Vous êtes sur la page 1sur 16

MAGAZINE

Le magazine GRATUIT d’informations sur le HANDICAP VISUEL


#  16
SEPT. 2019

10 #SOCIÉTÉ

06 #DOSSIER RÉFÉRENT HANDICAP :


UN ATOUT POUR LES SALARIÉS…
ET POUR LES ENTREPRISES

INCLUSION SCOLAIRE
DES ENFANTS DÉFICIENTS 11 #SOLUTIONS

VISUELS :
PROGRÈS
SALLE DE SPORT :
LES INSCRIPTIONS

EN VUE SONT OUVERTES


2 LUMEN #16 SOMMAIRE

LUMEN #16 03 ÉDITO


Sept. 2019

04 ACTUALITÉS
SOMMAIRE 06 DOSSIER
INCLUSION SCOLAIRE DES ENFANTS DÉFICIENTS VISUELS : PROGRÈS EN VUE

10 SOCIÉTÉ
RÉFÉRENT HANDICAP : UN ATOUT POUR LES SALARIÉS…
ET POUR LES ENTREPRISES

11 SOCIÉTÉ
HÉRITAGE : CONNAISSEZ-VOUS L’ABATTEMENT SPÉCIAL SUR LES DROITS DE
SUCCESSION ?

12 SOLUTIONS
UNE VIE DE CHIEN… GUIDE D’AVEUGLE !

13 SOLUTIONS
SALLE DE SPORT, LES INSCRIPTIONS SONT OUVERTES

14 SANTÉ
DE L’IMPORTANCE D’UN DÉPISTAGE PRÉCOCE DANS LA RÉTINOPATHIE
DIABÉTIQUE

15 PORTRAIT
CORALIE GONZALEZ :
DANS LE SPORT ADAPTÉ, NOTRE HANDICAP DEVIENT UNE FORCE

16 INSPIRATIONS DE NICOLAS TABARY


LA RENTRÉE, TOUS ENSEMBLE !

06
14
# Dossier # Santé
LA RÉTINOPATHIE
INCLUSION DIABÉTIQUE
SCOLAIRE
DES ENFANTS
DÉFICIENTS
VISUELS :
PROGRÈS
EN VUE

Éditeur : UNADEV
Directeur de la publication : Président de l’UNADEV
Rédacteur-chef : Boris GALINAT
Coordinateur : Laetitia DAILH
Rédaction : Camille PONS, Eric LARPIN, Florence CHARRIER, Sophie DORY-LAUTREC,
Hélène DOREY, Stéphanie VERGEZ, Nicolas TABARY
Conception Graphique : LVP Global
Impression : Groupe IMPRIM
Nombre d’exemplaires : 11 000 tirages
N° Dépôt légal : ISSN 2431-9031
Magazine trimestriel
ÉDITO LUMEN #16 3


ÉDITO

Éduquer
à la différence
16
Poser la question de l’inclusion en milieu scolaire, Mais la loi ne fait pas tout, et le terrain le
c’est s’interroger sur la place des enfants rappelle très vite : avec quels moyens, quelle
handicapés dans notre système éducatif et plus formation, quel accompagnement pour
globalement dans notre société. les professionnels de l’enseignement et de
Au-delà des postures politiques, dont certains l’accompagnement… ?
diront qu’il ne s’agit que d’un simple affichage Au-delà de l’intention annoncée ou de la
sans réels moyens, militer pour l’inclusion revient politique déclarée, se pose la question des
pourtant à revendiquer la même place pour tous moyens et de la mise en œuvre d’une politique
les enfants à l’école. toujours difficile à généraliser tant le handicap
En éduquant dès le plus jeune âge à la revêt des réalités très diverses d’un cas à
différence et à l’acceptation, nous posons les l’autre. Et comme très souvent, les défis du
bases d’une règle de vie commune : si nous handicap sont relevés grâce à l’énergie et à la
avons tous une place à l’école, il en sera de bonne volonté d’acteurs professionnels parfois
même dans le reste de notre vie en société. bénévoles, mobilisés aux côtés des parents et
des enfants pour réussir l’impossible : concilier
L’inclusion est autant bénéfique aux personnes
des emplois du temps dans des lieux d’accueil
déficientes visuelles qu’aux autres. Elle permet
multiples, écouter le rythme de l’enfant qui
de porter un autre regard sur la vie. Et c’est bien
a souvent besoin de plus de temps, d’outils
là le rôle de l’école que de former, pas seulement
adaptés, et d’être rassuré face à un milieu
aux connaissances scolaires, mais aussi aux
ordinaire bruyant et peu adapté qui génère des
règles de citoyenneté, de vivre ensemble. Les
inquiétudes.
a priori voudraient que cette inclusion en milieu
ordinaire soit dans l’intérêt unique de l’enfant Alors inclusion totale ou à la carte, si l’école doit
handicapé. C’est oublier la réciprocité qui s’opère être ouverte et prête à accueillir les enfants
auprès des autres enfants et des adultes déficients visuels, l’inclusion scolaire n’a de
peu confrontés au handicap. Non seulement raison qu’une condition : qu’elle corresponde
ils apprennent sur eux-mêmes, mais ils véritablement au besoin de l’enfant et que celui-
reçoivent aussi énormément de ces rencontres ci soit toujours préservé.
« extraordinaires ».

MAGAZINE
On ne dira jamais assez l’enjeu du handicap
dans notre société : le faire oublier pour ne voir
que la personne. Comment y parvenir sans
TIF DU

se mêler les uns aux autres, sans coexister et


découvrir la différence pour mieux la dépasser. LUMEN C’EST QUOI ?
Quel autre lieu que l’école pour jouer ce rôle de
mixité et ouvrir les portes à une société plus Créé par l’UNADEV (Union Nationale des Aveugles et
inclusive ? Déficients Visuels), ce magazine se destine à tous les
O B J EC

acteurs du handicap visuel. Il a pour but de leur apporter des


Sans la force de la loi, celles de 2005 et 2013 sur
informations utiles et des réponses concrètes pour les aider
l’égalité des droits et des chances des personnes
dans leur action auprès des personnes déficientes visuelles.
en situation de handicap, la progression ne Lumen en latin signifie lumière. C’est également une unité du
serait pas ce qu’elle est aujourd’hui. Et il est flux lumineux, c’est-à-dire de la quantité de lumière émise par
incontestable que des avancées — toujours une source donnée. Notre ambition est de mériter ce nom et
insuffisantes — ont eu lieu. Comme dans de vous apporter tous les éclairages dont vous avez besoin, de
beaucoup de cas, c’est la loi qui a permis à faire la lumière sur les grands sujets de la déficience visuelle,
la société d’évoluer et d’accroître le nombre d’apporter des repères.
d’enfants handicapés inclus en milieu ordinaire.
Ne parlons plus de handicap, parlons de besoins concrets et
de toutes les informations nécessaires pour y répondre !
4 LUMEN #16

ACTUS
LES SOUFFLEURS
D’IMAGES
SE DOTENT D’UN OUTIL NUMÉRIQUE
INNOVANT DÉDIÉ À L’ACCÈS À LA
CULTURE DES PUBLICS AVEUGLES
ET MALVOYANTS
Le service Souffleurs d’Images propose aux personnes
aveugles et malvoyantes d’accéder, quand elles le
souhaitent, à l’événement culturel de leur choix.
BUTAGAZ : Le service développe une médiation humaine et
LA MARQUE FOURNISSEUR personnalisée. Un souffleur bénévole, lui-même étudiant
en art ou artiste, décrit et souffle à l’oreille du spectateur
DE GAZ ET D’ÉLECTRICITÉ POUR aveugle ou malvoyant, les éléments qui lui sont invisibles
TOUS, PROPOSE L’ENSEMBLE DE le temps d’un spectacle ou d’une exposition. Le lieu
SES DOCUMENTS AUX FORMATS partenaire offre quant à lui la place du souffleur.

ADAPTÉS Basé à Paris et en Île-de-France, Souffleurs d’Images se


développe à présent en région avec le projet « Souffleurs
Une valeur ajoutée pour les clients aveugles et d’Images en Festivals », en partenariat avec l’UNADEV.
malvoyants qui disposent désormais de supports Souffleurs d’Images permet de :
adaptés. Butagaz, accompagné de Handicapzéro,
•F
 aciliter l’accès à la culture des publics aveugles et
propose à compter d’aujourd’hui une accessibilité
malvoyants,
à l’ensemble de ses documents : conditions
générales de vente de gaz et/ou d’électricité, •S
 ensibiliser et accompagner les lieux culturels dans
contrats, factures, échéanciers, courriers, lettre leur politique d’accessibilité,
d’information pour les clients et futurs clients •F
 ormer des artistes à l’accompagnement Souffleur et
aveugles et malvoyants. encourager la prise en compte de l’accessibilité dans
Proposé en braille, caractères agrandis et audio leurs pratiques professionnelles.
(pour certains documents), chaque document est UN SITE 100 % ACCESSIBLE AVEC DES
traité et adapté par Handicapzéro. FONCTIONNALITÉS DÉDIÉES
Comment bénéficier de ce nouveau service ? Le site souffleurs.org est dédié aux pratiques culturelles
• Appelez HandiCaPZéro au 0800.39.39.51 des personnes aveugles et malvoyantes et leur permet
(service et appel gratuits) et indiquez vos de découvrir le fonctionnement du service, d’identifier les
coordonnées et le format souhaité. offres partenaires, de réserver un Souffleur d’Images.
• contactez votre Service Clients Butagaz au Également de retrouver les actualités, telles que des
09.69.39.08.61 (appel non surtaxé) pour ouvrir sorties de groupe, et, via une liste ou une cartographie,
le service adapté. de consulter l’ensemble des lieux culturels partenaires
de Souffleurs d’Images.
Avec ce nouveau partenariat, Handicapzéro
se réjouit d’élargir l’accessibilité des « offres N’hésitez pas à consulter régulièrement leur
énergie » après Engie et Gaz Tarif Réglementé ! programme sur https://souffleurs.org/
LUMEN #16 5

1ER APPEL
À PROJETS
« ACTIONS AU BÉNÉFICE 14ÈME BAROMÈTRE
DE L’INCLUSION ET DE DE LA SANTÉ VISUELLE
L’AUTONOMIE DES PERSONNES DES FRANÇAIS
AVEUGLES ET DÉFICIENTES Comme chaque année, l’Asnav (Association
VISUELLES » nationale pour l’amélioration de la vue) a publié
les résultats de son « Baromètre de la santé
visuelle des Français », réalisé par Opinion Way.
Autonomie, insertion
Voici les résultats clés de l’édition 2018.
professionnelle,
inclusion sociale, • 96 % sont favorables au renforcement du
accessibilité… dépistage visuel à l’école, 91 % en entreprise et
Les personnes 90 % lors du passage du permis de conduire.
malvoyantes et • 4 % des Français déclarent n’avoir jamais fait
déficientes visuelles contrôler leur vue,
font face à ces défis • 26 % des Français ne portent pas toujours leurs
au quotidien. C’est lunettes pour conduire, 25 % devant un écran
pour cette raison que pour les loisirs et 22 % devant leur ordinateur au
l’UNADEV a décidé travail.
de lancer cet été un appel à projets d’une enveloppe
globale de 2 millions d’euros. L’objectif : favoriser
l’inclusion et l’autonomie dans la société des personnes
aveugles et déficientes visuelles.
Cet appel à projets s’adresse ainsi à tous types
d’acteurs — associations, organismes publics ou
entreprises privées — pour tous types de projets et dans
tous les secteurs.
23ÈME ÉDITION
DE LA SEMAINE EUROPÉENNE
En fonction du projet et de son impact auprès du public
bénéficiaire, l’UNADEV pourra financer la totalité du POUR L’EMPLOI DES PERSONNES
projet visant notamment à : HANDICAPÉES
•R
 enforcer et contribuer au développement de
Moment fort de l’année,
solidarités nouvelles en faveur de l’inclusion sociale
la 23ème édition de la
des aveugles déficients visuels dans tous les domaines
Semaine Européenne
du quotidien (accès aux services, mobilité, etc.)
pour l’Emploi des
• Agir sur l’insertion professionnelle des aveugles Personnes Handicapées
et déficients visuels, notamment en favorisant les (SEEPH) se déroulera
initiatives à fort impact conduisant à un changement cette année du 18 au
d’approche pour l’accès à l’emploi 24 novembre et sera
•F
 avoriser les initiatives visant à collecter, capitaliser l’occasion de sensibiliser
et promouvoir les données sur le handicap visuel (du et d’impliquer des
type observatoires, chaires universitaires…) entreprises autour de la
•S
 outenir tous types d’actions concrètes et question du handicap en
structurantes permettant de changer le quotidien des milieu professionnel. Elle a lieu en novembre, mais
personnes souffrant d’une déficience visuelle se prépare bien en amont !
• Aider les démarches de recherche-développement N’hésitez pas à contacter le Pôle Sensibilisation
menées par les laboratoires académiques ou privés, de l’UNADEV qui peut vous accompagner dans
aboutissant à des technologies ou services innovants le choix de vos actions à mettre en place à
en faveur de l’inclusion et de l’autonomie des l’occasion de cette semaine.
personnes aveugles et malvoyantes. Email : sensibilisation@unadev.com
6 LUMEN #16 DOSSIER

DOSSIER

INCLUSION SCOLAIRE DES ENFANTS


DÉFICIENTS VISUELS :

Progrès en vue
La loi de 2005 a marqué un tournant : de l’intégration, phénomène
qui consistait à attendre de l’élève handicapé qu’il s’adapte à l’école,
on est passé à l’inclusion, notion qui sous-tend que c’est à l’école
de s’adapter. L’inclusion s’est faite plus massive et les atouts sont
indéniables pour l’épanouissement de ces jeunes. Mais tous les
freins n’ont pas encore été levés pour que la réussite soit au rendez-
vous pour tous.

Faut-il fermer les établissements écrivait-elle, parce qu’« ils ne reçoivent pas ÊTRE INCLUS, C’EST ÊTRE PORTÉ,
spécialisés et inclure tous les élèves un enseignement de qualité sur la base de S’ÉPANOUIR, SE SURPASSER...
handicapés, à temps plein, en milieu l’égalité avec les autres ». Si l’on se penche sur les bénéfices
scolaire ordinaire, comme le préconise un observés chez les jeunes, le virage pris ici
Pourtant, depuis les lois de 2005 et
récent rapport de l’ONU — accablant pour par la France, longtemps ancrée dans une
de 2013 — la première introduit le droit
la France — sur la situation des personnes tradition de placement en établissements
d’accès, la deuxième le principe de
handicapées en France ? Ou procéder au spécialisés, est assurément une bonne
l’inclusion scolaire pour tous les enfants
cas par cas et surtout avec des moyens, chose. En témoigne Leika, une jeune fille
sans distinction —, le nombre d’élèves
comme le préconisent des syndicats originaire de Saint-Martin, à Tahiti, qui n’a
handicapés inclus en établissements
ou les structures spécialisées dans pu être scolarisée qu’à 8 ans, à son arrivée
l’accompagnement des jeunes aveugles et ordinaires a considérablement grossi.
en métropole, en établissement ordinaire
déficients visuels ? La rapporteure spéciale De 80 % entre 2006 et 2017 selon des
grâce à l’IJA de Toulouse qui assure son
de l’ONU sur les droits des personnes statistiques de la DEPP, même si, observe
accompagnement à l’inclusion. « Pour moi
handicapées, Catalina Devandas-Aguilar, Nathalie Lewi-Dumont, chercheuse c’est le paradis ici, parce que là-bas il n’y
recensait en effet, après sa visite effectuée en sciences du langage de l’INSHEA, avait rien ! Je n’avais pas d’AVS, donc pas
en France en 2017, 81 000 enfants, spécialisée sur cette question depuis plus le droit d’être à l’école. Du coup, je restais
tous handicaps confondus, qui n’étaient de 20 ans, la présence en établissements à la maison toutes les journées et c’était
pas scolarisés dans un établissement ordinaires « a toujours existé, mais ennuyant ! » Alors certes, « c’est compliqué
ordinaire, mais encore placés dans des évidemment en nombre faible » et elle de se faire comprendre quand on est non-
services et établissements médico- était restreinte « aux plus brillants », faute voyant, j’ai eu du mal à m’intégrer quand
sociaux. Une situation « inacceptable », d’« aide ». il y avait du travail en groupe, j’avais peur
DOSSIER LUMEN #16 7

de m’expliquer, l’AVS n’était pas là tout le Donc des dispositifs, des lieux et des et à une classe adaptée pour ceux dont les
temps... », égrène la jeune fille. « Mais cela acteurs divers, dont les relations sont troubles ou qui vivent une cécité tardive
m’a aidée à m’ouvrir plus, à aller vers les souvent jugées complexes et peu lisibles. et/ou soudaine ou encore une étape de
autres et à ne plus être gênée par ma Mais qui n’empêchent pas certains phase de prise de conscience du handicap,
maladie. Et quand on est ensemble, ça me d’innover. L’IJA de Toulouse, par exemple, nécessitent des adaptations intensives et
la fait presque oublier ! » a fait le choix de cette inclusion dès le sur la durée.
De la même manière, Nathalie Lewi- début des années 2000, en continuant
Dumont observe chez de nombreux d’assurer l’accompagnement des jeunes, DES ÉQUIPES RESSOURCES DE L’IJA
jeunes qui sont passés de l’établissement pour ce qui est pédagogique et éducatif DE TOULOUSE AVEC ET DANS DES
adapté à l’établissement ordinaire, un à l’extérieur de la structure, et pour la ÉTABLISSEMENTS ORDINAIRES
« sentiment d’une plus grande liberté ». prise en charge thérapeutique à l’intérieur. Si des membres de l’équipe peuvent être
C’est aussi pour eux « l’occasion de se Pas si simple, parce que du coup ce sont amenés à se déplacer dans n’importe
surpasser ». Des jeunes « plus épanouis », des déplacements dans un sens et dans quel établissement où est inscrit le
observe de son côté Céline Barbancey, l’autre. Les classes ont progressivement jeune, un partenariat avec un collège
enseignante spécialisée de l’IJA de fermé pour ne laisser place qu’à l’internat et un lycée a permis de mettre en place
Toulouse, parce qu’ils « finissent par se une organisation particulièrement
sentir enfin capables d’avoir un vrai rôle efficace. Dans ces derniers, des « équipes
dans la société », et qui réussissent mieux ressources » se déplacent à un rythme
« parce qu’ils sont portés par une classe, régulier : les enseignants pour former
un avenir ». à la bonne approche, les éducateurs
pour aider sur les pauses méridiennes
RELATIONS COMPLEXES ENTRE au self, au repérage, pour rencontrer
DIFFÉRENTS ACTEURS, MAIS DES les personnels ; ils se réunissent pour un
INNOVATIONS bilan annuel avec le référent et l’équipe
L’inclusion est donc une bonne chose au éducative de chaque établissement,
regard des premiers concernés. Mais le avec les familles et les élèves. Les jeunes
« comment » tiraille encore les acteurs en viennent quant à eux un mercredi sur
France, où coexistent encore trois formes deux au moins à l’IJA pour des temps
de scolarisation : soit dans une classe d’études, revoir des stratégies de
ordinaire, avec éventuellement, dans le travail et les prises en charges médico-
cadre du PPS (Projet personnalisé de sociales : locomotion, suivi psychologique,
scolarisation), l’accompagnement par un ophtalmologique, ergothérapie, etc.
SESSAD (Service d’éducation spéciale À titre de comparaison, l’IRSAM Arc-
et de soins à domicile) ou par un AVS en-ciel à Marseille, pourtant très actif
ou un AESH, et/ou des aménagements puisqu’elle accompagne quelque 250
pédagogiques et des aides matérielles ; jeunes dont une centaine exclusivement en
soit dans une classe spécialisée, une établissements ordinaires — contre un peu
ULIS (Unité localisée d’inclusion scolaire) ; plus d’une trentaine à l’IJA de Toulouse —,
soit dans un institut du secteur médico- ne « déplace » que ses enseignants dans
éducatif. les classes.
8 LUMEN #16 DOSSIER

Tout repose sur un important travail peuvent pas décoder. Une enseignante
en équipe et auprès des élèves surtout qui prend un livre et va s’asseoir n’a pas
sur un travail psychologique pour « leur besoin de dire ce qu’elle va faire aux
apprendre comment apprivoiser leur voyants qui comprennent qu’elle va leur
maladie, étayer, rassurer, valoriser, aider lire une histoire. Mais un enfant aveugle
à s’affirmer, à prendre confiance en soi, ne peut pas le déduire. Il faut convaincre
pour amener vers l’autonomie », l’objectif l’enseignante qu’elle doit tout expliquer.
premier étant de viser le « bien-être », Cela ne paraît rien, mais c’est énorme
explique Mathieu Malhaire, l’un des quatre pour que l’enfant se sente élève parmi les
éducateurs de l’IJA. C’est sur ce plan là autres ».
d’ailleurs que semblent s’accorder les
Autre difficulté relevée par Nathalie Lewi-
acteurs du milieu spécialisé, mais aussi
Dumont, si les profs en milieu ordinaire ne
les jeunes concernés : l’importance de
sont pas ou peu formés, ils ne sont pas
cet accompagnement. Le jeune Hugo
non plus « forcément prêts à l’être, même
Fournié, qui se dit pourtant « déprimé »
si la prise en compte des différences et
par l’internat qu’il a dû rallier à l’IJA alors
de la diversité des élèves fait partie du
qu’il est originaire du Tarn, en mesure les
référentiel ». Et « pas toujours prêts non
bénéfices : « je suis venu pour le soutien
plus à donner leurs documents pour
que propose l’école. Je n’aime pas la ville,
l’adaptation ». Et les AESH aussi manquent
mais ça m’a permis en même temps de
de formation même si, depuis 2016, a
régler d’autres problèmes. Et je me sens
été créé le diplôme d’État accompagnant
mieux, je préfère me faire des amis au
collège, même si je ne peux pas accepter éducation et social (DAES) dont ils doivent
ma maladie ». désormais être titulaires.

UNE ÉCOLE ORDINAIRE ENCORE LES ULIS, UN « ENTRE-DEUX » ENTRE


ÉTABLISSEMENT ORDINAIRE ET adapté, soutien disciplinaire, soins donnés
INADAPTÉE AUX DÉFICIENTS VISUELS
ÉTABLISSEMENT SPÉCIALISÉ ? au lycée par une équipe pluridisciplinaire
Ce suivi est d’autant plus indispensable du SIAM 78 (Service d’intégration des
que la plupart des acteurs observent que Enfin, le rythme n’est pas non plus adapté
aveugles et malvoyants) qui s’y déplace...
l’école reste, hélas, encore inadaptée aux à ces élèves. « Tout leur prend plus de
une organisation et des partenariats
déficients visuels. Avec des programmes temps », explique Anne Lorho. « Et ils ne
qui permettent, selon l’enseignante
« élitistes conçus pour des enfants qui n’ont peuvent pas courir dans la cour, le niveau
coordonnatrice, Catherine Miguet,
aucun souci », observe la directrice adjointe sonore est énorme pour eux, repérer
« souplesse » et donc « totale inclusion ».
d’Arc-en-ciel, Myriam Rigolot, des manuels ce qui se passe peut-être inquiétant... »
scolaires pas toujours distribués dès la Le rythme est d’autant plus important
INCLUSION À LA CARTE PLUTÔT QUE
rentrée, des moyens humains faibles — la à prendre en compte que les jeunes
TOUTE INCLUSION ?
chercheuse Isabelle Ville établit, au travers ont par ailleurs des emplois du temps
particulièrement denses entre leurs cours, La pratique développée dans cette ULIS
de ses travaux, qu’un enseignant-référent
les temps d’études et de soutien et la prise montre aussi que la collaboration entre
peut avoir à gérer jusqu’à 300 élèves —, ou
en charge thérapeutique. monde de l’Éducation nationale et monde
des personnels insuffisamment formés.
médico-social est la clé de la réussite.
Formation pourtant importante, puisqu’il Sur cette question du rythme d’ailleurs,
Pour autant, Catherine Miguet pense
faut connaître des « outils aidants » les ULIS, solutions à mi-chemin entre
que « l’inclusion n’a tout son sens que si le
(agrandissements pour les malvoyants, pleine inclusion et établissement
jeune est prêt à la vivre ». Elle rejoint en ce
braille pour les aveugles...) et des spécialisé, peuvent-elles permettre de
sens ceux qui plaident pour un maintien
« techniques spécialisées » pour aborder mieux pallier certaines difficultés parce
en parallèle de structures spécialisées.
le dessin, la géométrie, la géographie... qu’elles sont directement implantées
Non pas pour exclure, mais pour faire
ou encore pour travailler sur les au sein d’établissements ordinaires ?
de « l’inclusion à la carte », proposer de
représentations mentales, « pas simples Au lycée Louis Bascan à Rambouillet,
l’adaptation intensive pour ceux qui ont
à convoquer avec le tactile et l’auditif », dans les Yvelines, une ULIS totalement
des troubles associés, ou encore offrir
explique Anne Lorho, enseignante dédiée à des élèves souffrant de troubles
des respirations dans les trajectoires :
spécialisée de l’IJA de Toulouse. Ce sur visuels permet de tout proposer sur
pour ceux qui sont en phase de prise de
quoi travaillent les enseignants spécialisés place, une immersion en classe ordinaire
conscience de leur handicap, comme
qui se déplacent dans les classes, tout et un accompagnement pédagogique,
les jeunes enfants, ou encore pour les
comme sur « l’implicite » et « tous les éducatif et thérapeutique : travail sur les
adolescents, évoluant dans une période où
signaux que les déficients visuels ne adaptations, aide à l’utilisation du matériel
l’on se cherche. « Être avec leurs pairs est
très important », souligne Anne Lorho. « Car
ils ont les mêmes problématiques. Cela
leur permet de partager les difficultés, de
se comprendre et de voir qu’ils ne sont pas
seuls au monde et qu’ils s’en sortent ».
Ce choix laissé par la coexistence de
plusieurs dispositifs, la chercheuse
Nathalie Lewi-Dumont l’apprécie
également : « la loi de 2005 parle d’ailleurs
de parcours et j’aime bien cette idée-là »,
commente-t-elle. « Les élèves ont le choix
et certains vont revenir en établissement
spécialisé un an ou deux. C’est bien
aussi pour souffler, car l’inclusion totale
demande un effort très important ».

Par Camille Pons


DOSSIER LUMEN #16 9

Encore des résistances sociales


Dans l’ouvrage « Inclure le handicap, homme qui ne comprend pas pourquoi sont de vraies sources d’enrichissement
recomposer l’école ? », paru en eux sont renvoyés à ce titre vers l’AVS comme le souligne Nathalie Lewi-
2018, une inspectrice de l’Éducation collective, alors que les autres sont Dumont : « Ils ont développé des capacités
nationale de l’Académie de Lyon, expédiés chez le CPE. Téo, qui est mal- de mémorisation importantes par
Véronique Montangerand écrit ceci : voyant, dit aussi avoir « touché du doigt les compensation. Ils ont un vocabulaire d’une
« la transformation des regards et des résistances sociales » lorsqu’il a suivi une richesse et d’une précision étonnante et
pratiques » reste un « point crucial » seconde pro en art et design et qu’il s’est peuvent apporter énormément à la classe.
sur lequel on doit porter les efforts, entendu dire « tu n’y arriveras pas » par sa Ils y ont leur vraie place ! »
« afin de réduire les moments où des prof principale...
enseignants, voire des parents, affirment
que tel ou tel enfant n’a pas sa place Pourtant on a tout à gagner à vivre
dans cette école ». Oui, hélas, les ensemble, parce que les déficients visuels Par Camille Pons
regards représentent encore un frein à
l’inclusion. En France, même si les choses
progressent, les représentations du
handicap restent encore négatives pour
des raisons historiques, comme l’analyse
la chercheuse Nathalie Lewi-Dumont.
BONNE PRATIQUE
« Appréhension, réticences par rapport
au handicap en général nous viennent de AU LYCÉE BASCAN,
l’Antiquité, où la déficience visuelle y était
ressentie comme un châtiment », explique-
DES ÉLÈVES INCLUS ET DES ÉLÈVES INCLUANTS
t-elle. « Cela reste dans l’inconscient Au lycée Bascan à Rambouillet, où une ULIS accueille exclusivement des élèves souffrant
collectif et le handicap se cache encore de troubles visuels, tout le monde est encouragé à s’adapter. Les élèves voyants sont aussi
beaucoup ». sollicités pour se transformer en secrétaires bénévoles pour assister les mal et non-voyants
Les jeunes concernés sont les premiers — et pas qu’eux d’ailleurs — pour les examens du bac. Leur mission ? Être à l’écoute des
à prendre conscience du poids de ces demandes de l’élève, lire des textes, décrire des images, des schémas, une carte, mettre
représentations sociales. « Même quand
en évidence des détails et les situer dans l’espace, copier le brouillon de l’élève sous sa
les gens sont sensibilisés, on a parfois
tendance à juste déplacer l’institution dictée, faciliter l’accès aux documents. Chaque année, ces jeunes sont remerciés pour avoir
dans le collège ordinaire et à continuer de ainsi participé à la réussite d’élèves de première et de terminale en recevant le diplôme de
marquer la différence », observe d’ailleurs l’altruisme.
Hugo Fournié, scolarisé au collège
Anatole France à Toulouse. Différence qui
persiste au travers même de « punitions
différenciées », regrette encore le jeune
10 LUMEN #16

Référent Handicap :
SOCIÉTÉ
un atout pour les salariés…
et pour les entreprises
Dans l’entreprise, les référents handicap ». La fonction de correspondante m’a orienté vers une formation adaptée
commence avec le recrutement de aux personnes déficientes visuelles. Elle a
handicap se sont rendus personnes en situation de handicap, duré trois ans et depuis deux ans, je suis
puisque l’accord d’entreprise prévoit un en poste au centre d’appels du service
indispensables, à côté des aménagement des postes dès les phases clientèle. C’est la correspondante qui a
de test et de période d’essai. Une fois la orchestré mon arrivée dans ce nouveau
assistantes sociales et des candidature retenue, c’est le médecin travail : adaptation du poste, recherche
du travail qui décide des compensations d’une solution de transports entre le
médecins du travail, autant définitives. Tout au long du processus, la domicile et le travail. Le handicap m’est
correspondante est sollicitée. Dans une tombé dessus et cela a été utile de
pour leurs compétences entreprise de la taille de la RATP, elle rencontrer une personne disponible ».
techniques que pour leur sens est aussi fortement concernée par les
problématiques de maintien dans l’emploi.
En dehors des connaissances techniques
et réglementaires indispensables
de l’écoute. C’est ce à quoi s’est retrouvée confrontée (qu’on peut désormais acquérir dans
Laurence Montava, dont la vue a décliné des formations universitaires), tous les
après une maladie auto-immune. référents handicap mettent en avant leur
Après l’avis de l’assistante sociale écoute, notamment pour les personnes
À la faveur de la loi pour la Liberté et ses premières démarches pour la qui deviennent handicapées dans leur vie
de choisir son avenir professionnel de RQTH (Reconnaissance de la Qualité de professionnelle. Responsable diversité
septembre 2018, le référent handicap voit Travailleur Handicapé), la correspondante du Groupe Up (ex-Chèque déjeuner),
son rôle précisé et consolidé. Interface Handicap de la RATP a pris le relais, avec Cherifa Messaoudi consacre les deux tiers
entre la politique Handicap de l’entreprise le médecin du travail. Son poste a pu être de son temps à sa fonction de référente
et les salariés en situation de handicap, aménagé avec deux grands écrans et Handicap. « La dimension technique est
le référent (ou correspondant) Handicap un clavier rétroéclairé. « Je fais aussi du plus simple aujourd’hui, souligne-t-elle. Si
avait déjà son existence propre dans les télétravail deux fois par semaine, explique on veut trouver des outils pour les salariés
grandes entreprises. Il s’impose désormais Laurence Montava. La correspondante a déficients visuels, comme des loupes, des
dans chaque entreprise de plus de 250 été à l’écoute et a facilité mon nouveau agrandisseurs Supernova, nous avons
salariés. Dans la majorité des cas, le mode de travail. Ça m’a donné envie de les fournisseurs et les budgets. Mais la
référent handicap remplit ces fonctions devenir correspondante dans le futur ! » Au dimension humaine est plus complexe. Et
indispensables à côté de son propre sein du service RH où elle est depuis 13 je dirais que c’est elle qui est au cœur de
métier. ans, elle a ainsi pu conserver son poste de notre tâche. On a besoin d’être à l’écoute
responsable des dispositifs de promotion des salariés et surtout de sensibiliser
C’est par exemple le cas à la RATP, où
sociale. les équipes, qui ne savent pas toujours
Marie-Laurence Dubiel est conseillère en
Également à la RATP, Laetitia Gnako- comment réagir face à un collègue
prévention des risques à la DRH et vient
Gnekibo a quant à elle dû changer de déficient visuel… »
d’accepter en avril dernier la fonction
de correspondante handicap : « je ne métier, à la suite d’une dégénérescence de Sensibiliser les salariés et les managers
découvre pas la fonction pour autant, sa vision. « J’étais agent d’animation dans est aussi un des principaux objectifs
puisque j’ai travaillé à la mission Handicap les stations de métro, mais je ne pouvais d’Olivia Rey, référente Handicap au Crédit
par le passé. Il y a 20 correspondants en plus continuer, indique-t-elle. Après que coopératif : « une partie importante de ma
tout à la RATP, qui sont comme moi au l’assistante sociale a fait reconnaître mon mission consiste à favoriser le recrutement
carrefour de toutes les questions liées au inaptitude provisoire, la correspondante de salariés handicapés, mais une autre
partie importante est de convaincre les
managers. On y arrive en organisant
tous les ans la Semaine du handicap,
au travers de sessions de théâtre, de
films ou de discussions. Je peux aussi
m’appuyer sur les bonnes pratiques du
réseau de 60 référents Handicap du
groupe BPCE, dont le Crédit coopératif fait
partie. Nous échangeons sur les filières de
recrutement (Cap Emploi, salons virtuels,
etc.), sur les fournisseurs de matériel ou
les associations d’aide aux personnes
handicapées. Ce sont autant d’atouts qui
bénéficient en bout de chaîne aux salariés
handicapés ». Comme ses collègues, Olivia
Rey insiste sur le caractère varié de la
fonction de référent et prévient : « nous
recrutons des compétences et pas des
handicaps ! »
Par Eric Larpin
LUMEN #16 11
Héritage :
CONNAISSEZ-VOUS
SOCIÉTÉ
L’ABATTEMENT SPÉCIAL SUR
LES DROITS DE SUCCESSION ?
Toute personne en situation de handicap peut
bénéficier, sous conditions, d’un allégement
de 159 325 € sur ses frais de succession.
Explications avec Maître Thomas de
Ricaud, notaire titulaire à Lanton, en
Gironde.

Dans quel cadre cet abattement


est-il accordé ?
Réservé aux personnes en
situation de handicap, il « En tant que notaires, nous
s’applique aux mutations à ne sommes pas habilités à
titre gratuit (donations et vérifier ces pièces ; nous les
successions). Il est octroyé transmettons uniquement à
par l’administration fiscale l’administration si nos clients
lorsqu’elle considère que le souhaitent, mais nous ne
la déficience est de nature sommes pas nécessairement Aucun pourcentage ce contribuable d’avoir une rentabilité
à avoir des conséquences informés de la suite donnée ». d’invalidité n’entre normale dans le cadre de son activité
sur la situation économique par ailleurs en jeu, professionnelle.
du contribuable, en lien ni la nature, l’origine Quels justificatifs sont attendus ?
avec les revenus qu’il tire de son ou l’ancienneté du
travail ou les difficultés qu’il rencontre handicap. Que le trouble Le demandeur doit apporter la preuve par
pour se former. Les dispositions du Code soit congénital ou acquis à la suite d’un tous moyens que son infirmité l’empêche
général des impôts impliquent qu’il faille accident ou d’une maladie ne fait pas de de travailler ou d’étudier normalement.
pouvoir justifier de l’infirmité empêchant la différence. Malgré tout, il y a indirectement L’administration fiscale est de plus en
personne de se livrer dans des conditions un critère d’âge : comme je l’évoquais plus exigeante quant à la réunion des
normales de rentabilité à toute activité précédemment, une personne retraitée ne conditions d’application de cet abattement
professionnelle ou, pour les personnes de bénéficiera pas de cet abattement, car son fiscal et ses contrôles sont réguliers. Une
moins de 18 ans, d’acquérir une instruction handicap ne sera pas considéré comme carte d’invalidité ne suffit généralement
ou une formation professionnelle de niveau étant source d’une perte de rentabilité pas. D’autres documents tels que le
normal. Ces modalités d’application doivent professionnelle. relevé de la décision de la commission des
être réunies au moment du fait générateur Comment est évaluée l’incapacité droits et de l’autonomie des personnes
de l’impôt, c’est-à-dire au jour même de handicapées de la MDPH, une attestation
la donation ou du décès dans le cas d’une à travailler dans des « conditions médicale circonstanciée ou encore un
succession. Ainsi, si à ce moment précis, normales de rentabilité » ? certificat d’un établissement scolaire
le donataire, l’héritier ou le légataire est C’est là la principale difficulté et toutes spécialisé, sont susceptibles d’étayer une
déjà à la retraite, ou si son handicap les situations sont étudiées au cas par demande. En tant que notaires, nous ne
survient après, l’abattement spécifique ne cas par l’administration fiscale. Pour un sommes pas habilités à vérifier ces pièces ;
s’appliquera pas. entrepreneur notamment, il est souvent nous les transmettons uniquement à
Existe-t-il des restrictions délicat de mesurer l’impact du handicap l’administration si nos clients le souhaitent,
relatives à la filiation ou à la sur la croissance de son entreprise. Ainsi mais nous ne sommes pas nécessairement
j’ai à l’esprit une décision de la Cour de informés de la suite donnée.
nature du handicap ? cassation, il y a une trentaine d’années, qui Comment est calculé le montant
Non, ce qui prime c’est le critère avait validé la décision des premiers juges
économique avant tout. Le lien de parenté de refuser le bénéfice de cet abattement de cet abattement ?
influe uniquement sur le cumul possible à un contribuable pourtant reconnu Il s’agit d’une réduction forfaitaire, fixée
avec d’autres abattements : en effet, atteint d’une incapacité totale de travail aujourd’hui à 159 325 €, qui ne relève
l’abattement en faveur des personnes de 100 %. Les juges avaient en effet relevé d’aucun calcul. Elle est la même pour tous
handicapées s’ajoute aux abattements que ce contribuable avait pu continuer à et peut être appliquée à plusieurs reprises
personnels dont ces dernières peuvent diriger son entreprise si les dons, héritages ou legs
par ailleurs bénéficier en qualité de malgré son infirmité proviennent de donateurs ou
descendants, ascendants, frère ou sœur, et que son chiffre défunts différents. À noter qu’il
« À noter qu’il existait
neveu ou nièce. Seul un petit abattement d’affaires était existait auparavant un système
auparavant un système qui
de 1 594 € bénéficiant normalement aux depuis en croissance qui prévoyait une indexation
prévoyait une indexation
cousins ou à ceux n’ayant aucun lien de constante. Ils en annuelle pour l’actualisation de
annuelle pour l’actualisation
famille avec le donateur ou le défunt avaient donc de tous les abattements, tous les abattements, mais ce
n’est curieusement pas cumulable avec conclu que le mais ce mécanisme a mécanisme a disparu en 2012.
l’abattement profitant aux personnes handicap ne nuisait disparu en 2012 ».
handicapées. pas au fait pour Par Florence CHARRIER
12 LUMEN #16

UNE VIE
SOLUTIONS
DE CHIEN…
GUIDE
D’AVEUGLE !
Ils savent se déplacer, s’arrêter au passage piéton, accompagner une montée FAIRE CONFIANCE « LES YEUX
FERMÉS »
d’escalier et même indiquer une chaise ou un banc… Ils sont les partenaires
Il est aussi question de confiance et
incontournables de leur maître qu’ils accompagnent dans leurs déplacements d’affection. Une fois dans la vie active,
le chien guide et son maître vont former
et dans leur quotidien. Ils s’appellent Nepia, Mystie, Kenya ou Icône, et ce ne un binôme. Celui-ci l’accompagnera
sont pas des chiens comme les autres. Ce sont des chiens guides et comme partout, au travail, au sport, à l’école
des enfants et même dans l’intimité des
eux chaque année plus de 200 chiens guides sont remis à des personnes cabines de toilettes ! À chaque instant le
déficientes visuelles en France. Comment sont-ils formés et comment chien doit allier sécurité et fluidité pour
accompagner au mieux son maître dans
s’assurer qu’ils n’ont pas une vie de chien ? ses déplacements. Grâce à son harnais,
le chien va indiquer ses mouvements,
obéissant aux ordres de son maître. Les
éducateurs s’assurent d’ailleurs de former
LA MÉTHODE POSITIVE besoins dans le caniveau. « Elle aurait dû
le bon chien guide pour la bonne personne,
D’APPRENTISSAGE s’appeler “Pot de colle” tellement elle est
et la race sera aussi choisie en fonction de
« Le bien-être animal est au cœur des attachante et nous suit partout » témoigne
l’âge, du rythme de vie et de l’activité du
techniques d’apprentissage du chien Christelle. Pour les maintenir dans leur
futur maître. Car une fois avec son maître,
tout au long de son parcours » précise environnement, durant cette phase les
celui-ci devra lui faire confiance « les yeux
Lucas du CIE (Centre Indépendant éducateurs se déplacent dans les familles.
fermés ».
d’Éducation). Depuis 1994, cette école de Les familles participent aussi à des
réunions de travail au sein de l’école. Ainsi Outre ces périodes de travail, le binôme
chien guide applique la méthode positive
confrontés au quotidien des familles, les partage des moments de détente très
d’apprentissage. Celle-ci s’appuie sur
chiens se préparent à leur métier… réguliers loin de la vie urbaine et de
des techniques d’apprentissage par le
l’évitement d’obstacles, renforçant leur
jeu, le développement de la curiosité et la Car les chiens guides sont « actifs » ou
complicité. Les chiens guides sont d’ailleurs
récompense. La formation est longue ; les même « retraités » ! Et pour apprendre
de formidables facilitateurs de relations
éducateurs accompagnent les chiens tout leur « métier », ils vont suivre une dernière
sociales.
au long de leur « éducation » pour s’assurer phase, la phase d’éducation. Celle-ci
d’un apprentissage des techniques de court de leur 12 à 20 mois. Par le biais UNE FORMATION ONÉREUSE
guide, mais aussi d’un bon relationnel avec du jeu et de la récompense, le chien FINANCÉE GRÂCE AUX DONS
son entourage. va apprendre naturellement à éviter
les obstacles, comprendre les ordres Les chiens guides d’aveugle sont remis
IL FAUT 20 MOIS POUR APPRENDRE directionnels et rechercher du mobilier gratuitement. En moyenne, leur formation
LE MÉTIER DE CHIEN-GUIDE urbain. En récompensant les bonnes revient à 24 000 euros. C’est donc grâce à
actions (friandises, caresse, jeux) et en la générosité des donateurs que les chiens
Plusieurs étapes sont nécessaires pour
ignorant les mauvaises, le chien apprend peuvent continuer à être éduqués et à
devenir un bon chien guide. L’éducation
le comportement le mieux adapté. On changer la vie de leur maître.
des directions où savoir repérer des
obstacles n’intervient qu’après une période parle de méthode positive, car il n’y a
Par Sophie DORY LAUTREC
préliminaire d’éveil et de socialisation. pas de punition, l’éducation se fait sous
Grâce à des sollicitations tactiles, visuelles la forme du jeu et de la relation avec son
et auditives, les chiots vont apprendre éducateur.
à développer leur curiosité, découvrir
leur environnement et attiser leur désir
d’exploration. Cette première phase
s’appelle la phase d’éveil. RENCONTRE AVEC KHALED, MAÎTRE CHIEN GUIDE
À partir de 2 mois, après leur sevrage, Ma chienne c’est mon sésame, raconte Khaled, maître chien guide.
les chiots peuvent être confiés à des
Grâce à elle, aujourd’hui, toutes les portes s’ouvrent à moi.
familles d’accueil bénévoles. Un bon
chien-guide est en effet un chien sociable, Pourtant au début de ma rééducation, il était hors de question pour moi d’avoir un chien. Il faut le
capable d’accompagner son maître ou sa sortir, il tombe souvent malade et rend la maison sale.
maîtresse dans tous ses déplacements Mais à la suite d’un accident qui m’a coûté une fracture du nez, j’ai réalisé qu’avec un chien, cela
et s’adapter à sa vie, en famille entre ne serait jamais arrivé. Alors j’ai foncé, avec l’approbation de ma femme et de mes enfants, même
amis et dans le cadre professionnel. « Ce si l’aîné avait une peur bleue des chiens.
temps en famille d’accueil est clef, en 2 ans après avoir déposé mon dossier, j’ai enfin fait la rencontre de ma chienne Jaïa. Ce fut un
quelques sortes, il va devoir apprendre les changement radical dans ma vie, dans mon rapport aux autres et dans ma confiance en moi.
bonnes manières » plaisante Lucas. Karma
Elle m’apporte beaucoup, en plus du confort de déplacement et de ma mise en sécurité. Je suis
apprend ainsi chez Christelle et Patrice
sa famille d’accueil à ne pas aboyer, ne plus détendu et plus serein. Ma vie a changé grâce à mon chien guide. Je me sens libre !
pas monter sur les canapés ou faire ses
LUMEN #16 13

SALLE DE SPORT,
LES INSCRIPTIONS SOLUTIONS

SONT OUVERTES
Si aujourd’hui, la plupart des sports
sont accessibles aux déficients
visuels, certains secteurs font tout
de même de la résistance. Citons par
exemple celui des salles de sport.
Pourquoi en 2019 est-ce toujours
aussi difficile de s’inscrire dans une
salle de sport ? Nous avons mené
l’enquête.

Lorsqu’un déficient visuel contacte


une salle de sport pour une inscription,
il s’entend quasi systématiquement
répondre que c’est impossible, car, le
bâtiment n’est pas accessible. Pourtant,
l’article 41 de la loi handicap de février
2005 stipule que « l’accessibilité est due
à tous, et notamment aux personnes
handicapées, quel que soit le type de
handicap ». Pour accueillir dans de
bonnes conditions les déficients visuels, en salle de sport ordinaire. « Je suis et du Sport) « Perfectionnement Sportif,
les aménagements à consentir sont l’intermédiaire entre les futurs pratiquants mention Handisport », il n’hésite pourtant
généralement minimes. Il s’agit par et le personnel des salles et, celle qui leur pas à participer au projet d’inclusion
exemple d’apposer des explications en dit oui c’est possible. Chaque intégration qu’il lui propose. « Cela m’a permis de
braille sur les machines ou bien encore est construite de la même façon, j’explique faire un diagnostic quant à la capacité
d’effectuer des marquages au sol. Ajouter au téléphone la démarche puis je visite d’accueillir des personnes en situation
à cela un peu de bon sens et d’altruisme, une première fois seule l’établissement de handicap, de pointer les forces et
en rangeant les altères à leur place, en pour voir l’environnement. Je rencontre le les faiblesses de la salle, ce qu’il fallait
déchargeant les barres sur les appareils... faire pour s’améliorer et à quel coût ».
dirigeant et les membres du personnel,
et la salle est prête à accueillir ces sportifs. « Les rencontres avec les coachs ont
afin de faire tomber les barrières et de
Du moins techniquement, car un autre été enrichissantes », se souvient Arnaud
répondre à toutes leurs questions. Il faut
obstacle demeure, la méconnaissance Delbosc. « J’ai vécu de belles expériences
les rassurer, leur démontrer que tout ne va
du handicap. Comment réagir face à une notamment grâce aux séances de pilate
pas être chamboulé dans leur pratique. Je
personne handicapée ? Les dirigeants des sensoriel (port d’un masque). Les coachs
reviens ensuite avec la personne et reste
salles de sport sont aussi inquiets en ce se sont prêtés au jeu et sont maintenant
avec elle plusieurs séances. Lorsqu’elle
qui concerne la sécurité et les réactions de prêts à accueillir des déficients visuels
est parfaitement autonome, je m’éclipse.
leurs adhérents. Résultat, les personnes dans leurs cours ». Arnaud souligne le fait
en situation de handicap s’interdisent Lorsqu’il y a des échecs et ils sont rares,
c’est parce que ce n’était pas le bon qu’il n’y ait pas de module sur le handicap
elles-mêmes de franchir le pas, car elles dans les formations classiques autour
imaginent que cela va, une fois encore, moment ou la bonne salle. Ce n’est pas
grave, il faut rebondir et on y arrive ». du métier du sport. Et c’est dommage,
être le parcours du combattant. Alors car une sensibilisation aux différents
que des solutions existent et il est inutile Autre professionnel qui œuvre activement handicaps peut ouvrir ces professionnels
de rappeler les bénéfices d’une activité pour l’inclusion, Laurent Lecœur, dirigeant à de multiples perspectives et ainsi
physique, pour les personnes en situation de l’Appart Fitness à Lyon Vaise. « Pour mieux connaître ce public en demande et
de handicap et les autres. être honnête, l’intégration des personnes l’intégrer plus facilement le moment venu.
handicapées n’est pas un sujet dont on
BIEN ACCOMPAGNÉ TOUT EST Les ouvertures de salles se poursuivant à
parle entre nous », reconnaît ce dernier.
POSSIBLE un rythme effréné, tous les espoirs sont
Quand Arnaud Delbosc, éducateur sportif
permis.
Sophie Duprat, éducatrice sportive pour rattaché à l’UNADEV, le contacte dans
l’UNADEV à Bordeaux, est l’une de ces le cadre de son DEJEPS (Diplôme d’État
spécialistes de l’intégration (en autre) de la Jeunesse de l’Éducation Populaire Par Hélène Dorey
14 LUMEN #16

SANTÉ

DE L’IMPORTANCE
D’UN DÉPISTAGE PRÉCOCE
DANS LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE
La rétinopathie diabétique est maladie peut s’installer sans que l’on s’en
rende compte. Dans le cas d’un œdème
une très grave complication maculaire, on peut constater de graves
et irrémédiables troubles de la vision. On
du diabète qui touche note une nette baisse de l’acuité visuelle,
environ la moitié des patients notamment de près. Une modification
des couleurs et une ondulation des lignes,
diabétiques de type 2. En très proches des effets de la DMLA. Enfin,
la rétinopathie peut aussi accélérer la
France, elle est la première survenue d’autres pathologies des yeux ŒIL NORMAL ŒIL ATTEINT
cause de cécité avant 65 ans. comme le glaucome ou la cataracte.

Pour nous en parler, Louis LA PRÉVENTION AVANT TOUT l’endocrinologue et le médecin traitant.
« Nous devons créer une chaîne pour que
Pour Louis Arnould, ce qui compte c’est
Arnould, Chef de clinique en d’anticiper et de prévenir. Une consultation
la prise en charge soit globale ».

ophtalmologie au CHU de chez un ophtalmologue tous les ans est


VERS UNE TÉLÉMÉDECINE
donc primordiale. Il faut ensuite que le
Dijon. GÉNÉRALISÉE
patient travaille à obtenir un équilibre de
sa glycémie, ce qui passe par une bonne Comme la prévention est essentielle,
hygiène de vie. Enfin, il devra obtenir une les innovations dans ce domaine sont
tension artérielle maîtrisée. les plus flagrantes. Par exemple, le
La rétine, fine membrane de l’œil est Pour déceler cette maladie, plusieurs rétinographe non mydriatique permet une
parcourue par une multitude de petits examens existent. « Nous mesurons tout photographie numérique du fond d’œil
vaisseaux rétiniens que l’on appelle d’abord l’acuité visuelle avec les tableaux sans dilatation de la pupille. Cela implique
les capillaires. L’excès de sucre dans le de lettres que tout le monde connaît », moins de contraintes pour le patient qui
sang, donc le diabète, fragilise la paroi précise le chef de clinique. « Puis, nous peut alors être dépisté par un orthoptiste
de ces capillaires, ce qui entraîne une prenons une tension de l’œil. Mais le ou un infirmier. Pour Louis Arnould, la
perte d’étanchéité et peut causer leur principal contrôle reste le classique “fond généralisation de cette méthode permet
éclatement. On a alors à faire à de petites d’œil”, que l’on obtient par dilatation de la de toucher un plus grand nombre de
hémorragies rétiniennes, une sorte pupille. Dans certains cas, lorsque nous patients.
d’infarctus de la rétine. avons une suspicion de la maladie, nous « Nous faisons par exemple cela en
« Si le diabétique n’est pas soigné, pratiquons une angiographie rétinienne. Bourgogne avec un bus itinérant. Nos
on constate au fur et à mesure, une À l’aide d’une perfusion en intraveineuse, collaborateurs prennent les clichés et nous
multiplication des lésions de la rétine. Le on introduit un produit de contraste et les envoient pour une interprétation à
phénomène s’amplifie et s’étend alors les œdèmes vont alors apparaître très distance. On peut même imaginer à terme
jusqu’à la macula (zone au milieu de la distinctement ». que nous n’aurons plus besoin d’analyser
rétine) où se situe le centre de la vision. ces résultats, un simple algorithme s’en
On peut alors faire face à un œdème DES TRAITEMENTS EFFICACES
chargera ».
maculaire diabétique, dont les symptômes Outre la régulation de la glycémie, les
Quand l’intelligence artificielle s’invitera
sont nettement plus criants pour le œdèmes peuvent se traiter au laser,
certains médecins pratiquent également dans le dépistage de la rétinopathie
patient » nous explique Louis Arnould.
des injections intravitréennes indolores. Le diabétique, les diagnostics seront plus
UNE MALADIE QUI PEUT PASSER praticien injecte dans le vitré, derrière le rapides et plus précis… Le médecin pourra
INAPERÇUE cristallin, un médicament pour résorber les alors se concentrer sur la mise en place du
anomalies vasculaires. traitement adapté.
Si certains troubles de la vue peuvent
indiquer la présence d’une rétinopathie Ce qui compte surtout pour Louis par Stéphanie VERGEZ
diabétique (lettres déformées, difficultés Arnould, c’est de bien communiquer, à
à passer de la lumière à l’obscurité...) la la fois avec le patient, mais aussi avec
LUMEN #16 15

PORTRAIT

Coralie Gonzalez:

DANS LE SPORT ADAPTÉ,


NOTRE HANDICAP DEVIENT UNE FORCE
Coralie Gonzalez,
malvoyante de naissance,
perd totalement la vue
il y a 3 ans, à l’âge de
28 ans. Fervente sportive
depuis l’enfance, elle se
met au handisport à l’âge
de 20 ans. Attirée par les
disciplines collectives,
elle commencera le
goalball en 2010 et le
pratiquera désormais au
sein du club de Toulouse
et de l’équipe de France.
ONNES
 AVANT D’ÊT RE DES PERS
C’est à l’occasion de la diffusion suis originaire. J’ai commencé «
OMMES
de la web-série « Harmonie mon métier de kiné à temps
N D E HA NDICAP, NOUS S
EN SITUATIO
Heroes » que nous avons eu la partiel, j’avais du temps pour

SPORTIFS ! »
chance d’interviewer Coralie. pratiquer du sport. La ville
Comme d’autres sportifs en
situation de handicap, elle a
de Toulouse a une équipe de
Goalball reconnue et l’intégrer AVANT TOUT
DES
accepté de faire découvrir était pour moi un nouveau
son sport à Alain Bernard, défi. Je fais désormais partie
C’est avant tout le tellement plu, qu’il a demandé
champion olympique de de l’équipe de France avec
dépassement de soi, les à revenir sur le terrain pour
natation. Très impliquée dans laquelle j’ai participé aux
valeurs véhiculées et les faire un nouveau match.
la cause du handicap, Coralie championnats d’Europe au
rencontres. Ce qui est
qui participera aux prochains Portugal en 2016 puis à ceux Pourquoi avoir accepté de
intéressant aussi dans le
jeux paralympiques de Paris de 2018 en Pologne. Prochain
goalball en France, c’est qu’il participer à cette web-série ?
en 2024, souhaite changer les objectif, la coupe d’Europe
peut se pratiquer avec des Parce que cela me semblait
regards. en 2020 en Israël et les jeux
valides, ceux-ci ont alors les
paralympiques de Paris en important de valoriser ce sport
Comment avez-vous yeux bandés. Et là, ce sont
2024. et surtout parce qu’avant
découvert le handisport et plus eux qui sont en situation de
handicap, nous nous évoluons d’être des personnes en
particulièrement le goalball ? Pouvez-vous nous en dire plus
dans un univers que nous situation de handicap, nous
sur ce sport encore méconnu ?
Je suis née malvoyante et ma maîtrisons. Notre handicap sommes avant tout des
cécité est devenue totale en Le goalball est accessible à sportifs, qui nous entraînons
devient alors notre force !
2016. Mes parents ont toujours toute personne déficiente
autant que les valides.
tenu à ce que je fasse du sport. visuelle ou valide qui souhaite Comment s’est passée votre
J’ai donc pratiqué le basket pratiquer un sport d’équipe. rencontre avec Alain Bernard ? Je pratique également du
avec des valides. La situation Dans un gymnase silencieux, CrossFit, sorte de fitness global
Je l’ai accueilli dans notre
n’était pas simple, j’ai donc sur des tapis adaptés, le gymnase des Minimes à qui développe des qualités
cherché un sport adapté. En ballon avec grelots est lancé Toulouse. Il est arrivé les yeux athlétiques. Je mets au défi
2008, alors que je pratiquais à la main et doit rouler vers bandés sur place, et n’a pas quiconque de réaliser en
mes études de kiné à Limoges, l’équipe adverse qui suit son sorti son bandeau de toute la entrant dans la salle, qu’une
j’ai découvert le torball. déplacement à l’oreille. Les séance. Il a été équipé et je lui personne aveugle s’entraîne.
joueurs, alternativement ai expliqué les règles du jeu, Et ça pour moi c’est primordial,
Comment êtes-vous passée au défenseurs et attaquants, nos repères podotactiles et je suis une athlète avant tout.
goalball ? tentent d’envoyer le ballon lui ai même dessiné le terrain Et je pense que c’est en nous
C’est en 2010 que j’ai dans le but adverse et sur la main pour qu’il visualise
empêchent celui-ci d’entrer considérant comme tels que
découvert cette pratique, c’est l’espace. Alain a intégré un
dans le leur. l’on va changer les regards.
un sport olympique donc pour match et avec sa très grande
moi c’était ambitieux. Une fois Qu’est-ce qui vous pousse à capacité d’adaptation il s’en
mes études terminées, je suis pratiquer ce sport de haut est très bien sorti. À l’issue de
retournée à Toulouse d’où je niveau ? cet échange, l’expérience lui a Par Stéphanie VERGEZ
Lumen donne carte blanche à Nicolas Tabary
pour croquer des moments de vie quotidienne
des personnes déficientes visuelles
Dessin réalisé par Nicolas Tabary

Prochain Numéro DOSSIER


LUMEN est un magazine gratuit, Gérer vie
il ne peut être vendu.
professionnelle
LU # 17
Il est également disponible sur
www.lumen-magazine.fr
Vous pouvez vous inscrire pour
et vie de famille
quand on est

MEN
recevoir gratuitement chaque trimestre
la version papier, audio ou la version
numérique à l’adresse suivante : une maman
contact@lumen-magazine.fr déficiente visuelle
Magazine édité par l’Union Nationale des Aveugles et Déficients Visuels