Vous êtes sur la page 1sur 12

Développement des compétences transversales en gestion

ORH1200 –Groupe 41, Aut. 2015

Cécile Nicolas, Dr
Chargée de cours
Département d’organisation
et ressources humaines
nicolas.cecile@uqam.ca

Disponible sur RV

Professeure & Coordonnatrice


Marie-Josée Lorrain, Ph.D.
Bureau: R-3441
Téléphone: (514) 987-3000 poste 5297
Courrier électronique: lorrain.marie-
josee@uqam.ca
Description du cours
Situé en tout début de programme du baccalauréat en administration des affaires (BAA) de l’École des
sciences de la gestion de l’UQAM, le cours Développement des compétences transversales en gestion
(ORH 1200) constitue une initiation à la prise de décision et à la résolution de problèmes, dans un contexte
organisationnel caractérisé par le travail en équipe et l’utilisation intensive des technologies de
l’information.

Si les connaissances fondamentales sont indispensables pour réussir en gestion, savoir des choses à propos
de la gestion ne suffit pas pour être un gestionnaire efficace. Il faut aussi acquérir et appliquer son savoir et
faire usage de savoir-faire et de savoir-être (compétences) pour faire son travail et atteindre des
objectifs concrets. Pour ce faire, il faut :
 Savoir raisonner : travailler à partir de nos connaissances et savoir en acquérir de nouvelles (gestion
documentaire, prise de notes et lecture ; stratégies de résolution de problèmes et étude de cas; stratégies
argumentatives), gérer le temps.

 Savoir réfléchir sur son action individuelle. Cette aptitude à la réflexion dans l’action permettra au
gestionnaire d’ajuster sa gestion quotidienne en fonction des effets produits. L’objectif de ce savoir-faire est de
rendre ses actions plus conscientes et donc, plus efficaces (St-Arnaud, 1998).

 Savoir communiquer (permettant l’efficacité du travail)


À l’oral :
 Émettre ses idées, son point de vue oralement, en prenant sa place, toute sa place et rien que sa place
et ainsi, contribuer à l’analyse et à la prise de décision ;
 Recevoir les idées et le point de vue des autres en silence (c'est-à-dire savoir ECOUTER), vous tentez
de distinguer chez la personne qui parle, ce qu’elle perçoit, ressent, pense et veut.
 À l’écrit :
 Émettre ses idées, son point de vue par écrit, argumenter ses choix en confrontant ceux-ci à d’autres
propositions et les justifier.

 Savoir travailler en équipe


 Susciter le dialogue, la discussion, la décision et l’action,
 Démontrer de l’ouverture face aux initiatives de tous,
 Respecter et valoriser les différences,
 Reconnaître les compétences et partager le leadership,
 Savoir écouter,
 Faire circuler l’information dans l’équipe,
 Donner le droit à l’erreur,
 Développer la capacité de réfléchir sur l’action collective.

Et puis, il y a tous ces savoirs « de génie » qui, en général, ne relèvent pas d’un tableau traditionnel sur « les
compétences de gestion », qui néanmoins déterminent, pour une large part le succès du travail d’un(e)
étudiant(e) au quotidien –de surcroit dans le cours ORH1200 -: savoir apaiser un(e) employé(e) (de l’UQAM)
surchargé(e) à qui l’on demande un formulaire…être en mesure de réparer une panne d’imprimante… savoir
parler à son employeur(e) pour qu’il-elle laisse de la marge de manœuvre entre le travail et les
études…Toutes ces compétences et tâches – et bien d’autres !- correspondent à une fonction particulière
dans la vie de chaque étudiant(e). Elles sont nécessaires, et il faut qu’elles soient bien accomplies. Toutefois,
elles s’inscrivent en dehors de la description des compétences et des tâches du cours ORH1200. Elles n’en
constituent pas moins le travail de l’étudiant(e) quel qu’il soit, et quel que soit son expérience à l’université.
Il s’agit bien de considérer que, si vous voulez, un jour, devenir un « bon gestionnaire », vous devez être
prêt(e) à vivre un registre d’expériences incroyablement étendu et à transformer ces expériences en
savoirs non moins étendus! Ce faisant, les savoirs du cours ORH 1200 seront souvent travaillés de façon
concomitante pendant la session, comme ils le sont dans les réalités étudiante et professionnelle.

2
Acquis d’apprentissage

Prenant au sérieux l’avis de Henry Mintzberg (2008 : 118) qui dit qu’ « aucune simulation en classe (études
de cas, jeux, exercices) ne peut pas rivaliser avec le travail lui-même », et que, par ailleurs, les étudiants(es)
débutants en gestion «peuvent certainement profiter d’un cours les encourageant à réfléchir sur leur
expérience et à la partager avec autrui », le cours ORH 1200 sera éminemment pratique et résolument axé
sur l’échange et la collaboration ! Il privilégie des activités concrètes qui nécessitent le développement
des trois domaines de compétences, ainsi que la prise de conscience de leur importance pour le succès
dans les projets étudiants et dans une future carrière en gestion :

- vous y apprendrez à : chercher et évaluer des informations, à travailler avec les règles de syntaxe et
de rhétorique, à appliquer des processus d’étude usuels en gestion ;
- vous y expérimenterez aussi les pratiques d’usage en expression orale et écrite : présentations
d'affaires et communication médiatisée (courriel, forum, papier) ;
- vous exploiterez plusieurs des outils de gestion de travail d’équipe : planification, ordre du jour,
compte-rendu, animation de rencontre, travail collaboratif à distance.
- vous réfléchirez sur votre expérience pour la transformer en savoir personnel, valable pour la
construction de votre propre théorie de gestion.

Méthodes d’enseignement

La pratique prendra beaucoup de place dans le cours, afin de permettre l’exercice des habiletés de décision
et de communication. L’approche retenue privilégiera des apprentissages théoriques et pratiques et le
retour sur sa pratique dans le cadre d’exercices, d’étude cas, etc….

Le rôle principal de l’enseignante n’est pas tant de transmettre des connaissances, que de faciliter le
développement de compétences, en fournissant des cadres théoriques et des exercices, de même qu’en
supportant les apprentissages grâce à ses conseils et à ses évaluations. Les étudiants et étudiantes
apprennent en pratiquant, en intervenant, en réfléchissant et en discutant. Vous êtes ainsi les
premiers responsables de vos apprentissages. L’enseignante aide, encourage, guide et soumet des défis.
Seule l’étudiante et l’étudiant peut transférer les modèles et les théories présentés lors des cours pour
l’étude de situations concrètes.

La contribution de l’étudiant(e) consiste à assister assidûment aux séances, à contribuer substantiellement au


travail de son équipe, à participer activement aux échanges en classe ; ce qui suppose une implication
personnelle réelle dans les différents travaux.

3
Évaluation

Élément d’évaluation Livrable* Échéance Type de Pondération


travail
Mandat 1 : « Planifier le Contrat de collaboration/entente Sem. 7 Équipe 10 %
travail d’équipe » d’équipe
Examen intra Examen sur la matière vue en classe, Sem. 9 Individuel 25 %
les diapos et les textes obligatoires
(livres fermés)
Présentation d’un enjeu Présentation orale + liste de À préciser Équipe 10 %
contemporain d’actualité références (2/3
pour la gestion équipes par
séance,
entre sem.
et – sauf
sem. )
Mandat 2 : Rapport écrit et présentation orale Sem. 12 Équipe 10 % écrit
Résolution d’un cas de 10 % oral
gestion
Mandat 3 : « Etre gestionnaire » Rapport écrit ; Sem. 13 Équipe 10 %
Etre gestionnaire Participation aux présentations sur
la réalité du travail de gestionnaire
Mandat 4 : « Objectifs Rapport écrit Sem. 15 Individuel 20 %
professionnels et plan de
développement de vos
compétences »
Savoir-être et qualité de Pas de livrable Tout au long Individuel 5 %
la participation 5 points de base, retranchements si de la session
problèmes observés

La description détaillée des mandats de même que les grilles d’évaluation de chacun seront disponibles sur
le portail Moodle du cours.

Attention
Advenant des difficultés de communication que vous ne pouvez résoudre, vous devez en aviser par courriel
l’enseignante et par la suite vous lui transmettez, par copie conforme, tous vos échanges de courriels.

Si le travail d’équipe n’est pas amorcé, vous scindez l’équipe. Si les difficultés surviennent alors que le travail
est très avancé, tous les membres de l’équipe seront réunis par l’enseignante afin d’établir la proportion de
l’investissement de chacun et la note attribuée au travail sera ajustée en conséquence. Ce faisant,
l’enseignante pourrait accorder une note différente à tout membre de l’équipe présentant des écarts
importants de participation et/ou d’effort (remarqués par la professeure ou soulignés par les collègues).

Barème d'évaluation – note finale


(basé sur le barème du département ORH)

A+ = 92-100 B+ = 77-79 C+ = 69-71 D+ = 62-63


A = 86-91 B = 75-76 C = 67-68 D = 60-61
A- = 80-85 B- = 72-74 C- = 64-66 E = 0-59
NOTES IMPORTANTES EN LIEN AVEC L’ÉVALUATION (voir également la section « Règlements » du
présent plan de cours)

4
1) Pour réussir ce cours, l’étudiant-e doit obtenir un minimum de 55 % au total ET de 60 % en performance
individuelle.

2) Qualité du français : vu l’importance de la communication écrite comme compétence pour les


gestionnaires, pour chaque travail écrit, la professeure se réserve le droit de soustraire jusqu’à 20% des
points alloués en cas de problèmes de forme (10%, pour présentation générale, citations, références, etc.) ou
de français (10%, orthographe, grammaire, syntaxe). Ceci ne s’applique pas aux examens.

3) Remise de travaux en retard : la remise en retard de tout travail entraîne la perte de 20% des points
attribués à ce travail par jour de retard sauf s'il y a eu entente préalable conclue avec la professeure (le mot
préalable signifie au moins 72 heures avant la date prévue de remise). À moins d’indication contraire, les
travaux doivent être transmis « version papier » au début de la séance convenue et par version
électronique, le même jour –jusqu’à 21h le jour de la remise.

Divers points de logistique

Le cours demande votre disponibilité à plusieurs moments, soit pendant le cours, la présence est obligatoire
et lors des rencontres de travail en équipe. Le cours commence à l’heure (14H). Notez aussi que quelques
séances pourraient durer un peu plus de 3 heures et que des rencontres d’accompagnement pourraient
avoir lieu à l’extérieur de l’horaire du cours. Elles seront annoncées en classe et sur le portail Moodle du
cours (http://moodle.uqam.ca). Quelques séances sont également prévues à l’extérieur du local régulier de
classe (soit au laboratoire d’informatique, soit à la bibliothèque centrale ; voir le calendrier des séances pour
le détail).

Le portail Moodle contient entre autres des documents de présentation et la description des productions
(mandats). Il constitue le lieu de communication privilégié pour le cours et doit donc être consulté
régulièrement. Assurez-vous d’avoir accès à un poste de travail et à Internet. Le laboratoire informatique
sectoriel de gestion est au DS-M900.

Les téléphones cellulaires et autres appareils de communication doivent être fermés dès le début du
cours.

5
Calendrier
Séances. Dates Contenu Tâches et travaux, (en plus des
lectures et questionnaires du recueil)
I : individuels/É : équipe
1 10/09 Présentation du cours, de l’enseignante, des étudiant-e-s, I : Achat du recueil de textes et du livre :
Vos compétences, celles à acquérir, à parfaire Jacques J. et Jacques P. (2013), Le
travail en équipe et les présentations
publiques – Guide pratique, Fides
Editions.
2 17/09 Savoir travailler en équipe – de la théorie à la pratique ! Prévoir une tenue de sport.
Activités au Centre sportif
3 24/09 Les compétences informationnelles
Atelier avec un/e bibliothécaire, au laboratoire informatique
de gestion – DS- R910 (salle à confirmer)
4 1er Compétences analytiques 1 : lire, évaluer, référencer et
/10 synthétiser l’information
Formation des équipes
Présentation de ce que sont les « études en administration à
l’ESG » Coordinateur BAC adm.
5 8/10 Compétences communicationnelles 1 :
Communication orale en public

6 15/10 Compétences communicationnelles 2 : Présentation d’enjeux contemporains


Modèle de communication /Autorégulation d’actualité et remise des références (2
équipes)
7 22/10 Compétences communicationnelles 3 : É : Remise de l’entente d’équipe
Façons de communiquer, interactions et travail en équipe (Mandat 1)
Présentation d’enjeux contemporains
d’actualité et remise des références (2
équipes)
8 29/10 Compétences communicationnelles 4 : communiquer à Présentation d’enjeux contemporains
l’écrit d’actualité et remise des références (3
équipes)
9 5/11 EXAMEN INTRA
10 12/11 Compétences analytiques 2 : Analyser et résoudre un cas É : Soumettre le nom du gestionnaire et
de gestion de l’entreprise à la professeure (par
Les étapes d’analyse d’un cas courriel, en préparation du mandat 3)
Exercice en classe Présentation d’enjeux contemporains
d’actualité et remise des références (2
équipes)
11 19/11 Séance de travail en équipe - préparation du cas Présentation d’enjeux contemporains
Accompagnement pédagogique/ technique, au besoin d’actualité et remise des références (2
équipes)
12 26/12 Présentations É : remise du rapport écrit et de la
10 présentations en équipes de 5 (10 x 15 min. + 15 min. de présentation(PPT) de résolution du cas
questions/commentaires - à confirmer selon la taille du (Mandat 2)
groupe)
13 3/12 Présentations (suites) É : Remise des rapports écrits du
mandat 3
14 10/12 Gérer : de la théorie à la pratique
Divers contextes, diverses compétences
Les valeurs et l’éthique
Présentations sur les rencontres avec des gestionnaires
Rapports d’équipes/Mise en commun
15 17/12 Synthèse I : Remise des obj. professionnels et du
plan de dév. de compétences (Mandat 4)

6
Matériel pédagogique obligatoire

Recueil de textes ORH-1200. Disponible à la Coop ESG UQAM (au J-M500, début de
session)
Jacques J. et Jacques P. (2013), Le travail en équipe et les présentations publiques – Guide
pratique, Fides Editions.

Des documents obligatoires additionnels seront déposés sur Moodle.

Ouvrages de référence additionnels (liste non exhaustive)

APPRENTISSAGE ET MÉTHODES D’APPRENTISSAGE EN CONTEXTE UNIVERSITAIRE/EN


GESTION
Ayerbe, Cécile, Olivier Meier et Audrey Missonier (2008). Traiter et résoudre un cas pratique en
management. Paris : Dunod, 170 p. ISBN 978-2-10-051254-6

Bédard, Michel G., Paul Dell’Aniello et Danielle Desbiens (2005). La méthode des cas. Guide orienté
vers le développement de compétences (2e édition). Montréal : Gaëtan Morin/Chenelière Éducation,
98 p. ISBN 2-89105-912-3

Bergeron, Pierre G. (2004) (avec la collaboration de Pierre Lauzon et Suzie Marquis). La gestion
moderne. Une vision globale et intégrée (4e édition). Montréal : Gaëtan Morin éditeur/Chenelière
Éducation, chapitre 5 « La prise de décision et le gestionnaire », p. 151-181. ISBN 2-89105-859-3

Bertrand, Denis et Hassan Azrour (2000). Réapprendre à apprendre au collège, à l’université et en


milieu de travail. Théorie et pratique pour maîtriser les compétences transversales. Montréal :
Guérin universitaire, 434 p.
ISBN 2-7601-5534-X

Pasquero, Jean (2011). « La méthode d’analyse de textes QRAC-U », Notes pédagogiques, UQAM, 2 p.

Ruph, François (2011). Guide de réflexion sur les stratégies d’apprentissage à l’université –
Actualiser mon potentiel intellectuel pour des études de qualité (2e édition). Québec : Presses de
l’Université du Québec, 76 p. ISBN 978-2-7605-2921-2

Tremblay, Raymond Robert et Yvan Perrier (2006). Savoir plus. Outils et méthodes de travail
intellectuel (2e édition). Montréal : Chenelière Éducation, 230 p.
ISBN 2-7650-1208-3

LE TRAVAIL D’ÉQUIPE
De Bono, Edward (2005). Les six chapeaux de la réflexion : la méthode de référence mondiale. Paris :
Eyrolles, 206 p. ISBN 978-2-7081-3010-4

Motoi, Ina et Louise Villeneuve (2010). Guide de résolution de conflits dans le travail d’équipe.
Québec : Presses de l’Université du Québec, 82 p. ISBN 978-2-7605-2507-8

Villeneuve, Louise (2011). Comment travailler en équipe de façon efficace. Québec : Presses de
l’Université du Québec, 49 p. 9.

7
LA COMMUNICATION
Bazoge, Benoît et Paul Dell'Aniello (2001). Présentations d'affaires percutantes. Montréal : Guérin,
121 p. ISBN 2-7601-5860-8

Cormier, Solange (2002). La communication et la gestion. Ste-Foy : Presses de l’Université du


Québec, collection « Organisations en changement », 255 p.
ISBN 2-7605-0810-2 (Disponible en ligne sur le site des bibliothèques de l’UQAM)

Devirieux, Claude Jean (2009). Pour une communication efficace. Québec : Presses de l’Université
du Québec, 195 p. ISBN 978-2-7605-1480-5

D’Humières, Isabelle (2005). Communiquer par écrit des documents professionnels efficaces. Paris :
Larousse, collection « Réussir », 359 p.ISBN 2-03-560342-0

Gelin, Sandrine et Khuê-Linh Truong (2010). Parler en public avec succès. Paris : Eyrolles,
collection « Livres outils Efficacité professionnelle », 192 p.
ISBN 978-2-212-54528-9

Gely, Cyril (2010). Comment captiver son public. S’exprimer avec aisance et sincérité. Levallois-
Perret : Groupe Studyrama – Vocatis, 173 p.
ISBN 978-2-7590-0919-0

Guilloton, Noëlle, Hélène Cajolet-Laganière et Élaine Lajoie (2005). Le français au bureau. Ste-Foy :
Publications du Québec, Office québécois de la langue française, 754 p. ISBN 2-5511-9684-1

Kwal Gamble, Terri et Michael Gamble (2011) Communiquer et interagir (adaptation française de
Caroline St-Jacques, Laurie Stewart Fortier et Josée Jacques). Montréal : Chenelière Éducation, 290
p. ISBN 978-2-7651-0593-0

Sites Internet
Infosphère http://www.bibliotheques.uqam.ca/InfoSphere/index.html Dernier accès le 23 juillet
2013.

Programme de développement des compétences informationnelles de l’Université du Québec


https://oraprdnt.uqtr.uquebec.ca/pls/public/gscw030?owa_no_site=1100 Dernier accès le 23
juillet 2013.

Profil de compétences essentielles des gestionnaires en science et technologie, Secrétariat du


Conseil du trésor du Canada http://www.tbs-sct.gc.ca/gui/stcm-fra.asp Dernier accès le 23 juillet
2013.

8
Consignes et règlements du cours

- L’ESG-UQAM accorde beaucoup d'importance à la langue française. Dans ce contexte, l'évaluation des
travaux écrits peut entraîner la perte de 20% des points alloués pour des problèmes de forme (10% :
présentation générale, page titre, table des matières, citations, références, médiagraphie, etc.) ou de
français (10%). Ces règles ne s'appliquent pas aux examens.

- Des points de savoir-être et de qualité de la participation sont accordés (5 points) au départ du


cours. Les comportements problématiques (retards, sonneries de téléphone qui dérangent la classe,
consultation du web sans lien avec le cours, « placotage », etc. – liste à préciser en classe) entraînent
une perte de points de savoir-être et qualité de participation.

- La note zéro (0%) sera attribuée aux personnes qui ne se présenteront pas à un test, à un examen ou
à toute autre évaluation qui a lieu en classe, sauf sur présentation d'un certificat médical précisant
l'incapacité à être présent au moment de l'administration du test ou de l'examen.

- La remise en retard de tout travail mentionné dans la section Évaluation entraîne la perte de 20%
des points attribués à ce travail par jour de retard sauf s'il y a eu entente préalable avec l'enseignante
(le mot préalable signifie au moins 72 heures avant la date prévue de remise).

- De nombreux problèmes informatiques peuvent compliquer vos envois électroniques ou


l’impression de vos documents version papier. Soyez des gestionnaires aguerri-e-s, prévoyez un plan
B. Aucun retard dû à des raisons technologiques ne sera excusé.

- La présence au cours est obligatoire. Les présentations orales des étudiants font partie intégrante du
cours; par conséquent, l’absence aux présentations orales pourra être pénalisée.

- L’équipe ou l'étudiant-e qui ne respecte pas les consignes indiquées (la remise d'un travail imprimé
en classe, une réponse à une demande de suivi, etc.) doit s'attendre à perdre des points pour non
respect de ces consignes.

- L’équipe ou l’étudiant-e- doit conserver une copie de ses travaux. L’équipe/ l’étudiant-e est
responsable du dépôt de ses travaux au moment prévu, peu importe le mode de transmission convenu
avec l’enseignante.

- Pour les règlements institutionnels, veuillez lire ou relire ceux qui sont édictés par l'université
(règlements no 5 des études de premier cycle, no 12 sur l’utilisation du matériel informatique de
l’université et no 18 sur les infractions de nature académique).

9
PLAGIAT
Règlement no 18 sur les infractions de nature académique

Tout acte de plagiat, fraude, copiage, tricherie ou falsification de document commis par une
étudiante, un étudiant, de même que toute participation à ces actes ou tentative de les
commettre, à l’occasion d’un examen ou d’un travail faisant l’objet d’une évaluation ou dans
toute autre circonstance, constituent une infraction au sens de ce règlement.

La liste non limitative des infractions est définie comme suit :

• la substitution de personnes ;
• l’utilisation totale ou partielle du texte d’autrui en le faisant passer pour sien ou sans
indication de référence ;
• la transmission d’un travail pour fins d’évaluation alors qu’il constitue essentiellement
un travail qui a déjà été transmis pour fins d’évaluation académique à l’Université ou
dans une autre institution d’enseignement, sauf avec l’accord préalable de
l’enseignante, l’enseignant ;
• l’obtention par vol, manœuvre ou corruption de questions ou de réponses d’examen ou
de tout autre document ou matériel non autorisés, ou encore d’une évaluation non
méritée ;
• la possession ou l’utilisation, avant ou pendant un examen, de tout document non
autorisé ;
• l’utilisation pendant un examen de la copie d’examen d’une autre personne ;
• l’obtention de toute aide non autorisée, qu’elle soit collective ou individuelle ;
• la falsification d’un document, notamment d’un document transmis par l’Université ou
d’un document de l’Université transmis ou non à une tierce personne, quelles que
soient les circonstances ;
• la falsification de données de recherche dans un travail, notamment une thèse, un
mémoire, un mémoire-création, un rapport de stage ou un rapport de recherche.

Les sanctions reliées à ces infractions sont précisées à l’article 3 du Règlement no 18

Pour plus d’information sur les infractions académiques et comment les prévenir :
www.integrite.uqam.ca

Etudiants en situation de handicap


Coordonnées
Adresse: 405, rue Sainte-Catherine Est, pavillon Judith-Jasmin, local J-M870
Téléphone: 514 987-3148
Télécopieur: 514 987-4197
Courriel: situation.handicap@uqam.ca

10
Politique 16 sur le harcèlement sexuel

Le harcèlement sexuel se définit comme étant un comportement à connotation sexuelle


unilatéral et non désiré ayant pour effet de compromettre le droit à des conditions de travail
et d’études justes et raisonnables ou le droit à la dignité.

La Politique 16 identifie les comportements suivants comme du harcèlement sexuel :

1. Manifestations persistantes ou abusives d’un intérêt sexuel non désirées.

2. Remarques, commentaires, allusions, plaisanteries ou insultes persistants à caractère


sexuel portant atteinte à un environnement propice au travail ou à l’étude.

3. Avances verbales ou propositions insistantes à caractère sexuel non désirées.

4. Avances physiques, attouchements, frôlements, pincements, baisers non désirés.

5. Promesses de récompense ou menaces de représailles, implicites ou explicites, représailles


liées à l’acceptation ou au refus d’une demande d’ordre sexuel.

6. Actes de voyeurisme ou d’exhibitionnisme.

7. Manifestations de violence physique à caractère sexuel ou imposition d’une intimité


sexuelle non voulue.

8. Toute autre manifestation à caractère sexuel offensante ou non désirée.

Pour plus d’information :

http://www.instances.uqam.ca/ReglementsPolitiquesDocuments/Documents/Politique_no_1
6.pdf

Pour rencontrer une personne ou faire un signalement :

Bureau d’intervention et de prévention en matière de harcèlement :


514-987-3000, poste 0886
http://www.harcelement.uqam.ca

11
12