Vous êtes sur la page 1sur 143

Formations

Soins

Management
RH

Préparation
aux concours

Accompagnement Juridique

Services
Achats

Comptabilité

Logistique

Informatique

Sécurité

Qualité
Imprimé sur papier

L’excellence n’est plus un objectif, c’est une exigence.


« Nous avons le choix entre les changements dans
Sommaire

Soins
lesquels nous serons entrainés et ceux que nous
avons su vouloir et accomplir » - J. Monet Soins généraux
nouveauté 2011

Prise en charge infirmière des


Initiation à l’Art-thérapie
nouveauté 2011
p. 27 Accompagnement et VAE
Validation des acquis de
patientes ayant subi une l’expérience des auxiliaires

Management / RH
Compétence et exper- vulvectomie p. 18 Urgence et psychotraumatismep. 27
de puériculture p. 39
tise : soins généraux nouveauté 2011 nouveauté 2011
Validation des acquis de l’expé-
Accompagnement et tutorat de Prise en charge nutritionnelle du rience des aides soignants p. 39
stage p. 11 Urgence et psychiatrie de liaison p.
patient adulte en 28
cancérologie p. 19 Validation des acquis de l’expé-
Du raisonnement clinique aux rience des aides soignants
nouveauté 2011
transmissions ciblées p. 11 nouveauté 2011 Accompagnement dossier p. 39
Prise en charge infirmière d’un Urgence et addictologie p. 28
Le pied diabétique p. 11
patient atteint d’un nouveauté 2011 Éthique
Soigner et éduquer les cancer ORL p. 19
personnes diabétiques p. 12 Urgence et suicide p. 28 Ethique et santé p. 40

Excelys
nouveauté 2011 nouveauté 2011
L’éducation thérapeutique du La fonction de formateur p. 19
nouveauté 2011

patient : du concept à la Mettre en place et participer


Urgences psychiatriques p. 29
Chers Adhérents, Chers Collègues et Amis, support mutualisé pour vous faciliter la réalisation du plan de pratique p. 12
Compétence et exper-
à une démarche éthique
dans un établissement p. 40
formation de votre établissement Communication
- Des actions spécifiques via notre Centre de Ressources Juridiques
Le rôle des infirmier(e)s tise : Pédiatrie
Mon action de rénovation du panel des formations du Groupe en cancérologie p. 12
Formation à l’observation des bébés Médiation nouveauté 2011

SANTEXCEL peut se résumer par la citation ci-dessus de Jean LEXANTE pour la mise en œuvre de la loi HPST Dispositif d’annonce pour Bientraitance et valeur
La chimiothérapie en selon la méthode Esther Bick p. 20
Monet que vous ne pouvez que partager avec moi eu égard aux - Une approche globale pour la mise en place, le management cancérologie p. 13 maladie grave p. 30 du soin p. 40

Juridique
et la gestion des Pôles au sein des établissements (Agrément Accompagnement des parents dans
responsabilités qui sont les vôtres dans vos établissements.
Le partage et la valorisation d’expériences, la nécessaire mise ANAP en cours)
- De nouveaux produits : en matière de gestion des ressources
Les enjeux socio-économiques
de la dénutrition et la conduite
l’annonce d’un diagnostic grave et
en cas de décès d’un enfant p. 20
Accueil des personnes sourdes
et malentendantes à l’hôpital  oins : le
S
en commun sont des facteurs clés de succès pour la réussite du
humaines notamment Itinéraire Cadres, produit développé
des CLAN p. 13
Accueillir des enfant atteints de Niveau 1 p. 30 Médico-Social
changement, ce à quoi le Groupe SANTEXCEL dont j’ai pris la Les soins palliatifs, cycle pathologies lourdes p. 20 Accueil des personnes sourdes
direction en juin 2010 est fortement attaché. entre SANTEXCEL, l’Université de Lille et l’ANFH Nord / Pas- long p. 13 et malentendantes à l’hôpital L’enfance
La mère, l’enfant et la famille dans
de-Calais Hyperbarie médicale - Stage de les différentes cultures et religions Niveau 2 p. 30 Le développement de la Personna-
- Pour la fonction soins : Perfectionnement Mention C, Clas-  p. 21 lité p. 43
CONSTRUIRE, INNOVER, NEGOCIER, FEDERER, ACCOMPAGNER, ses 1 et 2 p. 13
Travail et relation de soins la nuitp.
Des produits spécifiques proposés par le nouveau responsable du L’enfance maltraitée p. 43

Achats
OPTIMISER, TRAVAILLER DANS LE CHANGEMENT Formation aux troubles du langage 31
département des Soins du Groupe SANTEXCEL nouveauté 2011
chez l’enfant et l’adolescent p. 21
La relation d’aide dans nouveauté 2011

La fonction de brancardier le contexte périnatal p. 31 La peur p. 43


Les responsables des établissements, qu’ils soient du Secteur – Niveau 1 p. 14
Prise en charge de l’obésité infan-
Sanitaire, Médico-social, ou social sont de véritables équilibristes En Juin 2010, le Conseil d’Administration du GIP SANTEXCEL a tile p. 21
Gestion du stress p. 31 nouveauté 2011

des temps modernes. demandé de proposer des produits plus adaptés et répondant au nouveauté 2011
Le droit de visite médiatisé p. 44
mieux aux spécificités du secteur Formation destinée aux Compétence et Accueil en réanimation du patient
Les lois, décrets, circulaires se succèdent et font évoluer Agents d’entretien p. 14 expertise : personnes et de sa famille p. 32 nouveauté 2011
médico-social ; des actions seront

Comptabilité
l’environnement ce qui nécessite de repenser les organisations et
à se doter d’une stratégie clairement affichée. donc menées sur le terrain en Des ressources L’infirmier(e) face aux situations
de détresse vitale p. 14
âgées Soins palliatifs et stress des
soignants p. 33
Accueillir des enfants et des
adolescents en famille d’accueil p.
ce sens afin de proposer des
nouveauté 2011

La formation continue tout au long de la vie professionnelle est


réponses de proximité à ces au service Soins infirmiers en situation Introduction à Accompagnement de fin de vie,
44
nécessaire à une excellente prise en main des nombreux l’onco-gériatrie p. 22 nouveauté 2011

chantiers auxquels cadres et dirigeants doivent s’atteler. établissements. de vos parcours critique p. 15
nouveauté 2011
douleur et rites funéraires p. 33
L’accueil des jeunes victimes de
Le Groupe SANTEXCEL Soins infirmiers en salle de Harcèlement moral p. 33 maltraitances p. 44
L’acquisition de savoir faire nouveaux, la motivation des salariés sont
autant de conditions indispensables au succès. s’inscrit donc au cœur des de formation surveillance post-inter p. 15 Assistant de soins en
gérontologie p. 22 nouveauté 2011 nouveauté 2011

Le projet de formation de l’établissement doit assortir l’évolution problématiques et des besoins L’infirmier(e) en service de
Gestion des situations de Troubles du comportement alimen-

Logistique
sanitaires, médico-sociaux Pour accompagner la chirurgie ambulatoire p. 15 nouveauté 2011

des compétences, la mobilisation des énergies et la volonté de violence et de l’agressivité p. 34 taire p.45
et plus que jamais souhaite définition de votre projet nouveauté 2011 Aide à la toilette p. 23
réussite dans la durée et selon une méthodologie. nouveauté 2011 nouveauté 2011

s’ouvrir et se positionner Rôle infirmier dans la cicatrisation- nouveauté 2011


Travailler avec des enfants qui nous
de formation au niveau des plaies chroniques p. 16 Développer des aptitudes à gérer
dans une politique de réseaux L’approche du deuil p. 23 sont confiés p. 45
Le GIP SANTEXCEL à travers ce catalogue des formations 2011 le stress,
et de partenariat au profit des individuel et collectif, Cycle de perfectionnement nouveauté 2011
les émotions, l’anxiété p. 34
vous propose un large choix de formations et de propositions de Santexcel met à des infirmiers des services
nouveauté 2011

établissements et structures. Respect de l’intimité p. 23


prestations et d’accompagnement. de réanimation et de soins intensifs La violence dans la relation jeunes -
Voici dans les grandes lignes disposition de l’ensemble Prévention des risques

Informatique
 p. 16 professionnels p. 45
nos stratégies 2011  ; notre des établissements ses Compétence et Hygiène hospitalière : actualisation
Dans un souci de recherche d’efficience, ce catalogue 2011 sera mis Cycle de perfectionnement expertise : Psychiatrie des connaissances  p. 35 Le Handicap
ambition et surtout notre mission compétences en ­ingénierie des infirmiers des services
en ligne sur le site du Groupe SANTEXCEL ; de nouveaux produits Ecoute et relation d’aide p. 24 Le rôle d’une équipe dans la prise
première étant d’être à votre d’accueil et d’urgences p. 17 nouveauté 2011
vous seront également proposés dès les prochains mois. pédagogique. nouveauté 2011
Approche psychiatrique des trou- en charge pluridisciplinaire
écoute et à vous satisfaire avec Hygiène des mains et infection de la personne p. 46
bles du comportement (base) p. 24
des produits adaptés, novateurs Pour en savoir plus sur nos Prendre en charge une Nosocomiale p. 35
Le Groupe Santexcel a pris des accords de partenariat afin personne porteuse d’une Approche psychiatrique des trou- Notions de défiance et de handicap
dans un contexte de qualité et de ­programmes, construire La Matériovigilance p. 36  p. 46
de rapidement se positionner sur des objectifs de qualité, stomie p. 17 bles du comportement
performance. une forma­tion sur mesure (Perfectionnement) p. 24
d’évaluation et d’optimisation de la performance pour ses actions nouveauté 2011 Sécurité transfusionnelle Prise en charge de la personne

Sécurité
de formation. ou vous aider à arbitrer Les soins palliatifs en cancérologie La souffrance psychique en psy- et hémovigilance p. 36 handicapée à domicile ou en foyer
Alain Lecherf - Approche chiatrie : d’hébergement p. 46
Aussi, dès cette rentrée 2010-2011, nous pouvons vous proposer des choix, n’hésitez pas La sécurité dans l’utilisation
Directeur Général pluridisciplinaire p. 17 notions de base p. 25 Groupe d’entraînement aux habi-
pour les actions de formation : à contacter la cellule relation des lasers médicaux p. 36
NB : Pour ce qui est de l’avenir, il ne nouveauté 2011
Tentatives de suicide et lités
- Une évaluation - réalisée en 3 phases - pour les stagiaires comportements suicidaires p. 25 Radioprotection des patients relationnelles p. 47
s’agit pas de le prévoir mais de le Dispositif d’annonce en
et formateurs. Ce support d’évaluation sera remis aux avec les établissements. cancérologie p. 18 exposés au rayonnement
rendre possible. La toxicomanie p. 26 Le soignant et la prise en charge
établissements qui pourront l’utiliser dans le cadre de la ionisant (module commun) p. 37 du patient en situation
démarche de certification. Antoine de Saint Exupéry nouveauté 2011
La prise en charge du malade alcoo- de handicap p. 47
Conduite des autoclaves p. 37

Qualité
Tél. 0825 825 398 Traitement oncologique : prise en lique p. 26
- Des prestations de service et d’accompagnement en matière de charge globale : de la théorie à la
Fax 03 28 55 67 35 Approche singulière de Prévention des rachialgies
politique des achats, de PMSI, de comptabilité analytique et un contact@santexcel.com
pratique p. 18
l’addictologie p. 26 Manutention des charges
inertes p. 38
La délégation p. 101 La personne de confiance : son rôle
L’Institution  anagement /  anagement La prévention des Excelys
nouveauté 2011

M M risques psycho-sociaux La coopération des établissements dans la décision médicale p. 135

Soins
La clé système de la communication Les outils de management de de santé p. 126
interne p. 48 RH / L’Institut du nouveauté 2011
pilotage de pôle p. 101 Préparation aux Le secret professionnel p.135
concours
Management en
nouveauté 2011
Les institutions et les systèmes Gestion administrative La prévention des risques Travailler en trinôme : la conduite L’aspect juridique de la
institutionnels p. 48 psycho-sociaux p. 83 de changement et la culture à distance Les impacts de la loi HPST en maltraitance p.135
et statutaire
Rôle de l’aide médico-psychologi- Maîtriser la pratique de la paiep. 59
Santé du résultat p. 102 Préparation par correspondance
matière d’accès
aux soins p. 127 La prise en charge des patients
Plan de prévention des risques au préconcours d’attaché

Management / RH
que dans la vie quotidienne et dans Management psycho-sociaux p. 84 Cadre aministratif de pôle : d’administration hospitalière, de mineurs p.136
nouveauté 2011
l’institution p. 48 nouvelles fonctions,
Pilotage et stratégie RH stratégique et directeur d’hôpital et de directeur Les impacts de la loi HPST sur les nouveauté 2011
nouvelles compétences p. 102 d’établissements sanitaires
L’action sociale et ses acteurs p. 49 nouveauté 2011 organisationnel Formation de sociaux et médico-sociaux p. 117
établissements sociaux et La prise en charge du patient
Exercice professionnel dans le Conduire les relations sociales p. 60 Élaborer et mettre en place un Formateurs Développement des compétences médico-sociaux p. 127 juridiquement incapable p.136
milieu médico-social p. 49 projet d’établissement p. 73 managériales communes à
nouveauté 2011 Formateur 2 : Accompagner les évo- l’équipe de direction p. 102 Préparation aux nouveauté 2011

lutions et développer l’échange


concours La modernisation des Établissements sociaux
La Personne âgée L’audit social au service de la Réaliser un diagnostic
des savoirs p. 85 et médico- sociaux
Ergonomie p. 49
politique RH des
établissements p. 60
organisationnel p. 73
 anagement /
M de catégorie A
établissements de santé p. 127

 anagement
nouveauté 2011
Maîtriser la dimension humaine
M Préparation au concours d’attaché Organisation interne des
Alimentation p. 50 nouveauté 2011 d’un projet de changement p. 74 Développement d’administration hospitalière p. 117 établissements de santé
De la bonne utilisation du contrat
d’assurance dans les établissements
/ Nouvelle

Excelys
Entretien du linge et du cadre
de vie p. 50
Gestion de la diversité et de la
Discrimination p. 61 Conduite de projet : méthodes Durable Préparation à l’examen Pouvoir et rôle des différents orga-
médico-sociaux p.137

nouveauté 2011
et outils p. 74
Gouvernance nouveauté 2011 professionnel d’attaché principal
d’administration hospitalière p. 117
nes internes d’un établissement de nouveauté 2011
Développer l’approche relationnelle Conduite de projet : manager Référent DD : Management du santé : CHSCT, CTE, CME... p.128 La gestion du dossier de l’usager
de l’équipe soignante avec les Conduire les réunions avec les un projet p. 74 Gouvernance développement durable dans un Préparation au concours de au sein d’un établissement médico-
personnes âgées et délégués du personnel p. 61 hospitalière, un nouvel établissement de santé (formation directeurs des soins La commission des relations avec
les usagers et de la qualité de la social p.137
leurs proches p. 50 Élaborer et mettre en place esprit d’entreprendre en cours de validation universitaire (3 branches) p. 118
nouveauté 2011
un projet de service p. 75 sous forme de D.U) p. 105 prise en charge p.128 nouveauté 2011

 oins : EHPAD /
S Animer le CHSCT p. 61 nouveauté 2011
Préparation aux La gestion des confllits personnels

Juridique
nouveauté 2011
Cohésion d’équipe de direction Le cadre de pôle : Un manager Intégrer le développement durable
de l’usager par l’établissement
Réseau de soins
nouveauté 2011
et management de projet p. 75 de santé p. 90 dans sa stratégie concours Les impacts de la loi HPST sur
médico-social p.137
Développer l’esprit «présentéisme» d’établissement p. 105 l’organisation de la CME p.129
à l’hôpital p. 62 Le cadre de pôle : Un manager
de catégorie B
Soins Management des de santé p. 91 Sensibilisation à Préparation au concours L’organisation juridique de la
nouveauté 2011

La prévention des escarres p.52 nouveauté 2011 équipes et des l’éco-conduite p. 105 d’adjoint des cadres p. 118 permancence des soins p.129 Responsabilité et éthique p.138
Construire les tableaux de bord de personnes nouveauté 2011
Formation à l’éco-conduite p. 106 Préparation au concours La gestion des dépôts nouveauté 2011
La prise en charge de la la fonction Formation p. 62 Médecin, chef de pôle : comprendre
douleur p.52
nouveauté 2011
et utiliser le contrat de pôle p. 92 de secrétaire médicale p. 118 à l’hôpital p.129 Module d’accès au droit p.138
nouveauté 2011 Conduire les entretiens La démarche HQE des
bâtiments de santé p. 106 La gestion des Droit des usagers dans les
Savoir faire face à une situation professionnels p. 76 Evolution de carrière

Achats
Construire les tableaux de bord de Médecin, chef de pôle : comprendre
institutions sociales et médico-
d’urgence p.52 la fonction RH p. 63 et utiliser le contrat de pôle p. 93 ressources humaines
Accompagner la performance et la
 anagement
M
sociales p.138
nouveauté 2011

Chutes et troubles de Élaborer le projet social p. 63 coohésion d’équipe nouveauté 2011 Formation d’adaptation à l’emploi Droit de la fonction publique
La fin de vie
l’équilibre p.52
Enjeux, composantes et outils de la
- le team building p. 76 Le chef de pôle : Un médecin
manager p. 94
/ Efficacité des aides-soignantes et des agents
des services mortuaires p. 119
hospitalière p.130
Droit des malades en fin de vie et
Accueillir et prendre soin
de la personne âgée et de
fonction RH p. 63 Réussir sa prise de fonction
d’encadrement p. 76 Le chef de pôle : Un médecin
Personnelle Préparer un concours de la fonction
Le statut des médecins en
ESPIC p.130 en soins palliatifs p.139
ses proches dans un L’approche emploi - publique hospitalière
manager p. 95 Présentation CREAFI

Comptabilité
établissement p.53 compétences p. 64 Savoir déléguer p. 77 de catégorie A et B p. 119 Le personnel médical La prise en charge des personnes
nouveauté 2011 à l’hôpital p. 130 décédées à l’hôpital p.139
La pratique de la délégation p. 77 Sensibilisation à la maîtrise des Culture et hôpital p. 119
La spécificité des soins L’évaluation en GRH p. 64 Programme CHANGER : Consensus savoirs de base, aux enjeux pour
gérontologiques p.53 Les positions administratives p. 131 Fin de vie et euthanasie : quelle
Évaluer les compétences par Hospitalier pour Aménager une l’entreprise et aide Adaptation à l’emploi des attitude adopter depuis la loi
Développer la mobilité p. 64 l’entretien de progrès p. 77 Nouvelle Gouvernance de au repérage p. 109 adjoints des cadres p. 120
L’animation en établissements La gestion administrative du 22 avril 2005 ? p.139
pour personnes âgées p.53 Le plan de formation : de sa l’Établissement Réaliste p. 96 du personnel titulaire p. 131
Manager une équipe soignantep. 78 Montée en compétence des salariés Adaptation à l’emploi des Les données médicales
définition à sa mise en oeuvre p. 65 La Loi Hôpital, Patients, Santé, techniciens supérieurs
Formation au développement en situation de non maîtrise des La gestion administrative du
Territoires (HPST) p. 97 savoirs de base autour d’un hospitaliers  p. 120 La gestion des informations
de la bientraitance p.53 Tableaux de bord RH et bilan Pratiques et outils de personnel non-titulaire p. 131
social à l’hôpital p. 65 l’efficacité personnelle vocabulaire professionnel p. 109 médicales p.140

Logistique
La participation des
Prise en charge de la
associations d’usagers p. 97 Préparation aux Être hopitalier aujourd’hui p. 132
Informatisation des données
maladie d’Alzheimer p.54 La négociation sociale : nouveaux La communication efficace p. 79 Montée en compétence des salariés
enjeux et méthodes p. 65 en Français concours Secrétaires médicales : comprendre médicales p.140
Accueil des usagers et/ou Les outils de l’amélioration de La participation des représentants soignants l’environnement règlementaire
du personnel p. 97 Langue Etrangère p. 109
des résidents p.54 Les organismes paritaires et les la qualité p. 79 des établissements de santé p.132 Le dossier médical personnel p.140
Préparation au concours d’entrée
relations avec les partenaires La participation des médecins Développer sa concentration dans les écoles infirmières p. 121
Accompagnement des sociaux p. 66 Conduite et animation de Les procédures disciplinaires : quel- Le dossier pharmaceutique p.141
à la gestion p. 98 et sa mémoire p. 110
personnes en fin de vie et réunion p. 79 Préparation au concours d’entrée à les règles ? Quels enjeux ? p. 132
leur famille p.54 Organiser le fonctionnement d’un Ecran sans fatigue p. 110 l’école de puéricultrices / Responsabilités des
Accompagnement -

Informatique
Négociation et gestion
pôle d’activité médical p. 98 puériculteurs p. 121 Marchés publics professionnels de santé
Postures fonctionnelles dans Conseil de conflits p. 80 Pour une rédaction efficace
le cadre de la prévention Le suivi d’activité et la gestion Les écrits à l’hôpital et la
des rachialgies du personnel Aide au recrutement p. 67 Réussir ses interventions financière des pôles d’activitésp. 98
des courriers administratifs p. 110 Évolution de carrière Le Code des marchés publics
- Initiation p. 133 prévention du risque juridiquep.142
soignant p.55 Bilan de compétences (décret de orales p. 80 Améliorer son orthographe dans le domaine des
Droits et responsabilités
Éthique professionnelle et 1991) p. 67 Gestion du stress p. 80
Les outils de gestion du pôle p. 99 et son expression écrite p. 111 soins Le Code des marchés publics
des soignants p.142
- Perfectionnement p. 133
responsabilité des soignants p.55 Les fondamentaux de la gestion Le conseil de pôle p. 99 Initiation à la fonction cadre
Les écrits professionnels p. 81 Optimiser sa prise de note Responsabilité des secrétaires
prévisionnelle des emplois et et rédiger un compte rendu p. 111 de formateur en IFSI p. 122 Pratique des marchés publics (à
Organisation et gestion des médicales p.142
Management des compétences p. 67 Gérer efficacement son temps p. 81 transversalités dans un
l’intention des responsables
Juridique

Sécurité
Lecture efficace p. 111 d’encadrement) p. 133 Les alternatives non judiciaires
Les réseaux gérontologiques Prévenir l’Absentéisme p. 68 établissement p. 99
Conception, financement Accompagnement - au contentieux médical p.143
et mise en place p.55
La Gestion Prévisionnelle des
Conseil La maîtrise des dépenses et les Mieux gérer son temps p. 112 La Nouvelle Droit des patients
Emplois et Compétences La Commission Régionale de
plans de progrès p. 100
L’assistante et les nouvelles
Gouvernance Droits du patient hospitalisé : char- Conciliation et d’Indemnisation
Préparer le conventionnement (GPEC) p. 69 Supervision d’équipe p. 82
Gestion sociale d’une démarche technologie de l’information Analyser la portée de la nouvelle tes et loi du 4 mars 2002 p. 134  p.143
tripartite deuxième génération p.56 et de la communication gouvernance p.126
Groupe de parole p. 82 de réorganisation p. 100
(NTIC) p. 112 Consentement et refus Droit des assurances : prévenir et
Élaborer et mettre en oeuvre Contrat de pôle et chef de pôle : de soins p. 134
Accompagner la performance gérer le risque de responsabilité
le projet de soins en EHPAD p.56
individuelle des responsables Le nouveau quelles responsabilités ? p. 126 par l’assurance p.143
Lecture active p. 1128

Qualité
Projet de vie et projets de vie - le coaching p. 82 management hospitalier Droits du patient en
psychiatrie p. 134
individualisés en EHPAD p.56 Management et gestion des pôles,
qui décide ? p. 101
Pharmacie à usage Hôpitaux locaux : le contrôle Les catalogues de produits Les décisions  p. 203 Bureautique
Informatique
nouveauté 2011 nouveauté 2011

intérieur de gestion en pratique p. 156 Master 2 : Management et ingénie- Découverte et maîtrise des

Soins
Inter Opérabilité L’inventaire Formation à BOXI dans nouveauté 2011

Le retraitement comptable p. 156 rie en restauration collective des nouvelles techniques de cuisson et l’environnement de Actualisation des connaissances
Responsabilité des acteurs d’une établissements de santé p. 174 de production en restauration Gestion des interfaces p. 191 Le suivi des stocks des magasins  vers Office 2007 p. 211
pharmacie à usage intérieur p.144 GRH AGIRH  p. 203
Construire et utiliser les comptes collective des établissements
de résultats par pôle p. 157 nouveauté 2011 de santé p. 180 Séminaires Spécification produits pharmacie Notation  p. 203 nouveauté 2011
Infections nosocomiales : aspects dans e-m@gh2 Actualisation des connaissances
juridiques et évolutions Le contrôle de gestion des Actualisation des connaissances Management de la sécurité
pour une optimisation des com- nouveauté 2011 Titularisation  p. 203 vers Office 2010 p. 211
jurisprudentielles p.144 ressources humaines p. 157 du SIH p. 191 Cycle Gestion des immobilisations

Management / RH
pétences des responsables de la Journées de l’expertise des Avancement d’échelon p. 204
restauration p. 174 responsables de production p. 181 avec e-m@gh2 p. 196 Windows p. 211
Organisation du circuit du Les tableaux de bord du nouveauté 2011

médicament et prévention de contrôle de gestion des Sensibilisation sécurité des SIH Gestion des amortissement Avancement de grade p. 204 Actualisation des connaissances
l’iatrogénie médicamenteuse p.144 ressources humaines p. 158 nouveauté 2011 nouveauté 2011
pour les cadres médicaux et Prime de service  p. 204 vers Windows Vista p. 212
Construction d’un dossier d’agré- Conception et fabrication des plats administratifs p. 191 Amortissement : fiche technique
Le cadre légal des Word initiation p. 212
essais cliniques p.145
Réforme tarifaire - ment permettant de répondre à la à texture modifiée et de plats
Cycle Acheteur p. 197 Bilan social et SAE p. 204
législation  p. 175 enrichis pour les seniors p. 181 nouveauté 2011

PMSI - CCAM Management des risques Gardes médicales p. 205 Word Perfectionnement p. 213
Recherche clinique : Quelles Les commandes et les abonne-
Tarification à l’activité – T2A p. 159 nouveauté 2011 nouveauté 2011 liés au SIH p. 191 ments  Excel initiation p. 213
responsabilités? p.145 Tables utilisateurs et exécution
L’EPRD p. 159 Maîtrise des règles de la sécurité Découverte et maîtrise des Règlementation du bureau des de tâches dans AGIRH p. 205 Excel perfectionnement p. 214
Le consentement en recherche alimentaire en restauration nouvelles techniques de cuisson et Les préconisations de comman-
entrées p. 192 des

Excelys
clinique p.145 nouveauté 2011 hospitalière p. 175 la gastronomie moléculaire p. 182 Formation à Business Objects XI Excel Statistiques p. 214
Découverte du PMSI MCO p. 159 Services du réseau Cycle Infocentre e-m@gh2 dans l’environnementde Paie PH7
Rôle et fonctionnement du Comité nouveauté 2011 Diététique et Nutrition intermed 59/62 sous Business Objects XI p. 197 Cube  p. 205 nouveauté 2011

Sphinx initiation p. 214


de Protection des Personnes p.145
nouveauté 2011 Management d’une équipe de en EHPAD et établis- Banque Claude Bernard p. 192 Utilisation du Portail Infoview
Système de gestion des temps
Constitution des banques restauration p. 176 AR-Chronos p. 205
sements médico-
nouveauté 2011
Initiation au codage PMSI MCO p. avec Business Objects XI
d’échantillons biologiques : Sphinx perfectionnement p. 215
160 nouveauté 2011 sociaux Dématérialisation Outils de pilotage
aspects juridiques p.146 Utilisation de l’Infocentre e-m@ PowerPoint initiation p. 215
nouveauté 2011 Construction de plans alimentaires, Dématérialisation des marchés gh2 médico-économiques
de menus et d’une offre de choix

Juridique
nouveauté 2011

Achats Perfectionnement au codage PMSI


MCO : optimisation de la
en accord avec les préconisations Diagnostic de la qualité de la
publics - Administrateur p. 192 sous Business Objects XI Datawarehouse Magellan/Sextant -
Access initiation p. 215

valorisation de l’activité p. 160


nationales (GEMRCN) p. 176 prise en charge nutritionnelle Gestion des structures Approfondissement hébergement et exploitation Access perfectionnement  p. 216
La gestion des Achats des seniors et de la performance du SIH de données p. 206
Gérer son ordinateur
nouveauté 2011 nouveauté 2011 économique et organisationnelle Identito vigilance nouveauté 2011 avec les bons utilitaires p. 216
nouveauté 2011
Sensibilisation au PMSI SSR  p. 161 Prise en charge opérationnelle de de la production et de la Communication et intégrationp. 193
Optimisation de la gestion Achats l’alimentation des personnes âgées distribution des repas en EHPAD Gestion des identités à l’hôpital Datawarehouse Magellan/Sextant -
Utilisation du portail Infoview Découvrir Internet -
module 1 p. 149 nouveauté 2011
en établissements de santé p. 176 et établissements dans Pastel p. 198 restitution des informations sous Initiation p. 216
Initiation au codage PMSI médico-sociaux p. 182 avec Business Objects p. 193 Business objects p. 206
nouveauté 2011 SSR p. 161 nouveauté 2011
Cha ne de facturation Découvrir Internet -
nouveauté 2011
Magellan/Sextant Retraitement
dans Pastel

Achats
Perfectionnement de la gestion nouveauté 2011
Business Objects (BO) version XI perfectionnement p. 217
Alimentation des personnes comptable p. 206
Achats module 2 p. 149 nouveauté 2011
atteintes de la maladie Prise en charge de l’alimentation 3.1 Outlook p. 217
Gestion du dossier
Perfectionnement au codage PMSI d’Alzheimer en institution p. 177 des seniors en EHPAD et Utilisateur Niveau 1 p. 193 hospitalier  p. 198 Magellan/Sextant les coûts
nouveauté 2011 SSR p. 162 établissements nationaux de référence et Rechercher et communiquer
Sensibilisation aux Achats p. 149 nouveauté 2011 médico-sociaux p. 183 Gestion des structures Les mouvements du patient p. 198 par activités p. 206 avec Google p. 218
nouveauté 2011 dans le Noyau Convergence p. 193
Prise en charge hôtelière spécifique Gestion de l’EHPAD p. 199 Magellan/Sextant le compte de Lotus notes messagerie p. 218
Prestation de services Sensibilisation au PMSI nouveauté 2011

PSYCHIATRIE p. 162
des patients en fin de vie dans les
établissements de santé p. 177 Alimentation des personnes attein- Gestion économique La gestion de l’activité
résultat analytique  p. 207 Lotus notes utilisateurs p. 218
et financière

Comptabilité
tes de la maladie d’Alzheimer en
nouveauté 2011
nouveauté 2011 EHPAD et établissements médico-
libérale p. 199 Gestion financière Initiation Openoffice
Prestations Achats p. 150
Initiation au PMSI
nouveauté 2011
sociaux et à domicile p. 184 Les fichiers de base dans Consultations et des maisons de Writer p. 219
Conduite d’un diagnostic - e-m@gh2 p. 194
PSYCHIATRIE p. 162 encaissements p. 199 retraite
Comptabilité Identification des forces et limites
de la fonction restauration d’un
nouveauté 2011
Valorisation des stocks et gestion Rôle du régisseur p. 199 Cycle Magister p. 207
Initiation Openoffice Calc p. 219
nouveauté 2011 établissement de santé - Mise au Prise en charge hôtelière analytique dans e-m@gh2 p. 194 Initiation Openoffice
Comptabilité, finances Perfectionnement au PMSI point et conduite d’un plan spécifique des patients en fin de Gestion des créances et La gestion financière Impress p. 220
et gestion hospitalière d’actions correctives p. 177 vie en EHPAD et établissements Administration de e-m@gh2  p. 194 contentieux p. 200
PSYCHIATRIE p. 163 Le budget prévisionnel Trajectoires :
médico-sociaux p. 185
Analyse financière des Présentation de e-m@gh2 aux Infocentre Pastel p. 200 Formation bureautique

Logistique
établissements de santé p. 153 Valorisation de l’activité : nouveauté 2011
nouveauté 2011 cadres Le compte administratif individualisée p. 220
les tableaux MAT2A indispensables Conception de l’unité centrale de des établissements p. 194 Gestion des recettes diverses p. 200
Conception et fabrication des plats
Optimiser les relations au bureau des entrées et à la production et de l’organisation de à textures modifiées et de plats Cha ne de facturation Sécurité informatique p. 220
ordonnateur/comptable p. 153 direction financière p. 163 Gestion des échanges B2 p. 200
la distribution des repas p. 178 enrichis pour les seniors en
Cycle Demande de Services p. 195 des maisons de OneNote 2003 p. 221
La finance pour les L’EPRD en hôpital local  p. 163 EHPAD et établissements médico L’administrateur Activité médicale - retraite
nouveauté 2011 La bureautique itinérante p. 221
non-financiers p. 153
L’essentiel sur la T2A et la Mise en oeuvre du tableau de bord
sociaux (formation inter) p. 185 PMSI Gestion des résidents dans
Les catalogues MS Project initiation p. 222
Financer le développement facturation des soins hospitaliers et des indicateurs de suivi dans le nouveauté 2011
Sillage PMSI utilisateur  p. 201 Domus p. 207
de vos systèmes d’informationp. 154 en MCO  p. 164 cadre de la gestion de la fonction La distribution des produits

Informatique
Conception et fabrication des plats
restauration p. 178 à textures modifiées et de plats stockés Sillage PMSI administrateur Gestion des Ressour- Pao et traitement de
Le plan pluriannuel PMSI : l’impact de la V11  p. 1640 ces Humaines des
d’investissement et la gestion active enrichis pour les seniors en et non stockés - DIM p. 201 l’image
de la dette : optimiser ses choix
nouveauté 2011 EHPAD et établissements médico
Gestion et suivi des demandes Sillage PMSI : Infocentre maisons de retraite nouveauté 2011

d’investissement  p. 154 Maîtrise des règles et de la sociaux (formation sur site) p. 186 Acrobat Pro p. 223
Business Object p. 201
Logistique législation des achats dans le cadre Cycle Gestion financière et éco-
Cycle Magnolia p. 208
Visio Standard p. 223
Comptabilité hospitalière de la restauration nouveauté 2011
nomique Recueil d’activité Les agents et la paie dans
– Initiation p. 154 hospitalière p. 179 Construction d’un dossier avec e-m@gh2 p. 195 Magnolia
Diététique et Nutrition d’agrément permettant de Recueil d’activité : Sillage RA Autocad p. 224
Comptabilité hospitalière en établissements de nouveauté 2011 répondre à la législation en Les marchés mise à niveau p. 202 Les arrêts maladie Photoshop p. 224
– Perfectionnement p. 155 santé

Sécurité
Mise en place et animation EHPAD et établissements
médico-sociaux p. 187 Liquidation et mandatement Recueil d’activité : Les carrières des agents Publisher p. 224
nouveauté 2011 nouveauté 2011 d’un CLAN p. 179 Timon passerelle p. 202
Prise en charge hôtelière des nouveauté 2011
La paye Gestion des traitements de fin Corel Draw p. 225
Initiation à la comptabilité
M22 p. 155 seniors en établissement nouveauté 2011
Maîtrise des règles de la sécurité Gestion des d’années
de santé p. 173 Découverte des nouvelles alimentaire en EHPAD et La clôture  Ressources Humaines Adobe InDesign - Initiation p. 225
nouveauté 2011
Comptabilité analytique techniques de cuisson et de produc- établissements Adobe InDesign
hospitalière p. 155 tion en restauration collective des médico-sociaux p. 187 Le suivi des travaux  Dossier de l’agent dans e-Magnus : Gestion
nouveauté 2011
AGIRH  p. 202 Financière p. 208 - Perfectionnement p. 226
Fonction hôtelière des établissements de santé p. 180
Gérer une régie hospitalière Le budget et le suivi budgétaire  Quark XPRESS Initiation p. 226
d’avance p. 156 établissements de santé p. 173 Tables administrateurs

Qualité
Cycle Gestion de stock dans AGIRH p. 202
Gérer une régie hospitalière et de la pharmacie avec e-m@gh2 Langages
de recettes p. 156  p. 196 Population dans AGIRH p. 203 Excel VBA p. 227
Access VBA p. 227 Programmation d’une base de don-
nées Microsoft SQL
Sécurité incendie lutte contre le
feu - 2e Intervention p. 90
Devenir responsable qualité
(RQ) p. 265
Soins Généraux

Soins
Initiation Visual Basic p. 227 Server 2000 p. 238
Comment faire passer un message
Visual Basic Sensibilisation à la sécurité en tant que correspondant en
> Préparation au concours de catégorie B
nouveauté 2011
perfectionnement p. 228 Administration d’une base de incendie en milieu hospitalier p. 91 hygiène p. 265
données Microsoft SQL
Développement Web Server 2008 p. 239 Evacuation des locaux p. 91
Les démarches qualité
Dreamweaver Initiation - Séances pratiques d’extinction

Management / RH
Requêtes Transact-SQL dans Elaboration, interaction
Création de pages Internet p. 228 Microsoft SQL Server 2008 p. 239 de feux p. 91 et audits des processus p. 266
Créer un site Internet Port de l’appareil respiratoire Mise en qualité au sein d’une
avec SPIP p. 228 Logiciels santé isolant-V2 p. 92 cellule d’hémovigilance p. 266
Santé & Sécurité au
nouveauté 2011
Créer un site Blog p. 229 Accompagner la mise en qualité
Initiation à l’utilisation
Emailing : Fidéliser et gagner de Zenidoc® p. 240 travail d’une cellule d’hémovigilance
de nouveaux clients p. 229 Formation action p. 266
PRNVisuel - Evaluation des Sauveteur secouriste
Flash MX Initiation p. 229 charges en soins infirmiers  p. 240 du travail (SST) p. 92 Mise en qualité d’un service
d’imagerie médicale en vue
nouveauté 2011 Cristal Net p. 241 Recyclage SST p. 92 de la certification p. 266

Excelys
Initiation au langage JAVA p. 230
HMPsy - Rimpsy p. 241 nouveauté 2011 Accompagner la mise en qualité
nouveauté 2011 Habilitation électrique d’un service d’imagerie médicale -
JAVA Entreprise Edition Logiciels RH et GED (H0-B0) p. 93 Formation action p. 267
(JAVA EE) p. 230 nouveauté 2011 nouveauté 2011 Evaluer, organiser et certifier
ASP p. 230 L’informatisation de la gestion des Habilitation électrique hors tension son service d’imagerie p. 267
emplois et des compétences en basse tension - B1 B2 BRC p. 93
PHP p. 231 (GPEC) p. 242 Mettre en œuvre une démarche
qualité au sein d’une cellule

Juridique
Les clés du référencement Mettre en place son tableau de
nouveauté 2011
gestion des risques p. 267
sur Internet p. 231 bord sur Excel p. 242 Le travail en hauteur p. 94
Mettre en œuvre une démarche
Mise en place et gestion de Tableaux de bords DIM, Levage et Manutention qualité au sein d’une
sites Internet (Webmaster) p. 231 indicateurs, alarmes, grâce au stérilisation centrale p. 268
nouveauté 2011
Droit de l’Internet p. 232 logiciel PUBLIACTIVITE p. 243
Préparation tests CACES® Accompagner la mise en qualité
nouveauté 2011 Organisation efficace, 1A/1B/3A/3B PEMP p. 94 d’une stérilisation centrale -
Le Web 2.0 au service des les cartes heuristiques avec nouveauté 2011 Formation action p. 268
professionnels de santé p. 232 le logiciel Mind Manager p. 243

Soins
Préparation tests CACES® 1/3/5 Démarche qualité d’une

Achats
nouveauté 2011 Bibliométrie : recherche, mise en Chariot automoteur A blanchisserie - Méthode RABC -
Contrôler et entretenir place et analyse des données conducteur porte p. 95 Norme 14 065  p. 268
son e-réputation p. 233 de bibliographie grâce
au logiciel SIGAPS p. 243 CQP APS (Certificat de Les évaluations des pratiques
Qualification Professionnelle des professionnelles en gériatrie  p. 268
Système, réseaux,
Soins Généraux
Prestations Agents de Prévention
messagerie et Sécurité p. 95
L’évaluation des pratiques
complémentaires professionnelles :

Comptabilité
Linux - Administration de revue de mortalité-morbidité p. 269
serveurs sous Linux p. 234 PCIE (Le Passeport de nouveauté 2011

Compétences Informatique Agent de sécurité conducteur Aide à la mise en place


WIFI : fondamentaux de la Européen) p. 244 de chien p. 96 de la certification V2 / V2007 p. 269
technologie et du
déploiement p. 234 Évaluation bureautique
en ligne p. 244
Sécurité routière Accompagner la mise en œuvre
des EPP (Evaluation de Se former pour mieux soigner, une nécessité pour les soignants,
nouveauté 2011

Planification et administration de Conception de site Web p. 245


Prestation de service et de conseil
pour le renforcement de la sécurité
Pratiques Professionnelles) p. 269
pour que la qualité des soins soit toujours la priorité.
serveurs Windows Server 2008p. 235 routière des déplacements Mettre en œuvre une démarche
Sécurité de qualité au sein d’une PUI -

Logistique
nouveauté 2011
professionnels p. 96 Maîtriser le circuit des
Mise à jour de vos compétences en médicaments  p. 270
matière d’infrastructure réseau et Formations Incendie Sensibilisation aux risques routiers
Agent des services de sécurité  p. 97 La certification V2010 p. 270
de technologie active dans Windows
Server 2008 p. 235 incendie et d’assistance à la théorique
Conduire et accompagner la
personne - S.S.I.A.P. 1 p. 86 Sensibilisation aux risques routiers démarche des certifications HAS
nouveauté 2011

Mise à niveau des compétences Chef d’équipe des services de  p. 97 V2010 en établissement psy p. 270
concernant MS Exchange Server sécurité incendie et d’assistance pratique
Les outils au service

Informatique
2000/2003 vers à la personne - S.S.I.A.P. 2 p. 87
La conduite en situation
MS Exchange 2007 p. 235
Chef des services de sécurité d’urgence médicale de la qualité
nouveauté 2011 incendie et d’assistance à la (pour ambulanciers) p. 97 Les outils de base en qualité p. 271
Installation et configuration personne - S.S.I.A.P. 3 p. 87
du client Windows 7 p. 236 nouveauté 2011 Méthodes et outils qualité -
Recyclage des E.R.P. 1 en HACCP p. 271
nouveauté 2011
La conduite en situation
SSIAP 1 p. 88 d’urgence pour Méthodes et outils qualité
Installation et gestion de
Microsoft Exchange 2007 p. 236 Recyclage des E.R.P. 2 en ambulanciers SMUR p. 98 AMDEC p. 271
SSIAP 2 p. 88 Indicateurs et tableaux de

Sécurité
Lotus notes administrateurs p. 236

Base de données
Recyclage des E.R.P. 3 en
SSIAP 3 p. 88
 es démarches
L
bord
nouveauté 2011
p. 271

SQL - Initiation p. 237 qualité Évaluation interne en EHPAD :


Remise à niveau SSIAP 1 p. 89 Diagnostic sur la base
SQL - Approfondissement p. 237 Le management et les du référenciel ANGELIQUE p. 272 Département Soins
Remise à niveau SSIAP 2 p. 89
Business Object - niveau 1 p. 237 acteurs de la qualité nouveauté 2011 Tél. 0825 825 398
Remise à niveau SSIAP 3 p. 90 Les référents qualité p. 265
Business Object - niveau 2 p. 238 Évaluation interne en EHPAD : contact-polesoins@santexcel.com

Qualité
Sécurité incendie lutte contre le Les instances du système auto-évaluation ANGELIQUE p. 272 *Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
Business Object Designer p. 238 feu - Équipiers de qualité p. 265 pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -

1re Intervention p. 90 Audit interne - audit www.santexcel.com


des processus p. 272 Préparation concours perfectionnement et adaptation à l’emploi • Formations 2011 • Santexcel •
Soins Généraux Soins Généraux
Soins

Soins
> Compétence et Expertise : soins généraux
>
Généraux
Préparation au concours de catégorie A
SA528 3 jours Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets*

Management / RH
Accompagnement et tutorat en stage
Compétence et nouveauté 2011 Approche psychiatrique des nouveauté 2011

Mettre à jour les connaissances sur le contexte et l’environnement de la formation


troubles du comportement
expertise : soins Traitement oncologique : prise
(Perfectionnement) p. 24
Hygiène des mains et infection
Approche de l’apprentissage dans une formation par alternance
en charge globale : de la théorie Nosocomiale p. 35
généraux à la pratique p. 18 La souffrance psychique en Analyser les pratiques d’encadrement et des outils en place
Accompagnement et tutorat de La Matériovigilance p. 36 Définir les rôles des acteurs
nouveauté 2011 psychiatrie :
stage p. 11 notions de base p. 25 Sécurité transfusionnelle Accompagner le projet d’encadrement des structures
Prise en charge infirmière des et hémovigilance p. 36
Du raisonnement clinique aux patientes ayant subi une Tentatives de suicide et
transmissions ciblées p. 11 vulvectomie p. 18 comportements suicidairesp. 25 La sécurité dans l’utilisation > Contenu - La formation en alternance
des lasers médicaux p. 36 - Présentation du nouveau référentiel - Les acteurs rôle et posture
Le pied diabétique p. 11 La toxicomanie p. 26

Excelys
nouveauté 2011
- Prise en compte des expériences du groupe - Les outils de l’encadrement
Soigner et éduquer les Prise en charge nutritionnelle La prise en charge du malade Radioprotection des patients - Concept d’apprentissage
personnes diabétiques p. 12 du patient adulte en alcoolique p. 26 exposés au rayonnement
cancérologie p. 19 ionisant (module commun)p. 37 Intervenant(s) Public Lieux et dates
L’éducation thérapeutique du Approche singulière de > Cadre formateur, Cadre > Cadre soignant, Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
patient : du concept à la nouveauté 2011 l’addictologie p. 26 Conduite des autoclaves p. 37 soignant, Tuteur de soignant, personne > 24, 25, 26 nov. 2010. > 24, 25, 26 nov. 2010. > 15, 16, 17 déc. 2010. > 15, 16, 17 déc. 2010.
pratique p. 12 Prise en charge infirmière d’un Initiation à l’Art-thérapie p. 27 stage expérimenté assurant l’encadrement > 1, 2, 3 juin 2011. > 1, 2, 3 juin 2011. > 8, 9, 10 juin 2011. > 8, 9, 10 juin 2011.
Prévention des rachialgies
patient atteint d’un Manutention des charges des stagiaires IDE
Le rôle des infirmier(e)s nouveauté 2011
en cancérologie p. 12 cancer ORL p. 19 inertes p. 38

Juridique
nouveauté 2011
Urgence et psychotraumatisme
La chimiothérapie en  p. 27
cancérologie p. 13 La fonction de formateur p. 19 Accompagnement et
nouveauté 2011
VAE
Les enjeux socio-économiques Compétence et Urgence et psychiatrie de Validation des acquis de
de la dénutrition et la conduite
des CLAN p. 13 expertise : Pédiatrie liaison p. 28 l’expérience des auxiliaires
Formation à l’observation des de puériculture p. 39
Les soins palliatifs, cycle nouveauté 2011 Voir aussi : Les écrits à l’hôpital et la prévention du risque juridique 3 jours Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets*
bébés selon la méthode Esther Validation des acquis de l’expé-
long p. 13 Bick p. 20 Urgence et addictologie p. 28 SA511
rience des aides soignants p. 39

Achats
Hyperbarie médicale - Stage de
Perfectionnement Mention C,
Accompagnement des parents
nouveauté 2011
Validation des acquis de l’expé- Du raisonnement clinique aux transmissions ciblées
dans l’annonce d’un diagnostic Urgence et suicide p. 28 rience des aides soignants
Classes 1 et 2 p. 13 grave et en cas de décès d’un Accompagnement dossier p. 39 S’approprier le dossier de soins comme support à une prise en charge personnalisée.
nouveauté 2011 enfant p. 20
nouveauté 2011
Répondre aux recommandations et à la législation.
Urgences psychiatriques p. 29 Éthique Développer le raisonnement clinique et ma triser le système ciblé.
La fonction de brancardier Accueillir des enfant atteints de
Evolution des transmissions ciblées.
– Niveau 1 p. 14 pathologies lourdes p. 20 Communication Ethique et santé p. 40
Médiation > Le dossier de soins/Enjeux et perspectives : - diagrammes et outils de soins.

Comptabilité
nouveauté 2011
La mère, l’enfant et la famille nouveauté 2011

dans les différentes cultures et - législation et recommandations. - cibles prévalentes.


Formation destinée aux Dispositif d’annonce pour Mettre en place et participer - référents – acteurs - collaborateurs. - liens entre les différents outils de soins.
Agents d’entretien p. 14 religions p. 21 maladie grave p. 30 à une démarche éthique - place et rôle de chacun. - analyse des outils existants et de leur utilisation.
Formation aux troubles du dans un établissement p. 40 - accès au dossier - droits du patient. - le raisonnement clinique.
L’infirmier(e) face aux situa- Accueil des personnes sourdes
tions de détresse vitale p. 14 langage chez l’enfant et et malentendantes à l’hôpital nouveauté 2011 - la loi du 4 mars 2002, les nouveaux textes professionnels. - études cloniques à partir de l’existant.
l’adolescent p. 21 Niveau 1 p. 30 - les liens avec la certification. - utilisation et optimisation du diagramme de soins.
Soins infirmiers en situation Bientraitance et valeur > Les transmissions ciblées : Sens – Valeur – Methode : > Le questionnement – La pratique :
critique p. 15 Prise en charge de l’obésité Accueil des personnes sourdes du soin p. 40 - enjeux du système ciblé pour les personnes soignées et l’équipe multidicisplinaire. - appropriation : démarche de questionnement, étude de cas, le raisonnement
infantile p. 21 et malentendantes à l’hôpital - la conception humaniste des soins. clinique.
Soins infirmiers en salle de Niveau 2 p. 30

Logistique
- principes – méthodes – supports.
surveillance post-inter p. 15 Compétence Travail et relation de soins la Intervenant(s) Public Lieux et dates
L’infirmier(e) en service de et expertise : nuit p. 31 > Cadres soignants et IDE > IDE / AS Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
chirurgie ambulatoire p. 15 personnes âgées La relation d’aide dans > 4, 5, 6 octobre 2010. > 22, 23, 24 nov. 2010. > 15, 16, 17 nov. 2010. > 6, 7, 8 octobre 2010.
nouveauté 2011 nouveauté 2011
le contexte périnatal p. 31 > 13, 14, 15 avril 2011. > 18, 19, 20 mai 2011. > 1, 2, 3 juin 2011. > 20, 21, 22 avril 2011.
> 23, 24, 25 nov. 2011. > 5, 6, 7 octobre 2011.
Rôle infirmier dans la cicatrisa- Introduction à Gestion du stress p. 31
tiondes plaies chroniques p. 16 l’onco-gériatrie p. 22
Accueil en réanimation du

Informatique
Cycle de perfectionnement nouveauté 2011
patient et de sa famille p. 32
des infirmiers des services Assistant de soins en
de réanimation et de soins gérontologie p. 22 Soins palliatifs et stress des
intensifs p. 16 nouveauté 2011 soignants p. 33
Cycle de perfectionnement Aide à la toilette p. 23 Accompagnement de fin de vie,
des infirmiers des services douleur et rites funéraires p. 33
d’accueil et d’urgences p. 17 nouveauté 2011 SA471 1 jour Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets*
Harcèlement moral p. 33
nouveauté 2011
L’approche du deuil p. 23
nouveauté 2011
Le pied diabétique
Prendre en charge une nouveauté 2011

personne porteuse d’une Acquérir les connaissances et compétences nécessaires dans la prise en charge et le suivi du pied diabétique.

Sécurité
Respect de l’intimité p. 23 Gestion des situations de
stomie p. 17 violence et de l’agressivité p. 34 > Définition. > Prévention et dépistage précoce.
Compétence nouveauté 2011 > Physiopathologie - facteur de risque. > Conduite à tenir.
nouveauté 2011 et expertise : Développer des aptitudes à Intervenant(s) Public Lieux et dates
Les soins palliatifs en cancéro- Psychiatrie gérer le stress, > Cadre de santé. > IDE, IDE, Libéral, AS. Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
logie - Approche les émotions, l’anxiété p. 34 > 16 septembre 2010. > 20 septembre 2010. > 22 octobre 2010. > 08 octobre 2010.
Ecoute et relation d’aide p. 24
pluridisciplinaire p. 17 > 31 mars 2011. > 17 mai 2011. > 10 juin 2011. > 27 mai 2011.
nouveauté 2011 Approche psychiatrique des Prévention des risques > 12 décembre 2011. > 20 septembre 2011. > 21 octobre 2011. > 07 octobre 2011.
troubles du comportement Hygiène hospitalière : actualisa-

Qualité
Dispositif d’annonce
*Les prix s’entendent en et par personne (repas compris).
nets par session
(base) Toutes ces formations peuvent être organisées en intra
p. 24 : Cellule de dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités *Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations
cancérologie p. 18 sur simple demande. Inscription, renseignements tion desavec
relations connaissances
les établissements -tél. 03p. 3567 32 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
28 55 pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com www.santexcel.com

10 • Santexcel • Formations 2011 • Préparation concours perfectionnement et adaptation à l’emploi Soins Généraux • Formations 2011 • Santexcel • 11
Soins Généraux Soins Généraux

Soins
SA490 3 jours Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets* Voir aussi : Cristalnet 1 jour Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets*

Soigner et éduquer les personnes diabétiques SA496

Actualiser les connaissances de base, théoriques et pratiques, de la maladie diabétique.


La chimiothérapie en cancérologie
Développer les compétences éducatives des soignants. Connaitre les grands principes de la chimiothérapie.

Management / RH
Coordonner les actions des différents partenaires de soins (médecin, infirmier, diététicien, masseur kinésithérapeute…). > Mécanismes d'action des cytotoxiques > Isolateurs
Mettre en place un projet personnalisé, centré sur le soin et l’éducation du patient. > Préparation des chimiothérapies : > Conduites à tenir en cas d'incidents
> Niveaux de risque > Bonnes pratiques d'administration
> Aspects théoriques et pratiques des recommandations en cours : > Le rôle infirmier dans le dépistage et le traitement des situations imprévues > Hottes à flux d'air laminaire > Effets indésirables : surveillance et traitements associés
Haute Autorité de Santé (HAS), (hypoglycémie, hyperglycémie, …). Intervenant(s) Public Lieux et dates
Charte de Saint Vincent, > La spécificité de l’enfant et de l’adolescent diabétiques. > Spécialiste dans le > Soignants. Calais Lille Amiens, Lyon & Nancy
Association de Langue Française pour l’Etude du Diabète et des Maladies > La consultation infirmière. domaine (Médecins- > 1er octobre 2010. > 16 décembre 2010. > Nous consulter.
Métaboliques (ALFEDIAM), > Les ateliers pédagogiques d’éducation des patients. Cadres-Pharmaciens). > 1er avril 2011. > 17 mai 2011.
Organisation Mondiale de la Santé (OMS)… > Le suivi à domicile des patients après hospitalisation. > 03 octobre 2011. > 16 décembre 2011.
> Rappels théoriques et cliniques sur la maladie, les complications, les
traitements, l’hygiène, l’alimentation…

Excelys
Intervenant(s) Public Lieux et dates
> Médecins diabétologues. > IDE, IDE de spécialités. Calais Lille 110.126 2 jours Membre Santexcel : 800 e nets* Non membre : 895 e nets*
> Cadre de Santé. > Aides-soignantes, auxiliaires > 8, 9, 10 nov. 2010. > 11, 12, 13 octobre 2010.
> Psychologue. de puériculture. Les enjeux socio-économiques de la dénutrition et la conduite des CLAN pa
r:

it
Produ
> Diététicienne.
> Représentant d’association Savoir initier un projet de CLAN. Appréhender les méthodes et outils de mise en place.
de malades. > Les enjeux socio-économiques et les causes de dénutrition - la formation, la sensibilisation des personnels
- le dépistage - l’évaluation de la dénutrition

Juridique
- la prévention - la coordination des acteurs dans l’unité de soin pour la prise en charge
- le traitement nutritionnelle des patients
- la pérennisation, l’éducation - utilisation d’indicateurs
> La conduite d’un CLAN dans le cadre du projet d’établissement - fiche de surveillance alimentaire
> Retour d’expérience > La démarche qualité dans l’unité de soins par rapport au repas
SA383 3 jours Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets* > Atelier pratique : travail en groupe > Cas pratique d’une démarche de projet en service hospitalier

L’éducation thérapeutique du patient : Intervenant(s)


> Cadre diététicien
Public
> Présidents de CLAN
Lieux et dates
Lille
du concept à la pratique d’un centre hospitalier > Coordonnateurs > 23, 24 septembre 2010.
et membres de CLAN > 4, 5 avril 2011.

Achats
Permettre aux soignants de : > Directeurs
- Se familiariser avec les principaux concepts en éducation thérapeutique. > Cadres de santé
- Comprendre les enjeux d’une démarche éducative. > Diététiciens.
- Aborder les méthodes et les étapes d’une démarche éducative.
> Appropriation de certains concepts. > Approfondissement : Construire un programme en éducation du patient :
> La démarche d’éducation : - l’entretien individuel
- le recueil des données - les séances collectives
9 jours

Comptabilité
Voir aussi : Droits des malades en fin de vie et soins palliatifs Membre Santexcel : 2970 e nets* Non membre : 3240 e nets*
- le diagnostic éducatif - le suivi éducatif.
- l’évaluation. MS031

Intervenant(s) Public Lieux et dates Les soins palliatifs - Cycle long


> Formateur spécialisé > Professionnels Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
Permettre aux soignants d’aborder en vérité les personnes en fin de vie et de les aider ainsi que leur famille par un soutien réel et efficace.
en éducation soignants. > 1, 2, 3 déc. 2010. > 1, 2, 3 déc. 2010. > 22, 23, 24 nov. 2010. > 1, 2, 3 déc. 2010.
thérapeutique. > 18, 19, 20 mai 2011. > 18, 19, 20 mai 2011. > 4, 5, 6 mai 2011. > 2, 3, 4 février 2011. Appliquer dans leurs pratiques quotidiennes la démarche de soins et le diagnostic infirmier aux situations de fin de vie.
> Cadre de santé. > 16, 17, 18 nov. 2011. > 16, 17, 18 nov. 2011. > 23, 24, 25 nov. 2011. > 5, 6, 7 déc. 2011. > Soins palliatifs : approche historique et sociologique. accompagnement de la famille, place de la famille en phase terminale, l’équipe
> Technique de communication, la relation d’aide. de soins et la famille.
> Perte et deuil : réactions physiologiques et psychologiques face à la perte. Les bénévoles, rôle dans l’institution de l’équipe,

Logistique
Réactions normales et pathologiques face au deuil. Aide aux endeuillés. auprès des malades et des familles.
> Les soins infirmiers auprès des patients dans l’accompagnement de la fin de vie. > Le concept de la douleur totale.
> L’accompagnement dans la gestion du quotidien par l’équipe soignante des > Les aspects spirituels et religieux de la fin de vie,
patients en fin de vie. Éthique et soins palliatifs.
SA373 3 jours Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets* > La prise en charge de la personne en fin de vie dans sa globalité :
Le rôle des infirmier(e)s en cancérologie Intervenant Public Lieux et dates
> Cadre de santé spécialisé en > Cadre de santé, IDE, AS. Amiens, Calais, Lille, Lyon
Actualiser les connaissances en cancérologie et clarifier les différents types de cancer. soins palliatifs. & Nancy
Reconna tre l’origine et les mécanismes des pathologies afin de comprendre la stratégie des différents traitements (autogreffe, allogreffe, > Médecin spécialisé. > Nous consulter

Informatique
chimiothérapie…). > Psychologue.
Valoriser l’importance de cette compréhension pour la prise en charge en équipe pluridisciplinaire des patients et l’assurance
d’une continuité des soins.
Identifier les soins infirmiers en cancérologie.
Repréciser les précautions à prendre pour le patient et pour le personnel. TH118 10 jours Membre Santexcel : 1452 e nets* Non membre : 1653 e nets*

> Les aspects fondamentaux : l’hématopoïèse :


rappel physiologique, concept général des cancers.
> La cancérologie générale.
> La chimiothérapie, en hématologie, en cancérologie.
Hyperbarie médicale - Stage de perfectionnement Mention C, Classes 1 & 2
Les dérégulations biologiques. La biologie des cancers. > Les thérapeutiques adjuvantes. Stage de perfectionnement des personnels travaillant en milieu hyperbare.

Sécurité
> Les trois principales pathologies hématologiques.
> Enseignement Théorique. > Contrôle des connaissances théoriques et pratiques.
Intervenant(s) Public Lieux et dates > Enseignement Pratique. > Délivrance d’une attestation.
> Médecins spécialisés : > Cadre de santé. Amiens Calais Lille Lyon / Nancy > Contrôle des Connaissances.
oncologie, cancérologie, > IDE. > 1, 2, 3 déc. 2010. > 29, 30 nov. au 1er déc. 2010. > 15, 16, 17 nov. 2010. > 18, 19, 20 octobre 2010.
gastro-entérologie, > AS. > 4, 5, 6 mai 2011. > 9, 10, 11 mars 2011. > 25, 26, 27 mai 2011. > 18, 19, 20 octobre 2011. Intervenant Public Lieux et dates
diététicien(ne), > 28, 29, 30 nov. 2011. > 16, 17, 18 nov. 2011. >  Spécialiste du domaine. > Public concerné. Lille uniquement
psychothérapeute, IDE > Du 20 sept. au 1er octobre 2010.
formateur. > Du 10 janvier au 21 janvier 2011.

Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com Soins Généraux • Formations 2011 • Santexcel • 13
12 • Santexcel • Formations 2011 • Soins Généraux
Soins Généraux Soins Généraux

Soins
nouveauté 2011 SA509-v2 2,5 jours Membre Santexcel : 825 e nets* Non membre : 900 e nets* SA127 3 jours Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets*

La fonction de brancardier Développer le sens des responsabilités dans les limites de la


Soins infirmiers en situation critique
Développer les compétences de la fonction de brancardier afin de : fonction Permettre aux IDE, travaillant dans différents services (autres que les services d’urgences et de réanimation) :
Accueillir un patient dans une structure de soins Respecter les règles d’hygiène hospitalière De faire face à des situations critiques.

Management / RH
Etablir un dialogue adapté avec la personne prise en charge Respecter les règles de sécurité durant le transport des personnes D’identifier une situation pathologique.
Garantir le respect de la confidentialité D’y répondre par des soins infirmiers adaptés.
> Le brancardier dans le système de santé : ½ journée - Les obstacles à la relation : la peur, l’angoisse, la colère, l’agressivité, la De comprendre les thérapeutiques prescrites afin de mieux assurer la surveillance du patient.
- La législation du travail violence, les conflits.
- S e situer dans l’équipe pluridisplinaire et comprendre l’organisation et les > Notion d’hygiène : ½ journée > Les fonctions cardiaques et respiratoires. > Les états de choc.
fonctions de chacun - Hygiène corporelle et vestimentaire, hygiène des mains : techniques de lavage > Les principaux troubles cardio-respiratoires. > Les désordres métaboliques.
- Outils de travail commun aux différents membres de l’équipe des mains, solutions hydro-alcooliques > Les grands troubles cardiaques et respiratoires. > Les pertes de connaissance.
- Le droit des patients - Propreté des moyens de transports : brancards, chaises roulantes. > Prise en charge d’un arrêt cardio-respiratoire. > La pharmacologie + travaux dirigés.
> La fonction de brancardier : ½ journée - Circuits des patients, des repas, du linge, des déchets
responsabilité, devoir d’obéissance, interdiction de pourboire > Manutention des patients et prévention des risques : ½ journée Intervenant(s) Public Lieux et dates
> Notion de communication : ½ journée - Notion d’ergonomie et lombalgies > Formateur spécialisé. > IDE. Amiens Calais Lille Lyon / Nancy

Excelys
- Principes et techniques de bases en communication : écoute, reformulation - Sécurité du patient > IADE. > 12, 13, 14 octobre 2010. > 6, 12, 13 octobre 2010. > 12, 13, 14 octobre 2010. > 19, 20, 21 octobre 2010.
-C  ommuniquer avec le patient et son entourage : comment se présenter, - Brancardage lit/brancard, lit/fauteuil, brancard/table d’opération, aide à > 23, 24, 25 nov. 2011. > 2, 3, 4 mars 2011. > 11, 12, 13 octobre 2011. > 18, 19, 20 octobre 2011.
comment informer un patient l’installation au lit
- Techniques de comportement : le regard, attitude et mouvement, expression - Informations sur les moyens matériels existant dans l’aide à la manutention
- L es facteurs pour une relation de qualité : le respect, la disponibilité, des patients
l’authenticité, l’écoute active, l’empathie. SA285 4 jours Membre Santexcel : 1320 e nets* Non membre : 1440 e nets*

Intervenant(s) Public Lieux et dates Soins infirmiers en salle de surveillance post-interventionnelle


> Cadre de santé, Cadre > brancardier dans leur Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
Optimaliser la qualité des soins infirmiers en salle de surveillance post-interventionnelle en apportant les connaissances théoriques

Juridique
formateur hygiéniste prise de fonction, dans > 24, 25, 26 nov. 2010. > 24, 25, 26 nov. 2010. > 15, 16, 17 déc. 2010. > 15, 16, 17 déc. 2010.
le cadre de la mise a > 1, 2, 3 juin 2011. > 1, 2, 3 juin 2011. > 8, 9, 10 juin 2011. > 8, 9, 10 juin 2011. et pratiques permettant de :
niveau, dans le cadre Répondre aux exigences du décret du 5 décembre 1994 concernant la préparation et la vérification du matériel.
de la creation de pool Accueillir et installer un patient en fonction de sa pathologie.
commun
Identifier une complication post-opératoire.
Discerner son évolutivité et sa gravité.
Y répondre par des soins adaptés.
nouveauté 2011 SA405-v3 3 jours Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets*
> La salle de surveillance post-interventionnelle. > Les perfusions et compensations en post-opératoire immédiat.
Formation destinée aux Agents d’entretien > Textes officiels. > La thermorégulation.

Achats
> Les complications respiratoires. > Cas cliniques.
Actualiser ses connaissances en hygiène > L’analgésie post-opératoire. > Q.C.M.
Connaitre les principes de l’hygiène et appliquer les techniques d’entretien propres au milieu hospitalier et aux structures d’accueil > Les complications cardio-vasculaires. > Évaluation de la formation.
spécialisées (MAS,EHPAD)
Intervenant(s) Public Lieux et dates
Respecter la réglementation en vigueur pour l’entretien des locaux > Médecin anesthésiste > IDE. Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
> Pourquoi : > Procédures : réanimateur. > IADE. > 11, 12, 13, 14 oct. 2010. > 5, 6, 12, 13 oct. 2010. > 11, 12, 13, 14 oct. 2010. > 18, 19, 20, 21 oct. 2010.
- Le triangle de la contamination - L’entretien usuel > Cadre IADE. > 22, 23, 24, 25 nov. 2011. > 1, 2, 3, 4 mars 2011. > 10, 11, 12, 13 oct. 2011. > 17, 18, 19, 20 oct. 2011.

Comptabilité
- La classification des locaux - L’entretien à fond
- Les notions de risques - La fréquence
> Moyens: - L’évaluation SA475 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*
- Les produits : étiquette, précautions, dosage, dilution… - La traçabilité
- Le matériel : manipulation, entretien, rangement… > Environnement : L’infirmier(e) en service de chirurgie ambulatoire
> Techniques : - Le circuit du linge
- Les différentes méthodes d’entretien - Le circuit des déchets Ma triser le cadre légal de fonctionnement d’une unité de soins ambulatoires.
- la tenue professionnelle Conna tre les exigences liées à l’intervention chirurgicale, à la sélection des patients et à l’obligation de moyens.
- L’organisation dans le temps, dans l’espace Optimiser la sécurité et la qualité des soins par la connaissance des grands principes de surveillance post-opératoire immédiats.

Logistique
Etre capable d’agir efficacement lors d’une complication.
Intervenant(s) Public Lieux et dates
> Hygiéniste, Conseillère > ASH, agents d’entretien Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
Conna tre les principes de «l’aptitude à la rue».
en économie sociale et > 18, 19, 20 oct. 2010. > 15, 16, 17 nov. 2010. > 18, 19, 20 oct. 2010. > 18, 19, 20 oct. 2010.
familiale. > 28, 29, 30 mars 2011. > 4, 5, 6 avril 2011. > 28, 29, 30 mars 2011. > 28, 29, 30 mars 2011. > Généralités : > Les conditions de sortie de l’unité ambulatoire :
> 12, 13, 14 oct. 2011. > 26, 27, 28 sept. 2011. > 12, 13, 14 oct. 2011. > 12, 13, 14 oct. 2011. - Définition, historique et état des lieux de la chirurgie ambulatoire. - Les critères de sortie.
- Objectifs et impact de l’implantation des unités ambulatoires dans - Le retour à domicile : l’aptitude à la rue.
les établissements de soins. - L’hospitalisation.
- Que se passe-t-il hors de nos frontières.

Informatique
SA103 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets* > Les particularités de l’enfant en ambulatoire :
> Le cadre légal de la chirurgie ambulatoire : - Sélection des parents.
L’infirmier(e) face aux situations de détresses vitales - La réglementation : les différents textes de loi de 1970 à nos jours. - Les exigences de la sortie.
- Les recommandations de la SFAR. > Les complications spécifiques :
Dédramatiser la situation d’urgence dans un service de soins. > Les grands principes de l’ambulatoire : - Apparition de fièvre.
Recherche de l’opérationnalité et de l’efficacité du personnel face à une situation exceptionnelle (compétence, connaissance, lucidité). - La sélection des actes et des patients. - Origines ventilatoires.
- Les contre-indications. - Origines cardio-ciculatoires.
- La consultation d’anesthésie. - La douleur.
À partir d’une étude de l’existant dans les différentes unités de soins : > L’arrêt cardio respiratoire : physiopathologie, signes cliniques, conduite à tenir > Prise en charge du patient ambulatoire - la programmation opératoire : - L’arrêt cardio-respiratoire.
> Élaboration de protocoles sur les gestes d’urgence par les I.D.E. des différentes de l’I.D.E. en attendant le médecin, - Avant l’intervention chirurgicale (accueil, installation, le dossier, > Le matériel spécifique :
unités de soins (à valider par le médecin). les différents gestes techniques, massage cardiaque externe, ventilation

Sécurité
les vérifications usuelles, prémédication, préparation,...). - Le matériel de surveillance et la matériovigilance.
> Création en équipe d’un outil récapitulatif du matériel d’urgence : adaptation au masque, préparation du matériel d’urgence (chariot d’urgence). - Le chariot d’urgence : principes en entretien.
- A la sortie de la salle de surveillance post-interventionnelle installation,
du matériel, entretien, évaluation.
critères de surveillance, protocoles...).

Intervenant(s) Public Lieux et dates Intervenant(s) Public Lieux et dates


> Formateur spécialisé. > IDE. Amiens Calais Lille Lyon / Nancy > IDE anesthésiste. > IDE des services de Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
> 17, 18 novembre 2010. > 21, 22 octobre 2010. > 9, 10 décembre 2010. > 29, 30 septembre 2010. chirurgie ambulatoire. > 17, 18 novembre 2010. > 14, 15 avril 2011. > 25, 26 novembre 2010. > 6, 7 octobre 2010.
> 24, 25 novembre 2011. > 20, 21 octobre 2011. > 26, 27 mai 2011. > 22, 23 mars 2011. > 10, 11 mars 2011. > 24, 25 mars 2011. > 2, 3 février 2011.
> 8, 9 décembre 2011. > 24, 25 novembre 2011.

Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com - www.santexcel.com
www.santexcel.com

14 • Santexcel • Formations 2011 • Soins Généraux Soins Généraux • Formations 2011 • Santexcel • 15
Soins Généraux Soins Généraux

Soins
nouveauté 2011 SA529 1 jour Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets* SA455 20 jours Membre Santexcel : 4300 e nets* Non membre : 4800 e nets*

Rôle infirmier dans la cicatrisation des plaies chroniques Cycle de perfectionnement des infirmier(e)s des services d’accueil et d’urgences
Apporter les connaissances théoriques sur les mécanismes de la cicatrisation Savoir évaluer la gravité et l’évolutivité des situations rencontrées dans les services d’accueil et d’urgences.
Connaitre l’évolution des pansements pour comprendre la prise en charge aujourd’hui Savoir prendre en charge les besoins psychologiques et physiologiques des patients.

Management / RH
Mettre en place une stratégie dans la mise en œuvre de protocole Appréhender les conditions spécifiques de l’accueil en service d’urgences autant auprès des malades que de leurs familles et entourage
au niveau de l’organisation, des transmissions, du sens de l’équipe.
Intégrer le contenu de la formation au travers d’un travail de recherche.
> Anatomie/ physiologie > Historique et évolution des pansements
> Les pathologies > Stratégie des mises en œuvre des protocoles et d’une démarche clinique Impliquer les équipes concernées dans un projet de résolution de problème.
> Les mécanismes de cicatrisation
Prise en charge médicale dans les services d’urgences, rôle de l’infirmier : > Informations et relations avec les malades et les familles.
Intervenant(s) Public Lieux et dates > À partir d’une étude de cas concret, des travaux de groupes animés par > L’information maximale autorisée.
> Stomathérapeute > IDE Amiens Calais Lille Lyon / Nancy un médecin spécialiste, un cadre soignant, une IDE. Anesthésiste et IDE > Réflexion sur le profil de poste de l’IDE Accueil.
diplômé > 28 janvier 2011. > 30 octobre 2010. > 28 janvier 2011. > 28 janvier 2011. permettront d’approfondir les différentes pathologies rencontrées dans Organisation, Transmission, Responsabilité (l’aspect Médico légal) :
> 18 novembre 2011. > 03 juin 2011. > 18 novembre 2011. > 18 novembre 2011. les services d’urgences. Pour chaque pathologie envisagée, la même procédure > Définition des fonctions dans le cadre législatif. Rôle propre, rôle délégué.

Excelys
sera respectée : rappel physiopathologique, surveillance du malade : signes > Les transmissions et les outils de soins dans les services d’accueil et d’urgences.
cliniques, évaluation des signes de gravité, évaluation de l’évolutivité > Droit, responsabilité, éthique professionnelle.
des situations, conduite éventuelle à tenir, gestion de la douleur, > Transmissions des informations au niveau de l’équipe, entre les services,
démonstration de techniques, exercices de simulations. entre les hôpitaux, entre les services extérieurs.
Accueil et Communication : > Gestion des transferts.
> Connaissance psychologique sur les patients en situation d’urgence. > Étude des différents systèmes de prise en charge ; relations et coordination
> Le rapport soignant/soigné dans une situation de crise. avec les acteurs sociaux.
> Le processus de communication dans la relation d’accueil aux urgences.
Intervenant(s) Public
 Lieux et dates

Juridique
> IDE. > IDE. Lille uniquement
> Cadre IDE. > De mars à décembre 2011.
> Médecin.
> Juriste.
> Psychologue.
SA454 20 jours Membre Santexcel : 4300 e nets* Non membre : 4800 e nets*

Cycle de perfectionnement des infirmier(e)s des services de réanimation


et de soins intensifs 1 jour

Achats
nouveauté 2011 SA530 Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets*
Conna tre la prise en charge spécifique des pathologies et des défaillances.
Établir et évaluer la gravité et prévoir l’évolutivité des différentes situations. Prendre en charge une personne porteuse d’une stomie
Savoir faire face aux situations critiques. Apporter les connaissances spécifiques sur les stomies
Conna tre la mise en œuvre, la participation et la surveillance des techniques instrumentales utilisées en réanimation. Développer les compétences techniques dans la prise en charge des personnes porteuse d’une stomie
Pouvoir établir une relation évolutive avec le malade et la famille en s’intégrant dans un travail d’équipe. Approfondir l’approche relationnelle auprès de ces personnes
Conna tre l’organisation de l’exercice de la réanimation.

Comptabilité
Prise en charge des pathologies et défaillances : rôle Infirmier. > Réanimation cardio-circulatoire - Intubation, aspiration trachéale - > Anatomie/ physiologie > Les techniques d’appareillage
> Insuffisance respiratoire et ventilation artificielle - IRC décompensée, Cathétérisme droit - Ventilation - Drainage pleural - Ventilation au masque - > Les pathologies > La communication interpersonnelles et interprofessionnelle
asthme aigu grave, Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë - Abord aérien, Fibroscopie bronchique - Nursing, mobilisation, kinésithérapie - Soins > La prise en charge pré et post opératoire
ventilation, sevrage, kinésithérapie - Insuffisance rénale aiguë et épuration techniques infirmiers - Soins post-opératoires - la Kinésithérapie en secteur de
extra-rénale - Mécanismes et étiologies - Épurations extra-rénales - Pathologie réanimation, sa place spécifique dans la prise en charge du patient, Intervenant(s) Public Lieux et dates
cardiaque et défaillances circulatoires - Arrêt cardiaque, troubles du rythme et la participation des IDE à la mobilisation - Épuration extra-rénale. > Stomathérapeute > IDE Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
conductifs - Insuffisance cardiaque et pathologie coronarienne, thrombolyse - Accueil, Communication et Éthique : diplômé > 10 décembre 2010. > 10 décembre 2010. > 1er octobre 2010. > 1er octobre 2010.
Collapsus et chocs - Explorations hémodynamiques et circulatoires - Pathologie > Principes de base de communication - Transmissions interpersonnelles en > 03 juin 2011. > 03 juin 2011. > 10 mai 2011. > 10 mai 2011.
neurologique - Traumatisme crânien, comas non traumatiques - Convulsions, équipe et avec l’extérieur - La relation avec le malade et sa famille - Éthique, > 05 décembre 2011. > 05 décembre 2011. > 02 décembre 2011. > 02 décembre 2011.

Logistique
pathologie neuro-musculaire, pathologie infectieuse - Pathologie chirurgicale - sens du soin auprès de patients en réanimation.
Réanimation chirurgicale : chirurgie thoracique pulmonaire et cardio- Organisation, Évaluation, Législation et Responsabilité Juridique :
vasculaire - Pathologie digestive – Polytraumatismes - Brûlures - Hygiène > profils de poste des IDE en réanimation - Définitions de fonctions - Méthodes
en réanimation : Législation - Infections nosocomiales : Prévention –
Antibiothérapie -
d’organisation d’un service de réanimation - Droit, responsabilité, aspects nouveauté 2011 SA531 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*
légaux et administratifs - Outils de soins, transmissions en équipe et avec
Intoxications et Oxygénation Hyper Bare - Troubles de la coagulation -
Analgésie et sédation - Réanimation pédiatrique – Nutrition.
l’extérieur - Évaluation de l’activité, de la charge en soins et de la qualité des Les soins palliatifs en cancérologie - Approche pluridisciplinaire
soins -Hémovigilance et matériovigilance, organisation, traçabilité, dossier
Les actes techniques de réanimation : sous forme d’ateliers avec enseignement transfusionnel - Déclaration d’incidents, maintenance. Optimiser la qualité de prise en charge des patients relevant de soins palliatifs
théorique et gestes pratiques, démonstration de matériel et exercices de simulation. Conna tre les spécificités de la prise en charge palliative en cancérologie

Informatique
Intervenant(s) Public
 Lieux et dates Améliorer la prise en charge de la douleur
> Médecin spécialisé. > IDE. Lille uniquement Comprendre la philosophie et l’éthique des soins palliatifs
> Cadre supérieur de santé. > De mars à décembre 2011. Définir les soins de supports
> Juriste.
Conna tre les enjeux des réseaux et associations en soins palliatifs et en cancérologie
> Assistant(e) social(e).
Optimiser la qualité de l’accompagnement des malades et de leurs proches

Intervenant(s) Public Lieux et dates


> Médecins, oncologues, > Médecins, cadres de Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
psychiatres, santé et infirmier(e)s > 15, 16, 17 sept. 2010. > 15, 16, 17 sept. 2010. > 29, 30 septembre 2010. > 29, 30 septembre 2010.

Sécurité
psychologues, cadres > 16, 17, 18 février 2011. > 16, 17, 18 février 2011. > 28, 29 mars 2011. > 28, 29 mars 2011.
de santé et infirmier(e)s, > 5, 6, 7 octobre 2011. > 5, 6, 7 octobre 2011. > 24, 25 novembre 2011. > 24, 25 novembre 2011.
experts professionnels
du Centre Oscar
Lambret Membres
d’associations et de
réseaux

Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités *Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com - pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com www.santexcel.com

16 • Santexcel • Formations 2011 • Soins Généraux Soins Généraux • Formations 2011 • Santexcel • 17
Soins Généraux Soins Généraux

Soins
nouveauté 2011 SA515-vc 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*
nouveauté 2011 SA534 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*

Dispositif d’annonce en cancérologie Prise en charge nutritionnelle du patient adulte en cancérologie


> Objectifs > Contenu Conna tre la définition, les mécanismes conduisant à la dénutrition et ses conséquences
Depuis 2003 le Plan Cancer a particulièrement souligné la nécessité de faire Le Plan Cancer et dispositif d’annonce Savoir dépister la dénutrition et le risque de dénutrition

Management / RH
bénéficier aux patients de meilleures conditions d’annonce de la maladie La place de la consultation infirmière en cancérologie
(mesure 40). La mise en œuvre de cette mesure, sous forme d’un dispositif Les différents temps du dispositif d’annonce préconisés : Conna tre les différents outils de prise en charge nutritionnelle (de l’enrichissement alimentaire à la nutrition artificielle)
d’annonce, a un impact organisationnel important. - un temps médical Conna tre le retentissement nutritionnel des traitements oncologiques
Il prend en compte le temps médical nécessaire à l’annonce du cancer, à - un temps d’accompagnement soignant Savoir manipuler les différentes sondes de nutrition entérale et pompes volumétriques
l’annonce d’une proposition thérapeutique s’appuyant sur la formalisation et - l’accès à l’équipe des soins de support Savoir manipuler les abords vasculaires en nutrition parentérale
l’avis d’une concertation pluridisciplinaire. - un temps d’articulation avec la médecine de ville
Conna tre la surveillance et les soins du patient bénéficiant d’une prise en charge nutritionnelle
Mais également un temps soignant pour le patient (et ses proches), afin de Les outils : supports d’information proposés favorisant la continuité, la
redéfinir avec lui, sa compréhension sur sa maladie, ses traitements, leurs traçabilité et la synthèse de la prise en charge. Assurer la continuité et le suivi de la prise en charge nutritionnelle entre l’hôpital et le domicile
effets indésirables et d’évaluer les besoins des patients avant son traitement La pluridisciplinarité dans la prise en charge du patient notamment en soins de
> La dénutrition et ses mécanismes > Eléments de surveillance de la nutrition
spécifique et de l’orienter si besoin. support.
> Les signes cliniques de la dénutrition > La nutrition, continuité de l’hôpital au domicile
Partage des expériences entre les différents professionnels sur le
> Le retentissement des traitements oncologiques sur la nutrition

Excelys
fonctionnement global du dispositif d’annonce
> Les techniques de soins en nutrition entérale et parentérales
Intervenant(s) Public Lieux et dates Intervenant(s) Public Lieux et dates
> Oncologues, médecins, > Médecins - Cadres de Amiens Calais Lille Lyon / Nancy > Médecins, cadre de > IDE, Diététiciens Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
pharmaciens, cadres santé - Infirmiers - > 28, 29 septembre 2010. > 18, 19 octobre 2010. > 11, 12 octobre 2010. > 15, 16 novembre 2010. santé, infirmière, > 1, 2 décembre 2010. > 1, 2 décembre 2010. > 21, 22 octobre 2010. > 8, 9 novembre 2010.
de soins, infirmiers, Manipulateurs > 2, 3 juin 2011. > 2, 3 juin 2011. > 21, 22 mars 2011. > 19, 20 septembre 2011. psychologue, diététicien > 2, 3 juin 2011. > 2, 3 juin 2011. > 21, 22 mars 2011. > 19, 20 septembre 2011.
psychologues, patiente > 12, 13 décembre 2011. > 1, 2 décembre 2011. > 15, 16 décembre 2011. > 5, 6 décembre 2011.

Juridique
nouveauté 2011 SA535 1 jour Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets*

Prise en charge infirmière d’un patient atteint d’un cancer ORL

Achats
3 jours Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets* Actualiser les connaissances en soins infirmiers dans le domaine de la chirurgie en cancérologie ;
nouveauté 2011 SA532
Découvrir les techniques innovantes ;
Traitement Oncologique: prise en charge globale du patient : de la théorie a la pratique Optimiser la qualité des soins par une réflexion globale (accueil, soins pré opératoires, soins post opératoires, préparation du retour à
Cette formation est destinée aux infirmier(e)s amenés à prendre en charge des patients bénéficiant d’un traitement contre le cancer. domicile…) ;
Le contexte actuel tend à voir émerger la prise en charge de ces traitements à domicile. Aborder la prise en charge chirurgicale de cancers ORL ;
Il est important, pour les professionnels concernés, d’en cerner les enjeux, afin de mieux accompagner les patients et leur entourage. Favoriser une réflexion sur les pratiques professionnelles pluridisciplinaires dans le domaine du soin en cancérologie ORL.
Par ailleurs, le programme de ce module répondra aux exigences législatives relatives à la formation des infirmiers participants aux

Comptabilité
> Les soins infirmiers en cancérologie > La prise en charge globale du patient (accueil, soins pré opératoires, soins
chimiothérapies anticancéreuses. > Innovation dans les techniques de soins post opératoires, préparation du retour à domicile…)
> La chirurgie des cancers ORL > Analyse des pratiques professionnelles
Intervenant(s) Public Lieux et dates
> Oncologues, médecins, > IDE Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
pharmaciens, cadres > 15, 16, 17 sept. 2010. > 15, 16, 17 nov. 2010. > 28,29, 30 sept. 2010. > 28, 29, 30 sept. 2010. Intervenant(s) Public Lieux et dates
de soins, infirmiers, > 8, 9, 10 juin 2011. > 8, 9, 10 juin 2011. > 25, 26, 27 mai 2011. > 25, 26, 27 mai 2011. > Médecins, cadre de > IDE Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
psychologues, patiente > 21, 22, 23 sept. 2011. > 21, 22, 23 sept. 2011. > 16, 17, 18 nov. 2011. > 16, 17, 18 nov. 2011. santé, infirmière, > 10 décembre 2010. > 10 décembre 2010. > 1er octobre 2010. > 1er octobre 2010.
psychologue > 03 juin 2011. > 03 juin 2011. > 10 mai 2011. > 10 mai 2011.
> 05 décembre 2011. > 05 décembre 2011. > 02 décembre 2011. > 02 décembre 2011.

Logistique
nouveauté 2011 SA536 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*

Informatique
La fonction de formateur
nouveauté 2011 SA533 1 jour Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets* Comprendre le rôle du formateur
Savoir communiquer face à un groupe
Prise en charge infirmière des patientes ayant subi une vulvectomie Savoir construire et utiliser des outils pédagogiques
Développer les connaissances cliniques pour améliorer la prise en charge des patientes vulvectomisées S’initier à l’évaluation
Ma triser les pratiques (choix des bio-matériaux et techniques) - Repérer les representations du rôle du formateur - Les formes d’évaluation
Uniformiser les pratiques de soins - Les différentes théories de l’apprentissage et l’andragogie - Les outils pédagogiques
- La comunication dans le groupe

Sécurité
> Les pathologies > Les matériels et pansements
> La vulvectomie : la technique > Les techniques de soins
> Clinique et thérapeutiques Intervenant(s) Public Lieux et dates
> Cadre formateur > Professionnel du soin Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
Intervenant(s) Public Lieux et dates Ingénieur en formation dans des fonctions > 28, 29 septembre 2010. > 28, 29 septembre 2010. > 21, 22 septembre 2010. > 21, 22 septembre 2010.
> Médecins, cadre de > IDE Amiens Calais Lille Lyon / Nancy de formation lié à son > 13, 14 janvier 2011. > 13, 14 janvier 2011. > 27, 28 janvier 2011. > 27, 28 janvier 2011.
santé, infirmière > 27 septembre 2010. > 27 septembre 2010. > 14 octobre 2010. > 14 octobre 2010. expertise ou pour sa > 6, 7 octobre 2011. > 6, 7 octobre 2011.
> 23 mai 2011. > 25 mai 2011. > 13 mai 2011. > 13 mai 2011. position de référent
> 14 octobre 2011. > 14 octobre 2011. > 14 octobre 2011. > 14 octobre 2011. Ingénieur en formation

Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités *Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com - pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com www.santexcel.com

18 • Santexcel • Formations 2011 • Soins Généraux Soins Généraux • Formations 2011 • Santexcel • 19
Soins Généraux Soins Généraux

Soins
> Compétence et expertise : Pédiatrie SA388 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*

La mère, l’enfant et la famille dans les différentes cultures et religions


2,5 ans Nous consulter
Permettre aux soignants de :
SA484
Accompagner les patientes dans leur maternité et leur éducation, en tenant compte de leurs convictions personnelles

Management / RH
Formation à l’observation des bébés selon la méthode Esther Bick et de leurs pratiques religieuses.
Accueillir les familles de manière adaptée et personnalisée.
Esther Bick a forgé et enseigné une méthode d’observation régulière d’un bébé dans sa famille, depuis sa naissance jusqu’à au moins deux ans.
Celle-ci s’est révélée, à condition d’être soigneusement utilisée, un remarquable outil, pour la formation des professionnels de la petite > Rites et religions à l’hôpital. > Les divers modèles de l’enfance et de la famille.
> La maternité, son sens selon les différentes approches culturelles et religieuses. > Soins infirmiers et prise en charge spirituelle du patient en fin de vie.
enfance et pour des abords préventifs et curatifs précoces.
> Dix séquences de travail par an pendant deux ans et quelques mois avec une et d’acquérir les préceptes de la méthode d’Esther Bick. Intervenant(s) Public Lieux et dates
réunion mensuelle, le vendredi de 17h à 23h et le samedi matin de 9h à 13h. > Un entretien préalable avec le formateur sera nécessaire avant de pouvoir être > Formateur spécialisé > Tout professionnel de Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
> Cette réunion permet aux participants d’échanger sur les observations réalisées accepté à la formation. (ethnologie et santé. > 23, 24 novembre 2010. > 17, 18 mai 2011. >2 9, 30 septembre 2010. > 15, 16 septembre 2010.
anthropologie). > 21, 22 mars 2011. > 27, 28 janvier 2011. > 20, 21 janvier 2011.
Intervenant(s) Public Lieux et dates > Cadre de santé. > 29, 30 septembre 2011. > 15, 16 septembre 2011.
> Psychiatre, psychanalyste, > Professionnels de la petite Amiens, Calais, Lille, Lyon,

Excelys
membre de l’Association enfance Nancy
Francophone des Formateurs > Psychologues Psychiatres. > Nous consulter.
à l’Observation du Bébé selon
Esther Bick (AFFOBEB).

Voir aussi : Prise en charge juridique lors d’un décès à l’hôpital 10 jours Membre Santexcel : 3300 e nets* Non membre : 3600 e nets*

SA505

Accompagnement des parents dans l’annonce d’un diagnostic grave 3 jours

Juridique
SA525 Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets*

et en cas de décès d’un enfant Formation aux troubles du langage chez l’enfant et l’adolescent
Identifier les manifestations de détresse psychologiques des parents à l’annonce d’un diagnostic grave : Sensibiliser les soignants aux différents troubles du langage oral et écrit, leur origine, comment repérer, comment agir,
Vérifier le degré de compréhension et d’acceptation de l’annonce. comment mieux communiquer ?
Appréhender la notion de “distance” pour s’aider soi-même à rester disponible et présent tout en se protégeant. > 1er jour : > 3e jour :
Etre capable de gérer avec tact et discernement le moment du décès par la présence et l’assistance aux parents, en respectant leurs - Présentation du développement langagier, les différents versants du langage, - Travaux pratiques à propos de cas rapportés par le formateur ou les
croyances et leurs souhaits en matière de deuil. importance de l’attachement (vidéo). participants : difficultés que présentent les patients et comment les aider à
S’approprier un questionnement de démarche éthique et ceci selon les différentes situations cliniques vécues (ex : éthique de l’information - Les retards de langage, retards de parole et troubles d’articulation mieux communiquer.

Achats
des parents en néonatalogie…). - Leur bilan
Envisager un véritable travail d’équipe. > 2e jour :
- Les DYS : comment les reconnaître et comment se fait le diagnostic
Prévenir l’isolement. - Les méthodes de rééducation adaptées à ces pathologies lourdes (vidéos,
Prévenir l’épuisement professionnel en gérant au mieux les sentiments de doute, d’angoisse, d’impuissance. démonstrations)
> Accompagner : quelle définition ? - culpabilité, impuissance, colère, pré-deuil, … aider les parents à trouver Intervenant(s) Public Lieux et dates
- fin de vie et mort, des conceptions ancrées dans l'histoire culturelle et leur place
sociologique de l'individu - les étapes du deuil > Orthophoniste. > Tout public. Amiens Calais Lille Lyon / Nancy

Comptabilité
- entre sentiment d'impuissance et sentiment de révolte - pathologie du deuil : deuil anticipé, deuil diffère > 8, 9, 10 déc. 2010. > 22, 23, 24 sept. 2010. > 20, 21, 22 sept. 2010. > 4, 5, 6 octobre 2010.
- historique de l'accompagnement - les "groupes de partage" > 23, 24, 25 mars 2011. > 16, 17, 18 février 2011. > 1, 2, 3 février 2011. > 15, 16, 17 mars 2011.
- accompagner, être, être a coté : ni devancer, ni faire, ni guider > Processus de deuil pour l'équipe > 21, 22, 23 sept. 2011. > 20, 21, 22 sept. 2011. > 5, 6, 7 octobre 2011.
> Quel rôle pour l'équipe ? - "Etre" en équipe
- richesses de la pluralité et nécessite de l'esprit d'équipe . sens large du terme - le soutien psychologique du personnel
"équipe" : une démarche pluridisciplinaire , d'attention , de suivi, Les groupes de paroles
et d'évaluation permanente > Elaboration d'un projet pour une prise en charge respectueuse et adaptée des
- connaitre les limites de l'intervention individuelle parents endeuillés
> Communiquer : avec les parents, entre collègues processus de deuil pour les > Présentation de l'expérience menée a l'hôpital Jeanne de Flandres
parents : du CHRU de Lille

Logistique
Intervenant(s) Public Lieux et dates > Nous consulter.
> Formateurs spécialisés. > IDE - AS. Amiens, Calais, Lille, Lyon,
Nancy SA526 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*

SA019 4 jours Membre Santexcel : 1320 e nets* Non membre : 1440 e nets* Prise en charge de l’obésité infantile
Accueillir des enfants atteints de pathologies lourdes Actualiser les connaissances de base théoriques et pratiques de l’obésité.
Développer les compétences éducatives des soignants.
Acquérir «l’Esprit d’Accueil» de l’enfant et de sa famille lors d’hospitalisations répétées. Mettre en place un projet personnalisé centré sur le soin et l’éducation du patient.

Informatique
Situer l’enfant dans sa famille au sens élargi après une réflexion sur les liens familiaux par l’analyse systémique.
> Partie 1 : Surpoids et obésité : généralités Le sommeil
S’approprier les outils de communication pour un meilleur accompagnement de l’enfant et de sa famille. Définition L’estime de soi et le suivi scolaire
Percevoir l’impact de la pathologie grave sur l’enfant et sur son entourage tout en « se gardant » en éveil, malgré la connaissance La régulation de la balance énergétique L’activité physique et la fonction cognitive
de la situation et du contexte lié aux hospitalisations précédentes. Les causes de l’obésité L’activité physique et l’estime de soi
Transmettre des informations écrites significatives dans le dossier de soins pour assurer la continuité des soins et mieux appréhender Données épidémiologiques > Partie 3 : Mise en place de programme plurifactoriel dans les protocoles de
Définition du syndrome métabolique prise en charge
le contexte familial. Les complications dues à l’obésité La prise en charge de l’obésité
Les solutions pour lutter contre l’obésité Les caractéristiques de l’exercice
> Réflexions sur l’enfant, son histoire, le contexte familial, > La souffrance des parents et les difficultés rencontrées par les soignants L’impact économique et les enjeux politiques
sur le vécu de l’hospitalisation, la connaissance et l’annonce du diagnostic. face aux hospitalisations répétées, ce qui entraîne la perte du sens initial de Les effets d’un protocole de remise à l’effort
> Partie 2 : Suivi et évaluation d’un habitus santé Les protocoles mis en place concernant l’obésité

Sécurité
> Connaissance de ce qui a été dit, entendu, interprété par l’enfant, la famille, pratique professionnelle.
Techniques de mesure du statut nutritionnel et de la composition corporelle Les programmes préventifs
les soignants. > Approche de l’accompagnement des familles lors des phases de pré-deuil
Les habitudes alimentaires Les programmes curatifs
> Échanges sur les différentes possibilités d’intégration des parents au niveau et de deuil anticipé. Activité physique et dépense énergétique
des soins, lors de l’hospitalisation. > La prise en charge de la douleur aiguë et de la douleur “globale” de l’enfant.
Intervenant(s) Public Lieux et dates
Intervenant(s) Public Lieux et dates > Docteurs Universitaires > Professionnels Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
> Formateur spécialisé. > Tout personnel soignant Amiens Calais Lille Lyon / Nancy en physiopathologie soignants. > 29, 30 novembre 2010. > 8, 9 novembre 2010. > 4, 5 octobre 2010. > 1, 2 décembre 2010.
travaillant en pédiatrie. > 22, 23, 24, 25 nov. 2010. > 13, 14, 15, 16 sept. 2010. > 18, 19, 22, 23 nov. 2010. > 21, 22, 23, 24 sept. 2010. du sport/Coordinateurs > Association. > 10, 11 février 2011. > 22, 23 mars 2011. > 10, 11 mars 2011. > 26, 27 mai 2011.
> 15, 16, 17, 18 mars 2011. > 7, 8, 9, 10 juin 2011. > 15, 16, 17, 18 mars 2011. de projet SSR. > 8, 9 novembre 2011. > 4, 5 octobre 2011. > 1, 2 décembre 2011.

Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités *Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com - pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com www.santexcel.com

20 • Santexcel • Formations 2011 • Soins Généraux Soins Généraux • Formations 2011 • Santexcel • 21
Soins Généraux Soins Généraux

Soins
SA539 1 jour Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets*
> Compétence et expertise : Personnes âgées
nouveauté 2011

Aide à la toilette
Renforcer les savoirs et savoir-faire des professionnels sur la réalisation d’une toilette
Réfléchir à la dimension relationnelle et individuelle de l’acte, prendre en compte la pudeur et la dignité

Management / RH
Faire de la toilette un moment de « prendre soin »
> Les grandes notions de base : hygiène, désinfection, décontamination > Les grandes étapes de la toilette :
1 jour soit 6 heures Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets* > Les enjeux de l’hygiène chez la personne âgée : - Installation et état psychologique et physique du patient
nouveauté 2011 SA537
- La négligence de l’hygiène corporelle, le respect de l’intimité, le corps vieilli, - Toilette au lavabo, toilette au lit, douche, bain, pédiluve, capiluve, toilette
Introduction a l’Onco-geriatrie le rôle du toucher
- La relation : instaurer un climat de confiance, développer une attitude
intime
- Les soins annexes : prévention d’escarres, rasage, hygiène bucco-dentaire,
Mieux prendre en charge les personnes âgées atteintes de cancer empathique face aux différents comportements de la personne pose de bas de contention,...
Conna tre les particularités de la personne âgée atteinte de cancer - La revalorisation de l’image de soi : plaisir et bien être - Adaptation en fonction des capacités physiques et mentales, du matériel
- Maintien et stimulation de l’autonomie : prise en compte des capacités et des disponible, de l’environnement.
Evaluer les besoins des personnes âgées atteintes de cancer en hospitalisation besoins de la personne > Informations générales et transmissions ciblées pour une prise en soins de
Elaborer un projet de soin onco-gériatrique > L’hygiène du soignant : tenue vestimentaire, lavage hygiénique des mains, port qualité.

Excelys
> Connaître les particularités de la personne âgée atteinte de cancer de gants
> Evaluer les besoins des personnes âgées atteintes de cancer en hospitalisation
> Elaborer un projet de soin onco-gériatrique Intervenant(s) Public Lieux et dates
> Stomathérapeute > AS, IDE, AVS Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
diplômé > 16 septembre 2010. > 07 octobre 2010. > 19 novembre 2010. > 08 novembre 2010.
Intervenant(s) Public Lieux et dates
> 31 mars 2011. > 07 octobre 2011. > 13 avril 2011. > 04 avril 2011.
> Médecins, oncologues, > Les personnels Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
> 16 décembre 2011. > 18 novembre 2011. > 07 novembre 2011.
psychiatres, impliqués dans la > 28 janvier 2011. > 18 octobre 2010. > 28 janvier 2011. > 28 janvier 2011.
psychologues, cadres prise en charge des > 18 novembre 2011. > 03 juin 2011. > 18 novembre 2011. > 18 novembre 2011.

Juridique
de santé et infirmier(e)s, personnes âgées :
experts professionnels Psychologues, infirmiers,
du Centre Oscar kinésithérapeutes,
Lambret Membres aides-soignantes, nouveauté 2011 sa540 1 jour Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets*
d’associations et de diététiciennes, cadres
réseaux de santé, assistante L’Approche du deuil
sociale, manipulateurs
en radiologie et en Clarifier les représentations de chacun à propos de la fin de vie : la mort et moi
radiothérapie Approche anthropologique de cette dimension
Comprendre les étapes psychologiques du deuil et les reconnaitre pour aider les personnes et les familles confrontées à la maladie, la

Achats
douleur et à la mort
Faire face à la souffrance de l’autre par l’ECOUTE
Acquérir un épanouissement professionnel grâce à la gestion de son stress par
Meilleur relationnel auprès de toute l’équipe ainsi que des personnes aidées.
Méthodes et techniques pour gérer le stress
différences de comportements homme-femmes
> Amener les stagiaires à prendre conscience de leur représentation à l’aide d’un L’accueil et l’accompagnement de la personne endeuillée

Comptabilité
nouveauté 2011 sa538 20 jours soit 140 heures 1400 e nets pour les membres et non membres* questionnaire suivi d’un échange > La fin de vie et la Loi Léonetti
> La Mort : du moyen âge à nos jours, prise de conscience de la mort occultée > Technique de gestion du stress : La respiration ; définition, le système respiratoire
Assistant de soins en gérontologie Mort sociale, mort physique
La douleur et les rites
et son fonctionnement, mettre en place les bases de respiration détente,
stimulante. Exercices pratiques.
Offrir aux professionnels des outils contribuant à un accompagnement optimal des personnes malades et de leurs aidants. > Le deuil : définition > Le stress ; définition, différencier le stress positif et négatif, facteurs et effets du
Acquérir des compétences et une meilleure communication avec les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer Les étapes psychologiques (les comprendre pour mieux accompagner), les stress, les cycles, exercices de Sophrologie

-M  ODULE 1 vie collective, la famille, la communication adaptée, définition et objectifs des


Intervenant Public Lieux et dates
Concourir à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet individualisé dans activités cognitives, motrices, sociales, sensorielles, organisation générales des
> Stomathérapeute > IDE - AS - AVS Lille
le respect de la personne (la maladie, les droit de la personne, les devoirs du activités)
diplômé > 1, 2 juin 2011.

Logistique
professionnel, le projet individualisé, l’importance du travail avec la famille - MODULE 4
ou l’aidant, connaissance des réseaux, le maintien à domicile, les structures Comprendre et interpréter les principaux paramètres liés à l’état de santé
d’accueil, le travail en équipe pluri-disciplinaire) (analyse et compréhension des manifestations de la maladies, notion de maladie,
- MODULE 2 situations pathologiques et conséquences sur l’tat clinique de la personne,
A
 ider et soutenir les personnes dans les actes de la vie quotidienne en tenant démarche d’observation d’une situation, évaluation, les signes psychologiques et
compte de leurs besoins et de leur degré d’autonomie (la relation d’aide, comportementaux)
particularités de l’accompagnement, l’alimentation et l’état nutritionnel, - MODULE 5
l’accompagnement lors des activités complexes) Réaliser des soins quotidiens en utilisant les techniques appropriées (notions
élémentaires de pathologie et de pharmacologie, la démarche de soins, techniques nouveauté 2011 SA541 1 jour Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets*
- MODULE 3
de soins, demensions éthiques, la fin de vie)

Informatique
Mettre en place des activités de stimulation sociale et cognitive en lien
notamment avec les psychomotriciens, ergothérapeutes ou psychologues (la
Respect de l’intimité
Connaitre les besoins d’intimité et de respect de la personne âgée dépendante ou de la personne handicapée
Intervenant Public Lieux et dates Savoir analyser les répercussions de l’intervention du soignant sur la vie des personnes âgées ou handicapées
> Gériatres, > AS, AMP, AVS Amiens, Calais, Lille Connaitre et apprendre les techniques respectant l’intimité de l’autre.
psychologues, directeur Lyon & Nancy
EHPAD, cadre de > A partir d’octobre 2010. Approche clinique : Approche pratique :
santé, diététicien, - Qu’est ce que : l’intimité, le respect ? - Les peurs, les craintes, les attentes de chacun dans la relation d’aide en
kinésithérapeute L’intime situation d’intimité ; la place de l’inconscient dans cette relation
Le respect de l’intimité corporelle - Les stratégies d’adaptation des professionnels face à cette dimension individuelle

Sécurité
L’intimité et la maladie
- Notions sur l’image de soi, la pudeur, la dépendance
- Cadre général : légal, réglementaire, approche Bio Psycho Sociale de l’aide.

Intervenant(s) Public Lieux et dates


> Stomathérapeute > IDE - AS - AVS Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
diplômé > 16 septembre 2010. > 20 septembre 2010. > 22 octobre 2010. > 08 octobre 2010.
> 31 mars 2011. > 17 mai 2011. > 10 juin 2011. > 27 mai 2011.
> 12 décembre 2011. > 20 septembre 2011. > 21 octobre 2011. > 07 octobre 2011.

Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités *Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com - pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com www.santexcel.com

22 • Santexcel • Formations 2011 • Soins Généraux Soins Généraux • Formations 2011 • Santexcel • 23
Soins Généraux Soins Généraux

Soins
Voir aussi : HMPsy 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*
> Compétence et expertise : Psychiatrie SA499

SA440 3 jours Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets*
La souffrance psychique en psychiatrie : notions de bases
Conna tre et reconnaitre les différentes structures de la personnalité.

Management / RH
Ecoute et relation d’aide Conna tre et reconnaitre les principales organisations pathologiques de l’adulte.
 rendre conscience de l’aspect thérapeutique et de la relation d’aide.
P Réfléchir sur ses propres représentations de la souffrance psychique pour développer un savoir être de soignant.
Repérer ses capacités personnelles à entrer en relation et plus particulièrement en relation d’aide. > Rappel sur le développement de la personnalité : > Problématiques diverses :
Développer sa capacité à prendre en compte le non verbal. - les différents stades du développement - l'angoisse
Traiter les obstacles personnels à la relation d’aide. - les traits de personnalité: personnalité anxieuse, obsessionnelle, paranoïaque, - la dépression d'involution
narcissique, schizoïde, phobique. - les addictions
Spécificité de la relation d’aide : > Compréhension empathique : sentir comment l’autre vit la situation. Apport théorique et expériences cliniques
> Relation personnelle, professionnelle. > Regard positif inconditionnel : suspendre son jugement. Apport théorique, d'expériences cliniques et en transversalité réflexion sur la
> Relation d’aide : relation de compagnonnage. Traiter les obstacles personnels à la relation d’aide : > Les principales organisations pathologiques de l'adulte : représentation des soignants autour de la souffrance psychique.
> Qu’est-ce qu’accompagner ? > Éviter la dépendance relationnelle. - structures névrotiques

Excelys
Développer des savoir-faire techniques : > Prendre le recul par rapport à soi-même, par rapport à l’autre. - structures psychotiques Conclusion : réflexion sur les limites entre normal et pathologique.
> Se centrer sur la situation. > Suivre la personne, être dans une distance juste. - Les aménagements - états limites
> Se centrer sur la personne. Mettre en œuvre un processus d’aide : - Symptômes et mécanismes de défenses
> Se centrer sur soi-même. > Transformer une expérience vécue en occasion de croissance. - Apport théorique et expériences cliniques
Développer des savoir-faire relationnels : > Comprendre la relation d’aide en tant que processus dynamique. Intervenant(s) Public Lieux et dates
> Congruence : développer la qualité de la relation à soi-même. > Connaître les différentes étapes, de l’observation à la vérification > Infirmière, cadre de > Professionnels de Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
> Empathie : croire aux ressources de l’autre. de l’hypothèse formulée. santé, psychologue. santé confrontés > 1, 2 décembre 2010. > 2, 3 décembre 2010. > 14, 15 décembre 2010. > 27, 28 septembre 2010.
à des pathologies > 16, 17 mai 2011. > 5, 6 mai 2011. > 11,12 avril 2011. > 27, 28 janvier 2011.

Juridique
Intervenant(s) Public Lieux et dates psychiatriques. > 8, 9 décembre 2011. > 1, 2 décembre 2011. > 20, 21 octobre 2011. > 15, 16 décembre 2011.
> Spécialiste du domaine. > IDE Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
> 15, 16, 17 nov. 2010. > 13, 14, 15 déc. 2010. > 27, 28, 29 nov. 2010. > 15, 16, 17 nov. 2010.
> 8, 9, 10 juin 2011. > 1, 2, 3 juin 2011. > 16, 17, 18 mars 2011. > 6, 7, 8 avril 2011.
> 21, 22, 23 sept. 2011. > 8, 9, 10 nov. 2011. > 16, 17, 18 nov. 2011. > 15, 16, 17 nov. 2011.

Voir aussi : HMPsy 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*

SA453

Achats
Approche psychiatrique des troubles du comportement (base)
Les principales pathologies psychiatriques et les comportements d’addiction.
Leur surveillance, les risques, les traitements, les soins techniques et relationnels, la réglementation en vigueur.
Réfléchir à la mise en place d’une démarche psychothérapeutique en équipe, en veillant à la sécurité et l’autonomie du patient.
Voir aussi : HMPsy 5 jours Selon la durée
> Les symptômes névrotiques et les mécanismes de défense. > Aborder les différents types de prise en charge (médicalisée, relation d'aide,
> Les symptômes psychotiques et les mécanismes de défense. accompagnement et soutien, ...). SA504

Comptabilité
> Distinguer les différentes catégories de défience mentale.
> Distinguer les états dépressifs d'involution de la personnes âgées, la démence, Au terme de la formation, les participants pourront d'avantage définir leurs Tentatives de suicides et conduites suicidaires
la maladie d'Alzheimer. besoins ultérieurs de formation et notamment évaluer l'intérêt d'une formation
> Connaître et reconnaître les altérations physiques et psychiques en cas de à la relation d'aide, à l'écoute active afin de comprendre et de maîtriser
Définir le phénomène suicidaire dans notre société et les différents termes et concepts utilisés.
conduite addictive. d'avantage les relations transferencielles. Etre en mesure d’identifier les causes, les significations, les facteurs de risques pour chaque situation rencontrée.
> Observer, évaluer, déceler les signes de passage à l'acte, les troubles du Reconna tre, évaluer et accompagner les personnes en crise suicidaire.
comportement, les risques de l'hyperactivité et de l'agitation des patients, Développer différentes approches relationnelles afin d’accompagner la personne ayant des conduites suicidaires.
apprécier le degré de dangerosité. Gérer les mesures de prévention : repérer, aider, orienter, travailler en réseau.
Intervenant(s) Public Lieux et dates Jour 1 - Définition de base et concepts sur le suicide, pensées, idées, scenarii, Modèles d'action

Logistique
> Cadre soignant > AS, aide soignante. Amiens Calais Lille Lyon / Nancy passages à l’acte suicidaire - L'entretien : déjà un acte thérapeutique
enseignant, > 15, 16 novembre 2010. > 18, 19 novembre 2010. > 4, 5 octobre 2010. > 7, 8 octobre 2010. > " Que puis-je dire de ta mort " - Qu'est-ce qui fait basculer le sujet dans le passage à l'acte ?
du secteur > 4, 5 avril 2011. > 12, 13 mai 2011. > 14,15 avril 2011. > 9, 10 mai 2011. - le soignant et sa relation à la mort - Sens et rôle du suicide dans la trajectoire de la personne
psychiatrique. - les représentations du phénomène suicidaire chez le soignant, les croyances, - Evaluation de la résilience
les peurs, les préjugés, les tabous. Jour 4
- les attitudes transférentielles et contre transférentielles - Le suicide chez l’adolescent
Voir aussi : HMPsy 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*
Jour 2 - Connaissance théorique du phénomène suicidaire - Le suicide chez la personne âgée
SA447 > Aspects : Jour 5

Informatique
- Théoriques - Apport de modèles d’action et entretiens spécifiques, différentes approches :
Approche psychiatrique des troubles du comportement (perfectionnement) - Socioculturels art thérapie, gestalt, psychodrame, systémique, hypnose, psychanalyse,
- Epidémiologiques thérapie cognitive
Cette formation permet : - Psychopathologiques
De développer la mise en place d’une démarche clinique et de percevoir sa manière d’être en tant que soignant d’une équipe en unité - Juridiques Les spécificités du travail de soignant en psychiatrie dans les services d'urgences :
de psychiatrie ou d’addictologie. Jour 3 - La relation à la personne suicidaire et/ou suicidant - avec le suicidant
De se doter de modèles d’analyse de pratiques éclairées, adaptées, et personnalisées. - Développer les compétences à Etre en relation avec l'autre - avec l'entourage
- L'Etre et le Faire dans la rencontre - avec l'équipe
> Rappel de la démarche clinique dans la prise en charge des pathologies > Identifier et partager ses stratégies de soins, le rôle de chacun, la richesse de la - Techniques d'entretien
névrotiques et psychotiques. pluralité et la nécessité d'un esprit d'équipe. Processus et crise suicidaire Prise de décision et orientation

Sécurité
> Les conduites addictives -La boulimie, l'anorexie-La dépression - le suicide. > Elaborer ensemble des stratégies plus adaptées. - Comment la prévenir ? la reconnaitre ? et l'évaluer ? Grille d'évaluation du risque immédiat
> Observer, écouter, déceler, évaluer les différents types de prise en charge - Repérage de l'état psychologique antérieur à la tentative de suicide Les différentes structures d'accueil et de soin
(médicalisée, relation d'aide, accompagnement, soutien...). - Grille de lecture des signes précurseurs et de la dangerosité, la récidive Travail en réseau

Intervenant(s) Public Lieux et dates Intervenant(s) Public Lieux et dates


> Cadre en santé > IDE. Amiens Calais Lille Lyon / Nancy > Psychiatre, psychologue, > Infirmiers confrontés Calais Lille Lyon / Nancy
mentale. > AS. > 8, 9 novembre 2010. > 15, 16 novembre 2010. > 23, 24 septembre 2010. > 11, 12 octobre 2010. IDE en Psychiatrie. au problème du suicide > 4, 5, 6, 11, 12 oct. 2010. > 17, 18, 19, 22, 23 nov. 2010. >1
 8, 19, 20, 21, 22 oct. 2010.
> 27, 28 janvier 2011. > 16, 17 mai 2011. > 9,10 juin 2011. > 26, 27 mai 2011. > 2, 3, 4, 7, 8 février 2011. > 16, 17, 18, 20, 21 mars 2011. >4
 , 5, 6, 11, 12 avril 2011
> 13, 14 octobre 2011. > 22, 23 septembre 2011. > 17, 18 novembre 2011. > 1, 2 décembre 2011.

Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités *Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com - pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com www.santexcel.com

24 • Santexcel • Formations 2011 • Soins Généraux Soins Généraux • Formations 2011 • Santexcel • 25
Soins Généraux Soins Généraux

Soins
SA139 3 jours Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets* SA500 3 jours Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets*

La toxicomanie Initiation à l’art-thérapie


Permettre aux soignants de mieux comprendre le phénomène de la toxicomanie. Eprouver la créativité comme un outil de développement.
Aboutir à une meilleure approche du toxicomane dans le contexte du sevrage. Explorer sa sensorialité à l’aide de différents médiateurs.

Management / RH
Accompagner le toxicomane dans sa démarche durant son hospitalisation. Percevoir l’opportunité d’un atelier à médiation artistique dans son cadre propfessionnel et acquerir les outils pour concevoir sa mise en place.
Situer la place du soignant dans le réseau d’aides aux toxicomanes. Repérer les concepts théoriques qui sous-tendent l’Art Thérapie.
Les drogues : Les différentes articulations entre le médical et le social : > 1 Experimentation du médiateur argile : b/ les différents médiateurs
> Les différents produits. > La constitution de réseaux. Travail sensoriel sur apport musical - le cadre thérapeutique
> Effets immédiats et à long terme. > Le rôle et la collaboration des soignants avec les différents réseaux. La médiation terre comme outil thérapeutique - le concept de la thérapie par le jeu et la créativité
La dépendance : Les structures existantes : Aspect théorique - l'espace transitionnel - WINNICOTT
> Causes, effets, conséquences, les troubles psychopathologiques. > Les dispositifs de soins spécialisés. Illustration (vidéo d'une pratique en art thérapie) > 4 Apport d'outils aux stagiaires ayant pour projet la création d'un atelier à
> Philosophie générale des soins aux sujets dépendants. > Les appartements thérapeutiques. > 2 Expérimentation du médiateur peinture médiation artistique
> Le sevrage. > Les ateliers d’insertion. Explorer à partir du jeu le médiateur peinture : > Expérimentation du médiateur musique
- en individuel Situer la musicothérapie dans le contexte plus général de l'art thérapie

Excelys
Intervenant(s) Public Lieux et dates - en binome
> Equipe pluridisciplinaire > Tout professionnel Amiens Calais Lille Lyon / Nancy Découvrir les points de convergence de la médiation musicale avec l'art
- en groupe thérapie mais aussi ses particularités
de formateurs soignant. > 12, 13, 14 octobre 2010. > 1, 2, 3 décembre 2010. > 4, 5, 6 octobre 2010. > 27, 28, 29 sept. 2010. Apport théorique et applications cliniques
spécialisés. > 2, 3, 4 février 2011. > 13, 14, 15 avril 2011. > 8, 9, 10 juin 2011. > 18, 19, 20 mai 2011. Apport théorique et applications cliniques
> 5, 6, 7 décembre 2011. > 23, 24, 25 nov. 2010. > 5, 6, 7 octobre 2011. > 3 Présentation théoriques des concepts art thérapie :
a/ fondements,
- courants,
- écoles,
- aspects législatifs et éthiques du devenir des œuvres

Juridique
Intervenant(s) Public Lieux et dates
> Art Thérapeute. > Personnel soignant, Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
Personne éducatif. > 12, 13, 14 octobre 2010. > 27, 28, 29 sept. 2010. > 17, 18, 19 nov. 2010. > 17, 18, 19 nov. 2010.
SA135 3 jours Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets* > 2, 3, 4 février 2011. > 18, 19, 20 janvier 2011. > 10, 11, 12 mai 2011. > 16, 17, 18 mars 2011.

La prise en charge du malade alcoolique


Aborder les nombreux aspects liés à l’alcoolisation.
Mieux comprendre le comportement des patients alcooliques.
Conna tre les dispositions sanitaires existantes : spécialisées et non spécialisées.

Achats
Accompagner un patient alcoolique et sa famille dans une démarche de sevrage.
> les facteurs psychologiques et sociaux de l’apparition des conduites alcooliques. en charge (le travail en réseau).
> Les conduites d’alcoolisation. > Le malade alcoolique à l’hôpital.
> Les dépendances. > L’alcoolisme et ses complications somatiques et psychiatriques.
> La prise en charge des patients en difficulté avec l’alcool, les différentes prises > Alcoolisme et législation. nouveauté 2011 SA542 1 jour Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets*

Intervenant(s) Public Lieux et dates Urgence et psychotraumatisme

Comptabilité
> Praticien hospitalier. > Tout professionnel Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
> Professionnels de la santé. soignant. > 12, 13, 14 octobre 2010. > 27, 28, 29 sept. 2010. > 8, 9, 10 novembre 2010. > 28, 29, 30 sept. 2010. Repérer les aspects cliniques des troubles psycho-traumatiques immédiats et post-immédiats
> Membres du > 23, 24, 25 novembre 2011. > 2, 3, 4 février 2011. > 23, 24, 25 mars 2011. > 19, 20, 21 octobre 2011. Identifier les éléments cliniques et physiologiques permettant de définir des populations à haut risque de développer des troubles
Groupement Régional > 16, 17, 18 novembre 2011.
d’Alcoologie.
psychotraumatiques
Aider le soignant à appréhender les diverses situations de traumatisme psychique
Conna tre les principes approches thérapeutiques
> Partie 1 (3 heures) : « stress et traumatisme psychique aux urgences » La détresse péritraumatique
Rappel historique et approches conceptuelles : du stress au traumatisme L’état de stress aigu

Logistique
psychique > Partie 2 (3 heures)
Définitions : effroi, peur, angoisse, stress, évènement traumatique, traumatisme « Du déchoquage psychologique à l’intervention psychothérapeutique post-
psychique, catastrophe, blessé psychique … immédiate (IPPI) : principes théoriques et mises en situation pratiques »
SA524 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets* Premiers repères cliniques des manifestations immédiates et post-immédiates Accueil immédiat : écoute, réassurance, defusing et soins immédiats
La pathologie immédiate : réactions psychologiques immédiates en situation de La prise en charge post-immédiate
Approche singulière de l’addictologie catastrophe
Du stress normal adaptatif au stress dépassé
Intérêt d’une approche pharmacologique de prévention secondaire
Initiation au debriefing psychologique et aux Interventions
Préciser l’aspect singulier de l’approche psychomotrice et de quelle façon elle s’inscrit dans la prise en charge des patients Les différentes expressions du stress pathologique Psychothérapeutiques Post Immédiates : objectifs, modalités, indications et
en addictologie. Les réactions post-immédiates limites.

Informatique
Revisiter certaines notions théoriques permettant de penser les problématiques corporelles. La dissociation péritraumatique
Echanger autour de la prise en charge psychomotrice adaptées aux patients et discuter des problématiques rencontrées. Intervenant(s) Public Lieux et dates
> Spécialiste dans le > Psychiatres, Urgentistes, Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
> Eclairages théoriques entre corporel et psychisme : > De la rencontre avec le patient jusqu’aux évaluations domained’associations Cadres Infirmiers, > 20 octobre 2010. > 17 septembre 2010. > 10 décembre 2010. > 10 décembre 2010.
- L’image du corps des patients en addictologie, - Les activités physiques adaptées (APA) : une autre approche du corps et de réseaux Infirmiers > 29 mars 2011. > 04 février 2011. > 15 mars 2011. > 15 mars 2011.
- La problématique des limites corporelles, et de la maladie. > 18 novembre 2011. > 13 décembre 2011. > 29 novembre 2011. > 29 novembre 2011.
- Traitements médicamenteux et retentissements psychomoteurs, - Limites de la prise en charge.
- Les motivations. > Les pratiques physiques et ses adaptations.
> Le projet thérapeutique : - Présentations des outils et médiateurs utilisés, choix des activités,
- Elaboration des objectifs, expérimentations et applications de la méthodologie,

Sécurité
- Protocole d’évaluations - Echanges et réflexion sur les pratiques employées dans les diverses
structures.

Intervenant(s) Public Lieux et dates


> Docteur universitaire > Personnel soignant Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
en physiopathologie du en addictologie et > 21, 22 octobre 2010. > 18, 19 octobre 2010. > 11, 12 octobre 2010. > 18, 19 novembre 2010.
sport - Coordinateur de psychiatrie > 8, 9 décembre 2011. > 14, 15 mars 2011. > 28, 29 mars 2011. > 14, 15 avril 2011.
projet SSR > 28, 29 novembre 2011. > 14, 15 novembre 2011. > 8, 9 décembre 2011.

Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités *Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com - pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com www.santexcel.com

26 • Santexcel • Formations 2011 • Soins Généraux Soins Généraux • Formations 2011 • Santexcel • 27
Soins Généraux Soins Généraux

Soins
nouveauté 2011 sa543 1 jour Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets* nouveauté 2011 sa546 1 jour Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets*

Urgence et psychiatrie de liaison Urgences psychiatriques


Aider les soignants à appréhender les différentes situations liées à des contextes psychiatriques au sein de l’hôpital général. Acquérir les notions psychopathologiques élémentaires ainsi que leurs aspects cliniques.
Identifier les éléments cliniques permettant d’appréhender les patients hospitalisés dans des services de médecine ou de chirurgie et Comprendre la notion de crise.

Management / RH
nécessitant une prise en charge psychologique ou psychiatrique adaptée. Savoir prendre en charge les différentes situations d’urgence psychiatrique.
Aider les soignant à agir dans des situations de crise au sein d’un service hospitalier. Fournir aux soignants un ensemble d’outils pratiques pour la prise en charge de ces urgences.
Conna tre les principales approches thérapeutiques pertinentes dans le cadre de l’urgence psychiatrique.
> Partie 1 (3 heures) : « La psychiatrie à l’hôpital général, prise en charge des dans un service de médecine ou de chirurgie
suicidants » Qu’en est-il des idées reçues autour du suicide. Savoir bâtir un projet de soin cohérent à la sortie des urgences (identification et articulation avec les dispositifs de soins post-urgence).
Qu’est ce que la psychiatrie de liaison : Objectifs et Organisation (1 heure) Jeux de rôle Conna tre les implications médico-légales inhérentes aux situations d’urgences psychiatriques (hospitalisations sous contrainte,
Quels patients sont concernés par la psychiatrie de liaison ? réquisitions, expertises, responsabilité).
Quand intervient-on en psychiatrie de liaison : > Partie 2 (3 heures) : « Psychiatrie de liaison, problématiques spécifiques »
Qui demande ? > Partie 1 (3 heures) : « Outils théoriques et cliniques nécessaires à l’évaluation des Le rôle de l’infirmier
Psychose et troubles de personnalité dans les services de médecine et
En quoi est-ce un problème ? urgences psychiatriques » Vincent Jardon, Christophe Debien Le suivi
chirurgie
Pourquoi maintenant ? Généralités et rappels historiques : notion d’urgence en psychiatrie. Le rôle du psychiatre
Comment gérer une agitation
La prise en charge

Excelys
La problématique suicidaire (2 heures) Organisation de la psychiatrie : Secteur, Modes d’hospitalisation Rappels psychopathologiques et nosographiques.
Que faire avec un patient suicidaire à l’hôpital général : De l’angoisse à l’agitation… Aspects médico-légaux
Place du psychologue en psychiatrie de liaison comportementaux)
Comment prendre en charge un patient hospitalisé pour une tentative de De la dépression à la psychose… L’évaluation / les diagnostics différentiels
suicide dans un service de médecine ou chirurgie Définition de la notion de crise : à partir d’un exemple, la crise suicidaire. Les outils d’évaluation et d’intervention
Comment prendre en charge un patient qui verbalise des idées suicidaires > Partie 2 (3 heures) : « Modalités pratiques de prise en charge » Vincent Jardon, La place des psychotropes
Fabien Vaniet, Céline Lecoque
Intervenant Public Lieux et dates L’Accueil : écoute, réassurance, empathie.
> Spécialiste dans le > Psychiatres, Amiens Calais Lille Lyon / Nancy Et après ?
domaine Urgentistes, Cadres > 23 novembre 2010. > 19 octobre 2010. > 12 octobre 2010. > 07 décembre 2010. Le rôle du médecin-urgentiste

Juridique
Infirmiers, Infirmiers > 06 mai 2011. > 03 juin 2011. > 18 mars 2011. > 25 février 2011. La post-urgence immédiate
> 29 novembre 2011. > 18 novembre 2011. > 30 septembre 2011.
Intervenant Public Lieux et dates
> Spécialiste dans le > Psychiatres, Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
domaine Urgentistes, Cadres > 16 septembre 2010. > 20 septembre 2010. > 22 octobre 2010. > 08 octobre 2010.
Infirmiers, Infirmiers > 31 mars 2011. > 17 mai 2011. > 10 juin 2011. > 27 mai 2011.
> 12 décembre 2011. > 20 septembre 2011. > 21 octobre 2011. > 07 octobre 2011.
nouveauté 2011 SA544 1 jour Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets*

Urgence et addictologie

Achats
Repérer les aspects cliniques des comportements addictifs
Identifier les éléments cliniques et physiopathologiques permettant de définir des populations à risque et dépendantes
Aider le soignant à appréhender les diverses situations cliniques
Conna tre les principes des approches thérapeutiques et les modalités de recours aux spécialistes.

> Partie 1 (3 heures) : Qu’est ce c’est que l’addiction et qu’est ce qu’elle vient > Partie 2 (3 heures) : Ca chauffe aux urgences !
faire aux urgences ? - Les ivresses aigues : conduite à tenir

Comptabilité
- Addictions et Conduites Dopantes : définitions et concepts - Complications psychiatriques aigues des produits aux urgences (cannabis,
-U n « alcoolique « arrive aux urgences … notion d’entretien bref et ecstasy, cocaïne, etc. ) : conduite à tenir
motivationnel à l’usage des urgentistes - Un toxicomane arrive aux urgences : conduite à tenir

Intervenant(s) Public Lieux et dates


> Stomathérapeute > AS, IDE, AVS Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
diplômé > 26 novembre 2010. > 15 octobre 2010. > 25 novembre 2010. > 05 octobre 2010.
> 03 juin 2011. > 30 mars 2011. > 25 mars 2011. > 28 janvier 2011.
> 18 novembre 2011. > 14 octobre 2011. > 25 novembre 2011. > 07 octobre 2011.

Logistique
nouveauté 2011 SA545 1 jour Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets*

Urgence et suicide
Former des acteurs à la gestion de la crise suicidaire.

Informatique
Créer une dynamique autour de ces personnes afin d’améliorer réellement la prévention du suicide.
Initier des réseaux locaux et faciliter leur développement autour de la prévention et accès aux soins des personnes suicidantes.
> Partie 1 (3 heures) : « Connaître la crise suicidaire …» Etat des lieux et > Partie 2 (3 heures) : « …Et reconnaître la crise suicidaire » Outils et
généralités modélisation
Accueil des participants et présentation de la journée Signes et symptômes favorisant le repérage des personnes suicidaires
Idées reçues : approche pédagogique Triple évaluation du potentiel suicidaire :
Epidémiologie : définitions et données sur les suicides, les tentatives de suicide évaluation du risque
et la morbidité suicidaire évaluation de l’urgence
Comorbidités psychiatriques évaluation du danger
Mise en situation, jeu de rôle par petit groupe & discussion sur l’évaluation du Mise en situation, jeu de rôle par petit groupe & discussion sur l’évaluation du

Sécurité
potentiel suicidaire potentiel suicidaire
Le modèle de la crise : équilibre, vulnérabilité et période de crise

Intervenant(s) Public Lieux et dates


> Spécialiste dans le > Psychiatres, Urgentistes, Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
domaine. Cadres Infirmiers, > 19 octobre 2010. > 19 octobre 2010. > 21 septembre 2010. > 21 septembre 2010.
Infirmiers > 25 janvier 2011. > 25 janvier 2011. > 18 janvier 2011. > 18 janvier 2011.
> 14 octobre 2011. > 14 octobre 2011. > 18 octobre 2011. > 18 octobre 2011.

Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités *Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com - pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com www.santexcel.com

28 • Santexcel • Formations 2011 • Soins Généraux Soins Généraux • Formations 2011 • Santexcel • 29
Soins Généraux Soins Généraux

Soins
SA119 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*
> Communication Médiation Travail et relation de soins la nuit
Créer une dynamique au niveau des équipes de nuit en valorisant la spécificité du travail de nuit.
SA 515-v2 3 jours Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets*
Réfléchir à la psychologie du malade la nuit, à son angoisse, perfectionner son écoute et son empathie vis-à-vis des patients.
Dispositif d’annonce pour maladie grave

Management / RH
Réfléchir ensemble sur les risques de maltraitance et les moyens de les éviter.
Permettre aux malades d’avoir les meilleures conditions d’annonce de sa pathologie > Le patient la nuit Responsabilité professionnelle et éthique
Permettre aux malades de bénéficier d’un temps soignant de soutien et de repérage de ses besoins ainsi que d’accéder à des compétences Le vécu du malade, la solitude et ses effets Prévention des différentes formes de maltraitance
L'angoisse du malade demandeur d'écoute et d'une relation empathique Aboutir à un consensus au niveau du sens et des objectifs professionnels
en soins de support > Le soignant la nuit Les différentes approches de la relation verbale et non verbale
Permettre la coordination entre le médecin de ville et l’établissement. La solitude du personnel de nuit
Permettre l’information, le soutien et l’accompagnement du patient et des proches Intervenant(s) Public Lieux et dates
> Connaître le cadre juridique et règlementaire du dispositif d’annonce > Travailler sur la confiance et se recentrer toujours sur le patient > Psychologues - > Soignants. Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
> Participer à sa mise en œuvre institutionnelle >P artager et améliorer la traçabilité des informations (PPS, transmissions Soignants experts en > 18, 19 octobre 2010. > 16, 17 septembre 2010. > 9, 10 décembre 2010. > Nous consulter.
> S ’approprier cette nouvelle mission, le rôle de chacun et le côté ciblées.) relation. > 28, 29 mars 2011. > 3, 4 février 2011. > 14, 15 mars 2011.

Excelys
complémentaire en collaboration avec les équipes soignantes. > Echanger sur les expériences vécues (jeu de rôles, plan d’amélioration) > 17, 18 novembre 2011. > 12, 13 décembre 2011. > 28, 29 novembre 2010.
> Articuler avec la médecine de ville > Retour sur la mise en pratique suite aux 2 jours de formation
>D  évelopper une stratégie relationnelle avec le patient et repérer les > Analyse, réflexion et propositions
mécanismes psychologiques (besoins en soins de support)

Intervenant(s) Public Lieux et dates


> Directeur de soins, > IDE. Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
Psychologue > 24, 25, 26 nov. 2010. > 24, 25, 26 nov. 2010. > 15, 16, 17 nov. 2010. > 15, 16, 17 nov. 2010.
> 1, 2, 3 février 2011. > 2, 3, 4 février 2011. > 23, 24, 25 mars 2011. > 23, 24, 25 mars 2011.

Juridique
> 19, 20, 21 octobre 2011. > 19, 20, 21 octobre 2011. > 16, 17, 18 nov. 2011. > 16, 17, 18 nov. 2011.

SA465 1 jour Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets*

La relation d’aide dans le contexte périnatal


Proposer une aide qui réponde aux attentes et aux problématiques spécifiques de la période périnatale.

Achats
SA445 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets* Réfléchir sur l’aide psychologique et relationnelle dans le contexte périnatal.
Accueil des personnes sourdes et malentendantes à l’hôpital - Niveau 1 > Éléments sur la clinique des troubles psychologiques périnatals : - Écoute, empathie et alliance, respect et re-formulation…
Donner aux professionnels de santé une initiation de base à la communication avec les personnes sourdes. - L’anxiété et la dépression. > Mise en application et illustration de l’application de la relation d’aide
- Le blues, la dépression post-natale et les facteurs de risques. dans la pratique en périnatalité :
> Introduction à la culture des sourds et leur histoire. > Règles de communication vis-à-vis du patient sourd. > Rappel sur les rudiments des interactions parents-enfant : - Réflexions sur anecdotes cliniques, jeux de rôles.
> Présentation des dispositifs d’accueil spécifique pour les sourds en milieu médical. > Mise en situations concrètes (jeux de rôles). - Projection des troubles de la mère dans l’interaction. > Résumé et consolidation des acquis par jeux de rôles :
> Notions de Langue des Signes Française (LSF).

Comptabilité
> Qu’est-ce que la relation d’aide ? - Que faire quand émergent des problèmes plus importants ?
Intervenant(s) Public Lieux et dates
> Professionnels de santé formés > Toute personne accueillant des Lille Amiens, Calais, Lyon & Nancy Intervenant(s) Public Lieux et dates
en LSF. personnes sourdes. > 4, 5 octobre 2009. > Nous consulter. > Médecin psychiatre > Tout professionnel Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
> Professionnels de santé sourds. spécialiste soignant. > 20 octobre 2010. > 17 septembre 2010. > 10 décembre 2010. > 10 décembre 2010.
> Interprète en LSF. en périnatalité. > 29 mars 2011. > 04 février 2011. > 15 mars 2011. > 15 mars 2011.
> 18 novembre 2011. > 13 décembre 2011. > 29 novembre 2010. > 29 novembre 2010.

Logistique
SA481 1 jour Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets*

Accueil des personnes sourdes et malentendantes à l’hôpital - Niveau 2


Faire le point avec les professionnels ayant suivi la formation “Accueil des personnes sourdes à l’hôpital - Initiation”

Informatique
sur leurs connaissances et leur expérience dans leur pratique professionnelle quotidienne.
GRH38 4 jours Membre Santexcel : 1320 e nets* Non membre : 1440 e nets*
> Rappel de la culture des sourds. > Travail notamment au départ des situations concrètes vécues depuis la formation
> Point sur les nouveaux dispositifs d'accueil spécifique pour les sourds en milieu d'initiation. Evaluation des apports concrets apporté par la formation. Gestion du stress
médical et médico-social (Régional, National).
> Approfondissement de la Langue des Signes Françaises (LSF). En formation intra : ce contenu pourra être adapté en fonction des services ; Comprendre les origines et les mécanismes du stress pour le canaliser.
> Echanges d'expériences et mise en situation concrètes (jeux de rôles). exemple : maternité, diabétologie,… Apprendre à gérer ses émotions et à mieux gérer les difficultés.
Intervenant(s) Public Lieux et dates > États des lieux. > Les conséquences du stress au travail : épuisement professionnel…
> Professionnels de santé formés > Toute personne accueillant des Lille Amiens, Calais, Lyon & Nancy > Approche théorique du stress. > Mise en place de restructuration afin de diminuer l’impact du stress.
en LSF personnes sourdes. > 10 décembre 2010. > Nous consulter.

Sécurité
> Identification des sources de stress et analyse des répercussions du stress. > La résolution de problèmes.
> Professionnels de santé sourds > Analyse des stratégies d’ajustement pour faire face au stress. > Approche pratique de la relaxation (rapide et profonde).
> Patients sourds > Analyse comportementale.
> Interprète en LSF
> Animation par l’équipe de l’Unité Intervenant(s) Public Lieux et dates
d’accueil et de soins en Langue > Psychologue > Tout public. Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
des Signes du Groupe Hospitalier comportementaliste. > 15, 16, 22, 23 nov. 2010. > 15, 16, 22, 23 nov 2010. > 20, 21, 27, 28 sept. 2010. > 20, 21, 27, 28 sept. 2010.
de l’Institut Catholique de Lille > 19, 20, 26, 27 mai 2011. > 12, 13, 16, 17 mai 2011. > 16, 17, 23, 24 mai 2011. > 16, 17, 23, 24 mai 2011.
et du Réseau “Sourds et Santé” > 1, 2, 8, 9 déc. 2011. > 8, 9, 12, 13 déc. 2011. > 7, 8, 14, 15 nov. 2010. > 7, 8, 14, 15 nov. 2010.

Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités *Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com - pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com www.santexcel.com

30 • Santexcel • Formations 2011 • Soins Généraux Soins Généraux • Formations 2011 • Santexcel • 31
Soins Généraux Soins Généraux

Soins
SA497 6 jours Membre Santexcel : 1980 e nets* Non membre : 2160 e nets* Voir aussi : Droits des malades en fin de vie et soins palliatifs 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*
SA502
Accueil en réanimation du patient et de sa famille Soins palliatifs et stress des soignants
Permettre à n’importe quel soignant de pouvoir se positionner en terme de responsabilité.
Appréhender la connaissance du circuit de la plainte et des modalités de traitement des contentieux. Mieux appréhender le travail dans les soins pallaliatifs.

Management / RH
Conna tre les droits des patients afin de mieux les respecter dans la pratique quotidienne. Prendre en compte l’impact psychologique chez les soignants de ce type de prise en charge.
Développer sa capacité à mieux communiquer. > L'approche de la mort > Les étapes du mourir
> La représentation de la mort au cours du développement > L'accompagnement des familles
Prendre conscience des enjeux de la communication et de son impact. > Le deuil, le travail de deuil > Souffrir de soigner ceux qui souffrent
Savoir se situer dans les échanges relationnels, en particulier dans une relation d’aide mais aussi lorsque nous devons faire une demande, > La problèmatique de la fin de vie > Etre en relation avec l'autre
dire non à un interlocuteur, adresser ou recevoir des critiques... > Les remaniements de la vieillesse
Conna tre son fonctionnement, apprendre à se contrôler.
Dépasser les pièges du retrait, de l’agression ou de la manipulation.
Initiation à une réflexion éthique à partir de la pratique. Intervenant(s) Public Lieux et dates
Mettre des mots sur les difficultés ressenties au cours du soin en réanimation. > Psychologue spécialiste > Soignants. Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
dans ce type de prise en > 22, 23 novembre 2010. > 22, 23 novembre 2010. > 2, 3 décembre 2010. > 6, 7 décembre 2010.

Excelys
Initiation à une méthode de réflexion en éthique clinique. charge. > 16, 17 mai 2011. > 16, 17 mai 2011. > 7, 8 avril 2011. > 12, 13 mai 2011.
> 3, 4 octobre 2011. > 3, 4 octobre 2011. > 8, 9 décembre 2011. > 20, 21 octobre 2011.
I - Responsabilité des soignants, droits des patients > 4. L'affirmation de soi, l'assertivité (jeux de rôles)
> 1 - La Responsabilité Administrative, Civile et Pénale ; les différentes instances ; Savoir s'affirmer sans agressivité.
les conditions de l'engagement de la responsabilité Repérer et expliquer les caractéristiques de l’agressivité, de la manipulation et de
Evolution de la notion de responsabilité hospitalière la passivité et les causes de ces comportements. Ecouter pour comprendre.
La notion de responsabilité pour faute Repérer son propre fonctionnement.
La définition de la faute > 5. La communication interpersonnelle (moi, les autres, les événements, le
La preuve contexte)

Juridique
Les différentes sortes de faute Avec les patients
Les assouplissements apportés à l'exigence de la faute Avec les collègues
Quelques contentieux d'actualité Ecouter vraiment
Le défaut d'information Etablir une bonne relation
Les infections nosocomiales Centré sur soi-même ou centré sur l'autre ?
La procédure administrative La synchronisation
> 2 - Les droits du citoyen, les conditions de l'engagement de la responsabilité > 6. La gestion des situations conflictuelles.
pénale, la faute, le dommage, le lien de causalité Etre clair avec le passif, canaliser l'agressif, jouer avec la manipulation Voir aussi : Fin de vie et euthanasie 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*
La responsabilité pénale de la personne physique Etre assertif SA387
La responsabilité pénale de la personne morale En résumé : une méthode : “le DESC”
Les différents types d'infractions au code pénal Quand la négociation devient possible Accompagnement de fin de vie, douleur et rites funéraires

Achats
> 3 - Les droits du patient, la charte du patient hospitalisé, le libre choix,
le consentement III - L'Ethique et le sens du soin en réanimation Permettre aux soignants de :
Le droit à l'intimité et au secret
L'information du patient > 1 - Initiation à la réflexion éthique Accompagner les patients en fin de vie, en tenant compte de leurs convictions personnelles et de leurs pratiques religieuses.
Qu'est-ce que l’“éthique” pour chacun
Le contact avec l'extérieur
Test sur les valeurs Conna tre les divers comportements face à la douleur.
Les libertés
Les droits civils Les différentes approches : Conna tre les différents rites funéraires.
Le droit à la protection - Notion de valeur (évolution, négociable ou non, dilemme éthique)
- Ethique / morale / droit / déontologie - Rites et religions à l’hôpital. - Les rites funéraires.
Des cas particuliers - La douleur, son sens selon les différentes approches culturelles et religieuses. - Soins infirmiers et prise en charge spirituelle du patient en fin de vie.
> 2 - Etude de cas (1)

Comptabilité
> 4 - Les éléments constitutifs de la loi du 4 mars 2002 : quels sont les apports ?
Quels sont les changements dans les pratiques quotidiennes ? La grille d'éthique clinique Intervenant Public Lieux et dates
Exposé d'une situation clinique (limitation thérapeutique) > Formateur spécialisé Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
Utilisation de la grille en sous groupe > Professionnels
II - L
 es principes de bases de la communication - Les transmissions (ethnologie et de Santé. > 9, 10 décembre 2010. > 2, 3 décembre 2010. > 25, 26 novembre 2010. > 22, 23 septembre 2010.
Synthèse - exploitation : “La limitation thérapeutique en réanimation”
interpersonnelles en équipe et avec l'extérieur anthropologie), cadre > 10, 11 février 2011. > 5, 6 mai 2011. > 26, 27 mai 2011. > 21, 22 mars 2011.
> 3 - Etude de cas (2)
> 1. Présentation de l'action, accord sur les règles de fonctionnement du groupe. Identification d'une situation clinique de santé. > 17, 18 novembre 2011. > 17, 18 novembre 2011. > 17, 18 octobre 2011.
Partage des observations de chacun, du vécu professionnel, verbalisation Analyse casuistique
(“mettre des mots sur des maux”), évaluation des besoins.
> 4 - Groupe de réflexion éthique
> 2. Evalutation de l’existant, et exploitation de l’expérience de chacun pour Elaboration des conditions de mise en place et de fonctionnement d'un groupe de
travailler la notion d’objectivité et de subjectivité. Différence entre opinions, réflexion éthique au sein d'un service.
sentiments et faits. Repérage de son fonctionnement.
> 5 - Le CCNE

Logistique
> 3. Communiquer (règles de base) : Limitation thérapeutique, arrêt thérapeutique, euthanasie.
Les difficultés de la communication. Information au patient.
Face à la violence, comprendre la dynamique de la crise.
Enjeux d'une bonne communication (soignants/soignés).
Les transactions, la négociation.
“Heureux qui communique !” (L'écologie relationnelle).

Intervenant(s) Public Lieux et dates


> Juriste, cadre de santé, > Soignants travaillant Amiens, Calais, Lille, Lyon &
thérapeute. en réanimation. Nancy

Informatique
PV003 3 jours Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets*
> Nous consulter.
Harcèlement moral
Définir et reconna tre les situations de harcèlement.
Comprendre ses mécanismes.
Prévenir une situation de harcèlement.

> Nos représentations du harcèlement au travail : à partir des représentations > Diagnostiquer les situations de harcèlement au travail et en évaluer les
de chacun, construire une représentation commune au groupe et amorcer une conséquences : le contexte et les facteurs favorisant, les mécanismes de mise
définition commune. en place, repérer et comprendre les acteurs du harcèlement.

Sécurité
> Étude des textes et notions juridiques. > Comment développer des mesures de prévention.
> Les différents types de harcèlement et distinction avec les notions de stress, de
conflit et d’épuisement.
Intervenant(s) Public Lieux et dates
> Psychologues, Juriste. > Tout public. Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
> 6, 7, 8 décembre 2010. > 27, 28, 29 sept. 2010. > 15, 16, 17 nov. 2010. > 22, 23, 24 nov. 2010.
> 25, 26, 27 mai 2011. > 2, 3, 4 mars 2011. > 9, 10, 11 mars 2011. > 6, 7, 8 juin 2011.

Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités *Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com - pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com www.santexcel.com

32 • Santexcel • Formations 2011 • Soins Généraux Soins Généraux • Formations 2011 • Santexcel • 33
Soins Généraux Soins Généraux

Soins
pv012 4 jours Coût : nous consulter
>
nouveauté 2011
Prévention des risques
Gestion des situations de violence et de l’agressivité
> Objectif Général > Contenu :
Aider le participant à acquérir les compétences (savoir, savoir-faire, savoir- À partir de brefs exposés et d’exercices pratiques, cette formation portera SA523 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*

Management / RH
être) qui augmentent la confiance en soi, favorisent l’approche préventive et
assurent une plus grande sécurité tant pour le client que pour l’intervenant lors
principalement sur :
- L’évaluation constante et rapide de l’environnement, du client et de soi ;
Hygiène Hospitalière : actualisation des connaissances
de l’intervention. - L’échelle des comportements agressifs et le message derrière le comportement; (ide - Sage-femmes - Puericultrices)
- Évaluer le potentiel dangereux d’une situation ; - L’échelle d’interventions adaptées au degré d’intensité du comportement ;
- Prévenir l’escalade des comportements agressifs ; - Les techniques de communication pour désamorcer, responsabiliser, réorienter Reconnaitre, au regard du risque infectieux, les points critiques inhérents à la prise en charge d’un patient.
- Désamorcer les situations explosives ; et offrir des choix ; Accroitre la capacité de chacun à évaluer le niveau de risque de ses actes et à prévenir le risque infectieux nosocomial.
- Savoir écouter, réorienter, responsabiliser et rassurer un client ; - Les techniques d’intervention physique qui véhiculent des notions de respect et
- Intervenir avec une approche non abusive et contrôler la situation ; de protection tant pour l’intervenant que pour le client (dégagement, escorte, > Module commun ide – sage-femmes –puéricultrices - Dispositifs médicaux : niveau de risque, traitement des endoscopes…
-E ffectuer une révision post incident et proposer des correctifs pour prévenir maîtrise) ; - Questionnaire de connaissances - Questions /réponses
les agressions. - L’intervention d’équipe ; - Le monde microbien-chaîne de transmission des micro-organismes > Module sage-femmes/puericultrice
Tout au long de la session, les thèmes abordés s’appuient sur les principes de base - La prise d’otage (au besoin); - Mécanisme des infections - Infections nosocomiales en maternité
soit: l’action préventive, l’intervention contrôlée et l’approche sécuritaire. - La punition vs les conséquences ; - Les Infections Associées aux Soins (IAS)/ La surveillance des infections - Les différents niveaux de risques infectieux des soins

Excelys
nosocomiales Tenue vestimentaire en fonction des secteurs
Ces principes découlent d’une philosophie d’intervention qui prône des notions de - Les indications et les contre-indications de l’isolement et des contentions (au
- Structure de la lutte contre les infections nosocomiales Dispositifs médicaux : sonde d’echographie…
respect et de protection tant pour le client que pour l’intervenant. besoin); - Les précautions standard : de la théorie à la pratique
- La révision post incident. - Infections nosocomiales chez le nouveau-né
Hygiéne des mains - Antiseptie chez le nouveau-né
- Le modèle de la crise : équilibre, vulnérabilité et période de crise Port de gants - Soins au nouveau-né :
Autres barrières A la naissance
Intervenant(s) Public Lieux et dates > Module IDE En suite de couches
> Intervenants > Toute personne qui, Amiens, Calais, Lille, - Les précautions complémentaires : de la théorie à la pratique - Dispositifs médicaux : incubateur…
spécialistes dans le dans l’exercice de ses Lyon / Nancy - Antiseptie et désinfection : définitions et principes - Les précautions d’hygiène pour l’alimentation du nouveau-né
domaine et membre fonctions, est exposée > Nous consulter.

Juridique
- Ateliers : SUC, CVP¨, Préparation cutanée
d’une association à vivre des situations
Québécoise d’agressivité verbales ou Intervenant(s) Public Lieux et dates
physiques. > IDE hygiéniste > Soignants Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
(compétences (Hôpital ou maternité). > 1, 2 décembre 2010. > 2, 3 décembre 2010. > 15, 16 novembre 2010. > 27, 28 septembre 2010.
spécifiques en > 16, 17 mai 2011. > 5, 6 mai 2011. > 2, 3 juin 2011. > 27, 28 janvier 2011.
obstétrique/pédiatrie) – > 1, 2 décembre 2011. > 7, 8 novembre 2011. > 15, 16 décembre 2011.
Cadre hygiéniste.

Achats
nouveauté 2011 sa550 1 jour Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets*

Hygiène des mains et infection noscomiale

Comptabilité
nouveauté 2011 SA547 6 jours Membre Santexcel : 1980 e nets* Non membre : 2160 e nets*

Développer ses aptitudes a gérer le stress, les émotions, l’anxiété Mobiliser les connaissances acquises face au traitement hygiénique des mains
Resituer la lutte contre les infections nosocomiales
Identifier les répercussions du stress sur soi
Apporter les dernières directives concernant les infections nosocomiales et l’hygiène de mains
Agir sur les répercussions physiques du stress par les méthodes de relaxation
Aborder les notions suivantes :
S’approprier les techniques de relaxation pour agir seul
Hygiène, hygiène hospitalière, flore, bactérie, infection, infection nosocomiale, micro-organisme.
Prendre conscience de son potentiel, de ses ressources
Développer sa capacité de distanciation - Généralités Précautions contact

Logistique
- Références règlementaires Précautions gouttelettes 
> Méthode de jacobson - Préambule Précautions air
> Training autogène de SCHULTZ Hygiène Corporelle - Isolement protecteur
> Médiation de pleine conscience La tenue professionnelle - lavage simple des mains
- Les précautions standard Définition(s)
1 jour + 5 séances de 1h30 Proteger le personnel des risques de contaminations infectieuses, notamment Objectifs
des accidents exposant au sang (AES) Indication(s
Intervenant Public Lieux et dates Réduire le risque de transmission croisée entre les personnes soignées  Références réglementaires
> Cadre de santé formé à > Soignant Calais Amiens, Lille, Lyon & Le port de gants Matériel nécessaire

Informatique
la gestion du stress > 20, 21, 22, 27, 28, 29 > 8, 9, 10, 15, 16, 17 juin Nancy Le tablier plastique ou la sur blouse  Critères d’évaluation
sept. 2010. 2011. > Nous consulter Le port de masque et de lunettes - Utilisation de la solution hydro-alcoolique
- Les précautions complémentaires - Exercices et etudes de cas pratiques

Intervenant(s) Public Lieux et dates


> Cadre de santé, cadre > soignant ou personnes Amiens, Calais, Lille,
formateur, hygiéniste intervenants dans le Lyon / Nancy
domaine de la prise en > Uniquement en intra.
charge des personnes

Sécurité
Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités *Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com - pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com www.santexcel.com

34 • Santexcel • Formations 2011 • Soins Généraux Soins Généraux • Formations 2011 • Santexcel • 35
Soins Généraux Soins Généraux

Soins
SA424 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets* TH231 1,5 jours (9 h) Membre Santexcel : 625 e nets* Non membre : 695 e nets*

La matériovigilance Radioprotection des patients exposés au rayonnement ionisant (module commun)


Elle a pour but de rappeler les enjeux et obligations réglementaires et de traiter à partir d’exemples concrets, l’application dans l’établissement. Sensibiliser et doter les stagiaires des principes leur permettant de réduire et d’optimiser les expositions des patients.
(En référence à l’arrêté du 18 mai 2004)

Management / RH
> Pourquoi la Matériovigilance ? > Cas concrets analysés avec le public.
> Rappels des dispositifs médicaux. > Évaluation des incidents à l’échelon central (AFSSAPS). > Enseignement introductif : optimisation, principe de précaution et ses limites, la démarche «aussi bas que
> Contribution de la matériovigilance et de la qualité des soins. > Cas particulier de l’équipement médical. Origine et nature des rayonnements ionisants avec la matière, grandeurs raisonnablement possible [ALARA].
> Qui est concerné par le signalement ? > Étude de cas pratiques en sous-groupes. et unités de radioprotection. Organisation de la radioprotection : organismes internationaux, législation
> L’organisation à l’échelon local au sein des établissements de santé. > Dispositifs pharmaceutiques. > Comparaison des activités et expositions naturelles et artificielles : européenne, législation et réglementation française.
> Les règles de signalement des incidents et risques d’incidents. > Équipement médical, non médical. Effets biologiques des rayonnements ionisants > Principes de protection des personnels.
> Exposé par la pratique. > Évaluation de la formation. Effets moléculaires, cellulaires et tissulaires, mécanisme de réparation Expositions médicales diagnostiques et thérapeutiques, nature et ordre
de l’ADN de grandeur des doses reçues lors des expositions en pratique médicale,
Intervenant(s) Public Lieux et dates Effets déterministes et stochastiques. responsabilité médicale dans la demande et la réalisation des actes,
> Ingénieur bio- > Personnel médical. Amiens Calais Lille Lyon / Nancy Conséquences des rayonnement ionisants sur l’organisme (cancérigène, effets information des patients.
médical. > Personnel paramédical. > 7, 8 décembre 2010. > 27, 28 janvier 2011. > 23, 24 septembre 2010. > 22, 23 septembre 2010. héréditaires, effets tératogènes) Mesures pratiques de radioprotection en radiodiagnostic, médecine nucléiare
> Pharmacien. > 6, 7 juin 2011. > 6, 7 octobre 2011. > 10, 11 octobre 2011. > 21, 22 mars 2011. Comparaisons du risque d’exposition et des autres risques médicaux

Excelys
et radiothérapie ; cas particulier de la femme enceinte ou allaitante.
> Système de radioprotection : principes et mise en œuvre :
Objectifs et principes de le radioprotection du patient (justification,
Intervenant Public comporte pas d’enseignement Lieux et dates
> Médecins de médecine nucléaire. > Tout professionnel en exercice sur la radioprotection des Amiens, Calais, Lille, Lyon &
à la date de publication (19 juin patients. Ils doivent pouvoir Nancy
2004) de l’arrété du 18 mai bénéficier de cette formation > Nous consulter.
2004 ou en début d’exercice dans les cinq ans à la date de
lorsque leur formation initiale ne publication de l’arrêté.

Juridique
SA438 1 jour de 9 h Membre Santexcel : 495 e nets* Non membre : 540 e nets*

Sécurité transfusionnelle et hémovigilance


Les objectifs de ce cycle de perfectionnement sont de permettre aux soignants de renforcer leurs acquis dans le domaine de l’acte
transfusionnel à la fois sur le plan pratique et théorique.

Achats
Savoir pour comprendre, comprendre pour appliquer.
> Les groupes sanguins : ABO et autres groupes. > Le don du sang : les PSL (produits sanguins labiles) : indications et
> Principe des règles de compatibilité. alternatives.
> Les examens immuno-hématologiques pré-transfusionnels. > La transfusion : la prescription, l’information, la documentation, la distribution,
> Les contrôles pré-transfusionnels : le contrôle prétransfusionnel ultime : le transport, la réception des PSL…
aspects théoriques et pratiques. > L’hémovigilance : son organisation, ses objectifs.
Intervenant(s) Public Lieux et dates 2 jours Membre Santexcel : nous consulter Non membre : nous consulter

Comptabilité
TH100
> Médecin coordonateur régional > Médecin prescripteur. Amiens, Calais, Lille, Lyon
d’hémovigilance, DRASS Nord
Pas de Calais.
> Cadre de santé.
> IDE.
& Nancy
> Nous consulter.
Conduite des autoclaves
> Médecin praticien hospitalier, Conna tre le fonctionnement des autoclaves.
correspondant d’hémovigilance. Conna tre les manoeuvres d’utilisation afin de prévenir tout risque d’accident.
Précautions à prendre lors de l’utilisation (AM du 16/02/89).
Conna tre les principes de stérilisation à la vapeur.
Pouvoir garantir la qualité du processus de stérilisation.
Prévenir les risques d’infection dus aux défauts de processus de stérilisation.

Logistique
> Notion de pression et de température, la vapeur d’eau surchauffée. > Sécurité de fonctionnement, réglementation.
> Différents types d’autoclaves, description, rôle des principaux organes. > Travaux pratiques sur site.
> Principes de la stérilisation, règles applicables, garantie de résultat. > Option : La stérilisation.
> Pratique de la stérilisation, modes opératoires. > Evaluation permettant la délivrance du certificat «autoclaviste».
Intervenant Public Lieux et dates > Nous consulter.
>  Ingénieur hospitalier > Public concerné. Amiens, Calais, Lille, Lyon &
et Pharmacien. Nancy

Informatique
TH215 3 jours 750 e nets*

La sécurité dans l’utilisation des lasers médicaux


Former les personnes chargées de la diffusion et de la mise en œuvre des lasers médicaux aux règles permettant d’utiliser
dans les meilleures conditions d’effi­cacité et de sécurité ces équipements.
> Jour 1 : > Jour 3 :
Synthèses cliniques, ateliers cliniques, sources lasers et sécurité, transmission Les risques potentiels, réglementation et normalisation, mesures de prévention
du faisceau laser, périphériques et sécurité, interaction laser-tissus vivants. et moyens de protection, films vidéos, test sur diapositives, contrôle des

Sécurité
Discussion. connaissances.
> Jour 2 : > Examen de fin de stage avec délivrance d’une habilitation “responsable sécurité
Ateliers cliniques, ateliers pratiques, coupe fibre optique et nettoyage des lentilles. salle laser”.
Notion d’optique, prévention combustion, aspiration fumées.

Intervenant Public Lieux et dates


> Médecin, infirmier, ingénieurs > Personnel paramédical, Lille uniquement
biomédicaux du CHRU de Lille. Personnel technique. > 12, 13, 14 octobre 2010.
> 12, 13, 14 octobre 2011.

Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités *Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com - pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com www.santexcel.com

36 • Santexcel • Formations 2011 • Soins Généraux Soins Généraux • Formations 2011 • Santexcel • 37
Soins Généraux Soins Généraux

Soins
SA 520 1 jour Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets*
> Accompagnement et VAE
Prévention des rachialgies - Manutention des charges inertes
Sensibiliser les participants sur l’importance de la colonne vertébrale dans nos gestes quotidiens
Prévention du mal de dos
SA494 70 heures Nous consulter

Management / RH
Prévenir les accidents du rachis lors des efforts de manutention en sensibilisant les agents à l’économie d’effort et à la sécurité du dos Validation des acquis de l’expérience des auxiliaires de puériculture
Initier le personnel technique aux techniques de manutention
Suivre les enseignements du module de formation obligatoire, nécessaires au dépôt du livret de présentation des acquis de l’expérience,
Comment utiliser son dos dans les gestes quotidiens
en application de l’article 3 de l’arrêté du 25.01.05  : «  le candidat dispose d’un an à compter de la date de la notification de la décision
Comment gérer la douleur en cas de rachialgies installées
de recevabilité par la DRASS pour déposer son livret de présentation des acquis de l’expérience. Ce livret contient notamment l’attestation
Application hors cadre de travail
de suivi du module de formation  ».
Sensibiliser les personnes qui ne souffrent pas actuellement mais qui un jour peuvent être confrontés à ce problème.
Obtenir l’attestation de suivi dudit module.
> Gymnastique du réveil - port de charges
Principes de base du soulèvement des charges - ramasser et porter des objets lourds > 1re partie : Santé Publique > 4e partie : Rôle de l’auxiliaire de puériculture : Sécurité et qualité des soins aux
-échauffement - manipulation d’outils (jardinage, bricolage) enfants
- maitrise du geste - soins du jeunes enfants (porter un bébé), sensibilisation de l’enfant (port du > 2e partie : L’auxiliaire de puériculture dans le système de santé

Excelys
- équipement de qualité cartable) > 5e partie : Hygiène et prévention des infections nosocomiales
> Le dos dans la vie quotidienne : > Toutes les situations décrites ci-dessus sont illustrées concrètement > 3e partie : Rôle de l’auxiliaire de puériculture : l’enfant au centre des
Mieux utiliser son corps : > A l’issue de la formation, les participants auront acquis : préoccupations de l’équipe soignante
- assis en position repos - des connaissances de base en anatomie
- assis en voiture - des connaissances sur la mécanique vertébrale Intervenant(s) Public Lieux et dates
- couché - une information sur l’hygiène de la colonne vertébrale > Directeur de l’IFAS – > Candidat souhaitant acquérir Amiens, Calais, Lille, Lyon &
- se lever - des techniques permettant de porter, lever des charges et de limiter > Infirmier(e) le diplôme professionnel Nancy,
- debout les risques de lombalgie, de fractures ou de hernies discales > Enseignant(e) d’Auxiliaire de Puériculture par >N ous consulter.
- travail prés du sol (ex : activités ménagères) - des exercices permettant de soulager le rachis (étirement, relaxation, voie de VAE.

Juridique
- travail en hauteur renforcement musculaire).
Intervenant(s) Public Lieux et dates
> Masseur > Cette formation Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
Kinésithérapeute s’adresse à tous publics, > 05 octobre 2010. > 15 octobre 2010. > 18 octobre 2010. > 18 novembre 2010. GRH50 70 heures Nous consulter
> Cadres masseur depuis la secrétaire qui > 15 mars 2011. > 15 mars 2011. > 24 mars 2011. > 17 mars 2011.
kinésithérapeute présente des douleurs
du cou au personnel
> 09 décembre 2011. > 13 décembre 2011. > 08 décembre 2011. > 21 novembre 2011. Validation des acquis de l’expérience des aides soignants
d’entretien qui présente Suivre les enseignements du module de formation obligatoire, nécessaires au dépôt du livret de présentation des acquis de l’expérience,
des douleurs dans le en application de l’article 3 de l’arrêté du 25.01.05  : «  le candidat dispose d’un an à compter de la date de la notification de la décision
bas du dos.

Achats
de recevabilité par la DRASS pour déposer son livret de présentation des acquis de l’expérience. Ce livret contient notamment l’attestation
de suivi du module de formation  ».
Obtenir l’attestation de suivi dudit module.
> 1re partie : Santé Publique. > 4e partie : Sécurité et qualité des soins aux personnes.
> 2e partie : L’aide soignante dans le système de santé. > 5e partie : Hygiène et prévention des infections nosocomiales.
> 3e partie : Rôle de l’aide soignante.

Comptabilité
Intervenant(s) Public Lieux et dates
> Directeur de l’IFAS – > Candidat souhaitant acquérir Amiens, Calais, Lille, Lyon &
> Infirmiers Enseignants le diplôme professionnel d’Aide Nancy,
Soignant par voie de VAE. >N ous consulter.

GRH62 24 heures Nous consulter

Validation des acquis de l’expérience

Logistique
des aides soignants. 24h accompagnement à la constitution du dossier
Santexcel propose, dans le cadre du quota d’heures dévolues à ce projet d’accompagnement par le CNFPT, un dispositif alternant à la fois : des
ateliers collectifs et des entretiens individuels en face à face avec un conseiller ; chacun des candidats faisant l’objet d’un suivi personnalisé.
Le conseiller est là pour donner au candidat des objectifs à atteindre, identifier les difficultés rencontrées, donner des moyens pour y
parvenir sous forme de conseils méthodologiques directs ou sous forme d’invitation à participer à des ateliers en groupe, faire faire le
candidat et non pas faire à sa place.

Informatique
Remarque : Pour pouvoir bénéficier du dispositif d’aide à la préparation et la rédaction du livret de présentation des acquis de l’expérience,
le candidat doit avoir déposé au préalable un dossier de demande de validation des acquis de l’expérience et avoir obtenu un accord de
recevabilité de son dossier.

En référence à l’Arrêté du 25 janvier 2005 qui définit les modalités d’organisation Les ateliers constituent :
de la validation des acquis de l’expérience pour l’obtention du Diplôme > Une aide à l’écriture du livret.
Professionnel d’Aide Soignant, l’accompagnement proposé vise à : > Une aide au questionnement sur les expériences professionnelles.
> Préparer le travail de réflexion individuelle sur le parcours propre à chaque > Une préparation de l’épreuve orale.
agent afin de faciliter le travail d’expression écrite de chacun et d’optimiser la
richesse des échanges ultérieurs lors des entretiens.

Sécurité
> Mettre en place un coaching de proximité du candidat.

Intervenant(s) Public Lieux et dates


> Cadre de santé ou Cadre > Candidat(e) qui souhaite obtenir, Amiens, Calais, Lille, Lyon &
Supérieur de Santé. par le biais de la validation Nancy,
des acquis de l’expérience, le > Nous consulter.
Diplôme Professionnel d’Aide
soignant (DPAS).

Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités *Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com - pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com www.santexcel.com

38 • Santexcel • Formations 2011 • Soins Généraux Soins Généraux • Formations 2011 • Santexcel • 39
Soins Généraux Soins Généraux

Soins
> Éthique > Préparation au concours de catégorie B
Voir aussi : Droit des malades en fin de vie et en soins palliatifs 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*

Management / RH
SA519

Ethique et santé
Permettre aux participants de :
Clarifier leurs valeurs personnelles et professionnelles
Se familiariser avec les concepts éthiques
Comprendre et s’approprier la démarche éthique
Approfondir certains thèmes (en privilégiant ceux des participants)
Valoriser leur regard professionnel afin d’approfondir le travail d’équipe et initier la démarche éthique

Excelys
> L’éthique > Quelques thèmes éthiques
- Définition de l’éthique - Ethique et gériatrie
- Ce que l’éthique n’est pas  - Le consentement éclairé du patient
la morale, - L’acharnement thérapeutique
la déontologie… - L’euthanasie
- Concepts éthiques - Le refus de soin
> Les enjeux actuels du soin -…
- Dimension éthique du soin > Echanges autour d’études de cas et de situations concrètes apportées par les
- Valeurs personnelles et professionnelles des soignants soignants

Juridique
- Ethique, évolution de la médecine et contraintes budgétaires
> La démarche éthique
- Soigner et accompagner à plusieurs : l’interdisciplinarité
- L a démarche éthique en 5 points : Identifier, Accompagner, Eduquer, Outiller,
Intervenir
Intervenant(s) Public Lieux et dates
> Psychologue ou > Professionnel de santé. Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
Soignant spécialiste > 29, 30 septembre 2010. > 29, 30 septembre 2010. > 20, 21, 22 octobre 2010. > 15, 16, 17 sept. 2010.
en Ethique. > 28, 29 mars 2011. > 28, 29 mars 2011. > 16, 17, 18 février 2011. > 16, 17, 18 février 2011.

Soins

Achats
> 24, 25 novembre 2011. > 24, 25 novembre 2011. > 5, 6, 7 octobre 2011. > 5, 6, 7 octobre 2011.

nouveauté 2011 sa548

Mettre en place et participer a une démarche éthique dans un établissement


2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*
Médico - Social

Comptabilité
Comprendre le nouveau contexte dans lequel se mettent en lace des lieux de réflexion et d’intervention en éthique
Connaitre les outils et les étapes d’une démarche éthique en institution
> Les divers courants de l’éthique et de la bioéthique comtemporains Les formations tiennent compte des spécificités du handicap
> Ethique, morale, droit déontologie
> Evolutions légales t réglementaires et du champ social.
> Réflexion éthique en contexte
> Synthèse

Logistique
Intervenant(s) Public Lieux et dates
> Responsable de > Cadre de santé, Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
formation en éthique professionnel de la sante > 27, 28 septembre 2010. > 27, 28 septembre 2010. > 4, 5 octobre 2010. > 4, 5 octobre 2010.
et du médico-social, > 24, 25 mars 2011. > 24, 25 mars 2011. > 4, 5 avril 2011. > 4, 5 avril 2011.
responsable de structure

Informatique
nouveauté 2011 sa549 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*

Bientraitance et valeur du soin


Approfondir la réflexion personnelle et collective autour des valeurs du soin
Réfléchir aux enjeux et conditions d’une approche de bientratance
> Valeurs et soins dans la réflexion éthique (philosophie du soin et éthique
du care)

Sécurité
> Bientraitance et qualité du soin
> Réflexion éthique en contexte à partir de situation concrète
synthèse

Intervenant(s) Public Lieux et dates


> Responsable de > personnel médical, Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
formation en éthique soignant, medico-social, > 8, 9 novembre 2010. > 2, 3 décembre 2010. > 4, 5 octobre 2010. > 23, 24 novembre 2010. Département Soins
responsable de structure > 6, 7 juin 2011. > 3, 4 mars 2011. > 16, 17 mai 2011. > 28, 29 avril 2011.
Tél. 0825 825 398
> 28, 29 novembre 2011. > 29, 30 septembre 2011. > 20, 21 octobre 2011. > 12, 13 décembre 2011.
contact-polesoins@santexcel.com

Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités *Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com - pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com www.santexcel.com

40 • Santexcel • Formations 2011 • Soins Généraux


Soins Généraux Médico-Social

Soins
> L’enfance

Médico-Social
MS012 7 jours, soit 49 h Membre Santexcel : 2310 e nets* Non membre : 2520 e nets*

Management / RH
Le développement de la personnalité
(correspondant à l’unité de formation 1 du CAFAMP*)
Permettre aux participants d’acquérir des connaissances sur le développement de l’être humain pour mieux appréhender
la problématique des personnes aidées.
> Notions sur le développement de la personne : > Les moments clés pour la construction de l'identité.
- début de la vie
- étapes du développement psychique et moteur
- facteurs influençant ce développement.

Excelys
Intervenant Public Lieux et dates
> IDE, Psychologue. > Tous aides médicaux candidats au CAFAMP Tous Amiens, Calais, Lille, Lyon &
Médico-Social psychologiques souhaitant
acquérir, approfondir ou mettre
acteurs exerçant dans le champ
de l’accompagnement des
Nancy
> Nous consulter.
L’enfance La Personne âgée à jour des connaissances. Tous personnes dépendantes
Le développement de la Personnalité p. 43 Ergonomie p. 49
L’enfance maltraitée p. 43 Alimentation p. 50

Juridique
nouveauté 2011 Entretien du linge et du cadre de vie p. 50
La peur p. 43 Développer l’approche relationnelle
nouveauté 2011
de l’équipe soignante avec les personnes
âgées et leurs proches p. 50
Le droit de visite médiatisé p. 44
nouveauté 2011
MS034 3 jours Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets*

Accueillir des enfants et des


adolescents en famille d’accueil p. 44 L’enfance maltraitée

Achats
nouveauté 2011 Apprendre à déceler la maltraitance et mettre en place une médiation appropriée face à la rupture entre l’enfant et sa famille.
L’accueil des jeunes victimes de Identifier les éléments juridiques liés à l’hospitalisation d’enfants et de suivre les procédures d’intervention adaptées aux différents cas.
maltraitances p. 44 > La place de l’enfant dans la famille. > Aspects juridiques de l’hospitalisation d’enfants et de suivre les procédures
> La maltraitance : les difficultés précoces de la relation mère- enfant, les modalités d’intervention adaptées aux différents cas.
nouveauté 2011
de construction de la relation et le déclenchement de l’acte de maltraitance. > La mise en péril des mineurs : les conditions de levée du secret professionnel.
Troubles du comportement alimentaire p.45 > L’enfant maltraité : dépistage et lecture des symptômes. > Les acteurs de la prévention et de la protection.
> La pratique soignante et le travail d’équipe.

Comptabilité
nouveauté 2011

Travailler avec des enfants qui nous Intervenant Public Lieux et dates
sont confiés p. 45 > Équipe pluridisciplinaire > Tous professionnels Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
composée de travaillant auprès de > 4, 5, 6 octobre 2010. > 24, 25, 26 nov. 2010. > 28, 29, 30 sept. 2010. > 15, 16, 17 nov. 2010.
nouveauté 2011
psychologue, juriste, l’enfant. > 4, 5, 6 mai 2011. > 15, 16 ,17 nov. 2010. > 20, 21, 22 avril 2011.
La violence dans la relation jeunes - assistante sociale. > 28, 29, 30 sept. 2011. > 5, 6, 7 décembre 2011. > 23, 24, 25 nov. 2011.
professionnels p. 45

Le Handicap

Logistique
Le rôle d’une équipe dans la prise
en charge pluridisciplinaire
de la personne p. 46
Notions de défiance et de handicap p. 46
Prise en charge de la personne handicapée à
domicile ou en foyer d’hébergement p. 46 nouveauté 2011 MS080 5 jours Membre Santexcel : 1250 e nets* Non membre : 1375 e nets*

Groupe d’entraînement aux habilités La peur

Informatique
relationnelles p. 47
Savoir que la peur est une émotion tout à fait naturelle dans la situation de travail avec des jeunes dits « difficiles ».
Le soignant et la prise en charge Repérer cette peur, avoir des lieux de parole pour la partager et la mettre à distance afin qu’elle n’affecte, voire ne détruise pas, la mission
du patient en situation de handicap p. 47
qui nous amène à être parmi ces jeunes.
Savoir que notre peur de professionnels est égale, en miroir parfois à celle des jeunes.
L’Institution Surtout ne pas faire de la peur un tabou.
La clé système de la communication
interne p. 48 > Définition de la peur. > Tenter de définir ses limites dans les situations où la peur prend place, celles
> Qu’est-ce que notre peur éveille chez les jeunes. où elle s’impose brutalement à soi.
Les institutions et les systèmes > Apports d’expériences auprès de jeunes difficiles
institutionnels p. 48

Sécurité
> Savoir écouter la peur des autres,
Rôle de l’aide médico-psychologique > Quel est l’intérêt de travailler la peur en équipe pluridisciplinaire.
dans la vie quotidienne et dans
l’institution p. 48 Intervenant(s) Public Lieux et dates
> Educateurs spécialisés, > Professionnels du Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
L’action sociale et ses acteurs p. 49 directeurs d’ITEP, médicosocial, assistants > 8, 9, 14, 15, 16 nov. 2010. > 2, 3, 6, 7, 8 déc. 2010. > 4, 5, 11,12,13 oct. 2010. > 22, 23, 29, 30/11 - 1er dec. 2010.
psychiatres hospitaliers familiaux, pédagogues, > 6, 7, 15, 16, 17 juin 2011. > 7, 8, 14, 15, 16 mars 2011. > 16, 17, 23, 24, 25 mai 2011. > 11, 12, 18,19,20 avril 2011.
Exercice professionnel dans le en cellule de crise. professionnels de la > 21, 22, 28, 29, 30 nov. 2011. > 29, 30/09 - 3, 4, 5/10/2011. > 13, 14, 19, 20, 21 oct. 2011. > 1, 2, 5, 6, 7 déc. 2011.
milieu médico-social p. 49 prévention.

Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités *Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com - pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com www.santexcel.com

42 • Santexcel • Formations 2011 • Soins Généraux Soins Généraux • Formations 2011 • Santexcel • 43
Médico-Social Médico-Social

Soins
nouveauté 2011 MS079 6 jours Membre Santexcel : 1500 e nets* Non membre : 1650 e nets* nouveauté 2011 MS075 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*

Le droit de visite médiatisé Troubles du comportement alimentaire


S’entendre sur ce qu’est un droit de visite médiatisé. Améliorer la prise en charge du patient atteint de troubles du comportement alimentaire
Quelles sont les évolutions dans le domaine de la protection de l’enfance qui ont rendu le droit de visite médiatisé de plus en plus fréquent.

Management / RH
> Le comportement alimentaire normal : Les différentes étapes de l’alimentation à l’anorexie). Les hypothèses étiologiques de l’anorexie et de la boulimie. Les
Pourquoi médiatiser une rencontre parent-enfant. de la vie intra utérine à l’âge adulte au regard des autres processus mis en jeu modèles explicatifs de ces troubles.
Le mandat de protection dans le droit de visite médiatisée. dans le développement de l’individu. La nutrition et ses aspects physiologiques. La place de la famille naturelle dans l’accueil.
En quoi le droit de visite médiatisé peut faire évoluer la situation de l’enfant, de ses parents La régulation de l’appétit. La fonction sociale des repas. > Les prises en charges selon une approche plurimodale et synergique :
> Le processus adolescent : les mutations physiologiques et psychiques chez Rééducation alimentaire, gestion du stress et des manifestations anxieuses,
Apports historiques, juridiques et théoriques. La notion de tiers dans le droit de visite médiatisé. l’enfant ; les mutations physiologiques et psychiques chez les parents. L’image psychothérapies individuelles, familiales et groupales, thérapie à médiation
Le respect du cadre posé par le juge des enfants. La maltraitance latente pendant de très longs mois parfois. du corps et le culte de la minceur à l’adolescence. sensorielle…
L’éclairage de M. Berger. La thérapie familiale de réseau, un outil très aidant pour certains droits de visite > Les TCA : description des troubles alimentaires (des compulsions alimentaires
La nécessité du « rituel » dans le droit de visite médiatisé. médiatisés.
La question du sens du droit de visite médiatisé tant pour l’enfant que pour le Intervenant(s) Public Lieux et dates
parent. > Psychiatres - > Psychiatres – Amiens, Calais, Lille
Psychologues psychologue – soignant Lyon & Nancy

Excelys
> Nous consulter.
Intervenant Public Lieux et dates
> Assistants familiaux, > Educateurs spécialisés, Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
éducateurs spécialisés, assistants sociaux, > 6,7,8,11,12,13 oct. 2010. > 27,28,29/09-4,5,6/10 2010. > 15,16,17,24,25,26 nov. 2010. > 4, 5, 6,11,12,13 oct. 2010.
directeurs d’ITEP. psychologues. > 4,5,6,11,12,13 avril 2011. > 17,18,24,25,26 janv. 2011. > 16,17,18,21,22,23 fév 2011. > 14,15,16,21,22,23 fév 2011.
> 7,8,9,16,17,18 nov. 2011. > 12,13,14,19,20,21 sept.2011. > 3, 4, 7,14,15,16 nov. 2011. > 19,20,21,26,27,28 sept. 2011.
nouveauté 2011 MS077 6 jours Membre Santexcel : 1500 e nets* Non membre : 1650 e nets*
6 jours
nouveauté 2011 MS078 Membre Santexcel : 1500 e nets* Non membre : 1650 e nets*
Travailler avec les familles des enfants qui nous sont confiés.

Juridique
Accueillir des enfants et des adolescents en famille d’accueil Conna tre le cadre juridique qui régit les droit des usagers, qu’ils soient parents ou enfants et en comprendre l’intérêt pour l’enfant.
Comprendre pourquoi devient-on famille d’accueil, quel sens donne t’on à l’accueil, qui accueillons-nous, quelle place pour la famille Comprendre l’importance de la place que l’enfant occupe dans sa famille pour dénouer le(s) rôle(s) qu’il y joue, ce qu’il vient réparer,
d’accueil dans le système de la protection de l’enfance? occulter, remplacer.
Quelles sont les raisons qui motivent les professionnels à orienté un jeune en famille d’accueil, par choix, par défaut? Comprendre que l’histoire de la famille va largement nous aider à accompagner l’enfant au quotidien car cette histoire va nous guider sur
Avancer sur l’idée qu’un assistant familial est un professionnel au sein d’une équipe pluridisciplinaire. le sens qu’il tente de donner à sa vie, sur la place qu’il occupe.
Permettre à l’enfant d’exister pour lui même en aidant les parents à comprendre le sens de leur propre histoire..
> Qu’est-ce qui est à l’origine de ce type d’accueil (un peu d’histoire), Quelles > Accueillir des jeunes « difficiles » en réseau et en relais.
sont les lois qui régissent ce travail? > Référence à l’étude de B. Lherbier-Malbranque, Docteur en droit.

Achats
> Contenu : - A partir de situations concrètes, les sujets suivants seront abordés:
> L’ assistant familial un professionnel à part entière. > Quelle dynamique de travail cela implique t-il, - Quelques éléments de l’approche systèmique - Lorsque l’enfant victime devient enfant bourreau, références théoriques:
> Références A. Oui, qui a travaillé à la réforme du statut des assistants > Comment travailler en équipe pluridisciplinaire, - Quelques éléments de « enfant objet, enfant sujet ». Romano Scandariato, psychologue, psychothérapeute d’inspiration
familiaux. > Qu’est-ce que la supervision d’équipe pluridisciplinaire. - L’éclairage du juge des enfants (L. Bellon) psychanalytique, thérapeute familial (Belgique)
> Travail en atelier pour comprendre ce qu’on attend des assistants familiaux - L’importance du respect que nous devons avoir envers les familles - La répétition de l’histoire.
et comment se situent-ils par rapport à ces attentes. - La notion du temps qu’il faudra s’accorder, eux-nous, pour que la confiance - Le parent protecteur, le parent sourd à la demande de protection, le parent
Que se passe t-il dans la relation accueillant-accueilli? s’installe. victime.
La place de la famille naturelle dans l’accueil. - Avec l’éclairage de R. Janvier, J. Lavoué, G. Le Hidoux qui ont contribué à un - Le parent enfant, le parent copain.

Comptabilité
document intitulé « souffrances familiales, souffrances sociales »; celui de A. - Ce parent destructeur et pourtant « père », « mère ».
Intervenant(s) Public Lieux et dates Rurka. (les parents face aux travailleurs sociaux, université de Caen).
> Assistants familiaux, > Postulants à l’agrément Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
éducateurs spécialisés, d’assistant familial, > 4,5,6,11,12,13 oct. 2010. > 15,16,17,22,23,24 nov. 2010. > 6,7,8,10,11,12 oct. 2010. > 20,21,22,27,28,29 sept. 2010. Intervenant(s) Public Lieux et dates
directeurs d’ITEP. assistants familaux, > 7,8,9,14,15,16 fév. 2011. > 7,8,9,16,17,18 fév. 2011. > 4,5,6,11,12,13 avril 2011. > 17,18,19,24,25,26 janv. 2011. > Educateurs, assitants > Professionnels du Amiens, Calais, Lille
éducateurs spécialisés, > 19,20,21,26,27,28 sept. 2011. > 3,4,7,16,17,18 nov. 2011. > 16,17,18,23,24,25 nov. 2011. > 12,13,14,19,20,21 sept. 2011. familiaux, directeurs médicosocial, assistants Lyon & Nancy
assistants sociaux, d’ITEP. familiaux, pédagogues, > Nous consulter.
psychologues. professionnels de la
prévention.
5 jours

Logistique
Membre Santexcel : 1650 e nets* Non membre : 1800 e nets*
nouveauté 2011 MS074

L’Accueil des jeunes victimes de maltraitances en réseau et en relais nouveauté 2011 MS076 6 jours Membre Santexcel : 1500 e nets* Non membre : 1650 e nets*

Ne pas rester dans l’impasse; jeunes et équipes qui s’y retrouvent le vivant si mal.
Apprendre à écouter les jeunes et leurs familles qui nous guident vers leurs attentes, leurs besoins.
La violence dans la relation jeunes-professionnels.
Apprendre à scruter l’horizon, parfois très proche, pour construire le réseau et puis faire vivre le réseau; là aussi, le jeune est souvent le Repérer les situations où les professionnels se sentent en confiance, celle où ils perçoivent de la fragilité, puis de la peur.
guide. Que font les enfants et les adolescents de cette confiance, de ces fragilité, de ces peurs.
Savoir reconna tre les richesses de l’Autre; celui-ci étant le jeune, sa famille, les partenaires pluridisciplinaire. Et puis, s’appuyer sur ces Que font les professionnels de ces situations où ils se sentent en confiance, fragiles, angoissés.

Informatique
richesses. Le non verbal dans la relation des professionnels aux jeunes: que communiquons nous?
Comme une terre, le réseau s’entretient, se cultive, doit parfois être au repos.
Alimenter le réseau, s’abreuver au réseau. > S’entendre sur des définitions, savoir de quoi on parle pour mieux cerner vers > Que communiquent les professionnels dans ces situations, qu’en perçoivent les
quoi on veut aller: définition de l’agressivité et de la violence selon Jacques jeunes.
- Amener les participants à nommer leur réseau. - L’usager, acteur, moteur du réseau. PAIN Professeur de Sciences de l’Éducation   à l’Université de Paris X-Nanterre > Ne pas s’isoler ou rester isolé dans ces situations; comment gérer la violence
- Apports théoriques. - Travailler en réseau et en relais implique une mise à plat, une remise en cause et Responsable du secteur de recherche « Crise, école, terrains sensibles ». qu’un jeune sussite chez un professionnel.
- Le respect des champs de compétence de chaque partenaire. permanente de sa pratique professionnelle. Et selon Jean-Yves Hayez, psychiatre d’enfants et d’adolescents, docteur en > Travailler l’idée du réseau, des forces, des compétences de plusieurs
- Comprendre ce qui fait que ça fonctionne, ce qui fait que ça ne fonctionne pas. - Nommer un fil rouge qui sera garant du réseau. psychologie, professeur à la faculté de médecine de l’université catholique de professionnels pour rassurer, les professionnels eux-mêmes, les jeunes aussi;
- Une dynamique de travail qui met à distance la maltraitance institutionnelle. - La supervision d’une équipe pluridisciplinaire constituée au sein du partenariat. Louvin (B). ceci afin de développer des savoir-faire.

Sécurité
> Travailler en atelier à l’expression de ces différentes situations, pour > La sanction: il n’y a pas de sanction négative sans sanction positive (à nouveau
comprendre se qui se joue dans ces liens professionnels-jeunes. référence aux auteurs précités et ouverture à Philippe Bouchez, psychologue,
Intervenant Public Lieux et dates psychanalyste et son service minimum).
> Educateurs spécialisés, > E
 ducateurs Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
assistants familiaux, spécialisés, assistants > 4,5,6,13,14,15 oct. 2010. > 6,7,8,13,14,15 oct. 2010. > 22,23,24,27,28,29 sept. 2010. > 13,14,15,20,21,22 sept. 2010. Intervenant(s) Public Lieux et dates
directeurs d’ITEP 3 sociaux, assistants > 10,11,12,17,18,19 janv 2011. > 4,5,6,11,12,13 avril 2011. > 16,17,18,23,24,25 mai 2011. > 6,7,8,13,14,15 avril 2011. > Educateurs, assitants > Professionnels de la Amiens, Calais, Lille
professionnels en familiaux, magistrats, > 19,20,21,26,27,28 sept. 2011. > 14,15,16,21,22,23 sept.2011. > 12,13,14,17,18,19 oct. 2011. > 7,8,9,14,15,16 nov. 2011. familiaux, directeurs pédagogie, de l’éducatif, Lyon & Nancy
simultané. psychologues, d’ITEP. de la prévention et du > Nous consulter.
enseignants. soin.

Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités *Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com - pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com www.santexcel.com

44 • Santexcel • Formations 2011 • Soins : le Médico-social Soins : le Médico-social • Formations 2011 • Santexcel • 45
Médico-Social Médico-Social

Soins
1 séance Membre Santexcel : nous consulter Non membre : nous consulter
hebdomadaire de 2 h
> Le Handicap MS069
à raison de 20 semaines

Groupe d’entra nement aux habilités relationnelles


Voir aussi : Savoir faire face à une situation d’urgence 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets* Faciliter l’expression personnelle et citoyenne des travailleurs handicapés ;

Management / RH
MS060 Développer des attitudes de communication (verbale et comportements non verbaux) ;
Le rôle d’une équipe dans la prise en charge pluridisciplinaire de la personne Apprendre à agir selon ses propres intérêts et faire respecter ses droits sans porter atteintes à ceux des autres ;
Favoriser l’insertion socioprofessionnelle des personnes handicapées.
handicapée en établissement médico-social Démarche d’accompagnement psychologique, d’écoute, d’analyse conjointe avec > Assignation et retour sur les tâches définies.
Favoriser les échanges afin de constituer une équipe optimisée autour de la personne handicapée et de son projet de vie. les travailleurs handicapés et d’accompagnement personnalisé. > Identification des problèmes particuliers à la réalisation.
> Mise en situation.
> Définir le concept d’équipe. bénéficiaire de la prise en charge c’est à dire la personne handicapée.
1er temps : > Débriefing et apport d’outils/comportements de résolution.
> Expliciter les interactions au sein d’un groupe professionnel. >A
 ccompagner le groupe dans la création d’outils de communication, d’échanges.
> Recueil d’informations auprès de l’équipe encadrante des travailleurs > Assignation de tâches.
> Situer les compétences de chaque professionnel.
handicapés : lieu de travail, poste occupé, situation familiale, compétences en
> Identifier le rôle de chacun et la richesse de la complémentarité pour le
lecture... 3e temps :

Excelys
Intervenant Public Lieux et dates > 3 évaluations (début, milieu et fin de parcours) pour suivre l’évolution des
> Formateur qualifié, > Tout professionnel Amiens Calais Lille Lyon / Nancy 2e temps : habiletés relationnelles. La formation se termine par un bilan individuel avec
ergothérapeute, exerçant dans > 23, 24 novembre 2010. > 21, 22 octobre 2010. > 7, 8 octobre 2010. > 14, 15 octobre 2010. > Evaluation personnalisée de chaque participant. chaque stagiaire.
psychologue, le secteur médico > 6, 7 juin 2011. > 4, 5 avril 2011. > 9, 10 juin 2011. > 17, 18 mars 2011. > Définition de l’asservité.
animateur. social. > 3, 4 octobre 2011. > 7, 8 novembre 2011. > 6, 7 octobre 2011. > 15, 16 septembre 2011.
Intervenant Public Lieux et dates
> Psychologues cliniciens, titulaires > Groupe de 7 travailleurs Amiens, Calais, Lille, Lyon &
MS013 9 jours, soit 63 h Membre Santexcel : 2970 e nets* Non membre : 3240 e nets* du DESS Psychologie Normale et handicapés ou demandeurs Nancy
Pathologique des Acquisitions et d’emploi accompagnés par un > Nous consulter.
Notions de déficience et de handicap

Juridique
du Développement. service de l’APEI.

Permettre aux participants de conna tre les principaux processus pathologiques et les différentes déficiences et d’appréhender leurs
conséquences dans la vie quotidienne des personnes.
Permettre aux participants de conna tre les spécificités des publics aidés et pouvoir observer d’éventuels changements de comportements
pour adopter les attitudes de prévention et d’accompagnement les plus adaptées.
*Cafamp : Certificat d’aptitude aux fonctions d’aide Médico-psychologique

> Notions sur : > Données sur quelques pathologies, leurs répercussions sur le malade et son

Achats
- L’autonomie et la dépendance, entourage familial et social : les pathologies néonatales, les maladies infantiles,
- Le handicap : déficience, incapacité, désavantage ; les maladies infectieuses, les maladies mentales (dépression, suicide),
les handicaps moteurs, mentaux et sensoriels ; la maladie d‘Alzheimer et autres démences, la maladie de Parkinson, la
les appareillages et aides techniques, sclérose en plaques, l’accident vasculaire cérébral, les pratiques addictives
- La douleur. (tabac, alcool, drogue, toxicomanie)
MS112 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*
Intervenant Public Lieux et dates
> Médecin. > Tous aides médicaux
psychologiques souhaitant
Lille
> 5, 6, 7, 8, 11, 12, 13, 14, 15 oct. 2010.
Amiens, Calais, Lyon & Nancy
> Nous consulter.
Le soignant et la prise en charge du patient
en situation de handicap

Comptabilité
> Psychologue.
acquérir, approfondir ou mettre à
jour des connaissances.
Apporter une connaissance actualisée du handicap.
> Tous candidats au CAFAMP.
> Tous acteurs exerçant dans le Conna tre les conséquences physiques et psychologiques du handicap.
champ de l’accompagnement Réfléchir sur l’organisation des soins.
des personnes dépendantes Améliorer la continuité des soins entre le service de court séjour et le service de soins de suite et réadaptation.
Améliorer la connaissance des problématiques de la personne handicapée ou ayant un handicap de grande dépendance afin de mieux
Membre Santexcel : 660 e nets Non membre : 720 e nets*
l’accueillir et de la prendre en charge au sein de l’établissement de santé.
Voir aussi : Ecoute et relation d’aide 2 jours Faire évoluer les pratiques professionnelles.

Logistique
MS063 soit 4 demies journées
> Le handicap, classification internationale > L’analyse du vécu de la personne  : l’image corporelle
Prise en charge de la personne handicapée > Notions de déficience, incapacité, malformation, > L’enfant handicapé et le deuil de l’enfant idéal
à domicile ou en foyer d’hébergement > L’anomalie génétique
> Les conditions d’annonce du handicap (circulaire du 18 avril 2002)
> Le ressenti des soignants, l’écoute des émotions
> L’accompagnement de la famille et son intégration dans le projet de soins
> Le ressenti de la personne handicapée et de ses proches > Le staff interdisciplinaire pour la continuité des soins
Permettre aux professionnels de prendre en charge la personne handicapée à domicile, de façon adaptée, sécuritaire pour la personne > Le travail de deuil et l’acceptation du handicap > L’aide personnalisée aux familles
soignée et pour le professionnel tout en tenant compte de l’environnement, de la famille.
Intervenant Public Lieux et dates
> Phase Théorique : cerner objectivement les problèmes rencontrés - identification des difficultés rencontrées avec la personne soignée, son > Médecin de médecine > IDE, Aides- soignants. Amiens Calais Lille Lyon / Nancy

Informatique
par les professionnels. entourage afin de dédramatiser les situations vécues par les stagiaires, leur physique et de > Kinésithérapeutes, > 22, 23 novembre 2010. > 18, 19 octobre 2010. > 11, 12 octobre 2010. > 6, 7 décembre 2010.
- d éfinition du handicap, des différents types de handicap et déduire quelles permettre de faire une mise à distance et les accompagner dans les attitudes à réadaptation. Ergothérapeutes. > 5, 6 mai 2011. > 2, 3 juin 2011. > 17, 18 mars 2011. > 24, 25 février 2011.
facultés sont atteintes et/ou préservées, adopter dans une situation de crise. >Cadres de santé. > 7, 8 novembre 2011. > 28, 29 novembre 2011. > 17, 18 novembre 2010. > 29, 30 septembre 2011.
- explication des complications liées aux différents handicaps, - d éfinition de la notion d’équipe, de la coordination et des transmissions avec > Kinésithérapeute.
- déduction des problèmes après analyse de situation(s), illustration d’exemple, accompagnement pour une rédaction objective. > Psychologue.
- i dentification des besoins de personne handicapée afin d’adapter une réponse > Phase pratique destinée à utiliser les aides techniques pour prévenir les
personnalisée. accidents liés à l’environnement et faciliter l’ergonomie du professionnel :
> Phase de construction d’outil de communication et de coordination : - définition des aides techniques , de leur utilisation et démonstration :
selon les différents types de handicap, la communication peut-être altérée, les utilisation d’un couteau hémiplégique, tour d’assiette, antidérapant, enfile
interventions de la famille peuvent générer également des conflits. Par ailleurs, chaussure, bas, rehausseur, mise d’écharpe...

Sécurité
l’intervention des professionnels doit être tracée et la coordination avec les - utilisation de matériel : lève malade, planche de transfert...
autres professionnels est indispensable. - démonstration pratique,
- définition de la communication, des interactions qu’elle induit, - rappel sur l’entretien du matériel.

Intervenant Public Lieux et dates


> Cadre supérieur > Auxiliaires de vie, Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
de santé. aides-soignantes, > 21, 22, 28, 29 mars 2011. > 14, 15, 16, 17 juin 2011. > 22, 23, 29, 30 nov. 2010. > 16, 17, 23, 24 mai 2011.
AMP... > 1, 2, 8, 9 décembre 2011. > 19, 20, 26, 27 sept. 2011. > 10, 11, 17, 18 mars 2011. > 3, 4, 10, 11 octobre 2011.
> 21, 22, 28, 29 nov. 2011.

Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités *Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com - pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com www.santexcel.com

46 • Santexcel • Formations 2011 • Soins : le Médico-social Soins : le Médico-social • Formations 2011 • Santexcel • 47
Médico-Social Médico-Social

Soins
MS007 4 jours Membre Santexcel : 1320 e nets* Non membre : 1440 e nets*

> L’institution L’action sociale et ses acteurs


Permettre aux participants d’identifier les principaux dispositifs sociaux afin d’orienter une personne aidée vers les acteurs compétents.
MS113 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets* Permettre aux participants d’acquérir les connaissances nécessaires pour aider à la gestion de documents familiaux et aux démarches

Management / RH
administratives.
La clé système de la communication interne
> Connaissances générales sur : > Repérage des principales institutions sanitaires, sociales et socioculturelles de
La dimension humaine des échanges dans notre secteur d’activité est essentielle. Cependant, la ma trise de la communication doit être - Le secteur social voisinage
perçue comme un élément important d’articulation réclamant un statut, des moyens, une organisation. Il convient donc : - Le secteur de l’aide à domicile > Rôle des différents services et acteurs (SSIAD, PMI, HAD, CAF, coordinations
- d’entra ner les professionnels à mieux communiquer. - Les différents types de prestations et réseaux, … )
- de doter les institutions d’outils efficaces et fiables. > Place de l’aide à domicile dans l’action sociale > Notions de classement et de planning
> Les alternatives au domicile
- d’élever l’activité de communication au rang d’une pratique professionnelle reconnue.
Intervenant Public Lieux et dates
> La place de la communication dans les activités d’un établissement. > Climat social et éthique de la communication. > Formateur expérimenté > Tous professionnels de l’aide Amiens Lille
> Les aspects pratiques et fonctionnels de la communication. > Organisation des réunions.

Excelys
dans le domaine. à domicile qui souhaitent > 11, 12, 13, 14 octobre 2010. > 17, 18, 19, 20 novembre 2010.
> L’information à destination des usagers. > Pratiques et procédures. approfondir ou mettre à jour leurs > 1, 2, 3, 4, février 2011. > 2, 3, 6, 7 juin 2011.
> Les aspects relationnels de la communication. connaissances. > 22, 23, 26, 27 septembre 2011. > 1, 2, 5, 6 décembre 2011.
> Tous candidats au DEAVS. Calais Lyon / Nancy
Intervenant Public Lieux et dates > Nous consulter. > Tous acteurs exerçant dans le > 4, 5, 6, 7 octobre 2010. > 19, 20, 21, 22 octobre 2010.
> Consultant spécialisé > Tout professionnel. Amiens, Calais, Lille, Lyon & domaine de l’aide à domicile. > 22, 23, 24, 25 mars 2011. > 1, 2, 3, 4 février 2011.
dans le secteur médico-social. > Cadre. Nancy > 3, 4, 7, 8 novembre 2011. > 11, 12, 13, 14 octobre 2011.

5 jours

Juridique
MS009 Membre Santexcel : 1650 e nets* Non membre : 1800 e nets*

Exercice professionnel dans le milieu médico-social


MS015 4 jours, soit 28 h Membre Santexcel : 1320 e nets* Non membre : 1440 e nets* Permettre à chaque participant :
- de positionner son métier dans le champ de l’action sociale.
Les institutions et les systèmes institutionnels - de se situer par rapport aux acteurs du domicile.
(correspondant à l’unité de formation 4 du CAFAMP*) - de définir et faire respecter ses propres limites dans un cadre professionnel.
Permettre aux participants d’identifier les différentes institutions et les différents systèmes institutionnels. - d’adopter des comportements qui manifestent le respect de la personne et de son lieu de vie.

Achats
*Cafamp : Certificat d’aptitude aux fonctions d’aide Médico-psychologique > Notions juridiques relatives à la responsabilité civile et pénale (non assistance > Déontologie, éthique et discrétion : respect de l’usager dans ses droits, ses
aux personnes en péril, maltraitance et régimes de protection), au droit du choix de vie, sa dignité, ses croyances, sa culture.
> L’action sociale et son environnement législatif. > Les différentes institutions de l’aide médico psychologique et leurs caractéristiques.
travail, au secret professionnel. > Notion de qualité du service rendu.
> L’organisation administrative. > L’institution et ses emplois.
> La place de l’intervenant à domicile par rapport aux équipes de soins et par
rapport à l’entourage familial et social ; les limites de l’intervention.
Intervenant Public Lieux et dates
> Formateur expérimenté > Tout aide médico psychologique Amiens Lille Intervenant Public Lieux et dates
dans le domaine. souhaitant acquérir, approfondir > 20, 21, 22, 23 septembre 2010. >  25, 26, 29, 30 novembre 2010. > Formateur expérimenté > Tous professionnels de l’aide Amiens, Calais, Lille, Lyon,

Comptabilité
ou mettre à jour des > 6, 7, 16, 17 juin 2011. >  24, 25, 26, 27 mai 2011. dans le domaine. à domicile qui souhaitent Nancy
connaissances. > 3, 4, 10, 11 octobre 2011. approfondir ou mettre à jour leurs > Nous consulter.
> Tout candidat au CAFAMP. Calais connaissances.
> Tout acteur exerçant dans le > 6, 7, 14, 15 octobre 2011. Lyon / Nancy > Tous candidats au DEAVS.
champ de l’accompagnement > 4, 5, 12, 13 avril 2011. > 13, 14, 15, 16 décembre 2010. > Tous acteurs exerçant dans
des personnes dépendantes. > 14, 15, 22, 23 septembre 2011. > 9, 10, 15, 16 mai 2011. le domaine de l’aide à domicile.

Voir aussi : Savoir faire face à une situation d’urgence (SA449)


Ecoute et relation d’aide (SA440)
Initiation à l’art thérapie (SA500)

Logistique
MS014 5 jours, soit 35 h Membre Santexcel : 1650 e nets* Non membre : 1800 e nets* La mère, l’enfant et la famille sous les différentes culture et religion (SA338)
Accueillir des enfants atteints de pathologies lourdes (MS036)
Rôle de l’aide médico-psychologique Approche par le jeu (SA337)
Formation à l’observation du bébé selon Esther Bick (SA484)
dans la vie quotidienne et dans l’institution (correspondant à l’unité de formation 3 du Cafamp*)
Permettre à chaque participant :
- De positionner son métier dans le champ de l’action sociale,
- De se situer dans une équipe pluridisciplinaire, > La Personne âgée

Informatique
- De définir et faire respecter ses propres limites dans un cadre institutionnel,
- D’adopter des comportements adéquats.
*Cafamp : Certificat d’aptitude aux fonctions d’aide Médico-psychologique MS003 3 jours Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets*

> La place de l’aide médico-psychologique par rapport aux autres membres de


l’équipe et par rapport à l’entourage familial et social ; les limites de l’intervention.
> Notions juridiques relatives à la responsabilité civile et pénale (non assistance
aux personnes en péril, maltraitance et régimes de protection), au droit du
Ergonomie
> Déontologie, éthique et discrétion. travail, au secret professionnel. Permettre aux participants d’aider à la mobilisation, aux déplacements, à l’installation, à l’habillage et au déshabillage de la personne en
> Notion de qualité du service rendu. la respectant et en stimulant son autonomie.
Intervenant Public Lieux et dates

Sécurité
> Principes de base d’ergonomie : gestes et postures. > Techniques d’aide aux activités motrices et aux gestes de la vie quotidienne,
>  Aide médico psychologique. >  Tous aides médicaux Amiens Lille > Différentes méthodes de manutention. avec ou sans appareillage.
>  Directeur d’établissement psychologiques souhaitant >  15, 16, 17, 18, 19 novembre 2010. >  5, 6, 7, 8, 9 décembre 2010. > Aménagements possibles du logement.
acquérir, approfondir ou mettre > 14, 15, 16, 17, 18 mars 2011. >  24, 25, 26, 27, 28 janvier 2011.
à jour des connaissances. Intervenant Public Lieux et dates
>  Tous candidats au CAFAMP. Lyon / Nancy > Une formatrice en > Tout professionnel Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
>  Tous acteurs exerçant dans le Calais >  1, 4, 5, 6, 7 octobre 2010. ergonomie. travaillant auprès de > 16, 17, 18 nov. 2010. > 4, 5, 6 octobre 2010. > 20, 21, 22 octobre 2010. > 28, 29, 30 sept. 2010.
champ de l’accompagnement > 6, 7, 8, 9, 10 juin 2011. > 17, 18, 19, 20, 21 janvier 2011. personnes âgées. > 18, 19, 20 mai 2011. > 16, 17, 18 mai 2011. > 28, 29, 30 mars 2011. > 11, 12, 13 avril 2011.
des personnes dépendantes. > 16, 17, 18, 21, 22 mars 2011. > 28, 29, 30 nov. 2011. > 14, 15, 16 déc. 2011. > 16, 17, 18 nov. 2011. > 12, 13, 14 octobre 2011.

Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités *Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com - pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com www.santexcel.com

48 • Santexcel • Formations 2011 • Soins : le Médico-social Soins : le Médico-social • Formations 2011 • Santexcel • 49
Médico-Social Soins
Médico-Social
Généraux

Soins
MS005 6 jours Membre Santexcel : 1980 e nets* Non membre : 2160 e nets*

Alimentation > Préparation au concours de catégorie B


Apprendre aux participants à :
- réaliser des achats alimentaires et participer à l’élaboration des menus.

Management / RH
- réaliser des repas équilibrés ou conformes aux éventuels régimes prescrits.
- motiver la personne aidée à manger et à boire suffisamment.
> Règles de l’équilibre alimentaire, adaptation à l’âge et à l’état de santé. > Principes de conservation des aliments, prévention des intoxications
> Besoins et rythmes alimentaires de l’enfant (allaitement, sevrage, …). alimentaires, hygiène alimentaire.
> Alimentation et culture. > Techniques culinaires simples appliquées aux situations et capacités des
> La personne et son rapport à la nourriture : plaisir et convivialité. personnes aidées.
> Les achats alimentaires. > Utilisation correcte des appareils et équipements à domicile.

Intervenant Public Lieux et dates


Calais Lille Lyon / Nancy

Excelys
> Diététicien. > Tous professionnels Amiens
de l’aide à domicile qui > 4, 5, 6, 11, 12, 13 > 15, 16, 17, 22, 23, 24 > 6, 7, 8, 10, 11, 12 > 20, 21, 22, 27, 28, 29
souhaitent approfondir octobre 2010. novembre 2010. octobre 2010. septembre 2010.
ou mettre à jour leurs > 7, 8, 9, 14, 15, 16 > 7, 8, 9, 16, 17, 18 > 4, 5, 6, 11, 12, 13 > 17, 18, 19, 24, 25, 26
connaissances. février 2011. février 2011. avril 2011. janvier 2011.
> Tous candidats au > 19, 20, 21, 26, 27, 28 > 3, 4, 7, 16, 17, 18 > 16, 17, 18, 23, 24, 25 > 12, 13, 14, 19, 20, 21
DEAVS septembre 2011. novembre 2011. novembre 2011. septembre 2011.
> Tous acteurs exerçant
dans le domaine de

Juridique
l’aide à domicile.

MS006 6 jours Membre Santexcel : 1980 e nets* Non membre : 2160 e nets*

Entretien du linge et du cadre de vie


Apprendre aux participants à :

Soins

Achats
- réaliser l’entretien courant du linge et des vêtements.
- assurer le nettoyage des surfaces et matériels du logement.
- aménager l’espace dans un but de confort et de sécurité.
> Importance des vêtements quant à l’image de soi : > Importance du domicile comme lieu de vie :

EHPAD / Réseau de soins


- Propriété des différents textiles, lecture des codes d’entretien. - Connaissance et utilisation des produits, matériels et équipements
- Emploi du matériel et produits en fonction des textiles. (dont techniques ménagères).
- Techniques courantes de lavage et de repassage. -O  rganisation et adaptation du logement en fonction des habitudes,

Comptabilité
- Petites réparations de vêtements. des activités et de l’état de la personne.

Intervenant Public Lieux et dates


> Formateur expérimenté > Tous professionnels de l’aide Amiens Lille
dans le domaine. à domicile qui souhaitent
approfondir ou mettre à jour
> 15, 16, 17, 22, 23, 24
mars 2011.
> 1, 2, 3, 8, 9, 10
décembre 2010.
Santexcel vous propose une sélection de formations ciblées
leurs connaissances
> Tous candidats au DEAVS Calais Lyon / Nancy pouvant répondre à vos attentes. Vous pouvez vous référer aux
> Tous acteurs exerçant dans le
domaine de l’aide à domicile.
> 20, 21, 22, 27, 28, 29
septembre 2010.
> 18, 19, 20, 23, 24, 25
novembre 2010. autres formations du catalogue, en lien avec les compétences

Logistique
ou expertises que vous souhaitez développer au sein de votre
établissement. Nous restons à votre disposition afin de répondre
3 jours Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets*
MS023
spécifiquement à vos besoins dans le cadre de votre plan de
Développer l’approche relationnelle
de l’équipe soignante avec les personnes âgées et leurs proches formation.

Informatique
Identifier et interpréter les signes et les symptômes des pathologies mentales liées au vieillissement.
Repérer et comprendre les besoins et attentes des personnes âgées désorientées. Adapter leurs comportements aux demandes des
personnes âgées désorientées.
Mettre en place des activités de groupe.
Mettre en œuvre un projet d’équipe concerté.
> Le vieillissement normal et pathologique. - Entendre l’autre ne signifie pas s’oublier mais constater une information, un ressenti,
> Les démences dont la maladie d’Alzheimer : - Se respecter pour faire respecter l’autre,
- Le diagnostic et ses effets, - La communication non verbale.
- La conscience des troubles par la personne. > Les techniques pour développer la communication et les relations.

Sécurité
> L’écoute et la communication : > Comprendre et faire face aux réactions d’agressivité ; clarification des concepts
- Notions de base et définition, d’hostilité et d’agressivité ?
-P ositionnement de la personne dans la réception des messages, > Comment collaborer avec les familles ?
Intervenant Public Lieux et dates
 > Psychologue.  >Tout professionnel Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
> Médecin gériatre.. travaillant auprès de la > 12, 13, 14 oct. 2010. > 27, 28, 29 sept. 2010. > 17, 18, 19 nov. 2010. > 17, 18, 19 nov. 2010. Département Soins
personne âgée. > 2, 3, 4 février 2011. > 18, 19, 20 janvier 2011. > 10, 11 ,12 mai 2011. > 16, 17, 18 mars 2011.
Tél. 0825 825 398
> 27, 28, 29 sept. 2011. > 16, 17, 18 nov. 2011.
contact-polesoins@santexcel.com

Qualité
*Les prix s’entendent nets par session et par personne (repas compris). Toutes ces formations peuvent être organisées en intra dans votre établissement sur simple demande. Vous pouvez vous procurer les descriptifs détaillés, les modalités
pédagogiques, les conditions ­générales de vente de ces formations sur simple demande. Inscription, renseignements : Cellule de relations avec les établissements - tél. 0825 825 398 - fax 03 28 55 67 35 - contact@santexcel.com -
www.santexcel.com

50 • Santexcel • Formations 2011 • Soins : le Médico-social


EHPAD / Réseau de soins EHPAD / Réseau de soins

Soins
> Soins MS020 3 jours Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets*

Accueillir et prendre soin de la personne âgée


SA461-v3 1 jour Membre Santexcel : 330 e nets* Non membre : 360 e nets*
et de ses proches dans un établissement
La prévention des escarres Accueillir et prendre soin de la personne âgée et de ses proches dans un établissement.

Management / RH
Comprendre le mode de survenu des escarres > Permettre aux professionnels de redécouvrir la personne âgée > Permettre aux professionnels d’établir une communication riche avec
pour lui redonner son identité les personnes âgées et leurs familles
Repérer les facteurs de risque > Apporter des notions théoriques sur les démences > Identifier les besoins spécifiques de la personne âgée pour apporter
Mettre à jour les connaissances dans le domaine de la prévention et du traitement des escarres > Sensibiliser le personnel à l’importance de l’accueil des personnes âgées des réponses personnalisées
Comprendre l’impact sur le devenir de la personnes dans une approche socio-économique Intervenant Public Lieux et dates
> Médecin gériatre. > Toute personne Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
> Contenu - Les mécanismes de l’escarre
> Cadre de la santé. travaillant auprès de > 1, 2, 3 déc. 2010. > 4, 5, 6 octobre 2010. > 1, 2, 3 décembre 2010. > 16, 17, 18 nov. 2010.
- Anatomie/ physiologie - Dépistage des risques
> Psychologue. personnes âgées. > 18, 19, 20 mai 2011. > 14, 15, 16 déc. 2011. > 9, 10, 11 mars 2011. > 18, 19, 20 mai 2011.
- Les pathologies - Stratégie de mise en œuvre des protocoles et d’une démarche clinique
> 16, 17, 18 nov. 2011.

Excelys
MS021 2 jours Membre Santexcel : 660 e nets* Non membre : 720 e nets*
Intervenant(s) Public Lieux et dates
> Stomathérapeute
diplômé
> IDE Amiens
> 20, 21, 22 octobre 2010.
Calais
> 20, 21, 22 octobre 2010.
Lille
> 17, 18, 19 nov. 2010.
Lyon / Nancy
> 20, 21, 22 octobre 2010.
La spécificité des soins gérontologiques
> 13, 14, 15 avril 2011. > 13, 14, 15 avril 2011. > 9, 10, 11 mars 2011. > 2, 3, 4 février 2011. Acquérir des connaissances sur la spécificité des soins gérontologiques.
> 22, 23, 24 nov. 2011. > 22, 23, 24 nov. 2011. > 15, 16, 17 nov. 2011. > 5, 6, 7 octobre 2011. Prévenir la dépendance au niveau des différentes fonctions (cérébrale, motrice, d’élimination…).
Éviter ainsi l’entrée en milieu hospitalier des personnes âgées pour une pathologie ponctuelle et prévisible.
SA031 3 jours Membre Santexcel : 990 e nets* Non membre : 1080 e nets*
> Les troubles du comportement secondaires à une maladie somatique > La douleur du vieillard.
La prise en charge de la douleur et psychiatrique chez la personne âgée hospitalisée. > La recherche de moyens pour préserver l’élan vital

Juridique
> Les différents symptômes (escarre, dénutrition, déshydratation de la personne âgée, de sauvegarder et de rétablir son autonomie.
Définir et comprendre les mécanismes de la douleur afin d’en percevoir les manifestations cliniques, physiques, comportementales, et souffrance…).
verbales et non verbales. Intervenant Public Lieux et dates
Conna tre les différentes thérapeutiques antalgiques permettant une prise en charge globale des patients douloureux. >  Équipe gériatrique, > Toutsoignantdésirant Amiens Calais Lille Lyon / Nancy
composée d’un approfondirlaspécificitédes > 25, 26 novembre 2010. > 14, 15 octobre 2010. >24, 25 novembre 2010. > 4, 5 octobre 2010.
S’approprier les outils d’évaluation de la douleur. médecin, d’une IDE soinsgéronto­lo­giquesou > 2, 3 juin 2011. > 29, 30 mars 2011. > 24, 25 mars 2011. > 27, 28 janvier 2011.
> Rappel physiopathologique de la douleur. >