Après deux années de formation à l’Institut National de Formation Sociale (INFS), nous avons été mis à la disposition du Ministère

de la Justice. Ainsi avons-nous pris fonction en qualité d’Educatrice Spécialisée le 29 Août 2012 au service social de la Maison d’Arrêt et de Correction d’Aboisso. L’étude à laquelle nous sommes soumises consiste à une étude du milieu général de la ville d’Aboisso et spécifique de notre service. HISTORIQUE Aboisso est la déformation de EBOUE NYANSOU c'est-à-dire en Agni ‘‘sur la pierre’’. La ville d’Aboisso a vu le jour au XVIIe siècle grâce aux émissaires de LOUIS XIV venus demander au roi du Sanwi l’autorisation de créer un comptoir sur ses terres. En 1961 par la loi n°61-4 du 04 janvier 1961 et le décret du 03 janvier 1961 déterminant le nombre et les limites territoriales des sous préfectures de la Côte d’Ivoire; Aboisso fut érigée en sous préfecture. Puis érigée en commune le 09 janvier 1978 par la loi n°78-07. Ensuite devenue chef lieu de région depuis le 15 janvier 1997. SITUATION GEOGRAPHIQUE ET DEMOGRAPHIQUE Située au Sud-est de la Côte d’Ivoire et à 116 Kms d’Abidjan (capitale économique), Aboisso est le chef-lieu de la région du Sud-Comoé. Le département d’Aboisso est à une vingtaine de kilomètre de Noé (frontière de la République du Ghana). Il est limité comme suit :
-

Au Nord, par les départements d'Abengourou et d'Alépé Au Sud, par le département d'Adiaké
6

par le département de Grand-Bassam. le surplus étant vendu. En plus du café et du cacao. Quant aux cultures vivrières. La forte pression démographique est due à la concentration de la main d'œuvre agricole autour des importantes entreprises agricoles et agro-industrielles. principalement les cultures pérennes.053 habitants (Recensement Général de la Population et de l'Habitat de l'année 1998). mais aussi une forte population étrangère composée essentiellement de Ghanéens. on dénombre une dominance des Agni. ce qui fait d'Aboisso une zone agricole. Maliens. par la république du Ghana A l'Ouest. Les cultures vivrières sont dominées par la riziculture développée dans les bas-fonds. Guinéens. LES INFRASTRUCTURES DE LA COMMUNE Au plan économique: Les activités économiques dans le département d'Aboisso sont dominées par les cultures de rentes. Ces cultures sont dominées par la culture du cacao et du café. etc. Elles occupent une place de choix dans les activités agricoles. Les cultures de rentes sont les principales cultures de la zone d'Aboisso. Du point de vue démographique. il existe de grandes superficies dont exploitées la par des et sociétés agroindustrielles PALMCI COOPALEM. Burkinabés. Cette population est estimée à 22.- A l'Est. la banane plantain avec de très grandes superficies 6 . elles sont destinées à l'alimentation familiale. population autochtone appartenant au royaume Sanwi.

la BICICI (Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie de la Côte d’Ivoire). A cela s’ajoute le village SOS. Au niveau de la santé. Au plan administratif. ECOBANK. car le manioc est très bien vendu sur le marché. Le réseau bancaire d’Aboisso est composé de sociétés telles que la SGBCI (Société Générale des Banques des Côte d’Ivoire). etc. 6 . la COOPEC (Coopérative d’Épargne et de Crédit) et la CECP (Caisse d’Épargne et de Chèques Postaux) . la production halieutique. Les autres activités économiques sont principalement les cultures maraîchères. ce sont au total un (01) Centre Hospitalier Régional (CHR). deux (02) dispensaires ruraux et l’Institut National de Formation des Agents de Sante (INFAS). Au niveau des infrastructures socio éducatives. Aboisso regorge d’importantes infrastructures administratives à savoir le centre des impôts. le trésor . trente (30) centres de santé. dix (10) établissements secondaires (04 publics et 06 privés) et un (01) de l’enseignement supérieur. Cependant la culture du manioc commence à gagner une place de choix. on dénombre un ensemble de quarante et neufs (49) écoles primaires (47 publics et 02 privées).industrielles. l'élevage et le commerce. la sous préfecture. la mairie. Une mine d’or est en exploitation dans la sous-préfecture de Maféré précisément à Anuini-Asupiri.

à l’ouest par des magasins et au nord par des habitations. Elle est composée de deux compartiments dont une cour interne avec six (06) cellules et une cour annexe comprenant la cellule des femmes. celle des mineurs. la MAC-Aboisso est encerclé à l’est par la COOPEC. un peloton mobile et une Maison d’arrêt et de correction site d’accueil de notre première prise de service.Au niveau sécuritaire. pour assurer la sécurité de sa population. Elle ne répond plus aux exigences actuelles. la ville s’est dotée de nombreux dispositifs dont la préfecture de police. ce qui explique sa délocalisation. FONCTIONNEMENT 6 D’ARRET ET DE . des assimilés et un grand autre bâtiment nommé bateau. La capacité d’accueil de la MAC d’ABSO est de deux (200) détenus. PRESENTATION DE LA MAISON CORRECTION D’ABOISSO HISTORIQUE La Maison d’Arrêt et de Correction d’Aboisso MAC ABSO) était un magasin de stockage de produits d’importation à l’époque coloniale. une parcelle de cinq (05) hectares a été attribuée à l’établissement sur l’axe Aboisso-Ayamé à quatre (04) Km de la ville. SITUATION GEOGRAPHIQUE Situé en plein centre ville. Elle a été érigée en établissement pénitentiaire dans les années 1940. un commissariat. La MAC d’ABSO était destiné à recevoir les inculpés qui étaient acheminés à la MAC de GRAND BASSAM. une brigade de la gendarmerie. Pour ce faire.

les condamnés. 02 contrôleurs. Elle est aidée dans sa tache par un Adjoint Monsieur GORE BI Bah Pascal. A ceux-là s’ajoutent un représentant de l’ONG Prisonnier sans frontière (PRSF) STATUT JURIDIQUE La MAC-Aboisso est réglementée par le décret n°69-189 du 14 mai 1969 qui fixe les modalités d’exécution des peines privatives de liberté. de Attaché A des ce services titre. les maisons de correction et camps pénaux. Au terme de l’article 4 dudit décret. Au siège des juridictions. les maisons d’arrêt sont destinées à recevoir les prévenus. chef du personnel. coordonne toutes les activités de la prison. 17 Agents d’Encadrement des Etablissements pénitentiaires et 03 travailleurs sociaux. la MAC-Aboisso est un service de l’Administration Pénitentiaire qui est une direction du Ministère de la Justice. un même établissement peut servir à la fois de maison d’arrêt et de maison de correction».La MAC-Aboisso est dirigée par le Régisseur Madame KOUAO Rogba chef Bernadette. elle pénitentiaires. Etant à la fois destinée aux prévenus et aux condamnés. l’établissement. Attaché des services pénitentiaires. OBJETS 6 . La MAC-Aboisso compte vingt quatre (24) travailleurs dont 02 Attachés des services pénitentiaires.

les façades sont défraichies. les cellules dégradées. La Mac-Aboisso est un établissement très vétuste. 6 . les aérations sont pratiquement nulles dans les dortoirs. Situé au cœur de la ville. La maison d’arrêt a en son sein une infirmerie qui n’est pas dotée d’un agent de santé affecté par l’Etat. car l’écriture de la pancarte indiquant que ce lieu est un centre de détention est illisible. On ne la découvre que par la présence des forces de l’ordre et de sécurité et des agents d’encadrement pénitentiaires. confinant le personnel dans des bureaux très étroits et mal équipés. Les chaises et les bureaux sont en nombre très insuffisants.La MAC-Aboisso a en charge les personnes placées sous Mandat de Dépôt (MD) et qui attendent d’être jugées. LES DIFFICULTES La MAC-Aboisso est un calvaire à la fois pour les détenus et le personnel administratif. La MAC-Aboisso reçoit également les mineurs placés sous Ordonnance de Garde Provisoire (OGP). la prison civile d’Aboisso ne présente aucune garantie de sécurité. A cellesci s’ajoutent les personnes jugées et condamnées à des peines pour des faits qualifiés de crime ou délit. Le local est très exigu. Cela met en mal l’état de santé des détenus malgré la présence quelque fois d’une sœur de la mission catholique qui fait office d’aide soignante.

pour une meilleure exécution du service. Aussi. La prison doit être également dotée d’un agent de santé de l’Etat pour faciliter les consultations des malades et mettre à leur disposition des médicaments. Le service social de la prison d’Aboisso est directement rattaché au SERSOE-MC et a 6 du service est il faut une réhabilitation des locaux pour le bien être du personnel et des . Nous souhaitons de même que l’établissement dispose d’un véhicule de transport pour transférer les détenus au parquet et leur évacuation dans centre de santé en cas d’urgence. en attendant la construction de la nouvelle maison d’arrêt. pensionnaires. il serait souhaitable que les autorités de la ville et l’Etat songent à la construction de la nouvelle prison avec de nouveaux bureaux aérés et bien équipés. Mais. SUGGESTIONS La situation géographique de la prison ne présente aucune sécurité.La prison d’Aboisso n’a pas de véhicule et le matériel de sécurité dont elle est dotée pour exécution insuffisant et inapproprié. PRESENTATION DU SERVICE SOCIO-EDUCATIF EN MILIEU CARCERAL DE LA MAC-ABOISSO (SERSOE-MC) Le service socio-éducatif en milieu carcéral créé en janvier 2004 par la Direction de l’Administration Pénitentiaire (DAP) est un service du ministère de la justice. Cela pour éviter que les détenus ne soient plus transférés au parquet et évacués au CHR à pieds sous le regard de la population. le matériel de sécurité (armement) doit être renouvelé.

il est aidé dans sa tâche par deux (02) Educatrices Spécialisées. Des activités socio6 . A cet effet. Le service était animé par un Maître d’Education Spécialisée. MISSIONS ET OBJECTIFS Le service social en milieu carcéral œuvre pour la réinsertion sociale du détenu par l’humanisation du cadre de vie carcérale.L’acquisition de nouvelles valeurs et connaissances aux détenus .Le soutien matériel aux détenus les plus nécessiteux .La médiation familiale entre le détenu et sa famille .Le suivi post carcéral de l’ex-détenu et sa réinsertion sociale . Aujourd’hui.L’assistance permanente aux détenus .ouvert ses portes en 2008.L’amélioration des conditions de vie carcérale .La limitation des effets désocialisant de l’incarcération . Le service social est à ce jour assuré par une équipe de trois (03) travailleurs sociaux qui exercent dans l’intérêt des missions et objectifs assignés à leur service. le service social vise : .Le suivi des dossiers dans les tribunaux LES ACTIVITES MENEES Le service social mène des activités dans la cadre des actions socio-éducatives en milieu carcéral.

6 . Elles s’inscrivent et dans visent le la processus de rééducation. nous établissons un dossier puis nous recueillons des informations à l’aide de la fiche d’écoute. A cet effet sur une dizaine de demande de mise en liberté provisoire transmis au parquet une a été accordée à un détenu. L’écoute psychologique : A l’arrivée d’un détenu. nous servons d’intermédiaire. A cet effet.éducatives sont exécutées au sein et à l’extérieur de la prison. Dans l’impossibilité pour le détenu d’être en contact avec l’extérieur. nous avons participé aux activités depuis notre prise de service c’est-à-dire le 21 Août 2012. Ainsi. Nous avons procédé également à la distribution de vêtements. familiale et de la resocialisation réadaptation réinsertion socioprofessionnelle réussie des détenus. nous orientons les parents des détenus dans les démarches à suivre. Distribution de dons : Avec l’appui des ONG détenus. et des pour bénéficier des conseils pour confessions religieuses. Aussi. nous avons reçu des dons destinés aux Ainsi chaque mois. il est distribué aux détenus du savon et des kits d’hygiène (Omo. le détenu en fin de peine est-il reçu par le service social éviter la récidive. Suivi des dossiers au tribunal et des audiences : Nous établissons des demandes de mise en liberté provisoire et d’appel en faveur des détenus. eau de javel. savon liquide …) pour l’entretien des cellules.

DIFFICULTES Le service social en milieu carcéral est presqu’inexistant dans l’organigramme du Ministère de la Justice alors que la présence des travailleurs sociaux reste indispensable dans les prisons. Nous avons également effectué des visites à domicile chez les parents de deux mineurs libérés dans le courant du mois de novembre à décembre. En présence du service social. A cellesci.Parmi nos activités. Les activités ci-dessus sont nos activités quotidiennes. A cette occasion. les pensionnaires de la prison d’Aboisso ont reçu la communauté EGEDIO. il faut ajouter l’arbre de Noël organisé en collaboration avec le Centre Social. C’est une véritable ambiance de fête qui a prévalu dans les locaux de la prison ce . Enfin. le jour de la fête de Noël. Il s’agit de recenser les détenus malades et les conduire à l’infirmerie pour des soins donnés par une sœur de la mission catholique qui fait office d’aide soignante. Cette inexistence est la conséquence logique de 6 un repas leur a été offert. Les enfants ont reçus divers cadeaux et un cocktail leur a été offert. jour. Aussi. nous faisons l’assistance médicale deux fois par semaine. nous avons élaboré un projet d’alphabétisation que nous avons soumis aux représentants de PRSF (Prisonnier Sans Frontière) et de la protection de l’enfance de L’ONUCI en vue du financement qui va couronner la phase pratique de cette activité. nous avons honoré trente (30) enfants de détenus dont l’âge varie entre 4 et 8 ans.

Pour cela des moyens doivent être mis à la disposition 6 . IL lutte également pour l’amélioration des conditions de vie des détenus. Cette situation rend caduque la mise en pratique de nos activités et les détenus sont des personnes qu’il faut motiver de part et d’autre pour les amener à adhérer à nos activités. en particulier l’Educateur Spécialisé doit s’adapter à toutes les situations.l’absence de budget. il faut des moyens financiers ou matériels qui sont d’ailleurs insuffisants voire inexistants. ils sont confinés dans un bureau exigu et non équipé. des ONG. Pour y parvenir. Le travailleur social est celui là même qui connait au quotidien les difficultés des détenus à travers les écoutes et entretiens. SUGGESTIONS Les conditions de vie dans les prisons sont telles que la présence des travailleurs sociaux est indispensable. de recevoir les parents lorsque nous les convoquons. Cela nous rend la tâche difficile en ce sens que nous éprouvons des difficultés quand il s’agit de faire les écoute et entretien avec les détenus. le service social mène ses activités sur fond propre et bénéficie de soutien des personnes de bonne volonté. Etant donné que travailleur social. donc les difficultés que nous rencontrons dans l’exercice de nos tâches doivent davantage nous amener à la recherche de solutions pour l’efficacité de notre service. Il faut également signaler que les animateurs du service social sont soumis à des conditions de travail difficiles. Par conséquent. Cela doit constituer une préoccupation pour les supérieurs hiérarchiques. En effet. communautés religieuses.

Les responsables hiérarchiques doivent montrer son importance. NB : L’EFFECTIF CARCERAL EST DE 161 DETENUS CE JOUR (07 FEVRIER 2013) valoriser le service social en milieu carcéral par tous les moyens pour 6 . Il est donc souhaité que ce service ait un budget de fonctionnement.du service social pour mener à bien sa mission. Le service doit bénéficier de locaux adéquats avec des bureaux bien équipés pour rendre le travail efficace. Les organismes reconnus pour leur intervention dans les prisons doivent davantage s’impliquer et nous souhaitons avoir une franche collaboration avec eux voire même nous associer à des séances de travail.