Vous êtes sur la page 1sur 7

STOCKAGE ET DISTRIBUTION DES GPL

D’UNE CAPACITE COMPRISE ENTRE 6T ET 50T

DUREE : 3 JOURS
PROGRAMME :

1er jour :

 Rappels succincts sur :


- Les unités
- Caractéristiques physiques et chimiques des GPL : constantes
physiques, pouvoirs caloriques

 Les réservoirs :
- Différents types
- La réglementation :
• Construction
• Pression de service
• Visites et épreuves périodiques
• Protection contre la corrosion (réservoirs aériens et enterrés)

 Equipements des réservoirs :


- Accessoires de sécurité
- Robinetterie
- Appareils de mesure
- Autres accessoires
- Purges
Nota : les détendeurs et le poste de détente en sortie des réservoirs seront traités au
chapitre VII.
 Les dépôts :
- Articulation de la réglementation :
• Les textes
• Classement des dépôts soumis à déclaration

- Règles d’implantation :
• Générales
• Spécifiques aux réservoirs aériens
• Spécifiques aux réservoirs enterrés
• Cas particuliers des ERP

- Exploitation :
• Signalisation
• Ravitaillement (dépotage)
• Visites d’entretien et épreuves périodiques réglementaires

2ème jour :

 La vaporisation :
- Généralités
- Pression d’utilisation et procédés anti-recondensation
- Vaporisation naturelle :
• Capacité d’évaporisation
• Abaques et règles pratiques
• Cas des réservoirs > 12 t
• Inconvénients de la vaporisation sélective
• Réchauffage ou refroidissement des réservoirs

- Vaporisation artificielle :
• Energie nécessaire
• Système « feed-out »
• Système « feed-back »
• Choix d’un procédé
• Canalisations en phase liquide

- Cas particuliers du butane : les procédés anti-condensation


- Différents types de vaporiseurs (matériels)
- Coûts estimatifs d’implantation des vaporiseurs
- Limites de responsabilités

2
 La vaporisation :
- Généralités
- Pression d’utilisation et procédés anti-recondensation
- Vaporisation naturelle :
• Capacité d’évaporisation

 Capacité de stockage :
- Analyse des besoins
• Recensement des utilisations existantes
• Evaluation des puissances à implanter
• Détermination de la puissance moyenne

- Calcul du débit instantané :


• Maximal
• Moyen

- Calcul de la consommation :
• Des process de fabrication
• Du chauffage des locaux

- Choix du volume de stockage :


• Capacité d’écrêtement
• Fréquence des approvisionnements
• Choix de la vaporisation
• Etablissement d’une règle pratique débit/stockage

3ème jour :

 Les détentes et les canalisations gaz dans l’industrie :


- Pressions normalisées
- Configuration du réseau en amont des utilisations
- Détente amont et détente aval :
• Réglementation et spécifications des blocs de détente
• Classement des détendeurs
• Implantation
• Réserve gazométrique
• Sécurité : vanne à réarmement manuel, soupape ou limiteur
• Event
• Etude de cas :
. Les chaufferies
. Les fours
3
- Méthodes de calcul des diamètres des tuyauteries
- Articulation de la réglementation
- Nature et choix des tuyauteries
- Façonnage et modes d’assemblages
- Les organes de réseau et leurs implantations :
• Robinets, vannes
• Filtres, clapets anti-retour
• Joints isolants

- Pose des tuyauteries enterrées


- Pose des tuyauteries en élévation
- Nécessité d’une protection contre la corrosion
- Epreuves et essais d’étanchéité
- Epreuves et essais spécifiques aux réseaux
- Principes des manœuvres et interventions sur canalisations
- Certificat de conformité

 Synthèse

4
INSTALLATIONS DOMESTIQUES ET TERTIAIRES
PROPANE DU STOCKAGE (< 6 T) AUX UTILISATIONS

DUREE : 3 JOURS

PROGRAMME :

 Stockage < 6 T
- Réservoirs
• Construction
• Pression de service
• Visites et épreuves

- Equipements des réservoirs


• Accessoires de sécurité
• Robinetterie
• Appareils de mesure
• Purges

- Dépôts
• Réglementation
• Implantation (voir également chapitre II)

- Capacité de vaporisation
• Vaporisation naturelle
• Vaporisation artificielle

 Réglementation gaz dans l’habitat


- Articulation de la réglementation
- 1ère détente
- Les tuyauteries gaz :
• Nature, façonnage, assemblage

5
- Joints isolants
- Organes de coupure
- Robinets de commande et 2ème détente
- Raccordements en gaz des appareils de cuisson :
• Les flexibles

- Ventilation des locaux


- Conduits de fumées
- Les essais
- Le certificat de conformité
- Travaux pratiques :
• Calcul du diamètre d’une tuyauterie gaz

- Qualigaz

 Utilisation domestiques du propane


- Notions de combustion
• Puissance d’un appareil
• Rendement

- Travaux pratiques :
• Mesure de la puissance et du rendement

- Appareils domestiques :
• Normes et classification
• Les appareils raccordés et non raccordés

- Equipements de chauffe :
• Types de flammes et de brûleurs
• Foyers en pression et en dépression
• Associations foyers/brûleurs
• Chaudières « borgne »
• Cycle de fonctionnement

- Travaux pratiques :
• Fonctionnement à l’air libre de brûleurs de familles différentes
• Fonctionnement de différents types de chaudières domestiques,
aérothermes et radiants

6
REGLEMENTATION GAZ DANS LES LOCAUX
D’HABITATION, LES BÂTIMENTS D’ELEVAGE, LES
SERRES, LES ERP ET LES CUISINES
PROFESSIONNELLES

DUREE : 2 JOURS
PROGRAMME :
 Articulation de la réglementation.
 1ère détente
 Les tuyauteries gaz :
- nature, façonnage, assemblage
 Joints isolants
 Organes de coupure
 Robinets de commande et 2ème détente
 Raccordements en gaz des appareils de cuisson :
- les flexibles
 Ventilation des locaux
 Conduits de fumées
 Les essais
 Le certificat de conformité
 Travaux pratiques :
- calcul du diamètre d’une tuyauterie gaz
 Implantation des appareils gaz dans les ERP :
- articulation de la réglementation, classification des ERP
 Les cuisines professionnelles :
- ventilations, nature des tuyauteries, organe de coupure manuel et
automatique, certificat d’installation, mise en gaz, installation de
matériel de cuisson
 Tuyauteries gaz en élevage :
- nature, diamètre : risque de recondensation, les flexibles et les
raccords rapides
 Synthèse :
- étude de cas proposés par les participants
7