Vous êtes sur la page 1sur 12

Applications

EXERCICE 1 : Traction
Trois éprouvettes de matériaux différents A, B et C ont subi chacune un essai de traction dont les
diagrammes sont représentés sur la figure ci-contre.

•Classer ces trois matériaux dans un ordre croissant suivant :


•la résistance à la limite élastique ;
•la résistance à la rupture ;
•le coefficient d'allongement. (Justifier votre réponse).

•Le coefficient de striction après rupture de


l'éprouvette (B) Z est de 13%. Calculer sa
section finale si la charge maximale
appliquée est de 1200 daN.
EXERCICE 2: Dureté

Soit l’essai de dureté HB appliqué sur une éprouvette en acier utilisée en construction
métallique, l'effort exercé sur la bille ( D = 10 mm ) est de 2943 daN. Après essai, on
détermine le diamètre moyen de l'empreinte d = 5 mm.
En déduire les valeurs de HB et la profondeur de l'empreinte h.
EXERCICE 3: Dureté
Soit un essai de dureté illustré par la figure ci-dessous.

•Donner le nom de l'essai ;


•Donner l'expression correspondante ;
•Calculer la dureté en fonction de h0 et h .
EXERCICE 4: résilience
L'essai de résilience est réalisé sur une éprouvette ( acier extra-doux ) de dimension
(10x10x55)mm3 à l'aide du pendule de Charpy. Soit le mouton de Charpy dont le
pendule mesure OG = 0,7 m et une masse en extrémité de 22,5 kg.
Sachant que le pendule est lâché d'une hauteur ho = 1,34 m et que l'angle de
remontée mesuré est θ1 = 74°, en déduire la valeur du KCU.
EXERCICE 5 : Désignation

Interpréter les désignations des nuances d’alliages suivantes:

X5CrMo10- 6 :……………………………………………………………………………
GS300 :……………………………………………………………………………………..
20MnSiMo 8-6 :…………………………………………………………………………
C38 :…………………………………………………………………………………………
EN-GJMW-600-10 :……………………………………………………………………
EN-GJS-300 :………….…………………………………………………………………
Exercice 1:
1- Classer ces trois matériaux dans un ordre croissant suivant : les paramètres sont a déterminer
directement sur les courbes par projection sur les axes : ordonné (Re, Rm) et sur l’axe d’ abscisse (A%)

la résistance à la limite élastique: Re(B) « Re(C) « Re(A)

la résistance à la rupture ; Rm(B) « Rm(C) « Rm(A)

le coefficient d'allongement est obtenu par la projection sur l’axe de


déformation de la droite parallèle (a partir du point de rupture) a la
droite domaines élastique pour chaque matériau.
A%(B) « A%(A) « A%(C)

2-Calculer sa section finale Sf de l'éprouvette (B) ?


Le coefficient de striction après rupture Z est de 13%.

So ? Fm = 1200 daN et Rm= 40DaN d’après la courbe

Sf = 26,1mm²
Rm = Fm/So donc, So = Fm/Rm = 1200/40 = 30mm²
Exercice 2:

Dureté de la pièce à essayer

D = diamètre de la bille en mm
F = charge de l'essai en N
d = diamètre moyen de l'empreinte en mm => d = ( d1 + d2 )/2
h = profondeur de l'empreinte en μm
S = aire de l'empreinte en mm² =>

= 0,7mm

Note : HBS pour bille sphérique, HBW pour bille en tungstène


Exercice 3:

• le nom de l'essai ; essai Rockwell HRC cône

•l'expression correspondante ;

• la dureté
Exercice 4:

Calcul de KC ( U ou V )

Energie initiale : Wo = M . g x ho
Energie résiduelle : Wr = M . g x h1
Energie absorbée : W = Wo – Wr = ( M . g x ho ) – ( M . g x h1 ) = M . g ( ho – h1 )

W = énergie exprimée en Joules ( J ) ou Nm , G = 9,81 m/s² ,


M = masse en kg , Ho et h1 = hauteur initiale et finale en mètre

P = M . g = 22,5 x 9,81 = 219,74 N


Wo = M . ho = 219,74 x 1,34 = 294,45 J

Hauteur de remontée h1 = OG – OG . cos θ1 = 0,7 ( 1 – cos 74° ) = 0,507 m

Energie de rupture ( absorbée ) : W = P ( ho – h1 ) = 219,74 ( 1,34 – 0,507 ) = 149,11 J

Section nette de l'éprouvette en U : So = 1 cm x 0,5 = 0,5 cm²

KCU = 149,11/0.5 = 298,22 J/cm².

Plus la valeur de KCU ou KCV est grande, plus le métal à d'aptitude à résister aux chocs
Merci de votre
attention