pompe, dans quel ordre vous monteriez les pièces (mettre les repères). Et indiquez quel outillage vous utiliseriez. ……………………………………………………………………………………… …………………… ……………………………………………………………… …………………………………………… ……………………………………… …………………………………………………………………… ……………… ……………………………………………………………………………………… …… ……………………………………………………………………………… …………………………… ……………………………………………………… …………………………………………………… ……………………………… …………………………………………………………………………… ……… ……………………………………………………………………………………… …………… ……………………………………………………………………… …………………………………… ……………………………………………… …………………………………………………………… ……………………… ………………………………………………………………

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

C Socle pour fixation A-A
C
Socle pour fixation
A-A

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

TD 8 : POMPE MANUELLE

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD 8 : POMPE MANUELLE Fonction globale Permet de transvaser un

Fonction globale

Permet de transvaser un liquide d'un récipient vers un autre récipient par une action manuelle sur la manette. Fonctionnement

Amorçage:

L'action manuelle sur la manette 19 dans le sens A permet le déplacement du piston 5 dans un sens, ainsi que l'ouverture du clapet supérieur et la fermeture du clapet inférieur.

Aspiration et refoulement:

L'action sur la manette dans le sens B permet le déplacement dans l’autre sens du piston ainsi que la fermeture du clapet supérieur, l'ouverture du clapet inférieur, la sortie du liquide présent dans la pompe et l'entrée de nouveau liquide.

présent dans la pompe et l'entrée de nouveau liquide. 1. Indiquez sur l’éclaté ci -dessous les

1. Indiquez sur l’éclaté ci-dessous les repères des pièces qui sont indiqués sur le dessin d’ensemble.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 2. Assemblages ou liaisons encastrement Rechercher les repères des pièces assemblées

2. Assemblages ou liaisons encastrement

Rechercher les repères des pièces assemblées à l'aide des assemblages suivants:

assemblages par

pièces assemblées

5 vis 21 et 22

 

rivets 16

 

écrous 17 et 18

 

vissage

 

vissage

 

vissage

 

vissage

 

vissage

 

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

3. Classes d'équivalence

Rechercher les repères des pièces faisant partie des 7 classes d'équivalence suivantes:

pièces fixes

A =

rotation manette

B =

translation piston

C =

clapet supérieur

D =

clapet inférieur

E =

chape

F =

ressort

G =

4. Graphe des liaisons

Compléter le graphe des liaisons de cette pompe manuelle en indiquant, sur chaque segment le nom de la liaison, tracer en rouge le sens de circulation de l'énergie et indiquer le type d’énergie.

de l'énergie et indiquer le type d’énergie. 5. Colorier chaque sous-ensemble du schéma, dessiné dans
de l'énergie et indiquer le type d’énergie. 5. Colorier chaque sous-ensemble du schéma, dessiné dans
de l'énergie et indiquer le type d’énergie. 5. Colorier chaque sous-ensemble du schéma, dessiné dans
de l'énergie et indiquer le type d’énergie. 5. Colorier chaque sous-ensemble du schéma, dessiné dans
de l'énergie et indiquer le type d’énergie. 5. Colorier chaque sous-ensemble du schéma, dessiné dans
de l'énergie et indiquer le type d’énergie. 5. Colorier chaque sous-ensemble du schéma, dessiné dans
de l'énergie et indiquer le type d’énergie. 5. Colorier chaque sous-ensemble du schéma, dessiné dans
de l'énergie et indiquer le type d’énergie. 5. Colorier chaque sous-ensemble du schéma, dessiné dans

5. Colorier chaque sous-ensemble du schéma, dessiné dans la position amorçage, d'une couleur différente.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 6. Compléter le schéma dans la position aspiration et refoulement ,

6. Compléter le schéma dans la position aspiration et refoulement, tracer par des flèches le sens de circulation du liquide.

position aspiration et refoulement , tracer par des flèches le sens de circulation du liquide. TD

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

7. Comment s’appelle le système de transformation de mouvement qui permet à partir de la rotation de la manette d’obtenir la translation du piston ? …………………………………………………………………

8. Quelles sont les repères des pièces qui transmettent le mouvement de la rotation de la manette 19 à la translation du piston 5, lors de l’aspiration et le refoulement du liquide ?

19

→ ……. → ……. → ……. → ……. → ……. → ……. → ……. →

5

9. Calculer le débit de la pompe, en litre par minute, si la course du piston est de 60mm et que l’utilisateur effectue 50 actions par minute. ………………………………………………………………………………………… ……………………….………………………………………………………………… ……………………………………………….………………………………………… ……………………………………………………………………….………………… ………………………………………………………………………………………… …….…………………………………………………………………………………… …………………………….…………………………………………………………… …………………………………………………….…………………………………… …………………………………………………………………………….…………… ………………………………………………………………………………………… ………….……………………………………………………………………………… ………………………………….……………………………………………………… ………………………………………………………….

10. Dessiner aux instruments le piston 5 à l'échelle 1 suivant une vue de face 1/2 coupe A-A et une vue de gauche. Cotes fonctionnelles permettant un guidage et une étanchéité correcte.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 51 -

TD & EXAMEN

- 51 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 52 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 53 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

TD 9 : SIMULATEUR DE BANC A RAMER

Cet appareil, se situe dans un appartement et simule les mouvements que fait le rameur.

Poussée sur les rames, sens A, celles-ci étant hors de l’eau, l’effort est faible, juste le déplacement des rames.

Traction sur les rames, sens B, celles-ci sont dans l’eau, l’effort est important, car l’eau s’oppose aux déplacements des rames.

On peut régler l’effort de traction en serrant plus ou moins l’aiguille de réglage 16.

B

en serrant plus ou moins l’aiguille de réglage 16. B A La simulation de l’effort est
A
A
en serrant plus ou moins l’aiguille de réglage 16. B A La simulation de l’effort est

La simulation de l’effort est liée au déplacement d’huile à l’intérieur de l’appareil. Deux appareils identiques sont situés de chaque côté du rameur.

1. A l’aide de l’animation, compléter le schéma, en dessinant le clapet 8 et en indiquant par des flèches le sens de circulation de l’huile et du piston, pour un déplacement sans effort.

l’huile et du piston, pour un déplacement sans effort. 2. Toujours à l’aide de l’animation, compléter

2. Toujours à l’aide de l’animation, compléter le schéma, en dessinant le clapet 8 et en indiquant par des flèches le sens de circulation de l’huile et du piston, pour un déplacement avec effort.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 3. Calculer la pression de l’huile en bar (1 bar =

3. Calculer la pression de l’huile en bar (1 bar = 0,1N/mm²), lors d’un déplacement avec effort, si l’effort que doit exercer la bielle 10 sur l’axe 11, est de 3900N. ………………………………………………………………………………………… ……………………….………………………………………………………………… ……………………………………………….………………………………………… ……………………………………………………………………….………………… ………………………………………………………………………………………… …….…………………………………………………………………………………… …………………

4. Dans le mécanisme un certain nombre de pièces sont assemblées, donc n’ont aucun mouvement relatif. Indiquez les modes d’assemblages utilisés entre ces pièces. Pièce 11 et pièce 7 : …………………………………………………… Pièce 4 et pièce 1 : …………………………………………………… Pièce 14 et pièce 1 : …………………………………………………. Pièce 21 et pièce 2 : …………………………………………………

5. En vous servant des repères du schéma ci-dessous, indiquez à quels sous-ensembles de pièces correspondent les 25 pièces de l’appareil, sur le diagramme à râteau ci- dessous.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

rame 1, 2, 23, 24, 25 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11,
rame 1, 2,
23, 24, 25
3,
4,
5,
6,
7,
8,
9,
10,
11,
12,
13,
14,
15,
16,
17, 18,
19, 20,
21, 22,

A =

B =

C =

D =

E =

F =

G = support

6. Complétez le graphe des liaisons, en indiquant sur chaque segment le nom de la liaison entre les sous-ensembles, en indiquez en rouge la circulation de l’énergie à l’intérieur du simulateur de banc à ramer.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 7. Voici 2 perspectives du clapet 8, qui vous permettent de

7. Voici 2 perspectives du clapet 8, qui vous permettent de mieux comprendre les formes de ce clapet. Quel peut bien être le rôle de la forme repérée R sur cette pièce ?

………………………………………………………….

………………………………………………………….

………………………………………………………….

………………………………………………………….

………………………………………………………….

………………………………………………………….

8. Indiquez les repères des pièces sur l’éclaté ci

8. Indiquez les repères des pièces sur l’éclaté ci-dessous. Les vis, joints et support ont été retirés.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 9. Comment s’appelle le système de transformation de mouvement qui permet

9. Comment s’appelle le système de transformation de mouvement qui permet d’obtenir la translation du piston à partir de la rotation de la rame ? ………………………………………………………………………………………… ………………

10. Les pièces essentielles de ce système sont représentées en perspective ci-contre. Coloriez sur cette perspective les pièces qui effectuent une rotation (rouge), celles qui effectuent une translation (bleu) et celle qui effectue un mouvement quelconque (vert).

11. Calculez la course du piston, en mesurant l’excentration (mettre l’opération). Excentration = ……………………………………

Course piston = …………………………………

Course piston = ………………………………… TD & EXAMEN - 58 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

12. Le simulateur de banc à ramer ne fonctionnant pas correctement, on décide d’effectuer le changement du piston et du clapet. Indiquer dans l’ordre les opérations à effectuer et les outillages nécessaires. ATTENTION ne démonter que ce qui est juste nécessaire.

…………………………………………………………………………………………

……………………….…………………………………………………………………

……………………………………………….…………………………………………

……………………………………………………………………….…………………

…………………………………………………………………………………………

…….……………………………………………………………………………………

…………………………….……………………………………………………………

…………………………………………………….……………………………………

…………………………………………………………………………….……………

…………………………………………………………………………………………

……….…………………………………………………………………………………

……………………………….…………………………………………………………

……………………………………………………….…………………………………

……………………………………………………………………………….…………

…………………………………………………………………………………………

…………….……………………………………………………………………………

…………………………………….……………………………………………………

…………………………………………………………….……………………………

…………………………………………………………………………………….……

…………………………………………………………………………………………

………………….………………………………………………………………………

………………………………………….………………………………………………

………………………………………………………………….………………………

………………………………………………………………………………………….

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 60 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 61 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

Corrigé dessin :

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 Corrigé dessin : TD & EXAMEN - 62 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

TD 10 : VÉRIN ROTATIF AMORTI

Ce type de vérin permet de transformer l’énergie pneumatique (pression 6 bar) en énergie mécanique (mouvement de rotation du pignon arbre 5). Voici le symbole utilisé sur les schémas pour ce vérin :

Voici le symbole utilisé sur les schémas pour ce vérin : 1. A l’aide du dessin
Voici le symbole utilisé sur les schémas pour ce vérin : 1. A l’aide du dessin

1. A l’aide du dessin d’ensemble indiquer les repères des pièces sur l’écorché ci- dessous.

les repères des pièces sur l’écorché ci - dessous. 2. Ce vérin est-il un vérin simple

2. Ce vérin est-il un vérin simple effet ou double effet ?

………………………………

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

CALCUL DES EFFORTS

3. Calculer la force exercée par le piston si la pression de l’air dans le vérin est de 6 bar et le diamètre du piston est de 52mm (préciser l’unité). ………………………………………………………………………………………… ……………………….………………………………………………………………… ……………………………………………….………………………………………… ……………………………………………………………………….

4. Ensuite cette force est transformée en un couple sur l’arbre de sortie. Ceci grâce au système pignon crémaillère. Quels sont les repères du pignon et de la crémaillère ? Pignon : …………… Crémaillère : ……………

5. Mesurer sur le dessin d’ensemble la course maximale que peut faire le piston (préciser l’unité). Course = ……………………

6. Calculer l’angle de rotation du pignon pour la course maximale du piston. Pour calculer cet angle il faut d’abord calculer le diamètre primitif du pignon (préciser les unités). Diamètre primitif du pignon = …………………………………….

Angle de rotation du pignon = ………………………………………………………………

7. Calculer la valeur du couple exercé par l’arbre de sortie (préciser l’unité). ………………………………………………………………………………………… ……………………….………………………………………………………………… ……………………………………………….………………………………………… ……………………………………………………………………….

ROLES ET MATIERE DES PIECES

8. La pièce 10 est en Cu Sn 8 Pb P. Décoder la signification de ce symbole. ………………………………………………………………………………………… ……………………….………………………………………………………………… ……………………………………………….

9. Quel est le rôle de cette pièce 10 ? ………………………………………………………………………………………… ……………………….………………………………………………………………… ……………………………………………….

10. La pièce 10 est traversée par la vis 11. Quel est le rôle de cette vis ? ………………………………………………………………………………………… ……………………….………………………………………………………………… ……………………………………………….

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

LIAISONS ENTRE LES PIECES

11. Quatre pièces ont le même mouvement que le piston principal 13, ces 5 pièces constituent le sous-ensemble A. Quels sont les repères des 4 pièces ? ………………………………………………………………………………………… ……………………….

12. Quel est le nom de la liaison entre le sous-ensemble A et les pièces fixes (pivot, glissière, pivot-glissant ou hélicoïdale ? ………………………………………………………………………………………… ……………………….

13. Quelle solution a été choisie pour réaliser la liaison entre le sous-ensemble A et les pièces fixes ? ………………………………………………………………………………………… ……………………….

14. Le pignon arbre 5 est lié aux pièces fixes par les 2 roulements 7. A quel type de roulement correspondent-ils ? ………………………………………………………………………………………… ……………………….

15. Quel est le nom de la liaison entre le pignon arbre 5 et les pièces fixes ? ………………………………………………………………………………………… ……………………….

SYSTEME D’AMORTISSEMENT, CIRCULATION DE L’AIR

Aux 2 extrémités du vérin existe un système qui ralenti le piston avant son arrêt. Ces systèmes d’amortissement sont composés de billes, ressorts, pistons amortisseurs et vis. Sur le dessin d’ensemble billes et ressorts sont représentés au repos.

16. Quels sont le repère des 2 vis ? ………………

17. Quel est le rôle des vis dans le système d’amortissement ? ……………………………………………………………………………………… ……………………….………………………………………………………………… ……………………………………………….

Voici un schéma incomplet permettant de comprendre ce système d’amortissement. Ce premier schéma représente le piston juste en train de démarrer l’air arrivant par l’orifice A.

18. Indiquer par une flèche le sens de rotation du pignon.

19. Représenter les billes et les ressorts et indiquer par une flèche de couleur le sens de circulation de l’air.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 Voici maintenant un deuxième schéma représentant le vérin arrivant en fin

Voici maintenant un deuxième schéma représentant le vérin arrivant en fin de course, il est ralenti par le système d’amortissement.

20. Représenter les billes et les ressorts et indiquer en couleur le sens de circulation de l’air.

les billes et les ressorts et indiquer en couleur le sens de circulation de l’air. TD

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

21. Compléter le tableau ci-dessous rendant compte du type d’étanchéité réalisé par les joints du vérin rotatif ?

 

Type de joint

Etanchéité statique

Etanchéité dynamique

Joint 14

     

Joint 22

     

Joint 23

     

22. On constate une fuite entre le corps 1 et le cylindre 2.

a. Quel peut en être la cause ? ………………………………………………………………………………… ……………………….………………………………………………………… ……………………………………

b. Indiquer les opérations à effectuer pour remédier à ce problème ………………………………………………………………………………… ……………………….………………………………………………………… ……………………………………

23. La bague d’usure 10 possède une forme intérieure repérée a sur le dessin d’ensemble. Quel est le rôle de cette forme ?

…………………………………………………………………………………………

……………………….…………………………………………………………………

……………………………………………….

24. Le cylindre possède un orifice repéré b sur le dessin d’ensemble. Quel peut être le rôle de cet orifice ? ………………………………………………………………………………………… ……………………….………………………………………………………………… ……………………………………………….

25. La vis à pointeau 16 étant détériorée, il est nécessaire d’en fabriquer une autre. Pour cela on vous demande de compléter son dessin à l’échelle 2 ainsi que sa cotation. Sur la perspective de cette pièce colorier les surfaces planes en bleu, cylindriques en rouge, hélicoïdale en jaune et coniques en vert.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 68 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 69 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 70 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 71 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 72 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

TD 11 : VÉRIN DE SERRAGE ROTRING

La fonction globale de ce vérin de faible encombrement est de serrer des pièces à l'aide d'huile sous pression.

Fonctionnement : l’huile sous pression arrive par l’orifice A rempli la cavité située sous le piston et soulève celui-ci. L’extrémité du piston agit sur la pièce que l’on veut serrer. Lorsque la pression diminue le ressort ramène le piston en position, la pièce n’est plus serrée.

1. A l’aide du dessin d’ensemble, indiquer sur l’éclaté ci-contre les repère des pièces.

2. Ce vérin est-il un vérin simple effet ou double effet, expliquez pourquoi ? ………………………………………………… ………………………………………………… ………………………………………………… …………….

……………. 3. Ce vérin sera fixé sur un support à l’aide de vis,

3. Ce vérin sera fixé sur un support à l’aide de vis, combien de vis seront nécessaires pour ce serrage ?………………………………………

4. Sur le dessin d'ensemble coloriez en rouge le volume occupé par l'huile.

5. Rechercher à l’aide du livre chapitre 46-1 à quel est le type de ressort, correspond le repère 5 ? ………………………………………………………………………………………… …… Cette pièce dans cet ensemble est particulière car une partie du ressort ne bouge pas et l’autre partie bouge, on considère que c’est une pièce déformable.

6. La pièce 6 est un coussinet cylindrique Glycodur, il permet de réduire le frottement entre le Piston et le Chapeau, ces coussinets sont composés de 3 parties. Chercher à l’aide du livre chapitre 39 de quoi sont composées ces 3 parties :

Support : ……………………………………………… Couche poreuse de …………………………. Couche frottante de ……………………………………………

7. D’après les ajustements indiqués sur le dessin d’ensemble, dites sur quelle pièce est ajustée serrer sur le coussinet (le chapeau ou le piston) ? ………………………………………………….

8. La pièce 7 est un anneau élastique pour alésage. Cette pièce permet-elle l’assemblage

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

du chapeau sur le corps ou seulement l’arrêt en translation du chapeau ? ………………………………………………………………………………………

9. Pour démonter cet anneau élastique, utiliseriez-vous une pince pour circlips d’extérieur ou une pince
9.
Pour démonter cet anneau élastique, utiliseriez-vous une pince pour circlips
d’extérieur ou une pince pour circlips d’intérieur ?
………………………………………………………………………………………
10.
Le
joint d’étanchéité 4 permet d’éviter que l’huile passe entre 2 pièces.
a. Quels sont les repères de ces 2 pièces ?
………………………………………………………
b. Quel type d’étanchéité permet de réaliser le joint 4 ( statique ou dynamique ) ?
………………………………………………………
11.
En fonction de ce qui vient d’être vu dites quels sont les repères des pièces
appartenant aux sous-ensembles A, B et C.
A : pièces fixes : 1, …………………………………………
B : pièces mobiles en translation : ……………………………………
C : pièce déformable : ……………………………
12.
Complétez le graphe des contacts ci-dessous en indiquant le nombre et la nature des
surfaces de contact entre les pièces (plane, cylindrique, conique ou hélicoïdale).
13.
Quelle est la nature des 2 surfaces de contact entre les pièces fixes et les pièces
mobiles, lors du déplacement du piston ?
………………………………………………………………………
14.
Quel est le nom de la liaison cinématique entre les pièces fixes et les pièces mobiles,
lors du mouvement (voir cours Liaisons) ?
…………………………………………………………
15.
Sur le schéma du Vérin de serrage ci-dessous, indiquez les repères A, B et C des
sous-ensembles et coloriez chaque sous-ensemble d’une couleur différente.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 16. Tracez le graphe des liaisons et indiquez en rouge la

16. Tracez le graphe des liaisons et indiquez en rouge la circulation de l'énergie

17. Indiquez l'ordre de démontage complet de ce vérin (excepter les vis) et l'outillage nécessaire.

……

……

……

……

18. A l’aide du livre décodez la matière des pièces suivantes:

pièce 1:

pièce 2:

19. Calculez les jeux maxi et mini de l'ajustement suivant ø50H7/f7 et dites à quel type d'ajustement il correspond.

……

……

20. Afin de commander un autre joint 4, le service achat vous demande un dessin à main levée de ce joint, vous effectuerez 2 vues et vous coterez entièrement cette pièce.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

21. Quel est le rôle de l’orifice B situé dans le corps ?

……

……

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 77 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 78 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 79 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

TD 12 : ENSACHEUSE SEMI-AUTOMATIQUE

* Présentation

L'ensacheuse automatique est un système automatisé d'ensachage d'engrais. Il permet de

conditionner de l'engrais solide en sac de 25 Kg ou de 50 Kg avec une grande capacité d'ensachage allant jusqu'à 6 sacs par minute.

Sac rempli

Sacs "en feuille"

Table de levage

Détecteur infrarouge de sac "H" Engrais Rangée mobile de ventouses SPK
Détecteur infrarouge
de sac "H"
Engrais
Rangée
mobile de
ventouses
SPK

L’ensemble est constitué principalement :

Trémie doseuse

Tapis roulant

- d'une table de levage.

- d'un paquet de sacs en feuilles.

- d'un ensemble de deux mâchoires pivotantes équipées d'un système de maintien, de basculement et d'ouverture simultanés des sacs d'engrais :"système SPK" objet de l'étude.

- d'une rangée mobile de ventouses qui prennent le sac et le positionnent sur les mâchoires du système SPK.

- d'une trémie doseuse de remplissage des sacs.

- de deux barres de fermeture des sacs.

- d'un tapis roulant d'évacuation des sacs remplis d'engrais vers le poste de thermo- soudage.

- d’une unité de comptage

* Mode opératoire du système SPK (objet de l'étude)

Première étape : (sur DT2) Le système SPK permet la prise des flancs du sac par deux mâchoires latérales, la mâchoire supérieure 29 et la mâchoire inférieure 6. Ces mâchoires sont équipées d'un ensemble de pince pneumatique 11+12+13+14+16

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

Deuxième étape :

Un dispositif de leviers et biellettes commandés par un vérin 40+41 permet le basculement et l'ouverture simultanée du sac. Le sac est ainsi présenté sous la trémie de remplissage. Troisième étape :

Le sac rempli est libéré par les pinces afin d'être évacué.

est libéré par les pinces afin d'être évacué. Mâchoi SYSTEME SPK Mâchoi inférieure SPK supérieure

Mâchoi

SYSTEME SPK Mâchoi inférieure
SYSTEME
SPK
Mâchoi
inférieure
SPK
SPK

supérieure

Barre de fermeture

Sac

Panneau latéral

Tapis roulant

A - analyse fonctionnelle :

A-1) ANALYSE FONCTIONNELLE GLOBALE

En se référant au dossier technique, compléter ci-dessous l’actigramme A-0 relative au

système technique «ENSAICHEUSE D’ENGRAIS».

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 ……………………………… ………………………………
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 ……………………………… ………………………………
ISET JENDOUBA 2006 - 2007 ……………………………… ………………………………

………………………………

………………………………

………………………….

…………………………. …………………………. A- ENSAICHEUSE A-2) ANALYSE

………………………….

…………………………. A- ENSAICHEUSE A-2) ANALYSE FONCTIONNELLE DE LA PARTIE

A-

…………………………. A- ENSAICHEUSE A-2) ANALYSE FONCTIONNELLE DE LA PARTIE
…………………………. A- ENSAICHEUSE A-2) ANALYSE FONCTIONNELLE DE LA PARTIE

ENSAICHEUSE

A-2) ANALYSE FONCTIONNELLE DE LA PARTIE OPERATIVE :

A-2-1) Compléter le schéma cinématique du système « SPK ».

E

B C1 D C6 C5 C4 O C G C7 C2 C3 K 14 16
B
C1
D
C6
C5
C4
O C
G
C7
C2
C3
K
14
16
Q
R

A

C1

C8

C1 = "ensemble bâti" C2 = "ensemble mâchoire supérieure" C3 = "ensemble mâchoire inférieure" C4 = "biellette" C5 = "ensemble tige de vérin de basculement et d'ouverture" C6 = "ensemble corps de vérin de basculement et d'ouverture" C7 = "ensemble corps de vérin de pince"

I C8 = "ensemble tige de vérin de pince"

Sac

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

A-2-2) Compléter les classes d’équivalence cinématique liés du sous-ensemble

« PINCE » (Voir dossier technique feuille DT1)

C1 :{1,

C2 :{5, 29,34

C3 :{4, 6, 8, 21, 24

………

……

A-2-3) Remplir le tableau ci-après par les noms des liaisons, et leurs symboles :

 

Liaison

Liaison

Liaison

Liaison

Liaison

4/7

8/9/10

12/13

16/14

14/C3

Nom de

         

liaison

Symbole

         
 

Liaison

Liaison

Liaison

Liaison

Liaison

16/20

7/5

29/C1

4/C1

41/C1

Nom de

         

liaison

Symbole

         

B/ ETUDE DE LA PARTIE OPERATIVE

B-1) Définition des éléments d’un produit :

B-1-1) Liaison embout à rotule (13) / levier (14) :

Identifier les pièces composant l’ajustement Ø15 H7/g6 :

Arbre : …….………………………… Alésage : … ….….…………………. 1- A l’aide des tableaux des principaux écarts fondamentaux, compléter le tableau ci-dessous :

COTES NOMINALES

3 à 6 inclus

6 à 10

10 à 18

18 à 30

30 à 50

50 à 80

80 à 120

ALASAGE

H7

+12

+15

+18

+21

+25

+30

+35

0

0

0

0

0

0

0

ARBRE

g6

-4

-5

-6

-7

-9

-10

-12

-12

-14

-17

-20

-25

-29

-34

Remarque : Les écarts sont donnés en micromètres (µm) ou 1/1000 de mm, ou

0,001 mm.

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

 

ARBRE : ….… …

ALESAGE : ….… …

Cote (mm)

   

Ecart supérieur (mm)

   

Ecart Inférieur (mm)

   

IT (mm)

   

Cote Maxi. (mm)

arbre Maxi =

Alésage Maxi =

Cote mini (mm)

arbre mini =

Alésage mini =

2- Positionner les IT par rapport à la ligne « zéro » :

(µm) 30 20 +18 H7 10 Ligne " 0 0 -10 -20 -30
(µm)
30
20
+18
H7
10
Ligne "
0
0
-10
-20
-30

3- Donner la nature de l’ajustement (avec jeu, avec serrage ou incertain) :

4-

………………………….

Calculer : (Serrage ou jeu) (Serrage ou jeu)

Maxi =

mini =

……

………

……

IT jeu = .… … ……………… ………… … …….… ……

……

………

B-1-2)Modéfication d’une solution :

Du fait des erreurs de positionnement des articulations lors de la construction mécano-soudée du système, on souhaite modéfier la solution de la liaison entre l’axe (14) et le levier (14 a) par une liaison encastrement directe par emmanchement serré (+montage à la presse).

1- Donner la nature de l’ajustement nécessaire ( avec jeu, aver serrage ou incertain) :………………. 2- Choisir dans le tableau ci-dessous, un ajustement pour la liaison axe (14)-levier (14 a) (entourer la réponse) :

TD & EXAMEN

- 84 -

tableau ci-dessous, un ajustement pour la liaison axe (14)-levier (14 a) (entourer la réponse) : TD

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

15 H8/e8

 

15 H6/p5

   

15 H7/g6

 
 

+ 27

 

+ 11

 

+ 18

 

- 32

 

+ 26

 

-6

15 H8

0

15 H6

0

15 H7

0

15 e8

- 59

15 p5

+ 18

15 g6

-17

3-

Inscrire l’ajustement choisi sur la vue en coupe ci-dessus (fig.1).

4-

Reporter les cotes tolérancées sur les vues de l’axe (14) et de levier (14 a) issue de cet ajustement :

15 H7/g6
15 H7/g6

Fig.1

B-1-3) Dessin de définition :

14 14 a
14
14 a

1- Sur la feuille M 6/6 de dossier pédagogique, on demande de :

Compléter le dessin de définition de plaque d’articulation vérin par :

Vue de face.

Vue de droite en coupe G-G.

Vue de dessous sans.

2- Inscrire sur le dessin de définition de plaque d’articulation dans les cadres les tolérances géométriques permettant d’assurer les conditions de fonctionnement suivantes :

Eléments de référence : la surface plane (A) et l’axe de l’alésage (B).

La surface (A) est plane…………………………………………….IT =

0.05/100

La surface (A) est parallèle à l’axe de cylindre (B)………………

IT =

0.04

Les deux axes des trous taraudés sont perpendiculaires

à la surface plane (A)…………………………………………………

IT

=

0.05

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

ISET JENDOUBA 2006 - 2007 TD & EXAMEN - 86 -

ISET JENDOUBA

2006 - 2007

liaison encastrement
liaison encastrement
liaison encastrement
<

50

2

Rondelle épaisse, L 10

   

49

2

Vis H, M10-30

   

48

2

Rondelle, W10

 

Rondelle frein

47

1

Ecrou H FR, M12

 

Ecrou auto-freiné

46

1

Vis H, M12-50