Vous êtes sur la page 1sur 7

http://fr.wikipedia.

org/wiki/Pens%C3%A9e_lat%C3%A9rale

http://www.creativite.net/pensee-laterale-edward-de-bono-video/

La pensé latérale (Lateral Thinking) est un concept développé dans les années 60 par Edward de
Bono. Expliquée pour la première fois dans son livre The Use of Lateral Thinking, la pensé latérale est
aujourd'hui à la base de plusieurs techniques de créativité.

L'objectif principal de la pensée latérale est d'obtenir des idées nouvelles, des idées inattendues.
Pour rencontrer cet objectif, le « penseur latéral » (Lateral Thinker) doit pouvoir modifier sa
perception du monde. Le cerveau préférant le confort de patterns pré-construits (personnels ou
culturels), il n'est pas naturellement enclin à modifier notre perception. De ce fait, il faut trouver des
moyens de le forcer à considérer des points de vue alternatifs, le forcer à penser autrement.

Vidéo d'Edward de Bono sur la pensée latérale


La vidéo Edward De Bono : Expert de la pensée créative (Edward De Bono : Expert on creative
thinking) se veut une brève synthèse de l'approche d'Edward de Bono et des prémices ayant servi au
développement de la pensée latérale. Au cours de la vidéo, il aborde sept thèmes, que nous
résumerons sous les titres suivants :

 Le cerveau humain, est-il temps de changer de logiciel?


 La pensée créative, résultat d'un effort conscient

 La relation entre la pensée et le progrès : un exemple

 Faire différemment, est-ce cela être créatif?

 La peur de l'erreur, frein important à la créativité

 La provocation, antidote à la pensée logique

 Penser hors des sentiers battus.

Le cerveau humain : est-il temps de changer de logiciel?


Edward de Bono, utilisant l'ordinateur comme analogie, mentionne que dans notre civilisation
occidentale, le logiciel utilisé pour régir notre façon de penser, est encore grandement influencé par
Socrate, Platon et Aristote, soit un logiciel de plus 2400 ans et qu'il serait temps de remettre en
question nos façons de penser.

La pensée créative, résultat d'un effort conscient


La pensée créative est une habilité et non pas uniquement un talent individuel. De ce fait, on peut
déduire que toute personne faisant un effort en ce sens pourra démontrer des habilités couramment
associées aux penseurs créatifs. Il serait faux de croire que la pensée créatrice n'est accessible qu'aux
artistes ou qu'aux personnes prédisposées à ce mode de pensée.
La relation entre la pensée et le progrès : un exemple
Preuve de l'importance de la pensée sur la capacité de l'individu, voir d'une nation à participer au
progrès, de Bono cite un exemple qui relate qu'il y a 2000 ans, la Chine était très en avance par
rapport à l'Occident, elle possédait déjà plusieurs technologies avancées pour l'époque, tel que des
roquets, des fusils, et de la poudre à canon. Qu'est-il arrivé?

Les penseurs chinois se sont mis à croire que l'on pouvait avancer de certitude en certitude. De ce
fait, ils n'ont jamais développé un système de possibilités, c'est-à-dire développé des mécanismes
mentaux utilisant l'hypothèse, la spéculation, l'imagination. Le progrès a donc cessé.

Faire différemment, est-cela être créatif?


Qu'est-ce qu'être créatif. De Bono apporte une réponse sans équivoque à cette question. Être créatif,
c'est d'apporter des idées qui ont de la valeur. Contrairement à ce que plusieurs pensent, le fait
d'être créatif n'a rien avoir avec le fait de faire différents des autres. Il affirme même que d'être
différent pour être différent ce n'est pas être créatif. En fait, ce comportement participe à donner
donner mauvaise réputation à la créativité. À l'aide d'un exemple, il illustre sa pensée : Si vous
regardez une porte et vous dites que les portes sont généralement carrées, alors faisons une porte
triangulaire. À moins que vous puissiez démontrer de la valeur dans cette modification, ce n'est pas
de la créativité. C'est juste être différent, pour être différent.

La peur de l'erreur, frein important à la créativité


Un des aspects qui revient souvent lorsque l'on cherche à trouver les freins à la créativité, c'est la
peur de l'erreur, la peur de se tromper. Edward de Bono, explique que les gens sont réticents à être
créatifs de manière générale car le fait d'essayer une idée et de se tromper est généralement
considéré comme étant une erreur.

Il fait mention du fait qu'une des grosses lacunes du langage est l'absence d'un mot qui signifierait
« un risque totalement justifié qui pour des raisons totalement hors de mon contrôle n'a pas réussi ».
De fait, on est amené à recourir au mot «erreur» pour tout ce qui ne réussit pas. Le fait de faire des
erreurs étant (très) mal perçu, on craint d'en commettre, d'autant plus que l'on croit souvent qu'elles
peuvent entraver la capacité à obtenir des promotions, voir entacher une carrière.

La provocation, antidote à la pensée logique


Edward de Bono explique que la provocation est l'un des principes fondamentaux de la pensée
latérale, car elle est l'outil par lequel le penseur latéral obtiendra de nouvelles idées. Selon la manière
habituelle de penser, soit la façon logique, on est astreint à dire des choses qui ont du sens, c'est-à-
dire qui correspondent à notre expérience et à ce que l'on a dit précédemment. La provocation a
pour principal bénéfice de permettre au penseur d'affirmer quelque chose qui trouvera sa raison
d'être à posteriori. Sa capacité à remettre en question de façon instantanée un système de pensée
s'avère un avantage important pour sortir des sentiers battus.

Penser hors des sentiers battus


Comme on le constate, la pensé latérale vise à permettre à la pensée de sortir des sentiers battus et
ainsi trouver de nouvelles idées. « Think outside the box », c'est essentiellement penser hors de la
pensée usuelle, c'est-à-dire être créatif. De Bono, illustre de la façon suivante le processus pour y
parvenir.

Au départ, notre pensée se situe à l'intérieur d'une boîte, boîte constituée de contraintes, d'attentes,
de conceptions prédéterminées et de perceptions que nous utilisons lorsque nous pensons à
l'intérieur de celle-ci. Le défi, lorsque l'on souhaite trouver de nouvelles idées est de penser à
l'extérieur de cette boîte, de s'échapper de celle-ci en modifiant les différents paramètres de ces
éléments. On vise à changer ses concepts, perceptions, contraintes, règles; on vise à penser hors des
limites habituelles pour obtenir des idées qui n'auraient pu être évoquées si on était resté dans la
boîte de la pensée usuelle.

**********

Livres : Les six chapeaux de la réflexion d'Edward de Bono :


18 euros
http://www.amazon.fr/Les-six-chapeaux-r%e9flexion-r
%e9f%e9rence/dp/2708130102/sr=8-
1/qid=1157605355/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=gateway
Présentation de l'éditeur
Les méthodes de pensée traditionnelles sont généralement tributaires de l'argumentation et de la
critique, ce qui les rend conflictuelles et négatives. Pour dépasser ces limitations, Edward de Bono a
développé la " pensée parallèle " qui permet d'organiser la réflexion selon six points de vue - ou
modes de pensée - symbolisés par des chapeaux de couleurs différentes :les faits sont représentés
par un chapeau blanc ; les émotions et les intuitions par un chapeau rouge, les risques et la critique
par un chapeau noir, les avantages par un chapeau jaune, la créativité par un chapeau vert, la prise de
recul par un chapeau bleu. La méthode des " six chapeaux " a fait la réputation mondiale d'Edward de
Bono. Elle s'applique à tous les domaines et donne les moyens d'aborder tous les problèmes. Les six
chapeaux permettent de clarifier les raisonnements, de surmonter les travers personnels, de sortir
des cadres de réflexion habituels et de trouver des solutions réellement inédites qui font la
différence. Cette méthodologie totalement originale est utile aussi bien dans la vie professionnelle
que personnelle. Elle est également utilisée avec succès en milieu pédagogique.

E. De Bono nous propose dans ce livre une démarche originale de conduite de réunion, facilement
applicable, et susceptible selon l'auteur d'augmenter la qualité d'un travail de groupe. Pour qu'un
groupe soit créatif et productif, il faut bien entendu que les participants fassent preuve de créativité,
d'esprit critique, de sentiments, de logique, et qu'ils apportent des faits, mais, et c'est là l'argument
essentiel de l'ouvrage, pas tout en même temps. De Bono propose une démarche séquentielle: tous
les participants sont d'abord sur un mode créatif, puis sur un mode critique, et ainsi de suite. L'ordre
n'est pas important mais ce qui compte c'est que tout le monde soit sur la même longueur d'onde au
même moment.

D'où l'idée des six chapeaux: chaque couleur de chapeau correspond à une attitude. Le vert pour la
créativité, le rouge pour les sentiments, le noir pour la critique, le jaune pour l'esprit positif, le bleu
pour la logique et le blanc pour l'aspect objectif de la situation (les faits, les données). Pendant la
réunion, le groupe décide par exemple de mettre le chapeau (virtuel) vert et tout le monde se lance
dans un brainstorming. Puis on prend par exemple le chapeau jaune pour extraire tous les bénéfices
possibles des idées ainsi trouvées, et ainsi de suite.

E. De Bono formule sa méthode avec clarté et brio. On ne peut que ressortir entouthiasmé d'une telle
lecture, parce qu'elle est enrichissante, stimulante et qu'elle ouvre des horizons nouveaux. La
méthode des six chapeaux est-elle efficace? Peut-on la mettre en oeuvre si simplement que ça? Ces
questions essentielles n'auront pas de réponses définitives sans une réelle évaluation de ce type
d'approches. Mais bien entre nous, cela ne réduit en rien le mérite du livre.

Edward de Bono est l'expert en matière de brain storming, développement de l'intelligence, pensée
latérale, et tout ce qui concerne l'utilisation optimale et efficace de nos ressources intellectuelles.
Auteur de près d'une cinquantaine de livres, il subit, comme trop d'autres, l'éternelle "exception
française", qui veut que des ouvrages soient disponibles et traduits dans toutes les langues.... sauf le
français ! Il n'en existe que trois dans la langue de Voltaire, publiés par 3 éditeurs différents, sans
concertation, sans logique particulière... et qui sont quasiment épuisés.de Bono a révolutionné
l'enseignement dans plusieurs pays, apportant dans les écoles comme dans les plus grandes
entreprises de la planète, des outils qui transforment la façon dont on pense et dont on apprend.
Incontournable.

Le livre «Les six chapeaux de la réflexion» d’Edward de Bono (Six Thinking Hats) est un guide pratique
pour apprendre à réfléchir en suivant une approche exploratoire selon six modes de pensée,
symbolisés par six chapeaux de couleurs différentes. Fort utile au penseur solitaire et/ou au groupe
de discussion, l’application des six modes de pensée assure le traitement d’un sujet, proposition,
problème ou conflit sous plusieurs angles. Ainsi, le mode de pensée en chapeau blanc s’intéresse aux
données factuelles, le chapeau rouge à l’expression des émotions ou à l’intuition, le chapeau noir, aux
risques potentiels, le chapeau jaune, aux avantages d’une idée ou situation, le chapeau bleu, à
l’intégration de l’ensemble des aspects ou à la vision globale d’un sujet.

Les règles du jeu de cette méthode de réflexion consistent à séparer les différents types de réflexion
et à adopter un seul mode de pensée à la fois de façon à éviter toute confusion dans les idées ou
opinions. Les avantages d’adopter tour à tour, le point de vue d’un seul chapeau, consistent à
permettre de concentrer sa capacité mentale sur un même problème et à orienter la réflexion dans
une seule direction à la fois.

La séquence d’utilisation des différents chapeaux varie selon qu’il s’agit d’une recherche d’idée, d’une
résolution de problème, du règlement d’un conflit ou d’une prise de décision. Prenons le cas d’une
session de recherche d’idée, on peut porter successivement le chapeau bleu pour donner les
directives de réflexion et définir le domaine à explorer; le chapeau blanc pour transmettre
l’information connue ; le chapeau vert pour chercher des alternatives à partir de questions
pertinentes et porter de nouveau le chapeau bleu, pour créer un sommaire ou un résumé.
Présentation visuelle des six chapeaux Carte synthèse: 6 chapeaux pour penser
(Pensée latérale / Lateral thinking)

En contexte de groupe, parce que par cette méthode, chacun porte virtuellement un seul
chapeau à la fois, que tous portent le même chapeau en même temps, en regardant ensemble dans
la même direction pour régler une même question, cela contribue à développer « une pensée
parallèle » qui permet d'ouvrir davantage le champ des idées et d'explorer à partir des idées des
autres. Cette forme de pensée se différencie de la critique ou des polémiques habituelles du pour ou
du contre, sans nuance et favorise davantage un travail en collaboration. De plus, la dimension
ludique du jeu de rôle, l'apport de questions de chacun des modes de pensée et les façons de
réfléchir propre à chacun des chapeaux, entraînent un esprit de coopération qui facilite les
changements de comportements. Les idées sont reçues et perçues de manière objective, plus neutre,
posée et constructive.

L'ensemble de ces considérations expliquent notre intérêt vis-à-vis de cette technique des Six
chapeaux d'Edward de Bono que nous utilisons comme outil pour notre créativité personnelle. De
plus, notre formation pédagogique, notre expérience en tant que professeure en créativité, nos
convictions quant à la nécessité d'innover pour provoquer la recherche créative auprès des groupes
en formation, nous incitent à vous recommander d'intégrer cette technique de réflexion au coeur de
vos réunions.

Formations et contenus complémentaires


Pour une formation aux techniques en créativité, consultez Formation en créativité

Pour une application des Six chapeaux à l'animation des réunions, consultez le complément de
lecture ci-dessous.

Pour un aperçu visuel «éclair» des Six chapeaux, voir Présentation visuelle des six chapeaux.

************

Livre : Réfléchir vite et bien : 9.5 euros

http://www.amazon.fr/R%C3%A9fl%C3%A9chir-vite-bien-Edward-
Bono/dp/2708136402/ref=pd_bxgy_w_img_b?ie=UTF8&qid=1157605355&sr=8-1

Il n'est pas indispensable d'être brillant pour réfléchir bien et efficacement, parce que c'est une
affaire de méthode. Les techniques nécessaires peuvent s'apprendre facilement. Dans ce petit livre
fondateur, Edward de Bono présente les meilleurs outils qu'il a conçus pour que chacun améliore sa
capacité de réflexion. II donne aussi les clés pour éviter les principaux piéges du raisonnement.

Un livre affichant des principes évidents, mais tellement évidents que l'on passe à côté. La plupart
des choses dites ici sont faites de manière naturelle et Edward de Bono va nous apprendre à les
provoquer de manière consciente. Facile de lecture il donnera beaucoup à ceux qui souhaitent
organiser leur reflexion et savoir prendre des décisions. Le chapitre sur la décision est l'un des plus
riche selon mon avis.

****************

Livre : La boîte à outils de la créativité : 27.5 euros

http://www.amazon.fr/bo%C3%AEte-%C3%A0-outils-cr%C3%A9ativit
%C3%A9/dp/270813020X/ref=pd_sim_w?ie=UTF8&qid=1157605355&sr=8-1

La créativité n'est pas réservée aux génies ; elle ne relève pas non plus de l'inspiration ou du délire.
Au contraire, pour Edward de Bono, la créativité est à la portée de tout le monde si elle est structurée
et rigoureuse. Edward de Bono a conçu un ensemble de techniques de créativité dont l'efficacité est
prouvée par les centaines d'entreprises du monde entier qui y ont recours. Cette méthode originale
et puissante constitue la pensée latérale, une manière d'aborder chaque question sous un angle neuf.
Ce livre majeur explique d'abord pourquoi la créativité est un besoin vital pour les organisations. La
deuxième partie présente les outils développés par Edward de Bono et qui font sa réputation (les six
chapeaux de la réflexion, le challenge, le mouvement, la provocation...). La dernière partie est
consacrée à la manière de s'approprier ces outils et à la meilleure façon de les mettre en œuvre

Quatrième de couverture
L’innovation est un impératif pour l'économie. Comment la relancer?
Comment la stimuler? Comment l'encadrer ? On a souvent tendance à confondre créativité et
innovation, or la créativité précède l'innovation. Pas d'innovation sans créativité. Ce livre
vient montrer comment il est possible de concevoir des idées nouvelles qui se transformeront
en projets innovants.

La créativité n'est pas réservée aux génies ; elle ne relève pas non plus de l'inspiration ou du
délire. Au contraire, pour Edward de Bono, la créativité est à la portée de tout le monde si elle
est structurée et rigoureuse.

Edward de Bono a conçu un ensemble de techniques de créativité dont l'efficacité est prouvée
par les centaines d'entreprises du monde entier qui y ont recours. Cette méthode originale et
puissante constitue la pensée latérale, une manière d'aborder chaque question sous un angle
neuf.

Ce livre majeur explique d'abord pourquoi la créativité est un besoin vital pour les
organisations. La deuxième partie présente les outils développés par Edward de Bono et qui
font sa réputation (les six chapeaux de la réflexion', le challenge, le mouvement, la
provocation...). La dernière partie est consacrée à la manière de s'approprier ces outils et à la
meilleure façon de les mettre en oeuvre.

Edward de Bono, bien connu pour ses chapeaux et ce qu'il appelle la pensée latérale, publie
ici son 67 ème livre ; il y reprend les grandes lignes de sa méthodologie reposant sur une
approche systémique de la créativité.
Cette boîte à outils permet d'extraire des définitions, des points de vue sur la créativité, ses
liens avec l'innovation, la dynamique de groupe mais aussi d'appréhender des outils et des
techniques de mise en marche créative.
Le ton de l'auteur est plutôt insupportable (auto-proclamé expert mondial de la créativité,
source d'inspiration de nombreux prix Nobel...) ; passé ce détail, son approche non linéaire
des techniques de créativité systémique et sa description des différents états d'un concept, de
la direction à l'idée finalisée, sont très claires.