Vous êtes sur la page 1sur 49

3.1.

Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Février 2009

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 1
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

TABLE DE MATIERE

ANTECEDANTS………………………………………………………………………………………………..4

DESCRIPTION DU FOKONTANY ET CONTEXTE DU PROJET………………………………………..5


1) Fokontany et villages concernés :................................................................................................5
2) Localisation et degré d’accessibilités :.........................................................................................5
3) Carte/croquis :..............................................................................................................................7
4) Description physique....................................................................................................................8
a) Hydrologie :......................................................................................................................................... 8
b) Relief :................................................................................................................................................. 8
c) Climat :................................................................................................................................................ 8
5) Population :..................................................................................................................................8
6) Calendriers communautaires......................................................................................................9
7) Situation économique...................................................................................................................9
8) Services communautaires et infrastructures de base..................................................................9
a) Santé :................................................................................................................................................ 9
b) Education............................................................................................................................................ 9
c) Marché public :.................................................................................................................................... 9
9) Assainissement et Hygiène..........................................................................................................9
a) Fréquence des maladies d’origines hydriques :...............................................................................10
b) Comportement des gens en hygiène et assainissement...................................................................10
c) Consommation de l’eau pour les pratiques d’hygiène et assainissement..........................................10
d) Eau usée........................................................................................................................................... 10
e) Ordures ménagères :........................................................................................................................ 10
10) L’eau de consommation humaine : l’historique et origine de la demande et sa gestion.......10
a) Histoire : les usagers et l’eau potable :.............................................................................................10
b) Approvisionnement actuel en eau dans le cas de sources traditionnelles et puits particuliers..........11
11) Perceptions des acteurs locaux sur le système d’exploitation et gestion..............................11

L’APPROVISIONNEMENT EN EAU POTABLE………………………………………………………….12


1) Les ressources et qualité de l’eau :..........................................................................................12 1
a) Rivière Andromba :........................................................................................................................... 12
b) Sources Amboalavo :........................................................................................................................ 12
c) Eaux souterraines:............................................................................................................................ 13
2) Besoin en eau de la population:.................................................................................................13
a) Projection de la population :.............................................................................................................. 13
b) Besoin en eau de la population :.......................................................................................................14
3) Emplacement des ouvrages et propriétaire des terrains :.........................................................14
4) Situation de la protection des ressources en eau, risque environnementaux :..........................15
5) Accès aux matériaux locaux :....................................................................................................15

ANALYSE POSSIBLE APPROVISIONNEMENT EN EAU POTABLE………………………………….16


1) Présentation des variantes.........................................................................................................16
a) Caractéristiques générales des variantes :.......................................................................................16
b) Présentation de chaque variante :....................................................................................................16
c) Présentation du système à mettre en place pour Ambohidrazana :..................................................17

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 2
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

d) Détail de chaque variante :............................................................................................................... 18


2) Analyse comparative des variantes:..........................................................................................38
3) Analyse comparative des coûts des variantes :.........................................................................42

LA GESTION…………………………………………………………………………………………………44
1) Structure de gestion du système :.............................................................................................44
2) Mise en place du KR :................................................................................................................44
3) Le Technicien Locaux (TL).........................................................................................................44
4) Le prix de l’eau...........................................................................................................................44
5) Apport monétaire à la construction du système : fond de renouvellement................................45

POURSUITE DES ETUDES ……………………………………………………………………………46


1) Phase de préparation :...............................................................................................................46
2) Réalisation des ouvrages :.........................................................................................................46
3) Appui post investissement.........................................................................................................46

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 3
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

ANTECEDANTS

Le Projet GIRELPA (Gestion Intégrée des Ressources en Eau au niveau Local dans la Plaine de
l’Andromba) œuvre dans 6 communes appartenant à l’Organisme Public de Coopération
Intercommunale (OPCI) de la plaine de l’Andromba dont la Commune rurale d’Ambatomirahavavy,
Commune rurale d’Antambolo, Commune rurale de Morarano, Commune rurale de Mahereza,
Commune rurale d’Alakamisy et la Commune rurale de Fiadanana.

A fin de l’année 2007, une priorisation a été faite par la commune Mahereza pour les villages
qui n’ont pas encore accès au système d’eau potable dans sa circonscription, et le Fokontany
d’Ambodivona était le deuxième dans la priorisation après le Chef lieu de la Commune.
Un diagnostic était déjà fait par FIKRIFAMA auparavant et le présent dossier représente l’APS
relative aux données existants.

Ce présent dossier contient:

 Le résultat des études socio-économiques effectuées dans le Fokontany


 Les différentes variantes possibles pour l’alimentation en eau potable du Fokontany.
 Les différents coûts de chaque variante avec une proposition de variante
 Une proposition de gestion des systèmes
 Poursuite des études

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 4
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

DESCRIPTION DU FOKONTANY ET CONTEXTE DU PROJET

1) Fokontany et villages concernés :

Le Fokontany d’Ambodivona se trouve dans la commune rurale de Mahereza, district


Ambohidratrimo, région Analamanga et province d’Antananarivo.
Il est constitué par 4 villages, dont Ambodivona, Ankerana, Ambonierana, Ambohidrazana.
Et touts les villages sont concernés par le Projet.

Villages Fokontany Commune


Ambodivona Ambodivona Mahereza
Ankerana Ambodivona Mahereza
Ambonierana Ambodivona Mahereza
Ambohidrazana Ambodivona Mahereza

2) Localisation et degré d’accessibilités :


Deux possibilités se présentent pour localiser le Fokontany d’Ambodivona :
- Si on prend la RN 1 :

Fokontany Distances par Durées trajets Période de Distance de


rapport au chef voiture l’année la route
lieu de la particulière d’accessibilité goudronnée
commune
Ambodivona 2 km 3h Période 18 km
sèche
(accessible 1
pendant toute
l’année pour
les voitures
tout terrain)
Sur la RN1, en prenant la bifurcation sur la route en terre à côté du marché Communale
d’Alakamisy, le Fokontany d’Ambodivona se trouve à 35 Km environ, à l’Est du Chef lieu de la
Commune Mahereza, en passant par la Commune rurale d’Ampangabe qui se trouve à 25 Km
environ d’Antananarivo.

- Si on prend la route d’Ambohitrimanjaka :


Fokontany Distances par Durées trajets Période de Distance de
rapport au chef voiture l’année la route
lieu de la particulière d’accessibilité goudronnée

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 5
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

commune en Km
Ambodivona 2 km 2h Période 10 km
sèche
(accessible
pendant toute
l’année pour
les voitures
tout terrain)

En prenant la bifurcation d’Ambohitrimanjaka, le Fokontany Ambodivona se trouve à 2 km du


chef lieu de la Commune rurale de Mahereza, et à 9km au sud- ouest de la Commune Rurale
d’Ampangabe. Il faut signaler que comme nous avons déjà dit, la commune rurale d’Ampangabe se
trouve à 20 Km environ d’Antananarivo.

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 6
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

3)

Carte/croquis :
La figure suivante indique les différents villages dans le Fokontany Ambodivona avec la
localisation des deux sources d’Amboalavo et les réseaux possibles si on utilise les deux sources.

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 7
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

1
4) Description physique

Hydrologie :

On dénombre deux sources dans le Fokontany et qui se localise à Amboalavo, à une


distance de 500 m environ du village d’Ambohidrazana. Actuellement, ces sources sont utilisées par
les villageois d’Ambohidrazana et Ambohinierana pour l’agriculture.

On trouve 4 sources traditionnelles dans le Fokontany, dont certaines gens utilisent pour
s’approvisionner en eau et faire la lessive. L’existence des puits aide aussi les gens pour leurs
tâches ménagères.

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 8
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

La rivière Andromba passe à l’ouest du village et présente un avantage énorme pour


l’agriculture des villageois d’Ambodivona. Un barrage est construit à côté du village pour irriguer les
plaines et les rizières en amont du barrage.

Relief :

La localité présente un relief un peu accidenté avec une succession de montagne, des vallées
et des pénéplaines. Les trois villages Ambohidrazana, Ambohinierana et Ankerana se trouve sur des
collines et forment une cuvette dans laquelle les gens cultivent le riz.

Climat :

Le climat est de type tropical présentant deux saisons bien distinctes :

- Une saison sèche et fraîche allant du mois de Mai à Octobre


- Une saison chaude et pluvieuse allant du mois de Novembre à Avril

5) Population :
Selon le diagnostique fait par FIKRIFAMA, le nombre de population dans le Fokontany
d’Ambodivona est de 722, dont la répartition dans les hameaux sont représentés dans le tableau
suivant

Hameau Nombre Nombre de


d’habitant toit

Ankerana 126 36

Ambohinierana 209 52

Ambohidrazana 5 2

Ambodivona 382 58

TOTAL 722 148 1

Source : Diagnostique FIKRIFAMA 2007

6) Calendriers communautaires
Dans les zones rurales comme le Fokontany Ambodivona, la période favorable pour les
activités ou paiement de cotisation est pendant la période de récolte, c'est-à-dire du mois de Mai
jusqu’au mois d’Octobre Par contre, pendant la période de soudure c'est-à-dire du mois  de
Novembre jusqu’au mois de Avril, les gens sont occupés par les travaux de champs et la
sensibilisation est un peut difficile (main d’œuvre, collecte des cotisations)
Le Fokontany d’Ambodivona organise un travaux communautaire une fois par semaine, mais
pendant les périodes de travaux de champs, cette fréquence diminue. Le DINA qui est égale à une
journée de travail de 2 000 Ar est appliqué pour les gens qui ne participent pas aux travaux
communautaires.

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 9
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

7) Situation économique
Les activités agricoles (agriculture et élevage) sont les plus pratiquées dans le village. C’est la
principale source de revenu de la population. La zone est célèbre pour la culture des légumes à
feuille, les oranges...a part l’élevage des porcs, volailles et zébus, qui sont généralement destinés
pour la consommation familiales ou pour les fêtes comme le mariage, détournement des morts…

8) Services communautaires et infrastructures de base

Santé :

Jusqu’à maintenant,  le Fokontany Ambodivona ne possède pas encore des infrastructures
sanitaires. Les gens fréquentent le Centre de Santé de Base (CSB2) dans le Chef lieu de la
Commune Mahereza en cas de nécessité. Sinon, ils vont dans la Commune Rurale Ampangabe qui
a aussi un Hôpital et des médecins privés.

Education 

Le Fokontany est déjà doté d’un EPP, qui se trouve dans le village Ambodivona. Il faut remarquer
que l’EPP dispose déjà d’un puit équipé d’une pompe manuelle mais qui n’a jamais fonctionné
depuis son installation.

Marché public :

Le Fokontany ne possède pas d’un marché mais souvent, les gens vont dans la Commune Rurale
Ampangabe ou Imerintsiatosika pour vendre leur produit et faire leurs achats.
Il faut signaler que un taxi brousse fait la liaison de la Commune Rurale Ampangabe avec la
Commune d’Ambohitrimanjaka. Ce qui résout un peu les problèmes des gens pour l’écoulement de
leurs produits.

9) Assainissement et Hygiène
Il faut signaler que les données qui sont présentés dans la partie hygiène et assainissement de ce 1
dossier n’est pas le résultat d’un diagnostic poussé mais de la constatation fait sur le lieu pendant
les descentes que nous avons fait dans le Fokontany.

Fréquence des maladies d’origines hydriques :

Comme le Fokontany ne possède pas encore des infrastructures sanitaires, nous n’avons pas
des chiffres exacts pour cela. Même dans les dossiers du système de Mahereza, nous n’avons pas
trouvé des données qui nous indiquent cette information.

Comportement des gens en hygiène et assainissement 

 Sans latrines :

Pour les gens qui n’ont pas des latrines, ils utilisent les latrines des maisons envoisinant, sinon
les lieux de défécation sont en générale les champs ou dans les herbes en dehors des villages.

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 10
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

 Avec latrines

Le type le plus utilisé est la fosse perdue dont le mur est construit en terres battues, et des toits
en paille. Pour la dalle, les gens utilisent en générale 2 pierres plates, avec un trou au milieu.
Suivant notre constatation, le nettoyage n’est pas visible. Le pratique des gens, pour les
fosses perdues est de construire une autre quand la fosse est saturée. Suivant aussi notre
constatation, le lavage des mains après utilisation des latrines est presque absent.

Consommation de l’eau pour les pratiques d’hygiène et assainissement

En générale, comme nous avons dit qu’on a dénombré une trentaine de puits dans le
Fokontany Ambodivona, les gens font à la fois la lessive, la cuisine, avec les eaux des puits. Dans
les zones rurales où nous travaillons, en générale, nous avons constaté que les enfants sont sales
et la douche est presque rare.

Eau usée

Il n’existe pas vraiment des emplacements destinés pour le rejet des eaux usées mais les gens
ont l’habitude de jeter les eaux usées juste devant la cuisine ou à côté de la maison. Il n’existe pas
encore des réseaux d’assainissement. Le risque est déjà ressenti comme des odeurs
nauséabondes, rassemblement des mousses, qui peut aussi produire des maladies liées à la saleté
(choléras, diarrhée…) mais les gens ne sont pas encore conscient de ce menace.

Ordures ménagères :

Les gens du village utilisent des fosses en terre (LAVA-PAKO) qu’ils creusent à côté de leur
maison, pour collecter les ordures ménagères. Les produits des cette fosse seront ensuite destinés
pour faire des engrais.

10)L’eau de consommation humaine : l’historique et origine de la demande et sa gestion 

Histoire : les usagers et l’eau potable : 1

Selon les discussions effectuées avec les gens du Fokontany, ça fait depuis très long temps
que le Fokontany Ambodivona souhaitent avoir de l’eau potable.
Au fin 2007, une priorisation a été fait par la Commune de Mahereza, avec les conseils, les
présidents des Fokontany et les futurs usagers. Il a été planifié que après le Chef lieu de la
Commune Mahereza, c’est sera au tour du Fokontany Ambodivona qui va bénéficier de la dotation
en infrastructure d’eau potable.
Une descente a été fait vers la fin de l’année 2008, et nous avons constaté que les gens sont
presque impatients d’avoir de l’eau potable dans leurs Fokontany et qu’ils sont prêts à participer
dans le Projet.

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 11
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Approvisionnement actuel en eau dans le cas de sources traditionnelles et puits particuliers

Jusqu’à maintenant, la plupart des gens du Fokontany Ambodivona s’approvisionnent en


eau dans les puits individuels. Nous avons recensés en total 36 puits (données confirmées par le
Président du Fokontany) dans le Fokontany. En générale, c’est toujours les femmes qui s’occupent
de la recherche de l’eau dans les foyers même si les puits se trouvent juste à côté.
Les puits sont de type traditionnels, creusés à la main avec des margelles construit en brique
ou en terre battue. Le moyen d’exhaure est le seau relié avec des cordes de 10 à 15 mètres.
Les gens qui n’ont pas des puits cherchent de l’eau dans les puits envoisinant et pour les
villages d’Ambohinierana et Ambohidrazana les gens utilisent l’eau d’une source qui se trouve au
bord de la route pour aller à Ambohidava pour s’approvisionner en eau.

11)Perceptions des acteurs locaux sur le système d’exploitation et gestion

Selon les discussions que nous avons effectué avec les gens, ils sont contient que pour
avoir des installations durables, il faut bien gérer le système et avoir des techniciens locaux bien
équipés pour faire l’entretien et les interventions en cas de pannes. Comme c’est une expérience
nouvelle pour les gens, ils réclament la nécessité des formations, suivis et appui du Projet, ceci
pour bien maintenir leur système.
Quand nous avons expliqué la nécessité de la cotisation pour le maintien du système, les
gens sont convaincues que la cotisation sera nécessaire, ceci pour l’achat des matériels,
indemnisation des TL…
Comme la commune de Mahereza est déjà convaincue que c’est elle la Maître d’Ouvrage,
elle a donc des responsabilités vis-à-vis des infrastructures dans son territoire. Ainsi, pour que les
infrastructures d’eau seront pérennes, elle a accepté de mettre en place un budget de 500 000 Ar par
année pour assurer la rémunération du TMMR, qui va faire le suivi des villages tant sur le plan
technique que de gestion.

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 12
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

L’APPROVISIONNEMENT EN EAU POTABLE

1) Les ressources et qualité de l’eau :

Rivière Andromba :

La rivière Andromba passe à l’Ouest du village, ce qui est une possibilité pour
s’approvisionner en eau le Fokontany. La distance par rapport au Fokontany est de 500 m environ.
Cette ressources en eau nécessite l’installation d’un barrage, une station de pompage, station de
traitement, ce qui rend le coût d’installation énorme. C’est donc une alternative qui n’est pas
intéressant pour un Fokontany dans une zone rurale comme Ambodivona.

Sources Amboalavo :

Dans le Fokontany d’Ambodivona, on a recensé deux sources qu’on peut utiliser pour
l’alimentation en eau potable du Fokontany.
Une mesure de débit des 2 sources est effectuée en Octobre 2008, et les résultats de cette
mesure sont représentés dans le tableau suivant

Sources Date de mesure Débit (l/mn)


S1 Amboalavo 01 Octobre 2008 10
S2 Amboalavo 01 Octobre 2008 10

Source 1 Source 2
Propriété eau Habitants d’Ambohidrazana Habitants d’Ambohidrazana
1
et Ambohinierana et Ambohinierana
Propriété terre Habitants d’Ambohidrazana Habitants d’Ambohidrazana
et Ambohinierana et Ambohinierana
Protection Pas de protection Pas de protection
Conflits Avec les agriculteurs Avec les agriculteurs d’Ambohidrazana et
d’Ambohidrazana Ambohinierana
et Ambohinierana
Observations Une négociation était déjà entamée Une négociation était déjà entamée par la
par la Commune et le Fokontany Commune et le Fokontany pour avoir la
pour avoir la source source

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 13
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Propriété eau : il faut signaler que les gens des deux villages utilisent l’eau des deux sources
depuis longtemps, ainsi, ce sont eux qui sentent propriétaire des eaux des deux sources

A part les deux sources citées précédemment, nous pouvons dire que le Fokontany
d’Ambodivona possède aussi un énorme potentiel en eau souterraine. En effet, suivant les
discussions effectués avec les gens du Fokontany, même en période d’étiage, les puits sont toujours
fonctionnels et encore plus quand les puits sont profond. Comme la rivière Andromba passe juste à
côté du Fokontany, l’installation des puits dans les rizières ou à côté de la rivière Andromba ne
présente pas des risques de tarissement.

Eaux souterraines:

Comme nous avons déjà dit au paravent, on a recensé 36 puits dans le Fokontany
Ambodivona. Les profondeurs des puits varient de 8 à 14 mètres selon leur emplacement. Ce qui
veut dire que l’exploitation des eaux souterraine à l’aide de l’installation des puits ou forages est une
alternative pour l’alimentation en eau du Fokontany.

2) Besoin en eau de la population:

Projection de la population :

 Population actuelle :
Le tableau suivant résume le nombre de population dans le Fokontany Ambodivona selon le
diagnostic fait par FIKRIFAMA en 2007.

Hameau Nombre Nombre de


d’habitant toit

Ankerana 126 36

Ambohinierana 209 52

Ambohidrazana 5 2

Ambodivona 382 58 1

TOTAL 722 148

 Population dans le futur:

L’horizon de notre étude est de 15 ans. On prend comme taux de croissance 3%

Le nombre de la population actuel pour Ambodivona est de 722

La population future est : N = No (1 + Tc)ⁿ

La population future est : N = No (1 + Tc)ⁿ

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 14
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Avec N = nombre de la population à l’année n (=15)

No = nombre de population à l’année No

Tc = taux d’accroissement de la population cible (3%).

N = 722 x (1 + 0,03)15

N = 1 125

Dans 15 ans, la population du village d’Ambodivona sera de 1 125 habitants. Le tableau


suivant donne le nombre de population dans le futur dans chaque village :

Hameaux N0 tc ( % ) n N
Ankerana 126 0,03 15 196
Ambohinierana 209 0,03 15 326
Ambohidrazana 5 0,03 15 8
Ambodivona 382 0,03 15 595
TOTAL 722 0,03 15 1125

Besoin en eau de la population :

Avec une dotation de 30 litres/jour/habitant sur les bornes fontaine, le besoin en eau futur de la
population d’Ambodivona sera de 0,39 litre/seconde, soit de 23 litres/minute. Comme les ressources
en eau pour un système gravitaire n’est pas suffisant, et pour la raison du coût du projet, les
branchements particuliers ne seront pas considérés.

Besoin en eau de la population= 23 l/mn

Le tableau suivant donne le détail des besoins en eau dans chaque village :

Po Estimatio Besoin Besoin


Besoins
% p Horizo n% Pop Dotatio Besoins s s
Dotatio (an n Dotation (15 n pop pop
pop (l/s)
Hameaux n 0) (ans) i pop future ans) (l/j/hbt) pop (l/j) (l/mn) (m3/j) 1
5 0,0
Ankerana 100 126 15 0,03 100 196 30 889 4 6 7
9 0,1
Ambohinierana 100 209 15 0,03 100 326 30 768 7 10 1
Ambohidrazan 23 0, 0,00
a 100 5 15 0,03 100 8 30 4 0,2 23 3
17 0,2
Ambodivona 100 382 15 0,03 100 595 30 854 12 18 1
TOTAL 3 0,3
100 722 15 0,03 100 1125 30 33 746 23 4 9

3) Emplacement des ouvrages et propriétaire des terrains :


Les emplacements des ouvrages seront à déterminer quand après le choix de la variante
retenue, ainsi les propriétaires des terrains d’emplacement de ces ouvrages. Mais pour le moment,
on suppose l’emplacement des ouvrages pour pouvoir déterminer les coûts de chaque variante.

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 15
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

4) Situation de la protection des ressources en eau, risque environnementaux :


Jusqu’à maintenant, aucune activité humaine ne se trouve en amont des deux sources
d’Amboalavo, mais les terrains de culture et rizières se trouvent en aval des deux sources, ainsi on
peut dire que les deux sources sont protégées et ne présentent pas des risques de contamination.
Comme on prévoit d’installer les puits dans les rizières qui se trouvent à côté de chaque village,
ou même au bord de la rivière Andromba, le risque de contamination n’est pas aussi à craindre.
Si on optent pour les pompes manuels, on peut prévoir une distance d’au moins 20 m entre
l’emplacement des puits et les latrines.
Donc, pour toutes les variantes que nous proposons, le risque de contamination des sources
n’est pas à craindre, si non on peut l’éviter.

5) Accès aux matériaux locaux :


Comme le Fokontany Ambodivona se trouve à côté de la rivière Andromba, l’accès au sable
n’est pas difficile pour les gens. Par contre, pour les gravillons, blocages c’est dans la commune
d’Ampangabe ou Ambohitrimanjaka qu’on peut les trouver. Si non on peut les acheter à
Antananarivo.
Pour les boiseries comme les planches, bois rond, bois carré, on peut les trouver dans la commune
d’Ampangabe ou Ambohitrimanjaka. Si non on peut les acheter à Antananarivo.

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 16
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

ANALYSE POSSIBLE APPROVISIONNEMENT EN EAU POTABLE

1) Présentation des variantes

Caractéristiques générales des variantes :

Pour assurer l’alimentation en eau potable du Fokontany d’Ambodivona, différentes solutions


peuvent être proposés selon l’environnement social, les facteurs techniques, le coût des travaux
estimés.
Comme le village Ambohidrazana se trouve à côté des sources d’Amboalavo, et en altitude,
dans tous les variantes qu’on va proposer, on admet que le village va être toujours alimenté
gravitairement par une source d’Amboalavo. Le descriptif ci-après expose sommairement les
variantes possibles pour l’alimentation en eau potable du Fokontany Ambodivona.

Présentation de chaque variante :

 Variante 1 : installation d’un système gravitaire, en utilisant les deux sources dans la vallée
d’Amboalavo pour alimenter les 4 villages.
 Variante 2 : installation d’un système gravitaire, en utilisant les deux sources d’Amboalavo qui
fonctionne selon la négociation pendant un certain période pour alimenter les 4 villages, et
installation de 3 puits avec des pompes solaires dans les 3 villages reliés à des petits réseaux
de distribution avec système gravitaire pour Ambohidrazana.
 Variante 3 : construction de 3 puits dans les 3 villages, équipés des pompes solaires, reliés
à des petits réseaux de distributions, avec système gravitaire pour Ambohidrazana.
 Variante 4 : installation de 2 puits équipés des pompes solaires, relié à un réseau de
distribution dont l’un pour Ambohinierana et Ankerana, et l’autre pour Ambodivona, avec
installation d’un système gravitaire pour Ambohidrazana.
 Variante 5 : installation d’un système gravitaire, en utilisant une des sources d’Amboalavo
pour alimenter Ambohinierana et Ambohidrazana, et installation de 2 puits avec des pompes
solaires reliés à des petits réseaux de distribution pour Ambodivona et Ankerana. 1
 Variante 6 : installation d’un système gravitaire, en utilisant une des sources d’Amboalavo
pour alimenter Ambohinierana et Ambohidrazana, et installation d’un puits avec une pompe
solaire reliés à un réseau de distribution pour Ambodivona et Ankerana.
 Variante 7 : installation de 11 puits avec des pompes solaires reliés chacun à un réservoir de
2 m3 et une BF pour les 3 villages et système gravitaire pour Ambohidrazana.
 Variante 8 : installation de 7 puits avec des pompes manuels pour les 3 villages, et installation
d’un système gravitaire pour Ambohidrazana.

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 17
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Présentation du système à mettre en place pour Ambohidrazana :

Pour le petit hameau d’Ambohidrazana, comme il est indiqué dans le diagnostic de FIKRIFAMA
qu’il contient seulement 5 habitants actuellement, on prévoie de faire l’installation des ouvrages
suivants :
- Un captage,
- Un bassin de collecte
- Une conduite de 305 m de long
- Un branchement particulier
Le coût estimatif de l’installation à mettre en place est de 3 00 212 Ariary, dont les détails sont
représentés dans le tableau suivant :

N° DESIGNATION U QNT PU MONTANT


Ouvrage de 827
1 captage U 1 827 683 683
443
2 Bassin de collecte U 1 443 240 240
10 282
3 Conduite Ø32 ml 5 2 692 660
20 1 057
 4 Conduite Ø50 ml 0 5 285 000
139
5 BP U 1 139 593 593
2 750
  Sous total       176
550
  TVA 20 %       035
3 300
  TOTAL       212
1

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 18
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Détail de chaque variante :

Variante 1 : installation d’un système gravitaire, en utilisant les deux sources dans la vallée
d’Amboalavo pour les 4 villages

a) Dessin du système à mettre en place :

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 19
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

b) Caractéristiques techniques:

La variante 1 nécessite la disponibilité des deux sources d’Amboalavo, si non cette


proposition ne sera pas faisable.
Les caractéristiques de la variante 1 sont les suivantes :
- Mis en place de deux ouvrages de captage pour capter les deux sources de 20 litre/mn
(octobre 2008) d’Amboalavo
- Mis en place de deux bassins de contrôle pour le contrôle de débit dans les deux sources
- Mis en place des conduites en PEHD PN 6 d’une longueur total de 4235 mètres
- Mis en place d’une ventouse et d’une vidange
- Mis en place d’un Réservoir d’une capacité de 14 m 3 pour assurer la distribution de l’eau
pour tous les villages du Fokontany
- Installation de 11 BF réparti suivant le nombre de population dans les 3 villages
- Un BP pour Ambohidrazana

Comme le besoin en eau de la population dans 15 ans sera de 23 l/mn, les deux sources
d’Amboalavo d’un débit total de 20l/mn (Octobre 2008) ne seront pas donc suffisantes pour assurer
le besoin en eau de la population d’Ambodivona.

c) Coût estimatif de la variante:

Le coût estimatif de la variante 1 est de 46 859 884 Ariary TTC. Le tableau suivant donne
le résumé du coût des différents ouvrages à mettre en place :

N° DESIGNATION U QNT PU MONTANT


Ouvrage de
1 captage U 2 827 683 1 655 366
2 Bassin de collecte U 2 443 240 886 481 1
3 Ventouse U 1 225 282 225 282
4 Vidange U 1 263 540 263 540
5 Réservoir 14 m3 U 1 6 178 480 6 178 480
6 Réseaux        
7 Conduite Ø25 ml 305 2 035 620 553
8 Conduite Ø32 ml 543 2 692 1 461 593
9 Conduite Ø40 ml 1 402 3 190 4 472 380
10 Conduite Ø50 ml 1 016 5 285 5 369 560
11 Conduite Ø63 ml 969 7 291 7 064 979
12 BF U 11 973 827 10 712 097
13 BP U 1 139 593 139 593
  Sous total       39 049 904
  TVA 20 %       7 809 981
  TOTAL       46 859 884

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 20
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Il faut signaler que une estimation du coût des accessoires par mettre linéaire des tuyaux à
mettre en place à partir des autres systèmes qui étaient déjà valorisés a été fait pour évaluer les
accessoires à mettre en place.

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 21
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Variante 2  : installation d’un système gravitaire, en utilisant les deux sources d’Amboalavo qui
fonctionne selon la négociation pendant un certain période pour alimenter les 4 villages, et
installation de 3 puits avec des pompes solaires dans les 3 villages reliés à des petits réseaux de
distribution avec système gravitaire pour Ambohidrazana.
a) Dessin du système solaire à mettre en place :

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 22
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

b) Caractéristiques techniques de la variante:

La variante 2 nécessite aussi la disponibilité des deux sources d’Amboalavo,

Les ouvrages à mettre en place pour la variante 2 sont les suivantes :

- Mis en place de deux ouvrages de captage pour capter les deux sources de 20 litre/mn
(octobre 2008) d’Amboalavo
- Mis en place de deux bassins de contrôle pour le contrôle de débit dans les deux sources
- Mis en place de deux chambres de division (1 Ankerana et 1 Ambohinierana)
- Mis en place de 3 réservoirs, dont 3 m3 pour Ankerana, 9 m3 pour Ambodivona, 6 m3 pour
Ambohinierana
- Mis en place des conduites en PEHD PN 6 d’une longueur total de 4235 mètres
- Mis en place d’une ventouse et d’une vidange
- Installation de 11 BF réparti suivant le nombre de population dans les 3 villages
- Installation d’un BP pour Ambohidrazana
- Installation de 3 puits, équipés de 3 pompes solaires
- Installation des conduites de refoulement des pompe d’une longueur total de 800 m
- Mis place des périmètres de protection pour l’installation solaire

Le tableau suivant résume les caractéristiques des systèmes solaires à mettre en place dans les villages :
Besoin
Village N0 N m3/j WP Nbr PS Nbr BF R (m3)
Ankerana 126 196 6 402,5 4,47 2 2,36
Ambodivona 382 595 18 828 9,20 6 7,14
Ambohinierana 209 326 10 759 8,43 3 4 1

N0: Population actuelle


N: Population dans 15 ans
HMT: Hauteur Manométrique Total
1 PS: 90WP
PS: Panneau Solaire

c) Coût :

Ainsi, le coût total du projet pour la variante 2 est de 130 557 063 Ariary environ. Le tableau
suivant donne le détail des calculs :

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 23
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

DESIGNATION U QNT PU MONTANT


Ouvrage de captage U 2 827 683 1 655 366
Bassin de collecte U 2 642 405 1 284 810
Ventouse U 1 225 282 225 282
Vidange U 1 263 540 263 540
Chambre de division U 2 598 288 1 196 576
Réseaux        
Conduite Ø25 ml 305 2 035 620 553
Conduite Ø32 ml 543 2 692 1 461 593
Conduite Ø40 ml 1 402 3 190 4 472 380
Conduite Ø50 ml 1 016 5 285 5 369 560
Conduite Ø63 ml 969 7 291 7 064 979
BF U 11 973 827 10 712 097
BP U 1 139 593 139 593
TOTAL 1       34 466 329

DESIGNATION U QNT PU (Ar) MONTANT (Ar)


Ankerana        
Puits U 1 3 298 455 3 298 455
Pompe solaire et Kit
complet U 1 6 461 549 6 461 549
Panneau solaire U 4 1 211 540 5 418 278
Réservoir 3m3 U 1 2 660 000 2 660 000
Conduite Ø40 ml 300 3 190 957 000
Total 1       18 795 282
Ambodivona        
Puits U 1 3 298 455 3 298 455
Pompe solaire et Kit
complet U 1 6 461 549 6 461 549
Panneau solaire U 9 1 211 540 11 146 172
Réservoir 9m3 U 1 4 332 153 4 332 153
Conduite Ø40 ml 250 3 190 797 500 1
Total 2       26 035 828
Ambohinierana        
Puits U 1 3 298 455 3 298 455
Pompe solaire et Kit
complet U 1 6 461 549 6 461 549
Panneau solaire U 8 1 211 540 10 217 324
Réservoir 6m3 U 1 3 725 285 3 725 285
Conduite Ø40 ml 250 3 190 797 500
Total 3       24 500 113
Protéction U 1 5 000 000 5 000 000
TOTAL 2       74 331 223

TOTAL       108 797 552


TVA 20 %       21 759 510
TOTAL       130 557 063

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 24
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 25
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Variante 3  : installation de 3 puits avec des pompes solaires dans les 3 villages reliés à des petits
réseaux de distribution avec système gravitaire pour Ambohidrazana.
a) Dessin du système solaire à mettre en place :

Le dessin du système à mettre en place est la même que le système solaire de la variante 2.

b) Caractéristiques techniques de la variante:

Les ouvrages à mettre en place pour la variante 3 sont les suivantes :


- Installation de 3 puits, équipés de 3 pompes solaires avec les protections nécessaires
- Installation des conduites de refoulement des pompes d’une longueur total de 900 m
- Mis en place de 3 réservoirs, dont 3 m3 pour Ankerana, 9 m3 pour Ambodivona, 6 m3 pour
Ambohinierana
- Installation d’une conduites de distribution d’une longueur total de 1 600 m
- Installation de 11 BF dont 2 pour Ankerana, 6 pour Ambodivona et 3 pour Ambohinierana.
- Installation d’un système gravitaire pour Ambohidrazana
Les trois systèmes solaires à mettre en place représentent les mêmes caractéristiques que
celle du système solaire de la variante 2.

c) Coût :

Le coût estimatif de la variante 3 est de 111 879 908 Ariary environ. Le tableau suivant
donne le détail des calculs :

DESIGNATION U QNT PU (Ar) MONTANT (Ar)


Ankerana        
Puits U 1 3 298 455 3 298 455
Pompe solaire et Kit complet U 1 6 461 549 6 461 549
Panneau solaire U 4 1 211 540 5 418 278
Réservoir 3m3 U 1 2 660 000 2 660 000 1
Conduite Ø40 ml 300 3 190 957 000
Distribution Ø32 ml 300 2 692 807 600
BF U 2 973 827 1 911 660
Total 1       21 514 542
Ambodivona        
Puits U 1 3 298 455 3 298 455
Pompe solaire et Kit complet U 1 6 461 549 6 461 549
Panneau solaire U 9 1 211 540 11 146 172
Réservoir 9m3 U 1 4 332 153 4 332 153
Conduite Ø40 ml 300 3 190 957 000
Distribution Ø40 ml 1000 3 190 3 190 000
BF U 6 973 827 5 795 669
Total 2       35 180 997
Ambohinierana        
Puits U 1 3 298 455 3298455
Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale
Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 26
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Pompe solaire et Kit complet U 1 6 461 549 6 461 549


Panneau solaire U 8 1 211 540 10 217 324
Réservoir 6m3 U 1 3 725 285 3 725 285
Conduite Ø40 ml 300 3 190 957 000
Distribution Ø40 ml 300 3 190 957 000
BF U 3 973 827 3 170 929
Total 3       28 787 541
Protection U 1 5 000 000 5 000 000
TOTAL 1       90 483 081

Système gravitaire
Ambohidrazana
DESIGNATION U QNT PU MONTANT
Ouvrage de captage U 1 827 683 827 683
Bassin de collecte U 1 443 240 443 240
Conduite Ø32 ml 105 2 692 282 660
Conduite Ø50 ml 200 5 285 1 057 000
BP U 1 139 593 139 593
TOTAL 2       2 750 176

TOTAL       93 233 257


TVA 20 %       18 646 651
TOTAL       111 879 908

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 27
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Variante 4  : installation de 2 puits équipésdes pompes solaires, relié à un réseau de


distribution dont l’un pour Ambohinierana et Ankerana, et l’autre pour Ambodivona, avec
installation d’un système gravitaire pour Ambohidrazana.
a) Dessin du système à mettre en place:

Puits

Panneau solaire

Chateau d'eau 9 m3
2 BF

Ankerana
3 BF
Ambohinierana

Pompe

Puits

Panneau solaire
1
Chateau d'eau 9 m3

6 BF

Ambodivona

Pompe
Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale
Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 28
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

 Pour cette variante, on propose d’installer 3 systèmes indépendantes,


dont un système solaire pour Ankerana Ambohinierana, un système solaire
pour Ambodivona, et un système gravitaire pour Ambohidrazana,

b) Caractéristiques techniques :

Le système à mettre en place sera composé des installations suivants :


- Deux puits équipés chacun d’une pompe solaire avec les protéction correspondants
- Installation des conduites de refoullement des deux pompes d’une longueur totale de 600 m
- Deux réservoir de 9 m3, dont un pour l’alimentation d’Ankerana et Ambohinierana et l’autre pour
Ambodivona
- Installation des conduites de distribution d’une lolngueur total de 1 600 m
- Installtion de 2 BF pour Ankerana, 3 pour Ambohinierana et 6 BF pour Ambodivona
- Installation d’un système gravitaire pour Ambohidrazana
Les carectéristique des pompes solaires à mettre en place sont représentés dans le tableau suivant :
Besoin
Village N0 N m3/j WP Nbr PS Nbr BF
Ankerana/Ambohinierana 335 522 16 828 9 5
Ambodivona 382 595 18 828 9 6

c) Coût :

Ainsi, le coût estimatif de la variante 4 est de 90 989 149 Ariary. Le tableau suivant résume
le coût de la proposition :
DESIGNATION U QNT PU (Ar) MONTANT (Ar)
Ankerana/Ambohinierana        
Puits U 1 3 298 455 3 298 455
Pompe solaire et Kit complet U 1 6 461 549 6 461 549
Panneau solaire U 9 1 211 540 11 146 172
Réservoir 9m3 U 1 4 332 153 4 332 153
Conduite Ø40 ml 300 3 190 957 000 1
Distribution Ø32 ml 600 2 692 1 615 200
BF U 5 973 827 5 082 589
Total 1       32 893 117
Ambodivona        
Puits U 1 3 298 455 3 298 455
Pompe solaire et Kit complet U 1 6 461 549 6 461 549
Panneau solaire U 9 1 211 540 11 146 172
Réservoir 9m3 U 1 4 332 153 4 332 153
Conduite Ø40 ml 300 3 190 957 000
Distribution Ø40 ml 1000 3 190 3 190 000
BF U 6 973 827 5 795 669
Total 2       35 180 997
Protéction U 1 5 000 000 5 000 000
TOTAL 1       73 074 115

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 29
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Système gravitaire
Ambohidrazana
DESIGNATION U QNT PU MONTANT
Ouvrage de captage U 1 827 683 827 683
Bassin de collecte U 1 443 240 443 240
Conduite Ø32 ml 105 2 692 282 660
Conduite Ø50 ml 200 5 285 1 057 000
BP U 1 139 593 139 593
TOTAL 2       2 750 176

TOTAL       75 824 291


TVA 20 %       15 164 858
TOTAL       90 989 149

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 30
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Variante 5 : installation d’un système gravitaire, en utilisant une des sources
d’Amboalavo pour alimenter Ambohinierana et Ambohidrazana, et installation de 2 puits
avec des pompes solaires reliés à des petits réseaux de distribution pour Ambodivona et
Ankerana.

a) Dessin du système à mettre en place:

Pour Ambodivona et Ankerana, les dessins deux systèmes solaires à installer sont égales
aux systèmes solaires installés dans la variante 2. Pour Ambohinierana et Ambohidrazana, le
système à mettre en place est

b) Caractéristiques techniques :

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 31
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Pour Ambohinierana et Ambohidrazana, le besoin en eau est de 7,02 l/mn, ce qui veut dire
que une des sources de 10 l/mn d’Amboalavo peut assurer le besoin en eau des deux villages.

Pour le village Ankerana et Ambodivona, nous proposons d’installer deux systèmes solaires avec
deux petits réseaux de distribution.

Les ouvrages à mettre en place pour le système sont les suivantes:

- Un ouvrage de captage
- Un bassin de collecte
- Une vidange et un ventouse
- Des conduites d’une longueur de 4 344 m
- Deux puits équipés chacun d’une pompe solaire avec les protéction correspondants
- Installation des conduites de refoullement des deux pompes d’une longueur totale de 550 m
- Un réservoir de 9 m3 pour Ambodivona, de 3 m3 pour Ankerana, 6 m3 pour Ambohinierana et
Ambohidrazana
- Installtion de 11 BF et un BP pour Ambohidrazana

c) Coût :

Ainsi, le coût estimatif de la variante 5 est de 93 917 895 Ariary. Le tableau suivant résume le
coût de la proposition :

DESIGNATION U QNT PU MONTANT


Ouvrage de
captage U 1 827 683 827 683
Bassin de collecte U 1 642 405 642 405
Ventouse U 1 225 282 225 282
Vidange U 1 263 540 263 540
Réservoir 6m3 U 1 3 725 285 3 725 285
Réseaux        
1
Conduite Ø32 ml 200 2 692 538 340
Conduite Ø40 ml 640 3 190 2 041 600
Conduite Ø50 ml 810 5 285 4 280 850
Conduite Ø63 ml 154 7 291 1 122 814
BF U 3 973 827 2 921 481
BP U 1 139 593 139 593
TOTAL 1       16 728 873

DESIGNATION U QNT PU (Ar) MONTANT (Ar)


Ankerana        
Puits U 1 3 298 455 3 298 455
Pompe solaire et Kit
complet U 1 6 461 549 6 461 549
Panneau solaire U 4 1 211 540 5 418 278
Réservoir 3m3 U 1 2 660 000 2 660 000

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 32
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Conduite Ø40 ml 300 3 190 957 000


Distribution Ø32 ml 300 2 692 807 600
BF U 2 973 827 1 911 660
Total 1       21 514 542
Ambodivona        
Puits U 1 3 298 455 3 298 455
Pompe solaire et Kit
complet U 1 6 461 549 6 461 549
Panneau solaire U 9 1 211 540 11 146 172
Réservoir 9m3 U 1 4 332 153 4 332 153
Conduite Ø40 ml 250 3 190 797 500
Distribution Ø40 ml 1000 3 190 3 190 000
BF U 6 973 827 5 795 669
Total 2       35 021 497
TOTAL 2       56 536 039
Protéction U 1 5 000 000 5 000 000
TOTAL       78 264 912
TVA 20 %       15 652 982
TOTAL       93 917 895

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 33
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Variante 6 : installation d’un système gravitaire, en utilisant une des sources
d’Amboalavo pour alimenter Ambohinierana et Ambohidrazana, et installation d’un puits
avec une pompe solaire relié à un petit réseau de distribution pour Ambodivona et
Ankerana.

a) Dessin du système à mettre en place:

Le dessin du système à mettre en place est le même que pour la variante 5 mais au lieu deux
systèmes solaires pour Ambodivona et Ankerana, on installera un système solaire relié à un
réseau de distribution pour les deux villages.
b) Caractéristiques techniques :

Pour Ambohinierana et Ambohidrazana, le besoin en eau est de 7,02 l/mn, ce qui veut dire
que une des sources de 10 l/mn d’Amboalavo peut assurer le besoin en eau des deux villages.

Pour le village Ankerana et Ambodivona, nous proposons d’installer un système solaire avec un
réseau de distribution.

Les ouvrages à mettre en place pour le système sont les suivantes:

- Un ouvrage de captage
- Un bassin de collecte
- Une vidange et un ventouse
- Des conduites d’une longueur de 4 490 m
- Un puits équipé d’une pompe solaire avec les protéction correspondants
- Installation d’une conduite de refoullement pour la pompe d’une longueur totale de 300 m
- Un réservoir de 10,5 m3 pour Ambodivona et Ankerana et d’un réservoir de 6 m3 pour
Ambohinierana et Ambohidrazana
- Installtion de 11 BF et un BP pour Ambohidrazana
1

c) Coût :

Ainsi, le coût estimatif de la variante 6 est de 83 157 575 Ariary. Le tableau suivant résume le coût
de la proposition :
DESIGNATION U QNT PU MONTANT
Ouvrage de
captage U 1 827 683 827 683
Bassin de collecte U 1 642 405 642 405
Ventouse U 1 225 282 225 282
Vidange U 1 263 540 263 540
Réservoir 6m3 U 1 3 725 285 3 725 285
Réseaux        
Conduite Ø32 ml 200 2 692 538 340
Conduite Ø40 ml 640 3 190 2 041 600
Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale
Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 34
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Conduite Ø50 ml 810 5 285 4 280 850


Conduite Ø63 ml 154 7 291 1 122 814
BF U 3 973 827 2 921 481
BP U 1 139 593 139 593
TOTAL 1       16 728 873

DESIGNATION U QNT PU (Ar) MONTANT (Ar)


Ankerana        
Puits U 1 3 298 455 3 298 455
Pompe solaire et Kit
complet U 1 6 461 549 6 461 549
Panneau solaire U 11 1 211 540 13 003 867
Réservoir 10,5m3 U 1 5 173 285 5 173 285
Conduite de refoulement
Ø40 ml 300 3 190 957 000
Conduite Ø25 ml 305 2 035 620 553
Conduite Ø32 ml 298 2 692 802 127
Conduite Ø40 ml 762 3 190 2 430 780
Conduite Ø50 ml 206 5 285 1 088 710
Conduite Ø63 ml 815 7 291 5 942 165
BF U 8 973 827 7 790 616
TOTAL 2       47 569 106
Protection U 1 5 000 000 5 000 000
TOTAL       69 297 979
TVA 20 %       13 859 596
TOTAL       83 157 575

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 35
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Variante 7 : installation de 11 puits avec des pompes solaires reliés chacun à un réservoir
de 2 m3 et un robinet pour les 3 villages et système gravitaire pour Ambohidrazana.

a) Dessin du système à mettre en place:

Puits

Panneau solaire

Chateau d'eau 2 m3

Robinet

Pompe

1
b) Caractéristiques techniques :

Pour la variante 7, ON PRÉVOIT D’INSTALLER 11 PETITS SYSTÈMES DONT CHACUN EST RELIÉ À UN
RÉSERVOIR DE 2 M3 ET UN ROBINET:

Nbr de
Besoin système
Village N0 N m3/j solaire
Ankerana 126 196 6 2
Ambodivona 382 595 18 6
Ambohinierana 209 326 10 3

Le système à mettre en place sera composé des installations suivants :


- 11 puits équipés chacun d’une pompe solaire avec les protéction correspondants
- Installation des conduites de refoullement des 11 pompes d’une longueur totale de 1 100 m
Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale
Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 36
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

- 11 réservoirs de 2 m3, relié chacun à un robinet


- Installation d’un système gravitaire pour Ambohidrazana

c) Coût :

Ainsi, le coût estimatif de la variante 7 est de 169 578 930 Ariary. Le tableau suivant résume le
coût de la proposition :
DESIGNATION U QNT PU (Ar) MONTANT (Ar)
Ankerana        
Puits U 2 3 298 455 6 474 996
Pompe solaire et Kit complet U 2 4 946 154 9 709 493
Conduite Ø32 ml 200 2 692 538 400
Réservoir 2m3 U 2 2 640 000 5 182 423
Robinet 20/27 U 2 11 300 22 182
Total 1       21 927 493
Ambodivona        
Puits U 6 3 298 455 19 630 542
Pompe solaire et Kit complet U 6 4 946 154 29 436 716
Conduite Ø32 ml 600 2 692 1 615 200
Réservoir 2m3 U 6 2 640 000 15 711 790
Robinet 20/27 U 6 11 300 67 251
Total 2       66 461 499
Ambohinierana        
Puits U 6 3 298 455 19 630 542
Pompe solaire et Kit complet U 3 4 946 154 16 105 428
Conduite Ø32 ml 300 2 692 807 600
Réservoir 2m3 U 3 2 640 000 8 596 241
Robinet 20/27 U 3 11 300 36 795
Total 3       45 176 606
Protéction U 1 5 000 000 5 000 000
TOTAL 1       138 565 599

Système gravitaire 1
Ambohidrazana
DESIGNATION U QNT PU MONTANT
Ouvrage de captage U 1 827 683 827 683
Bassin de collecte U 1 443 240 443 240
Conduite Ø32 ml 105 2 692 282 660
Conduite Ø50 ml 200 5 285 1 057 000
BP U 1 139 593 139 593
TOTAL       2 750 176

TOTAL       141 315 775


TVA 20 %       28 263 155
TOTAL       169 578 930

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 37
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Variante 8 : construction de 7 puits, et mis en place des pompes manuelles sur les puits,
installation d’un système gravitaire pour Ambohidrazana

a) Photo type de la pompe à mettre en place: pompe type Bush Proof

b)  Caractéristiques techniques :

Comme nous avons déjà dit au paravent, on a recensé 36 puits dans le Fokontany. Selon les
constatation sur le terrain, la profondeur des puits varie entre 8 m (pour les lieux qui se trouvent aux 1
alentours des bas fonds comme les rizières, fleuve de l’Andromba, ex : EPP) à 14 m (pour les lieux
qui se trouvent en altitude plus haut par rapport aux bas fond, ex : maison du Président de
Fokontany, Pasteur).
Selon le Président du Fokontany, le creusement des puits se fait toujours à la main, il n’existe
pas des obstacles à craindre. Lors de notre visite, cela était vérifié car certaines personnes étaient
entrain de creuser des puits à la main, et ils n’ont pas rencontré des obstacles.
Le fleuve de l’Andromba passe à une centaine de mètre à côté du village, ce qui indique la
présence d’une bonne nappe. Le niveau d’eau dans les puits visités varie aux alentours de 1 à 2
mètres, ce qui veut dire que la profondeur de la nappe se trouve entre 7 et 13 mètre environ.
Nous proposons de mettre en place 7 pompes, dont la répartition dans les villages est donnée dans le
tableau suivant :

Hameau Nombre de toit Nombre de pompe à


Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale
Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 38
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

installer
Ankerana 36 2
Ambohinierana 52 2
Ambodivona 58 2
TOTAL 148 7

c) Coût :

Nous proposons ci après un coût de référence (BushProof Madagascar) pour valoriser le coût
de la variante 6. Néanmoins, Il faut préciser que la décision finale pour le choix de celui qui va faire la
construction dépend de la décision finale des parties concernées, c'est-à-dire les villageois, la
Commune et le projet.
Le coût estimatif d’une pompe avec forage et installation est représenté dans le tableau ci-
dessous :
Il faut remarquer que si on opte pour cette variante, la formation des villageois et les kits de
pièce de rechange et outils seront offert par l’Entreprise.
Ainsi, le coût total du projet pour la variante 8 est de 37 261 412 Ariary environ. Le tableau suivant
résume ce coût :
DESIGNATION U QNT PU MONTANT
Forage manuel Madrill U 7 2 587 000 18 109 000
Pompe manuelle Canzee (y compris 6 mètres de
tuyaux) U 7 660 400 4 622 800
19 mètres de tuyaux supplémentaires U 7 436 800 3 057 600
Dalle réglementaire U 7 254 800 1 783 600
Transport sur le site (location d'un bâché) U 7 104 000 728 000
TOTAL       28 301 000

SYSTEME GRAVITAIRE AMBOHIDRAZANA


DESIGNATION U QNT PU MONTANT
Ouvrage de captage U 1 827 683 827 683
Bassin de collecte U 1 443 240 443 240
1
Conduite Ø32 ml 105 2 692 282 660
Conduite Ø50 ml 200 5 285 1 057 000
BP U 1 139 593 139 593
TOTAL       2 750 176

TOTAL       31 051 176


TVA 20 %       6 210 235
TOTAL       37 261 412

Le coût d’installation proposé par l’Entreprise ne considère pas encore le coût des graviers
nécessaires pour l’installation des ouvrages.

2) Analyse comparative des variantes:

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 39
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Les critères qui entrent dans la comparaison sont les suivant


 Critères techniques
 Critères de gestion 
 Critères de coût 

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 40
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Le tableau suivant représente alors l’analyse comparative des 8 variantes proposées selon le
type du système, c’est-à-dire associée ou non à un réseau de distribution. Les éléments pris en
compte sont : les inconvénients, avantages, investissements par habitant et contribution par usagers.

Investissement Contribution
Option technique Avantages Inconvénients
par habitant usagers
Point d’eau autonome (non associé à un réseau)
Bonne protection 51 609 Ariary ou Transport
contre les pollutions 20,64 euro par matériel, le sable,
La maintenance des
bactériologiques ; habitant eau, mise à
pompes manuelles
coût de disposition
entraîne des
Variante 8 : Puits fonctionnement à hébergement et
contraintes souvent
fermé équipé d’une portée zone rurale ; préparations
mal maîtrisées
pompe à motricité investissement bas ; repas pour
(pièces détachées)
humaine (PMH) en cas techniciens +
Confort
d’endommagement 2000 Ar par
d’exploitation
de la PMH possible adulte
moyenne
utilisation comme
puits moderne
234 874 Ariary Transport
La maintenance ou 93,95 euro matériel, le sable,
Un confort
peut nécessiter une par habitant eau, mise à
Variante 7 : Puits d’exploitation
entreprise disposition
équipé d’une considérablement
spécialisée hébergement et
pompe solaire relié amélioré par rapport
(interventions plus préparations
à un réservoir de au PMH, et un
chères – repas pour
2m3 et 1 BF entretien courant
nécessitées d’un techniciens +
limité
fonds de réserve) ; 3000 Ar par
adulte
Système d’Approvisionnement en Eau Potable (SAEP)
1
64 903 Ariary ou Transport
Nécessité de
Excellent rapport 25,96 euro par matériel, le sable,
Variante 1 : protéger la source
qualité prix ; habitant mise à disposition
Captage de source des pollutions ; le
maintenance facile hébergement et
associé à un débit peut varier
et coût de préparations
réseau de fortement avec la
fonctionnement à repas pour
distribution (bornes saison ; la source
portée zone rurale techniciens +
fontaines) peut être loin du
(pas de pompage) 3000 Ar par
centre
adulte

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 41
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Investissement Contribution
Option technique Avantages Inconvénients
par habitant usagers
Point d’eau autonome (non associé à un réseau)
La maintenance 154 958 Ariary Transport
peut nécessiter une ou 61,98 euro matériel, le sable,
Un confort
Variante 3 : 3 puits entreprise privée par habitant eau, mise à
d’exploitation
équipés chacun spécialisée disposition
considérablement
d’une pompe (interventions plus hébergement et
amélioré par rapport
solaire et relié à un cher – nécessité préparations
au puits et aux
petit réseau de d’un fonds de repas pour
PMH, et un entretien
distribution réserve) ; techniciens +
courant limité
investissement plus 3000 Ar par
haut adulte
La maintenance 180 827 Ariary Transport
peut nécessiter une ou 72,33 euro matériel, le sable,
entreprise privée par habitant eau, mise à
Variante 2 :
spécialisée disposition
système mixte :
(interventions plus hébergement et
Captage de source
cher – nécessité préparations
associé à un
Un confort d’un fonds de repas pour
réseau de
d’exploitation réserve) ; techniciens +
distribution (bornes
considérablement investissement plus 3000 Ar par
fontaines) avec
amélioré, et un haut adulte
installation 3 puits
entretien courant Nécessité de
équipés chacun
limité protéger la source
d’une pompe
des pollutions ; le
solaire et relié à un
débit peut varier
petit réseau de
fortement avec la
distribution
saison ; la source
peut être loin du
centre
La maintenance 126 024 Ariary Transport 1
peut nécessiter une ou 50,41 euro matériel, le sable,
Un confort
Variante 4 : 2 puits entreprise privée par habitant eau, mise à
d’exploitation
équipés chacun spécialisée disposition
considérablement
d’une pompe (interventions plus hébergement et
amélioré par rapport
solaire et relié à un cher – nécessité préparations
au puits et aux
petit réseau de d’un fonds de repas pour
PMH, et un entretien
distribution réserve) ; techniciens +
courant limité
investissement plus 3000 Ar par
haut adulte

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 42
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Investissement Contribution
Option technique Avantages Inconvénients
par habitant usagers
Point d’eau autonome (non associé à un réseau)
Pour le système 130 080 Ariary Transport
solaire : la ou 52,03 euro matériel, le sable,
maintenance peut par habitant eau, mise à
Pour le système nécessiter une disposition
solaire : un confort entreprise privée hébergement et
Variante 5 :
d’exploitation spécialisée préparations
Captage de source
considérablement (interventions plus repas pour
associé à un
amélioré par rapport cher – nécessité techniciens +
réseau de
au puits et aux d’un fonds de 3000 Ar par
distribution (bornes
PMH, et un entretien réserve) ; adulte
fontaines) avec
courant limité investissement plus
installation des
Pour le système haut
puits équipés
gravitaire : excellent Pour le système
chacun d’une
rapport qualité prix ; gravitaire : nécessité
pompe solaire et
maintenance facile de protéger la
relié à un petit
et coût de source des
réseau de
fonctionnement à pollutions ; le débit
distribution
portée zone rurale peut varier
(pas de pompage) fortement avec la
saison ; la source
peut être loin du
centre

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 43
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

Investissement Contribution
Option technique Avantages Inconvénients
par habitant usagers
Point d’eau autonome (non associé à un réseau)
Pour le système 115 177 Ariary Transport
solaire : la ou 46,07 euro matériel, le sable,
maintenance peut par habitant eau, mise à
Pour le système nécessiter une disposition
solaire : un confort entreprise privée hébergement et
Variante 6 : d’exploitation spécialisée préparations
Captage de source considérablement (interventions plus repas pour
associé à un amélioré par rapport cher – nécessité techniciens +
réseau de au puits et aux d’un fonds de 3000 Ar par
distribution (bornes PMH, et un entretien réserve) ; adulte
fontaines) avec courant limité investissement plus
installation d’un Pour le système haut
puits équipé d’une gravitaire : excellent Pour le système
pompe solaire et rapport qualité prix ; gravitaire : nécessité
relié à un petit maintenance facile de protéger la
réseau de et coût de source des
distribution fonctionnement à pollutions ; le débit
portée zone rurale peut varier
(pas de pompage) fortement avec la
saison ; la source
peut être loin du
centre

3) Analyse comparative des coûts des variantes :


Le tableau suivant donne les variantes selon un ordre croissant des coûts:

Variantes Montant (Ar)


VARIANTE 8 37 261 412
VARIANTE 1 46 859 884 1
VARIANTE 6 83 157 575
VARIANTE 4 90 989 149
VARIANTE 5 93 917 895
VARIANTE 3 111 879 908
VARIANTE 2 130 557 063
VARIANTE 7 169 578 930

La variante 8 est le moins disant des coûts, mais comme nous avons déjà mentionné dans
le tableau comparatifs des variantes, cette proposition donne un confort d’exploitation moyenne .
Le choix de cette variante implique donc l’acceptation de ce niveau de service.

La variante 1 est la solution la plus adaptée pour des villages dans des zones rurales comme
Ambodivona. Mais comme nous avons constatés que les deux sources sont actuellement en conflit

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 44
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

avec les cultivateurs, nous avons proposés d’autres variantes en cas de non disponibilité des deux
sources.

Si on arrive à négocier une des deux sources d’Amboalavo, les variantes 5 et 6 sont aussi
intéressantes. L’avantage de la variante 5 est que les deux systèmes solaires sont indépendants, la
défaillance de l’autre système n’aura pas des répercussions pour l’autre système. Mais pour la
variante 6, les deux villages sont alimentés par un seul système solaire, et dès que le système a un
problème, les deux souffrent en même temps.

La variante 4 représente aussi le même aspect que les deux systèmes cités au dessus, les
villages Ambohinierana et Ankerana sont donc dépendants.

Le coût de la variante 3 est énorme par rapport aux variantes citées ci-dessus, mais les
quatre villages sont indépendants.

La variante 2 est un système double, ce qui explique le coût gigantesque du système. Mais
on peut dire si on doit mettre en place des systèmes solaire pour l’alimentation en eau potable
d’Ambodivona, Il se peut que système solaire fonctionne en mi temps selon la période, ce qui a un
effet sur la durée de vie de l’installation.

La variante 5 est la plus coûteuse de tous. En effet, la mis en place de 11 systèmes solaires.
Les tâches des responsables de l’entretien augmentent, ce qui est difficile pour les gens.

Ainsi, nous présentons dans le tableau suivant notre proposition sur le rang des variantes
selon l’ordre d’importance:

Variantes Montant (Ar)


VARIANTE 1 46 859 884
VARIANTE 5 93 917 895
VARIANTE 6 83 157 575
VARIANTE 4 90 989 149
VARIANTE 3 111 879 908
VARIANTE 2 130 557 063 1
VARIANTE 7 169 578 930
VARIANTE 8 37 261 412

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 45
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

LA GESTION

1) Structure de gestion du système : 

Le code de l’eau définie la Commune comme le Maître d’ouvrage des infrastructures d’eau
potable dans sa circonscription. La Commune de MAHEREZA est donc le propriétaire des
infrastructures et lui revient le devoir d’approvisionner les citoyens de ce service de base. En accord
des parties l’assemblée d’usagers FMTR met en place un comité de l’eau KR pour suivre les travaux
ensemble avec le responsable communal.
Après la réception des ouvrages, la Commune, Maître d’ouvrage, peut déléguer la gestion du
système à un Maître d’Ouvrage Déléguée. Pendant la phase de préparation de l’intervention la
Commune et le FMTR se sont convenus que l’association d’usagers, représentée par son KR, sera
le Maître d’ouvrage déléguée pour la gestion du système d’eau potable d’Ambodivona
Entre temps un processus de concertation entre acteurs (Communes, KR, Fokontany, service
technique, GIRELPA, etc) est en cours dans la Commune pour la recherche de solutions pour
l’amélioration de cette forme de gestion déléguée aux FMTR. Les acteurs s’engagent à participer à
ce processus de réflexion pour définir d’avantage les rôles et responsabilités de chaque partie
impliquée dans la gestion sectorielle de l’eau potable et assainissement.
Pendant cette période de recherche le Maître d’ouvrage déléguée s’engage au maintien et
entretien de l’infrastructure par son KR et au paiement de la cotisation définie dans le règlement
intérieur ; le Maître d’ouvrage, de sa part s’engage a mettre en place un système de suivi au Maître
d’ouvrage délégué à la gestion du système.

2) Mise en place du KR :


Pendant une AG des futurs usagers (FMTR) du système d’Ambodivona le bureau du Komitin-
dRano (KR) sera mis en place.
Les membres du KR sont en nombre de 4 au minimum : président/e; vice-président/e,
trésorier/re, secrétaire et 2 responsables pour chaque BF. Ses taches et responsabilités figurent 1
dans le RI du FMTR.

3) Le Technicien Locaux (TL) 


Un/une TL sera le responsable de l’entretien du système et la réparation des pannes dans le
système. Ses taches et responsabilités, ainsi que sa rémunération figurent dans le RI du FMTR.
(Annexe)
Les candidats au poste de TL vont suivre des formations pendant l’installation du système. A
la fin de la réalisation le FMTR nominera le/la/les responsables.

4) Le prix de l’eau 
Pour la détermination du prix de l’eau, les éléments du fonctionnement routinier seront
considérés, selon la variante choisie :
Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale
Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 46
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

- Les charges d’exploitation


- Achat des accessoires (robinet, vanne, pièces…)
- Rémunération TL
- Frais de fonctionnement et déplacement des KR,
- Imprévus
- Nombre de population +18ans actives (les personnes âgées de plus de 60 ans et les
étudiants n’y font pas partie)
Quand la variante retenue sera déterminée, on peut entamer le calcul du prix de l’eau pour le
système d’ d eau potable d’Ambodivona. Dans le RI figureront les détails de la mise en place des
cotisations, de sa gestion et des taches et responsabilités des KR et responsable des bornes dans
cette démarche.

5) Apport monétaire à la construction du système : fond de renouvellement


Comme nous avons déjà mentionné dans le tableau comparatif des variantes, les futurs
usagers adultes (population active de plus de 18 ans) apportent avant le démarrage du projet le
montant de 3000 Ariary ou de 2 000 Ariary par personne suivant la variante retenue. Ce montant
sera déposé dans un compte au nom du FMTR sur lequel la Commune aura un droit de non
objection aux retraits. Ce fond constitue le premier fond pour les ampliations ou renouvellement des
infrastructures d’eau potable et assainissement uniquement. Sera alimenté par les épargnes qui
occurrent pendant l’année sur le fond de fonctionnement (cotisations annuelles). Le FMTR
demandera l’avis technique de la commune chaque fois qui voudra en utiliser une partie.
Et pendant la construction du système, les usagers doivent aussi apporter les éléments suivants :
- sables,
- fouille et comblement des canalisations,
- main d’œuvre,
- magasin de stockage des matériaux,
- eau : 2 000 litres par jour (134 seaux de 15 l) environ pour les puits
- hébergement et mis en disposition d’une personne et les outillages de cuisine pour
le technicien pendant les interventions de plusieurs jours
1

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 47
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

POURSUITE DES ETUDES

On peut diviser en trois grandes parties les différentes étapes qu’on doit suivre pour la mis en
place du système :
 Phase de préparation
 Phase de réalisation des ouvrages
 Appui post investissement

1) Phase de préparation :
Comme le diagnostic a été déjà fait par FIKRIFAMA dans le Fokontany d’Ambodivona, les
différentes étapes qu’on doit encore suivre dans cette phase sont :
 Concertation GIRELPA pour approbation APS
 validation des données sommaires et du choix technique (inclus apports village, girelpa,
commune,..), incitation a la donation de terrains
 Rédaction de l'APD et du manuel de construction
 Rédaction de l'APD et du manuel de construction
 Organisation des usagers : élaboration statuts et RI
 Officialisation des accords dans la convention tripartite (Projet, Village, Commune)
 Démarrage de la commission mixte
 Organisation de la mise en oeuvre de l’AEP

2) Réalisation des ouvrages :


 Constitution des documents d'appel d'offre - approbation et lancement
de la procédure
 Ouverture des offres et contrôle de conformité
 Evaluation des offres 1
 Réception et stockage du matériel
 Construction des ouvrages
 Formation des techniciens locaux (systèmes gravitaires)
 Suivi de la commission mixte lors de la construction
 Formation KR
 Capitalisation institutionnelle de l’expérience et consolidation de l’expérience de la mise en
oeuvre de l’AEP
 Réception provisoire du projet

3) Appui post investissement


 Visite des KR

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 48
3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar

 Réception définitive du projet


 Consolidation des capacités du maître d'ouvrage et de la structure de gestion des
infrastructures

Nous avons donc présentés les différentes variantes possibles, avec une analyse comparative
et une proposition pour que le Maître d’Ouvrage avec les villageois du Fokontany Ambodivona
soient en mesure de faire le choix de la variante à développer. Le pas suivant pour Ambodivona
après la finalisation de ce présent APS est donc la concertation GIRELPA pour approbation APS.

Manuel d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage Locale


Outil 3.1. Exemple d’un Avant Projet Sommaire - Madagascar 49