Vous êtes sur la page 1sur 4

Guide pratique pour la proposition et les normes relatives à la thèse du Doctorat LMD, ESC Alger

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE


MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE


Pôle Universitaire Koléa
Direction de la Post-Graduation et de la Recherche Scientifique

Guide pratique de la proposition de recherche


et normes relatives à la thèse de Doctorat DLMD 2014/2015

Le présent guide a pour objet de préciser la procédure administrative relative à l’inscription en


première année pour la préparation de thèse de Doctorat LMD, la forme générale de cette dernière
et son dépôt dans sa forme finale après sa soutenance. Ce guide est basé sur l’ensemble des textes
juridiques et réglementaires du MESRS, des textes de la méthodologie scientifique, l’expérience de
l’ESC dans ce sujet ainsi que les recommandations de son Conseil Scientifique.
1- Cadre et Conditions d’inscription pour la préparation de thèse de Doctorat LMD
La formation doctorale en troisième cycle (DLMD) est une formation habilitée par le
ministère. Elle débouche sur le titre de docteur après la soutenance d’une thèse accompagnée de la
publication d’au moins un article. « L’organisation du doctorat est assurée par l’équipe de
formation du doctorat » (art. 15 du DE n° 08-265 du 19 août 2008 portant régime des études en vue de
l’obtention du diplôme de licence, du diplôme de master et du diplôme de doctorat, rectifié et complété).
Chaque spécialité est organisée sous la charge d’un Comité de Formation Doctorale (CFD) de
la spécialité, (art.8 de l’Arrêté 191 du 12 Juillet 2012, rectifié et complété).
« L’accès au troisième cycle assuré par les établissements d’enseignement supérieur est
organisé selon les conditions fixées par l’article 19 de la loi n° 99-05 du 4 avril 1999, modifié et
complété » Art. 15 bis du DE n° 08-265, rectifié et complété. « L’accès au doctorat se fait par voie de
concours national. L’organisation du concours et les modalités d’inscription et de réinscription
au doctorat sont fixées par arrêté du ministre chargé de l’enseignement supérieur » (Art. 18 du
DE n° 08-265). Le candidat est admis selon ces conditions dans la spécialité dont il a passé avec
succès son concours après avoir été accepté par le CFD.
« Durant la première année, il peut être organisé une formation approfondie dans la
spécialité sous forme de séminaires, conférences, ateliers doctoraux, des travaux de laboratoire
ou toutes autres formes de formation pour la recherche » (Art. 16 du DE n° 08-265).
« Le diplôme de doctorat sanctionne la formation de troisième cycle. Le diplôme de
doctorat est délivré par le ministre chargé de l’enseignement supérieur aux doctorants ayant
soutenu une thèse de doctorat, ou présenté devant un jury de spécialistes, les résultats des
travaux scientifiques originaux, publiés dans des revues scientifiques de renommée établie.
« La thèse de doctorat doit faire l’objet d’au moins une publication dans une revue
scientifique d’intérêt reconnu, à comité de lecture ». (Art. 19, DE n° 08-265, rectifié et complété).
« La durée de préparation de doctorat est fixée à trois (03) années consécutives. Une
dérogation, d’une à deux années, peut être exceptionnellement accordée par le chef
d’établissement sur proposition du conseil scientifique, et après avis motivé du directeur de
thèse qui en formule la demande et du CFD ». (Art. 17 du DE n° 08-265, rectifié et complété et art.18
de l’Arrêté 191 du 12 Juillet 2012, rectifié et complété)
Outre les objectifs de formation pour l’expertise et l’encadrement de haut niveau dans les
différents secteurs de la vie économique et sociale, les spécialités ouvertes en formation doctorale,
doivent être en adéquation qualitative et quantitative avec les besoins par filière et sous filière en
enseignants universitaires et chercheurs.
1/4
Guide pratique pour la proposition et les normes relatives à la thèse du Doctorat LMD, ESC Alger

« Le doctorant doit présenter régulièrement, chaque semestre, l’état d’avancement de ses


travaux devant le CFD en présence de son directeur de thèse. La soutenance de la thèse ne peut
avoir lieu qu’à l’issue de la troisième année. Le candidat qui n’a pu soutenir au terme de la
troisième année et qui n’a pas obtenu de dérogation ou n’en a pas formulé la demande est exclu
de la formation de troisième cycle ». (art.18 de l’Arrêté 191 du 12 Juillet 2012, rectifié et complété)
Le candidat choisit un sujet de doctorat proposé par l’encadreur sous la supervision du
CFD et en accord avec un directeur de thèse après avoir eu son acceptation, tous les deux
doivent être soumis à l’agrément du conseil scientifique, ce dernier doit apprécier la conformité
avec les axes de recherche prioritaires. Le sujet agrée fait l’objet d’un enregistrement dans le
fichier central des thèses. (Note du 12 mai 2012 du ministère pour le PNST, loi 08-05 du 23 février 2008,
rectifiant et complétant la loi 98-11, du 22 aout 1998, portant loi d’orientation et programme quinquennal de
la recherche pour la période 2008- 2012).
Le sujet de la thèse doit être défini et formulé pour répondre à la nécessité de double couplage
entre l’objectif pédagogique de formation des formateurs et les objectifs de recherche d’une part, les
objectifs de recherche et les objectifs de développement économique et social d’autre part. Il doit,
soit être puisé dans les programmes prioritaires et spécifiques, soit contribuer d’une façon directe ou
indirecte à la réalisation de ces programmes.
Le sujet de thèse du doctorant doit s’inscrire dans le cadre des domaines, axes, thèmes ou projets
de recherche pris en charge par un établissement d’enseignement supérieur ou d’un établissement de
recherche au sein duquel l’inscription de la thèse a été prise. Le doctorant doit intégrer une équipe
de recherche ou un laboratoire de recherche pour y effectuer ses travaux de recherche.
(art.3 DE n° 10-231 du 2 octobre 2010 portant statut du doctorant).
Le directeur de thèse suit régulièrement l’état d’avancement des travaux de recherche et en fait
rapport chaque année au conseil scientifique. Les activités de recherche du doctorant sont
soumises à évaluation annuelle par le conseil scientifique de l’établissement d’inscription.
(art.7 DE n° 10-231).
Ainsi, le candidat doit, présenter une problématique et une bibliographie dans les normes de l’art.
2- Procédure d’inscription pour la préparation de la thèse de Doctorat LMD
Se basant sur ce qui précède et signataire d’un engagement selon les conditions de la charte du
doctorat, le candidat remplissant les conditions d’inscription doit présenter, au terme du premier
semestere, sa demande au CFD de sa spécialité, dans un dossier contenant les éléments suivants :
- Nom et prénom du candidat ou de la candidate.
- Les diplômes : le Baccalauréat, la Licence, le Master dans la spécialité ou diplôme équivalent.
- Nom et prénom de l’encadreur, son grade, son établissement d’origine et le document justifiant
son grade (Maitre de conférences «A» ou professeur), s’il n’est pas permanent à l’ESC.
- Thème de la recherche proposé dans le canevas de la formation.
- Une proposition de recherche de quinze (15) à vingt (20) pages, sous format « Word » avec les
normes indiquées dans le point 3 suivant. Cette proposition de recherche doit être visée par
l’encadreur potentiel, après vérification au niveau du PNST et les programmes prioritaires
(PNR) ainsi que ceux des équipes et laboratoires de recherche de l’ESC.
- Ainsi, en son état provisoire (voir les caractéristiques de ces éléments dans le point 3 ci- après),
la proposition doit contenir les informations de l’introduction d’un travail de recherche : la
problématique présentée sous forme de questions et hypothèses de recherche, l’importance du
sujet et sa place dans le contexte national et international (expliquer pourquoi le sujet mérite cette
investigation) ; la revue critique de quelques écrits essentiels parus dans le domaine de
l’investigation ; la démarche méthodologique ; la liste bibliographique ; le milieu du travail
pratique et le plan provisoire du travail.
2/4
Guide pratique pour la proposition et les normes relatives à la thèse du Doctorat LMD, ESC Alger

- La proposition doit être validée par le conseil scientifique, après son adoption par le CFD,
pour ensuite être inscrite sur le PNST par le candidat concerné, et prendre la suite de la
procédure, jusqu’à sa validation définitive pour que la recherche soit entamée par le candidat.
3- Forme générale de la thèse
L’objet de la thèse en vue de doctorat est de consacrer les capacités du candidat à réaliser un
travail de recherche original appréciable et de contribuer de façon significative à la résolution des
problèmes scientifiques, technologiques et socioéconomiques. La thèse doit nécessairement apporter
une contribution à l’avancement des connaissances ou conduire à des applications nouvelles. Les
exigences en matière de formation doctorale permettent, accompagné par l’encadreur et le CFD tout
au long des trois années consacrées à la formation, d’évaluer chez le futur impétrant les
qualifications, l’habilité et les aptitudes requises pour mener à bien des travaux de recherche d’une
façon autonome.
Pour sa soutenance, la thèse doit remplir les conditions d’une recherche scientifique à savoir :
- L’exposition du problème central ou problématique objet de la recherche, avec les
hypothèses formulées en conformité avec la spécialité et la discipline du candidat ; ces éléments
doivent être basés sur la revue de l’état de l’art ainsi que la justification dans le contexte
national et international ;
- L’importance du sujet, expliquer pourquoi le sujet mérite cette investigation ; que peut
apporter le chercheur, scientifiquement et pratiquement, par son travail;
- La revue critique de quelques écrits essentiels parus dans le domaine de l’investigation, à
l’introduction ou dans une section du premier chapitre; cela doit se baser sur la présentation d’un
nombre suffisant d’articles et de thèses, d’une valeur sûre et déterminante dans la définition
des fondements du sujet, de l’approche choisie pour traiter le sujet et les développements des
idées, ainsi que les outils et techniques d’analyse pour la partie empirique. (Par exemple :
Chandler et Minztberg pour la stratégie et la structure des organisations ; Jensen, Mackling, Fama et
Williamson pour l’agence, la gouvernance et les transactions ; Boukin, Kaplan et Norton pour le contrôle de
gestion ; Porter, Dubois, d’Iribarne et Hofstede pour le marketing et le management, selon le besoin).
Il faut signaler ici que, les travaux précédents dans le sujet réalisés en Algérie, ne doivent pas être
ignorés, mais pas pour fonder la recherche concernée. Par contre on peut utiliser dans la recherche
des ouvrages pédagogiques du genre de Stratégor, Merkator ou Manageor qui sont en forme
de résumés ou synthèses des théories, mais à éviter les ouvrages non scientifiques notamment
scolaires ou guides professionnels et les sites internet comme Wikipédia par exemple.
- La démarche méthodologique ; comme l’approche choisie pour traiter le sujet, la méthode
constitue un facteur déterminant dans un travail de recherche, elle doit être en conformité avec
le sujet : entre positive, normative, constructive ou interprétative, et inspirée des travaux
précédents et de l’état de l’art.
- Les donnés utilisées dans la recherche, qui doivent être structurées et présentées dans une
forme vérifiable, selon la nature du travail ; l’approche utilisée, les méthodes et les moyens
d’analyse choisis avec la problématique et les hypothèses posées au départ. Cela confirme que le
travail de recherche commence du terrain qui propose la problématique à conceptualiser et
mettre dans un cadre théorique ; ensuite avec la base de données, elle sera posée de manière
appropriée pour, à la fin du travail, pouvoir répondre aux questions posées et confirmer ou
infirmer les hypothèses.
- Les résultats du travail de recherche doivent être présentés au fur et à mesure dans ses parties.
Suivant la démarche choisie, le chercheur doit présenter ses efforts par des apports dans ses
opérations mentales en formes d’analyses, de remarques, de comparaisons, de conclusions et de
synthèses. Cet effort doit se constater notamment dans la capacité du chercheur à conclure,

3/4
Guide pratique pour la proposition et les normes relatives à la thèse du Doctorat LMD, ESC Alger

imbriquer et enchainer à la fin de chaque section, de chaque chapitre et à la conclusion du


travail dans la synthèse des résultats.
- La bibliographie de la recherche, comme la base de données utilisée, forme de son coté
l’input déterminant de la qualité du travail dans son ensemble, développement, style de
rédaction et langage …etc. Savoir choisir sa bibliographie c’est une faculté dont le candidat ou le
chercheur se forme dans les conférences, ateliers et séminaires tout au long de la formation,
notamment pendant l’approfondissement de ses connaissances en ces activités, ainsi qu’à travers ses
lectures et travaux de réflexions. Aussi pour les références bibliographiques, il est intéressant de
rappeler que la méthode choisie au début du travail depuis l’introduction, doit être respectée
jusqu’à la conclusion (en bas de page ou dans le texte, etc).
- La thèse doit comprendre un nombre de pages n’excédant pas 200, y compris l’introduction,
la bibliographie et sans les annexes : Format A4, Mise en page 2,5 centimètres X4 de marges ;
Caractères : "Arabic Transparent", taille 14 interlignes simple ou 1,5 points, et inter paragraphes 6 ou
12 pts ; "Times New Roman", taille 12 en langue étrangère avec interlignes simple, et inter
paragraphes 6 ou 12 pts.
- La page de garde de la thèse doit contenir obligatoirement les éléments qui sont recommandés
par le conseil scientifique: entête indiquant le ministère de la tutelle, l’Ecole Supérieure de
Commerce, l’appellation du doctorat, le laboratoire de domiciliation, le thème, le nom et le prénom
du candidat, ceux de l’encadreur et des membres du jury et la date de la soutenance.
- Un résumé (abstract) d'une demi-page doit obligatoirement figurer sur la dernière page de la
thèse, il doit être rédigé en langue étrangère lorsque le travail de recherche est en langue nationale, et
en langue nationale lorsque le travail de recherche est en langue étrangère.
- Pour que la thèse soit déposée à la CFD sur la base du rapport de l’encadreur, ce dernier doit
s’assurer du contrôle du travail dans ses aspects du style, de l’orthographe, de sa bonne saisie,
et de sa mise en page etc. Le candidat est responsable et doit soumettre son travail pour une dernière
lecture, à un spécialiste en la langue de sa rédaction.
4- Dépôt dans sa forme finale après la soutenance
- Après la soutenance et le résultat positif de cette opération, le candidat est obligé de revoir
sont travail dans son ensemble et de corriger toutes les erreurs remarquées par le jury et de
vérifier son texte avant de déposer la version finale au PNST et à la bibliothèque de l’Ecole. Le
responsable de la bibliothèque doit délivrer un document pour le concerné.
- Sans cette dernière opération et sans ce document de dépôt final, le candidat ne peut avoir
son diplôme provisoire.
- Tout acte de plagiat, de falsification de résultats ou de fraude en relation avec les travaux
scientifiques revendiqués dans la thèse, dument constaté pendant, avant ou après la soutenance,
expose son auteur à l’annulation de la soutenance ou au retrait du titre acquis sans préjudice
des sanctions prévues par la législation et la réglementation en vigueur. Aussi, est considéré
comme faute professionnelle de quatrième (4ème) degré, le fait pour les enseignants chercheurs,
d’être auteurs ou complices de tout acte établi de plagiat, de falsification de résultats ou de
fraude dans les travaux scientifiques revendiqués dans les thèses de doctorat... (art24 DE n° 08-
130 du 3 mai 2008 portant statut particulier de l’enseignant chercheur).
ESC Alger, Direction de la PGRS

4/4