Vous êtes sur la page 1sur 228

INTERPRETATION 

QUANTITATIVE DES 
DIAGRAPHIES DIFFEREES

SONATRACH ‐ EXPLO 
IAP‐ BOUMERDES 
21 au 25 Novembre 2010 
J. DELALEX

EP – Interprétation des Diagraphies
© 2010 ‐ IFP Training

EP – Interprétation des Diagraphies
2
INTERPRETATION QUANTITATIVE  
DES DIAGRAPHIES DIFFEREES
SONATRACH – EXPLO 
IAP – Boumerdès
21 au 25 Novembre 2010
Jacques DELALEX

EP ‐ Interprétation des Diagraphies

TENS_1
11000 LBF 1000

PEF_1
0 B/E 20

DRHO_1
-0.35 G/C3 0.15
1000 1000
BS_1 RHOB_1
METRES

4 IN 14 1.95 G/C3 2.95


DEPTH

GR_1 IDPH_1 NPHI_1


0 GAPI 100 0.2 OHMM 2000 0.45 V/V -0.15

CALI_1 IMPH_1 DT_1


4 IN 14 0.2 OHMM 2000 140 US/F 40

1510.2

100 100
CORE_SH.K_CORE_1 (MD)

1515

1520

10 10
1525

1530

1 1
1535

1540

0.1 0.1
1545

1550

0.01 0.01
0.050

0.100

0.150
0.000

0.200

1555
PERFS.DESCRIPTION_1

CORE_SH.PHI_CORE_1 (V/V)
FACIESLITH.VALUE_1
-0

1560
0

1.90 2.65 1.90


0.45 0 9
2.71
ELEVATION(TVD)

CORE_NO_1

0.43
SHOWS_1

1565 RHO_MAA_1 K_CORE_1 Color:PHI_CORE_1


Maximum of FACIES_EZT.EF2ANDEXT_1
CALCI_3MN_1 PAY_1
2.00 0.4 2.00 2.5 G/C3 3 0.01 MD 1000 0.2 V/V 0 100 0 0 3
DEPTH

Wells:
METRES

METRES

DENS_CORE_1 RT_1 SWE_1 VOL_UWAT_1 PHIE_1 RESERVOIR_1


2.5 3 0.01 OHMM 1000 1 V/V 0 0.2 V/V 01 V/V 0 0 1.7
1570 0.35 2.87 GR_1 K_EZT_1 SWE_1 PHIE_1 VSH_1 EF_EZT_1 SAND_1
2.10 2.10 0 GAPI 100 0.01 MD 1000 1 V/V 0 0.2 V/V 00 V/V 10 10 0 1.2

-1090
0.3 -1091
1515
2.20 2.20
WIRE_1.RHOB_1 (G/C3)

0.25
Call_Sup
2.30 2.30
0.2 -1095
1520

-1096
2.40 0.15 2.40
1525
0.1
2.50 2.50
-1100

0.05
2.60 2.60 1530

0
2.70 2.70 -1105
© 2010 ‐ IFP Training

1535

2.80 2.80 Call_Inf

1540

2.90 2.90 -1110

3.00 3.00
0.000

0.050

0.100

0.150

0.200

0.250

0.300

0.350

0.400

1545
-0.050

0.450

-1115

WIRE_1.NPHI_1 (V/V) 1550

-1118

0 120
Color: Maximum of WIRE_1.GR_1 1555

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 2
DIAGRAPHIES DIFFÉRÉES : INTRODUCTION

Septembre 1927 :  Premier “carottage électrique” effectué à


Pechelbronn,en Alsace , par  les frères Conrad et Marcel Schlumberger.

© 2010 ‐ IFP Training
Log composite classique Imagerie de Paroi de Puits
Premier log ( Résistivité) (1927) ( Electrique - Acoustique)
( GR-Litho-Densité-Neutron-Resistivité-Sonic)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 3

SOMMAIRE

„ GÉNÉRALITÉS  Pages 1 to 9
„ RÉSERVOIR ‐ INVASION ‐ ARCHIE Pages 10 à 58
„ "DIAGRAPHIES INSTANTANÉES" Pages 59 à 72
„ CAROTTAGE Pages 73 à 76
„ DIAGRAPHIES DIFFÉRÉES – LOG   Pages 77 à 136
„ OUTILS Pages 137 to 282
• CALIPER/DIAMETREUR 139
• GAMMA RAY 153
• POTENTIEL SPONTANE  161
• INDUCTION,  LATEROLOG et MICRORESISTIVITE  171
• DENSITE‐NEUTRON‐SONIC 201
• RESONANCE MAGNETIQUE NUCLEAIRE  249
• PENDAGEMETRE et IMAGERIE DE PUITS  255
• MESURES DE PRESSION 265
• LOGGING WHILE DRILLING  281

„ INTERPRÉTATION Pages 283 à 402


© 2010 ‐ IFP Training

• INTERPRETATION DE TYPE QUICKLOOK  284
• CROSSPLOTS  337
• INTERPRETATION QUANTITATIVE  345

„ APPENDIX – CHARTS ‐ BIBLIOGRAPHIE  Pages 403  à 456


EP ‐ Interprétation des Diagraphies 4
GÉNÉRALITÉS

DIAGRAPHIE ET CONNAISSANCE DU SOUS‐SOL

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 5

GÉNÉRALITÉS
DE LA GÉOPHYSIQUE AU RÉSERVOIR :
PRINCIPE  DE LA RÉFLECTION SISMIQUE 
4 VIBRATEURS A TERRE

Emission
Emission Camion
Camion Enregitreur
Enregitreur
Source
Source :: Vibrateur
Vibrateur Réception
Réception
Récepteurs
Récepteurs :: Géophones
Géophones

ACQUISITION OFFSHORE 
rs
pteu
Réce

Source
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 6
GÉNÉRALITÉS

EXEMPLE D’INTERPRÉTATION SISMIQUE

COUVERTURE ? RESERVOIR ? HYDROCARBURES


PIEGES ?

Temps en ms
Roche Mère ?

© 2010 ‐ IFP Training
MIGRATION DES
HYDROCARBURES ?

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 7

GÉNÉRALITÉS
EXEMPLE DE CARTE ET IMPLANTATION DE PUITS
Carte non associée
à la section sismique
Superficie de la base de
Fermeture structurale Carte en isobathes
(profondeurs en mètres)

Superficie imprégnée

Exemple de Diagraphie
Gamma-Ray-Sonic
FORAGE
(Puits vertical)
COUVERTURE ?
Profondeur (m ou Pieds)
Temps en ms

© 2010 ‐ IFP Training

RESERVOIR ?

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 8
NOTIONS DE RÉSERVOIR 
ET PROPRIÉTÉS PÉTROPHYSIQUES ASSOCIÉES

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 9

ROCHES COUVERTURES ET RÉSERVOIRS

ROCHES COUVERTURES  RESERVOIRS :

Formations imperméables : ‐ Formations Poreuses et 


Perméables
‐ Argiles
‐Clastiques
‐ Evaporites 
‐ Sable
‐ Sel
‐ Grès
‐ Anhydrite
‐Carbonates
‐ Formations Compactes
‐ Calcaire
‐ Carbonates Couverture Reservoir
‐ Dolomie
‐ Quartzites
‐ Craie
GOC
G ‐Formations fracturées
Contact Huile‐Gaz O
Reservoir à Gaz
WOC w w
Reservoir à huile
Contact Eau‐Huile
w
Reservoir à eau
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 10
CARACTÉRISTIQUES RÉSERVOIRS ET FLUIDES

CARACTERISTIQUES RESERVOIR : CARACTERISTIQUES FLUIDES :
Type d’eau : Salinité, Résistivité, Densité
Profondeur ?
Type d’hydrocarbure : Huile, Gaz, 
Géométrie du piège , taille ?
Densité , viscosité de l’hydrocarbure
Lithologie ?
Porosité ?
Perméabilité ?
Saturation en eau et en hydrocarbure ?
Pression ?
Température ?
Hauteur totale Ht  (Gross Thickness) 
G GOC
Hauteur utile Hu (Net Thickness)
O Contact Huile‐Gaz
Hu/Ht   (Net/Gross ratio)
w WOC
w
w Contact Eau‐Huile

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 11

ESTIMATION DE L’HUILE EN PLACE

Superficie de la base de 
Fermeture structurale

Superficie imprégnée 

Epaisseur Nette hu = ?
Porosité utile = Phiu ?
Fermeture  ht
structurale Saturation en Huile So = ?
hu
G A
O h
Point de fuite  w w
Spill point Vrock : Volume de Roche
w
= Surface x Epaisseur
N/G = Net/Gross ratio
Net 1 N
OOIP = Vrock × Φ u × (1 − S w ) ×
Huile en Place 
=  Rapport Hu / Ht hu = ht
aux conditions Surface × G
en Millions m3 ou MM Bbls Gross B o Phiu :  Porosité utile 

Net 1
© 2010 ‐ IFP Training

Sw = Saturation en eau
Huile en Place   OOIP = Area × h t × Φ u × S O × × So = 1 – Sw = Saturation en huile
aux conditions réservoir Gross B o
Bo  : Facteur Volumétrique de 
HCPV = Area × h u × Φ u × S O l’Huile
HCPV  : Hydrocarbon Pore volume 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 12
ATTEINDRE LES RÉSERVOIRS : 
LE FORAGE

EP ‐ Interprétation des Diagraphies

PHASES DE FORAGE ET TUBAGES ASSOCIÉS
Diamètre de forage  :   26 inches 17.5  12 ¼ 8 ½ 6      
Diamètre de tubage  (OD)   :  20 inches 13 3/8 9 5/8 7 5 ½
(Tailles les plus courantes)

Casing

Trou Trou  Ciment


Ouvert Tubé

Phase ‐1
2 Casing

Phase 2

Ciment

Phase‐3

Couverture
Boue de forage
Réservoir à Gaz
3
Réservoir à huile
© 2010 ‐ IFP Training

Réservoir à eau

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 14
FORAGE ET TUBAGE 

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 15

CONTACTS DE FLUIDES ET 
ÉPAISSEURS DES ZONES IMPRÉGNÉES

EP ‐ Interprétation des Diagraphies
PUITS VERTICAUX : CONTACTS DE FLUIDES
2ème PUITS  1er PUITS  Drill Floor DF
VERTICAL VERTICAL Table de Rotation 
Ground Level GL
Niveau du Sol

Profondeur du GOC ??  Mean sea level MSL  


Niveau Mer

Profondeur du WOC ?? 

Profondeur Mesurée du GOC 
Profondeur mesurée du WOC au‐ au –dessous du DF (MD)
dessous du DF
Profondeur Sub‐Sea (SS) 
Profondeur du WOC
au –dessous du MSL
= Profondeur Sub‐Sea SS
ODT = OIL DOWN TO 
Epaisseur  hu = ?
G GOC
Epaisseur  hu =
Contact Huile‐Gaz
WOC(SS) – GOC(SS)  O

w w
w WOC

© 2010 ‐ IFP Training
Contact Eau‐Huile

WUT = WATER UP TO 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 17

PUITS DÉVIÉS/HORIZONTAUX: CONTACTS DE FLUIDES
PUITS DÉVIÉ Drill Floor DF
Table de Rotation 
SIDETRACK Ground Level GL
Niveau du Sol

Profondeur du GOC ?? 
Mean sea level MSL  
Niveau Mer

Profondeur du WOC ?? 

Profondeur mesurée MD
du WOC au‐dessous du DF
PUITS 
Profondeur Verticalisée HORIZONTAL
TVD

Profondeur du WOC
TVD‐SS

Epaisseur  hu = ?
G
O
Epaisseur  hu =
WOC(TVD‐SS) – GOC(TVD‐SS) 
w w
w
© 2010 ‐ IFP Training

MD Deviation α

"VD = MD x Cosα"

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 18
Notions et Définitions de
POROSITÉ
SATURATION
PERMÉABILITÉ
RÉSISTIVITÉ

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 19

POROSITÉ ‐ Φ

Volume de vide ( “ pore ” ) existant dans la roche sur le volume total de la roche, exprimé en %.


L’ensemble des pores reliés entre eux est la porosité utile. La porosité restante est la porosité résiduelle.
Les roches réservoirs ont des porosités très variables, généralement comprises entre 10% et 35 %.

Vpore Vtotal − Vsolid


Vt
Φ= =
Grain
Vtotal Vtotal
Ciment Pores

φ < 5% faible
10% < φ < 20% moyenne
20% < φ bonne

‐ Porosité Primaire :
Elle est héritée du dépôt du sédiment à l’origine.

‐ Porosité “Secondaire” :
© 2010 ‐ IFP Training

Elle  est  due  aux  modifications  diagénétiques  du 


sédiment  au  cours  de  son  enfouissement  ou  bien  à
l’existence de fractures dans la roche.

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 20
EXEMPLES DE POROSITÉS

Lame Mince dans un Grès Lame Mince dans un Calcaire Oolithique

Porosité en Rouge Porosité en Jaune Pâle

Lame Mince dans un Calcaire Lame Mince dans un Calcaire Coquillier

© 2010 ‐ IFP Training
Porosité en Rose Porosité en Jaune Pâle

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 21

ANALYSE VOLUMÉTRIQUE D’UNE ROCHE SÉDIMENTAIRE

Répartition des éléments dans un réservoir propre à eau 
Grain Ciment
sans Argile et sans Hydrocarbure

Eau

GRAIN
Porosité
MATRICE
Vma = 1 ‐ Φu
Vt = 1

CIMENT

EAU
Saturation 
en eau Sw = 100 %
© 2010 ‐ IFP Training

Porosité Utile ou Effective en %  : Φu


ARGILE : Vsh = 
Shale Volume = 0

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 22
ANALYSE VOLUMÉTRIQUE D’UNE ROCHE SÉDIMENTAIRE

Répartition des éléments dans un 
Grain Ciment

réservoir propre à Huile 

Huile

Eau
GRAIN
Porosité
MATRICE
Vma = 1 ‐ Φu
Vt = 1

CIMENT

Porosité Utile 
ou Effective en %  : Φu
HYDROCARBURE EAU

© 2010 ‐ IFP Training
Saturation  Saturation 
en Hydrocarbure  Shc en eau Sw

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 23

ANALYSE VOLUMÉTRIQUE D’UNE ROCHE SÉDIMENTAIRE

Répartition des éléments dans un réservoir 
Grain Ciment
argileux à Huile
Vt = 1
Argile

Huile

Eau
ARGILE
GRAIN SÈCHE ARGILE (Clay)
Porosité effective
MATRICE Vclay
Vma
= 1 – Φu ‐ Vcl
EAU LIÉE 
CIMENT
A L’ARGILE
Bound Water
Vwb
HYDROCARBURE EAU
Saturation 
en Hydrocarbure  Shc
Saturation 
en eau Sw
© 2010 ‐ IFP Training

Porosité Utile ou Effective en %  : Φu


Vcl = Clay Volume
Vsh = Shale Volume

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 24
NOTION DE POROSITÉ (DIAGRAPHIES)

Vt = 1
„ Porosité Labo – Petrophysique (Labo)

Vtotal − Vsolid
Φ labo =
00
Grains
V dry 
Clay Vt
„ Porosité Apparente ( Densité‐Neutron) 

Vw + Vhc + Vwb
Φ a =
Ciment
Vwb Vt
Vhc Vw „ Porosité Effective – Analyse des logs

Eau liée aux argiles 
Φ = [Vpore − Vw associé à l' argile]
e
Vt

© 2010 ‐ IFP Training
 Attention aux définitions de porosité en Logging  et en Pétrophysique

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 25

SATURATION S

Il  est  essentiel  de  connaître  la  nature  des  fluides  qui  occupent  les  pores  d’une  roche 
réservoir.

La saturation d’une roche en fluide est le rapport du volume de ce fluide sur le volume de 
pores, exprimée en %. Volume de Fluide
Saturation = ____________________________
Volume des Pores

Dans le cas d’un gisement à hydrocarbures , les pores  Lame Mince montrant la Saturation en Huile

contiennent de l’eau, de l’huile ou du gaz.
On définit ainsi une Saturation en eau Sw, une saturation 
en huile So et une saturation en gaz Sg.
Il reste toujours de l’eau piégée dans les pores d’une 
roche réservoir, appelée eau interstitielle. La saturation 
© 2010 ‐ IFP Training

en eau interstitielle (Swi) varie entre 10 et 35 %.
Swi est appelée aussi Saturation en eau initiale.

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 26
SATURATIONS EN EAU ET EN HYDROCARBURE

Dans une zone à hydrocarbures
V Vhc
Vpore = Vw + Vhc Sw = w Shc =
Vpore Vpore
Vw + Vhc
Sw + Shc = =1
Vpore
Matrice

Shc = 1 − Sw
Huile
Eau

Dans une zone à huile

So = 1 − S w
Dans une zone à gaz

© 2010 ‐ IFP Training
Sg = 1 − S w
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 27

PERMÉABILITÉ

„ La perméabilité est la capacité d’une formation poreuse à laisser le 


fluide s’écouler lorsqu’un gradient de pression est appliqué.
„ Elle s’exprime en mDarcy ou en Darcy .
Débit :
P1 ΔP P2
K × A ΔP
Q Q=
μ L
Débit
Mobilité :
L
K Q× L
Darcy’s Law =
K:
μ:
Perméabilité de l’échantillon (Darcy)
Viscosité du Fluide (cP)
μ A× ΔP
ΔP:
© 2010 ‐ IFP Training

Pression Différentielle (atm)


A: Surface de la section (cm2)
Q:  Débit (cm3/s) Typiquement : 0.1 mD < K < 10000 mD
L: Longueur de l’échantillon (cm) K en Darcy = 0.987 10 ‐12 m2

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 28
ESTIMATION DE LA PERMÉABILITÉ

„ Les perméabilités horizontales ou verticales peuvent être mesurées


sur carottes au laboratoire

„ La perméabilité peut être estimée


• En utilisant le drawdown ou le buildup enregistré pendant le prétest lors d’une
prise de mesure de pression ( Sondes : MDT, RDT , RCI ) . 
• À partir de la porosité effective et de la saturation en eau irréductible ou initiale
Swi en utilisant une formule empirique. 
• À partir des mesures de Résonance Magnétique Nucléaire

„ Le Kh peut être estimée durant un test de production ( Drill Stem Test  

© 2010 ‐ IFP Training
DST , h = Hauteur de la zone réservoir testée ) 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 29

RÉSISTIVITÉ et CONDUCTIVITÉ

PRINCIPE DE MESURE DE  RÉSISTIVITÉ
En électricité : L U ρ *L
Courant I R= R=
R S I S
R = Résistance (Ohm)
U ρ = Résistivité

La résistance dépend de la forme géométrique du matériau.
Pour les diagraphies, comme la forme est inconnue, on utilise la résistivité

La lettre R est utilisée pour la mesure de Résistivité exprimée  en Ω.m ou Ohmm

(Le symbole ρ est réservé pour la mesure de densité )


Par exemple,  Rt = Résistivité vraie de la Formation ( True Resistivity) 
© 2010 ‐ IFP Training

1
La Conductivité C est exprimée en Siemens/m ou mho/m C=
1000 R
ou en mSiemens/m ou mmho/m C=
R
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 30
RÉSISTIVITÉ ‐ CONDUCTIVITÉ

MATRICE SÈCHE :  Rma → ∞ (> 5000 Ω.m)

MATRICE POREUSE SATURÉE EN EAU ± SALÉE

Rt : 0,1 → 5000 Ω.m ou Ohmm

L’eau salée « conduit » l’électricité : CONDUCTIVITÉ


1
C= Siemens /m ou mho/m
R

© 2010 ‐ IFP Training
1000 milli‐Siemens/m ou mmho/m
C=
R
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 31

Notes

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 32
RÉSISTIVITÉ D’UNE SOLUTION NaCl
Rw = 0.10 
Ohmm

Temp
= 90 C

© 2010 ‐ IFP Training
Salinity = 
25 000 ppm 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 33

RÉSISTIVITÉ D’UNE SOLUTION NaCl

Rw = 0.1 
Ohmm

Salinité = 25 
kppm

Temp = 90C
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 34
FORMULE D’ARCHIE

RELATION ENTRE LA RÉSISTIVITÉ, LA POROSITÉ

ET LA SATURATION EN EAU 

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 35

FORMULE D’ARCHIE  ‐ FACTEUR DE FORMATION F

„ Une roche contenant 100 % d’eau (Sw = 1) a une résistivité Rt, également 
appelée Ro.

„ Cette résistivité Ro est proportionnelle à la résistivité de l’eau Rw

Ro = FRw Ro1 = FR w1 Ro2 = FR w 2


Porosité φ Porosité φ

„ Le facteur de proportionnalité F est appelé Facteur de Formation et il est égal 


au rapport entre la résistivité Ro et la résistivité de l’eau Rw
„ Le Facteur de Formation est fonction de la porosité et de la lithologie 
du réservoir :  
Ro a a
F= F= donc : Ro = ×Rw
Rw φm φm
© 2010 ‐ IFP Training

a a
R o1 = ×Rw R o2 = ×Rw
φ m
1 φ m2
Porosité φ1 Porosité φ2 36
EP ‐ Interprétation des Diagraphies
FORMULE D’ARCHIE  ‐ FACTEUR DE FORMATION F
En  général , la constante a est proche de 1 et le facteur de cimentation 
m est proche de 2 .
0.81 0.62
„ Pour les grés en général :  F= ou F =
φ2 φ 2.15
„ Pour les Carbonates, en général, a = 1 et m = 2, mais m est variable : 
1.3 < m < 2.5 
Formation Resistivity Factor versus Porosity ( Chart Por1 – Schlumberger)
a
F=
φm
log(F) = log( a ) − m log( φ )

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 37

FORMULE D’ARCHIE – SATURATION EN EAU 
„ Une roche ayant une saturation en eau  Sw a une résistivité Rt

„ Rt varie avec la saturation en eau Sw et elle est inversement 
proportionnelle à Swn , 

„ n est l’exposant de saturation et il est en général proche de 2.
Ro a Rw a Rw
Rt = = × ou Sw = n
Sw
n
φm Sw n φ m Rt
HC
HC

F*Rw F*Rw
R t1 = R t2 = n
Water
S w1
n
Water
Sw2
Water Saturation Sw1 Water Saturation Sw2
© 2010 ‐ IFP Training

Ceci est la formule d’Archie. Elle n’est valable que pour les formations 
propres, ne contenant pas d’argile ( Volume d’argile Vsh = 0 )
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 38
FORMULE D’ARCHIE : SATURATION EN EAU 

Estimation de la saturation en eau dans les 
formations propres

a Rw
Sw = n m
φ Rt
„ Logs de Résistivité ( Latérolog, Induction)  Î Rt 

„ Logs de Porosité ( Densité, Neutron, Sonic, RMN) Î φ

„ SP, Rapport de Résistivité , Rwa Î Rw 

„ Mesures Pétrophysiques en laboratoire  Î a, m, n

Valeurs par défaut : a = 1,  m = 2 ,  n = 2

© 2010 ‐ IFP Training
Formule valable uniquement pour les formations propres, sans 
argile   (  Vsh = 0) 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 39

Notes

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 40
VARIATION DE LA RÉSISTIVITÉ AVEC LA POROSITÉ
Exercice 1  sur la formule d’Archie
a a Rw
F= Rt = ×
φm φm Sw
n

Salinité d’eau de Formation : 30 Kppm   


Température : 70 °C
Rw  = 
Coefficients pour la Formule d’Archie :  a: 1  m: 2   n: 2

© 2010 ‐ IFP Training
‐>

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 41

VARIATION DE RÉSISTIVITÉ AVEC LA SATURATION Sw
Exercice 2  sur la formule d’Archie
a a Rw
F= Rt = ×
φm φm Sw
n

Salinité d’eau de Formation : 100 Kppm   


Température : 70 °C
Rw  = 
Coefficients pour la Formule d’ Archie :  a: 1  m: 2   n: 2
© 2010 ‐ IFP Training

‐>

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 42
VARIATIONS DE RÉSISTIVITÉ AVEC LA POROSITÉ
GR = Natural 
Exemple No 1
Radioactivité
Formation : Calcaire (Limestone) 
Pas  d’indices d’Hydrocarbures
RESISTIVITE Rt POROSITE Sw
GR_1 LLD_1 PXND_1 SWE_1
en cours de forage 0 GAPI 100 0.2 OHMM 2000 0.45 V/V -0.15 1 V/V 0
Température Réservoir = 50 C
Zone 
compacte 

a Rw Rt augmente

Rt = × Porosité

φ m Sw
n diminue

Saturation en 
eau  proche de 
SW = 1 100% 

a
Rt = × Rw
φ m W

Zone 
Poreuse 

φm
Rw = Rt
a

© 2010 ‐ IFP Training
Détermination de la valeur de Rw

.2 1 10 100 15 % 100% ‐> 0%


1000 30% 0

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 43

VARIATIONS DE RÉSISTIVITÉ AVEC LA SATURATION
Exemple No 2
Formation :Grès ( Sandstone) 
Pas d’indices d’Hydrocarbures
au‐dessous de  xxx GR_1
RESISTIVITE Rt
RT_1 POROSITE
PHIE_1 SWE_1
Sw
0 GAPI 150 0.2 OHMM 2000 0.45 V/V -0.15 1 V/V 0
Température = 60 C

a R SW < 1
R t = m × wn
φ Sw
Saturation en 
Hydrocarbure 
augmente
HC
a Rw
Sw = n
Rt augmente Porosité
constante
Saturation en eau 

φ m Rt diminue 

xxx

Shc = 1 − Sw SW = 1 WOC


W
© 2010 ‐ IFP Training

.2 1 10 100 1000 30% 15 % 0 100% 0%

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 44
INVASION

LE PHÉNOMÈNE D’INVASION

ZONES ET PARAMÈTRES ASSOCIÉS

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 45

L’INVASION DANS UN RESERVOIR 
FORAGE DE FORMATIONS HORIZONTALES PAR UN PUITS VERTICAL
L ’INVASION DES FORMATIONS RÉSERVOIRS PAR LE FLUIDE DE FORAGE
„ L ’endommagement des formations poreuses et perméables (réservoirs) est lié à l’invasion de celles‐ci par le fluide 
de forage (essentiellement le filtrat de boue)

„ La présence d’hydrocarbures résiduels dans la zone lavée affecte les mesures de résistivités et de porosité, tels que 
les logs densité et neutron. 

„ Ce phénomène influence directement l’estimation des réserves en hydrocarbure des gisements.
BoueM
UD
ROCHE COUVERTURE COUVERTURE 
MUD CAKE

RESERVOIR ZONE LAVEE ZONE VIERGE


Mud filtrate &  Filtrat de Boue  & 
Hydrocarbure Residual HC HC Residuel
HC  & Eau
Phyd PFormation

Mud filtrate FILTRAT DE  EAU


EAU BOUE
© 2010 ‐ IFP Training

Diamètre d’Invasion Di 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies Phyd Pf 46


L’INVASION DANS UN RESERVOIR A HC 
Cas d’un forage en boue à eau

ZONE VIERGE ZONE LAVÉE ZONE LAVÉE ZONE VIERGE

Resistivité du Fluide
Rw Rmf Rmf Rw

Resistivité
de la Formation  Rt Rxo Rxo Rt
Saturation en eau  
Sw 
Sw Sxo Sxo Sw
Saturation en 
filtrat  Sxo  ZONE ENVAHIE

Resistivité a Rw
de la Formation  ZONE VIERGE =>  Rt = ⋅ Sw Shc = 1 − Sw
Eau  & Hydrocarbure 
Φ Sw n m

a Rmf

© 2010 ‐ IFP Training
ZONE LAVÉE  =>  Rxo = ⋅ Sxo Shr = 1 − Sxo
Filtrat de Boue  & HC Residuel
Φ Sxo n m

Formation propre , sans Argile ( Vsh = 0 ) 
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 47

INVASION ET PARAMETRES ASSOCIES

Cas d’un forage en boue à eau  

COUVERTURE
ZONE LAVEE  Zone ZONE VIERGE 
RESERVOIR Intermédiaire 
Fluid Saturation

Formation Resistivity
Zone à Gas
Fluid Resistivity

Fluid Type
GOC
Fluid Saturation

Formation Resistivity
Zone  à Huile 
Fluid Resistivity

Fluid Type
WOC
Fluid Saturation

Formation Resistivity
Zone à Eau Fluid Resistivity
© 2010 ‐ IFP Training

Fluid Type

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 48
INVASION ET PARAMETRES ASSOCIES
Cas d’un forage en boue à eau
Mud
ρm ROCHE COUVERTURE (SEAL)

RESERVOIR Rm ZONE LAVEE Zone  ZONE VIERGE 


Sxo + Sgr = 1 Intermédiaire  Sw + Sg = 1 Fluid Saturation
Φ u  , K, T, Pf

Rxo Ri Rt Formation Resistivity
Hu Zone à Gas
Mud Rmf Rw Fluid Resistivity
Cake
GOC MF  + Residual Gas ( + Irr w) W , MF, G Water + Gas Fluid Type
hmc
Sxo + Sor = 1 Sw + So = 1 Fluid Saturation
Rmc
Hu Zone à Huile Rxo Ri Rt Formation Resistivity
Pf Phyd Rmf Rw Fluid Resistivity
MF + Residual Oil ( + Irr w) W , MF, O Water + Oil Fluid Type
WOC
Sxo = 1 Sw = 1 Fluid Saturation
Rxo Ri Rt Formation Resistivity
Zone à Eau Rmf Rw Fluid Resistivity
Hu DIAMETRE
DU TROU  Mud Filtrate ( + Irr w) W , MF Water Fluid Type
CALIPER
Bit   Size

© 2010 ‐ IFP Training
BS

Diamètre  Sgr = 1‐ Sxo Sg = 1‐ Sw

d’Invasion Phyd Pf So = 1‐ Sw


Sor = 1‐ Sxo
Di 49
EP ‐ Interprétation des Diagraphies

L’INVASION EN BOUE À HUILE (OBM)

ZONE LAVÉE ZONE VIERGE

HYDROCARBURES

FILTRAT ZONE À HYDROCARBURES


D’HUILE À SATURATION IRRÉDUCTIBLE
EAU

Sxo < 1 Sxo = Sw = Swi

Sxo < Sw
ZONE LAVÉE ZONE VIERGE

FILTRAT
D’HUILE
EAU ZONE  À EAU
© 2010 ‐ IFP Training

Sxo < 1 Sw = 1

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 50
PROFILES D’INVASION 

„ DIFFÉRENTS PROFILES D’INVASION => DIFFÉRENTS MODÈLES 

STEP PROFILE RAMP PROFILE
Rxo
Rxo

Rt Rt
r i r i

Distance à partir du trou  Distance à partir du trou 

SLOPE PROFILE ANNULUS 
Rxo Rann PROFILE
Rxo
r 1

© 2010 ‐ IFP Training
Rt r 1 Rt
r 2
r 2

Distance à partir du trou  Distance à partir du trou 


EP ‐ Interprétation des Diagraphies 51

Détermination de Rt, Rxo , Di 

MODÈLE  « STEP PROFILE »

Rxo STEP PROFILE Rxo Rt

LLS LLD
Rt
MSFL
r i Di ILM ILD

Distance à partir du trou 

Pour déterminer les 3 inconnues,  Rt , Rxo et Di , il faut au moins 3 équations données par 3 mesures de 
résistivité à profondeur d’investigation différente  
Par exemple :
• MSFL / Latérolog Shallow (LLs) et Latérolog Deep (LLd)
© 2010 ‐ IFP Training

• MSFL / Dual Induction Log (Ildeep et  Ilmedium )
• ( cf Resistivity Invasion Charts ( « Butterfly charts » ) dans la section  appendix)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 52
DIAGRAPHIES

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 53

Notes

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 54
PLACE DES DIAGRAPHIES

MÉTHODES MOYENS TECHNIQUES PRINCIPAUX OBJECTIFS

GÉOMÉTRIE
SISMIQUE
EXTERNE

GÉOPHYSIQUE
ARCHITECTURE
SISMIQUE DE PUITS
INTERNE R
É
S
E
DIAGRAPHIES CARACTÉRISTIQUES
DIFFÉRÉES PÉTROPHYSIQUES
R
V
O
FORAGE I
CONTRÔLE 
FLUIDES R
GEOLOGIQUE

© 2010 ‐ IFP Training
ESSAIS  CONDITIONS
DE PUITS GISEMENT

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 55

LES DIAGRAPHIES DANS LA VIE DU GISEMENT

DÉCOUVERTE APPRÉCIATION PUITS TUBÉ ABANDON


OBJECTIFS OBJECTIFS PRODUCTION OBJECTIFS
OBJECTIFS
„ Détection des réservoirs „ Construction fine du modèle „ Constats sur l’endommagement
d’hydrocarbure géologique de réservoir. „ Evaluation de la cimentation des puits
„ Première évaluation du potentiel „ Géométrie et distribution des  „ Perforation
pétrolier corps réservoirs „ Suivi de la dépletion
„ Amélioration du modèle vitesse „ Variation des caractéristiques „ Evolution des fluides dans les 
pour la sismique pétrophysiques réservoirs
„ Contrôle des complétions

MOYENS MOYENS MOYENS


MOYENS
Mud logging Mud logging Sonic ‐ Ultrasonic
MWD / LWD / FEWD MWD / LWD / FEWD Multifinger Caliper
Perfo
Open Hole Logging Open Hole Logging Cased Hole Logging
Corrosion
( Puits Ouvert)  ( Puits Ouvert) ( Puits Tubé)  ( Puits Tubé) 
© 2010 ‐ IFP Training

PSV PSV Production Logging

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 56
DIAGRAPHIES INSTANTANÉES
GÉOLOGIE DE SONDE 
OU MUD LOGGING

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 57

OBJECTIFS DU SUIVI DE SONDAGE

„ SURVEILLANCE GÉOLOGIQUE

„ FORAGE

„ SÉCURITÉ

„ ARCHIVAGE
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 58
INFORMATIONS COLLECTÉES

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 59

PARAMÈTRES
Copyright©2003. ENSPM Formation Industrie ‐ IFP Training ‐ BmD. All rights reserved

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 60
LAVAGE DES CUTTINGS

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 61

CABINE : ÉQUIPEMENT

Analyse
© 2010 ‐ IFP Training

Observation

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 62
CUTTINGS : FLUORESCENCE

Fluorescence directe

Fluorescence indirecte

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 63

ANALYSE DES CUTTINGS

„ IDENTIFICATION des FORMATIONS
• COLONNE LITHOLOGIQUE
• IDENTIFICATION des  MARQUEURS 
• DÉTERMINATION des REPÈRES STRATIGRAPHIQUES

„ LOCALISATION des RÉSERVOIRS
• POROSITÉ
• PERMÉABILITÉ
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 64
REPRÉSENTATIVITÉ DES CUTTINGS

„ TEMPS de remontée des Cuttings ( LAGTIME )

„ MÉLANGE des CUTTINGS
• Recyclage des éléments fins
• Mauvais nettoyage des bacs à boue
• Qualité de prise d’échantillon
• Préparation des échantillons

„ FRÉQUENCE de l’ÉCHANTILLONNAGE

„ VOLUME des ÉCHANTILLONS

„ CAS PARTICULIERS

© 2010 ‐ IFP Training
• Présence d’agents colmatants
• Forage à la mousse ou à l’air 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 65

CUTTINGS : FLUORESCENCE

„ FLUORESCENCE INDIRECTE
• Minérale ( Pyrite )
• Hydrogène
• Composition de l’Eau de Formation

„ FLUORESCENCE DIRECTE
• PRÉSENCE D’HYDROCARBURES 
− Actif   ( Gaz ou liquides )
− Fossile  ( Bitume ou Asphalte )

„ FAUSSE FLUORESCENCE
• Huile de forage
© 2010 ‐ IFP Training

• Gaz des moteurs
• Boue de forage ou matériel polluée ( bacs, goulotte … )

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 66
VITESSE ,  PARAMÈTRES MÉCANIQUES

„ VITESSE DE PÉNÉTRATION (ROP) 
• DEPTH
• BIT POSITION

„ POIDS AU CROCHET

„ VITESSE DE ROTATION

„ TORSION 

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 67

PARAMÈTRES ENREGISTRÉS

„ DENSITÉ DE LA BOUE

„ VOLUME DES BASSINS

„ TEMPÉRATURE DE LA BOUE

„ DÉBIT D’INJECTION

„ PRESSION D’INJECTION

„ STABILITÉ DU PUITS
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 68
LOG COMPOSITE : MUD LOG

Description des 
Avancement Calcimétrie cuttings

Dolomie

Calcaire
Limestone

Argile

© 2010 ‐ IFP Training
Shale

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 69

LOG COMPOSITE : MUD LOG

Description des 
cuttings

Grès
Sandstone
Gaz

Indices d’huile
© 2010 ‐ IFP Training

Description des 
carottes
Tests de puits DST
Carotte

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 70
CAROTTAGE

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 71

CAROTTAGE ET RÉCUPERATION DE LA CAROTTE 

DIAMOND CORE BITS

PDC
Poly‐Cristallin 
Diamond

TSD
Thermal 
Stabilized
Diamond
© 2010 ‐ IFP Training

DIAMOND

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 72
RÉCUPERATION DE LA CAROTTE 

Photographie 
de la caisse 

Plug

From Geoservices

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 73

CAROTTAGE LATERAL A BALLES
Core Sample Taker Tool
Principe d’opération du CST 
CST bullet

Explosive

• CLABS : Carottage Latéral à Balle  ( = SWC = Sidewall Core)


© 2010 ‐ IFP Training

• Retrait d’échantillons de roche de la paroi du puits
• Echantillons pris par percussion d’un boulet

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 74
DIAGRAPHIES DIFFÉRÉES

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 75

DIAGRAPHIES DIFFÉRÉES : INTRODUCTION
„ Depuis septembre 1927, où les frères Conrad et Marcel Schlumberger ont effectué le 
premier “carottage électrique” à Pechelbronn, il est impensable aujourd’hui de forer un 
puits sans effectuer une série de diagraphies qui, en fonction d’une interprétation en 
terme de lithologie, porosité, saturation, etc., permettra de décider du futur d’un puits, 
d’un champ ou d’un permis. © 2010 ‐ IFP Training

Log composite classique Imagerie de Paroi de Puits
Premier log ( Résistivité) (1927) ( Electrique ‐ Acoustique)
( GR‐Litho‐Densité‐Neutron‐Resistivité‐Sonic)
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 76
LES DIAGRAPHIES DIFFÉRÉES 

„ Les diagraphies différées sont des enregistrements de phénomènes physiques 


liés aux caractéristiques pétrophysiques des formations traversées par le 
forage et aux fluides qu’elles contiennent.
Enregistrées après la phase de forage, au pas d’échantillonnage de 0,5 pied (15 
cm environ) mais parfois moins: 3 cm ou même 2,5 mm, elles donnent une
image “continue” du sous‐sol, in situ, détaillée, et localisée autour du forage 
(généralement à moins d’un mètre).
„ Parmi celles‐ci, on peut distinguer 3 grandes familles d’enregistrement:
• Diagraphies à l’usage des géologues, permettant d’évaluer les 
caractéristiques des formations et les fluides rencontrés et de les quantifier.
• Diagraphies à l’usage du foreur, apportant des informations techniques (ex: 
qualité de la cimentation, détection du point de coincement, etc)
• Diagraphies utilisées par les producteurs pour étudier les phénomènes liés
aux fluides et à leur écoulement.

© 2010 ‐ IFP Training
„ Cette classification quelque peu arbitraire n’exclut pas l’utilisation
interdisciplinaire de tel ou tel type de mesure.

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 77

ÉCHELLES D’OBSERVATION

SECTION SISMIQUE DIAGRAPHIE / LOG CAROTTE PLUG LAMES MINCES


25  mm mm

1 km 1 mm

1  m
25   m

10   m
1 mm

500m

100 μ
© 2010 ‐ IFP Training

MICROSCOPE ELECTRONIQUE

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 78
EXEMPLES D’OUTILS DE LOGGING 

Sonde
SONIC BHC 

Caliper

Sonde
SONIC DSI 
Centralizer

Cartouche 
Electronique 

Stand‐off

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 79

COMPOSANTS ÉLECTRONIQUES DES SONDES

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 80
MISE EN OEUVRE

Plancher
Drill Floor
DF
Cable

Table de Rotation
Rotary Table
RT

Sol
Ground Level Tête de l’outil
Outil de logging GL

Vue du Rig et du camion de logging

Cable

Tool « Zero »
KB Au  plancher
DF

Base de l’outil

© 2010 ‐ IFP Training
Kelly Bushing KB
Measure de Profondeur
En rotation pendant le forage 
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 81

MAXIS 500 (SCHLUMBERGER)

Data Transmission
Other Reservoir Data
MAXIS Logging Unit

Digital Telemetry System Interpretation


Workstation
Dipole Shear Sonic Imager  DSI

Combinable Seismic Imager  CSI

Array Seismic Imager  ASI

Modular Formation Tester  MDT 

Array Induction Imager  AIT

Fullbore Formation MicroImager FMI


© 2010 ‐ IFP Training

Nuclear Porosity Lithology Tool NPLT

UltraSonic Imager  USI
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 82
OPÉRATION DE LOGGING À TERRE

Mesure de 
Drill Floor DF  Profondeur 
Kelly Bushing ou  et Tension
KB Table de rotation RT

Niveau du sol 
Hauteur du Ground Level
Kelly Bushing GL
EKB

Hauteur du  Hauteur du Niveau de la mer 


niveau du sol  Drill Floor Mean Sea Level
EGL EDF MSL

Profondeur Mesurée
Profondeur  MD
Mesurée MD (Vertical well) 
(Puits Dévié) 
Profondeur 
Sub‐Sea
Profondeur Verticale
SS
TVD
(Ref = DF)
(Puits Dévié)

© 2010 ‐ IFP Training
Profondeur 
verticale 
Sub‐Sea
TVD‐SS
(Ref=DF)

<‐

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 83

PRÉPARATION DES SONDES

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 84
INSTALLATION DES POULIES

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 85

MONTÉE DES SONDES

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 86
MONTÉE DES SONDES

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 87

CONNECTION DES SONDES

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 88
VÉRIFICATION AVANT DESCENTE DES SONDES

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 89

ENREGISTREMENT

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 90
ENREGISTREMENT

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 91

ENREGISTREMENT

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 92
ENREGISTREMENT

MONITEUR DE CONTRÔLE

LOG

LOG DE 

© 2010 ‐ IFP Training
RÉFÉRENCE

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 93

MESURE DE LA PROFONDEUR

Depth 
Measurement
Tension 
Measurement

Cable

Cable
Drum
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 94
MESURE DE LA TENSION

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 95

PROFONDEUR ‐ RÉFÉRENCES

MD ‐ TVD ‐ TVDSS


Puits Déviés
A terre/ On Land Offshore

Kelly Bushing KB

Drill Floor DF or Rotary Table RT
DF
Ground Level DF
GL
MSL
MSL
Mean Sea Level (Reference)

TVD  TVD‐SS
MD GL
Profondeur SubSea Depth
Profondeur Verticalisée
TVD  TVD‐SS
Mesurée MD
© 2010 ‐ IFP Training

WOC WOC
Reservoir

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 96
COMBINAISON D’OUTILS

Dual Laterolog –
Microresistivity ‐ GR

SP

Gamma Ray

Dual 
Laterolog

Microresistivity

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 97

COMBINAISON D’OUTILS

Litho‐Density‐Neutron GR

Gamma Ray

Neutron

Litho‐Density
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 98
COMBINAISON D’OUTILS

Logging Tool Combination :PEX


Platform Express (Schlumberger)

Telemetry

Gamma Ray

Neutron

Litho‐Density‐
Microresistivity

+ +
+ +

+ +
+ +

+ +
+ + Sonic

© 2010 ‐ IFP Training
Resistivity :
Laterolog
or
Induction

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 99

HALS – SONIC – MSFL – GR – SP Tool combination

HALS – SONIC‐ MSFL‐CALIPER‐GR‐SP Tool combination

© 2010 ‐ IFP Training

Schlumberger Document

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 100


AIT‐SP – SONIC – MSFL – GR Tool combination

AIT‐SP – SONIC‐ MSFL‐CALIPER‐GR Tool combination

© 2010 ‐ IFP Training
Schlumberger Document

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 101

LOGGING RUNS
FORAGE  (Pouces) :   26 17.5  12 ¼ 8 ½ 6      
TUBAGES  :  20 13 3/8 9 5/8 7 5 ½
Run‐1

Open Cased
Hole Hole
1

Run‐1, 2 & 3 
Run‐2
2 spliced
Splice des
Run‐1 & 2 

Attention aux
anomalies lors 
des splices

Run‐3
3
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 102


LES PRINCIPALES MESURES

Symbole Définition Profondeur


verticale d’investigation
approchée approchée

„ RADIOACTIVITÉ NATURELLE GR 0,5 ‐ 1m 0,5 m

„ POROSITÉ NEUTRON ΦN
DENSITE ρb 0,5 ‐ 1m 0,3 m
SONIC Δt

„ RÉSISTIVITÉ LATEROLOGS (LLD) Rt 0,5 ‐ 1m 2 m


INDUCTIONS    (ILD)  Rt 0,5 ‐ 1m 2 m
MICRO‐RÉSISTIVITÉS Rxo 0,2 ‐ 0,3m 0,1m
(MSFL, MCFL) 
„ POTENTIEL SPONTANÉ PS 1m

„ PENDAGEMÉTRIE ET IMAGERIE 0,01 m 0,1 m


RESONANCE MAGNETIQUE NUCLEAIRE  0,5 ‐ 1m 0,3 m

© 2010 ‐ IFP Training
„
„ MESURES DE PRESSION

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 103

CONTROLE QUALITÉ DES MESURES DIAGRAPHIQUES

„ ENTÊTE DES LOGS  ( Coordonnées, Références (KB,DF,GL) ,Boue, Filtrat, Tubages) 
„ VITESSE D’ENREGISTREMENT 
„ PAS D ’ÉCHANTILLONNAGE
„ EFFETS D ’ENVIRONNEMENT
• TROU (Boue, Diamètre, Mud cake, restrictions , caves )
• ÉPONTES
• INVASION

„ CONTRÔLE DE QUALITÉ DES ENREGISTREMENTS (LOGS)
• SECTION REPÉTÉE ET LOG PRINCIPAL 
• VÉRIFICATION DANS LE TUBAGE ( Caliper , Sonic ) 
• CHOIX DES OUTILS
• CALIBRATIONS
• MISE EN PROFONDEUR DES LOGS 
• EFFETS DE TENSION

„ PARAMÈTRES D’ACQUISITION
„ DÉFINITION VERTICALE
© 2010 ‐ IFP Training

„ PROFONDEUR D ’INVESTIGATION

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 104


LE LOG

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 105

WELLSKETCH A PARTIR DE L’ENTÊTE DU LOG 
Compagnie de Logging Entête  : Information sur le puits , bit size , casing , profondeurs
Le puits est vertical

Type de Combinaison de Service

Log Terrain  KB = 353.2
RT=DF = 352.9

GL = 343.6

MSL

Casing = 7
Log : RUN No 1 BS = 
8.5
Section de 
recouvrement 

TLI
Casing = 5000
Log : RUN No 2
© 2010 ‐ IFP Training

BS = 6 inch
WOC = 5500 m MD  

WOC‐SS =        m TVDSS 
BLI
Total Depth = 5740 <‐
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 106
ENTÊTE : DONNEES DE BOUE
ENTETE : Données de boue et de température

Densité

Mud

Résistivités  

Filtre 

Mud Filtrate Température 


maximale   

THERMOMETRES à MAXIMUM 
Mud Cake ( Sur la tête d’outil )

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 107

L’ENTÊTE : REMARQUES
ENTETE  : Autres Services & Remarques

PEF
Density Neutron 
log log
© 2010 ‐ IFP Training

REMARKS :
Mud With Barite ( 210 KG/CM3)
File 4 & File 5 with Barite Correction
No PEF on Main Log 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 108


CONTROLE QUALITÉ DES DONNÉES DE BOUE 
Vérification de la cohérence des données 

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 109

Vitesse d’enregistrement ; Pas d’échantillonnage; Echelles
Vitesse d’enregistrement et taux d’échantillonnage doivent être choisis et adaptés à la 
lithologie et à la complexité de l’environnement géologique ( ex : Turbidites , etc ..)
Vitesse d’enregistrement standard 
= 1800 ft/hr ou  540 m/h
Depth 
(m) Equivalent à 2  sec / ft ou à 6  sec / m  
Vitesse  Vitesse d’enregistrement avec le PEX (Schlumberger)  
d’enregistrement 
= 3600 ft/hr ou  1080 m/h
= 9m/mn 9 m
Pas d’échantillonnage standard  ( Sampling Rate ) 
=  540m/hr
= 6 pouces  ou  0.1524 m    ou   15.24 cm 
= 1800Ft /hr 1 mn Equivalent à
2 échantillons par pied ou  6 échantillons /m 
Pas d’échantillonnage à haute  résolution (HR)
=   2 ,          1       ou      0 .5       ou   0.1       inch
=   5.08 ,    2.54   ou     1.27       ou   0.254   cm

Echelles : 
1/200 :  Echelle standard pour  l’identification et la 
© 2010 ‐ IFP Training

caractérisation des réservoirs; Sélection d’intervalles à tester 
ou à perforer. 1/500 or 1/1000  : Echelles pour les 
corrélations géologiques et  les applications géophysiques 
(Sonic calibration) 
1/40 or 1/20 pour la corrélation avec les descriptions de 
carottes.
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 110
Taux d’échantillonnage : Carotte et Log 
Exemple de Carotte  Echantillonnage 
avec Plug  Standard  des logs 
tous les 25cm : 6 inches ou 15.24 cm
Porosité Log de 
carotte porosité
(Filtré)

4 plugs 1 
per meter Mise en 
m 1  profondeur 
6 échantillons
m par mètre Porosité
carotte avec 
Porosité Log 


m 1 
m

2001 m

© 2010 ‐ IFP Training
Données  2001 m
de carotte Profondeur 
foreur Données 
de Log Profondeur 
Logger
<‐

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 111

PREMIÈRES LECTURES

EXEMPLE DE  LOG PRINCIPAL AU FOND  POUR LE   LITHO‐DENSITY‐NEUTRON‐GR

FR = First Reading

GR
FR ‐ GR GR

CNT NPHI
FR ‐ NPHI
10.4 m
7.8 m
Tension
FR‐ CALI LDT RHOB

1.1 m
TDL  = 5741 m
Total Depth Logger Tension 
pick‐up
FR ‐ RHOB,PEF
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 112


DERNIÈRES  LECTURES  – TUBAGE 

SECTION DE RECOUVREMENT ET 
VERIFICATION DU CALIPER DANS LE CASING

GR
Enregistré dans le tubage 
( section de recouvrement avec le 
log précédent) 

7" Casing Shoe

Vérification du Caliper dans le tubage 7 
inch
Casing Weight = 23 Lb/ft Log de Densité RHOB affecté
Le Caliper devrait lire  : par la  cave
ID = 6.37 inches

Cave au‐dessous du sabot 
du tubage  IHV
Integrated hole
volume ( 0,1 m3)

Caliper et GR
en trou de  6" 

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 113

Vérification du CALIPER et du SONIC dans le TUBAGE

SECTION DE RECOUVREMENT ET 
VERIFICATION DU CALIPER ET DU SONIC DANS LE CASING

7 inch Casing : 29 lbs/ft Sonic Check in casing :


© 2010 ‐ IFP Training

Caliper Check in casing : Dt =  57 us/ft
ID = 6.19 "

Schlumberger Document

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 114


GR – Caliper – Resistivité au‐dessous du Sabot

IHV
ICV

ITT

Atténuation du GR 
dans le tubage  Casing Shoe Dernière lecture de  
résistivité

ITT Sonic DT très 
IHV bruité

ICV

Large Cave 
> 20"

© 2010 ‐ IFP Training
Schlumberger Document

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 115

LE LOG : SECTIONS PRINCIPALES & RÉPÉTÉES
Section Répétée comparée au LOG Principal  pour log  Litho‐Density‐Neutron‐GR

Main Log
Repeat
Section
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 116


SECTION PRINCIPALE & SECTION RÉPÉTÉE

© 2010 ‐ IFP Training
SECTION PRINCIPALE SECTION RÉPÉTÉE

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 117

EFFETS DE VARIATION DE TENSION

Allongement  
du Cable

Effet sur 
le  GR Effet sur LLD‐
LLS 
GR

LLD, LLS
Effet sur le  Outil 
Caliper Caliper,MSFL coincé
© 2010 ‐ IFP Training

Effet sur log 
Tension  MSFL :
augmente Lecture 
quand l’outil est  constante
coincé

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 118


SECTION PARAMÈTRES ET POINTS DE MESURE

TOOL MEASURE POINTS & ACQUISITION PARAMETERS
LDL‐CNL‐GR

Caliper  10.4 m
Measure
Point

GR Measure Point
Neutron 
Measure Point

Litho‐Density 
Measure Points

7.8 m

Matrix = LIMESTONE
⇒Neutron log NPHI recorded in
Limestone Matrix

© 2010 ‐ IFP Training
1.4  m

1.1  m
Tens

Neutron log NPHI 
enregistré en matrice calcaire

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 119

EFFETS DE VARIATIONS DE TENSION: EXEMPLE 1
Comparaison entre 4 logs GR enregistrés avec différentes combinaison d’outils dans le même puits
Induction‐Sonic – Tension Density‐Neutron – DLL‐MSFL ‐ GR‐SP‐ Tension
GR‐ SP NGL ‐Caliper Tension Caliper

DLL‐MSFL ‐ GR‐SP‐ Tension


Caliper 

Quelle est 
l’épaisseur de 
ce réservoir  
??
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 120


LOG CALIBRATION : MASTER CALIBRATION
MASTER CALIBRATION POUR  OUTILS NEUTRON ET  LITHO‐DENSITE

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 121

LOG CALIBRATION : BEFORE SURVEY 
BEFORE SURVEY CALIBRATION POUR  OUTILS NEUTRON ET  LITHO‐DENSITE

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 122


LOG CALIBRATION : AFTER SURVEY 

AFTER SURVEY CALIBRATION POUR  OUTILS NEUTRON ET  LITHO‐DENSITE

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 123

EXEMPLE DE CALIBRATION 
Exemple de Calibration du Litho‐Densité enregistré avec 
le Maxis‐500

© 2010 ‐ IFP Training

Schlumberger Document 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 124


GR and CALIPER CALIBRATION

GR

CALIPER

© 2010 ‐ IFP Training
Schlumberger Document

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 125

MSFL CALIBRATION

MSFL
© 2010 ‐ IFP Training

Schlumberger Document

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 126


PROFONDEUR D’INVESTIGATION & RÉSOLUTION 
VERTICALE 
PROFONDEUR D’INVESTIGATION
ET
RESOLUTION VERTICALE 
DES OUTILS  DE LOGGING

© 2010 ‐ IFP Training
Courtesy of S. Boyer

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 127

RÉSOLUTION VERTICALE  (1/2) 

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 128


RÉSOLUTION VERTICALE (2/2) 

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 129

RÉSOLUTION VERTICALE 

RELATIONS entre EPAISSEUR DES BANCS et  RESOLUTION VERTICALE DES OUTILS 

MACRO‐DEVICES MICRO‐DEVICES
DIPMETER
Gamma Ray Micro‐resistivité
© 2010 ‐ IFP Training

Neutron
Densité
Sonic
Latérologs
Inductions

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 130


MESURES ÉLECTRIQUES DANS UN PUITS HORIZONTAL

TLC : Tough logging Conditions Obsolete Operations avec 


Drill pipes et Cable descendus  Coil Tubing 
simultanément

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 131

FACTURATION

WIRELINE LOGGING COSTS
(after Schlumberger price list 1994 – US $)
1000m
For a minimum and sufficient set of geological logs for a wildcat
(3000’)
In standard conditions (mud type, hole diameter, deviation, temperatue, pressure, sample rate)
1500m
Sonic, SHDT

(4500’)
Logging

Personnal, equipement and transportation charges are not inclued.

2000m
(6000’) CSU Unit 3000$ / Month

Depth charge (min 2000’) Survey charge (min 1000’)


Neutron 1.15 * 6000 = 6900 1.15 * 1500 = 1750
Density 1.25 * 6000 = 7500 1.25 * 1500 = 1875
GR (in combustion) 0.8  *  6000 = 4800 0.8  *  1500 = 1200
DLL 1.1  *  6000 = 6600 1.1  *  1500 = 1650
MLL 1.0  *  6000 = 6000 1.0  *  1500 = 1500
PS Free Free
GR 0.2  *  6000 = 1200 Free
Sonic 1.1  *  6000 = 6600 1.1  *  3000 = 3300
GR 0.2  *  6000 = 1200 Free
30000  +  40800 $ 11275 $

SHDT 1.4  *  6000 = 8400 $ 1.85 * 3000 = 5550


MSDip 1.9  *  3000 = 5700
© 2010 ‐ IFP Training

FE Quicklook 2.52 * 1500 = 37800 $
8400 $ 15030 $

LOGGING 96025 $ (16825 Measurement)
103525 $ (16825 Measurement)
INTERPRETATION 7500 $

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 132


TOOL NMEMONICS
HALLIBURTON BAKER ATLAS SCHLUMBERGER

© 2010 ‐ IFP Training
COMMERCIAL DENOMINATIONS OF THE MAIN CONVENTIONNAL LOGGING TOOLS AND TOOL SETS
This list is not exhaustive; abbreviations and tool names may be slightly modified
Other contractors offer similar services under other denominations
Most of the tools may be combined under denominations and regulations proper to each contractor (L for Tool, T for Log ) 
Please , consult tool catalogues or web sites of service companies for up_to‐date informations

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 133

Notes

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 134


OPÉRATION AU CABLE

LES OUTILS

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 135

OUTILS DE MESURE

LES OUTILS DE MESURE

„ CALIPER / DIAMETREUR

„ GAMMA RAY

„ POTENTIEL SPONTANÉ

„ INDUCTION ET RESISTIVITES

„ DENSITÉ – NEUTRON ‐ SONIC

„ RÉSONANCE MAGNÉTIQUE NUCLÉAIRE

„ PENDAGEMETRE et IMAGERIE DE PAROI DE PUITS
© 2010 ‐ IFP Training

„ MESURES DE PRESSION ET ÉCHANTILLONNAGE

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 136


MESURE DE LA GÉOMÉTRIE DU PUITS

MESURE DE LA GÉOMÉTRIE DU PUITS

(CALIPER / DIAMÊTREUR)

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 137

TYPES DE CALIPER

LITHO‐DENSITÉ FORMATION MICRO‐IMAGER 6 Arms Dipmeter, EMI

BS

CALI

BS

BS
© 2010 ‐ IFP Training

Outil excentré avec 1 bras Outil centré avec 4 bras => 2 Diamètres :  Tool Centré avec 6 bras 


=> 1 Diamètre : CALI  C1 & C2
=> 3 Diamètres

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 138


CALIBRATION DU CALIPER

© 2010 ‐ IFP Training
CALIPER DU DENSITÉ CALIPER DU  SAD (DIPMETER)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 139

GR et CALIPER CALIBRATION

y = ax + b
12

a = 0.871
8
© 2010 ‐ IFP Training

b = 1.582
7.368 11.96

Schlumberger Document

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 140


APPLICATIONS DU CALIPER

Applications :
„ Diamètre du trou
„ Volume du trou => Volume de Ciment
„ Ovalisation
„ Avec Déviation et  Azimuth => Profile du trou 
„ Présence de caves
„ Présence de restrictions ( Argiles gonflantes)  
„ Présence de mudcake ( => hmc) 
„ Information sur la  Lithologie (Propriétés mécaniques)

© 2010 ‐ IFP Training
=> Control Qualité des logs

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 141

CALIPER LOG et IHV

Volume intégré
du puits
IHV = 0.1 m3 entre 2 
CASING 9" 5/8 barres
53.5 LB/F

Caliper Volume de ciment = 
Volume du trou –
Volume du futur 
Cavité tubage 

Bit Size = 8.5 
© 2010 ‐ IFP Training

pouces 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 142


MUDCAKE ET CAVES 

BS=8.5

Caliper du MSFL Caliper du
Densité

Caves Grès Inconsolidé

© 2010 ‐ IFP Training
Avec le  Caliper du Densité ( un bras) : Epaisseur du 
Mudcake = hmc = BS – Cali
(hmc = 0 , si Cali>BS)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 143

CAS PARTICULIERS DE MESURES DE GÉOMÉTRIE

MESURES DIRECTES

Transducteur
Ultrasonique
V x T
D Distance D =
2
Temps A / R MWD, Imagerie ultrasonique

T Vitesse du son
V dans la boue
© 2010 ‐ IFP Training

MWD : Measurement While Drilling


= Mesures en cours de Forage

EP ‐ Interprétation des Diagraphies Exa‐Plans 04‐1997144


PRINCIPE DU CALIPER ACOUSTIQUE

boue
sonde

temps
amplitude
de trajet

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 145

IMAGERIE ACOUSTIQUE

Window Formation
Formation
Transducer
Fracture Acoustic energy
Acoustic
Coupling Beam
Fluid
Plezoceramic
Domping Disc
Material Amplitude
Mounting
Disc
Bore Hole
Amplitude
Acoustic Fluid
Window Bore Hole
Time
Wall
Travel time
© 2010 ‐ IFP Training

Hole cross section with centered tool The Measured Wave

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 146


POSITIONS DU CAPTEUR
Sonde

Transducer Positions

Transducer

Measurement Casing
Positions Compensating device
Motor assembly
Gear box assembly
Rotating electrical
Direction of rotation connection

Centralizer
Target Transducer Rotating shaft with built‐in
electronics
FPM Rotating seal
Positions Casing

© 2010 ‐ IFP Training
Transducer
Interchangeable
rotating sub
Direction of rotation
7.5 rps
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 147

BREAKOUT

a)

Écaillage de la paroi par rupture en cisaillement 
symétriquement par rapport au puits (break out)

a) Coupe d ’un puits (UBI)

b) Perspective descendante (UBI) b)
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 148


RUPTURE EN PAROI (BREAKOUT)

Depth X66.7 m
Hole Deviation 37.7 degrees
Hole azimuth 32.5 degrees

Breakout 138.0 degrees N
111.2 degrees top
0.8 in.
4
TOP N

B
0

B
‐2

© 2010 ‐ IFP Training
‐4
‐4 ‐2 0 2 4
Borehole Radius (inch)
Data points
Segment 1 radius = 2.91
EP ‐ Interprétation des Diagraphies Segment 1 continued 149

BREAKOUT & STRESS

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 150


MESURE DE LA RADIOACTIVITÉ NATURELLE

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 151

GR ‐ RADIOACTIVITÉ NATURELLE

„ OBJECTIFS
• Mise en profondeur de tous les logs
• Calage des données en puits tubé
• Corrélations géologiques
• Information sur l’argilosité
• Nature des argiles
• Présence de certains minéraux radioactifs
• Volume d’argile (%)

„ OUTILS
• Mesure globale de rayons gamma naturels
© 2010 ‐ IFP Training

• Spectrométrie de rayons gamma naturels

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 152


GR ‐ RADIOACTIVITÉ NATURELLE

Dans les roches sédimentaires, les éléments radioactifs naturels sont
l’Uranium, le Potassium et le Thorium

ARGILES (à M.O.)
U :  M.O.
MINÉRAUX U

ARGILES (ILLITES)
EVAPORITES K
K :  FELDSPATHS K
MINÉRAUX K : MICAS
(BOUE KCl)

Th :  ARGILES DÉTRITIQUES

© 2010 ‐ IFP Training
MINÉRAUX LOURDS Th

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 153

OUTILS : GR ET GR  SPECTRAL 

• OUTIL GR : Mesure de la radioactivité totale (GR) , Units = API

• OUTIL DE SPECTROMETRIE GR :
‐ SPECTRAL GAMMA RAY (SGR)  : U + K + Th
‐ CORRECTED GAMMA RAY (CGR)  : K + Th

Units :  SGR et CGR en unités API


K en % , Th et  U en ppm

DÉTECTEURS
BGO à SCINTILLATION 
Dans la sonde  HNGS 
(Schlumberger)
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 154


Exemple de log GR

TENS_1
11000 LBF 1000

PEF_1
0 B/E 20

DRHO_1
-0.35 G/C3 0.15

METRES
BS_1 RHOB_1

DEPTH
4 IN 14 1.95 G/C3 2.95

GR_1 IDPH_1 NPHI_1

GR 0

4
GAPI

CALI_1
IN
100

14
0.2

0.2
OHMM

IMPH_1
OHMM
2000 0.45

2000 140
V/V

DT_1
US/F
-0.15

40

1510.2

1515

1520

1525

1530

1535

1540

1545

1550

1555

1560

1565

1570

© 2010 ‐ IFP Training
1575

1580

1585.0

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 155

GR – CALIBRATION 

GR TOOL

Calibration JIG
© 2010 ‐ IFP Training

Manchon avec micro‐source

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 156


Exemple de GR Spectral
CGR SGR TH U K

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 157

GR SPECTRAL  ‐ Crossplot Th‐K

Th‐K
CP‐19

Th

K
© 2010 ‐ IFP Training

(Schlumberger)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 158


ESTIMATION OF SHALE CONTENT : VSH‐GR

GR max

GR log Estimation of VSH with GR
GR min Linear equation

GR
GR - GR min

GR max - GR min

Anomaly of radioactivity

© 2010 ‐ IFP Training
GR - GR
VSH = min
GR GR - GR
max min

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 159

GAMMA RAY :APPLICATIONS  

Example of a shaly sand sequence of the North Sea


• APPLICATIONS
• Identification des argiles GR
Caliper of the 
Density tool
• Identification des réservoirs

• Corrélations géologiques
Sandstone
mudcake
• Estimation de l’argilosité ( Vsh)
• Type de minéraux à base d’argile
Caves
• Presence de minéraux radioactifs
• Correlations (mise en profondeur)
• Correlations pour puits tubés

Shale
© 2010 ‐ IFP Training

SP = Spontaneous
Potentiel 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 160


POTENTIEL SPONTANÉ
PS ou SP

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 161

PS NORMALE  ET PS INVERSE

Interface Argile‐
Cas 1 :Rmf > Rw Cas 2 : Rmf < Rw 
Réservoir
Salinité Filtrat < Salinité eau Salinité Filtrat > Salinité eau
( Membrane)
SP Négative ou Normale SP Positive ou Inverse
Trou
SP Log

Boue
mudcake
ARGILE

ZONE LAVEE ZONE VIERGE

RESERVOIR
Electrode
FILTRAT DE 
SP EAU
BOUE
Rw SSP Cl‐
Rmf
Diamètre d’Invasion Di Cl‐
SSP
V2
EJ
V2

EM
Interface Zone Lavée  ARGILE V1
© 2010 ‐ IFP Training

– Zone Vierge( Jonction) Static SP V1

Na+ Na+
Ligne de base des 
SSP = EC (+ E ) = E M + EJ
EM = Potentiel de Membrane  Argiles
Ligne de base des 
EJ = Potentiel  de Jonction  
K
Rmfe Argiles
K = 61 +.133 ∗ T ( °F)
SSP= - K log K = f(Temp)
Rwe Rmfe = Rmf équivalent à l’activité ionique de la solution K = 65 +.240 * T (°C) 162
EP ‐ Interprétation des Diagraphies
POTENTIEL SPONTANÉ

„ PRINCIPE DE LA MESURE
• Mesure de la différence de potentiel entre une électrode située dans 
le puits et une électrode de référence en surface. 
• Cette différence de potentiel est due principalement 
− au  contraste  de  salinité entre  l’eau  de  formation  et  le  filtrat  de  boue 
dans le réservoir (Potentiel de Jonction EJ) 
− au  contraste  de  salinité entre  l’eau  de  formation  et  la  boue  de  forage 
(Potentiel de Membrane EM au travers de l’argile). 
• Elle est atténuée par la teneur en argile de la formation et par la 
présence d’hydrocarbures

„ LIMITATION

© 2010 ‐ IFP Training
• Elle n’est enregistrée que dans les puits forés en boue à eau.

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 163

POTENTIEL SPONTANÉ

Contraste de salinité entre :
EAU (formation) et  FILTRAT (boue)

Ligne de base
ARGILE des argiles SP Négative ou 
normale

SSP<0
ARGILE

SSP <0
SP Positive ou 
ARGILE inverse

ARGILE
© 2010 ‐ IFP Training

ARGILE

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 164


APPLICATIONS DU POTENTIEL SPONTANÉ

„ APPLICATIONS
• Détermination des limites de bancs et corrélations
géologiques
• Détection des niveaux perméables
• Évaluation de Rw
Rmf connu

Rmfe
SSP= - K log
Rwe
SSP  measuré
Rw peut être  SSP =   ‐35 mV
K = f ( Température ) 
déterminé

K = 61 +.133 ∗ T ( °F)
K = 65 +.240 * T (°C)

© 2010 ‐ IFP Training
• Évaluation de l’argilosité (Vsh)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 165

SP LOG EXEMPLE

PARTIE supérieure

Partie du bas
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 166


ESTIMATION DU % D’ARGILE : VSH‐SP

Estimation de Vsh avec SP
SP log
SSP
Static SP

PSP Pseudo SP

SSP - PSP

SP Shale Baseline

© 2010 ‐ IFP Training
PSP SSP - PSP
VSH =1−α =1− =
SP SSP SSP

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 167

Notes

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 168


MESURE DE RÉSISTIVITÉ DES 
FORMATIONS

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 169

MESURE DE RESISTIVITÉ DES FORMATIONS
„ APPLICATIONS:
Les mesures de résistivité et de micro‐résistivité des formations permettent de :
• Détecter des zones imperméables et perméables ( Profile d’Invasion ) 
• Détecter la présence d’hydrocarbure dans les réservoirs ( Distinction entre 
zone à eau et zone à Hydrocarbure)
• Déterminer la valeur de Rw 
• Déterminer la Saturation en eau Sw et la saturation en hydrocarbure
(Shc = 1‐Sw) 
• Déterminer la Saturation en filtrat Sxo et la saturation en hydrocarbure
résiduel (Shr = 1‐Sxo)
„ Mais attention …
• La résistivité varie aussi avec la porosité, l’argilosité
• La résistivité dépendra aussi de la salinité de l’eau dans les réservoirs.

Formule d’Archie dans les réservoirs propres : ( Vsh = 0 )


a 1 a 1
© 2010 ‐ IFP Training

R xo = R mf × × Rt = Rw × ×
φ m S xo n φm Sw n
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 170
LATEROLOG

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 171

MESURES DE BASE  :  NORMALE & LATERALE

NORMALE LATERALE

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 172


OUTIL LATEROLOG 
SCHEMA DU DUAL LATEROLOG 

LLdeep LLshallow
LLD LLS

A2

A1
M2
M1
A0
M’1
M’2
A’
Zone Zone  Zone
1 Lavée Intermédiaire Vierge
A’2 Rxo Rt
LLShallow LLDeep

© 2010 ‐ IFP Training
Schlumberger Tool
LLD  = Valeur proche de Rt  Schlumberger Tool

Ji = Pseudo‐Geometrical Factor of zone i

Ra = Jm * Rm + Jmc * Rmc + Jxo * Rxo + Jt * Rt Ri = Resistivity of zone i ( mmho/m)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 173

OUTILS de TYPE LATEROLOG ET APPLICATIONS 

„ OUTILS de type LATEROLOG et LOGS 
• Premiers Outils : Normal et Latéral, LL3, LL7, LL9
• Dual Latérolog (DLT) => LLDeep , LLShallow
• Azimuthal Latérolog ARI  => LLD, LLS, LLHR , Images
• HRLA ( Schlumberger)  ou HDLL ( Baker) : Haute résolution et à profondeur d’investigation multiple
• Obtention de la résistivité Profonde ( Deep) (LLD)  et Intermédiaire (Shallow) (LLS) des formations 
dans le cas de puits forés en boue à eau ( WBM)

„ Applications : 
• Détermination du contact Eau‐Hydrocarbure (Méthode de superposition de Rt sur Rxo)
• En combinaison avec la microrésistivité et après correction d’environnement, détermination de Rt et 
du diamètre d’invasion Di 
• Calcul de Sw et de Shc

„ Conditions optimales et meilleurs résultats obtenus si 
• le rapport Rxo / Rt est faible ( Rxo < 2 * Rt )
• Les formations ont des résistivités élevées

„ Limitations :
© 2010 ‐ IFP Training

• Uniquement utilisable en boue à eau

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 174


EXEMPLE DE LOG DLL‐MSFL

20000

20 2000 20000

10000

Hautes résistivités en 
formations compactes

PROFILE D’INVASION => 
Réservoir

Rxo Rt

© 2010 ‐ IFP Training
MSFL LLS LLD
Di

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 175

ARI – AZIMUTHAL RESISTIVITY IMAGER

LLs
LLd and azimuthal
and deep electrical
azimuthal standoff
A2
resistivity

A1
M2
M1
A0
M’1
M’2
A’1

A’2
© 2010 ‐ IFP Training

Schlumberger Tool

CONFIGURATION DES ELECTRODES 
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 176
ARI ‐ AZIMUTHAL RESISTIVITY IMAGER

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 177

INDUCTION
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 178


INDUCTION TOOL PRINCIPLE

Induction tool
calibration 

IE
Receiver Coil
Induced current by electro‐
magnetic field
Test loop
( 500 mmhos =2 Ohms)

GROUND LOOP

SPACING
Conductivity of the formation = Ct 
Foucault currents

Resistivity of the formation = Rt = 1/Ct 
Log = Induction Deep = ILD or AH90 

IE

© 2010 ‐ IFP Training
Transmitter Coil

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 179

EXEMPLE DE LOG DUAL‐INDUCTION ‐ SONIC – GR  

Sonic

GR
Induction 
medium

Induction Deep

Zone Zone  Zone


Lavée Intermédiaire Vierge
Rxo Rt
© 2010 ‐ IFP Training

ILMedium ILDeep
Di
10 20   30       60           90 ( Array Induction ) 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 180


OUTILS D’INDUCTION ET LOGS

„ OUTILS D’INDUCTION et  LOGS D’INDUCTION ASSOCIES: 
• Premiers outils (1952…) : IES  =>  ILD, SN  
• Ouitl Induction IRT (1959 ) (6FF40)  =>  ILD , LL8, SP 
• Outil Dual Induction DIT(1962)  => ILD, ILM, SFL,  SP 
• Outil Phasor Induction DITE   =>  IDPH, IMPH, SFL , SP 
• Outil Array Induction AIT(1992) => AH90, 60, 30, 20, 10” , SP  (Schlumberger)
• HDIL => Investigation à 120, 90, 60, 30, 20, 10” et 3DEX(Rv‐Rh) (Baker Atlas) 
• HRAI‐X => Investigation à 120, 90, 60, 30, 20, 10” (Halliburton LS ) 

„ Obtention de la Resistivité profonde (ILD, 90 or 120” Induction log) et Intermédiaire (ILM , SFL, AIT 


logs 60, 30,20,10 ) dans les cas suivants : 
• Forage en Boue à Huile (OBM)
• Forage en boue à eau douce ou à faible salinité (WBM) 
• Forage à l’air ou à la mousse

„ Conditions optimales pour l’Induction :
• Résistivités de formation (Rt) faibles ou pas trop élévées
• Boue à eau douce et formation contenant de l’eau salée

© 2010 ‐ IFP Training
• Rapport Rxo/Rt élévé (Rxo > 2 * Rt)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 181

SONDE ARRAY INDUCTION ET  LOG
Courbes superposées  
=> Zone imperméable 5 Induction Logs          Computed Products

Receiver
Electronics
Séparation entre les 
courbes  => Zone 
R1 perméable 10

8 arrays 20

Réservoir 30
2 frequencies
60
R2
R & X signals 10 20 30 60 90
90

R3
R4
c
R5
Transmitter
R6
R7 Zone Zone  Zone
Profile de 
Lavée Intermédiaire Vierge
R8
© 2010 ‐ IFP Training

résistivité
Rxo Rt

Di
Transmitter 10 20   30       60           90 ( Array Induction ) 
Electronics Schlumberger document

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 182


HDIL INDUCTION LOG

HDIL Log Example

Rxo

Rt

10

Di 20

30

© 2010 ‐ IFP Training
60

90

120
Baker Atlas document

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 183

ARRAY INDUCTION LOG ET RESOLUTION VERTICALE
F = Four Feet  T = Two Feet  O = One Foot 

Vertical resolution

AF10 AO10

AO90
5m
AF90 AF20

AO20
AF60 AF30 AO60

AO30

Separation entre courbes  => 
Permeable Zone
Reservoir
© 2010 ‐ IFP Training

Example of Array 
Courbes ensemble   => Possible  Induction log in 
Impermeable Zone 
Oil based Mud

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 184


SPHERICALLY FOCUSED  LOG ‐ SFL

SFL Principe
Spherically Focused log

(Together with Induction log  )

ILD
SFL

Flushed Intermediate Virgin


Zone 
Zone Zone
Rxo Rt

© 2010 ‐ IFP Training
Di SFL ILD
MSFL
SFL : Only in water based mud

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 185

MICRORÉSISTIVITÉS

EP ‐ Interprétation des Diagraphies
MESURE DE  MICRORÉSISTIVITÉ : MSFL
SCHEMA DU MICRO‐SPHERICALLY FOCUSED LOG

Mud
A1
Mudcake
M0
A0
Monitor
Electrodes
Measure 
Zone Zone  Zone
Voltage
Monitor 
Lavée Intermédiaire Vierge Voltage

© 2010 ‐ IFP Training
Rxo Rt
MSFL
Di Minv
Mnor Schlumberger 
document

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 187

MESURES DE MICRORÉSISTIVITÉ

„ OUTILS et LOGS
• Proximity log   => PL  (Obsolete) 
• Outil MICROLOG ou MINILOG  => MINV, MNOR (Micro‐Inverse et Micro‐Normal) 
• Outil MICROLATEROLOG  => Log MLL   (Schlumberger (obsolete) , Baker Atlas) 
• Outil SRT, combiné avec le DLT   => log MSFL   (Micro‐Spherically Focused Log) (Schlumberger, HLS) 
• Outil PEX  => log MCFL   (Micro‐Circumferential Focused Log) (Schlumberger)

„ APPLICATIONS
• Obtention de la Résistivité Rxo de la zone envahie :
• Rxo = MSFL ou MLL ou MCFL corrigé pour l’effet du mudcake (Epaisseur hmc et  Résistivité Rmc )
• Identification du contact Eau‐Hydrocarbure ( Rt‐Rxo Technique Overlay)
• Estimation de la saturation en hydrocarbure résiduel Shr
• Détection de niveaux perméables ( Microlog) 
• Détection de fractures

„ Limitations :
• Measures uniquement effectuées et valables dans les puits forés en boue à eau
© 2010 ‐ IFP Training

„ Logs très sensibles aux mauvais trous (caves, rugosité)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 188


EXEMPLE  DE LOG DLL‐MSFL

20000

20 2000 20000

10000

Zone Zone  Zone

© 2010 ‐ IFP Training
MSFL  = Valeur Proche de Rxo  Lavée Intermédiaire Vierge
Rxo Rt
LLShallow LLDeep
Di MSFL

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 189

MESURES DE MICRORÉSISTIVITÉ
SCHÉMA DU MCFL
Outil combinant Litho‐Densité et  „ LS – Long Spacing Detector (Densité)
Microrésistivité
„ SS – Short Spacing Detector (Densité)
„ BS – Back Scatter Detector (Densité)
HRMS :
High Resolution Mechanical Sonde
„ MCFL – Micro‐cylindrical focused Log.

Hinge Joints

Hinge Joints
© 2010 ‐ IFP Training

Schlumberger

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 190


MESURE DE MICRORÉSISTIVITÉ : MICROLOG
MICROLATÉROLOG  et  MICROLOG
MICROLOG et PROXIMITY LOG 
MICROLOG 

= MINV + MNOR

Séparation => Zone 
perméable

Réservoir

Zone Zone  Zone MINV

© 2010 ‐ IFP Training
Lavée Intermédiaire Vierge
Rxo Rt MNOR
MSFL
Di Minv
Mnor

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 191

DLL‐MSFL‐MICROLOG EXEMPLE
Utilisation du Microlog pour identification des zones réservoir

MNOR

Mudcake Séparation LLD‐LLS‐MSFL ? 
MINV PROFILE D’ INVASION  ?  => 
Réservoir ??

Séparation MNOR_MINV => 
GR Zone Perméable
© 2010 ‐ IFP Training

SP Hautes  résistivités 
dans les formations 
compactes

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 192


Comparaison : DLL‐MSFL et Array Induction 

© 2010 ‐ IFP Training
DLL‐MSFL Array Induction Log
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 193

MESURES DE RÉSISTIVITÉ
Mesures de Résistivité en fonction du Diamètre d’Invasion et de la Profondeur d’Investigation
BOUE A HUILE BOUE A EAU  

Zone  Zone de  Zone Zone Zone de Zone


Transition
Vierge  Lavée lavée  Transition Vierge

Profond  Intermédiaire  Micro  Micro  Intermédiaire  Profond 

Rt Rxo Rt
ILD ILM MSFL LLS LLD
MCFL ILM ILD
Di
IDPH IMPH MLL IMPH IDPH
Moyen Di
Minv SFL
Mnor
Array Induction R1  R2    R3       R4        R5         (HRLA) 

120 90        60     30    20    10 10 20   30       60           90        120  ( AIT ) 

Intermediate Micro  Intermediate Deep


Deep Micro 
Rt Rxo Rt
Di 
ILD ILM Di MSFL LLS LLD
© 2010 ‐ IFP Training

Grand
120 90        60     30    20    10 10 20   30       60           90        120
AIT = Array Induction  
HRLA = Multiple depth of Investigation Laterolog
Di  = Diamètre d’Invasion 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 194


CHOIX DES OUTILS DE RÉSISTIVITÉ

Boue à
Base eau Rxo > 2*Rt
Rxo Peu salée Rxo
If Sw = 1
Rt
Rt Î OUTIL 
INDUCTION
+ MSFL or MLL

Boue à

Rt
Base eau 
Rt
Rxo < 2* Rt
Salée

ÎOUTIL LATEROLOG
+MSFL or MLL

© 2010 ‐ IFP Training
Rxo Rxo

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 195

CHOIX DES OUTILS DE RÉSISTIVITÉ

Boue à base 
Huile
(Rxo) (Rxo)

Rt
Rt ÎOUTIL
INDUCTION
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 196


CHOIX DES OUTILS DE RÉSISTIVITÉ

Case of Water 
based Mud
30
INDUCTION LOG
PREFERRED
ABOVE APPROPRIATE
RW CURVE

20
Porosity (%)

LATEROLOG RW = 1 Ω ‐ M
PREFERED

10
RW = 0.1 Ω ‐ M

© 2010 ‐ IFP Training
Schlumberger 
RW = 0.01 Ω ‐ M document
0
.5 .7 1. 2. 3. 5. 10. 20. 30.
Rmf / Rw
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 197

OUTILS DE POROSITÉ ET LITHOLOGIE

DENSITÉ – NEUTRON – SONIC 

RÉSONANCE MAGNETIQUE NUCLÉAIRE
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 198


Notes

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 199

OUTILS DE POROSITÉ ET LITHOLOGIE

OUTIL DE DENSITÉ
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 200


SCHÉMA DE L’OUTIL LITHO‐DENSITÉ

Zone  Zone 
Vierge
envahie

Mud cake

Far Detector γRay
D
Measure Point
Near Detector D
137Cs Source
S HRMS :
High Resolution Mechanical Sonde 
(Recent) 
„ LS – Long Spacing Detector (Density)
Outil Litho‐Densité
„ SS – Short Spacing Detector (Density)

„ BS – Back Scatter Detector (Density)
Schlumberger 

© 2010 ‐ IFP Training
Outils de Densité et  Logs  „ Document
MCFL – Micro‐cylindrical focused Log.
FDC : Formation Density Compensated => Logs RHOB et DRHO
LDT : Litho‐Density Tool (> 1980)    => Logs RHOB , DRHO et PEF

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 201

OUTIL DE DENSITÉ

PRINCIPE DE LA MESURE:
„ L’énergie de rayons gamma issus d’une source radioactive située dans l’outil est 
atténuée suite à des collisions avec les électrons de la formation. 
„ Deux détecteurs situés dans un patin fortement appliqué contre la paroi du puits 
permettent de mesurer les rayons gamma ayant inter‐agis avec la formation.
„ A partir de la quantité de rayons gamma reçus, une densité électronique ρel de la 
formation est calculée et convertie ensuite en une densité de la formation ρb ou RHOB. 
ρ el = ρ b * 2 Z ρ b = 1.0704 * ρ el − .1883
A
(Z : Numéro Atomique, A : Masse Atomique ; 2Z/A proche de 1)

„ L’effet du mudcake est compensé par les mesures des comptes sur les 2 détecteurs.
„ Pour le contrôle qualité du log de densité, la correction de densité Δρb qui lui a été
appliquée est aussi présentée sur le log .
© 2010 ‐ IFP Training

„ Depuis 1980, l’outil de Litho‐Densité présente également un Facteur d’Absorption 
Photoélectrique Pe ou PEF.

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 202


OUTIL DE DENSITÉ – PRÉPARATION ‐ CALIBRATION

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 203

PEX ‐ SCHLUMBERGER (DENSITÉ)

High Resolution GR‐
Neutron Sonde HGNS

High Resolution  ρb, Pe
Common Cartridge HRCC 18 in., 8 in., 
2 in.

High Resolution hmc
Mechanical Sonde
HRMS
2 in.

High Resolution HALS AIT Array Inductioon Tool


Laterolog Sonde
© 2010 ‐ IFP Training

(From Schlumberger)
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 204
MESURES DENSITÉ et PEF

2 fenêtres d’énergies différentes
SOURCE
la plus basse la plus haute
DENSITÉ + PEF DENSITÉ
Rayonnement γ
d’intensité connue

CAPTEURS

© 2010 ‐ IFP Training
PERTE D’ENERGIE
ABSORPTION
(effet photoélectrique)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 205

VALEURS DE DENSITÉ ET PEF

Facteur d’Absorption Photoélectrique
3,6 Le PEF est fonction de la lithologie et les valeurs sont faiblement 
⎛Z⎞ affectées par les fluides ( Voir chart PEF – RHOB) 
Pef = ⎜ ⎟ => Attention : le Pef est très sensible à la présence de barite ; Il se 
⎝ 10 ⎠ peut donc qu’il lise trop haut et soit faux
Densité : ρ b = (1 − Φ u )ρ ma + Φ u ρ f . Pour les formations propres  , sans argile  ( Vsh = 0 )

La Densité varie avec la lithologie , la porosité et le type de fluide dans le réservoir

MINERAL  PEF (barn/e) Density ρma


Limestone (CaCO3) 5.1   (5.1 –> 4.4) 2.71 g/cm3
Dolomite (CaCO3, MgCO3) 3.1 (3.1 –> 2.7) 2.85 g/cm3
Sandstone ( SiO2) 1.8 (1.8 –> 1.6) 2.65 g/cm3

Salt (NaCl) 4.7 2.04 g/cm3


© 2010 ‐ IFP Training

Anhydrite (CaSO4) 5.1 2.98 g/cm3


Pyrite (FeS2) 17 4.99 g/cm3
Barite (BaSO4) 267 4.09 g/cm3

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 206


LOG DE LITHO‐DENSITÉ

RHOB

DRHO
PEF

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 207

ESTIMATION DE LA  POROSITÉ A PARTIR DU LOG DE DENSITÉ

Vt = 1
1‐Φu
Pour les formations propres  : ( Vsh = 0)
Φu
ρ ma − ρ b
ρ b = (1 − Φ u )ρ ma + Φ u ρ f . Φ U(D) =
ρ ma − ρ f
ρb : Log de Densité
Lithologie (Roche Compacte)  Densité ρma

ρma : Densité de la matrice  Limestone/Calcaire (CaCO3)  2.71 g/cm3


Dolomite/Dolomie (CaCO3, MgCO3) 2.85 g/cm3

Φu : Porosité de la Formation Sandstone/Grès ( SiO2) 2.65 g/cm3

( PHID ou DPHI )
Φu

En zone à Eau  ρf =  ρ mf


MF

En zone à Hydrocarbure  ρf = Sxo * ρ mf ρ


+ ( 1‐ Sxo ) *  hc
© 2010 ‐ IFP Training

HC Φu
Densité du filtrat de boue  :    ρmf = 1 + 0.7 * P 
P = Salinité ( kppm) *10‐3 MF

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 208


Porosité à partir du log de DENSITÉ

ρfl = 1.0

Détermination de la Porosité à
partir du log de Densité

Sandstone line

Porosity 
= 14 %

(Schlumberger)
ρma = 2.65 g/cc ρb = 2.42 g/cc
Example 1 :
Example 2 :

© 2010 ‐ IFP Training
Limestone formation
Sandstone formation
ρb     = 2.31 g/cm3 in limestone lithology
ρb     = 2.42 g/cm3 in limestone lithology
ρma = 2.71 g/cm3 ( Calcite )
ρma = 2.65 g/cm3( Quartz )
ρf = 1.1 g/cm3 ( Salt mud) 
ρf = 1.0 g/cm3 ( Fresh mud) 
Formation porosity = 25 p.u 
Formation porosity = 14 p.u 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 209

FACTEUR VOLUMETRIQUE D’ABSORPTION 
PHOTOELECTRIQUE 
Combinaison du RHOB et du  PEF
ρ b + 0.1883
U = Pe * ρ el = Pe * ( ).
1.0704
U = Volumetric Photoelectric Absorption Factor ( Barn/cm3) 

Utilisé dans les programmes d’interprétation multi‐minéral

Réponse de log similaire au RHOB :   Lithologie Uma ( barn/cm3)

U = (1 − Φ u )U ma + Φ u U f .
Limestone (CaCO3)  13.8
Dolomite   (CaCO3, MgCO3) 9.0
Sandstone ( SiO2) 4.78

Fluide Uf ( barn/cm3)
Fresh Water ( H2O) 0.398
Salty Water ( 120 Kppm )  0.85
Oil ( 0.85 g/cm3)  0.136
© 2010 ‐ IFP Training

En zone à Eau   Uf =  U mf

En zoen à Hydrocarbure Uf = Sxo * U mf + ( 1‐ Sxo ) *  U hc

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 210


OUTILS DE POROSITÉ ET LITHOLOGIE

OUTIL NEUTRON

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 211

OUTIL NEUTRON

Exemple de l’outil  
Invaded Virgin Zone
Zone Neutron Compensé
CNT
Mud cake (Schlumberger)

Détecteur Lointain (25’’)

Point de mesure 

Détecteur proche(15’’)

Neutron
Tool Am ‐ Be Source Neutron
Excentraliser 
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 212


OUTIL NEUTRON

PRINCIPE DE LA MESURE
„ On bombarde la formation avec des neutrons à très haute énergie émis, soit par une source 
radioactive chimique située dans l’outil , soit à partir d’un générateur de neutrons. 
„ Les neutrons qui sont ralentis principalement par les collisions avec les atomes d’hydrogène de 
même masse présents dans la formation perdent de l’énergie et atteignent un niveau d ’énergie 
épithermique puis thermique.
„ A partir du rapport des comptes de neutrons thermiques (ou épithermiques ) ayant atteint les 2 
détecteurs situés sur l’outil, au‐dessus de la source, on obtient la quantité d ’hydrogène présent 
dans la formation, cad l’Indice d’Hydrogène de la formation. 
„ Le log NPHI ou  Neutron Porosity Hydrogen Index représente l’indice d’Hydrogène de la formation.
Dans un calcaire à eau douce , qui est la matrice de référence pour la calibration des outils 
neutrons , le log NPHI , s’il est enregistré en matrice calcaire correspond à la porosité de ce 
calcaire.  ( Puits de référence à l’Université de Houston ) 
„ Dans le cas où la lithologie ( Grès ou Dolomie ) ou le type de fluide ( Huile , Gaz ) est différent , une 
correction devra être appliquée au log NPHI pour obtenir la porosité de la formation.

© 2010 ‐ IFP Training
„ Le log TNPH ( Thermal Neutron Porosity Hydrogen (Index) est dérivé des comptes neutrons par un 
autre processing mais la référence demeure la même que pour le log NPHI . Sa valeur est plus 
proche de la réalité pour les formations dolomitiques.

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 213

PRINCIPE DE LA MESURE NEUTRON

NEUTRON E = 4 à 6 MeV


RAPIDE
RALENTISSEMENT
DIAGRAPHIE
NEUTRON ‐ NEUTRON NEUTRON E = 0.1 à 100 eV
EPITHERMIQUE EPITHERMIQUE
RALENTISSEMENT
DIAGRAPHIE
NEUTRON ‐ NEUTRON NEUTRON E = 0.025 eV
THERMIQUE THERMIQUE
DIFFUSION

DIAGRAPHIE
© 2010 ‐ IFP Training

NEUTRON ‐ GAMMA Capture

γ γ γ
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 214
CALIBRATION DU NEUTRON 

Calibration Before Survey de  Installation de la source  Neutron dans 


l’outil  Neutron l’outil

Calibration Jig

© 2010 ‐ IFP Training
Source 
Container

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 215

OUTILS NEUTRON ET  LOGS ASSOCIÉS 

Outils Schlumberger et Logs :
„ SNP : Outil : Sidewall Neutron Porosity (obsolete) 
• Neutrons Epithermiques
• => Log en Unités  API
„ CNT : Compensated Neutron Tool
• Neutrons Thermiques
• => Logs  : NPHI  : Neutron Porosity Hydrogen Index 
• ou TNPH Thermal Neutron Porosity Hydrogen ( Index ) 
• en  % ou V/V ou Porosity Units Pu
„ APS  : Accelerometer Porosity Sonde (> 1990)  
• Pas de source chimique mais des neutrons générés par un Minitron
© 2010 ‐ IFP Training

• Neutrons Epithermiques & Thermiques
• => Log APLC and SIGMA ( Capture crossection)
Equivalent for Baker Atlas => CN Tool => CNCF ( Field Normalized Compensated Neutron Porosity)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 216


EXEMPLE DE LOG NEUTRON NPHI ( Schlumberger)
Units :
% ou PU (0‐100)
ou V/V (0  ‐‐1) 

Neutron Log affecté par les caves 

Cave

NPHI
Caliper

Neutron Log corrigé pour la taille du 
Neutron log NPHI enregistré en 
trou pendant l’acquisition
matrice calcaire  Acquisition parameters (Hole Correction : CALI)
MATR = LIMEstone

© 2010 ‐ IFP Training
NPHI enregistré en puits 
ouvert = OPEN Hole
BHS = Borehole Status = OPEN

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 217

EXEMPLE DE LOG NEUTRON CNCF (Baker Atlas)

Neutron Log 
CNCF
Bulk Density
ZDEN

DPIL Induction log 

Log Neutron CNCF enregistré en 
matrice SANDSTONE 
MATR = SANDSTONE Log Neutron corrigé pour la taille du 
trou pendant l’acquisition 
(Hole Correction : CALI)
© 2010 ‐ IFP Training

Log recorded in Venezuela
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 218
MESURE DE POROSITÉ A PARTIR DU NEUTRON

TNPH TNPH
250 kppm 0 kppm
Détermination de la  Porosité à
NPHI partir du log Neutron

Porosity 
= 24 p.u.

Porosity  TNPH 
= 22.5 p.u. 0 kppm
Example 1 :
TNPH Sandstone formation with a formation salinity of  
250 kppm 20 kppm
NPHIcor = 18 p.u. in limestone lithology
NPHI
True porosity = 22.5 p.u 

Example 2 :

© 2010 ‐ IFP Training
Sandstone formation with a formation salinity of  
250 kppm
TNPHcor = 18 p.u. in limestone lithology
NPHI ou TNPH
True porosity = 24.0 p.u 
(Schlumberger)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 219

POROSITÉ NEUTRON: CALIBRATIONS

„ Primaire
• Puits Test API neutron / Blocs de calcaire saturés en eau

„ Master
• NCT‐B: Tank de calibration du Neutron / Tank rempli d'eau qui simule
un calcaire avec 18% de porosité saturé en eau.

„ Chantier
• Vérification des détecteurs Alpha

„ EEPROM
© 2010 ‐ IFP Training

• Vérification des tolérances, enregistrement des données de 
calibration sur l'EEPROM dans l'outil. 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 220


CONDITIONS POUR LES MESURES NEUTRON

„ CNL: Conditions standards „ TNPH: Corrections d'environnement
• 8” Borehole diameter (7‐7/8” to be  Différentes options
exact) • HSCO ‐ Hole size (casing size)
• Fresh water in borehole • SOCO ‐ Standoff
• Fresh water filled limestone. • MCCO ‐ Mudcake
• No mudcake or standoff. • BSCO ‐ Borehole salinity
• 75 DegF temperature. • FSCO ‐ Formation salinity
• Atmospheric pressure. • MWCO ‐ Mud weight
• Tool eccentered in hole. • PTCO ‐ Pressure and temperature
• CCCO ‐ Casing and cement thickness

„ CONDITIONS FOND DE PUITS
• Absence de pertes

© 2010 ‐ IFP Training
• Puits forés à l'air
• Présence d'absorbeurs Neutron

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 221

IPL TOOL STRING

HNGS sonde
‐ Thorium, uranium and potassium concentrations

APS sonde
‐ Epithermal neutron porosities
‐ Epithermal neutron slowing‐down time
‐ Invaded formation sigma
‐ Detector standoff

IPLC cartridge
‐ Raw spectral and time distribution data transmitted to surface
‐ Improved log quality control

LDS sonde
© 2010 ‐ IFP Training

‐ Compensated bulk density


‐ Photoelectric factor
‐ Borehole diameter
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 222
POROSITÉ: MESURES DONNÉES PAR LES OUTILS 

Doc Schlumberger

TNPH: Porosité Neutron, 


NPHI: Porosité Neutron,  corrigé (optionnel)  pour les  NPOR: Porosité Neutron,  HTNP: Porosité Neutron, 
corrigé pour diamètre du 

© 2010 ‐ IFP Training
effets d'environnement (6"  corrigé pour les effets  corrigé pour les effets 
puits. Absence de calage sampling). Calages en  d'environnement (6"  d'environnement (2" 
profondeur ou de haute  profondeur et résolution sampling) + Alpha processing+  sampling) + Alpha processing+ 
résolution.  Haute résolution Haute résolution

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 223

MESURE NEUTRON ‐ FACTEURS PARASITES

LIÉS A L ’ENREGISTREMENT
‐ Constante de temps
‐ Vitesse d ’enregistrement
‐ Temps mort ‐ Détecteur
‐ Épaisseur des bancs

LIÉS AU PUITS
‐ Nature du fluide de forage (WBM, OBM)
‐ Salinité et densité de la boue (Baryte ‐ IH ↓ au voisinage du détecteur)
‐ Diamètre du trou
‐ Excentricité de l ’outil
‐ Présence de mudcake
© 2010 ‐ IFP Training

‐ Présence d ’un tubage IH ↑
‐ Invasion (Diamètre)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 224


NOUVEAUX OUTILS NEUTRON

Outil APS Schlumberger
= Activator Porosity Sonde

Source remplacée par un Minitron
= Générateur de neutrons à très haute énergie
(14 MeV)

GST ‐ RST (GR Spectrometry)

GLT (Geochemical Logging)

© 2010 ‐ IFP Training
GRA (Geochemical Reservoir Analyser)
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 225

Notes

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 226


OUTILS DE POROSITÉ ET LITHOLOGIE

OUTILS SONIC

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 227

MESURE DU TEMPS DE PROPAGATION DU  SON  : LENTEUR
Shéma du Sonic Compensé BHC
Compensation pour 
(T R − T R ) + (T2 R 4 − T2 R 2 ) inclinaison de la 
Δt = 1 1 1 3 sonde
μs/ft
4
T2 = « Lenteur »
=> Log DT   T1R1 – T1R3

T1R1
R1
R2 Détection sur seuil
2ft
T1R3
R3
5ft
R4 To

3ft

T1
To Temps en μs
© 2010 ‐ IFP Training

304800
Vitesse( m / s ) =
Δt μs/ft

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 228


DIAGRAPHIE DE TEMPS DE PARCOURS DU SON

„ PRINCIPE DE BASE
• Les outils acoustiques émettent des ondes de compression dans le puits. 
Ces dernières se propagent dans la boue et dans la formation, tout en 
subissant un certains nombre de conversions.
• La différence des temps d’arrivée à différents récepteurs situés plus loin sur 
le corps de la sonde permet de fournir la vitesse de propagation de l’onde 
acoustique de compression ( Vp) .
• L’enregistrement complet du train d’ondes permet de détecter également 
les ondes de cisaillement et d’en mesurer la vitesse de propagation dans la 
formation ( Vs) .

„ OBJECTIFS
• Mesurer les vitesses de propagation des différentes ondes se propageant 
dans la formation par l’intermédiaire de la lenteur Dt qui en est son inverse, 

© 2010 ‐ IFP Training
et en déduire les informations sur la roche, sa porosité, ses caractéristiques 
mécaniques, et les fluides qu’elle contient.

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 229

LOG SONIQUE

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 230


OUTILS ACOUSTIQUES

„ LES OUTILS
• OUTILS MONOPOLAIRES ( BHC, DDBHC) 
• OUTILS DIPOLAIRES ( DSI ) 
• Les dernières générations d’outils combinent généralement les 2 
modes

„ Enregistrement:
• Dans le découvert
• Possible derrière un tubage en enregistrant le train d’onde complet . 
Le trou devant être rempli de liquide.

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 231

OUTILS SONIC 

ARRAY 
Mode
DTCO, 
DTSM

Dipole

12 ft Transducer

10 ft

10 ft

8 ft

U_Dipole
Monopole P
DDBHC DDBHC DDBHC DT2
DDBHC
DTCO, DTSM,
© 2010 ‐ IFP Training

3‐5 ft 5‐7 ft 8‐10 ft 10‐12 ft L_Dipole


DT DTL Monopole ST
DTLN DTLF DT1
DTST

Borehole Compensated Array SONIC Dipole SONIC


Sonic BHC (3‐5ft) SDT (Schlumberger)
DSI (Schlumberger)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 232


ÉVALUATION DES LENTEURS ( Slowness) 

DSI Log  

DT Compressionel :
Monopole Compressionnel
Dt or DTCO or LSDT 
et Monople Stoneley

DTSM = 
DT shear
(Refracted ) 

DTST =  DT 

© 2010 ‐ IFP Training
Stoneley

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 233

CONTROLE QUALITÉ DU SONIC
FACTEURS AFFECTANT LE LOG SONIC 
„ Liés à la  détection Sauts de Cycle 

• Sauts de cycle ( signal faible ) 
• Bruit Détection sur Bruit 
• Stretch / Allongement

„ Liés au chemin l’onde acoustique
• Caves
• Paroi endommagée et paroi rugueuse 

„ Liés aux  Formations
• Argiles sous‐compactées 
• Grès inconsolidés
© 2010 ‐ IFP Training

• Formations à porosité élevée


• Formations à gaz

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 234


CONTROLE QUALITÉ DU SONIC

EXEMPLE DE SONIC PRÉSENTANT DES  ANOMALIES

DT

Caliper
Saut de Cycle ou Bruit 
Les logs sonic doivent 
toujours être vérifiés et 
éventuellement édités avant 
interprétation.

Attention aux erreurs 
possibles lors des splices
entre runs successifs !

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 235

CONTROLE QUALITÉ DU SONIC

TT1, 2, 3, 4

DT
(BHC)

Bruit sur  TT3
EXEMPLE DE  => DT erroné
MAUVAIS  SONIC

DT
Le display des 4 Transit Times  (erroné)
individuels peut aider à
identifier les zones affectées 
et éventuellement corriger ou 
recalculer le sonic DT 
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 236


POROSITÉ A PARTIR DU LOG SONIC

Formule de Wyllie Δt p = (1 − Φu) ⋅ Δt ma + Φu ⋅ Δt f
( Time Averaged)
Δt − Δt ma 1
Φ u(S) = ×
Δt f − Δt ma Bcp
1 (1− Φu )
2
Φ
Formule de RHG = +
(Raymer, Hunt & Gartner) Δt Δtma Δtf
( Field Observation)

Δt - Δt ma
Formule simplifiée de RHG Φ u(S_RH) = K ×
Δt

© 2010 ‐ IFP Training
K = 0,67

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 237

POROSITÉ A PARTIR DU LOG SONIC

PHIS Wyllie = ( DT ‐ Dtma ) / ( DTfl ‐ Dtma ) x ( 1/Bcp )

PHIS RH*  = K * ( DT ‐ Dtma ) / DT 

Détermination de la Porosité à
partir du log Sonic

Bcp

Example :
DT = 76 μs/ft ( 249 μs/m ) 
(Schlumberger Chart Por‐3) SVma = 18000 ft/s ( 5486 m/s )  ‐
Sandstone
Sonic Velocity Δ Tma Sonic Velocity Δ Tma Thus Porosity = 15 % by time average or 
© 2010 ‐ IFP Training

ft/s μs/ft m/s μs/m 18% by field observation method)


Sandstones 18000 - 19500 55,6 - 51,3 5486 - 5944 182,3 - 168,2
Limestones 21000 - 23000 47,6 - 43,5 6401 - 7010 156,2 - 142,6
Dolomites 23000 - 26000 43,5 - 38,5 7010 - 7925 142,6 - 126,2 *  RH  = Raymer‐Hunt

Anhydrite 20000 50,0 6096 164,0


Salt 14925 67,0 4549 219,8

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 238


MODES MONOPOLE & DIPOLE DU SONIC 

Formation Lentes (Soft ) Formations rapides ( fast )

Monopole Compressionel P &  Monopole Compressionel P & Ondes  Onde de Flexure du 

© 2010 ‐ IFP Training
ondes de Stoneley réfractées de cisaillement DSI Dipole Transducer
DSI
DSI

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 239

OUTILS ACOUSTIQUES

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 240


DIPOLE STC PROCESSING

8 Ondes 
des 8 récepteurs
Poisson 
du DSI Ratio DTS

DTC

DTS

STC 
Slowness ‐ Time
Coherence
Processing

© 2010 ‐ IFP Training
DSI
Résultats DTc & DTs DTS Projection 
Plane
DSI

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 241

APPLICATIONS DU SONIC 

„ DT est une mesure essentielle pour le géophysicien.:
• Vitesse de propagation des ondes dans les formations géologiques 
• Relation Temps‐Profondeur (Time = f(Depth) et conversion Temps–Profondeur
• Comparaison des Logs avec les données sismiques 
• Impédance Acoustique : AI = Rhob*Vitesse

„ Détermination de la porosité des réservoirs  (Calcul de Rw, Sw, Shc )   
„ Détermination de la lithologie ( DT combiné avec Densité ou Neutron; DTc vs DTs)
„ En combinant Densité, DTc et DTs , il est possible de déterminer les propriétés mécaniques des 
roches (Modules de compression , Module de cisaillement ) et de les utiliser pour la prévention de 
l’ensablement des puits (Sanding prediction) , la prévision de l’extension des fractures lors des 
« Frac » jobs et pour l’étude de la stabilité des puits.
„ Mesures d’anisotropie et de contraintes principales à partir des mesures faites en mode Cross‐
Dipole .
„ Identification de Fractures ou estimation de Perméabilité à partir de l’étude des ondes de 
Stoneley.
© 2010 ‐ IFP Training

„ En puits tubé, évaluation de la qualité de la cimentation à partir du CBL et du VDL et calcul du DTc


après traitement des ondes acoustiques 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 242


APPLICATION DES ONDES DE  STONELEY 
IDENTIFICATION DE FRACTURES EN TROU OUVERT 

Coefficient de réflection
Stoneley

Chevrons patterns sur  le Stoneley
Variable Density Log (VDL) 
Fracture due à la présence d’une Fracture 

© 2010 ‐ IFP Training
ONDE DE STONELEY DU DSI

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 243

ONDES ACOUSTIQUES 

„ Ondes de Compression et Ondes de cisaillement ( Shear)  
• Ondes de compression (P) Dtp, Vp
• Ondes de cisaillement (S) Dts, Vs

„ Autres Ondes  
• Ondes de Pseudo‐Raylegh VPR
• Ondes de Stoneley VSt
• Ondes de propagation directe dans la boue Vf
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 244


PROPRIÉTÉS MÉCANIQUES DES  ROCHES 
4
K+ μ μ
Vitesse de Compression : Vp2 = 3 Vitesse de  Vs2 =
ρb cisaillement ρb

CONSTANTES ELASTIQUES  et RELATION avec  Vp et Vs

• Module de cisaillement  μ = ρ b Vs2
⎛ 4 ⎞
• Module de compression K = ρ b ⎜ Vp2 − Vs2 ⎟
⎝ 3 ⎠
• Module de Young  E=
9Kμ
E=
(
ρ b Vs2 3Vp2 − 4Vs2 )
3K + μ Vp2 − Vs2
1 ⎛⎜ Vp − 2Vs ⎞⎟
2 2
3K - 2μ

© 2010 ‐ IFP Training
• Poisson’s Ratio  ν= ν=
2(3K + μ) 2 ⎜⎝ Vp2 − Vs2 ⎟⎠

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 245

Notes

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 246


DIAGRAPHIE NMR

DIAGRAPHIES  DE RÉSONANCE MAGNÉTIQUE 
NUCLÉAIRE 
RMN ou NMR

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 247

RÉSONANCE MAGNÉTIQUE NUCLÉAIRE

„ LA RMN (ou NMR en anglais) :
• NUCLÉAIRE: protons (principalement Hydrogène)
• MAGNÉTIQUE:
− Spin du proton = dipôle magnétique
− Inter‐actions dans un champ magnétique
• RÉSONANCE: excitation du spin (fréquence de résonance)

„ HISTORIQUE RAPIDE DES DIAGRAPHIES RMN
• Avant 1990
− Utilisation du champ magnétique terrestre
− Signaux très faibles
− Dopage de la boue à la ferro‐magnétite
− Temps d ’enregistrement très long
− Pas pratique ‐ peu utilisé

• Après 1990:
− Progrès sur les aimants
© 2010 ‐ IFP Training

− Champ magnétique statique très important dans le puits (plusieurs Telsa)
− Signal exploitable

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 248


DIAGRAPHIE RMN

OUTIL CMR
(Schlumberger)

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 249

DIAGRAPHIE RMN

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 250


DIAGRAPHIE RMN

Permeabilité

NMR
Signal

Porosité

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 251

DIAGRAPHIES RMN

MODELE NMR
MATRIX DRY CLAY CAPILLARY MOBILE HYDRO-
CLAY BOUND BOUND WATER CARBON
WATER WATER

Vt
Total Porosity
Bound Water Irreducible Water Free Fluids
Vw_sh Viw Vw Vhc
Effective Porosity
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 252


DIAGRAPHIE D’IMAGERIE

DIAGRAPHIES DE PENDAGEMÉTRIE ET D’IMAGERIE 
DE PAROI DE PUITS

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 253

Dipmeter & Imagerie de Paroi de Puits

STRATIGRAPHIC
HIGH RESOLUTION
DIPMETER TOOL
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 254


LOG DIPMETER 

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 255

FMI et UBI 

Outil FMI Outil UBI
Formation 
Micro‐Imager  Ultra‐Sonic Borehole Imager

Acoustic Transducer
© 2010 ‐ IFP Training

Schlumberger Document 
Schlumberger Document 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 256


IMAGES DU BOREHOLE A PARTIR DE L’OUTIL FMS 

FORMATION MICRO SCANNER
Images à partir de  2 patins 

© 2010 ‐ IFP Training
Schlumberger Document 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 257

IMAGERIE DE PAROI DE TROU

FORMATION MICRO IMAGER
Pendages à partir des images FMI

Images
4 patins

Pendages Sinusoide
© 2010 ‐ IFP Training

Schlumberger Document 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 258


IMAGERIE DE PAROI DE TROU
Image                 Image                      Image
FMI                  ARI                    UBI

Formation Micro‐Imager Tool
Comparaison entre images issues 
du FMI, du ARI et du UBI

© 2010 ‐ IFP Training
Formation Micro‐resistivity Azimuthal Resistivity Ultra‐Sonic Borehole
Imager Imager Imager Schlumberger Document 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 259

IMAGERIE DE PAROI DE TROU

Images à partir du  Formation Micro‐
Imager

Bioturbation

Bioturbation et traces de racines 

Traces de 
racines
© 2010 ‐ IFP Training

Schlumberger Document 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 260


IMAGERIE DE PAROI DE TROU

Débris
Fossiles 

Porosité
Images à partir de l’outil
Intramoldic
FMI
Porosité
Vacuolaire

Porosité intra‐moldic et  vacuolaire 

Porosité

© 2010 ‐ IFP Training
PinPoint

Schlumberger Document 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 261

IMAGERIE DE PAROI DE TROU

Images à partir de
l’outil FMI

Porosité Moldic
dans une dolomie
© 2010 ‐ IFP Training

Schlumberger Document 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 262


Mesures de Pression et Échantillonnage
de Fluide

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 263

Mesures de Pression et Échantillonnage de Fluide 

BUTS
„ Mesure de la Pression de Formation

„ Estimation de la Perméabilité du  Réservoir
• Perméabilité à partir du Drawdown
• Perméabilité à partir du Build‐up (Horner plot)

„ Détermination des contacts de fluides

„ Evaluation des Gradients de Pression et des Densités de Fluides

„ Echantillonnage de Fluides de Formation
© 2010 ‐ IFP Training

„ Analyse PVT

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 264


Mesures de Pression et Echantillonnage de Fluide 

OUTILS
Puits Ouvert :

• Repeat Formation Tester RFT (Schlumberger)
Open Hole / Cased Hole – 1 Probe ‐ 2 Samples
ANCIENS
• Sampling Formation Tester SFT (Halliburton Logging Services)

• Formation MultiTester FMT (Baker Atlas)

• Modular Formation Dynamic Tester MDT ( 3 probes ‐ multi samples) and  Slim Hole

Repeat Formation Tester SRFT   (Schlumberger)
RECENTS
• Reservoir Description Tool RDT (Halliburton LS)

• Reservoir Characterisation Instrument  RCI ( Baker Atlas)

© 2010 ‐ IFP Training
Puits Tubé : Cased Hole Dynamic Tester CHDT ( Schlumberger) 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 265

RFT et MDT 

Repeat Formation Tester Modular Dynamic Formation Tester

© 2010 ‐ IFP Training

(Document Schlumberger)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 266


OPERATION DU MDT

MDT tool retracted MDT tool set

Crystal Crystal
Quartz Quartz
Gauge Gauge

Isolation valve Isolation valve

Equalizing valve Strain gauge Equalizing valve Strain gauge

Pretest Pretest

Resistivity cell Resistivity cell

Backupshoe Backupshoe
Packer

Probe

Invaded zone
Invaded zone

Virgin zone
Virgin zone

© 2010 ‐ IFP Training
(from Schlumberger Document )

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 267

MDT : JAUGES DE PRESSION

Strain Gauge Crystal Quartz Gauge

© 2010 ‐ IFP Training

(Document Schlumberger)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 268


MDT : Enregistrements de Pression

Enregistrement avec Jauges SGP et HP Enregistrement avec Jauge SGP
HPGP Time SGP HPGP

Hydrostatic
Pressure after

Formation 
Pressure Time SGP Strain gauge pressure
Pressure 
Buidup

SGP
Formation 
Pressure

Drawdown

Pressure 
Buidup
Pretest

Hydrostatic Pressure 
before Drawdown

© 2010 ‐ IFP Training
Hydrostatic Pressure 
before

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 269

Profiles de Pression en fonction de la perméabilité

Perméabilité élevée Perméabilité moyenne Perméabilité faible

Pressure Buildup avec 
stabilisation rapide de la pression

Pressure Buildup avec 
© 2010 ‐ IFP Training

stabilisation lente de la 
pression

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 270


Estimation de la Perméabilité à partir du Drawdown

Drawdown : Chute de pression

PF1 P1 t1
C * 4388 * q * μ
K=
DP
t2
PF2

K = Perméabilité

μ = Viscosité du Fluide 

K/μ = Mobilité

Q = Débit (cm3/s)

DP = P1 – PF1 (psi)

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 271

RFT : Plot  : Pression en fonction du Temps

Exemple de  formation à Perméabilité moyenne


RFT Pressure test record
PLOT : HP  Pressure Versus TIME

Formation 
Pressure

Hydrostatic Hydrostatic
Pressure before Pressure
test After test

Pressure 
Buidup

Pretest

Drawdown
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 272


Mesures de Pression et Échantillonnage de fluide 

Configurations possibles avec le  MDT  Dual Packer Module

© 2010 ‐ IFP Training
(Document Schlumberger)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 273

Mesures de Pression et Échantillonnage de fluide 

Optical Fluid Analyser
Pumpout Module

Flow Control Module
© 2010 ‐ IFP Training

(Document Schlumberger)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 274


Gradients de Pression et Densité de Fluide 

True Vertical Depth

Pression Hydrostatique
GRADIENT DE PRESSION (PSI/Ft)
DENSITE DE FLUIDE =
0.433

GRADIENT DE PRESSION (PSI/M)


Pression de Formation DENSITE DE FLUIDE =
1.422

© 2010 ‐ IFP Training
(WEC Algérie 1979)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 275

Notes

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 276


LWD
LOGGING WHILE DRILLING 

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 277

LWD LOGGING WHILE DRILLING 
ADN ‐ CDR   (Schlumberger)

RAB : Resistivity at the Bit

ISonic

Geosteering Tool (Schlumberger)


© 2010 ‐ IFP Training

(Document Schlumberger)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 278


INTERPRÉTATION
DES DIAGRAPHIES DIFFÉRÉES

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 279

INTERPRÉTATION QUALITATIVE DE TYPE 
"QUICK LOOK"
DES DIAGRAPHIES DIFFÉRÉES
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 280


INTERPRÉTATION "QUICK LOOK" ‐ OBJECTIFS

„ Délimitation des zones non‐ réservoirs

„ Délimitation des zones réservoirs

„ Détermination des contacts Eau – HC (WOC / WGC)

„ Détermination de la résistivité de l’eau de formation : Rw 

„ Identification d’éventuel GOC en zone à HC :

„ Détermination de la lithologie et de la porosité dans les différentes zones

„ Détermination de la saturation en eau Sw et en hydrocarbure  dans les zones à HC

„ Estimation de Hu * Phi * So

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 281

QUALITATIVE AND QUANTITATIVE LOG INTERPRETATION 
Qualitative  LOG DATA QUALITY CONTROL Quantitative 
Interpretation Interpretation
« Quicklook » RESERVOIR IDENTIFICATION

TIGHT SALT, ANH RESERVOIR SHALES


FORMATIONS COAL

Clean Shaly Shale 


parameters
Reservoirs Reservoirs

SP  Resistivity Rt, Rxo Litho‐Density‐Neutron‐Sonic Resistivity  Litho‐Density GR, SP 


Rt, Rxo Neutron
=> WOC => Water 
Zone POROSITY GOC
LITHOLOGY Vsh
Oil & Gas
RwSP Rw_Ratio Rwa  zones
Rw PHIE

POROSITY
Rw LITHOLOGY
SATURATIONS
© 2010 ‐ IFP Training

SATURATIONS Sw, Shc, So, Sg
Sxo, Shr, Sor, Sgr
Sw, Shc, So, Sg
Sxo, Shr, Sor, Sgr
H*Phi*So

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 282


SEQUENCE  QUICKLOOK 1/2

„ Identification des zones Non Réservoir
• Identification des Argiles (Vérification de la compatibilité des échelles D‐N  )  
• Identification des Formations compactes
• Identification de lithologies spécifiques (Sel, Anh, Charbon …)
„ Identification des Réservoirs
• Détermination du WOC dans un réservoir avec la technique de 
superposition des courbes de résistivité (Rt‐Rxo) ( Resistivity Overlay)
„ Dans la zone à Eau 
• Détermination de Rw à partir de la SP
• Détermination de Rw avec le rapport  Rt/Rxo 
• Détermination de la Lithologie et de la Porosité Quicklook à partir du 
Densité‐Neutron 

© 2010 ‐ IFP Training
• Détermination de Rwa à partir de Rt et de la porosité apparente D‐N 
• Détermination de Rmfa à partir de Rxo et de la porosité apparent D‐N 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 283

SEQUENCE  QUICKLOOK 2/2

„ Dans la zone à HC
• Identification d’un éventuel contact Huile – Gaz avec les logs D‐N (Quicklook
Saturation en eau à partir de la réglette 5/8 : obsolete)
„ Dans la zone à Huile
• Détermination de la Lithologie et de la Porosité Quicklook
• Calcul de Sw et de Shc, Sxo et Shr
• Estimation de la valeur de Hu * Phi* So
„ Dans la zone à Gaz
• Détermination de la Lithologie et de la Porosité Quicklook
• Calcul de Sw et de Shc, Sxo et Shr
„ Crossplots Densité‐Neutron :
• Vérification de la  lithologie et de la porosité pour les points 
• dans les zones à eau, huile. 
© 2010 ‐ IFP Training

„ Détermination des paramètres d’argile


Autres Crossplots (D‐S, N‐S, PE‐RHOB, K‐TH …) 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 284


INTERPRÉTATION "QUICK LOOK"

„ HYPOTHÈSES
• Réservoir
− Mouillable à l’eau  ( n = 2) 
− Salinité de l’eau de formation constante dans un reservoir
− Forage en boue à base eau (Salinité de filtrat constante)
− Formation propre (Argilosité : Vsh = 0)
− Formule de saturation = Formule d’Archie
• Échelles Densité – Neutron compatibles calcaire  
• Échelles de résistivités logarithmiques
• Relation empirique : Sxo = Sw1/5  (Réglette 5/8)

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 285

INTERPRÉTATION
INFLUENCE DES PARAMÈTRES PÉTROPHYSIQUES
SUR LES MESURES

„ GR ARGILOSITÉ Vsh
Attention aux autres minéraux radioactifs
ÉPONTES
INVASION

„ POROSITÉ QUANTITÉ de FLUIDES (Φ, Sxo, Shr) Φ


ARGILE ( Type et Quantité Vsh) Vsh
MATRICE

„ RESISTIVITÉS QUANTITÉ d’EAU Sw,Sxo


ARGILE ( Type et Quantité Vsh) Vsh
SALINITÉ DE L’EAU Rw
© 2010 ‐ IFP Training

Attention aux autres minéraux conducteurs

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 286


INTERPRÉTATION
INFLUENCE DES PARAMÈTRES PÉTROPHYSIQUES
SUR LES MESURES

„ POLARISATION SPONTANÉE RAPPORT DE SALINITÉ Rw 


Filtrat de boue / Eau de gisement

„ PENDAGEMÉTRIE CONDUCTIVITÉ DE LA FORMATION


Pendage

„ INFLUENCES DIVERSES GÉOMÉTRIE DU TROU
FLUIDE DANS LE TROU
ÉPAISSEUR DES BANCS

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 287

QUICKLOOK : NON‐RESERVOIR IDENTIFICATION
Cas de puits foré en boue à eau et Rxo Rt disponibles

„ “Reservoir identification
<= ELIMINATION des argiles,roches compactes,sel,anhydrite,charbon..”

„ Identification des Argiles
(les valeurs de log ci dessous sont en général des valeurs moyennes) 
• Vérifier la compatibilité des échelles Densité‐Neutron 
• Diamétreur : Caves
• GR  : valeurs élevées ( > 70 ) 
• Deep, Shallow, & Microresistivité ou Array Inductions logs résistivités faibles
(< 20) et courbes se superposent pratiquement;
• Valeurs du Neutron  ( NPHI or TNPH  )  : valeurs élevées ( > 30 % ) 
• N‐D séparation plus élevée que celle observée en Dolomie (6 Divisions avec 
© 2010 ‐ IFP Training

RHOB‐NPHI)
• SP : plate,constante dans les bancs épais; (=> ligne de base des Argiles)  

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 288


DENSITY‐NEUTRON ECHELLES COMPATIBLES
ECHELLES Densité Neutron COMPATIBLES CALCAIRE  SI :

1 ‐ Largeur de l’échelle DN :
largeur échelle densité 1.0  g/c3    < = >        60 %  pour Neutron        ( 20 divisions)   
ou pour 1 division :  0.05 g/c3       < = >        3 %             

1.95 2.20 2.45 2.70 2.95


RHOB = 2.70

NPHI = 0.0
45% 30% 15% 0% ‐15 %

2 ‐ en face de NPHI = 0.0    :   RHOB = 2.70       ( = calcaire compact RHOMA  pour 0% Porosité )

3 ‐ LE LOG NEUTRON DOIT ETRE ENREGISTRE  EN MATRICE CALCAIRE:    
Paramètre  MATR ou MATRICE  =  LIME , (limestone) calcaire..
voir paramètre MATR = MATRIX  dans la table de paramètres en début de log 
voir également les remarques sur en‐tête

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 289

DENSITY‐NEUTRON ECHELLES COMPATIBLES
ECHELLES DENSITE NEUTRON COMPATIBLES GRES SI :

1 ‐ LARGEUR D’ECHELLE DENSITE NEUTRON
largeur échelle densité 1.0  g/c3    < = >        60 %  pour Neutron        ( 20 divisions)   
ou pour 1 division :  0.05 g/c3       < = >        3 %             

1.90 2.15 2.40 2.65 2.90


RHOB = 2.65

NPHI = 0.0
45% 30% 15% 0% ‐15 %

2 ‐ en face de NPHI = 0.0    :   RHOB = 2.65       ( = grès compact RHOMA  pour 0% Porosité )

3 ‐ NEUTRON LOG DOIT ETRE ENREGISTRE EN MATRICE GRES :       
Paramètre   MATR ou MATRICE  =  SAND      ( = SANDSTONE)
voir Paramètre MATR = MATRIX  dans la table des paramètres , en début de log
voir également les remarques sur en‐tête:
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 290


REPONSES DES LOGS FACE à des  FORMATIONS GEOLOGIQUES

GAMMA RAY   ‐ DENSITY ‐ NEUTRON – SONIC ‐ RESISTIVITE Matrix = LIME


SYNTHETIC Temp = 87 C 
at 3000 m
LOG EXAMPLE
Rmf = 0.40 at 20 C 
DNS‐1 

LLD
PEF DT
Réponses de logs 
face aux formations  RHOB
géologiques.
NPHI MSFL

SP

GR

CALI

© 2010 ‐ IFP Training
Seq

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 291

REPONSES DES LOGS FACE à des  FORMATIONS GEOLOGIQUES

GAMMA RAY   ‐ DENSITY ‐ NEUTRON – SONIC ‐ RESISTIVITE Matrix = LIME


SYNTHETIC Temp = 87 C 
at 3000 m
LOG EXAMPLE
Rmf = 0.40 at 20 C 
DNS‐1 

LLD
PEF DT

RHOB

NPHI MSFL
Réponses de logs
face aux forma‐
tions géologiques

SP

GR

CALI
© 2010 ‐ IFP Training

Seq

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 292


ARGILES‐ EFFETS DE TROU 
GAMMA RAY   ‐ DENSITY ‐ NEUTRON – SONIC ‐ RESISTIVITE Matrix = LIME
SYNTHETIC Temp = 87 C 
at 3000 m
LOG EXAMPLE
Rmf = 0.40 at 20 C 
DNS‐1 

LLD
PEF DT
Réponses de logs 
face aux formations  RHOB
géologiques
NPHI MSFL

1:trou abîmé

2 ‐ Shale 
Identification
SP
ARGILE

GR

CALI

© 2010 ‐ IFP Training
Seq

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 293

Notes

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 294


QUICKLOOK : NON‐RESERVOIR IDENTIFICATION
Cas de puits foré en boue à eau & Rt & Rxo disponibles

„ Identification de roches compactes ( Limestone , Sandstone or Dolomite non fracturé) 


• Caliper    : proche diamètre outil
• GR  : valeur faible ( < 30 ) 
• Deep, Shallow, et Microresistivity ou Array Induction Logs : valeurs élevées( > 200 ) et logs  sur une
même courbe
• Density,  Neutron , Sonic  :  près des valeurs de matrice:  fNma,  rma, DTma
• Neutron bas ( < 5% ) , Sonic bas  ( < 60 ) , Density élevé ( > 2.60) 
• SP plat , SP ligne de base(points/ligne de base)

„ Identification de litho. spécifiques (Sel & Anhydrite )


• Caliper : près du diamètre outil;parfois caves sur un banc de sel;
• GR : valeurs faibles( < 30 ) 
• Deep, Shallow, Microresistivity ou Array Induction Logs : élévés ( > 500 ) en général courbes avec 
lectures similaires
• Density‐Neutron‐ Sonic : voir table valeurs références en appendix

„ Identification de bancs de charbon
• GR : faible mais parfois aussi haut que pour les argiles

© 2010 ‐ IFP Training
• Neutron : valeurs élevées ( > 30 % ) 
• Density  : valeur faible ( < 2.0 g/c3)
• Sonic     : plutot assez élév ( > 90 ms/ft )  
• Resistivity : faible,comme pour argile;mais parfois élevé.

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 295

FORMATIONS COMPACTES (LS‐DOL‐SS) –SEL–ANH–CHARBON 
COAL

1 – Bad hole charbon  


CALCAIRE DOLOMIE GRES SEL Anhydrite 
2 ‐ Shale 
Identification

3 – roche 
compacte

I : ANH

G : SEL

E ‐ Charbon COAL

D : Compact SS
© 2010 ‐ IFP Training

C : Compact DOL

A‐B :Compact LS

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 296


QUICKLOOK SEQUENCE  

„ Reservoir identification

„ Determination de contact eau huile avec résistivité: Overlay 
technique (Rt‐Rxo) ( boue à eau ) 

„ En zone à eau
• Determination de Rw par la SP
• Determination de Rw avec résistivité Rt/Rxo Ratio 
• Determination de Lithologie & Quicklook Porosité de Density‐
Neutron 
• Determination de Rwa : Rt & apparent D‐N porosité

© 2010 ‐ IFP Training
• Determination de Rmfa avec Rxo & apparent D‐N porosité

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 297

ARGILE – COMPACT – ANHYDRITE – SEL – CHARBON ‐ RESERVOIR

argile
1 – effet trou
calcaire 
2 ‐ argile 

3 – Compactes Dolomie 


RHOB MSFL LLD
Formations  PEF
CALI
R grès  
4 – Sel GR NPHI
3
SP DT

5 – Anhydrite  Sel

R
6 – Charbon   2 Anhydrite 

charbon  

R
1
R
Reservoir 1

Anhydrite

Sel
Charbon
© 2010 ‐ IFP Training

COAL

Grès compact
Dolomie compact

Carbonate compacte
Seq XPlot R1 R2

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 298


DETERMINATION : contact eau‐huile : OVERLAY TECHNIQUE

„ COMPARISON de Rt & Rxo logs 
• ZONE A EAU : (suppose Rw & Rmf constants en réservoir)
Rt F * Rw Rw
= =
Rxo F * Rmf Rmf
logRt − logRxo = logRw − logRmf = Constant
− Sw = 1 => Ratio Rw/Rmf = Rt/Rxo = Constant
− Rt  &  Rxo  sont  paralleles &    Rt  peut  être  superposé à Rxo  sur  un    intervalle 
significatif) 
• HYDROCARBON ZONE :
− Rt à droite de  Rxo après superposition de Rt sur  Rxo en zone à eau
„ Technique valable seulement pour des puits en boue à eau.

Pour les puits à boue à huile,le WOC pourra être pris au point où,dans le réservoir,Rt(Deep IL) 


augmente,bien que la porosité soit constante.Si une superposition de Rt est possible avec  la 

© 2010 ‐ IFP Training
porosité,alors un incrément de Rt peut correspondre à un changement de fluide. Les variations de 
porosité doivent rester faibles (voir ex. pratiques).De toute façon ,voir aussi le Master log ou les 
descriptions de carottes,pour les zones à hydrocarbures.

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 299

DETERMINATION contact EAU HUILE : OVERLAY 
TECHNIQUE

Resistivité Overlay Technique pour définir contact eau‐huile
RMLL ~ Rxo RIND ~ RT

Hydrocarbure 
Zone

HC
Rt à droite de  Rxo
=> zone à huile

WOC
zone 
À eau Rt déplacé pour
Glisser sur Rxo 
© 2010 ‐ IFP Training

w
=> Rt /Rxo  est constant 
=> Zone à eau

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 300


DETERMINATION DE LITHOLOGIE, POROSITE EN ZONE à EAU 

D‐N  Limestone compatible scales
ZONE A EAU PROPRE
VERIFICATION DES ECHELLES POUR COMPATIBILITE PEF = 5

Cas échelle compatible calcaire ==>
QL Porosity 
Limestone
Quicklook Lithologie Dolomite

Determination en prenant les positions relatives des logs D N NPHI RHOB


PEF = 3
Confirmation de lithologie avec le PEF, si le PEF est valide.
QLook
Porosity 
Quicklook Porosité

Lecture sur échelle de porosité au milieu de la séparation densité neutron

Φ ma
N + ΦD
ma
Zone à eau : Φu =
2 Sandstone

PEF = 2  RHOB
NPHI

ρ ma − ρ b Shale

D =
Φ ma
Quicklook

© 2010 ‐ IFP Training
Porosity 

ρ ma − ρ f

[  ma = Limestone matrix ( ρma = 2.71 ,  φNma = 0)  ]

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 301

DETERMINATION DE TYPE HC, LITHOLOGIE, POROSITE EN ZONE HC
D‐N  Limestone compatible scales
ZONE A HYDROCARBURES PROPRE
Gas‐Oil contact et type d’Hydrocarbure PEF = 5

Separation entre Densité & Neutron logs => GOC


Limestone QL Porosity 
=> zones à huile et à gaz
Limestone GOC
Quicklook Lithologie
Zone à huile WOC

Determination avec positions respectives des logs  Densité‐Neutron
QL Porosity 

Confirmation de lithologie avec Pef, si valable et disponible. PEF =3
Dolomite RHOB
NPHI

Zone à Gaz : avec PEF, si enregistré & valide. voir mud log , Core description

Quicklook Porosité
Zone à huile : Lire la porosité à mi distance entre densité & neutron
QL Porosity 

Φ ma
N + ΦD
ma
Φu = QL Porosity 
2 Sandstone
GOC
Zone à Gaz : Lire la porosité au quart de la séparation du coté du densité
© 2010 ‐ IFP Training

WOC
3Φ ma + Φ ma
Φu= D N

4 PEF = 2
NPHI

[  ma = Limestone matrix ( ρma = 2.71 ,  φNma = 0)  ]


RHOB

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 302


DETERMINATION DE RW (Ratio ) ET Rwa ( Archie)

En ZONE A EAU,sans argile, (  sous  WOC )  : Vsh = 0 ; Sw = 1

Rw‐Ratio 
Rt F * Rw Rt Rw Rt
= = Rw = Rmf
Rxo F * Rmf Rxo Rmf Rxo

Rwa 
a φm
Rt = Rw Rwa = Rt
φ m
a

© 2010 ‐ IFP Training
logs

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 303

DETERMINATION DE RW (Ratio ) ET Rwa ( Archie)
QUICKLOOK ZONE à EAU,propre ( dessous WOC )  : Vsh = 0 ; Sw = 1

Sal
© 2010 ‐ IFP Training

logs

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 304


ESTIMATION DE LA TEMPERATURE DE FORMATION

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 305

RESISTIVITE ET SALINITE de SOLUTION NaCl


Fluide Resistivité
Temperature Salinité: kppm en Ohmm
Rmf ou Rw

Temp = 20 C Rw =            à 70C

Rmf =        à 70C

Rmf =      à 20C
Reservoir Temp =       
C Mud filtrate Salinity
=           kppm

Water Salinity
=         kppm
© 2010 ‐ IFP Training

logs

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 306


DETERMINATION DE RW avec SP

„ Vérifier validité de mesure de filtrat de boue sur l’en‐tête
„ Identifier les argiles
„ Tracer ligne de base SP
„ Estimer la déflection SP face à chaque réservoir : SSP
„ Estimer temperature de  Reservoir ( Chart Gen‐6 ) 
„ Determiner Rmf à reservoir temperature (Chart Gen‐9)
„ Determiner Rmfe/Rwe ratio depuis SSP à reservoir temperature (Chart SP‐1)
„ Determiner Rmfe avec Rmf à reservoir T° (calcul Rmf ou voir charte SP‐2)
„ Determiner Rwe (Chart SP‐1) Rmfe K = 61 + .133 ∗ T (°F)
„ Determiner Rw (Chart SP‐2) SSP= - K log K = 65 + .240 ∗ T (°C)

© 2010 ‐ IFP Training
Rwe

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 307

RW à partir de la  SP
‐ 80    SP mV   20 
GR ‐ DENSITY ‐ NEUTRON – SONIC ‐ RESISTIVITY Matrix = LIME
Temp = 87 C 
SYNTHETIQUE
at 3000 m
LOG EXAMPLE Rmf = 0.40 at 20 C 

DNS‐1 
RHOB MSFL LLD
Log réponse face à PEF
des roches  NPHI
communes DT

SP
© 2010 ‐ IFP Training

COAL

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 308


Rwe à partir de la  SSP

SP‐1

© 2010 ‐ IFP Training
(Schlumberger)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 309

Rw versus Rwe ( SP‐2m) ( DegC)

SP‐2m
DEGC

© 2010 ‐ IFP Training

(Schlumberger)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 310


ESTIMATION de Sw 

Estimation de Sw en formations propres

a Rw
Sw = n m
φ Rt
„ Resistivité logs ( Laterolog, Induction)  Î Rt 

Porosité: échantillon Î φ
„ Porosité logs ( Density, Neutron, Sonic, RMN) Î φ
„ SP, Résistivité Ratio, Rwa, eau d’ échantillon Î Rw 
„ Mesures pétrophysiques en labo Î a, m, n

© 2010 ‐ IFP Training
Valeur par défaut : a = 1,  m = 2 ,  n = 2
Formule valable seule pour roches propres 

( No Shale : Vsh = 0) 
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 311

Notes

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 312


EXAMPLE DE CALCULS DE SATURATIONS : EAU, HYDROCARBURE

EN ZONE VIERGE 

QUICKLOOK EN ZONE HYDROCARBURES,propre ( VSH = 0 ; Sw < 1) 

Ro a Rw aRw aRw
Rt = = × Sw = n Shc = 1− Sw = 1− n
Sw
n
Φ m Sw n φmRt φmRt

Sw = n (a * Rw / φm / Rt )

( Lithology = Sandstone )

© 2010 ‐ IFP Training
logs

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 313

FILTRAT DE BOUE ET HC RESIDUEL : SATURATIONS
EN ZONE LAVEE

QUICKLOOK EN ZONE HC PROPRE   ( VSH = 0 ; Sxo < 1) 

a R mf aR mf aR mf
R xo = × Sxo = n Shr = 1− Sxo = 1− n
φ m S xo n φ R xo
m
φ m R xo

Sxo = n (a * Rmf / φm / Rxo )


( Lithology = Sandstone )
© 2010 ‐ IFP Training

logs

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 314


Sw – Shc – Sxo – Shr / HC IN PLACE – RESIDUAL HC 
Zone envahie ZONE
Soil VIERGE
Sor =  Sw  = 
Sxo  = 

Huile résiduelle  MF HYDROCARBURES W

MATRICE MATRICE

Quicklook DN 
Porosité = 

HYDROCARBURE W MATRIX  = 
ZONE VIERGE

RESIDUEL HC MF
ZONE ENVAHIE 

© 2010 ‐ IFP Training
RESIDUEL  HC W EAU IRREDUCTIBLE  
9
%

HUILE déplacée = logs

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 315

EXAMPLE DE CALCUL HUILE EN PLACE CONDITIONS RESERVOIR

Valeur de  H*Phi*So pour ce puits :
Epaisseur huile: zone  (Sw < 50%)     = Hu   =                     (Cut‐off pour Sw = 50 %)
Porosité moyenne:                                  = Phi  = 
Saturation en huile,moyenne:                          = So   =  
Hu * Phi * So = ?
Hu * Phi * So = 

Huile en place: COMPUTATION : OOIP
Exemple: Hu, Phi, So constants, avec surface de 10 km2 et  N/G = 1 , quel serait : OOIP aux 
conditions de surface?
OOIP = VROCK * Phi*So * N/G * 1/Bo     
OOIP = Area  * Hu * Phi * So * 1/Bo               (If N/G = 1)
OOIP = 
OOIP = 
© 2010 ‐ IFP Training

OOIP = 
OOIP =              Millions Barrils à reservoir conditions 
OOIP =              Millions Barrils à surface Conditions

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 316


POROSITE A PARTIR DU LOG DE DENSITE

Détermination de  Porosité avec 
ρfl = 1.0 Density log
Cas de roche propre( Vsh = 0 ) 
Porosité
Et en zone à eau

Porosité
ρ ma − ρ b
= 21 % Limestone line
Φ U(D) =
Porosité Dolomite line ρ ma − ρ f
= 15 %

Sandstone line
Porosité Mud Filtrate Densité
= 12 %

ρmf = 1 + 0.7 * P 
P = Salinité ( kppm) *10‐3
RHOB
ρma = 2.65 g/cc
ρb = 2.36 g/cc (Schlumberger Chart )
ρb = 2.56 g/cc
Example 1 :
Example 2 :
ρb = 2.45 g/cc

© 2010 ‐ IFP Training
Limestone formation calcaire
Sandstone formation grès
ρb     = 2.31 g/cm3
ρb     = 2.42 g/cm3
ρma = 2.71 g/cm3 ( Calcite )
ρma = 2.65 g/cm3( Quartz )
ρf = 1.1 g/cm3 ( Salt mud) 
ρf = 1.0 g/cm3 ( Fresh mud) 
Formation porosité = 25 p.u 
Formation porosité = 14 p.u 

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 317

POROSITE A PARTIR DU LOG  NEUTRON

SS + Water  
LS + Water  

TNPH TNPH
250 kppm 0 kppm
Determination of Porosity from
Porosité Neutron Log NPHI or TNPH, 
NPHI
enregistrés en Limestone matrix

Porosité
= 24 p.u.
grès
DOLOMIE
+ eau 

TNPH 
Porosité 0 kppm Example 1 :grès
= 22.5 p.u.
Sandstone formation with a formation salinité of  
TNPH 20 kppm
250 kppm
NPHIcor = 18 p.u. in limestone lithologie

NPHI True porosité = 22.5 p.u 

NPHI   Example 2 :grès
© 2010 ‐ IFP Training

= 18 p.u.
Sandstone formation with a water salinity of  250 
kppm
TNPHcor = 18 p.u. in limestone lithologie
Corrigé NPHI or TNPH
True porosité = 24.0 p.u 
(Schlumberger Chart)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 318


POROSITE A PARTIR DU LOG  SONIC
PHIS Wyllie 

Δt − Δt ma 1
Φ u(S) = ×
Δt f − Δt ma Bcp
PHIS Raymer‐Hunt 

Δt - Δt ma
Φ u(S_RH) = K ×
Δt
Bcp

Porosité_RH
= 18 %
Sandstone line Example :
DT = 76 μs/ft ( 249 μs/m ) 
Porosité_W SVma = 18000 ft/s ( 5486 m/s )  ‐ Grès
= 15 % DTma = 56 us/ft

ALORS  : 

Porosité = 15 % avec  Time Average (Wyllie)


Porosité =  18 % avec field observation method) ( 
(Schlumberger Chart Por‐3) Raymer‐Hunt)
DT = 56 DT = 76
Sonic Velocity Δ Tma Sonic Velocity Δ Tma

© 2010 ‐ IFP Training
ft/s μs/ft m/s μs/m
Sandstones 18000 - 19500 55,6 - 51,3 5486 - 5944 182,3 - 168,2
Limestones 21000 - 23000 47,6 - 43,5 6401 - 7010 156,2 - 142,6
Dolomites 23000 - 26000 43,5 - 38,5 7010 - 7925 142,6 - 126,2
*  RH  = Raymer‐Hunt
Anhydrite 20000 50,0 6096 164,0
Salt 14925 67,0 4549 219,8

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 319

LITHOLOGIE & POROSITE avec Crossplot Densité‐Neutron

RHOB‐NPHI
CP‐1c
Rhofl = 1.0
RHOB
© 2010 ‐ IFP Training

NPHI (Schlumberger)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 320


DNS‐1 : QUICKLOOK du RESERVOIR‐1 

R
2

R
1

© 2010 ‐ IFP Training
Seq

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 321

DNS‐1 : QUICKLOOK du RESERVOIR‐1

GOC
G

O
R
calcaire  W 1 Quicklook WOC
Porosité
Dolomie 
© 2010 ‐ IFP Training

Seq

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 322


DNS‐1 : QUICKLOOK du RESERVOIR‐2

R
2

R
1

© 2010 ‐ IFP Training
Seq

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 323

DNS‐1 : QUICKLOOK du RESERVOIR‐2

Grès argileux  G
GOC
R
Grès propre O 2
W WOC
Quicklook
Porosity
© 2010 ‐ IFP Training

Seq

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 324


DNS‐ 3 : QUICKLOOK du RESERVOIR‐3

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 325

DNS‐ 3 : QUICKLOOK du RESERVOIR‐3

Clean 
Sandstone

O Shaly 
I R Sandstone
L
3
Micaceous
M M
Sandstone
M M
W WOC
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 326


LITHOLOGIE ET POROSITÉ QUICKLOOK 
COMPATIBILITÉ DES ÉCHELLES NEUTRON ‐ DENSITÉ
Echelles D‐N  Echelles D‐N 
Echelles D‐N  Résistivités
compatibles Grès Semi‐compatibles Grès
compatibles Calcaire LLD‐MSFL
GR‐CALI  (Vénézuela) (Algérie)
SP
Neutron enregistré Neutron enregistré Neutron enregistré
Rt ‐ Rxo
in matrice Calcaire En matrice Grès En matrice Calcaire

SP_1 N_LS = 0 N_SS = 0 N_LS = 0


-100 MV 0

BS_1 D = 2.70 D = 2.65 D = 2.60


12 IN 22

GR_1 DEPTH 1.95 RHOB_1 2.95 1.90 RHOB_1 2.90 1.85 RHOB_1 2.85 LLD_1
0 GAPI 100 FEET 1.95 G/C3 2.95 1.9 G/C3 2.9 1.85 G/C3 2.85 0.2 OHMM 2000

CALI_1 NPHI_1 NPHI_SS_1 NPHI_1 MSFL_1


12 IN 22 0.45 V/V -0.15 0.45 V/V -0.15 0.45 V/V -0.15 0.2 OHMM 2000

6200
LLD
MSFL
RHOB
OIL NPHI
SS RHOB
RHOB
NPHI NPHI

W WOC
6250

Superposition D‐N dans 

© 2010 ‐ IFP Training
2 to 3 divisions  Superposition D‐N dans 
Grès à Eau ou à Huile
Separation dans Grès Grès à Eau ou à Huile
RHOB décalé 2 divisions
Evaluation Quicklook
Quicklook Porosité : Quicklook Porosité : Quicklook Porosité :
en Zone à Eau ou à Huile 
25‐27 %  25‐27 %  25‐27  % après ajout de 4% 
seulement
(Milieu de la  séparation) (Milieu de la séparation) à porosité apparente
MATRIX = LIME MATRIX = SAND MATRIX = LIME

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 327

EXAMPLE DE QUICKLOOK EN RESERVOIR PROPRE
1 ‐ Determination contact eau huile (Overlay Technique)
Cas de puits vertical foré en boue à eau   
2 – Determination de lithologie:zone à eau
7 – Determination de Rw en zone à eau: ( Rwa , Rw‐Ratio)
3 – Determination contact huile gaz Matrix = LIME
8 – Determination de saturation en gaz & huile
4 – Determination lithologie zone hydrocarbures
Temp = 70 C
0.45                                  NPHI                    0.0               ‐0.15 Rmf = 0.2 at 20 C 
5 – Determination de porosité zones eau, , gas ,huilezones
1.95                                   RHOB                 2.70 2.95 
6 – épaisseurs zones eau huile et gaz 0                                          PEF                   20

Litho Fluid
logy
2000

R
E
S
Rxo
E
RT
R
V
O
I
R
© 2010 ‐ IFP Training

2015

Neutron NPHI
Density RHOB
PEF

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 328


QUICKLOOK METHODOLOGIE : CONTACTS‐LITHOLOGIE‐POROSITE
1 ‐ Determination contact eau huile (Overlay Technique)
Cas de puits vertical et boue à eau
2 – Determination de lithologie:zone à eau

3 – Determination contact huile gaz Density – Neutron calcaire échelle compatible  Matrix = LIME

4 – Determination lithologie zone hydrocarbures


Temp = 70 C
0.45                                  NPHI                    0.0               ‐0.15 Rmf = 0.2 at 20 C 
5 – Determination de porosité zones eau, , gas ,huilezones
1.95                                   RHOB                 2.70 2.95  3Φ ma + Φ ma
6 – épaisseur des zones eau,huile,gaz.  Φu= D N

4
0                                          PEF                   20

Litho Fluide
logie
2000 2000
Large D‐N 
Quicklook Porosity : 
Separation
¼ of D‐N  separation
Sand on density side
Gas PEF close 
R stone to 2
E
GOC 2005
S RT 
E Sand PEF close to 2
Oil Rxo Quicklook Porosity in the middle 
R grès of D‐N separation
D‐N Separation
V
2‐3 div
2010
O
WOC Quicklook Porosity in the middle 
I PEF close to  2
of D‐N separation
Sand
R Water
stone Overlay  Hu = 

© 2010 ‐ IFP Training
D‐N  Separation
Rt‐Rxo 2‐3 div
2015 2015

Neutron NPHI Φ ma
+Φ ma
grès Density RHOB Φu = N D
PEF
2
Litho

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 329

SATURATION  EN EAU ET HYDROCARBURES
1 ‐ Determination contact eau huile (Overlay Technique)
Puits vertical et boue  à eau
2 – Determination de lithologie:zone à eau
7 – Determination de Rw EN ZONE A EAU  ( Rw‐Ratio, Rwa  ) Matrix = LIME
3 – Determination contact huile gaz
8 – Determination de Saturation pour huile & gaz Temp = 70 C
4 – Determination lithologie zone hydrocarbures
Rmf = 0.2 at 20 C 
0.45                                  NPHI                    0.0               ‐0.15
5 – Determination de porosité zones eau, , gas ,huilezones
1.95                                   RHOB                 2.70 2.95 
6 – épaisseur des zones eau,huile,gaz.  Huile déplacée
0                                          PEF                   20

Litho
Fluid
logy
2000 2000

Sand GAS
GAS
R stone
E
2005
S
GOC OIL
E Sand Rxo
OIL RT 
Porosité
R grès
V Sxo
2010
O
I WOC
Sand
R Water
stone Rt < Rxo
© 2010 ‐ IFP Training

2015 2015

Density  Neutron Sw
PEF RHOB NPHI

Rmf Salin Rw Sw Sxo Vol hPhiSo

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 330


LITHOLOGIE QUICKLOOK SUR UN EXEMPLE DE LOG
GR‐ Litho‐Density‐Neutron‐Sonic Formation à EAU

CALI
DT

5m
GR

© 2010 ‐ IFP Training
PEF NPHI RHOB

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 331

METHODE QUICKLOOK SUR UN EXEMPLE DE LOGS
Resistivity Density‐Neutron‐Sonic

20
MINV_1
OHMM 0
Exemple de logs montrant 
clairement les contacts de 
MNOR_1 DT_1
20 OHMM 0 140 US/F 40

SP_1 MSFL_1 RHOB_1


-50 MV 50 0.2 OHMM 2000 1.95 G/C3 2.95

fluides 
GR_1 DEPTH LLS_1 NPHI_1
0 GAPI 100 METRES 0.2 OHMM 2000 0.45 V/V -0.15

CALI_1 LLD_1 DRHO_1


CALI 6 IN 16 0.2 OHMM 2000 -0.25 G/C3 0.25

GR

SP
2325

MNOR

MINV

2350

2375
© 2010 ‐ IFP Training

LLD LLS MSFL RHOB NPHI DT logs

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 332


CROSS‐PLOTS TECHNIQUES

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 333

CROSS‐PLOT DENSITE‐NEUTRON ( NPHI) 
RHOB = 1.0 RHOfl = 1.0 RHOB‐NPHI
CP‐1c
Rhofl = 1.0
NPHI = 1.0

Water Point

RHOB

 
er
at
+ W
   
ne er
to at
n ds  W
Sa +
ne
to
es   Porosity = 30% 
RHOB = 2.71 Lim er
at
  W
 +
ite
m Porosity = 20% 
o lo
D
NPHI = 1.0
Porosity = 10% 
© 2010 ‐ IFP Training

NPHI
Limestone
Matrix Point NPHI = 0.0

(Schlumberger)
<‐

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 334


CROSS‐PLOT DENSITE‐NEUTRON ( NPHI) 

RHOB‐NPHI
CP‐1c
Rhofl = 1.0
RHOB

© 2010 ‐ IFP Training
NPHI (Schlumberger)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 335

CROSS‐PLOT DENSITE‐NEUTRON ( NPHI) 

RHOB‐NPHI
CP‐1d
Rhofl = 1.1
RHOB
© 2010 ‐ IFP Training

NPHI (Schlumberger)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 336


Crossplot Densité‐Neutron ( NPHI) 1/2  

0
-
1.90 0.45
2.65 1. RHOB‐NPHI
RHOB Calcaire à gaz  Calcaire à 0.43 2.7
charbon
Calcaire à eau
huile 0.4
Sel 2.00 2. CP‐1c
0.35 Grès argileux 2.8 Rhofl = 1.0
Effet gaz on  2.10 2.
D‐N 0.3
2.20 2.
0.25

é
Grès à gaz 

îm
ab
2.30 2. Argile et 
)

0.2

o u 
Tr
caves
Grès à huile
2.40 0.15 2.
(

0.1
Grès à eau 2.50 2. Argile 
0.05
sup.
2.60 2.
Grès compact 0 Argile inf. 
2.70 2.

Calcaire  Dolomie à
2.80 2.
compact eau 

2.90 2.
Compact  Grès argileux à gaz 
Dolomie
3.00 3.
0.000

0.050

0.100

0.150

0.200

0.250

0.300

0.350

0.400
-0.050

0.450
NPHI
Anhydrite

© 2010 ‐ IFP Training
NPHI (V/V)
0 1
Color: Maximum of GR
DNS

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 337

CROSS‐PLOT DENSITE‐NEUTRON 

Exemple de crossplot D‐N  Exemple de crossplot D‐N 


dans un  environnement Argilo‐Gréseux 0 dans un  environnement carbonaté 0
621 341
-0.050
-0.050

0.000

0.050

0.100

0.150

0.200

0.250

0.300

0.350

0.400

0.450
0

0
0.000

0.050

0.100

0.150

0.200

0.250

0.300

0.350

0.400

0.450

734 341
0 0

1.90 2650 1.90


0.45 1.90 2.65 1.90
0.45
0.43 2710 0.43 2.71
0.4 2.00 0.4 2.00
2.00 2.00

0.35 2870 0.35 2.87


2.10 2.10 2.10 2.10
Z
GA

0.3 0.3
ES
WIRE_1.RHOB_1 (G/CM3)

WIRE_1.RHOB_1 (G/C3)

2.20 2.20 2.20 2.20


GR

0.25 0.25

2.30 2.30 2.30 2.30


0.2 0.2
E
GIL

2.40 0.15 2.40 2.40 0.15 2.40


AR

E
A IR
0.1 0.1 LC
2.50 2.50 2.50 2.50
CA
0.05
E

0.05
GIL

2.60 2.60 2.60 2.60


AR

0 0
2.70 2.70 2.70 2.70

2.80 2.80 2.80 2.80

2.90 2.90 2.90 2.90

3.00 3.00 3.00 3.00


0.000

0.050

0.100

0.150

0.200

0.250

0.300

0.350

0.400
-0.050

0.000

0.050

0.100

0.150

0.200

0.250

0.300

0.350

0.400

0.450

-0.050

0.450

WIRE_1.NPHI_1 (V/V) WIRE_1.NPHI_1 (V/V)


© 2010 ‐ IFP Training

0 150 0 120
Color: WIRE_1.SGR_1 Color: Maximum of WIRE_1.GR_1
F ti
unctions:

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 338


LITHOLOGIE ET POROSITE : CROSS‐PLOTS

CROSS PLOTS PRINCIPALES  avec EFFETS GAS ET EFFETS ARGILES

RHOB DT RHOB

GA
Z
Z

C C AR
GA

GIL
E
C

GAZ
A

B A
E
GIL

A B
AR

LE
GI
B

AR
NPHI

NPHI DT

Point  A Water bearing limestone, slightly dolomitic, with Φ = 15%


(looks like a sandstone with Φ = 10% on cross plot SONIC ‐ DENSITY)
Water bearing dolomitic sandstone, wtih Φ = 8%

© 2010 ‐ IFP Training
Point  B
(looks like a limestone with Φ = 10% on cross plot SONIC ‐ DENSITY)
Point  C Gas bearing sandstone with Φ = 30%
(looks like a water bearing sandstone with Φ = 35% on cross plot SONIC – DENSITY)

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 339

notes

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 340


INTERPRÉTATION QUANTITATIVE 
DES DIAGRAPHIES DIFFÉRÉES

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 341

INTERPRÉTATION QUANTITATIVE

LES MÉTHODES

„ INTERPRÉTATIONS SIMPLES UNIVOQUES ( DETERMINISTE)
• UTILISATION D’UN NOMBRE RESTRAINT D’OUTILS
• SUCCÈS SI PEU D’INCONNUES
• (4 ÉQUATIONS À 4 INCONNUES)
Mais basées sur la confiance accordée aux outils et aux équations 

„ INTERPRÉTATIONS PAR MODÈLES D’INVERSION (OPTIMISATION) 
• PLUS GRAND NOMBRE D’INCONNUES ENVISAGEABLES
• MEILLEURE ESTIMATION STATISTIQUE PAR REDONDANCE DES  DONNÉES
© 2010 ‐ IFP Training

• PRISE EN COMPTE DE LA CONFIANCE ACCORDÉE AUX MESURES

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 342


INTERPRÉTATION QUANTITATIVE

FLOW CHART 
Contrôle  Qualité des données: Puits , Boue , Logs, Carottes 

Quicklook, Identification des Réservoirs & Contacts de Fluides, Zonation

Précomputations ( Temp, Hmc, Phyd, Rm, Rmf, Rmc, Salinité )

Correction d’environnement des Logs 

Détermination de Rt, Rxo, Di

Détermination de Rw  ( SP , Rwa , Rw‐Ratio , Pickett ) 

Détermination des paramètres d’Argile à partir des Logs et des  Crossplots

Estimation du Volume d’Argile Vsh

Porosité Effective ( PHIE) , Correction d’HC , Saturation en Eau  Sw, Permeabilité K 

© 2010 ‐ IFP Training
Contrôle Qualité des résultats et comparaison aux données de carottes 

Summations Réservoir ( H, Phi, Sw, So, H*Phi, H*Phi*So) 
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 343

INTERPRÉTATION QUANTITATIVE

APPROCHE DÉTERMINISTE
CONTROLE QUALITÉ des données de puits  , Données de Boue, Logs Données de carottes 
Well Data  
Coordinates
Elevations of KB, DF, GL
Bit Size
Total Depth 
Vertical 
Mud Data: Deviated
Mud type  : Water based , Oil based Mud
Mud Density
Mudfiltrate , MudCake
Mud Additives : Barite , KCl
Hole Conditions
© 2010 ‐ IFP Training

Drilling problems
Mud Losses
Temperature
Caves, Washouts
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 344
INTERPRÉTATION QUANTITATIVE

APPROCHE DÉTERMINISTE
CONTROLE QUALITÉ des données de puits  , Données de Boue, Logs Données de carottes 
Mud Log

Master Log 

Wireline Logs

Pressure tests  & Fluid samples

Core Data
Core PHI‐K‐ Density
Core description
Core Photograph
Core : Pc, Sw, Kr

© 2010 ‐ IFP Training
Production tests ( DST )
Fluid Data (PVT)

Final Well report
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 345

INTERPRÉTATION QUANTITATIVE

APPROCHE DÉTERMINISTE
CONTROLE QUALITÉ des données de puits  , Données de Boue, Logs Données de carottes 

Logging Tools
Tool combination

Tool Calibrations

Tool repeatability

D‐N Scales

Log Depth Matching
© 2010 ‐ IFP Training

Tension problems

Caves ; Washouts

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 346


INTERPRÉTATION QUANTITATIVE

APPROCHE DÉTERMINISTE
PRÉCOMPUTATION , Corrections d’environnement , Rt, Rxo, Di
Pré‐computation 
Temperature gradient 
Temperature along the well
Rm,  Rmf, Rmc
Mudcake Thickness
Hydrostatic pressure
Borehole salinity
Mudfiltrate salinity
Correction d’environnement des logs
GR, NGS
Resistivity : Microresistivity, 
Laterolog,

© 2010 ‐ IFP Training
Induction
Neutron log
Détermination de Rt, Rxo , Di

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 347

INTERPRÉTATION QUANTITATIVE
Détermination de Rt, Rxo, Di (Exemples de Charts)
DIL *Dual Induction-
Dual Laterolog-Rxo Device
SFL *Spherically Focused Resistivity Log
LLD – LLS - Rxo DIL - SFL

© 2010 ‐ IFP Training

Résistivité : R
cor
=J
Di
∗R
xo
(
+ 1− J
Di
)∗ Rt Induction : C
cor
=G
Di
∗C
xo
(
+ 1−G
Di
)∗ Ct
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 348
INTERPRÉTATION QUANTITATIVE

APPROCHE DÉTERMINISTE
Détermination de Rw
- Spontaneous Potential
⎛ Rmfe ⎞
SSP = − K log ⎜ ⎟
⎝ Rwe ⎠
K = 61+.133 ∗ T ( °F )
K = 65 +.240 ∗ T ( °C )

- Méthode du rapport de des résistivités, dans une zone propre à eau ( Sw =1 )

Rw Rt Rt
= ⇒ Rw = Rmf ∗
Rmf Rxo Rxo

- Formule d’Archie dans une zone propre à eau (Sw = 1)


Φm
Rw a = Rt ∗
a
- Autre méthode : Pickett plot

© 2010 ‐ IFP Training
Détermination de Rmfa Φm
- Formule d’Archie dans une zone propre à eau (Sxo = 1) Rmf a = Rxo ∗
a

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 349

DÉTERMINATION DE Rw A PARTIR DE LA SP

• Vérifier la validité de la résistivité du filtrat de boue


• Identifier les niveaux d’argile
• Tracer la ligne de base des Argiles
• Estimer la déflection maximum SP pour chaque réservoir : SSP
• Estimer la température des réservoirs ( Chart Gen-6 )
• Déterminer Rmf à la température du réservoir (Chart Gen-9)
• Déterminer le rapport Rmfe/Rwe à partir de SSP à la température du réservoir (Chart
SP-1)
• Déterminer Rmfe à partir de Rmf à la T° du réservoir (Calcul à partir de Rmf ou utiliser
la chart SP-2)
• Déterminer Rwe (Chart SP-1)
• Déterminer Rw (Chart SP-2)

Rmfe
© 2010 ‐ IFP Training

K = 61 + .133 ∗ T (°F)
SSP = - K log K = 65 + .240 ∗ T (°C)

Rwe
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 350
DÉTERMINATION DE Rw  AVEC Pickett PLOT

Représentation de la Résistivité Rt en fonction de la Porosité en échelle logarithmique


a Rw
Lire aRw
Rt = × log(R t ) = log(aRw) - mlog( Φ )
Porosité
(log) φm Sw n Y = - mX + b ( pente = -m)

Tracer la droite de Si Porosité = 1 => aRw = Rt


pente -2 passant par
ce point Exemple 1 :
Zone à Eau :

Rt = 2 Ohmms
Zone à Eau Sw Porosité = 27 %
= 100%
aRw = 0.16
a = 0.81 ( Grès)
m = 2.0
Rw = 0.16 /a = .197 Ohmm
Exemple 2 :

Rt =
Porosité =

© 2010 ‐ IFP Training
aRw =
Droite de a =
Pente - 2
m =
RT (log)
Rw = Ohmm logs

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 351

DÉTERMINATION DE Rw  AVEC Pickett PLOT
Exemple de Pickett Plot réalisée avec logiciel d’interprétation :
- Détermination de Rw
- Estimation de Sw dans la zone à Hydrocarbure a R
Rt = × wn
φ
aRw = 0.17 m
Sw
DETERMIN.PHIE_1 vs. CORENV.RT_1 Crossplot
Well: DLG1
DEPTH 2490 - 2552 metres
log(R t ) = log(aRw) - mlog( Φ )
Filter: Droite pour Sw =
20% avec m=2 384
10000

0
1000

0
100

406
0.1

PHIE Porosity = 1 => aRw = Rt


10

22
1

1 1

aRw= 0.1710
R
DETERMIN.PHIE_1 (V/V)

Zone à HC
a = .81
lin
e
;
S

S
w

m =2
=

=
S
1

1
w
0

0
0

%
S
S a*

S
%

Rw = 0.211 Ohmm
2
w
w R

w
;

0.1 0.1
=

%
= w

4
8

0
0

%
% 0 .1

%
=

Zone à Eau Sw
7
1

= 100%
0
7
2
;
m
=
2

0.01 0.01
1000
100
10
1
0.1

10000

RT
© 2010 ‐ IFP Training

CORENV.RT_1 (OHMM)
0 150
Color: Maximum of WIRE_1.SGR_1

logs

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 352


INTERPRÉTATION QUANTITATIVE

APPROCHE DÉTERMINISTE

Détermination de VSH
Détermination des Paramètres d’Argile à partir des Logs et des Crossplots :

GR_sh, RT_sh, RHOB_sh, NPHI_sh, DT_sh

Détermination de  VSH ( Minimum ) :
VSH_GR ( Essentiel) 
VSH_DN ( Essentiel) 
VSH_SP
VSH_N
VSH_RT
VSH‐NS

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 353

ESTIMATION DU VOLUME D’ARGILE  : VSH

Estimation de VSH
(
VSH = Min VSH
i
)
‐ Gamma Ray  ‐ Neutron
GR
- GR Φ
VSH = min VSH = N
GR GR - GR N Φ
max min Nsh

‐ Potentiel Spontané ‐ Densité‐ Neutron Density


X’
PSP X' L
L
VSH =1− VSH =
SP SSP DN X' A
A

Neutron

‐ Resistivités ‐ Densité‐ Sonic


Density
Rsh Rsh
VSH = VSH = X' L X’
Rt Rxo VSH =
© 2010 ‐ IFP Training

Rt Rxo DS
L
X' A A

Sonic

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 354


ESTIMATION DU VOLUME D’ARGILE :  VSH ‐ GR

GR max

GR log Estimation de VSH 
GR min à partir du GR

(Equation Linéaire)
GR
GR - GR min

GR max - GR min

Anomalie de radioactivité

© 2010 ‐ IFP Training
GR - GR
VSH = min
GR GR - GR
max min

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 355

Notes

© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 356


ESTIMATION DU VOLUME D’ARGILE : VSH‐GR
GR - GR
Estimation de VSH - GR : Equation Linéaire VSH = min
GR GR - GR
max min
WIRE_1.GR_D vs. VSH_GR Crossplot
Well: DDSM4_FINAL
DEPTH 3125 - 3475 metres
Filter:
0
2278

18
0
-0.20

-0.10
2296

0.00

0.10

0.20

0.30

0.40

0.50

0.60

0.70

0.80

0.90

1.00

1.10
1.20
2

0 0
MACOAL SH CCUT
10 10

20 20

30 30
VSH_GR = 50%
40 40

WIRE_1.GR_D_1 (API)
50 50

60 60

70 70

80 80

90 90

100 100

110 110

120 120

130 130

140 140

© 2010 ‐ IFP Training
150 -0.10 150

0.00

0.10

0.20

0.30

0.40

0.50

0.60

0.70

0.80

0.90

1.00

1.10
-0.20

1.20
VSH.VSH_GR_2 (V/V)
0 150
Color: Maximum of WIRE_1.GR

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 357

DÉTERMINATION DE VSH à partir du GR

„ VSH from GR „ The non‐linear options consist of various functions 
(Extract from Geolog6 Functions files)  applied to the linear result.
Where radioactivity level of shale is constant and no  GR_STIE1 Stieber‐1 non‐linear GR (normal 
other radio‐active minerals are present (VSH_GR will  conditions)
be too high if radioactive non‐shale minerals are  v = LIMIT ( v, ‐10, 1.49 )
present).  VSH_GR  = v / ( 3.0 ‐ 2.0 * v )
Non‐linear functions attempt to compensate for 
density effects on numbers of detected gamma rays.  GR_STIE2 Stieber‐2 non‐linear GR (normal 
They have been developed for specific environments  conditions)
(eg Larionov 1 is for highly consolidated and  v = LIMIT ( v, ‐10, 1.99 )
Mesozoic rocks while Larionov 2 is for Tertiary  VSH_GR  = v / ( 2.0 ‐ v )
clastics).
Linear Equation GR_STIE3 Stieber‐3 non‐linear GR (normal 
GR_LIN   Linear gamma ray in normal conditions conditions)
VSH_GR = (GR ‐ GR_MA) / (GR_SH ‐ GR_MA) v = LIMIT ( v, ‐10, 1.33 )
VSH_GR  = v VSH_GR  = v / ( 4.0 ‐ 3.0 * v )
GR_LARI1 Larionov‐1 non‐linear GR (normal condns)
VSH_GR  = 0.33 * (( 2.0 ** ( 2.0 * v )) ‐ 1.0 )
GR_LARI2 Larionov‐2 non‐linear GR (normal condns)
VSH_GR  = 0.083 * (( 2.0 ** ( 3.7 * v )) ‐ 1.0 )
GR_LARI3 Larionov‐3 non‐linear GR (normal condns)
VSH_GR  = 0.127 * (( 3.15 ** ( 2.0 * v )) ‐ 1.0 )
© 2010 ‐ IFP Training

GR_CLAV  Clavier non‐linear GR (normal conditions)
v = LIMIT ( v, ‐2.53, 1.13 )
VSH_GR  = 1.7 ‐ ( 3.38 ‐ ( v + 0.7 ) ** 2.0 ) ** 0.5

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 358


ESTIMATION DU VOLUME D’ARGILE : VSH‐GR
v GR - GR
Estimation de VSH-GR: Equation STIEBER-2 VSH = v= min
GR 2 - v GR
max
- GR
min

WIRE_1.GR_D vs. VSH_GR Crossplot


Well: DDSM4_FINAL
DEPTH 3125 - 3475 metres
Filter:
0
2263

33
0
-0.20

-0.10
2296

0.00

0.10

0.20

0.30

0.40

0.50

0.60

0.70

0.80

0.90

1.00

1.10
1.20
2

0 0
MACOAL SH CCUT
10 10

20 20

30 30

40 v = 50% 40

WIRE_1.GR_D_1 (API)
50 50

60 60

70 70

80 80

90
VSH_GR= 90
33 %
100 100

110 110

120 120

130 130

140 140

© 2010 ‐ IFP Training
150 150
-0.10

0.00

0.10

0.20

0.30

0.40

0.50

0.60

0.70

0.80

0.90

1.00

1.10
1.20
-0.20

VSH.VSH_GR_2 (V/V)
0 150
Color: Maximum of WIRE_1.GR

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 359

ESTIMATION DU VOLUME D’ARGILE : VSH‐GR

Estimation de VSH - GR : Equation LARIONOV-1 VSH = 0.33 * (2 2.0 *v − 1)


GR
WIRE_1.GR_D vs. VSH_GR Crossplot
Well: DDSM4_FINAL GR - GR
DEPTH 3125 - 3475 metres v= min
Filter: GR - GR
0
2269
max min
27
0
-0.20

-0.10

2296
0.00

0.10

0.20

0.30

0.40

0.50

0.60

0.70

0.80

0.90

1.00

1.10
1.20

0 0
MACOAL SH CCUT Older Rocks
10 10

20 20 Mezozoic
30 30

40 v = 50% 40
WIRE_1.GR_D_1 (API)

50 50

60 60

70 70

80 80

90
VSH_GR= 90
33 %
100 100

110 110

120 120

130 130

140 140
© 2010 ‐ IFP Training

150 150
-0.10

0.00

0.10

0.20

0.30

0.40

0.50

0.60

0.70

0.80

0.90

1.00

1.10
1.20
-0.20

VSH.VSH_GR_2 (V/V)
0 150
Color: Maximum of WIRE_1.GR

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 360


ESTIMATION DU VOLUME D’ARGILE : VSH‐GR
VSH_GR LINEAR versus STIEBER versus CLAVIER versus VSH_DN
LINEAR STIEBER-2 STIEBER-1 STIEBER-2 CLAVIER VSH-DN

Micaceous SS

© 2010 ‐ IFP Training
VSH_GR=
v = 50% 33 % VSH_GR= VSH_GR= VSH_GR= VSH_DN=
25 % 20 % 31 % 25 %

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 361

ESTIMATION DU VOLUME D’ARGILE : VSH‐GR
VSH_GR LINEAR versus LARIONOV versus CLAVIER versus VSH_DN
LINEAR LARIONOV-1 LARIONOV-3 LARIONOV-2 CLAVIER VSH-DN

Micaceous SS
© 2010 ‐ IFP Training

VSH_GR= VSH_GR=
v = 50% 33 % 28 % VSH_GR= VSH_GR= VSH_DN=
21 % 31 % 25 %

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 362


ESTIMATION DU VOLUME D’ARGILE : VSH ‐ SP

Estimation de VSH 
SP log
à partir de la SP
SSP
Static SP

PSP Pseudo SP

SSP - PSP

SP Shale Baseline

© 2010 ‐ IFP Training
PSP SSP - PSP
VSH =1−α =1− =
SP SSP SSP

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 363

ESTIMATION DU VOLUME D’ARGILE : VSH ‐ DN
POINT  FLUIDE F
WIRE_1.RHOB_1 vs. WIRE_1.NPHI_1 Crossplot RHOmf, PHINmf
Well: DLG1
2450 - 2602 METRES
Filter:
0 VSH = 0 %
997
-0.050

Argilosité du Point 
0.045

0.141

0.236

0.332

0.427

0.523

0.618

0.714

0.809

0.905

1.000
0

997
L 0 Crossplot DENSITE‐NEUTRON 
1.00 VSh = ? 1.00

CCUT COAL F Estimation de VSH‐DN 


1.20 1.20
À partir du Densité‐Neutron  
1.39 1.39
( En zone à Eau) 
WIRE_1.RHOB_1 (G/C3)

1.59 1.59
Ligne d’ISO‐
1.78 Argilosité
1.78 VSH_DN en zone 
L
X' (VSH = 50%) à eau 
0.45
2650
0.432710
1.98 0.4 1.98
0.35 2870
2.17 0.3 A 2.17
POINT MATRICE M 0.25 VSH_dn = X'L / X' A
RHOma, PHINma 0.2
2.37 POINT  ARGILE A
2.37
0.15
SH RHOsh, PHINsh
0.1
M 2.56 0.05 2.56
0 VSH = 100 %
MA
VSH = 0 % 2.75 2.75
VSH = 25% VSH = 50% VSH = 75%
2.95 2.95
-0.050

0.045

0.141

0.236

0.332

0.427

0.523

0.618

0.714

0.809

0.905

1.000

WIRE_1.NPHI_1 (V/V)

0 150
© 2010 ‐ IFP Training

Color: WIRE_1.GR_1
Functions:
mm_cp1c : Por. & Lith determ. from RHOB & CNL, fresh mud.
mm_cp1c_p : Pmaa from RHOB & CNL logs for fresh muds

Example 1 Example 2
P = 10 ‐ 6 * Salinity (ppm)…………..Salinity = 10 kppm……….Salinity = 200 kppm
RHOmf = 1 + 0.7 P…………………..P = ,01…………………….P = ,2
PHINmf * (1 ‐ P)……………………...RHOmf = 1,007…………..RHOmf = 1,14
PHINmf = 0,996 PHINmf = 0,91
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 364
ESTIMATION DU VOLUME D’ARGILE : VSH‐DN

WIRE_1.RHOB_1 vs. WIRE_1.NPHI_1 Crossplot


Well: DLG1
Range: Intervals
Filter:
0
734

-0.050

0.045

0.141

0.236

0.332

0.427

0.523

0.618

0.714

0.809

0.905

1.000
0

0
Crossplot DENSITE-NEUTRON
734
0

0.00 0.00
FLUID POINT Estimation de VSH-DN
0.30 0.30
RHOhc, PHINhc
À partir du Densité-Neutron
0.59 0.59
VSH_DN IN OIL ZONE ( En zone à Huile)
WIRE_1.RHOB_1 (G/C3)

0.89 0.89

1.18 CCUT COAL 1.18 VSH_DN en


zone à huile
1.48 1.48

1.77 X' 1.77


0.45
2650
0.432710
2.06
0.4
0.35 2870 2.06
VSH_dn = X'L / X' A
0.3
0.2
0.25 A
2.36 0.15 2.36
0.1 SH
0.05
2.65 0 2.65
MA SHALE POINT
L RHOsh, PHINsh
2.95 2.95
-0.050

0.045

0.141

0.236

0.332

0.427

0.523

0.618

0.714

0.809

0.905

1.000
MATRIX POINT
RHOma, PHINma WIRE_1.NPHI_1 (V/V)

0 150

© 2010 ‐ IFP Training
Color: WIRE_1.GR_1
Functions:
mm_cp1c : Por. & Lith determ. from RHOB & CNL, fresh mud.
mm_cp1c_p : Pmaa from RHOB & CNL logs for fresh muds

RHOhc = x
PHINhc = 2.2 * RHOhc if RHOhc <= 0.25
PHINhc = 0.3 + RHOhc if RHOhc >= 0.25

RHOhc 0.1 0.2 0.3 0.4 0.5 0.6 0.7


PHINhc 0.22 0.44 0.6 0.7 0.8 0.9 1
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 365

ESTIMATION DU VOLUME D’ARGILE : VSH‐DN

WIRE_1.RHOB_1 vs. WIRE_1.NPHI_1 Crossplot


Well: DLG1
Range: Intervals
Filter:
0
734
-0.050

0.045

0.141

0.236

0.332

0.427

0.523

0.618

0.714

0.809

0.905

1.000
0

734
0 Crossplot DENSITE-NEUTRON
0.00 0.00

FLUID POINT
Estimation de VSH-DN
0.30 0.30
RHOhc, PHINhc À partir du Densité-Neutron
0.59 0.59
VSH_DN IN GAS ( En zone à gaz)
WIRE_1.RHOB_1 (G/C3)

0.89 ZONE 0.89

1.18 CCUT COAL 1.18 VSH_DN en


zone à gaz
1.48 X' 1.48

1.77 1.77
L
0.45
2650
0.432710 VSH_dn = X'L / X' A
0.4
2.06 0.35 2870 2.06
0.3 A
0.25
0.2
2.36 0.15 2.36
0.1 SH
0.05
2.65 0 SHALE POINT 2.65
MA
MATRIX POINT RHOsh , PHINsh
2.95 2.95
RHOma, PHINma
-0.050

0.045

0.141

0.236

0.332

0.427

0.523

0.618

0.714

0.809

0.905

1.000

WIRE_1.NPHI_1 (V/V)
© 2010 ‐ IFP Training

0 150
Color: WIRE_1.GR_1
Functions:
mm_cp1c : Por. & Lith determ. from RHOB & CNL, fresh mud.
mm_cp1c_p : Pmaa from RHOB & CNL logs for fresh muds

RHOhc = x
PHINhc = 2.2 * RHOhc if RHOhc <= 0.25
PHINhc = 0.3 + RHOhc if RHOhc >= 0.25

RHOhc 0.1 0.2 0.3 0.4 0.5 0.6 0.7


PHINhc 0.22 0.44 0.6 0.7 0.8 0.9 1
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 366
INTERPRÉTATION QUANTITATIVE

APPROCHE DÉTERMINISTE

Détermination de PHIE, SW, K
Détermination de la Porosité Effective PHIE et correction d’Hydrocarbure

Détermination de la   Saturation en eau Sw  avec une équation appropriée 
( voir Appendix section ) 

Estimation de la Perméabilité

Comparaison des résultats finaux  ( Phie, Sw, K, Rhoma) aux données de carottes si 
disponibles 

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 367

ESTIMATION DE LA  POROSITÉ EFFECTIVE : PHIE

WIRE_1.RHOB_1 vs. WIRE_1.NPHI_1 Crossplot


Well: DLG1
2450 - 2602 METRES
Filter: POINT FLUIDE
0
997
-0.050

0.045

0.141

0.236

0.332

0.427

0.523

0.618

0.714

0.809

0.905

1.000
0

997
0
Crossplot DENSITE-NEUTRON
1.00 1.00 F
CCUT COAL
Grès Argileux à EAU Estimation de PHIE
1.20 1.20

à partir de VSH_Min et du
1.39 1.39
X' : PHIE = 100%
X'A = LA / (1-VSH)
Densité-Neutron
WIRE_1.RHOB_1 (G/C3)

1.59 1.59

PHI (X') = 27 %
1.78
X' 0.45 Ligne d’Iso-Porosité
1.78
Estimation de PHIE
2650
0.432710 passant par1.98
le Point L
Lire PHIE (L) : 19
1.98
0.35
0.4
L
2870
PHIE = PHI(X’) * ( 1 – Vsh )
%
2.17 0.3 2.17 ( Cas de zone à eau )
0.2
0.25
A
2.37 2.37
0.15
SH POINT ARGILE
0.1
LIGNE MATRICE 2.56 0.05 2.56
Calcul de PHIE (L) :
pour X‘ « RHOma » 0 PHIE = PHI(X') * (1-VSH)
MA PHIE = 0% = 27 * ( 1- 0.3)
2.75 2.75
L : VSH_Min = 30 % = 19 %
POINT MATRICE M2.95 2.95
-0.050

0.045

0.141

0.236

0.332

0.427

0.523

0.618

0.714

0.809

0.905

1.000

Pour X'
PHIE = 0%
WIRE_1.NPHI_1 (V/V)

0 150
© 2010 ‐ IFP Training

Color: WIRE_1.GR_1
Functions:
mm_cp1c : Por. & Lith determ. from RHOB & CNL, fresh mud.
mm_cp1c_p : Pmaa from RHOB & CNL logs for fresh muds

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 368


ESTIMATION DE LA POROSITÉ EFFECTIVE 

Avec VSH_GR ( Equation linéaire)


PHIE vs PHI-CORE

Grès propre

Grès Micacé

© 2010 ‐ IFP Training
PHI_Core PHIE

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 369

ESTIMATION DE LA POROSITÉ EFFECTIVE 

Avec VSH_GR Equation STIEBER-3


PHIE vs PHI-CORE

Grès Micacé
© 2010 ‐ IFP Training

PHI_Core PHIE

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 370


CORRECTION D’HYDROCARBURES

Φ -Φ
ΔΦ = −A × Φ × S ×( Nmf Nhc )
N hr Φ
Nmf
Δ ρ = − 1 .07 × Φ × S × ( C ×ρ − C ×ρ )
b hr mf mf hc hc

FDC*-CNL*
with ΦShr = 0,3 , P = 0 et ρmf = 1
ρf = 1.0
Φ Nmf = ρ mf (1 − P) C mf = 1 .11 − 0 .15 * P
Δρb 0,7 Φ Nhc = ρ hc + 0 .3, if ρ hc > 0 .25
Φ Nhc = 2 .2× ρ hc , if ρ hc < 0 .25 C hc = 1 .15
0,6
0,5

0,4

0,3
P = Salinity ( kppm ) x 10 – 3
ΔΦN
ρ b = (1 − Φ u )* ρ ma + Φ u (Sxo * ρ mf + S hr * ρ hc )
0,25
0,2

ρhc
0,15
0,1

Points dans la zone à Gaz

WIRE_1.RHOB_
0.45
2650
0.432710
1.98 0.4 1.98
0.35 2870
2.17 0.3 2.17
0.25
0.2
2.37 0.15
2.37
SH
0.1
2.56 0.05 2.56
0
MA
2.75 2.75

© 2010 ‐ IFP Training
2.95 2.95

-0.050

0.045

0.141

0.236

0.332

0.427

0.523

0.618

0.714

0.809

0.905

1.000
WIRE_1.NPHI_1 (V/V)

0 150
Color: WIRE_1.GR_1
Functions:

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 371

DETERMINATION DE Rw

Determination de Rw
‐ Potentiel Spontané

⎛ Rmfe ⎞
SSP = − K log ⎜ ⎟
⎝ Rwe ⎠
K = 61+.133 ∗ T ( °F )
K = 65 +.240 ∗ T ( °C )

‐ Méthode du rapport de Résistivité, en zone à eau ( Sw =1 )

Rw Rt Rt
= ⇒ Rw = Rmf ∗
Rmf Rxo Rxo

‐ Formule  d’Archie, en zone à eau (Sw = 1) 

Φm
© 2010 ‐ IFP Training

Rw a = Rt ∗
a

‐ Autres méthodes : Pickett plot  

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 372


ESTIMATION DE Sw 

Estimation of Sw en formation propre  
Formule d’Archie :

aR w
Sw = n
φ m Rt

Estimation of Sw en formation argileuse  
Exemple de formule : Formule de Poupon  ( Indonésie)  :

1 ⎡ V (1− V2sh ) φm/2 ⎤


= ⎢ sh
+ ⎥ S wn / 2
Rt ⎢ R sh aR w ⎥
⎣ ⎦

© 2010 ‐ IFP Training
Autres équations : voir Appendix Section

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 373

INTERPRÉTATION QUANTITATIVE

APPROCHE DÉTERMINISTE

Reservoir Summations
Détermination des Cut‐offs pour Reservoir summation

Reservoir Summations
Net Sand Thickness
Net Reservoir Thickness
Net Pay thickness
Average Porosity , 
Average Sw 
H*Phi
H*Phi*So
Average Vsh
© 2010 ‐ IFP Training

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 374


ESTIMATION DE LA PERMEABILITÉ

Estimation de la Permeabilité : Exemples d’équations


2

Equation Wyllie-Rose ⎡ PHIE D ⎤


K TIM = ⎢C ⎥
(Morris-Biggs, Timur, Tixier) ⎢⎣ S Ewi ⎥⎦

Equation Timur ⎡ PHIE 2.2 ⎤


K TIM = ⎢92 ⎥
⎢⎣ S wi ⎥⎦
Per paper J from the 1968 SPWLA An Investigation of Permeability, Porosity and Residual Water Saturation Relationships by A.Timur

Morris-Biggs
2 2
⎡ PHIE 3 ⎤ ⎡ PHIE 3 ⎤
OIL : K TIM = ⎢ 250 ⎥ Gas : K TIM = ⎢ 79 ⎥
⎢⎣ S wi ⎥⎦ ⎢⎣ S wi ⎥⎦

© 2010 ‐ IFP Training
Per paper X from the 1967 SPWLA Using Log-Derived Values of Water Saturation and Porosity by R.L.Morris and W.P.Biggs.

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 375

EXEMPLES de PLOTS K‐PHI
C = 300
2
⎡ PHIE D ⎤ D = 3.0
Exemple de PLOT K – PHI PHIE-PERMEABILITY K TIM = ⎢C ⎥ E=1
⎣⎢ S Ewi ⎦⎥ Swirr = 0.2

Computed
K_Core permeability

Exemple
d’essai
© 2010 ‐ IFP Training

PHI_Core PHIE

EP ‐ Interprétation des Diagraphies 376


PERMEABILITÉ CAROTTE versus PERMEABILITÉ CALCULÉE

K_Core Perméabilité
calculée

2
⎡ PHIE D ⎤
K TIM = ⎢C ⎥
⎢⎣ S Ewi ⎥⎦

© 2010 ‐ IFP Training
EP ‐ Interprétation des Diagraphies 377

INTERPRÉTATION QUANTITATIVE 

APPROCHE DETERMINISTIQUE
FLOW CHART 
Reservoir Summations

Détermination des Cut-offs pour Reservoir summations

Habituellement : cut-off VSH pour déterminer l’épaisseur nette de formation propre


Net Sand Thickness
Habituellement : cutoffs VSH et PHIE pour déterminer l’épaisseur nette de Réservoir
Net Reservoir Thickness

Habituellement : cutoffs VSH , PHIE et Sw pour déterminer l’épaisseur nette imprégnée


Net Pay Thickness

Résultats de Reservoir Summations


Net Sand Thickness
Net Reservoir Thickness
Net Pay thickness
Average Porosity
© 2010 ‐ IFP Training

Average Sw
H*Phi
H*Phi*So
Average Vsh

EP ‐ Interprétation des Diagraphi