Vous êtes sur la page 1sur 1

Mohand Aït Ahmed

La Grande Kabylie

Mohand Aït Ahmed


Arabisation coloniale et histoire fragmentaire
Peut-on penser qu’en Algérie, la colonisation française a avantagé
la Grande Kabylie ?
Qui, mieux qu’un anthropologue, peut éclairer les fondements
de ce « mythe kabyle » ?
La Grande Kabylie
Mohand Aït Ahmed a exploré les éléments les plus emblématiques
de cette véritable croyance académique, alimentée depuis des lustres
par nombre d’universitaires, militaires et hommes politiques.
Arabisation coloniale
Un long travail qui a nécessité une documentation imposante. Au
fil des pages et des années de colonisation, cette somme révèle
et histoire fragmentaire

Arabisation coloniale et histoire fragmentaire


bien des surprises concernant la christianisation des Kabyles ou
leur surscolarisation française.
Les nombreuses citations montrent aussi comment, bien après
l’indépendance de l’Algérie, la pensée coloniale continue

La Grande Kabylie
à irriguer le discours des arabistes, islamistes, de certains
nationalistes, intellectuels algériens et français dits de « gauche ».

Ancien de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS, Paris),


Mohand Aït Ahmed qui a déjà publié Masques berbères et théâtre
maghrébin, continue à consacrer l’essentiel de ses recherches à cette société,
cette culture, ce peuple : berbères

Illustration de couverture : Centre de Documentation


Historique sur l’Algérie (www.cdha.fr)
Photographie faite entre 1905 et 1910 à Géryville

ISBN : 978-2-343-17330-6
31 €

Histoire et Perspectives Méditerranéennes Histoire et Perspectives Méditerranéennes