Vous êtes sur la page 1sur 118

SME selon les exigences de norme

ISO 50001
Principes, Avantages et démarches de mise en œuvre
Situation énergétique en Tunisie:

Ressources par type d’énergie - 2019 Demande par type d’énergie - 2019
Unité Ktep-pci Unité Ktep-pci

Pétrole 1727
Produits pétroliers 4494
GPL primaire 151
Gaz naturel 5118
Gaz naturel (y compris
2030
redevance)
Electricité primaire
48,6
Electricité primaire 48,6
Total ressources 3957 Total demande 9660

Solde énergétique en comptabilisant la redevance: - 5703 Ktep

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 2


Situation énergétique en Tunisie:

Depuis l’année 2000, la Tunisie a


enregistré un déséquilibre entre la
demande énergétique et les ressources
disponibles. Ce déséquilibre s’est traduit
par déficit énergétique qui a atteint 5703
Ktep en 2019.

En terme d’indicateur, le taux


d’indépendance énergétique de la Tunisie a
atteint 41% en 2019.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 3


Situation énergétique en Tunisie:

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 4


Situation énergétique en Tunisie:
Energies renouvelables:

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 5


Situation énergétique en Tunisie:
Energies renouvelables:

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 6


Situation énergétique en Tunisie:
Répartition de la consommation d’énergie finale par secteur d’activités en Tunisie - 2018:

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 7


Généralités
ISO ?
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes nationaux

de normalisation constituée de 162 pays membres.

Cas de la Tunisie : INNORPI (Institut National de la Normalisation et de la Propriété Industrielle)

L'élaboration des Normes internationales est en général confiée aux comités techniques de l'ISO. Ces

normes sont d’application volontaire et elles soutiennent l’innovation et apportant des solutions aux

enjeux mondiaux.

Pour plus d’information : https://www.iso.org/fr

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 9


Qu’est-ce qu’une norme ?
Une norme est un document officiel établi par consensus qui fournit pour des usages communs et répétés,

des règles, des lignes directrices ou des caractéristiques, pour des activités tout en garantissant un niveau

d'ordre optimal dans un contexte donné.

Une optique de qualité, de sécurité et d’efficacité

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 10


Introduction
Norme ISO 50001
Nom de la norme:
En français: Norme internationale ISO 50001 - Systèmes de management de l'énergie — Exigences

et recommandations de mise en œuvre.

En anglais: International Standard ISO 50001 - Energy management systems — Requirements with

guidance for use.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 12


La norme en général :
La norme spécifie les exigences qui s'appliquent à un système de management de l'énergie (SMÉ)

permettant à un organisme de:

• Elaborer et d'appliquer une politique énergétique.

• Etablir des objectifs, des cibles et des plans d'actions qui tiennent en compte des exigences légales et

des informations afférentes aux usages énergétiques significatifs.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 13


Le SME « Système de Management de l’Energie »:
Ensemble d'éléments corrélés ou interactifs permettant d’élaborer:

• Une politique énergétique

• Des objectifs énergétiques

• Des processus et procédures pour atteindre ces objectifs.

Le SMÉ permet à un organisme de tenir ses engagements de politique, de prendre les mesures

nécessaires pour améliorer sa performance énergétique et de démontrer la conformité du système

par rapport aux exigences de la norme.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 14


Objectif de la norme:

En général, l’objectif de la norme est de permettre aux organismes d'établir des systèmes et des

processus nécessaires pour assurer l'amélioration de leur performance énergétique.

Objectif économique : Réduire les coûts liés à l'énergie par la mise en œuvre méthodique du management

de l'énergie.

Objectif environnemental : Atténuation des émissions des GES.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 15


Famille des normes de management :
• ISO 50001 : exigences pour le management énergétique; 
• ISO 50002 : exigences et recommandations de mise en œuvre de l’audit énergétique; 
• ISO 50003 : Exigences pour les organismes procédant à l'audit et à la certification de systèmes de
management de l'énergie;
• ISO 50004 : Lignes directrices pour la mise en œuvre, la maintenance et l'amélioration d'un système de
management de l'énergie;
• ISO 50006 : Mesurage de la performance énergétique à l'aide des situations énergétiques de référence
(SER) et des indicateurs de performance énergétique (IPÉ) -- Principes généraux et lignes directrices;
• ISO 50015 : Mesure et Vérification de la performance énergétique des organismes -- Principes
généraux et recommandations.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 16


Cibles de la norme :
Organismes de tout type et de toute taille, quelles que soient les conditions géographiques,
culturelles et sociales.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 17


Principe de la norme:

La présente Norme internationale se fonde sur la méthodologie

d'amélioration continue dite PDCA (Plan-Do-Check-Act, Planifier-

Faire-Vérifier-Agir) et intègre le management de l'énergie dans les

pratiques quotidiennes de l'organisme.

C’est le principe de roue de Deming dite PDCA (Plan-Do-Check-Act)

qui est un modèle d’amélioration continue utilisé en management. Son

nom vient du statisticien William Edwards Deming qui l'a fait

connaître aux industriels japonais en 1950.


 

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 18


Principe de la norme:

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 19


Principe de la norme:

Planifier

Planifier : procéder à la revue énergétique et définir la


consommation de référence, les indicateurs de performance
énergétique (IPÉ), les objectifs, les cibles et les plans
d'actions nécessaires.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 20


Principe de la norme:

Faire : appliquer les plans d'actions de management de


l'énergie. Faire

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 21


Principe de la norme:

Vérifier : surveiller et mesurer les processus et les


caractéristiques essentielles des opérations qui déterminent
la performance énergétique au regard de la politique et des
objectifs énergétiques, et rendre compte des résultats.

Vérifier

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 22


Principe de la norme:

Agir

Agir : mener à bien des actions pour améliorer en continu la


performance énergétique et le SMÉ.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 23


Répartition des chapitres - Structure HLS
1. Domaine d’application
2. Références normatives
3. Termes et définitions

4. Contexte de l’organisme
10. Amélioration
5. Leadership
6. Planification
7. Support

9. Evaluation des
8. Réalisation des activités
Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 24
performances
opérationnelles
Historique de la norme:

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 25


Contexte de l’organisme
Chapitre 4
Compréhension de l’organisme et de son contexte
Chapitre 4.1
Enjeux externes et internes:

Déterminer les enjeux externes et internes pertinents par rapport à sa finalité et qui influent sur

sa capacité à obtenir le (les) résultat(s) attendu(s) de son SMÉ et à améliorer sa performance

énergétique. économiqu
personnel es

infrastructur
culture es Enjeux technolo
Enjeux sociaux
externes giques
internes

Produits
réglementair
et Activités es
services

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 28


Compréhension des besoins et attentes des parties intéressées
Chapitre 4.2
Parties intéressées:

L’organisme doit déterminer:

a) les parties intéressées qui sont pertinentes pour la performance énergétique et le SMÉ;

b) les exigences pertinentes de ces parties intéressées;

c) quels sont les besoins et attentes identifiés que l'organisme satisfait par son SMEn.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 30


Parties intéressées:
BANQUIERS

PRESTATAIRE
Actionnaires
S EXTERNES

Clients Autorités

Voisins
Parties Clients
intéressées

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 31


Exigences légales:

L’organisme doit:

• s'assurer qu'il a accès aux exigences légales applicables et aux autres exigences relatives à son efficacité

énergétique, ses usages énergétiques et sa consommation énergétique;

• déterminer comment ces exigences s'appliquent à son efficacité énergétique, à ses usages énergétiques

et sa consommation énergétique;

• s'assurer que ces exigences sont prises en compte;

• revoir ces exigences légales et les autres exigences à intervalles définis.

Activité

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 32


Domaine d’application
Chapitre 4.3
Domaine d’application / Périmètre :

Domaine d’application: Périmètre  :

C ’est l’ensemble des activités, installations et Ce sont les limites géographiques ou organisationnelles,

décisions concernées par un SMÉ d'un telles que l'organisme les a définies. Par exemple un

organisme, et pouvant avoir plusieurs procédé, un groupe de procédés, un site, tout un

périmètres. organisme, plusieurs sites contrôlés par un même

. organisme.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 34


Domaine d’application / Périmètre :

 L'organisme doit s'assurer qu'il a l'autorité nécessaire pour maîtriser son efficacité énergétique,

ses usages énergétiques et sa consommation énergétique à l'intérieur du domaine

d'application du SMÉ.

 L'organisme ne doit exclure aucun type d’énergie à l'intérieur du domaine d'application.


 Le domaine d'application et le périmètre du SMÉ doivent être disponibles sous forme

d'informations documentées

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 35


Système de management de l'énergie
Chapitre 4.4
Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 37
Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 38
Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 39
Avantages d’une approche processus:

• les ressources correspondantes assurées


• les éléments d'entrée et de sortie déterminés
• les informations nécessaires disponibles
• les propriétaires des processus nommés (responsabilités et autorités définies)
• les séquences et les interactions déterminées
• chaque processus est mesuré et surveillé (critères établis), les objectifs sont établis et les
indicateurs de performance analysés
• les performance des processus sont évalués
• les modifications nécessaires sont introduites pour obtenir les résultats attendus
• les actions pour obtenir l’amélioration continue des processus sont établies

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 40


Leadership
Chapitre 5
Leadership et engagement
Chapitre 5.1
Engagement de la direction:

La direction a la responsabilité globale de la satisfaction des exigences de la norme ISO 50001:2018. Même si
elle délègue certaines de ses responsabilités, c'est à la direction qu'il revient de répondre globalement des
résultats.
Dans le cadre des communications avec le personnel de l'organisme, la direction peut mettre l'accent sur
l'importance du management de l'énergie à travers des actes visant à impliquer les salariés, telles que:
• la responsabilisation,
• la motivation,
• la formation,
• les primes…

La direction doit démontrer son leadership et son engagement vis-à-vis de l'amélioration

continue de sa performance énergétique et de l'efficacité du SMÉ.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 43

Activité
Leadership:
Etre visionnaire
Rendre le futur visible

Avoir un esprit de décision


Transformer les
Mobiliser discours en décisions
Assurer la motivation de l’équipe

Collaborateur Développeur de talents


Etre novateur Identifier, développer et garder les
Nouvelles Rejoindre et renforcer les talents
potentialités
Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI
équipes 44
Politique énergétique
Chapitre 5.2
Politique énergétique:

La politique énergétique est la base de l’élaboration du SMEn d'un organisme tout au long des phases de

planification, de mise en œuvre, d'exploitation, d'évaluation de la performance et d'amélioration.

être tenue à jour sous la être communiquée au sein


forme d'une information de l’organisme
documentée
Politique EN
doit
être mise à la disposition des être revue régulièrement et
parties intéressées, le cas mise à jour si nécessaire
échéant

La PE peut se présenter sous la forme d'une brève déclaration facilement compréhensible et applicable par les
membres de l'organisme dans leur travail.
Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 46

Activité
Rôles, responsabilités et autorités au sein de l’organisme
Chapitre 5.3
Equipe de management de l’énergie:

La direction doit s’assurer que les responsabilités, des autorités et des rôles pertinents sont attribuées et
communiquées au sein de l’organisme.

L ’équipe de management doit:

• s'assurer que le SMÉ est établi, mis en œuvre, entretenu et continuellement amélioré;
• s’assurer que le SMÉ est conforme aux exigences du présent document;
• mettre en œuvre les plans d'actions (voir 6.2) pour améliorer continuellement la performance
énergétique;
• rendre compte à la direction de la performance du SMÉ et de l'amélioration de la performance
énergétique à intervalles définis;
• établir les critères et les méthodes nécessaires pour assurer le fonctionnement et la maîtrise effectifs du
SMÉ.
Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 48
Planification
Chapitre 6
Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités
Chapitre 6.1
Processus de planification:

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 51


Risques et opportunités:

Les considérations liées aux risques et aux opportunités font partie de la prise de décision

stratégique de haut niveau d'un organisme.

En identifiant les risques et les opportunités lors de la planification du SMEn, un organisme

peut anticiper des scénarios potentiels et leurs conséquences de manière que les effets

indésirables puissent être traités avant qu'ils ne se produisent.

De même, des considérations ou circonstances favorables pouvant offrir des avantages

potentiels ou des résultats bénéfiques peuvent être identifiées et exploitées.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 52


Risques et opportunités:

L'organisme doit déterminer les risques et les opportunités qu'il est nécessaire de prendre en compte pour:

• Donner l’assurance que le SMÉ peut atteindre les résultats escomptés, y compris l'amélioration de la

performance énergétique;

• Prévenir ou réduire les effets indésirables;

• Parvenir à améliorer en continu le SMÉ et la performance énergétique.

L’organisme doit planifier les actions à mettre en œuvre face aux risques et
opportunités identifiés.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 53

Activité
Objectifs, cibles énergétiques et planification des actions
Chapitre 6.2
Un plan d’actions doit contenir :

• L'affectation des responsabilités ;

• Les moyens et délais pour atteindre chaque cible ;

• La description de la méthode par laquelle l'amélioration de la performance énergétique doit être vérifiée ;

• La description de la méthode de vérification des résultats.

Les plans d'actions doivent être documentés et mis à jour à intervalles définis.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 55


Les objectifs peuvent inclure à la fois les améliorations globales d'un SMÉ et des cibles d'amélioration de

performance énergétique spécifiques et mesurables.

Si certains objectifs sont quantifiables et incluent des cibles d'amélioration de la performance

énergétique (par exemple, une réduction de la consommation d’électricité de 3 % d'ici la fin de l'année, une

amélioration de l'efficacité de l'usine de 2 % au 4ème trimestre), d'autres objectifs peuvent être qualitatifs

(par exemple par rapport aux comportements énergétiques, changement de culture).

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 56


L’organisme doit prendre en considération la manière dont les actions lui permettant d’atteindre ses

objectifs et cibles énergétiques peuvent être intégrées dans les processus métier de l’organisme;

L'organisme doit conserver des informations documentées au sujet des plans d'actions.

Activité
Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 57
Revue énergétique:
Chapitre 6.3
1. analyser les usages et la
consommation énergétiques à
partir de mesures et d'autres
données,
2. identifier, d'après l'analyse, les
usages énergétiques
significatifs
3. déterminer et hiérarchiser les
potentiels d'amélioration de la
performance énergétique;
4. estimer les usages et la
consommation énergétiques
futurs.
Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 59
La revue énergétique doit être actualisée à intervalles définis, ainsi qu'après toute modification majeure

des installations, équipements, systèmes ou procédés.

L'organisme doit tenir à jour, sous forme d'informations documentées, les méthodes et critères

utilisés pour élaborer la revue énergétique, et doit conserver des informations documentées relatives aux

résultats de cette revue.

Activité

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 60


IPE:
Chapitre 6.4
IPE ?
Voir définition dans la norme

Un indicateur de performance énergétique est une «règle» qui sert à comparer la performance énergétique

avant (valeur d'indicateur de performance énergétique de référence) et après (valeur d'indicateur de

performance énergétique résultante ou actuelle) la mise en œuvre des plans d'actions et autres actions

Important: Lorsque l'organisme dispose de données indiquant que des facteurs pertinents ont une

incidence importante sur la performance énergétique, l'organisme doit prendre en


considération ces données afin d'établir des indicateurs de performance énergétique appropriés.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 62


Méthode de détermination et d’actualisation des IPE ?

La méthode de détermination et d'actualisation des indicateurs de


performance énergétique doit être tenue à jour sous forme d’information
documentée
Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 63
Exemples d’indicateurs de performance énergétique

- Moyens de production : kWh/tonne de produit

- Air comprimé: KWh/Nm3 d'air comprimé produit

- Climatisation : kWh/kWh produit kWh/m² climatisé

- Eclairage : kWh/m² éclairé

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 64


Situation énergétique de référence:
Chapitre 6.5
SER ?
Voir définition dans la norme

SER: référence(s) quantifiée(s) servant de base pour la comparaison de performances énergétiques.

 Une situation énergétique de référence est basée sur des données provenant d'une période spécifiée et/ou

de conditions spécifiées, définies par l'organisme;

 La(les) situation(s) énergétique(s) de référence est(sont) utilisée(s) pour déterminer l'amélioration de la

performance énergétique, à titre de référence, avant et après, ou avec et sans, la mise en oeuvre d'actions

visant à améliorer la performance énergétique.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 66


SER ?

L'organisme doit établir des situations énergétiques de référence sur la base des informations obtenues

lors des revues énergétiques, en prenant en compte une période appropriée.

Output de la RE
?

Certains organismes développeront une situation énergétique de référence en utilisant des conditions

d’exploitation normalisées, basée sur des données pluriannuelles en tenant compte des variables qui influencent

la performance énergétique.

Par exemple, un bâtiment commercial peut utiliser les données climatiques moyennes des 40 années

antérieures pour caractériser les conditions d’exploitation types et appliquer ces données pour créer une SER.
Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 67
Mise à jour de la SER ? SGE
Extension
développé

Equipements
IPE ne reflète plus la nouveaux
performance énergétique

Nouveau
site

Modifications importantes Changement


de l’activité

Méthode définie par


Méthode prédéterminée l’organisme

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 68


Planification de collecte de données énergétiques
Chapitre 6.6
Obligation de suivi ?

caractéristiques clés ayant une incidence


identifiées

sur la performance énergétique


mesurées
intervalles planifiés

surveillées

analysées

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 70


Comment ?

un plan de collecte de données énergétiques qui inclus:

 les facteurs pertinents relatifs aux usages énergétiques significatifs;

 la consommation énergétique associée aux usages énergétiques significatifs et à l'organisme;

 les critères opérationnels associés aux usages énergétiques significatifs;

 les facteurs statiques, le cas échéant;

 les données spécifiées dans les plans d'actions.

Fréquence de collecte et de conservation des données

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 71


Fiabilité des données

L'organisme doit s'assurer que les équipements utilisés pour le mesurage des

caractéristiques clés fournissent des données exactes et répétables.


Exp: Etalonnage
L'organisme doit conserver des informations documentées au sujet du mesurage, de la

surveillance et des autres moyens permettant d'établir l'exactitude et la répétabilité.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 72


Compétence, sensibilisation
communication
Chapitre 7.2, 3 et 4
L'organisme doit s'assurer que toute personne travaillant en rapport avec les usages énergétiques

significatifs, est compétente. L'organisme doit identifier les besoins en formation concernant la maîtrise de

ses usages énergétiques significatifs et le fonctionnement de son SMÉ.

L’organisme doit pourvoir à la formation ou entreprendre toute autre action nécessaire pour satisfaire ces

besoins.

Les enregistrements appropriés doivent être conservés.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 74


L'organisme doit s'assurer que les employés sont informés :

• De l'importance du respect de la politique énergétique, des procédures et des exigences du SMÉ ;

• De leurs rôles, responsabilités et autorité dans la satisfaction des exigences du SMÉ ;

• Des effets bénéfiques de l'amélioration de la performance énergétique ;

• De l'impact, réel ou potentiel, en matière d'usages et de consommation énergétiques, de leurs

activités et de la manière dont leurs activités et leur comportement contribuent à l'atteinte des

objectifs et cibles énergétiques, ainsi que des éventuelles conséquences de tout écart par rapport

aux procédures spécifiées.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 75


Annexe 4 : Modèle d’un tableau d’évaluation de compétences en relation avec les UES

Annexe 5 : Modèle d’une grille d’évaluation des compétences en général

Annexe 6 : Exemple d’affiche de sensibilisation

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 76


Planification et maitrise opérationnelle
Chapitre 8.1
Les appareils électroniques (ordinateur, multiprise…) qui restent en veille

pendant une journée consomment autant que lorsqu’ils sont allumés

pendant 4 heures, soit environ l’équivalent de 2 mois de fonctionnement

par an. Penser à les arrêter complément. Ceci permet de prolonger leur vie

tout en assurant des économies d’énergie appréciables.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 78


À couper sans hésitation:
• Ordinateur de bureau

• Magnétoscope  

• Téléviseur

• Lecteur DVD . 

• Chargeur de batterie 

• Machine à café. 

 Pour couper un appareil en veille, il suffit de le débrancher ou, plus simplement, de le raccorder à une
prise ou prise multiple à interrupteur. 

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 79


Difficile de s'en passer:
• Répondeur

• Téléphone et fax 

• Chaudière  

• Réveil matin

 Annexe 8 et 9 : Autres exemples 

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 80


Conception
Chapitre 8.2
La conception énergétique doit tenir compte des améliorations de la performance
énergétique et des besoins en maîtrise opérationnel.

 Prendre en considération la performance énergétique sur la durée de vie


opérationnelle n'exige pas d'analyse de cycle de vie ou de gestion du cycle de
vie.

 Pour les nouvelles installations, il convient que des technologies et techniques


améliorées, et des choix d'énergies alternatives telles que des énergies
renouvelables ou moins polluantes, soient envisagées

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 82


Intégrer la
performance
énergétique
dans les
activités de
conception

Sauvegarder les
informations
documentées des
activités de
conception

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 83


Achats d'énergie et de services énergétiques, de
produits et d'équipements :

Chapitre 8.3
Informer que les offres
seront évalués entre autre
sur la performance
énergétique

Cahier des charges


de la conception
énergétique

Établir des critères


d’évaluation de la
performance énergétique

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 85


Spécifications
pour garantir la
performance
énergétique des
équipements et
services fournis

Spécifications pour
l’achat d’énergie

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 86


Exemples d’éléments concernés par la conception :

• Extension de production : Installation d’une nouvelle ligne de production, renouvellement du parc,

augmentation de la capacité d’accueil…

• Extension d’activité : construction de nouveaux bâtiments (usine, bâtiments administratifs, chambres,),

nouveau produit à produire…

• Nouveau équipement consommateur d’énergie.

• Changement de procédé.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 87


Exemples de critères d’achat :

• Consommation unitaire/spécifique (kWh/tonne, l/100km)

• Rendement énergétique (%)

• Période de garantie

• Frais de maintenance

• Existence d’un SAV efficace

• TRI (par rapport à un équipement similaire ancien)

• Délai de livraison…

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 88


Exemples de critères d’achat d’énergie :

 Qualité de l'énergie  Dépassement du temps spécifié


 Paramètres de facturation
 Disponibilité
 Incidences sur l'environnement…
 Capacité

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 89


Évaluation des performances
Chapitre 9
Surveillance, mesurage, analyse et évaluation de la performance
énergétique et du SMÉ:

Chapitre 9.1
n n’améliore que ce qu’on mesure 

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 92


Performance
Surveiller énergétique
Mesurer
Analyser
Evaluer
SMEn

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 93


Surveiller Réponses
Plan de collecte Mesurer immédiates
des données (chap
Analyser Corrections
6.6)
Evaluer Actions correctives

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 94


La norme exige la mesure et l’analyse des caractéristiques de son fonctionnement qui détermine sa

performance énergétique. Les mesures doivent être effectuées à intervalles définis.

Pour ce faire, un plan de mesure et surveillance de la performance énergétique est indispensable.

 Les principaux éléments d’un plan de surveillance et mesure sont :


- Ce qui doit être mesuré ?
- Comment doit-il être mesuré ?
- Responsable de la mesure
- Valeurs de référence
- Tolérance
- Action à entreprendre en cas de défaillances

- Support d’enregistrement

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 95


 Caractéristiques à mesurer :
- Les UES
- Les facteurs pertinents associés aux UES
- IPE
- Efficacité des plans d’actions dans l’atteinte des objectifs et cibles
- Consommation réelle par rapport à la consommation projetée

 Comment mesurer ?
- De façon ponctuelle (compteurs mobiles)
- De façon temporaire (enregistreurs)
- De manière continue (compteurs d’énergie, compteurs divisionnaires, GTC)

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 96


Surveiller Réponses
Plan de collecte Mesurer immédiates
des données (chap
Analyser Corrections
6.6)
Evaluer Actions correctives

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 97


N.B : Lors de l’utilisation des équipements de mesures, il faut étalonner ou
vérifier l’équipement pour garantir la pertinence et l’exactitude des données.

 Annexe 10 : Exemple d’un plan de surveillance


Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 98
Évaluation de la conformité aux exigences
légales et autres exigences:

Chapitre 9.1.2
À intervalles planifiés, l’organisme doit évaluer la conformité aux exigences légales et aux autres exigences

relatives à son efficacité énergétique, à ses usages énergétiques, à sa consommation énergétique et au

SMÉ.

 L'organisme doit conserver des informations documentées sur les résultats de l'évaluation de la

conformité, et sur toute action résultante.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 100


Pourquoi ?

- Avoir à tout moment des données récentes et fiables sur la situation énergétique, les statistiques
officielles relatives à l’énergie, l’évolution de la consommation de l’énergie ;
- Contrôler l’utilisation des ressources ;
- Contrôler la qualité et l’efficacité du management énergétique ;
- Informer le personnel de manière permanente afin d’anticiper l’apparition de non-conformités
potentielles ;

Quelles sont les méthodes d’évaluation de la conformité ?

- Les audits (internes, réglementaires, tierce partie) ;


- Les checklists ;
- Les inspections sur site.

Etc…
Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 101
En cas d’écart, il faut ?

- Corriger et assumer les conséquences ;

- Identifier les causes ;

- Entreprendre des actions pour éliminer l’occurrence ou la réapparition des problèmes ;

- Mesurer l’efficacité des actions entreprises.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 102


Audit interne:

Chapitre 9.2
C’est quoi un audit interne ?

Un audit est un processus de vérification systématique, indépendant et documenté permettant d’obtenir et

d’évaluer, d’une manière objective, des preuves afin de déterminer si le SMEn d’un organisme est en

conformité avec les critères de l’audit définis par l’organisme.

Pourquoi faire un audit ?

S'assurer que le SMÉ:

- Est conforme aux dispositions prévues pour le management de l'énergie, y compris aux

exigences de la présente Norme internationale ;

- Est conforme aux objectifs et cibles énergétiques fixés ;

- Est correctement mis en œuvre et entretenu, et améliore la performance énergétique.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 104


Les audits internes d'un SMEn peuvent être réalisés par des salariés de l'organisme, ou par des personnes
externes désignées par l'organisme et qui travaillent en son nom. L'indépendance de l'auditeur peut être
démontrée par le fait qu'un auditeur soit libre de toute responsabilité pour l'activité auditée.

Les concepts d'audit énergétique ou diagnostic énergétique et d'audit interne d'un SMEn sont différents

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 105


Revue de management :
Chapitre 9.3
Actions issues
de RD
précédentes

Opportunités
d’amélioration
Modifications
des enjeux
Revue de
Politique
énergétique
management
Modifications à intervalles
des risques et
opportunités planifiés
Réalisation des
objectifs et cibles

Performance du
SMEn

Résultats de la
surveillance et
Cours ISO 50001 - Elaboré par M.de la mesure
Bassem TRIKI 107
Amélioration des
compétences, de
la sensibilisation
Opportunités et de la
d’amélioration communication

Revue de Objectifs et cibles

direction à Politique
énergétique
énergétiques + PA

intervalles
planifiés IPE et SER
Affectation des
ressources

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 108


Non-conformités, corrections, actions correctives et
actions préventives :
Chapitre 10
Non-conformité?

La non-conformité est une non-satisfaction d’une exigence qui peut être:

• Une obligation de conformité légale ou autre

• Une condition de l’ISO 50001

• Une disposition du SMEn

Effets potentiels de la non-conformité:

• Limitation de l’organisme dans l’atteinte des objectifs escomptés

• Impact sur la performance énergétique

• Impact sur la performance du SMEn


Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 110
Effets potentiels de la non-conformité:

• Limitation de l’organisme dans l’atteinte des objectifs escomptés

• Impact sur la performance énergétique

• Impact sur la performance du SMEn

La correction, l’action corrective et l’action préventive sont les leviers de traitement de toute

défaillance par rapport à une exigence du SMEn

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 111


Sources des non conformités :

Sources internes : Sources externes :

▪ Audits internes ▪ Exigences autres (client, fournisseur, etc…)

▪ Résultats de l’évaluation de la conformité ▪ Étude Benchamarking

▪ Déviation des cibles énergétiques ▪ Veille concurrentielle

▪ Déviation par rapport aux consignes de ▪ Externalisation des activités


maîtrise opérationnelle
▪ Information issue des fédérations professionnelles

▪ Bonnes pratiques industrielles

▪ Veille technologique

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 112


Exemple de non conformité

Source Descrip de la Correction et Causes Actions Resp Délai Eval


défaillance conséquence corrective efficacité

Audit interne Dépassement Régler les Maintenance Ajuster la DM 28/12/16 Critère


du seuil de la bruleurs de préventive planification de la d’évaluation:
consommation combustion dépassée maintenance Mesure du
Augmentation Contrainte de corrective en rendement
du seuil NOx production tenant compte de énergétique
la fiabilité des
brûleurs

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 113


Amélioration
Chapitre 10
Chapitre 10.1 :

Pour statuer sur une non-conformité, il faut réunir les trois conditions suivantes:

Exigence

Preuve défaillance

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 115


Chapitre 10.1 :

Le traitement de la non-conformité se fait de la manière suivante:

1. Corriger Réagir
2. Faire face aux conséquences
3. Revoir la non-conformité
4. Déterminer les causes Traiter les causes
5. Identifier des NC potentiels similaires
6. Mettre œuvre les actions nécessaires
7. Évaluer l’efficacité de l’action Eliminer la
8. Agir sur le SMEn si nécessaire récurrence

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 116


Chapitre 10.2 :

 L'organisme doit améliorer en continu la pertinence, l'adéquation et l'efficacité du SMEN.

 L'organisme doit démontrer l'amélioration continue de la performance énergétique.

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 117


QUESTIONS?

Cours ISO 50001 - Elaboré par M. Bassem TRIKI 118