Vous êtes sur la page 1sur 46

REPUBLIQUE DU CAMEROUN

********************** REPUBLIC OF CAMEROON


Paix –Travail –Patrie **********************

********************** Peace–Work –Fatherland


**********************
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT
MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
SUPERIEUR **********************
********************* THE UNIVERSITY OF DSCHANG
UNIVERSITE DE DSCHANG **********************

******************** FOTSO VICTOR INSTITUTE OF


INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGY BANDJOUN
TECHNOLOGIE **************
FOTSO VICTOR DE BANDJOUN DEPARTMENT OF CIVIL
******************** ENGENEERING
DEPARTEMENT DE GENIE - CIVIL
********************
********************

DIMENSSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS


PORTEURS (POTEAU- SEMELLE) D’UN BATIMENT
R+1 A USAGE D’HABITATION

RAPPORT DE STAGE ACADEMIQUE


Effectué à l’entreprise :

FONDATION DES BATISSEURS DES INGENIEURS DE CONSTRUCTION à Bafoussam


Du 22juillet 2013 au 30 septembre 2014
Par
JEAN JACQUES CHRISTIAN EYIDI DOOH
En vue de l’obtention du Brevet de Technicien Supérieur (BTS) en
GENIE CIVIL
Matricule : CM-UDS-12IUT0924

Sous l’encadrement :

Académique de :

M. MOYOU André Yves


Ingénieur de génie civil
Enseignant à l’IUT - FV
Année académique 2013-2014

Professionnel de :

M. Thierry Nico TATIEFO


Directeur général FBIC
REMERCIMENTS

EPIGRAPHE EPIGRAPHE

<< Le génie ne peut donner qu’une riche matière aux produits des beaux-arts,
le travail et la forme de cette matière exigent un talent formé par l’école >>

Emmanuel Kant : critique de la faculté de juger.

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI i


REMERCIMENTS
DEDICACE

DEDICACE
DEDICACE

A MES PARENTS

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI ii


REMERCIMENTS

REMERCIEMENTS
REMERCIEMENTS

Je remercie le Dieu tout puissant sans qui nos efforts seront vains. La mise au point de ce travail
est le fruit de la collaboration, du soutien matériel, financier et spirituel de mon entourage qu’il retrouve
ici l’expression de ma profonde gratitude. Je ne saurai citer tous les noms, mes remerciements
s’adressent en particulier :

 Au Directeur de l’IUT/FV, le Pr.Médard FOGUE, pour son engouement à faire de ses étudiants les
meilleurs de la nation de demain ;
 Au chef du département de Génie-civil, Dr .Grégoire KAMDJO, pour son encadrement le long de
notre formation.
 A mon encadreur Académique,M. MOYOU André Yves, pour sa disponibilité et ses conseils qu’il
ne cesse de nous procurer.
 Tout le corps administratif de l’IUT/FV de Bandjoun pour l’éducation de qualité qu’il ne cesse de
nous donner.
 A mon encadreur professionnel, Monsieur Thierry Nico TATIEFO pour son coaching.
 Aux personnels de l’entreprise FBI Construction, plus particulièrement à PAUL TALLA ,GUY et
Eugénie, pour leur disponibilité. .
 A toute ma famille, plus particulièrement à :
 Ma mère KWIN VICTORINE Félicité
 Ma grand-mère NDOME Madeleine
 Mon oncle THOMAS MOUKO DALLE
 Mon frère : KINGUE Daoud ;
 A tous mes camarades de classe et amis qui ont toujours affichés des comportements très sociable,
A tous ceux que j’ai omis qui, de près ou de loin ont contribués ou pas à la réalisation de cet ouvrage.

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI iii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

AVANT- PROPOS
AVANT- PROPOS
AVANT- PROPOS

L’institut universitaire de technologie FOTSO Victor de BANDJOUN (IUT-FV) situé au


sommet de la montagne de KOUNG -KHI a été construit en 1987 par le fondateur donateur FOTSO
Victor dont l’établissement porte le nom sous l’appellation initiale de « collège privé laïc polyvalent
FOTSO Victor ».

La structure a été cédée à l’Etat camerounais le 18 janvier 1993 suite à la réforme universitaire
du 12/08/1993, elle devient plus tard Institut Universitaire de Technologie FOTSO Victor de
BANDJOUN. Cet institut fait partie aujourd’hui des six (06) établissements de l’université de
DSCHANG. Elle forme des techniciens dans trois (03) cycles de formation :

 DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) où l’admission se fait uniquement sur concours


avec comme diplôme de base : Bac C, D, E, F. Pour une durée de 2 ans. Ses filières sont :
 Génie Informatique (GI);
 Génie Electrique (GE) avec les options Electronique (EN) et Electrotechnique (EL) ;
 Génie des Télécommunications et Réseaux (GTR) ;
 Génie Mécanique et Productique avec pour option; Maintenance Industrielle et Productique
(MIP) ;
 Génie Civil (GC).
 BTS (Brevet de Technicien Supérieur) où l’entrée se fait sur étude de dossier et entretien. Pour 2
ans également, les filières sont :
 Comptabilité et Gestion des Entreprises (CGE) ;
 Secrétariat de Direction (SD) ; 
 Action Commerciale (AC) ;
 Banque (BQ) ;
 Génie Civil (GC) ;
 Electronique (EN) ;
 Electrotechnique (EL).

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI iv


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

 LICENCE
 LICENCE TECHNOLOGIQUE dans les spécialités :
o Concepteurs développeurs réseaux informatiques ;
o Ingénierie Des Réseaux et Télécommunications ;
o Génie Electrique ;
o Génie Civil ;
o Maintenance Industriel et Productique.
 LICENCE PROFESSIONNELLES dans les spécialités :
o Gestion Comptable et Financière (GCF)
o Gestion Administrative Management Des Organisations (GAMO)
o Management et Marketing Opérationnels (MMO)
o Banque et gestion de la clientèle (BQ)
L’IUT dispose enfin d’une formation CISCO dont la durée dépend de l’option choisie à savoir :

 CITE 1 & 2
 CCNA 1 & 2

En somme, l’IUT-FV de l’Université de Dschang avec son administration entreprenante, des


enseignants dotés d’une conscience professionnelle et ses étudiants bénéficiant de son lotissement
prodigieux, à un avenir vivant et promettant.

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI v


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT
DE TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

RESUME RESUME

RESUME
Le 22juillet 2013 a été marqué par notre arrivé au sein de l’entreprise, où nous
sommes reçu par le Directeur générale et son personnel. Ainsi, après un entretien avec ces
derniers, ils nous ont dicté le règlement intérieur et l’organisation du déroulement du stage.

Ce stage a été principalement effectué à Bafoussam dans la région de l’Ouest


Cameroun où nous avons fait trois chantiers .Pour ce, nous avons trouvé beau de prendre pour
thème≪le dimensionnement de quelques éléments porteurs(poteau semelles)≫

En effet, des trois chantiers où nous nous sommes présentés, nous avons vécu celui concerné
par notre thème dès l’implantation après avoir réalisé le levé topographique .Les taches
réalisées dans ce chantier sont les suivants :

-Levés topographiques

-Implantation (défrichage, implantation des chaises, matérialisation des différents


axes)

-Fondation (ferraillage et coulage des semelles)

-Elévation (ferraillage, coffrage, plombage et bétonnage des poteaux pose et bourrage


des joints des agglos)

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT
DE TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

ABSTRACT

The 22juillet 2013 was marked by our arrived within the company, where we are
received by the General manager and his personnel.Thus, after a discussion with the latter,
they dictated to us the rules of procedure and the organization of the course of the training
course.

This training course was mainly carried out in Bafoussam in the area of the Cameroun

West where we made three Pour building sites this, we found in vain to take for topic the

dimensioning of some elements (piler soles)

Indeed, of the three building sites where we presented ourselves, we lived that concerned with
our topic as of the establishment after having carried out the topographical survey Les spots
carried out in this building site are as follows:
- Topographical surveys
- Establishment (grubbing, establishment of the chairs, matérialisation of the various
axes)
- Foundation (reinforcement and casting of the soles)
- Rise (reinforcement, formwork, leading and concreting of the posts pose and stuffing
of the joints of the agglos)

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT
DE TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

TABLE DE MATIERE
TABLE DES MATIERES

EPIGRAPHE...........................................................................................................................................i
DEDICACE............................................................................................................................................ii
REMERCIEMENTS.............................................................................................................................iii
AVANT- PROPOS................................................................................................................................iv
RESUME...............................................................................................................................................vi
ABSTRACT.............................................................................................................................................vii
TABLE DE MATIERE........................................................................................................................viii
INTRODUCTION GENERALE............................................................................................................1
PREMIERE PARTIE : PRESENTATION DE L’ENTREPRISE ET DEROULEMENT DU STAGE. 2
CHAPITRE 1 : PRESENTATION DE L’ENTREPRISE.......................................................................3
I. PREAMBULE........................................................................................................................3
II. FINALITE..............................................................................................................................3
III. LOCALISATION...................................................................................................................4
IV. RESSOURCES.......................................................................................................................4
CHAPITRE II : ORGANISATION FONCTIONNEL...........................................................................5
I- ORGANISATIONS................................................................................................................5
II-2 ORGANISATION FONCTIONNELLES...................................................................................5
II.2 PLAN DE LOCALISATION.......................................................................................................6
DEUXIEME PARTIE : DEROULEMENT DU STAGE.......................................................................8

I- ACCUEIL...............................................................................................................................9
II- DIMENSSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS PORTEURS ( Poteaux et Semelle
)………............................................................................................................................................11
II-1 GENERALITES....................................................................................................................11
II-2 BETON ARME.....................................................................................................................11
II-2.1 AVANTAGES ET INCONVENIENTS DU BETON ARME.........................................11

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT
DE TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION
II-2.1.1 AVANTAGES...............................................................................................................11
II-2.1.2 INCONVENIANTS........................................................................................................12
II-3 ACTIONS ET SOLLICITATIONS........................................................................................12
II-4 VALEURS NORMATIVES DES ACTIONS.........................................................................12
II-4.1 CHARGES PERMANTES.................................................................................................12
II-4.2 CHARGE D’EXPLOITATION..........................................................................................13
III- DIMENSIONNEMENT DU POTEAU.............................................................................14
III-1  DEFINITION.....................................................................................................................14
III-2 CALCUL DES CHARGES POUR LE DIMENSIONNEMENT DU POTEAU..................14
IV- DIMENSIONNEMENT DE LA SEMELLE....................................................................16
IV-1 Définition............................................................................................................................16
IV-2 Calcul de la section d’armature de cette semelle.................................................................16
CHAPITRE III : BILAN DU STAGE..................................................................................................18
III-1 RESSOURCES EXPLOITES...............................................................................................18
III-2 LECONS ACQUISES PENDANT LE STAGE...................................................................18
TROISIEME PARTIE : REMARQUES ET SUGGETIONS........................................................18
III-3.1 REMARQUE....................................................................................................................18
III-3.2 SUGGESTION.................................................................................................................19
CONCLUSION....................................................................................................................................20
BIBLIOGRAPHIE...............................................................................................................................21
ANNEXES...........................................................................................................................................22
LISTE DES ANNEXES.......................................................................................................................23

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT
DE TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

INTRODUCTION
INTRODUCTION GENERALE
GENERALE

IN
Dans le but de concilier pratique et théorique, il nous ait permis d’effectuer un stage
académique dans lequel nous devrons mettre nos connaissances acquises en pratique. C’est
donc dans cet optique que nous avons fait le nôtre dans un établissement situé dans la région
de l’ouest, département de la Mifi nommé FBIC (Fondation des Bâtisseurs des Ingénieurs
de Construction). Pour une durée de deux mois, ce stage était principalement articulé sur
deux points essentiels notamment : le travail en bureau d’étude et la réalisation sur le terrain.
Dans le cadre des travaux en bureau d’étude, il était question pour ici de pouvoir effectuer des
levés topographique ceci dans le but de ressortir le relief du terrain naturel sur lequel la
construction doit être réalisée. D’autre part, dans le cadre des travaux de réalisation sur le
terrain, il était question ici pour nous d’effectuer les travaux de réalisation du sous bassement
d’un bâtiment R+1 à usage d’habitation c’est-à-dire la réalisation des travaux de
terrassement, des fouilles, et de l’élévation. Pour une meilleure compréhension de notre
devoir, nous l’avons subdivisé en deux parties notamment : la 1er dans laquelle nous
présentons l’entreprise et le déroulement de nôtre stage. La 2ème où nous avons effectué le
dimensionnement de quelques éléments porteurs de notrestructure.

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT
DE TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

PREMIERE PARTIE : PRESENTATION DE L’ENTREPRISE ET


DEROULEMENT DU STAGE

RESENTATION DE L’ENTREPRISE ET DEROULEMENT


DU STAGE

PREMIERE PARTIE : PRESENTATION DE


L’ENTREPRISE ET DEROULEMENT DU
STAGE

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT
DE TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION
CHAPITRE 1 : PRESE

CHAPITRE 1 : PRESENTATION DE L’ENTREPRISE

CHAPITRE 1 : PRESENTATION DE


NTATION DE L’ENTREPRISE
L’ENTREPRISE

 Fondation des Bâtisseurs des Ingénieurs de Construction.

 Logo :
 Sigle :F.B.I.C : Fondation des Bâtisseurs des Ingénieurs de Construction
 Adresse : - Tel : 75107896
- Fax : 33107896

 Statut juridique : Etablissement


 Siège : Les établissements FBIC situés à Tamdja pharmacie du secours au premier étage.
I. PREAMBULE
Les établissements FBIC voient le jour en 2007sous le nom de FBI située au carrefour
le maire à Bafoussam ; avec l’évolution de ses activités et dans le but de se rapprocher de sa
clientèle, son siège à été transféré à Tandja plus précisément au niveau de la pharmacie du
secours a l’étage porte 145.

II. FINALITE
Les établissements FBIC ont pour objet :

 La production des biens et services ;


 Sur le plan sociale, de lutter contre le chômage en créant de l’emploi ;
 Sur le plan économique, créer des richesses ;
 Assurer un ravissement parfait des clients en leurs offrants des services satisfaisants
et dans les délais fixés à l’avance.

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT
DE TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

III- LOCALISATION

Les établissements FBIC sont situés à Bafoussam vers l’entrée de la ville plus
précisément au lieu-dit « Tandja » à l’immeuble pharmacie du secours au premier étage porte
145, face Express union.

IV- RESSOURCES
 Humaines : ils emplois des jeunes Camerounais sans distinction de sexe pour
ses activités ;
 Financières : elles proviennent des fonds de l’exploitant et des différentes
prestations de services offerts à ses clients ;
 Matérielles : ils disposent pour la réalisation de ses services, plusieurs
matériels entre autre des ordinateurs, imprimantes etc.

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT
DE TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

CHAPITRE II : ORGANISATION


CHAPITRE II : ORGANISATION FONCTIONNEL
FONCTIONNEL

I- ORGANISATIONS
En vue d’atteindre ses objectifs fixés, les établissements FBIC ont procédés à une double
organisation de leur établissement à savoir : structurelle et fonctionnelle.Elle est représentée
au moyen d’un organigramme hiérarchique schématisé comme suit :

I-1 ORGANIGRAMME DE L’ENTREPRISE

DG

SECRETAIRE CHEFS CHANTIERS

TECHNICIENS
DESSINATEURS

MANOEUVRES
TOPOGRAPHES

GEOMETRES

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT
DE TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

II-2 ORGANISATION FONCTIONNELLES


Elle est constituée de différents corps d’état dont les rôles sont les suivants.

Le D-G
 Il est le fondateur de l’emprise ;
 Veille à la réalisation, les objectifs de la structure ;
 Coordonne l’action des employés.
SECRETAIRE
 Accueille la clientèle et oriente en cas de besoin ;
 Joue le rôle de la caissière ;
 Joue le rôle du comptable matière ;
 Rédige les bons de l’entreprise.
DESSINATEURS
Ilssont chargés d’effectuer les plans architecturaux.

TOPOGRAPHE
Exécute les levés topographiques et les différents rayonnements.

GEOMETRE
Examine ou étudie le site avant tout travaux de construction.

CHEF CHANTIER
 Il suit le chantier ;
 Rend compte au D.G de l’évolution des travaux et des problèmes du chantier.
TECHNICIENS
Met en œuvre les ouvrages à lui confier par le chef chantier ou son supérieur
hiérarchique.

MANOEUVRE
Qui n’a aucune qualification et qui effectue les tâches qui lui sont confiés par le
technicien ou son supérieur hiérarchique. C’est un employé temporaire, c’est-à-dire que sa
présence dépend de l’évolution des travaux et en plus, ses services sont sans distinction de
poste : il n’y a pas de manœuvre spécialisé.

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT
DE TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION
II.2 PLAN DE LOCALISATION

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

Pharmacie du
secours Fbi c

FBI
C Route
La Postes Tamdja

Espaces
verts Hôtel des Finances

Carrefour
Vers marché «A» des Vers SOCADA
finances

Hôtel de ville
BEAC

Venant du lycée
technique

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

DEUXIEME PARTIE : DEROULEMENT DU STAGE

DEUXIEME PARTIE : DEROULEMENT DU


STAGE

Chapitre 2 : DEROULEMENT DU STAGE

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

I- ACCUEIL

Arrivé en entreprise le 22/07/2013, le directeur a tout d’abord procédé à  une présentation de


l’entreprise ainsi que ses membres notamment : la secrétaire et les dessinateurs. La suite des
travaux a été résume comme suit :

 24/07/2013 effectif de dix (10) personnes pour un travail de deux (02) semaines dont le but
était de ressortir le relief du terrain d’un champ de tomate situé auxalentours de la chefferie
supérieure de Bafoussam et le stade qui se trouvait aussi au environ.
Le début de notre étude était de visé le maximum de point possible à l’aide d’un théodolite
électronique visé jusqu’au pied du champ de tomate puisqu’il y avait une très forte pente
dans le champ longé sur la route qui se trouvait en face du champ prendre des points de
part et d’autre de la route en faisant plusieurs stations.
Après avoir pris le maximum de point sur le champ de tomate et sur la route visé ensuite
les alentours de la deuxième entrée de la chefferie à cet endroit, on y trouve des gradins,
des petites cases isolés, dont les toits sont en forme de pyramide lieu de convoitise des
touristes.
 10/08 /2013 fin des premiers travaux(les levés topographiques), le petit retard a été du à
cause des conditions météorologiques qui ont ralentir l’avancement des travaux.
 12/ 08/ 2013 au 19/ 08/2013 : Après avoir eu les coordonnées des points du terrain naturel,
il avait lieu d’introduire ces points dans la machine et ressortir ces derniers à l’aide d’un
logiciel appelé COVADIS. En ce qui concerne l’introduction des points dans le logiciel, il
s’effectue dans la partie nommé ‘’ GEOBASE’’ où nous avons introduit près de 1200
points constituant les différents altitudes de nôtre terrain. Pour entrer ces coordonnées dans
la géobase, nous avons utilisé la procédure suivante : entrer la référence, puis la station,
ensuite les coordonnées du point et ainsi de suite pour tous les autres points. Une fois tous
les points inscris dans la géobase, nous somme passer à la génération de ces points dans le
logiciel AUTOCAD ARCHITECTURE, puis réunir les différents points afin d’en ressortir
les différentes constructions ou routes s’y trouvant.
 20/08/2013 au 27/08/2013 : Une fois le contour du terrain sur lequel nous devons
construire notre bâtiment a été fait, nous somme passer à l’exécution des différents plans

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION
(distribution, plan étage, fondation, …) à l’aide du logiciel AUTOCAD ARCHITECTURE
2009.
Pour débuter ces travaux, ils nous aient été donné tout d’abord certains prérequis sur le
mode d’utilisation du logiciel, notamment:
 Comment débuter un dessin
Création du calque
 Cliquer sur l’icône propriété du calque
 Ensuite nouveau calque ou (Alt+N)
 Modifier ensuite les propriétés du calque
(Épaisseur des traits, couleur du calque, nom du calque …)
Après déjà près d’un mois passé en bureau d’étude, nous sommes passés à la phase
pratique c’est-à-dire effectuer les travaux sur le terrain.

 Du 27/08/2013 au 10/09/2013 : réalisation de l’ouvrage sur le terrain situé au


carrefour TPO (en face de l’école Saint Charles)
 Arrivé sur le terrain avec un effectif de 15 personnesoù le chantier était encore au
début de ses travaux c’est-à-dire nous avons effectué les travaux de préparation notamment
débroussaillage, installation du chantier. Après cela nous avons procédé auxlevés
topographiques.
 Pour la suite, nous somme passé à l’implantation du terrain, ensuite l’exécution des
fouilles.
 Par la suite, nous somme passé à la réalisation des fondations. Il faut noter que à
cause de la profondeur du bon sol de fondation, la profondeur de ces fondations était pour la
plus grande à 1,5 mètre à raison de la présence d’une pente, ceci afin de pouvoir rattraper le
niveau.
 Pour une bonne organisation nous avons été divisé en deux groupe ; le premier qui
était chargé du ferraillage des poteaux (15 x 25) et des semelles. Le deuxième groupe était
chargé du coffrage et de l’élévation de ces fondations, groupe dans lequel je mettais mes
connaissances en pratique. L’ordre de réalisation des travaux était comme suit :
 Ferraillage des amorces poteaux en 4Ø10 de longueur 1 ,7m (avec les bouts
pliés)
 Mettre ensuite les amorces debout puis les introduire dans des semelles de
1,00 ×1,00
 coffrage des poteaux et ensuite bétonnage

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION
 élévation et chainage du sous bassement
 élévation de tout le RDC
 coulage du plancher haut de RDC
APITR

II- DIMENSSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS


PORTEURS ( Poteaux et Semelle )
II-1 GENERALITES
Dans ce chapitre notre objectif est de calculer les éléments porteurs de la structure en béton armé.
En effet, compte tenu de l’immensité du projet et de sa diversité seules les parties d’ouvrage les
plus chargées seront étudiées (poteaux et semelles critiques). Ces parties d’ouvrage où les charges
appliquées sont critiques vont faire l’objet d’une analyse effective et les résultats obtenus par
calcul direct seront utilisés pour généraliser les autres.

II-2 BETON ARME

Par définition, le Béton armé est du béton coulé sur une armature métallique, d’autre part, c’est
une pierre artificielle qui est obtenue après un mélange de ciment, granulat(sable et gravier), d’eau
et éventuellement d’adjuvant pour améliorer ses propriétés chimiques et mécaniques. Il est le
principal matériau formant la structure du projet. C’est un matériau qui travaille beaucoup en
compression et 10 à 20 fois moins en traction. Pour combler ce vide il a besoin d’une quantité
suffisante d’acier non seulement pour l’aider en compression mais aussi pour résister aux efforts
de traction ; c’est là que vient le nom de béton armé. Cependant, bien qu’étant un matériau
monolithe il présente des avantages et inconvénients.

II-2.1 AVANTAGES ET INCONVENIENTS DU BETON ARME

II-2.1.1 AVANTAGES
Dans les travaux de génie civil le béton armé représente une structure très importante à travers ces
propriétés mécaniques suivantes :

 Bonne stabilité
 Durabilité
 Haute résistance mécanique ;
 Bonne résistance aux mouvements sismiques ;
 La possibilité de donner à la structure des formes voulues
 Bonne résistance aux effets atmosphériques ;

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION
 Il a une bonne résistance aux effets atmosphériques.

II-2.1.2 INCONVENIANTS
Comme tout matériau, il ne présente pas que des avantages, mais cependant aussi des
inconvénients. En parlant d’inconvénient, nous faisons référence à :

 Grande densité ;
 Transport pénible ;
 Naissances des fentes sous l’action des forces.

Dans le cadre de notre travail, nous allons nous appesantir sur quelques données de l’étude à
l’instar de :

 Les plans de distributions (RDC et étage) ;


 Le plan de fondation ;
 Le plan de coffrage ;
 Le plan de répartition des charges sur le poteau critique ;
 Les coupes du bâtiment.

Il est à noter que nôtre bâtiment serait sollicité par plusieurs types d’actions. Mais nous en
retiendrons deux notamment, les actions permanentes et d’exploitation.

II-3 ACTIONS ET SOLLICITATIONS


Toutes cause qu’elle soit une charge permanente, variable, une déformation imposée, capable de
créer ou de produire un état de contrainte dans une structure est appelé action. De ce fait, nous en
distinguons :

 Les charges permanentes : charges dues au poids propre de l’ouvrage. Elle est notée G ;
 Les charges d’exploitation : poids des personnes et des équipements. Elle est notée Q.

II-4 VALEURS NORMATIVES DES ACTIONS

II-4.1 CHARGES PERMANTES


D’après certaines normes de béton armé, nous avons les valeurs suivantes :

 Poids volumiques des matériaux de construction :


 Béton armé : 25 kN/m3
 Acier : 78,5 kN/m3
 Caractéristiques du béton
 Fc28 = 25 MPA : résistance du béton à la compression à 28 jours ;

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION
 b = 1.5 : coefficient de sécurité du béton comprimé
 Caractéristique de l’acier :
 E : module d’élasticité de l’acier = 2. 105MPA ;
 Fe : contrainte limite de l’acier tendu = 400 MPA ;
 s : coefficient de sécurité de l’acier tendu = 1,15 ;
 Poids surfacique des éléments constitutifs de la maçonnerie
 Brique creuse de 15 cm d’épaisseur : 1300 N / m2
 Enduit au mortier de liant hydraulique : 180 N/m2/ cm d’épaisseur
 Poids surfaciques des éléments constituants du plancher avec hourdis d’épaisseur (16 +4) :
2850 N/ m2 oû 4cm représente l’épaisseur de la dalle de compression et 16 cm la hauteur
des hourdis.
 Revêtement du plancher :
 Carrelage scellé y compris mortier de pose en grés cérame d’épaisseur 9mm : 900
N/m2
 Chape mortier de ciment d’épaisseur 5cm : 200 N/m2/ cm
 Solivage sous toiture en plâtre : 90 N/m2
 Charges de la couverture :
 Charge de la charpente : chevrons (60 x 80) : 70 N/m2
 Charge de la toiture : 600 N/m2

II-4.2 CHARGE D’EXPLOITATION


 Logement : 1500 N/m2
 Balcons : 3500 N/m2
COMBINAISON DES CHARGES

Ici, on utilisera les formules suivantes :

 A l’ELU : état limite ultime on a :


Pu = 1,35 G + 1,5 Q : charge ultime où 1,35 et 1,5 sont les marges de sécurités des
charges.
 A l’ELS : état limite de service on a :
Pser = G + Q : charge de service

III- DIMENSIONNEMENT DU POTEAU

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION
III-1  DEFINITION
Le poteau cette partie d’ouvrage qui travaille en compression centrée, il est destiné a
transmettre les charges de tout l’ouvrage a la semelle de fondation, son dimensionnement tient
compte de certains nombres de paramètres qui seront énumérés plus bas

III-2CALCUL DES CHARGES POUR LE DIMENSIONNEMENT DU POTEAU

D’après la descente des charges effectuées sur ce bâtiment, il en ressort que les valeurs des
charges permanentes et d’exploitation sont les suivantes :

G= 427,918 kN Q= 42,588 kN

La surface de répartition de ces charges est représentée comme suit :

3,64

1,99

3,9

0,52

DIMENSIONNEMENT DU POTEAU DU RDC

DONNEES :

Dimension des poteaux : S=a x b = 15cm*25cm

Hauteur du poteau: 3m

Charges ultime Nu :Nu= 1,35 G + 1,5 Q = 1,35 x 427,918 + 1,5 x 42,588 = 641,571KN

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

DESIGNATION ET FORMULES APPLICATION

Longueur libre du poteau : Lo Lo = 3m

Longueur de flambement : lf = 0,7 Lo Lf = 0,7 x 3 = 2,1 m

2√ 3 2 √3
Elancement : λ= lf λ= x 2,1 = 48,49
a 0,15
Coefficient de majoration : α 0,85
α= = 0,615
λ ≤ 50 alors : 1+ 0,2¿ ¿
0,85
α=
1+ 0,2¿ ¿
Section réduite : Br. = (a-0,02)*(b-0,02) Br. = (0,15 – 0,02) (0,25 – 0,02) = 0,0299 m2
Soit Br.= 299 cm2
Section d’acier : 641571 29900× 25
Ath ≥¿ ]
Ath ≥
( 0,615

1,35 ) ∗1,15

400

Ath ≥14,07 cm2

Choix : Asr = 15,53 cm2 D’après l’abaque on a :


6HA12 = 6,29 cm2
6HA14 = 9,24 cm2
a+b 15+25
Disposition constructive : Asr= 8( ) Asr= 8( ) = 0,4 cm
100 100
Pourcentage d’armature : 0,2× 375 5 ×375
≤ Asr ≤
0,2 B 5B 100 100
≤ Asr ≤
100 100  0,75 ≤ Asr ≤ 18,75 ok
Espacement d’acier transversale ( St) : St ≤ min ( 15∅ l ; 40 cm ; a + 10 cm)
St ≤ min ( 15∅ l ; 40 cm ; a + 10 cm)  St≤ min ( 15 × 1,4 ; 40 cm ; 15+ 10 )
Avec ∅ l = 14mm et a= 15 cm  St≤ min ( 21 cm ; 40 cm ; 35 cm )
 St ≤ 21 cm
Longueur de recouvrement : Lr ≥ 24 × 1,4 = 33,6 cm
Lr ≥ 24 ∅ l

Schéma de ferraillage : voir annexe

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

IV- DIMENSIONNEMENT DE LA SEMELLE

V-1 Définition

La semelle isolée, c’est une fondation superficielle dont le rôle est de transmettre les charges de la
super structure au sol. L’objectif ici est de vérifier si la contrainte admissible du sol est largement
supérieure à la contrainte de l’ouvrage afin de permettre la stabilité de l’ouvrage.

La fondation étant la partie la plus importante d’un ouvrage, ce dernier sera en sécurité lorsque
la condition suivante est respectée :

Poids de l ' ouvrage


P= pression au sol = ≤ σ adm : Contrainte admissible
surface d ' appui

Pour cela, nous allons calculer la section de cette semelle ainsi que les sections d’armature
nécessaire pour stabiliser l’ouvrage.

IV-2 Calcul de la section d’armature de cette semelle


D’après la condition de la stabilité on a :

Pser a A a
≤ σ adm Avec =  A = B (1)
A.B b B b

Oû : a = largeur du poteau A= largeur de la semelle σ adm = 1,3 Mpa

-b= Longueur du poteau B = longueur de la semelle

Pser = G +Q = 427,918 + 42,588 = 470,506 kN

D’après (1) on a :

Pser ×b 470 506 × 250


B≥
√ σ adm ×a
 B≥
√ 1,3 ×150

 B ≥ 776,66 mm soit B ≥ 0,77 m

B= 1.00 m

La largeur de la semelle est donnée par la relation :

a 0,15
A= B A= ×1 = 0,6 m soit A= 1.00 m
b 0,25

 Contrôle :

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION
Pser 470506
≤ σ adm   ≤1,3 × 106  470 506 Pa≤ 1 300 000 Pa Ok
A.B 1 ×1

On retient donc :A= 1.00 m et B= 1.00 m

 Calcul de la hauteur utile :


H= d + 5cm

A−a B−b
Avec d≥ max {  ;  }
4 4

100−15 100−25
d≥ max {  ;  }
4 4
 d≥ max { 21,25 ; 18,75 }
 d ≥ 21,25  d = 25 cm

H= d + 5cm  H= 25 +5 = 30 cmH= 30 cm

 Calcul de la section d’acier As

 Parallèlement au côté A :

pu (A−a)
ASa = Nu= charge ultime a la fondation= 641,571KN
8 d σst
fe 400
σst = = = 347,83 Mpa
γs 1,15
Pu = Nu + Ps
= 641,571 + ( 1x 1x 0,3 x 25)
= 649,071 kN

pu (A−a) 649, 071(1−0,15)


AN : ASa = ASa =
8 d σst 8 ×0,25 ×347,83 ×103

Asa = 7,93 cm2

As reel : As(reel) = 9,24 cm2 = 6 HA 14

 Parallèlement au côté B :

pu (B−b)
ASb =
8 d σst

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

pu (B−b) 649, 071(1−0,25)


AN:ASb = ASa =
8 d σst 8 ×0,25 ×347,83 ×103

Asa = 6,99 cm2

As reel : As(reel) = 7,92 cm2 = 7 HA 12

CHAPITRE III : BILAN DU STAGE

CHAPITRE III : BILAN DU STAGE

III-1 RESSOURCES EXPLOITES


Pendant la période de ce stage, plusieurs connaissances ont été exploitées, entre autre :

 Le cours de procédés généraux de construction dans la réalisation de la fondation ;


 Le cours de béton armé qui m’a permis d’avoir une idée sur le dimensionnement des
éléments porteurs en béton armé.
 Le cours d’AUTOCAD qui nous ont aussi permis d’apprendre.

III-2 LECONS ACQUISES PENDANT LE STAGE


Sachant que théorique sans pratique est vide et que pratique sans théorique est aveugle,
nous avons pu relier ces deux éléments afin de pouvoir apporter un plus dans sur nos
connaissances qui, ne sont en grande parties théoriques. De ce fait, nous avons pu intégrer et nous
adapter dans divers domaines, nous avons en outre:

 La gestion et l’organisation du chantier ;


 Le respect du règlement intérieur de l’entreprise ;
 La réalisation du coffrage ;
 Le ferraillage ;

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION
 L’utilisation et la lecture des documents du chantier ;
 Les différents rôles du matériel du chantier .

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

TROISIEMES PARTIE :

REMARQUES ET SUGGESTIONS

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

III-3.1 REMARQUE
La FBIC comme toute autre entreprise a les qualités suivantes:

 La ponctualité du personnel
 Planification des travaux avant la réalisation
 Bonne organisation de l’entreprise
 Encadrement au mieux des stagiaires
Cependant, vu la période passé au sein de l’entreprise nous pouvons en dégager un certain
nombre de désagrément, notamment :

 La négligence du port de vêtements de sécurité des ouvriers sur le chantier


 L’abadons de poste de certains ouvriers qui retardait le travail ;

III-3.2 SUGGESTION
Pour essayer d’apporter des remèdes face aux fléaux qui règnent dans cette structure, nous avons
proposé à la FBIC quelques solutions plus ou moins fiables dont les plus importantes sont :

 Le Recrutement d’un contrôleur des travaux pour suivre la FBIC dans tous ces travaux ;
 L’établissement d’un programme journalier de travail dans lequel une petite période est
réservée pour les visites ; ceci évitera la distraction des ouvriers et les permettra de travailler en
temps plein.
Sans toutefois exagérer nous espérons que toutes ces solutions seront prises en considérations
par la FBIC ce qui sera la conséquence d’une augmentation brusque du rendement dans
l’entreprise et aussi sa productivité.

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

CON

CONCLUSION

USION
En définitif, sachant que le travail effectué en entreprise avec un taux de réussite acceptable,
nous pouvons en déduire qu’en apprenant, on découvre des idées nouvelles. C’est ainsi qu’au
terme de ce stage, nous nous estimons heureux d’avoir confronté nos connaissances théoriques et
pratiques acquises le long de nôtre cursus académique.
Le Cameroun étant un pays en construction, la naissance de l’établissement FBIC a été la
bienvenu car elle participe à la CONCEPTION ET REALISATION des édifices et autre ouvrage
de GENIE CIVIL.

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

BIBLIOGRAPHIE
BIBLIOGRAPHIE

 Le cours d’initiation à l’informatique de


 Le cours de communication française de
 Le cours de Béton Armé de
 Les rapports de stage non publié
 Le dictionnaire de Génie civil
 Le dictionnaire le ROBERT

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

ANNEXES

ANNEXES

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION
LISTE DES ANNEXES

LISTE DES ANNEXES

 ANNEXE 1 : Plan de RDC ;


 ANNEXE 2 : Plan de l’étage ;
 ANNEXE 3 : Plan de coffrage ;
 ANNEXE 4 : Plan de fondation ;
 ANNEXE 5 : Plan de répartition des charges sur le poteau ;
 ANNEXE 6 : plan de ferraillage du poteau et de la semelle ;
 ANNEXE 7 : Photo des levés topographique ;
 ANNEXE 8 : Tableau de descente des charges sur la semelle.

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE TYPE R+1 A USAGE
D’HABITATION

Photo 1 : Coffrage du poteau Photo 2 : levé topographique

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION
DESCENTE DES CHARGES
CHARGES PERMANENTES CHARGES D'EXPLOITATIONS
Désignation L( m) l(m) e(m) Charge (N/m2) ou Charge
N/m3 en N désignation L(m) l(m) e
3,15 0,64 600 1209,6 3,15 0,64
toiture 4,65 2,47 600 6891,3 logement 4,65 2,47
3,15 0,64 141,12
charpente 4,65 2,47 70 803,985
mur 7,12 3 1300 27768
plancher haut du RDC

enduit sur mur 14,24 3 180 23068,8


3,15 0,64 2016
chape 4,65 2,47 200 11485,5
carrelage 7,12 3 600 12816
poteau 3 0,25 0,15 25 000 2812,5
3,15 0,64 181,44
faux plafond 4,65 2,47 90 1033,695
Total 1 90227,94 total 2
venant du haut 83533,252 venant du haut
3,15 0,64 5745,6 escalier
poids propre plancher 4,65 2,47 2850 32733,675 3,15 0,64
poutres 7,12 0,2 0,15 25000 5340 logement 4,65 2,47
plancher haut du sous bassement

3,15 0,64 725,76


enduit sous dalle 4,65 2,47 180 4134,78
mur 7,12 3 1300 27768
poteau 3 0,25 0,15 25 000 2812,5
enduit sur mur 14,24 3 180 23068,8
carrelage 7,12 3 900 19224
3,15 0,64 181,44
plàtre 4,65 2,47 90 1033,695
3,15 0,64 2016
chape 4,65 2,47 200 11485,5
TOTAL 3 219803 total 4
venant du haut 219803 venant du haut
Longrines 10,33 0,2 0,4 25 000 20660
Amorce poteau 1 0,15 0,25 25 000 937,5
Total 5 241400,5 Total 6

Récapitulatif des charges


Charge permanente G= 241400,5 N
Charge d'exploitation Q= 40504,5 N

Soit
G= 241,4 kN
Q= 40,504 kN

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii


DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS PORTEURS D’UN BATIMENT DE
TYPE R+1 A USAGE D’HABITATION
Récapitulatif des charges
Charge permanente G= 241400,5 N
Charge d'exploitation Q= 40504,5 N

Soit
G= 241,4 kN
Q= 40,504 kN

Rédigé et présenté par JEAN JACQUES EYIDI vii