Vous êtes sur la page 1sur 30

JOCELYN LÉTOURNEAU

LE COFFRE À OUTILS
DU CHERCHEUR
DÉBUTANT
{ Guide d’initiation au travail intellectuel {

@
BORÉAL
Extrait de la publication
Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis
Montréal (Québec) H2J 2L2
www.editionsboreal.qc.ca

Extrait de la publication
Le Coffre à outils
du chercheur débutant

Extrait de la publication
DU MÊME AUTEUR

Les Années sans guide. Le Canada à l’ère de l’économie migrante, Montréal, Boréal, 1996.
Passer à l’avenir. Histoire, mémoire, identité dans le Québec d’aujourd’hui, Montréal, Boréal, 2000.
Le Québec, les Québécois. Un parcours historique, Montréal/Québec, Fides/Musée de la civilisation, 2004.
A History for the Future: Rewriting Memory and Identity in Quebec, Montréal/Kingston, McGill-Queen’s Uni-
versity Press, 2004.
Que veulent vraiment les Québécois ? Regard sur l’intention nationale au Québec (français) d’hier à aujour-
d’hui, Montréal, Boréal, 2006.

Direction d’ouvrages collectifs

La Question identitaire au Canada francophone. Récits, parcours, enjeux, hors-lieux (avec Roger Bernard),
Québec, Presses de l’Université Laval, 1994.
La Condition québécoise. Enjeux et horizons d’une société en devenir (avec Jean-Marie Fecteau et Gilles Bre-
ton), Montréal, VLB, 1994.
L’Histoire en partage. Usages et mises en discours du passé (avec Bogumil Jewsiewicki), Paris, L’Harmattan,
1996.
Les Espaces de l’identité (avec Laurier Turgeon et Khadiyatoulah Fall), Québec, Presses de l’Université Laval,
1997.
Le Lieu identitaire de la jeunesse d’aujourd’hui, Paris, L’Harmattan, 1997.
Les Jeunes à l’ère de la mondialisation. Quête identitaire et conscience historique (avec Bogumil Jewsiewicki),
Sillery, Septentrion, 1998.
Identités en mutation, socialités en germination (avec Bogumil Jewsiewicki), Sillery, Septentrion, 1998.
« Politique de la mémoire », numéro spécial de Politique et sociétés, 2003 (avec Bogumil Jewsiewicki).
Aspects de la nouvelle francophonie canadienne (avec Simon Langlois), Québec, Presses de l’Université
Laval, 2004.
« Le Québec, une autre Amérique : dynamismes d’une identité », numéro spécial de Cités, 2005 (avec
Sabine Choquet).
Jocelyn Létourneau

Le Coffre à outils
du chercheur débutant
Guide d’initiation au travail intellectuel

Nouvelle édition revue, augmentée et mise à jour

Boréal
Les Éditions du Boréal reconnaissent l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise
du Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition (PADIÉ) pour ses activités d’édition
et remercient le Conseil des Arts du Canada pour son soutien financier.

Les Éditions du Boréal sont inscrites au Programme d’aide aux entreprises du livre
et de l’édition spécialisée de la SODEC et bénéficient du Programme de crédit d’impôt
pour l’édition de livres du gouvernement du Québec.

Maquette de la couverture : Éléanor Le Gresley

© Les Éditions du Boréal 2006


Dépôt légal : 1er trimestre 2006
Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Diffusion au Canada : Dimedia

L’édition originale de cet ouvrage a été publiée en 1989 par Oxford University Press.

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada


Létourneau, Jocelyn, 1956-
Le coffre à outils du chercheur débutant : guide d’initiation au travail intellectuel
Nouv. éd. rev., aug. et mise à jour.
Comprend des réf. bibliogr.
ISBN 978-2-7646-0429-8
1. Rapports – Rédaction. 2. Recherche – Méthodologie. I. Titre.
LB2369.L52 2006 808’.02 C2005-942360-9
Sommaire

Préface à la nouvelle édition 9

Présentation 11

Conseils à l’utilisateur 15

Première partie. Les savoir-faire pratiques

Chapitre 1 Comment faire la recension d’une lecture 19


Jocelyn Létourneau

Chapitre 2 Comment se documenter à l’ère électronique 35


Tristan Landry, Jocelyn Létourneau et Gaëtan Drolet

Chapitre 3 Comment interpréter une source écrite : le commentaire de document 77


Jocelyn Létourneau, avec la collaboration de Sylvie Pelletier

Chapitre 4 Comment analyser un document iconographique 93


Didier Prioul

Chapitre 5 Comment analyser un objet 107


Jacques Mathieu, avec la collaboration de John R. Porter et Georges-P. Léonidoff

Chapitre 6 Comment analyser et commenter une carte ancienne 115


Claude Boudreau 7

Extrait de la publication
Chapitre 7 Comment comprendre un tableau statistique et en tirer profit 131
Jocelyn Létourneau

Chapitre 8 Comment utiliser un document autobiographique dans une recherche 145


Jocelyn Létourneau, avec la collaboration de Sylvie Pelletier

Chapitre 9 Comment mener une enquête auprès d’informateurs 161


Diane Vincent

Deuxième partie. De la définition d’un sujet de recherche


à la rédaction d’un travail long

Chapitre 10 Réaliser un travail de recherche : une démarche en quatre étapes 177


Jocelyn Létourneau

Chapitre 11 Comment circonscrire un sujet de recherche 185


Jocelyn Létourneau

Chapitre 12 Comment élaborer une stratégie de recherche 193


Jocelyn Létourneau

Chapitre 13 Comment exposer les résultats d’une recherche en fonction


d’un objectif donné : le plan de travail 201
Jocelyn Létourneau, avec la collaboration d’Hélène Gaudreau

Chapitre 14 Savoir communiquer sa pensée par écrit 217


Jocelyn Létourneau, avec la collaboration d’Hélène Gaudreau

Annexe I Comment présenter des références bibliographiques 229


Jocelyn Létourneau, avec la collaboration de Jean-Guy Violette et Tristan Landry

Annexe II Comment se référer à un document 241


Jocelyn Létourneau, avec la collaboration de Jean-Guy Violette et Tristan Landry

Liste des collaborateurs 251

Table des matières détaillée 253

Extrait de la publication
Préface à la nouvelle édition

Publié pour la première fois en 1989 et réimprimé à plu- le lecteur aura l’impression de retrouver une clairière
sieurs reprises, Le coffre à outils du chercheur débu- qu’il aimait fréquenter, mais dont le lieu a été nettoyé,
tant a été très bien accueilli par les étudiants et les pro- enjolivé et réaménagé pour le mieux.
fesseurs. Figurant parmi les livres de référence dans les Le chapitre qui a subi le plus de changements, au
bibliographies d’un très grand nombre de cours, l’ou- point que son titre en a été modifié, est le chapitre 2. Il
vrage, dans son genre, s’est imposé sur le marché. est facile de comprendre pourquoi. Depuis le début des
Simple dans sa facture et modeste par ses ambitions, le années 1990, la recherche documentaire par voie élec-
guide a plu parce qu’il a efficacement répondu aux tronique est devenue la norme dans le monde de l’édu-
attentes pratiques du public visé. cation supérieure. L’information en ligne, disponible
Dans cette nouvelle édition de l’ouvrage, nous dans Internet, constitue un formidable capital de res-
n’avons pas voulu rompre avec l’esprit et la lettre du sources documentaires dont on ne peut se passer.
projet qui nous avait au départ animé. C’est pourquoi, Encore faut-il apprendre à exploiter cette masse d’infor-
tout en faisant l’objet d’une révision systématique de mations à son bénéfice. Ainsi, le chapitre 2 vise à indi-
son contenu, le livre n’a pas subi de modifications quer au chercheur novice des voies à prendre pour évi-
importantes. Il ne sert à rien de changer une formule qui ter de se perdre dans le labyrinthe des autoroutes,
a démontré ses avantages. Certes, chacun des chapitres avenues et ruelles de la « Toile ». Il va de soi que plu-
a été soumis à un travail de réécriture partielle et de cor- sieurs autres chapitres du livre, y compris les deux
rection le cas échéant. De même, la présentation édito- annexes, ont été revus dans la perspective des possibili-
riale de l’ouvrage a été modifiée pour que sa consulta- tés ouvertes par l’accès aux données ou le traitement
tion en soit facilitée. Mais le souci didactique qui fut le informatique de celles-ci. Cela dit, de même que pour
nôtre au moment de la conception du livre a guidé toute parvenir à écrire des équations de dix lignes il faut au
notre entreprise de mise à jour. En parcourant l’ouvrage, préalable maîtriser les opérations de base de l’arithmé- 9
tique, de même le contenu du guide s’en tient à la pré- nourri la première édition du livre : aider l’étudiant à
sentation de démarches primaires ou fondamentales. parfaire ses méthodes et techniques afin de produire de
Nulle gêne ici : les mathématiciens les plus célèbres du meilleurs travaux.
monde ont d’abord appris à compter… Jocelyn Létourneau, novembre 2005
L’espoir investi dans chacune des pages de cet
ouvrage demeure aussi noble et élevé que celui qui a

Extrait de la publication
Présentation

Ce guide d’initiation au travail intellectuel, baptisé de nous adhérions au principe tout à fait contestable
manière significative Le coffre à outils du chercheur voulant que seule la formation scientifique soit le
débutant, s’adresse à tous les étudiants1 qui, à l’uni- gage d’une objectivité des pratiques associées à la
versité ou au collège, font leurs premiers pas dans production de connaissances. Il reconnaît simple-
l’univers de la recherche professionnelle. ment que le savoir fondé sur une démarche métho-
Concrètement, ce guide se limite à l’enseigne- dique et lié à des conventions d’usage est un savoir
ment de certains savoir-faire élémentaires que doit valable qui peut permettre à la communauté des
maîtriser tout étudiant fréquentant les milieux de hommes et des femmes de bénéficier d’une meil-
l’éducation supérieure ou ceux de la recherche orga- leure compréhension de son passé et de son présent.
nisée. Il n’expose pas les méthodes propres aux Ce guide n’a pas été conçu in abstracto. Il s’ap-
sciences humaines ou aux sciences sociales. De puie sur plusieurs expériences d’enseignement réali-
même, il ne propose pas une réflexion épistémolo- sées au cours des années. Plus important peut-être, il
gique sur les modes de production du savoir scienti- part des préoccupations, des contraintes et des pro-
fique. L’ambition de l’ouvrage est plutôt de fournir à blèmes qu’éprouvent les étudiants dans leurs
l’étudiant une éducation scientifique, de l’aider à apprentissages. C’est ce qui lui donne son origina-
acquérir une habitude de la recherche profession- lité ; c’est aussi ce qui marque ses limites. Ce guide,
nelle. Cet objectif n’implique pas, bien au contraire, en effet, n’est pas un traité établissant des principes
que nous n’admettions aucune forme de savoir en universels de méthode. C’est un coffre à outils dans
dehors de la science. Il ne présume pas non plus que lequel on peut puiser des idées, des moyens, des
techniques, des éléments de méthode et des trucs
d’abord opérationnels pour réussir certains des exer-
1. Le générique masculin employé dans cet ouvrage ne vise cices les plus fréquemment demandés par les profes-
qu’à l’allégement du texte. seurs aux étudiants en sciences humaines, en 11

Extrait de la publication
sciences sociales, en sciences de la gestion, en ce qui a trait à la méthode suivie, de trois façons dif-
droit… et même en sciences naturelles. férentes :
En parcourant la table des matières, on peut voir — par la décomposition des démarches propo-
que le guide comprend quatorze chapitres et deux sées en séquences logiques et progressives ;
annexes. Le contenu de ces différents chapitres et — par l’ajout de textes explicatifs et de sché-
annexes répond assez bien aux objectifs de forma- mas ;
tion intellectuelle visés en première année de bacca- — par l’incorporation d’exemples.
lauréat dans une majorité de départements et de
programmes. Il correspond également à certains La majorité des chapitres du guide suivent ce
objectifs de formation pratique poursuivis au niveau plan. Cette préoccupation pédagogique et didac-
collégial. C’est pourquoi nous pouvons dire que les tique explique évidemment l’ampleur de l’ouvrage.
exercices d’apprentissage formant le contenu de ce Nous croyons cependant que la minutie apportée à
guide s’arriment directement à la démarche intellec- la description des démarches suggérées se justifie
tuelle de l’étudiant inscrit à des cycles d’études supé- pleinement. Diverses expériences d’enseignement
rieures. nous ont en effet appris que, une fois sorti de l’enca-
Grosso modo, quatre objectifs généraux ont ins- drement du cours, l’étudiant (aussi nommé « jeune
piré notre projet : chercheur » dans ce livre) se sentait souvent désem-
— premièrement, concevoir un guide essentiel- paré devant l’abondance des éléments d’explication
lement pratique en misant sur une démarche d’ap- fournis par le professeur. En conséquence, il trouvait
prentissage aussi pédagogique et didactique que très utile, sinon rassurant, d’affiner et de conforter sa
possible ; démarche et ses choix — et donc de développer son
— deuxièmement, adapter le contenu du autonomie — en ayant recours à différents ouvrages
guide aux tendances actuelles de la recherche ; de référence. En un sens, l’intérêt du guide est de
— troisièmement, rédiger un ouvrage compor- jouer simultanément le rôle d’ouvrage de consulta-
tant des objectifs d’apprentissage élevés ; tion et celui de soutien de travail, que l’étudiant soit
— quatrièmement, concevoir le guide de façon engagé dans un apprentissage encadré ou qu’il se
qu’il puisse être utilisé par des étudiants inscrits dans fasse autodidacte.
différentes disciplines.

Voyons quelles empreintes la poursuite de ces 2. Un guide tenant compte des


objectifs généraux a laissées sur le fond tout autant tendances actuelles de la recherche
que sur la forme de l’ouvrage.
Exploiter des sources d’information inhabituelles, lire
un tableau statistique, tirer profit de cartes histo-
1. Un guide essentiellement pratique riques, savoir mener une enquête auprès d’informa-
teurs, acquérir l’habitude de la démarche interdisci-
L’objectif consistant à faire du guide un soutien d’ap- plinaire, voilà un ensemble d’activités intellectuelles
12 prentissage essentiellement pratique s’est traduit, en inscrites au programme de tout jeune chercheur.
L’objectif consistant à lier le contenu du guide à torien d’art au même titre que l’anthropologue. Or,
quelques-unes des tendances fortes de la recherche nous croyons que cette pluralité et que cette com-
actuelle s’est traduit par l’incorporation de six exer- plémentarité des savoir-faire enseignés, et que le fait
cices d’apprentissage spécifiques : qu’ils soient présentés côte à côte dans un même
— comment analyser un document iconogra- ouvrage, ont des chances de susciter l’intérêt pour la
phique (chapitre 4) ; démarche interdisciplinaire. C’est en réalisant cer-
— comment analyser un objet (chapitre 5) ; tains apprentissages fondamentaux associés à des
— comment analyser et commenter une carte disciplines voisines que l’on peut s’ouvrir parfois à la
ancienne (chapitre 6) ; richesse de l’approche interdisciplinaire et que l’on
— comment comprendre un tableau statis- bonifie de cette façon sa propre démarche scienti-
tique et en tirer profit (chapitre 7) ; fique.
— comment utiliser un document autobiogra-
phique dans une recherche (chapitre 8) ;
— comment mener une enquête auprès d’in- 3. Un guide comportant des objectifs
formateurs (chapitre 9). d’apprentissage élevés

Il va de soi que l’information transmise dans Ce guide ne s’adresse pas principalement aux élèves
chacun de ces chapitres renvoie à des savoir-faire, à de niveau secondaire. Il entend surtout profiter aux
des méthodes et à des prescriptions de base seule- étudiants des collèges et des universités, qui sont
ment. Personne ne contestera que l’on ne devient désireux de s’initier à la démarche professionnelle.
pas un analyste de données quantitatives du jour au Or, cette démarche n’est pas simple, sa maîtrise
lendemain, ni que l’on ne se met pas à utiliser les exige du temps, beaucoup de travail et de l’ambition
cartes anciennes ou les autobiographies sans une à coup sûr.
connaissance approfondie des pièges et des particu- C’est pourquoi nous n’avons toléré aucun com-
larités de ces documents. Nous considérons cepen- promis. Les démarches proposées, les méthodes
dant que le jeune chercheur doit être, au cours de décrites et les trucs suggérés n’ont jamais eu pour
son apprentissage, formé à diverses façons de pro- objectif de simplifier un apprentissage. Le but pour-
duire et de transmettre du savoir, et conduit à les suivi, conscient, a toujours été, plutôt, de rendre pos-
expérimenter, serait-ce de façon limitée seulement. sible la maîtrise d’un exercice de manière profession-
C’est dans cet esprit qu’ont été rédigés ces six cha- nelle. En fait, les objectifs spécifiques d’apprentissage
pitres. de chacun des chapitres ont été portés aussi haut
Le deuxième aspect sur lequel nous voudrions que possible. Nous n’avons ménagé aucun effort
insister a trait à la pluralité et à la complémentarité pour préciser des cheminements, décortiquer des
des savoir-faire enseignés. La première partie du démarches et complexifier des étapes. Nous croyons
guide est spécialement riche de ce point de vue puis- en effet que l’apprentissage collégial ou universitaire,
qu’on y propose des exercices d’apprentissage sus- comme étape souvent ultime dans la formation
ceptibles d’intéresser l’historien tout autant que le intellectuelle d’un individu, doit viser l’excellence.
géographe, le sociologue comme l’ethnologue, l’his- Cet objectif se justifie aisément dans la présente 13
conjoncture. La concurrence des milieux de travail rentes orientations scientifiques. Savoir rédiger un
renouvelle en effet les normes de l’effort et de l’effi- compte rendu critique de lecture, savoir analyser et
cacité. C’est la recherche de ces normes élevées qui a mettre en contexte un témoignage écrit, savoir lire
orienté nos choix dans l’élaboration de chacun des et analyser un tableau statistique, savoir se docu-
chapitres. menter à l’ère électronique, savoir définir un sujet de
recherche, savoir communiquer sa pensée, voilà le
lot de tout jeune chercheur, qu’il se spécialise en
4. Un guide destiné aux étudiants lettres, en sociologie, en administration, en phy-
de différentes disciplines sique, en médecine ou en génie.
En fait, bien avant de trouver sa source, son
Les exercices d’apprentissage formant le contenu de unité et sa pertinence dans une discipline, ce guide
ce guide ont été conçus de telle façon qu’ils profitent les découvre dans quatorze activités d’apprentissage
à des étudiants de diverses disciplines et de diffé- auxquelles est habituellement soumis l’étudiant.
Conseils à l’utilisateur

Comme un dictionnaire, le guide se consulte ; il ne se De cette façon, mémoire visuelle et lecture informée
lit pas d’une couverture à l’autre. Chacun de ses cha- interagiront pour produire un effet de compréhen-
pitres est en effet autonome ; chacun correspond à sion maximal.
une activité d’apprentissage ou à une étape de la À maintes reprises, des exemples sont introduits
démarche de recherche. Le guide a été conçu de pour aider à l’assimilation des démarches proposées.
manière que l’utilisateur se réfère à un chapitre au Ces exemples ne doivent pas être apparentés à des
moment où il fait face à un problème particulier ou à modèles idéaux. Ils ne visent qu’à servir de références
un ensemble de problèmes. L’étudiant qui doit, par à l’étudiant désireux de voir comment des cher-
exemple, rédiger un compte rendu de lecture n’a cheurs plus expérimentés, soumis aux mêmes exer-
qu’à lire le premier chapitre. De la même façon, celui cices, ont relevé le défi. Dans les cas, toutefois, où ces
à qui il est demandé de définir un sujet de recherche exemples respectent scrupuleusement les méthodes
peut pratiquement se limiter à assimiler le contenu enseignées, ils peuvent se révéler des soutiens d’ap-
du chapitre 11. prentissage très efficaces.
Dans la mesure du possible, les chapitres sont Le lecteur ne tardera pas à noter certaines répé-
accompagnés de schémas, de figures ou de tableaux titions de contenu. Ces redondances sont voulues.
qui récapitulent les acquis principaux de la matière D’abord parce qu’étant donné les recoupements de
transmise. D’un point de vue didactique, ces repré- la matière il était inévitable que certains propos
sentations visuelles n’ont pas leur pareil. Mais elles soient repris ; ensuite parce qu’un habitus ne s’ac-
donnent souvent une vision simplificatrice d’un pro- quiert qu’avec les redites, les reprises et les recom-
pos parfois beaucoup plus complexe ou nuancé. mencements gradués. C’est souvent lorsqu’on nous
C’est pourquoi on ne saurait trop recommander au répète la même chose qu’on découvre l’importance
lecteur de scruter le schéma, la figure ou le tableau d’un enseignement ou qu’on l’assimile progressive-
en même temps qu’il prend connaissance du texte. ment. 15

Extrait de la publication
Dans certains chapitres, des références biblio- conseils et de l’expertise de spécialistes, et à justifier
graphiques ont été ajoutées au texte principal. pleinement chacun de ses choix. En définitive, ce
Celles-ci indiquent au lecteur quelques ouvrages ou guide produira un effet bénéfique maximal s’il est
articles particulièrement appropriés pour approfon- utilisé comme soutien de travail et non comme un
dir la matière transmise. modèle rigide ou un livre de recettes. L’objectif de
Précisons enfin qu’un exercice d’apprentissage l’ouvrage est d’abord d’aider l’étudiant à développer
ou une démarche de recherche pose toujours cer- son autonomie et à parfaire sa propre démarche. Ce
tains problèmes spécifiques qui ne peuvent être réso- guide n’est qu’un moyen supplémentaire que peut
lus par les prescriptions énoncées dans un guide. employer l’étudiant pour parvenir aux fins souhai-
Devant de tels problèmes, la méthode la plus efficace tables, soit la production de travaux de meilleure
consiste à recourir à son imagination, à profiter des qualité.
Première partie

Les savoir-faire pratiques


Extrait de la publication
Table des matières détaillée

Sommaire 7

Préface à la nouvelle édition 9

Présentation 11
1. Un guide essentiellement pratique 12
2. Un guide tenant compte des tendances actuelles de la recherche 12
3. Un guide comportant des objectifs d’apprentissage élevés 13
4. Un guide destiné aux étudiants de différentes disciplines 14

Conseils à l’utilisateur 15

Première partie • Les savoir-faire pratiques 17

Chapitre 1 • Comment faire la recension d’une lecture 19


1. Ce qu’est un compte rendu de lecture 19
2. Rédiger un compte rendu de lecture 20
Assimiler une démarche méthodique de travail… 20
… et connaître certains trucs 22
3. Exemples de recensions 25 253

Extrait de la publication
Chapitre 2 • Comment se documenter à l’ère électronique 35

1. Une démarche méthodique pour trouver de la documentation 36


Les étapes initiales de la recherche documentaire 36
Les étapes finales de la recherche documentaire 60

2. Vingt-six trucs à connaître pour maximiser son travail en bibliothèque à l’ère électronique 61

3. Un cybercoffre à outils documentaires 67


1. Catalogues en ligne de quelques bibliothèques québécoises 68
2. Encyclopédies 68
3. Bibliographies générales 68
4. Index de périodiques ou abstracts 69
5. Index de journaux 71
6. Résumés de l’actualité 71
7. Répertoires généraux de thèses 72
8. Répertoires de publications gouvernementales 72
9. Répertoires généraux de comptes rendus 72
10. Répertoires biographiques 73
11. Banque de revues en ligne 73
12. Annuaires, répertoires de publications statistiques et banques de données statistiques 74
13. Répertoires de documentation audiovisuelle 75
14. Atlas en ligne 76

Chapitre 3 • Comment interpréter une source écrite : le commentaire de document 77

1. La démarche préalable au commentaire 78


La critique d’authenticité 78
La lecture attentive du document 79
La documentation 79

2. Le commentaire proprement dit 80


Première étape : la mise en contexte du document par rapport à une interrogation intellectuelle 80
Deuxième étape : la détermination du cadre historique et de l’origine du document 80
Troisème étape : la reconstitution du schéma et l’analyse du document 81
254 Quatrième étape : le bilan 82
3. Présentation d’un exemple simple de commentaire de document 82
A. Mise en contexte du document par rapport à une interrogation intellectuelle 82
B. Notes sur le cadre historique et l’origine du document 83
C. Reconstitution du schéma et analyse du document 86
D. Bilan 90

Chapitre 4 • Comment analyser un document iconographique 93


1. Qu’est-ce qu’un document iconographique ? 93
2. Analyser et mettre en contexte un document iconographique : une démarche méthodique 94
Premier palier : observer le document 94
Deuxième palier : repérer les composantes et les significations du document 95
Troisième palier : mettre le document en contexte 98
3. Étude d’un exemple particulier 100
Le travail de nomenclature et de description 100
Le repérage des significations 101
La mise en contexte 102

Chapitre 5 • Comment analyser un objet 107


1. Ce qu’est un objet 107
2. L’objet : un phénomène social total 108
3. Une démarche méthodique d’analyse de l’objet 109
L’objet 110
Les producteurs et les propriétaires 111
Les contextes de signification 112

Chapitre 6 • Comment analyser et commenter une carte ancienne 115


1. L’apport de la carte ancienne à l’étude de l’histoire 115
2. Une démarche méthodique de lecture et d’analyse de la carte ancienne 117
Le travail préparatoire 119
L’analyse de la carte 122
3. Une lecture dynamique de la carte de Joseph Bouchette 125 255

Extrait de la publication
Chapitre 7 • Comment comprendre un tableau statistique et en tirer profit 131
1. Ce qu’est un tableau statistique 131
2. Précautions à prendre en ce qui concerne l’utilisation d’un tableau statistique 132
L’adage ment : on ne peut utiliser un tableau statistique à toutes les sauces 132
Attention : derrière chaque donnée se cache toute une gamme de choix qualitatifs 134
Se méfier du mirage statistique 135
Ne pas faire avouer au tableau statistique ce qu’il ne dit pas 136
3. Lire et analyser un tableau statistique : une démarche méthodique 136
Tirer profit des renseignements révélés par l’auteur : savoir discerner les limites du contenu d’un tableau 136
Se pénétrer du tableau : examiner attentivement son contenu 137
Analyser le tableau : expliquer son contenu 137
Établir un rapport entre le questionnement de départ et ce que révèle le tableau : exploiter son contenu 139
4. Exemple d’une démarche de lecture et d’analyse d’un tableau statistique 140
Tenir compte des contraintes du tableau comme document informatif 140
Prendre connaissance de ce que révèle le tableau 142
Procéder à l’analyse du tableau 143
Insérer les acquis de l’analyse du tableau dans un plan de démonstration 144

Chapitre 8 • Comment utiliser un document autobiographique dans une recherche 145


1. Le document autobiographique 146
Ce qu’est une autobiographie 146
Intérêts et limites de l’autobiographie comme source d’information
dans une démarche de recherche ordinaire 147
2. Utiliser le document autobiographique dans le cadre d’une recherche ordinaire 148
Le choix des autobiographies 149
L’élaboration d’une méthodologie d’analyse 151
La construction d’une interprétation 156

Chapitre 9 • Comment mener une enquête auprès d’informateurs 161


1. En quoi consiste l’enquête auprès d’informateurs 161
2. Les étapes d’une démarche d’enquête 162
256 Les points communs à toute démarche d’enquête 162

Extrait de la publication
Quelques aspects spécifiques de la démarche d’enquête 165

3. Un exemple d’entretien : l’enquête sociolinguistique 168


La définition des objectifs de la recherche et l’élaboration d’un plan d’enquête 168
L’entrevue 168
L’échantillonnage 171
La transcription 172
L’éthique 172

Deuxième partie • De la définition d’un sujet de recherche


à la rédaction d’un travail long 175

Chapitre 10 • Réaliser un travail de recherche : une démarche en quatre étapes 177

1. Les étapes de préparation et de réalisation d’un travail de recherche 178


Première étape : le choix d’un sujet de départ, la délimitation approximative
du projet et la formulation d’une question 178
Deuxième étape : la détermination d’une stratégie de recherche fondée sur une connaissance lucide
du corpus documentaire, la mise en forme d’une position du problème et l’étude critique
de la documentation amassée 178
Troisième étape : l’élaboration d’un plan d’exposition des résultats de la recherche
en vue d’apporter une réponse à la question d’origine 180
Quatrième étape : la communication finale des résultats 180

2. Une démarche de réalisation d’un travail de recherche 181

Chapitre 11 • Comment circonscrire un sujet de recherche 185

1. Savoir circonscrire un sujet de recherche : précisions et conseils 185

2. L’étape du questionnement approximatif et de la documentation provisoire 186


Partir de préoccupations personnelles vis-à-vis du thème général 186
Se documenter sur le thème de départ 186
Formuler certaines questions préliminaires mais opérationnelles conduisant à l’élaboration
d’une perspective d’approche du thème proposé 187
Formuler des orientations de recherche concrètes 187 257

Extrait de la publication
3. L’étape du raisonnement ordonné et informé 188
Déterminer un titre préliminaire 188
Préciser l’état d’avancement des connaissances concernant le thème de départ 190
Préciser la façon d’interroger le thème de départ : découvrir graduellement le sujet 190
Justifier la pertinence du questionnement relatif au thème de départ
et l’intérêt du sujet retenu 191

Chapitre 12 • Comment élaborer une stratégie de recherche 193

1. Stratégie de recherche et position du problème : qu’est-ce à dire ? 193

2. L’élaboration d’une stratégie de recherche 194


Un problème bien cerné 194
Un projet délimité par rapport aux travaux existants 195
Un objectif de recherche précis 195
Un questionnement fécond, éclairant et stimulant 195
Une hypothèse opérationnelle 196
Une méthodologie 196

3. La mise en forme d’une stratégie de recherche et d’une position de problème :


un exemple 197
Une évaluation lucide des limites de l’étude 200
L’annonce des étapes du plan de démonstration 200

Chapitre 13 • Comment exposer les résultats d’une recherche


en fonction d’un objectif donné : le plan de travail 201

1. Organiser logiquement ses idées : l’importance du plan 201


Ce qu’est un plan de travail 201
À quoi sert un plan de travail 202

2. Comment élaborer un plan de travail détaillé ? 202


Première étape : la mise en forme de la documentation 202
Deuxième étape : l’élagage 203
Troisième étape : l’agencement 203

258 3. Un exemple de plan de travail 204

Extrait de la publication
Chapitre 14 • Savoir communiquer sa pensée par écrit 217

1. Structurer un texte de façon équilibrée 217


La phrase et le paragraphe : au cœur de la production du texte 218
Sections et sous-sections : les moments forts de la démonstration 222
La ponctuation : le pouls du texte 222

2. Rédiger pour convaincre et séduire 224


Rédiger pour convaincre le lecteur 224
Rédiger pour séduire le lecteur 226

Annexe I • Comment présenter des références bibliographiques 229

1. Les livres 230


L’auteur 230
Le titre 231
Participations diverses à un ouvrage 232
Particularités de l’édition 232
L’adresse bibliographique 232
Cas particuliers 233

2. Les articles 233

3. Autres documents 234

4. Les documents d’archives 235

5. La description d’objets 237

6. Les documents juridiques 238

7. Les documents électroniques 238

Annexe II • Comment se référer à un document 241

1. Se référer à un document pour la première fois 241


Les règles de base 241

2. Les références subséquentes 245 259


3. Cas particuliers de références bibliographiques 247
La référence partielle 247
La double référence 247
Plusieurs références dans une note 247
Notes de contenu et notes de référence 247

4. Les références à des documents juridiques 248


Loi fédérale 248
Loi au Québec 248
Projet de loi (au fédéral et au Québec) 248
Code 248
Règlement fédéral 248
Règlement au Québec 248
Décision 248
Décision sur support électronique 248
5. Les références à des documents électroniques 248

Liste des collaborateurs 251

Extrait de la publication
MISE EN PAGES ET TYPOGRAPHIE :
LES ÉDITIONS DU BORÉAL

CE DEUXIÈME TIRAGE A ÉTÉ ACHEVÉ D’IMPRIMER EN AOÛT 2009


SUR LES PRESSES DE MARQUIS IMPRIMEUR
À CAP-SAINT-IGNACE (QUÉBEC).
Conçu comme un manuel d’initiation au travail intellectuel, ce guide pratique
s’adresse aux étudiants des collèges et des universités.

Le Coffre à outils du chercheur débutant comporte deux grandes parties. Dans la


première, intitulée « Les savoir-faire pratiques », l’étudiant apprendra à

• rédiger un compte rendu de lecture


• analyser un document écrit
• analyser un document iconographique
• faire une recherche en bibliothèque, sur Internet
• enquêter auprès d’informateurs

Dans la seconde partie, qui expose en détail les différentes étapes de réalisation
d’un travail de recherche, l’étudiant apprendra comment
• circonscrire un sujet de recherche
• rédiger un plan de travail
• communiquer sa pensée par écrit
• présenter les références bibliographiques

Recourant largement à l’exemple, ce guide constitue un instrument d’apprentissage


indispensable pour tout étudiant, que ce soit en sciences sociales, en lettres, en
sciences de l’administration ou en sciences naturelles.

Jocelyn Létourneau est professeur d’histoire à l’Université Laval. Il est l’auteur de


plusieurs livres, dont Les Années sans guide (Boréal, 1996) et Passer à l’avenir
(Boréal, 2000).
Extrait de la publication