Vous êtes sur la page 1sur 28

H M .

E R D O Ğ A N S ’ A L I G N E S U R L’ E X T R Ê M E D R O I T E – pages 4 et 5

LE DERNIER
COMBAT
DE MARTIN
LUTHER KING
PAR SYLVIE LAURENT
Page 19.

5,40 € - Mensuel - 28 pages N° 769 - 65 e année. Avril 2018

DOSSIER : L’INTÉRÊT GÉNÉRAL À LA CASSE SUR FOND D’ÉCHEC DES PRIVATISATIONS

Les fonctionnaires, Renaissance


voilà l’ennemi des travaillistes
Propageant la plus grande confusion
au Royaume-Uni
entre rentabilité à des fins particulières
Un pays où les divisions caractériseraient avant tout
et efficacité au bénéfice de tous, le gouver-
le camp conservateur? Où la gauche susciterait l’enthou-
nement français veut délégitimer un siasme des foules ? Où l’espoir de nouvelles conquêtes
peu plus l’État social, qui fut pourtant électriserait les progressistes ? Ce pays existe : il s’agit
gage d’émancipation pour de nombreuses
WWW.ATELIER-COSTA.COM - GALERIE ART JINGLE, PARIS

du Royaume-Uni, depuis que l’élection de M. Jeremy


générations. Après avoir multiplié les Corbyn à la tête du Parti travailliste, en 2015, a permis
cadeaux fiscaux aux vrais privilégiés, une refondation de la gauche à l’intérieur même du parti
il tente de dévier l’attention sur la social-démocrate traditionnel.
fonction publique.
UNE E N Q U Ê T E D ’A L L A N P O P E L A R D
PAR ANICET LE PORS * ET PAUL VANNIER *

D ÉBUT FÉVRIER, le premier ministre Édouard Philippe a


«
S I VOUS VOULEZ voir comment les
pauvres meurent, venez voir la tour
Le Labour de M. Corbyn, est-on tenté
de préciser, tant la ligne politique du
livré les premières décisions du gouvernement concernant la Grenfell. » Dans son discours de clôture principal parti de gauche britannique
fonction publique : plan de départs volontaires, recrutement FERNANDO COSTA. – « Attention au feu », 2017
du congrès travailliste de septem- s’est transformée. « Beaucoup de gens
accéléré de contractuels, rémunérations dites «au mérite», multi- bre 2017, le chef du Parti travailliste l’avaient quitté sous [M. Anthony]
plication des indicateurs individuels de résultat... Il inaugurait (Labour), M. Jeremy Corbyn, a cité ce Blair (1). Moi, je suis restée, en me pin-
ainsi une croisade contre les statuts : d’abord celui des cheminots, suppression de 120000 emplois. Il a stigmatisé les «insiders» (1), vers du poète et romancier nigérian Ben çant le nez, lance Mme Emma Dent Coad,
puis les autres, en particulier la pièce maîtresse du statut général ceux qui se seraient construit un nid douillet à l’intérieur du Okri évoquant l’incendie qui a coûté la la nouvelle députée. Ils sont revenus et
des fonctionnaires, qui concerne quelque cinq millions et demi « système » et dont les privilèges barreraient la route aux moins vie à 79 des habitants d’un immeuble beaucoup de jeunes ont adhéré. D’autres
de salariés, soit 20 % de la population active. chanceux. Le 13 octobre 2017, le premier ministre s’est adressé d’habitat social, le 14 juin 2017 à Lon- ont soutenu la campagne sans rejoindre
aux ministres pour leur annoncer la création d’un Comité action dres. Au nord du quartier de Kensington, le parti. » Bien implantée localement,
Dans ce domaine comme dans les autres, le président Emma- publique 2022 (CAP 22) prévoyant « des transferts au secteur l’un des plus chics de la capitale britan- l’élue a profité d’une forte dynamique
nuel Macron entend aller vite. Mandaté par les dominants – la privé, voire des abandons de mission », et présenté comme la nique, la tour se dressait dans une militante – le nombre des adhérents de
finance internationale dont il émane, les cercles dirigeants de pièce centrale du chantier de réforme de l’État. La réforme du enclave populaire. Ses habitants, relé- la section locale est passé de 300 à
l’Union européenne, le patronat, la technocratie administrative, code du travail – priorité répondant aux vœux du Mouvement gués aux abords de l’autoroute et de la 1 000 en deux ans – et du « déchirement
les flagorneurs du show-business, la quasi-totalité des médias, des entreprises de France (Medef) – a par ailleurs élevé le contrat voie ferrée, avaient été laissés à l’aban- des conservateurs en raison du Brexit ».
le jeune dirigeant sait que le temps ne travaille pas pour lui. et, plus spécifiquement, le contrat individuel d’entreprise au rang don par une politique violemment iné- Dans une circonscription très favorable
de référence sociale susceptible d’être généralisée à l’ensemble galitaire. Au Royaume-Uni, la part du au maintien du Royaume-Uni dans
Durant la campagne pour l’élection présidentielle, M. Macron des salariés des secteurs privé et public. revenu captée par les 1 % les plus riches l’Union européenne, Mme Dent Coad a
a jugé le statut des fonctionnaires « inapproprié » et prévu la a doublé ces trente dernières années, rassemblé bien au-delà de l’électorat tra-
(Lire la suite pages 10 et 11.) passant d’environ 4 % à plus de 8,5 % vailliste traditionnel. « Des gens de
* Ancien ministre de la fonction publique et des réformes administratives,
du produit intérieur brut (PIB). À droite ont voté pour moi, des gens qui
conseiller d’État honoraire. (1) Le Point, Paris, 31 août 2017. Brighton, M. Corbyn s’est arrêté sur le s’étaient éloignés du Labour, des gens
sens du drame : « Grenfell représente un qui ne votaient jamais, des gens qui ne
système failli, cassé, que le Labour faisaient plus confiance aux politiciens.
doit – et va – remplacer. » Beaucoup m’ont dit que c’était la pre-

Permis de tuer Aux mains des conservateurs depuis


mière fois qu’ils se déplaçaient. »

L
les années 1970, la circonscription de (Lire la suite pages 6 et 7.)
A POLICE estime que l’enquête prendra « de nombreux
Kensington a, contre toute attente, été
PA R S E R G E H A L I M I remportée par le Labour en juin 2017.
mois », mais la première ministre britannique Theresa
(1) Premier ministre de 1997 à 2007, M. Blair
May a déjà identifié le coupable : l’ordre de tuer M. Sergueï a été l’artisan du virage à droite du Labour
Skripal serait venu du Kremlin. Pour le ministre des affaires sans que des sanctions particulières en découlent. Paris, où * Journalistes. (New Labour).
étrangères Boris Johnson, le « comportement dangereux du disparut également l’opposant marocain Mehdi Ben Barka, et
président Vladimir Poutine » constitue en effet le « fil rouge » où furent assassinées la Sud-Africaine Dulcie September, repré-
rattachant la tentative d’empoisonnement de l’ancien colonel sentante du Congrès national africain (ANC), puis, plus
des services de renseignement russes réfugié au Royaume-
Uni à tous les forfaits antérieurs de Moscou : « l’annexion de
récemment, trois militantes kurdes. Quant à Washington, un
ancien ministre chilien de Salvador Allende, Orlando Letelier, y       
la Crimée », « les cyberattaques en Ukraine », « le piratage a été tué par des agents d’Augusto Pinochet. Ronald Reagan
du Bundestag », « l’ingérence dans plusieurs élections ne cessa pas pour autant de célébrer sa dictature, et Margaret
européennes », « l’indulgence envers les atrocités perpétrées Thatcher ne s’interdit pas davantage de partager à Londres
par Assad en Syrie» (1). Résumons : M. Poutine en est capable, avec le général putschiste un thé (sans polonium)... ni de lui
c’est donc qu’il est coupable. offrir un plat Armada en argent.

Entre pic à glace et thé au polonium, entre Léon Trotski « Éliminations extraterritoriales » définirait également assez
(assassiné au Mexique) et Alexandre Litvinenko (empoisonné bien la pratique américaine consistant à tuer à l’étranger, par
à Londres), les services de sécurité russes ont assurément voie de drones, des terroristes présumés. M. Barack Obama
         
   

liquidé nombre d’opposants vivant à l’étranger. Sans que cela autorisa officiellement plus de 2 300 assassinats de ce genre
suscite le même hourvari diplomatique, d’autres gouvernements pendant sa présidence. De son côté, M. François Hollande a
ont recouru à des pratiques tout aussi détestables. La «longue confié avoir ordonné plusieurs exécutions extrajudiciaires
histoire d’assassinats commandités par l’État» dont s’offusque d’« ennemis de l’État » – une par mois environ au cours de son
aujourd’hui M. Johnson entache quelques-unes des capitales mandat. Aucun de ses amis politiques interrogés à ce sujet
occidentales (Paris, Berlin, Washington) qui, relayant Mme May, lors d’un débat de la primaire socialiste de l’année dernière
ont aussitôt publié un communiqué commun contre la Russie. ne lui en fit pourtant reproche (3).

Israël, en revanche, a eu la sagesse exquise de s’en abstenir, « Oui, c’est parfois nécessaire », expliqua même M. François
 
 -  
 
de Rugy, devenu depuis président de l’Assemblée nationale.
ZZZYLVLRQVQRXYHOOHVFRP

sans doute parce qu’il figure au premier rang des pays qui ,2  ,  
«procèdent à ce genre d’opérations qu’ils qualifient d’“élimi- ¡ "$'. & $1#'&/ #&1.&1#'&$/ *,2+ 
B 

nations extraterritoriales” (2) ». La liste des Palestiniens, repré- (1) Tribune publiée par Le Parisien, 16 mars 2018.
¡ 35#%
 6$ & $1#'&/ &1.&1#'&$/ *, +

sentants officiels compris, abattus par ses services secrets à (2) Pour reprendre une formule du chercheur Mathieu Boulègue, cité par
31. /)#$#/1#'&/

 $"
#$#/1#'&/ 
" "" "   .  /1.
 
l’étranger ferait en effet presque passer les Russes pour de L’Opinion, Paris, 13 mars 2018.    $  .  /1.

"  - 
tendres amateurs : au moins une demi-douzaine rien qu’à Paris, (3) Débat télévisé, TF1, 12 janvier 2017.
 " $"  #1.   #43 
>< 

   $  #1.   #43 (



" 
£ £ 
£   
H S O M M A I R E C O M P L E T E N PA G E 2 8 `





-
Afrique CFA : 2 400 F CFA, Algérie : 250 DA, Allemagne : 5,50 €, Antilles-Guyane : 5,50 €, Autriche : 5,50 €, Belgique : 5,40 €, Canada : 7,50 $C, 7( !7 2 77 !!  #%     $ #%    QTMZQNZ
Espagne : 5,50 €, États-Unis : 7,50 $US, Grande-Bretagne : 4,50 £, Grèce : 5,50 €, Hongrie : 1 835 HUF, Irlande : 5,50 €, Italie : 5,50 €, Luxem-
bourg : 5,40 €, Maroc : 35 DH, Pays-Bas : 5,50 €, Portugal (cont.) : 5,50 €, Réunion : 5,50 €, Suisse : 7,80 CHF, TOM : 780 CFP, Tunisie : 5,90 DT.
AVRIL 2018 – LE MONDE diplomatique
2
U NE LIVRAISON DE « M ANIÈRE DE VOIR »

La force de l’ombre C O U R RIE R DES LE C TE U R S

qu’ils sont «pauvres», ils ne comprendraient et même entre militants et profanes. C’est
Pachamama
D
ÉBUT JANVIER, un sondage affola les pas même ce qu’on veut leur dire. En plus pourquoi, contrairement aux « écoles de
salles de rédaction : d’après l’IFOP, du concept de « pauvreté », la modernité cadres » du passé évoquées dans votre arti-
huit Français sur dix adhéreraient Auteur d’une bande dessinée apporte chez eux celui de développement cle, ses cours de formation politique et ses
à une théorie du complot. Des résultats qui documentaire sur les communautés – la génération suivante doit vivre mieux tutoriels d’action de terrain sont ouverts à
«font froid dans le dos», commente un quo- achuars et familier de la région, que la précédente – qui est lui aussi neuf et tous. De même, un autre dispositif du mou-
tidien. Les personnes interrogées étaient Alessandro Pignocchi apporte deux très violent. Elle apporte également l’idée vement, les Ateliers des lois, permet à des
précisions à l’article « À la recherche assemblées de soixante à quatre-vingts
sommées de se prononcer sur des « théo- de la Pachamama » (mars) : que le pouvoir politique peut être coercitif
ries » dont elles n’avaient peut-être jamais et institutionnalisé. citoyens d’écrire collectivement des pro-
entendu parler, ce qui produisit parfois des Le concept de Pachamama est une notion positions de loi sur des enjeux majeurs.
qui vient des Andes, où les cosmologies Les mouvements néoindigénistes dénon-
réponses surprenantes. Ainsi, à propos de Autrement dit, il s’agit bien de fédérer
indigènes sont radicalement différentes de cés dans l’article, avec leur dimension arti-
celle selon laquelle « la Révolution fran- une multitude, relevant de milieux distincts,
celles qu’on trouve en Amazonie. Il est ficielle et souvent hypocrite, ne permettent-
çaise de 1789 et la révolution russe de 1917 en un peuple conscientisé et mobilisé.
donc bien normal qu’un Sápara (une ethnie ils pas tout de même parfois de promouvoir
n’auraient jamais eu lieu sans l’action déci-
amazonienne) ne sache pas dire « Pacha- d’autres idéaux ? Enfin, il n’y a pas lieu d’opposer la lutte
sive de sociétés secrètes tirant les ficelles
dans l’ombre », 28 % y adhéraient, alors mama » dans sa langue, puisque le terme Spécialiste de la région, Franck victorieuse des salariés d’Onet à ce que
que 27 % déclaraient la connaître... n’a jamais existé. Avant sa réappropriation Gaudichaud regrette un oubli : développe La France insoumise. Au
récente à des fins militantes, on ne trouvait Il aurait été intéressant de souligner contraire, susciter et accompagner la mul-
Au-delà de ces objections méthodolo- la voir éclater au grand jour, choquante, trans- aucune trace d’une notion rappelant même tiplication de telles victoires de terrain est
giques, il est vrai que le commerce de fausses davantage l’articulation croissante de mou-
formant ceux qui avaient fait confiance aux de loin une «Terre mère » dans les cosmo- tout l’enjeu d’un pan entier du mouvement :
informations se porte bien (chapitre 1) (1). vements indigènes et sociaux-territoriaux
versions officielles en naïfs dupés. logies amazoniennes. (...) Les cosmologies le pôle d’auto-organisation des luttes, dont
Selon un scénario bien rodé, sitôt que sur- avec une pensée critique latino-américaine
autochtones sont bigarrées, il y a presque originale, décoloniale et antiextractiviste : il était justement question dans un autre
viennent un attentat, une révolte populaire Distinguer une conspiration imaginaire
autant de différence entre un Indien des « droits de la nature » et « bien-vivre » sont article du même numéro.
ou une épidémie, des marchands de conspi- d’une véritable machination implique de
Andes et un Indien d’Amazonie qu’entre alors mobilisés au service de luttes popu-
rations en attribuent le phénomène à l’Occi-
dent, aux juifs, aux francs-maçons, aux isla-
plonger dans les coulisses du pouvoir (cha-
pitre 3). Instruit par l’expérience, le citoyen
ce dernier et un Parisien. Ce « pachama-
misme », ce panthéisme mielleux et res-
laires, bien réelles, à rebours de la vision Reproduction
mistes, aux Russes, etc. Assurément, la est devenu méfiant. De plus, le sentiment développementiste des gouvernements
pectueux de la « nature » dénoncé dans l’ar- « progressistes ». Les élèves de seconde du lycée
plupart des théoriciens du complot versent que les grands choix politiques lui échap-
ticle, est d’autant plus dommageable Jean-Renoir de Bondy et leur pro-
dans la paranoïa. Mais d’autres, qui se lais- pent peut stimuler son imagination. Et si
sent séduire, en sont simplement venus à ne tout se décidait au Forum de Davos, à la
conférence de Bilderberg ou dans les clubs
intellectuellement qu’on le projette indiffé-
remment sur tout ce qui ressemble à un Front culturel fesseur Tony Lampuré ont travaillé
sur l’article consacré aux lycées pro-
plus croire les vérités des experts et des res- indigène à travers le monde. fessionnels (mars) et discutent la per-
ponsables, et s’égarent en cherchant des fermés des puissants ? Faire de ces institu- Les coresponsables de l’école de tinence de l’infographie sur l’origine
explications plus ou moins binaires à des tions l’épicentre d’un complot permet de En revanche, le terme « misérable » pour formation politique de La France sociale des élèves :
événements chaotiques. nommer des coupables, mais néglige ce qui qualifier la vie des Achuars me semble inap- insoumise ont souhaité réagir à
fait la réalité du pouvoir ordinaire : les affi- proprié. Les Achuars sont dans des situations l’article de Razmig Keucheyan « Ce À sa lecture, nous avons l’impression
Après tout, l’histoire contemporaine n’est- nités sociales, les réseaux, l’entre-soi, les contrastées selon les relations qu’ils entre- que la bataille culturelle n’est pas » que les enfants de retraités et d’agriculteurs
elle pas parsemée d’authentiques machina- stratégies d’influence, les rapports de domi- tiennent avec le monde extérieur, mais il (mars). Ils réfutent l’idée d’une ne vont pas à l’école. Or ils sont juste une
tions, de manœuvres secrètes, d’opérations existe encore de nombreuses communautés focalisation sur le seul front culturel minorité dans la population totale du pays
nation. Soupçonner qu’« on nous cache
et précisent leur approche : (les agriculteurs représentent 1,8 % de la
sous faux drapeau (chapitre 2)? Du soutien tout » peut constituer un début de prise de où on vit sans problème de chasse, de pêche
apporté par les Britanniques aux fascistes conscience de la dépossession du peuple et de la minuscule agriculture traditionnelle. L’idée selon laquelle le front culturel population en âge de travailler contre
grecs pendant la seconde guerre mondiale au par une oligarchie. À condition de ne pas La vie y est infiniment plus joyeuse et envia- serait à La France insoumise « la chasse 20,4 % pour les ouvriers). L’auteur écrit :
coup d’État de 1953 en Iran, de l’opération verser dans le conspirationnisme. ble que celle des Indiens prolétarisés qui gardée de militants opérant dans la sphère « La voie “pro” n’attire qu’à peine plus
«Persil» visant à déstabiliser la Guinée au vivent plus proches des villes (même si les des idées » est infondée. Par exemple, d’un enfant de cadres et d’enseignants sur
renversement du président chilien Salvador statistiques d’accès à l’éducation et à la santé l’école du mouvement a été explicitement dix, soit 3,4 fois moins que ceux des
(1) « Complots. Théories... et pratiques », Manière employés (...) et 5,5 fois moins que ceux
Allende, la vérité fut bien souvent tapie dans de voir, no 158, avril-mai 2018, en kiosques ou sur sont entièrement en leur faveur). Si on appre- créée pour abattre la séparation entre « cols
l’ombre. Et il fallut attendre des années pour www.monde-diplomatique.fr/boutique nait aux Indiens des communautés isolées blancs » et « cols bleus » du militantisme, issus de familles d’ouvriers non qualifiés
et d’inactifs. » Quitte à montrer un dia-
gramme, nous aurions préféré qu’il porte
sur ces chiffres-là, c’est-à-dire, pour chaque
catégorie professionnelle des parents, savoir
vers quel lycée s’orientent les élèves, ce
qui montre beaucoup mieux la reproduction
des rapports de classe.

ENTRE CLASSES préparé pour eux des paniers-repas avant de dollars pour influencer nos élections, avec la loi locale, rares sont celles qui ont
de se mettre en grève et ont continué ou le fait que le changement climatique engagé le processus de mise à niveau Vous souhaitez réagir
Les inégalités n’opposent pas uniquement menace l’avenir de la planète. à l’un de nos articles :
à essayer de les nourrir. Voilà le cauchemar avec le RGPD.
les femmes aux hommes, mais parfois
dans lequel se débat notre État-providence : Courrier des lecteurs,
aussi les femmes entre elles, selon leur
des enseignants sous-payés qui tentent 1, av. Stephen-Pichon 75013 Paris
milieu social d’origine (The Guardian,
de maintenir en vie des enfants frappés NON, MAIS ALLÔ MOURIR SEUL À SÉOUL
27 février). ou courrier@monde-diplomatique.fr
par la pauvreté. L’hebdomadaire marocain TelQuel Après avoir atteint le Japon,
La présentatrice de la BBC Steph (20 mars 2018) s’interroge sur un phénomène social touche désormais
McGovern a récemment déclaré que son les conséquences de l’entrée en vigueur, la Corée du Sud : un taux de mortalité
accent régional [associé à une origine PAS À LA «UNE» le 25 mai prochain, du nouveau élevé chez les hommes d’environ 45 ans
Édité par la SA Le Monde diplomatique.
Actionnaires : Société éditrice du Monde,
populaire au Royaume-Uni] l’avait Interrogé par The Nation (18 mars), règlement européen sur vivant seuls, explique le quotidien Association Gunter Holzmann,
Les Amis du Monde diplomatique
conduite à être moins payée que ses le sénateur du Vermont Bernie Sanders la protection des données personnelles The Hankyoreh (18 mars 2018). 1, avenue Stephen-Pichon, 75013 Paris
collègues, y compris de sexe féminin. évoque la manière dont les grands (RGPD) pour les centres d’appels Tél. : 01-53-94-96-01. Télécopieur : 01-53-94-96-26
(...) Une étude a montré que des origines Selon une étude publiée par la Seoul
médias cisèlent le cadre de l’actualité. installés dans le royaume. Courriel : secretariat@monde-diplomatique.fr

ouvrières suffisaient à amputer votre salaire Welfare Foundation en décembre 2016, Site Internet : www.monde-diplomatique.fr
Chaque matin, quelqu’un détermine Avec le nouveau règlement, l’opérateur les quinquagénaires représentaient 58
annuel d’environ 6200 livres sterling Directoire : Serge HALIMI,
le sommaire du journal (...) et décide marocain devra disposer d’un contrat ou des 162 cas confirmés de décès solitaires président, directeur de la publication
[environ 7100 euros]. La différence s’élève Autres membres : Vincent CARON, Bruno LOMBARD,
ce qui est important et ce qui ne l’est pas. d’un autre acte juridique au titre du droit en 2013, soit 35,8 %, suivis des personnes
à 9440 livres sterling [environ Pierre RIMBERT, Anne-Cécile ROBERT
Les questions liées à l’oligarchie qui de l’Union ou des États membres qui le âgées de 40 à 49 ans (34 cas, 21 %) et
10800 euros] dans le secteur des médias. Directrice des relations et des éditions internationales :
contrôle l’Amérique, à la misère lie au responsable du traitement. (...) de 60 à 69 ans (32 cas, 20 %). (...) Anne-Cécile ROBERT
dans laquelle vivent des millions De plus, l’opérateur marocain ne pourra Chaque mort est singulière, mais comporte Secrétaire générale :

EN CLASSE d’Américains parce qu’ils n’ont aucun recruter un autre sous-traitant que si également un aspect social. Président Anne CALLAIT-CHAVANEL

revenu, à ce que cela signifie concrètement le responsable du traitement l’y autorise de Hardworks, une entreprise de nettoyage
La journaliste et essayiste progressiste par écrit. (...) Enfin, il devra désigner un
Directeur de la rédaction : Serge HALIMI
de gagner 8, 9, 10 dollars l’heure et spécialisée dans les cas de mort solitaire,
Barbara Ehrenreich, figure féministe délégué à la protection des données. (...)
Rédacteur en chef : Philippe DESCAMPS
de travailler cinquante heures par semaine M. Kim Wan [explique] : «Lorsque vous Rédacteurs en chef adjoints :
américaine, évoque dans un tweet Pour l’instant, seuls les secteurs des
sans pouvoir payer ses factures ne sont pas nettoyez des endroits où quelqu’un d’une Benoît BRÉVILLE, Martine BULARD, Renaud LAMBERT
(4 mars 2018) les conditions de travail banques, des assurances et les grandes
considérées comme importantes. cinquantaine d’années ou moins est mort, Cheffe d’édition : Mona CHOLLET
et de protestation des enseignants aux multinationales ont réellement entamé Rédaction : Akram BELKAÏD, Evelyne PIEILLER,
Il en va de même pour le fait que des il est courant de trouver des curriculum
États-Unis. le travail de mise à niveau (...). Pour les
Hélène RICHARD, Pierre RIMBERT,
millions de personnes âgées vivent avec vitae.» L’été dernier, M. Kim s’est rendu Anne-Cécile ROBERT
Comme de très nombreux enfants 12000 ou 13000 dollars par an, le fait que petites et moyennes entreprises, la prise à plusieurs reprises sur l’île de Geoje : Cartographie : Cécile MARIN
dépendent du déjeuner gratuit à l’école, les frères Koch [des milliardaires de conscience n’est pas la même. Déjà «Je pense que c’était lié à la récession Site Internet : Guillaume BAROU, Thibault HENNETON

les enseignants de Virginie-Occidentale ont républicains] dépenseront 400 millions peu sensibilisées à la mise en conformité de l’industrie de la construction navale.» Conception artistique :
Maria IERARDI, Boris SÉMÉNIAKO
(avec la collaboration

Informez-vous, abonnez-vous
de Delphine LACROIX pour l’iconographie)
Rédacteur documentaliste : Olivier PIRONET
Mise en pages et photogravure :

...et contribuez à l’indépendance du Monde diplomatique


Jérôme GRILLIÈRE, Patrick PUECH-WILHEM
Correction : Xavier MONTHÉARD, Sarah ZHIRI

Directeur de la gestion : Bruno LOMBARD


À renvoyer, accompagné de votre
■ 2 ans - 24 numéros pour 109 € règlement, à l’adresse suivante :
Directeur commercial,
chargé de la diffusion numérique : Vincent CARON
Contrôle de gestion : Zaïa SAHALI
Le Monde diplomatique, service abonnements,
■ 1 an - 12 numéros pour 59 € A 2300, 62066 Arras Cedex 9
Tél. : 03-21-13-04-32 (numéro non surtaxé)
Secrétariat : Yuliya DAROUKA (9621),
Sophie DURAND-NGÔ, attachée communication
et développement (9674), Eleonora FALETTI (9601)

Coordonnées : RMD18BA004
Règlement : ■ Chèque bancaire
Courriel : prénom.nom@monde-diplomatique.fr
Fondateur : Hubert BEUVE-MÉRY. Anciens directeurs :
à l’ordre du Monde diplomatique SA François HONTI, Claude JULIEN, Ignacio RAMONET
M. ■ Mme ■
Nom ...................................................................... ■ Carte bancaire Le mensuel en version imprimée Publicité : Brigitte ANTOINE (01-57-28-39-29)
Numéro de carte bancaire directement dans votre boîte aux lettres
Prénom ...................................................................... Diffusion, mercatique: Brigitte BILLIARD, Sophie GERBAUD,
Carole MERCERON, Saveria COLOSIMO-MORIN
Adresse ................................................................. ✚ Accès offert à la version Relations marchands de journaux (numéro vert) :
Expire fin numérique et aux 0805-050-147
...............................................................................
Notez les trois derniers chiffres du numéro 24 derniers numéros Service relations abonnés
Depuis la France : 03-21-13-04-32 (non surtaxé)
Code postal l

Ville ..................................................................
inscrit au dos de votre carte ✚ NOUVEAU : Les articles www.monde-diplomatique.fr
l Depuis l’étranger : (33) 3-21-13-04-32

en version audio lus par


Courriel ................................................................. Date et signature des professionnels (podcast) Reproduction interdite de tous articles,

J’accepte de recevoir des offres du Monde diplomatique : Oui ❍ Non ❍ obligatoires➨ sauf accord avec l’administration
© ADAGP, Paris, 2018,
J’accepte de recevoir des offres des partenaires du Monde diplomatique : Oui ❍ Non ❍ Plus simple et plus rapide : pour les œuvres de ses adhérents

Offre réservée à la France métropolitaine, valable jusqu’au 31/03/2018 ; pour l'étranger, merci de nous consulter. En application de la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978, vous bénéfi- retrouvez cette offre sur Prix de l’abonnement annuel à l’édition imprimée :
ciez d’un droit d’accès et de rectification des informations vous concernant (s’adresser au service des abonnements). Ces informations peuvent être exploitées par des sociétés partenaires du www.monde-diplomatique.fr/abo France métropolitaine : 59 €
Autres destinations : www.monde-diplomatique.fr/abo
Monde diplomatique. Si vous ne souhaitez pas recevoir de propositions de ces sociétés, merci de cocher la case ci-contre ■ Le Monde diplomatique SA – RCS Paris B400 064 291
3 LE MONDE diplomatique – AVRIL 2018

I DENTIFICATION BIOMÉTRIQUE ET CONTRÔLE SOCIAL

L’ère du fichage généralisé


Au nom de la lutte contre l’usurpation d’identité (quelques
centaines chaque année), le gouvernement français a auto-
risé en 2016 la création d’un mégafichier regroupant les
données, notamment biométriques, de tous les titulaires
d’une carte d’identité ou d’un passeport. Passée inaperçue
dans le contexte sécuritaire actuel, cette décision ne pour-
rait que servir un éventuel régime autoritaire.

PAR FRANÇOIS PELLEGRINI


ET ANDRÉ VITALIS *

C RÉÉE par simple décret le 28 octo-


bre 2016, en plein état d’urgence, la base
fication. L’authentification vise à déter-
miner si une personne est bien celle
de données des titres électroniques sécu- qu’elle prétend être. On compare pour
risés (TES) concrétise un projet maintes cela ses données biométriques avec celles
fois repoussé par le passé au nom des préalablement collectées de façon contrô-
libertés individuelles : l’informatisation lée lors de la demande du titre. Si les
des données biométriques de toute la informations ne correspondent pas, l’in-
WWW.JUANAGOMEZ.COM

population (1). Ce mégafichier fusionne dividu a une autre identité, mais on ne


et perfectionne deux répertoires admi- peut savoir laquelle. L’identification, pour
nistratifs existants : celui des dossiers sa part, vise à retrouver l’identité associée
de demande de passeport biométrique à une trace biométrique collectée sur une
(vingt-neuf millions en janvier 2017) et scène de crime ou, par exemple, sur une
le fichier national de gestion des cartes personne amnésique. On compare ladite
d’identité (cinquante-neuf millions de trace avec l’ensemble des données bio-
JUANA GÓMEZ. – De la série « Distaff » (Filiation), 2017
cartes délivrées depuis 2004). Nom, pré- métriques contenues dans une base de
nom, date et lieu de naissance, sexe, filia- référence et, si une correspondance appa-
tion, couleur des yeux, taille, adresse, mais raît, l’identité de la personne est révélée. à l’ordre du jour dans le contexte sécuri- strictement nécessaires au traitement pro- responsables de traitements d’y recourir,
aussi image numérisée du visage, Le risque qu’un fichier administratif taire de l’après-11 septembre 2001. D’un jeté : les entreprises de transports en même si cette démarche contrarie les inté-
empreintes digitales et signature de chaque constitué dans un but d’authentification côté, les États-Unis imposent pour l’en- commun n’ont par exemple aucune néces- rêts des gouvernements et des entreprises.
individu se trouvent ainsi centralisés et soit utilisé comme base de données poli- trée sur leur territoire un passeport bio- sité de conserver les photographies des
stockés pendant deux décennies (quinze cière à des fins d’identification motive métrique sécurisé lisible par une machine. voyageurs une fois celles-ci imprimées sur Afin de restreindre la capacité de
ans pour les mineurs). «Cette exhaustivité le refus de mise en place d’un fichier De l’autre, les gouvernements français les cartes d’abonnement. Il s’agit égale- régimes autoritaires à mettre en œuvre
comme la sensibilité des données biomé- biométrique centralisé depuis deux successifs multiplient les lois qui conver- ment de conserver ces informations au plus des « rafles assistées par ordinateur », les
triques présentent un risque de détourne- décennies. Ce fut par exemple le cas tissent les techniques d’information et de près des personnes (plutôt que dans des éléments d’identification propres aux per-
ment de finalité », a déclaré la présidente en 2012, lorsque le Conseil constitution- communication en technologies de bases) ou, à tout le moins, de conditionner sonnes devraient rester inaccessibles aux
de la Commission nationale de l’informa- nel censura un précédent projet de contrôle. Le nombre des fichiers de police la possibilité technique d’exploitation dis- autorités de façon centralisée. Le principe
tique et des libertés (CNIL), Mme Isabelle modernisation du fichier national de ges- passe de trente-cinq en 2006 à quatre- tante des données à une action positive (un de la conservation des données biomé-
Falque-Pierrotin, lors de son audition au tion des cartes d’identité (2). Si le fichier vingts en 2015. Et les finalités se trans- accord conscient et informé), déverrouil- triques par les usagers eux-mêmes doit
Sénat le 17 novembre 2016. TES ne permet pas en l’état d’identifier forment. Ainsi, le système de traitement lant l’accès auxdites données. devenir la règle pour éviter leur centrali-
une personne à partir de ses empreintes, des infractions constatées (STIC), méga- sation dans une base. Il a déjà été mis en
La biométrie sert en effet deux finalités pareille fonctionnalité pourrait être déve- fichier créé à des fins d’enquêtes judi- La seconde approche, appelée «respect œuvre dans le cas des passeports biomé-
distinctes : l’authentification et l’identi- loppée sans difficulté. ciaires, est progressivement utilisé pour de la vie privée par défaut » (privacy by triques, qui embarquent les données bio-
des enquêtes administratives de moralité default), implique qu’un système informa- métriques des personnes au sein d’une
en 2001, pour l’instruction des demandes tique soit toujours initialement paramétré puce insérée dans le document, ces don-
Papiers et numéros de nationalité française en 2003 et pour pour être le moins intrusif possible. Il nées étant « signées » au moyen d’une clé

L A PRÉÉMINENCE de l’approche sécu-


ritaire fait oublier les dangers d’une iden-
unique à la disposition de tous les
ficheurs, il s’agissait d’interconnecter
des enquêtes visant des personnes candi-
dates à un emploi public en 2005. Il en
va de même pour le fichier national des
revient alors à l’utilisateur de lever lui-
même certaines de ces protections selon
les services dont il souhaite bénéficier.
de chiffrement que seul l’État possède.
Mais ces informations se trouvent égale-
ment répliquées dans la base centralisée
tification rigide et centralisée et écarte divers fichiers informatisés concernant empreintes génétiques (Fnaeg), créé TES ; il importe de les en supprimer. Afin
d’autres solutions plus respectueuses des un individu. Cette lutte entraîna la nomi- en 1998 pour les criminels sexuels réci- Ces deux approches, élaborées dans la que nul ne puisse construire de tels
autonomies individuelles. Pour saisir nation d’une commission de « sages », divistes, étendu en 2003 aux auteurs des sphère nord-américaine (6), sont recom- fichiers par recoupements, aucun service
l’enjeu, un détour par l’histoire s’impose. ainsi que le vote, en 1978, d’une loi qui infractions les plus banales, puis trans- mandées par toutes les autorités de pro- public ne devrait conserver des données
Longtemps, l’identification se fonda sur donna naissance à la CNIL. Son prin- formé en 2016 en une forme de « fichier tection des données européennes. Le futur biométriques d’authentification, telles que
l’oralité et les relations interpersonnelles cipe : des obligations nouvelles pour les génétique des gens honnêtes » (4). règlement européen sur la protection des les photographies des personnes, au sein
de face à face. Dans l’affaire Martin ficheurs et de nouveaux droits pour les données personnelles fait obligation aux de ses systèmes d’information.
Guerre, victime d’une usurpation d’iden- personnes fichées. Le législateur a oublié l’histoire. Au
tité jugée en appel à Toulouse en 1560, cours de la seconde guerre mondiale, des
300 personnes furent consultées, dont Comme celle de la numérotation, l’his- dizaines de milliers de personnes n’ont D’autres solutions
280 déclarèrent que l’usurpateur n’était
pas Martin Guerre. Avec la mobilité
accrue des populations et l’affirmation
toire de la biométrie a pour acteurs prin-
cipaux l’État et la population. Dans le der-
nier tiers du XIXe siècle, l’identification
échappé aux nazis qu’en changeant
d’identité grâce à de faux papiers (5).
Leur sort aurait été scellé si certains gou-
P LUS GLOBALEMENT, l’émergence de
techniques de chiffrement robustes et
être remplacé demain par un autre qui
l’autorisera. Il s’agit donc de repenser en
du pouvoir étatique apparurent au judiciaire sert de laboratoire pour expéri- vernants des années 1930 avaient adopté simples d’utilisation, comme la crypto- profondeur l’ensemble des processus
XIXe siècle les identités de papier consi- menter des techniques de reconnaissance : le cadre de pensée des dirigeants actuels. graphie numérique à clé publique (7), administratifs conçus à une époque où les
gnant le nom patronymique. Depuis la mesures du corps, prise des empreintes Dans un rapport officiel publié en 1975, doit conduire à repenser en profondeur moyens numériques n’existaient pas. Les
fin du XXe siècle, le recours à l’informa- digitales. L’instauration en 1912 d’un car- un haut fonctionnaire relatait un épisode la question de l’identité des personnes capacités de traitement toujours crois-
tique aboutit à la différenciation de deux net anthropométrique pour les populations riche d’enseignements : « Une équipe de et des moyens de s’en assurer. Le rôle santes et la collecte massive de données
modalités principales d’identification : nomades marque une date importante : elle Jeunes Turcs à laquelle je participais actuel de l’État comme autorité de déli- engendrent un contrôle accru des per-
la numérotation et la biométrie, qui assigne à des familles entières un docu- avait mis au point en 1938 un mirobolant vrance des titres tient à sa capacité sup- sonnes. Elles rendent nécessaire une nou-
assure la reconnaissance d’un individu à ment d’identification réservé jusqu’alors projet de carte d’identité obligatoire des posée à s’assurer de l’identité des velle architecture des systèmes de gestion
partir de certaines caractéristiques corpo- aux prisonniers et aux criminels (3). Les Français à partir de l’âge de 16 ou de demandeurs. Pour autant, on peut envi- de l’identité. Et des garde-fous face à la
relles (taille, couleur des yeux, etc.). administrations coloniales l’imposeront 18 ans qui, à l’époque, aurait constitué sager d’autres systèmes plus décentrali- perspective de convulsions historiques
également aux sociétés indigènes. Par le un incontestable progrès en raison des sés dans lesquels les familiers d’une per- telles que les sociétés modernes en ont
C’est au sein d’institutions fondées sur biais d’une carte d’identité, l’identification moyens limités dont disposait la police sonne attesteraient cette identité en déjà connues.
l’obéissance, comme la prison ou l’armée, administrative s’étend et concerne bientôt pour lutter contre la criminalité. Au signant cryptographiquement ses docu-
que s’imposent les pratiques d’identifica- les « gens honnêtes ». D’abord les étran- moment de présenter le décret à la signa- ments. Un tel mécanisme est déjà (1) Ce texte est une version synthétique du rapport
tion numérotée. L’exemple paroxystique gers, en 1917, puis les habitants du dépar- ture du ministre, le secrétaire général du employé par les utilisateurs de la cryp- de recherche « Identités biométrisées et contrôle
est celui des camps de concentration nazis, tement de la Seine en 1921. C’est à la ministère de l’intérieur y renonça fina- tographie pour signer les clés de leurs social », Institut national de recherche en informatique
et en automatique (Inria), mars 2017, https://hal.
où le numéro tatoué sur le bras servait une faveur de la débâcle de 1940 que le gou- lement, nous déclarant que, décidément, connaissances et ainsi augmenter leur inria.fr/hal-01492431
volonté de dépersonnalisation intégrale. vernement de Vichy crée une carte d’iden- “il ne sentait pas la chose”. Si M. Jean niveau de confiance à l’égard de tiers. (2) Conseil constitutionnel, décision no 2012-652
À côté du nom patronymique, les États tité obligatoire. Supprimée à la fin de la Berthoin avait eu “moins de nez” et Une telle architecture correspondrait en DC, Paris, 22 mars 2012.
recourent à la numérotation de leur popu- guerre, elle est rétablie en 1955, au début [s’était] laissé convaincre par ses frin- fait à un retour aux fondements de (3) Armand Mattelart et André Vitalis, Le Profilage
lation pour certifier l’identité. En France, des « événements d’Algérie », mais gants collaborateurs, qu’en aurait-il été l’identité en tant que connaissance par- des populations. Du livret ouvrier au cybercontrôle,
La Découverte, coll. « Cahiers libres », Paris, 2014.
la création d’un numéro national d’identité demeure facultative et donne seulement deux ans plus tard de la Résistance, les tagée par les membres d’une commu-
remonte aux années 1940-1941. Elle lieu à l’élaboration de fichiers papier gérés Allemands n’ayant naturellement rien de nauté. Elle pourrait éviter le recours aux (4) Ousmane Gueye et François Pellegrini, «Vers
une remise en cause de la légalité du Fnaeg?», actes
répond à des objectifs patriotiques et mili- à l’échelle départementale. En 1969, 75 % plus pressé, dès leur entrée dans Paris, informations biométriques, d’usage déli- du colloque «Convergences du droit et du numérique»,
taires cachés à l’occupant. Utilisé ensuite de la population en dispose. que de faire main basse sur le fichier cen- cat, car non révocables. Cependant, sous Bordeaux, 2017, https://hal.inria.fr
par l’État-providence et la Sécurité sociale, tral de la carte d’identité des Français ? » un régime autoritaire, elle aurait pour (5) Françoise Gallouédec-Genuys et Philippe
ce numéro s’imposera bientôt comme une Le premier projet d’informatisation de inconvénient majeur de rendre plus dif- Lemoine, Les Enjeux culturels de l’informatisation,
La Documentation française, Paris, 1980.
nécessité de gestion. la carte d’identité date de 1980. Remis en Pour sortir de cette logique, deux ficile l’établissement de faux papiers, de
(6) Ann Cavoukian, « Privacy by design : The
question l’année suivante par le nouveau approches offertes par une informatique multiples personnes devant alors se por- 7 foundational principles », Information and Privacy
Au début des années 1970, l’informa- gouvernement socialiste, il revient décentralisée respectueuse des libertés ter garantes du détenteur du titre d’iden- Commissionner, Toronto, 2011, www.ipc.on.ca
tisation du répertoire des numéros tenu en 1986 avec la proposition d’une « carte ouvrent des perspectives particulièrement tité, et s’exposer avec lui. (7) Ces systèmes reposent sur deux clés distinctes,
par l’Institut national de la statistique et nationale sécurisée » centralisée et, sur- intéressantes. La première, baptisée «pro- mathématiquement appariées : une clé privée gardée
des études économiques (Insee) soulève tout, la mise en place d’un fichier national tection de la vie privée dès la conception» L’irruption des technologies numé- secrète et une clé publique pouvant être connue de
tous. Ce qui est chiffré par l’une ne peut être déchiffré
une polémique : à partir de ce numéro de gestion, consultable en temps réel par (privacy by design), intègre le respect des riques doit amener à reconsidérer l’équi- que par l’autre. Ainsi, une personne peut lire avec sa
la police et la gendarmerie en tous points informations personnelles et des autono- libre entre libertés et sécurité. Comme clé privée ce qui lui a été envoyé chiffré par ses corres-
* Respectivement professeur d’informatique à l’uni- du territoire. Repoussée à plusieurs mies individuelles dès la phase de concep- l’histoire l’a montré, les barrières juri- pondants avec sa clé publique (propriété de confi-
versité de Bordeaux et professeur émérite de sciences dentialité), et seul ce qui a été chiffré avec sa clé
de l’information et de la communication à l’université reprises, l’informatisation des données tion des systèmes informatiques. Ces der- diques s’avèrent d’autant plus fragiles privée peut être lu avec sa clé publique (propriété
Bordeaux Montaigne. biométriques de la population est remise niers ne conservent alors que les données que le pouvoir qui interdit une action peut d’authentification, ou signature cryptographique).
AVRIL 2018 – LE MONDE diplomatique
4
R ÉPRESSION TOUS AZIMUTS

En Turquie, le président Erdoğan


Le 19 mars, l’armée turque a pris la ville syrienne d’Afrin, membres et sympathisants de Hizmet («le par les arrestations et la répression. Son leurs du Kurdistan (PKK) et risque à ce
tenue depuis 2012 par les troupes arabo-kurdes des Unités Service»), le mouvement de M. Fethullah coprésident, M. Selahattin Demirtaş, titre plus de cent quarante-deux ans de
Gülen, lui ont retiré leur confiance en rai- adversaire déclaré de M. Erdoğan, est prison (2). En janvier dernier, il a fait
de protection du peuple (YPG). Cette victoire galvanise la son de la répression qu’ils subissent, mais incarcéré depuis novembre 2016 pour des savoir qu’il ne briguerait aucun mandat
propagande guerrière d’Ankara, qui menace d’étendre ses aussi des multiples scandales impliquant liens supposés avec le Parti des travail- électoral en 2019.
le président et son entourage. On compte
opérations à l’est de l’Euphrate. Allié à l’extrême droite, par ailleurs des défections chez des élec-
M. Recep Tayyip Erdoǧan, qui prépare sa réélection en 2019, teurs kurdes conservateurs qui votaient en
faveur de l’AKP.
L’OTAN en ligne de mire
s’en prend à ses partenaires occidentaux.
Pour M. Erdoğan, le réservoir de voix
se trouve chez les ultranationalistes. Le
M AIS L’OPPOSITION craint aussi que la
célérité avec laquelle la loi électorale a
député de l’AKP, qui tient à garder l’ano-
nymat par peur des représailles, est caté-
21 février 2018, au palais présidentiel à été modifiée ne cache une volonté d’or- gorique : « Le discours antieuropéen du
PAR AKRAM BELKAÏD Ankara, il scellait un pacte avec M. Devlet ganiser des élections anticipées. Il faudrait MHP n’est pas éloigné des idées du pré-

L
Bahçeli, député et président du MHP. pour cela que le Parlement suspende l’état sident. Et les deux parties s’accordent
Après plusieurs semaines de négociations, d’urgence, prorogé chaque trimestre (la aujourd’hui sur la nécessité de mettre au
A GRANDE Assemblée nationale de tionnelle d’avril 2017, qui a conduit à la les deux partis s’engageaient à faire cam- dernière fois en janvier) depuis l’été 2016. pas les Kurdes. Erdoğan a toujours eu
Turquie a adopté le 13 mars dernier une fin du régime parlementaire. M. Erdoğan pagne commune en 2019 au sein d’une Les députés du HDP et du CHP soupçon- des penchants nationalistes, même s’il ne
révision du code électoral. La séance par- a été instruit par son échec relatif lors de alliance électorale, ce type de regroupe- nent le président de vouloir tirer profit de rejette pas l’idée d’une oumma [« com-
lementaire nocturne a été marquée par ce référendum constitutionnel : le « oui » ment préélectoral n’étant plus interdit par l’impératif d’unité nationale né à la fois munauté des croyants »] dépassant les
une rixe entre des députés ultranationa- en faveur d’un passage à un régime pré- la loi. Peu avare en compliments et en du coup d’État manqué et de l’intervention frontières. Aujourd’hui, tout son discours
listes alliés au Parti de la justice et du sidentiel ne l’avait emporté que par remerciements, M. Erdoğan rappelait la de l’armée contre les troupes arabo-kurdes est destiné à convaincre les nationalistes
développement (AKP, majoritaire) du 51,4 % des voix, loin du plébiscite espéré, « position patriote » du MHP lors du des Unités de protection du peuple (YPG), de le soutenir. D’ailleurs, le MHP n’a fait
président Recep Tayyip Erdoğan et des et avec un choix marqué des grandes putsch manqué de juillet 2016 et louait le la branche armée du Parti de l’union aucune concession en matière d’idées
élus du Parti républicain du peuple villes pour le « non ». Il entend donc être principe fondant le pacte, à savoir que démocratique (PYD), une formation politiques pour conclure le pacte électo-
(CHP), l’une des principales formations réélu avec un score bien plus impor- « quand le pays est en jeu, le reste n’est syrienne réputée proche du PKK, dans le ral. C’est l’inverse qui se produit. »
de l’opposition. Dans un contexte poli- tant – une manière pour lui de disposer que détails ». De son côté, M. Bahçeli nord de la Syrie. Mi-mars, le dirigeant turc
tique miné par la répression consécutive de la légitimité et du prestige nécessaires s’engageait à ce que le MHP soutienne la a démenti vouloir avancer les scrutins pré- Les récentes initiatives du chef de
à la tentative de coup d’État du 15 juil- pour célébrer avec faste, en 2023, le cen- candidature du président à sa réélection. sidentiel et législatif, mais il n’a convaincu l’AKP méritent d’être analysées à l’aune
let 2016 (lire l’article ci-dessous), la vali- tenaire de la fondation de la République Cette sollicitude fera peut-être oublier que, ni l’opposition ni même la presse favora- de ce rapprochement. Déclenchée le
dation de ce texte de vingt-six articles turque. Cette ambition passe à la fois par pendant des années, cet universitaire, jadis ble à l’AKP. « S’il a une fenêtre de tir, le 20 janvier dernier, l’opération militaire
témoigne de la volonté du président d’ac- un contrôle accru du processus électoral proche des groupes d’extrême droite président convoquera des élections anti- dans le nord de la Syrie, baptisée
croître son pouvoir et de ne rien laisser et par le renforcement de l’alliance inédite Foyers idéalistes (Loups gris), fut un cipées, assure un journaliste du quotidien « Rameau d’olivier », lui permet de
au hasard pour être assuré de l’emporter entre son parti islamo-conservateur, adversaire acharné de l’AKP, multipliant Milliyet. Ce qui l’inquiète le plus, c’est la n’abandonner à personne le terrain de la
lors des prochaines échéances électorales. l’AKP, et une formation ultranationaliste à son encontre les critiques acerbes et par- perspective d’un retournement de grande surenchère nationaliste. Les premiers
d’extrême droite, le Parti d’action natio- fois les insultes. ampleur de sa base électorale. » visés sont les « terroristes » des YPG,
Le 3 novembre 2019 doivent se tenir naliste (MHP). Ce dernier, antikurde et mais aussi leurs « alliés mercenaires
des élections législatives et présidentielle, antieuropéen, avait soutenu la réforme La réforme du code électoral, qui ouvre M. Erdoğan est-il guidé par de simples venus d’Occident » – une référence aux
les premières depuis la réforme constitu- constitutionnelle de 2017. la voie à un ticket AKP-MHP, offre une calculs électoraux, ou existe-t-il une quelques centaines de volontaires com-
perspective de survie au MHP, car un parti convergence entre ses convictions et battant aux côtés des troupes kurdes qui
membre d’une alliance pourra envoyer des celles du MHP? Historiquement, le mou- ont affronté et vaincu l’Organisation de
En quête d’un réservoir de voix députés au Parlement même si son propre
résultat est inférieur au seuil des 10 %
vement ultranationaliste a longtemps
porté en son sein une composante reli-
l’État islamique (OEI) avec le soutien de
l’aviation de la coalition internationale.

A VEC le texte adopté par le Parlement,


il deviendra possible de valider, lors du
tisans et adversaires de la présidentiali-
sation du régime politique. Pour le CHP
nécessaires pour obtenir des sièges. Or,
selon la majorité des sondages, la forma-
tion ultranationaliste reste peu assurée de
gieuse. À la fin des années 1970, son fon-
dateur, Alparslan Türkeş, affirmait que le
nationalisme représentait « la politique
Le 11 mars, M. Erdoğan est allé jusqu’à
critiquer vertement l’Organisation du
traité de l’Atlantique nord (OTAN), dont
décompte des voix, des bulletins de vote et ses huit alliés de l’opposition, cette dis- passer cette limite en 2019. Son accord de son parti » tandis que l’islam « consti- son pays est membre depuis 1952. « Ohé,
ne portant pas le tampon officiel, jusqu’à position constitue « une porte ouverte à avec l’AKP lui permettra donc de siéger tuait son âme ». Cela n’a pas empêché l’OTAN ! Avec ce qui se passe en Syrie,
présent obligatoire pour éviter les fraudes. la fraude et une menace sérieuse pour la quel que soit son score. De quoi mettre en une scission interne dans les années 1990, quand allez-vous (...) nous rejoindre ?,
En avril 2017, près de 1,5 million de bul- tenue d’élections libres et régulières (1) ». fureur l’opposition : « Cette réforme élec- plusieurs militants critiquant les ten-
letins de ce type avaient déjà été comp- torale installe le fascisme dans notre dances laïques du parti. Certains avaient
tabilisés par le Haut Conseil électoral, au Afin de compenser l’érosion d’une par- pays », estime Mme Meral Danış Beştaş, rejoint diverses formations islamo-natio- (1) Hürriyet, Istanbul, 14 mars 2018.
grand dam de l’opposition. Cette dernière tie de son électorat, M. Erdoğan doit aussi députée du Parti démocratique des peuples nalistes, dont le Parti de la grande unité (2) Lire Selahattin Demirtaş, « “L’homme qui se
ne cesse d’ailleurs de rappeler que ce chif- trouver de nouveaux soutiens. Si la base (HDP), une formation progressiste, (BBP), qui a peu à voir avec l’AKP. Un prend pour un sultan” », Le Monde diplomatique,
fre correspond à l’écart de voix entre par- traditionnelle de l’AKP lui reste fidèle, les prokurde, dont l’encadrement a été décimé homme d’affaires stambouliote et ancien juillet 2016.

« Dès qu’on frappe à la porte... »


Vingt et un mois après la tentative de Ce climat résulte de l’offensive que mène Alors qu’il est en chemin, son employeur l’appelle rapportent 700 livres turques (environ 150 euros)
coup d’État organisée par une fraction le gouvernement du président Recep Tayyip Erdoğan pour lui annoncer son renvoi. Professeur d’histoire, par mois. Après un an d’efforts désespérés, la
contre son ancien allié, le milliardaire et prédicateur M. K. a certes été employé jadis dans une école procédure qu’elle a engagée pour connaître la
de l’armée, 115 000 personnes ont été musulman Fethullah Gülen, fondateur du mouvement güléniste ; mais, depuis quatre ans, il travaille dans vérité a été prise en considération par la justice.
mises au ban de la société. Certaines Hizmet (1). Après avoir aidé M. Erdoğan à accéder un institut public. Quelques heures plus tard, Mme K. Mi-2017, celle-ci a ouvert une enquête dont elle
sont mortes en prison ; d’autres vivent au pouvoir au début des années 2000, M. Gülen, se voit elle aussi signifier la fin de son contrat attend toujours les suites.
avec le souvenir des tortures, installé aux États-Unis, est devenu le « traître » qui d’enseignante en théologie dans une autre école,
aurait lancé et conduit en sous-main les poursuites publique également. Le soir même, la police À trois jours près, M. Taner N. – également un
dans l’attente d’être condamnées judiciaires contre son clan, fin décembre 2013. Le débarque au domicile du couple. Des agents nom d’emprunt – aurait pu croiser le mari de
à de lourdes peines. La cassure au sein président l’accuse maintenant d’avoir orchestré le cagoulés envahissent l’appartement. Menotté, Mme K. à Vatan, lieu de son supplice. Cehennem
de la société est immense, coup d’État manqué du 15 juillet 2016 – sans avoir, M. K. est jeté à terre. Les coups pleuvent ; on lui et terör (« enfer » et « terreur ») : ces deux mots
et les victimes font aujourd’hui pour l’heure, produit de preuve tangible. demande de donner des noms de membres du reviennent constamment dans la bouche de ce
« groupe terroriste » à l’origine du coup d’État. Puis professeur de 31 ans, qui rase les murs et se
figure de parias. La chasse aux sorcières qu’il mène contre ses les policiers l’emmènent. Électeurs du Parti de la retourne sans cesse pour vérifier que personne
partisans fait des dizaines de milliers de victimes justice et du développement (AKP), le parti du ne l’écoute. Ancien enseignant dans une école
collatérales. Arrestations, exclusions du secteur président, Mme K. et son mari ont toujours, selon güléniste, il a été dénoncé par un ancien étudiant,
public, de l’armée et des services de sécurité, elle, « vanté les mérites de la nation et de la lui-même arrêté après avoir été vu par le gardien
PAR NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL harcèlement judiciaire témoignent d’une purge République turques » à leurs élèves. Qu’on les traite de son immeuble au moment où il se débarrassait
PIERRE PUCHOT * sans précédent au sein de la société. En vigueur de « terroristes » la dépasse. Leur cas illustre la d’un livre de M. Gülen dans une poubelle. En
depuis le coup d’État manqué, l’état d’urgence a stratégie du pouvoir : faire planer la menace sur garde à vue, le jeune homme a donné le nom d’un

U
encore été renforcé le 24 décembre 2017 par deux tout le monde, y compris les soutiens passés et enseignant, ami de M. N., avec lequel il avait
décrets. Même les vagues de répression qui ont actuels de l’AKP. récemment échangé des textos. Sous les coups
suivi les coups d’État militaires qui se sont des policiers, cet ami a donné à son tour les
NE PETITE CITÉ d’un quartier reculé succédé entre 1960 et 1980 n’atteignaient pas coordonnées de M. N.
d’Istanbul qui abrite la classe moyenne turque,
comme il en existe des centaines à travers la ville.
Six tours de béton de vingt étages. Tout le monde
une telle ampleur. Et les sympathisants gülénistes
ne sont pas les seuls visés. En février dernier, la
condamnation à la prison à perpétuité de l’écrivain
D URANT CINQ JOURS, Mme K. tente de localiser le
commissariat où est retenu son mari. Il est diabé-
À l’arrivée à Vatan, cinq policiers s’acharnent
sur lui pendant plusieurs heures, le rouant de
se connaît. Tout le monde est au courant du et chroniqueur Ahmet Altan, pour tentative de tique, et elle craint que les policiers ne lui fassent coups pour lui faire avouer sa participation à un
malheur qui a frappé l’une des familles de la renversement de la Grande Assemblée nationale, pas les piqûres d’insuline dont il a besoin. Elle « groupe terroriste güléniste ». « Je suis un simple
tour C. Celle de Mme Ravza K., qui, par crainte tentative de renversement du gouvernement et apprend finalement qu’il est au commissariat professeur, je n’avais rien à voir avec le coup
des représailles, témoigne sous un faux nom. tentative de renversement de l’ordre constitu- central de Vatan ; mais elle ne le reverra pas vivant. d’État », souffle l’intéressé, les larmes aux yeux
« Nous sommes au cœur d’une guerre psycho- tionnel, a provoqué une émotion considérable Officiellement, il est mort d’un arrêt cardiaque. Le en racontant les tortures subies. Après huit jours
logique que nous livre le gouvernement, soupire tant en Turquie qu’à l’étranger. dossier médical (qui fait notamment mention d’une de détention, il est emmené au tribunal. « On ne
cette femme de 42 ans, mère de deux adoles- côte fêlée) et plusieurs témoignages de codétenus m’a pas écouté, regrette-t-il. Pour eux, c’était une
cents. Dès qu’on frappe à la porte, nous avons Le 18 juillet 2016, alors qu’elle se rend avec évoquent cependant des séances de torture simple formalité. » Il est ensuite transféré en prison,
peur d’être arrêtés. Notre vie peut basculer à tout son mari à Konya, leur ville d’origine, Mme K. prolongées. Depuis, pour vivre avec ses deux parqué avec trente personnes dans une cellule
moment, à l’occasion d’un contrôle routier ou apprend que toutes les dersane (« salles de classe ») enfants, Mme K., en deuil et privée de travail, ne
par un simple appel téléphonique. » gülénistes vont être fermées, dont celle où étudie peut compter que sur la solidarité des rares voisins
son second fils. Son époux revient à Istanbul pour qui ne détournent pas le regard lorsqu’ils la (1) Lire Ali Kazancigil, « Le mouvement Gülen, une énigme
* Journaliste. inscrire l’adolescent dans un autre établissement. croisent et sur de petits travaux de couture qui lui turque », Le Monde diplomatique, mars 2014.
5 LE MONDE diplomatique – AVRIL 2018

ET ALLIANCE AVEC LES ULTRANATIONALISTES

s’aligne sur l’extrême droite


a-t-il lancé lors d’un discours devant ses Akşam (13 mars 2018). Il est temps de ment contre l’Europe et les États-Unis. Il rien ne dit que ce parti constitue réelle- « fera oublier l’homme malade et prou-
partisans réunis à Bolu, à l’est d’Istanbul. questionner nos relations avec Washington applaudit aussi à la promesse régulière- ment le réservoir de voix supplémen- vera l’élan de la Turquie » – une réfé-
Vous avez fait appel à nous en Somalie, et l’OTAN.» Une modification des relations ment réitérée du président d’examiner le taires que recherche M. Erdoğan. Nom- rence à la situation dégradée de l’Empire
en Afghanistan et dans les Balkans ; nous avec l’Alliance marquerait une rupture rétablissement de la peine de mort. Ses bre de ses militants ont rejoint le Bon ottoman à partir du milieu du XIXe siècle.
avons répondu présent. Où êtes-vous capitale, l’armée turque ayant constitué la représentants demeurent en revanche plus Parti (İyi Parti), fondé en octobre 2017 Symbole de cette ambition, les grands
alors que nous sommes en permanence «première ligne de défense» face à l’Union circonspects quant à un possible rappro- par Mme Meral Akşener, ancienne per- travaux entrepris par le gouvernement :
harcelés par des groupes terroristes à nos soviétique durant la guerre froide. Un rôle- chement avec Moscou et Téhéran. Pour sonnalité du MHP qui a critiqué l’al- le nouvel aéroport d’Istanbul, qui sera
frontières ? » clé que les dirigeants turcs rappellent à M. Bahçeli, l’Iran « est le pays qui tire liance avec l’AKP. Se définissant comme inauguré à l’automne prochain, aura une
l’envi aux dirigeants européens et améri- profit des difficultés de la Turquie dans « nationaliste et laïque », celle qui fut capacité annuelle de 150 millions de pas-
En 2010, déjà, M. Erdoğan avait réclamé cains ; le président insiste souvent sur la région », et la perspective d’un « traité ministre de l’intérieur (2008-2009) et sagers – un record mondial. S’il reste au
l’aide de l’OTAN contre les bases du PKK l’«ingratitude» de l’Occident. Et, lorsque de non-agression » avec la Russie, évo- ministre de la défense (1996-1997) ne pouvoir, le reis (chef), comme l’appellent
dans le nord de l’Irak. Ces demandes, il le la presse américaine annonce que quée par le quotidien progouvernemental cache pas ses ambitions présidentielles. ses fidèles, reviendra-t-il à un programme
sait très bien, ne seront jamais entendues, Washington, inquiet des tensions avec la Sabah (11 mars 2018), « ne l’enchante Son discours très critique à l’égard du plus traditionaliste, avec une islamisation
d’autant que plusieurs membres de l’orga- Turquie, réduit progressivement l’usage de guère ». Dans les deux cas, le MHP gouvernement lui vaut aussi le soutien des institutions de la République, comme
nisation, en particulier les États-Unis et la ses bombardiers stratégiques stationnés sur demeure fidèle à une vision turco-centrée d’une partie des électeurs parmi les plus le soupçonnent le HDP, le CHP ou le Bon
France, soutiennent les Forces démocra- la base militaire d’Incirlik (4) (une infor- des relations internationales. Une réalité droitiers du CHP, ainsi que d’anciens Parti ? Ses alliés d’aujourd’hui seront
tiques syriennes (FDS) – dominées par les mation démentie par le Pentagone), le dont M. Erdoğan doit tenir compte. sympathisants de l’AKP rassurés par les alors des adversaires, et donc des cibles.
YPG – par une couverture aérienne, du ministre des affaires étrangères, M. Mevlüt « convictions religieuses » qu’elle ne N’a-t-il pas été le dirigeant turc le plus
matériel de pointe et des troupes spéciales. Çavuşoğlu, s’empresse de rappeler que Pour autant, sa stratégie est risquée. cesse de revendiquer dans ses discours. ouvert au dialogue avec les Kurdes, avant
Mais elles présentent l’intérêt de jouer sur cette installation «est avant tout une pro- D’abord parce qu’une partie de la mou- En février dernier, un sondage de l’ins- de se retourner violemment contre eux ?
la fibre nationaliste turque. Dans un pays priété de la Turquie et non de l’OTAN (5)». vance islamiste voit d’un mauvais œil titut Gezici fit grand bruit en prédisant
où un roman complotiste mettant en scène son virage nationaliste. M. Temel Kara- sa victoire face à M. Erdoğan lors d’un A KRAM B ELKAÏD .
une guerre avec les États-Unis demeure un Feignant d’oublier que l’organisation mollaoğlu, président du Parti de la féli- éventuel second tour de la prochaine
succès de librairie (3), l’exploitation du paramilitaire des Loups gris, dont il fut cité (Saadet Partisi, SP), une formation élection présidentielle (6). (3) Orkun Uçar et Burak Turna, Metal Firtina
(«tempête de métal»), Timas Yayınları, Istanbul, 2005.
sentiment antiaméricain permet de ratisser très proche, était dans les années 1970 et islamiste qui vit dans l’ombre de l’AKP
(4) Gordon Lubold, Felicia Schwartz et Nancy
large. «L’OTAN et les États-Unis sont der- 1980 en relation étroite avec la Central depuis 2002, soutient l’intervention dans Nul ne connaît les intentions du pré- A. Youssef, « US pares back use of Turkish base amid
rière les organisations qui menacent la Tur- Intelligence Agency (CIA) et les réseaux le nord de la Syrie, mais il tente de battre sident turc s’il était réélu, en dehors de strains with Ankara », The Wall Street Journal, New
quie, sa souveraineté et son intégrité ter- clandestins anticommunistes « Stay le rappel des musulmans conservateurs son obsession de faire du pays l’une des York, 11 mars 2018.
ritoriale, tonne l’éditorialiste Kurtuluş Behind » mis en place par l’OTAN, le qui n’apprécient guère le MHP, jugé dix premières puissances économiques (5) Hürriyet, 12 mars 2018.
Tayiz dans le quotidien progouvernemental MHP soutient le discours du gouverne- extrémiste et antireligieux. Par ailleurs, mondiales. Un objectif qui, selon lui, (6) Ahvalnews.com, 25 février 2018.
© HERA BÜYÜKTAŞÇIYAN - GREEN ART GALLERY, DUBAÏ

HERA BÜYÜKTAŞÇIYAN. – « Blind Chronicles XV » (Chroniques aveugles), 2015

prévue pour sept, dont il ne sort finalement que Les mois passant, des solidarités inédites se « la nation turque », « le gouvernement » et « les insti- la période actuelle, juge Ahmet Kuyaş, professeur
le 28 décembre 2016. En attendant son jugement sont tissées, au-delà des étiquettes politiques. «Des tutions ». Chaque semaine, il se réunit avec un à l’université Galatasaray. « Il ne s’agit pas
définitif, il vit chez ses parents. Brisé, il se dit « sûr » islamistes viennent nous voir pour qu’on les aide, groupe d’avocats pour plaider la cause de détenus, simplement d’un parti politique qui, après être arrivé
d’être condamné à quinze ans de prison. Pourquoi raconte M. Mustafa Görkem Doğan, du syndicat comme le journaliste Ahmet Şik. Mais le Parlement au pouvoir, congédie les bureaucrates préexistants,
ne s’enfuit-il pas à l’étranger, comme tant d’autres de gauche Eğitim Sen, qui représente les ensei- n’est plus qu’une chambre d’enregistrement des comme on l’a vu de 1908 à 1913, puis avec Mustafa
depuis deux ans ? « J’ai tout perdu, et ma famille gnants du primaire et du secondaire. Nous, on a volontés du palais présidentiel. « Il n’y a plus aucune Kemal en 1923, en 1950 quand les démocrates ont
a déjà tellement souffert. Je suis musulman, je l’habitude de la répression. Mais, pour eux, c’est activité parlementaire digne de ce nom », confie pris le pouvoir, ou encore après le coup d’État
crois encore que le bien triomphera du mal. » nouveau. On les aide comme on peut. » Les M. Ayhan Bilgen, député du Parti démocratique militaire de 1960. Gülen et l’AKP ont pris le pouvoir
manifestations du syndicat attirent cependant de des peuples (HDP, kurde de gauche). Depuis un an ensemble. Et, aujourd’hui, le gouvernement fait sa
moins en moins de monde. Mi-décembre 2017, et demi, il a effectué plusieurs séjours en prison, purge. C’est tout à fait nouveau. Même entre 1908

C OMME Mme K. ou M. N., des milliers de Turcs


vivent aujourd’hui en sursis. Depuis août 2016, le
lors du rendez-vous hebdomadaire place Altıyol,
près du port de Kadiköy, sur la rive asiatique du
Bosphore à Istanbul, ils n’étaient que neuf à se
tandis que les deux dirigeants de sa formation,
M. Selahattin Demirtaş et Mme Figen Yüksekdağ,
incarcérés depuis l’automne 2016, risquent de
et 1913, on envoyait les gens à la retraite, mais ils
n’étaient pas dépouillés de tout comme aujourd’hui
ceux que l’on accuse d’être gülénistes. »
Journal officiel publie des listes de noms. Chaque réunir pour réclamer d’être rétablis dans leurs droits. lourdes peines, la justice les accusant de soutien
mois, entre deux mille et trois mille personnes sont au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) (2). « Le « L’alliance avec Gülen a été profitable à l’AKP,
soupçonnées de collusion avec les organisations À 58 ans, M. Cihangir İslam a choisi de subir pouvoir écrase tout ce qui s’oppose à lui, constate explique de son côté Selim Koru, consultant pour
terroristes. Les médias proches du pouvoir les seul son sort. Chassé de l’université de Kars, où M. Bilgen. Il faut que cela s’arrête, ou nous aurons un centre de réflexion de centre droit lié à la
reprennent. Cent quinze mille citoyens ont ainsi il enseignait l’orthopédie, il a été contraint d’ouvrir bientôt une guerre civile. » chambre de commerce d’Ankara. Ils ont utilisé
été déchus de tous leurs droits : ils ne peuvent son propre cabinet. Aucun hôpital n’emploie plus Gülen, et maintenant ils s’en débarrassent. » Kuyaş
plus voter, ont perdu leurs droits à la retraite ainsi ce médecin, fondateur de l’organisation non voit cependant venir la fin de ce « moment extra-
que leur passeport. La peur a gagné tous les
secteurs de la société. Plusieurs dizaines de
personnes contactées n’ont pas souhaité nous
gouvernementale (ONG) Mazlumder, qui défendait
les victimes de la répression, en particulier les
femmes voilées, au cœur des années 1990. Au
P OUR de nombreux observateurs, cette stratégie
de la terreur fait écho à d’autres épisodes de l’his-
ordinaire », quand tous les « purgés » se retourneront
contre l’État pour réclamer leur réhabilitation.
« L’AKP a déjà perdu les grandes villes : Istanbul
répondre, de crainte d’aller ou de retourner en crépuscule de sa carrière, lui aussi s’est retrouvé toire de la Turquie. « Le pouvoir a régulièrement eu et Ankara ont voté “non” au référendum du
prison sous le prétexte le plus vague. « Les gens sur une liste, sans doute pour avoir signé il y a besoin de se trouver un ennemi, relate un journaliste 16 avril 2017. »
inscrits sur les listes sont devenus des parias », deux ans une pétition en faveur de plusieurs univer- exilé en France. Il y a eu les alévis, les Arméniens,
explique M. Ekin F., un jeune psychologue au sitaires mis en cause par la justice. les Kurdes... Aujourd’hui, c’est la confrérie Gülen. Le syndicaliste d’Eğitim Sen reconnaît que la
chômage depuis sa mise à l’index. Comme les Cela tient sans doute au fait que la Turquie n’est purge ralentit, mais il estime que « l’AKP a encore
autres, il n’a plus ni emploi ni passeport, et n’a Face à l’arbitraire, des personnalités tentent de pas une nation homogène, mais un assemblage de une grande marge de manœuvre, et une nouvelle
droit ni aux allocations chômage ni à la sécurité réagir. D’origine kurde, député du Parti républicain peuples qu’il faut réunir par la force contre un liste peut tomber à tout moment ». La terreur, elle,
sociale. Ses amis ne viennent plus le voir. Il survit du peuple (CHP, centre gauche), M. Mustafa Sezgin ennemi commun. » s’enracine chaque jour un peu plus dans l’incons-
comme il peut. « Le plus dur, c’est l’isolement. Je Tanrıkulu se bat depuis les années 1980 au sein de cient turc, puisque personne ne sait jusqu’où le
travaille encore un peu pour des cabinets privés. diverses ONG pour tenter de faire respecter le droit. Une idée séduisante du point de vue intellectuel, gouvernement, qui a mis au pas l’appareil judiciaire
Mais la solitude, les amis qui se détournent de Certains de ses camarades sont morts assassinés. mais qui sous-estime le caractère exceptionnel de et les derniers contre-pouvoirs, est prêt à aller.
peur d’être “contaminés”... Heureusement, on Dans les vidéos qu’il diffuse le vendredi sur Twitter
s’organise avec d’autres qui subissent le même à ses 511 000 abonnés, il tente d’informer sur ce P IERRE P UCHOT .
traitement. » Une fois par semaine, ils se retrouvent qu’il considère comme une situation « sans Lire aussi sur notre site :
pour parler et utilisent les réseaux sociaux pour précédent ». Lui-même est poursuivi en vertu de « Le théâtre, refuge des artistes turcs » (P. P.)
tenter de médiatiser leur cause. Avec la hantise, l’article 301 du code pénal, qui punit de six mois à www.monde-diplomatique.fr/58528 (2) Sophie Ranucci, « Turquie : un congrès du HDP marqué
toujours, d’une arrestation prochaine. deux ans d’emprisonnement quiconque critiquerait par la répression », L’Humanité, Saint-Denis, 13 février 2018.
AVRIL 2018 – LE MONDE diplomatique
6
SUR FOND D’ÉCHEC

Renaissance des
(Suite de la première page.) comment peut-on expliquer cette triple
exception britannique ?
À l’image de Kensington, nombre de
circonscriptions ont basculé depuis la « Ce n’est pas seulement le gouverne-
désignation de M. Corbyn à la tête du ment qu’il faut changer. C’est tout un
parti, en septembre 2015. S’ils restent modèle qui est en crise. » Dans la péri-
minoritaires à Westminster, les travail- phérie du Grand Londres, l’éditorialiste
listes ont fait une percée historique à Owen Jones, figure de la gauche britan-
l’occasion des élections législatives nique, harangue cent cinquante militants.
anticipées de juin 2017 : trois millions Ils se sont retrouvés dans une salle de la
et demi de voix et trente sièges supplé- commune d’Uxbridge décorée aux cou-
mentaires. Une performance d’autant leurs du Labour. À l’intérieur, on distri-
plus remarquable que, ailleurs en bue un bref argumentaire sur les mesures
Europe, les vieux partis issus de la fiscales, l’emploi, la santé, le logement
social-démocratie sont en crise. En et la position du Labour sur le Brexit ;
France, le Parti socialiste a perdu envi- on fait un point sur les problèmes
ron 140 000 adhérents entre 2007 locaux ; on s’entraîne en jouant des say-
et 2016. En Allemagne, les effectifs du nètes représentant des situations-
Parti social-démocrate (SPD) ont fondu types – comme la rencontre avec un
de 70 000 membres durant la même électeur du Parti pour l’indépendance du
période. Le Labour, lui, en compterait Royaume-Uni (UKIP, extrême droite).
570 000, soit 300 000 de plus On organise enfin une trentaine
qu’en 2015. Nulle force nouvelle, qui d’équipes militantes pour un après-midi
participerait, comme en France ou en de porte-à-porte. L’endroit n’a pas été
Espagne, d’une recomposition profonde tiré au sort : M. Boris Johnson, l’ancien
WWW.TOMLOVELACE.CO.UK - FLOWERS GALLERY, LONDRES, NEW YORK

du paysage politique, ne conteste par maire de la capitale et actuel ministre


ailleurs son hégémonie. Et, en proposant des affaires étrangères, est le député de
de renationaliser les chemins de fer ou la circonscription. La position qu’il a
de rendre gratuit l’accès à l’université, conquise en 2015 vacille. Le Labour a
le Labour rompt avec le néolibéralisme ainsi identifié dans le pays une soixan-
que continuent de défendre, ailleurs taine de territoires susceptibles de bas-
dans le monde, les membres de l’Inter- culer à gauche. « Est-ce qu’on veut se
nationale socialiste. Au-delà d’un mode débarrasser de Johnson ?, lance Jones.
de scrutin qui favorise le bipartisme (2), Allons-y ! Mettons-le dehors ! »

Le renfort de Momentum
O N SUIT une équipe de porte-à-porte
entre Cowley Road et Ferndale Crescent.
elle seule, l’organisation de jeunesse tra-
vailliste, Young Labour, compterait
« Never trust a tory » (« Il ne faut jamais davantage de membres que le Parti
croire un tory [conservateur] »), peut-on conservateur tous âges confondus. Diplô-
lire à une fenêtre. Cinq hommes et une més et membres de la classe moyenne, TOM LOVELACE. – « In Preparation No. 18 » (En préparation no 18), 2017
femme marchent dans ce quartier les nouveaux militants sont moins
pavillonnaire de la petite classe moyenne, souvent syndiqués, mais voient dans groupe de coordination nationale, la ne sommes pas un think tank. Nous ne pénne. L’organisation peut ainsi apparaî-
situé sous le couloir aérien de l’aéroport M. Corbyn l’homme de la situation. direction de l’organisation. « Dès son produisons pas de rapports. Ce que nous tre en décalage avec une partie de la base
de Londres-Heathrow. Parmi eux ne figure élection, il a été pris pour cible » par le faisons, c’est nous assurer que la poli- électorale du Labour. Mais son action a
qu’un seul membre de la section travail- Après la démission de M. Edward Mili- « parti parlementaire » : les députés en tique du Labour reflète les aspirations de par ailleurs contribué à une forme de
liste locale. « J’ai adhéré au début des band, en mai 2015, l’élection de M. Cor- poste, souvent proches du blairisme. ses membres et pas celles de techno- rééquilibrage auprès de l’électorat jeune,
années 1980, explique ce professeur de byn avait pourtant donné lieu aux pires crates. » Sans chercher à se doter d’un qualifié et urbain, que la campagne euro-
musique à la retraite. Quand Blair a été augures, ses adversaires ne manquant Avec 36 000 membres, Momentum corps de doctrine distinct, le mouvement péenne de M. Corbyn, économe, a pu
élu, j’ai rendu ma carte. J’étais très jamais de convoquer le souvenir de la connaît un essor. Plusieurs centaines de tente d’infléchir les propositions du parti désarçonner. Momentum s’impose ainsi
mécontent des mesures éducatives prises débâcle électorale de 1983, du temps où personnes adhéreraient chaque semaine. en matière de santé publique, d’industrie peu à peu comme l’une des composantes
par son gouvernement. Et puis je suis la gauche était aux commandes du parti. Distinct des autres formations de l’aile de défense ou de politique migratoire. centrales du Labour. En janvier dernier,
revenu avec Corbyn. » À ses côtés, À l’époque, ses détracteurs avaient rebap- gauche par son poids et son activisme, il « C’est le programme du Labour le plus trois de ses candidats, dont M. Jon Lans-
M. Seamus McCauley, 41 ans, travaille tisé son programme « la plus longue lettre mobilise indépendamment des consignes à gauche depuis quarante ans. Mais il man, son fondateur, ont été élus au sein
dans la communication. Pour rien au de suicide de l’histoire ». Élu à la tête du du parti, grâce à ses propres outils : une reste trop timide sur ces questions-là. » de l’exécutif travailliste. Pleinement inté-
monde il n’aurait voté pour le parti de parti avec 59,5 % des voix (3), le député plate-forme numérique et une application grés, ses membres sont maintenant tenus
M. Blair. Mais, en 2015, il a rejoint celui d’Islington North (Londres), retournant en ligne. « Nous sommes en campagne Alors que 37 % des électeurs travail- d’adhérer au parti. Si les procès en
de M. Corbyn. La même année, Mme Keith à son avantage le principe de primaire permanente », explique M. Gourtsoyan- listes – notamment ceux issus des milieux entrisme ont toujours cours chez les
Webb, la cinquantaine, décidait de s’en- ouverte, est parvenu à cristalliser autour nis. Ce jeune médecin de l’hôpital public populaires – ont voté en faveur du Brexit, adversaires de Momentum, il leur est de
gager. Avant, la politique ne l’intéressait de sa personne et de ses idées une ample considère que de nouvelles élections légis- le groupe de militants a mené en 2016 plus en plus difficile, en revanche, de le
pas. À l’inverse, M. David Carr militait aspiration populaire. Opposés à l’austérité latives «pourraient être convoquées à tout une campagne intense en faveur du main- dépeindre comme un groupuscule de
de longue date au Parti communiste. Il et à la guerre (4), ses soutiens, entrés en moment » et se tient prêt. Le gouverne- tien du Royaume-Uni dans l’Union euro- jeunes gens échevelés...
s’est « reconnu dans Corbyn parce qu’il force au Labour, ont permis de contenir ment de Mme Theresa May est en effet
venait du syndicalisme ». Il apprécie éga- la révolte des élites travaillistes converties affaibli par des scandales de corruption et
lement « qu’il soit féministe et écologiste,
qu’il défende le peuple palestinien et qu’il
au néolibéralisme. En 2016, un nouveau
vote l’a conforté à la tête du parti avec
par les négociations sur le Brexit (lire
l’article page 7).
Les syndicats ont retrouvé leur centralité
se soit opposé à la guerre en Irak ». Il y a
enfin M. Amir N., qui s’est engagé depuis
deux mois, et Mme Deborah Olszewski,
61,8 % des voix. Depuis, la dynamique
n’est pas retombée. Signe des temps, le
tract distribué aux habitants d’Uxbridge
Fort de ses 170 groupes locaux,
Momentum se préoccupe désormais de
«
N OTRE BUT est de transformer le
Labour, confie M. Gourtsoyannis. Nous
quasi-totalité des quarante-neuf syndicats
qui la composent sont « affiliés » au Parti
qui soutient M. Corbyn bien qu’elle appar- a pour titre « Labour, prêt à gouverner ». sa structuration. Des master class consa- voulons restaurer le lien entre le parti travailliste et prennent ainsi part à son
tienne à une autre formation, le Parti pour crées aux réseaux sociaux y sont animées, parlementaire et le grand nombre des financement et à ses décisions. L’histoire
l’égalité entre les hommes et les femmes Ciblée par les travaillistes, la circons- parfois par des cadres de l’équipe de adhérents. » L’arrière-garde des députés du mouvement ouvrier britannique, ori-
(Women’s Equality Party). cription de M. Johnson se trouve aussi au M. Bernie Sanders, ancien candidat aux s’était opposée à la candidature de ginale en Europe, a conduit à une étroite
cœur de la campagne « Éjectons-les ! » primaires démocrates américaines. Ses M. Corbyn, et c’est de justesse que le association du parti et des syndicats. Ce
La diversité (y compris sociale) de ce (#Unseat) organisée au même moment adhérents sont formés à l’organisation de représentant de l’aile gauche était parvenu sont ces derniers qui présidèrent à la créa-
petit groupe atteste la dynamique popu- par Momentum. Fondé en octobre 2015 réunions publiques ou d’actions de porte- à se présenter, en recueillant un parrai- tion du Labour en 1900.
laire que connaît le Labour. Aux côtés par des proches de M. Corbyn, ce mou- à-porte. Loin des usages d’un congrès, nage de parlementaire de plus que les
d’anciens militants, plutôt âgés, revenus vement a été créé pour « conforter la posi- les conférences nationales de Momentum trente-cinq nécessaires. Le soutien de Dirigeant du TUC à Sheffield, M. Mar-
au Labour après l’avoir quitté, nombreux tion » du dirigeant travailliste, explique privilégient des ateliers permettant 15 % du groupe parlementaire est en effet tin Mayer siégeait jusqu’à l’été 2017 au
sont les jeunes qui ont franchi le pas : à M. Yannis Gourtsoyannis, membre du l’échange de pratiques militantes. « Nous un préalable à toute candidature à la direc- comité exécutif national du Labour, son
tion travailliste. Pour limiter la portée de organe de direction politique. « Les deux
ce « veto », Momentum défend l’abaisse- dernières années ont été très difficiles,
ment de ce seuil à 10 %. dit-il. Corbyn a été sans cesse attaqué. »
Contre les 172 parlementaires qui tentè-
Ce qu’il s’agit de restaurer, poursuit rent un coup de force en juin 2016, en
M. Gourtsoyannis, ce sont « les liens avec votant une motion de défiance, les syn-
les mouvements citoyens qui se mobilisent dicalistes firent bloc.
contre l’austérité (5), la guerre ou la
casse de l’hôpital public ». Alors que Marginalisés pendant la période du New
nombre de partis, clos sur eux-mêmes, Labour, lorsque M. Blair (1994-2007) puis
sont devenus des machines électorales
minées par la bureaucratisation et l’op-
portunisme, Momentum veut explorer (2) Le scrutin uninominal majoritaire à un tour en
une voie alternative. vigueur aux élections législatives conduit à l’élection
du candidat arrivé en tête le jour du scrutin.
Sheffield, dans le Yorkshire. La ville (3) Cinq ans plus tôt, la représentante de l’aile
gauche, Mme Diane Abbott, n’avait recueilli que 7,2 %
est un bastion travailliste depuis les des voix.
années 1920. Les usines de la Lower Don (4) Lire Alex Nunns, « Jeremy Corbyn, l’homme
Valley en font encore un haut lieu de la à abattre », Le Monde diplomatique, octobre 2015.
sidérurgie britannique. C’est ici que fut (5) C’est le cas par exemple du mouvement The
fondée en 1866 l’organisation qui préfi- People’s Assembly Against Austerity, lancé en 2013
gura le Trades Union Congress (TUC). par des dirigeants syndicaux, des militants et des
journalistes. Organisé en 80 groupes à travers le pays,
Cette confédération regroupe aujourd’hui il aurait rassemblé 250000 manifestants le 20 juin 2015
cinq millions et demi de travailleurs. La et entre 50 000 et 100 000 en avril 2016.
7 LE MONDE diplomatique – AVRIL 2018

DES PRIVATISATIONS

travaillistes au Royaume-Uni
M. Gordon Brown (2007-2010) étaient n’ont aucune chance, jamais, d’empor- rents » et « remplacer le vieux modèle hié- M. Owen Smith, le candidat de l’aile Du reste, il fonctionnait comme un think
à la tête du parti, les syndicats ont ter un scrutin. Alors on est restés. » rarchisé par une démocratie moderne, droite. « C’est parce qu’il y a beaucoup tank, et non comme un mouvement enra-
retrouvé leur centralité. Le temps où cer- ouverte et transparente, pluraliste et par- de gens qui ont rejoint le parti, explique ciné dans le parti et dans la société. « On
taines organisations, en désaccord avec Bien qu’ils ne forment pas un bloc ticipative ». M. Peter Brookes. En 2015, nous étions devrait mieux s’organiser », admet
la politique des néotravaillistes, se dés- homogène, les bataillons syndicaux se quatre cents. Aujourd’hui, le double. » M. Brookes. Après avoir désiré le départ
affiliaient du parti (comme la Fire Bri- sont activement engagés aux côtés de Durham, dans le nord-est de l’Angle- Élu du comté de Durham, M. Brookes des « modérés » pour fonder avec eux un
gades Union, le syndicat des pompiers, M. Corbyn. Au siège londonien d’Unite, terre. Avec 200 puits et 200 000 travail- représente la commune de Trimdon, nouveau parti, il espère trouver un « anti-
en 2004) semble révolu. Tout comme le principal syndicat britannique, qui leurs, ce comté a longtemps constitué le celle-là même où M. Blair avait élu rési- dote à Momentum ».
celui où un dirigeant travailliste pouvait compte 1,4 million de membres, plus grand bassin minier de la planète. Si dence. Il fait partie de cette « bande des
reprendre à son compte l’essentiel de la M. Andrew Murray, directeur de cabinet la politique de la terre brûlée conduite par cinq » qui, selon la légende, avait préparé À la tête du plus grand parti d’Europe
législation antisyndicale de Margaret du secrétaire général, explique que son Thatcher, en hâtant la désindustrialisation, le terrain à « Tony » lors de sa première de l’Ouest, M. Corbyn a transformé le
Thatcher et réduire le poids des organi- organisation « a aujourd’hui une relation a laminé les travailleurs du charbon, ces victoire, en 1983. Reconnaissant volon- visage du Labour. Ce parti de masse
sations de travailleurs au sein du congrès particulièrement forte avec Jeremy Cor- derniers maintiennent encore une partie tiers que « quelque chose est en train de trace une voie originale. Sans marquer
national annuel (6). « Avant l’arrivée de byn ». « Une relation politique, souligne- de leurs activités. Le gala des mineurs, un se passer », ce conseiller concède que la même rupture avec les cadres poli-
Corbyn, raconte M. Mayer, beaucoup t-il. Nous espérons de sa victoire un événement annuel qui se tient au mois de les citoyens, les plus jeunes notamment, tiques préexistants que Podemos en
de syndicats se demandaient s’ils changement radical pour combattre les juillet, rythme la vie de la gauche britan- voient en M. Corbyn « un homme simple, Espagne ou La France insoumise, il est
devaient se désaffilier. Les salariés inter- inégalités sociales, un transfert de pou- nique depuis 1871. « Le dernier en date a constant, un homme qui fait de la poli- le lieu d’une recomposition vivifiante.
pellaient leurs dirigeants : “Pourquoi voir au profit du travail et des salariés, rassemblé 200 000 personnes », triomphe tique autrement et peut changer leur vie « For the many, not the few » (« Pour la
restez-vous au Labour alors que vous une extension de la sphère publique par M. Alan Cummings, le secrétaire de l’As- en mieux ». En son temps, se souvient majorité, pas pour une minorité ») :
n’obtenez rien ?” Mais on n’avait pas rapport au privé, une politique étrangère sociation des mineurs de Durham. Sym- M. Brookes, M. Blair était parvenu à M. Corbyn semble décidé à ne pas céder.
vraiment le choix. Les autres formations rompant avec l’impensé atlantiste, un bole du mouvement ouvrier, l’événement susciter le même enthousiasme : « Le
de gauche, le Parti communiste par changement en faveur de la paix au attire des militants et des sympathisants nombre de militants dans les sections ALLAN POPELARD
exemple, sont tellement faibles qu’elles Proche-Orient. » de tout le pays. « Jeremy Corbyn est un locales était passé de deux cents à deux ET PAUL VANNIER.
habitué. On le connaît bien ici. Quand il mille en l’espace de deux ans. »
a décidé de se présenter, on n’a pas hésité (6) Leur part a été réduite de 90 % à 50 % des votes.
« C’est un des nôtres » une seconde à le soutenir. C’est un homme À présent minoritaires, les néotravail- (7) Houcine Msaddek, « Des anti-Marketeers aux

P OUR L’ HEURE , la question euro-


péenne – qui embarrasse surtout les
de nombreux envois de courriels et de
textos. Ainsi, en Écosse, où le secrétaire
de principe. C’est un des nôtres. » Pour
les anciens mineurs, la victoire de M. Cor-
byn sonne comme l’heure de la revanche,
listes aspireraient à « conserver [leurs]
circonscriptions et à porter [leurs] can-
didats à la tête du parti ». Mais ils ne
Brexiteers : la rhétorique eurosceptique des syndicats
britanniques d’un référendum à l’autre », Revue
française de civilisation britannique, vol. XXII, no 2,
Paris, 2017.
conservateurs – ne semble pas avoir général d’Unite, M. Len McCluskey, a dans cette région qui fut longtemps l’un disposent plus des réseaux pour le faire. (8) Stefano Fella, « Should I stay or should I go ? »,
contrarié la reconfiguration en cours. exprimé son soutien à M. Richard Leo- des fiefs du New Labour. Leur principal groupe, Progress, est Labour Research, Londres, juin 2016.
nard, candidat proche de M. Corbyn qui aujourd’hui à la peine, depuis que son (9) « L’homme de l’Essex », du nom d’un comté
Longtemps hostiles à Bruxelles, les briguait la tête du Parti travailliste écos- « Tony Blair, c’était un tory déguisé en fidèle donateur, M. David Sainsbury, du sud-est de l’Angleterre, désigne l’électeur médian.
Courtisé par les tories dans les années 1990, il est
syndicats britanniques poussèrent en sais. Un poste stratégique, là où le travailliste. Du temps où il était premier l’une des premières fortunes du devenu l’objet de toutes les attentions des travaillistes
1975 à l’organisation d’un premier réfé- Labour doit, pour espérer conquérir le ministre, il n’a jamais daigné venir à l’un Royaume-Uni, a retiré sa mise en 2017. avec l’arrivée de M. Blair à la tête du parti.
rendum pour quitter l’Europe politique. pouvoir, regagner le terrain perdu face de nos galas. » Pourtant, M. Blair était
La victoire de Thatcher en 1979 changea au Parti national écossais (SNP). député de Sedgefield, à quelques kilomè-
la donne. L’Europe devint pour certains tres de là, et son bras droit, M. Peter Man-
ce « précieux bouclier contre les excès En restaurant le lien organique qui unit delson, celui de Hartlepool, dans le même
du néolibéralisme (7) ». En 2016, la cam- son organisation au mouvement syndical, comté. Mais les «modernisateurs» se sou-
pagne en faveur du Brexit, menée par les M. Corbyn a ressoudé le camp progres- ciaient peu de l’héritage du mouvement
conservateurs, avive les débats dans les siste. « Le point crucial, c’est que nous ouvrier. Après quatre défaites successives
organisations syndicales. À Sheffield, avons désormais un parti démocratique », (1979, 1983, 1987, 1992), ils avaient
« des députés et des syndicalistes des se félicite M. Murray, pour qui « Momen- décidé de conquérir les bastions conser-
deux camps sont intervenus dans des réu- tum et Unite sont comme les deux piliers vateurs en changeant la base électorale du
nions publiques, explique M. Mayer, de la nouvelle direction de Jeremy Cor- Labour, en fondant un projet de société
mais le conseil syndical n’a pas tranché byn ». L’édifice pourrait cependant s’avé- sans classes, une politique sans adver-
en raison des désaccords substantiels qui rer plus fragile qu’il n’y paraît. Début saires, sublimée dans la figure de l’Essex
persistaient ». Dans le pays, treize des mars, à la surprise générale, M. Lansman, man (9). À l’inverse, M. Corbyn n’a pas
vingt-sept principaux syndicats du TUC de Momentum, s’est porté candidat au hésité à renouer avec l’histoire de la classe
se sont finalement – et très tardive- poste de secrétaire général du Labour ouvrière en rompant avec ce recentrage
ment – déclarés en faveur du maintien contre Mme Jennie Formby, issue des rangs idéologique et sociologique qui, à la
du Royaume-Uni dans l’Union, onze d’Unite et soutenue par M. Corbyn. recherche d’un « extrême centre », avait
n’ont pas pris position et trois ont bataillé favorisé la conversion du Labour au néo-
WWW.TOMLOVELACE.CO.UK - FLOWERS GALLERY, LONDRES, NEW YORK

pour la sortie sur les bases d’une Si M. Lansman s’est finalement retiré, libéralisme.
campagne alternative, désignée sous le cet épisode prélude sans doute à de futures
nom de « Lexit », contraction de left divergences stratégiques, voire politiques. Autrefois dominants, les néotravail-
(« gauche ») et exit (« sortie ») (8). Alors que cette fonction est traditionnel- listes sont désormais sur la défensive.
lement réservée à un représentant du mou- Farouche opposant à la nouvelle direc-
Les syndicats, qui contribuent toujours vement syndical, M. Lansman n’a pas tion, M. Phil Wilson, qui occupe le siège
à la moitié du financement du Labour et hésité à se présenter comme un recours. de M. Blair à Westminster, est demeuré
disposent d’un tiers des sièges dans son En proposant que le secrétaire général soit impuissant à contrer l’effet Corbyn dans
exécutif, engagent leurs adhérents à pren- désigné par tous les militants du parti et sa propre circonscription. En 2016, ses
dre part à la vie du parti. Ils interviennent non plus seulement par ses dirigeants, il consignes n’ont pas suffi à convaincre
aussi dans les campagnes internes, par souhaitait « renforcer les droits des adhé- une majorité de militants de voter pour

Un sourire derrière la barbiche TOM LOVELACE. – « In Preparation No. 10 » (En préparation no 10), 2017

À
LA FIN DE L’HIVER, le monde politique britannique semble chavirer. Dans les rangs des conservateurs, la déclaration fait l’effet d’une et de l’Union européenne – a finalement déclaré au Financial Times
« Le discours politique est sens dessus dessous, constate un poignée de sel saupoudrée sur leurs plaies. Les négociations engagées qu’il trouvait la position de M. Corbyn « merveilleuse » et qu’il la soutien-
éditorial du Financial Times, de toute évidence désarçonné. par Mme May n’y satisfont personne : ni l’aile favorable à une sortie drait puisque « ses exigences étaient inacceptables aux yeux de
M. [Jeremy] Corbyn, un incorrigible socialiste favorable aux nationali- qui n’en aurait que le nom ; ni l’aile promouvant une rupture franche, Bruxelles » (8). Était-ce un petit sourire que l’on devinait derrière la
sations massives (...), se montre plus soucieux des intérêts de l’économie conçue comme un premier pas vers la transformation du pays en barbiche du dirigeant travailliste, ce 26 février ?
que le Parti conservateur de [la première ministre] Theresa May, tradi- nouvelle Singapour ou comme le moyen de recouvrer la « souveraineté
tionnellement proche du secteur privé (1).» Inlassable avocat des intérêts confisquée » du royaume. Incarné par le ministre de l’économie Philip Ce jeu de dupes n’a pas échappé à ses éphémères thuriféraires. En
des puissants, ancien ministre de l’économie conservateur devenu Hammond, le premier pôle dispose du soutien d’une grande partie saluant le « revirement » de leur adversaire politique, ils s’adressaient
journaliste, le millionnaire George Osborne partage cette analyse : « Le du patronat, mais d’un socle parlementaire étriqué (lui permettant moins à lui qu’à Mme May et aux franges les plus radicales du Parti
dirigeant travailliste se montre plus favorable au patronat et plus libre- toutefois de bloquer un Brexit « dur ») et d’une base sociale encore conservateur. «Les entreprises n’ont pas oublié les ambitions du Labour
échangiste que le gouvernement (2). » Fait inimaginable lors de l’élection plus rachitique. Le second camp, désormais associé au visage généra- en matière de renationalisation », a souligné la directrice générale de
de M. Corbyn à la tête de sa formation (3), un communiqué de la Confé- lement surmonté d’un haut-de-forme de l’aristocrate Jacob Rees- la CBI, Mme Carolyn Fairbairn (9). Cependant que, dans son éditorial,
dération de l’industrie britannique (CBI) « salue » bientôt les efforts du Mogg, jouit de l’appui inconditionnel de la majorité des membres du le Financial Times rappelait que « M. Corbyn et sa chapelle d’extrême
Parti travailliste (Labour) pour « garantir le libre-échange » (4). parti. Une étude récente de l’université Queen Mary de Londres dresse gauche présentent un danger bien plus grand pour la croissance du
de ceux-ci un portrait-type qui les distingue du reste de la société : Royaume-Uni que la plupart des scénarios de Brexit ».
Quelques mois plus tôt, le nom de M. Corbyn suscitait pourtant des hommes, mûrs, favorables à la peine de mort, convaincus que R ENAUD L AMBERT .
l’effroi chez les possédants. « Dites adieu aux cocktails à Dubrovnik les « valeurs britanniques » ne sont plus respectées, estimant que
et aux courses de Noël à New York. C’en sera fini de tout cela », se l’austérité n’est pas (encore) allée assez loin et hostiles à l’idée que
lamentait Money Week en imaginant son arrivée à la tête du pays (5). les femmes, les handicapés, les minorités ethniques ou – pis (1) « Jeremy Corbyn’s welcome shift on the customs unions », Financial Times, Londres,
Dans les bureaux de la banque Morgan Stanley, la perspective provo- 26 février 2018.
encore – les homosexuels soient mieux représentés au Parlement (7).
quait des spasmes d’hyperventilation : « Il faut envisager que les impôts Bref, un concentré des attitudes qui avaient conduit une grande partie (2) George Osborne, « Brexiteers have handed Labour an open goal », Evening Standard,
Londres, 26 février 2018.
augmentent, qu’on procède à des nationalisations, qu’un système des Britanniques à surnommer les tories « the nasty party » (« le
économique qui a favorisé le capital au détriment du travail au cours (3) Lire Pierre Rimbert, «Faites qu’il s’en aille», Le Monde diplomatique, septembre 2016.
méchant parti »). Sobriquet que l’une des participantes au congrès
des dix ou vingt dernières années favorise désormais le travail au conservateur de 2002 avait estimé urgent de faire oublier. Son nom ? (4) « CBI welcomes Labour backing for customs union », Confédération de l’industrie
britannique (CBI), Londres, 1er mars 2018.
détriment du capital (6). » Que s’est-il donc passé ? Theresa May.
(5) Merryn Somerset Webb, « Batten down the hatches : a Corbyn government could
be on the way », Money Week, Londres, 5 décembre 2017.
Le 26 février, M. Corbyn prononce un discours présentant la stratégie Côté travailliste, les propos de M. Corbyn semblent avoir réussi
de son parti pour mettre en œuvre la sortie de l’Union européenne, l’impossible : séduire tout le monde. Les franges européistes souvent (6) Cité par Aleksandra Gjorgievska, « Morgan Stanley says politics can upstage Brexit
for UK stocks », 28 novembre 2017, www.bloomberg.com
décidée par référendum le 23 juin 2016 : s’il est au pouvoir « pendant issues du blairisme, sensibles aux sirènes bruxelloises et patronales,
la période de transition [qui s’ouvrira après la sortie effective, le (7) Tim Bale, Paul Webb et Monica Poletti, « Grassroots. Britain’s party members : who
mais également les secteurs les plus méfiants à l’égard de l’Europe, they are, what they think, and what they do », Mile End Institute, université Queen Mary
29 mars 2019], le Labour œuvrera à maintenir le pays dans une union auxquels il n’a pas échappé que la proposition s’accompagnait de de Londres, janvier 2018.
douanière avec ses partenaires européens ainsi que dans le marché conditions. Parmi celles-ci, l’autorisation des aides d’État à certaines (8) Jim Pickard, George Parker et Laura Hughes, « Rebel Tories’ Brexit alliance with
unique ». Le propos, développé en 450 mots au milieu d’un discours industries. Autrement dit, l’exigence qu’une Europe néolibérale... cesse Labour set to raise heat on May », Financial Times, 27 février 2018.
qui en contient dix fois plus, suffit à affoler les boussoles politiques à de l’être. Initialement heurté par le projet de discours de son dirigeant, (9) « Comprehensive customs union with the EU a “real world” solution », CBI,
Westminster. le député travailliste Frank Field – l’un des plus critiques du New Labour 26 février 2018.
AVRIL 2018 – LE MONDE diplomatique
8
O PPORTUNISME IDÉOLOGIQUE DU M OUVEMENT 5 ÉTOILES EN I TALIE

Ni droite ni gauche... ni centre


Les élections législatives du 4 mars ont plongé l’Italie dans le terme même d’« idéologie » est

PHOTO : ARMIN LINKE - MAURIZIO CATTELAN’S ARCHIVE - GALERIE PERROTIN, PARIS


désormais perçu dans le pays comme
une période d’incertitude. Deux formations autoproclamées un gros mot. L’idée qu’il faut tenter
« antisystème » sont sorties en tête des urnes et revendiquent autre chose, en « dépassant les cli-
vages », ne cesse de gagner du terrain.
le pouvoir, mais aucune ne dispose d’une majorité pour gou-
verner. Devenu en quelques années le premier parti du pays, Sur des sujets délicats comme les
droits des homosexuels ou l’immigra-
le Mouvement 5 étoiles fait figure d’ovni dans le paysage tion, le M5S évite le plus souvent de
politique transalpin et européen. prendre une position claire. Dans une
recherche menée avec Michi Amsler,
nous avons tenté de mesurer l’élasti-
cité du discours du M5S à partir des
PAR LUCA MANUCCI * écrits mis en ligne pendant dix ans sur

L
le blog de M. Grillo, qui tient lieu de
canal de communication officiel (4).
E RÉSULTAT du Mouvement 5 étoiles faisait déjà jaser au XVe siècle (1). L’ina- Sa production pléthorique – un texte
(M5S) aux dernières élections législatives movibilité des détenteurs du pouvoir éco- par jour – aborde une variété impres-
en Italie a suscité une avalanche de réactions nomique explique peut-être, en partie, sionnante de sujets. C’est davantage
incrédules. Il est pourtant le fruit prévisible pourquoi près de onze millions d’Italiens un métadiscours sur une certaine
d’une crise politique et économique qui ont opté pour le M5S. Les grandes forma- conception de la démocratie directe
s’éternise. Adressé à la classe politique, aux tions qui gouvernent l’Italie depuis vingt MAURIZIO CATTELAN. – Sans titre, 1996 qu’une prise de position sur chacun
journalistes et aux institutions européennes, ans sont responsables d’une croissance des sujets évoqués. Le plus souvent,
le doigt d’honneur dont ce parti a fait son atone, d’un chômage élevé (surtout chez il s’agit d’imposer une vision du
symbole a servi d’exutoire à la colère de les jeunes) et d’une dette publique incon- casier judiciaire (presque) vierge. Les réunir sous son aile des électeurs aux monde manichéenne opposant un peuple
millions d’électeurs. Les Italiens semblent trôlée (2). Combiné à des scandales de cor- affaires politico-financières sont à ce point points de vue diamétralement opposés pur à des élites corrompues.
apprécier sa dimension cathartique. ruption en série liés à l’omniprésence de courantes dans le pays que l’une chasse (voir le graphique ci-dessous). La stratégie
la Mafia, ce bilan calamiteux a réduit en l’autre sans produire d’autre effet que de de communication du parti conforte cette Même les cinq « étoiles », censées sym-
Dans une étude publiée en 2016, les éco- miettes la confiance de la population à ruiner encore un peu plus le crédit des par- tendance. Tandis que le tonitruant M. Grillo boliser les priorités du mouvement – ser-
nomistes Guglielmo Barone et Sauro l’égard de ses dirigeants. Le M5S est donc tis. L’attrait du M5S découle notamment et son acolyte M. Alessandro Di Battista vice public de l’eau, transports en com-
Mocetti démontrent que les actuelles perçu par beaucoup comme une échappa- de ce postulat élémentaire : un citoyen sans séduisent les électeurs les plus radicaux, mun, développement durable, accès à
familles les plus riches de Florence portent toire, une promesse de revanche sur un expérience politique sera toujours plus le sérieux et conciliant M. Di Maio rassure Internet gratuit pour tous et protection de
le même nom ou appartiennent aux mêmes appareil politique assimilé à une caste uni- honnête que n’importe quel professionnel les modérés. Le politiste Ilvo Diamanti l’environnement – ont peu à peu perdu
lignées que celles dont l’immense fortune quement soucieuse de ses privilèges. du vieux régime. Pas de meeting 5 étoiles compare le M5S à un bus qui, au premier leur signification. Placées au centre du
sans qu’au moment propice les militants arrêt, ferait monter à bord des voyageurs discours en 2005 et 2006, elles ont repris
entonnent leur refrain favori, « Onestà, de gauche puis qui, à la station suivante, du service en 2011 et 2012 avant de dis-
Délibération en ligne onestà ! » (« honnêteté, honnêteté ! »), s’arrêterait pour recueillir des passagers paraître à nouveau.

F ONDATEUR du mouvement, M. Giu-


seppe (« Beppe ») Grillo avait prévenu
les manigances, les arrangements.
Aujourd’hui, M. Di Maio clame que son
devenu l’emblème sonore du mouvement.

On peut également relier l’ascension du


de droite ou d’extrême droite, devenant
ainsi le véhicule de ramassage de la pro-
testation antipolitique (3).
C’est surtout sur la question européenne
que le M5S prouve sa capacité d’adapta-
en 2014 sur son blog que le M5S comptait camp est prêt à gouverner et que les autres M5S à sa promesse d’instaurer un revenu tion. Tenue pour négligeable entre 2005
combattre trois catégories d’adversaires : formations vont devoir négocier avec lui. minimum universel. Même si celui-ci « Le M5S n’est ni de droite ni de et 2013, elle a surgi comme un thème
« Les journalistes qui se couvrent les uns Créé en 2005, le blog de M. Grillo a serait relativement modeste, tant par son gauche : il est du côté des citoyens, affir- majeur à la veille des élections euro-
les autres pour protéger la “caste” (et donné naissance quatre ans plus tard à montant (780 euros) que par sa durée d’at- mait M. Grillo sur son blog en 2013. péennes de 2014, quand le parti s’est jeté
leurs propres revenus) ; les industriels du un cybermouvement qui est devenu tribution, les performances électorales du Farouchement populiste. Si une loi est dans la bataille en réclamant que l’Italie
régime, toujours disposés à lui renvoyer aujourd’hui le premier parti du pays. mouvement sont étroitement corrélées au bonne, nous la votons ; si elle est mau- sorte de la zone euro – une revendication
l’ascenseur (ou à lui garantir des paquets nombre de chômeurs. Dans le sud du pays, vaise, nous ne la votons pas. » Dans cette oubliée dès le lendemain du scrutin.
de bulletins de vote) en échange d’un Ce phénomène s’explique d’abord par où le taux de chômage des jeunes compte vision du monde, fascisme et commu- M. Grillo l’a expliqué lui-même à
droit d’accès aux marchés publics ou aux le système d’outils informatiques qu’a éla- parmi les plus élevés de l’Union euro- nisme sont pareillement condamnés par l’époque : le M5S n’ayant « ni doctrine ni
concessions d’État ; et enfin les politi- boré le parti afin de faciliter la participation péenne, il a récolté plus de 40 % des suf- l’histoire, au même titre d’ailleurs que support idéologique», son positionnement
ciens, qui valent moins que les prosti- de ses sympathisants et d’instaurer une frages. Au niveau national, il est arrivé en les partis traditionnels, assimilés à des est «très clair et adaptable : nous pouvons
tuées. » M. Luigi Di Maio, 31 ans, can- démocratie directe, avec la possibilité de tête chez les chômeurs, les ouvriers, les reliques. Nombreux sont les Italiens qui aussi bien conserver l’euro que rompre
didat du M5S au poste de président du choisir ses candidats et ses représentants, employés, les femmes au foyer et les étu- partagent cette façon de voir, de sorte que avec lui, selon les intérêts de la nation ».
Conseil, a salué le résultat du 4 mars der- de déterminer les positions du parti sur tel diants. Il affichait en outre un programme
nier en prédisant l’avènement d’une ou tel sujet ou de procéder à des référen- social généreux – plus d’argent pour les
« IIIe République de citoyens », sur les dums. Le M5S promeut une conception écoles et les hôpitaux, augmentation des Des compétences douteuses
ruines de l’actuelle IIe République.
Laquelle fut elle-même bâtie sur les cen-
dres laissées par les scandales de corrup-
de la démocratie fondée sur le principe de
la délibération en ligne, qui conférerait à
ses décisions une légitimité plus grande.
pensions de retraite, etc. –, combiné à la
promesse de baisser les prélèvements fis-
caux. Mais cela ne lui suffisait pas pour se
É LECTORALEMENT rentables à court
terme, les changements de cap incessants,
en prônant des mesures progressistes dans
le domaine économique et social. Pour
tion qui ont rythmé l’histoire politique de Son utopie numérique – organiser la distinguer de ses concurrents : au scrutin justifiés par des consultations en ligne, l’instant, le M5S demeure cependant un
l’Italie jusqu’à l’effondrement, en 1994, consultation des citoyens à travers des de mars, tous les grands partis proposaient ne paraissent guère tenables dans la durée. cas inédit en Europe. Aucun autre parti ne
des grands partis politiques issus de forums Internet – a déjà changé la vie poli- d’augmenter les dépenses publiques et de Si le M5S se voyait confier la direction porte dans sa quintessence un aussi haut
l’après-guerre, et l’arrivée au pouvoir de tique. Chaque Italien peut désormais expri- diminuer les impôts... d’un gouvernement, il lui faudrait arrêter degré de postidéologie. Podemos, en
M. Silvio Berlusconi. Quand le M5S s’est mer son avis ou ses humeurs d’un simple une position sur des sujets qui divisent Espagne, est lui aussi né d’un mouvement
présenté pour la première fois à des élec- clic, sans la médiation, jugée forcément L’approche postidéologique du parti l’opinion, au risque de mécontenter une participatif contre l’inégalité et la corrup-
tions nationales, en 2013, il promettait détestable, d’un parti, d’un syndicat ou pourrait également avoir joué en sa faveur. partie de son électorat. Par ailleurs, le tion (les « indignés ») et partage avec le
d’ouvrir le Parlement « comme une boîte d’un journal. Dans la mesure où il ne s’embarrasse pas principe qui consiste à sélectionner les M5S un engouement pour la démocratie
de thon » – pour en divulguer les secrets, d’une ligne préétablie ou d’un système de candidats en fonction de leur honnêteté directe. Toutefois, il se situe clairement à
Autre élément à prendre en compte : le croyances, le M5S jouit d’une souplesse plutôt que de leurs compétences ou de gauche. À l’opposé, le Front national de
* Chercheur en science politique à l’université de M5S est, du moins pour l’instant, le seul programmatique infinie et peut se diriger leur expérience ne comporte pas que des Mme Marine Le Pen en France ou le Parti
Zurich. parti d’Italie à pouvoir se prévaloir d’un là où le vent le porte. Cela lui permet de avantages. L’« économiste » choisie par pour l’indépendance du Royaume-Uni
M. Di Maio pour rejoindre son équipe (UKIP) de M. Nigel Farage répètent qu’ils
d’experts, Mme Alessia D’Alessandro, ne sont ni de droite ni de gauche, alors
Provenance et mobilité des électeurs du Mouvement 5 étoiles pourrait un jour devoir s’expliquer sur le que leur discours nationaliste invite à les
2013 Estimation des flux de votants aux élections législatives, en pourcentage fait qu’elle n’a en réalité aucun titre ou classer sans hésitation à l’extrême droite.
Centre Centre diplôme en économie, mais seulement un
Gauche gauche (catholique) Droite Autres1
vague intérêt pour ce domaine (« Sur mon Au bout du compte, le M5S devrait
2008 4 26 3 31 36 temps libre, je lis The Economist », a- plutôt être comparé aux partis pirates qui
Gauche t-elle fait savoir). La succession de faux ont prospéré quelque temps en Suède, en
Centre gauche
Centre pas de Mme Virginia Raggi et de scandales Allemagne, en Tchéquie ou en Islande.
Droite dans lesquels elle s’est empêtrée depuis Eux aussi faisaient l’éloge de la démo-
Autres1
qu’elle a été élue maire de Rome, en cratie directe, de la transparence, de la
2013 8,7 millions de voix juin 2016, confirme également que liberté d’informer et de la lutte contre la
10 3 10 76 2 quelques clics sur Internet ne suffisent corruption, avant, pour certains, de s’ef-
1
2018 pas à sélectionner les meilleurs candidats fondrer faute d’une direction forte et
ni à garantir une parfaite transparence. cohérente, ainsi que d’une base sociale
Province de Bolzano,
taux de chômage : 3 % suffisamment large et populaire. L’Italie
Turin
Milan Les électeurs du M5S ont bien des rai- ayant toujours été un laboratoire pour le
Venise
sons de se sentir trahis ou désenchantés reste de l’Europe (fascisme dans les
Bologne vu la situation de leur pays. Ce ressenti- années 1920, instabilité politique dans les
Gênes 58 2 2 10 2 4 24 ment n’est d’ailleurs pas une spécificité années 1960, gouvernement d’experts
Florence
2018 Droite 10,7 millions de voix italienne. Les formations postidéolo- dans les années 1990...), d’autres
Centre gauche 1. Autres partis, abstention et nouveaux électeurs (18-22 ans). giques gagnent en influence dans d’autres devraient s’inspirer, pour le meilleur ou
Gauche 2. Ces estimations proviennent de deux sondages postélectoraux (SWG et Ipsos). pays d’Europe. Un peu partout, les partis pour le pire, de la stratégie du M5S.
Autres1
sociaux-démocrates se rabougrissent,
tandis que les conservateurs voient une (1) Guglielmo Barone et Sauro Mocetti, « Interge-
Rome
Bari
part de leur base dériver vers l’extrême nerational mobility in the very long run : Florence,
Coalition gagnante par circonscriptions droite. Dans cette phase historique, abju- 1427-2011», Working Papers, no 1060, Banque d’Italie,
(scrutin uninominal pour la Chambre des députés) Rome, avril 2016.
Naples rer toute idéologie peut apparaître comme
Centre gauche (Parti démocrate et alliés) la formule magique pour obtenir un large (2) Lire Andrea Fumagalli, « “Jobs Act”, le grand
bluff de Matteo Renzi », Le Monde diplomatique,
Droite (Ligue, Forza Italia et alliés) consensus électoral. juillet 2016.
Mouvement 5 étoiles Autres (3) Ilvo Diamanti, « M5S, né destra né sinistra : il
Cagliari
Province Il devient de plus en plus difficile de partito “pigliatutti” che punta ai delusi della politica »,
Palerme de Crotone, classer les partis selon une logique droite- La Repubblica, Rome, 10 avril 2017.
DARIO INGIUSTO

Sources : Istat, 2018 ; « Voto 2013 Taux de chômage


taux de chômage :
Analisi Ipsos », Ipsos, 2013 ; au quatrième trimestre 2017 par provinces gauche. Une formation peut se montrer (4) Luca Manucci et Michi Amsler, « Where the
« Elezioni politiche 2018, analisi Catane 28,9 % de droite sur le terrain identitaire ou cul- wind blows : Five Star Movement’s populism, direct
post-voto », Ipsos-TWIG, 6 mars 2018 ; supérieur à 16 %
democracy and ideological flexibility », Italian
« Analisi dei flussi di voto alle elezioni 100 km supérieur à la moyenne nationale (11,2 %) turel, en faisant campagne contre l’immi- Political Science Review, vol. 48, no 1, Cambridge
politiche 2018 », SWG, 5 mars 2018.
gration ou le mariage homosexuel, tout (Royaume-Uni), mars 2018.
DOSSlER SERVlCES PUBLlCS 9 LE MONDE diplomatique – AVRIL 2018

L’ INTÉRÊT GÉNÉRAL À LA CASSE


On ne détruit pas un bâtiment d’un simple coup de pelleteuse. Démultipliant les foyers, des universités au statut des fonc-
Il faut procéder par petites entailles, ouvrir des brèches, frapper tionnaires (lire pages 1, 10 et 11), M. Emmanuel Macron semble
de toutes parts. Ce travail de sape fragilise la structure : un parier que certains services publics, comme les chemins de
infime mouvement de l’engin peut alors provoquer l’effondre- fer (lire pages 12 et 13), sont devenus suffisamment dégradés
ment de l’édifice. Il en va de même des entreprises de démo- et impopulaires pour qu’il puisse tenter l’estocade au profit du
lition sociale. Depuis les années 1970, les libéraux s’emploient marché. L’heure n’est-elle pas venue, au contraire, de fortifier
à affaiblir les dispositifs organisant la solidarité nationale. le principe d’intérêt général (lire ci-dessous) ?

Refonder plutôt que réformer


C ’EST UNE BATAILLE ritualisée entre des adversaires inégaux. Elle
commence toujours ainsi : au nom de la modernité, un gouvernement
PAR PIERRE RIMBERT
défendre les entreprises publiques cabossées par les réformateurs
présente des vertus unificatrices et mobilisatrices majeures. D’abord
impose la mutilation du système d’intérêt général créé après-guerre parce qu’une telle exigence s’appuie sur l’intérêt commun des usagers
comme un point d’appui pour des conquêtes à venir : le régime général et des agents, des habitants des métropoles comme de ceux des petites
de la Sécurité sociale, les retraites, le statut des fonctionnaires, le secteur villes, des banlieues, des campagnes, des territoires d’outre-mer. Elle
nationalisé où les salariés échappent à l’arbitraire du « marché du donne de surcroît au mouvement social la visée positive et l’effet
travail ». Aussitôt, les dirigeants éditoriaux déploient la « péda- d’entraînement qui lui font si cruellement défaut après des décen-
gogie de la réforme ». La déréglementation serait « inéluctable » nies de luttes défensives : la refondation d’une institution univer-
puisque nécessaire (ou l’inverse) ; sans appel, car révélatrice selle tournée vers l’avenir (5). Nul n’aurait la naïveté d’attendre
du « courage politique » d’un exécutif décidé à contourner le une victoire rapide ; mais chaque mobilisation offrirait l’occasion
Parlement ; « juste », car pensée pour araser les « privilèges » de de marteler les trois principes d’un projet suffisamment consensuel
ceux qui travaillent dans des conditions un peu moins précaires pour agréger un bloc social majoritaire.
que les autres. Écrit lors de la réforme de la Sécurité sociale lancée

P
par M. Alain Juppé en novembre 1995, ce scénario réserve aux oppo-
sants un rôle bien encadré et tout aussi rituel. Montrer que les « privi-
lèges » ne se situent pas précisément où le gouvernement les désigne, REMIER principe, qui remédie à l’un des grands maux du salariat
contrer la crécelle médiatique et... défendre les services publics. moderne : donner aux agents les moyens de bien faire leur travail. Cette
condition élémentaire de l’épanouissement et de la qualité, les salariés
Mais que défendre, au juste ? Le 12 décembre 1995, lors d’une du privé en furent dépossédés sous les coups du néomanagement des
réunion publique de solidarité avec les cheminots en grève, le sociologue années 1990. Dès le milieu de la décennie suivante, infirmières, aides
Pierre Bourdieu avait exposé la nécessité d’empêcher « la destruction de vie scolaire, enseignants, postiers, cheminots, etc. en ont été à leur
d’une civilisation associée à l’existence du service public ». Un tour privés. Objectifs chiffrés absurdes, réductions d’équipes,
quart de siècle plus tard, ces institutions d’intérêt général sont ordres intenables de manageurs qui ne connaissent rien à la
abîmées. Parfois même en ruine. La « main droite » de l’État que réalité du travail se rencontrent désormais aussi bien chez Lidl
forment le ministère de l’économie et des finances, d’une part, ou chez Free que dans un Ehpad. Ce lugubre trait d’union public-
et la technocratie patronale, de l’autre, a accompli sa mission. De privé devient une ligne de force : parce qu’ici le manutentionnaire
réformes en privatisations, la part du secteur public (1) dans l’emploi sait d’expérience ce que subit là-bas la soignante, et avec quelles
est passée de 19 % en 1985 à 5,5 % fin 2015, avec 791 000 salariés conséquences, il se mobilisera peut-être plus volontiers pour que la
résiduels. Alors que ces entreprises produisaient un quart de la richesse collectivité se donne les moyens de traiter ses anciens avec respect.
nationale au milieu des années 1980, le chiffre est tombé à moins
de 6 % trente ans plus tard (2). Partout, les directions ont instauré les Le deuxième principe touche à l’unité et à l’aménagement du terri-
exigences comptables et la pression managériale en vigueur dans toire. La refondation du service public devrait se donner pour priorité
le privé. de doter des infrastructures les plus sophistiquées et des agents les
plus qualifiés les populations vivant hors des grandes métropoles.
À la réforme de la Société nationale des chemins de fer français C’est à Vierzon et à Saint-Étienne plutôt que dans le 11e arrondisse-
(SNCF) M. Emmanuel Macron aimerait qu’on oppose la même ment de Paris qu’on expérimentera des systèmes fiables et efficaces
défense de l’existant, qu’il sait vouée à l’échec, car fondamentalement de santé, d’éducation, de transports, de communication, de sociali-
insincère : on protège un service dont chacun déplore le mauvais sation des données numériques à des fins d’utilité publique. Sises
fonctionnement quotidien. Soignants et patients alertent que l’hôpital majoritairement hors des grands centres urbains, les classes populaires
implose, que les maisons de retraite craquent ; étudiants et enseignants se retrouveraient motrices de ces services réellement publics, tant du
préviennent que l’école et l’université dépérissent ; voyageurs et côté des agents que des usagers, comme elles le furent au sortir de
cheminots savent que la SNCF déraille. Réduits à l’ombre d’eux- la guerre en fondant la Sécurité sociale.
mêmes, les services publics survivent et résistent. Mais cet
existant-là n’est plus guère ni désirable ni mobilisateur. FERNANDO COSTA. – « Poste 129 », 2017
Le troisième principe concerne le statut et le financement de cette
institution d’intérêt général, « propriété de la collectivité ». Ici, une
Pris en tenaille entre la contrainte budgétaire et la concurrence du autre équation rituelle impose son évidence : au service du public,
privé, l’hôpital public gère des flux de patients selon le budget de la dévouement de salariés – en majorité des femmes – qui se mettaient donc de statut public, donc d’État. Bien sûr, les statuts des
Sécurité sociale, quitte à renvoyer chez eux des malades incapables de en quatre pour assurer le service. Comment défendre les « services électriciens-gaziers, du mineur, des fonctionnaires furent arrachés
se débrouiller seuls, plutôt que de produire du soin en fonction des besoins publics » quand les entreprises concernées infligent à leurs personnels en 1946 comme la pointe avancée d’un modèle social par les commu-
de la population. L’université, créée pour former des esprits critiques et l’obligation de trahir leur vocation ? Les agents, explique la sociologue nistes qui siégeaient alors au gouvernement (lire l’article d’Anicet
les pousser vers les plus hauts accomplissements, travaille désormais à Danièle Linhart, « considèrent que leur tâche revêt une importance et Le Pors pages 1, 10 et 11). Mais le lien entre l’État et l’intérêt général
l’équilibre des comptes et aligne ses exigences sur celles du marché du une noblesse qui impliquent “naturellement” de leur part un engage- s’est effiloché, voire rompu. Parce qu’il subit les diktats du ministère
travail. La Poste, fondée pour rendre un service universel de communi- ment et une volonté de bien faire en toute circonstance. Ils s’affichent de l’économie et des finances, tout service public se trouve à la merci
cation, se transforme en prestataire pour Amazon. France Télécom, “au service du service public”, conscients d’incarner l’esprit républi- des fondamentalistes du marché. En attendant le carambolage histo-
séparée de La Poste puis privatisée, n’a plus vocation à équiper le pays cain et de garantir l’intérêt général (4) ». C’est ce que s’employa à rique qui renversera la vapeur, le mouvement social gagnerait à reven-
en infrastructures ni à servir ses usagers, mais à vendre des produits, à tuer, au sens propre du terme, le management qui poussa au suicide diquer la création d’institutions de propriété collective certes garanties
conquérir des parts de marché, à satisfaire des actionnaires. Installée sur des dizaines de salariés de France Télécom, et qui conduit désormais par l’État, mais indépendantes de Bercy, soustraites à la concurrence
le marché international de l’énergie, Électricité de France (EDF) rachète des membres du personnel de l’Assistance publique - Hôpitaux de Paris (donc au dumping social) et gérées par les usagers-salariés. C’est le
des entreprises privatisées au Royaume-Uni. Quant à la SNCF (lire l’ar- à mettre fin à leurs jours. cas du régime général de l’assurance-maladie – la « Sécu ». Comme
ticle de Benoît Duteurtre page 12), son obsession des lignes rentables à l’explique l’économiste et sociologue Bernard Friot, elle tire ses
grande vitesse l’a conduite à sacrifier le transport de marchandises au ressources immenses non pas de l’impôt, mais, pour l’essentiel, de

D
profit de la route, à négliger les lignes conventionnelles – et à asperger la cotisation sociale. Cette dernière n’échoit pas au ministère des
les voyageurs d’une prose aux subtils accents poétiques : « TGV porte
une nouvelle promesse client baptisée TGV inOUI (3). »
« ÉFENDRE les services publics » : le mot d’ordre comporte une
finances, mais à des caisses qui, de 1946 à 1967, furent administrées
par les salariés eux-mêmes. Un service public financé par la cotisation
ambiguïté mortelle quand la main droite de l’État s’acharne à les rendre plutôt que par l’impôt, une richesse socialisée contrôlée par les
« Faire entreprise » plutôt que faire société : ce changement de finalité détestables à ceux-là mêmes qui les produisent comme à leurs usagers. producteurs plutôt que par des technocrates, des usagers ayant voix
imposé contre l’avis des usagers fut mis en œuvre avec une détermi- Lutter avec quelque chance de succès pour le service public d’intérêt au chapitre : idée d’avenir...
nation d’autant plus extrême qu’il rencontra la résistance de millions général suppose de sortir du cadre imposé par la bataille rituelle qu’en-
de fonctionnaires. À La Poste, à l’école, à l’hôpital, dans les établis- gage chaque gouvernement depuis trente ans. De quitter les abris de la Utopie, rétorquera-t-on. Mais, dans les circonstances actuelles,
sements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), défense passive. Et de passer à l’offensive. refonder l’intérêt général n’est pas moins irréaliste que défendre le statut
les effets délétères des réformes furent longtemps masqués par le des cheminots. Non pas qu’il faille abandonner ce dernier. Mais le meil-
Le travail, la sécurité économique et sociale, l’éducation, la retraite, leur moyen de le sauver consiste à l’universaliser : à rendre au service
la santé, les loisirs, le transport, l’accès de tous à l’énergie, les grandes public sa vocation fondatrice d’avant-garde du bonheur commun.
infrastructures que cet ensemble implique ne sont pas seulement des
services. Ce sont des droits. Constitutionnels pour les uns, acquis par
SOMMAIRE DU DOSSIER la loi pour d’autres, ils ne sont pas octroyés ni concédés par l’État et
le patronat comme une cerise sur le gâteau démocratique : ils sont dus
aux populations. En d’autres termes, les collectivités ont l’obligation (1) Défini comme l’ensemble des sociétés directement détenues majoritairement par
PAGES 10 ET 11 : Les étudiants livrés au marché d’assurer leur fourniture, d’en garantir l’efficacité et de s’abstenir d’y l’État ou appartenant à des groupes dont la tête est détenue majoritairement par l’État.
de l’anxiété, par Annabelle Allouch. porter atteinte. Le préambule de la Constitution de 1946, repris dans (2) Tableaux de l’économie française, Institut national de la statistique et des études
Les fonctionnaires, voilà l’ennemi, suite de l’article celle en vigueur, indique d’ailleurs la voie à suivre : « Tout bien, toute économiques (Insee), coll. « Insee références », Paris, 2018, www.insee.fr
d’Anicet
Anicet Le Pors. entreprise, dont l’exploitation a ou acquiert les caractères d’un service (3) www.oui.sncf/aide. Sur ce processus, cf. Laurent Bonelli et Willy Pelletier (sous la
dir. de), L’État démantelé. Enquête sur une révolution silencieuse, La Découverte - Le Monde
PAGES 12 ET 13 : Il paraît que les petites lignes de public national ou d’un monopole de fait, doit devenir la propriété de diplomatique, Paris, 2010.
la collectivité » (article 9).
chemin de fer coûtent trop cher, par Benoît Duteurtre.
Duteurtre. (4) Danièle Linhart, « Comment l’entreprise usurpe les valeurs du service public »,
Le Monde diplomatique, septembre 2009.
De Saint-Just à Macron, variations sur un même Exiger en toute occasion la refondation d’un service public de haute (5) Lire Bernard Friot, « En finir avec les luttes défensives », Le Monde diplomatique,
thème, par Émilien Ruiz. qualité, conformément au droit inaliénable des populations, plutôt que novembre 2017.
AVRIL 2018 – LE MONDE diplomatique
10 DOSSlER SERVlCES PUBLlCS

Les étudiants livrés au


La réforme du baccalauréat et l’instauration du baccalauréat et du lycée, ce texte sonne le glas des politiques de
démocratisation de l’accès à l’enseignement supérieur menées depuis
de critères de sélection à l’entrée des universités les années 1960 dans le but d’élargir le nombre de salariés qualifiés.

FERNANDO COSTA. – « 3 × 7 = 21 », 2018


bouleversent l’articulation entre enseignements La réforme promeut une conception « tubulaire » de l’orientation,
secondaire et supérieur. Dès la classe de seconde, qui relie directement la classe de seconde au marché du travail dans
Réussir les élèves sont désormais sommés de se projeter une suite ininterrompue d’épreuves sélectives et de choix d’orientation
« rationnels », selon une approche parfois appelée « bac – 3 - bac + 3 ».
sa contre-révolution dans l’avenir, au risque de prendre la mauvaise voie. Avec le futur lycée à la carte, qui verra disparaître les filières scientifique,
littéraire et économique, un élève souhaitant entrer à l’université devra,
dès la seconde, s’assurer que les « disciplines de spécialité » et les
Lors d’une réunion de la société du Mont-Pèlerin,
berceau du néolibéralisme, le 28 novembre 1989, modules choisis correspondent bien aux critères de sélection (les
« attendus ») de l’établissement qu’il veut intégrer. Cela suppose non
un ancien ministre des finances travailliste PAR ANNABELLE ALLOUCH * seulement d’avoir une idée claire de l’offre de formation disponible,
néozélandais donnait sa recette :

Q
mais aussi d’être certain de son choix d’orientation, à un âge de décou-
Le gouvernement doit avoir le courage de mettre verte, et non de projection dans l’avenir. Au risque de se retrouver
en œuvre ses décisions, de s’attaquer aux questions coincé dans une mauvaise voie.
douloureuses d’emblée, plutôt que de remettre UAND le ministre de l’enseignement supérieur Alain Devaquet
les choses au lendemain, de façon à être jugé sur projeta, en 1986, d’instaurer la sélection à l’entrée des universités, des La loi fait ainsi reposer sur l’élève – et sur des choix effectués à
les bons résultats qu’elles produiront. (...) N’essayez centaines de milliers d’étudiants et de lycéens descendirent dans la rue, 15 ou 16 ans – la responsabilité de sa réussite ou de son échec. Fini
pas d’avancer pas à pas. (...) Il est plus difficile et le gouvernement recula. Avec la loi relative à l’orientation et à la les errements, les tâtonnements que permettait dans une certaine
de se plaindre des attaques que subit votre catégorie réussite étudiante (dite loi ORE, ou « plan étudiants ») concoctée par mesure l’ancien système : désormais, chacun doit anticiper la place
professionnelle lorsque tout le monde souffre l’actuel gouvernement, la sélection est devenue une réalité. Malgré la qu’il veut se donner dans la société, sous peine qu’on la lui impose.
au moins autant. (...) La vitesse est essentielle, vous mobilisation de nombreux enseignants-chercheurs, les manifestations Bien sûr, de ce point de vue, la réforme n’invente pas tout. Elle
n’irez jamais trop vite. (...) Les groupes organisés sont – pour l’heure – restées clairsemées, et aucune résistance ne semble renforce des logiques déjà présentes dans l’univers scolaire, en parti-
qui souhaitent maintenir leurs privilèges demanderont s’organiser. Comment l’expliquer ? culier ce que Pierre Bourdieu nommait dès 1964 la « culture de la
toujours que les choses aillent plus lentement. précocité », c’est-à-dire la prime donnée aux trajectoires linéaires et
Cela leur laisse plus de temps pour mobiliser
Une partie de la réponse se trouve dans la reconfiguration des rapports aux « voies royales » (2).
l’opinion contre la réforme. (...) Le feu de vos
de forces au sein des établissements. Côté étudiants, les syndicats classés
adversaires perd en précision quand il doit viser
à gauche sont en perte de vitesse. La Fédération des associations géné-
une cible qui bouge sans arrêt.
rales étudiantes (FAGE), qui soutient la réforme, ne cesse de gagner « Société du concours »
du terrain dans les instances représentatives. Côté enseignants, le et apologie de la performance
Une affaire de rythme souvenir de la longue et infructueuse grève de 2007 contre l’« autonomie
des universités » alimente toujours un certain découragement, tandis individuelle
En juin 2007, M. Patrick Buisson, le stratège que la dégradation des conditions de travail (amphithéâtres surchargés,
politique du président Nicolas Sarkozy, détaillait la recours croissant aux vacataires, tâches administratives de plus en plus À bien des égards, l’adhésion – ou tout au moins le consentement – au
feuille de route de son poulain. Dix ans plus tard, lourdes...) conduit parfois au fatalisme. principe de tri à l’entrée de l’université renvoie à une approbation plus
celle-ci semble encore inspirer l’Élysée. générale des multiples formes de classement et de sélection qui parsè-
La réforme, c’est d’abord un rythme. On sait depuis Cette dégradation est largement organisée par l’État, qui se désinvestit ment les sociétés contemporaines. Peu importe que la sélection génère
Milton Friedman qu’on a trois mois pour faire passer de l’université à mesure que les effectifs augmentent : entre 2009 des inégalités, les élèves des classes populaires étant moins bien repré-
les réformes. Au-delà, c’est la tyrannie du statu quo, et 2015, on a compté 280 000 étudiants de plus, quand 7 147 postes de sentés dans les filières sélectives qu’à l’université : elle est porteuse
le retour à la barbarie catégorielle du chacun pour titulaires ont été supprimés (1). Pour faire passer son projet, le gouver- d’un idéal de société méritocratique pure, fondée sur l’idée platonicienne
moi. (...) La réforme, c’est un cycle vertueux à effet nement a joué sur le refus du tirage au sort, pis-aller hérité du mandat d’un gouvernement des meilleurs. L’élargissement des publics scolaires
de cliquet. C’est-à-dire que chaque réforme qui est de M. François Hollande, qui n’avait pourtant concerné que 0,9 % des joue à plein dans ce processus. Les individus acceptent d’autant plus
bien perçue par l’opinion doit être immédiatement candidats à l’entrée à l’université en 2017 : la sélection au mérite n’est- les hiérarchies scolaires qu’ils ont baigné dedans durant leur forma-
suivie par une autre réforme. Cette deuxième annonce elle pas plus juste que le hasard ? tion (3). Ainsi, la scolarisation obligatoire et son extension à l’en-
a une double vertu, c’est qu’elle confère un statut
de légitimité ou de fait acquis à la première et elle La loi ORE réalise une promesse formulée par le président Emma-
peut servir éventuellement de leurre dans le débat. nuel Macron : « Nous ferons en sorte que l’on arrête de faire croire
(1) « La réforme de l’accès à l’université. Faits et chiffres », Syndicat national de l’ensei-
C’est exactement la stratégie que Sarkozy est en train à tout le monde que l’université est la solution pour tout le monde » gnement supérieur - Fédération syndicale unitaire (Snesup-FSU), Paris, février 2018.
de mettre en œuvre. (Le Point, 31 août 2017). Fondée sur deux volets, l’un relatif à l’ins- (2) Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron, Les Héritiers. Les étudiants et la culture,
Source : Serge Halimi, Le Grand Bond en arrière. tauration de critères de sélection à l’université, l’autre sur la réforme Éditions de Minuit, coll. « Le sens commun », Paris, 1964.
Comment l’ordre libéral s’est imposé au monde, Agone, (3) Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron, La Reproduction. Éléments d’une théorie
Marseille, 2012 (1re éd. : 2004). * Maîtresse de conférences en sociologie à l’université de Picardie-Jules Verne. du système d’enseignement, Éditions de Minuit, coll. « Le sens commun », 1970.

Les fonctionnaires,
(Suite de la première page.) Thorez – alors vice-président d’un conseil des ministres présidé par contraire une unification statutaire globale au niveau des garanties de
Georges Bidault – obtient que son projet soit discuté le 5 octobre à carrière prévues pour les fonctionnaires de l’État.
l’Assemblée. Il est adopté à l’unanimité, sans discussion générale, après
Et, ce faisant, fourbi les armes qui permettront de s’attaquer direc- seulement quatre heures de débat. Pour Thorez, la loi du 19 octobre 1946 Avant même l’arbitrage du premier ministre, Pierre Mauroy, j’inter-
tement aux statuts des personnels du secteur public, qui se situent dans constitue un premier pas vers la « libération » du fonctionnaire, « enfin vins à l’Assemblée nationale, le 27 juillet 1981, en faveur de la « mise
la filiation de celui élaboré au lendemain de la Libération, puis en 1983. considéré comme un homme et non comme un rouage impersonnel de en place pour les personnels locaux d’un statut calqué sur celui de la
En rappeler la genèse éclaire la situation présente. la machine administrative (3) ». fonction publique de l’État, c’est-à-dire sur le statut général des fonc-
tionnaires ». On pouvait craindre la coexistence de deux types de fonc-
L’histoire de la fonction publique française révèle deux lignes de Le statut alors créé ne concerne que les fonctionnaires de l’État, un tion publique : celle de l’État, fondée sur le système de la carrière, et
force : une conception autoritaire donnant la primauté au pouvoir hiérar- effectif de 1 105 000 agents, dont seulement 47 % sont titulaires. Il celle de la fonction publique territoriale, soumettant l’emploi aux aléas
chique, et une autre fondée sur la responsabilité du fonctionnaire, quelle instaure de nombreuses garanties en matière de rémunération, d’emploi, du métier, peu mobile et plus sensible aux pressions de toute nature. À
que soit sa place dans la hiérarchie – la conception du fonctionnaire- de carrière, de droit syndical, de protection sociale et de retraite. L’in- terme, la seconde pouvait l’emporter sur la première, au préjudice de
citoyen. Adopté en 1944, le programme du Conseil national de la Résis- novation la plus surprenante est la définition d’un « minimum vital » : la neutralité de l’administration, des garanties des fonctionnaires, de
tance (CNR) ne prévoyait pas de réforme spécifique dans ce domaine. « La somme en dessous de laquelle les besoins individuels et sociaux la mobilité des effectifs et de l’efficacité du service public. M. Olivier
Le général Charles de Gaulle souhaitait toutefois pouvoir s’appuyer sur de la personne humaine considérés comme élémentaires et incompres- Schrameck, alors conseiller technique de Gaston Defferre, radicalisera
une administration loyale et efficace. Sous l’impulsion de Michel sibles ne peuvent plus être satisfaits » (article 32, alinéa 3). Cette mesure plus tard ma position, écrivant à mon sujet : « Jacobin de tempérament
Debré (2), chargé d’une mission dans ce domaine, un premier train de constitue la base d’une disposition prévoyant qu’aucun traitement de et tout particulièrement méfiant à l’égard des tentations clientélistes
reformes est adopté par ordonnance le 9 octobre 1945. Elles donnent début de carrière ne soit inférieur à 120 % de ce minimum vital. Les des élus, il était résolu à n’accorder à l’autonomie des collectivités
naissance à l’École nationale d’administration (ENA), à la direction de agents des collectivités territoriales devront attendre la loi du locales que ce qui leur était constitutionnellement dû. » Après bien des
la fonction publique, aux corps interministériels des administrateurs 28 avril 1952 pour obtenir de nouvelles dispositions statutaires ; ceux péripéties, Mauroy arbitra en ce sens. « Ce compromis fut ainsi la traduc-
civils et des secrétaires administratifs, au conseil permanent paritaire des établissements hospitaliers, le décret-loi du 20 mai 1955. tion d’un rapport de forces », conclura M. Schrameck (4).
de l’administration civile ainsi qu’aux instituts d’études politiques (IEP).
Le statut unifié fut inauguré par la loi du 13 juillet 1983 relative aux
Nommé ministre d’État chargé de la fonction publique le Un statut qui a subi droits et obligations de tous les fonctionnaires, suivie de trois lois
21 novembre 1945, Maurice Thorez, secrétaire général du Parti commu- 225 modifications législatives concernant respectivement la fonction publique de l’État, la fonction
niste français (PCF), se heurte à plusieurs difficultés dans l’élaboration publique territoriale et la fonction publique hospitalière, caractérisant
d’un statut propre. À commencer par les réserves de la Fédération géné- en trente ans un système « à trois versants ». Le nouveau statut intégra des droits qui
rale des fonctionnaires (FGF-CGT), qui demeure campée sur sa reven- ne s’y trouvaient pas (droit de grève, liberté d’opinion, capacité de
dication d’un « contrat collectif », associant l’idée de statut à celle de Lors de l’avènement de la Ve République, l’ordonnance du négociation des organisations syndicales, garantie de mobilité, droit à
« carcan ». Jacques Pruja, l’un des dirigeants de la fédération, prendra 4 février 1959 abroge la loi du 19 octobre 1946, mais les dispositions la formation permanente, etc.) et étendit son champ d’application aux
toutefois le contre-pied de la position de son organisation, qu’il finira essentielles du statut sont conservées. À la suite du mouvement social agents territoriaux et hospitaliers. Après quelques hésitations de certaines
par convaincre. Par ailleurs, la Confédération générale du travail (CGT) de 1968, les fonctionnaires bénéficient des retombées des événements d’entre elles, les organisations syndicales soutinrent la réforme. Les
et la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC) – les (comme la reconnaissance de la section syndicale d’entreprise), avant associations d’élus se montrèrent réservées, voire hostiles, craignant
deux seuls syndicats de l’époque – divergent sur le mode de représen- que l’élection de François Mitterrand à la présidence de la République, que ce statut ne limite leurs prérogatives. Mais, au Parlement, l’oppo-
tation des syndicats. le 10 mai 1981, n’ouvre un nouveau chantier statutaire... sition se découragea vite.

Le premier projet de loi essuie de vives critiques, dont beaucoup Ayant fait de la décentralisation l’une de ses priorités, Mitterrand
s’articulent autour de la création d’un poste de secrétaire général de avait chargé son ministre de l’intérieur et de la décentralisation, le maire (2) Michel Debré inaugurera le poste de premier ministre prévu par la Constitution de la
Ve République, à la rédaction de laquelle il avait pris une part importante.
l’administration, suspectée de refléter une volonté de placer l’adminis- de Marseille Gaston Defferre, d’élaborer un projet de loi sur le sujet.
tration sous contrôle politique. Thorez transige sur ce point, mais tient J’occupais alors le poste de ministre de la fonction publique, et la ques- (3) Cité par René Bidouze, Les Fonctionnaires, sujets ou citoyens ? Le syndicalisme, des
origines à la scission de 1947-1948, Éditions sociales, coll. « Notre temps / Société », Paris,
bon sur le reste. Son entreprise se trouve encore contrariée par le rejet, tion des garanties statutaires à accorder aux personnels des collectivités 1979.
le 5 mai 1946, d’un premier projet de Constitution, qui contraint à de territoriales m’opposa rapidement à la logique de Defferre. Il envisageait (4) Olivier Schrameck, La Fonction publique territoriale, Dalloz, coll. « Connaissance
nouvelles élections constituantes. Après la formation du gouvernement, un simple renforcement des dispositions existantes ; je souhaitais au du droit », Paris, 1995.
DOSSlER SERVlCES PUBLlCS 11 LE MONDE diplomatique – AVRIL 2018

marché de l’anxiété
seignement secondaire auraient eu pour effet d’ac- Pour les personnels administratifs, la sélection
célérer, auprès d’un nombre de plus en plus large représente aussi une mission supplémentaire, et non
d’individus aspirant à un diplôme de l’enseignement des moindres. Dans tous les établissements sélectifs,
supérieur, l’adhésion et la croyance à cette forme des grandes écoles aux universités d’« excellence »
institutionnelle d’évaluation de soi et de compa- étrangères, le tri des candidatures occupe des dépar-
raison avec autrui (4). tements entiers, qui disposent de moyens importants
pour réceptionner les dossiers, les examiner, etc.
La familiarité avec ce type de recrutement « par les Certaines grandes écoles ont même récemment
capacités » fait écho à la méconnaissance de l’univer- ouvert des centres d’appels pour informer les
sité par les élites politiques, souvent passées par les familles des raisons d’un refus. Or, à ce jour, le
grandes écoles et par des filières sélectives élitistes : gouvernement ne s’est pas engagé à octroyer des
des trajectoires marquées par l’expérience du moyens à la hauteur de cette nouvelle tâche.
concours. Seuls dix des vingt-cinq ministres de l’édu-
cation nationale et de l’enseignement supérieur qui
se sont succédé entre 1958 et 2016 étaient diplômés Bientôt, les médias
d’une université, et tous avaient présenté (et réussi) établiront un palmarès
au moins un concours (5). Quant aux présidents de la
République, de Charles de Gaulle, formé à l’École des meilleures filières
spéciale militaire de Saint-Cyr, aux énarques Valéry
Giscard d’Estaing, Jacques Chirac, François Hollande Lors des discussions sur la loi ORE, de nombreux
et Emmanuel Macron, en passant par l’agrégé de étudiants désabusés ne se sentaient pas concernés,
lettres Georges Pompidou, le diplomé de l’École libre puisque déjà entrés à l’université. Mais la nécessité
WWW.ATELIER-COSTA.COM - GALERIE ART JINGLE, PARIS

des sciences politiques François Mitterrand et l’avocat d’une solidarité avec les lycéens n’est pas le seul
Nicolas Sarkozy, ils partagent tous l’expérience du argument à leur opposer. En renforçant la concur-
concours. L’absence de résistance au «plan étudiants» rence entre établissements pour attirer les meilleurs
apparaît comme le fruit de cette « société du élèves, Parcoursup transforme les élèves en
concours», qui a érigé l’expérience commune du clas- consommateurs obligés de comparer les offres de
sement en parangon démocratique, dans un contexte formation. Pour les aider dans ce choix difficile,
d’apologie permanente de la performance individuelle. les médias ne tarderont pas à établir des palmarès
des meilleures filières, comme ils le font déjà pour
Pour les bacheliers et leurs familles, la réforme les écoles de commerce, les écoles d’ingénieurs ou
ne se contente pas de fermer l’accès de droit à l’uni- les masters. Une batterie de critères épars (quel
versité : elle organise les conditions d’un marché taux de réussite en licence ? Quel taux d’encadre-
de l’anxiété. Les lycéens avaient jusqu’au 13 mars ment ?...) seront convertis en notes qui détermine-
dernier pour formuler leurs vœux d’affectation sur ront la valeur d’un établissement et, par extension,
la plate-forme virtuelle Parcoursup, ouverte fin FERNANDO COSTA. – « École », 2017 la valeur de ses diplômes. À n’en pas douter, d’an-
janvier. La phase de préparation des candidatures a ciens étudiants en pâtiront quand ils enverront leur
été vécue par de nombreuses familles comme une CV pour trouver un travail.
période de stress intense, à cause de l’inflation des démarches : pour Cela modifiera le sens même de leur métier, en les détournant des
le dépôt de chacun des dix vœux, il fallait proposer un curriculum tâches qui assurent ordinairement la réussite des élèves : le suivi, Le gouvernement de M. Édouard Philippe a bouleversé l’articu-
vitae (CV) et une lettre de motivation adaptés, en plus du dossier l’encadrement, la préparation des cours. Le décret d’application de lation entre enseignements secondaire et supérieur en un temps
scolaire rassemblant tous les bulletins. Sujet de nombreux films et la loi précise que les enseignants qui s’engageront dans les commis- record. Cette rapidité laisse augurer de nouvelles initiatives : réforme
romans d’apprentissage, l’angoisse précédant le passage dans l’en- sions seront tenus de classer les dossiers, excluant de fait la possibilité de la licence, augmentation des frais d’inscription, modification du
seignement supérieur n’a rien de nouveau. Mais, désormais, elle s’im- de les admettre tous sans les trier. statut des enseignants-chercheurs. De ce point de vue, le « plan
pose comme un passage obligé pour tous, quelle que soit la filière étudiants » fait de l’université le laboratoire des réformes à venir
choisie. Un marché ad hoc est déjà apparu pour aider les familles à Ces changements affecteront également les enseignants du secon- dans la fonction publique.
atténuer ce sentiment désagréable. Moyennant 560 euros, la société daire, qui doivent émettre un avis sur chacun des dix projets d’orien-
Tonavenir.net propose une « formule sérénité », qui comprend des tation des lycéens, transformant les conseils de classe en précomités ANNABELLE ALLOUCH.
conseils d’orientation, une aide à l’écriture de lettres de motivation, de sélection pour l’université. Par ailleurs, tout cela ne manquera pas
et même la gestion du dépôt des vœux sur la plate-forme... d’entretenir les inégalités entre les établissements : pour une même
note et une même orientation, un avis émanant d’un lycée prestigieux (4) Sur cette hypothèse, cf. La Société du concours. L’empire des classements scolaires,
Seuil, coll. « La République des idées », Paris, 2017.
La réforme aura également des conséquences immédiates sur les de centre-ville pourra être interprété différemment d’un autre, prove-
(5) Christophe Charle, « Élites politiques et enseignement supérieur. Sociologie
personnels (enseignants-chercheurs, vacataires...), qui se voient nant d’un établissement plus populaire, situé en milieu rural ou à la historique d’un divorce et d’un échec (1968-2012) », « La France et ses élites », Pouvoirs,
chargés d’une nouvelle mission : le tri des dossiers de candidature. périphérie d’une grande ville. no 161, Seuil, 2017.

Lire aussi sur notre site :


« Ordonnances SNCF : l’occasion »,

voilà l’ennemi
par Frédéric Lordon (20 mars 2018),
https://blog.mondediplo.net

Au départ, François Mitterrand ne s’intéressait guère à ces questions. « contrat de droit privé négocié de gré à gré », mais forcé d’y renoncer 89 agents publics pour 1 000 habitants, loin derrière les pays scan-
Il était beaucoup plus vigilant concernant les réformes administratives, face à la crise financière de 2008, l’opinion reconnaissant que la France dinaves, derrière le Canada et juste devant le Royaume-Uni (7). Ce
craignant sans doute qu’on lui reproche de laisser un ministre commu- disposait d’un précieux atout anticrise dans l’existence d’un important n’est ni l’ampleur des effectifs ni leur évolution qui distinguent la
niste s’intéresser de trop près à l’appareil d’État. Dès la composition secteur public, efficace « amortisseur social ». France des autres pays, mais le fait que les agents y sont protégés
du gouvernement et ma nomination, il n’avait accepté qu’avec réserve par la loi, dans le cadre d’un statut regardé comme la condition d’une
que les attributions du ministre de la fonction publique soient étendues Les attaques frontales ayant échoué, s’est développée une stratégie administration neutre et intègre.
aux réformes administratives. Il multiplia ensuite les objections à nos plus sournoise : d’une part, l’expansion du paradigme de l’entreprise
propositions en la matière. Il ne pouvait cependant manquer de douter privée dans le service public sous la forme du new public management Les libéraux ont cru pouvoir annoncer la victoire définitive de leur
des réformes en cours après son « tournant libéral » de 1983. M. Jacques (« nouvelle gestion publique ») ; d’autre part, un « mitage » du statut : doctrine, la fin de l’histoire, et consacrer l’horizon indépassable d’un
Fournier, alors secrétaire général du gouvernement, le raconte : « Le 225 modifications législatives en trente ans, la plupart des dénatura- capitalisme hégémonique sur la planète. En ce début de XXIe siècle,
président s’interrogea à haute voix, le 29 mai 1985, sur l’utilité de tions, démontrant, malgré tout, à la fois sa solidité et son adaptabilité. le monde tel qu’il est dévoile leur erreur. Comme sous l’effet d’une
l’ensemble législatif concernant le statut de la fonction publique. (...) nécessité, une forme de socialisation objective se développe, quand
Passait ce jour-là en conseil des ministres le projet de loi sur la fonction La conception française du service public et la traduction juridique bien même elle s’exprime dans des contextes capitalistes. Dans une
publique hospitalière, dernier volet de cet ensemble. Le commentaire qu’en donne le statut général des fonctionnaires expriment une logique crise qu’Edgar Morin analyse comme une « métamorphose (8) », des
de Mitterrand est en demi-teinte : “L’adoption de ce texte s’inscrit inacceptable aux yeux d’oligarchies qui s’efforcent de faire ruisseler valeurs universelles émergent et s’affirment : les droits humains, la
dans la logique de ce que nous avons fait. À mon sens, ce n’est pas ce leur idéologie libérale dans la société. Y compris lorsqu’elle se voit protection de l’écosystème mondial, l’accès aux ressources naturelles
que nous avons fait de mieux.” Il évoque une “rigidité qui peut devenir disqualifiée sur le plan théorique et contredite par le mouvement indispensables, le droit au développement, la mobilité des personnes,
insupportable” et des “solutions discutables”. “On ne peut plus recruter du monde. l’égalité entre les hommes et les femmes, le devoir d’hospitalité, la
un fossoyeur dans une commune sans procéder à un concours.” “Il est sécurité. D’autres sont en gestation, qui exacerbent les contradictions.
vrai que j’ai présidé moi-même à l’élaboration de ces lois. Peut-être La mondialisation n’est pas seulement celle du capital ; elle touche
n’ai-je pas été suffisamment informé. Tout ceci charge l’administration La socialisation toutes les formes d’échange et de formation de la citoyenneté : révo-
et conduit à la paralysie de l’État. Il reste que c’est la quatrième et la des financements lution informationnelle, coopérations administratives et scientifiques,
dernière partie d’un ensemble. Je ne suis pas sûr, en définitive, que ces conventions internationales, floraison de créations culturelles. Bref,
lois aient longue vie” (5). » C’était il y a trente-trois ans... apparaît irréversible ce siècle sera peut-être celui des interdépendances, des interconnexions,
des coopérations, des solidarités, toutes formules qui se condensent
La séquence libérale étant ouverte, on aurait tort de s’étonner de « On empêchera plutôt la Terre de tourner que l’homme de se socia- en France dans le concept de service public. On ne s’en rend peut-être
l’obstination des partisans de la marchandisation de la vie publique et liser », aurait déclaré Pierre Teilhard de Chardin (1881-1955), paléon- pas compte tous les jours en écoutant M. Macron, mais, contrairement
du détricotage des statuts législatifs ou réglementaires (et tout spécia- tologue et jésuite, homme de science et prophète (6). Il n’est au pouvoir aux espoirs et aux proclamations des thuriféraires du libéralisme, le
lement du statut général des fonctionnaires), soit sous la forme d’of- d’aucun gouvernement d’inverser des tendances lourdes qui portent XXIe siècle pourrait annoncer l’âge d’or du service public (9)...
fensives brutales, soit par l’action de transformations souterraines plus l’évolution des sociétés. Depuis la fin du Moyen Âge, on assiste à une
insidieuses. Ainsi, la loi Galland du 13 juillet 1987 (sous le gouver- sécularisation du pouvoir politique qui s’accompagne d’une autono- A NICET L E P ORS .
nement de M. Jacques Chirac) changeait pour le symbole les corps misation de l’appareil d’État et d’une expansion administrative
des fonctionnaires territoriaux en cadres et rétablissait le système dit constante. La socialisation des financements répondant à des besoins
des « reçus-collés », soit la substitution, à l’issue d’un concours, de la fondamentaux apparaît irréversible : en France, les prélèvements obli- (5) Jacques Fournier, Itinéraire d’un fonctionnaire engagé, Dalloz, 2008.
liste des candidats admis par ordre alphabétique à la liste présentée gatoires ne dépassaient pas 15 % du produit intérieur brut (PIB) avant (6) Cité par Gérard Donnadieu, Comprendre Teilhard de Chardin, Saint-Léger Productions,
par ordre du mérite dans la fonction publique territoriale. Elle nuisait la première guerre mondiale ; ils s’élèvent désormais à 45 %. Il n’y Chouzé-sur-Loire, 2013.
à la comparabilité des fonctions publiques et, par là, à la mobilité des avait pas plus de 200 000 agents de l’État au début du XXe siècle ; le (7) Flore Deschard et Marie-Françoise Le Guilly, « Tableau de bord de l’emploi public.
fonctionnaires, que le statut a érigée au rang de « garantie fondamen- secteur public (administrations, entreprises, organismes publics) Situation de la France et comparaisons internationales», France Stratégie, Paris, décembre 2017,
www.strategie.gouv.fr
tale » (article 14 du titre Ier du statut). Mais aussi : faux pas du Conseil approche les sept millions de salariés en 2018.
d’État préconisant dans son rapport annuel de 2003 de faire du contrat (8) « Edgar Morin : “L’idée de métamorphose dit qu’au fond tout doit changer” »,
L’Humanité, Saint-Denis, 19 juillet 2013. Dans le même esprit : Anicet Le Pors, Pendant
une « source autonome de droit de la fonction publique ». Proclamation Pour autant, la France n’est pas « suradministrée ». Elle se situe la mue le serpent est aveugle. Chronique d’une différence, Albin Michel, Paris, 1993.
imprudente de M. Nicolas Sarkozy appelant en septembre 2007 à une au contraire dans le haut de la moyenne des pays développés, comme (9) Gérard Aschieri et Anicet Le Pors, La Fonction publique du XXIe siècle, Éditions de
« révolution culturelle » et déclarant son intention de promouvoir le l’a démontré une récente étude de France Stratégie : on y compte l’Atelier, Ivry-sur-Seine, 2015.
AVRIL 2018 – LE MONDE diplomatique
12 DOSSlER SERVlCES PUBLlCS

Il paraît que les petites lignes


Opposer usagers et salariés des chemins
de fer n’a guère de sens quand tous vivent
la dégradation du service au nom
d’un désengagement public que le gouvernement
FERNANDO COSTA. – «Attention au train», 2015
veut renforcer. Et que penser des proclamations
sur la sauvegarde du climat quand on torpille
« Pas concernés » le rail en faveur de la route ?
« La grosse ficelle, c’est d’avoir dit que la fin du

WWW.ATELIER-COSTA.COM - GALERIE ART JINGLE, PARIS


statut ne s’appliquera qu’aux nouveaux embauchés.
Les dirigeants de la CGT [Confédération générale
du travail] savent qu’ils ne pourront pas justifier de
bloquer le pays, alors que le statut des cheminots PAR BENOÎT DUTEURTRE *
actuellement en poste ne sera pas remis en cause. »
D’après Le Canard enchaîné (7 mars 2018), qui
rapporte ce propos de M. Édouard Philippe, le premier
ministre savoure son calcul : les cheminots en poste
n’étant « pas concernés », ils n’auraient aucune raison
I L PARAÎT que les petites lignes de chemin de fer coûtent trop cher. Celle
que je fréquente le plus régulièrement, entre Nancy et Saint-Dié-des-
de faire grève. L’argument gouvernemental, déjà Vosges, a pourtant subi toutes les économies possibles. Je ne parle pas
avancé lors de la déréglementation de France Télécom, seulement des trains poubelles (ces vieilles rames rouillées et taguées)
trouve instantanément des relais enthousiastes. « Mais qu’on nous avait imposés pendant quelques années, faute de mieux. Ils
vous n’êtes pas menacé, puisque ce sera pour les futurs se sont vus remplacés, depuis, par les navettes Bombardier, qui ont encore
embauchés », rétorque à un délégué Solidaires, le goût du neuf, même si elles font un peu camelote avec leurs éléments
unitaires, démocratiques (SUD) l’éditorialiste plastifiés qui claquent pendant le trajet et leur accoudoir unique à partager FERNANDO COSTA. – « Voyages en famille », 2017
Éric Brunet – auteur d’Être riche, un tabou français entre deux sièges... Mais, pendant ce temps, les baisses de coût ont conti-
(« Radio Brunet », RMC, 14 mars). « Le rapport prévoit nué : de nombreux trains ont été supprimés hors des heures de pointe et
le maintien du statut pour tous les agents actuellement remplacés par des autocars qui mettent deux heures au lieu d’une pour suppose, du moins, en observant cette continuelle réduction du service
en poste ! Donc quel est le problème ? », fulmine accomplir le même trajet; puis les contrôleurs ont disparu dans une partie qui conduit une partie des usagers à se replier sur le transport routier.
le présentateur Pascal Praud sur CNews (20 février). des rames, si bien qu’on se retrouve abandonné en cas de problème sur Or cela ne suffit pas. Après tant de dégradations, le rapport Spinetta (1)
la ligne, ce qui est fréquent. Pas de précision, pas d’information. On nous informe aujourd’hui que le fonctionnement réduit des petites
Une vision du monde étaye ce raisonnement. arrive quand on arrive. Et les attentes sont parfois longues. Autrefois, les lignes coûte encore trop cher, et qu’il va falloir trancher dans le vif.
Pour le gouvernement et ses caudataires, on ne peut services techniques intervenaient immédiatement. Aujourd’hui, pendant
se mobiliser que pour défendre ses intérêts immédiats. que nous patientons en pleine voie, toute décision doit remonter dans les
Fixer des objectifs plus larges, marquer sa solidarité, Hors des villes,
étages de la compagnie et de la région qui finance.
tels furent pourtant les fondements des grands
mouvements émancipateurs. André Malraux des gares monumentales
Comme, en outre, la SNCF ne se donne plus la peine d’articuler les
l’explique dans son célèbre discours d’hommage
lignes secondaires avec son réseau TGV, on rate la correspondance si entourées d’immenses parkings
à Jean Moulin (19 décembre 1964) : « Le sentiment
profond, organique, millénaire, qui a pris depuis son le train arrive en retard, et tant pis pour nous. En cette époque de
accent légendaire, voici comment je l’ai rencontré. connexions, les mondes ferroviaires ont oublié l’interconnexion. C’est
Dans un village de Corrèze, les Allemands avaient tué pourquoi, sans doute, les annonces diffusées dans les voitures nous Quant à moi, devant ce raisonnement censé inspirer les hommes qui
des combattants du maquis, et donné ordre au maire rappellent avec une telle insistance que nous ne sommes pas les usagers nous gouvernent à l’heure de l’ultime réforme, je suis frappé d’abord
de les faire enterrer en secret, à l’aube. Il est d’usage d’un service global, mais les clients de diverses marques : la marque par une étonnante contradiction : voici vingt bonnes années, en effet,
dans cette région que chaque femme assiste aux ultramoderne TGV rayonne sous d’autres cieux que la marque Intercités que les élus de la nation, soutenus par les médias unanimes, n’ont pas
obsèques de tout mort de son village en se tenant sur et son réseau délabré, où les raccommodages urgents provoquent d’in- de mots assez fervents pour affirmer leur engagement écologique et
la tombe de sa propre famille. Nul ne connaissait ces cessants ralentissements, où les pannes de locomotive compromettent leur foi dans le développement durable. Du Grenelle de l’environnement
morts, qui étaient des Alsaciens. Quand ils les départs, tandis que les vaillants trains Corail tiennent encore le coup à la COP21, tous ont pieusement approuvé certaines recommandations,
atteignirent le cimetière, portés par nos paysans sous dans la catastrophe (et nous font regretter, malgré leur piteux état, ce comme la nécessité de favoriser le train face à la voiture individuelle,
la garde menaçante des mitraillettes allemandes, proche passé où les trains étaient plus spacieux et assuraient un voyage d’assurer le maillage du territoire et de développer le fret ferroviaire
la nuit qui se retirait comme la mer laissa paraître rapide, pratique et confortable – y compris en seconde classe). pour contenir le trafic de poids lourds. Mais voici également vingt ans
les femmes noires de Corrèze, immobiles du haut en que le réseau ferroviaire se transforme à l’inverse de ces directives,
bas de la montagne, et attendant en silence, chacune Certaines lignes Intercités se voient aujourd’hui menacées, en parti- comme si les proclamations vertueuses et le système économique étaient
sur la tombe des siens, l’ensevelissement des morts culier les dessertes transversales jugées trop peu rentables – ce qui ne simplement incompatibles. D’un côté, on communique sur la nécessité
français. Ce sentiment qui appelle la légende, sans manque pas d’étonner dans une ère de supposée décentralisation où il de transports responsables ; de l’autre, on laisse la SNCF se préparer à
lequel la Résistance n’eût jamais existé – et qui nous faudra bientôt passer par Paris pour se rendre de Lyon à Bordeaux. La la concurrence et agir comme une entreprise pressée de resserrer ses
réunit aujourd’hui –, c’est peut-être simplement réforme annoncée vise surtout la marque TER (Transport express coûts, quitte à supprimer les liaisons qui assurent le fameux maillage.
l’accent invincible de la fraternité. Comment régional), cette version locale et à bas coût du transport ferroviaire, Le président Emmanuel Macron nomme M. Nicolas Hulot ministre
organiser cette fraternité pour en faire un combat ? » péniblement supportée par la compagnie, qui n’en veut plus. On le
La question n’a pas pris une ride.
* Écrivain, auteur notamment de La Nostalgie des buffets de gare, Payot & Rivages, (1) Jean-Cyril Spinetta, « L’avenir du transport ferroviaire », rapport remis au premier
P. R. Paris, 2015. ministre Édouard Philippe le 15 février 2018.

De Saint-Just à Macron, variations


Face à l’expansion provoquée par la « supermonarchie administra- En dépit d’un tel unanimisme, aucune politique de réduction d’ef-
Depuis deux siècles, des dirigeants tive » napoléonienne (3), un concept est né de la critique du nombre fectifs n’est mise en œuvre avant la fin de la première guerre
de toutes tendances politiques ont réclamé des agents de l’État : le « fonctionnarisme ». En 1872, il fait son entrée mondiale. Au printemps 1920, après quatre années de conflit et d’ex-
à part entière dans le huitième tome du Grand Dictionnaire universel tension inédite des attributions de l’État, le ministre des finances
la diminution du nombre d’agents de l’État. du XIXe siècle de Pierre Larousse et renvoie alors à un « système fondé annonce à la Chambre que « le problème financier dans son
Pour des raisons parfois diamétralement sur l’existence d’un grand nombre de fonctionnaires », une « manie ensemble » exige une « compression énergique des dépenses » et la
des emplois publics » constituant un « fléau social ». Là encore, suppression de « tout service inutile » (6). De multiples politiques
opposées. Larousse n’est pas animé par un souci d’économie. Farouche républi- allant dans ce sens sont menées dans l’entre-deux-guerres, sans que
cain, il fait remonter la naissance du mal à la monarchie et assigne la le volume des effectifs publics retrouve son niveau de 1913. Surtout,
responsabilité de son développement à l’Empire : « De 1789 à 1800, l’avènement du régime de Vichy provoque une nouvelle accélération
PAR ÉMILIEN RUIZ * il y avait eu en France des citoyens, écrit-il. À partir de l’an 1800, il dans le développement des interventions – de l’étatisation des polices

E
n’y eut plus que des fonctionnaires et des administrés », les premiers municipales à la création du ministère de la production indus-
composant une véritable « armée du despotisme ». trielle – et du nombre des agents publics.
N DÉCLARANT vouloir supprimer 120 000 postes de fonctionnaires
en cinq ans, M. Emmanuel Macron ne donne guère dans l’originalité. Au lendemain de la Libération, la dénonciation du nombre de fonc-
La dénonciation du poids de l’État et du nombre de ses employés est Les budgétivores tionnaires suscite à nouveau un consensus très large, des communistes
depuis plus de deux siècles un leitmotiv repris, selon les périodes, par brocardés dans « Le Grelot » aux nostalgiques de Vichy. Les premiers voient dans les compressions
des acteurs dont les convictions traversent tout le spectre politique. Si une manière de poursuivre l’épuration par d’autres moyens. En
cette diversité peut aujourd’hui paraître étonnante, elle s’explique aisé- décembre 1947, alors que les ministres communistes en ont été exclus
ment : davantage que leur nombre, c’est souvent ce que les fonctionnaires sept mois plus tôt, Jacques Duclos continue de soutenir les politiques
symbolisent qui est critiqué. Sous la IIIe République (1875-1940), les plaintes contre le nombre de réduction d’effectifs menées par le gouvernement. Lors d’un débat
de fonctionnaires prennent la forme de la métaphore des budgétivores. à l’Assemblée nationale, le dirigeant communiste réclame même « du
De la Révolution française jusqu’au milieu du XIXe siècle, la dénon- Dans le journal satirique Le Grelot, le caricaturiste Alfred Le Petit spectaculaire (7) ». De fait, au moins jusqu’en 1948, les politiques
ciation de l’État et de son administration repose principalement sur une les représente sous la forme de bonapartistes, de militaires et de curés
mise en cause du pouvoir politique des bureaux et de l’influence excessive dépouillant la République (4). Au service d’une critique de l’admi-
de l’administration, sous une appellation forgée par l’économiste physio- nistration, la dénonciation du fonctionnarisme relève alors d’un appel
crate Vincent de Gournay au milieu du XVIIIe siècle : la «bureaucratie». à une épuration indispensable à la bonne marche de la République. (1) Saint-Just, Œuvres complètes, Gallimard, coll. « Folio histoire », Paris, 2004.
En 1793, Louis Antoine Saint-Just considère ainsi que «tous ceux qu’em- Or, au même moment, à l’autre bout du spectre politique, c’est juste- (2) Pierre Rosanvallon, L’État en France de 1789 à nos jours, Seuil, coll. « L’univers
ploie le gouvernement sont paresseux » et qu’il est nécessaire de « dimi- ment à ce régime que le vicomte Georges d’Avenel attribue la respon- historique », Paris, 1990.
nuer partout le nombre des agents» (1). Son objectif n’est pas budgétaire, sabilité du fonctionnarisme. Il écrit dans La Revue des deux mondes : (3) Pierre Legendre, Trésor historique de l’État en France. L’administration classique,
Fayard, coll. « Les savoirs », Paris, 1992.
mais politique. Il s’agit alors de dénoncer la « constitution des bureaux « Dire que la société doit l’école primaire gratuite à toutes les intel-
(4) Par exemple : Le Grelot, Paris, 25 janvier 1880.
en pouvoir autonome », le « risque de confiscation du pouvoir étatique » ligences est un paradoxe égal, sinon supérieur, à celui qui consisterait
(5) Georges d’Avenel, « L’extension du fonctionnarisme depuis 1870 », La Revue des
par l’administration, celle-ci étant perçue comme « susceptible de faire à dire qu’elle doit le potage gratuit à tous les estomacs. » Il veut dire deux mondes, t. 86, Paris, mars-avril 1888.
obstacle au gouvernement direct de la volonté générale » (2). par là que la multiplication des agents de l’État témoigne de (6) Séance du 29 mars 1920, « Débats parlementaires », Journal officiel, Paris,
l’incapacité de la République à tenir ses promesses de gouvernement 30 mars 1920.
* Maître de conférences en histoire contemporaine et humanités numériques à l’université « bon marché » (5), tout en questionnant le périmètre de l’intervention (7) Première séance du 19 décembre 1947, « Débats parlementaires », Journal officiel,
de Lille et chercheur à l’Institut de recherches historiques du Septentrion (Irhis). publique. 20 décembre 1947.
DOSSlER SERVlCES PUBLlCS 13 LE MONDE diplomatique – AVRIL 2018

de chemin de fer coûtent trop cher


d’État pour montrer sa conscience des problèmes climatiques ; pourtant, encombrées et polluées. Le train est devenu cet avion sur pattes reliant aux organismes génétiquement modifiés en passant par la circulation à
deux ans plus tôt, le ministre Macron, visiblement peu sensible à la quelques points à forte densité de population, à charge pour chacun de Paris –, mais ne se montrent guère audibles sur le terrain ferroviaire.
spécificité du train, déréglementait le transport par autocar qui fragilise se débrouiller ensuite. Étrange paradoxe, qui n’empêche pas les autorités Quant à la volonté affirmée par le premier ministre de raisonner au cas
encore le réseau secondaire – sans que la presse, si attentive aux ques- de continuer à brandir les notions de service public, de développement par cas, sans abandonner les fameux territoires, elle ne semble guère en
tions écologiques, y discerne autre chose qu’une mesure pour l’emploi durable et de désenclavement territorial. mesure de freiner ce mouvement irrésistible qui conduit à la diminution
et pour la baisse des prix. On fait du marketing sur les avantages du et à la détérioration du service (on en sait quelque chose en sa ville
rail (plus confortable, plus ponctuel, moins polluant, sillonnant de jolis Dans une société où tant de modèles sont, plus ou moins consciemment, du Havre, dont la desserte n’a cessé de se dégrader depuis vingt ans).
paysages) ; mais ceux-là mêmes qui président aux destinées de la SNCF importés des États-Unis, on peut se demander si cette évolution n’est pas C’est pourquoi tant d’anciens usagers, traités en clients de troisième caté-
ont les yeux tournés vers le ciel et le modèle aérien – tel son président l’application, à l’échelle européenne, d’une façon de penser nord-améri- gorie, se retournent vers la voiture... aggravant la baisse du nombre de
Guillaume Pepy déclarant au Figaro Magazine que son cadeau préféré caine. Car, aux États-Unis, l’éloignement des grandes agglomérations passagers qui permet de juger ces lignes périmées !
consiste à « offrir des billets d’avion » (12 juillet 2013). peut justifier, à la rigueur, la desserte du territoire par quelques grandes
lignes aériennes ou ferroviaires, complétées par des autobus et des voitures Une réelle volonté politique pourrait inspirer d’autres évolutions : le
Symptomatique, en ce sens, fut la décision de confier le rapport sur de location. En Europe, la proximité des pays, des villes, des régions, et maintien et l’encouragement dans tout le pays d’un transport ferroviaire
« l’avenir du transport ferroviaire » à M. Jean-Cyril Spinetta, ancien la densité du réseau ferroviaire hérité du XIXe siècle invitent à une concep- de proximité, accessible à toute heure et sans réservation ; mais aussi le
patron... d’Air France - KLM. Un tel choix s’inscrit dans la logique tion différente du transport public, fondée sur le voisinage, la régularité, développement du fret, à l’image de ce qui se fait aujourd’hui en
d’une évolution amorcée dès les années 1990, quand les chemins de la ponctualité et la simplicité d’accès. Or, tout en proclamant cette néces- Suisse – tandis que la France voit transiter les poids lourds de l’Europe
fer français ont adopté le système de billetterie Socrate (acronyme de sité pour les grandes métropoles – ce qui suppose un rattrapage consi- entière. Paradoxe ultime : nos gouvernants si prompts à invoquer des
« système offrant à la clientèle des réservations d’affaires et de tourisme dérable après des années d’abandon des trains de banlieue –, le rapport modèles étrangers, notamment le modèle allemand, quand il s’agit de
en Europe »), acheté à la compagnie American Airlines pour servir de Spinetta la rejette pour la majeure partie du territoire. Définissant le train réduire les prestations sociales, ne semblent pas avoir remarqué que la
socle au développement du TGV. Depuis, le service public n’a cessé comme un « transport de masse », soumis aux lois du flux tendu et de Deutsche Bahn, équivalent allemand de la SNCF, vient d’adopter des
de s’aligner sur le fonctionnement des compagnies aériennes, avec l’entassement maximal, il invite à supprimer quantité de liaisons régio- mesures contraires à celles qu’on prône ici : plan de modernisation du
leurs réservations obligatoires et leurs prix de billets fluctuant selon la nales, sous prétexte que les trains de campagne ne sont pas assez remplis réseau, fermeture de la filiale bus pour recentrer l’entreprise sur ses lignes
demande – contre la notion de transport régulier, facilement accessible, et que les petites lignes non électrifiées pollueraient autant que l’autocar. de train et relance du fret ferroviaire.
et contre l’ancienne tarification unique au kilomètre qui soulignait l’as-
À Saint-Dié, les entrepôts de marchandises sont à l’abandon. Devant
Dans la cité du premier la gare, où le buffet a fermé depuis longtemps, des autobus attendent
ministre, la desserte ferroviaire les clients aux heures des trains supprimés. Ils rejoindront sur les routes
ce flux ininterrompu de voitures et de camions à vitesse réduite qui a
n’a cessé de se dégrader éloigné la sous-préfecture vosgienne des grandes villes voisines. À
bien considérer tout cela, il semble que les pouvoirs publics français
La comparaison du rail et de la route ne se limite pourtant pas et la SNCF elle-même (avec ses filiales de poids lourds et d’autocars)
à cette question. Car les autocars, plus lents et moins ponctuels aient fait depuis longtemps le choix des nuisances routières au détriment
que les trains, aggravent l’engorgement routier et toutes les des avantages du rail.
nuisances qui en découlent. Le rail, au contraire, offre un itinéraire
rapide et fiable, mais aussi un moyen de transport propice au B ENOÎT D UTEURTRE .
travail comme au repos. On peut y manger, s’y dégourdir, y lire
sans la gêne des tournants et des changements de vitesse. Il permet
aux écoliers de gagner leur lycée ou de rentrer chez eux (j’en vois
WWW.ATELIER-COSTA.COM - GALERIE ART JINGLE, PARIS

beaucoup dans la montagne vosgienne, entre Saint-Dié et Sélestat,


ligne menacée s’il en est). Et, pour peu que le réseau soit digne
de ce nom et suffisamment bien desservi (pas seulement aux
heures de pointe), les adultes peuvent se passer de voiture en cette
époque officiellement soucieuse de lutter contre la circulation.
Ces avantages considérables font du train le mode de transport
civilisé par excellence et non un archaïsme soumis aux seules lois
de la comptabilité analytique.

Voilà pourquoi les hommes d’État, qui, n’en doutons pas, sont
attachés à l’avenir de l’humanité, promettent de s’y consacrer au
cours de grand-messes politico-écologiques. Sauf que leur volonté
d’étendre les normes commerciales européennes et mondiales
contredit cette profession de foi. La théologie du libre marché et FERNANDO COSTA. – « La Poste », 2013
FERNANDO COSTA. – « IIII Heures », 2017
de la rentabilité absolue s’oppose à la notion même de service public
censé offrir partout – qu’il s’agisse de trains ou d’hôpitaux – des
pect universel du service. Aujourd’hui, la transformation s’accélère à
la faveur des mesures de sécurité qui imposent un contrôle à l’entrée
infrastructures de qualité financées par la collectivité. Pris dans ces contra-
dictions, les élus n’ont d’autre issue que la rhétorique du « en même
Enthousiasme
de certains trains, en attendant la facturation des bagages. Autre signe temps » : la protection de la planète et le développement des autocars ; « La privatisation de sociétés publiques contribue à
de cette mutation : on a vu pousser hors des villes des gares monumen- le développement des transports publics et la soumission aux impératifs la réduction de la dette publique, ainsi qu’à la réduction
tales entourées d’immenses parkings, sur le modèle des aéroports. Ces de rentabilité ; les grandes missions proclamées par l’État et l’abandon des subventions, des autres transferts et des garanties
nouveaux terminaux, comme Aix-en-Provence TGV, étant dépourvus de ces missions aux régions selon les humeurs de leurs présidents. Même d’État. Elle permet d’améliorer l’efficacité des sociétés
de liaisons avec le réseau secondaire, le voyageur doit prendre un bus les écologistes, qui devraient apparaître en première ligne, se polarisent et, plus généralement, la compétitivité de l’économie
ou une voiture pour arriver à destination par des bretelles routières davantage sur quelques combats symboliques – des centrales nucléaires dans son ensemble, tout en attirant les investissements
directs étrangers. »
Commission européenne,
Bruxelles, 30 octobre 2012

sur un même thème Doutes


« Lorsque les partenariats public-privé (PPP) condui-
sent à transformer des emprunts publics en emprunts
privés, les coûts de financement tendent à augmenter.
d’économies sont censées affecter prioritairement les agents recrutés Plus près de nous, entre 2007 et 2012, la politique de non-rempla- Le point essentiel est donc de déterminer si les PPP
dans les « organismes parasitaires nés depuis Vichy (8) », et épargner cement d’un départ à la retraite sur deux a produit des effets compa- génèrent des gains en matière d’efficacité qui compen-
les personnels touchés par les politiques d’exclusion de l’État français rables. Avant son élection, M. Nicolas Sarkozy avait promis de sent cette hausse des coûts de financement. (...) La
et réintégrés depuis (9). supprimer jusqu’à un million de postes, arguant qu’ainsi l’État serait plupart des avocats des PPP s’appuient sur l’idée selon
plus efficace et moins coûteux. D’après les rapports annuels sur l’état laquelle le secteur privé serait plus efficace. Bien que
De leur côté, les nostalgiques du pétainisme dénoncent également de la fonction publique, ce sont finalement 94 000 équivalents temps la littérature scientifique soit abondante pour étayer
la croissance des effectifs publics depuis la Libération, en visant plein qui ont disparu (et non 150 000, comme ses promoteurs aiment cette idée, la théorie demeure ambiguë, et les preuves
notamment les entreprises nationalisées et la création de la Sécurité à le soutenir). Or le bilan dressé par les grandes inspections de l’État empiriques lacunaires. (...) On ne peut donc pas conclure
sociale. En 1949, dans les colonnes d’une revue d’extrême droite à montre que cette politique a moins permis d’économiser qu’elle n’a que les PPP soient plus efficaces que les investissements
laquelle il collabore régulièrement, Pierre-Étienne Flandin, éphémère désorganisé les services. « À missions constantes, des économies signi- publics ou les services pilotés par l’État. »
président du conseil en 1934, puis ministre du régime de Vichy, affirme ficatives ne peuvent être attendues, sur le seul fonctionnement de
Fonds monétaire international (FMI),
ainsi que le nombre des fonctionnaires, les « rois du système », n’a l’État », concluent-elles en 2012 (13). Washington, DC, 12 mars 2004
« cessé de croître ». « Ce développement monstrueux est la manifes-
tation du processus morbide qui envahit l’organisme économique
français et dont le terme ne peut être que la mort progressive de la
Alors que les promesses de réduction des effectifs s’étaient multi-
pliées, l’efficacité budgétaire des mesures adoptées dans les
Pédagogie
machine envahie par la rouille », écrit-il (10). années 1990 et 2000 est loin d’être flagrante. Pourtant, dans les « L’exécutif doit encore convaincre les Français sur
discours parlementaires et gouvernementaux, tout se passe comme les privatisations », déplorait le 20 mars 2018 le journal
si l’argument du « trop de fonctionnaires » était totalement déconnecté Les Échos, propriété de M. Bernard Arnault, quatrième
Des mesures « un peu brutales de la question du périmètre des services publics. Témoignant para- fortune mondiale.
et simplistes » doxalement de la légitimité acquise par le développement de l’État, Alors que le gouvernement de M. Édouard Philippe
les pourfendeurs du fonctionnarisme du XXIe siècle minimisent systé- s’apprête à renouer avec la vente d’entreprises publiques,
matiquement les conséquences proprement politiques des économies une enquête commandée par le quotidien économique
qu’ils préconisent. constatait que « les Français restent très attachés (à
Le consensus qui règne au sortir de la seconde guerre mondiale 65 %) à la prise de participations de l’État dans les
entraîne ainsi d’importantes réductions d’effectifs. L’application des ÉMILIEN RUIZ. entreprises », un sentiment « partagé par tout l’échiquier
mesures préconisées par les commissions de la « hache », puis de la politique, des électeurs de Jean-Luc Mélenchon (à 75 %)
« guillotine », afin de supprimer au moins 150 000 postes entre 1946 (8) Séance du 15 février 1946. « Débats de l’Assemblée nationale constituante », Journal à ceux d’Emmanuel Macron (71 %), et même parmi ceux
et 1949 conduit à des compressions réelles situées entre un peu plus officiel, 16 février 1946. plus libéraux de François Fillon (à 58 %) ».
de 63 000 (selon le ministère des finances) et un peu moins de (9) Circulaire no 1/1 B/4 du 4 janvier 1947, Journal officiel, 7 janvier 1947. D’où vient ce « particularisme tricolore » ? D’un
140 000 (selon l’Institut national de la statistique et des études écono- (10) Pierre-Étienne Flandin, « Le problème financier français », Écrits de Paris, no 51, « manque d’explications », bien sûr ! « Il n’y a pas eu de
miques). Les conséquences ne sont pas minces. Le directeur du budget, janvier 1949. débat public sur cette question pendant la campagne, si
ardent promoteur des politiques d’économies, constate lui-même que (11) Note no 11305 du directeur du budget pour le ministre au sujet de suppressions bien qu’il manque des éléments d’explication pour
d’emplois, Paris, 28 octobre 1949, Centre des archives économiques et financières.
ces mesures « un peu brutales et simplistes » ont entravé le bon fonc- comprendre ce que veut faire Emmanuel Macron »,
(12) Gabriel Ardant, Problèmes financiers contemporains, Hatier, Paris, 1949.
tionnement des services administratifs (11). Pour vraiment réduire estime M. Bruno Jeanbart, directeur de l’institut de
les effectifs de l’État et faire des économies, les observateurs s’ac- (13) « Bilan de la RGPP [révision générale des politiques publiques] et conditions de sondages chargé de l’enquête. Gageons que les médias
réussite d’une nouvelle politique de réforme de l’État », rapport de l’inspection générale de
cordent alors sur la nécessité d’un « choix entre les missions que l’État l’administration, de l’inspection générale des finances et de l’inspection générale des affaires sauront remédier à ce déficit de pédagogie. Y compris,
entend accomplir (12) ». sociales, La Documentation française, Paris, septembre 2012. peut-être, ceux de M. Arnault.
AVRIL 2018 – LE MONDE diplomatique
14

À Fukushima, une catast


Séisme, tsunami, puis fusion controversé MOX (mélange de dioxyde de plutonium
et de dioxyde d’uranium, qui recycle une partie du
de trois réacteurs nucléaires : combustible utilisé), l’année suivante.
le Japon reste meurtri par Avec son littoral propice au refroidissement des
l’enchaînement de catastrophes réacteurs, en l’absence de réseau hydrographique
important au niveau national, la préfecture
de mars 2011. Si, sur le moment, de Fukushima s’est portée candidate, épaulée
l’essentiel des victimes et des par plusieurs communes : Fukushima, Okuma,
Futaba, etc. À 225 kilomètres au nord-est de Tokyo,
dégâts matériels ont été dus à la l’approvisionnement énergétique se situe à bonne
distance. Six réacteurs nucléaires sont donc progres-
vague d’eau, les conséquences

DOMINIC NAHR - MAPS - WWW.MAPSIMAGES.COM


sivement construits entre 1967 et 1979. La centrale
humaines et économiques de Fukushima-Daiichi est dans toutes les têtes.
L’ombre célébrée par l’écrivain Tanizaki Junichiro
de la faillite de la sécurité n’est plus (4). Les multiples et importantes aides
étatiques apportées par la fée électricité
à la centrale de Fukushima (subventions, fiscalité avantageuse) irriguent le tissu
seront profondes et durables. économique régional. Les édiles bénéficient
d’énormes budgets de fonctionnement (sept à dix
ans d’autonomie pour la ville de Fukushima), gages
d’une popularité transformable en gains électoraux.
Les initiales de l’exploitant nucléaire, la Compagnie
PAR NOTRE d’électricité de Tokyo (en anglais Tepco), plastronnent
ENVOYÉ SPÉCIAL PHILIPPE au fronton de la gare de Fukushima.
PATAUD CÉLÉRIER *

F
Le démantèlement
ACE aux pupitres d’écolier, le tableau noir est
devrait prendre
encore couvert de signes. Idéogrammes, nombres, encore quarante ans
croquis. Rien ne semble avoir bougé depuis le
11 mars 2011 à 14 h 46. Une paire d’éponges dessé-
chées s’effrite sur le repose-craie. Une image d’une Si l’ombre reste, elle n’est plus à chercher dans
ironie cruelle, car, à l’extérieur de ce qui était encore, ce clair-obscur qui, selon Tanizaki, donnait à chaque
il y a sept ans, l’école élémentaire d’Arahama, tout chose son essence intime, sa lumière tout intérieure,
a été effacé par les flots. De l’arrondissement de mais dans cette collusion entre l’État, les collectivités

DOMINIC NAHR - MAPS - WWW.MAPSIMAGES.COM


Wakabayashi, vu du toit-terrasse de l’école, il ne locales (préfecture, municipalités) et un exploitant
reste qu’un paysage sableux brassé par le ballet nucléaire peu scrupuleux. En plus d’avoir dissimulé
incessant des pelleteuses et des camions à benne. près de 200 incidents entre 1977 et 2002 et falsifié
Difficile d’imaginer que cette école était entourée des rapports d’inspection (5), Tepco a ignoré un
par 800 maisons où vivaient 2 200 personnes. rapport qui, en 2009, lui signalait un risque de
L’océan se trouve à 700 mètres. Une digue est en tsunami avec une hauteur de vague supérieure aux
construction, tandis qu’une voie rapide surélevée prévisions établies (6 mètres). Une vague de 14 à
de 6 mètres commence à courir vers l’intérieur des 15 mètres arriva moins d’une heure après le séisme
terres. Entre ces deux chantiers, plus rien n’accroche de 2011. Toute l’alimentation électrique étant coupée,
le regard, hormis un petit cimetière aux stèles enche- et leurs systèmes de refroidissement de secours
vêtrées comme les bâtonnets d’un jeu de mikado. noyés, trois réacteurs entrèrent en fusion en exhalant
leur souffle mortifère.
Nous sommes dans la région de Tohoku, sur la
Les photographies qui accompagnent
côte orientale du nord d’Honshu, l’île centrale de cet article sont de Dominic Nahr. Sept ans plus tard, le coût de la catastrophe
l’archipel nippon. Avec un million d’habitants, la ville Elles sont issues de la série semble astronomique, que ce soit pour démanteler
de Sendai est le chef-lieu de la préfecture de Miyagi, « Nothing to see here » (Il n’y a rien à voir ici) la centrale ou pour décontaminer les sols et l’eau.
et ont été prises à Fukushima, à Okuma
bordée au sud par celle de Fukushima et à l’est par présentés. Une musique sirupeuse enveloppe la et à Namie en 2012 et en 2014. Comment trouver la main-d’œuvre prête à le faire ?
l’océan Pacifique. Le tsunami du 11 mars 2011 fut vingtaine de commerces. Un terrassier m’observe. Tepco multiplie les niveaux de sous-traitance, avec
provoqué par un séisme d’une violence inouïe Ce travail est la seule chose qui reste à cet ancien pour conséquence, à mesure que les preneurs
enregistré à 130 kilomètres au large de Sendai (1). pêcheur : « On reconstruit, mais on ne sait pas d’ordres se succèdent à distance de l’exploitant
«Les vagues, de 20 mètres de hauteur, ont foncé sur vraiment pour qui. Beaucoup ne veulent pas revenir principal, un laxisme croissant en matière de
la côte à une très grande vitesse. Seule cette école là où ils ont tout perdu. En sept ans, les plus jeunes sur les trottoirs. Or, dans les villages de pêcheurs compétences et de critères d’embauche (6). Les
construite en 1873 a résisté ! Trois cent vingt ont refait leur vie, le plus souvent loin d’ici. Moi, j’ai du Nord-Est, il n’y a pas de grands magasins et, de employeurs, parfois phagocytés par les yakuzas (7),
personnes, collégiens, personnel, proches voisins, y de la chance, j’ai encore ma famille, installée chez plus, les sinistrés ne vivent pas regroupés sur un donnent l’impression de servir les intérêts de
ont trouvé refuge avant d’être hélitreuillées», raconte mon frère à une centaine de kilomètres. Et puis j’ai territoire restreint ». Pourquoi, en 2011, les vivres chacun : le salarié prêt à mettre sa vie en danger
le bénévole qui nous fait visiter les lieux. «Au départ, ce travail. Redevenir pêcheur ? Plus grand monde n’ont-ils pas été largués par hélicoptère ? Parce que pour gagner un tout petit peu plus en dépassant
poursuit-il, la municipalité voulait la démolir, et puis ne veut manger de notre poisson, même quand sa « la loi sur la sécurité du territoire ne le permettait le seuil d’exposition critique en zone contaminée,
on s’est dit qu’il fallait la conserver. Notre préfecture teneur en radioactivité est en deçà des normes pas, poursuit l’écrivaine. Pas un homme politique
a été la plus touchée. Douze mille personnes sont autorisées. » Kesennuma, Rikuzentakata, Ofunato, n’a eu le courage d’assumer une mesure dérogatoire
mortes. À Sendai, la majorité des victimes (930) Kamaishi : dans toutes ces petites villes côtières, liée à une situation d’urgence. »
résidaient dans l’arrondissement de Wakabayashi.» l’inquiétude ronge les esprits.
Nous redescendons aux premiers étages. Médusés, La plus vaste région d’Honshu fut la terre des
nous observons les photographies de salles de classe Aïnous, le peuple autochtone qui vivait aussi dans
éventrées par les voitures prises dans une gangue l’île d’Hokkaido avant la conquête japonaise du
de terre, d’immondices et de ferraille. «Tout est resté Une périphérie froide XIXe siècle. Ce fut longtemps le bout du monde, que
en l’état. Nous avons seulement renforcé les structures
pour l’ouvrir au public au printemps 2017. Depuis,
illuminée par les Japonais reléguaient avec mépris à la périphérie
froide du centre impérial, Kyoto hier, Tokyo
nous recevons chaque jour environ un millier de la fée électricité aujourd’hui. Ce Michinoku (« terre au-delà des
personnes. Elles viennent des quatre coins du Japon.» routes »), l’ancien nom de Tohoku, était si éloigné
des lieux de pouvoir qu’il ne pouvait être habité que
L’arrondissement est désormais classé par la Sur les hauteurs de Kamaishi trône une statue par des barbares, des parias ou des asociaux,
municipalité comme zone à risque, où il est interdit de Kannon, la déesse de la compassion. Du sommet comme les yamabushi, ces ermites errant dans les
de construire. Les survivants se sont réfugiés à l’inté- de ses 48 mètres, la vue est spectaculaire. Les engins froides montagnes de Yamagata.
rieur des terres dans des logements temporaires. de chantier s’activent pour reconstruire les digues
Le cataclysme s’est déroulé en trois temps : le qui avaient été inaugurées quelque temps avant le Quand, à partir des années 1960, l’État eut l’idée
séisme, puis le tsunami, et enfin l’accident nucléaire. tsunami : trois murs de longueurs différentes (990, de construire dans la région de Tohoku plusieurs
Sur les 450 000 personnes déplacées, 160 000 ont 670 et 330 mètres), ancrés à plus de 63 mètres de centrales nucléaires, il s’agissait d’apporter la lumière
dû fuir la radioactivité consécutive à l’explosion de profondeur, qui ont été totalement submergés. Pis, à ses habitants, au sens propre comme au sens
la centrale de Fukushima-Daiichi (voir la carte ils ont engendré un phénomène de ressac qui a figuré, même si les principaux usagers sont les
page 15). En 2018, on en mesure l’impact aux travaux décuplé la violence des vagues. «Mais comment faire citadins de la capitale. Pour Tokyo et ses environs
titanesques qui jalonnent 500 kilomètres de côtes, autrement? interroge un contremaître. Si on veut que (40 millions d’habitants), Tohoku est une aubaine, à
parfois dévastées jusqu’à près de 30 kilomètres à la population revienne, il faut la rassurer. Pour l’heure, la mesure de l’infortune qui frappe cette vaste région
l’intérieur des terres. Partout, des milliers d’engins il y a plus d’ouvriers que d’habitants. Mais pour (67 000 kilomètres carrés) peu développée. La
de travaux publics s’affairent pour déblayer, terrasser, combien de temps encore? Car l’État commence à recherche d’un emploi – en dehors de la pêche, de
reconstruire. À mesure que le bus progresse le long se désengager. » Si le gouvernement a investi l’agriculture et du tourisme naissant – pousse généra-
du Pacifique, les chantiers donnent le vertige. 25 500 milliards de yens (195,7 milliards d’euros) lement les jeunes diplômés à l’exode.
entre 2011 et 2015, il a divisé cette somme par quatre
DOMINIC NAHR - MAPS - WWW.MAPSIMAGES.COM

À 90 kilomètres au nord-est de Sendai, Minami- pour la période 2016-2020 (2). Les six préfectures de Tohoku se disputent cette
sanriku était une petite ville côtière de manne nucléaire, qui comprend aussi le complexe
17 000 habitants. Détruite à près de 70 %, elle a « Vous savez, témoigne M. Kowata, natif de ce de Rokkasho, construit dans l’extrême nord. Ce site
cédé la place à des terrassements surélevés en Tohoku (« Nord-Est ») qui comprend 10 millions accueille une usine d’enrichissement, un centre de
forme de pyramides. Sur ces terrains remblayés à d’âmes, ici, on n’est pas dans la région de Kanto stockage et une usine de retraitement conçue en
force de déchets et de montagnes façonnées par (Tokyo) ou dans celle de Kansai (Kyoto), qui concen- partenariat avec le groupe français Areva sur le
les pelleteuses, de petites constructions en bois se trent population et capitaux. » Comme l’écrit Tawada modèle de La Hague. En janvier dernier, trente ans
détachent. Apparaissent une poste, un salon de Yoko dans son Journal des jours tremblants (3), après l’annonce de sa construction et plus de
coiffure, un vendeur de sushis, et déjà une pâtisserie, « après le séisme de Kobe, en 1995, pour l’appro- 16 milliards d’euros d’investissements, l’ouverture
à la devanture ornée de gâteaux magnifiquement visionnement immédiat en nourriture, par exemple, de l’usine de retraitement a été reportée pour la
il a suffi que les grands magasins mettent à dispo- vingt-troisième fois... Elle pourrait entrer en activité
* Journaliste. sition les produits de leurs rayons en les alignant en 2021 ; et le centre de production du très
15 LE MONDE diplomatique – AVRIL 2018

rophe banalisée
Cataclysme foudroyant, désolation durable
Grand centre urbain ROKKASHO
Grand axe routier
Aomori
Installations nucléaires
Hirosaki Hachinohe
Centrale AOMORI
Mer
Centre de retraitement des déchets
du Japon
ou l’exploitant en quête constante d’une main- annexant mois après mois, kilomètre carré après Séisme et tsunami du 11 mars 2011
d’œuvre qui se raréfie à cause des multiples kilomètre carré, ces communes abandonnées à Épicentre du séisme AKITA
dangers de ces chantiers hors norme et inédits. proximité de la centrale. La terre raclée en surface Côte gravement touchée par le tsunami (inondations) Morioka
est bien souvent entreposée quelques kilomètres Akita
Communes déplorant plus de 10 morts
Plus de 60 000 personnes sont intervenues dans plus loin, au risque de disperser la radioactivité et IWATE
Accident nucléaire T O H O K U
la centrale depuis 2011 ; 6 000 travaillent quotidien- de contaminer les travailleurs, pour des résultats Kamaishi
nement au démantèlement des trois réacteurs qui bien incertains. Au moins 15 millions de mètres cubes Zone contaminée par la radioactivité
à plus de 30 000 Bq/m2 Ofunato
ont fondu. La principale difficulté reste de localiser de terre et de déchets contaminés reposent dans de Sakata
Rikuzentakata
et de maîtriser le corium, cet amalgame hautement grands sacs en toile noire plastifiée dont la durée de à plus de 3 000 000 Bq/m 2
Tsuruoka Kesennuma
radioactif issu de la fusion de combustibles vie est limitée à trois ou quatre ans en moyenne, MIYAGI Minamisanriku
Sources : Rémi Scoccimarro, « La reconstruction du Tohoku
nucléaires avec les matériaux métalliques qu’il quand ils ne sont pas éventrés. Ceux qui affichent (nord-est du Japon) après les catastrophes du 11 mars 2011 », YAMAGATA Ishinomaki
agrège à son passage. Certaines images fournies moins de 8000 becquerels par kilogramme sont réuti- ONAGAWA
Géoconfluences, octobre 2017 ; préfecture de Fukushima, 2018. Yamagata
par Tepco en janvier 2018 montrent que le corium lisés dans le bitume pour les travaux de ponts et Sendai
a percé la cuve du réacteur numéro deux et s’attaque chaussées. Conséquences sanitaires sept ans après Niigata
désormais au radier (la base en béton) de la centrale, Soma
Date Fukushima
ultime protection avant que ce magma corrupteur Fukushima NIIGATA
ne contamine les nappes phréatiques qui sourdent
dans l’océan Pacifique. « Ne pas aller en Kawamata
Iitate Koriyama FUKUSHIMA-DAIICHI
FUKUSHIMA-DAINI
Les rapports officiels japonais ou internationaux
montagne ni Minamisoma FUKUSHIMA
Iwaki
Nihonmatsu
réduisent les conséquences sanitaires de la catas- près des rivières » Takaoka Toyama Nagano
TOCHIGI
trophe à pas grand-chose, attribuant notamment la Katsurao
Kanazawa Utsunomiya
Namie GUNMA Hitachi
hausse des cancers aux dépistages systématiques
Zone d’évacuation Futaba Takasaki TOKAIMURA
mis en place. Depuis 2011, Cécile Asanuma-Brice, Pour convaincre les réfugiés encore réfractaires maximale (2011) Tamura
Fukui Matsumoto Mito
chercheuse en sociologie urbaine au Centre national à l’idée d’un retour (environ un tiers des 160000 per- Okuma
Zone déclassifiée, retour IBARAKI
de la recherche scientifique (CNRS) et chercheuse sonnes évacuées), le 31 mars 2017, l’État a supprimé des habitants autorisé SAITAMA
Tomioka
associée au centre de recherche de la Maison franco- les aides inconditionnelles au relogement qui leur ou en voie de l’être Kawauchi Tokyo
japonaise, parcourt la région. Elle met en doute ce permettaient de vivre en dehors des zones irradiées. (moins de 20 mSv/an)
Maizuru Océan
Kōfu
Naraha TOKYO
discours rassurant : « Les autorités s’accordent à Conséquence : près de 27 000 hommes, femmes et Zone en cours Gifu Pacifique
de déclassification fin 2017
reconnaître 18 travailleurs morts de doses létales. On enfants n’ont d’autre choix que de revenir. (entre 20 et 50 mSv/an) Toyota Hirono
peut considérer que ce nombre est très largement Kyōto Nagoya CHIBA
IwakiShizuoka
sous-estimé. » L’enquête épidémiologique menée D’autres stratégies sont plus sournoises. En To TaInterdiction
Ōtsu
de résidence
Okazaki 0 100 km
A Osakaà long terme
sur 380 000 enfants de la préfecture de Fukushima témoigne cet appel à la résilience adressé aux victimes. (plus de 50 mSv/an) 0
Toyohashi 20 km
CÉCILE MARIN
Nara Tsu
a déjà conduit à détecter 197 cancers thyroïdiens. Le programme Ethos apprend aux habitants à vivre H
Selon elle, « les opérations de nettoyage ou de visite dans un milieu contaminé : des manuels scolaires ont
du site répondent à un objectif capital : rassurer les été distribués à cet effet; des campagnes télévisuelles
habitants afin qu’ils viennent revivre dans leur village ont été lancées pour promouvoir des produits frais
d’origine. Quitte à augmenter le seuil de radioactivité en provenance de la zone contaminée et vanter l’effi-
acceptable, comme le gouvernement l’a fait dès cacité de la décontamination, qui n’a toujours pas été
avril 2011 ». Le taux admissible pour la population prouvée (8). À en croire les promoteurs de cette
est passé de 1 millisievert (mSv) à 20 mSv, soit celui campagne, l’environnement contaminé serait moins
acceptable en temps normal pour les travailleurs du nocif pour les populations que la «radiophobie» ou
nucléaire, tandis que le taux pour les employés de la le stress provoqué par un douloureux déracinement (9).
centrale était relevé dans un premier temps à 100, Un habitant de la ville d’Iitate témoigne : «On nous
DOMINIC NAHR - MAPS - WWW.MAPSIMAGES.COM

puis à 250 mSv, en fonction de l’urgence de la situation. dit qu’il n’y a pas de problème. Qu’il suffit de ne pas
aller dans les zones à risque! On ne peut ni aller en
Pourra-t-on renouveler cette main-d’œuvre montagne ni s’approcher des rivières, ne pas aller à
corvéable à merci alors que le démantèlement devrait droite ni à gauche... Comment voulez-vous que l’on
prendre encore quarante ans ? Si la recherche en vive ici (10) ?» Des conditions de vie épouvantables,
robotique marche à plein régime, les tâches colossales dont le Fukushima Minpo se faisait l’écho en rappelant
demeurent actuellement des plus rudimentaires. Trois dans son édition du 3 mars 2018 que, depuis la
cents tonnes d’eau sont déversées et contaminées tragédie, 2 211 personnes se sont suicidées ou se
chaque jour pour refroidir les cœurs fondus des sont laissées mourir par manque de soins ou de
réacteurs. Plusieurs milliers de tonnes d’eau en partie médicaments.
traitées, mais toujours chargées de tritium, ont été
rejetées dans le Pacifique. Et plus d’un million de Si Tepco a finalement été jugée responsable,
mètres cubes d’eau sont à ce jour stockés, dans le 22 septembre 2017, de l’accident nucléaire de
l’attente d’une autorisation de rejet dans la mer, à Fukushima, l’État, lui, est blanchi et va pouvoir
laquelle s’opposent pêcheurs et villageois. produire des contre-vérités « pour que la population emprise, car le pays, insiste le premier ministre
(1) Lire Ishida Hidetaka, «L’espoir d’un nouveau souffle», Harry
ignore les dégâts réels provoqués par le nucléaire », conservateur Abe Shinzo, ne peut se passer de cette Harootunian, «La maison Japon se fissure», et Gavan McCormak, «Le
Par ailleurs, 600 kilomètres carrés font l’objet affirme Cécile Asanuma-Brice. La production d’igno- énergie, qui représentait 30 % de l’électricité produite Japon nucléaire ou l’hubris puni», Le Monde diplomatique, avril 2011.
d’une décontamination en dehors de la centrale. rance est au cœur des méthodes de persuasion qui au Japon avant l’accident. (2) Reiji Yoshida, «Tsunami-hit Rikuzentakata rebuilding on raised
Progressivement, le gouvernement acquiert auprès visent à semer le doute et la confusion sur les seuils ground, hoping to thrive anew», The Japan Times, Tokyo, 7 mars 2017.
d’une multitude de propriétaires ces terrains destinés de radioactivité tolérés par l’organisme humain. Aujourd’hui, dans le pays, 5 réacteurs sont de (3) Tawada Yoko, Journal des jours tremblants. Après Fukushima,
Verdier, coll. « Der Doppelgänger », Lagrasse, 2012.
à accueillir des millions de mètres cubes radioactifs, L’État et les lobbyistes du nucléaire étendent leur nouveau en activité, et 19 seraient en attente d’une
autorisation. La banalisation de la radioactivité (4) Tanizaki Junichiro, Éloge de l’ombre, Verdier, 2011 (1re éd. :
1933).
avance à grands pas. La commission exécutive du
(5) « Tepco must probe 199 plant check coverups », The Japan
Comité international olympique chargée des Jeux Times, 2 février 2007.
d’été à Tokyo en 2020 a approuvé en mars 2017 la (6) Cf. Tatsuta Kazuto, Au cœur de Fukushima. Journal d’un travailleur
proposition d’organiser des matchs au stade de de la centrale nucléaire 1F, trois tomes, Kana, Bruxelles, 2016.
base-ball Azuma à Fukushima (à 90 kilomètres au (7) Philippe Pons, « Les yakuzas font peau neuve », Le Monde,
nord-ouest de la centrale), qui sera rénové pour 3 avril 2017.
l’occasion. « Des tarifs préférentiels seront peut- (8) Cf. Louise Lis, « À Fukushima, la population est dans une
être réservés aux natifs de Tohoku, ironise situation inextricable », CNRS Le journal, Paris, 11 mars 2016,
https://lejournal.cnrs.fr
M. Takeda, un déplacé de Fukushima, avant de se
(9) Yves Baron, Jacques Foos, Jean-Paul Martin et Bernard Rozé,
raviser. Pas sûr : nous sommes devenus les parias « L’accident de Fukushima, six ans après », groupe argumentaire sur
du Japon. Vous savez, certains croient encore que les énergies nucléaires et alternatives (Gaena), octobre 2017,
nous sommes contagieux... » www.energethique.com
(10) Cécile Asanuma-Brice, « Les migrants du nucléaire », Géo-
P HILIPPE P ATAUD C ÉLÉRIER . confluences, 18 octobre 2017, http://geoconfluences.ens-lyon.fr
AVRIL 2018 – LE MONDE diplomatique
16
L ES AMBITIONS DE R AMZAN K ADYROV

Le régime tchétchène se prévaut


Après avoir perdu deux guerres contre l’armée russe, le M. Oyoub Titiev, responsable en Tchétché- M. Maskhadov, M. Rouslan Koutaev a été villages de montagne, héberge des collec-
maquis tchétchène compte aujourd’hui une majorité de dji- nie de l’association russe de défense des condamné en 2014 à quatre ans de prison. tions d’instruments de musique et de vête-
droits humains Memorial, selon le scénario Son tort : avoir organisé une conférence à ments traditionnels ; la narration est celle
hadistes. En réponse, le pouvoir local, allié de Moscou, exalte bien rodé d’une affaire judiciaire fabri- l’occasion des soixante-dix ans des dépor- d’une loyauté totale à Moscou, gommant
la tradition soufie et la polygamie. Cette manipulation de la quée – la «découverte» de cannabis dans tations ordonnées par Joseph Staline en tous les épisodes d’affrontement et tous
sa voiture –, s’ajoute à une liste déjà longue février 1944, malgré l’interdiction de toute les contentieux.
religion n’a pas empêché la recrudescence des attentats. Au d’intimidations, de harcèlement et parfois commémoration publique. En une
grand dam du Kremlin, qui a installé ce régime afin qu’il de meurtres. On se souvient notamment de semaine, l’ensemble de la population Cette identité tchétchène passablement
l’assassinat, en 2009, de Natalia Estemi- tchétchène, accusée fallacieusement de folklorisée se veut donc compatible avec
maintienne l’ordre. rova, également membre de Memorial, collaboration massive avec les nazis, avait un hyperpatriotisme russe (4). Le 4 novem-
après celui, en 2006, de la journaliste Anna alors été exilé en Asie centrale ; beaucoup bre 2017, à l’approche de la fête nationale
Politkovskaïa, qui enquêtait sur les actes avaient péri en chemin. de « l’unité du peuple », qui passe quasi
PAR ANNE LE HUÉROU de torture commis en Tchétchénie. Memo- inaperçue ailleurs en Russie, la capitale
rial parle d’un «État totalitaire au sein de Au-delà de la répression des voix dis- tchétchène se couvre de banderoles. « La
ET AUDE MERLIN * l’État russe». cordantes, le pouvoir s’immisce progres- Russie unit»; «4 novembre, jour de l’unité

D
sivement dans la vie privée de ses admi- du peuple » ; « Nous sommes unis », peut-
Bien que circonscrite à un territoire nistrés : obligation pour les femmes de on y lire. « Bien sûr, nous devrons partici-
ES MILLIONS de personnes défilaient population connue pour sa longue résis- grand comme trois départements français, porter un foulard couvrant leurs cheveux per au défilé du 4 novembre, nous confie
en France, le 11 janvier 2015, en hommage tance à son intégration dans l’Empire la situation en Tchétchénie a aussi produit au travail ou à l’université, réglementa- à la veille de l’événement une professeure
aux journalistes de Charlie Hebdo assas- russe, au milieu du XIXe siècle, et pour sa des effets délétères sur l’ensemble de la tion de la taille de la barbe pour les d’université. Nous sommes convoqués le
sinés quatre jours plus tôt par les frères volonté d’indépendance au moment de la Russie. Dans les années 2000, certains hommes, injonction faite aux couples matin. Personne ne peut sérieusement
Kouachi. Une soixantaine de chefs d’État chute de l’URSS. militaires et policiers reproduisent des divorcés de reprendre une vie commune, envisager de ne pas se rendre aux festivi-
et de dirigeants politiques étaient venus à techniques de rafle ou d’encerclement uti- autorisation d’unions polygames... Ironie tés. Nous accueillerons nos groupes d’étu-
Paris témoigner leur solidarité. Huit jours Le régime d’exception auquel est sou- lisées sur le terrain tchétchène, cette fois du sort, les suspects de sympathie pour diants et nous irons manifester, point. »
plus tard, une voix brise cette communion mise la population tchétchène s’enracine pour lutter contre la délinquance ordi- les courants salafistes radicaux se retrou- Une forêt de portraits de M. Poutine ou
internationale : 800000 musulmans venus dans les deux guerres contemporaines qui naire (1). Dans un contexte où les médias vent logés à la même enseigne que celles des Kadyrov père et fils surnage au-dessus
de tout le Caucase du Nord participent à ont ravagé la République. Le président stigmatisent les Tchétchènes et, par exten- et ceux qui sont soupçonnés d’homo- de la foule qui descend l’avenue Vladimir-
Grozny, capitale de la Tchétchénie, à un russe Boris Eltsine avait déclenché la pre- sion, tous les Nord-Caucasiens, le retour sexualité (lire l’article page 17). Poutine, du nom de celui qui donna l’ordre
rassemblement contre la caricature du Pro- mière (1994-1996) au nom du « rétablis- de vétérans souffrant du « syndrome de bombarder Grozny en 1999. Le drapeau
phète qui a fait la « une » du « numéro des sement de l’ordre constitutionnel», de peur tchétchène» amplifie une xénophobie déjà La coercition ne suffit pourtant pas à tchétchène voisine partout avec le drapeau
survivants », le 14 janvier. «We love pro- que les forces centrifuges qui avaient eu latente dans la société, renforcée par l’as- expliquer la longévité d’un régime qui a russe, comme pour rappeler aux passants
phet Muhammad », peut-on lire sur de raison de l’Union soviétique ne disloquent pect colonial du conflit. Avec le régime également besoin de se trouver des modes le contrat que le régime de M. Kadyrov a
nombreux ballons rouges en forme de à son tour la Fédération de Russie. Les qui sévit aujourd’hui, les choses ont pris de légitimation, et qui flatte donc la fibre scellé avec le Kremlin. S’arranger avec
cœur flottant au-dessus des têtes. «Jamais chancelleries occidentales ne condamnè- une autre dimension : M. Kadyrov peut nationaliste de la population. La langue Moscou : n’est-ce pas la meilleure manière
nous ne laisserons salir le nom de Muham- rent que mollement cette décision, pensant envoyer des hommes de main partout en tchétchène est célébrée lors d’une fête de préserver la paix ?, semble suggérer
mad », avertit Ramzan Kadyrov, chef de qu’il valait mieux inclure la Russie dans Russie, voire à l’étranger, et menacer ou nationale, le 16 avril. Ces dernières années, cette mise en scène. M. Kadyrov ne jouit-
la République tchétchène et initiateur de les grandes organisations internationales éliminer des dissidents, comme l’a montré des musées exaltant les vertus du peuple il pas d’une autonomie dans la gestion inté-
l’événement. Deux ans plus tard, à la veille et craignant le retour du communisme à le meurtre, en février 2015, par des exé- tchétchène ont été inaugurés. Le bâtiment rieure bien plus ample que celle qu’avaient
d’une manifestation contre la répression l’approche des élections de 1996. En dépit cutants tchétchènes – les seuls à avoir été du Musée national de Grozny, dont l’ar- obtenue les indépendantistes, aujourd’hui
de la minorité rohingya en Birmanie, il des accords de paix et de l’élection de l’in- inquiétés par la justice –, de l’opposant à chitecture s’inspire des fortifications des discrédités et marginalisés ?
lance : « Si Moscou soutient les démons dépendantiste laïque et modéré Aslan Mas- M. Poutine Boris Nemtsov. Enfin, la ques-
qui commettent ces crimes aujourd’hui, je khadov face à l’islamiste radical Chamil tion tchétchène a contribué aux dérives
serai contre la position de Moscou. » Bassaïev, M. Vladimir Poutine, alors pre- autoritaires du régime russe, à travers les Un rigorisme sans équivalent
Les incartades que s’autorise le dirigeant
tchétchène à l’égard du pouvoir fédéral
mier ministre, lança la seconde guerre en
septembre 1999, au nom de la «lutte anti-
terroriste », après des attentats attribués
lois antiterroristes et celles visant à lutter
contre l’« extrémisme ». La dernière,
en 2016, a abaissé l’âge de la responsabi-
C ES PROCLAMATIONS de loyauté ne
vont pas sans une subtile démonstration
lire en octobre 2017 sur un panneau à
la sortie de Grozny.
invitent à mettre en doute la stabilité du – sans preuve – à des Tchétchènes. Si l’Or- lité pénale pour ce motif à 14 ans. de force. En décembre 2014, M. Kady-
pacte scellé entre Moscou et Grozny au ganisation de sécurité et de coopération en rov faisait parader ses « fantassins de Puisant dans une tradition soufie mal-
milieu des années 2000. En vertu de ce Europe (OSCE) condamna la Russie dès Entre 2007 et 2015, Moscou a déversé Poutine », une garde surarmée, prête à menée par la répression stalinienne, puis
contrat, les nouvelles autorités tchétchènes la reprise des hostilités, Moscou parvint à en moyenne 60 milliards de roubles par an assurer des missions de sécurité pour le par la déportation, et marginalisée par
jouissent d’une grande latitude dans la ges- convaincre les Occidentaux, sous le choc (environ 1,4 milliard d’euros à l’époque) compte du Kremlin partout dans le l’émergence de courants islamistes
tion de leurs affaires internes ; mais elles des attentats du 11-Septembre, que le pour maintenir Grozny dans le giron monde, mais hors du contrôle direct de concurrents venus du Golfe, l’islam de
doivent en échange une loyauté infaillible conflit tchétchène s’inscrivait dans la lutte russe (2). Derrière les murs des bâtiments Moscou. Après avoir été testée en Ossé- Tchétchénie a fait l’objet depuis la fin
au Kremlin, notamment lors des échéances commune contre le terrorisme internatio- flambant neufs érigés grâce à des fonds tie du Sud à l’été 2008, lors de la guerre des années 2000 d’une mise au pas très
électorales. Au scrutin présidentiel de nal. Ces deux conflits ont décimé la popu- fédéraux, et en dépit des affirmations répé- avec la Géorgie, la présence militaire politique (5). L’islam officiel reprend les
mars 2018, M. Kadyrov a offert au prési- lation (plusieurs dizaines de milliers de tées selon lesquelles la rébellion armée a tchétchène sur les fronts étrangers a été rites soufis – comme le zikr, culte des
dent Poutine un score aussi écrasant que morts et jusqu’à 250 000 réfugiés) et pro- été matée, les exactions du régime demeu- activée dans le Donbass aux côtés des saints dans lequel M. Kadyrov se met
douteux : 91 % des voix (contre 99,8 % voqué la destruction, par deux fois, de rent quotidiennes. Durant les derniers mois séparatistes ukrainiens en 2014, puis en régulièrement en scène – en leur
en 2012). Cet unanimisme de façade s’ex- Grozny ainsi que d’une grande partie de de 2017, les disparitions dans des circons- Syrie en décembre 2016, avec l’envoi
plique par la mise en coupe réglée d’une la République. tances non élucidées se sont multipliées (3). d’un bataillon tchétchène de la police
Impossible aujourd’hui de retrouver la trace militaire du ministère de la défense (1) Anne Le Huérou et Élisabeth Sieca-Kozlowski,
« Un “syndrome tchétchène” ? », dans Nathalie Duclos
de centaines de personnes, après que des russe, rentré en février 2018.
Identité folklorisée hommes en armes, cagoulés et s’identifiant
(sous la dir. de), L’Adieu aux armes ? Parcours
d’anciens combattants, Karthala, coll. « Recherches

E N REFUSANT de négocier avec les indé-


pendantistes modérés, M. Poutine a accé-
mué depuis plusieurs années en un affron-
tement intratchétchène. «Tchétchénisa-
généralement comme appartenant aux
forces de l’ordre, ont fait irruption chez
elles, à la recherche d’un sympathisant sup-
Dans un contexte où la société se
tourne davantage vers la religion, l’is-
lam est un levier volontiers actionné par
internationales », Paris, 2010.
(2) « La Tchétchénie en vingt faits » (en russe),
RBK, 1er février 2016, www.rbc.ru
léré la radicalisation d’une partie des com- tion» : c’est ainsi qu’on désigne la stratégie posé de la rébellion... Tout le monde, ou le chef de la République. Jusque dans (3) Le site www.kavkaz-uzel.eu tient la chronique
des disparitions.
battants. Les attentats se sont multipliés, de Moscou, qui consiste à déléguer à des presque, peut être inquiété : un internaute la signalétique routière... « Au nom
(4) Marlène Laruelle, « Le kadyrovisme : un
de même que, plus récemment, les départs autorités locales spécialement cooptées le critiquant sur les réseaux sociaux d’Allah, ne dépassez pas la vitesse auto- rigorisme islamique au service du système Poutine ? »,
pour rejoindre les rangs de groupes djiha- sale boulot de la répression. Quelques mois l’arbitraire du pouvoir, un blogueur évo- risée. Protégez-vous, ainsi que vos Russie.Nei.Visions, no 99, Institut français des relations
distes en Irak et en Syrie. La proclamation après la reprise de Grozny, en février 2000, quant l’Itchkérie dans un billet... Ancien frères et sœurs. N’excédez pas les qua- internationales (IFRI), Paris, mars 2017.
en 2007 de l’Émirat du Caucase, qui a fait Moscou nomme l’ancien mufti Akhmad vice-premier ministre d’Itchkérie sous rante kilomètres à heure », pouvait-on (5) Ibid.
allégeance à l’Organisation de l’État isla- Kadyrov chef de l’administration provi-
mique en 2015, a entériné la faillite du pro- soire, puis soutient son élection à la prési-
jet itchkérien – du nom de l’éphémère
République indépendantiste tchétchène
dence de la République en 2003, à l’issue
d’un scrutin entaché d’irrégularités. Son
La fin d’une idylle ?
(1991-1994 puis 1996-1999), portée par fils Ramzan dirige sa garde personnelle.

P
la première génération de séparatistes – au Après l’assassinat de son père en mai 2004, ENDANT près de huit ans, M. Ramzan Kadyrov a dirigé sont le signe que Kadyrov ne parvient plus à remplir sa
profit d’une alliance avec le djihadisme. il prend les rênes de la République et lui sa République sans que jamais le président russe partie du contrat [maintenir la Tchétchénie au sein de la
succède officiellement en 2007. Mieux à Vladimir Poutine lui fasse publiquement le moindre Fédération de Russie – lire l’article ci-dessus]. Le raid
reproche. Jusqu’au 4 décembre 2014, lorsqu’un raid d’un de décembre 2014 a prouvé que la résistance armée
L’année 2009 a marqué officiellement même de conquérir l’adhésion de la popu-
groupe d’insurgés en plein Grozny se solde par la mort existait toujours. Et, depuis, des gens de plus en plus
la fin de l’«opération antiterroriste», mais lation que ne l’aurait fait un stationnement
de vingt-quatre personnes. Quelques jours plus tard, le jeunes ont pris les armes contre le régime brutal de
pas celle des violences. Le conflit armé durable de l’armée fédérale, la pax kady- pouvoir tchétchène applique une méthode dont il est Kadyrov. Par conséquent, ce sur quoi le Kremlin fermait
entre le maquis et les troupes fédérales s’est rovska ne signe pas pour autant la résolu- coutumier, celle de la punition collective, en détruisant les yeux depuis 2007 et son arrivée au pouvoir, comme
tion du conflit. Ce dernier couve plutôt sous les maisons des familles des rebelles. Mais, dans la foulée, les punitions collectives ou les assassinats en Tchétchénie
* Respectivement sociologue, maîtresse de confé- la chape de plomb imposée par un pouvoir
rences en études russes et postsoviétiques à l’université le chef de l’État russe rappelle au cours d’une conférence ou à l’extérieur, fait désormais l’objet de remarques
Paris Nanterre, et chargée de cours en science politique soucieux de faire taire toute voix dissidente. de presse diffusée en direct à la télévision que « tout le désagréables ».
à l’Université libre de Bruxelles. L’arrestation, le 9 janvier dernier, de monde en Russie doit respecter la loi en vigueur ».
En prenant symboliquement ses distances avec le
Preuve qu’il ne s’agit pas d’un énervement passager, régime de M. Kadyrov, M. Poutine espère atténuer les
M. Poutine laisse ensuite planer le doute sur la reconduite grincements de dents dans certains secteurs de
du mandat de M. Kadyrov, début avril 2015. Son obligé l’appareil d’État. « Kadyrov a beaucoup d’ennemis en
n’apprécie guère que l’on joue avec ses nerfs et fait Russie. Les militaires et les agents du FSB qui ont
donc savoir qu’il envisage de quitter ses fonctions. combattu le mouvement séparatiste lors des deux
« C’était du bluff, une façon de rappeler qu’il n’y a aucune guerres de Tchétchénie ne comprennent pas qu’on lui
ACCÉDEZ À L’INTÉGRALITÉ solution de rechange pour le Kremlin et que la paix en accorde autant, notamment sur le plan financier.
DU JOURNAL DEPUIS SA CRÉATION Tchétchénie ne tient que par lui », commente Alexeï
Malachenko, spécialiste russe de l’islam et du Caucase
D’autant qu’il se vante régulièrement que la République
qu’il dirige jouit d’une indépendance de fait sans
• plus de 60 années d'archives depuis 1954 du Nord. Finalement, M. Kadyrov est en effet maintenu précédent », explique Ekaterina Sokirianskaïa, spécialiste
• plus de 700 numéros du journal à la tête de la République, à l’issue d’une mise en scène
où M. Poutine prend soin de le « prier » d’accepter le
du Caucase du Nord. En attendant des jours meilleurs,
ces gradés font fuiter des informations compromettantes
• plus de 400 cartes poste, tout en lui demandant de mieux coopérer avec sur le régime de M. Kadyrov – une source précieuse au
•en plus de 50 000 documents accessibles
ligne grâce à un puissant moteur de recherche
les forces fédérales – police, Service fédéral de sécurité
(FSB, ex-KGB), etc.
moment où les défenseurs des droits humains ont dû
fuir la région.

Abonnez-vous ! Selon Mme Tania Lokchina, directrice de Human Rights


Watch à Moscou, « ces critiques devenues récurrentes
R ÉGIS G ENTÉ ,
journaliste.
www.monde-diplomatique.fr/archives
17 LE MONDE diplomatique – AVRIL 2018

FROISSENT M OSCOU

de l’islam pour mieux réprimer


ajoutant, dans le domaine des mœurs, un n’en avez rien à faire » –, cette jeune
rigorisme qui n’a pas d’équivalent dans assistante sociale a retiré ses propos dans
les autres régions musulmanes de Rus- une nouvelle vidéo diffusée cette fois
sie. Bien qu’interdite par la législation sur la chaîne nationale, tandis que son
russe, la polygamie est autorisée sur le mari, montré du doigt comme incapable
territoire tchétchène ; les femmes ont de « tenir son épouse », subissait une
l’obligation de porter le foulard dans les séance d’humiliation publique – un châ-
administrations, en contravention avec timent de plus en plus répandu, et d’au-
le principe de laïcité théoriquement ins- tant plus efficace qu’il accule des
crit dans la Constitution fédérale. Cet familles entières à la dénonciation, à la
islam officiel dit « traditionnel », coloré honte sociale ou à l’exil.
de références nationales tchétchènes,
présente bien des avantages pour le pou- La pratique religieuse non conforme
voir. Notamment celui de s’opposer au aux canons de l’islam officiel peut aussi
salafisme politico-religieux du maquis contenir une dimension de protestation
islamiste nord-caucasien incarné par politique, à la mesure de la captation de
l’Émirat du Caucase, et de défendre un l’islam « traditionnel » par le pouvoir.
islam rigoriste, mais compatible avec la M. Zelimkhan P. (7), juriste et défenseur
vision des autorités fédérales. des droits humains, contraint pour des
raisons de sécurité de quitter la Tché-
Désormais, M. Kadyrov voit grand. tchénie en 2016 avec sa famille, souligne :
Après avoir instrumentalisé la religion à « Quatre-vingt-dix pour cent de la popu-
des fins internes, il ne cache guère son lation était contre la fatwa des autorités
ambition de prendre la tête du monde religieuses officielles... Si les gens avaient
musulman de Russie. Ce qui ne va pas le choix, ils iraient dans d’autres mos-
sans frictions. À l’été 2016, par exemple, quées. Certains traversent la frontière (8)
un congrès de grands théologiens sun- pour aller en Ingouchie écouter Khamzat
nites de Russie et du monde arabe, réuni Tchoumakov ou Isa Tsetchoev [des pré-
à Grozny à son invitation, a émis une dicateurs ingouches issus de mosquées
fatwa dénonçant comme « égarés » et désignées comme salafistes]. »
« détournés de la vérité » le salafisme et
le wahhabisme, suscitant la gêne en Ara- Quant à la rébellion armée, elle connaît
bie saoudite, où le second est la doctrine depuis 2014 un regain d’activité qui prend
officielle. Rappelé à l’ordre par Moscou, la forme d’attaques contre des policiers
M. Kadyrov temporise, afin de ne pas (lire l’encadré page 16). La dernière en
contrecarrer les nouvelles ambitions date, en mars 2017, contre des membres
diplomatiques de la Russie dans le de la garde nationale, a été suivie d’une
monde arabe – dont il est lui-même l’un répression accrue contre toute personne
des ambassadeurs privilégiés –, mais suspecte de soutien à la rébellion, susci-
aussi de rassurer les investisseurs de la tant encore plus d’hostilité et de défiance
péninsule arabique. envers le régime.
GALLERY SHCHUKIN, PARIS

Au moment où Moscou se montre Alors que l’affaire Titiev a été trans-


moins prodigue envers cette république férée au Comité d’enquête fédéral, et
dont plus de 80 % du budget dépend de que l’incendie criminel du bureau de
l’aide fédérale, son chef a intérêt à soi- Memorial en Ingouchie après son arres-
gner ses relations avec les dignitaires tation n’a pas non plus été élucidé, le slo-
des Émirats arabes unis ou de l’Arabie gan qui figure dans toute la République
saoudite, qui, depuis trois ans, défilent ALADDIN GARUNOV. – « Ma prière », de la série « Zikr », 2012
sur de nombreuses affiches représentant
à Grozny, contrats économiques et com- M. Kadyrov, « Que prospère la justice ! »,
merciaux à la clé. À charge de revanche, résonne de façon plus grinçante encore.
la très opaque Fondation Akhmad Kady- M. Nikolaï Patrouchev, de la médaille nous glisse M. Anzor N. au volant de sa Internet et les réseaux sociaux, pourtant
rov, alimentée par des ponctions aussi « pour services rendus à la sécurité voiture, sans se retourner, dans la nuit soigneusement contrôlés. À l’instar d’au- ANNE LE HUÉROU
ET AUDE MERLIN.
officieuses qu’obligatoires sur les internationale ». noire d’octobre 2017. tres protestataires actifs sur YouTube en
salaires, a financé en septembre 2017 la Russie, certains, telle Aïchat Inaeva,
reconstruction de la mosquée des Derrière la stabilité tant vantée, Il n’existe aucun média local indépen- n’hésitent plus à publier des messages (6) Cf. www.doshdu.ru
Omeyyades à Alep, à hauteur de 14 mil- l’exaspération de la population est dant, à l’exception du magazine trimes- adressés à M. Kadyrov. Cependant, après (7) Le prénom a été changé.
lions de dollars. En récompense de sa réelle, même si elle s’exprime rare- triel Doch (6), dont la rédaction est à avoir dénoncé, en décembre 2015, les (8) La Tchétchénie et l’Ingouchie sont deux
générosité, le chef de la République ment – sauf sous la forme d’attaques Moscou et dont les journalistes subissent pratiques d’extorsion, et mis en cause républiques fédérées de la Fédération de Russie.
Voisines géographiquement, elles formaient une
tchétchène s’est vu décorer par le secré- armées. « Jamais on ne dira ce qu’on régulièrement des pressions. Le mécon- directement le dirigeant tchétchène république conjointe de Tchétchénie-Ingouchie à
taire du Conseil de sécurité de Russie, pense devant un membre de sa famille », tentement et la colère se manifestent sur – « Les gens meurent de faim, et vous l’époque soviétique.

Les homosexuels, ces « terroristes »


réintroduit la pénalisation de la sodomie tains policiers bienveillants – ce que rap- 1933), Joseph Staline a réintroduit Invité à s’exprimer dans plusieurs
PAR ARTHUR CLECH * (moujelojstvo) : empruntant ce terme au porte Mme Elena Smirnova, l’une des res- en 1934 dans le code pénal un article de médias russes, le ministre de l’informa-
droit soviétique, l’article 148 s’inspire de ponsables de l’association Urgence répression de la sodomie qui prévoyait tion a affirmé que, « génétiquement »,
la charia en prévoyant des châtiments cor- Homophobie, qui accueille des réfugiés jusqu’à cinq ans de camp en cas il était « impossible » que des Tché-

F
porels et, en cas de récidive, la peine de tchétchènes –, plus d’une centaine de per- d’infraction. Si l’on ne dispose pas tchènes soient homosexuels, contraire-
mort ou la prison à perpétuité. Pour saper sonnes auraient fui le pays en raison de encore de toutes les statistiques pour la ment aux Européens, coupables d’in-
ICHAGE par les services de sécurité, l’influence des islamistes, les présidents leur orientation sexuelle. Leur nombre période 1934-1993, on compte pour les dulgence envers ces « dégénérés » (3).
chantage, assassinats, incarcération dans Kadyrov père et fils ont fait de la lutte exact demeure difficile à évaluer, dans la années 1970 une moyenne de 1 254 con- Tour à tour nié et décrié, l’homosexuel
des prisons secrètes et tortures : en Tché- antiterroriste un mode ordinaire de gou- mesure où elles peuvent préférer cacher damnations par an. fait figure de traître à la nation tché-
tchénie, les homosexuels courent des vernement, tout en prônant un rigorisme les motifs de leur départ pour des raisons tchène, qui se « régénère » après deux
risques encore plus grands que dans le religieux (lire l’article page 16) tout aussi de sécurité. Les discours de haine, comme celui guerres. Cette homophobie explicite et
reste de la Russie, où la loi de 2013 contre hostile à l’homosexualité. que tenait en 1934 le pape de la littérature virulente est revendiquée dans des pro-
la « propagande des relations non tradi- soviétique Maxime Gorki – « Exterminez grammes politiques qui inspirent les
tionnelles auprès des mineurs » a encore
réduit l’accès à l’espace public des
quelques associations de défense des les-
Reproduisant des stratégies rodées dans
le cadre de la lutte contre les islamistes,
les autorités mettent à l’index les familles
L ’ÉTAT de guerre permanent a obligé
les hommes à se conformer à une norme
les homosexuels, le fascisme disparaî-
tra » –, restaient plutôt rares en URSS.
Le pouvoir redoutait la publicité, même
nationalistes tant tchétchènes que
russes, sur fond de rhétorique antiocci-
dentale : M. Vitali Milonov, le député à
biennes, gays, bisexuels et trans (LGBT) et s’attaquent ainsi aux solidarités cla- de virilité martiale. Celle-ci a encore ren- négative, de l’homosexualité, lui préfé- l’initiative de la première loi antihomo-
qui existent dans le pays. niques. Certains détenus, accusés d’être forcé les liens privilégiés qu’entretiennent rant de discrètes campagnes prophylac- sexuels à Saint-Pétersbourg, a présenté
gays, sont contraints à des aveux publics traditionnellement les hommes dans les tiques : médecins et policiers pouvaient la république caucasienne comme un
La situation tchétchène concentre un lors de « cérémonies de libération » aux- sociétés caucasiennes, où l’homosexualité travailler ensemble pour lutter contre les modèle à suivre en matière de lutte
ensemble de facteurs qui expliquent le quelles les hommes de leur famille sont est impensable. Deux guerres et la per- maladies sexuellement transmissibles ou contre l’homosexualité... en assimilant
degré de violence inouï exercé contre les également convoqués (1). Le pouvoir a sistance d’une résistance clandestine dans pratiquer l’internement en hôpital psy- celle-ci au « fascisme », dans un
hommes qui ont des pratiques homo- su habilement instrumentaliser les pra- les montagnes ont favorisé une proximité chiatrique pour cause d’orientation emprunt explicite à Gorki (4).
sexuelles ou qui sont soupçonnés d’en tiques de contrôle social existantes. entre hommes dans les unités de combat : sexuelle « déviante » (2). Il a fallu attendre
avoir. Pour échapper à une répression qui, Dès 2008, M. Ramzan Kadyrov avait jus- vécue sur le mode romantique de l’amitié 1999, soit six ans après la dépénalisation,
avant les purges étatiques, s’exerce au tifié les crimes d’honneur, en recrudes- masculine, elle a parfois pu entraîner des pour que l’homosexualité ne soit plus
sein même des familles, des femmes qui cence en Tchétchénie comme ailleurs pratiques homosexuelles inavouables. considérée comme une maladie mentale (1) Elena Milachina, « Des travaux prophylactiques
dérogent à l’injonction au mariage et dans le Caucase. En exposant les homo- Résultat : l’abîme s’est creusé entre les par le ministère de la santé russe. ont cours en Tchétchénie » (en russe), Novaïa Gazeta,
24 avril 2017.
cherchent à vivre leur homosexualité sont sexuels à l’opprobre, les autorités cher- pratiques et des représentations de la
(2) « Between the labor camp and the clinic :
amenées à quitter la République. chent, souvent avec succès, à associer les sexualité qui se sont rigidifiées dans les À mille lieues d’une tradition revendi- Tema or the shared forms of late Soviet homosexual
clans familiaux à leur politique de répres- années 1990. cative, beaucoup de Tchétchènes visés subjectivities », Slavic Review, Urbana (Illinois),
La répression des homosexuels n’est sion, obligeant les victimes à fuir leurs par les persécutions reproduisent cette vol. 77, mai 2018 ; Dan Healey, Russian
Homophobia From Stalin to Sochi, Bloomsbury
pas nouvelle. Le code pénal de la Répu- proches, et parfois même à trouver refuge La Tchétchénie, comme le reste de la vision pathologisante du désir homo- Academic, New York, 2017.
blique tchétchène d’Itchkérie de 1996 a dans un pays étranger où elles n’auront Russie, hérite d’une longue tradition sexuel, qui se vit, comme durant la (3) Cf. les interviews de M. Djamboulat Oumarov
pas à craindre les membres les plus zélés soviétique de déni de l’homosexualité. période soviétique, dans la clandestinité accordées à Échos de Moscou et RBK le 6 juin 2017.
* Doctorant en histoire à l’École des hautes études de la diaspora. Grâce à la complicité de Après la parenthèse bolchevique, durant et la crainte de la délation, y compris par (4) Interview sur la chaîne privée Dojd,
en sciences sociales (EHESS). membres de leur entourage, voire de cer- laquelle celle-ci fut dépénalisée (1917- ses partenaires. 13 avril 2017.
AVRIL 2018 – LE MONDE diplomatique
18
D ES POLITIQUES FISCALES QUI NOURRISSENT LES INÉGALITÉS LATINO - AMÉRICAINES

Recherche percepteurs désespérément


De droite comme de gauche, les gouvernements latino- la fortune ou la propriété – à peine 0,8 % des systèmes fiscaux plus efficaces et ans) et de quelques mesures législatives
américains acceptent depuis longtemps de conditionner du produit intérieur brut (PIB) – et des redistributifs se trouve sans doute dans la additionnelles, pas de refonte des struc-
impôts sur les biens et les services (qui persistance de structures sociales pyra- tures fiscales ni de réforme de fond
leurs politiques sociales au maintien d’un verrou fiscal. touchent indistinctement pauvres et midales et, plus encore, dans l’extraordi- visant à hausser significativement l’im-
Lorsque l’économie est florissante, des marges de riches) cinq à six fois supérieurs aux naire influence des élites et dans leur position et sa progressivité.
impôts sur le revenu des personnes phy- emprise sur les lieux de pouvoir, qui les
manœuvre apparaissent néanmoins. Lorsque la récession siques, théoriquement plus progressifs. autorisent à dicter les grandes orientations Le président Correa (au pouvoir
menace, et que la pauvreté repart à la hausse, les caisses En 2015, la moyenne continentale des sociétales... et fiscales. de 2007 à 2017) a bien tenté une loi plus
impôts indirects collectés équivalait à ambitieuse que les autres, au milieu de
sont vides. Et si l’audace débutait par l’impôt ? 10 % du PIB ; celle de l’impôt sur le Les récentes expériences gouverne- son dernier mandat. Face à la virulence
revenu des personnes, à 1,8 % à peine (4). mentales progressistes ou postnéolibé- de l’opposition, il a dû faire machine
Par comparaison, ce dernier impôt tota- rales (parfois toujours en cours) ont- arrière (7). « Ses propositions de loi sur
lisait la même année 8,4 % du PIB dans elles changé la donne ? Oui et non. Le l’héritage et la spéculation ont engendré
PAR BERNARD DUTERME * les pays de l’OCDE et 3,2 % en Afrique, Venezuela d’Hugo Chávez, l’Équateur une telle incompréhension », analysait

C
soit près du double du score de l’Amé- de M. Rafael Correa, la Bolivie de en 2015 le fondateur du Centre triconti-
rique latine. S’il dépasse les 3 % au M. Evo Morales, par exemple, sont par- nental, François Houtart, que les secteurs
E 4 MAI 2017, à Managua, une délé- la seule explication, éclairent cette iné- Mexique, en Argentine et en Uruguay, il venus à accroître significativement les privilégiés, directement visés par cette
gation de haut niveau du Fonds monétaire galité structurelle. demeure inférieur à 0,5 % en Bolivie et recettes fiscales. Celles-ci ont été redis- double réforme, sont parvenus « à susciter
international (FMI) fait part au gouver- au Guatemala. tribuées à travers des politiques sociales une réaction de rejet dans une grande
nement nicaraguayen de ses recomman- « L’inégalité de marché, c’est-à-dire qui ont notablement réduit la pauvreté partie des classes moyennes et popu-
dations pour l’année qui vient : accroître celle qui prévaut avant que l’État joue La situation était plus injuste encore au et les inégalités. Mais les nouveaux pré- laires, y compris chez les paysans et les
les rentrées fiscales en éliminant exoné- son rôle redistributif grâce aux politiques début du XXIe siècle, lorsque l’impôt sur lèvements ont pour l’essentiel porté sur indigènes, alors que ces mesures promet-
rations et exemptions ainsi qu’en impo- fiscales, n’est pas beaucoup plus élevée le revenu des personnes physiques cul- les bénéfices liés à la production et à taient une meilleure répartition des
sant les bénéfices des entreprises instal- en Amérique latine que dans les pays minait à 1 % du PIB en moyenne conti- l’exportation des matières premières. richesses (8) ». À l’analyse, les progrès
lées dans les zones franches (1). européens, analyse l’économiste María nentale. La tendance est donc à la hausse, « La rente des ressources naturelles a fiscaux engrangés sur le continent cette
Fernanda Valdés, experte en fiscalité. même si l’imposition totale dans ses enlevé la pression d’avoir à taxer la dernière décennie se caractérisent par leur
Une institution financière internationale Cela signifie que la différence entre les diverses composantes reste basse (21 % société pour pouvoir dépenser », nature à la fois disparate et lacunaire. Et
missionnée pour propager la feuille de deux régions en matière d’inégalités de du PIB en 2015, contre 18 % en 2005), explique Valdés (6). En dehors de cette ne se limitent pas à ceux accomplis sous
route néolibérale qui épingle un gouver- revenus résulte de systèmes fiscaux diver- loin derrière celle des membres de manne (en reflux depuis trois ou quatre des gouvernements progressistes...
nement – réputé socialiste ! – pour son gents, qui parviennent à réduire les écarts l’OCDE (environ 35 %). Les impôts indi-
manque d’audace en matière d’imposi- en Europe, mais pas en Amérique rects, dont la taxe sur la valeur ajoutée
tion ? La situation n’est pas si singulière. latine (3). » Ainsi, selon la Commission (TVA) et celles sur l’import-export, en Des réformes trop timides
Au cours de la dernière décennie, elle s’est économique pour l’Amérique latine et constituent la plus grande part – plus de
produite à de multiples reprises en Amé-
rique latine, où le FMI, la Banque mon-
diale et la Banque interaméricaine de
les Caraïbes (Cepalc) des Nations unies,
le coefficient de Gini (qui mesure les
disparités de revenus) ne baisse que de
la moitié entre 2000 et 2015. L’impôt sur
les sociétés, en particulier celui sur l’ex-
traction et la commercialisation des res-
S I LA CEPALC salue les réformes enga-
gées en Uruguay en 2006 et au Chili
retour ou le maintien de la droite au pou-
voir dans une majorité de pays présage-
développement (BID) se sont montrés, sur 3 % après impôts sur le continent latino- sources naturelles non renouvelables, a en 2014 (deux pays alors gouvernés à t-il de leur orientation, plutôt régressive
la question fiscale, plus redistributifs que américain, contre 17 % dans les pays de connu la plus forte hausse, jusqu’à dépas- gauche), elle souligne également celles que progressive ? Les gouvernements
la plupart de leurs interlocuteurs gouver- l’Organisation de coopération et de déve- ser son équivalent au sein de l’OCDE, de la Colombie (2012) et du Mexique colombien, argentin et chilien, notam-
nementaux, de droite comme de gauche. loppement économiques (OCDE). avant de s’affaiblir par la suite : il a profité (2013) (9), où la droite est au pouvoir ment, ont déjà répondu. Le premier a
à plein du boom des matières premières depuis des lustres. Aux yeux de l’ins- aboli l’impôt sur la richesse en vigueur
Études et rapports successifs l’établis- En Amérique latine, la fiscalité n’opère et de la poussée extractiviste, pour pâtir tance onusienne, ces quatre pays ont depuis 2002 et porté la TVA à son maxi-
sent à l’envi : l’Amérique latine demeure donc pas comme un outil de redistribu- à partir de 2014 de la chute des cours sur opéré les seules « réformes fiscales mum historique. Le deuxième, gouverné
la région qui enregistre les plus fortes iné- tion, de cohésion et de justice sociales. les marchés internationaux. structurelles » de la période. La Cepalc à droite depuis l’élection de M. Mauricio
galités internes dans la répartition des Les situations se caractérisent naturelle- qualifie la réforme uruguayenne, qui a Macri, en 2015, a réduit les prélève-
richesses. Des dix pays où la concentra- ment par une forte hétérogénéité, le Brésil Comme l’analysent plusieurs institu- réorganisé de fond en comble l’impôt ments sur les entreprises et le patrimoine
tion des revenus par les 1 % les plus et l’Argentine affichant une fiscalité tions économiques et financières interna- sur le revenu et diminué les taxes indi- pour les reporter ailleurs. Le troisième,
riches de la population est la plus élevée, 2,5 fois plus élevée que la République tionales, « les faibles recettes des impôts rectes sur la consommation, de « pion- nommé à la suite de l’élection en 2017
sept se trouvent en Amérique latine (2). dominicaine et le Guatemala, bon dernier sur les revenus, les profits et le capital en nière ». À juste titre, car, jusque-là, le du chef d’entreprise Sebastián Piñera, a
Impossible de comprendre pourquoi sans du peloton. Il n’en reste pas moins que Amérique latine s’expliquent en partie niveau des inégalités dans le pays – le promis de revenir sur la réforme
évoquer les politiques fiscales du sous- les niveaux de perception s’établissent à par les généreuses exemptions et les hauts coefficient de Gini – empirait après de 2014, mise en œuvre par sa prédéces-
continent, qui, si elles ne constituent pas des seuils particulièrement bas. Régres- dégrèvements octroyés, ainsi que par imposition... Elle a en commun avec seure Michelle Bachelet...
sives, les structures fiscales cajolent les l’évasion fiscale des contribuables les celle menée six ans plus tard en Colom-
élites, soumises à une contribution pro- plus riches (5) ». Autre facteur : le poids bie une modification de la structure fis- La lutte contre l’évasion fiscale pour-
* Directeur du Centre tricontinental (Cetri), à
Louvain-la-Neuve (Belgique), coordinateur d’État
portionnellement inférieure à celle des souvent important du travail informel cale vers davantage d’équité, sans rait constituer une autre réponse à la
des résistances dans le Sud. Amérique latine, Cetri - secteurs populaires. La formule est dans l’économie. Au-delà, la clé du blo- hausse du total des perceptions. En fonte du budget des États, mais elle ne
Éditions Syllepse, 2017. connue : peu ou pas de prélèvement sur cage de toute évolution significative vers revanche, les réformes engagées au semble pas figurer au rang des priorités.
Mexique et au Chili – la seconde étant Les milliardaires latino-américains, qui
plus ambitieuse que la première en ont vu leur fortune personnelle grossir
matière de progressivité – visent à six fois plus vite que les économies de
  accroître les recettes de l’État, pour la région depuis 2002, comptent parmi



réduire le déficit fiscal à Mexico et pour
financer de nouvelles mesures dans le
secteur de l’éducation à Santiago.
ceux qui, avec les multinationales, pro-
fitent le plus de cette grande facilité à
se soustraire, frauduleusement ou pas,
   
Indépendamment des trop faibles qua-
à leurs obligations contributives (11).
Les estimations les plus réservées
lités redistributives de toutes ces modifi- – celles de la Cepalc notamment –
cations, le niveau d’imposition global a situent la perte annuelle pour les deniers
connu ses plus fortes hausses en Argen- publics à 6,3 % du PIB, c’est-à-dire à
    
   

 


tine, en Équateur et en Haïti (plus de 6 % quelque 350 milliards de dollars : un
du PIB) entre 2000 et 2015 ; et ses plus tiers en raison du non-paiement de la
faibles au Brésil, en Uruguay, au Panamá TVA, deux tiers en raison du non-
et au Costa Rica (moins de 1,5 %) (10). paiement de l’impôt sur le revenu des
Seul le Guatemala a encore rogné le personnes et des entreprises. L’ensemble
sien – déjà au plancher – de 0,8 %, à de la dynamique est renforcé à la fois
rebours des engagements pris il y a plus par des économies informelles à 50 %
de vingt ans, lors de la signature des (moyenne continentale) et par la fuite
accords de paix de 1996, qui mirent fin des capitaux sous des cieux (encore
à une guerre causée pour l’essentiel... par plus) défiscalisés.
les inégalités abyssales qui déchiraient
déjà le pays. Certes, les inégalités redistributives
cachent celles qui président à la distri-
Le contrecoup déflationniste subi bution primaire des richesses, dont
depuis trois ou quatre ans par les hydro- l’ampleur croissante rend de plus en
  
 
    
 carbures et les matières premières plus difficile leur seule correction par
*")  &!&)
  '' $# +

  
 
   
     minières et agricoles qu’exporte le conti- des politiques fiscales. Mais l’expé-
nent a profondément affecté la rente rience des gouvernements progressistes
fiscale. Il a remis au jour les carences latino-américains de la dernière décen-
des systèmes d’imposition et plongé nie soulève une question : est-il vrai-
plusieurs États dans de nouvelles crises ment envisageable de transformer la
du financement public, elles-mêmes société sans mettre davantage à contri-
sources de nouvelles réformes... Le bution les plus aisés ?

 
(1) Néstor Avendaño, « El FMI y su propuesta de (5) Ibid.

 
política fiscal para Nicaragua », 9 juillet 2017,
 https://nestoravendano.wordpress.com
(2) « Panorama fiscal de América Latina y el
(6) María Fernanda Valdés, « ¿ Dónde estamos ? »,
art. cit.
(7) Lire Rafael Correa, «Gouverner sous les bombes...
   
     Caribe 2017 », Commission économique pour l’Amé-
rique latine et les Caraïbes (Cepalc), Organisation
médiatiques», Le Monde diplomatique, février 2018.

     des Nations unies, Santiago. (8) François Houtart, « Vers l’épuisement du
   
     “modèle” équatorien?», 2 octobre 2015, www.cetri.be
 
       (3) María Fernanda Valdés, « ¿ Dónde estamos ?
Desigualdad y reformas tributarias en América Latina», (9) Alberto Arenas de Mesa, « Sostenibilidad fiscal
Nueva Sociedad, no 272, Buenos Aires, novembre- y reformas tributarias en América Latina », Cepalc,
décembre 2017. septembre 2016.
 (     (
   
      (4) « Revenue statistics in Latin America and (10) Ibid.
 
   the Caribbean, 1990-2015 », Organisation de coopé-
ration et de développement économiques (OCDE),
(11) « The scandal of inequality 2. The multiple
faces of inequality in Latin America and the
Paris, 2017. Caribbean », Christian Aid, Londres, 22 mars 2017.
19 LE MONDE diplomatique – AVRIL 2018

N ON - VIOLENCE ET LUTTE DES CLASSES

Le dernier combat de Martin Luther King


Le 4 avril 1968, Martin Luther King était assassiné
à Memphis par un partisan de la ségrégation raciale.
Cinquante ans plus tard, l’histoire officielle retient l’image

© ADAGP, PARIS, 2018 - THE ROMARE BEARDEN FOUNDATION - DC MOORE GALLERY, NEW YORK
du pasteur noir luttant pour les droits civiques, du patriote
œuvrant pour la réconciliation nationale. Mais elle passe
sous silence des pans entiers d’une vie consacrée à l’égalité
sous toutes ses formes.

PAR SYLVIE LAURENT *

D E FAÇON inopinée, il y a quelques


semaines, les foyers américains ont
ou telle voiture », pour devenir des
hommes. Ils « paradent en Cadillac »
entendu résonner la voix de Martin pour être quelqu’un, tonnait-il. Selon lui,
Luther King et découvert un discours cette industrie de l’envie tuait l’Amérique
peu connu : « L’instinct du tambour- à petit feu.
major » (1), prononcé exactement cin-
quante ans plus tôt. Ce rendez-vous Plus que jamais, en ce mois de célé-
impromptu entre le leader révolution- bration du cinquantenaire de sa mort,
naire et le téléspectateur prit la forme Martin Luther King est panthéonisé. Se
d’un message publicitaire pour les souvenir que c’est sous le président
camions RAM, diffusé lors de la mi- conservateur Ronald Reagan que fut ins-
temps du Super Bowl, un espace prisé tauré, en 1983, un jour férié en hommage ROMARE BEARDEN. – « 110th Street Harlem Blues », vers 1972
des annonceurs et presque aussi com- au révolutionnaire socialiste permet de
menté que le résultat du match. Cette comprendre la supercherie qui s’est géné-
publicité qui vantait la force virile d’un ralisée depuis, la stratégie d’aseptisation lutte propre, car exploitation et discrimi- vert le christianisme social d’un Reinhold King rappelait que l’économie poli-
camion tout-terrain, exaltait le drapeau et de captation qui s’est développée. Les nation ne relèveraient pas de la même Niebuhr, il exprima sa défiance envers tique de la domination ne se traduisait
et l’armée, l’héroïsme quotidien des usages politiques de la mémoire ont été logique. Pour les participants à la « cam- un système économique qui concentre pas seulement par le déni du droit de vote
familles anonymes au son du sermon de redoutables : pour nourrir le récit d’une pagne des pauvres », la surreprésentation les richesses entre les mains d’une poi- ou la ségrégation. C’était l’organisation
King fit frémir certains. Plus grave, elle nation réconciliée, il fallait oublier le dis- des Noirs et des Latinos dans les rets de gnée. Il écrivit en 1952 à sa future épouse préméditée d’un assujettissement écono-
laissa le plus grand nombre de marbre. sident. Et créer un patriote, un père fon- l’exploitation ne faisait aucun doute, Coretta : « Le capitalisme est arrivé au mique : la concentration des pauvres dans
dateur, l’Américain exceptionnel que mais elle témoignait d’un système de bout de son utilité historique », tout en les ghettos et les barrios, le chômage et
Que la grand-messe télévisée de la seul un pays exceptionnel avait pu engen- domination qui faisait bien d’autres vic- se proclamant « socialiste » dans l’âme, les salaires indécents, la culturalisation
consommation de masse s’offre les droits drer. Voilà un Noir qui rêvait à l’égalité times. malgré ses différends avec Marx. de la pauvreté et la bonne conscience
de diffusion des discours du pasteur raciale et qui la vit advenir à force de paternaliste des réformistes. Parmi ces
illustre déjà l’absence de limites de la confiance dans ses compatriotes, qui ren- Dans cette campagne du prin- Pessimiste n’ayant pas abdiqué l’es- derniers figuraient en bonne place les
marchandisation, y compris celle des dit service au pays en réalisant les poten- temps 1968, le rôle primordial des poir, il dessine un portrait tragique de son démocrates et les progressistes citadins,
révoltes, rébellions et sacrifices pour la tialités démocratiques uniques dont il femmes, souvent noires, de l’association pays. « Lorsque les machines, les ordi- défenseurs de l’égalité raciale jusqu’à ce
justice. Mais l’ironie de cette usurpation était porteur. Sur le monument commé- de défense du droit à l’aide sociale sug- nateurs et la quête du profit sont plus que les Noirs demandent à s’installer
tient au propos de King, qui, dans ce moratif inauguré par M. Barack Obama gérait l’imbrication des oppressions, importants que les gens, le triptyque fatal dans leurs banlieues proprettes.
même discours, se lançait quelques para- à Washington en 2011 ne figurent pas les qu’elles soient de classe, de genre ou de du matérialisme, du militarisme et du
graphes plus loin dans une charge viru- mots « racisme » ni « ségrégation ». Sur race. Parce qu’elles sont entremêlées, racisme est invincible (5). » Il appelle à Les stratégies de mise en mémoire de
lente contre le matérialisme de son pays. l’allée des grands hommes de la capitale, plus que hiérarchisées, elles contrai- une restructuration profonde de la King ont éludé ses critiques de la démo-
Il raillait ses concitoyens séduits par des le visiteur se souvient plutôt du « rêve » gnaient pour King à la solidarité ; il par- société, à une « révolution des valeurs » cratie américaine, sa dénonciation d’un
publicitaires dont le boniment les incitait évoqué lors de la grande marche de 1963 lait de « fraternité ». Au New York Times dans laquelle les Blancs devraient admet- régime d’inégalité enraciné dans la struc-
à acheter des signes de distinction, « telle et se remémore son accomplissement. qui l’interrogeait sur cette croisade des tre que l’égalité réelle a un prix. « Il est ture même du pays. Tout autant que le
pauvres, il confia sans fard qu’il s’était temps que les groupes privilégiés lâchent leader de la Nation de l’islam Malcolm X,
« engagé dans une forme de lutte des un peu de leurs millions ; cela n’a rien il affirmait que le racisme était une tare
Une marche pour le partage des richesses classes ». Il fut assassiné un mois avant
son lancement.
coûté de déségréguer le Sud ou de nous
donner le droit de vote ; maintenant, c’est
congénitale de l’Amérique blanche et que
l’identité américaine portait en elle les

O N SAIT depuis Roland Barthes que la


fonction de la mythologie est de nous pré-
richesses soient redistribuées, que les
Noirs ne soient plus des citoyens de
Certes, dans la mémoire nationale, on
convient que King fut à l’occasion véhé-
différent. (...) Quand on commence à se
demander pourquoi il y a quarante mil-
lions de pauvres dans ce pays, on en vient
fléaux entrelacés du capitalisme, de l’im-
périalisme et du racisme. Mais, pour lui,
la résistance à l’égalité demeurerait invin-
munir de l’histoire. King est sur les tim- second rang, condamnés au chômage, aux ment, en particulier à propos du Vietnam ; à d’autres questions sur la répartition cible, à moins que les déshérités et les
bres, au fronton des collèges et des lycées, quartiers pauvres, au harcèlement policier, mais, explique-t-on, il s’était « radica- des richesses : qui possède le pétrole ? dissidents ne réinventent l’esprit de la
sur l’Esplanade nationale de Washington, aux salaires indignes, aux écoles déliques- lisé » à la fin de sa vie, consumé par Qui possède le minerai de fer ? », démocratie par la désobéissance civile et
dans les livres illustrés pour enfants, dans centes et – ces mots ne le rebutaient l’amertume et la solitude. Le pasteur una- déclare-t-il en août 1967 (6). la convergence révolutionnaire.
les récits édifiants vendus à l’étranger, pas – à l’exploitation et à l’impérialisme. nimement loué en 1963, lors de son dis-
dans le bureau Ovale, dans une publicité
pour des camions. Sa pensée critique se
Son éthique de l’émancipation ne s’est
ainsi jamais limitée à la question de l’éga-
cours « I have a dream » (« Je fais un
rêve »), se serait aliéné l’opinion en
Ascèse subversive
retrouve ainsi savamment enfouie sous
les tombereaux d’hommages officiels et
de récupérations commerciales.
lité raciale. Si les Noirs étaient les déshé-
rités absolus, les opprimés par excellence
et l’avant-garde de la révolution en
renonçant à son réformisme tranquille et
en cédant à la colère. Ici encore, la fal-
sification est absolue : tout d’abord,
L A « POLITIQUE de l’amour » qu’il
revendiquait était certes pacifique par
la brutalité policière est à prescrire. Le
rapport d’experts indépendants rassemblés
marche, tous les vulnérables étaient à libé- jamais King n’a été porté par l’opinion essence, mais elle recherchait la confron- par la Maison Blanche dans la commis-
Réécrire le sens de son combat, et celui rer : pauvres blancs, femmes sous alloca- publique de son pays, y compris lorsqu’il tation. L’action directe non violente sion Kerner, en 1967, confirmait son diag-
des milliers d’anonymes qui ont porté la tions, Indiens spoliés, chicanos humiliés. a remporté le prix Nobel de la paix, en devait troubler l’ordre public et donc l’or- nostic. Mais le document fut étouffé par
révolution noire dans les années 1950 Leur capacité à participer à la délibération 1964. La marche de Washington, un an dre des choses afin que les plus vulnéra- le président Lyndon B. Johnson, enlisé au
et 1960, a d’abord consisté à réduire celle- démocratique, à prendre du pouvoir per- plus tôt, révérée aujourd’hui comme le bles aient enfin voix au chapitre et Vietnam. Son successeur, le républicain
ci à une demande pour l’égalité formelle : mettrait de jauger la valeur du pays. symbole de la réconciliation nationale, deviennent ainsi des sujets politiques. La Richard Nixon, est élu sept mois après la
le droit de vote dans les États du Sud qui n’était en réalité soutenue que par un tiers violence subie et non rendue n’était pas mort de King. Le pays réclame alors le
l’entravaient par la ruse et la terreur, et la Son dernier combat fut ainsi une des Américains. Même les New-Yorkais, une négation de la colère ou une posture retour à l’ordre et la mise au pas des agi-
fin de la discrimination légale. Le rabo- « campagne des pauvres » qui, au prin- incarnation du progressisme, pensaient christique, mais une ascèse subversive : tateurs, traîtres et ingrats qui se « préten-
tage et les élisions de la parole de King temps 1968, vit des misérables de toutes pour leur majorité que King était « extré- la souffrance était transformée en moteur dent » opprimés. La deuxième mort de
sont ainsi conformes au marché de dupes les provinces et de toutes les couleurs miste » et jugeaient « excessives » les de l’action et elle provoquait le malaise King commence, Nixon proposant le
offert aux Noirs en 1965 : la fin des dis- de peau converger vers la capitale pour demandes de droits civiques (4). Au non seulement du bourreau, mais égale- développement d’un « capitalisme noir »
criminations légales constituait l’égalité. tenter d’arracher une révolution consti- demeurant, il n’avait pas attendu le cré- ment du témoin du passage à tabac. en lieu et place de l’égalité.
King fut consterné par ce tour de passe- tutionnelle : l’adoption d’une charte des puscule de sa vie pour exprimer ses
passe : « Le problème, écrivit-il en 1967 droits économiques pour les « défavori- convictions inconvenantes. Après 1965, sa stratégie non violente Longtemps, les États-Unis se sont ima-
dans son dernier livre, est que nous n’en- sés », l’inscription dans la loi du salaire est plus que jamais critiquée par les révol- ginés être une nation sans classes, un
tendons pas la même chose lorsque l’on minimum garanti, la participation de À 23 ans à peine, après avoir lu atten- tés noirs, mais King demeure inflexible. pays à la mobilité sociale incomparable.
parle d’égalité ; Blancs et Noirs en ont comités de pauvres au processus légis- tivement Karl Marx et Mohandas Karam- Refusant néanmoins l’injonction à Ils sortent à peine de cette illusion. Ils
une définition différente ; les Noirs par- latif, une redistribution considérable des chand Gandhi, admiré le pasteur pacifiste condamner les dizaines de révoltes restent également convaincus que le
tent du principe qu’“égalité” s’entend richesses et un plan sans précédent de et socialiste Norman Thomas et décou- urbaines qui embrasent les ghettos de racisme est un vestige du passé et que la
au sens littéral et ils pensaient que les création d’emplois publics et de loge- 1964 à 1968, il affirme que « la violence période des droits civiques a mis un
Blancs en convenaient et tiendraient leur ments sociaux. En février 1968, King est le cri de ceux que l’on n’entend pas » terme aux inégalités entre Blancs et
parole en la promettant... Mais la plu- ironisait sur ceux qui parlent d’« assis- L’Imprimerie et que, pour y mettre fin, seule la lutte Noirs. Martin Luther King réfutait l’une
part des Blancs, y compris ceux de tanat » quand ce sont les pauvres noirs 79, rue de Roissy contre le chômage, les discriminations et et l’autre de ces fables.
bonne volonté, n’entendent par “éga- qui bénéficient de l’aide publique et de 93290
Tremblay-en-France
lité” qu’un vague synonyme d’“amélio- « subventions » quand elle est destinée
ration”. L’Amérique blanche n’est pas aux Blancs privilégiés. En somme,
prête psychologiquement à réduire les « nous avons un système socialiste pour Origine du papier : Allemagne. Taux de fibres
(1) Martin Luther King, «The drum major instinct»,
inégalités ; elle cherche à se ménager et, les riches et le capitalisme sauvage pour recyclées : 100 %. Ce journal est imprimé sur Calendrier des fêtes nationales sermon prononcé à Atlanta le 4 février 1968.
un papier UPM issu de forêts gérées durablement, (2) Martin Luther King, Where Do We Go From
au fond, à ne rien changer (2). » les pauvres (3) ! ». porteur de l’Ecolabel européen sous le n° FI/37/001.
1er - 30 avril 2018 Here : Chaos or Community ?, Beacon Press, Boston,
Eutrophisation : Ptot = 0,007 kg/t de papier
1967.
4 SÉNÉGAL Fête de l’indépend.
Les droits civiques ne furent jamais Dans une dialectique subtile, il propo- Commission paritaire des publications (3) Martin Luther King, «To minister to the valley»,
et agences de presse : nº 0519 D 86051 17 SYRIE Fête de l’indépend.
l’horizon des Noirs américains, pas plus sait de dépasser l’opposition entre une 18 ZIMBABWE Fête de l’indépend.
discours prononcé à Miami le 23 février 1968.
ISSN : 0026-9395
que de King. Le pasteur entendait que lecture strictement « classiste » de l’op- PRINTED IN FRANCE 26 TANZANIE Fête nationale
(4) Sondage mené et publié par le New York Times,
l’égalité soit aussi sociale, que les pression (le postulat que cette dernière 21 septembre 1964.
27 AFRIQUE DU SUD Fête nationale
disparaîtrait sous toutes ses formes avec À la disposition des diffuseurs de presse (5) Martin Luther King, « Beyond Vietnam : a time
SIERRA LEONE Fête nationale
* Chercheuse associée à Harvard et à Stanford, pour modification de service, demandes de réassort to break silence », sermon prononcé à New York
l’effondrement du capitalisme) et une ou autre, nos numéros de téléphone verts : TOGO Fête de l’indépend. le 4 avril 1967.
enseignante à Sciences Po Paris, auteure de Martin
Luther King. Une biographie intellectuelle et politique, approche identitaire, dans laquelle les Paris : 0 805 050 147 27 PAYS-BAS Fête nationale
(6) Martin Luther King, « Where do we go from
Banlieue/province : 0 805 050 146.
Seuil, Paris, 2015. groupes discriminés auraient chacun leur here ? », discours prononcé à Atlanta le 16 août 1967.
AVRIL 2018 – LE MONDE diplomatique
20
UN REJET EXACERBÉ QUI

Effets pervers de la lutte


Assassinat d’un journaliste trop curieux en Slovaquie, nou-
veau premier ministre tchèque et chef du Parlement roumain
poursuivis pour détournement de fonds : l’Europe centrale
et orientale semble accablée par la corruption. Pourtant,
pots-de-vin et trafics d’influence ne seraient pas moindres
ailleurs sur le continent, selon certains travaux. La focali-
sation sur ces pays n’est pas sans conséquences politiques.

PAR BENJAMIN CUNNINGHAM *

A UX ÉLECTIONS législatives tchèques


d’octobre 2017, le parti du milliardaire
péen de lutte antifraude (OLAF) a trouvé
de multiples irrégularités dans l’usage des
Andrej Babiš, magnat de l’industrie 2 millions d’euros de fonds européens
agroalimentaire et de la presse, a renversé dont il a pu bénéficier pour la construction
la classe politique traditionnelle en obte- d’un complexe hôtelier au sud de Prague.
nant près de 30 % des voix, alors qu’au- Quelques semaines avant les élections, le
cun autre parti ne dépassait 12 %. Parlement avait levé son immunité afin
Lorsqu’il a fondé l’Action des citoyens qu’il soit jugé – un vote renouvelé en jan-
mécontents (ANO, acronyme signifiant vier 2018. Mais les électeurs se méfiaient
« oui » en tchèque), en 2011, M. Babiš tant des autres candidats qu’ils ont
arguait que seul un homme d’affaires accordé à M. Babiš le bénéfice du doute.
prospère, qui ne venait pas de la politique, Après tout, ces allégations provenaient
pouvait remplacer une élite corrompue. de l’« élite corrompue », et, quand bien
Fort de sa compétence, de son efficacité même elles seraient avérées, ponctionner
et de sa fortune, il incarnait la solution. l’argent de Bruxelles n’est pas vraiment
Il était « assez riche pour ne pas avoir perçu comme un crime : « Ce n’est pas
besoin de voler », selon un argumentaire notre argent, donc nous pouvons le
rodé par l’ancien maire de New York voler », résume Balázs Jarábik, chercheur
Michael Bloomberg (1) ou le président à la Fondation Carnegie pour la paix inter-
ukrainien Petro Porochenko. nationale. Finalement, grâce à la force de
persuasion de M. Babiš, à l’incompétence
« Je ne suis pas un escroc, nous affir- de ses opposants et au mécontentement
mait-il lors d’un entretien avant les élec- populaire, un million et demi d’électeurs
tions (2). « Les autres le sont-ils ? », lui ont passé outre les accusations de fraude.
avions-nous demandé. « Oui. » À son succès s’ajoute celui du Parti pirate
tchèque, en troisième position avec
BRIDGEMAN IMAGES

Bien que moins ouvertement déma- 10,8 % des voix, suivi du parti néofasciste
gogue ou xénophobe que d’autres figures Liberté et démocratie directe, puis du Parti
politiques de la région, le nouveau pre- communiste de Bohême et Moravie.
mier ministre tchèque – qui dirige un gou- En tout, près de 59 % des Tchèques ont
vernement minoritaire fragile – n’en reste voté pour des formations qui prétendent JOHN KIRBY. – « Secret Lives » (Vies secrètes), 1988
pas moins du même acabit. L’Office euro- s’opposer au statu quo.

Roumains trouvent que la corruption est travers l’Eurobaromètre d’une corruption peu de l’expérience personnelle, mais
Décalage entre l’expérience et le sentiment un problème majeur dans leur pays, à petite échelle. Ce genre de décalage infuse par le biais des discours publics,

S I L’ON EN CROIT le dernier Eurobaro-


mètre (3), cette victoire d’une campagne
de leurs voisins autrichiens (18 %) ont
l’impression qu’elle affecte leur vie quo-
contre 37 % des Suédois interrogés.
Seuls 14 % des Polonais connaissent
quelqu’un qui a reçu un pot-de-vin, soit
basé sur des impressions collectives ne
peut faire office de preuve, et la mesure
de cette perception est discutable (5),
dont ceux des médias ou des organisa-
tions non gouvernementales (ONG) : « Si
vous croyez qu’il y a un tigre caché dans
diabolisant les élites n’a rien d’étonnant : tidienne, et 15 % estiment en avoir été un peu moins que les Belges (15 %), les mais il renforce le doute. Il démontre la pièce, vous n’allez pas rester à l’inté-
84 % des Tchèques pensent que la cor- directement témoins dans l’année écou- Luxembourgeois (18 %) ou les Français aussi que l’appréciation que l’on se forge rieur, peu importe qu’il soit réel ou pas »,
ruption est largement répandue dans leur lée. En revanche, seuls 50 % des Autri- (16 %). En somme, les Européens de de l’importance de la corruption provient explique Hough.
pays (contre 67 % des Français, 51 % des chiens pensent qu’elle est très répandue l’ancien bloc communiste trouvent que
Allemands ou 22 % des Danois). Mais dans leur pays. Même si un Autrichien leurs gouvernements ne font pas assez
cette enquête soulève aussi des questions semble avoir autant de risques d’en être pour lutter contre la corruption. Ils per- En Pologne, l’exemple du «Waitergate »
capitales sur la manière dont les habitants
de la région perçoivent la corruption. Bien
que beaucoup de Tchèques la considèrent
témoin que son voisin tchèque, il est
moins enclin à voir dans cette question
un problème national.
çoivent celle-ci comme faisant partie
intégrante du monde des affaires et
comme le moyen d’obtenir certains ser-
L ’APPRÉHENSION de la corruption, sur-
tout lorsqu’elle s’inscrit dans la mémoire
tionniste d’extrême droite, le Parti popu-
laire-Notre Slovaquie (LSNS), aux élec-
comme un problème grave, ils sont bien vices publics, alors même qu’ils n’y sont collective, peut dépasser la réalité. En tions législatives de 2016 (6). Ces électeurs
moins nombreux à en faire l’expérience : À l’échelle de l’Union européenne, pas davantage confrontés personnelle- Pologne, PiS, nationaliste et conservateur, invoquaient la corruption parmi leurs moti-
seuls 19 % d’entre eux estiment qu’elle cette enquête comparant expérience et ment que les autres Européens. a remporté la majorité parlementaire vations, et ce en dépit d’une transparence
les touche personnellement dans leur vie sentiment contredit le vieux préjugé en 2015, notamment grâce à l’affaire du accrue des finances publiques.
quotidienne, et pas plus de 13 % ont été selon lequel une Europe centrale et orien- Quantifier la corruption, une pratique «Waitergate». Des serveurs de restaurants
confrontés au cours des douze derniers tale immature serait à la traîne d’une secrète par définition, n’est pas une mince chics de Varsovie avaient enregistré des En 2011, le Parlement slovaque a adopté
mois à une demande de cadeau ou de Europe occidentale intègre. Dix-sept affaire, et les enquêtes d’opinion ne suf- hommes politiques du parti au pouvoir, la une loi contraignant le gouvernement et les
faveur en échange d’un service. À titre pour cent des Suédois (et 32 % des fisent pas à en établir la matérialité. Car Plate-forme civique (PO), alors qu’ils municipalités à rendre les contrats publics
de comparaison, un pourcentage similaire Grecs) disent connaître quelqu’un qui a les représentations correspondent rare- savouraient des repas de plusieurs centaines disponibles en ligne. Une étude menée
accepté un pot-de-vin, mais seulement ment à l’expérience. « L’analyse regorge d’euros. Au milieu de propos souvent très en 2017 par l’ONG Transparency Interna-
* Journaliste, Prague. 13 % des Roumains. Pourtant, 80 % des d’informations douteuses dont nous ne vulgaires, on entend notamment sur ces tional Slovaquie montre une augmentation
pouvons déterminer la véracité », concède bandes un ministre demander au directeur de 25 % des reportages sur les marchés
Dan Hough, expert en méthodologie de de la banque centrale de stimuler l’écono- publics dans les quatre années qui ont
la corruption à l’université du Sussex. Ce mie de manière à avantager son parti lors suivi (7). Ainsi, bien que les institutions

      
  
 
     

flou alimente le conspirationnisme en
donnant aux citoyens l’impression qu’on
leur cache des choses. En ce sens, le sen-
des élections. «Ces conversations ont cho-
qué la majorité des Polonais », explique
Łukasz Lipiński, membre de Polityka
gagnent en transparence et que les citoyens
deviennent de plus en plus attentifs (8 %
de la population consulte au moins un
timent de corruption pourrait bien être un Insight, un cercle de réflexion de Varsovie. contrat en ligne chaque année), l’opinion
       
       important facteur d’instabilité en Europe Tandis que les médias distillaient ces enre- dominante se convainc du contraire. Le ter-
   

     

 centrale et orientale, entraînant des consé- gistrements jour après jour, PiS a convaincu rain de la corruption rétrécit, mais la sur-
quences désastreuses au sein des systèmes les électeurs que «toute l’élite politique et veillance accrue entretient le scepticisme.
 
       politiques de la région. économique [était] corrompue et [siphon- M. Gabriel Šípoš, directeur de l’antenne
   
     nait] le pays jusqu’à le rendre exsangue». slovaque de Transparency International,
Une étude portant sur les élections Le stratagème a fonctionné parce qu’il rap- observe que les médias, pour ainsi dire, ont
entre 1980 et 2016 n’établit « aucun lien pelait les privatisations choquantes des la gâchette facile : ils rapportent des
                    systématique » entre le succès des déma- années 1990, lorsque les actions détenues
Q     
 Q     gogues autoritaires et l’immigration, ni par l’État étaient passées subrepticement (1) Lire Renaud Lambert, « Une élection selon
aucune preuve suffisante de « facteurs aux mains d’entités privées. L’idée que des Michael Bloomberg », Le Monde diplomatique,
Q     
   
 Q      d’explication économiques du popu- élites préoccupées de leur seul intérêt déci- juin 2010.
Q   
       Q       lisme ». En revanche, elle conclut que la daient secrètement de l’avenir du pays sem- (2) « Babiš : I am not a crook, read the story of
Chirac or Berlusconi », The Slovak Spectator,
perception de la corruption constituerait blait crédible parce que cela s’était déjà Bratislava, 19 octobre 2017.
le principal élément annonciateur de leur produit en 1991. Ce prétendu retard cultu- (3) « Special Eurobarometer 470. Corruption »,
arrivée au pouvoir (4). Des courants rel, qui génère de la colère après coup, est Commission européenne, Bruxelles, octobre 2017.
naguère marginaux, comme ceux qui un exemple des distorsions provoquées par (4) Dalibor Rohac, Sahana Kumar et Andreas
s’expriment à travers M. Babiš et le passé dans la vision du présent. « Les Johansson Heinö, « The wisdom of demagogues :
M. Viktor Orbán en Hongrie, le parti gens mettent du temps à percevoir les chan- Institutions, corruption and support for authoritarian
populists », Economic Affairs, vol. 37, no 3, Londres,
polonais Droit et justice (PiS) ou la jeune gements», observe Hough. 18 octobre 2017.
coalition Patriotes unis en Bulgarie, ont (5) Lire Bernard Cassen, « Limites de la transpa-
su exploiter ce ressenti d’une corruption En Slovaquie, 48 % des citoyens inter- rence », Le Monde diplomatique, juillet 2001.

   endémique. rogés sont persuadés que la corruption s’ag-


grave, tandis que 34 % pensent le contraire.
(6) « 5 takeaways from Slovakia’s election »,
Politico, Bruxelles, 6 mars 2016.


 
        Beaucoup d’affaires récentes laissent Comme partout, ce phénomène joue en (7) Gabriel Šípoš, Samuel Spáč et Martin Kollárik,
penser que la probité se rencontre davan- faveur de la droite nationaliste : 8 % des « Not in force until published online : What the radical
    
      
 transparency regime of public contracts achieved in
       tage en Suède qu’en Roumanie. Pourtant, électeurs et 22 % de ceux qui votaient pour Slovakia », Transparency International Slovaquie,
les Suédois témoignent plus souvent à la première fois ont choisi un parti néga- Bratislava, 2015.
21 LE MONDE diplomatique – AVRIL 2018

PROFITE AUX DÉMAGOGUES

anticorruption en Europe centrale


soupçons davantage qu’ils ne mènent de des élections (8). Le penseur bulgare Ivan figure et craignaient l’émergence de trou- de grande distribution allemande Lidl, le même taux d’imposition sur les sociétés
véritables enquêtes. La mise en cause spec- Krastev parle à ce propos d’«argument du bles politiques chez eux. En un mot, tout dixième entreprise du pays par son chiffre qu’à Agrofert, on estime le manque à
taculaire de personnalités sur la foi de fuites fouineur» : «La corruption a phagocyté cela renforce l’illusion d’une Europe divi- d’affaires, ne paie aucun impôt sur les gagner pour la Tchéquie à 22 millions
requiert aussi moins de savoir-faire jour- l’imagination des médias, et la surproduc- sée entre des pays corrompus dans le Sud sociétés en Tchéquie. Lidl profite d’une d’euros – une manœuvre légale qui n’est
nalistique et dérange moins les électeurs tion de reportages sur le sujet a influencé et dans l’Est, et des pays irréprochables clause du partenariat commercial géné- pas considérée comme de la corruption.
que la remise en question du système éco- l’opinion, donnant l’impression qu’elle dans le Nord et dans l’Ouest. ral – un type d’arrangement normalement On devine aisément lequel des deux appa-
nomique et social qu’ils ont validé au fil était omniprésente dans la vie publique.» réservé aux petites structures (architectes, raît comme le plus corrompu aux yeux des
La perpétuation du mythe d’une Europe avocats) – permettant de choisir l’entité qui électeurs tchèques. Ainsi, non seulement
centrale et orientale démesurément corrom- paiera l’impôt sur les profits. Et 99 % des les acteurs étrangers contribuent à exagérer
Rapport européen enterré pue implique en outre une interprétation bénéfices vont au partenaire allemand. le discours sur la corruption dans la région,

C ETTE couverture médiatique alimente


le discours politique au niveau national,
rence s’explique par la « campagne per-
manente menée par les ONG et l’Union
très limitée de cette notion. Les citoyens
n’opèrent guère de distinction entre ce qui
relève du légal, l’optimisation fiscale par
M. Babiš est soupçonné d’avoir obtenu
frauduleusement des subventions euro-
mais, de surcroît, ils sont en bonne part
responsables des activités perçues comme
telles. Il en va différemment en Allemagne,
mais s’inscrit aussi dans une rhétorique européenne ». exemple, et ce qui relève de l’illégal. Dans péennes, ce qui a conduit à injecter 2 mil- en Autriche ou en Suède, parce que les
plus générale sur la corruption des pays ces pays, l’aversion suscitée par la corrup- lions d’euros dans le pays – un acte rele- bénéfices des sociétés de ces pays sont le
de l’ancien bloc communiste. Des inter- Si l’Union considère – non sans rai- tion se confond avec l’impression que les vant de la corruption. Si on applique à Lidl plus souvent rapatriés.
ventions étrangères, souvent bien inten- son – la corruption comme un problème entreprises d’Europe occidentale traitent
tionnées, accentuent cette tendance. Le en Europe centrale et orientale, rien ne jus- depuis longtemps cette région comme un
département d’État américain a par exem- tifie qu’elle ferme les yeux sur le reste du réservoir de main-d’œuvre bon marché et Une explication machinale
ple affecté 100 000 dollars d’aide aux
ONG anticorruption tchèques entre 2015
et 2017, tandis que l’Autriche ne recevait
continent. C’est pourtant ce que suggère le
destin du rapport anticorruption de la
Commission européenne. Après une pre-
de consommateurs peu exigeants. Une
étude importante conforte d’ailleurs cette
prédominance «d’entreprises étrangères»,
D ANS le centre et l’est de l’Europe,
la corruption devient donc une
accentuent les turbulences politiques,
au risque de mener à davantage
rien... Même modestes, ces subventions mière édition en 2014, une mise à jour était dont les propriétaires viennent «principa- explication machinale pour tout d’escroquerie.
marquent l’identité de l’Europe centrale attendue en février 2017. La seconde lement d’Allemagne» (11). Or ces multi- phénomène difficile à comprendre.
et orientale. Cet argent bénéficie aux édition a été rédigée, mais jamais publiée. nationales ont la réputation de ne pas se « J’ai beau être convaincu de l’impor- BENJAMIN CUNNINGHAM.
ONG locales et à une petite industrie anti- Au moment d’enterrer ce rapport, le vice- soucier des populations locales et de pom- tance de lutter contre ce problème, je
corruption qui s’entend avec les médias président de la Commission Frans Tim- per les richesses de la région. Même si leurs pense que les électeurs d’Europe
(8) Lire Razmig Keucheyan et Pierre Rimbert, « Le
pour occuper la sphère publique. En mermans a présenté la corruption comme pratiques ne visent pas à détourner de l’ar- centrale, lorsqu’ils jugent les hommes carnaval de l’investigation », Le Monde diplomatique,
Ukraine, pays qui concentre désormais un «problème fondamental dans plusieurs gent public pour des intérêts directement politiques, tendent à surestimer les mai 2013.
les efforts internationaux, ce phénomène États membres ». Devinez lesquels... personnels, elles ont un fort impact sur la scandales de corruption et à sous- (9) «Corruption in the everyday lives of Ukrainians :
prend des proportions étonnantes. «Certes, le premier rapport avait le mérite perception de la corruption dans le centre estimer l’incompétence », commente For what do we give bribes ? To whom and why ? »,
D’après des enquêtes récentes, 80 % des d’apporter une analyse d’ensemble et de et l’est de l’Europe. M. Šípoš, de Transparency Internatio- Ilko Kucheriv Democratic Initiatives Foundation,
Kiev, 31 octobre 2017 ; « Public opinion survey of
Ukrainiens perçoivent la corruption créer une base pour de futurs travaux, nal. Tout en exacerbant l’animosité residents of Ukraine. November 15 - December 14,
comme un problème sérieux, voire le plus expliquait-il, mais cela ne signifie pas que En réalité, une bonne partie de ce que envers la politique du « deux poids, deux 2017 », Center for Insights in Survey Research,
sérieux, dans leur pays, mais seulement le meilleur moyen de procéder soit de pro- les Européens du Centre et de l’Est rangent mesures » de l’Europe occidentale, cette Washington, DC.
23 % considèrent qu’elle fait partie des duire une succession de rapports simi- dans la catégorie «corruption», ce sont des perception pousse les électeurs vers (10) Lettre de M. Frans Timmermans,
25 janvier 2017, http://transparency.eu
trois sujets affectant le plus leur vie per- laires. » (10) On peut s’interroger sur la pratiques du secteur privé occidental. En des démagogues autoritaires et vers
sonnelle (9). Selon Jarábik, cette incohé- logique d’une telle stratégie, d’autant que République tchèque, M. Babiš dirige le ten- l’extrême droite. De plus en plus de (11) Filip Novokmet, Thomas Piketty et Gabriel
Zucman, « From soviets to oligarchs : Inequality and
le rapport était achevé. Un homme bien taculaire conglomérat Agrofert, qui, décisions politiques radicales se fondent property in Russia, 1905-2016 », NBER Working
placé à Bruxelles nous a confié que le docu- en 2014, était la troisième entreprise du sur des mensonges. Des agitateurs Paper, no 23712, National Bureau of Economic
ment avait été étouffé à cause de la pression pays par son chiffre d’affaires et versait à arrivent au pouvoir en promettant Research, Cambridge (Massachusetts), août 2017.
de plusieurs pays d’Europe de l’Ouest, dont l’État 21,8 % de ses profits, soit 63 millions de réformer des institutions qui sont (12) « Runaway taxes : Who pays tax in Central
and Eastern Europe?», Za Zemiata, Glopolis, Demnet,
la France, alors en pleine campagne élec- d’euros en impôt sur les sociétés (12). En moins mal en point qu’on voudrait Lapas, IGO et Ekvilib Institute, Prague, 2017,
torale, parce qu’ils y faisaient mauvaise revanche, la filiale tchèque de l’enseigne le faire croire. Les faux-semblants http://glopolis.org

généticien moléculaire. En partenariat avec NORMANDIE l’Association France-Palestine Solidarité, le PAYS DE LA LOIRE
Loiret sans OGM et le Forum des alternatives Collectif pour une paix juste et durable entre
CAEN. Le 19 avril, à 19 heures, émission des Palestiniens et Israéliens et la Ligue des droits ANGERS. Le 11 avril, à 20 h 30, à la Cité,
alimentaires. (piherry@orange.fr) AMD14 à écouter sur www.zonesdondes.org salle du Doyenné, boulevard du Doyenné :
de l’homme. (p.arrabieaubies@no-log.org)
ORLÉANS. Le 5 avril, à 20 heures, à la Mai- et http://radio-toucaen.fr. (duboisbo@ « Amérique latine, quels enjeux ? », avec
son des associations, rue Sainte-Catherine : yahoo.fr) Christophe Ventura. Rencontre suivie d’une
« Mener la contre-offensive générale ! », débat OCCITANIE réunion d’organisation du groupe des AMD.
à partir de l’article de Rafael Correa « Gou- (jack.proult@wanadoo.fr)
verner sous les bombes... médiatiques » NOUVELLE-AQUITAINE ALÈS. Le 6 avril, à 20 h 30, à la Maison pour
tous de Saint-Christol-lès-Alès : « Quelles LA-ROCHE-SUR-YON. Le 7 avril, à
(février) et celui de Serge Halimi « L’offensive GIRONDE. Le 3 avril, à 19 heures et à 10 heures, au Grand Café, 4, rue Georges-
générale » (mars). (lesamdorleans@outlook.fr) perspectives pour le peuple palestinien ? »,
20 heures, salle Aragon à Port-Sainte-Foy : avec Akram Belkaïd. En partenariat avec Clemenceau : « café-Diplo » autour des articles
TOURS. Le 12 avril, à 19 heures, et le 16 avril repas partagé et « café-Diplo » autour de l’ar- l’AFPS et Clarté et démocratie. Le 12 avril, à « Choisir ses héros » de Pierre Rimbert et « Poli-
à 11 heures, sur Radio Béton (93.6), présenta- ticle de Clément Petitjean « Politiser les 9 h 30, sur Radio Grille ouverte (88.2), tiser les colères du quotidien » de Clément Petit-
tion du numéro du mois. Le 12 avril, à colères du quotidien » (mars). Le 5 avril, à présentation du numéro du mois. Le 24 avril, jean (mars). (michelmerel54@laposte.net)
20 heures, aux cinémas Studio, rue des Ursu- 20 heures, à la médiathèque, boulevard de la à 19 h 45, au Cinéplanet : projection du film
République à Andernos : « La transition éco- de Ziad Kalthoum Taste of Cement. LAVAL. Le 6 avril, à 19 heures, au café Le
lines, ciné-débat : « Le syndrome racial aux Méridional : « café-Diplo » autour de l’article
États-Unis : une maladie transgénération- logique : inflexion ou mutation ? », avec (amd30@orange.fr)
Michel Cabannes. Le 6 avril, à 17 heures, à de Jean-Michel Dumay « Les lycées profes-
nelle ? ». Le 13 avril, à 20 h 30, au Foyer des sionnels, parent pauvre de l’éducation »
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES jeunes travailleurs, 16, rue Bernard-Palissy : la Kedge Business School, 680, cours de la CARCASSONNE. Le 6 avril, à 20 h 30, à La
Libération à Talence : « Israël-Palestine, his- Claranda, café-culture à Serres : « La mer (mars). Le 8 avril, à 16 heures, au Théâtre du
CHAMBÉRY. Le 25 avril, à 18 h 30, à l’Ate- « Quel avenir pour la Palestine ? », avec Olivier Tiroir, rencontre autour du numéro de Manière
Pironet, autour du numéro de Manière de voir toire d’un conflit », avec Olivier Pironet. Le malade de l’aquaculture », avec Jean-Sébastien
lier 137, 137, faubourg Montmélian : débat Mora. En partenariat avec Attac Aude. Le de voir « Palestine. Un peuple, une colonisa-
autour de l’article de Margot Hemmerich et « Palestine. Un peuple, une colonisation ». 17 avril, à 18 h 30, bibliothèque Flora-Tristan,
1, place d’Armagnac à Bordeaux : « Le har- 26 avril, à 20 h 30, au cinéma Le Colisée : pro- tion ». Projection du documentaire de Franck
Clémentine Méténier « Syndicats et SCOP, un (pjc.arnaud@orange.fr) Salomé Palestine. La case prison, suivie d’un
cèlement, dérive ou question sociétale ? », jection du film d’Apostolos Karakasis Prochain
mariage de raison » (décembre 2017). arrêt : Utopia, suivie d’un débat avec le Col- débat avec le maire de Beit Omar et un jour-
(huclin@orange.fr) avec Johanna Dagorn. Le 25 avril, à 19 h 30,
GRAND EST théâtre Le Levain, 26, rue de la République à lectif montpelliérain de solidarité avec le peuple naliste israélien. Le 13 avril, à 20 heures, au
LYON. Le 5 avril, à 19 h 30, au cinéma Les Bègles : « café-Diplo ». Le 27 avril, à grec et l’équipe du film. En partenariat avec Cinéville : projection de L’Amour et la
Amphis, 12, rue Pierre-Cot à Vaulx-en- METZ. Le 12 avril, à 18 h 30, petite salle 20 heures, à la Maison des associations, Les Amis du cinoch’, les Amis de La Fabrique Révolution en présence du réalisateur, Yannis
Velin : projection du film Inspecteurs du des Coquelicots, 1, rue Saint-Clément, 47, boulevard de Quinault à Libourne : « café- du Sud, la SCOP La Fabrique du Sud et Attac Youlountas. Le 16 avril, à 19 h 30, au
travail, une rencontre, suivie d’un débat « café-Diplo » : « Les enfants et les écrans ». Diplo ». (amis.diplo33@gmail.com) Aude. (amd11@free.fr) Cinéville : projection-débat du film de Bern-
avec le réalisateur, Jean-Pierre Bloc. En par- (pollmann@univ-metz.fr) hard Braunstein Atelier de conversation.
LA ROCHELLE. Le 3 avril, à 20 h 15, à la MONTPELLIER. Le 12 avril, à 20 heures, (amdmayenne_amd@orange.fr)
tenariat avec Solidaires, le SAF, Attac salon du Belvédère au Corum : « Mai 1968 et
Rhône, On Vaulx mieux que ça. Le 24 avril, librairie Les Rebelles ordinaires, rue des Trois-
GUADELOUPE Fuseaux, « café-Diplo » autour du numéro de les situationnistes », avec Sergio Ghirardi. NANTES. Le 19 avril, à 19 heures, au café
à 20 heures, au cinéma Comœdia, 13, ave- (amis-diplo34@orange.fr)
nue Berthelot : projection-débat du film de mars. (jose.dacunha5@free.fr) Le Flesselles, 3, allée Flesselles : « café-
Le 17 avril, à 19 h 30, au cinéma Robert- Diplo » autour des articles « Pourquoi man-
Yannis Youlountas L’Amour et la Révolu- Loyson au Moule : « Cash diplomatique ». Le LIMOGES. Le 26 avril, « Fausses nouvelles PERPIGNAN. Les AMD66 se réunissent le
tion. En partenariat avec le CSPG, Attac et contrôle de l’information », avec Pierre Rim- troisième jeudi du mois, à 19 heures, à la rési- ger bio ? » de Claire Lecœuvre et « La
27 avril, à 19 heures, à la médiathèque de Port- médicalisation de l’expérience humaine »
Rhône, les Éclaireuses Éclaireurs de France. Louis : projection-débat du film d’Alexandre bert. Informations sur la page Facebook des dence Habitat Jeunes Roger-Sidou, 5, place
Le 27 avril, à 19 heures, au CCVA, Amis du Monde diplomatique Haute-Vienne. Alain-Gerbault. (am.bordas@laposte.net) de Gérard Pommier (mars). (claudie.
Berman et Olivier Pollet Le Syndrome Pan- desfosses@wanadoo.fr)
234, cours Émile-Zola à Villeurbanne : ren- guna. (danimaginaire@yahoo.fr) (tarikalexandrebenali@gmail.com)
contre avec Aude Lancelin autour de son TOULOUSE. Le 29 avril, à 11 heures, à
livre Le Monde libre (Les Liens qui libè- PAU. Le 17 avril, à 18 h 30, salle Récaborde, l’American Cosmograph, projection-débat
projection-débat du film de Franck Salomé autour du film d’Apostolos Karakasis Prochain PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR
rent). En partenariat avec Acrimed 69. ÎLE-DE-FRANCE
(catherine.chauvin@wanadoo.fr) Palestine. La case prison. En partenariat avec arrêt : Utopia. (amdtoul@gmail.com) HAUTES-ALPES. Le 17 avril, à 20 h 30,
PARIS. Le 5 avril, à 18 h 30, au Théâtre de la « Diplo-docus » au cinéma Les Variétés à
VALENCE. Le 25 avril, à 20 heures, au Cité internationale, 17, boulevard Jourdan : Veynes : projection du film de Dominique Mar-
cinéma Le Navire : projection-débat du film « Palestine, les origines du conflit », avec chais Nul homme n’est une île. En partenariat
L’Amour et la Révolution, en présence du Akram Belkaïd et Olivier Pironet, coordina- « Jean Ziegler. L’optimisme de la volonté » avec Kheper, Court-Circuit et Ciné mon mardi.
réalisateur, Yannis Youlountas. Le 26 avril, teurs du numéro de Manière de voir « Palestine. (diplo-docus@kheper.org)
à 19 heures, au Cause toujours, 8, rue Un peuple, une colonisation ». À l’occasion de À l’occasion de la sortie nationale du film de Nicolas Wadimoff
Gaston-Rey : soirée sur la guerre d’Algérie. la pièce Décris-Ravage, d’Adeline Rosenstein. RENCONTRE : MARSEILLE. Le 4 avril, à 19 heures, à
(suzanne.dejours@orange.fr) (amis.diplo.75@gmail.com) Mille Bâbords, « Diplo-docus » autour de la
Paris. Le 12 avril, à 18 heures, au Théâtre de la Cité internationale, 17, boulevard Jourdan : justice restaurative, avec une projection du
SEINE-SAINT-DENIS. Le 5 avril, à « Contre l’ordre cannibale du monde : espoirs et combats », rencontre avec Jean Ziegler. film A Conversation et un débat avec Katerina
BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ 19 heures, à La Belle Étoile, 14, rue Saint- Soulou. Rencontre organisée avec le « café-
Just, La Plaine Saint-Denis : concert de PROJECTIONS : Diplo » étudiant de Marseille, les AMD Mar-
NORD FRANCHE-COMTÉ. Le 7 avril, à L’1consolable et rencontre avec Bernard Friot.
20 h 30, au cinéma Espace Méliès à Lure : pro- Nicolas Wadimoff sera présent lors de toutes les projections. Jean Ziegler participera aux trois seille et Hautes-Alpes et l’association Kheper.
(amis.diplo.93@gmail.com) (diplo-docus@kheper.org). Du 6 au 14 avril :
jection du film L’Amour et la Révolution, suivie projections franciliennes.
d’un débat avec le réalisateur, Yannis Youloun- VAL-DE-MARNE. Le 10 avril, à 20 heures, Printemps du film engagé (voir la page Face-
NANTES. Le 11 avril, à 20 h 45, au Concorde, 79, boulevard de l’Égalité. book du festival). (g.ollivier1@free.fr)
tas. (odile-mangeot@wanadoo.fr) à la Maison du citoyen et de la vie associative,
salle de l’Orangerie, 16, rue du Révérend-Père- PARIS. Le 12 avril, à 20 h 15, à l’Espace Saint-Michel, 7, place Saint-Michel.
Lucien-Aubry à Fontenay-sous-Bois : rencon- SAINT-OUEN-L’AUMÔNE. Le 13 avril, à 20 h 30, au cinéma Utopia, 1, place Mendès-France.
BRETAGNE tre avec Bernard Ravenel autour de son livre HORS DE FRANCE
RENNES. Le 19 avril, à 19 heures, au Knock, La Résistance palestinienne : des armes à la MONTREUIL. Le 14 avril, à 14 heures, au cinéma Le Méliès, 12, place Jean-Jaurès. GENÈVE. Le 9 avril, à 18 h 30, au café-
48, rue de Saint-Brieuc : « café-Diplo » autour non-violence (L’Harmattan). En partenariat restaurant Le Platane, 91, boulevard de la
avec Femmes solidaires, Mouvement pour une MONTPELLIER. Le 16 avril, à 20 heures, au cinéma Utopia, 5, avenue du Docteur-Pezet.
de l’article de Razmig Keucheyan « Ce que la Cluse : « café-Diplo » autour de l’article de
bataille culturelle n’est pas » (mars). alternative non violente et l’Union juive fran- TOULOUSE. Le 17 avril, à 20 h 30, au cinéma American Cosmograph, 24, rue Montardy. Razmig Keucheyan « Ce que la bataille
(amd.rennes@gmail.com) çaise pour la paix. (amd94@numericable.fr) culturelle n’est pas » (mars). (claude.sumi@
VILLENEUVE-D’ASCQ. Le 18 avril, à 20 heures, au cinéma Le Méliès, rue Traversière.
gmail.com)
YVELINES. Le 14 avril, à 17 heures, salle MONTBÉLIARD. Le 19 avril, à 20 h 15, au cinéma Le Colisée, 8, rue Henri-Mouhot.
Montgolfier, hôtel de ville de Versailles : LUXEMBOURG. Le 19 avril, à 18 h 30, au
CENTRE-VAL DE LOIRE rencontre avec Fabienne Lauret autour de AVIGNON. Le 20 avril, à 20 heures, au cinéma Utopia, 4, rue des Escaliers-Sainte-Anne. Citim, 55, avenue de la Liberté : « Les médias
MONTARGIS. Le 5 avril, à 20 h 30, à l’am- son livre L’Envers de Flins. Une féministe et la politique », à partir de l’article de Serge
révolutionnaire à l’atelier (Éditions Syl- GRENOBLE. Le 21 avril, à 16 heures, au cinéma Le Club, 9 bis, rue du Phalanstère.
phithéâtre du lycée agricole du Chesnoy : Halimi « Quand Arte veut faire saigner la Rus-
« OGM : où en est-on ? », avec Christian Vélot, lepse). (eveleveque@wanadoo.fr) sie » (mars). (amdluxembourg@gmail.com)

3, avenue Stephen-Pichon, 75013 Paris. Tél. : 01-53-94-96-66 www.amis.monde-diplomatique.fr


AVRIL 2018 – LE MONDE diplomatique
22
U NE OPPOSITION POLITIQUE ATOMISÉE

L’Église congolaise contre Kabila


Depuis le 31 décembre 2017, les Déjà, à l’époque du mobutisme décli-
nant, l’Église catholique ne fait pas seu-
manifestations de militants catho- lement entendre une voix critique, dénon-
liques se multiplient en Répu- çant « des autorités nuisibles » ; elle est
aussi la seule institution présente partout
blique démocratique du Congo. Ils sur le territoire national qui assume des
réclament la tenue d’élections tâches abandonnées par l’État dans le
domaine de l’éducation ou de la santé, et
libres avant fin 2018. Le pouvoir même de l’épargne, dans un pays où le
réplique violemment : au moins système bancaire est en faillite.
une vingtaine de morts (difficiles C’est dans le droit fil de ce rôle temporel
à dénombrer précisément), des que la Cenco dénoue la crise provoquée
par le refus de M. Kabila de quitter le pou-
arrestations arbitraires et des voir. La répression des manifestations
lieux de culte profanés. catholiques annonce-t-elle la fin prochaine
du président ? L’indignation suscitée par
© STEVE BANDOMA - GALERIE MAGNIN-A, PARIS

la profanation de lieux de culte et par l’ar-


restation d’enfants de chœur a réveillé à
PAR travers le monde la solidarité de la « mul-
tinationale» du Vatican et de ses satellites.
FRANÇOIS MISSER * Dans l’imaginaire des chrétiens du Congo
et d’ailleurs, le chef de l’État endosse le
rôle d’Hérode, bourreau des innocents, et

A
de Pharaon, empêchant le peuple élu de
gagner la terre promise de la démocratie.
LORS que son mandat a officielle- Peut-être caricaturales, ces analogies,
ment pris fin le 19 décembre 2016, quand elles sont perçues comme une réa-
M. Joseph Kabila préside toujours la lité par des millions de gens, deviennent
République démocratique du Congo STEVE BANDOMA. – « Papotage », de la série « Opium », 2016 agissantes, et « font » la politique.
(RDC). Il a reporté le scrutin deux fois
déjà, en dépit de l’accord de la Saint- « Nous, fidèles laïques, demandons l’ap- Le catholicisme a fait son entrée au Le cardinal de Kinshasa Laurent Mon- Une croisade se développe en RDC.
Sylvestre, passé en 2016 entre le gouver- plication complète et intégrale des Congo en 1548, avec des jésuites portu- sengwo préside la Conférence nationale Pour les militants, obtenir le départ de
nement et l’opposition, qui prévoyait un accords de la Saint-Sylvestre 2016 », gais. Par la suite, l’Église constitue l’un souveraine (1990-1992), qui doit rassem- M. Kabila ne représente plus seulement
calendrier électoral. Le 4 octobre 2016, avant d’être dispersés par la police, qui des piliers de la trinité coloniale, avec bler les forces vives du pays et organiser un devoir civique, mais aussi une exi-
le chef de l’État a justifié un premier blesse plusieurs membres de la paroisse l’administration belge et les compagnies la démocratisation. La tentative de clôture gence religieuse. Dans son discours du
report par le fait que dix millions de per- Saint-Esprit. Le même jour, une manifes- à charte – des sociétés privées qui préle- autoritaire de cette instance provoque la 2 janvier, le cardinal Monsengwo
sonnes – pour la plupart de jeunes élec- tation prévue à Lubumbashi a été annulée vaient des impôts et détenaient des marche des chrétiens du 16 février 1992, (désormais âgé de 78 ans) s’est fait impré-
teurs, dits « nouveaux majeurs » – en raison de la présence importante de concessions minières. À l’indépendance, qui sera noyée dans le sang. Face au tollé, cateur : « Il est temps que la vérité l’em-
n’avaient pas été inscrites sur les listes. militaires armés, que les autorités justi- elle joue un rôle plutôt conservateur, les autorités sont contraintes d’accepter porte sur le mensonge systémique, que
Le 7 juillet 2017, le président de la Com- fient par le besoin de prévenir un prétendu guère favorable à Patrice Lumumba, qui la réouverture de la conférence. Cinq ans les médiocres dégagent et que règnent la
mission électorale nationale indépendante complot « terroriste ». avait commis le « péché » d’appeler Mos- plus tard, la répression féroce, qui fait paix, la justice en RDC. » Il fustige éga-
(CENI), M. Corneille Nangaa, homme cou à la rescousse lors de la sécession entre dix-sept (selon les autorités) et lement ceux « qui bafouent la liberté reli-
lige de M. Kabila, a annoncé un nouveau Après la mobilisation des associations katangaise. En 1985, la décision de Jean quarante-neuf morts (selon Médecins gieuse du peuple, liberté religieuse qui
report, arguant que les conditions de sécu- et des citoyens organisée au travers des Paul II de béatifier Marie-Clémentine sans frontières) parmi les militants catho- est le fondement de toutes les libertés »,
rité dans plusieurs provinces, notamment réseaux sociaux tout au long de 2016 et Anuarite Nengapeta, religieuse morte liques, contribue à créer un climat propice ainsi que la « barbarie » des « prétendus
le Kasaï, n’étaient pas réunies. L’oppo- de 2017 (1), celle des catholiques est en « martyre » en 1964 aux mains de au renversement du régime. vaillants hommes en uniforme ».
sition dénonce une manipulation, en rap- devenue l’ultime recours des Congolais rebelles lumumbistes simbas, témoigne
pelant que l’explosion de violence dans
cette région fait suite à la mort du chef
contre l’obstination du président à se
maintenir au pouvoir. L’Église catholique,
du climat de guerre froide qui règne
encore dans une partie de la hiérarchie
« Résistance et persévérance »
coutumier Jean-Prince Mpandi, tué par
les forces de l’ordre le 12 août 2016.
qui avait joué la médiatrice entre la majo-
rité et l’opposition pour arracher l’accord
de la Saint-Sylvestre, s’est sentie flouée
catholique au Congo.

Puis, progressivement, l’Église bascule


D ANS une lettre au clergé congolais
datée du 5 janvier, l’Argentin Luis
contexte favorisant l’acceptation du coup
d’État du major Pierre Buyoya, en 1987.
À l’initiative du Comité laïque de coor- par l’attitude de M. Kabila. Elle prend le dans l’opposition à l’idéologie de Mariano Montemayor, nonce apostolique
dination (CLC), la mobilisation pour l’or- relais d’une opposition minée par les l’« authenticité », inventée de toutes proche du pape, souligne « la popularité À l’échelle de l’Afrique, l’Église catho-
ganisation d’élections se déploie dans la divisions, décapitée par la mort, en pièces par le maréchal Joseph Mobutu, de la marche du 31 décembre » et prédit lique a contribué à l’émergence des confé-
capitale, Kinshasa, mais également en février 2017, de sa figure de proue, président de 1965 à 1997. Ce retour « que d’autres initiatives seront organi- rences nationales qui ont sonné le glas des
province, comme à Kisangani. Ce 21 jan- Étienne Tshisekedi, et dont les dernières revendiqué aux racines précoloniales sées dans les prochains mois ». Il invite partis uniques. La première d’entre elles,
vier 2018, les marcheurs brandissent des opérations « ville morte » se sont soldées conduit notamment à la radiation des pré- les prélats à soutenir les appels à de nou- présidée par Mgr Isidore de Souza, se tint
banderoles sur lesquelles on peut lire : par des échecs retentissants. noms chrétiens de l’état civil au début des velles marches. au Bénin en 1990. Depuis, ce rôle s’est
années 1970. La rupture entre l’État et poursuivi, en RDC, mais aussi au Burundi,
les catholiques est alors rapide. Pour Dans la foulée, le CLC appelle « à la où, en septembre 2017, la conférence épi-
D’abord plutôt conservatrice autant, l’Église de ce qu’on appelle alors résistance et à la persévérance ». scopale a appelé le gouvernement à

L E RÔLE de l’Église catholique, dont


les fidèles représentent environ la moitié
La Conférence épiscopale nationale du
Congo (Cenco) et sa commission Justice
le Zaïre n’a pas toujours été une disciple
docile de Rome : elle a revendiqué son
identité africaine au sein de l’Église uni-
L’archidiocèse de Bukavu entame, le
8 janvier, une chaîne de prières pour la
tenue d’élections libres et transparentes.
renouer le dialogue avec l’opposition en
exil. Au Burkina Faso, le cardinal Philippe
Ouédraogo a pris position en 2014 pour
de la population du pays, s’explique par et paix dénoncent le pillage des res- verselle, élaborant le rite zaïrois de la Tous les jeudis à 21 heures, à travers le le respect de la Constitution interdisant à
sa capacité à incarner, à travers ses sources naturelles, les contrats miniers messe dansée, reconnu par Rome en pays, les curés font sonner les cloches M. Blaise Compaoré, au pouvoir depuis
paroisses, ses œuvres, ses communautés léonins, la pollution. L’évêque du diocèse 1988, et diffusant son message grâce aux pour exiger le respect de l’accord de la vingt-sept ans, de briguer un nouveau
de base et son mouvement laïque, l’une de Kilwa- Kasenga, au Katanga, Mgr Ful- vicaires laïques « bakambi ». Saint-Sylvestre. La base de la protestation mandat. Au Sénégal, le cardinal Théodore
des dernières institutions en lesquelles la gence Muteba, dénonce le trafic de bois ne cesse de s’élargir. Lors de la marche Adrien Sarr s’est engagé dans le combat
population ait confiance. L’allégeance au rouge impliquant des membres de la La fracture se creuse au fil de la dicta- du 31 décembre 2017, les chrétiens ont pour la paix en Casamance, tandis qu’au
pouvoir de l’ancien président de l’Église famille présidentielle. Il place son combat ture de Mobutu. Aiguillonnée par les com- été rejoints par des manifestants d’autres Nigeria, en 2016, le cardinal Anthony Olu-
du Christ au Congo, d’obédience protes- sous le signe de l’encyclique Laudato si’ munautés de base, sensibles à la théologie confessions. Par la suite, des personnalités bunmi Okogie s’est fait l’écho de la «faim
tante, conforte encore cette place : (« Loué sois-tu ») (3), dans laquelle le de la libération, la hiérarchie elle-même de premier plan issues de ces milieux de pain et de bonne gouvernance » du
Mgr Pierre Marini Bodho a accepté de sié- pape François affirme : « Faire mal à la finit par diffuser les aspirations à plus de se sont engagées publiquement, tel peuple. Trente ans plus tôt, le frère domi-
ger au Sénat dans le camp présidentiel, Terre revient à pécher contre soi-même. » liberté et de justice sociale. En témoigne M. Simon Kimbangu Kiangani, petit-fils nicain Albert Nolan fut à l’origine, aux
avant d’être désavoué par une partie de ses La logistique mise en place par la Cenco Chemins de libération, le livre de l’arche- du prophète fondateur de l’Église kim- côtés de pasteurs protestants, du « docu-
ouailles. Nombre de protestants, de kim- lors du dépouillement du scrutin de 2011 vêque de Kananga, Mgr Martin-Léonard banguiste, qui appelle ses coreligionnaires ment Kairos », puissant instrument théo-
banguistes (2) ou de membres de la nébu- avait révélé la fraude massive ayant per- Bakole wa Ilunga, paru en 1978, très cri- à marcher avec des rameaux le 21 janvier. logique dans la lutte contre l’apartheid
leuse des « Églises du réveil » participent mis la réélection de M. Kabila, au pouvoir tique sur le régime mobutiste, le rôle de Et le chef de la communauté musulmane, publié en 1985. Il proclamait, comme le
aux marches lancées par les catholiques. depuis 2001. Elle témoignait d’une indé- l’Église durant la période coloniale et le cheikh Ali Mwinyi M’Kuu, demande aux font aujourd’hui les catholiques congolais,
pendance qui n’a pas toujours été aussi modèle économique du pays (4). Autre autorités de respecter leurs engagements le rôle prophétique du message évangé-
* Journaliste. marquée dans l’histoire du pays. figure importante de ce courant, l’abbé et la Constitution. lique contre les abus de César.
José Mpundu, fondateur du groupe Amos,
qui prône la non-violence en réponse aux Vaisseau amiral du catholicisme sur le L’épreuve de force dans laquelle s’est
violations des droits humains et au déni continent, l’Église congolaise n’est tou- engagée l’Église catholique congolaise

Écoutez le « Diplo »
de démocratie. Mais cette évolution tefois pas la seule d’Afrique à jouer un devient un symbole continental. Le
connaît des nuances : originaire de la pro- rôle politique important. Au Rwanda, le 23 février 2018, deux jours avant la
vince de l’Équateur et catholique (contrai- poids spirituel et temporel de l’Église troisième marche, les évêques de Mada-
rement à M. Kabila, qui est protestant), catholique était considérable avant le gascar, du Burkina Faso et du Niger ont
Une sélection d’articles Mobutu est soutenu pendant un temps par
les prélats de sa région (5).
génocide des Tutsis de 1994, qu’elle n’a
pas empêché en raison de la collusion de
exprimé leur solidarité avec la Cenco.

du mois lus par des comédiens En définitive, ce sont les évêques


la hiérarchie avec le pouvoir des prési-
dents Grégoire Kayibanda et Juvénal
(1) Lire Sabine Cessou, « Transition à haut risque
en République démocratique du Congo », Le Monde
catholiques qui portent le coup fatal à son Habyarimana, chantres de l’idéologie diplomatique, décembre 2016.
en ligne et en téléchargement (podcast) régime, par leur mémorandum du suprémaciste hutue. En ont témoigné l’ap- (2) Église fondée en 1921 par Simon Kimbangu,
9 mars 1990. Ce document, dont la publi- partenance jusqu’en 1990 de l’archevêque emprisonné par le colonisateur belge. Membre du
Conseil œcuménique des Églises jusqu’en 2004, elle
cation apparaît comme un crime de lèse- de Kigali Mgr Vincent Nsengiyumva au compte plusieurs millions d’adeptes en RDC.
majesté, proclame que « le parti n’est pas comité central du parti unique, et la par- (3) Lire Jean-Michel Dumay, « Le pape contre le
la nation » et exige « que toutes les dis- ticipation de certains prêtres aux massa- “fumier du diable” », Le Monde diplomatique,
positions légales soient prises afin d’évi- cres. Au Burundi, les expulsions de septembre 2015.
ter qu’une minorité ou un groupe de missionnaires et la persécution des com- (4) Martin-Léonard Bakole wa Ilunga, Chemins de
citoyens puisse confisquer le pouvoir et munautés ecclésiales de base Imana sah- libération, Éditions de l’archidiocèse, Kananga, 1978.
l’imposer au peuple pour son propre pro- wanya, critiques envers la discrimination (5) Ignace Ndongala Maduku, Religion et politique
en RD Congo. Marches des chrétiens et paroles des
www.monde-diplomatique.fr/audio fit ». Un mois plus tard, Mobutu annonce exercée contre la majorité hutue par le évêques catholiques sur les élections, Karthala,
le rétablissement du multipartisme. régime à dominante tutsie, ont créé un Paris, 2016.
23 LE MONDE diplomatique – AVRIL 2018

DU CONATUS AU DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

À quoi sert Spinoza ?


L’expression « passions tristes » s’est si largement répandue modes différents ; tout ce qui existe est horizon, au mieux (dans un État démocra- ensuite au fil de son œuvre (4). Il va insister
qu’on ne sait plus toujours qu’elle est empruntée à Spinoza. animé, d’une façon qui lui est propre, par tique), que le renoncement par chacun à sur la multitude, c’est-à-dire la multiplicité
le désir de persévérer dans son être et de cette « puissance » au profit de la commu- des sujets singuliers et de leur puissance
Cette popularisation d’un philosophe exigeant s’est forte- l’accroître (le fameux conatus). Ce qui nauté, car les affects, les passions la mena- propre, pour, comme le souligne Gilles
ment accentuée ces dernières années. Les analyses et com- anime l’existant, ce qui augmente ou ceraient. Vieux débat, bien sûr : comment Deleuze dans sa préface, saluer chez
diminue sa puissance d’être, ce sont les articuler les désirs des individus et le bien Spinoza un « matérialisme révolution-
mentaires qui en sont faits, hier comme aujourd’hui, s’ins- affects, passions tristes ou joyeuses. commun ? Comment parvenir au bien naire ». Le matérialisme spinoziste selon
crivent dans une lecture des enjeux politiques du moment. Comment alors mener une vie allant vers commun, alors que les désirs peuvent être Negri est « libération concrète du désir
sa plénitude, et quel système politique saura mauvais ? conçu comme puissance constructive», ce
nous libérer des superstitions et des amoin- qui « élimine d’emblée jusqu’à la simple
drissements divers de l’existence, parfois C’est en prison, dans la défaite des possibilité d’État de droit et de jacobi-
PAR EVELYNE PIEILLER pourtant recherchés par les individus ? combats de l’extrême gauche italienne, nisme», au plus loin de «l’utopie progres-

S
Spinoza développe ainsi une pensée qui qu’Antonio Negri, dix ans plus tard, siste ». Spinoza, le salut face à l’«impasse
peut nourrir la critique morale ou politique, poursuit la réflexion, qu’il prolongera du matérialisme historique ».
I L’ON EN CROIT les apparences, nombreux livres qui le commentent, il en en particulier quand le paysage idéologique
Baruch Spinoza n’avait rien pour devenir est au moins un qui, précisément, le consa- est soumis à de fortes tensions. La
une star. Il date quelque peu (il naît à cre star, à en croire ses ventes : plus de démarche de ses commentateurs et la Lordon ou Lenoir ?
Amsterdam en 1632, et meurt en 1677), a
mené une vie à peu près paisible et s’est
consacré à la philosophie, sans même mou-
200 000 exemplaires pour Le Miracle Spi-
noza, de Frédéric Lenoir, entre sa sortie en
novembre et fin janvier (2). À titre de com-
réception de leurs ouvrages s’apprécient
dans cette mise en relation, chaque fois
singulière, avec les questionnements et les
T ANDIS QUE, des décennies plus tard, les
forces de transformation sociale piétinent
surtout, il déchiffre sa conception des
passions comme une incitation à repérer et
rir pour ses idées, comme le fit Socrate, paraison, la plus grosse vente d’albums perturbations d’une époque. et que le néolibéralisme semble s’imposer à éviter ce qui est mauvais pour soi. «La
mais banalement de phtisie. Pis : sa philo- pour l’année 2017 (Soprano) culminait aux comme seul horizon, de nouvelles analyses véritable révolution est intérieure», et «c’est
sophie n’est pas particulièrement aisée alentours de 400000 exemplaires... Dès la fin du XIXe siècle, c’est dans les apparaissent, irrémédiablement diver- en se transformant soi-même qu’on
d’accès; on peut même dire qu’elle décou- secousses de l’affaire Dreyfus que de gentes. Liant les travaux de Karl Marx à la changera le monde ». Comme le Christ,
rage avec vigueur les profanes. L’Éthique, Résumer Spinoza relève du pari stupide. jeunes normaliens, qui souhaitent mettre conception spinoziste de la nature humaine, comme Mohandas Karamchand Gandhi,
son ouvrage majeur, se présente comme Il importe néanmoins de savoir qu’il affirme la philosophie dans la cité, vont travailler Frédéric Lordon interroge le désir de la Spinoza est un guide vers la sagesse et la
une «démonstration selon l’ordre des géo- que Dieu n’est pas hors de la création, à faire advenir l’« intellectuel critique » multitude (5) : d’où vient que sa force spiritualité : un formidable auxiliaire de
mètres»; il déroule théorèmes, postulats et comme le postulent les religions révélées, en interrogeant Spinoza. L’essai que lui «désirante» ne l’engage pas à se libérer? développement personnel. Spinoza en apôtre
lemmes (propositions intermédiaires pour mais qu’il est ce qui est et peut être, selon consacrera un des leurs, Alain (Spinoza, Ce sont précisément les «affects» qui font du respect de l’ordre sous couvert de quête
conduire à la démonstration) sans faiblir, des modalités infinies. L’esprit et le corps Gallimard), est un grand livre humaniste que les dominés participent de leur domi- de la joie intime, voilà qui ne peut que
tout en ajoutant, comme aime à le faire aussi sont une seule et même chose, sous des et rationaliste. nation, sous le poids d’une «servitude pas- convenir et concourir à l’idéologie
désormais le philosophe Jean-Claude sionnelle» nourrie par le néolibéralisme, dominante... Gager que les ventes conti-
Michéa, des scolies (des commentaires). fournisseur de pseudo-« affects joyeux ». nueront à croître relève assurément de la
Or, aujourd’hui, on parle de lui avec entrain Une célébration du désir La théorie des passions peut éclairer nos passion triste.
à la radio, non seulement sur France Cul-
ture, mais aussi sur Europe 1 (1), qu’on a
connue plus frivole; M. Emmanuel Macron
C ’EST ÉGALEMENT sur fond de turbu-
lences politiques que va apparaître à nou-
Deleuze en réoriente l’usage, en mettant
plus particulièrement l’accent sur la puis-
investissements psychiques dans la relation
au capital et engager une réflexion sur les
moyens de faire naître des «affects com-
(1) Raphaël Enthoven, « L’Éthique de Spinoza est
un livre qui fait la paix», Europe 1, 28 novembre 2017.
recourt à certaines de ses notions centrales veau une lecture déterminante : avec Gilles sance d’être, sur ce qui la renforce, ces muns» joyeux (comme l’indignation), por- (2) Frédéric Lenoir, Le Miracle Spinoza, Fayard,
(notamment les «passions tristes»), tant Deleuze, vers la fin des années 1960, émotions nées d’un rapport avec l’exté- teurs d’aspirations à la lutte collective. Paris, 2017.
dans son livre-programme, Révolution (XO quand le « socialisme réel » est mis à mal, rieur et qui peuvent conduire à la joie. Il (3) Gilles Deleuze, Spinoza. Philosophie pratique,
éditions, 2016), que dans ses interviews, qu’est recherchée une nouvelle lecture du y a là une célébration du désir, un accueil Frédéric Lenoir, qui le lit également Éditions de Minuit, Paris, 2003 (1re éd. : 1970).
et même le maire de Marseille Jean-Claude marxisme et que s’élabore le structura- de la rencontre, dans la mesure où ils sont depuis longtemps, a une tout autre version (4) Antonio Negri, L’Anomalie sauvage. Puissance
Gaudin, dont on avait sous-estimé le pen- lisme, tandis que les vieilles normes et vivifiants, où ils inclinent à l’action, qui de l’usage du philosophe : il salue en lui le et pouvoir chez Spinoza, Éditions Amsterdam, Paris,
2007 (1re éd. : 1981).
chant pour l’austérité intellectuelle, mœurs sont contestées. Grâce à Spinoza. résonnera comme un appel à la libération démocrate modéré, soucieux néanmoins
(5) Cf. notamment Frédéric Lordon, Capitalisme,
proclame qu’il « [se] fie à Spinoza » (Le Philosophie pratique (3), le deuxième des peurs individuelles, tandis que, au de limiter la liberté d’expression, car elle désir et servitude. Marx et Spinoza, La Fabrique, Paris,
Point, 10 février 2018). Et parmi les essai qu’il consacre au philosophe, niveau collectif, on ne peut espérer pour «ne doit pas nuire à la paix sociale»; mais, 2010.

C OMMENT NE TIRER AUCUNE LEÇON DES CRISES PASSÉES

Irlande, des bulles dans le béton


Peu de pays ont été aussi sévèrement touchés par la crise des biens sans qu’on ait à se soucier de
de 2008 que la République d’Irlande. L’éclatement de la les faire occuper, forcer la main des
mieux lotis requerrait de l’État une dose
bulle immobilière avait précipité le déficit budgétaire au- de détermination dont il semble manquer.
delà de la barre des 30 % en 2010 – du jamais-vu. Quelques Et ce d’autant plus que ces citoyens
représentent une bonne partie de la base
années plus tard, une nouvelle flambée des prix de la pierre électorale de l’actuel gouvernement,
enthousiasme les uns et effraie les autres. piloté par M. Leo Varadkar (Fine Gael,
droite).

Minoritaire au sein du Dáil Éireann


PAR MANON DENIAU * (l’Assemblée d’Irlande, soit la Chambre
basse du Parlement), la coalition entre

V
Fine Gael et huit députés indépendants
est sur un siège éjectable. Pour qu’elle
ITRES brisées, entrées condamnées. neuves a dépassé les 350 000 euros à ait le droit de gouverner, son rival histo-
Nous sommes au lotissement fantôme de Dublin : un triplement par rapport à 2012. rique, le Fianna Fáil (centre droit), a
Ballaghaderreen, un village du comté de Publiée en novembre 2017, une étude de conclu avec elle un accord de confiance
Roscommon, dans l’ouest de l’Irlande. l’Institut de recherches économiques et en mai 2016 et a accepté de s’abstenir
Depuis dix ans, ici, rien n’a bougé ; sauf sociales (ESRI) promet une nouvelle lors de la formation de l’exécutif. Mais
les rats, qui prolifèrent. Ce projet est sorti hausse d’environ 20 % d’ici à 2020 si la cet arrangement menace régulièrement
de terre en 2005, alors que le pays croissance économique se maintient à DESSIN DE SELÇUK de se briser. « Avant, le problème ne
connaissait un boom économique qui lui son niveau actuel : bien supérieur à 4 % concernait que la classe ouvrière,
valait le surnom de « Tigre celtique ». du produit intérieur brut (PIB) (avec nomiste Ronan Lyons, le 28 juin 2017, ou... des résidences étudiantes, louées explique Lorcan Sirr, chercheur en
Entre 1990 et 2010, plus de 762 600 habi- inflation) par an depuis 2014. en ouverture d’un comité mixte parle- jusqu’à 349 euros la semaine pour un études du logement et en économie
tations ont été construites dans l’île mentaire chargé des questions liées au studio à quinze minutes du prestigieux urbaine à l’Institut technologique de
d’Émeraude ; un nombre bien supérieur La raison de cette flambée ? Une logement. La situation est également Trinity College. Les logements – coûteux Dublin (DIT). Désormais, on en parle
à la demande réelle. Et, pourtant, les prix pénurie de logements dans les centres- critique à Cork, à Limerick et à Galway, à produire et trop peu lucratifs – devront de plus en plus dans les médias, puisque
ont crû ici plus vite qu’ailleurs : + 474 % villes, loin des lotissements abandonnés. les principales villes du pays. Entre 2011 attendre, explique M. Kevin Nowlan, la classe moyenne commence à être
entre 1995 et 2007 en valeur nominale, « Le pays a besoin de près de et 2016, 33 436 logements, dont 6 598 à directeur général de la société d’inves- touchée. Les jeunes adultes doivent
contre + 222 % au Royaume-Uni sur la 50 000 logements chaque année. À Dublin, Dublin et sa banlieue, sont sortis de terre. tissement immobilier cotée Hibernia retourner vivre chez leurs parents car
même période (+ 199 % en Espagne et la demande annuelle se situe entre Soit 2 % de toutes les habitations REIT, devenue l’un des plus importants ils ne peuvent plus se loger, et les multi-
+ 107 % aux États-Unis). Éclate alors la 15 000 et 20 000 unités », déclarait l’éco- occupées du pays. propriétaires irlandais : « Nous avons nationales se rendent compte que cela
crise de 2008, et les prix s’effondrent. construit quatorze appartements [loués peut avoir un impact sur leur compéti-
En 2009, deux maisons sur cinq valent Plus seulement les ouvriers 2 400 euros par mois dans les Docklands, tivité. Ce sont ceux et celles qui ont le
moins que leur prix d’achat. Comme bien
d’autres, le promoteur du lotissement de
Ballaghaderreen fait faillite. Les pelle-
P REMIÈRE explication de cette chute des
constructions : les politiques d’austérité
qui rend la provision de logements sociaux
plus vulnérable aux coupes budgétaires.
surnommés « la Silicon Valley dubli-
noise »] et nous ne ferons aucun profit.
Nous l’avons fait parce que c’était une
pouvoir de faire changer les choses dans
les urnes. » La question du logement
pourrait surgir comme l’un des
teuses s’immobilisent. directement liées à la crise de 2008 (2). Comme en Espagne et au Royaume-Uni, condition pour bâtir un immeuble de principaux sujets de la campagne des
Les dépenses consacrées aux logements l’État encourage l’accession à la propriété. bureaux. Cela ne serait jamais arrivé prochaines élections législatives,
Une décennie a passé. La presse – qui sociaux ont été amputées de 80 % Les logements sociaux sont vendus aux sinon (3). » anticipées ou non.
avait contribué à doper la spéculation entre 2008 et 2013. Également en cause, locataires tandis que les propriétaires per-
immobilière (1) – continue à se lamenter un choix fait de longue date par l’État : çoivent de plus en plus en logeant des La solution ? Les logements vacants,
(1) Cf. Julien Mercille, The Political Economy and
sur les habitations laissées à l’abandon. miser sur le secteur privé. À la suite d’une ménages éligibles aux aides sociales. Côté selon Lyons. À Dublin, d’après le dernier Media Coverage of the European Economic Crisis :
Mais un nouveau sujet alimente désormais récession au milieu des années 1980, le promoteurs, les incitations fiscales rendent recensement (2016), il en existe près de The Case of Ireland, Routledge, Abingdon, 2014.
ses « unes » : le retour de la bulle immobi- gouvernement, jusqu’alors premier four- l’appel de la truelle irrésistible. 20 000, soit le niveau de la demande (2) Lire Renaud Lambert, « Les quatre vies
lière... Les loyers ont augmenté de 65 % nisseur de logements sociaux, cesse son actuelle... Et ce chiffre ne prend pas en du modèle irlandais », Le Monde diplomatique,
depuis 2011, dépassant leur niveau système de prêt bancaire utilisé par les col- Guidées par la seule boussole du compte les étages inhabités au-dessus octobre 2010.
de 2008. Le prix moyen des habitations lectivités locales (les loyers payés par les marché, les grues qui s’affairent des magasins. Mais encore faudrait-il (3) Cité par Paul O’Donoghue, « “We’re renting
out Dublin apartments for €2,400 a month and not
locataires remboursaient le prêt). Il leur désormais dans le ciel dublinois bâtissent encourager les propriétaires à louer ou making any profit” », Fora, 28 octobre 2017,
* Journaliste, Dublin. préfère des subventions centralisées, ce des bureaux, des magasins, des hôtels à vendre. Lorsque la bulle gonfle la valeur https://fora.ie
AVRIL 2018 – LE MONDE diplomatique
24

AMÉRIQUES EUROPE AFRIQUE


L I T T É R AT U R E S
JÉSUS T’AIME ! La déferlante évangélique. FOR THE MANY. Preparing Labour for L’AFRIQUE, UNE PROMESSE. Comment

Tremblement
– Lamia Oualalou Power. – Sous la direction de Mike Phipps l’Afrique s’éveillera. – Hervé Mahicka
Cerf, Paris, 2018, 288 pages, 20 euros. OR Books, Croydon (Royaume-Uni), Michalon, Paris, 2018, 320 pages, 21 euros.
2017, 250 pages, 12 livres sterling.

de la lumière
D’où provient « la déferlante évangélique » bré- « L’Afrique est riche mais ses habitants sont pau-
silienne ? C’est la question à laquelle Lamia Oua- En 2015, M. Jeremy Corbyn prend la tête du vres. » Hervé Mahicka, énarque, originaire du
lalou répond dans cet essai. S’appuyant aussi Parti travailliste. Les Bernard Guetta britan- Congo-Brazzaville, opposant politique en exil,
bien sur des témoignages de fidèles que sur l’ex- niques se gaussent alors d’un homme que ses propose une économie politique du développe-
pertise d’universitaires, elle documente l’essor convictions – « archaïques », « poussiéreuses », ment de l’Afrique subsaharienne, appuyée sur
des évangélistes dans le plus grand pays de
l’Amérique du Sud pour en analyser les causes :
bref, trop à gauche – condamneraient à la déroute
électorale. Trois ans plus tard, le nombre de mili-
deux secteurs essentiels : l’agriculture et l’ap-
prentissage. La clé de l’industrialisation elle-
L’Été infini. Un requiem
« Il n’est pas sûr que les raisons du succès soient
seulement religieuses. » Au contraire, elle sug-
tants travaillistes a bondi d’environ 200 000 à
plus de 550 000. Si des élections générales
même réside, selon lui, dans la hausse de la pro-
duction agricole, afin de nourrir la population et
de Madame Nielsen
gère que la propagation de l’évangélisme consti- devaient être organisées dans les prochains mois, d’exporter. Mais cela nécessite formation, accès
tue une forme de réponse au désengagement de nul n’imagine plus vraiment que le « dinosaure » au crédit, technologie et protectionnisme, l’en- Traduit du danois

C
l’État. Oualalou montre comment ce courant d’hier ne défasse pas ses valises au 10 Downing semble permettant la sortie de l’économie de par Jean-Baptiste Coursaud,
– composé de multiples Églises – propose un Street. La gauche aurait donc tort de ne pas se rente basée sur les produits miniers. Valoriser et Les Éditions Noir sur Blanc,
mode de vie calqué sur les logiques capitalistes préparer au pouvoir. C’est à cet effort qu’entend transformer l’économie informelle réveillerait coll. « Notabilia »,
(éloge de la consommation, théologie de la pros- contribuer l’ouvrage de Mike Phipps. Les auteurs les secteurs étouffés par la bureaucratie. Aucun
périté, séduction, etc.) et profite de passeurs qui qu’il a réunis se répartissent plusieurs aspects élément de la question n’est négligé : la détério- Paris, 2017,
se consacrent à l’occupation des esprits : des du manifeste travailliste de 2017 pour en inter- ration de l’échange entre le continent et les 176 pages, 16 euros.
pasteurs, qui disposent de moyens considérables roger la portée ou en évaluer les conditions de anciennes puissances coloniales, le rôle contes-
pour s’implanter dans l’espace public, irriguer mise en œuvre. Telle Hilary Wainwright, qui table des institutions financières internationales,
les réseaux sociaux et les médias traditionnels, rappelle : « Penser au Chili ou, plus récemment, dont les politiques ont un coût social élevé. L’au-
notamment les radios, le plus efficace moyen de à la Grèce permet de se souvenir de la puissance teur, qui souligne les conséquences spécifiques ’EST UN ROMAN de vie, de
toucher les plus pauvres. La sphère politique des forces qui se dressent devant tout gouverne- du réchauffement climatique sur une Afrique mort, de rêves et de désillusions, de
subit également l’impact du tsunami : en 2016, ment radical menaçant les intérêts du capital. » désunie, milite pour une intégration régionale,
M. Marcelo Crivella, un évêque évangélique, Il ne suffit donc pas de voter, conclut-elle : il interrégionale et continentale. fuites et de renoncements, le livre du des-
est élu maire de Rio de Janeiro. faut également s’organiser... tin, le requiem de l’infini. Car la mort va
TOM AMADOU SECK venir, le narrateur nous met en garde,
NIDAL TAIBI RENAUD LAMBERT
WHY EUROPE INTERVENES IN AFRICA. « un peu de patience, elle vient ici comme
HISTOIRE D’UNE SANS-PAPIERS. Traver- Security, Prestige and the Legacy of Colonia- elle vient dans toute histoire identique à
sée du désert de Sonora-Arizona. – Ilka Oliva lism. – Catherine Gegout
Corado PROCHE-ORIENT celle-ci, à la fin, peut-être ». Mais, avant
Oxford University Press, 2018, cela, il faut poser les lieux – le Dane-
Éditions Nzoi, Kinshasa, 400 pages, 35 livres sterling. mark, « la ferme blanche » – et, « alors
2017,114 pages, 9 euros. GENS DE GAZA. Vivre dans l’enfermement. que tout est encore possible, (...) voir
Professeure de relations internationales à l’uni-
Ilka Oliva Corado a émigré clandestinement aux Témoignages 2011-2016. – Collectif versité de Nottingham (Royaume-Uni), Cathe- l’ensemble des personnages, car il y en a déjà plusieurs, et d’autres
États-Unis en provenance du Guatemala, en 2003. Riveneuve éditions, Paris, rine Gegout s’est spécialisée dans les politiques encore vont surgir en cours de route, des personnages principaux et des
Pour elle comme pour ses compagnons de for- 2017, 176 pages, 15 euros. étrangères et de sécurité européennes. Son der- personnages secondaires ».
tune, la traversée à pied du désert frontalier s’est nier livre (en anglais) analyse les causes sous-
révélée un cauchemar : les hôtels de migrants Fort d’un DVD multilingue, Gens de Gaza est un jacentes (et rarement disséquées) des interven- Il y a d’abord « le jeune garçon, qui est peut-être une fille mais ne le
dans des villes abandonnées, les extorsions des outil précieux pour donner la mesure de l’enfer- tions militaires dans les conflits africains depuis
cartels, de la police, les lumières des projecteurs, mement de deux millions de Palestiniens sur un la fin des années 1980. L’auteure se concentre sait pas encore », double du narrateur projeté dans sa propre fiction, car
les tireurs embusqués, les chasses à l’homme, lacet de terre pris en tenaille entre l’Égypte et sur les principaux acteurs ayant déployé des Claus Beck-Nielsen, né homme en 1963, renaît en 2011 sous les traits de
les haut-parleurs juchés sur des pick-up, les four- Israël. Astucieusement construit, avec un retour troupes sur le continent : la France, le Royaume- Madame Nielsen, auteure et dramaturge. Les autres acteurs de l’histoire
gons à chiens, les morgues pour clandestins, la sur l’histoire, la situation aujourd’hui et des cha- Uni et l’Union européenne. Réfutant la thèse apparaissent rapidement : la mère, « aristocratique, blonde et nordique »,
peau qui se déchire contre les barbelés... Même pitres thématiques sur les questions épineuses – la d’actions motivées par le principe souvent affi-
pour un public averti, ce récit à la première per- religion, la résistance armée ou non armée, les ché d’une « responsabilité de protéger », Gegout la fille, dont le petit ami est ce jeune garçon gracile reflet de l’écrivaine, le
sonne surprend. Quand on migre, il faut aller divisions palestiniennes, la campagne Boycott, développe une conviction : lorsque les pays beau-père, propriétaire terrien multimillionnaire à la jalousie maladive, les
vite, et chaque douleur est finalement vite effacée désinvestissement, sanctions (BDS)... –, il est riche européens (souvent d’anciens colonisateurs) deux frères cadets, et enfin Lars, « le bien bâti, le meilleur ami et le
devant l’urgence d’affronter la suivante. L’auteure en informations et réflexions. Écrit à plusieurs décident d’intervenir, c’est avant tout pour des confident de la fille (...), l’incarnation de l’avenir qui ne viendra jamais ».
nous fait vivre cette expérience de l’obstination mains, il restitue de nombreux et percutants témoi- motifs de sécurité et de prestige, et non pour
et de la résilience étape par étape et au rythme gnages, d’enfants et d’adultes, et rend compte de des raisons essentiellement humanitaires ou Car la vie qui arrive n’est pas celle attendue. Mais l’avenir n’est
où elle les a vécues. La souffrance et l’effroi l’engagement des militants de la solidarité contre même économiques.
s’installeront dans le silence qui suivra cet itiné- cet étranglement. Si cette bande de terre occupe
pas encore là, et, même si le roman visite le passé des histoires familiales,
raire. « La frontière est une voleuse, qui dessèche une place si particulière dans le conflit israélo- O. P. seul le présent importe, radieux et prometteur. Les adolescents décident
peu à peu l’âme. » Ce n’est que dix ans plus tard palestinien, c’est aussi, comme l’écrivait Mah- de devenir artistes, la mère de suivre des cours d’histoire de l’art, une
qu’elle transforme son épreuve en ce récit puis- moud Darwich, parce que «Gaza est une leçon communauté naît : « La vie à la “ferme blanche” commence à ressembler
sant et sa douleur en un acte de résistance. brutale et un exemple éclatant pour ses ennemis GÉOPOLITIQUE à l’étoffe dont sont faits les rêves, à l’image de la vie cent ans plus tôt au
comme pour ses amis. (...) Son histoire est à la
GRÉGORY LASSALLE hauteur de celle d’une véritable patrie». sein de la fameuse colonie d’artistes des peintres de Skagen (...), une vie
L’ÉCONOMIE AMÉRICAINE. – Anton FRONTIÈRES. Des confins d’autrefois aux qui est à la fois en plein milieu et tout à fait hors du temps, qui est un
MARINA DA SILVA
Brender et Florence Pisani murs d’aujourd’hui. – Olivier Zajec monde en soi. »
REFUZNIKS. Dire non à l’armée en Israël.
La Découverte, Paris, 2018, – Martin Barzilai Éditions Chronique, Paris, 2017, Un gouffre se creuse alors entre la mère et le beau-père, qui
128 pages, 10 euros. 184 pages, 34,95 euros. souhaite son épouse au foyer. Avec l’effondrement du couple s’effondre
Libertalia, Paris, 2017, 200 pages, 20 euros.
Le maintien artificiel du plein-emploi peut avoir Les lignes en trait plein des cartes ne séparent le monde ancien. Maintenant, la mère vit une idylle avec un jeune artiste
un coût social élevé : c’est la leçon de cette syn- Dans une société militarisée comme l’est celle pas seulement les États d’aujourd’hui ou les portugais, maintenant, tous deux sont tels un roi et une reine au cœur de
thèse proposée par deux économistes, enseignants d’Israël, refuser de prendre les armes revient à empires d’hier. Voyageant dans l’espace et le
à l’université Paris-Dauphine. En effet, les diffé- « accepter de porter un stigmate » souvent indé- temps, Olivier Zajec, maître de conférences en
leur royaume. Les autres : de simples figurants, « le peuple ». Le beau-
rentiels de productivité entre le secteur manufac- lébile, résume Eyal Sivan dans sa préface. science politique, spécialiste des questions de père finit par céder sa place. Au Portugal, après les noces, on admire
turier et celui des services ont conduit les États- En 2008-2009, puis en 2016, le photographe Mar- défense et de relations internationales, explore cette femme qui, montant à cheval comme un homme, parvient à rendre
Unis, pays produisant le quart du produit intérieur tin Barzilai a rencontré quarante-sept refuzniks les nombreuses formes et significations des fron- caduques les traditions locales et les stéréotypes sexuels. De retour au
brut mondial, à une large ouverture aux importa- israéliens, dont quatorze femmes, âgés de 18 à tières, qu’elles soient physiques, militaires, mari- Danemark, cette fois c’est à lui de bousculer carcans, coutumes et
tions de biens manufacturés et à une tertiarisation 72 ans. Trajectoires et motivations diverses pour times, symboliques, mouvantes, idéologiques
de son économie, conjuguées à une pression bais- ceux dont les gouvernements ont toujours veillé ou... barbelées. Son ouvrage, didactique, est conventions, « seul, défiant tout – les visages fermés, l’autosuffisance, le
sière sur les salaires des moins qualifiés. L’effi- à rendre difficile, voire impossible, l’organisation construit comme un recueil de nouvelles. En trois protestantisme parcimonieux qui n’a plus d’autre dieu que le travail,
cacité des politiques budgétaires, puis monétaires, collective : des militants communistes ou de la chapitres (frontières des pouvoirs, des identités l’hiver interminable, l’obscurité ».
pour endiguer la crise financière de 2008 s’est gauche antisioniste ; un ancien commando trau- et des nouveaux espaces), du limes romain aux
progressivement tarie. La préférence de l’État matisé par la vision de ses camarades morts ; une frontières du cybermonde, il rappelle que ces Mais l’obscurité, la maladie, la mort auront le dernier mot. Tout
pour le laisser-faire a grippé le partage des gains native du Brésil accusée de sabotage pour avoir lignes peuvent protéger tout autant que séparer, comme dans les romans d’Elfriede Jelinek, le narrateur, spectateur impuissant
de productivité, base du modèle social. Ni l’allé- pris des comprimés en vue de se faire réformer ; jouer le rôle de ponts tout autant que celui de
gement de la fiscalité des entreprises voté par le un membre fondateur du collectif ActiveStills, barrières. Et que les frontières invisibles ne sont du drame qui se joue, prend le lecteur à partie et lui montre les rouages de
Congrès ni les solutions de rechange au salariat incarnant la nouvelle génération de militants anti- pas les moins prégnantes. Un ouvrage en forme la construction romanesque. Le texte s’enroule sur lui-même en de longues
générées par l’économie de plate-forme ne jugu- coloniaux... Le motif politique n’est pas toujours d’éloge (« Si rien ne tient entièrement aux fron- phrases poétiques, lumineuses et impitoyables, tel le tourbillon implacable
leront l’érosion des revenus du travail. Si l’élec- central, mais tous partagent un point commun : tières, rien ne peut tenir sans elles ») sans que le de la fatalité, menant à la victoire des forces obscures qui s’exercent sur
tion de M. Donald Trump reflète le désarroi de « Le courage qu’implique l’insoumission dans un caractère traumatique de certaines séparations les êtres. Le livre refermé, nous savons que « les dernières paroles viennent
classes moyennes paupérisées, l’impasse écono- pays où la pression de l’État est constante et où soit éludé. Servi par une cartographie grand for-
mique et sociale des États-Unis semble bien pré- le prix à payer en termes d’exclusion sociale et mat efficace (Jean-Philippe Antoni), l’ouvrage d’être prononcées, [que] “l’été infini” est définitivement terminé ».
figurer celle d’autres économies comparables. parfois de rejet familial est extrêmement élevé. » invite à une réflexion sur leur avenir...
ANDRÉ PRIOU EMMANUEL RIONDÉ CÉCILE MARIN X AVIER L APEYROUX .
MILAGRO SALA, L’ÉTINCELLE D’UN
PEUPLE. – Alicia Dujovne Ortiz
Des femmes - Antoinette Fouque,
Paris, 2017, 268 pages, 12 euros. AFRIQUE
L’auteure, écrivaine argentine vivant à Paris, est
allée enquêter sur place, dans la province de Jujuy
(Argentine), sur la figure de Milagro Sala, la pri-
sonnière politique la plus célèbre du pays. Fon-
datrice du mouvement Túpac Amaru – qui se
Tchad, des étoiles et des crimes
V
réclame du triple héritage de ce héros de la résis- IEILLE tradition africaine : se réunir dans l’intimité ténue au Tchad. Même après l’indépendance (en 1960), Tchad, dirigé d’une main de fer par son président Idriss
tance indigène aux conquérants hispaniques,
d’Ernesto « Che » Guevara et... d’Eva Perón –, familiale ou clanique des cases, ou, plus souvent dans un pays où « les écoles et les collèges [sont] encore Déby, traverse une (nouvelle et) grave crise sociale et
elle a réussi à organiser les plus démunis et les encore, s’asseoir en cercle au pied de l’arbre à imbibés d’histoires à la gloire de “nos ancêtres les politique, ses contes, qui prennent le contre-pied de
indigènes pour réclamer leurs droits les plus élé- palabres, sous les étoiles, pour écouter la voix magique Gaulois” ». C’est dans ce « désert littéraire » que surgit l’autoritarisme ambiant en célébrant des héros animés
mentaires : logement, santé, éducation. L’ouvrage du conteur. Pendant des siècles, la tradition a ainsi le livre de Seid, qui, subitement, « remplit nos regards d’un souci éthique, incitent à prendre du recul sur
montre la grandeur et les limites du personnage, transmis les contes et légendes du continent, et, si de tout le scintillement de la Voie lactée ». l’histoire du pays... notamment sur la violence qui le
placé en détention provisoire en janvier 2016 :
entre autoritarisme et générosité, verticalité péro- l’écriture arrive par l’islam au Xe siècle, la transmission gangrène depuis l’indépendance.
niste et auto-organisation populaire. Persécutée orale demeure encore longtemps dominante. L’écrivain Il n’est qu’à parcourir ce court recueil pour
par les gouvernements de droite – celui de la tchadien Joseph Brahim Seid (1927-1980) s’est construit comprendre l’enthousiasme qu’il suscite chez Ndjékéry. C’est ce à quoi invite aussi le linguiste tchadien
province, et, depuis un an, celui au pouvoir à dans cette richesse. La reparution d’Au Tchad sous les Quinze contes explorent brillamment l’histoire ancestrale Zakaria Fadoul Khidir. Grâce à l’anthropologie politique,
Buenos Aires –, poursuivie pour plusieurs motifs et tourmentée du peuple tchadien. Une poignée de il dissèque la logique tragique des violences au Tchad (2).
(association illicite, extorsion, détournement d’ar- étoiles, entre recueil de poèmes et livret de contes, lui
rend hommage (1). poèmes en prose déroulés avec une parfaite maîtrise Selon l’auteur, qui s’appuie sur des exemples méthodi-
gent public, etc.), Milagro Sala est perçue comme
une dangereuse porte-parole des populations de la langue de Rimbaud ; quinze allégories pour, entre quement analysés, les préoccupations claniques, voire
métisses et indigènes opprimées. Le Groupe de Publié pour la première fois en 1962, cet ouvrage esclavagisme et colonisation, exorciser, en quelque ethniques, des dirigeants ruinent le pays en empêchant
travail des Nations unies sur la détention arbi- fait l’objet d’une réédition commentée. L’éditeur a choisi sorte, la mémoire meurtrie. Quelques années avant son la construction d’un État servant l’intérêt général.
traire, la Commission interaméricaine des droits de saluer le travail littéraire d’un des auteurs majeurs du récit autobiographique (Un enfant du Tchad,
de l’homme (CIDH) de l’Organisation des États
Tchad. Avec une préface inédite confiée à Nétonon Noël Sagerep - L’Afrique actuelle, 1967), Seid a clairement O LIVIER P IOT.
américains, Human Rights Watch et Amnesty
International ont condamné son incarcération. Ndjékéry, autre écrivain tchadien, lui aussi élevé au choisi ici la poésie pour exhumer le patrimoine identitaire
(1) Joseph Brahim Seid, Au Tchad sous les étoiles. Contes, Présence
Préfacé par Adolfo Pérez Esquivel, Prix Nobel contact de la langue française pratiquée dans le camp de son peuple. Mais l’écrivain n’exprime pas seulement africaine, Paris, 2017, 112 pages, 5,20 euros.
de la paix, ce livre se veut une contribution à la militaire où il grandit aux côtés de son père, soldat de le souci de l’héritage culturel et de la belle écriture. Il
campagne internationale pour sa libération. (2) Zakaria Fadoul Khidir, Violences et événements au Tchad. Une
carrière. Le préfacier souligne que la pratique littéraire a été ministre de la justice de 1966 à 1975. Autant dire approche d’anthropologie politique, Les Impliqués éditeur, Paris,
MICHAEL LÖWY écrite (en arabe ou en français) est longtemps restée qu’il connaît les arcanes du pouvoir. À l’heure où le 2017, 380 pages, 38 euros.
25 LE MONDE diplomatique – AVRIL 2018

ÉCONOMIE IDÉES
DU MONDE
LA GUERRE DES MÉTAUX RARES. La LA SOCIÉTÉ AUTOPHAGE. Capitalisme,

Une île sans fin


face cachée de la transition énergétique et démesure et autodestruction. – Anselm Jappe
du lieu. On y extrait des numérique. – Guillaume Pitron
diamants pour les La Découverte, Paris, 2017,
Les Liens qui libèrent, Paris, 248 pages, 22 euros.
vendre, on y élit des 2018, 296 pages, 20 euros.
monarques qui n’ont Anselm Jappe se rattache au courant de la critique
L’Âge d’or guère de pouvoir, les Rares à l’échelle de la planète, certains métaux de la valeur (Wertkritik en allemand). Né dans
font partie de notre quotidien, via les téléphones, les années 1980 d’une relecture du Capital, celui-
de Michal Ajvaz lois y sont déformées les téléviseurs, les moteurs électriques, etc. ci insiste sur la radicale nouveauté historique que
par le bouche-à-oreille, Depuis les années 1970, on les extrait pour leurs constituerait la société capitaliste marchande.

D
Traduit du tchèque et on y vit dans des propriétés électromagnétiques. Ils sont devenus Forme sociale totale et dynamique qui oblige ses
maisons aux murs d’eau indispensables au développement des technolo- sujets à orienter leurs capacités vers un seul but
par Michel Pacvoň et Aline Azoulay, abstrait – la production de valeur –, le capitalisme
gies qui transforment les énergies renouvelables
Mirobole éditions, Bordeaux, 2017, transparents, dont les en électricité, mais leur exploitation a un coût détermine une profonde mutation anthropo-
320 pages, 22 euros. taches sont supposées écologique plus grand que l’extraction du logique, selon l’auteur, en détruisant toutes les
être des messages pétrole. Après six ans d’enquête, Guillaume limites symboliques et matérielles à son expan-
divins... La rigueur de Pitron tire un constat inquiétant. D’une part, sion. Pour décrire cette mutation, Jappe reprend
cette description et la nous sommes déjà dépendants d’une trentaine le fil de la pensée occidentale, berceau du sujet
de ces métaux. D’autre part, la transition éner- moderne, depuis René Descartes jusqu’à Emma-
’OÙ VIENT cette fascination pour l’invention poésie de la langue gétique va encore augmenter cette dépendance. nuel Kant et son « frère ennemi » le marquis de
d’une île ? Depuis des années, et à travers de nombreux d’Ajvaz s’unissent en Une guerre commerciale et stratégique a com- Sade, dont l’œuvre exaltant un égoïsme aussi
livres (Les Insulaires, L’Adjacent, L’Inclinaison, chez un mélange qui rend étonnamment vraisemblable ce qui est mencé, la Chine s’étant déjà approprié les trois suicidaire que criminel représenterait « la face
Denoël), l’écrivain britannique Christopher Priest, par une échappée onirique. quarts du marché. Pitron conte l’histoire à répé- cachée des Lumières ». La mondialisation du
tition de l’avènement de cette nouvelle ressource, capitalisme étant aujourd’hui pratiquement ache-
exemple et entre autres, explore L’Archipel du rêve, un vée, le sujet moderne finit d’intérioriser la « pul-
Et puis il y a ce livre, ce livre qui peut être réécrit tout aussi limitée que la précédente, et ses enjeux
agglomérat d’îles très diverses et isolées dans un monde en écologiques, économiques et géopolitiques... sion de mort » de ce monde fétichisé, matrice
guerre. Venu d’un horizon bien différent, le Tchèque d’ori- tout le temps, image vivante d’une culture en perpétuel des déchaînements de violence extrême qui frap-
mouvement, preuve que les mots ne sauraient être à jamais CLAIRE LECŒUVRE pent le cœur même des pays les plus développés.
gine russe Michal Ajvaz, né en 1949, a lui aussi choisi un
de ces bouts de terre isolés pour façonner le monde de fiables. Rien n’est certain sur l’île. C’est le règne du LA MONNAIE. Un enjeu politique. – Jean- MEHDI BENALLAL
L’Âge d’or. Révélé en France par L’Autre Ville (Mirobole changeant, du mouvant, de l’éphémère. Il y a du Borges Marie Harribey, Esther Jeffers, Jonathan
dans cette magnifique idée. La langue d’Ajvaz seule trace Marie, Dominique Plihon et Jean-François PENSER DANS UN MONDE MAU-
éditions), en 2015, mais célébré depuis longtemps chez lui, VAIS. – Geoffroy de Lagasnerie
fin connaisseur de Jacques Derrida et de Jorge Luis son chemin dans le labyrinthe qu’elle crée. Il faut accepter Ponsot
Borges, Ajvaz a construit L’Âge d’or (1) en faisant alterner de la suivre, même dans des passages moins inspirés, Seuil, Paris, 2018, 240 pages, 8,30 euros. Presses universitaires de France,
comme ceux qui mettent en scène cette dynastie de « rois Paris, 2017, 128 pages, 12 euros.
deux récits : le premier est le carnet d’exploration d’un Contre-pied de décennies de glaciation du dis-
voyageur égaré sur une île excentrique ; l’autre, une his- maudits » et rompent la fascination davantage qu’ils ne cours économique, cet inédit est accessible à À quoi sert la recherche en philosophie et en
l’entretiennent. tous, même si le propos est quelque peu tech- sciences sociales ? Il n’existe pas, pour l’auteur,
toire de rois et de princesses écrite sur le seul livre que de valeur en soi du savoir et nombre de publi-
possède l’île, un livre gigogne que les habitants modifient nique. Mais cet aspect nécessaire – et d’ailleurs
Inutile de chercher ici utopie ou dystopie, peinture limité au minimum – apparaît rafraîchissant cations sont « inutiles ». Toute production cul-
au gré de leurs humeurs. d’un système moral ou allégorie religieuse. « Je suis indé- après les contes de fées de la pensée néolibérale. turelle participe du monde social ; et, dans un
Repartir de la question monétaire est fort salu- monde marqué par de multiples formes de
La description de l’île est d’une extrême précision, et finiment capable d’émerveillement », disait Federico Fellini. dominations et d’injustices, la production de
taire. Les auteurs, figures des Économistes
adopte même l’allure d’un faux guide touristique. Le narrateur Michal Ajvaz n’a d’autre ambition que de nous plonger atterrés, s’attaquent vigoureusement aux savoirs vrais mais neutres (se voulant « désen-
se plaît à se «souvenir avec une satisfaction modeste de ses dans cet émerveillement et de faire de l’imagination la dogmes monétaristes en vogue depuis trente gagés ») est selon lui une collaboration objec-
clé d’un monde. N’est-ce pas, dans le fond, encore plus ans. Contre la conception de la monnaie comme tive. Il faudrait discuter la frontière étanche tra-
contours disparaissant sous une brume de mémoire, d’oubli ditionnellement établie entre recherche et
politique que ces dénonciations bien-pensantes du marchandise ou simple voile sur les échanges,
et de rêve, un heureux brouillard qui estompe les formes, en ce « manuel critique d’économie monétaire » éthique (ou politique) au nom de l’autonomie
révèle les significations fantômes, les enveloppe d’un vent totalitarisme devenues un lieu commun de la littérature de la science : « Partir du souci éthique pour
rappelle qu’elle fut, de tous temps, un lien
réconciliateur, trompeur mais sans conséquences depuis d’imagination ? social. Revisitant la pensée de nombreux définir la forme que prendra [la recherche]. La
auteurs occultés ou dévoyés (John Maynard question politique se pose ex ante et non ex
longtemps». Comme tous les créateurs de mondes, Ajvaz
H UBERT P ROLONGEAU . Keynes, Karl Marx, Karl Polanyi), il appelle à post. » Mais, dès lors, comment « lier une pra-
joue à rendre le plus crédible possible celui qu’il invente. Que tique oppositionnelle et une pratique de
renouer économie et politique et à sortir du
fait-on sur l’île? Comment y vit-on? Se permettant de s’adresser discours économico-fataliste. connaissance » scientifique ? Dans un rapport
directement à un lecteur qu’il tutoie, il l’introduit dans (1) Déjà publié en 2007 par les défuntes Éditions du Panama sous le critique aux maîtres de la sociologie, Geoffroy
ANDRÉ BELLON de Lagasnerie invite à abandonner la pensée
l’organisation sociale, la cuisine, l’architecture, les institutions titre L’Autre Île.
par objet – étudier une partie isolée du monde
social – pour « penser par système » et ainsi
déconstruire les systèmes de pouvoir qui nous

AMÉRIQUES
produisent inconsciemment. Les sciences
sociales retrouveraient leur vocation subversive,
celle de démonter la « fausseté du monde ».

Obscénité de la violence au Mexique


HUGO LASSALLE
LA NOVLANGUE NÉOLIBÉRALE. La rhé-
torique du fétichisme capitaliste. – Alain Bihr

E
Page deux - Éditions Syllepse,
N 1941, Adolf Hitler promulguait le décret successeur, admet le chiffre de 32 000 citoyens Les États les plus violents du pays sont aussi les Lausanne - Paris, 2017,
« Nacht und Nebel » (« Nuit et brouillard »), disparus ces dix dernières années – l’affaire d’Iguala, plus riches en ressources naturelles : l’or, aux mains de 344 pages, 18 euros.
exposé minutieux d’une stratégie de la terreur ces quarante-trois étudiants comme effacés du deux compagnies minières canadiennes, Torex et Inversion du sens : par exemple, la « réforme »,
visant à faire disparaître les indésirables sans laisser monde en 2014, en est devenue le symbole. Et ce Goldcorp ; le fer, exploité par l’italo-argentin Ternium qui est régression. Oblitération du sens : par
de trace, de sorte que leurs proches, ne sachant décompte est sans doute très en dessous de la et Arcelor Mittal. La Pemex (Petróleos Mexicanos), exemple, les « charges sociales », qui désignent
s’ils sont vivants ou morts, n’osent se révolter, de réalité, puisqu’on estime à deux cas sur dix ceux privatisée par la «réforme énergétique» de M. Calderón en fait la part socialisée du salaire. Ces procédés
de la rhétorique néolibérale, qui « ressortit à la
peur d’anéantir la mince chance de survie qu’ils qui sont effectivement déclarés, et qu’il ignore les en 2013, contrôle le pétrole et, avec l’aide du cartel des novlangue » orwellienne, Alain Bihr, dans cette
espèrent. En Amérique latine, la disparition forcée émigrants d’Amérique centrale et d’Amérique du Zetas – dont le chef vient tout juste d’être arrêté –, la nouvelle édition (actualisée) d’un ouvrage qui
fut largement utilisée par les dictatures. Comme le Sud disparus sur la route des États-Unis. Ces crimes, quatrième réserve mondiale de gaz de schiste. Ceux s’avère toujours (sinon de plus en plus...) néces-
soulignait en 1979 le président argentin Jorge Rafael généralement attribués par la grande presse inter- qui gênent leur installation, les paysans qui travaillent saire, les analyse pour éclairer leur fonction et
Videla, qui en fut un adepte résolu (quelque trente nationale aux cartels de la drogue, dont la violence les terres convoitées, ceux qui se trouvent là par hasard, leur portée idéologiques. Il étudie quelques
notions centrales, en déplie l’implicite, en décons-
mille victimes), tant que le disparu reste disparu, il laisserait désemparé, malgré ses efforts, le pouvoir ceux qui savent ce qui se passe « disparaissent ». Les truit les fausses évidences, en dénoue les apories
ne peut relever d’aucune procédure, puisqu’il n’est légitime, demeurent presque tous non élucidés, multinationales ne sont jamais inquiétées, ni par le et les mensonges, pour mieux faire apparaître
pas là. Ni mort ni vivant. Au Mexique, un décompte donc impunis. Au terme de cinq ans d’enquête pouvoir, les forces de police et les corps d’armée, ni leur statut d’outils au service de l’ordre dominant,
officiel en 2013 a fait état de 26 121 cas sous le (2011-2016), le journaliste italien Federico Mastro- par les narcotrafiquants chargés des basses œuvres, qui et énoncer les vérités qu’elles tentent de faire
disparaître. C’est parfois drôle comme un dic-
mandat de M. Felipe Calderón (2006-2012). giovanni, installé au Mexique depuis 2009, ouvre ont remplacé la culture du café par celle de la drogue, tionnaire des idées reçues, et souvent extrême-
L’administration de M. Enrique Peña Nieto, son d’autres pistes (1). avec pour main-d’œuvre des émigrants « disparus » et ment éclairant sur ce qui se joue dans ce dévoie-
quasi transformés en esclaves... Mastrogiovanni expose ment du langage. De la « liberté », réduite à une
méticuleusement les faits ; il donne la parole aux « contractualisation des rapports sociaux », à la
survivants et à ceux qui luttent contre cette féroce « mondialisation », qu’il vaut mieux nommer

P H OTO G R A P H I E prédation. Il est très rare qu’une personne disparue


réapparaisse, vivante ou morte. Alors ? Attendre, sans
« devenir-monde du capitalisme », on est conduit
à comprendre ce que parler veut dire...
E. P.
savoir, sans jamais pouvoir dire adieu. Une mère dit :

Luxe sur rail « Ils n’ont pas pris seulement sa vie, ils ont aussi
emporté la mienne. »
ÉCOLOGIE
La violence obscène et la corruption sont également

I
au cœur de la « trilogie mexicaine » (en cinq livres)
L EST DES LIVRES charmants, qui rencontrent de l’écrivain salvadorien Rafael Menjívar Ochoa LE CHAMPIGNON DE LA FIN DU
la mémoire collective et servent d’em- (1959-2011), dont Ma voix est un mensonge (2) est MONDE. Sur la possibilité de vivre dans les
brayeurs de rêves rétro, et tout aussi bien le dernier volume paru. Avec un sens saisissant du ruines du capitalisme. – Anna Lowenhaupt Tsing
de rêveries autour d’avenirs possibles. C’est burlesque noir, il déploie l’inextricable collusion Les Empêcheurs de penser
ce qu’offre cet ouvrage consacré à l’Orient- entre l’armée, la police, le pouvoir et la presse, qui en rond - La Découverte, Paris, 2017,
Express, ou, plus précisément, aux trains de va agir comme un... tueur en série. Un cauchemar 416 pages, 23,50 euros.
la Compagnie internationale des wagons-lits cocasse, aux rebondissements surréalistes, dont la L’anthropologue Anna Lowenhaupt Tsing
et des grands express européens (CIWL), fantaisie paradoxale n’est pas sans évoquer cet « écar- enquête au Japon, en Chine et aux États-Unis
fondée en 1883 (1), année du voyage inaugural, tèlement » entre « la réalité brutale du fait divers et sur les matsutakes, de discrets champignons qui
départ gare de Strasbourg à Paris (aujourd’hui prospèrent sur les « ruines du capitalisme », dans
la vivacité de l’imagination et des références verna- des forêts saccagées par l’exploitation indus-
gare de l’Est), arrivée Constantinople, avec culaires » souligné par Michel Frizot dans La Photo- trielle. Très prisé des Japonais, pour lesquels il
une interruption pour traverser en bateau le graphie mexicaine (3). Ce choix remarquable, couvrant incarne la vie des campagnes avant l’exode
Danube. C’est la première fois qu’un train va plus d’un siècle de production, rappelle que ce pays rural, mais intéressant aujourd’hui le commerce
franchir des frontières. De quoi alimenter bien a su aussi témoigner d’une puissante vitalité révolu- international, ce champignon naît de rencontres
des imaginations (celles de Graham Greene, d’Agatha est, à en croire la voix du marché, plus que dérai- entre des facteurs inextricablement humains et
tionnaire, tant dans le champ de la politique que non humains : des mycètes, des sols pauvres,
Christie, du futuriste Filippo Tommaso Marinetti...). sonnable, sinon carrément délirant, de se demander dans celui de la création. certains pins, la déforestation, le bûcheronnage...
Tout comme le luxe, bien sûr, notamment dans le pourquoi ces beautés ou leur équivalent ne seraient Chacun des vingt chapitres fait entendre des
fastueux Train bleu (1922). Mais ce sont aussi, surtout, pas proposées aussi aux voyageurs de troisième classe, M ARIE -N OËL R IO. voix singulières, celles des cueilleurs de l’Ore-
les savoir-faire des artisans (Christofle, René Lalique), la fréquentation de cet ouvrage incite néanmoins avec gon, marginaux par choix ou par nécessité,
les inventions des ingénieurs – perfectionnement des celles de la forêt et de ses rythmes inaperçus,
une certaine vigueur à se poser la question. (1) Federico Mastrogiovanni, Ni vivants ni morts, Métailié, Paris, des mondes fongiques et de leurs invisibles
bogies (chariots situés sous les voitures), création du 2017, 220 pages, 18 euros. associations souterraines, du capitalisme et de
couloir latéral –, le tout bien présent dans les photo- E VELYNE P IEILLER . sa puissance de captation, en une polyphonie
(2) Rafael Menjívar Ochoa, Ma voix est un mensonge, Quidam
graphies de Benjamin Chelly, qui plongent ici le éditeur, Meudon, 158 pages, 16 euros. où trois interludes font contrepoint : « humer »,
(1) Guillaume Picon, Orient-Express. De l’histoire à la légende, « suivre à la trace », « danser ».
lecteur dans l’admiration. Des merveilles dont certaines Albin Michel - fonds de dotation Orient-Express, Paris, 2017, (3) Collectif, La Photographie mexicaine, Actes Sud, Arles, 2018,
sont aujourd’hui classées monuments historiques. S’il 260 pages, 49 euros. 208 pages, 14,90 euros. PIERRE BRAUD
AVRIL 2018 – LE MONDE diplomatique
26

HISTOIRE
CINÉMA DANS LES REVUES

1917. IMAGES D’UNE RÉVOLUTION.


– Michel Lefebvre.
Otium, Ivry-sur-Seine, 2017,
Le temps des paysans o POLITIQUE ÉTRANGÈRE. Un dossier consa-
cré à la forme « État » : va-t-on vers une fin des
États ? Les formes préétatiques d’organisation

L
134 pages, 34 euros. de la société ont-elles un avenir ? (N° 2018/1,
ES FILMS sur le monde paysan sont une denrée du bout du monde, où se disent en silence et dans le
En 1917, les photographes disposaient d’appa- printemps, trimestriel, 23 euros. – IFRI, Paris.)
reils à plaques, nécessitant un temps de pose très rare. Mais, de documentaires en fictions, voilà vent la solitude et l’isolement enracinés. Ainsi s’écrit
long et un négatif de la taille du tirage. Il en maintenant qu’on les moissonne jusqu’aux la survie précaire des petites exploitations. En un o POLITIQUE. Le dossier sur la « chute finale »
résulte des photographies d’une grande qualité, Césars. Six ans après Tous au Larzac, de Christian demi-siècle, l’agriculture française en a perdu les de la social-démocratie consacre plusieurs contri-
que sublime ce premier ouvrage de la maison Rouaud, on compte trois récompenses, dont celle du trois quarts. butions au cas du Parti socialiste de Belgique et
d’édition Otium. L’impression soignée de la col- s’intéresse à celui de l’Italie. À noter également,
meilleur premier film, pour l’imprévisible Petit un dialogue entre les cinéastes Raoul Peck et
lection privée de Michel Lefebvre, parfois sur C’est ce même respect et cette confiance qu’on
de belles doubles pages panoramiques, permet Paysan, d’Hubert Charuel (1), trentenaire et fils Jean-François Bastin. (N° 103, janvier, mensuel,
de parcourir les visages de la révolution russe : d’éleveurs passé par l’École nationale supérieure des retrouve dans le récent Sans adieu, de Christophe 12 euros. – Bruxelles, Belgique.)
ouvrières de Vyborg en grève, miliciens de la métiers de l’image et du son (la Femis). Ce drame Agou (4). Claudette, septuagénaire acariâtre, mais
garde rouge de Petrograd ou soldats de l’Armée aussi Jean, Raymond, Mathilde, Christiane sont les o COLUMBIA JOURNALISM REVIEW. Outre
agricole a été l’un des succès-surprises de 2017, les habituels articles contre M. Donald Trump,
rouge, jusqu’à ce cliché de la manifestation du vestiges d’un mode de vie immuable, bousculé par
4 juillet 1917, pris au moment où les troupes du rassemblant plus de 500 000 spectateurs en salles. une enquête établit que le paysage médiatique
Loin de camper sur un arrière-plan de crise cari- les réglementations et la concurrence, dans le américain est refaçonné par les caprices des
gouvernement provisoire ouvrent le feu. Les
photographies des officiels occupent une place caturée – comme Normandie nue, de Philippe Le Guay, dénuement du Forez, en Auvergne, dont Agou est ultrariches. (Hiver 2018, semestriel, 9,95 dollars.
importante. Un chapitre entier est consacré aux comédie inégale sortie dans la foulée –, le thriller originaire. Ils pestent et râlent contre une société – New York, États-Unis.)
photomontages de la police politique, faisant mental de Charuel prend corps autour des peurs d’un qu’ils ne comprennent plus et qui ne semble plus les
disparaître les opposants purgés des clichés. o MONTHLY REVIEW. Quelle est l’efficacité
jeune éleveur de vaches laitières. Il aime son métier, comprendre. Ils sont de ce fait les vecteurs résistants politique d’une pensée marxiste résurgente,
Cette série comporte quelques photographies
prises en France. Témoin celle d’une boutique il aime ses bêtes, que touche l’épizootie : la paysannerie d’un « contre-capitalisme ordinaire », comme le mais souvent cantonnée à l’université, au jargon
parisienne appelée Le Bolchevik au lendemain est ici comme vue de l’intérieur. pensait le réalisateur, mort prématurément en 2015, et aux querelles ésotériques ? (Vol. 69, n° 7,
d’une émeute en 1920. Le collectionneur a mar- juste après le montage de son film. décembre, mensuel, 4,50 euros. – New York,
qué au dos : « Une boutique située à côté d’autres Invention urbaine, le cinéma n’a jamais beaucoup États-Unis.)
saccagées et qui fut laissée intacte… en raison musardé aux champs. Pour ses balbutiements, en 1895, Se départant résolument de la désolation rurale,
de son enseigne. » Trait de vie, sorti à l’occasion du dernier Salon de
à Lyon, Louis Lumière choisit la sortie d’une usine... o EXTRA !. L’année dernière, la chaîne améri-
HÉLÈNE RICHARD Au lendemain de la seconde guerre mondiale, après l’agriculture, glane en revanche auprès d’autres paysans caine « de gauche » MSNBC a parlé 1 385 fois
LA GUERRE BIOLOGIQUE. Aventures quelques Marcel Pagnol (Jofroi, 1934 ; Regain, 1937), des raisons d’espérer (5). Serait-ce parce que, de la Russie, souvent longuement, et 82 fois du
françaises. – Étienne Aucouturier un film d’anthologie va installer cet univers sur contrairement aux précédents, ses auteurs, Sophie Arlot Yémen, mais 2 fois seulement pour évoquer
et Fabien Rabin, n’ont pas d’attaches avec la terre l’appui américain à la guerre qu’y poursuit
Éditions Matériologiques, Paris, pellicule, dans son jus. Farrebique (1946), du nom l’Arabie saoudite, alliée de Washington. (Vol. 31,
2017, 240 pages, 23 euros. d’une ferme de l’Aveyron, raconte la vie de ses autres qu’un « besoin de vivre dans des campagnes qui
n° 2, mars, mensuel, 48 dollars par an. – New
habitants durant quatre saisons. Le documentaire redonnent confiance à un tissu paysan»? En s’intéressant York, États-Unis.)
Déplorant « l’odieuse contrainte » de devoir pen- aux très rares adeptes de la traction animale (bœufs,
ser en agresseurs, les acteurs des programmes de fictionnel de Georges Rouquier est un canon du
guerre biologique mettent fréquemment en avant genre. Par le soin qu’il prend à saisir le temps chevaux de trait), ils illustrent le propos d’Amandine,
une nécessité défensive, explique Étienne Aucou- agricole, les visages, les gestes, la nature sur le vif. jeune agricultrice, qu’ils interrogent : « Être paysan, o DIPLOMATIE. Comment la rivalité entre
turier. En s’appuyant sur un travail d’archives c’est une façon de vivre et un projet personnel. » l’Arabie saoudite et l’Iran façonne le Proche-
Et par sa façon de laisser affleurer la modernisation Orient et la péninsule arabique. Une guerre
approfondi, mais limité par le secret qui entoure Qui amènerait à se réinventer entre bon sens, tâton-
l’institution militaire, ce philosophe des sciences naissante. Mais cet hymne en noir et blanc au paysan d’influence entre puissances régionales où Téhé-
« éternel » chiffonne aussi par son approche quasi nements et utopie. Homme libre, toujours tu chériras ran regarde de plus en plus vers l’Asie, tandis
retrace les développements des politiques qui
visent à « altérer sélectivement (...) la physiologie exclusivement familiale, centrée sur la question de aussi la terre... que son programme balistique inquiète. (N° 91,
humaine, animale ou végétale » depuis la pre- la transmission. Trente-huit ans plus tard, revenant J EAN -M ICHEL D UMAY. mars-avril, bimestriel, 9,80 euros. – Paris.)
mière guerre mondiale. Les rapports des scienti- sur les lieux pour sa suite, Biquefarre, Rouquier
fiques et militaires mandatés par l’État témoi- o POLITIX. Un dossier consacré aux relations
gnent d’activités de recherche majeures, qui évoquera les lois du marché, la concentration des (1) Christian Rouaud, Tous au Larzac, 2011, 120 minutes, dispo- entre la France et le Québec, et plus particuliè-
s’intensifièrent véritablement durant l’entre-deux- terres, les pesticides (2)... nible en VOD ; Hubert Charuel, Petit Paysan, Pyramide Vidéo, rement à la circulation des idées, des modèles
guerres et bénéficièrent tant des travaux du chi- 2018, 90 minutes, 16,99 euros. et des expériences entre les deux territoires.
miste et biologiste Auguste Trillat que de la col- Conscient de sa « résistance au filmage », selon (2) Georges Rouquier, Farrebique et Biquefarre, éditions remas- Également au sommaire : que sont devenues
laboration étroite de l’Institut Pasteur. On lit les « anciennes » élites du régime Ben Ali en
son mot, Raymond Depardon, au tournant des terisées, DC productions, 2013, 90 minutes et 19,95 euros chacun.
Tunisie ? (Vol. 30, n° 120, 2017/4, trimestriel,
également avec intérêt les pages consacrées aux années 2000, plante lui aussi sa caméra dans la durée (3) Raymond Depardon, Profils paysans, la trilogie. L’Approche,
essais effectués dans le Sahara algérien, qui furent abonnement un an : 65 euros. – De Boeck
face à ce monde rétif à la superficialité. Il en tire un Le Quotidien, La Vie moderne, Arte Vidéo, 2009, respectivement Supérieur, Liège, Belgique.)
secrètement poursuivis par la France au-delà du 93, 85 et 90 minutes, 30 euros le coffret ; également en VOD.
délai prévu par les accords d’Évian, grâce à une remarquable triptyque documentaire : Profils Cf. aussi Dominique Benicheti, Le Cousin Jules, autre bijou réalisé
société de droit privé, la Sodeteg, avec la béné- paysans (3). Dix ans à arpenter les routes de moyenne o CAHIERS DES AMÉRIQUES LATINES. La
à la charnière de 1970 avec le chef opérateur de François Truffaut, reconfiguration du syndicalisme sous les
diction des autorités algériennes. montagne pour apprivoiser d’étonnantes figures version restaurée, Carlotta Films, 2015, 91 minutes, 19,99 euros. gouvernements progressistes du début du
TÉO CAZENAVES ciselées, comme immémoriales, saisies devant les (4) Christophe Agou, Sans adieu, New Story, 2017, 99 minutes. XXIe siècle. (N° 86, 2017/3, quadrimestriel,
buffets de cuisine et les toiles cirées ; les étables, où (5) Sophie Arlot et Fabien Rabin, Trait de vie, Vrai Vrai Films, 18 euros. – Paris.)
disparaissent peu à peu les bêtes ; des cours de ferme 75 minutes, en salles depuis le 28 février.
o FALMAG. La revue de l’association France
BIOGRAPHIES Amérique latine se consacre à la cause mapuche
au Chili. (N° 135, décembre, trimestriel, sur

TITO. Une vie. – Jože Pirjevec L I T T É R AT U R E abonnement. – Paris.)

o CARTO. Que va-t-il advenir de la Manche,


CNRS Éditions, Paris, 2017, l’un des principaux espaces d’échanges com-
696 pages, 27 euros.
« Ce gars-là doit être dangereux (...). Il a un den-
tifrice français et un savon tchèque ! » En dépit
Nouer révolte et poésie merciaux de la planète, après le Brexit ? Un
planisphère sur la vaccination montre comment
la France se distingue du reste du monde par
l’importance de son courant antivaccin. L’im-

M
d’identités et de déguisements multiples, et avant portance économique et socioculturelle de la
de devenir le maître de la Yougoslavie socialiste, ARIÉ à la cantatrice carioca Elsie Houston du rêve, de la transe et de la folie décrite par le vache en Inde. (N° 46, mars-avril, bimestriel,
Josip Broz Tito ne passait jamais complètement en 1928, le poète Benjamin Péret (1899- sociologue Roger Bastide (3). Il veut désormais en 10,95 euros. – Paris.)
inaperçu avec son regard bleu saisissant, sa sta- 1959) n’avait pas 30 ans lorsqu’il a ressenti connaître la part indienne. Les autorités ne l’ont
ture et son accent de paysan croate mâtiné de la morsure brésilienne : débarqué à Rio de Janeiro pas oublié, mais une pétition l’arrache à la prison o POINTS CRITIQUES. L’Union des progres-
mots russes. Cette biographie traduite du slovène, sistes juifs de Belgique publie des extraits des
fruit d’un travail colossal, détaille chaque épisode au cœur de l’été austral 1929, il s’est immédiatement où il a été jeté, et il part faire un grand tour du pays, hommages rendus à l’engagement résistant et
d’une vie très riche à partir d’informations pui- attaché au pays et à ses habitants. C’est en pleine en passant par l’État du Mato Grosso, l’Amazonie, antinazi d’Ignace Lapiower (1923-2018). L’occasion
sées dans les meilleures archives. Comment le ébullition moderniste que les écrivains et les artistes le Maranhão, le Pernambouc et la Bahia. Poète et de s’interroger sur les formes de résistance
chef d’un État si modeste et si composite a-t-il de Rio et de São Paulo accueillent ce compagnon ethnologue, appareil photographique en bandoulière, contemporaines. (N° 375, mars-avril, bimestriel,
pu résister à Joseph Staline, participer à fonder 4 euros. – Bruxelles, Belgique.)
le mouvement des non-alignés et compter autant d’André Breton. « Nous avions déjà le communisme. il a rapporté une vaste collection d’images de ce
sur la scène internationale ? À cette question Nous avions déjà la langue surréaliste. L’âge d’or », voyage, suivi d’un aller et retour chez les Indiens o HUMAINS. Le « magazine chrétien des droits
ancienne, Jože Pirjevec apporte des réponses nou- proclamait l’agitateur culturel Oswald de Andrade Xavantes fin janvier 1956, puis chez les Carajàs, de l’homme » revient sur l’emploi par l’Arabie
velles et nuancées. Pour retrouver les racines dans son Manifeste anthropophage (1928). Parmi les les Mehinakos, les Kalapalos et les Kamayurás du saoudite d’armes françaises au Yémen et réclame
d’une détermination hors du commun, il dessine figures majeures de ce mouvement – un courant qui Mato Grosso en février et mars de la même année. une commission d’enquête pour juger de la
le portrait d’un militant internationaliste sillon- légalité de la vente de ce matériel. (N° 4, mars-
nant l’Europe des années 1930 au service de la refusait de se laisser dominer par les influences euro- À Paris, Claude Lévi-Strauss, anthropologue avril, bimestriel, 5 euros. – Paris.)
révolution et au milieu des pires menaces, du péennes et voulait au contraire les « dévorer », comme affectionné par les surréalistes, venait de faire
NKVD soviétique aux services occidentaux, jadis les Indiens Tupinambas les Portugais –, la paraître Tristes Tropiques. Sur les ruines fumantes o REVUE INTERNATIONALE DES ÉTUDES
avant d’affronter l’occupation nazie. Il explique peintre Tarsila do Amaral avait donné plusieurs de la seconde guerre mondiale, le goût pour l’homme DU DÉVELOPPEMENT. L’ancienne Revue
aussi comment Tito devint irremplaçable pour tiers-monde, publiée par la Sorbonne et l’Institut
son pays, un costume taillé sur mesure, dont les toiles – Le Sommeil, Abaporu – révélant un canni- originel était logiquement de retour. Parti à la
d’étude du développement économique et
coutures lâchaient de partout. balisme impitoyable assez surréaliste dans son genre. recherche de « la signification sociale de la poésie, social, propose une réflexion sur les stratégies
Les modernistes brésiliens savaient avoir la dent aujourd’hui dissimulée sous les mille oripeaux de internationales des collectivités locales. À
PHILIPPE DESCAMPS
dure, c’est le moins que l’on puisse dire. Dans une la société », depuis son installation au Mexique, signaler : la contribution éclairant l’évolution
WILFRED THESIGER. Gentleman barbare. lettre publique, le poète Carlos Drummond de Andrade Benjamin Péret avait de toute évidence l’ambition de la coopération décentralisée. (N° 232,
– Christophe Migeon expliquait que Benjamin Péret aurait mérité d’être de faire coïncider écriture automatique et 2017/4, trimestriel, 20 euros. – Nogent-sur-
Marne.)
Paulsen, Paris, 2017, 320 pages, 25 euros. grillé en brochette. pensée sauvage.
Explorateur paradoxal que ce Wilfred Thesiger o ESPRIT. Un dossier sur la démocratisation
(1910-2003). Fils de diplomate, né à Addis-
Mordu, Péret n’a pas été dévoré. Il est resté au En rassemblant des matériaux iconographiques des entreprises, alors que le gouvernement
Abeba, il aurait pu incarner toutes les valeurs sur- Brésil. Plus politique qu’André Breton, ainsi que nous épars à la façon d’un musée imaginaire, Jérôme Duwa entend transformer le monde du travail à coups
années des élites britanniques impérialistes. Pour- le révèle leur correspondance (1), attaché à tenir serré et Leonor Lourenço de Abreu ont donné naissance d’ordonnances. La démocratie est-elle conciliable
tant – et c’est ce qui fait l’intérêt de cette le lien entre révolte et poésie, « l’homme de l’audace » au livre auquel songeait Péret lorsqu’il a rendu avec le principe managérial d’efficacité et avec
biographie –, l’homme ne se pose jamais en juge l’impératif actionnarial de profit ? (N° 442, mars,
a tenté de réveiller un pays assoupi. Il était toujours le « visite » aux Indiens, comme il l’écrit (4). Le texte dix numéros par an, 20 euros. – Paris.)
moral des peuples et de leurs coutumes. Au
contraire, il admire tous ceux qui se montrent jeune homme passionné que l’auteur du Manifeste intitulé «Aspects précolombiens » est repris tel qu’il
rebelles à l’autorité coloniale et place sur un pié- surréaliste décrit dans ses lettres à Francis Picabia et a paru dans la revue Marco Polo. Où perce la nostalgie o REGARDS SOCIOLOGIQUES. Un numéro
destal les nomades d’un désert « vierge de toute Tristan Tzara (2). Traducteur en portugais de Littérature d’un art total, enfantin et joyeux, embrassant le jeu, double consacré aux solutions de rechange en
souillure »... Thesiger abhorre la modernité, le agriculture. Les résultats d’enquêtes sur le pro-
et révolution, de Léon Trotski, il est expulsé, avec son le mythe, la fête. cessus d’écologisation des pratiques agricoles,
progrès technique, et met un point d’honneur à épouse et leur fils Geyser, comme « agitateur
partager les conditions de vie de ceux qu’il étudie. S ÉBASTIEN L APAQUE . ses conséquences sociales et les questions
Afin de voyager sans entraves, il renoncera à communiste » en décembre 1931. Rentré en Europe, d’identité qu’il peut soulever. (N° 50-51, annuel,
toute attache sentimentale, quitte à faire jaser à Péret n’entend pas ne pas revoir l’Amérique. Ses lettres 30 euros. – Strasbourg.)
Londres. Il sera l’un des premiers étrangers à par- (1) André Breton et Benjamin Péret, Correspondance, 1920-
à Breton le révèlent hanté par le Nouveau Monde, sa 1959, Gallimard, coll. « Blanche », Paris, 2017, 464 pages, 29 euros. o FUTURIBLES. La voiture électrique, est-ce
courir le pays afar éthiopien, le sud de la péninsule lumière et ses arts qu’on ne disait pas encore premiers.
arabique (ce qui inspirera son meilleur livre, Le (2) André Breton, Correspondance avec Tristan Tzara et Francis bien raisonnable ? Peu du point de vue de l’effi-
Désert des déserts), la région des marais en Irak... Il partira en 1941 pour le Mexique (où il écrira, en 1945, Picabia, 1919-1924, Gallimard, coll. « Blanche », 2017, 256 pages, cacité énergétique et de l’empreinte carbone.
Pendant la seconde guerre mondiale, il fera partie Le Déshonneur des poètes) ; en 1955, il revient pour 26 euros. La société du temps libre est-elle pour demain ?
des Scorpions du désert, les commandos alliés un peu moins d’un an au Brésil. En prolongeant les évolutions récentes, on irait
(3) Roger Bastide, Le Rêve, la Transe et la Folie, Seuil, plutôt vers une société duale, avec une frange
qui harcelaient l’Afrikakorps. Ce qui ajoutera à coll. « Points », Paris, 2003 (1re éd. : 1972).
sa légende et fera de lui une source d’inspiration Au cours de son premier séjour, il avait découvert aisée qui maîtrise son temps, et des « miettes
autant pour Ian Fleming que pour Hugo Pratt. (4) Benjamin Péret, Les Arts primitifs et populaires au Brésil. d’emploi » aux structures temporelles éclatées
la part africaine du Brésil à travers le candomblé de Photographies inédites, Éditions du Sandre, Paris, 2017, 216 pages, pour les autres. (N° 423, mars-avril, bimestriel,
CÉDRIC GOUVERNEUR Salvador de Bahia. Il avait été happé par la rencontre 35 euros. 22 euros. – Paris.)
27 LE MONDE diplomatique – AVRIL 2018

URBANISME

Les friches, vernis sur la rouille ?


Il n’y aura sans doute bientôt plus de terrains

© ADAGP, PARIS, 2018 - PHOTOGRAPHIE : CHRISTOPHE ROBIN - WWW.EVOLTASTE.COM


DANS LES REVUES vagues dans les grandes villes, et pas
davantage de lieux désaffectés, refuges
o CAMPAGNES SOLIDAIRES. Selon le mensuel
de la Confédération paysanne, l’intérêt des pay-
des enfants, des errants sans toit, des artistes
sans serait de renoncer au glyphosate, ce à la recherche d’un local même ouvert
« produit miracle » devenu produit toxique. S’en
passer n’est pas si simple. Plusieurs témoignages à tous les vents : l’« urbanisme transitoire »
montrent le chemin, qui aura un coût, mais
bien moindre que celui de la pollution. (N° 337, se charge de les transformer en sites consacrés
mars, mensuel, 6 euros. – Bagnolet.)
à la culture et à l’économie sociale et solidaire.
o A LTERS ÉCHOS . Comment définir un
« grand projet » utile et concerté ? Au respect Une entreprise plus ambiguë qu’il n’y paraît.
de l’environnement doivent s’ajouter l’utilité
sociale, l’amélioration de la vie quotidienne
dans les territoires concernés et l’implication
des habitants. (N° 48, février, mensuel, 2 euros.
PAR ANTOINE CALVINO *

F
– Pinsaguel.)

o TRANSRURAL INITIATIVES. Quel monde


les normes construisent-elles ? L’irruption des
normes de sécurité dans les colonies de vacances
conduit par exemple à leur déclin, interdisant ORESTA à Marseille, Soukmachines à Pantin,
ces moments de bienveillance et d’attention au Les Grands Voisins à Paris, l’île de Nantes, Hangar
nom d’une protection illusoire. (N° 466, janvier- Darwin à Bordeaux : une version moderne et stric-
février, bimestriel, 10 euros. – Paris.) EVOL. – « L’Égoïsme », 2015, installation sur les berges de la Seine
tement encadrée du squat aura donc fini par être reprise aux Grands Voisins, Paris, 2017
o LA DÉCROISSANCE. Vincent Cheynet ana- officiellement intégrée à la ville. Alors que les friches
lyse la misanthropie d’une certaine écologie urbaines, de l’immeuble vide au terrain vague en
incarnée par M. Paul Watson, fondateur de la
Sea Shepherd Conservation Society, qui veut passant par le tunnel désaffecté, servaient tradition- rémunérés. L’exemple de La Station, salle de concert en urbanisme Marion Waller assure pourtant que
« réduire les populations humaines à moins d’un nellement de refuge aux sans-abri et aux artistes à à la programmation rock et électro de qualité installée « l’hébergement d’urgence est la priorité. Avec les
milliard d’individus » et « respecter les lois de la la marge, elles sont de plus en plus souvent concédées dans une ancienne gare à charbon de la porte d’Au- arrivées massives de migrants, nous aménageons
nature ». Lesquelles, note Cheynet, ressemblent temporairement et à titre plus ou moins gracieux à bervilliers, est plus probant. des espaces d’accueil temporaires partout où c’est
furieusement à celles du capitalisme. (N° 147,
mars, mensuel, 3 euros. – Lyon.) des associations ou à des entrepreneurs, dans l’attente possible ». M. Dimet, de Soukmachines, affirme
d’une opération de promotion immobilière. Elles se En plus de leur aspect généralement festif, la également veiller au choix des sites qu’il occupe.
o L’ANTICAPITALISTE. La revue du Nouveau retrouvent alors converties en buvettes branchées, nouveauté des occupations temporaires de ces dernières « Lorsqu’on nous a appelés pour nous proposer
Parti anticapitaliste (NPA) livre un dossier sur
les guerres et les risques de guerre au Proche- résidences artistiques, halles d’exposition, salles de années tient à leur ouverture fréquente à de jeunes d’installer des artistes au rez-de-chaussée de la
Orient, avec un intérêt pour l’avenir de la Syrie concert, discothèques, fermes urbaines, incubateurs entrepreneurs, souvent des artisans, qui ont ainsi cité du 140 à Ménilmontant, où nous sentions qu’il
et la situation au Rojava après l’invasion d’entreprises ou parfois sites d’hébergement d’urgence. accès à des locaux à moindre coût. La coordination y avait une volonté de changer la population du
turque. (N° 95, février, mensuel, 4 euros. – Si certains voient dans ces occupations temporaires de ces projets est assurée par des plates-formes quartier, nous avons refusé. » Du côté de L’Aérosol,
Montreuil.)
un laboratoire de la ville de demain où s’élaboreraient spécialisées, à l’image de l’association Soukmachines, on reconnaît toutefois que « la SNCF prépare un
o G OLIAS HEBDO. Une enquête sur le tout mixité d’usages et démocratie horizontale, d’autres qui s’est installée gracieusement dans la Halle Papin, projet immobilier et est en train de faire gentiment
jeune journal L’Incorrect dévoile les recomposi- déplorent un nouvel outil de gentrification enveloppé une ancienne usine de pneus de Pantin, en Seine- le ménage, on n’est pas dupes. Tout ça va devenir
tions de l’extrême droite en France, avec l’appui
de milieux catholiques intégristes. Leur figure dans un commode emballage de valeurs culturelles, Saint-Denis. Après avoir remis le site en état avec de l’habitat, c’est une manière d’inviter les Parisiens
de proue : Mme Marion Maréchal-Le Pen. (N° 516, écologiques et solidaires à la mode. l’aide d’une subvention de 23 000 euros de l’établis- à venir découvrir le quartier ».
semaine du 22 février, hebdomadaire, 2 euros. sement public territorial Est Ensemble, soit 10 % du
– Villeurbanne.)

S
À l’origine de ce phénomène labellisé budget global du projet, elle permet à 82 sérigraphes,
o LE COURRIER DE L’ATLAS. Une enquête « urbanisme transitoire », on trouve les exemples bijoutiers, graveurs sur bronze, designers, architectes,
sur les discriminations subies dans le monde du de Berlin et de New York, où de nombreux bâtiments fabricants d’enceintes ou constructeurs de décors de
travail par les jeunes Français d’origine ont longtemps été squattés du fait de la déprise travailler dans une quarantaine de boxes pour un
maghrébine. Un « plafond de verre » de moins
en moins accepté, d’autant que les mentalités
industrielle. « Les occupations temporaires se situent loyer mensuel de 6 à 10 euros le mètre carré (contre I ELLES CONTRIBUENT plus ou moins direc-
évoluent dans les entreprises. (N° 123, mars, dans la lignée des squats dans le sens où elles sont 13 euros à Pantin en moyenne). Soukmachines tement à la gentrification de la ville, certaines occu-
mensuel, 3,20 euros. – Paris.) en général le fait de collectifs autogérés et répondent organise également l’été dans son préau des ateliers pations temporaires peuvent néanmoins y laisser
à des besoins sociaux et économiques non satisfaits, pédagogiques gratuits et des fêtes généralement acces- une trace positive. « L’expérience des Grands Voisins
explique Cécile Diguet, qui travaille à l’Institut sibles sur donation, qui rassemblent voisins pantinois nous a amenés à enrichir le futur quartier, assure
o LE COMBAT SYNDICALISTE. Le 24 octo-
bre 1975, 90 % des Islandaises bloquent l’économie d’aménagement et d’urbanisme (IAU) de la région et fêtards parisiens autour de concerts et de DJ sets, Mme Mélanie Moisan, de Paris-Batignolles Aména-
pour demander l’égalité. De la grève du sexe à la Île-de-France. En revanche, il y a relativement peu en plus d’un bar bon marché et d’un barbecue où gement. L’essentiel du projet reste consacré aux
grève du ventre, la revue de la Confédération d’habitat ; les usages sont presque exclusivement chacun peut venir avec sa nourriture. «Nous pourrions logements, pour moitié sociaux, avec des équipements
nationale du travail (CNT) revient sur quelques
grandes dates du féminisme mondial. (N° 432, liés à la culture, aux loisirs et à l’économie. Surtout, clairement optimiser nos revenus, explique son publics, des commerces et des locaux d’activité,
mars, mensuel, 2 euros. – Aubenas.) il ne s’agit pas d’un mouvement contestataire, fondateur, M. Yoann-Till Dimet, mais nous considérons mais une partie de ces derniers seront proposés à
d’autant que l’aspect transitoire est accepté. » que tout n’est pas mercantile. Nous préférons répondre des loyers modérés à des entreprises et des asso-
Assurés de récupérer leurs biens, les propriétaires au besoin d’espace de jeunes entrepreneurs et d’as- ciations solidaires. Nous continuerons également
o FRUSTRATION. Une enquête « Être homo- fonciers, tant privés que publics, adhèrent de plus sociations, tout en ayant une intention artistique et d’associer les futurs habitants et usagers du site à
sexuel en 2018 » estime que, dans bien des
professions cultivées, la tolérance affichée s’ac- en plus à ce type d’opération. Leurs friches restent sociale avec des événements ouverts à tous. » la réflexion sur les espaces partagés. Et nous allons
compagne des « comportements les plus arriérés ». en effet souvent abandonnées plusieurs années, car pérenniser un centre d’hébergement d’urgence. »
Également au sommaire, les sports d’hiver et le ils tiennent compte des cycles du marché et doivent Le projet des Grands Voisins, mené par trois
saccage des montagnes. (N° 13, printemps, tri-
mestriel, 4,90 euros. – Paris.) attendre, pour construire, que les pouvoirs publics associations sur le site de l’ancien hôpital Saint- L’aménageur Séquano, société d’économie mixte
aménagent les abords des sites et les raccordent Vincent-de-Paul à Paris, a pour sa part été organisé qui gère deux cents hectares dans la Plaine de
o CQFD. Dans un dossier sur la paysannerie, aux réseaux de transport. Dans l’intervalle, immo- autour de l’hébergement d’urgence, en combinaison l’Ourcq, au nord de Paris, dit lui aussi s’inspirer
un reportage à Notre-Dame-des-Landes pointe biliser un terrain entraîne de lourds frais de avec des activités économiques et, là encore, festives. des expériences menées pendant les occupations
la perspective d’un glissement de l’occupation
collective à l’entrepreneuriat alternatif. La fabu- gardiennage et d’entretien. Avec de tels arguments, Aurore, la plus importante structure française de temporaires : « Nous avons confié gracieusement
leuse histoire de Diego Maradona. (N° 163, le phénomène a explosé. On compte depuis 2012 réinsertion, gère l’ensemble du site, et en particulier un terrain de Romainville à l’association Le Paysan
mars, mensuel, 4 euros. – Marseille.) quelque soixante-dix occupations temporaires de son volet social – 600 sans-abri ont été hébergés au urbain, qui emploie sept personnes en réinsertion,
o L’ÂGE DE FAIRE. Reportage au Spartak friches urbaines en Île-de-France, selon l’IAU. On plus fort de l’occupation –, tout en collaborant avec afin de tester la viabilité économique de la culture
lillois, un club de football amateur qui milite retrouve la formule à Marseille, Bordeaux, Lyon, Plateau urbain, qui a accueilli jusqu’à 250 entreprises de micropousses (2), explique la cheffe de projet,
pour que le sport soit « gratuit, non élitiste, sans Lille, Nantes et dans de nombreuses autres villes. et associations dans des locaux loués 17 euros le Mme Sophie Cajelot. La production est utilisée dans
niveau et non machiste », et dénonce le « business mètre carré (contre 34 euros en moyenne à Paris), la ZAC [zone d’aménagement concerté] voisine par
du ballon rond » incarné par la toute-puissante
Fédération internationale de football (FIFA). Les occupations les plus visibles sont consacrées profitant de cette mixité d’usages inédite pour nouer le traiteur Baluchon, lui-même également employeur
(N° 128, mars, mensuel, 1,50 euro. – Peipin.) aux loisirs. Pourvues d’un bar qui assure des rentrées des collaborations. Le troisième acteur, Yes We Camp, d’une trentaine de personnes en réinsertion. » Par
d’argent, elles sont tournées vers le grand public. La a élaboré les terrasses en bois, les ateliers de bricolage, ailleurs, l’aménageur a mis à la disposition du
o FAKIR. Enquête sur le rôle de la France en
Centrafrique ; la question des troubles psychiques Société nationale des chemins de fer fançais (SNCF), les cabanes de camping ou encore le café-restaurant collectif d’architectes Bellastock des terrains à
abordée à l’Assemblée nationale ; anatomie d’un deuxième propriétaire foncier de France avec quelque doublé d’une salle de concert de musique africaine, Bobigny, « sur lesquels il organise des ateliers et
suicide (« crime managérial ») dans un entrepôt 25 000 bâtiments à entretenir, a ainsi lancé 18 projets rock ou électro, où se retrouvent les résidents, mais un festival sur le thème du réemploi de matériaux,
Lidl. (N° 84, février-avril, bimestriel, 3 euros. de ce type en deux ans, dont les trois quarts en région aussi les visiteurs, dont les dépenses contribuent à qui trouvent leur application dans le projet de
– Amiens.)
parisienne. « Le critère de choix, c’est la valeur financer le projet. « Ce sont trois compétences très réaménagement de la Plaine ».
o R EVUE DU CRIEUR . Conservatisme culturelle et sociale du dossier, ainsi que le lien entre complémentaires, se réjouit M. William Dufourcq,
religieux, néolibéralisme et autoritarisme : le le lieu et son quartier », affirme M. Benoît Quignon, le représentant d’Aurore. Les gens que nous hébergeons Emporté par l’enthousiasme général, le Conseil
régime turc de M. Recep Tayyip Erdogăn, un
« pragmatisme souple et carnassier ». Les sciences directeur général de sa branche immobilier, qui peuvent suivre des cours de français et d’informatique, de Paris est allé jusqu’à voter un vœu exprimant
sociales indiennes affrontent un courant semble néanmoins plus sensible encore aux retombées tout en travaillant de six à neuf heures par semaine son souhait que, pour toute nouvelle opération d’amé-
indigéniste nostalgique d’un âge d’or sans Occi- en matière d’image. Un hangar de fret du 18e arron- au nettoyage de la voirie, à la gestion des espaces nagement, il y ait désormais une phase d’occupation
dent ni islam. (N° 9, février, quadrimestriel, dissement parisien a par exemple été confié, pour un verts, au café-restaurant, au trocshop ou encore au temporaire et de préfiguration. Le phénomène répond
15 euros. – Paris.)
loyer mensuel symbolique de 1500 euros, à la société poulailler. La loi n’autorise pas les sans-papiers à effectivement à des besoins criants d’espace en
o L A C HRONIQUE D ’A MNESTY. Une coopérative de production (SCOP) Polybrid, qui l’a bénéficier d’un contrat déclaré, mais nous les rému- ville – lorsque, bien sûr, il ne s’agit pas simplement
enquête sur les fouineurs du numérique, États rebaptisé L’Aérosol et qui y propose une exposition nérons par un système de “monnaie-temps” qui leur d’écouler de la bière sur fond de friche plus ou
et entreprises privées, qui ont érigé le viol de la
vie privée en modèle. Contrecoup : ingénieurs de graffitis, des peintures murales et des sessions de donne droit à des repas, des vêtements et des tickets moins esthétisée. Toutefois, sa nature éphémère
et utilisateurs s’intéressent de plus en plus à la rollers sur fond de musique électro. « Nous avons été de métro. Et nos pensionnaires accèdent gratuitement permet difficilement aux acteurs concernés de
préservation de l’anonymat. (N° 376, mars, retenus parce que nous étions en phase avec ce aux ateliers de couture, photographie, théâtre, stabiliser leur activité. Et, bien entendu, rien n’empêche
mensuel, abonnement : 36 euros par an. – Paris.) quartier, qui a accueilli les premières fêtes hip-hop bijouterie ou menuiserie proposés par les structures les propriétaires de mener ensuite une opération
o L’É CHAUDÉE . Un ensemble autour de dans les années 1980 et où se trouve le mur historique du site, qui parfois les emploient. » immobilière classique. Au fond, c’est à se demander
Fukushima, mais aussi de nombreux textes de graffitis de la rue Ordener», estime son cofondateur si cette vogue de l’urbanisme transitoire sur fond de
littéraires probablement inédits, une profusion M. Kevin Ringeval. Si le projet s’articule effectivement Des voix comme celle du site Squat.net ont partenariat public-privé ne tomberait pas à pic pour
d’images (dessins, peintures, etc., de Chantal
Montellier à Cornelia Eichhorn), et d’utiles autour d’une forme d’expression artistique dans l’air cependant dénoncé les occupations qui visent à servir de cache-misère vertueux et culturel au déficit
biographies brèves (Martin Nadaud). (N° 7, du temps, on peine cependant à en distinguer le volet lisser – certains diront aseptiser – la ville en privi- de structures d’hébergement d’urgence, à la hausse
hiver 2017-2018, quadrimestriel, 9 euros. social. Comme dans les brasseries branchées Ground légiant des activités branchées au détriment des continue des loyers et au manque de lieux de fête
– Paris.) Control, autres concessions de la SNCF, les tarifs de populations nécessiteuses (1). L’ancienne usine ou de création aux tarifs raisonnables.
ses consommations sont jugés trop élevés pour les Liebert de Bagnolet (Seine-Saint-Denis) a ainsi été
Retrouvez, sur notre site Internet, riverains de cet arrondissement populaire. Pour autant, attribuée au collectif Wonder, qui regroupe des
(1) « Bagnolet (93) : le collectif Wonder, ou l’art au service de la
une sélection plus étoffée de revues : les graffeurs qui décorent L’Aérosol ne sont pas artistes, des artisans et des musiciens, alors que des gentrification », 24 février 2017, https://fr.squat.net
www.monde-diplomatique.fr/revues squatteurs migrants en avaient été expulsés quelques (2) Plantes sur lesquelles les premières feuilles apparaissent cinq
* Journaliste. années plus tôt. À la mairie de Paris, la conseillère à dix jours après germination.
AVRIL 2018 – LE MONDE diplomatique
28

Une famille
algérienne de France

© ADAGP, PARIS, 2018 - GALERIE KRINZINGER, VIENNE


PAR STÉPHANE BEAUD *

J USTE après la découverte de l’identité probable du


tireur du Musée juif de Belgique, le 24 mai 2014 à
islamiste (Khaled Kelkal en 1995, M. Zacarias Mous-
saoui en 2001, Mohamed Merah en 2012, Chérif et
Bruxelles, et le dévoilement par la presse internationale Saïd Kouachi en 2015). Pour des membres de cette
de son nom arabe (Mehdi Nemmouche), de sa natio- classe moyenne, la coexistence dans le même groupe
nalité française, de son statut de «djihadiste» et de sa des descendants d’immigrés maghrébins avec des
photographie, Mmes Samira Belhoumi, 43 ans, cadre jeunes durablement désaffiliés, très visibles dans l’es-
de formation en santé, et Leïla Belhoumi (1), 40 ans, pace public, n’est pas aisée : comment éviter la conta-
chargée de projet en insertion professionnelle, deux mination du «stigmate» qui pèse sur ces derniers?
sœurs aînées d’une famille algérienne immigrée en
France, s’envoient une série de textos. Samira : Au fond, retracer l’histoire d’une telle famille, c’est
« Encore un Algérien dingo ! Ils font chier ces déplier le processus d’ascension sociale qui s’est effec- KADER ATTIA. – De la série « Modern Genealogy » (Généalogie moderne), 2012.
Exposition « Les racines poussent aussi dans le béton », du 13 avril au 3 septembre 2018, au MAC VAL, à Vitry-sur-Seine
connards!» Leïla : «Grave... Ils vont tous nous cata- tué en son sein : sur huit enfants, les cinq filles ont
loguer!» Samira : «Ça va être encore plus difficile accédé à des positions de classes moyennes et les trois
pour nous et nos enfants...» Leïla : «Malheureusement fils occupent des emplois de classes populaires stables, graphiques ainsi que leurs trajectoires scolaires, pro- mailles des statistiques, comme l’importance des ren-
de plus en plus de tarés parmi nos congénères... » alors que le père était ouvrier du bâtiment non qualifié. fessionnelles, matrimoniales, tout comme leurs atti- contres personnelles (des enseignants pour l’une, des
Samira : «Ça, on le savait déjà... Mais le passage à Car on l’oublie trop souvent, tant les médias maltraitent tudes morales, religieuses et politiques. animateurs pour l’autre) dans les trajectoires scolaires
l’acte, ça fait peur...» cette question : le destin des enfants d’immigrés et professionnelles des sœurs aînées. Elle montre aussi

A
maghrébins est lié de manière très étroite avec celui la redistribution des petites ressources accumulées en
Mme Leïla Belhoumi nous révèle cet échange lors des enfants de la classe ouvrière (3). Comme M. Bel- cours de route par les deux sœurs aînées au profit des
d’un entretien dans une ancienne «banlieue rouge» houmi père, la plupart des immigrés algériens et maro- INSI, qu’observe-t-on de significatif au sein de cadets : connaissances sur l’école et sur les ficelles
de Paris, lorsque nous évoquons les effets des attentats cains sont venus en France vendre leur force de travail, la famille Belhoumi? En premier lieu, une différence qui mènent à l’emploi, capital économique – quand
djihadistes de Mohamed Merah ou de M. Mehdi Nem- notamment dans les usines automobiles, les mines, le importante de réussite scolaire selon le sexe : les cinq il a fallu les aider ponctuellement –, capital cultu-
mouche sur sa vie quotidienne et sur la perception que bâtiment et les travaux publics. Ils furent d’ailleurs filles sont toutes titulaires d’un diplôme de l’ensei- rel – accès aux livres et aux lieux de la culture –, sans
les autres ont d’elle, au travail ou en dehors. «Je m’ex- longtemps appelés «travailleurs immigrés», avant que gnement supérieur – diplôme d’État d’infirmière ou oublier des ressources morales : les sœurs aînées sou-
cuse pour le vocabulaire grossier employé... C’est la crise économique des années 1980 et l’imposition d’assistante sociale, master de sciences de l’éducation, tiennent constamment leurs frères, plus fragiles, tenail-
l’émotion qui parle», ajoute Samira. pa