Vous êtes sur la page 1sur 7

Moteur

Aller à :Navigation,rechercher

 Pour les articles homonymes, voir  moteur (homonymie).

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources  (mars 2009).

Si vous connaissez le thème traité, merci d'indiquer les passages à sourcer avec{{Référence souhaitée}} ou, mieux, incluez les
références utiles en les liant aux notes de bas de page. (Modifier l'article)

Moteur à combustion interne V6 d'automobile

Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la
puissance. Il effectue ce travail à partir d'uneénergie (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple).
Sommaire

 [masquer]

1 Historique

2 Organe moteur, organe de transmission, organe de stockage

o 2.1 Transmission

o 2.2 Stockage

o 2.3 Pertes

3 Classification

o 3.1 Moteur à combustion

o 3.2 Moteur chimique sans combustion

o 3.3 Moteur à champ
 3.3.1 Moteur à gravité

 3.3.2 Moteur électromagnétique

 3.3.2.1 Moteur électromagnétique solide/solide

 3.3.2.2 Moteur électromagnétique solide/fluide

o 3.4 Moteur à élastique

 3.4.1 Moteur à élastique solide

 3.4.2 Moteur à élastique fluide

o 3.5 Moteur à pression

 3.5.1 Moteur à liquide

 3.5.2 Moteur pneumatique (à gaz compressible)

 3.5.2.1 Mise en mouvement d'un solide

 3.5.2.1.1 Moteur à décompression

 3.5.2.1.2 Moteur à compression et décompression alternées

 3.5.2.2 Mise en mouvement d'un liquide

 3.5.2.3 Mise en mouvement du gaz

o 3.6 Moteur insolite

4 Notes et références

5 Voir aussi

6 Liens externes

Historique[modifier]

Les premiers moteurs auxquels on peut penser sont :

 des moteurs à pression : voile, moulin à vent,

 des moteurs à élastique : arc, arbalète, catapulte à torsion, horloge à ressort,

 des moteurs à poids : roue à aube sur cours d'eau ou sur réserve d'eau, clepsydre, catapulte à

contrepoids, tournebroche à poids, horloge à poids.


Le premier moteur vraiment indépendant de la nature, adaptable en situation, est la machine à vapeur. Ce moteur

est basé sur une chaudière produisant de la vapeur d'eau, vapeur qui est utilisée pour mouvoir un piston dans

un cylindre. Ce mouvement de translation est transformé en rotation par un jeu de bielles, couple qui entraîne

un volant d'inertie, puis une machine, un mécanisme quelconque, ou des roues.

Au XIXe siècle le moteur à combustion interne, qui utilise la chaleur dégagée par la combustion d'un carburant, fut

développé et adapté aux premières automobiles ainsi qu'aux premiers avions. Depuis, il poursuit ses progrès en

termes de rendement et d'adaptation aux normes antipollution. Ce moteur est, lui aussi, équipé de bielles et

pistons, sauf que la production de chaleur se fait au même endroit que la production de travail (moteur à

combustion interne), en d'autre termes, la combustion produit directement un travail ...

Devant le besoin croissant de puissance pour propulser les avions militaires, les moteurs à réaction furent

activement développés pendant la Seconde Guerre mondiale en parallèle avec les moteurs-fusée pour

les missiles. Comme ces derniers ont des rapports poids/puissance ou une puissance massique sans équivalent,

malgré des rendements plutôt faibles, ils sont toujours développés activement pour mouvoir avions et fusées.

Organe moteur, organe de transmission, organe de stockage [modifier]

Il faut distinguer les moteurs, des organes de stockage ainsi que des systèmes ou organes de transmission.

Transmission[modifier]

Un organe de transmission transmet un mouvement et une force :

 un arbre

 un levier

 une Poulie ;

 un Cabestan ;

 un Moufle ;

 une chaîne ;

 un engrenage ;

Une transmission peut amplifier certains paramètres du mouvement au détriment d'autres, comme le couple au

détriment de la vitesse exemple : un convertisseur de couple hydraulique. Elle peut ajouter plusieurs mouvements

ou diviser un mouvement en plusieurs exemple un (pont d'automobile).

Stockage[modifier]

Un organe de stockage va pouvoir absorber l'énergie d'un mouvement. Il pourra restituer cette énergie plus tard.

Il y a toujours des pertes d'énergie dans le processus.


Il est parfois difficile de distinguer un moteur d'un organe de stockage : la création d'un mouvement peut

correspondre à une restitution après un stockage, comme pour les ressorts.

Pertes[modifier]

Les organes de transmission ainsi que tous les organes de stockage consomment de l'énergie donc de la

puissance qu'il ne peuvent pas eux-mêmes créer : par définition, seul un moteur (ou un engin similaire) ajoute de

la puissance au mouvement.

Classification[modifier]

Moteur à combustion[modifier]

Article détaillé : Moteur à combustion.

Moteur chimique sans combustion[modifier]

Dans ces moteurs, une réaction chimique est exploitée directement pour produire du travail ou du mouvement ; la

chaleur est un sous-produit (utile ou nuisible, selon le cas).

 Flagelle et Cil vibratile

 Muscle

 Moteur moléculaire

Moteur à champ[modifier]

Moteur à gravité[modifier]

 roue à aube sur cours d'eau ou sur réserve d'eau,

 clepsydre,

 catapulte à contrepoids,

 tournebroche à poids,

 Horloge à poids ;

 Moteur d'entraînement de lentille de phare.

 planeur (en combinaison avec la pression de l'air),

 montgolfière, bathyscaphe (poussée d'Archimède, conséquence de la gravité),

Moteur électromagnétique[modifier]

Moteur électromagnétique solide/solide[modifier]


Article détaillé : Moteur électrique.

 Moteur rotatif

 Moteur linéaire

 Électroaimant

Moteur électromagnétique solide/fluide[modifier]

 Moteur ionique

 Accélérateur MHD

Un moteur MHD pour magnétohydrodynamique met en mouvement un fluide conducteur (ou ionisé) par le biais

d'un champ magnétique et d'un champ électrique. Ceux-ci permettraient d'atteindre de très hautes vitesses dans

l'air (proches de Mach 12 en air dense, franchissant ainsi le mur du son mais aussi le mur de la chaleur) et dans

l'eau. Il n'existe cependant aucune application connue.

Moteur à élastique[modifier]

Moteur à élastique solide[modifier]

On parle d'élastique ou de Ressort

 arc,

 arbalète,

 baliste,

 Moteur à élastique de modèle réduit ou de jouet ;

 Ressort de montre ou chronomètre mécanique ;

 Horloge à balancier.

Moteur à élastique fluide[modifier]

Un fluide compressible joue le rôle d'un élastique. Le stockage d'air comprimé est exactement équivalent à un

élastique gazeux. Certains moteurs pneumatiques pourraient aussi être classé ici.

Moteur à pression[modifier]

Ce moteur utilise comme source de mouvement la différence de pression entre deux sources.


Moteur à liquide[modifier]

Du fait de l'incompressibilité des liquides utilisés, on peut penser qu'un moteur à liquide est plutôt un organe de

transmissionqu'un moteur, car il n'ajoute pas de puissance. Dans un système hydraulique, le seul moteur qui

fournit l'énergie au système est appelé la pompe hydraulique.

 pompe hydraulique

 Moteur hydraulique

 Vérin hydraulique

Moteur pneumatique (à gaz compressible)[modifier]

Un moteur pneumatique est un composant d'un système pneumatique.

Le principe de base est de changer la pression d'un gaz, ce qui crée (ou arrête) un mouvement, mouvement du

gaz lui-même, ou d'un solide.

Il existe plusieurs méthodes pour changer la pression d'un gaz, souvent utilisées en combinaison :

 mécanique,

 thermique,

 chimique.

Les moteurs thermiques utilisent une variation de température pour créer une variation de pression.

Mise en mouvement d'un solide[modifier]

Moteur à décompression[modifier]

 Turbine ;

 Moulin à vent ;

 Éolienne ;

 Moteur à air comprimé ;

 Vérin pneumatique ;

 Machine à vapeur

 Moteur à air chaud

 moteur Ericsson

 moteur Stirling
Moteur à compression et décompression alternées [modifier]

 Moteur à combustion interne

Mise en mouvement d'un liquide[modifier]

 baromètre

 pompe à liquide

Mise en mouvement du gaz[modifier]

 pompe à gaz

 Propulsion à réaction

Il s'agit en général de moteurs à combustion interne dans une chambre ouverte sur l'atmosphère, au moins pour

la sortie du gaz.

 Combustion aérobie (utilisation de l'oxygène de l'air)

 turboréacteur

 statoréacteur

 pulsoréacteur et moteur à ondes de détonation pulsées

 Combustion anaérobie (utilisation d'un comburant embarqué)

 moteur-fusée

Moteur insolite[modifier]

Plusieurs personnes prétendent avoir fabriqué un « moteur magnétique » ou moteur à aimants. Ce type de

moteur serait en mesure à partir d'aimants naturels uniquement, de produire de l'énergie. Ce type de moteur, n'a

non seulement aucune base théorique solide, mais n'a de plus jamais fait la preuve de son fonctionnement.