Vous êtes sur la page 1sur 32

Système articulaire

Dr Hamzaoui
Laboratoire d’anatomie Blida
I. DEFINITION
• Le système articulaire rassemblent les
moyens par lesquels les os s’unissent les
uns aux autres.
• une articulation est l’union de deux ou plusieurs
pièces osseuses permettant la mobilité entre ces pièces.
• Rôle :
- Les articulations servent de jonction entre les os.
- Elles permettent le mouvement
• L’étude de l’articulation est l’arthrologie.
II. Organogénèse

• Toutes les articulations dérivent du mésenchyme. La première trace


articulaire des membres apparait dés la cinquième semaine du
développement.
• Le mésenchyme se transforme soit en tissu fibreux soit en tissu
cartilagineux.
III. Classification
• Les articulations simples
mettent en présence deux
éléments et les
articulations composées
unissent plus de deux
éléments
1. Articulations fibreuses
ou synarthrose
2. Articulations
cartilagineuses ou
amphiarthroses.
3. Articulations synoviales
ou diarthroses
1. Synarthrose

• L’interzone articulaire est occupé


par du tissu fibreux
• articulations immobiles et sans
cartilage articulaire
• Articulation fixe
a. Syndesmose: elle unit chez l’adulte, des os par du tissu fibreux ex :
ligament interosseux ou membrane interosseuse articulation
tibiofibulaire distale
Articulations fibreuses ou synarthroses

b. Suture: union de deux os par


interposition de tissu fibreux
3 types de sutures : plane,
écailleuse, dentelée
ex : la calvaria (calotte
cranienne)

les différents types de sutures


1- suture plane
2- suture squameuse
3- suture dentelée
Articulations fibreuses ou synarthroses

• La schyndilèse met en présence une crête qui s’encastrent dans une


rainure
2-Schyndilèse : 1-sphénoide
3- vomer
Articulations fibreuses ou synarthroses

c. Gomphose : tissu fibreux de


la dent (périodonte)
2. Amphiarthroses : articulations semi-mobiles

• Présence de cartilages sur les


surfaces osseuses
• Unie par un ligament interosseux et
par une ceinture de ligaments
périphériques de renforcement
• Mouvement de faible amplitude
• Localisation : vertèbres, symphyse
pubienne
3. Diarthroses ou articulations mobiles
• Ce sont des articulations synoviales
• Elles présentent des surfaces articulaires
de forme variable et encroutées de
cartilage hyalin , une cavité articulaire et
une capsule articulaire
• Elles sont particulièrement mobiles
a. Classification des diarthroses
la classification dépend de la morphologie des surfaces articulaires
Articulation sphéroïde :
-Surface : portion de sphère : l’une pleine, l’autre creuse.
-Autorise la plus grande liberté de mouvements. Elle présente trois
axes principaux de mouvement
-Localisation : hanche, épaule
 l ’articulation trochoïde
- axe vertical (cylindre) elle possède un axe de mouvement
- exemple : les articulations radio Ulnaires > rotation
la ginglyme (trochléaire) les
surfaces articulaires en présence
forment une charnière
- axe horizontal (poulie)
- exemple : l’articulation huméro-
ulnaire,
articulations des phalanges >
flexion/extension
L’articulation plane
Elle oppose deux surfaces planes
articulation ellipsoïde ou condylaire
- Surfaces articulaires convexe et concave
- exemple : articulation radio-carpienne mouvement de latéralité et
flexion/extension
- Elle possède deux axes principaux de mouvement
L’articulation en selle ou par emboitement réciproque
• -articulation en selle (par emboitement réciproque)
• Les surfaces osseuses sont emboitées( assise du cavalier).
• Localisation : main (carpe, métacarpe du pouce)
• Elle présente deux axes principaux de mouvements
Articulation bicondylaire
Elle oppose deux paires de condyles, la première généralement très
convexe, et la seconde presque plane. Articulation complexe,
exemple articulation du genou.
IV. Structures articulaires

A -Structure de protection
Elle est représentée par la capsule articulaire qui renferme la cavité
articulaire
- la membrane fibreuse de la capsule, est un fibreux très résistant et
peu élastique; c’est un prolongement du périoste.
- la membrane synoviale de la capsule, est une membrane
conjonctive mince et transparente qui adhère à la face profonde de la
fibreuse
B-Structure d’amortissement des pressions

• Le cartilage articulaire
• La synovie
C- structure d’adaptation des surfaces
articulaires
• Ce sont des fibrocartilages qui assurent la congruences des surfaces
articulaires en présence
Les variétés

a- Le labrum , anneau de cartilage


Augmenter, étendre et compléter
les surfaces.
• Localisation : épaule, hanche
b- Ménisque
• Lame fibrocartilagineuse
• intra-articulaire
• interposée entre
les surfaces articulaires.
• Exp: ménisques du genou.
c- Le disque est une cloison intra-
articulaire adhérent à la capsule
par son bord périphérique. Il
subdivise la cavité articulaire
D-Structure de maintien

elle s’oppose à la dislocation de l’articulation


 la membrane fibreuse , de la capsule articulaire, constitue un des
moyens d’union les plus importants
Les ligaments ce sont des lames fibreuses unissant les pièces
constitutives d’une articulation;
Les tendons musculaires péri-articulaires
E-Structures de glissement

 cartilage articulaire
 la synovie , joue le rôle de lubrifiant
 le labrum, le ménisque et le disque favorisent l’étalement de la
synoviale au cours des mouvements
V. Vaisseaux et nerfs
• A- vaisseaux , la vascularisation des
articulations est très riche . Elles
provient des cercles artériels et
veineux périarticulaires;
• B-nerfs , la capsule et les ligaments
sont richement innervés Innervation :
rôle capital dans la sensibilité
nociceptive (douleur) et les réflexes
proprioceptifs
VI. dynamique articulaire
1- classification fonctionnelle
Les articulations sont classées en fonction de leur degré de liberté et
de possibilité de leur rotation autour d’un axe principal anatomique.
2- les mouvements articulaires
Les mouvements les plus importants:
Ce sont des mouvements qui s’effectuent autour de son axe de rotation.
MERCI
Dr Hamzaoui B CHU Blida