Vous êtes sur la page 1sur 6

05 novembre 2008

Résistance des Matériaux


ème
2 Baccalauréat Design Industriel
Interrogation 1
2008 – 2009

Exercice 1
Un câble en acier de section constante est formé de 6
torons de 6 fils dont le diamètre est de 2,5 mm. On le
déroule dans un puits de mine dont la profondeur est 250
m.
Quelle charge peut-il remonter en toute sécurité ?
On donne la masse volumique de l’acier : 7850 kg/m³ ainsi
que sa résistance à la traction : 100 N/mm².

Exercice 2
Pour l’assemblage illustré, calculer la contrainte normale qui s’exerce dans chaque
membrure lorsque la force F est de 10 kN, le poids T de 5 kN et la charge P de 18 kN.

0,9 m F/2 F/2 S = 150 mm²

1,2 m S = 300 mm²

0,6 m P/2 P/2 S = 200 mm²

T
Exercice 3
Un arbre A transmet un couple de 14000 N.m à un arbre B par l’intermédiaire d’un manchon
d’accouplement à plateaux (voir figure ci-dessous) dont les six boulons sont répartis sur une
circonférence de 380 mm.

1. Calculer l’effort tranchant qui tend à cisailler chaque boulon.


2. Déterminer le diamètre des boulons. De fréquents changements de marche et de
brusques variations de charge étant prévus, on adoptera une résistance pratique Rp
= 20 N/mm².
3. Quel est l’effort tranchant qui sollicite une clavette C ? En déduire la contrainte
tangentielle correspondante.

Exercice 4

Déterminer le centre de gravité de la pièce ci-dessous.


Calculer les deux moments d’inertie principaux de cette pièce ainsi que le moment
d’inertie polaire.

Bon travail !
Exercice 1 :

L’endroit où la force de traction sera la plus importante se trouve au-dessus du puits, c’est-à-
dire à l’endroit où tout le poids du câble s’exerce ainsi que la masse à soulever.
Ftraction  mcable  g  màsoulever  g

La contrainte vaut alors :


mcable  g  màsoulever  g
  100 N / mm2
S
  d2
Surface des 6 torons constitués de 6 fils chacun : S  6  6   9    2,52  176,7mm2
4
Volume du câble : V  S  L  176,7  106  250  4, 418  102 m3

Masse du câble : mcable   cable  V  7850  4, 418 102  346,8kg

mcable  g  màsoulever  g 346,8  9,81 màsoulever  9,81


Et donc,     100N / mm2
S 176,7
100 176,7  346,8  9,81
màsoulever   1454,6kg
9,81

Exercice 2 :

La partie du dessous est soumise à l’effort de traction T de 5 kN. Vu la surface de 200 mm²,
5000
la contrainte en traction vaut :    25N / mm2
200

La partie centrale est soumise à l’effort T (en traction) de 5 kN et l’effort P (en compression)
de 18 kN. Vu la surface de 300 mm², la contrainte en compression vaut :
5000  18000 13000
   43,33N / mm2
300 300

La partie du dessus est soumise à l’effort T (en traction) de 5 kN, l’effort P (en compression)
de 18 kN et l’effort F (en traction) de 10 kN. Vu la surface de 150 mm², la contrainte en
5000  18000  10000 3000
compression vaut :     20N / mm2
150 150

Exercice 3 :

1. Le couple valant 14000 N.m, on peut en déduire l’effort s’appliquant sur les six
boulons :
C 14000
F   73684N
d 380  103
2
F 73684
 F1boulon    12280,7 N
6 6
F1boulon
2.   Rp
  d2
4
12280,7
  4  20
  d2
4  12280,7
d  27,9mm
20  
 d  28mm

3. Le couple valant 14000 N.m, on peut en déduire l’effort s’appliquant sur chaque
clavette :
C 14000
F   186666,67N
d 150  103
2
F 186666,67
  1clavette    20,74N / mm2
36  250 36  250
Exercice 4 :

4
1 2 3 5

Nous allons d’abord déterminer l’emplacement du centre de gravité.


La pièce peut être sectionnée en 5 éléments géométriques de base :
 Elément 1 : rectangle de 30 mm sur 40 mm
 Elément 2 : rectangle de 15 mm sur 70 mm
 Elément 3 : rectangle de 45 mm sur 30 mm
 Eléments 4 : 2 triangles de 45 mm de base et de 5 mm de hauteur
 Elément 5 : rectangle de 35 mm sur 20 mm

La symétrie de la pièce permet de dire que ce point est situé sur l’axe de symétrie.
Nous allons maintenant calculer la position du centre sur l’axe horizontal :

Stot  x   Si  xi
i

Elément Surface Si Position xi


1 S1  30  40  1200mm2 30
x1   15mm
2
2 S2  15  70  1050mm2 15
x2  30   37,5mm
2
3 S3  45 30  1350mm2 45
x3  30  15   67,5mm
2
4 (résultat pour un triangle) 45 5 45
S4   112,5mm2 x4  30  15   60mm
2 3
5 S5  35  20  700mm2 35
x5  30  15  10   72,5mm
2

Stot   Si  1200  1050  1350  2  112,5  700  3125mm2


i
et donc :

3125  x  1200  15  1050  37,5  1350  67,5  2  112,5  60  700  72,5
111250
 x  35,6mm
3125

Calcul des inerties par rapport à l’axe horizontal :

Elément Inertie Ii
1 30  403
I1   160000mm4
12
2 15 703
I2   428750mm4
12
3 45 303
I3   101250mm4
12
4 (résultat pour un triangle) 2
45  53 5 
I4   112,5    15   31406, 25mm4
36  3 
5 35 203
I5   23333,33mm4
12
I xx  I1  I 2  I3  2  I4  I5  729479mm4

Calcul des inerties par rapport à l’axe vertical passant par le centre de gravité :

Elément Inertie Ii
1 3
40  30
I1   1200  35,6  15  599232mm4
12
2 70  153
 1050  37,5  35,6  23478mm4
2
I2 
12
3 30  453
I3   1350   67,5  35,6  1601586mm4
12
4 (résultat pour un triangle) 5  453
 112,5  60  35,6  79634mm4
2
I4 
36
5 20  353
 700   72,5  35,6  1024585mm4
2
I5 
12
I yy  I1  I2  I3  2  I4  I5  1358979mm4