Vous êtes sur la page 1sur 58

REPUBLIQUE DU BENIN

REPUBLIQUE DU BENIN
MINISTERE
DE L’AGRICULTURE
DE L’ELEVAGE ET DE LA PECHE

RÉFÉRENTIELS TECHNICO ÉCONOMIQUES


SIMPLIFIÉS POUR LA FORMATION CONTINUE
DE TYPE MODULAIRE DES TRANSFORMATEURS
DE PADDY EN RIZ ÉTUVÉ.

Module 2

Publié par la

Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH


Approvisionnement
Projet Education et Formation Technique Professionnelle Agricole (EFTPA-CAADP)

08 BP 1132 Tri Postal


Cotonou / Bénin
T +229 21 30 70 08
F +229 21 31 13 35
E info@giz.de
Web www.giz.de
Publié par:

Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH

Impression
GUEMEIL Empreinte
Jéricho Cotonou Bénin

Dessins et crédits photographiques


Alain Codjo OFIO

Texte
Fulgence Jules DEGBOHOUET
Alain Codjo OFIO

Contacts

Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP) REPUBLIQUE DU BENIN

Direction de la Qualité des Innovations et de la Formation MINISTERE


DE L’AGRICULTURE
Entrepreneuriale (D.Q.I.F.E) DE L’ELEVAGE ET DE LA PECHE

Tél: +229 21 30 04 10 / Fax: +229 21 30 03 26

Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH


Projet Education et Formation Technique Professionnelle Agricole
(EFTPA-CAADP)
Coordonnateur National : Dr Geoffroy GANTOLI : geoffroy.gantoli@giz.de

08 BP 1132 Tri Postal ; Cotonou / Bénin ; T +229 21 30 70 08/21 30 44 15 ; F +229 21 30 44 16


E info@giz.de Web www.giz.de

Mise à jour : Mai 2018


Sommaire
AVANT PROPOS ......................................P3

SUJET D’APPRENTISSAGE 1 :
CONNAITRE LE PADDY............................P4

SUJET D’APPRENTISSAGE 2 :
PLANIFIER L’APPROVISIONNEMENT EN
PADDY.......................................................P9
SUJET D’APPRENTISSAGE 3 :
CONTRACTUALISER L’APPROVISIONNE-
MENT EN PADDY....................................P16

SUJET D’APPRENTISSAGE 4 :
ANALYSER LA QUALITE DU PADDY A
ACHETER ...............................................P22

SUJET D’APPRENTISSAGE 5 :
GERER LE STOCK DE PADDY .............P33

ANNEXE 1 : MODÈLE DE CONTRAT


D’APPROVISIONNEMENT EN PADDY...P49

ANNEXE 2 : CORRIGÉ DE L’EXERCICE


N°1...........................................................P50

ANNEXE 3 : CORRIGÉ DE L’EXERCICE


N°2...........................................................P53

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 1


2 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy
AVANT PROPOS

Bienvenue dans la formation continue de type modulaire des


agripreneurs au métier de transformation du paddy en riz étuvé.

Le module objet de ce manuel est Intitulé : Approvisionnement


de l’unité de transformation paddy. Il s’adresse aux responsables
des unités de transformation, aux chargés d’approvisionnement,
à toutes transformatrices individuelles mais aussi aux agents
d’encadrement agricole.

A travers ce module, Cinq (05) sujets d’apprentissage seront abordés :

▶ Sujet d’apprentissage 1 : Connaître le paddy ;

▶ Sujet d’apprentissage 2 : Planifier l’approvisionnement en paddy ;

▶ Sujet d’apprentissage 3 : Contractualiser l’approvisionnement


en paddy ;

▶ Sujet d’apprentissage 4 : Analyser la qualité du paddy devant


être achetée ;

▶ Sujet d’apprentissage 5 : Gérer le stock de paddy.

Ce module sera déroulé sur deux (02) jours de formation. La


classe de formation ne doit pas excéder 30 apprenants.

Félicitations pour votre décision d’apprendre ou d’approfondir


vos connaissances sur ce module capital dans la mise en marché
du riz étuvé de bonne qualité. La réussite dans ce module donne
droit au Certificat 1 du programme de formation.

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 3


Sujet d’apprentissage 1 :
CONNAITRE LE PADDY

1.1. De quoi s’agit-il ?


Il s’agit de présenter le riz du point de vue botanique et de maîtriser
sa constitution.

1.2. Pourquoi le faire ?


Il est important de connaître le paddy et sa constitution pour
conduire plus efficacement le processus technique qui part de
l’approvisionnement en paddy jusqu’à l’obtention du riz étuvé.

1.3. Comment le faire ?


Pour connaître le paddy, il faut :

1.3.1. Maîtriser la position du paddy dans la classification

Le riz fait partie de la famille des Graminées, du genre Oryza et


comporte une vingtaine d’espèces dont deux seulement présentent
un intérêt agricole pour l’homme :

 Oryza sativa ou riz asiatique cultivé dans la plupart des pays


rizicoles du monde;

 Oryza glaberrima ou riz africain qui est une espèce annuelle


originaire d’Afrique occidentale et plus précisément du delta
central du Niger au Sénégal.

Il existe plus de 8.000 variétés de riz : riz précoce, riz semi-


précoce, riz tardif, riz à longs grains, riz à grains courts, riz blanc,
riz pourpre, riz noir, riz rouge, riz gluant, etc.

4 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


1.3.2. Maîtriser la botanique du plant de riz

Le riz est une plante autogame (plante qui se pollinise elle-même).


Elle émet de nombreuses tiges à partir du sol et peut mesurer de
0,6 à 6 m de hauteur et se terminent en une panicule ramifiée.
Chaque panicule est composée de 50 à 300 fleurs ou épillets,
à partir desquels se forment les grains. Le fruit obtenu est un
caryopse.

Figure 1 : Plant de riz (Source : LAROUSSE, 2004)

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 5


1.3.3. Maîtriser la constitution du grain de paddy

Figure 2 : Grain de riz et ses différentes composantes

6 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


1.4. Quand le faire ?
La connaissance du riz s’impose avant le démarrage de toutes
activités de transformation du paddy.

1.5. Où le faire ?
Pour connaître la botanique du plant, il faut de préférence se rendre
au champ et observer le plant de riz sur pied. A ce niveau, les
différentes parties du plant peuvent être observées in situ. Quant
au grain, sa constitution peut être appréhendée n’importe où.

1.6. Avec quoi ?


Pour connaître le riz, il faut disposer des échantillons de plants de
riz et de grain de paddy.

1.7. Avec qui le faire ?


Il faut le faire avec tous les employés intervenant dans le processus
de transformation : les étuveuses, les minotiers et les trieuses.
Pour s’assurer que le paddy qui sera fourni par le producteur sera
de bonne qualité, il peut s’avérer nécessaire de faire cet exercice
de connaissance du riz avec lui.

1.8. Quoi éviter ?


Néant

1.9. Que gagne-t-on ?


En connaissant la botanique du paddy, on peut mieux faire son
suivi au champ. La maîtrise de la constitution du paddy permet
de mieux assurer sa conservation, son stockage mais aussi savoir
l’étuver et le décortiquer pour avoir une bonne qualité de riz étuvé.

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 7


1.10. Qu’avons-nous retenu ?

Questions Réponses
Quelles sont les éléments d’attention
pour bien connaître le riz ?
Que gagne-t-on à bien connaître les
caractéristiques du riz ?

1.11. Que retenir ?

Il s’agit de présenter le riz du point de vue botanique


et de maîtriser sa constitution. Il est important de
connaitre le paddy et sa constitution pour conduire
plus efficacement le processus technique qui part de
l’approvisionnement en paddy jusqu’à l’obtention du riz
étuvé. Connaître le riz revient à :

■ Maîtriser sa position dans la classification ;


■ Maîtriser la botanique du plant ;
■ Maîtriser la constitution du grain de paddy.

En connaissant la botanique du paddy, on peut mieux


faire son suivi au champ. La maîtrise de la constitution
du paddy, permet de mieux assurer sa conservation, son
stockage mais aussi savoir l’étuver et le décortiquer pour
avoir une bonne qualité de riz étuvé.

8 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


Sujet d’apprentissage 2:
PLANIFIER L’APPROVISIONNEMENT EN PADDY

2.1. De quoi s’agit-il ?


C’est prévoir à quels moments et dans quelles conditions l’unité de
transformation disposera du paddy pour réaliser ses opérations
de transformation.

2.2. Pourquoi le faire ?


Il faut le faire pour éviter le risque d’indisponibilité ou d’insuffisance
de paddy dans l’entreprise mais aussi pour optimiser les coûts
d’approvisionnement. En effet, planifier l’approvisionnement
permet de savoir à quels moments acheter le paddy pour qu’il
revienne moins cher. Il est évident que le paddy sur le marché
ne se vend pas au même prix en toutes périodes de l’année : (le
paddy est plus cher quand il y a pénurie et moins cher quand il y
a abondance).

2.3. Comment le faire ?


Pour planifier l’approvisionnement en paddy, il faudra réaliser les
étapes suivantes :

2.3.1. Maîtriser le calendrier cultural de production du riz selon la région


où on se trouve :

 Savoir que dans le département des Collines au Nord-Bénin, la


culture du riz s’effectue de juin à novembre. La récolte, le battage
et le vannage se déroulent entre octobre et mi-décembre. La
période d’abondance du paddy sur le marché est comprise entre
novembre et décembre.

 Savoir qu’au Sud du Bénin, le semis du riz est réalisé à partir

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 9


d’avril lorsque les pluies sont bien installées; la récolte intervient
donc plus tôt en août-septembre.

A noter que sur les sites aménagées avec maîtrise totale d’eau,
deux cycles de production sont réalisés dont un en saison des
pluies et un autre en contre saison. C’est le cas des périmètres
rizicoles irrigués de Malanville (516 ha exploités au moins au ¾),
de Koussin-Lélé (106 hectares) et de Dévé (150 hectares).

2.3.2. Maitriser l’évolution des prix de vente du paddy

Au début de la campagne de commercialisation (novembre à dé-


cembre), le paddy est vendu entre 120 et 130 F/kg. Dès le mois
de janvier, ce prix augmente à 150 F/kg et se stabilise entre 165
et 170 F/kg autour de mai-juin. A partir de juillet, le prix chute de
170 F à 150 F/kg jusqu’à la prochaine récolte. Moralité, il est plus
intéressant dans les conditions actuelles pour une unité de trans-
formation de paddy en riz étuvé de constituer son stock entre
novembre et fin janvier.

2.3.3. Faire le suivi de la qualité du paddy au champ

L’entreprise doit se payer les services d’un technicien agricole qui


se rendra sur les sites de production des groupements partenaires
pour suivre certaines phases critiques du cycle de production. Les
phases critiques concernent les opérations dont la mauvaise réa-
lisation ont des répercussions directes sur la qualité du paddy et
par ricochet sur la qualité du riz étuvé obtenu. Les caractéristiques
suivantes du champ permettent d’anticiper sur la qualité du paddy :

10 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 11
2.3.4. Établir un plan d’approvisionnement

L’unité de transformation doit pouvoir établir son plan d’appro-


visionnement. Un modèle de calendrier d’approvisionnement
pourra être le suivant :

Modèle de calendrier d’approvisionnement en paddy


Quantité
Nom de la
de paddy Nom du
variété de Prix négocié Observa-
Mois à acheter fournisseur
paddy à d’achat tions
par variété et adresse
acheter
(tonnes)
Groupement
1. IR 841 45 Sourou de 150
Gouandé
Mois 1 Mr.
KONTO,
2. IR 841 50 145
Producteur
à Dassari
IR 841 20 CVPR Sosso 135
Mois 2 Centrale
IR 841 30 d’achat de 145
paddy

Mois n

2.4. Quand le faire ?


Cette planification de l’approvisionnement doit être faite avant le
démarrage des récoltes de riz.

2.5. Où le faire ?
N’importe où

12 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


2.6. Avec quoi ?
Pour planifier l’approvisionnement en paddy, l’on a juste besoin
d’avoir les informations de terrain et de prendre les décisions en
conséquence.

2.7. Avec qui le faire ?


La planification de l’approvisionnement en paddy doit être
faite par le responsable technique de l’unité de transformation
en impliquant les employés chargés de l’étuvage mais aussi le
gestionnaire de la structure pour tenir compte de la disponibilité
des ressources financières.

2.8. Quoi éviter ?


L’entreprise doit s’assurer qu’elle dispose de ressources financières
pour réaliser les achats sur les périodes prévues. Autrement, il
faudra prendre les dispositions pour disposer de ces ressources
ou négocier d’avance les conditions d’achat.

2.9. Que gagne-t-on ?


En planifiant, on achète le paddy moins cher pendant les moments
de prix bas. De même, avec une rizière bien suivie, on a une faible
proportion d'immatures qui contribue à avoir un rendement
de transformation intéressant. Le Tableau 1 ci-dessous fait une
estimation du gain financier en obtenant de bons prix d’achat
et un bon rendement de transformation. On note que l’unité de
transformation peut gagner jusqu’à 60 FCFA/kg de paddy.

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 13


Tableau 1 : Estimation du gain financier lié à la planification
de l’approvisionnement en paddy
Paddy issu de rizière
Paddy issu de rizière non
bien suivie et acheté
Désignations suivie et acheté n’im-
au moment planifié
porte quand (prix élevé)
(moins cher)
Prix d’achat du paddy
150 160
(FCFA/kg)
Rendement de
65 50
transformation (%)
Riz étuvé obtenu (kg) 0,65 0,5
Prix du riz étuvé (FCFA/kg) 400
Revenu issu du riz étuvé
260 200
(FCFA/kg de paddy)
Gain lié à la planification
60
(FCFA/kg de paddy)
Gain total pour une unité qui
met sur le marché 300.000 kg (300.000 kg*60 F/kg) = 18.000.000
de riz étuvé / an

2.10. Qu’avons-nous retenu ?

Questions Réponses
Quelles sont les éléments d’attention
pendant le processus de planification
de l’approvisionnement en paddy
d’une entreprise de transformation ?
Que gagne-t-on à planifier l’approvi-
sionnement en paddy de son unité de
transformation ?

14 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


2.11. Que retenir ?

Planifier l’approvisionnement en paddy permet de


s’assurer que l’entreprise dispose du paddy en quantité
et en qualité et à un coût réduit. Pour le faire, il faudra
Maîtriser le calendrier cultural de production du riz
selon la région où on se trouve, maitriser l’évolution
des prix de vente du paddy, avoir une idée claire de la
qualité du paddy qui est au champ en faisant attention
aux points critiques dans la production du paddy et
établir un calendrier d’approvisionnement. En réalisant
tout cela, l’unité de transformation peut dégager un gain
supplémentaire de 60 FCFA/kg de riz paddy.

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 15


Sujet d’apprentissage 3 :
CONTRACTUALISER L’APPROVISIONNEMENT EN PADDY

3.1. De quoi s’agit-il ?


C’est mettre sous forme écrite les résultats de la négociation
d’achat-vente du paddy entre le fournisseur et l’entreprise de
transformation du paddy en riz étuvé

3.2. Pourquoi le faire ?

La contractualisation permet de :
 sécuriser l’approvisionnement de l’entreprise en paddy ;
 assurer la qualité du paddy ;
 assurer la traçabilité du paddy ;
 se mettre à l’abri des fluctuations de prix de vente du paddy et
des baisses de niveau de production.

3.3. Comment le faire ?


Le processus de contractualisation comporte les étapes suivantes :

▶ Choix des variétés de riz à transformer par l’entreprise :


Il se fait en tenant compte des exigences des clients en vue.
▶ Synthèse des besoins en paddy aussi bien en quantité et en qualité ;
cette synthèse est faite à partir du plan d’approvisionnement
(voir sujet d’apprentissage précédent). L’évaluation des besoins
en paddy revient à calculer la quantité de paddy nécessaire pour
répondre aux besoins de l’entreprise de transformation pendant
une période donnée (généralement l’année). Pour estimer la
quantité, plusieurs facteurs entrent en jeu :

16 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


 la capacité installée de l’usine ;
 la main d’œuvre disponible au sein de l’entreprise ;
 la demande de marché ;
 les quantités restantes en stock ;
 la capacité de stockage de l’entreprise de transformation.
L’évaluation des besoins doit également porter sur la qualité.
L’entreprise doit pouvoir préciser ses exigences de qualité par
rapport au paddy qui doit lui être livré (seuils tolérés d’immatures,
de déchets, de cailloux, etc.). La qualité du paddy recherché par
l’entreprise est fonction des exigences de qualité de riz étuvé des
futurs clients de l’entreprise.

▶ Sélection des meilleurs sites de production / meilleurs


producteurs sur la base des suivis réalisés

▶ Négociation des conditions d’achat. Les éléments de discussion


comprendront :
 la quantité à acheter;
 la description des caractéristiques qualitatives du paddy ;
 la période d’achat ;
 le lieu de livraison (bord champ, au magasin de
la coopérative, à l’usine, …) ;
 le conditionnement du paddy par le vendeur
(avec ou sans emballage) ;
 le délai d’enlèvement par l’acheteur (à l’achat ou
progressivement suivant le besoin) ;
 le délai de paiement (à l’achat, ou à la livraison
ou après transformation) ;
 les modalités de paiement (au comptant ou à crédit)
 Le mode de paiement (en espèce, par chèque ou
par virement bancaire) ;
Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 17
 Sanctions (en cas de non-respect du contrat).
▶ Proposition de contrat (par l’entreprise de transformation ou le
fournisseur) (Voir en Annexe 1 Exemple de contrat d’achat)
▶ Lecture et amendement de la proposition de contrat par l’autre
partie
▶ Négociation des termes de contrat et signature par les parties
prenantes si accord sur le contenu

▶ Au besoin, légalisation du contrat à la mairie ou au tribunal

3.4. Quand le faire ?


Le contrat doit être établi après avoir planifié l’approvisionnement
de l’unité de transformation en paddy mais avant le démarrage
de campagne de production du paddy. La durée d’exécution du
contrat ne doit excéder la période d’abondance du paddy sur le
marché ; au-delà, les fournisseurs seront réticents à respecter les
prix convenus.

3.5. Où le faire ?
Le contrat sera établi de préférence dans la ville abritant le siège
de l’entreprise. Dans ces conditions, ce sont les institutions de
cette ville (Tribunal, Mairie) qui seront prises comme références
en cas de recours.

3.6. Avec quoi ?


Sur support papier et au moins en 03 exemplaires

3.7. Avec qui le faire ?


Le contrat sera établi avec les fournisseurs de paddy retenus à
l’issue des prospections de sites. L’entreprise pourra, au besoin,
se faire assister par un juriste ou toutes personnes ressources
18 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy
compétentes ou expérimentées dans la contractualisation de
fourniture des matières premières agricoles.

3.8. Quoi éviter ?

 Éviter de laisser en suspens un quelconque sujet de discussion


/ négociation ; il faudra s’accorder sur tous les points avant toute
signature de contrat ;

 Éviter les sous-entendus ou malentendus dans la négociation ;

 Éviter les contrats oraux car les conflits qui surviennent à


l’occasion de leur exécution sont très difficiles à résorber.

3.9. Que gagne-t-on ?


Une entreprise qui contractualise l’approvisionnement en paddy
de son unité de transformation peut espérer gagner 20 FCFA/
kg de paddy acheté soit une économie de 6.000.000 F pour une
entreprise dont le besoin est de 300 tonnes/an.

Tableau 2 : Estimation du gain financier lié à la contractualisation


de l’approvisionnement en paddy

Paddy obtenu Paddy obtenu


Désignations Observations
par contrat sans contrat
Prix d’achat du paddy En période
(FCFA/kg) en période 150 135 d'abondance,
d'abondance le contrat peut
entrainer pour
Perte induite par la l'entreprise une
contractualisation -15 perte de 15 F/kg
(FCFA/kg) sur le prix d'achat

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 19


Paddy obtenu Paddy obtenu
Désignations Observations
par contrat sans contrat
Prix d’achat du paddy En période de
(FCFA/kg) en période 150 185 pénurie, le contrat
de pénurie peut entrainer
pour l'entreprise
Gain lié à la contrac- un gain de 35 F/
35 kg sur le prix
tualisation (FCFA/kg)
d'achat
Globalement le
Solde global lié à la
contrat permet
contractualisation
20 à l'entreprise de
de l'achat de paddy
gagner 20 F/kg de
(FCFA/kg)
paddy acheté
Gain total (pour une
unité de capacité 300 6.000.000 (300.000 kg*20 FCFA/kg
t/an)

3.10. Qu’avons-nous retenu ?

Questions Réponses

Quelles sont les différentes étapes


d’un processus de contractualisation
de l’approvisionnement en paddy
d’une entreprise de transformation ?

Que gagne-t-on à contractualiser


l’approvisionnement en paddy de son
unité de transformation ?

20 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


3.11. Que retenir ?

La contractualisation de l’approvisionnement en paddy


permet à l’entreprise de transformation de se mettre
à l’abri des fluctuations de prix de vente du paddy et
des baisses de niveau de production. Le processus de
contractualisation se déroule en 8 étapes : Choix de la
variété de riz à transformer, Synthèse des besoins de paddy
aussi bien en quantité et en qualité; Sélection des meilleurs
sites de production / meilleurs producteurs sur la base
des suivis réalisés; Négociation des conditions d’achat;
Proposition de contrat par l’une des parties; Lecture et
amendement par l’autre partie; Négociation des termes
de la proposition du contrat et signature par les parties
prenantes si accord sur le contenu; Légalisation au besoin
du contrat à la mairie ou au tribunal. Une entreprise qui
contractualise l’approvisionnement en paddy de son unité
de transformation peut espérer économiser 20 FCFA/kg
de paddy acheté soit 6.000.000 F pour une entreprise qui
traite 300 tonnes de paddy/an.

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 21


Sujet d’apprentissage 4 :
ANALYSER LA QUALITE DU PADDY A ACHETER

4.1. De quoi s’agit-il ?

Vérifier que le paddy présenté par le fournisseur possède les


caractéristiques convenues dans le contrat d’achat.

4.2. Pourquoi le faire ?

La qualité du paddy est déterminante dans la qualité du produit fini


obtenu à l’issue du processus de transformation. Les paramètres
qui caractérisent la qualité du paddy et qu’il va falloir contrôler
sont les suivants :

▶ Humidité ;
▶ Propreté ;
▶ Pureté variétale.

La pureté variétale est contrôlée au niveau du champ donc résolue


avec le suivi de la production du paddy au champ. Le contrôle de
la pureté variétale est abordé au niveau du Sujet d’apprentissage
1 du présent Module.

4.3. Comment le faire ?

Pour analyser la qualité du paddy à cette étape, les paramètres


à prendre en compte sont l’humidité et la propreté du paddy (le
niveau de pureté ou d’impureté du lot de paddy)..

22 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


4.3.1 Mesure du taux d’humidité

Elle comporte deux étapes : l’échantillonnage et la mesure


proprement dite du taux d’humidité.
j Echantillonnage
La quantité de paddy à prélever est d’environ 50 g/sac. Les
quantités prélevées de différents sacs doivent être mélangées pour
constituer l’échantillon à analyser. Un lot est une quantité de
sacs qui a été achetée à la même période. Le choix des sacs doit
être représentatif d’un lot et choisi « au hasard » au centre et aux
quatre coins du stock. Les prélèvements doivent se réaliser à l’aide
de sondes creuses à sac comme celle indiquée ci-dessous (Photo 6).

Photo 6 : Sonde creuse pour prélèvement en sacs

j Mesure proprement dite du taux d’humidité

Le taux d’humidité représente la quantité d’eau contenue dans le


paddy en pourcentage. Selon la Norme Béninoise NB 01.06.011;

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 23


2012 portant sur le riz paddy, le riz usiné et les spécifications ;
‘’la teneur en eau du riz paddy doit être inférieure ou égale à 14%
(m/m)’’. Il existe plusieurs techniques de mesure du taux d’humi-
dité du paddy. Dans ce qui suit, sont présentées 03 techniques
différentes :

 Technique de mesure de l’humidité au moyen d’un


humidimètre à sonde

Le taux d’humidité est obtenu en introduisant la sonde dans le


sac contenant le paddy et en procédant à la lecture à l’écran de
l’appareil (Photo 7).

Photo 7 : Mesure du taux d’humidité au moyen


d’un humidimètre à sonde

24 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


 Technique d’utilisation de la balance de bijoutier
Mise en route du processus de mesure
1. Placer la balance sur un endroit plat et horizontal ;
2. Avec cette balance, peser 1000 grains de paddy ;
3. Si nécessaire, prélever plusieurs fois en divers endroits d'un sac
pour avoir assez de grains ;
4. Les grains prélevés de différents sacs doivent être mélangés sur
un tissu propre et sec ;

Réalisation d’une mesure

5. Compter 1000 grains avec patience: compter 10 paquets de 100


grains pour en faire 1000 ;
6. Mélanger les 10 paquets et le placer sur la balance ;
7. Peser les 1000 grains le plus exactement possible ;

Signification des poids obtenus

8. Si vous pesez 1000 grains pour vérifier l'humidité avant la mise


en sacs, le poids devra se situer entre 20 et 25 grammes pour un
bon stockage ;

9. Au-delà de 25 grammes, le paddy est encre légèrement humide.


Il risque de se détériorer durant le stockage. Si on le décortique, il
peut coller dans la machine ;

10. En dessous de 20 grammes, le paddy est trop sec. On ne


peut plus rien faire pour améliorer la qualité du riz mais on peut
au moins le stocker rapidement à l'ombre. Au décorticage, il se
brisera moins s'il est resté à une température stable ;

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 25


Nombre de mesures à réaliser
11. Pour avoir une bonne idée du poids de vos grains, il faut refaire
cette pesée 3 fois en recomptant à chaque fois 1000 grains de
votre échantillon.
Poids global de votre paddy
12. Vous avez obtenu 3 valeurs ; prenez la moyenne de ces 3
valeurs en additionnant et en divisant par 3 ;
13. Le résultat global obtenu représente le poids moyen de 1000
grains de votre paddy ;
Si on ne trouve aucun de ces appareils, il est possible pour
l’entreprise de transformation d’utiliser la technique dite du sel.
Cette méthode simple n'est pas précise et donc moins fiable que
l'humidimètre ou la balance.

 Technique d’utilisation du sel

C'est une technique qui n'est pas précise. Elle donne juste une
indication sur l'état d'humidité du grain. Elle permet de détecter si
le grain est trop humide ou non et si on peut le stocker.
Matériel nécessaire
1. Du sel bien sec (sécher sur tissu propre pendant 2 heures en
plein soleil) ;
2. Un échantillon de paddy vanné ;
3. Un pot en verre (ex: pot de confiture avec couvercle) ;
Réalisation du test

4. Remplir le pot à moitié avec le paddy ;


26 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy
5. Ajouter 1/4 de pot de sel ;
6. Fermer et bien secouer.
Si le sel colle aux parois du verre, le paddy est trop humide pour
être stocké ; il doit être séché.

4.3.2 Mesure du taux d’impuretés


Est considéré comme impuretés, tout ce qui est contenu dans
l’échantillon à l’exception des grains de paddy normaux. Pour
séparer les impuretés, deux méthodes sont utilisées :
Méthode de tamis : Utiliser différents tamis (de mailles
comprises entre 1 et 5 mm) en commençant des tamis à la plus
petite maille au tamis à la plus grande maille pour séparer les
impuretés du riz paddy (Photo 8). Ce tamisage doit être complété
avec un tri visuel pour éliminer les matières étrangères que les
tamis n’ont pas permis de séparer. A la fin, toutes les impuretés
sont regroupées et pesées.

Photo 8 : Paddy en train d’être tamisé

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 27


Lorsqu’on ne dispose pas de tamis, le tri des impuretés peut se
faire de manière visuelle sur une table réservée à cet effet.

Calcul du taux d’impuretés


Le Taux d’impuretés (TI) est donné par la formule suivante :
TI = Masse totale des impuretés *100/Masse de l’échantillon

Le taux d’impuretés dans le paddy a un effet direct sur le rendement


au décorticage du riz paddy. Un paddy comportant 10 % de taux
d’impureté induira une réduction du rendement au décorticage à
60,3 % contre 67 % si le paddy ne renfermait pas d’impureté (Voir
Tableau 3 ci-dessous).

Tableau 3 : Rendements de paddy avec différentes propor-


tions d'impuretés

Rendement théorique
Taux d'impuretés (en %)
(en %)
0% 67%
1% 66,30%
2% 65,70%
4% 64,30%
6% 63%
10% 60,30%

Source : Totté A. (1995). Les étapes de l'après-récolte du riz et le


suivi de la qualité. FAO

28 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


4.4. Quand le faire ?
Il faut le faire après la signature du contrat mais avant de passer
à l’exécution du contrat d’achat. Il est impératif pour l’unité de
transformation de vérifier la qualité du paddy qu’on veut lui fournir
avant d’acheter.

4.5. Où le faire ?
L’analyse de la qualité doit être faite au niveau du fournisseur et
en sa présence. Des échantillons peuvent cependant être prélevés
et analysés au sein de l’unité de transformation si les conditions
d’analyse en dehors ne sont pas réunies.

4.6. Avec quoi ?


Pour réaliser les analyses, il faut essentiellement disposer du
paddy et du matériel d’analyse (humidimètre, balance, tamis de
différentes mailles, sel et différents bocaux).

4.7. Avec qui le faire ?


L’analyse de la qualité du paddy est faite par le responsable
approvisionnement en paddy de l’’unité de transformation en
présence du fournisseur du paddy. Si le fournisseur de paddy
est un producteur suivi par un service comme le SCDA, l’agent
chargé de l’encadrement sera associé à la réalisation des analyses.

4.8. Quoi éviter ?


Dans le processus d’analyse de la qualité, il faudra éviter de
mélanger les lots de paddy. Ainsi, chaque lot doit être analysé
séparément.

4.9. Que gagne-t-on ?

 L’entreprise est assurée d’acheter du paddy de bonne qualité


Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 29
(avec un taux d’humidité normal et des niveaux d’impureté
acceptables) ;

 Un paddy de mauvaise qualité (10% d'impuretés et paddy trop


humide) entraîne une perte de 72 FCFA/kg de paddy transformé
et vendu ;

 Un paddy de mauvaise qualité (10% d'impuretés et paddy trop


sec) entraine une perte de 48 FCFA/kg de paddy transformé et
vendu ;

 Une unité de transformation de capacité 300 tonnes / an peut


gagner jusqu’à 21.607.500 F en analysant la qualité du paddy avant
achat (voir Tableau 4) ;

Tableau 4 : Effets de l’analyse de la qualité du paddy avant achat


Paddy avec 10% Paddy avec 10%
Paddy propre à
d'impuretés d'impuretés et
humidité autour
humidité supé- humidité infé-
de 14%
rieure à 14% rieure à 14%
Rendement de transfor-
67% 60,30% 55%
mation (%)
Quantité de riz étuvé (en
0,67 0,603 0,55
kg/kg de paddy)
Prix unitaire de vente
400 325 400
(FCFA/kg)
Recettes issues de la
268 196 220
vente (FCFA)
Solde par rapport au
Riz propre et humidité - 72 - 48
normale
Gain lié à l'analyse de la
qualité pour une unité
- 21 607 500 - 14 400 000
de capacité 300 tonnes/
an

30 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


4.10. Qu’avons-nous retenu ?

Questions Réponses
Quelles sont les paramètres d’analyse
de la qualité du paddy ?
Quelles sont les techniques d’estimation
du taux d’humidité du paddy ?
Comment détermine-t-on le taux
d’impuretés d’un lot de paddy ?

Que gagne-t-on à analyser la qualité


du paddy avant achat ?

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 31


4.11. Que retenir ?

Analyser la qualité du paddy à acheter revient à vérifier


que le paddy présenté par le fournisseur possède les
caractéristiques convenues dans le contrat d’achat.
La qualité du paddy est déterminante dans la qualité
du produit fini obtenu à l’issue du processus de
transformation. Les paramètres qui caractérisent la qualité
du paddy et qu’il va falloir contrôler sont l’humidité, la
propreté, la pureté variétale. Il existe trois méthodes de
mesure du taux d’humidité du paddy : humidimètre à
sonde ; balance de bijoutier et à défaut de tout ce qui
précède, utilisation du sel. Le taux d’impuretés est obtenu
en divisant la masse totale des impuretés par rapport à la
masse de l’échantillon de paddy ; le tout étant rapporté
à 100 kg de paddy. En analysant la qualité du paddy,
une entreprise de transformation est assurée d’acheter
du paddy de bonne qualité (avec un taux d’humidité
normal et des niveaux d’impureté acceptable). Une unité
de transformation de capacité 300 tonnes / an peut
gagner jusqu’à 21.607.500 F en analysant la qualité du
paddy avant achat.

1
Avec 10% d'impureté, le rendement au décorticage est de 60,3%
2
En plus des 10% d’impureté, lorsque le paddy est trop sec, le taux de brisure est élevé
et donc le rendement est encore plus faible (on admet 55%)
3
Lorsque le paddy est trop humide, le riz obtenu est de mauvaise qualité (odeur de
moisissure désagréable, couleur rougeâtre, etc.) et donc se vend moins cher

32 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


Sujet d’apprentissage 5:
GERER LE STOCK DE PADDY

5.1. De quoi s’agit-il ?

Il s’agit de passer en revue comment une entreprise de


transformation du paddy en riz étuvé doit constituer son stock de
paddy, suivre les entrées et sorties et vérifier le stock.

5.2. Pourquoi le faire ?

Le stock de paddy doit être géré pour garantir que les besoins en
matière première de l’entreprise sont satisfaits à tout moment. Plus
spécifiquement, une bonne gestion des stocks aide l’Entreprise
de transformation à :

 Mieux estimer la quantité de paddy qu’il lui faut ;


 Stocker juste la quantité de paddy nécessaire ;
 Connaître à tout moment et facilement, la quantité et les variétés
de paddy qu’elle a en stock ;
 Conserver son stock en bon état ;
 Savoir quand et comment s’approvisionner à nouveau ;
 Se mettre à l’abri des pertes (vols, détournements, détérioration
de stocks) ;
 Eviter les méventes liées aux difficultés d’écoulement.

5.3. Comment le faire ?

La gestion du stock de paddy est un processus comprenant les


3 étapes suivantes :

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 33


5.3.1. Définir le niveau de stock de sécurité

On entend par niveau de stock de sécurité, la quantité minimum de


paddy que l’entreprise juge nécessaire d’avoir en stock, pendant
une période donnée, en attendant un nouvel approvisionnement.
Quand le stock diminue jusqu’à se réduire au stock de sécurité,
l’entreprise doit chercher à s’approvisionner à nouveau.

La fixation du niveau de stock de sécurité varie d’une entreprise


à une autre et pour la même entreprise, d’une année à une autre.
Pour établir son niveau de stock de sécurité, l’entreprise doit
savoir :

 Le délai entre la date de la commande du paddy à un fournisseur


et la date possible de réception. Ce délai peut dépendre du
dynamisme du responsable approvisionnement de l’entreprise,
de l’accessibilité aux fournisseurs, (distance, état des routes, etc.) ;

 La quantité de paddy que l’entreprise pense pouvoir transformer


en attendant la réception du nouveau stock ;

 La situation de la production ; est-ce que la production de la


campagne est excédentaire ou déficitaire ? Il est clair qu’en cas de
production déficitaire, il vaut mieux élever le niveau du stock de
sécurité.

34 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


5.3.2. Assurer une bonne conservation du stock de paddy en attendant
son utilisation

Il s’agit de mettre en application les méthodes de stockage et


conservation à savoir :

▶ La préparation du magasin et de son environnement avant le


stockage. Pour ce faire, le lieu de stockage doit être aéré et à l’abri
des intempéries ;

▶ La réception du stock avant entreposage dans le magasin ;


▶ Le respect du procédé d’emmagasinage du stock : Un bon
stockage du paddy doit respecter les règles suivantes :

 Mettre en sacs le paddy à un taux d'humidité entre 12


et 14% pour éviter les moisissures et avoir du paddy
de très bonne qualité au décorticage ;

 Orienter la disposition des sacs en quinconce (voir


Photo 9) ; à l'intérieur du magasin, les sacs ne sont donc
pas à disposer les uns au-dessus des autres dans le
même sens ;

Photo 9 : Sacs disposés en quinconce dans le magasin

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 35


 Séparer les lots de sacs les uns des autres de manière
à laisser passer une personne les bras écartés (voir
Photo 10) ;

Photo 10 : Lots de sacs séparés dans le magasin

 Eviter d’adosser les sacs sur les murs de l’enclos de


stockage au risque de provoquer l’humidification du
paddy ou d'empêcher une aération correcte ;

 Laisser un espace entre le sommet des sacs et le plafond


pour permettre le contrôle des stocks par le personnel.

▶ L’entretien permanent du magasin pendant le stockage et le


contrôle (vérification) du paddy stocké. Le contrôle du paddy
stocké comporte les tâches suivantes :

 Vérification du taux d'humidité du paddy : il doit


se maintenir en dessous de 14% sous peine de dégradation
du grain (rancidité, moisissures, odeurs, développement des
microorganismes, changement de couleur).

36 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


 Contrôle des rongeurs et oiseaux : Les rongeurs
et oiseaux sont destructeurs en attaquant les grains et ils
transmettent des maladies. Leurs déjections rendent le riz
impropre à la consommation. Les espaces d'aération de l’enclos
de stockage doivent être protégés par des filets et des grilles ; des
pièges seront placés si nécessaire. Les produits chimiques sont à
utiliser en dernier recours en ayant soin de bien protéger le paddy
avant leurs usages.

 Contrôle des insectes : Les insectes proviennent du


champ ou de sacs et de hangars infectés. La lutte contre les insectes
se fait de manière préventive (avant stockage et dès réception des
grains) et curative (pendant ou même avant le stockage). Plusieurs
méthodes existent mais la lutte chimique reste la plus utilisée avec
les insecticides de contact (n'atteignent pas les œufs ou les larves)
et la fumigation (atteint l'intérieur des grains mais demande un
personnel compétent de par sa grande toxicité).

 Limitation du développement des microorganismes:


Les microorganismes apparaissent sur du paddy humide,
dans des conditions de température et d'humidité relativement
élevées. Une bonne aération et du paddy bien séché limitent leur
développement.

5.3.3. Vérifier régulièrement le stock de paddy disponible

La vérification régulière du stock de paddy permet de savoir quelle


est la quantité dont l’Entreprise dispose, l’état du stock (bon ou
infesté), les sacs de paddy manquants. Pour effectuer la vérification
des stocks, deux principaux moyens sont utilisés : le relevé de
stock et l’inventaire de stock.

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 37


5.3.3.1. Le relevé de stock

C’est l’opération qui consiste à enregistrer, par type de produit,


toutes les entrées et toutes les sorties de stock. Le relevé de
stock permet ainsi de savoir à tout moment pour chaque type de
produit, le stock entré, le stock transformé et le stock disponible.
Il permet donc de savoir la période à laquelle l’entreprise doit
s’approvisionner à nouveau. Pour établir le relevé de stock, l’outil
utilisé est le cahier de stock. C’est un document dans lequel
toutes les entrées et sorties de paddy sont enregistrées. Un modèle
de feuille de stock est présenté ci-dessous.

CAHIER DE STOCK

Nom de l’Entreprise……….....................................…. Année …….............................………………..


Nature du produit : ……………………………………........................................................................…………..
Unité de mesure : ………………………………………......................................................................……………..

Quantité Quantité
Date Libellé Solde théorique Observations
entrée sortie
Report

A reporter

38 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


Quelques précautions à prendre pour le remplissage
du cahier de stock :

1. Toutes les opérations d’entrées et de sorties de stock doivent


être enregistrées.
Est considérée comme entrée :
 un achat de paddy ;
 la réception d’une subvention en nature ;
 le remboursement d’un prêt en nature ;
 Etc.

Il y a sortie de stock lorsque qu’il y a :

 Utilisation du paddy pour la transformation ;


 Disparition du stock (cas de vol) ;
 Détérioration du stock qui fait qu’on ne peut pas
le transformer (par suite d’infestation, en cas
d’inondations,…).

2. Dans un cahier de stock, il sera utilisé une feuille par type de


produit.

3. Sur la feuille du cahier de stock, il sera marqué l’unité de mesure


utilisée pour prélever le paddy afin de connaître les quantités
exactes sorties ou entrées.

4. Le cahier de stock doit être vérifié régulièrement pour s’assurer


qu’il est à jour et ne comporte pas d’erreurs. Un cahier de stock
qui n’est pas à jour et qui est mal rempli, fournit à l’Entreprise
des informations erronées qui risquent de l’amener à prendre de
mauvaises décisions en matière d’approvisionnement.

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 39


5.3.3.2 L’inventaire de stock

L’inventaire, c’est l’opération qui consiste à compter tout le


stock physique disponible et à enregistrer la quantité trouvée et
l’état dans lequel se trouve le stock, sur une fiche d’inventaire.
L’inventaire permet de :
 Connaître le stock exact disponible dans le magasin ;
 Savoir si du stock a disparu ;
 Vérifier l’état dans lequel se trouve le stock (est-il en bon
état, est-il infesté ?).

Pour faire l’inventaire, deux outils sont utilisés : c’est le cahier


de stock (présenté ci-dessus) et la fiche d’inventaire. La fiche
d’inventaire est un document utilisé pendant l’inventaire
pour enregistrer la quantité de stock trouvée dans le magasin.
Un modèle de fiche d’inventaire est présenté ci-dessous.

FICHE D’INVENTAIRE DE STOCK


Nom de l’entreprise de transformation :….................................................................………………..
Date : ….................................……………………………........................................................................…………..
Nom et prénoms des personnes ayant participé à l’inventaire de stock : ……................
........................................................................................................................................................……..………
Unité de mesure ……………………………………..........................…………………………………………………………

Quantité indiquée dans Quantité


Observa-
Désignation le cahier de stock à la trouvée dans Différence
tions
colonne Solde le magasin

Signature des contrôleurs Signature du responsable du stock

40 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


Les étapes à suivre pour réaliser l’inventaire sont les
suivantes :

 Bien disposer les sacs à l’intérieur du magasin pour pouvoir les


compter facilement et par type de produits ;
 Préparer la fiche d’inventaire comme indiquée ci-dessus ;
 Compter le stock et marquer les quantités trouvées sur la fiche
d’inventaire ;
 Recopier les soldes marqués sur les cahiers de stock des
différents produits à la date où se déroule l’inventaire, sur la fiche
d’inventaire ;
 Comparer les informations du cahier de stock et de la fiche
d’inventaire et trouver les causes aux différences constatées ;
 Inscrire dans le cahier de stock, la quantité exacte trouvée pour
qu’il soit conforme au stock physique.

Quelques conseils utiles pour l’inventaire du stock sont


les suivants :

▶ Sur la même fiche d’inventaire, on peut mettre tous les types de


produit ; à condition que chaque ligne de la colonne ‘’désignation’’
de la fiche d’inventaire représente un produit (par exemple : sacs
de paddy de variété IR 841. L’unité de mesure doit être précisée.

▶ La fiche d’inventaire ressort la différence entre le stock théorique


marqué dans le cahier de stock et le stock physique entreposé au
magasin. Mais elle n’explique pas les raisons de cette différence.
L’équipe d’inventaire doit trouver les raisons qui peuvent être
multiples :
 Oubli d’enregistrer une entrée ou une sortie dans le
cahier de stock ;

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 41


 Erreur de calcul ;
 Erreur de comptage au cours de l’inventaire ;
 Vols de sacs de paddy ;
 Etc.

▶ Les résultats de l’inventaire doivent être utilisés pour améliorer


la gestion des stocks. En effet, quand à partir de l’inventaire on
se rend compte de la disparition de stock ou du mauvais état du
stock lié à un mauvais entretien, il faut situer les responsabilités,
chercher des solutions à ces problèmes et prendre des décisions
pour les éviter à l’avenir.

▶ L’inventaire doit se faire à des périodes déterminées. Il est


intéressant en matière de transformation du paddy en riz étuvé,
d’en faire au moins une fois par mois, idéalement à la fin de
chaque mois. Des inventaires rapprochés aident mieux à une
bonne gestion des stocks.

▶ Il est recommandé de faire l’inventaire avec d’autres agents de


l’unité de transformation qui ne travaillent pas au magasin mais
qui sont honnêtes et intègres. Dans le cas des coopératives, cette
équipe peut être dirigée par le commissaire aux comptes.

5.4. Quand le faire ?

Une bonne gestion du stock de paddy commence dès la réception


du paddy au magasin et se poursuit jusqu’à épuisement des
stocks. C’est une activité continue dans le temps.

42 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


5.5. Où le faire ?
De préférence, la gestion du stock est faite au sein de l’unité
de transformation ; la proximité avec le stock facilite le respect
des règles de stockage, de suivi et de contrôle . Mais lorsque le
stockage est fait hors de l’unité de transformation, la gestion devra
se faire là où se trouve le stock de paddy.

5.6. Avec quoi ?


Pour bien gérer le stock, certains équipements paraissent
incontournables :
 Magasin de stockage ou l’enclos de stockage qui doit présenter
des conditions optimales de stockage ;
 Les emballages pour le conditionnement du paddy ;
 Des supports ou palettes pour éviter le contact des sacs avec le sol ;
 Des extincteurs pour lutter contre les incendies éventuels ;
 Des documents de gestion (cahiers de stocks, fiches d’inventaires
de stocks) ;
 Une porte avec cadenas ou serrure pour la sécurité du stock ;
 Un humidimètre pour le contrôle de l’humidité du paddy stocké ;
 Des produits pour éloigner les rongeurs et autres insectes.

5.7. Avec qui le faire ?


La gestion du stock fait intervenir le chargé de stocks, le Comptable
ou Trésorier de l’Entreprise, le Magasinier (s’il y en a), l’organe
de contrôle de la coopérative ou de l’Entreprise mais aussi les
femmes étuveuses qui demandent le déstockage.

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 43


5.8. Quoi éviter ?
Pour une bonne gestion des stocks, il faudra éviter de mélanger
les produits mis en stock que ce soit dans leur disposition dans le
magasin ou leur suivi à travers les documents de gestion.

5.9. Que gagne-t-on ?


On gagne à avoir du paddy disponible à tout moment et de bonne
qualité tout en réduisant les pertes post-stockages. Par ailleurs, une
perte post-stockage de 2% en cas de mauvais suivi du stock induira
une perte financière de 900.000 F / an à l’entreprise (Tableau 5).
Tableau 5 : Conséquences négatives d’une mauvaise gestion
du stock

Quantité totale
Perte liée au Prix moyen de la Perte finan-
de paddy traitée Perte totale
stockage tonne de paddy cière (FCFA)
par l’unité/an
a b c=a*b d e=c*d
2% 300 tonnes 6 tonnes 150.000 FCFA 900.000 FCFA

5.10. Qu’avons-nous retenu ?

L’évaluation de ce qui a été retenu sera faite à travers le traitement


des deux exercices ci-dessous.

44 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


EXERCICE n°1 : SUR LE CAHIER DE STOCK
ENONCE
La Coopérative des Transformatrices de paddy (CooTraPa) de
Tanguiéta dans le cadre de ses activités de transformation du
paddy en riz étuvé, a effectué les opérations suivantes (les quantités
étant libellées en sacs de 100 kg) :

 A la date du 15 décembre 2014, sur les 64 sacs de paddy qui


étaient en stock, il ne restait à la coopérative que 8 sacs de paddy
de la variété IR 841 dans son magasin.

 Le 15 décembre 2014, la CooTraPa reçoit du fournisseur Biga


de Petit Paris, une livraison composée de 100 sacs de paddy de la
variété IR 841 et 50 sacs de paddy de la variété NERICAL20. Un
bordereau de réception n°012/CooTraPa/2014 a été émis par la
coopérative.

 La CooTraPa a transformé chaque jour 10 sacs de paddy de la


variété IR 841 du 20 au 23 décembre 2014 inclus puis du 27 au 29
décembre 2014.

 La CooTraPa a transformé le 24 décembre 2014, 20 sacs de


paddy de la variété NERICAL20.

 Le 27 décembre 2014, le magasinier de la CooTraPa a constaté


que 01 sac de paddy en stock a commencé par moisir et donc l’a
déclaré inutilisable. Ce sac de riz a été détruit.

 Le 29 décembre 2014, le fournisseur Boni du village de Sori a


promis de livrer à la CooTraPa, 25 sacs de paddy de la variété IR
841 mais ce stock n’a pas été réceptionné jusqu’à présent.
A partir de ces informations, remplissez le cahier de stock de la
CooTraPa à la date du 30 décembre 2014.
Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 45
CONSIGNE :

▶ Les participants répartis en groupes de travail reçoivent les


termes de référence du travail de groupe et traitent l’exercice.

▶ En plénière, chaque groupe de travail expose les résultats de


ses réflexions et des échanges sont ensuite organisées autour de
l’ensemble des présentations.

Le corrigé de l’Exercice n°1 est présenté en Annexe 2.

EXERCICE N°2 : SUR LA FICHE D’INVENTAIRE DE STOCK

ENONCE

La Coopérative des Transformatrices de paddy (CooTraPa) de


Tanguiéta a décidé en assemblée générale de faire un inventaire de
son stock à la fin de chaque mois. Elle a également décidé que les
personnes chargées de réaliser cet inventaire seront les suivantes :

 Awaou (Trésorière de la coopérative) ;


 Aminatou (Commissaire aux Comptes de la coopérative) ;
 Salamatou (Responsable chargée de la gestion du stock de
paddy de la coopérative).

Le 31 Décembre 2014 au matin, ces trois personnes ont fait


l’inventaire du stock de la CooTraPa. Après avoir compté les sacs
qui se trouvent dans le magasin, ils ont trouvé :

 33 sacs de paddy de la variété IR 841 ;


 30 sacs de paddy de la variété NERICAL20 ;
 3 sacs de paddy de la variété WAB 32 appartenant à la Présidente
46 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy
de la CooTraPa ;
 1 sac de paddy de la variété IR 841 attaqué par les rongeurs et
complètement détérioré.

Questions :

a) A partir de ces informations, remplissez la fiche d’inventaire du


31 décembre 2014 de la CooTraPa

b) Après avoir rempli la fiche d’inventaire, apportez les corrections


nécessaires sur le cahier de stock de la CooTraPa à la date du 31
décembre 2014

c) Imaginez ce qui peut expliquer les différences trouvées entre le


solde du cahier de stock de la CooTraPa au 30 décembre 2014 et
les résultats de l’inventaire du 31 décembre 2014

d) Quelles décisions la CooTraPa doit-elle prendre pour éviter à


l’avenir de tels problèmes (sacs manquants et sacs détériorés) ?

CONSIGNE :

▶ Les participants répartis en groupes de travail reçoivent les


termes de référence du travail de groupe et traitent l’exercice.

▶ En plénière, chaque groupe de travail expose les résultats de


ses réflexions et des échanges sont ensuite organisées autour de
l’ensemble des présentations.

Le corrigé de l’Exercice n°2 est présenté en Annexe 3.

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 47


5.11. Que retenir ?

Le stock de paddy doit être géré pour garantir qu’il


demeure de bonne qualité jusqu’au moment de sa
transformation. La gestion du stock de paddy est un
processus comprenant les 3 étapes suivantes :

▶ Définir le niveau de stock de sécurité ;

▶ Assurer une bonne conservation du stock de paddy


en attendant son utilisation ;

▶ Vérifier régulièrement le stock de paddy disponible.


La vérification régulière du stock de paddy permet de
savoir quelle est la quantité dont l’Entreprise dispose,
l’état du stock (bon ou infesté), les sacs de paddy
manquants. Pour effectuer la vérification des stocks,
deux principaux moyens sont utilisés : le relevé de
stock et l’inventaire de stock. En gérant bien son stock
de paddy, on gagne à avoir du paddy disponible à tout
moment et de bonne qualité tout en réduisant les pertes
post-stockages. Par ailleurs, une perte post-stockage de
2% en cas de mauvais suivi du stock induira une perte
financière de 900.000 F / an à l’entreprise.

48 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


Annexe 1 : Modèle de contrat d’approvisionnement
en paddy

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 49


Annexe 2 : Corrigé de l’Exercice n°1

Cahier de stock du paddy de la variété IR 841


CAHIER DE STOCK

Nom de l’Entreprise : Coopérative des Transformatrices de paddy (CooTraPa) de


Tanguiéta
Année : 2014
Nature du produit : Riz paddy de la variété IR 841
Unité de mesure : Sacs de 100 kg

Quantité Quantité Solde Observa-


Date Libellé
entrée sortie théorique tions
15/12/2014 Report 64 56 8

N° Bor-
dereau de
Achat et réception
15/12/2014 100 0 108 réception
de paddy
: 012/Coo-
TraPa/2014

Prélèvement du
20/12/2014 paddy pour trans- 0 10 98
formation

Prélèvement du
21/12/2014 paddy pour trans- 0 10 88
formation

Prélèvement
22/12/2014 du paddy pour 0 10 78
transformation

Prélèvement
23/12/2014 du paddy pour 0 10 68
transformation

50 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


Quantité Quantité Solde Observa-
Date Libellé
entrée sortie théorique tions
Prélèvement
27/12/2014 du paddy pour 0 10 58
transformation
Le sac
avarié
27/12/2015 Avarie déclaré 0 1 57
a été
détruit
Prélèvement
28/12/2014 du paddy pour 0 10 47
transformation
Prélèvement
29/12/2014 du paddy pour 0 10 37
transformation
A reporter 164 127 37

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 51


Cahier de stock du paddy de la variété NERICAL20
CAHIER DE STOCK

Nom de l’Entreprise : Coopérative des Transformatrices de paddy (CooTraPa) de


Tanguiéta
Année : 2014
Nature du produit : Riz paddy de la variété NERICAL20
Unité de mesure : Sacs de 100 kg
Quantité Quantité Solde Observa-
Date Libellé
entrée sortie théorique tions
15/12/2014 Report 0 0 0

Borde-
reau de
Achat et
réception
15/12/2014 réception de 50 0 50
: N°13/
paddy
CooTra-
Pa/2014

Prélèvement
24/12/2014 du paddy pour 0 20 30
transformation

A reporter 50 20 30

52 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


Annexe 3 : Corrigé de l’Exercice n°2
a)Fiche d’inventaire du stock au 31 décembre 2014
FICHE D’INVENTAIRE DE STOCK

Nom de l’entreprise : Coopérative des Transformatrices de paddy (CooTraPa) de


Tanguiéta
Date : 31 décembre 2014.
Nom et prénoms des personnes ayant participé à l’inventaire de stock :
o Awaou
o Aminatou
o Salamatou
Unité de mesure : Sacs de 100 kg

Quantité indiquée Quantité


dans le cahier de trouvée Diffé-
Désignation Observations
stock à la colonne dans le rence
Solde magasin
Sacs de paddy
3 sacs disparus
de la variété IR
841 33 sacs bien
37 34 3 conservés
01 sac complètement
détérioré
Sacs de
paddy de la Sacs bien conser-
30 30 0
variété NE- vés
RICAL20
Sacs de Ces sacs sont la
paddy de la propriété privée de
variété WAB la Présidente de
0 3 3
32 CooTraPa et non
celle de la Coopé-
rative
Signature des contrôleurs Signature de la responsable
chargée de la gestion du stock

Awaou Aminatou Salamatou


Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 53
b) Correction du cahier de stock à partir des résultats de l’inventaire
de stock

Le cahier de stock pour le paddy de la variété NERICAL20 ne


connait pas de modification ; tout est conforme.

Le cahier de stock pour le paddy de la variété IR 841 doit être


modifié ainsi qu'il suit :

CAHIER DE STOCK

Nom de l’Entreprise : Coopérative des Transformatrices de paddy (CooTraPa) de


Tanguiéta
Année : 2014
Nature du produit : Riz paddy de la variété IR 841
Unité de mesure : Sacs de 100 kg

Quantité Quantité Solde Observa-


Date Libellé
entrée sortie théorique tions
15/12/2014 Report 64 56 8

Borde-
reau de
Achat et récep-
15/12/2014 100 0 108 réception
tion de paddy
: 012/
CooTra-
Pa/2014
Prélèvement
20/12/2014 du paddy pour 0 10 98
transformation
Prélèvement
21/12/2014 du paddy pour 0 10 88
transformation

54 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy


Quantité Quantité Solde Observa-
Date Libellé
entrée sortie théorique tions
Prélèvement
22/12/2014 du paddy pour 0 10 78
transformation
Prélèvement
23/12/2014 du paddy pour 0 10 68
transformation
Prélèvement
27/12/2014 du paddy pour 0 10 58
transformation
Le sac
avarié
27/12/2015 Avarie déclaré 0 1 57
a été
détruit
Prélèvement
28/12/2014 du paddy pour 0 10 47
transformation
Prélèvement
29/12/2014 du paddy pour 0 10 37
transformation
Manquants
31/12/2014 3 34
(Inventaire)
Détériorés
31/12/2014 1 33
(Inventaire)
A reporter 164 131 33

Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy 55


56 Approvisionnement de l’entreprise en riz paddy