Vous êtes sur la page 1sur 13

xp.

COUV FORMATION 19/01/07 8:47 Page 2

Arrosage et alimentation en eau


domestique

FOR 01200701800 - (Ed. 01/2007)


xp.001-SURP-p3a16 19/01/07 8:53 Page 4

Arrosage - Alimentation en eau domestique


Déterminer une pompe en quatre étapes
surpression

Étape 1 - Le débit

En m3/h ou en l/min :
• 1 m3/h = 16,6 l/min
• 100 l/min = 6 m3/h

C'est le volume horaire d'eau maximum nécessaire au bon fonctionnement


de l'installation. Il dépend des consommations d'eau journalières.

CONSOMMATIONS JOURNALIÈRES

Installations domestiques Installations agricoles


Consommations (litres/jour) Consommations journalières des principales
Par personne.................. 200 l/j espèces en litres
Pelouse (1) ......................... 8 l/m2/j (nettoyage des locaux compris)
Jardin (1) ............................ 6 l/m2/j 1 vache laitière............... 140
1 bovin adulte.................. 60
1 brebis ou chèvre.............. 8
1 truie en gestation.......... 20
(1) Remarque concernant la pelouse et le jardin :
1 truie allaitant................. 30
il faut faire le calcul suivant avec le ou les plus
1 porc à l'engrais ............. 10
grand(s) secteur(s) d'arrosage fonctionnant
1 porc au sérum............... 20
ensemble. Par exemple, si la surface totale
1 cheval ........................... 60
de la pelouse est de 2000 m2 et qu'elle
100 poulets...................... 12
est divisée en cinq parties arrosées
100 poules....................... 40
successivement : deux secteurs de 300 m2,
100 poules en batterie ..... 60
deux secteurs de 450 m2 et un secteur
100 lapins ........................ 40
de 500 m2 ; nous utiliserons 500 m2.

Par expérience, nous savons que le débit qui nous permettra de déterminer
la pompe correspond au tiers de la consommation journalière :

Débit Consommation journalière


(en litres/heure) =
3

4 Dossier formation 2007


xp.001-SURP-p3a16 19/01/07 8:53 Page 5

Arrosage - Alimentation en eau domestique

surpression
Étape 1 - Le débit (suite)

Exemple 1 - Maison individuelle habitée par cinq personnes, pelouse avec secteur d'arrosage
maximum de 500 m2 et jardin de 200 m2.
Personnes ----------- 200 x 5 = 1 000
Pelouse ---------------------- 8 x 500 = 4 000
Jardin ----------------------------- 6 x 200 = 1 200
TOTAL ---------------------------------------------------------------------------------- = 6 200

6 200
Débit instantané = = 2 066 l/h = 2,07 m3/h
3

Exemple 2 - Ferme habitée par huit personnes, jardin de 300 m2, élevage de 50 vaches laitières.
Personnes ----------- 200 x 8 = 1 600
Jardin ----------------------------- 6 x 300 = 1 800
Vaches ------------------------- 140 x 50 = 7 000
TOTAL ---------------------------------------------------------------------------------- = 10 400

10 400
Débit instantané = = 3 466 l/h = 3,5 m3/h
3

L'ensemble
de nos produits Jet et Euro
répondent aux besoins
de la plupart des installations
domestiques.
en savoir plus

Méthode de calcul du débit pour le collectif.


Dossier formation 2007 5
xp.001-SURP-p3a16 19/01/07 8:53 Page 6

Arrosage - Alimentation en eau domestique


surpression

Étape 2 - La pression
Le rôle de la pression est triple :

Elle permet de vaincre un dénivelé éventuel.


Il faut une pression suffisante pour un bon fonctionnement des douches,
asperseurs, robinets…
C'est le "moteur" de l'eau, elle sert à son transport dans les canalisations.
Rappel : 1 kg de pression = 1 bar = 10 mCE (mètre de colonne d'eau).

Pour la déterminer, il faut donc calculer et ajouter trois éléments :

Le dénivelé est un consommateur direct


de pression ; par exemple, pour vaincre
25 mètres de dénivelé, il faut consommer
2,5 bars de pression.

Un robinet ordinaire a besoin de 1 bar


de pression pour fonctionner correctement,
une douche, de 2 à 3 bars, un asperseur
de 3 bars (ou plus)… C'est ce que l'on appelle
la pression utile.

Le transport de l'eau entraîne des frottements


dans la tuyauterie qui consomment
une partie de la pression fournie par la pompe :
ce sont les pertes de charge ; plus le tuyau
est petit, plus les pertes de charge sont élevées
(voir le détail du calcul page suivante).

La somme de ces trois éléments s'appelle la HMT ou Hauteur Manométrique Totale.


HMT = dénivelé + pression utile + pertes de charge

6 Dossier formation 2007


xp.001-SURP-p3a16 19/01/07 8:53 Page 7

Arrosage - Alimentation en eau domestique

surpression
Étape 2 - La pression (suite)
Les pertes de charge.

Pour calculer la perte de charge totale d'une installation et le diamètre du tuyau,


deux informations sont indispensables :
Le débit
La longueur totale de la canalisation
Il suffit ensuite d'utiliser le tableau suivant où les pertes de charges sont données
en cm/m.
Si les pertes de charge dépassent 5 à 10 m ou si elles se trouvent dans la partie
grisée du tableau, il faut choisir un tuyau d'un diamètre plus important.

Diamètre tuyauterie
25 32 40 50 63 75
Débit 20/27 26/34 33/42 40/49 50/60 66/76
en m3/h 3/4" 1" 1"1/4 1"1/2 2" 2"1/2
1 8,0 2,1 0,5 0,2
1,5 17,0 5,0 1,0 0,5 0,1
2 33,0 9,0 2,0 0,9 0,3
3 21,0 4,5 2,2 0,6 0,1
4 32,0 7,6 3,5 1,0 0,2
5 13,0 6,0 1,8 0,4
6 17,0 8,0 2,5 0,5
7 25,0 12,0 3,5 0,7
8 33,0 14,0 4,5 1,0
9 19,0 5,7 1,2
10 23,0 7,0 1,5
Ces valeurs sont surestimées pour tenir compte des coudes, clapets, vannes…

Exemple 1 - Un débit de 2 m3/h dans un PE de 32 de 135 m de long.


9 cm/m x 135 = 1 215 cm = 12,15 m Tuyau trop petit !

Avec un PE de 40, cela donne :


2 cm/m x 135 = 270 cm = 2,70 m

Exemple 2 - Un débit de 3,5 m3/h dans un tuyau de DN 40 de 150 m de long.


en savoir plus

Pour la perte de charge, prendre une valeur intermédiaire


entre 2,2 cm/m et 3,5 cm/m :
2,2 + 3,5
= 2,85 cm/m
2

2,85 cm/m x 150 = 427 cm = 4,3 m

Tableau de correspondance des diamètres.


Dossier formation 2007 7
xp.001-SURP-p3a16 19/01/07 8:53 Page 8

Arrosage - Alimentation en eau domestique


surpression

Étape 2 - La pression (suite)


La HMT en pratique : trois cas possibles :

1 - Avec une pompe immergée pour puits ou forage

Exemple :
18 m de dénivelé,
pression utile souhaitée 2 bars ou 20 m
et pertes de charge 4 m.

HMT = 18 + 20 + 4 = 42 m

2 - Avec une pompe de surface aspirant dans un puits


ou un réservoir enterré

Exemple :
6 m de dénivelé,
pression utile souhaitée 3 bars ou 30 m
et pertes de charge 5 m.

HMT = 6+ 30 + 5 = 41 m

Hauteur d’aspiration maximum d’une pompe.


8 Dossier formation 2007
xp.001-SURP-p3a16 19/01/07 8:54 Page 9

Arrosage - Alimentation en eau domestique

surpression
Étape 2 - La pression (suite)

3 - Pompe en charge sur l'eau de la ville


Nous avons ici un paramètre supplémentaire : la pression d'eau de ville minimum
disponible. Il faut le soustraire à tout le reste, ce qui donne :
HMT = dénivelé + pression utile + pertes de charge – pression d'eau de ville mini

Exemple :
3 m de dénivelé,
pression utile souhaitée 3 bars ou 30 m,
pertes de charge 2 m et pression d'eau
de ville insuffisante de 0,8 bar ou 8 m.

HMT = 3+ 30 + 2– 8 = 27 m

Remarque :
Lorsque la pression d'eau de ville est très faible et/ou son débit insuffisant
(installations vétustes, petits diamètres de tuyauterie…),
il faut passer par une bâche de disconnexion comme ci-dessous.
Le paramètre "Pression eau de ville mini" disparaît donc du calcul de HMT.
en savoir plus

Avec une pompe de surface (comme ci-dessus) ou avec une pompe immergée.

Dossier formation 2007 9


xp.001-SURP-p3a16 19/01/07 8:54 Page 10

Arrosage - Alimentation en eau domestique


surpression

Étape 3 - Le choix de la pompe


Pompe de surface ou pompe immergée ?

Lorsque le niveau de l'eau dans le puits, le forage, la réserve… est à plus de 8 m,


c'est la pompe immergée qui est obligatoire. A moins de 8 m, il est possible
de choisir l'une ou l'autre.

Le bon choix.

Il faut veiller à situer le fonctionnement dans la partie centrale de la courbe


en évitant les extrêmes.
H
m
60
Débit Q (m /h)
3

50 JET 1
en m3/h 0 0,6 1,2 1,8 2,4 3 3,6 4,2 4,8 12
40
JET 82 47 40 34 30 26 23 20 30
JET 8
2
JET 102
JET 132

JET 102 H 54 47 41 36 32 28 25 20

JET 112 (m) 60 54 47 43 38 35 22 10

JET 132 48 45 43 40 37 35 32 30 27 0
0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 3,5 4 4,5 5 Q m3/h

Exemple 1 - 2 m3/h à 3,5 bars (35 m) choisir une JET 102


Exemple 2 - 3 m3/h à 3 bars (30 m) choisir une JET 132

Q (m3/h) H
m
150
0 0,9 1,2 1,8 2,4 3 3,6 4,2 4,8
Débit
Q (l/min) 100
CS4B-24
80
CS4C-19
0 15 20 30 40 50 60 70 80 60 CS4B-16
50
CS4B-12 CS4C-13 CS4D-13
CS4 B-8 49,6 45,8 41,5 30,6 16 40
CS4B-8 CS4C-9
CS4 B-12 74,4 71,8 62,3 45,8 24 30
CS4D-8

CS4 B-16 92,2 91,5 83 61 32 20 CS4C-6

CS4 B-24 148,8 137,3 124,6 91,7 48


CS4 C-6 H 33 - - 29,4 26,4 22,7 18,5 13,2 10
1 2 3 4 5 6 7 Q m3/h
CS4 C-9 (m) 49,5 - - 44 39,6 34 27,7 19,8
CS4 C-13 71,5 - - 63,7 57,2 49,2 40 28,6
CS4 C-19 104,5 - - 93 83,6 71,8 58,5 41,8
CS4 D-8 48 - - - 44 42 40 36 32,5
CS4 D-13 78 - - - 71,5 68,3 64,6 59 52,6

Exemple 1 - 2,5 m3/h à 5 bars (50 m) choisir une CS4 C-13


Exemple 2 - 4 m3/h à 6 bars (60 m) choisir une CS4 D-13

Hauteur d'aspiration et cavitation. Pompes auto-amorçantes ou pas ?


10 Dossier formation 2007
xp.001-SURP-p3a16 19/01/07 8:54 Page 11

Arrosage - Alimentation en eau domestique

De la pompe au surpresseur.

surpression
Étape 4 - Le choix des équipements
La sécurité électrique.

Les pompes monophasées sont équipées de leur propre sécurité électrique, il n'est
donc pas indispensable d'en prévoir une autre.
Par contre, elle est incontournable sur les pompes triphasées (consulter jetly).

La sécurité manque d'eau.

Toutes les pompes, de surface ou immergées, s'endommagent rapidement


lorsqu'elles fonctionnent sans eau ; aussi faut-il toujours prévoir une sécurité
efficace contre la marche à sec qu'il faut adapter au type d'utilisation :

1 - Le forage

DSN 51 ou DSN 52
avec électrode et câble électrode

Protection électronique DSE


en savoir plus

MICRO DSN avec électrode


et câble électrode

Comment choisir : une électrode ? deux électrodes ? Contrôle électronique ?


Dossier formation 2007 11
xp.001-SURP-p3a16 19/01/07 8:54 Page 12

Arrosage - Alimentation en eau domestique


surpression

Étape 4 - De la pompe au surpresseur. Le choix des équipements (suite)

2 - Le puits, la citerne, la bâche de disconnexion :

L'interrupteur à flotteur BIP-STOP VS.


Il peut couper directement
la phase qui alimente
les pompes monophasées.
Attention à l'intensité
maximum admissible.

Le relais hydraulique HDS


pour pompes monophasées de surface.
La sécurité la plus facile à mettre
en œuvre (système breveté).

L'interrupteur
à flotteur incorporé
sur la PULSAR AUT
et la SRM AUT.

Mais aussi le DSN 51, le DSN 52, le MICRO DSN ou le DSE si le puits est profond.

Le refroidissement d'une pompe immergée.


12 Dossier formation 2007
xp.001-SURP-p3a16 19/01/07 8:54 Page 13

Arrosage - Alimentation en eau domestique

surpression
Étape 4 - De la pompe au surpresseur. Le choix des équipements (suite)

3 - En charge sur l'eau de ville

Le pressostat inversé.
Installé à l'aspiration de la pompe,
il surveille la pression d'eau
de ville et arrête la pompe
lorsque celle-ci chute de façon anormale.
Il peut couper directement la phase
qui alimente les pompes monophasées.
Attention à l'intensité maximum admissible.

Le relais hydraulique HDS


pour pompes monophasées de surface.
en savoir plus

La sécurité la plus facile à mettre


en œuvre (système breveté).

Dossier formation 2007 13


xp.001-SURP-p3a16 19/01/07 8:54 Page 14

Arrosage - Alimentation en eau domestique


surpression

Étape 4 - De la pompe au surpresseur. Le choix des équipements (suite)


Automatiser le fonctionnement de la pompe.

1 - Petites installations, arrosage du jardin.

SYSTÈMES ACTIVE ou POMPE + PRESSCONTROL

Ces systèmes permettent non seulement d'automatiser le fonctionnement


de la pompe sous une forme très compacte, mais disposent en plus d'une sécurité
manque d'eau incorporée.

2 - Alimentation en eau de toute la maison.

LE TRIO D'INSÉPARABLES :
RÉSERVOIR À VESSIE
+
CONTACTEUR MANOMÉTRIQUE
+
MANOMÈTRE
AQUABLOCK

AQUAJET
102/60
102/80
AQUAJET AQUAJET
132/100 151/100

14 Dossier formation 2007


xp.001-SURP-p3a16 19/01/07 8:54 Page 15

Arrosage - Alimentation en eau domestique

surpression
Étape 4 - De la pompe au surpresseur. Le choix des équipements (suite)

Le réservoir à vessie assouplit le fonctionnement de la pompe et emmagasine


une réserve d'eau sous pression qui permet à la pompe de ne pas démarrer
à la moindre sollicitation.

On peut déterminer son volume à l'aide du tableau ci-dessous :


PRESSIONS DE RÉGLAGE
Débit Pression d'enclenchement (en bars)
horaire 1 1,5 2 2 2,5 1,5 2 2,5 3
en m3/h Pression de déclenchement (en bars)
3 3 4 3,5 4 2,5 3 3,5 4
1 24 l
1,5 60 l
2
2,5
3 100 l
3,5
4
4,5
5 200 l
6
7

Exemple : débit 2,5 m3/h enclenchement à 2 bars et déclenchement à 3,5 bars


le réservoir de 100 litres

Le contacteur manométrique ou pressostat automatise


le fonctionnement de la pompe : mise en service lorsque la pression
baisse (pression d'enclenchement) et arrêt lorsque la pression remonte
au-dessus d'une certaine valeur (pression de déclenchement).
en savoir plus

XMP 6 Bipolaire XMP 6/12 PM


Bi-Tripolaire

Le manomètre permet de contrôler la pression et facilite le réglage


éventuel du contacteur manométrique.

Procédure pour bien régler un surpresseur.


Dossier formation 2007 15