Vous êtes sur la page 1sur 3

Solution de l’exercice d’application du cours précédent

L’étude cinétique de la réaction d’hydrolyse de l’acétate de méthyle (A) à T = 25 °C, donne


les résultats résumés dans le tableau suivant :
CH3-COOCH3 + H2O → CH3-COOH + CH3-OH
(A)
- peut- on dire que cette réaction suit une cinétique d’ordre 0 ? Justifier votre réponse
t (min) 0 30 60 90 120 150
[A] (mol/L) 0.30 0.19 0.13 0.082 0.053 0.035

Solution détaillée
une cinétique d’ordre 0 est caractérisée par la formule suivante ( voir démonstration dans le
cours précédent ) ([ A]t = [ A]0 − k  t  a

on doit tracer [A] en fonction du temps


ou bien la concentration [A]t- [A]0 en fonction du temps ( [A]0 est la concentration de A
à t=0)
on va essayer de faire les deux

0.35 0
0 20 40 60 80 100 120 140 160
0.3
-0.05
0.25
[A] (mol/l)

-0.1
0.2
[A]t-[A]0

0.15 -0.15

0.1 -0.2
0.05
-0.25
0
0 20 40 60 80 100 120 140 160 -0.3
tems (min) temps (min)

Le tracé des deux courbes ne présente pas des droites linéaires donc on peut dire que
cette cinétique n’est pas d’ordre 0
On va continuer maintenant notre cours
3.1. Cinétique d’ordre 1
Soit la réaction suivante :
a A +bB = c C+ d D
−1 d [ A] −1 d[ B]
= k  [ A]
1 d[C ] 1 d[ D]
v=  =  =+  = 
a dt b dt c dt d dt

On suppose que la réaction est d’ordre global 1 donc


−1 d[ A] −1 d[ B] 1 d [C ] 1 d [ D]
On peut écrire v=  =  =+  =  = k  [ A]1 = k  [ A]
a dt b dt c dt d dt

−1 d[ A]
v=  = k  [ A] donc on rassemble les variables de même nature sur le même coté
a dt

−1 d [ A]
On obtient : v=  = k  dt puis on fait l’intégrale entre A0 (t=0) et At( t=t)
a [ A]

−1 [ A] [ At ]
On obtient  ln = k  (t − 0) ce qui donne ln = −k  a  t
a [ A0 ] [ A0 ]

(ln[A] − ln[A0] = −k  t  a d’où ln[A]t = ln[A0 ] − k  t  a

temps Ln [A]

Pente = -k* a
Pente = -k* a
Ln[A0]

Ln [A]- ln[A]0 temps

De la même façon que pour la cinétique d’ordre 0 on peut dresser un tableau d’avancement
de la réaction

On peut aussi dresser un tableau d’avancement de la réaction


aA +bB= c C+d D
t=0 [A]0 [B]0 0 0 (on suppose qu’au début de
la réaction il n y’avait pas de produit)
at=t [A]0 – (a * x) [B]0 -(b*x) c*x d*x

On peut refaire les mêmes calculs en faisant l’intégrale comme suit


−1 d[ A]
v=  = k  [ A] on remplace [A] par [A]0 – (a * x ) et on fait l’intégrale ente 0 et x
a dt
Maintenant on va essayer de définir une autre variable appelé temps de demi réaction ou
bien le temps de demi vie noté t1 / 2

Le temps de demi réaction est le temps au bout duquel la moitié des réactifs aurait disparut
donc la concentration restante est égale à [ A] = [ A]0 . en remplaçant la concentration de
2
[A] dans la formule ln[A]t = ln[A0 ] − k  t  a

[ A]0 ln 2
On obtient ln( ) = ln[A0 ] − k  t  a ce qui donne t1 / 2 =
2 ka

Et ici on remarque que le temps de demi réaction ne dépend pas de la concentration


intiale .

Le cours d’aujourd’hui étant fini , je vais vous donner le même exercice d’application
que la fois passé (avec l’ordre 1 maintenant au lieu de l’ordre 1) que vous essayez de le
faire en se basant sur le cour présenté ci dessus.
L’étude cinétique de la réaction d’hydrolyse de l’acétate de méthyle (A) à T = 25 °C, donne
les résultats résumés dans le tableau suivant :
CH3-COOCH3 + H2O → CH3-COOH + CH3-OH
(A)
- peut- on dire que cette réaction suit une cinétique d’ordre 1 ? Justifier votre réponse
t (min) 0 30 60 90 120 150
[A] (mol/L) 0.30 0.19 0.13 0.082 0.053 0.035

Vous aimerez peut-être aussi