Vous êtes sur la page 1sur 11

Les Techniques de multiplexage

Techniques de Multiplexages

f f f
t

Code
t t t
Allocation en Allocation Allocation par saut Allocation
fréquence en temps de fréquence par code
FDM TDMA FH CDMA

Najjar Monia 2
2
L'accès multiple à répartition de codes (CDMA)

CDMA

CDMA Classique CDMA hybride

Direct Frequency Time TDMA / FDMA / WDM /


Sequence Hopping Hopping CDMA CDMA CDMA
CDMA CDMA CDMA

Fast Frequency Slow Frequency


Hopping Hopping
1G 2G 2.5G 3G 4G
LTE: Long-Term Evolution
EDGE : Enhanced Data Rates for GSM Evolution
UMTS: Universal Mobile Telecommunications System (UMTS)
Multiplexage FDM
FDM (Frequency Division Multiplexing) est une technique
de Multiplexage par répartition de fréquence (MRF). Elle est
utilisée pour accroître les débits sur paires torsadées et plus
particulièrement des lignes libres (propagation dans le vide ou
l’air).
Le multiplexage fréquentiel consiste à partager la bande de
fréquence disponible en un certain nombre de canaux ou sous-
bandes plus étroites et à affecter en permanence chacun de ces
canaux à un utilisateur.

Schéma de principe d’un multiplexage par répartition de fréquence

5
Multiplexage TDM
Le multiplexage TDM (Time Division Multiplexing) ou MRT
(Multiplexage à répartition dans le temps) consiste à affecter à
un utilisateur unique la totalité de la bande passante pendant un
court instant et à tour de rôle pour chaque utilisateur.

Schéma de principe d’un multiplexage à répartition dans le temps


Le multiplexage TDM permet de regrouper plusieurs canaux de
communications à bas débits sur un seul canal à débit plus élevé.

6
Multiplexage WDM/DWDM
A l’inverse de la technologie TDM qui n’utilise qu’une seule longueur
d’onde, la technologie WDM (Wavelength Division Multiplexing)
Multiplexage en longueurs d’onde.
L’idée est d’injecter simultanément dans une fibre optique plusieurs trains de
signaux numériques sur des longueurs d’ondes distinctes.

La norme ITU-T G692 définit la plage de longueurs d’ondes dans la fenêtre


de transmission de 1530 à 1565 nm. L’espacement normalisé entre deux
longueurs d’ondes est de 1,6 ou 0,8 nm. La fibre optique utilisée est de type
monomode.
La technologie WDM est dite DWDM (Dense Wavelength Division
Multiplexing) lorsque l’espacement utilisé est égal ou inférieur à 0,8 nm
ou lorsque plus de 16 canaux sont utilisés. Des tests ont déjà été effectués
avec des espacements de 0,4 et 0,2 nm (UDWDM).

Les systèmes commercialisés aujourd’hui


proposent 4, 8, 16, 32 et même 80 canaux
optiques à 2,5 Gbit/s par canal.
Les débits atteints avec de tels systèmes
sont de 10, 20, 40, 80 et même 200 Gbit/s.
Un système à 16 canaux de 2,5 Gbit/s,
soit 40 Gbit/s permet l’acheminement DWDM unidirectionnel et
de 500 000 conversations téléphoniques bidirectionnel.
simultanément sur une seule paire de fibre optique. Il faut également
s’attendre à un accroissement du débit offert sur chaque canal qui
pourrait rapidement atteindre 10 Gbit/s.
Le CDMA - émission
g1(t
)
s1
b1 
g2(t
)
b2 s2

s(t
 )

gK(t
)
sK
bK 
Le CDMA - Réception