Saint-Martin-d'Hères, Échirolles et Fontaine ·

cette "ceinture rouge" qui devient (très... ) "Bleu Marine"
arn ••••x ~ror!'-. (élevés ... )
clul-lnnl nationdl ddns les
munlnJMhll''- nnnmumsles,
il y a C"PIIX qu1 Pxpliquent,
ccu.x qu1 -;'ml•·rrogent, puis
ceux qtu ont clPnclé d'agrr ...
sans avon ••ncoll' lrop de prise sur Id t!'<lhiP 1
Dans Id pn•nllt•rc calégone,
on retrouv<' OlrVIN Ihl, profpsseur de snPncP polil.lque
dl' haule volet>, chrecteur holiUJtlll!' cie l'lnslrtut d'éludes
pohtJquPs (IEP) dl' Grenoble,
CJIII <1 lut f,ut de• re•sumN une
situctt •nr• pour lt• tllOllls romplt•xp l'li dt•u K ou trois ohscr-

F

Vdllon' t~t•·.lllll"·
« C'l•st 1111 {•tJOrtur,lt IIIOUlS
"parllCIJhllllliJIIIO.,(J·", cl1• l'lll!J

à Six pmnt-; 1>. JHIIIIII- t -11
d'emblee, dVIIIII d'olti1u~r ;
« Pour lui, l't'•Jpc·tlot• n'e~sl
plus le moyen dt• r•• iae dq I.-e
politique... »

~-

~·. 1

Diantre 1 Et puis, « tlVec
Neyrp1c a Scllll i -M<IIIllld'Hères ct CatNplll<ll " lc·hr
roUes, le pcltniiiOJIIP •nduslriel n'est plus Cl' qu'al t!l<ut.
et le pcllnotJsiHI' c·oc<~rtht•r de
gauchP ne trouvt• plus cie reldJs orgcmJSdtlonnd

Olvier lhl : cc Renzo Sulli
et David Guelros ne sont
pas à la hauteur de leurs

prédécessew-s. .. ,,

Plus prosaïqtwnwnt, ' comrne Renzo Sulh et Ddvid
QueiTos (respectivement
maires PCF cl 'Échirolles et
de St~ml-Martm-d'Hères) ne
sont pas à la hauteur de leurs
predecesseurs, et que le PS
t·st mt~udible dans les milil'liX populaires, leurs admiuastré•s perçoivent ce vote
,-ommP protectl•ur, avec des
lruulimPs et une préfNcnce

1

~

nationdlt!.. »
Restf" q u on est désormais lom du scrutin défouloir, el que ce vote se structure, s'orgdnise, not amment
chez les Jeunes, qui ont toujours bt>som d'une certaine
radicahlc' •
OutrP celd,
il faut bien
voir qtll', pour eux, l'âge du
premier emplOI en CDl, du
premier logement, du mdriage et elu prcnuer pnfdllt a
reculé d'une bonne dizaine
d'années ! Socwlog1quement, ce n'est ptls neulre ... »
Sur le terrain, Christian Debacq, conseiller municipal
délégué (DVG) à Fontaine,
en charge de la voirie, du
transport et de la circulation,
s'interroge: « On a fait énormément pour la rénovation
urbaine et, en matière de pohllque sociale, on n'est pas à

\

la traîne ; je vo1s plus ce vote
comme emanant du bas des
classes moyennes, qu1 n'ont
pas forcément besoin de ce
coup de pouce, et qui manifestent ainsi une défiance
parrapportà l'entraide», à la
solidanté.

Geneviève Floraso : cc On a
la responsabiftté d'expliquer
ce monde qui chancje 1,,
À l'autre bout de l'agglomération comme de l'échelle
politique, Geneviève Fioraso, ancienne ministre (PS) et
députée de J'Isère, ne dit pas
autre chose · • Cela peut être
un vote d'appel au secours
de personnes qui ont peur du
déclassement social.
Alors, « dans ce monde qui
change et qu'on ne comprend plus, on se raccroche à
des idées simplistes, qui ne

sont évidemment pas la so- 1
lution », développe-t-elle
avant d'argumenter: « On a
la responsabilité de l'expliquer, de résister à ce climat
médiatique anxiogène de
l'info en continu ! Lorsque
j'él.als au mirustère, on me
demandait de "faire des annonces" ; à un moment, j'al
dit "stop !" La politique, ce
n'est pas ça ! •, martèle-t-elle.
Enlre les deux, Simon Labouret, docteur en science
politique et chercheur associé à l'lEP de Grenoble, relativise quelque peu : • Le FN
continue à progresser comme pnncipal parti de droite !Mais c'est am' dernières
européennes, avt;!C l'élection
de Mireille D'Ornano, qu'il a
crevé liOn plafond ... "
~
P11i1i1111e GONNET

1

. :.:r . :~,

1

t.
··;

lDL38SGE102

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful