Vous êtes sur la page 1sur 15

SELECTION PDF

SAMEDI
12 JUILLET 2008
DE TUNISIE 15 PAGES

EDITORIAL Le Chef de l’Etat préside une céré-


Une richesse inépuisable monie à l’occasion de la célébration
de la Journée du savoir
C
REUSET des espoirs de la Tunisie tout au long
de son histoire plusieurs fois millénaire, le sa-

Nos ressources humaines constituent


voir est le socle solide de notre peuple et de sa
capacité à l’emporter face à toutes les situations tant
conjoncturelles que structurelles.
En présidant, hier, la Journée du savoir, le Chef

notre richesse majeure et notre


de l’Etat a conclu son discours par ces propos : «L’in-
suffisance des ressources naturelles de notre pays ne
peut être palliée que par le pari que nous avons engagé
sur la quête du savoir, l’effort et l’investissement dans

potentiel le plus durable


la connaissance».
La Tunisie du Changement est parmi les rares
pays au monde à réserver 7,5% de son PIB à l’éduca-
tion de ses enfants. C’est qu’en pariant, dès l’aube du
Changement, sur la maturité de son peuple, le Prési-
dent Ben Ali a clairement tracé les orientations natio-
nales : face à tous les défis, les Tunisiens ne peuvent Le Président Ben Ali reçoit le «Blason de la meilleure politique de
compter que sur leurs propres potentialités tant concer-
nant les réponses à apporter pour mieux édifier et par- développement des installations sportives en Afrique» de la
faire leur œuvre de développement que pour les plans Convention internationale du sport en Afrique (Cisa)
d’avenir.
Aussi toutes les réformes introduites au niveau de
l’éducation, de la formation professionnelle, de l’en-
seignement supérieur et de la recherche scientifique
visent-elles à offrir aux Tunisiens les meilleurs outils
pour demeurer toujours à l’avant-garde de toutes les
mutations et toutes les épreuves.
Car le savoir a toujours constitué la plus grande
richesse durable et inépuisable des nations à travers
toute l’histoire de l’humanité.
A l’heure où toute la planète est confrontée à des
crises économiques, financières, alimentaires, énergé-
tiques, notre pays, dont les ressources naturelles sont
modestes, continue d’accumuler les performances à
tous les niveaux et devient de plus en plus un site pri-
vilégié des investisseurs et des hommes d’affaires
arabes, européens, américains ou asiatiques.
Cette qualité tunisienne, dans une conjoncture
mondiale de grande turbulence, est le fruit d’un choix
politique clair qui a fait des ressources humaines la
principale richesse de la nation pour relever tous les
défis.
Les nouvelles décisions annoncées dans le discours
présidentiel à l’occasion de la Journée du savoir visent
à renforcer l’employabilité des diplômés, à améliorer
la qualité de la formation, à consolider les compétences
scientifiques et technologiques, à promouvoir l’ensei-
gnement supérieur privé, à consolider l’ouverture de
l’université sur son environnement et à améliorer le
rendement de nos écoles, lycées et facultés. • Cohérence du système éducatif, concordance avec les normes inter-
Aussi l’institution d’un mastère professionnel dans
les domaines porteurs, la création d’un organisme na- nationales et appréciation méritée par le récent rapport de Davos
tional d’évaluation de la formation professionnelle, la • La Tunisie a réalisé avant les délais impartis la plupart des objec-
révision radicale du système d’orientation scolaire, le
renforcement de la capacité d’accueil des écoles pré- tifs escomptés pour les programmes des Nations unies
paratoires aux cycles d’ingénierie constituent-ils au-
tant de nouvelles initiatives présidentielles majeures
• Rationaliser le processus d’orientation scolaire et sensibiliser les élèves
qui permettront de hisser notre système d’enseigne- et leurs parents à l’importance d’opter pour les métiers d’avenir et de
ment au niveau des paramètres des pays les plus dé-
veloppés. tenir compte des exigences du marché de l’emploi
Ce choix procède du pari du Président Ben Ali sur • Nous avons érigé le secteur de la recherche scientifique et de l’inno-
le capital humain. Une option qui s’inscrit dans le droit
fil de la vision présidentielle qui fait de vation technologique en point d’appui essentiel du développement
l’homme et de son génie la principale ri-
chesse et la plus grande force pour vaincre
• L’insuffisance des ressources naturelles de notre pays ne peut être
toutes les difficultés et pour réussir tous palliée que par le pari que nous avons engagé sur la quête du savoir
les paris.
Samedi 12 juillet 2008
DE TUNISIE
2
Le Chef de l’Etat préside une cérémonie à l’occasion
de la célébration de la Journée du savoir
Nos ressources humaines constituent notre richesse
majeure et notre potentiel le plus durable

Le Président Zine El Abidine Ben Ali a honoré, au cours et technologiques d'accéder aux écoles d'ingénieurs, selon
d'une cérémonie organisée, hier matin, à l'occasion de la Jour- des conditions et critères précis.
née du savoir, la famille éducative et universitaire ainsi que Il a également ordonné la restructuration des pôles tech-
les élèves et étudiants, lauréats des examens de fin d'année nologiques et de prendre les mesures législatives qui s'im-
scolaire et universitaire, et ce, en présence de Mme Leïla Ben posent pour convertir les universités, les institutions d'en-
Ali, épouse du Chef de l'Etat. seignement supérieur et de recherche, et les établissements
Cette cérémonie, à laquelle ont pris part, également, des publics de recherche scientifique, en établissements publics
hommes des secteurs de l'éducation, de la culture et de l'in- à caractère scientifique et technologique.
formation et des compétences scientifiques nationales éta- Le Président de la République a, ensuite, décoré plusieurs
blies à l'étranger, a été marquée, par l'attribution au Chef hommes de l'éducation et de l'enseignement supérieur des
de l'Etat du Blason de la Convention internationale du sport insignes de l'ordre du mérite national au titre du secteur de
en Afrique (Cisa) de la part de M. Diamil Faye, président de l'éducation et du savoir, en signe de considération pour leurs
la Convention, et de Mme Hassiba Boulmerka, présidente du travaux et leurs efforts louables déployés dans leurs secteurs
jury du trophée. d'activités et en hommage à la famille éducative et univer-
Ce trophée a été remis au Chef de l'Etat en considération sitaire, en cette occasion nationale majeure.
pour l'attention particulière présidentielle accordée à la jeu- Le Chef de l'Etat a, ensuite, décerné le Prix du Président
nesse, au sport, à l'éducation et au mouvement olympique, de la République pour la recherche scientifique et la tech-
et pour l'infrastructure développée qu'il garantit à ces sec- nologie, au titre de l'année 2008, au "Laboratoire Microor-
teurs, ce qui a valu à la Tunisie d'être citée en exemple dans ganismes et Biomolécules actives". Il a également honoré
les instances sportives et olympiques, à l'échelle continen- certains établissements éducatifs, dont les commissions de
tale et internationale. maintenance se sont distinguées, en leur attribuant le Prix
Le Président Zine El Abidine Ben Ali a, à cette occasion, du Président de la République dans le domaine de la main-
prononcé une allocution dans laquelle il a souligné la cohé- tenance, au titre de l'année 2008.
rence du système éducatif et d'enseignement en Tunisie et Le Président Zine El Abidine Ben Ali a, également, re-
sa concordance judicieuse avec les normes internationales, mis les Prix du Président de la République aux lauréats et
ce qui lui a valu la considération du récent rapport de Da- lauréates des différents examens des diplômes nationaux,
vos, qui a classé la Tunisie au premier rang des pays arabes en l'honneur des plus méritants parmi les élèves et étudiants
et africains et au douzième rang mondial, en matière de qua- dans les différents instituts, écoles et universités tunisiens.
lité du système éducatif. Ont assisté à cette cérémonie nationale, le premier vice-
Il a également affirmé que l'insuffisance des ressources président du Rassemblement Constitutionnel Démocratique
naturelles de la Tunisie ne peut être palliée que par le pari (RCD), le Premier ministre, le président de la Chambre des
engagé sur la quête du savoir, l'effort et l'investissement dans Députés, le président de la Chambre des Conseillers, le Mufti
la connaissance et l'intelligence. de la République, les membres du Bureau politique du RCD
Le Chef de l'Etat a exprimé la fierté des résultats sco- et les membres du gouvernement.
laires et universitaires honorables enregistrés par la Tuni- Ont été également conviés à cette cérémonie les secré-
sie, appelant à accroître l'intérêt accordé à l'enseignement taires généraux des partis politiques, les présidents des or-
des langues et à l'adoption des mesures qui permettent de ganisations nationales, des corps constitués et des conseils
promouvoir cet enseignement et de hisser les connaissances consultatifs, ainsi qu'un grand nombre de cadres de l'édu-
des élèves en la matière au niveau des normes en vigueur, cation et de l'enseignement.
aujourd'hui, dans le monde dans le but de renforcer l'em- Ci-après le texte intégral de l’allocution du Chef de l’Etat
ployabilité des diplômés du système d'éducation et de for- :
mation.
Le Chef de l'Etat a annoncé, dans ce contexte, une série "Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux
de décisions portant, notamment, sur la création de la com- Mesdames,
mission nationale de l'évaluation de la formation profes- Messieurs,
sionnelle et de l'amélioration de la qualité de la formation
et sur la prise des mesures requises pour renforcer la capa- Nous nous retrouvons, aujourd'hui, en cette occasion pri-
cité d'accueil des écoles préparatoires aux cycles d'ingénie- vilégiée où nous avons pris coutume de célébrer la Journée
rie et de permettre aux titulaires de mastères scientifiques du savoir, en témoignage de considération envers la famille
Samedi 12 juillet 2008
DE TUNISIE
3
Le Chef de l’Etat préside une cérémonie à l’occasion
de la célébration de la Journée du savoir
Nos ressources humaines constituent notre richesse
majeure et notre potentiel le plus durable
de l'éducation, de la formation, de l'en- part des objectifs escomptés pour les mation professionnelle, et recomman-
seignement supérieur, de la recherche programmes des Nations unies, concer- dons qu'il regroupe en son sein des ex-
scientifique et de la technologie, et en nant ''l'éducation pour tous'', ''les Ob- perts et des professionnels aptes à as-
hommage au mérite de nos filles et fils, jectifs du millénaire pour le développe- surer le suivi du rendement des insti-
qui ont réussi et qui se sont distingués ment'' et la ''Décennie des Nations unies tutions de formation publiques et pri-
dans les divers diplômes scientifiques. pour la lutte contre l'analphabétisme''. vées et à suggérer les mécanismes et
Tout en présentant mes félicitations mesures propres à améliorer la qualité
à tous ceux qui recevront, tout à l'heure, Mesdames, de la formation et à réaliser la concor-
des décorations et des prix, je tiens à Messieurs, dance entre les besoins de l'entreprise
souligner que la célébration de la Jour- économique et ceux du marché de l'em-
née du savoir est un événement natio- La maîtrise d'une deuxième langue ploi.
nal toujours renouvelé, à travers lequel ou plus est, pour l'apprenant, un acquis
nous affirmons l'importance que nous des plus précieux et une plus-value dans Mesdames,
attachons à nos ressources humaines, sa formation et sa culture, qui peut lui Messieurs,
la sollicitude constante dont elles bé- ouvrir de vastes perspectives d'emploi
néficient, la volonté d'y investir et de et lui offrir maintes opportunités de Au début du mois de novembre pro-
parier sur elles, car elles constituent communication avec autrui. C'est pour- chain, notre université atteindra sa cin-
notre richesse majeure et notre poten- quoi, et dans le but de renforcer l'em- quantième année d'existence. Ce sera
tiel le plus durable pour garantir la ployabilité des diplômés de notre sys- une occasion propice pour faire le bilan
marche de notre pays vers le progrès et tème d'éducation et de formation, nous des développements profonds et des réa-
la prospérité. appelons à accorder un intérêt accru à lisations majeures qu'elle a connus du-
Il me plaît, en cette circonstance, de l'enseignement des langues et à l'adop- rant toute cette période, d'autant que
remercier M. Diamil Faye, président de tion des mesures qui permettent de pro- nous lui avons assuré toutes les condi-
la Convention internationale du sport mouvoir cet enseignement et de hisser tions requises pour la définition de ses
en Afrique (Cisa), pour m'avoir décerné les connaissances des élèves en la ma- objectifs, la réforme de ses structures,
le ''Blason de la meilleure politique de tière au niveau des normes en vigueur, la gestion de ses affaires et l'acquisition
développement des installations spor- aujourd'hui, dans le monde. du référentiel scientifique qu'elle mé-
tives en Afrique''. Je tiens à lui expri- Dans le souci de promouvoir l'em- rite aux niveaux national, régional et
mer, de même qu'à Madame Hassiba ployabilité des jeunes, nous appelons, international.
Boulmerka, présidente du jury de ce également, à la révision radicale du sys- Etant donné que nous prévoyons une
trophée, mes vifs remerciements et ma tème d'orientation scolaire dans le sens augmentation des demandes d'inscrip-
reconnaissance, en appréciant haute- de la rénovation continue des métiers, tion au niveau des établissements pri-
ment leur initiative et en remerciant professions et spécialités, afin de par- vés, au cours des cinq années à venir,
M. Diamil Faye pour les sentiments ai- faire l'adéquation entre la qualité de la avec une richesse et une diversité ac-
mables qu'il vient d'exprimer à l'endroit formation et les exigences du dévelop- crues du paysage universitaire, nous in-
de la Tunisie et de sa direction, et pour pement et de l'emploi, et de ne pas je- vitons les promoteurs et les investis-
ses témoignages de considération des ter nos enfants dans des filières d'en- seurs à mobiliser les capacités finan-
progrès et réalisations qu'elle a accom- seignement aux horizons limités. cières nécessaires pour créer des insti-
plis. Dès lors que nous avons œuvré, au tutions dotées de ressources suffisantes
cours de ces dernières années, à diver- afin de faire face aux impératifs de la
Mesdames, sifier les sections et à créer de nouvelles concurrence attendue, du fait de l'ou-
Messieurs, filières dans la plupart des domaines verture du secteur des services aux in-
de spécialisation, le moment est venu, vestissements étrangers.
Nous sommes tous en droit d'être aujourd'hui, de rationaliser le proces- Dans le sens des directives que nous
fiers des résultats scolaires et univer- sus d'orientation scolaire et de sensibi- avions données, voici trois ans, en vue
sitaires honorables qui ont été enregis- liser les élèves et leurs parents à l'im- de convertir le système national de di-
trés en Tunisie, à travers l'évolution no- portance d'opter pour les métiers d'ave- plômes universitaires en système ''LMD'',
table des taux de réussite dans les di- nir et de tenir compte des exigences du assurant le passage graduel de la li-
vers cycles de l'enseignement, le ren- marché de l'emploi, en fonction des com- cence, au mastère, puis au doctorat,
forcement des rangs des nouveaux di- pétences et aptitudes personnelles de nous ordonnons d'entamer, dès le début
plômés et la multiplication du nombre chaque élève. de l'année 2009, l'élaboration des ap-
des admis avec mention. C'est ce qui Nous avons œuvré à laisser constam- proches relatives à la concrétisation de
confirme, on ne peut mieux, la cohé- ment les passerelles ouvertes entre les la deuxième étape de la réforme, en
rence de notre système éducatif et d'en- divers cycles de l'éducation, de la for- adoptant le mastère dès la sortie de la
seignement, sa concordance judicieuse mation, de l'enseignement supérieur et première promotion des titulaires de la
avec les normes internationales, et l'ap- de la recherche scientifique, afin d'of- licence.
préciation méritée dont il est l'objet dans frir aux élèves, tout particulièrement Entre les années 2006 et 2008, plus
le récent rapport de Davos, qui a classé dans le secteur de la formation profes- de 990 licences nouvelles ont été agréées
notre pays au premier rang des pays sionnelle, un surcroît d'opportunités de dans 696 filières dépendant des éta-
arabes et africains et au douzième rang spécialisation. blissements publics d'enseignement su-
mondial, en matière de qualité du sys- La garantie de la qualité étant une périeur, et dans 294 filières dépendant
tème éducatif. composante centrale de cette réforme, d'établissements privés.
La Tunisie a, en outre, réussi à réa- nous ordonnons la création d'un orga- Tout en notant avec satisfaction que
liser, avant les délais impartis, la plu- nisme national d'évaluation de la for- le nombre des licences appliquées a at-
Samedi 12 juillet 2008
DE TUNISIE
4
Le Chef de l’Etat préside une cérémonie à l’occasion
de la célébration de la Journée du savoir
Nos ressources humaines constituent notre richesse
majeure et notre potentiel le plus durable
teint 70% du nombre des licences pro- tiel du développement, à la faveur des scientifique, en entreprises publiques à
fessionnalisantes, nous ne pouvons que compétences humaines et des incita- vocation scientifique et technologique,
nous féliciter de ce qui a été réalisé au tions financières que nous avons mobi- sur la base de conditions et critères qui
niveau de la co-construction pour un lisées à son profit et qui l'ont aidé à seront établis à cette fin.
nombre important de licences appli- concrétiser de nombreux résultats po-
quées, dans le cadre du partenariat entre sitifs. Mesdames,
universitaires et professionnels. Dans le but de conférer à ce secteur Messieurs,
Sur la base de ce choix fondamental, un surcroît d'efficience et d'évolution,
nous ordonnons de renforcer le secteur nous appelons à revoir l'organisation et Nous ne ménageons aucun effort pour
de la formation, à travers l'institution les méthodes de gestion des laboratoires prendre soin de la famille de l'éduca-
d'un mastère professionnel dans des do- de recherche, sur la base de critères et tion, de la formation, de l'enseignement
maines porteurs qui permettent d'ac- d'indicateurs qui permettent d'en as- supérieur, de la recherche scientifique
quérir des techniques nouvelles propres surer la conformité aux priorités na- et de la technologie, et pour assurer l'en-
à favoriser la promotion des aptitudes tionales de la recherche et l'ouverture cadrement de nos jeunes générations,
professionnelles des diplômés de l'en- à l'environnement extérieur. dans les écoles, les lycées, les universi-
seignement supérieur, et cela en coor- Pour ce qui est de la réalisation des tés et les centres de formation et de re-
dination entre le ministère de l'Ensei- pôles technologiques, nous ordonnons
gnement supérieur, de la Recherche de procéder à leur restructuration, en cherche.
scientifique et de la Technologie et le stimulant le partenariat entre les sec- Je suis convaincu que les éducateurs,
Fonds 21-21. teurs public et privé, dans le domaine les formateurs, les enseignants, les cher-
Dans le but de consolider nos com- de la recherche scientifique, et les sources cheurs, les élèves et les étudiants sont
pétences scientifiques et technologiques de production, et en mettant en place tous conscients des efforts et sacrifices
croissantes, nous ordonnons de prendre des sociétés de gestion, avec le concours que la collectivité nationale consent en
les mesures requises pour renforcer la des banques et des institutions concer- faveur de l'amélioration du rendement
capacité d'accueil des écoles prépara- nées. de nos écoles, lycées et facultés, pour
toires aux cycles d'ingénierie et per- Nous nous proposons de continuer à qu'il atteigne les plus hauts niveaux,
mettre aux titulaires de mastères scien- renforcer l'ouverture des institutions de d'autant que l'insuffisance des ressources
tifiques et technologiques d'accéder aux recherche à leur environnement écono- naturelles de notre pays ne peut être
écoles d'ingénieurs, selon des conditions mique, en prenant les mesures législa- palliée que par le pari que nous avons
et critères précis. tives qui s'imposent pour convertir les engagé sur la quête du savoir, l'effort et
Nous avons érigé le secteur de la re- universités, les institutions d'ensei- l'investissement dans la connaissance
cherche scientifique et de l'innovation gnement supérieur et de recherche, et et l'intelligence.
technologique en point d'appui essen- les établissements publics de recherche Merci de votre attention."

M. Diamil Faye, président de la Convention interna-


tionale du sport en Afrique (Cisa)
L’approche du Président Ben Ali a permis à la Tunisie d’organiser avec succès de grandes manifestations sportives
Le Président Zine El Abidine Ben Ali a reçu, accorde au mouvement olympique et aux
au cours d’une cérémonie, organisée hier, à domaines de la jeunesse, du sport et de l’édu-
l’occasion de la célébration de la Journée natio- cation.
nale du savoir, le «Blason de la meilleure poli- Il a indiqué que cette approche a permis
tique de développement des installations spor- à la Tunisie d’organiser avec succès les grandes
tives en Afrique», de la Convention interna- manifestations sportives continentales et mon-
tionale du sport en Afrique (Cisa). diales, et milité en faveur de l’attribution de
Le trophée, décerné pour la première fois ce trophée au Président Ben Ali.
à un Président de la République, a été remis M. Faye s’est, également, félicité des
au Chef de l’Etat par M. Diamil Faye, pré- louables et multiples initiatives présidentielles
sident de la Cisa. prises et qui ont eu un large écho sur le plan
M. Faye a, à cette occasion, prononcé une international, dont notamment celle adoptée,
allocution dans laquelle il a salué le prestige à l’unanimité, en 2003, par l’Assemblée géné-
dont jouit la Tunisie, citée en exemple à tra- rale de l’ONU, qui vise à garantir, aux enfants
vers le monde, à la faveur, a-t-il dit, de la clair- et aux jeunes, le droit à l’exercice de l’édu-
voyance du Chef de l’Etat et de l’intérêt qu’il cation physique et du sport dans des condi-
Samedi 12 juillet 2008
DE TUNISIE
5
M. Diamil Faye, président de la Convention interna-
tionale du sport en Afrique (Cisa)
L’approche du Président Ben Ali a permis à la Tunisie d’organiser avec succès de grandes manifestations sportives
• M. Diamil Faye salue la clairvoyance du Chef de l’Etat et l’intérêt qu’il accorde au mouve-
ment olympique et aux domaines de la jeunesse, du sport et de l’éducation
tions propices.
Le président de la Cisa a,
par ailleurs, loué la décision
du Président Ben Ali portant
inscription dans les pro-
grammes scolaires d’un cours
sur le mouvement olympique
et ses valeurs universelles,
une «expérience unique en son
genre», a-t-il affirmé, en
Afrique et dans le monde
arabe.
Il a, en conclusion, réitéré
les remerciements et félici-
tations de la Cisa pour le
remarquable travail accompli
par le Chef de l’Etat pour le
développement du sport, tout
en lui souhaitant plein succès
dans son action.

Les principales décisions


Nous donnons ci-après les décisions annoncées par le Pré- sage graduel de la licence au mastère, puis au doctorat, en
sident Zine El Abidine Ben Ali dans son allocution à l’occa- adoptant le mastère dès la sortie de la première promotion
sion de la célébration de la Journée nationale du savoir : des titulaires de la licence.
• Appeler, dans le but de renforcer l’employabilité des di- • Ordonner de renforcer le secteur de la formation, à tra-
plômés du système national d’éducation et de formation, à vers l’institution d’un mastère professionnel dans des do-
accorder un intérêt accru à l’enseignement des langues et à maines porteurs qui permettent d’acquérir des techniques
l’adoption des mesures qui permettent de promouvoir cet en- nouvelles propres à favoriser la promotion des aptitudes pro-
seignement et de hisser les connaissances des élèves en la fessionnelles des diplômés de l’enseignement supérieur, et
matière au niveau des normes en vigueur aujourd’hui dans cela en coordination entre le ministère de l’Enseignement su-
le monde. périeur, de la Recherche scientifique et de la Technologie et
• Appeler à la révision radicale du système d’orientation le Fonds 21-21.
scolaire dans le sens de la rénovation continue des métiers, • Ordonner de prendre les mesures requises pour renfor-
professions et spécialités, afin de parfaire l’adéquation entre cer la capacité d’accueil des écoles préparatoires aux cycles
la qualité de la formation et les exigences du développement d’ingénierie, et permettre aux titulaires de mastères scien-
et de l’emploi, et de ne pas jeter nos enfants dans des filières tifiques et technologiques d’accéder aux écoles d’ingénieurs,
d’enseignement aux horizons limités. selon des conditions et critères précis.
• Ordonner la création d’un organisme national d’éva- • Appeler à revoir l’organisation et les méthodes de ges-
luation de la formation professionnelle, regroupant en son tion des laboratoires de recherche, sur la base de critères et
sein des experts et des professionnels aptes à assurer le suivi d’indicateurs qui permettent d’en assurer la conformité aux
du rendement des institutions de formation publiques et pri- priorités nationales de la recherche et l’ouverture à l’envi-
vées, et à suggérer les mécanismes et mesures propres à amé- ronnement extérieur.
liorer la qualité de la formation et à réaliser la concordance • Ordonner de procéder à la restructuration des pôles tech-
entre les besoins de l’entreprise économique et ceux du mar- nologiques, en stimulant le partenariat entre les secteurs pu-
ché de l’emploi. blic et privé, dans le domaine de la recherche scientifique, et
• Inviter les promoteurs et les investisseurs à mobiliser les sources de production, et en mettant en place des socié-
les capacités financières nécessaires pour créer des institu- tés de gestion, avec le concours des banques et des institu-
tions dotées de ressources suffisantes afin de faire face aux tions concernées.
impératifs de la concurrence attendue, du fait de l’ouverture • Prendre les mesures législatives qui s’imposent pour
du secteur des services aux investissements étrangers. convertir les universités, les institutions d’enseignement su-
• Ordonner d’entamer, dès le début de l’année 2009, l’éla- périeur et de recherche, et les établissements publics de re-
boration des approches relatives à la concrétisation de la cherche scientifique en entreprises publiques à vocation scien-
deuxième étape de la réforme du système national de di- tifique et technologique, sur la base de conditions et critères
plômes universitaires en système «LMD», assurant le pas- qui seront établis à cette fin.
Samedi 12 juillet 2008
DE TUNISIE
6
Envoyé spécial du Chef de l’Etat auprès du Leader libyen

Message de Ben Ali à Gueddafi


• Hisser les relations excellentes unissant la Tunisie et la Jamahirya
aux plus hauts niveaux sur la voie de la complémentarité
Le Président Zine El Abidine Ben
Ali a chargé M. Ahmed Iyadh Oue-
derni, ministre directeur, du cabi-
net présidentiel d'une mission en
tant qu'envoyé spécial du Chef de
l'Etat porteur d'un message d'ami-
tié et de considération à son frère
le Leader Mouammar Gueddafi.
Cette mission s'inscrit dans le
cadre de la concertation continue
entre le Chef de la révolution li-
byenne et le Président de la Répu-
blique sur les questions d'intérêt
commun et en vue de hisser les re-
lations excellentes de fraternité unis-
sant la Tunisie à la Jamahirya li-
byenne sœur aux plus hauts niveaux
sur la voie de la coopération et de
la complémentarité et au service
des intérêts communs.

En signe de considération pour les compétences


scientifiques nationales à l’étranger
Le Chef de l’Etat honore le savant
tunisien Mohamed Laoucet Ayari
En signe de considération aux compé-
tences scientifiques nationales à l'étranger,
le Président Zine El Abidine Ben Ali a ho-
noré, hier, en fin de matinée, le savant tu-
nisien à l'Agence spatiale américaine Nasa,
M. Mohamed Laoucet Ayari.
A cette occasion, le Président de la Ré-
publique a souligné que la Tunisie, qui pa-
rie sur le savoir et la connaissance, tient à
rendre hommage à ses enfants brillants dans
ce domaine, saluant les exploits scientifiques
distingués de M. Mohamed Laoucet Ayari.
M. Mohamed Laoucet Ayari s'est déclaré
très honoré d'avoir rencontré le Chef de l'Etat,
soulignant l'encouragement et la sollicitude
dont le Président de la République ne cesse
d'entourer les compétences scientifiques tu-
nisiennes, de manière à les inciter à contri-
buer à la consolidation du rayonnement de
la Tunisie et au renforcement de ses succès
dans les divers domaines.
Il a indiqué avoir informé le Chef de l'Etat
de l'avancement des recherches scientifiques
qu'il effectue, et particulièrement son exploit
scientifique "Al Chahed", relatif à l'obser- madan. Il a salué la volonté du Président des compétences tunisiennes établies à l'étran-
vation du croissant lunaire du mois de Ra- Zine El Abidine Ben Ali de raffermir les liens ger avec leur patrie.
Samedi 12 juillet 2008
DE TUNISIE
7
Liste des personnes honorées et des récipiendaires
des Prix du Président de la République
Voici la liste des personnes hono- industrie du plastique) : Mounir Bel • Sciences juridiques
rées et des récipiendaires des prix du Haj du Centre sectoriel de forma- Maîtrise appliquée en fiscalité
Président de la République à l'occa- tion en soudure, mécanique et plas- des entreprises :
sion de la Journée du savoir : tique de Sousse. - Houda Hajjaj, spécialité fiscalité
• Liste des récipiendaires des - Brevet de technicien professionnel de l'entreprise de l'Institut supérieur
insignes de l'Ordre du mérite natio- (soudure et montage) : Aymen des études juridiques de Gabès
nal au titre du secteur de l'éducation Houagi du Centre sectoriel de for- • Biologie et physique :
et des sciences : mation en construction métallique de Maîtrise en physique :
Grand officier : Menzel Bourguiba. - Mouna Bennour, spécialité phy-
- M. Mohamed Hassine Fantar - Brevet d'aptitude professionnelle sique fondamentale de la faculté des
- Mme Leïla Marzouki, épouse (menuiserie de l'aluminium) : Saber Sciences de Monastir.
Rammah Taktak du Centre de formation pro- • Mathématiques, scien-ces de l'in-
Commandeur : fessionnelle de Jebeniana. formatique et des communications :
- M. Habib El Atrous • Diplômes de l'enseignement Diplôme de licence appliquée
- M. Béchir Bouraoui supérieur et de la recherche : en informatique et multimédia :
- Mme Soumaia El Fekih, épouse Diplôme de fin d'études du - Khaled Hamed, spécialité infor-
Kerkenni cycle supérieur de formation des matique et multimédia de la faculté
- M. Jamil Ben Brahim administrateurs conseillers des des Sciences de Gafsa
• Prix du Président de la Répu- services publics : •Ingénierie et architecture:
blique des commissions de mainte- - Samah Ben Hamma : contrôle, Diplôme universitaire des
nance des établissements éducatifs inspection et magistrature, Ecole technologies en ingénierie méca-
les plus actives au titre de l'année nationale d'administration. nique :
2008 : Diplôme de fin d'études à - Jamel Charfi, spécialité ingénierie
- Ecole primaire El Menchia 2 (gou- l'Institut supérieur de magis- mécanique de l'Institut supérieur des
vernorat de Kairouan). Le prix a été trature : sciences appliquées et de technolo-
remis à son directeur, M. Abderra- - Ilyes Miladi, spécialité auxiliaire gie de Kairouan
him Seboui. de justice • Sciences agricoles et vétérinaires
- Ecole primaire 2-Mars de la délé- Diplôme national d'ingénieur Diplôme national d'ingénieur :
gation de Téboulba (gouvernorat de : - Emna Besbès, spécialité indus-
Monastir). Le prix a été remis à son - Lassâad Sfina, spécialité pilote trie alimentaire de l'Institut natio-
directeur, M. Bennour Charfi. d'avion, Ecole d'aviation de Borj El nal des sciences agricoles de Tunis
- Collège Iyadh-El Béji (gouver- Amri • Sciences médicales et de la
norat de Béja). Le prix a été remis - Walid Abdelli : spécialité infor-
santé :
à sa directrice, Mme Hana Abid. matique de l'Ecole nationale de la for-
- Ecole primaire Henchir-El Ouar- mation des cadres de la Garde Diplôme national de méde-
ghi de la délégation de Thala (gou- nationale et de la Police de Salammbô cine :
vernorat de Kasserine). Le prix a été Diplôme de fin d'études à - Ouiem Selmi, spécialité méde-
remis à son directeur, M. Foued l'Ecole d'application des offi- cine de la Faculté de médecine de
Hamdi. ciers de la garde nationale Sousse
- Ecole primaire de Béni-Mohamed - Nabil Ben Naceur Borni Annabi Diplôme national de techni-
(gouvernorat de Kebili). Le prix a été de l'Ecole nationale de la Garde natio- cien supérieur de la santé
remis à son directeur, M. Jilani Ben nale et de la Protection civile de Bir publique :
Abdelaziz. Bouregba - Wafa Ayari, spécialité préser-
• Prix du Président de la Répu- Diplôme d'inspecteur central vation de la santé de l'Institut supé-
blique des lauréats des examens de la douane : rieur des sciences et des techniques
nationaux : - Amine Ben El Ajmi Ben Mah- de la santé de Tunis
Baccalauréat : moud El Mahjoub de l'Ecole natio- • Théologie
- Lettres : Meriem El Hajji du lycée nale de la douane de Tunis Maîtrise en sciences isla-
Farhat-Hached de Bizerte. • Arts et métiers : miques :
- Mathématiques : Sami Zayani Diplôme de licence appliquée - Nizar Smida, spécialité sciences
du lycée pilote de Sousse. de design du produit : et pensée islamiques de l'Institut
- Sciences expérimentales : Dorra - Rekaïa Belahirch, spécialité supérieur de théologie
Ben Necib du lycée pilote de l'Ariana. céramique de l'Institut supérieur des • Etudes technologiques :
- Economie et gestion : Sabrine arts et des métiers de Siliana Diplôme de hautes études
Guennoun du lycée rue Taha-Hussein • Lettres, langues et sciences technologiques:
à Mégrine. humaines appliquées : -Hichem Maâlmi, spécialité
- Sciences techniques : Amel Maîtrise en psychologie : réseaux informatiques de l'Institut
Abderrahmane du lycée pilote de - Inès Mouldi, spécialité psycho- supérieur des études technologiques
Monastir. logie de l'Institut supérieur des de Gafsa
- Sciences de l'informatique : sciences humaines de Tunis •Prix du Président de la Répu-
Hana El Mekawar du lycée Moha- Sciences économiques et ges- blique pour l'apprenant le plus méri-
med-Ali de Sfax. tion des entreprises : tant du programme d'enseignement
- Sport : Ashraf Ammar du lycée Maîtrise en comptabilité: pour adultes :
Aboulhassen-Ellakhmi de Sfax. - Rana Zouari, spécialité comp- Diplôme d'éducation sociale :
- Brevet de technicien supérieur tabilité de la faculté des Sciences éco- -Neïla Bakri du Centre Dar Moha-
(maintenance des équipements et nomiques et de Gestion de Sfax med-Ben Taher Abdelli.
Samedi 12 juillet 2008
DE TUNISIE
8
CULTURE
F E S T I VA L S
Festival international d’Hammamet — Ouverture avec
«Manège» de Imed Jemaâ

De l’intimité des coulisses


aux feux de la rampe
La 44e session du Festival international de Ham-
mamet s’est faite avec la danse, un pari pas du tout
évident avec ce genre d’expression scénique pas assez
populaire sous nos cieux. Sauf que le public était au
rendez-vous. Les gradins se sont remplis avec des spec-
tateurs venus apprécier le travail de Imed Jemaâ, un
chorégraphe consciencieux et appliqué.
«Manège» est une inspiration libre du «Funam-
bule» de Jean Genet. Un texte qui interpelle et qui
reflète l’angoisse de l’artiste avant l’entrée en scène

«Manège» nous révèle le côté obscur et inconnu des
coulisses, les moments qui précèdent la représenta-
tion et la rencontre avec le public.
Les neuf danseurs de Imed Jemaâ, tous élèves du
Centre méditerranéen de danse contemporaine (Cndc),
nous ont transmis, un tant soit peu la fragilité de l’ar-
tiste, l’angoisse
de la prépara- Le funambule
tion à travers Photos : Koutheir Khanchouch
des solos et des
enchaînements Avec «Manège», Imed Jemaâ évoque cet univers
qui opèrent un auquel il appartient et nous propose une vision très
va-et-vient personnelle et directe et parfois tout en finesse.
entre la danse Le choix d’intégrer un Slamer ( un sorte de poésie
et l’interpréta- urbaine ) ne nous semble pas vraiment judicieux. Cet
tion théâtrale. élément n’est pas en accord avec l’ensemble du tra-
Le monde du vail de scène, il est resté à l’écart comme pour com-
cirque est au menter – avec le verbe- une situation d’emblée expli-
centre de cette cite.
La bande son diffusant une ancienne émission ra-
création, un diophonique sur l’œuvre de Genet, n’ajoute rien au
monde tout en sens du spectacle d’autant plus que la qualité laisse
lumière et de à désirer.
rêve, de magie En fait, de Genet, on ne retient que le funambule,
et de mer- ce personnage enduit en blanc qui parcourt la scène
veilleux, mais à la recherche d’un équilibre pas toujours évident.
qui cache aussi Les points faibles de ce spectacle sont nombreux,
toute la préca- mais les moments de pures émotions prennent le des-
rité d’un métier sus. Mais l’on comprend, puisque «Manège» de Imed
en mal de re- Jemaâ, qui n’était pas prévu pour l’ouverture, n’a pas
connaissance, eu le temps de mûrir. Toujours est-il que ce travail
et d’un inter- reste perfectible avec toutes les possibilités d’adapta-
minable dépla- tion offertes que le poème de Genet Imed Jemaâ saura
cement à la re- en exploiter toutes les pistes.
cherche d’un On pourrait s’attendre à un spectacle de pures émo-
A l’ombre instant éphé- tions, au fil du rasoir à l’image de ce funambule.
des coulisses mère sous les
feux de la
rampe. Asma DRISSI
Samedi 12 juillet 2008
DE TUNISIE
9
CULTURE
A Dar Sebastien

Hommage à Samir Ayedi


Le Festival internatio- Qui l’ont connu de près ou par Hamadi Arafa.
nal d’Hammamet rend qui ont collaboré à plu- - Fatma Riahi lit un ex-
hommage, le lundi 14 sieurs de ses œuvres, no- trait de son œuvre Sakhab
juillet à 18h30, à Dar Se- tamment théâtrales, fic- Assamt
bastien, au centre cultu- tionnelles et musicales. -Samir Ayedi dans les
rel international, à Samir Seront donc présentes à yeux d’un sportif, son ca-
Ayedi, homme de lettres cet hommage des figures det Taoufik Ben Samir
et de culture récemment des mondes de la poésie, - Un extrait de Anti-
disparu, à l’âge de 61 ans. du théâtre, de la littéra- gone, par Hlima Daoud.
Romancier, nouvelliste, ture, de la télévision, de - Témoignage de son
parolier, dramaturge, la chanson et de la critique compagnon du théâtre :
poète, scénariste, comé- tels : Hlima Daoud, Jamil Jamil Joudi.
dien, animateur culturel, Joudi, Hassouna Mosbahi, - Les colombes : Franz
Samir Ayedi était d’une Jamel Madani, Jamel Fanon
polyvalence légendaire. Il Guella, Mohamed Ben Re- - Témoignage de l’écri-
a fréquenté et pratiqué jab, Racha Tounsi et vain Hassouna Mosbahi
plusieurs disciplines lit- d’autres amis, outre son - Extrait de sa pièce
téraires et artistiques et frère Taoufik Ben Samir Mondo (L’univers) par Ja-
quoi de plus normal que ex-handballeur connu. mel Madani.
l’hommage que lui rend Au programme donc : - Témoignage d’Amel Ce programme, assez
«Hammamet», d’après un - Evocation par Racha Mokhtar consistant qui constitue
programme concocté par Tounsi - La dernière interview un bel hommage au dé-
son ami et complice Ali - Mourad Jad chante de Samir Ayedi : extraits funt et rappellera à ceux
Saïdane, réunisse, à l’oc- Mouine Bssissou : Safa- par Fethi Doghri qui l’avaient côtoyé de près
casion de la commémora- roun Safar. - Témoignage de Mo- et révélera à ceux qui le
tion du 40e jour de sa mort, - Extraits de moments hamed Ben Rejab connaissaient peu de mul-
une brochette de ses forts des rôles de Samir - Jamel Guella chante tiples facettes du disparu.
meilleurs compagnons de Ayedi dans des fictions Ya Habayebna, en pré- Que Dieu bénisse son âme.
route, et non moins amis. télévisuelles rassemblés sence de ses ami(e)s. S.D.

1ère session du Festival international des nuits d’été de


Kairouan (du 11 juillet au 8 août)

Rompre avec la routine


En cette période de chaleur et de vacances scolaires, connaître la culture étrangère et à répondre aux at-
le problème majeur des Kairouanais, qui passent l’été tentes des divers publics assoiffés de divertissement,
chez eux, pour raison professionnelle ou financière, est en cette période caniculaire.
le suivant : comment profiter au maximum de l’été C’est ainsi que l’on a programmé des soirées poé-
dans une ville qui manque d’une véritable animation tiques avec la participation de poètes tunisiens et étran-
culturelle et de loisirs ? gers, la tenue d’expositions, de soirées d’animation des
Pour cet été, et au lieu de se traîner dans la mono- quartiers populaires, de projections de films tunisiens
tonie des journées estivales et de rester ainsi en proie primés, de représentations théâtrales, ainsi que de
à la routine, on pourra se divertir le soir en assistant soirées musicales animées par Soufia Sadok, Soumaya
aux différentes manifestations prévues dans le cadre Hathroubi, Cheb Salih, Anis Khamassi, Raja Ben Saïd,
de la première session du Festival international des outre la représentation de la troupe russe Rouvesnik
nuits d’été de Kairouan, et ce, du 11 juillet au 8 août. de danse moderne et de la troupe indienne Koutchbidi
A cet effet, un comité présidé par le Dr Mohamed de danse folklorique.
Atallah et composé d’hommes de lettres et de culture Notons, par ailleurs, que toutes les délégations du
a été mis en place pour préparer comme il se doit, avec gouvernorat de Kairouan auront cette année leur fes-
le soutien du gouvernorat et du commissariat régio- tival spécifique d’été.
nal à la culture et à la sauvegarde du patrimoine, les Bonne initiative à saluer.
différentes manifestations prévues qui visent à pro-
mouvoir les potentialités culturelles régionales, à faire Fatma ZAGHOUANI
Samedi 12 juillet 2008
DE TUNISIE
10
CULTURE
30e session du festival international de Sfax (du 14
juillet au 25 août)
Création et séduction
Placé sur le thème : Les mélomanes, et de quarante jours.
«Création et séduction», aussi les férus du 4e art, Un record, en
le festival internatio- de la poésie populaire quelque sorte, pour cette
nal de Sfax sera mar- et de la danse seront à édition qu’abritera le
qué par la présence de leur tour choyés à l’oc- théâtre estival de Sidi
grandes vedettes de la casion de cette 30e ses- Mansour, ainsi que l’es-
chanson arabe et des sion du festival inter- pace de la Kasbah, le
représentations des national de Sfax qui se Fondouk des forgerons
meilleures créations tiendra du 14 juillet au et Chott Krakna.
théâtrales. 25 août, soit un peu plus Lors d’un point de
presse tenu récemment,
M. Mohamed Abbès, le
directeur de cette 30e
édition, a déclaré que
le souci majeur du fes-
tival est de satisfaire
tous les goûts en pro-
grammant des spec- Saber Rebaï
tacles aussi divers,
consistants que ciblés. le célèbre et non moins
Ainsi a-t-on opté pour emblématique artiste
de grands noms de la libanais, Tony Essafi,
chanson comme Tony à la voix tout aussi bien
Essafi, Saber Rebaï, Ad- emballante que pure,
nane Chaouachi, Slim et qui sera accompagné
Dammak, Najoua Ka- par l’artiste tunisien,
ram, Carole Smaha… Hassen Dahmani, dans
Au théâtre, on retrou- un concert qui sera
donné au théâtre de
vera Khamsoun de Fad- plein air de Sidi Man-
hel Jaïbi et des spec- sour.
tacles de la jeune gé- La clôture du festi-
nération du 4e art si- val aura lieu au Fon-
gnés par Sabeur douk des forgerons. Un
Hammi, Sadok Helouas espace qui a été amé-
et Hachmi El Ati… nagé pour l’occasion en
Les férus de la poé- plein cœur de la ville
sie populaire auront le arabe, et qui force l’ad-
loisir d’écouter les der- miration par la beauté
nières créations de Mo- de son style.
hamed Hédi Jaziri, Ban- C’est la troupe ré-
nani, Dhibi et Dlensi… gionale spécialisée de
La troupe nationale «Malouf et Adouar» et
de musique (conduite autres «Mouachahet»
par Abderrahmène qui animera cette soi-
Ayadi), et la troupe folk- rée, sous la conduite de
lorique de Libye seront son maestro, Mourad
également à l’honneur Rebaii.
dans le cadre de cette
session, dont le coup Rachid AYADI
d’envoi sera donné par
Samedi 12 juillet 2008
DE TUNISIE
11

FOOTBALL
Coupe de la CAF — 3e tour, ESS-EST, cet après-midi à 18h00

Retrouver la flamme
L’Etoile a tout intérêt à retrouver sa flamme et son football pour
espérer s’imposer face à l’Espérance
L’Etoile et l’Espérance se retrou-
vent, cet après-midi à Sousse, dans
le cadre de la Coupe de la Confédé-
ration (CAF). Cette rencontre arrive
à un moment où le bilan de la sai-
son est en passe d’être dressé, la veille
d’une assemblée générale élective. La
saison 2007-2008 aura été dans
tous les cas riche en événements.
Après un début de saison toni-
truant, avec une Ligue des champions
suivi d’une supercoupe et une parti-
cipation à la Coupe du monde des
clubs (Japon), l’ESS «fléchit» en fin
de parcours. Frustration et déception
se mêleront en fin de compte pour lais-
ser le public sahélien sur un «goût d’in-
achevé». Dirigeants et supporters
entendent tourner la page en pré-
parant la nouvelle saison sur des bases
solides. Recrutements en nombre (pas
moins de douze joueurs), changement
de direction technique (arrivée de
Decastel), l’ambition est bien affichée
: le club jouera sur tous les tableaux.
La Coupe de la CAF, que l’Etoile a
gagné la dernière fois en 2006, en est
une étape. Le groupe, gagné un Zied Derbali face à Nafkha. Un face-à-face prometteur
moment par le doute en raison des période lors de la finale.Une semaine La défense devrait conserver son
contre-performances enregistrées, auparavant, ce sont des joueurs de ossateur avec peut-être l’option Ab-
doit retrouver la confiance. Pour ce l’entrejeu, comme Gharbi ou Nafkha, dennour à gauche.
faire, la victoire permet de redonner qui étaient en méforme. Du coup, le En d’autres termes, l’Etoile doit
«plaisir et envie» aux joueurs. Dès lors, travail de restructuration pour De- retrouver envie, repères et… son foot-
il revient au staff technique, de castel ne peut que commencer par là. ball.
prendre toutes les dispositions et de La tâche — surtout après le départ L’Etoile, à travers la compétition
mettre en place un groupe performant. des trois hommes du milieu — ne de la CAF, peut se targuer d’une bonne
L’équipe alignée face à l’EST a laissé sera pas aisée. En attendant, c’est préparation pour la prochaine sai-
entrevoir quelques failles et Decas- pratiquement l’avant-dernier match son. En attendant l’équipe version
tel ne manquera pas d’apporter les pour Narry et Ogumbiyi qui devront, 2008/2009 par l’intégration des nou-
corrections qui s’imposent. Les solu- osons l’espérer, se transcender pour velles recrues (équipe B), lesquelles
tions sont à rechercher d’abord au ce match. A leurs côtés, Nafkha sera iront demain au Maroc se frotter à
niveau de la fraîcheur physique des probablement aligné, ainsi d’ailleurs des équipes européennes, les co-
joueurs. Le manque de récupération que Gharbi, en tant que régisseur équipiers de Felhi devront tout faire
pour certains (les internationaux pour apporter plus de profondeur au pour passer le cap d’aujourd’hui et
notamment), est une première expli- jeu de l’équipe. Ceci étant et compte tenter d’obtenir dès cet après-midi,
cation au faible rendement relevé sur tenu de l’importance du résultat de sait-on jamais, leur qualification pour
le terrain. ce match pour le groupe, l’option of- le tour suivant. A cœur vaillant rien
fensive doit être privilégiée. Un troi- d’impossible.
Abdennour à gauche ? sième attaquant, avec Chermiti et Formation probable : Belbouli,
Ben Dhifallah, serait placé à l’avant Berradhia, Meriah (ou Abdennour),
Force est d’avouer que le mental pour tenter d’emballer tôt le match. Felhi, Jemel, Narry, Nafkha, Gharbi,
de certains est entamé par le cumul Dans ce cas, si Gilson est le plus pres- Gilson (ou Ogumbiyi), Ben Dhifal-
des rendez-vous, ainsi que les der- senti, M. Sassi pourrait faire son ap- lah, Chermiti.
nières contreperformances. parition au cours du match.
Ogumbiyi a sombré en seconde Sadok SLIMANE
Samedi 12 juillet 2008
DE TUNISIE
12
FOOTBALL
EST
Mejri dans les bois
Liste africaine oblige, l’Espérance présentera un nouveau onze
et un nouveau visage à Sousse
Les échéances se succèdent pour 2.000 supporters «sang et or» soient reconduit sur le flanc gauche, Wajdi
l'Espérance avec un second face-à- attendus à Sousse). Bouazzi (ou encore Sameh Derbali)
face (en attendant le troisième) au- Il va sans dire qu’en prévision de animera le côté opposé, alors que le
jourd'hui devant l'Etoile du Sahel cette double confrontation, l’Espé- trio Badra-Derbali-Bilel Yaken oc-
comptant pour le troisième tour de rance devra maximiser ses chances, cupera l'axe de la défense. En effet,
la coupe de la CAF. Un rendez-vous tout en prenant option sur la manche Chamam touché à la cheville samedi
important qui conditionnera la suite retour. dernier est de nouveau compétitif,
du parcours "sang et or" en compé- alors que l'élongation dont a été vic-
tition continentale. En effet, si un Tayeb sur le banc ! time Badra n'est plus qu'un lointain
parfum de revanche anime l'ESS en souvenir.
raison de son échec en finale de coupe Au-delà des différentes options Dans l'optique d'une configura-
devant ce même adversaire, l'EST, tactiques préconisées, le staff tech- tion tactique en 3-5-2, Mahjoubi sera
a, quant à elle, rapidement tourné nique devra composer avec la liste associé à Atef Felhi à la récupéra-
la page de l'épreuve de coupe pour africaine qui ne comprend pas plu- tion et à la relance, alors que Dar-
se mobiliser sur la coupe de la CAF. sieurs joueurs cadres actuels. C’est ragi tentera de mettre Youssefi (en
Tout au long de la semaine, le groupe ainsi que l’effectif sera amputé des pointe) dans de bonnes conditions
"sang et or" s'est entraîné à raison services de Michael Eneramo, Salah de conclure, tout en assurant avec
d'une séance quotidienne, le tout en- Mzali, Souissi, Janvier, Bienvenu, Aboucherouane (sur le couloir gauche)
trecoupé mercredi par un test de- Hammi (suspendu) et Chaâbani (si- un relais offensif tout aussi fiable
vant le Hilal du Soudan. Ledit test gnataire d'un engagement avec An- que rapide. Notons aussi que les so-
a permis au staff technique de se karaguçu). Toutefois, la richesse de lutions de rechange existent avec
rassurer sur les dispositions des l'effectif à la disposition du duo Ca- deux options sur le banc que sont
siens. Une saine émulation de groupe, bral-Kanzari, et l'amalgame visi- Walid Tayeb et Saber Khélifa. Comme
des joueurs frais, généreux dans l'ef- blement réussi entre jeunes et moins présentée, l'EST sera fidèle à cer-
fort et désireux tirer leur épingle du jeunes permet au staff technique de tains principes de jeu, comme la créa-
jeu ont permis à l'EST de "dompter" disposer d'une batterie de solutions tion du surnombre sur les flancs
son sparring-partner du jour, en l'oc- fiables et d'éléments compétitifs et (grâce à deux excentrés à tempéra-
currence Al Hilal (qui prépare la se- motivés. En raison des différentes ment offensif), la rapidité d'exécu-
conde phase de la Ligue africaine absences conjoncturelles citées ci- tion, un jeu en bloc dense et mobile,
des champions). L’EST évoluera au- haut, le staff technique devrait re- ainsi que l'aptitude à répondre aux
jourd’hui hors de ses bases devant composer ses trois lignes de jeu. C'est attentes des puristes sont à s'élever
un public tout acquis à la cause de ainsi que Arbi Mejri relèverait Kas- au niveau des débats.
son adversaire (bien que quelque raoui dans les bois, Chammam sera K.K.

Aymen Mathlouthi

«L’ESS est en bonne santé»


Le gardien étoilé appelle à la vigilance… et au réalisme
Après la déception en coupe, vous affrontez La compétition africaine est une autre épreuve.
l’Espérance dans un autre contexte. Avec L’Etoile, après la déception à l’échelle locale, n’aura
quel état d’esprit allez-vous aborder ce match plus le droit à l’erreur. Il lui reste la Coupe de la CAF
? pour demeurer parmi les grands clubs d’Afrique.
Cette rencontre a un autre objectif, celui de se
qualifier pour le tour des poules. Il faut faire de notre Comment allez-vous négocier ce match ?
mieux pour réaliser un résultat positif qui nous ras- Avec toute la vigilance nécessaire en défense. Nous
surera en vue du match retour. devons réagir pour montrer la bonne santé de l’Etoile.

Ne croyez-vous pas que l’Espérance est en L’Etoile a montré plusieurs défaillances lors
phase favorable ? de la finale. Avez-vous remédié aux lacunes
Samedi 12 juillet 2008
DE TUNISIE
13
FOOTBALL
Aymen Mathlouthi

«L’ESS est en bonne santé»


Le gardien étoilé appelle à la vigilance… et au réalisme
constatées ?
Nous en avons tiré profit et je crois que tout est
en ordre. Nos supporters peuvent compter sur nous.

Croyez-vous que l’Espérance sera facile à


prendre ?
Pas du tout, l’Espérance viendra confirmer le ré-
sultats obtenu samedi dernier en finale de la coupe.
Nous allons faire de notre mieux, car on n’a pas
d’autre alternative pour arracher le billet de la qua-
lification à partir du match aller. L’Espérance n’est
pas facile à prendre mais nous avons l’ambition pour
franchir le cap.

Quel seront les facteurs pour réussir cette


manche aller ?
Etre appliqués et bien disciplinés. Empêcher Abou-
cherouène et consorts de marquer à l’extérieur car
un but en vaut deux. Nous devons être en même
temps opportunistes et réalistes.
Brahim AOUICHAOUI
«L’Espérance n’est pas facile à prendre mais
nous avons l’ambition pour franchir le cap»

Wajdi Bouazzi

«Période favorable»
Le jeune attaquant «sang et or» parle d'un nouveau contexte et esti-
me l'EST en phase de progression...
Peut-on parler d’un avantage Avec quel visage évoluera l’Es- Le contexte est tout autre. Ce sera
psychologique en faveur de pérance à Sousse? un match très difficile. Ce n’est pas
l'ESS ? Tout d’abord, nous gardons la tête évident d’affronter un tel adversaire.
Notre équipe a connu une saison sur les épaules. Pas d’euphorie ex- Dans leurs têtes, les Etoilés cherchent
difficile durant laquelle elle a connu cessive après la Coupe de Tunisie. Ni à obtenir un résultat positif. En effet,
des hauts et des bas. Nous avons su nos responsables ni nos supporters ils évoluent à domicile et auront par
remonter la pente. ne nous pardonneraient un faux pas conséquent la pression de leur public
Après nous être égarés en cham- ou même une mauvaise prestation à sur le dos. Tous ces paramètres sont
pionnat, nous nous sommes fixé comme Sousse. à prendre en considération. Et de toute
objectifs la Coupe de Tunisie et celle Comme je viens de vous le dire, manière, il y a toujours de la rivalité
de la CAF. Le premier étant atteint, nous avons bien préparé notre match. dans l’air dans les face-à-face met-
à nous maintenant de réussir la com- Nous jouerons le tout pour le tout. tant aux prises l’Espérance et l’Etoile.
pétition continentale. Nous promettons de sortir un match Le plus important pour nous, c'est
Notre équipe passe par une pé- digne du rang de l’Espérance et pour- d'être bien préparés sur tous les plans,
riode favorable ces derniers temps quoi pas une qualification au prochain mental, psychologique, technique et
contrairement à notre adversaire du tour. tactique. Je veux dire qu’il est impé-
jour. Nous sommes donc mieux lotis ratif de bien préparer son match avant
sur le plan psychologique. Craignez-vous la réaction des de penser à la réaction de son adver-
Etoilés ? saire. Quand l’Espérance est prête
Samedi 12 juillet 2008
DE TUNISIE
14
FOOTBALL
Wajdi Bouazzi

«Période favorable»
Le jeune attaquant «sang et or» parle d'un nouveau contexte et esti-
me l'EST en phase de progression...
sur tous les plans, aucun adversaire ne peut rivaliser avec.
Une qualification en compétition continentale se joue
sur deux matches. Il vaut mieux être bon sur les deux
manches.

Quels sont vos arguments?


L’Espérance a démontré qu’elle dispose d’un effectif
qui s’est forgé une personnalité. Nous commençons à ga-
gner en expérience. MM. Cabral et Kanzari ont su moti-
ver le groupe en lui apportant de l’assurance. Nous dis-
posons dans nos rangs de joueurs de qualité, capables de
s’adapter à toutes les situations et à adhérer à tous les
schémas.
Je crois que nous avons assez d’arguments pour réus-
sir la sortie de Sousse.
Dans nos têtes, nous allons à Sousse pour ramener les
trois points de la victoire. Nous avons un standing à dé-
fendre. L’Espérance tient le record de titres aussi bien en
championnat qu’en Coupe de Tunisie. Mais, attention à
la marche! En effet, le football n’est pas une science exacte.
Nous jouerons donc l’offensive dès le début de la ren-
contre. Nous espérons assurer notre qualification dès la
manche aller.
Walid NALOUTI

ESS (B)-CSHL : 1-0

Bukhari fait la différence


Avant de s’envoler demain national au complexe Mohamed-
pour le Maroc pour participer 1ère mi-temps : Baâboura, V à 19h00. Le programme des
au tournoi international de Haj Saïd, Bjaoui Houssem, B. rencontres n’est pas encore
Casablanca qui se déroulera Mansour, Ben Slimane, Mida parvenu aux responsables étoi-
du 15 au 25 juillet, l’équipe B Ahmed, Moula, Jebnoun, Mosrati, lés.
composée des nouvelles recrues Ziadi, Bukhari.
a livré mercredi soir au Stade Marchand prend Dagano
olympique de Sousse un mat- 2e mi-temps : Jemaâ, Mezlini,
ch amical face au CSHL. Match Ben Slimane, Ben Mansour, L’ex-entraîneur étoilé Bertrand
soldé par la victoire des Sahéliens Bjaoui, Jelali, Belhaj Wadi, Marchand a entamé sa nou-
1 à 0, grâce à un but marqué Toniche, Touré, Bellakhal, velle expérience avec le club
par le Nigérian Bukhari (24’) Msakni. qatari de 1ère division Nadi El
à la suite d’un centre de Tarek Khour par le recrutement du
Ziadi. Les matches à 19h00 fer de lance de l’équipe natio-
Au cours de cette rencontre, nale du Burkina Faso et de
le staff technique étoilé a ali- Selon une source étoilée, les Sochaux, Momoni Dagano, qui
gné deux formations équili- «Rouges» disputeront leurs a signé un contrat de deux ans.
brées, une à chaque mi-temps. rencontres du tournoi inter- B.A.
Samedi 12 juillet 2008
DE TUNISIE
15
FOOTBALL
CA
Aouadhi, latéral droit
Faute de solutions, le milieu «rouge et blanc» reculera d’un cran
Les Clubistes poursuivent leur préparation pour le Khaled Souissi à l’axe, un poste où il a toujours réussi
match contre Djoliba comptant pour le 3e tour de la Coupe (c’est son poste de prédilection). Il fera la paire avec Bach
de la CAF. Après un stage à Aïn Draham et une série de Tobji. Quant au flanc gauche, il sera assuré par Hamdi
tests amicaux dont le dernier s’est soldé sur une victoire Ouertani.
2-1 devant Al Hilal, les coéquipiers de Ouertani achèvent
le travail au parc. Contrairement à la compétition locale, La carte Ghanem
le staff technique «rouge et blanc» ne dispose pas d’une
grande marge de choix. Les départs et les suspensions ont Qui remplacera Youssef Mouihbi ? C’est la question clef
privé Ben Chikha de jouer maintes cartes. Avec les dé- de ce match. Le meilleur joueur de la fin de la saison lais-
parts de Boukong et de Gharzoul, et la suspension de Yous- sera un grand vide dans le onze type. Borhene Ghanem
sef Mouihbi, l’indisponibilité de Ifa et de Hadhria, rete- devra jouer le rôle de relayeur droit, chargé d’animer le
nus en sélection junior (ce qui n’a pas plu aux dirigeants couloir droit. Le dispositif tactique du CA repose bel et
clubistes qui réclament le droit d’être traité à pied d’éga- bien sur le rôle des deux couloirs. Ghanem sur la droite,
lité avec les autres clubs qui n’ont pas libéré leurs joueurs et Dhaouadi sur la gauche, seront les deux joueurs clés
en sélection), Ben Chikha est devant une situation em- face à Djoliba.
barrassante. D’après les dernières séances d’entraîne- Les Clubistes espèrent que Junior, l’attaquant de pointe,
ment, Karim Aouadhi aura le rôle de latéral droit. Il l’a sera dans un grand jour. C’est sur lui que les espoirs sont
fait devant Al Hilal lors du match amical. Le staff tech- placés pour réussir à marquer et permettre à son équipe
nique est satisfait du rendement de Aouadhi qui allie so- de prendre un avantage confortable avant le match re-
lidité et couverture. La défense connaîtra un chambarde- tour.
ment par rapport à l’année dernière avec la rentrée de R.E.H.

ST
José Moré, nouvel entraîneur
Le choix de la commission, constituée pour choisir le nouvel entraî-
neur stadiste, s’est porté sur le Portugais José Moré. Il devrait enta-
mer ses nouvelles fonctions ce lundi
C’est désormais officiel : après lone, jugé «trop vieux pour pou- entamera ses nouvelles fonctions
plusieurs consultations, le Stade voir encore entraîner». aussitôt qu’il débarque à Tunis,
Tunisien a choisi son nouvel en- José Moré est élu nouvel en- compte tenu notamment du fait
traîneur pour la nouvelle saison. traîneur stadiste.Il devrait dé- que l’équipe n’a plus désormais
Il s’agit du Portugais José Moré barquer incessamment à Tunis et de temps à perdre et qu’elle de-
qui a été retenu par la commis- entamer ses nouvelles fonctions vrait se remettre au travail au
sion constituée à cet effet. lundi prochain. plus vite.
Après étude des dossiers des Ancien joueur, il retient no- Il a été, d’autre part, convenu
différents candidats, dont no- tamment l’attention par le fait entre les deux parties de signer
tamment l’Argentin Oscar Ful- d’avoir été pendant une bonne pé- un contrat d’un an renouvelable
lone, un entraîneur brésilien, et riode l’assistant de célèbre en- en cas d’accord sur la nature des
Férid Ben Belgacem, le choix de traîneur portugais Morinho. résultats accomplis et sur les ob-
cette commission s’est porté sur En tant qu’entraîneur en chef, jectifs qui seront encore tracés.
le Portugais, essentiellement après il a déjà entraîné Echabab d’Ara- Avec l’arrivée de José, le staff
avoir écarté la piste tunisienne, bie Saoudite avec lequel il a été technique ne subira pas de chan-
sous prétexte que le ST n’a pas double finaliste en coupe d’Asie gement. Missaoui serait ainsi
l’habitude de réussir avec un en- et en Coupe du Roi. maintenu dans le poste d’entraî-
traîneur tunisien (on a oublié à Moré a également exercé en neur adjoint. Même chose pour
ce propos que la dernière consé- Suède, où il se trouve actuelle- Ali Rached et l’entraîneur des gar-
cration du club a été obtenue sous ment en tant qu’entraîneur du diens Dérouiche.
la conduite de Ahmed Mghirbi), club Malmoë.
mais aussi celle de l’Argentin Ful- Après accord avec le ST, Moré Jallel MESTIRI