Vous êtes sur la page 1sur 14

L’analyse du commentaire de texte

Publié le 24 mai 2019 par Emma Moreau.

L’exercice du commentaire de texte est souvent demandé pour des textes en littérature et
philosophie, mais aussi en histoire. Cet exercice permet de restituer votre compréhension du
texte, d’expliciter ses enjeux et de le situer dans une période donnée. Cette restitution se fait
sous forme de commentaire structuré.

La méthodologie suivante peut s’appliquer pour tout type de commentaire de texte : littéraire,
philosophique, historique, etc.

Table des matières

1.
2.
3.

1. Décrypter le texte
La première étape est de décrypter toutes les métadonnées du texte, autrement dit ce que vous
n’allez pas retrouver à proprement parlé dans le texte, mais qui vous donnera des informations
précieuses sur le contexte de l’écriture de l’oeuvre ou du document.

Les premières informations à repérer lors de la première lecture du texte sont :

 Le nom de l’auteur.
 La nature du texte.
 La date de parution et de l’écriture.
 Le lieu de l’écriture et de la publication.

Définition du contexte
Pour définir le contexte de l’extrait que vous avez à commenter, il est nécessaire de faire
appel à vos connaissances personnelles. Vous devez au maximum contextualiser grâce à des
informations sur l’auteur, sur l’époque et sur la situation du pays à ce moment de l’histoire.

Astuce :
Au brouillon, notez toutes les informations que vous avez sur le contexte de l’oeuvre. Cela
vous aidera à rédiger l’introduction, mais aussi à mettre en perspective les différents éléments
retrouvés dans le texte.

2. Concentrez-vous sur les choses suivantes :

 Qui est l’auteur ?

Que fait-il dans la vie ? Ses valeurs, les causes qu’il défend ? Savoir qui il est a un impact sur
la compréhension du texte (si c’est un homme politique, ou si l’auteur est actif politiquement
ou engagé dans la société de son époque, etc.).
 La nature du texte

Pour savoir à qui il est destiné. En littérature il faut par exemple le rattacher à un genre et à un
type littéraire.

 La date de l’écriture

Généralement, on l’associe à la date de publication. La période historique présente dans le


récit peut être différente.

 Le lieu de l’écriture

Il donne généralement une indication sur les messages que l’auteur a fait passer. Le lieu du
récit peut être différent. Dans ce cas là, cela donne aussi une indication sur le message que
l’auteur veut faire passer et à qui il s’adresse.

 Le but du récit et de l’extrait

Pourquoi a-t-il été publié ? A quoi sert-il ? Convaincre, divertir, informer ?

3. Décortiquer le texte
Après avoir analysé tout ce qui entourait le texte, il faut maintenant analyser le texte lui-
même.

Première analyse du texte


A l’aide de plusieurs lectures, repérez d’abord les grandes idées qui se dégagent du texte (ce
qui vous donnera plus tard vos axes d’analyse), ses articulations et le sens de la narration.
Vous pouvez repérer tout cela grâce aux mots de liaison.

Ensuite, phrase par phrase, vous devez trouver du sens. En quoi cette phrase apporte quelque
chose au récit principal ? Il faut comprendre ce qu’elle démontre et quel est son but. Quels
sont les mots importants qui apportent du sens et de la structure au document que vous devez
analyser ?

Lorsque vous analysez un document, le but est de le comprendre, de pouvoir l’expliquer de


manière large grâce au contexte, mais également de manière précise en vous mettant presque
dans la peau de l’auteur.

Attention !
Ne partez pas dans une sorte d’analyse de l’état d’esprit de l’auteur. Restez sur le texte : tout
ce que vous dites sur le document dans la partie analyse doit être lié au texte ou au contexte,
le seul moment où vous pouvez vous en éloigner est l’introduction lorsque vous évoquez le
contexte de l’extrait, ou la conclusion lors de l’ouverture.

Si jamais vous bloquez sur quelques phrases, ne les ignorez pas. Essayez de les comprendre,
sinon cela risquerait de vous faire perdre une dimension du texte.
Astuce…
Dans un commentaire de texte, il faut se forcer même lorsqu’on ne voit pas forcément de
solution. C’est généralement dans ces moments-là qu’on arrive le mieux à analyser un texte
puisqu’on cherche réellement à creuser ce que l’auteur a voulu dire, même si ça ne parait pas
clair lors de la première lecture.

Problématique
Cette analyse devrait vous permettre d’en sortir une problématique.

La problématique va vous permettre de structurer votre argumentation. C’est une hypothèse


qui va vous suivre tout au long de votre réflexion. Il faudra alors la démontrer et voir en quoi
le texte y répond ou, d’ailleurs, n’y répond pas forcément. Il faut la garder en tête tout au long
de votre travail de commentaire et y relier l’ensemble de votre réflexion et argumentation.

Une fois que vous l’avez, relisez le texte et essayez d’y trouver quelques idées principales
(généralement trois, mais ça peut être entre deux et quatre en fonction du texte. N’inventez
surtout pas d’idée pour rentrer dans le mythique plan à trois idées principales.

Ces éléments peuvent être regroupés dans le texte par paragraphe ou peuvent également être
disséminés dans le texte. Ne vous contentez pas de faire une lecture linéaire du texte.

Deuxième analyse plus éclairée


Vous avez maintenant le fil conducteur pour votre argumentation et commencez à bien
connaître le texte. C’est donc le moment de faire une lecture plus éclairée du texte et de
pouvoir l’analyser de manière plus poussée.

Pour chaque mot, chaque phrase, il faudra se demander :

 Quel est son but dans le récit de l’auteur ?


 Pourquoi l’auteur a-t-il utilisé ce terme et non pas un autre ?
 Qu’est ce que l’auteur sous-entend dans l’extrait ?

Ces questions vont vous permettre de trouver les enjeux sous-jacents de l’extrait. N’oubliez
pas de confronter ces éléments à votre problématique pour donner un angle d’analyse et
justifier votre argumentation.

Dans le texte, les informations peuvent être textuelles, mais également métatextuelles.
N’oubliez pas de parler des non-dits du texte (si il y en a) en vous appuyant sur le contexte du
document.

À savoir :
Si vous ressentez le besoin de comparer l’extrait à commenter à d’autres œuvres, n’hésitez
pas ! Cela pourra vous aider à contextualiser votre argumentation en y montrant des
similitudes ou des différences. Cela fera ressortir en quoi le texte se fond dans son contexte ou
au contraire, sort du lot.

Voici pourquoi les étudiants utilisent Scribbr pour la


correction de leurs documents...
Analyser un texte
L'analyse d'un texte est la décomposition d'une œuvre ou d'un texte en ses éléments
constitutifs. Cette analyse est effectuée dans le but de comprendre l'ensemble de la démarche
intellectuelle de l'auteur. Pour ce faire, il faut déterminer les liens qui existent entre ces
éléments dans le but d'en dégager un plan d'ensemble. Vous devez d'abord mettre en contexte
l'auteur et son texte avant d'amorcer votre lecture. Pour en faire l'analyse, il faut
préalablement avoir lu le texte plusieurs fois en l'annotant (voir la section Lire un texte :
Stratégies de lecture).

Prendre en note les éléments suivants :


1 L’auteur
Qui est-il? Quelle est sa formation? Quelle est sa compétence pour aborder le sujet?

2 L’intention de l’auteur
Quel était le but de l’auteur en écrivant ce texte ? Dans quel contexte culturel, social ou
politique s’inscrit-il?
Est-il lié à un courant littéraire?

3 Le type de texte
S’agit-il d’un article de périodique, d’un commentaire, d’une thèse ou autre?

4 Le sujet ou le thème du texte


Quel est le propos, l’idée directrice du texte? De quoi le texte traite-t-il?

5 L’idée directrice ou la thèse


Quelle idée sert de fil conducteur tout au long du texte? Quelle position l’auteur soutient-il
dans ce texte? 

6 Les idées principales, les idées secondaires et les arguments


Sur quoi s’appuie l’idée directrice? Quelles en sont les ramifications? Comment étaye-t-il ses
idées?
L’auteur s’appuie-t-il sur des lois ou théories? Quels sont les arguments invoqués par l’auteur
pour soutenir son raisonnement?
Pour vous aider à dégager une vue d’ensemble de la structure du texte, il est recommandé, à
cette étape, de présenter une synthèse du plan de rédaction de l’auteur.

7 La conclusion de l’auteur
Quels constats l’auteur dégage-t-il dans ce texte?

Rédiger maintenant votre analyse de texte :


Faites d’abord votre propre plan de rédaction. Votre texte doit contenir les éléments suivants :
Introduction

Présenter le sujet du texte et son auteur, le genre de texte et son intérêt, puis préciser la thèse,
l’idée directrice et les grandes lignes de votre développement.

Développement

Reconstituer la logique et la structure argumentative du texte tout en faisant ressortir les liens
et les procédés utilisés par l’auteur. 

Conclusion

Synthétiser la pensée de l’auteur en rappelant les idées essentielles de son texte. Proposer une
ouverture sur le sujet pour en élargir la portée. Il est possible à cette étape de porter un
jugement ou une appréciation de la démarche intellectuelle de l’auteur. 

Quelles sont les étapes successives


d'une lecture ?
RessourcesLanguesFrançaisNiveau Collège4èmeLes Etapes de l’Analyse d’un
Texte

Chapitres
 1ère Etape
 2ème Etape
 3ème Etape
1ère Etape
Une première lecture permet de "découvrir" le sujet, en donne une idée globale.

Cette démarche sera l'occasion de relever les mots ou les phrases-clés (ce qu'il
paraît important de retenir dans le texte).

Cette lecture achevée, peut-on répondre à la question : DE QUOI S'AGIT-IL ? De


quoi l'auteur de cet article veut-il nous informer ?

1ère solution : vous avez découvert l'idée générale du texte.

- Passez directement à la 2ème étape.

2ème solution : vous n'avez pas découvert l'idée générale du texte.

- Approfondissez votre réflexion à l'aide des mots et phrases clés que vous avez
relevés.

- Reprenez le travail à son début comme s'il s'agissait de la découverte du texte.

- "Videz votre tête" des informations perçues lors de la première lecture.

- Evitez d'être influencé par votre première approche.

Superprof

40€

Julie






 (72 avis)

Besoin d'un professeur de Français ?


Essayez, le 1er cours est offert !
Découvrez les professeurs

2ème Etape
A l'occasion d'une seconde lecture, recherchez :

- l'IDEE PRINCIPALE

- les IDEES SECONDAIRES

exprimées dans chaque paragraphe (cour de francais).

L'idée générale : c'est le sujet traité.

Les idées principales : ce sont les réponses aux questions que l'on se pose sur le
sujet.

Quelles questions se poser ?

- Où : où cela se passe-t-il ?

- Quand : à quel moment, dans quelles circonstances ?

- Comment : De quelle sorte, sous quelle forme, quelles ressemblances, quelles


différences, quel rapport avec l'idée générale ?

- Pourquoi : pour quelles raisons, dans quel but ? Quelles sont les causes, les
conséquences, qu'est-ce que cela a ou va provoquer ? Quels sont les avantages,
les inconvénients ? ...

Une fois trouvée chaque idée principale, posez-vous à nouveau les mêmes
questions : où ? - quand ? - comment ? - pourquoi ?

Vos nouvelles réponses, ce sont les IDEES SECONDAIRES.

3ème Etape
Une troisième lecture facilitera la compréhension de l'enchaînement des idées et
de l'organisation du texte dont vous tirerez le plan adopté par l'auteur.

Vous avez aimé l’article ?

 (4,00/ 5 pour 20 votes)

Analyser un texte
Pourquoi analyser un texte ?
Analyser correctement un texte permet de montrer que vous maîtrisez des compétences dites "de lecture". En tant
que bon lecteur, vous comprenez qu'un texte n'est pas qu'une simple suite de mots. Vous, lecteur, savez qu'un texte
ou une oeuvre possèdent un ou plusieurs sens.
Analyser un texte, c'est donc être capable d'interpréter le message spécifique à cet extrait, message mis en valeur
par différents procédés d'écriture.

Le résumé méthodo
Analyser et interpréter un extrait de texte, c'est montrer sa particularité littéraire.

Les étapes :
Le paratexte : les 3QOCP
Lectures : repérage des idées principales et des différents procédés d'écriture
Analyser : expliquer le lien entre idées principales et procédés
Interpéter : donner le sens global du texte

Le paratexte
Le paratexte (qui entoure l'extrait à étudier) est composé de plusieurs éléments indispensables à la compréhension.
L'étudier avec soin permet d'éviter le hors-sujet ou le contresens.

Ce que vous apporte chaque élément :


 le titre : peut-être connaissez-vous l'oeuvre en question ? Cela vous rappelle un autre texte ? Notez de suite
vos premières impressions.
 l'introduction qui précède l'extrait à lire : généralement écrite en italiques, ce résumé permet de situer
l'extrait dans l'oeuvre. Souvent cett courte mise en situation vous renseigne sur celui qui "parle", qu'il soit l'auteur,
le narrateur ou le personnage principal. Si c'est considéré comme important pour la compréhension, cette
introduction peut aussi mentionner le lieu, l'époque, une partie de l'intrigue...
 la source du document : vous renseigne sur l'auteur et la date de publication. Intéressant pour évaluer
le contexte historique et littéraire...
 les notes de pas de page : vous apporte un complément d'informations (vocabulaire, référence
explicitée...).

Pour être sûr de ne rien oublier, pensez au questionnemment de base, résumé par ce curieux acronyme : 3QOCP

 Qui ?
 Quoi ?
 Quand ?
 Où ?
 Comment ?
 Pourquoi ?
L'étude du paratexte vous permet de rédiger la phrase d'introduction de votre réponse.
Exemple : "Dans cette lettre extraite des Correspondances avec son mari, Alexandra David-Néel, femme exploratrice
du début du XXème siècle découvre Bombay et s'interroge sur la relation qu'entretiennent les Hindous avec leurs
morts. A travers l'expression de ses sentiments et de ses souvenirs, elle prend conscience que sa propre culture n'est
pas si éloignée des traditions indiennes."

 
Lecture - Relectures
Analyser un texte, c'est montrer que vous avez compris son message principal et ses subtilités...
Vous devez donc vous imprégner du texte. Plongez dedans !
Lisez-le, relisez-le, encore... jusqu'à ressentir une impression de familiarité : ça y est, ce texte n'est plus nouveau
pour vous !
A partir de la deuxième lecture, munissez-vous de crayons (couleurs, papier, fluos...) et faites apparaître les idées
principales ainsi que les procédés qui sont porteurs de sens.

Les idées principales


L'auteur a choisi une forme pour son texte (narration, argumentation, poésie classique ou libre...).
Ce choix vous aide à retrouver les idées principales. Vous pouvez ainsi reformuler l'idée essentielle de chaque
section / unité de texte.
Autour du texte, reformulez l'idée de chaque paragraphe, de chaque strophe... Annotez votre texte !
Attention, veillez à éviter le piège de la paraphrase : ne reprenez ni la même structure de phrase, ni le même
vocabulaire.

Les procédés d'écriture


Depuis le collège, vous apprenez qu'écrire un texte, c'est utiliser différents moyens pour mieux exprimer ses idées.
Les procédés sont multiples...
Un moyen mnémotechnique (barbare à première vue) pour s'assurer d'en trouver au moins deux ou trois... :
Pro-champlex-tempsverb-figstyl-ponc-synt (répétez-le plusieurs fois pour le mémoriser...)
 Pro = pronoms : étude de l'énonciation - importance de la valeur du "je", du "nous" - absence significative
de pronoms ? - distance du narrateur ?
 champlex = champ lexical : le vocabulaire est choisi par l'auteur, donc porteur de sens...
 tempsverb = temps verbaux : valeurs du présent, du passé simple, de l'imparfait, du conditionnel...
 figstyl = figures de style : comparaison, métaphore, allégorie, antithèse, antiphrase, oxymore,
euphémisme, exagération, énumération... et toutes celles qui vous restent en mémoire
 ponc = ponctuation : affirmation, interrogation (et question rhétorique), exclamation.
 synt = syntaxe : phrases courtes, longues, négatives...
 

Analyse des procédés


Après avoir répéré des procédés d'écriture, relevez ceux qui vous semblent significatifs.
Vous pouvez maintenant expliquer chaque relevé. 
Questionnez-vous : que permet ce procédé ? Permet-il d'argumenter ? Amène-t-il le lecteur à ressentir une
émotion (laquelle ?), à partager les pensées du personnage ? Cette façon d'écrire vous plonge-t-elle dans
une ambiance particulière ? Est-ce une forme d'insistance ?...
Pour vous guider, l'examen de bac pro propose deux ou trois questions d'analyse qui guident votre recherche de
sens.

Vous avez repéré un procédé que vous ne savez pas analyser ? Tant pis, abandonnez-le ! Relever un procédé sans
l'expliquer ne sert qu'à montrer que vous ne maîtrisez pas l'analyse et il est inutile d'exposer vos faiblesses...

L'essentiel de votre travail se déroule au brouillon : travaillez sous forme de prise de notes, d'abréviations.
Lorsque vous estimez que votre analyse est suffisante pour répondre à la question, rédigez au propre, directement
sur votre copie.

Interprétation
L'interprétation vous permet de conclure votre analyse. Il s'agit d'un retour au sens global du texte : vous montrez
que votre analyse a répondu correctement à la question. Interpréter le texte, c'est montrer que vous
avez suffisamment développé vos capacités d'analyse pour comprendre les différentes profondeurs d'un texte.