Vous êtes sur la page 1sur 3

A magyar ábécé L'alphabet hongrois

La langue hongroise se prononce comme elle s'écrit, et à peu de choses près elle s'écrit comme elle se
prononce. En tout cas, toute lettre écrite est prononcée.

Magánhangzók Les voyelles

comme dans "an", "orange" (sans


aA court Chaque voyelle peut avoir deux formes : une forme
nasalisation)
courte et une forme longue.
comme "a" dans "car", "par",
long La forme courte s'écrit sans accent (aA, eE, oO,
"arrhes"
uU), avec un point (i), ou avec un tréma ( , ).
comme "è" dans "élève", comme
eE court
"e" dans "ennemi"
La forme longue s'écrit avec un accent aigu ( ,
comme"é" dans "été", "étoile", , , , ) ou avec un double accent aigu ( ,
long
"crée" ).
iI court comme "i" dans "idée" , "lit"
Les accents diacritiques (accent aigu, tréma, double
comme "i" dans "pire" ou comme accent aigu) figurent obligatoirement dans les mots
long
"î" dans "île" écrits en majuscule.
comme "au" dans "ausculter",
oO court Harmonie vocalique
"paupière"
comme "au" dans "pauvre", C’est une règle phonétique qui cherche à agglutiner
long les sons les plus proches entre eux afin de faciliter la
comme "eau" dans "beau"
prononciation. Il faut savoir au départ que la langue
comme "eu" dans "feuille" ou hongroise ne fonctionne qu’avec des suffixes. Ainsi
court
comme "œu" dans bœuf la règle est-elle à peu près suivante : à chaque mot
comme "eu" dans "curieuse" ou finissant par " A " " O " ou " I " sera associé les mots
long et suffixes en " A " et " O "
comme "œu" dans "vœu"
comme "ou" dans "ourlet", Exemple : " dans " en hongrois est le suffixe
uU court
"houle", "ouvrage" " ban-ben " Et donc, " ban " sera pour les mots
comme "ou" dans "jour", finissant en " a " " i " et " o " " ben " pour les autres
long sons (e, é ,ö, u, ü …) Si bien que " dans la voiture
"rouge", "blouse"
(kocsi) " se dit " kocsi – ban " Et que " dans l’avion
comme "u" dans "utile", "but", (repülő) " se dit repülő-ben.
court
"costume"
Les voyelles sont regroupées en deux séries :
long comme "u" dans "pur", "voiture"
les voyelles se divisent en aiguës: (e, i, ö, ü,
é, í, ő, ű)
les voyelles se divisent en graves (a, o, u, á,
ó, ú).

1/3
La majorité des mots ont des voyelles soit aiguës,
soit graves. La plupart des suffixes ont deux
variantes, certains même trois, pour pouvoir
s’harmoniser avec les voyelles du reste du mot. Les
voyelles de liaison s’harmonisent également avec
celles du reste du mot. Par conséquent, à un mot à
voyelles aiguës on ajoute des variantes de suffixes à
voyelle(s) aiguë(s) et, si c’est le cas, une voyelle de
liaison aiguë, alors qu’à un mot à voyelles graves on
ajoute des variantes de suffixes à voyelle(s) grave(s)
avec, éventuellement, une voyelle de liaison grave.

Mássalhangzók Les consonnes

b comme "b" dans "beau"


Les consonnes courtes
c comme "ts" dans "tsar"
b, d, f, k, m, p, t, z se prononcent à peu près comme
cs comme "tch" dans "tchèque" en français.
d comme "d" dans "doux" Les consonnes longues
"d" et "z" prononcés ensemble, comme
dz "z" dans le mot italien "zona" On allonge la durée d'une consonne en la doublant.
Ainsi, en doublant b, c, d, f, g, h, j, k, l, on obtient
dzs comme "dj" dans "djebel" bb, cc, dd, ff, gg, hh, jj, kk, ll, mm, nn, pp, rr, ss, tt,
f comme "f" dans "froid" vv, zz.

g comme "g" dans "garder" On ne double pas q, x ou y.


gy proche de "d" dans "dieu" Les consonnes géminées sont fréquentent et ont
aspiré, prononcé effectivement, comme effectivement une quantité double dans la
h prononciation par rapport aux consonnes simples,
dans "Hahaha!"
comme peut l'être le "ll" dans le mot français
j comme "y" dans "yeux" "collègue". Si une consonne s'écrit initialement avec
deux lettres, on allonge sa durée en doublant sa
k comme "k" dans "kilo"
première lettre. Ainsi, ccs, ggy, lly, nny, ssz, tty, zzs,
l comme "l" dans "larme" sont les versions longues de cs, gy, ly, ny, sz, ty, zs.
ly comme "y" dans "yeux" Il y a deux graphèmes pour le phonème [j]: j et ly, ce
m comme "m" dans "mare" qui constitue une concession au principe
étymologique. Jusqu’à un certain moment, ly s’est
n comme "n" dans "nez" prononcé [lj].
ny comme "gn" dans "agneau"
Le h est toujours prononcé (h aspiré), sauf en fin de
p comme "p" dans "pause" mot : cseh (" tchèque "), juh (" mouton "), ou en fin
de syllabe, lorsqu’à un tel mot on ajoute un suffixe
comme "q" dans "quasar" (seulement
q ou un autre mot commençant par une consonne : a
dans des mots étrangers)
csehvel (" avec le Tchèque "), juhakol (" enclos pour
comme "r" dans "radio", roulé comme moutons ").
r
dans le Midi de la France

2/3
s comme "ch" dans "chat", "chauffeur"
sz comme "s" dans "sac"
t comme "t" dans "tableau", "tien"
ty proche de "t" dans "tiens"
v comme "v" dans "vase"
comme "w" dans "wagon" (seulement
w
dans des mots étrangers)
comme "x" dans "taxi" ou dans
x "examen" (seulement dans des mots
étrangers)
comme "y" dans "hobby" (en dehors
y des digraphes gy, ny, ty, seulement dans
des mots étrangers)
z comme "z" dans "zone"
comme "j" dans "journal" comme "g"
zs dans "gelée"

3/3