Vous êtes sur la page 1sur 45

Structures Métalliques

Résistance des sections et


éléments

Présenté par :
Mme. Soukaina TOUIJRATE

Ecole Supérieure de Technologie – Salé

Année Universitaire : 2016/ 2017


1. Classification et section
efficace
Les éléments comprimés ont un comportement bien
différent des éléments tendus pour la raison
principale suivante : les efforts de traction ont pour
effet de redresser les éléments tandis que les efforts
de compression ont plutôt tendance à les fléchir
(flambement local est global).

2
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
1.1. Flambement local et global
Le flambement local est défini comme l’apparition des plis
dans la structure, alors que le flambement global se ramène
au flambement des tubes, ou à la naissance de bulles sur les
structures, ou aussi à l’ovalisation de ces structures.
On peut alors définir les plis comme étant des déformations
dues à un flambement local à l’intérieur de la structure
lorsque celle-ci est soumise à des contraintes négatives. La
taille, la longueur, et la direction de ces plis dépendent de
l’amplitude de la charge appliquée et des conditions aux
limites. Généralement, ces plis ne sont pas des
déformations permanentes et disparaissent quand cesse le
chargement.
3
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
1.2. Définitions et distributions
des contraintes
La plupart des aciers, laminées ou composées,
sont constituées de plaques minces.
Sous l’effet de la compression, le flambement
local d’une paroi comprimée se caractérise par
l’apparition d’une ondulation qui influence d’une
manière significative le comportement et la
résistance de l’élément.
4
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
1.2. Définitions et distributions des
contraintes

5
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
1.2. Définitions et distributions des
contraintes

6
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
1.3. Classification des sections vis-à-
vis des risques de flambement local

• Classe 1 : sections transversales pouvant atteindre leur


résistance plastique, sans risque de voilement local, et
possédant une capacité de rotation importante pour former
une rotule plastique.
• Classe 2 : sections transversales pouvant atteindre leur
résistance plastique, sans risque de voilement local, mais avec
une capacité de rotation limitée.
• Classe 3 : sections transversales pouvant atteindre leur
résistance élastique en fibre extrême, mais non leur résistance
plastique, du fait des risques de voilement local.
• Classe 4 : sections transversales ne pouvant atteindre leur
résistance élastique, du fait des risques de voilement local.
7
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
1.3. Classification des sections vis-à-vis
des risques de flambement local

8
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
1.3. Classification des sections vis-à-vis
des risques de flambement local

9
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
1.3. Classification des sections vis-à-vis
des risques de flambement local

10
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
1.3. Classification des sections vis-à-vis
des risques de flambement local

11
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
2. Actions et
Combinaisons

12
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
2.1. Actions Elémentaires
Les actions agissant sur une structures sont de trois
types :
• Les actions permanentes G : Poids propre, action
de précontraint et déformation imposé à la
construction.
• Les actions variables Q : Charges d’exploitation,
action du vent, action de la neige et action des
gradients thermiques.
• Les actions accidentelles A : Explosions et chocs
de véhicules.
13
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
2.2. Notions de sécurité
• La conception de la structure ;
• La fabrication des éléments ;
• La transformation des pièces ;
• Le montage sur le site ;
• L’exploitation par le maitre
d’ouvrage.
14
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
2.3. Etats limites
Un état limite est un état particulier, au-
delà duquel une structure ne satisfait plus
aux exigences pour lesquelles elle été
conçue et dimensionnée.
On distingue deux types d’états limites :
• Etat limite de service (ELS) ;
• Etat Limite Ultime (ELU).
15
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
2.3. Etats limites
• ELS : qui correspond à l’utilisation courante et quotidienne de
l’ouvrage et qui limite les déformations de la structure, afin d’éviter
des désordres secondaires et garantir la pérennité de l’ouvrage
(limitation des flèches, de la fissuration du béton …);
• ELU : qui correspond à un cas de charge exceptionnel, ultime
(par exemple : neige trentenaire, crue centenaire …), pour lequel la
stabilité de l’ouvrage doit être garantie, bien qu’étant à la limite de
la ruine. Un ELU est atteint lorsque l’on constate une perte
d’équilibre, une instabilité de forme, une rupture d’élément, une
déformation plastique exagérée, etc.

16
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
2.2. Combinaisons d’actions

Les charges d’exploitation peuvent être estimées


avec la norme NF P 06001 et les charges
permanentes avec la norme NF P 06 004 ;
Les charges de neige sont définies par le DTU 06
002 (règles N84) ;
Les charges de vent sont définies par le DTU 06
006 (règles NV65).
17
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Combinaisons d’actions selon
l’additif 80

Nombre d’actions
À l’ELU À l’ELS
variables
4 3
i=1 • 𝐺 + 𝐺𝑚𝑖𝑛 + 2 𝑄
3 𝑚𝑎𝑥

4 17
i=2 • 𝐺 + 𝐺𝑚𝑖𝑛 + 12 𝑄𝑖 • (𝐺 + 𝑄)
3 𝑚𝑎𝑥

4
i≥3 • (𝐺𝑚𝑎𝑥 + 𝑄𝑖 ) + 𝐺𝑚𝑖𝑛
3

18
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Combinaisons d’actions selon
l’Eurocode 3
Combinaisons à l’ ELU :

• Combinaison fondamentale :

• 𝛾𝐺 . 𝐺 + 𝛾𝑄1 . 𝑄1 + 𝛾𝑄 . Ψ0 . 𝑄

• Combinaison simplifiée :

𝛾𝐺 . 𝐺 + 𝛾𝑄 . 𝑄 ou 𝛾𝐺 . 𝐺 + 0,9 𝛾𝑄 . 𝑄

19
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Combinaisons d’actions selon
l’Eurocode 3
Combinaisons à l’ ELS :
• Combinaisons quasi-permanentes :
• 𝐺 + 𝑄1 + Ψ0 . 𝑄
• Combinaisons fréquentes :
• 𝐺 + Ψ1 𝑄1 + Ψ2 . 𝑄
• Combinaisons rares :
• 𝐺+ Ψ2 . 𝑄
20
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Combinaisons d’actions selon
l’Eurocode 3
Coefficients de combinaison Ψ

21
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Valeurs limites de déformations :
La flèche verticale maximale

𝜹𝒎𝒂𝒙 = 𝜹𝟏 + 𝜹𝟐 − 𝜹𝟎
22
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Valeurs limites de déformations :
La flèche verticale maximale

23
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Valeurs limites de déformations :
La flèche horizontale maximale


Poteau portique : 𝛿 <
300
24
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Exercice 1

25
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Exercice 2

Vérifier la flèche d’une panne de toiture


HEA 140, isostatique, de 5 mètres de portée,
supportant :
• en charges permanentes : g = 1 kN/ml
• en charges variables : q = 5 kN/ml
E = 210 000 MPa I = 1 033 𝑐𝑚4

26
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
3. Facteurs partielles de
sécurité

27
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Calcul des sections transversales
• Sections brutes de classe 1, 2 ou 3 : 𝛾𝑀0 = 1
• Sections brutes de classe 4 : 𝛾𝑀1 = 1,1
• Sections nettes au droit des trous :
𝛾𝑀2 = 1,25

Calcul des pièces à l’instabilité élastique


• Flambement
• Déversement 𝛾𝑀1 = 1,1
• Voilement
28
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Calcul des Assemblages

1- Assemblages par boulons :


• Sollicités au cisaillement : 𝛾𝑀𝐵 = 1,25
• Sollicités à la traction : 𝛾𝑀𝐵 = 1,50

2- Assemblages par soudure :


• Acier S.235 : 𝛾𝑀𝑤 = 1,25
• Acier S.275 : 𝛾𝑀𝑤 = 1,30
• Acier S.355 : 𝛾𝑀𝑤 = 1,35
29
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
4. Résistance des
sections transversales

30
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Effort axial de traction (N)
Chaque section doit vérifier :

Avec :

31
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Effort axial de compression (N)
Chaque section doit vérifier :

Avec :
• Pour les sections de classe 1, 2 ou 3 :

• Pour les sections de la classe 4 :

32
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Moment fléchissant (M)
Chaque section doit vérifier :
Avec :
• Pour les sections de classe 1 ou 2 :

• Pour les sections de la classe 3 :

• Pour les sections de la classe 4 :


33
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Effort tranchant (V)
Chaque section doit vérifier :

Avec 𝐴𝜗 est l’aire de cisaillement :

• Profils laminés I ou H :

• Profils laminés U :

• PRS en I ou H :
34
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Moment fléchissant + Effort
tranchant (M+V)
Chaque section doit vérifier :

Avec :

• 𝑀𝑅 : Moment résistant

• 𝑀𝑣 : Moment résistant réduit


de l’effet de l’effort tranchant

35
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Moment fléchissant + Effort
tranchant (M+V)
Pour les sections transversales à semelles
égales et fléchies :

Avec :
• 𝑊𝑣 : Module de résistante de l’aire de
cisaillement 𝐴𝑣

Donc :
36
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Moment fléchissant + Effort axial
(M+N)
Sections de classe 1 ou 2 :

Chaque section doit vérifier :


Avec :
• Pour un plat :

Et le critère devient :
37
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Moment fléchissant + Effort axial
(M+N)
Sections de classe 1 ou 2 :
Chaque section doit vérifier :
Avec :
• Pour une section comportant des semelles :
Si :

Alors :
38
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Moment fléchissant + Effort axial
(M+N)
Sections de classe 1 ou 2 :
Chaque section doit vérifier :
Avec :
• Pour une section comportant des semelles :
Si :

On distingue 3 cas
39
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Moment fléchissant + Effort axial
(M+N)
Sections de classe 1 ou 2 :

• Cas 1 : Flexion autour de l’axe y

Avec :
40
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Moment fléchissant + Effort axial
(M+N)
Sections de classe 1 ou 2 :

• Cas 2 : Flexion autour de l’axe z

Avec :
41
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Moment fléchissant + Effort axial
(M+N)
Sections de classe 1 ou 2 :

• Cas 3 : Flexion biaxiale

Pour les profilés en I et en H :

et Avec :
42
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Moment fléchissant + Effort axial
(M+N)
Sections de classe 3 :

Chaque section doit vérifier :

Donc :

43
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Moment fléchissant + Effort axial
(M+N)
Sections de classe 4 :

Chaque section doit vérifier :

Donc :

44
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017
Moment fléchissant + Effort axial +
Effort tranchant (M+N+V)

• Si : Critères (M+N) à vérifier

• Si : On réduit la valeur de fy :

45
EST Salé - Structures Métalliques - S. TOUIJRATE 2016/2017