Vous êtes sur la page 1sur 15

Audrey ROIG – ROMA5D Décembre 2008

Préparation d’une leçon de compréhension écrite

Fiche technique
Nom et prénom de l’étudiant : Audrey Roig
Temps prévu : 2 périodes de 60 minutes
Date : mercredi matin
Sujet du cours : comprendre la recette de cuisine

Préparation de la leçon

1. Contexte de départ et pré-requis :


§ Public :
Âge : adulte
Niveau de compétence langagière : B1
Langue et cultures maternelles : public espagnol
Nombre d’apprenants : 12
Objectifs et attentes personnels et professionnels des apprenants : hétérogènes
Style et habitude d’apprentissage : apprenants motivés par l’apprentissage du FLE

§ Matériel didactique à disposition : tableau simple

§ Pré-requis des apprenants : les apprenants connaissent déjà un peu le vocabulaire relatif au
monde de la cuisine. Le lexique des ingrédients et des ustensiles
avec lesquels ils sont fréquemment en contact est connu, de
même qu’exprimer une quantité, étant l’une des aptitudes
développées au niveau A2, est une compétence acquise.

2. Objectifs pédagogiques en termes de :


Savoirs : - connaître les différents supports matériels qui peuvent contenir une recette de cuisine
- connaître la fonction de la recette de cuisine
- connaître les différentes parties qui composent la recette de cuisine
- connaître les spécificités formelles pour ce genre
- connaître les signes qui permettent d’identifier qu’il s’agit d’une page internet
- développer le vocabulaire relatif à la recette de cuisine : ingrédients, ustensiles,
quantités, temps de préparation

Savoir-faire : - être capable d’identifier une recette de cuisine


- être capable d’identifier une page internet
- être capable de distinguer les différentes parties qui composent une recette de cuisine
- être capable d’utiliser à bon escient le vocabulaire relatif à la recette de cuisine
- être capable de rédiger une recette de cuisine en employant les formes exigées par le
genre

1
Savoir-être : - apprendre de ses erreurs
- apprendre à écouter les autres
- apprendre à travailler ensemble

Savoir-apprendre : - les apprenants doivent trouver par eux-mêmes la fonction du genre de la recette
de cuisine et les différentes parties qui la composent
- les apprenants doivent apprendre à se servir d’un dictionnaire spontanément

3. Matériel didactique utilisé


- Photocopies pour les apprenants

4. Bibliographie
Outil intermédiaire
CONSEIL DE L’EUROPE, Cadre européen commun de référence, 2000, pp. 19, 43, 49-60.

Site internet – texte


LA BONNE CUISINE.BE, www.labonnecuisine.be, 11/12/2008.

Site internet – images


COOKSHOW, www.cookshow.com, 11/12/2008.
FORK & BOTTLE, www.forkandbottle.com, 11/12/2008.
LES GOURMANDISES À LA BELGE, belgetgourmand.blogspot.com, 11/12/2008.
MON SHOWROOM.COM, www.monshowroom.com/Blog/, 11/12/2008.
NEPTUNALIA, www.neptunalia.free.fr, 11/12/2008.

5. Justification du choix :
La recette de cuisine est un genre textuel intéressant à observer au niveau B1 puisqu’il permet
de développer plusieurs compétences décrites par le Cadre européen commun de référence (2000 : 49-
60) pour ce niveau.
Pour la compréhension, les apprenants B1 doivent être capables d’interpréter une liste
d’instructions directe, non complexe et rédigée de façon claire comme un mode d’emploi (p.59) ou
une recette de cuisine. Ils doivent également pouvoir reconnaître des indices dans un texte d’une
certaine longueur et émettre des hypothèses sur le contenu de celui-ci. Ils doivent encore être capables
d’en repérer la progression logique ou d’y trouver une information pertinente sans en comprendre
nécessairement le détail. Enfin, identifier un mot au sens inconnu grâce au contexte ne doit plus leur
poser de problème pour autant que le sujet du document leur soit familier.
Quant à la production, les apprenants B1 doivent pouvoir résumer avec une certaine assurance
une information sur un sujet proche d’eux, en donner une description détaillée simple présentée sous
forme d’une succession linéaire de points (p.49).
En ce sens, la recette de cuisine et l’exploitation que nous en donnons semblent travailler
chacune de ces compétences.

2
6. Plan du cours
1. Activité travaillant le vocabulaire déjà acquis
2. Présentation d’une phrase tirée de la recette et émission d’hypothèses sur le genre de texte et
son support
3. Distribution du texte et vérification des hypothèses sur le support et le genre
4. Observation du paratexte
5. Lecture silencieuse et individuelle du texte
6. Lecture à haute voix et collective du texte
7. Activités sur le texte:
a) relier les ingrédients à leur image
b) relever les actions de la recette
c) faire une autre phrase avec chacun des termes techniques relevés en b)
d) choisir la photo qui illustre le plat des carbonnades flamandes
8. Autre recette de cuisine :
a) remettre dans un ordre logique les parties de la recette
b) remettre dans l’ordre les étapes de la préparation
c) relever les termes techniques de cette deuxième recette et les classer
d) réécrire la recette en y changeant 4 ingrédients et lui donner un nouveau titre
e) écrire la suggestion de cette nouvelle recette
9. Exercice d’expression orale par deux
10. Exercice d’expression écrite individuel

7. Élaboration détaillée : contenus enseignés et phases du cours

Phases Temps Description


Le professeur annonce que l’on va discuter des recettes de cuisine
1 min.
aujourd’hui.
Activité orale par groupe de deux.
Préparation à
Un apprenant pense à un aliment, un récipient ou un ustensile de
l’accès au sens
5 min. cuisine et son binôme l’interroge afin de cerner cet objet. Le premier
apprenant ne peut répondre que par oui ou par non. Une fois l’objet
trouvé, ils inversent les rôles.
Activité orale en groupe-classe.
Le professeur distribue la première feuille du syllabus (v. annexe). Une
2 min. phrase issue d’une recette y est présentée. Les apprenants doivent
émettre des hypothèses sur le genre de texte dont est issu cet extrait
ainsi que sur son support.
- Distribution du reste du syllabus.
- Activité orale en groupe classe.
L’on procède à la vérification des hypothèses émises sur le genre
5 min. (recette de cuisine) et le support (site internet). Les apprenants justifient
Accès au sens leur réponse.
- La vérification admise par tous, l’on note les réponses à l’endroit ad
hoc dans le syllabus.
- Activité écrite individuelle.
Identification de la fonction du texte par le biais d’un petit
4 min. questionnaire (v. p.3 du syllabus). Les apprenants doivent cocher la
bonne réponse.
- Après 1 minute, l’on procède à la correction, orale en groupe classe.
Activité orale en groupe classe.
1 min.
Observation du paratexte. Ensemble, les apprenants répondent aux trois

3
questions posées sur le paratexte : nombre de parties du document,
nombre de paragraphes, titre. Les apprenants notent les réponses au fur
et à mesure dans leur syllabus.
(Exercice 4, p.3 du syllabus)
Activité orale en groupe classe.
Le professeur profite de la dernière question pour demander aux
apprenants s’ils ont déjà entendu parler des carbonnades flamandes et
Préparation à s’ils en ont déjà mangé. Il demande alors à quelqu’un qui en a déjà
2 min.
l’accès au sens goûté d’expliquer brièvement ce dont il s’agit. L’enseignant pose alors
cette question :
- À quel pays rattache-t-on d’ordinaire ce plat ?
La réponse est « la Belgique ».
Lecture silencieuse et individuelle de la recette des carbonnades
3 min.
flamandes.
Activité écrite par deux.
Les apprenants réalisent alors l’exercice 5. Ils ont pour tâche de relier
2 min. les étiquettes des ingrédients à leur image. Le but est qu’ils visualisent
chacun des ingrédients intervenant dans la recette.
(Exercice 5, p.3)
6 min. Lecture collective à haute voix de cette même recette.
Activité orale en groupe classe.
1 min.
Correction de l’exercice où il faut relier l’ingrédient à son image.
Activité orale et écrite par groupe de 3.
Les apprenants doivent relever tous les verbes techniques présents dans
la préparation de la recette et les noter dans la première colonne du
Accès au sens
tableau. Ils essayent alors de trouver une autre phrase qui leur permet
de réutiliser le verbe dans le même sens. Si même après la discussion à
8 min.
trois ils ne trouvent pas le sens d’un mot, ils peuvent recourir au
dictionnaire. L’enseignant, lui, circule de groupe en groupe et répond
aux éventuelles questions des apprenants comme il corrige en même
temps les brèves productions.
(Exercice 6, p.4)
2 min. Correction orale de l’exercice 6 en groupe classe.
Activité orale en groupe classe.
Parmi plusieurs illustrations de plats, les apprenants doivent choisir
1 min. quelle image, selon eux, illustre au mieux la recette lue précédemment.
Ils justifient leur choix oralement.
(Exercice 7, p.4).
Activité individuelle silencieuse.
L’on passe à une autre recette de cuisine tirée du même site internet.
Chaque apprenant reçoit une enveloppe contenant les différentes parties
Conscientisation 1 min.
découpées de cette recette : titre, sous-titre, ingrédients, préparation,
suggestion. À eux de les remettre dans l’ordre.
(Exercice 8 a, p.5).
1 min. Correction orale en groupe classe
Activité individuelle silencieuse.
Chaque apprenant reçoit une seconde enveloppe, contenant à présent
les différentes étapes de la préparation (qui ne figuraient pas dans
l’enveloppe précédente, cela va de soi). Chacun a pour tâche de
4 min.
remettre les différentes étapes dans l’ordre. Remarque : la préparation
de la sauce ne constitue qu’une seule et unique étape afin de ne pas
complexifier outre mesure l’activité.
(Exercice 8 b, p.5).
Activité en groupe classe.
5 min.

4
1) Correction et lecture à voix haute des étapes de la recette par
l’enseignant et explication des termes difficiles demandés par les
apprenants. Chaque mot de vocabulaire n’est pas expliqué directement
mais l’enseignant demande au préalable aux apprenants si quelqu’un
sait ce que cela signifie. Si la réponse correcte est donnée, le professeur
la répète à haute et intelligible voix ; dans le cas contraire, l’enseignant
explique le mot.
2) Distribution de la recette entière (non découpée, donc).
Activité écrite par deux.
Les apprenants doivent relever les termes techniques de cette deuxième
recette et les classer dans le tableau conçu à cet effet dans la colonne
5 min.
qui convient suivant que le mot soit un ustensile, une quantité, une
action, un temps.
(Exercice 8 c, p.5).
Activité écrite par deux.
Par deux, les apprenants reprennent la recette des roulades de chicons,
la réécrivent en y changeant 4 des ingrédients et doivent adapter les
étapes de la préparation. Par exemple, s’ils enlèvent le jambon de la
6 min.
recette, ils doivent le remplacer par un autre aliment et définir la
préparation de ce nouvel ingrédient. Le professeur, en attendant, circule
de banc en banc et corrige les productions.
(Exercice 8 d, p.6).
Activité écrite individuelle.
Chaque apprenant rédige alors une suggestion pour la recette qu’il vient
de transformer. Le contenu de cette suggestion est tout à fait libre pour
autant qu’elle réponde aux critères exigés par la partie « suggestion »
5 min.
d’une recette, c’est-à-dire qu’elle vise à améliorer encore la préparation
ou donne simplement un conseil d’accompagnement. L’enseignant, à
nouveau, circule et corrige les textes.
(Exercice 8 d, p.6).
Activité orale par deux groupes de deux.
Les apprenants reforment les mêmes groupes de deux faits auparavant
Reformulation et reprennent la recette qu’ils ont transformée ainsi que la suggestion
créative écrite individuellement. À partir de ces supports, chaque groupe de
deux réalise une activité d’expression orale où ils mettent en scène leur
recette. Dans chaque groupe de deux, le premier apprenant incarne un
présentateur d’une grande chaîne télévisée, le second un chef-coq de
grande renommée. Bien connus des spectateurs, ces deux personnages
présentent chaque midi une émission culinaire à la télévision.
Aujourd’hui, ils décident de présenter la recette qu’ils ont conçue il y a
peu (soit la recette transformée).
20 min.
Concrètement :
1) Chaque groupe de deux écrit le discours tenu pendant
l’émission tv. (Le dictionnaire est permis !). Le professeur les
corrige.
2) Un groupe de deux présente sa saynète (avec des accessoires de
dinette mis à leur disposition) à un autre groupe de deux, les
spectateurs.
3) Une fois la présentation terminée, le groupe des spectateurs
devient les présentateurs et les présentateurs deviennent
spectateurs.
(Exercice 9, p.6).
Activité écrite individuelle.
Évaluation 30 min. Les apprenants reçoivent l’annonce d’un concours de recettes de
cuisine visant à réunir les 100 meilleures recettes du monde en vue

5
d’une publication. Attirés par l’affiche, les apprenants décident d’y
participer. Ils rédigent donc la recette de l’une des spécialités de leur
pays pour l’envoyer après au site organisateur du concours
(www.elleadore.com). Mais attention ! Comme pour chaque concours,
il y a un règlement à suivre. Présentement, la recette doit comporter au
moins 6 ingrédients, 3 ustensiles et 5 étapes de préparation. De même,
chaque recette doit présenter de façon claire : son titre, la liste des
ingrédients nécessaires, une partie « préparation » et, éventuellement,
l’une ou l’autre suggestion.
(Exercice 10, p.7).

6
Annexe : documents distribués aux apprenants

1. a) D’où pourrait provenir le texte ? Justifiez votre réponse.


b) À quel genre de texte l’extrait encadré appartient-il ? Justifiez également.
c) Où peut-on trouver ce genre de texte ?

a) Il s’agit d’un site internet. Les liens bleus soulignés nous donnent un indice, de même que le
contenu de ces liens, publicitaires.
b) Ces quelques lignes sont extraites d’une recette de cuisine. Plusieurs indices : la succession des
étapes à suivre, les ingrédients, le temps, la formule « bon appétit », la syntaxe des phrases, etc.
c) Sur internet, dans des livres de cuisine, dans des magazines hebdomadaires, sur les emballages
de certains produits alimentaires, dans certaines émissions télévisées, etc.

2. À partir du document présenté à la page suivante, vérifiez vos hypothèses.

Support : page internet


car : adresse url, « google », « labonnecuisine.be », publicités en tout genre, couleurs, mise
en page, « internautes »,…

Genre de texte : recette de cuisine


car : étapes de la préparation, ingrédients, titres, « labonnecuisine.be »,…

1
Les carbonnades flamandes sont un grand classique de la
gastronomie belge. On les appelle "flamandes" en Wallonie
tandis qu'en Flandres, on parle simplement de carbonnades !

DÉLICIEUSE SUGGESTION D’INTERNAUTES CONNAISSEURS

http://www.labonnecuisine.be/carbonnades_flamande-cuisine_belge.htm

2
3. Cochez la bonne réponse.

a) C’est un texte : * littéraire


* argumentatif
* prescriptif

b) À qui est-il destiné ? * Uniquement aux adultes


* Uniquement aux enfants
* À tout le monde

c) À quoi cela sert-il ? * À distraire le lecteur


* À guider le lecteur dans la réalisation de la tâche
* À mettre en garde le lecteur

d) Quel est le mode verbal le plus utilisé dans ce texte ? * L’indicatif


* L’impératif
* L‘infinitif

e) Quel autre mode verbal pourrait convenir à ce type de texte ? * L’indicatif


* L’impératif
* L’infinitif

4. Observez à nouveau le texte et répondez aux questions ci-dessous.

- Combien de parties la recette comporte-t-elle ? Cinq


- Quelles sont ces parties ? Titre, Sous-titre, Ingrédients, Préparation, Suggestion
- Quel est le titre de cette recette ? Les carbonnades flamandes

5. Associez chaque ingrédient de la recette à son image.


Exemple : Des carbonnades de bœuf • 12

Un oignon • ___ 6
Une gousse d'ail • ___ 10 4
De la gueuze • ___ 7
Du sucre brun • ___ 9
1 2 3
Du sel • ___ 3
Du poivre • ___ 1
Une feuille de laurier • ___ 8
Une branche de thym • ___ 5
De la moutarde • ___ 2 5 6 7 8
Une carotte • ___ 4
Du beurre • ___ 11

9 10 11 12

3
6. a) Dans la recette, relevez les verbes techniques et notez-les ci-dessous.
b) Écrivez une nouvelle phrase avec chacun de ces mots.

Accompagner Les Français accompagnent souvent leur repas d’un verre de vin.
Ajouter Ajoute des spéculoos sur la liste des courses.
Baisser le feu de la Pour que les aliments ne brûlent pas, il faut baisser le feu de la cuisson.
cuisson
Couper Coupez le saucisson en tranches.
Éplucher Tu épluches une pomme.
Faire revenir Il fait revenir la viande dans une poêle.
Laisser mijoter Laisse mijoter ce plat.
Mélanger Pour faire une salade de fruits, il faut mélanger plusieurs fruits.
Poivrer Marie poivre la soupe.
Recouvrir Paul recouvre la casserole d’un couvercle.
Saler Marie sale les poireaux.

7. a) Parmi tous ces plats, quel est celui qui illustre la recette des carbonnades
flamandes ? (Le plat n° 1)
b) Dites pourquoi. (Carbonnades (bœuf en sauce) + frites)

(1) belgetgourmand.blogspot.com
(3) http://www.cookshow.com

(2) http://www.neptunalia.free.fr

(4) http://www.forkandbottle.com

4
8. Autre recette de cuisine.
a) Remettez dans l’ordre les différentes parties de la recette.
(Cf. bandelettes)

1. Roulades de chicons (Chimay)


2. Sous-titre : « Une recette…. bière ».
3. Ingrédients pour deux personnes
4. Préparation des chicons de la botte de Chimay
5. Suggestion

b) Replacez dans l’ordre les différentes étapes de la préparation.


(Cf. bandelettes)

- Dans une casserole, cuire les chicons dans le beurre. Après, ajouter l'ail haché et une pointe
de noix de muscade.
- Préparer ensuite la sauce :
1. Couper finement l'oignon. Le faire blondir dans une noix de beurre.
2. Ajouter la farine et mélanger. Ajouter une feuille de laurier et un brin de thym,
saler et poivrer
3. Verser la bière Chimay et porter à ébullition
4. Verser le bouillon et le jus de cuisson des chicons dans la sauce.
5. Laisser mijoter doucement pendant 5 minutes
6. Lier la sauce avec la maïzena et rectifier l'assaisonnement.
- Après avoir cuit les chicons, poser deux tranches de fromage sur chaque tranche de jambon.
Ajouter un peu de noix de muscade.
- Enrouler ensuite les chicons de cette couverture jambon-fromage.
- Poser alors les roulades dans un plat en terre et les recouvrir de la sauce à la bière.
- Parsemer, pour finir, le plat de gruyère râpé.
- Le gruyère déposé, placer dans un four préchauffé à 200°C et laisser dorer pendant +/- 20
min.
- Bon appétit !

c) Relevez les actions, quantités, temps et ustensiles de cuisine utilisés dans la


liste des ingrédients et dans la préparation de la recette.

Actions Quantités Temps Ustensiles


Cuire cl. Après Casserole
Ajouter Tranches Ensuite Plat en terre
Haché Une gousse de Pendant 5 minutes Four
Préparer g. Pendant +/- 20 min
Couper Cuillère à soupe
Faire blondir Une pointe de
Ajouter Une noix de
Mélanger (La / le)
Saler Deux
Poivrer Un peu de
Verser
Porter à ébullition
Laisser mijoter
Lier
Rectifier
Poser

5
Enrouler
Recouvrir
Parsemer
Râpé
Déposer
Placer
Préchauffé
Laisser dorer

d) Par deux, réécrivez la recette en y changeant 4 ingrédients. Veillez, lors de la


réécriture, à ce que les étapes de la préparation aient encore du sens !
Redonnez ensuite un titre à votre nouvelle recette.

e) Individuellement, rédigez une suggestion pour la recette que vous venez de


modifier.
Conseil : n’hésitez pas à recourir au dictionnaire si vous en avez besoin.

________________________________________________________________
________________________________________________________________
________________________________________________________________

9. Écrivez puis jouez la scène à deux. Respectez l’histoire proposée.

Vous êtes un présentateur de télévision et un chef-coq de grande renommée. À deux, vous


présentez une émission culinaire très connue et fort regardée à midi. Aujourd’hui, vous
décidez de présenter la recette que vous venez de créer.
1. Le présentateur accueille le chef-coq.
2. Le présentateur lui demande de présenter la recette réalisée aujourd’hui. Le chef-
coq répond.
3. Le chef-coq présente les ingrédients nécessaires.
4. Le chef-coq entame la préparation de la recette. Il explique chacune des étapes qu’il
réalise. Le présentateur lui pose des questions et commente également chacune des
étapes.
5. Le plat est terminé. Le présentateur montre le résultat à la caméra. Il vante la bonne
odeur et l’aspect délicieux du plat.
6. Le chef-coq donne une suggestion pour améliorer encore la recette. Le présentateur
en donne une autre.
7. Le présentateur remercie le chef-coq et souhaite bon appétit à tous les
téléspectateurs.

Conseils pour la présentation :


- Présentez clairement à la caméra les ingrédients utilisés au fil de la
préparation.
- N’oubliez pas de mettre en évidence les gestes effectués pour que le
spectateur comprenne bien ce qu’il doit faire.

6
10. Expression écrite.

En parcourant le net,
une annonce attire votre
attention :

http://www.monshowroom.com/Blog/images/Concours_Recettes_elleadore.jpg

Il s’agit d’un concours visant à réunir les 100 meilleures recettes pour en faire un livre.
Tenté(e) par l’expérience, vous décidez de vous prendre au jeu. Vous envoyez donc la
recette de l’une des spécialités de votre pays.

Attention : comme pour tout concours, il y a un règlement à suivre ! Lisez-le donc attentivement.

Règlement du concours.
Chaque recette doit au moins :
- comporter 6 ingrédients,
- utiliser 3 ustensiles,
- être réalisée en 5 étapes.
Aussi, chacune des recettes envoyées doit avoir :
- un titre,
- une liste des ingrédients nécessaires,
- une partie bien distincte présentant les étapes de la préparation.

NB : toute suggestion est également la bienvenue.

7
Annexe : documents de l’enseignant

Vocabulaire de la première recette


Ingrédients
Gelée de groseille Jus de groseille (fruit rouge) qui se solidifie en refroidissant
Spéculoos Biscuit sec à la cannelle
Actions
Accompagner Aller avec
Ajouter Mettre en plus
Baisser le feu de la Diminuer la température
cuisson
Couper Diviser
Éplucher Enlever la peau
Faire revenir Donner de la couleur à un aliment
Laisser mijoter Laisser cuire à petit feu
Mélanger Remuer
Poivrer Ajouter du poivre
Recouvrir Mettre quelque chose dessus (couvercle)
Saler Ajouter du sel
Autre
Brunissement < brunir : devenir de couleur brune

Vocabulaire de la deuxième recette


Ingrédients
Bouillon de volaille Cube de volaille
Actions
Hacher Couper en très petits morceaux
Faire blondir Donner une couleur entre le doré et le brun clair
Porter à ébullition Attendre que cela bouille
Lier Rendre plus épais
Parsemer Semer, répandre ça et là
Râpé Réduire en miettes
Laisser dorer Attendre que cela devienne doré (cf. un peu plus que blondir)

Autre
Une pointe / noix de Un tout petit peu de

8
Roulades de chicons (Chimay)

Une recette belge où les chicons s'harmonisent parfaitement aux produits


phares de Chimay que sont le fromage et la bière.

Ingrédients pour 2 personnes

· 2 chicons
· 5 cl de jus de cuisson des chicons
· 2 tranches de jambon
· 4 tranches de fromage
· 1 gousse d'ail
· 1 oignon
· 10 cl de bouillon de volaille
· 25 g de beurre
· 1 cuillère à soupe de farine
· 15 cl de Chimay Blanche (bière)
· 2 cuillères à soupe de Maïzena
· 50 g de gruyère râpé
· Sel, poivre, muscade
· Thym, laurier

Préparation des chicons de la botte de Chimay

- Dans une casserole, cuire les chicons dans le beurre. Après, ajouter l'ail haché et une pointe de noix de
muscade.
- Préparer ensuite la sauce :
1. Couper finement l'oignon. Le faire blondir dans une noix de beurre.
2. Ajouter la farine et mélanger. Ajouter une feuille de laurier et un brin de thym, saler et
poivrer
3. Verser la bière Chimay et porter à ébullition
4. Verser le bouillon et le jus de cuisson des chicons dans la sauce.
5. Laisser mijoter doucement pendant 5 minutes
6. Lier la sauce avec la maïzena et rectifier l'assaisonnement.
- Après avoir cuit les chicons, poser deux tranches de fromage sur chaque tranche de jambon. Ajouter
un peu de noix de muscade.
- Enrouler ensuite les chicons de cette couverture jambon-fromage.
- Poser alors les roulades dans un plat en terre et les recouvrir de la sauce à la bière.
- Parsemer, pour finir, le plat de gruyère râpé.
- Le gruyère déposé, placer dans un four préchauffé à 200°C et laisser dorer pendant +/- 20 min.
- Bon appétit !

Suggestion
La purée de pommes de terre accompagnera très bien ce plat.

Recette inspirée et adaptée de : www.labonnecuisine.be/Rouladedechiconsdelabotteduhainaut-cuisine_belge.htm