Vous êtes sur la page 1sur 79

Rapport de stage d’initiation

E tu d e d e s d iffé r e n ts s c e n a r io s p o u r la r é p lic a tio n d e s b a s e s d e d o n n é e s S Q L 2 0 0 8 c o n fo r m é m e n t a u x r e c o m m a n d a tio n s M ic r o s o ft

Préparé par : Mlle.HAMMAINI Najoua

Encadré par : Mlle. TIMOULAY Ghizlane

Période de stage du : 02/07/2012 au 31/07/2012

1

Dédicace
À mes très chers parents À mes professeurs À mes amis À mes encadrants

Je vous dédie mon travail, rien que pour vos encouragements et la gratitude dont vous n’avez jamais cessé de m’entourer.

Pour vous, j’ai choisi cette voie Pour vous, j’ai fourni tant d’effort

2

Remerciement

Avant tout développement sur cette expérience professionnelle, il apparaît opportun de commencer ce rapport de stage par des remerciements, à ceux qui m’ont beaucoup appris au cours de ce stage, et même à ceux qui ont eu la gentillesse de faire de ce stage un moment très profitable. Je les invite donc à trouver ici l’expression de ma grande gratitude et considération. Je tiens à remercier Le directeur de la Direction système d’information (DSI) et le chef de division système pour m’avoir permis d’effectuer ce stage au sein de l’unité Exploitation des Systèmes. Je remercie bien sûr Mlle. TIMOULAY Ghizlane, mon responsable de stage qui m’a encadré et accompagné tout au long de cette expérience professionnelle avec beaucoup de patience et de pédagogie. Je tiens aussi à exprimer ma reconnaissance à l’ensemble des employés de la Direction Systèmes d’Information pour les conseils qu’ils ont pu me prodiguer au cours de ce mois, et tout particulièrement à M. AZEM Rachid , M.KARZAZI Mohammed Enfin, je remercie l’ensemble du personnel de l’Office pour leur accueil et la collaboration dont ils ont fait preuve tout au long de cette période.

3

un processus de la production confessionnel d’électricité qui s’appuie sur principes : 4 .E a mis en place.5 Août 1963. possède l’exclusivité de l’aménagement des moyens de production. du transport. Novembre 1973.N.N. administratives et financière relatives à l’exploitation des ouvrages de production. Cet établissement à caractère industriel et commercial.E) est un établissement public.Présentation de l’ONE i. En 1994. Introduction : L’Office Nationale de L’Electricité (O. à pour objectif le contrôle de ce secteur vital et décisif dans le développement économique et social du MAROC . le décret N° 2-73-523 approuve un cahier des charges qui définit les conditions techniques. en plus il est chargé de la distribution de l’électricité. de transport et de la distribution de l’énergie électrique. crée par le Dahir portant la loi N° 1-63-226 du 14 Rabii I 1383 .Il est doté de la personnalité civile et de l’autonomie financière et placé sous la tutelle administrative du ministère de l’énergie et des mines. de l’énergie. l’O.

5 . le mode de fonctionnement et le type de combustible. Historique : Le premier acteur de la production. doté de la personnalité civile et de l’autonomie financière et a été investi depuis sa création de l’exclusivité de la production et le transport. imposant au concessionnaire la capacité. cette société anonyme possédait des usines qui assurait plus de 90% de la production nationale d’électricité. Il assure également la distribution de l’énergie électrique dans plusieurs provinces du royaume notamment en milieu rural. l’Office Nationale de l’Electricité a été crée par le Dahir n° 1-63226 du Rabii 1er relatif au 5 août 1963 pour prendre le relais de la société EEM et remplacer par la même occasion d’autres sociétés étrangères qui agissaient dans ce secteur comme la « Société Marocaine de Distribution » ou « la Société Chérifienne de l’Energie » ainsi que la société espagnole « Electras Maroquis ». confirmait ainsi son monopole dans le marché de l’énergie. L’ONE est un établissement public à caractère industriel et commercial. du transport et de la distribution de l’électricité au Maroc était une entreprise française qui portait le nom « Energie Electrique du Maroc » qui disposait de la concession de l’empire chérifienne de l’époque. La sous-traitance de la production primaire d’électricité. ii.  La construction par le privé des centrales de production et leur exploitation sur la base d’un contrat à long terme. Cette situation ne rassurait pas que Sa Majesté le Roi Hassan II qui pensait qu’un secteur aussi important dans le développement stratégique du pays devait être géré en main directe par l’Etat. en 1924. a cet effet.

M is s io n s : Les principales missions de l’ONE consistent à :  Répondre aux besoins du pays en énergie électrique . MEKNES. hormis les quelques provinces (RABAT. du transport et de la distribution de l’énergie électrique sur le territoire marocain notamment dans le milieu rural. l’Office assurait presque la totalité de la production. administratives et financières relatives à l’exploitation des ouvrages de production. qui indique les conditions techniques. la production et le transport de l'énergie électrique sur le territoire national sont assurés. depuis 1963. LARACHE. iii. FES. par l'Office National de l'Electricité (ONE). Ainsi. 6 . Jusqu’au début des années 90. SAFI. KENITRA et ELJADIDA) où la distribution de l’électricité est assurée par une dizaine de régies municipales elles-mêmes clients de l’ONE.Les droits et les obligations de l’Office ont été définis dans le cahier des charges approuvé par décret en 1974. TANGER. TETOUAN. CASA. établissement public à caractère industriel et commercial placé sous la tutelle administrative et technique du Ministère de l’énergie et des Mines. MARRAKECH. de transport et de distribution de l’énergie électrique.  Gérer et développer le réseau du transport .

Objectifs :  Satisfaire dans les meilleures conditions techniques et économiques la progression de la demande en énergie.  Baisser les tarifs Moyenne tension et Haute tension pour atteindre des prix de l'énergie électrique compatibles avec les marchés concurrentiels du Maroc. sans cesse croissante. intensifier et généraliser l’extension de l’électrification rurale .  Assurer au meilleur coût directement ou indirectement la couverture financière des programmes d'investissement de plus en plus lourds et indispensables au développement de l'économie du pays 7 . iv . Planifier. gérer la demande globale de l’énergie électrique.  Œuvrer pour la promotion et le développement des énergies renouvelables .  Et d’une façon générale.

v. rue Otman Ben Affan Casablanca  Tel : 022 66 88 80  Fax : 022 22 00 38  Sites : www . des finances. Fiche signalétique :  Logo :  Raison Sociale : Office Nationale de l’Electricité  Forme juridique : Etablissement public à caractère industriel et commercial jouissant de la personnalité morale et de l’autonomie financière.ma 8 .  Date de création : 1963. de la privatisation.org. transport et distribution de l’Electricité. crée par le dahir 1-63-226 du 24 Rabii I 1383(5 août 1963)  Identification fiscale : 0108513  Patente : 35502922  TVA : 01805135  Affirmation à la CNSS sous le N° : 75003  Effectif : 9625 dont 15% de cardes  Directeur Général : Mr. transport et distribution de l’électricité.  Domaines d’activité : production. Ali FASSI FIHRI  Capital : plus de 12 milliards de Dhs  Adresse de siège social : 65. et celui de l’économie.one. sous la tutelle administrative du ministère de l’énergie et de mines.

Organigramme de l’office : Directeur Générale Agence Contrôle des Opérations Direction Audit et Organisation Direction Communication Direction Sécurité Environnement et Qualité Pole Développ ement Pole Finance et Commercial Pole Ressources Pole Industriel Direction Stratégique et Planification Direction Financière Direction Ressources Humaines Direction Centrale Production Direction Projets Programme Production Direction Ingénierie et Réalisation Projets Production Direction Contrôle de Gestion Direction Formation Développement des Competances Direction Approvisionnem ents et Marchés Direction Contrôle Distribution Direction Contrôle Transport 5 Directions Exploitation Direction Commercial et Marketing Direction Ingénierie et Réalisation Projets Transport Direction Hydraulique et Renouvelables Direction Gestion des Risques Direction Moyens Communs Direction Affaires Juridiques Direction Electrification Rurale Direction Opérateur Système Direction Participation et Partenariat Direction Systèmes d’Information 10 Directions Régionales Distribution 4 Directions Tran sport Régions 9 .v i.

Direction du Pole Industriel: Elle a pour mission de gérer et de développer le parc de production de l’ONE et de veiller à la satisfaction de la demande en énergie électrique dans les meilleures conditions de sécurité. de disponibilité et de coût. de veille technologique et de normalisation. Direction du pôle finance et commercial (DF) : Elle prend en charge la définition de la politique commerciale et marketing de l'Office pour l’amélioration continue de la satisfaction de la clientèle. Elle prend en charge la définition de la 10 . de développement. la gestion de la demande de l'énergie électrique tout en permettant l’écrêtement de la courbe de charge et la gestion des clients grands comptes. Elle présente ses conseils à la Direction Générale en matière d’orientations techniques et valide les grands projets d’investissement. de rendement.Direction du pôle développement (DD) : La mission de cette Direction consiste essentiellement à développer et animer l’ingénierie au sein de l’Office à travers les activités de recherche. de veille technologique et de la normalisation. de développement. Elle tend également à renforcer ses missions en matière de prospective d’investissement. Elle présente ses conseils à la Direction Générale en matière d’orientations techniques et valide les grands projets d’investissement. Direction du Pôle Ressources: La mission de cette Direction consiste essentiellement à assurer les supports de l’électricité à travers les activités de recherche.

politique commerciale et marketing de l'Office pour l’amélioration continue de la satisfaction de la clientèle. la gestion de la demande de l'énergie électrique tout en permettant l’écrêtement de la courbe de charge et la gestion des clients grands comptes. v ii. Présentation de l’unité d’accueil du stage Direction système d’information (DSI) Organigramme de la direction système d’information 11 .

Les principales activités sont :  La contribution à la performance de l’entreprise par des solutions informatiques et services de télécommunications à forte valeur ajoutée .L'organisation de la Direction Système d’Information comporte les Divisions suivantes :  Division Administration et Exploitation Système  Division Réseaux et Télécommunications  Division Centre de Compétences SI ONE  Division Planification et Assistance Elle a comme mission clé.  L’amélioration des processus de gestion et industriels de l’Office .  L’amélioration de la productivité du personnel en leur assurant un support technique et applicatif fiable et réactif. Présentation de la Division Administration Systèmes : La Division Administration Systèmes est une entité de la direction système d’information elle a pour mission de concevoir mettre en œuvre et maintenir un système d’information adapté aux besoins et aux enjeux de l’ONE dans les meilleures conditions de performances de sécurité et de coût. adaptée aux besoins réels de l’ONE. et garantissant. informatiques. informatiques. 12 . elle a pour attributions. la création de valeur au profit des toutes entités de l’Office.  Proposer et mettre en œuvre une politique d’approvisionnement d’affectation et de maintenance des équipements. adaptée aux besoins réels de l’ONE. et garantissant fiabilité et minimisation des coûts. Ainsi.

Enfin. permettant le partage des connaissances et des documents entre les différents utilisateurs. De divers progiciels spécifiques (GMAO. l’architecture technique et fonctionnelle du Système d’Information de l’ONE. en étroite collaboration avec les utilisateurs. D’abord. v iii.  Elaborer des procédures d’exploitation des systèmes informatiques (centralisées ou décentralisés). Des applications développées en interne .  Assurer aux utilisateurs un support technique et applicatif fiable et réactif . 13 . il a mis en place le système de gestion intégré d’entreprise basé sur le progiciel SAP R/3. assurant la sécurité des données et des systèmes. Ensuite. Présentation du système d’information de l’ONE : Depuis quelques années. etc.  Se tenir informé des évolutions techniques du matériel et des applicatifs et veiller à l’adoption des innovations lorsqu’elles présentent un intérêt économique pour l’Office. SIG. Définir. et mettre en œuvre ses différents composants . il a déployé un site intranet disposant des outils nécessaires pour la collaboration et le partage d’information entre ses employés. et veiller à leur application et à leur adaptation .). l’ONE a entrepris une refonte de son système d’information. il a modernisé ses moyens de communication pour construire un système d’information automatisé. Le Système d’Information actuel est composé : x x x Du progiciel intégré SAP R/3 . et une grande flexibilité envers ses clients et ses partenaires.

NET" autour de bases de données centralisées Microsoft SQL Server. traitement des soldes et des créances) de façon très adaptée aux besoins de l’Office ainsi que la gestion des ressources humaines et d’autres modules. Elles couvrent toutes les opérations de vente d’énergie La gestion de la clientèle moyenne tension ainsi que l'encaissement des factures des clients Basse Tension a été migré en environnement ". Il est utilisé par la Division Finances et Trésorerie rattachée à la Direction Financière. GMAO Le Progiciel de la Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO) est exploité depuis 1996 à la Centrale Thermique de Mohammedia (CTM). La GMAO est composée de plusieurs modules entre autres : 14 . L’intégration du progiciel SAP R/3 au système d’information de l’ONE couvre les domaines suivants : x Les Ressources Humaines (HR) x x x La Gestion Financière (FI) Le Contrôle de Gestion (CO) Les Achats et Stocks (MM) Applications de Gestion Clientèle Ces applications traitent principalement le domaine de la gestion clientèle. Divers progiciels spécifiques : Communication Bancaire : Cette application établit la connexion avec des serveurs bancaires pour rapatrier les fichiers de relevés de tous les comptes bancaires de l’ONE auprès de ces banques.Progiciel SAP R/3 : SAP (SYSTEM APLICATION AND PRODUCT IN DATA PROCESSING) est un logiciel qui permet de gérer et d’organiser les informations et les travaux comptables (enregistrement comptable.

CRM et IPC) hébergeant les environnements de développement. un projet de généralisation de ce système est en cours de réalisation. de production et de secours de production sur le site de repli (utilisé actuellement comme environnement préproduction dans le site principal). Système d'information de gestion et commercial SAP : Les principaux composants de la configuration informatique pour SAP (R/3.Serveurs HP Integrity rx8620-32 équipés de processeurs EPIC Intel Itanium et partitionnés en plusieurs systèmes. Actuellement. de qualité. le premier cluster pour SAP R/3 et IS-U et le second cluster pour SAP CRM.a permis de constituer la plate-forme informatique prenant en charge les activités de planification et de réalisation des programmes de l’Electrification Rurale. SIG Le Système d’Information Géographique (SIG) mis en œuvre à la Direction d’Electrification Rurale depuis 1995. dont deux serveurs comportent deux clusters à deux nœuds.Logiciel de sauvegarde HP OpenView Storage Data Protector avec divers modules en ligne et sans impact sur la continuité d'exploitation et les performances des systèmes. sont : Composants matériels / SAP (R/3. . Gestion des données de base telle que le traitement des articles et la gestion des centres de responsabilités  Gestion de budgets  Gestion des travaux. IS-U. . CRM et IPC) .Serveurs de sauvegarde HP Integrity rx4640 15 .Commutateurs HP Storage Works 4/32 SAN Switch formant un réseau SAN Fiber Channel redondant . IS-U.Baies de stockage HP Storage Works XP10000 Disk Array équipées de contrôleurs redondants .

Librairies HP Storage Works MSL 6060 et ESL 712E équipés de lecteurs Ultrium 960 (LTO3) 16 ..

les défaillances réseau et même l'application de Service Packs peuvent provoquer une interruption du service. ventilateurs. mémoire. x Redondance du réseau 17 . cartes d’interface réseaux) afin de fournir des composants secondaires en cas de défaillance au niveau du matériel et assurer ainsi une meilleur tolérance de pane. alors que d'autres peuvent être mis hors connexion à certaines périodes de la journée ou de la semaine. Introduction à la haute disponibilité De nombreux systèmes de base de données sont essentiels au fonctionnement d'une entreprise. Les exigences en termes de disponibilité varient selon les systèmes.Présentation du projet i. les arrêts système inattendus. il se peut que les utilisateurs se trouvent dans l'impossibilité d'exécuter leurs rôles. Plusieurs facteurs peuvent influencer sur la disponibilité d’un système : x x x x Défaillances logiciel Défaillances des composants matérielles Défaillance du réseau Panne d’alimentation et catastrophe naturelle La redondance permet de résoudre la plupart des facteurs influençant la disponibilité. Les coupures de courant. De même. Cette redondance peut s’appliquer aux différents nivaux : x Redondance des composants matériels : il s’agit de dupliquer les différentes ressources d’un serveur (sources d’alimentation. le temps acceptable de récupération d'un système varie lui aussi. Certains nécessitent un accès continu. Si le système devient indisponible.

15.X.Y SGW FGA 01 F5 SGW FGA 02 10. Redondance du serveur et de basse de données : SQL Server 2008 offre plusieurs options permettant de créer un haut niveau de disponibilité pour un serveur ou une base de données .ma Schéma NSI’ 10.Y SGD B GA 02 10.x x RAID (Redundant Arrays of Inexpensive Disks) fournir une redondance des disques durs et une amélioration des performances.Y SGD B GA 01 Cluster DMZ TMG (R evrse Proxy ) SQL Serv er 2005 10.15.X. TSQL(Transact Structured Query Language) est un langage utilise par Microsoft SQL Server permet de normaliser le développement d’applications liées aux Bases de données. Définition de l’existant PEE VPN AD SL 10.15.Y 18 .z /24 192.X.X.x.15.15. iii.one.15. se sont ces options qui font l’objectif de mon étude conformément au besoin de l’ONE ii. ce langage est une extension du SQL développé par IBM (International Business Machine) dans les années 1970.Y 10.168.X.X.Y:8088 nsi .Y LAN 192.168. Présentation de SQL Server Microsoft SQL Server est un Système de gestion de base de données (SGBD) relationnel et transactionnel développé et commercialisé par Microsoft.X.X.y.Y 10.

4 LUNs ont été présentés à ces serveurs pour héberger les DATAs et LOGs des différentes bases de données.0 o Reporting Services (2005) NB : les deux serveurs d’applications sont en partage de charge (Microsoft NLB) - deux serveurs quadri processeurs à 8 Go de RAM pour le rôle bases de données.L’architecture de la plateforme du système NSI’ de l’ONE est constituée de 4 serveurs : - deux serveurs biprocesseurs à 4Go de RAM pour héberger les Web Frontaux et applicatifs sur lesquels sont installés : o Windows 2003 server Standard Edition 32 bits SP2 o IIS 6. si un nœud tombe en panne les ressources soient automatiquement basculées vers l’autre nœud. Les connexions sont redondantes via deux switchs SAN. Les bases de données seront gérées par un cluster SQL Server 2005 à deux nœuds (actif/passif). Sur les deux serveurs de bases de données sont installés : o Windows 2003 server Entreprise Edition 64 bits SP2 o SQL server 2005 (installation cluster) Haute disponibilité La gestion de clusters est conçue pour offrir une haute disponibilité des ressources aux clients afin que. Ainsi les ressources demeurent toujours disponibles aux clients Organisation des DATAs et LOGs Les serveurs de bases de données sont connectés à travers le SAN vers une baie de stockage HP StorageWorks XP10000. Chacun de ces LUNs a été créé sur un groupement de 4 disques formatées en Raid1 et RAID5 19 .

Cette solution prise en charge par trois serveurs : 20 . Définition Du Besoin L’Office Nationale d’Electricité a supporter un projet dont l’objectif de produire un site de secours et pour cela on cherche à mettre en place une technique pour synchroniser et faire le basculement de deux serveurs de bases de données à but de ne pas perdre des données en fonction du contexte du survenance d’un incident ainsi que chercher pour minimiser le cout financier de la solution de continuité qui doit être envisagé en regard de la perte de production. Il en existe quatre : Réplication La réplication permet de copier et de distribuer des données et des objets de base de données d'une base de données vers une autre. Présentation de solutions de haute disponibilité Les solutions de haute disponibilité de SQL server 2008 sont des solutions proposées par Microsoft qui s’intéresse par l’évolution de la disponibilité des serveurs ou des bases de données.iv . v. puis de synchroniser ces bases de données afin de préserver leur cohérence.

. cette méthode est utilisée lorsqu’une grande partie des données change entre la synchronisation. Il peut etre soit :    Non autorisé à effectuer des modifications Autorisé à effectuer des modifications sur le serveur de publication Autorisé à effectuer des modifications locales qui seront fusionnées ultérieurement.Abonné : c’est le serveur qui reçoit les données.Capture instantanée : envoie toutes les données dans une publication chaque fois que les données sont synchronisées. .Serveur de distribution : données spécifiques à la réplication associées à un ou à plusieurs serveurs de publication. Dans ce type de réplication l’Abonné peut mettre à jour les données situées sur le serveur de publication.Serveur de publication : c’est lui qui créent et modifient les données. En principe. Il possède la copie originale des données à envoyer à l’Abonné . 21 . Il existe trois modèles de réplication : .

. Lorsque la synchronisation se produit. Le processus de réplication dans son intégralité est géré par les agents de réplication. Elle commence généralement par une réplication de capture instantanée des objets et des données pour fournir une ligne de référence. . voire même un élément (sous ensemble d'une table). Lors de l'implémentation de la réplication. Des parties du journal des transactions sont ensuite envoyées aux abonnés lorsque la réplication intervient.Transactionnelle : envoie uniquement les modifications de données lorsque la synchronisation se produit. x Cout d'exploitation élevé . x Concerne une ou plusieurs bases. l’Abonné peut également mettre à jour les données situées sur le serveur de publication. Les inconvénients de réplication : x Cout d'installation élevé . les modifications intervenant sur le serveur de publication et sur l'abonné sont fusionnées.Fusion : autorise les modifications à la fois sur le serveur de publication et sur les abonnés. Les avantages de réplication : x Ne nécessite pas de basculement .Hétérogène : permet de répliquer des données de SQL Server vers d'autres produits de base de données tels que IBM DB2. . vous devez spécifier les instances de SQL Server sur lesquelles les agents de réplication seront exécutés. peut générer une perte de données au moment d'une panne. Oracle et Sybase. Ces agents sont configurés lorsque vous installez la solution de réplication. x Pertes faibles à moyenne possibles : un temps de latence entre l’effectuation d’une transaction sur le serveur de publication et sa propagation aux Abonnés. x Consommation élevée des ressources du serveur suivant la position du distributeur . 22 .

x Basculement automatique possible . Les avantages de Mirroring : x Pas de surcoût matériel . Mirroring Une base de données est stockée sur un serveur et copiée sur un autre. x Faible coût d'installation . x Faible coût d'exploitation . x Pas de pertes de données . par conséquent. x Faible consommation des ressources du serveur. fournissant ainsi une copie de secours de la base de données qui peut servir les clients en cas de défaillance d'un serveur. La mise en miroir de bases de données prend en charge le basculement automatique. mais ne nécessite pas un matériel capable de fonctionner en cluster . Les inconvénients de Mirrorring : x Disponible uniquement en version 2005. x Pas ou peu d'administration .x Les modifications de schéma peuvent ne pas être prises en compte suivant le mode de réplication. Clustering de basculement 23 . cette solution représente une alternative rentable au clustering avec basculement. x Concerne une ou plusieurs bases .

en cas de défaillance d'un nœud actif de l'application. Les inconvénients de Clustering : 24 . un autre nœud du cluster reprend automatiquement le rôle du nœud actif. x Seule solutions garantie sans pertes de données . x Faible consommation des ressources du serveur. Les nœuds d'un cluster partagent une seule baie de stockage et. Les avantages de Clustering : x Faible coût d'exploitation . x Basculement automatique .Le Clustring est une stratégie de haute disponibilité dans laquelle plusieurs serveurs physiques (maximum 16 nœuds avec Windows Server 2008 et SQL Server 2008 Entreprise) sont configurés de façon à se comporter comme un seul serveur virtuel. Chaque serveur physique est considéré comme un nœud et chaque application de base de données hébergée dans le cluster possède un nœud actif défini qui sert les demandes des clients. Cette réaffectation automatique du nœud actif est appelée basculement automatique et une configuration de Clustering prenant en charge le basculement automatique est connue sous le nom de Clustering avec basculement. x Pas ou peu d'administration .

Vous devez promouvoir le serveur de secours manuellement et reconfigurer tous les clients pour qu'ils s'y connectent.. x Ne protège pas contre les panes de disque. x Couteuse en matériel et logiciel . Le Clustering nécessite des configurations matérielles et logicielles spécifiques. le basculement automatique n'a pas lieu. Log Shipping Log Shipping (Copie des journaux de transaction) consiste à envoyer des sauvegardes du journal transaction d’une manière automatique à partir d’une base de données primaire à une ou plusieurs bases de données secondaires. 25 . il est appelé une solution de secours à chaud.. Le Log Shipping ne dispose d'aucun mécanisme intégré pour automatiser le basculement du serveur principal vers le serveur secondaire.. x Single point of failure: le SAN. Une troisième instance SQL Server peut être utilisé en option pour surveiller les serveurs primaires et secondaires afin d’assurer que les sauvegardes des journaux de transaction sont prises et restaurés régulièrement. pensez à la mise en miroir de bases de données ou au clustering de serveurs. Si une solution plus automatisée est requise. x Installation complexe nécessitant du personnel qualifié.x Concerne tout le serveur . Au cas où le serveur principal échoue.

Les inconvénients de Log Shipping : x Pertes moyennes possibles . x Basculement manuel. Les avantages de Log Shipping : x Faible coût d'installation . x Très faible cout d'administration .Les scripts de mise en œuvre de cette solution figurent dans le CD de l'édition Entreprise de MS SQL Server et sa simplicité fait qu'elle peut être mise en œuvre sur n'importe quel serveur de n'importe quelle édition. x Concerne une ou plusieurs bases . x Faible consommation des ressources du serveur. 26 .

Le choix de la solution Matrice de compatibilité Replication Disponibilité en SQL Server 2008 Cout matériel Cout d’installation Cout d’exploitation Perte de données Complexité d’administration Consommation des ressources du serveur Basculement + + + + + + + + + + + + + + + + + + Clustring + Log shiping + Mirroring - D’après le tableau ci-dessus on établie que le mirroning est la seule solution qui aboutit moins des inconvénients par rapport à les autres solutions.v i. le seul inconvénient estimé est sa disponibilité uniquement en version 2005. et dans ce cas là il faut obtenir la deuxième solution le log shipping . ce qui rend notre mission impossible avec le Mirroring . et par suite nous sommes en face d’une contrainte puisque la version utile par l’ONE est la version 2008. 27 .

nous allons configurer la copie de journaux de transaction L’élaboration de cette solution. ou entreprise éditions doit être installé sur tous les serveurs impliqués en log shipping 28 . a consisté pour moi. préparation pour l’installation Pré requis pour la configuration du log shipping x x SQL Server 2005 ou récent Standard. L’installation du contrôleur de domaine 2. workgroup.APPLICATION : mise en œuvre d’une solution log shipping Apres avoir fait le choix de la solution. création de la base de données au niveau du serveur primaire 5. L’installation de SQL server 2008 sur les deux nœuds 4. L’installation de deux machines virtuelles windows server 2008 3. tester le failover et le failback l’installation a été faite sur HyperV i. à l’exécution des tâches suivantes : 1. configuration de la solution du log shipping 6.

1 Pour améliorer les performances. si le journal est stocké sur un disque dédié. les en-têtes de disque restent à l'emplacement correct pour l'opération d'écriture suivante. Il est possible d’envoyer des journaux de transactions de SQL2005 à SQL2008. il est recommandé de placer un fichier journal des transactions sur un disque physique différent de celui sur lequel résident vos fichiers de données.ma Les nœuds 29 .x x x x Les serveurs impliqués en log shipping doivent avoir les mêmes paramètres de sensibilité de cas La base de données doit être utilisée un mode de récupération complète ou journalisé en bloc Un fichier partagé pour la copie des fichiers de sauvegarde T-Log L’agent SQL Server doit être configuré proprement Aussi. Ces prés requis doivent être pris en considération lors du choix des paramètres lors de l’installation des nœuds Mon domaine : nsi. La mise à jour des données est rapide car les transactions peuvent être écrites immédiatement sur le disque. sans attendre la fin de la lecture des données. Cette séparation réduit la contention et permet à un jeu d'en-têtes de lecteur d'enregistrer les transactions dans le journal des transactions pendant que d'autres entêtes lisent les données à partir des fichiers de données.one. Étant donné que les fichiers journaux sont écrits séquentiellement. mais cela est interdit dans le sens opposé. les deux terminaux doivent utiliser la même version de SQL Server.

168.10  sec_win2K8 192. prim_2K8 192. 30 .11 Contrôleur de domaine  DC_2K8 192.168.168.1.1.1 ii.1. Mise en place de la plate forme du test Installation du contrôleur de domaine Après avoir créé la machine virtuel DC_2K8et y installer windows server 2008 nous ajoutons le rôle active directory pour promouvoir le serveur a jouer le rôle d’un contrôleur de domaine Pour cela on suit les étapes suivantes : On lance la commande dcpromo.

31 .

32 .

33 .

Après on passe au choix du niveau fonctionnel de notre domaine Il existe quatre niveaux fonctionnels : x Le niveau fonctionnel de la forêt Windows 2000 offre toutes les fonctionnalités des services de domaine Active Directory disponibles dans Windows 2000 34 .

ainsi que les fonctionnalités supplémentaires suivantes : . Il permet seulement de garantir que tous les domaines créés dans cette forêt fonctionneront automatiquement dans le niveau fonctionnel de domaine Windows Server 2008 qui. lorsqu’elle est activée. certaines fonctionnalités avancées ne seront pas disponibles sur ces contrôleurs de domaine tant que la forêt restera au niveau fonctionnel Windows 2000. ainsi que les fonctionnalités supplémentaires suivantes : . lui. Si vous disposez de contrôleurs de domaine exécutant des versions ultérieures de Windows Server. permet de restaurer des objets supprimés dans leur intégralité pendant que les services de domaine Active Directory s’exécutent. qui. 35 .Corbeille. . x Ce niveau fonctionnel de forêt n’offre pas de fonctionnalités supplémentaires par rapport au niveau fonctionnel de la forêt Windows 2003.Génération plus efficace des topologies de réplication complexes par le vérificateur de cohérence des données. qui permet aux organisations de partager aisément des ressources internes entre plusieurs forêts.Server.Approbation de forêts. x Le niveau fonctionnel de la forêt Windows Server 2003 offre toutes les fonctionnalités disponibles dans le niveau fonctionnel de la forêt Windows 2000. qui améliore la réplication des modifications aux appartenances aux groupes. x Le niveau fonctionnel de forêt Windows Server 2008 R2 procure toutes les fonctionnalités disponibles dans le niveau fonctionnel de forêt Windows Server 2008. offre des fonctionnalités uniques. Tout nouveau domaine créé dans cette forêt fonctionne par défaut au niveau fonctionnel de domaine Windows Server 2008 R2.Réplication de valeurs liées. Tous les nouveaux domaines créés dans cette forêt fonctionneront automatiquement au niveau fonctionnel du domaine Windows Server 2003. .

36 .on installe le service Serveur DNS sur le premier contrôleur de domaine. l'assistant s'en charge automatiquement.

37 .Pour une installation simple dans laquelle le serveur ne dispose que d’un seul disque dur. vous pouvez vous contenter d’accepter les paramètres d’installation par défaut qui sont fournis par l’Assistant Installation des services de domaine Active Directory.

soit parce qu’ils sont arrêtés.Le mot de passe de restauration des services d’annuaire (DSRM) est requis pour se connecter à un contrôleur de domaine lorsque les services de domaine Active Directory (AD DS) ne sont pas en cours d’exécution. 38 . soit parce que le contrôleur de domaine a été démarré en mode de restauration des services d’annuaire.

Le mot de passe de restauration des services d’annuaire n’est pas le même que celui du compte Administrateur du domaine. 39 .

Les différentes étapes de la création du domaine s'exécutent ensuite automatiquement : x x x x x Installation de la Console de gestion de stratégies de groupe Configuration du serveur Création des objets dans l'annuaire DNS Protection de la sécurité du serveur 40 .

Installation des serveurs de bases de données  Prés requis pour l’installation du SQL Server 2008 x Framework .Les services de domaine Active Directory sont maintenant installés sur cet ordinateur pour le domaine « nsi.ma ».NET framework 3.one. Il faut redémarrer le serveur pour que la création du nouveau domaine et du contrôleur de domaine soit finalisée.5 Sql Native client ( intégrée sur le CD d’installation de SQL Server 2008) SQL Server Setup support files ( intégrée sur le CD d’installation de SQL Server 2008) x Software 41 .

minimum 1GHz x Mémoire Minimum 512Mo . Et puis on passe à l’installation du SQL Server 2008  Installation de SQL Server 2008 Avant de procéder à l’installation de SQL Server 2008 on installe d’abord le Microsoft .Internet explorer 6 SP1 ou recent x Processeur Pentium III-compatible processor ou plus .NET Framework 3. Après l’installation on configure les paramètres réseau et on … à notre domaine « nsi. D : pour les data et E : pour les logs ) puisque notre serveur serai didié au base de données et pour etre conforme au exigence de performances abordées en haut 1 et avec les prés requis en mémoire et en processeur de SQL2008 L’installation du windows 2008 est trop simple.5 42 . On met le CD et on suit les étapes exactement comme avec les autres versions de windows. recommandé 2Go  Installation du windows 2008 Sur hyperV on crée une nouvelle machine virtuelle PRIM_2K8 avec trois lecteur ( C : pour le système .one.ma ».

1 La fenêtre suivante apparait 43 .NET framework 3.5.Pour cela dans le gestionnaire de serveur on sélectionne la tache ajouter des fonctionnalités et on sélectionne la fonctionnalité du .

Appuyer sur ajouter les services de rôle requis pour revenir a l’assistance d’ajout de fonctionnalité et cliquer sur suivant confirmer et attendre l’avancement d’installation 44 .

On passe nous donc sur le menu installation et on choisit l’option « nouvelle installation autonome SQL Server ou ajout de fonctionnalités à une installation existante » 45 . On insère le CD et on lance l’installation. Une fenêtre de chargement s’affiche Et l’assistant présente les différentes options d’installation.Maintenant tout est prés pour commencer l’installation de SQL Server 2008.

46 .L'assistant commence par tester la configuration matérielle et présente un rapport de test (cliquer sur « afficher le rapport détaillé »).

47 . ou d'entrer le code de la version payante.On valide notre test positif par OK ce qui relance l'assistant On commence donc par choisir la version à installer (en cas de version de test ou gratuite).

On accepte ensuite les termes de la licence 48 .

on clique alors sur « Installer » pour démarrer l'installation 49 .L'écran suivant présente le statut d'ajout des fichiers d'installation.

Ce qui lance les différentes étapes de cette copie 50 .

51 .L'assistant démarre par un nouveau test de la configuration matérielle.

On clique sur « suivant » afin de poursuivre en sélectionnant les composants à installer sur notre machine et le répertoire d'installation 52 .

On définit alors les paramètres de notre nouvelle instance (avec le listing des éventuelles autres instances) 53 .

L'étape suivante nous affiche les exigences en termes d'espace disque 54 .

Auotmatique ou désactivé).On définit maintenant les comptes utilisés par chaque service ainsi que le mode de démarrage de ces services (Manuel. Dans notre exemple. un compte de service a été créé et ajouté dans le groupe « administrateurs » du serveur. 55 .

ainsi que les comptes administrateurs. On définit aussi les dossiers de stockage pour les bases de données relationnelles ainsi que le dossier pour les FileStream 56 .On définit le mode d'authentification (mixte ou NT).

On définit ensuite les paramètres pour le serveur de bases de données décisionnelles 57 .

On sélectionne le mode d'installation souhaité pour SQL Server Reporting Services. 58 .

On définit l'envoi des rapports d'erreurs chez Microsoft 59 .

Un nouveau test s'effectue sur le serveur 60 .

Un bilan de ce paramétrage s'affiche à l'écran et on clique enfin sur « Installer » pour exécuter cette installation 61 .

en utilisant un script. on crée notre base de données « NSItest » 62 . pour voir l'écran de conclusion puis sur close pour finaliser l’installation. La même procédure s’applique pour l’installation du serveur de backup « sec_win2K8 » Sur le primaire on passe sur SQL Server Management Studio et.L'ensemble des taches de cette installation se font alors Au bout d'un moment cette installation se termine avec l'affichage du bilan pour chaque composant On clique enfin sur « suivant ».

Configuration de la solution Log Shipping Les serveurs impliqués dans la configuration de la solution log shipping sont : Serveur Principal Serveur de Backup Sec_win2K8 Windows 2008 SP1 Nom du serveur Système d’exploitaion Instance SQL Serveur Version SQL Serveur Nom de la base de données Prim_2K8 Windows 2008 SP1 MSSQLSERVER (par défaut) MSSQLSERVER (par défaut) SQL 2008 Standard Edition NSItest SQL 2008 Standard Edition NSItest_bkp Comptes pour l’agent SQL. Un dossier nommé LogShipping a été créé sur les deux serveurs (avec le même chemin). Les 2 dossiers sur les deux serveurs doivent donc être partagés sous le nom LogShipping$ et le compte de l’agent SQL Server doit disposer des droits en écriture (bien sur les deux serveurs) : 63 . Ce compte doit avoir les privilèges d’écriture sur le dossier où seront stockées les sauvegardes de logs et sur le primaire et sur le secondaire. attribution des droits Etant donné que les serveurs sont joints au domaine.iii. Ce dossier va être utilisé pour stocker les sauvegardes de log de transaction sur les deux serveurs. le compte du service Agent SQL Server est un compte de domaine.

et d’initialiser la base de données secondaire sur le serveur sec_win2K8. il est nécessaire de vérifier que les deux bases de données principale et secondaire sont en mode de récupération Complet. Pour cela : x Prendre une sauvegarde complète de la base NSItest sur le serveur principal prim_2K8 64 .Initialisation de la base de données secondaire Afin de préparer les deux serveurs pour une configuration Log Shipping.

x

Restaurer cette sauvegarde sur le serveur sec_win2K8, en écrasant la base de données existante NSItest_bkp si nécessaire. La restauration de cette sauvegarde doit se faire avec l’option NORECOVERY :

65

66

Il est nécessaire que la base de données secondaire soit en mode restauration avant de commencer la configuration du Log Shipping :

Le serveur secondaire est maintenant prêt à rejouer les logs de transactions sauvegardées sur le serveur principal.

Configuration du Log Shipping

Toute la configuration du Log Shipping se fait à partir du serveur principal. En effet, celuici va injecter automatiquement la configuration choisie au serveur secondaire.

Les étapes de configuration sont comme suit :

x

Ouvrir les propriétés de la base NSItest sur le serveur primaire et pointer sur l’onglet « envoie des journaux de transaction ». Cocher l’option « active en tant que base de données principale dans une configuration de la copie des journaux de transaction » :

67

Entrer les informations comme indiqué dans la figure : 68 . L’écran suivant apparaît.x Appuyer sur « paramètres de sauvegarde » pour configurer le job de sauvegarde des logs de transactions.

et l’écran suivant apparaît.x Une fois la configuration du job de sauvegarde terminée et validée. indiquer le nom de la base secondaire. appuyer sur ajouter pour ajouter le serveur secondaire. 69 . la base de données secondaire est initialisée». sur l’écran principal du Log Shipping. et choisir l’option « Non. Se connecter au serveur secondaire.

70 .

x Sur l’onglet « copier les fichiers ». 71 . entrer les informations suivantes et choisir la planification approprié.

72 .

Il est à noter que le choix du serveur moniteur est optionnel. x x Valider les options de restauration afin de revenir à l’écran principal de log shipping. 73 . on peut s’en passer.x Sur l’onglet « restaurer le journal de transactions ». choisir les options suivantes et définir une planification identique pour les jobs de sauvegarde et de copie. Vous pouvez Ensuite choisir un moniteur d’activités qui va être utilisé pour consolider les évènements et accéder aux rapports.

la base de données doit être en mode « Mettre en veille / Lecture seul » 74 .La configuration Log Shipping est maintenant terminée. Afin de tester le bon fonctionnement de la configuration. il est possible de lancer les jobs manuellement dans l’ordre suivant : x x Job de sauvegarde (principal) : s’assurer que ce job génère un fichier de sauvegarde de log Job de copie (secondaire) :s’assurer que le fichier de sauvegarde est copié du primaire vers le secondaire x Job de restore (secondaire): s’assurer que ce job se déroule correctement. S’assurer que SQL Server a créé deux jobs sur le serveur principal et trois jobs sur le serveur secondaire : x Serveur principal : job de sauvegarde et job d’alerte x Serveur secondaire : job de copie. job de restore et job d’alerte. Après la première restore.

Failover de la base de données vers le secondaire Le failover dans la technologie Log Shipping est une action manuelle. qui peut être scriptée. voici les étapes à suivre : 1. Sauvegarder le log de transaction sur le primaire. 2. et va effectuer un rollback de toute transaction en cours non committée. NOINIT. STATS = 10 GO 3.back’ With NOFORMAT.iv . Elle comporte plusieurs étapes à exécuter sur le serveur principal et le serveur secondaire. Mettre la base principale en mode SINGLE_USER pour s’assurer qu’aucune nouvelle modification n’est apportée à la base principale pendant le failover Alter database NSItest setsingle_user withrollback immediate cette commande va déconnecter les utilisateurs. BACKUP log [NSItest] TO DISK= N’K/\logshipping\tail_log_backup. Afin d’effectuer un failover vers le serveur secondaire. Désactiver tous les jobs log shipping de l’agent SQL Server sur le serveur primaire 75 .

A l’aide du rapport de suivi du log shipping. pour cela vérifier les dossiers de LogShipping sur le principal et le secondaire : K:\LogShipping Tous les fichiers de sauvegarde manquants doivent être copiés et restaurés sur le secondaire dansl’ordre chronologique croissant avec l’option NORECOVERY. 76 .4. RESTORE Log [NSItest_bkp] FROM DISK = N’K:\logshipping\tail_log_backup. NOUNLOAD. Désactiver tous les jobs log shipping de l’agent SQL Server sur le serveur secondaire 5.bak’ WITH FILE = 1.bak). Ensuite. NORECOVERY. identifier le dernier fichier de sauvegarde restauré sur la base secondaire. y compris la dernière sauvegarde (tail_log_backup. STATS = 10 GO ALTER DATABASE NSItest_bkp SET MULTI_USER La base secondaire est maintenant prête à passer en production. identifier les fichiers de sauvegarde qui n’ont pas encore été copiés et/ou restaurés sur la base secondaire.

Il comporte plusieurs étapes à exécuter sur le serveur principal et le serveur secondaire. Afin d’effectuer un failback vers le serveur primaire. S’assurer que le basculement vers le primaire a été effectué avant de mettre la base secondaire en mode MULTI_USER: Alter database NSItest_bkp set multi_user Restaurer la sauvegarde complète prise à l’étape 2 sur le serveur secondaire lui-même avec l’option NORECOVERY. voici les étapes à suivre : 1. Failback de la base de données vers le primaire Le failback dans la technologie Log Shipping est une action manuelle.v. Prendre une sauvegarde complète de la base secondaire NSItest_bkp 3. 2. 4. Copier le fichier de sauvegarde sur le serveur primaire et le restaurer en écrasant la base NSItest existante (en mode RECOVERY) et mettre la base en mode MULTI_USER : Alter database NSItest set multi_user La base principale est maintenant prête à passer en production. et va effectuer un rollback de toute transaction en cours non committée. qui peut être scriptée. Mettre la base secondaire en mode SINGLE_USER pour s’assurer qu’aucune nouvelle modification n’est apportée à la base secondaire pendant le failback Alter database NSItest_bkp set single_user with rollback immediate cette commande va déconnecter les utilisateurs. Les étapes qui suivent vont permettre de remettre en place le fonctionnement du Log Shipping. Ceci est pour préparer le secondaire à restaurer les logs 77 .

la base de données doit être en mode Standby/ReadOnly. 78 . 5. Il est aussi recommandé de vider (en prenant une sauvegarde fichier avant) le dossier LogShipping sur les deux serveurs. Activer tous les jobs de Log Shipping sur le primaire et sur le secondaire et les exécuter manuellement afin de s’assurer du bon fonctionnement du log shipping.de transactions. Après la première restore. Lancer les jobs manuellement dans l’ordre suivant : x x x Job de sauvegarde (principal) : s’assurer que ce job génère un fichier de sauvegarde de log Job de copie (secondaire) :s’assurer que le fichier de sauvegarde est copié du primaire vers le secondaire Job de restore (secondaire): s’assurer que ce job se déroule correctement.

ce stage m’a permis de découvrir l’importance des relations Humaines. Personnellement.Conclusion Le stage constitue pour le stagiaire une occasion pour améliorer ses connaissances théoriques et pratiques. mon stage au sein de l’ONE m’a permis de découvrir le monde professionnel et les différents services travaillant ensemble afin de garantir la satisfaction du client. En effet. 79 . et d’acquérir un ensemble de connaissances qui m’aideront beaucoup pour ma vie professionnelle.