Vous êtes sur la page 1sur 13

www.vinh.tran.free.

fr Page 1
Pour commencer, je voudrais remercier votre Association et madame la Présidente,
madame PAGLINAWAN de m’avoir invité ce soir parmi vous.

Je dois avouer que j’ai longtemps réfléchi et hésité avant d’accepter de vous parler de
l’acupuncture. Tellement le sujet est vaste et qu’il comprend des notions qui vous sont tout à fait
étrangères.

L’exposé qui va suivre a plus un but d’information que didactique et concernera


l’acupuncture énergétique chinoise.

Je vous propose de considérer le sujet sous 4 aspects :


1. Origine et histoire de l’acupuncture
2. Physiologie énergétique – Les méridiens
3. Physiopathologie énergétique – Les énergies. perverses – Les sentiments pervers
( pervers = anormal )
4. Principes du traitement : Diagnostics et différents types de traitement.

I . Origine.

Pour certains, l’origine de l’acupuncture remonterait à la nuit des temps, mais nous allons
quand même essayer de mieux le préciser.

a) Hypothèse :
- un homme qui a mal au genou  écharde de bois  pointe de silex, ou de fer
 aiguille
- une femme avait mal au bras et ne récupère pas complètement  chardon sur
le bras et le bras va mieux  moxibution.

Ces deux exemples expliqueraient le déclic des 2 aspects de l’acupuncture et


maxibution.

- Les points de valeix médecin du moyen-âge


- Autre explication : et les méridiens ?  énergétique. interne.

b) Houang Ti : empereur jaune 2600 avant J.C. ( mythique )  Mei King

c) Acupuncture moderne :
 sphère acupuncture
 refonte de l’acupuncture avec la révolution culturelle.

www.vinh.tran.free.fr Page 2
II. Physiologie énergétique .

Déf. : Energie = Khi : air ou énergie fluide


Ki

Ce qui a retardé l’arrivée de l’acupuncture en Europe ce sont les manques de


compréhension ( notions trop abstraites, non vérifiables ), les différences ( RP = 1 ) et les
mauvaises traductions ( par des lettrés mais non médecins ).

A titre d’information, les chinois connaissaient bien l’anatomie par l’étude sur les corps
des morts et surtout des suppliciés. Mais la description des organes internes est surtout celle
d’unités fonctionnelles énergétiques ce n’est pas comme nous le connaissons.

 Les différents types ou aspects d’énergie :

- énergie Wei ou Vê Khi : énergie de défense et elle circule sous la peau


- énergie Yong ou Tông Khi : énergie circulante dans les méridiens et provient
du travail des vicères et de l’alimentation
- énergie originelle ou Nguyên Khi : d’origine ancestrale. Elle provient des
reins et circule en profondeur au niveau osseux.

Mais en réalité, il s’agit de la même énergie qui selon sa localisation et ses


manifestations, est appelée différemment.

 Les méridiens :

On décrit en Energétique 8 vaisseaux externes et 12 méridiens dans les membres.


Les 12 méridiens des membres sont couplés deux par deux, ce qui nous fait 6 couples.
Chacun comprend chaque un méridien d’un organe plein et un méridien d’un organe
creux correspondant. Ces deux méridiens sont reliés par un vaisseau ou méridien court
appelé vaisseau. Les courbes de méridiens sont en relation avec l’extérieur et l’intérieur
par l’intermédiaire des vaisseaux et donc touchent les organes profondes ( ces relations
sont aussi traduites par ce relation mère-fille par certains auteurs français ).

 Le point d’acupuncture :

Le terme point n’est pas tout à fait heureux car réellement on appelle un Huyêt, c’est-
à-dire un creux, une dépression. En effet, pour des yeux très exercée, on peut voir que le
« point » correspond en réalité à une légère dépression cutanée.
Donc, comme je vous le disais, le méridien n’est pas une ligne droite et plate. A
l’image d’un quartier d’orange, il va de l’extrêmité vers le corps en s’élargissant et en
largeur et en profondeur.

www.vinh.tran.free.fr Page 3
Selon les sources, on peut avoir entre 657 à 670 points d’acupuncture + . . . points
extraordinaires ( ou hors méridiens ).

Tête

Mains Pieds

méridien yang organes internes méridien yang

 méridien yang

 méridien yin

de l’extérieur vers l’intérieur

Grand yang +++


extérieur, peau
Moyen yang ++
intermédiaire
Petit yang +
intérieur
Grand yin -

Moyen yin --
on peut agir sur l’ensemble
Petit yin ---

 Quelques points spéciaux :

Tinh Vinh Du Kinh Hiêp


* * * * *

www.vinh.tran.free.fr Page 4
- Les 5 points Shu antiques :
1) TINH : affections aigus, fièvres
2) VINH : mal du méridien
3) DU : lourdeur membres
4) KINH : douleur articulaire
5) HIÊP : actions sur les organes internes.

- Les points du postérieur = point le plus proches des organes.


- Les points Mô : point équivalent des points du à la face antérieurere.

 Le Yin et le Yang :

Théorie générale étudiant les relations et interraction de la matière, mais aussi de son
unité.
Ex : le ciel est yang +
la terre est yin –
L’énergie de la terre, c’est-à-dire la vapeur d’eau se transforme en nuages ( énergie du
ciel ), qui se transforment à leur tour en pluie sur la terre.
- YANG : activité, vers l’extérieur, remonter, réchauffer, éclairer . . . le ciel, le
feu, l’énergie, l’homme
- YIN : inactivité, vers l’intérieur, descendre, refroidir, obscurcir . . . la terre,
l’eau, le sang, la femme.

la distinction yin-yang n’est pas absolue mais relative.


EX : le jour : Yang :avant midi : yang, après-midi : yin ( le yin dans
le yang )
La nuit : Yin : avant-minuit : yang ( le yang dans le yin ) ;
après-minuit : yin

Caractéristiques :

- Lutte et équilibre : yang   yin 


EX : l’homme est un mini univers :
face antérieur = yin
face postérieur = yang
½ supérieur = yang
½ inférieur = yin
organes pleines = yin
organes creux = yang

Pour être en bonne santé, les deux énergies yang et yin doivent être en équilibre ( être en
équilibre ne veut pas dire égaux. Les conditions d’équilibre sont variables selon le moment
considéré, l’organe considéré etc … et aussi l’âge … ). C’est pourquoi la ligne d’équilibre n’est
pas une droite mais une courbe.

Synergie : le yang et le yin sont inséparables et ne peuvent exister l’un sans l’autre. On
dit que le yang prend son origine dans le yin et inversement.

www.vinh.tran.free.fr Page 5
 Applications :
- Anatomie
½ supérieur : yang ; ½ inférieur : yin
dos : yang ; thorax, abdomen : yin
peau : yang ; intérieur : yin
face extérieur : yang ; face intérieur : yin
organes pleines : yin ( cœur, poumons, foie, rate, pancréas, reins )
organes creux : yang ( gros intestins, intestin grêle, vessie, vessicule biliaire,
estomac, triple réchaufeur )
Chaque organe se distingue aussi en yang et yin et tous les organes suivent les
règles d’interraction yin-yang.

- Physiologie :
activités : yang ;
constitution : yin
énergie : Khi : yang
sang, liquide : yin

- Pathologie
yin  : froid
yang  : température
yang  : froid
yin  : température, chaleur
yin   yang   yin et yang  : perte d’activités

- Diagnostic :
teint rose clair : yang
teint pâle, sombre : yin
voix forte et claire : yang
voix faible, entrecoupée : yin
pouls superficiel, rapide, large, réel : yang
pouls profond, lent, étroit, faible, inconstant : yin

( dans toute démarche diagnostique, la première étape doit viser à déterminer le


yang ou le yin ).
On doit en plus pouvoir distinguer si le maladie est de type externe ou interne.
- yang vrai ou externe  traitement par le froid
- yin vrai ou externe  traitement par la chaleur
- yang apparent (  yin )  tonifier le yin et la chaleur apparente va
disparaître tout seul
- yin apparent (  yang )  tonifier le yang

www.vinh.tran.free.fr Page 6
 Les cinq éléments :
+
Bois Feu

- Terre

Métal Eau

- métal et bois : changements


- eau et feu : activités
- terre : position centrale car neutre et constant

Règlements : synergie – antagonistes

Selon ses activités et caractéristiques, chaque organe est associé à un élément .


EX : foie : action d’ouverture et secrétion = bois
cœur : réchauffe = feu
rate, pancréas : transformation = terre
poumons : distribution = métal ( absorber et contrôler )
reins : contrôler l’eau = eau

Cela nous donne le diagramme suivant :

Terre Métal

R.P. estomac G.I. poumons

Feu Eau

Cœur, T.R., I.G. Reins, vessie


pénicande
Bois

Foie, vésicule biliaire

www.vinh.tran.free.fr Page 7
CARACTERISTIQUES DE LA NATURE ET DU CORPS HUMAIN
NATURE Les CORPS HUMAIN
5 transfor- 5 éléments 5 points 5 organes organes Compo-
5 goûts 5 couleurs 5 saisons 5 sens Sentiments
- mations naturels cardinaux éléments pleins creux - sitions
vessicule
acide Bleu créer vent est printemps bois foie yeux tendons colère
biliaire
intestins
amer rouge croissance chaleur sud été feu cœur toucher vaisseaux joie
grêles
rate,
sucré jaune transformation humidité centre été tardif terre estomac bouche muscles tracas
pancréas
gros
piquant blanc rassemblement sécheresse ouest automne métal poumons nez peau tristesse
intestins
dégénéres
salé Noir froid nord hiver eau reins vessie oreilles os peur
cence

Donc : Les reins consolident le foie


Le foie contient le sang et nourrit le cœur
Le cœur va chauffer rate –pancréas
Rate-pancréastransporte et empêche les fluides de couler à l’extérieur, et nourrit les
poumons.
Les poumons purifient en haut et aide en bas les reins, ou encore
Les poumons distribuent vers le bas et bloquent l’eau de yang du foie
Rate, pancréas circule et empêche le rein d’eau de bloquer
Les reins s’humidifient et empêchent le cœur d’avoir excès de chaleur
Le cœur produit la chaleur et contrôle les poumons contre l’excès vers le haut

 Nous voyons donc que l’organisme est en relation avec l’extérieur de façon
particulière ( les sens, les énergies externes, les saisons …)

Revenons un peu en arrière sur les organes internes : on les distingue en organes pleins et
creux :
- organes pleines ( 5 ) :
poumons ( P ) ; cœur ( C ) ; foie ( F ) ; reins ( R ) ; rate, pancréas ( RP )
Ils sont yin car ils sont des activités propres et produisent de l’énergie.
- organes creux ( 6 ) :
estomac ( E ) ; vesicule biliare ( VB ) ; triple réchauffeur ( TR ) ; intestin grêle (
IG ) ; gros intestins ( GI ) ; vessie ( V ).
Ils sont yang.

Au point de vue pathologie, les organes pleins sont donc beaucoup plus importants.
Voyons cela un peu plus en détails.

www.vinh.tran.free.fr Page 8
Organes pleins :

R Eau

F Bois C Feu RP Terre

P Métal

- Cœur : contrôle les vaisseaux sangins,


s’épanouit au visage,
agit sur la pensée, l’activité mentale,
se termine à la langue

- Poumons : contrôle l’énergie, la respiration,


tendance à la dispersion de l’énergie,
relation avec la peau,
régularise la circulation,
se termine au nez

- Rate-pancréas : transport et nutrition;


action de filtration et transport avec les poumons et le cœur;
coordination du sang;
se termine à la bouche;
sensible à l’humidité, excès alimentation, travail

- Foie : secrétions;
reservoir de sang;
tendons;
se termine à l’œil
sensible au vent, colère

- Reins ( et surrénales ) : reservoir d’énergie, fonction sexuelle


contrôle l’eau, os, moelle
s’exprime aux cheveux
se termine à l’oreille et organes sexsuels.

www.vinh.tran.free.fr Page 9
Organes creux :

- P.C. : protection du cœur


se fait attaquer en premier par les énergies pervers

- Estomac : digestion, production d’énergie secondaire.

- Vesicule biliare : bile, tendance à descendre, relation avec l’ …

- Triple réchauffeur : espaces vides


voie de communication
sympathique

- Intestins grêles : transformation et élimination

- Gros intestins digestion


sélection : utile  rate,pancréas  corps ; inutile  gros intestins

- Vessie : élimination

III. Physiopathologie

 Le diagnostic :
On en décrit 4 manières ou étapes :
1) VONG : observation, langue
2) VAN : estimation de l’état énergétique par la voix et la respiration
3) VÂN : anamnèse : questionner le malade
4) THIÊT : examiner : pouls radiaux, palpations

 Les 8 grands liens


:
1) Yin – Yang

Moyen de diagnostic YIN YANG


Observation visage pâle, tristesse, couché en chien de fusil visage rouge ou coloré, aime la fraîcheur
langue pâle, humide bouche sèche, langue rose, dépôts rares ou fissures
la voix et respiration voix faible, peu loquace voix forte, + volubile
respiration courte et faible respiration saccadée, colérique
Anamnèse appétit, peu soif, aime les boissons chaudes constipation, bouche sèche
urines claires urines peu abondantes et colorées
Examen ventre sensible, extrêmités.froides sensation de chaleur, ventre sensible
pouls profond faible, petit pouls superficiels, large, rapide

www.vinh.tran.free.fr Page 10
2) Interne – externe

INTERNE EXTERNE
Maladie récente Maladie de longue durée
Evolution courte Température sans tremblement
Température, tremblements Enduits anormaux de la langue
Sensation de froid Pouls profonds
Langue enduit suivis points roses aux bords
Pouls gonflant

3) Froid – chaud

FROID CHAUD

- +
EXT. - + - +

INT. - + - +

- +
- + - +

+ -

- +

www.vinh.tran.free.fr Page 11
4) Externe – vide

EXTERNE VIDE
Organe Energies perverses, trop fortes acquise
Faiblesse int.: humidité, sang congénitale
Symptômes Température Visage pâle
Douleur abdominale Moral faible
constipations maigre
Langue avec enduit épais fatigue
Poul fort, réel extrêmités froides
langue sans enduit ou enduit rose
pouls inconsistants
Traitement augmenter défense et neutraliser combler le déficit
l'énergie perverse renforcer

5) Les énergies perverses :


Yang : vent – sécheresse – chaleur
Yin : humidité – froid
6) Les 7 sentiments :
Joie : cœur
Colère : foie
Anxiété : poumons
Trop réfléchir : rate, pancréas
Peur : reins
Panique : perturbation de l’énergie
Tristesse : cœur, poumons
+ excès de travail, excès de sexe
7) Maladies liées au sang, liquide ( vide, blocage …)
8) Maladies liées à l’énergie ( vide, blocage …)

www.vinh.tran.free.fr Page 12
Le traitement en acupuncture :

1) Que peut traiter l’acupuncture : l’acupuncture énergétique est une médecine à part
entière et peut donc toucher un large éventail de pathologie. Classiquement, il y a un
certain nombre de problèmes qu’on ne traite pas :
Cancer
Lèpre, tuberculoses ( infections trop fortes )
Cas où le corps est gonflé, déformé
Maladies congénitales et surtout héréditaires.
L’idéal est un traitement et diagnostic combiné en vue des progrès et certitudes de
la médecine scientifique ( EX : problèmes chirurgicaux, infectueux …).

2) Les différentes techniques et aiguilles :


Scarification
Dispersion
Choix des aiguilles

3) Les différentes écoles :


Chinoise
Viêtnamienne
Japonaise
Coréenne
Européenne

4) Les différentes acupunctures :


Corporelles
Auriculopuncture
Crânopuncture
Liquidopuncture
Thermopuncture
Electraupuncture

www.vinh.tran.free.fr Page 13