Vous êtes sur la page 1sur 14

Exercice : LIAISONS ÉQUIVALENTES

Question 1 : Compléter le tableau ci-dessous en indiquant le nom et les caractéristiques géométriques de la liaison
située à gauche, de la liaison située à droite et de la liaison équivalente aux deux liaisons.
Le point caractéristique (centre, contact…) de la liaison de gauche sera nommé A et celui de la liaison de droite sera nommé B.

Schéma Liaison à gauche Liaison à droite Liaison équivalente


A. AIT TALEB
A. AIT TALEB
N° Nbr Désignation
6 5 4 1 1 semelle
2 1 Corps
3 1 Cale pentue
4 1 Vis moletée
5 1 Plaquette d'arrêt
8 6 1 butée
7 2 Vis cylindrique à tête fendue
8 2 Vis à tête fraisée plate fendue

A Y
B A-A
Y' C D E
A
3 2 1 7

ENSAM (Meknès)
Echelle : 1:1
Borne Réglable
Format A4
Dessiné par:
Système 1 : Vanne à boisseau sphérique
6 5 4 3 2 1
y
y 8 A
D
D 9 D
C C
7
6
Ja
5 2b
1 4
2a

C C
x z

D
A
3
B B

Pièces en perspective :
A 100 mm sur format A3 A

Vanne à boisseau

6 5 4 3 2 1

(vue en coupe)

1
Système 2 : Vérin mécanique (appui réglable)

Nomenclature
8 1 Goupille Serrée dans 1
7 1 Rondelle
6 1 Vis CHC M10x22
5 1 Ecrou à embase
4 1 Support
3 1 Chapeau
2 1 Vis à tête sphérique
1 1 Corps
Rep. Nb Désignation Observations

A. AIT TALEB ENSAM (Meknès)

2
Système 3 : Griffe de tour

(plateau non représenté)

Corps 3 seul, en coupe :

A. AIT TALEB ENSAM (Meknès)

3
MECANIQUE SCHEMA CINEMATIQUE MINIMAL

BOUTON POUSSOIR

Action de
Objectifs : Réaliser le schéma cinématique minimal l’homme
de ce bouton poussoir à impulsion.

Mise en situation :

Ce bouton permet d’alimenter électriquement un appareil, tant


qu’une action est exercée sur celui-ci.

On demande :

 Faire le schéma cinématique de tout le système.

Rappel de la méthode à suivre :


- Etape 1 : Identifier chaque sous ensemble, puis définissez les groupes
fonctionnels.
- Etape 2 : Graphe de liaisons et Indiquer le nom de la liaison
- Etape 3 : Dessiner le schéma cinématique (2D sur le plan : vue coupe A-A)
du mécanisme.

11 1 Rondelle de contact
10 1 Bouton poussoir Collé
9 1 Coulisseau
8 1 Ecrou cylindrique acier
7 1 Ecrou hexagonal acier
6 1 Corps fileté isolant
5 1 Ressort acier
4 2 Fil électrique
3 4 Vis CSZ M2-4 alliage de cuivre
2 2 Borne alliage de cuivre
1 1 Corps isolant
REP NB DESIGNATION MATIERE
B-B
10

9
8
5
14

7 12

6
1
11

3
4
2

B B

Echelle 4:1 Bouton poussoir


Compresseur

Présentation du mécanisme et objectifs du TP


Le mécanisme étudié est un petit compresseur qui se branche sur l’alimentation 12V d’une voiture
par une prise de type allume cigare. Il permet le gonflage de petits volumes jusqu’à une pression
maximale de 10 b ( 1 Mpa ) .
Ce mécanisme est représenté sur les documents DT1 et DT2 au format A4. Ces documents ne
reprennent que la partie mécanique du compresseur. Le moteur entraîne par un pignon fixé sur son arbre
le vilebrequin sur lequel est fixé une roue dentée. Ensuite le mouvement de rotation du vilebrequin est
transformé en mouvement de translation du piston par un système bielle manivelle classique. Le piston
par son mouvement alternatif assure la compression de l’air. La distribution est assurée par deux clapets
anti-retour 24. On donne ci-dessous la nomenclature du mécanisme :

26 1 Bouchon 13 1 Bielle

25 1 Ressort d’échappement 12 1 Anneau élastique pour arbre ∅5

24 2 Clapet 11 1 Maneton

23 1 Culasse 10 1 Masse d’équilibrage vilebrequin

22 1 Joint de culasse 9 1 Grand palier

21 1 Ressort d’admission 8 1 Roue dentée ( Z8 = 61 dents )

20 1 Butée 7 1 Axe

19 1 Cylindre 6 1 Anneau élastique pour arbre ∅8

18 3 Vis CB M4-50 5 1 Support moteur

17 1 Bague de piston 4 1 Petit palier

16 1 Joint de piston 3 1 Pignon de moteur ( Z3 = 10 dents )

15 1 Piston 2 1 Moteur

14 1 Axe de piston 1 1 Capot

Rep. Nbr Désignation Rep. Nbr Désignation

Travail demandé
On donne sur le document DT1 les classes d’équivalence du mécanisme. Le document DT2
représente le mécanisme éclaté par classes d’équivalence.
1- Le pignon moteur est fixé sur le rotor du moteur. Quelle liaison a-t-on entre le rotor et le stator du
moteur (qui est fixé sur le carter) ?
2- Réaliser le graphe des liaisons du mécanisme. La liaison entre le pignon moteur et le vilebrequin
est une liaison « engrenage cylindrique ».
3- Réaliser un schéma cinématique du mécanisme. On représentera la liaison engrenage par sa
symbolisation normalisée.
ENSAM-Meknès
ENSAM-Meknès

Echelle : 1:1 Compresseur DT2


perspectives
Dessiné par:
Format A4
T.D : moteur de modèle réduit

Sur la page suivante sont représentées deux vues du plan d’un moteur de modèle réduit d’avion radio-commandé. Ce
moteur deux temps, d’une cylindrée de 10 cm3 et d’une puissance de 1,2 kW, fonctionne avec un mélange à base de méthanol
et d’huile de ricin. Sa vitesse de rotation maximum se situe autour de 18000 tr.min-1.
r r r
R ( O, x, y,z) est un repère lié au carter 41 du moteur, fixé sur le fuselage de l’avion.

a- Après avoir analysé le fonctionnement de ce moteur, identifiez les différentes classes d’équivalence qui interviennent.
Recensez les différentes pièces constitutives de ce moteur dans les différentes classes d’équivalence :

Classe d’équivalence Numéros des pièces qui la compose

b- Identifiez les liaisons qui existent entre les classes d’équivalence puis construisez le graphe minimal des liaisons.

c- Représentez le schéma cinématique spatial, ainsi que la projection plane correspondante dans le plan (O, xr, yr ) .

e- Paramètrez ce schéma plan puis déterminez la loi « entrée-sortie » de ce mécanisme, c’est-à-dire la relation que l’on a entre
la translation du piston 5 et la rotation de l’arbre 15 en fonction de r = OJ et de L = IJ.

f- Représentez graphiquement la variation de la translation du piston 5 en fonction de la rotation de l’arbre 15 pour un tour.
Vous prendrez les valeurs numériques suivantes : r = 11 mm et L = 40 mm.

g- Déterminez la loi « entrée-sortie » inverse, c’est-à-dire la relation que l’on a entre la rotation de l’arbre 15 et la translation du
piston 5 en fonction de r et de L.
3