Vous êtes sur la page 1sur 305

Stage pédagogique de formateurs de FLE

STAGE PEDAGOGIQUE DE FORMATEURS DE


FRANCAIS LANGUE ETRANGERE

Méthodes modernes d'apprentissage du français langue


étrangère: exemples de bonnes pratiques
http://stagepedagogiquecomenius.blogspot.com/

21 mars-02 avril 2010

Bordeaux, France

Enseignante, Corina Ciobanu

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page1
Stage pédagogique de formateurs de FLE

STAGE PEDAGOGIQUE DE FORMATEURS DE FRANCAIS LANGUE ETRANGERE

Méthodes modernes d'apprentissage du français langue étrangère: exemples de bonnes pratiques

SOMMAIRE

Sommaire……………………………………………………………….………page 2
Avant propos……………………………………………………………………page 4

Programme de la Formation……………………………………………….……page 5

Objectifs pédagogique de la formation…………………………………………page 6

Présentation de l’Alliance Française de Bordeaux…………………………….page 7

Le CECR………………………………………………………………….……page 8

Sitographie de la BD……………………………………………………………page 10

Des BD et des exercises avec les BD..………………………………………….page 15

Bibliographie BD……………………………………………………………….page 70

Français oral- Sitographie pour le français oral…………………..………..…..page 71

Grammaire et Oral- Sitographie- la place de l’écrit et de la grammaire…….…page 123

La grammaire autrement………………………………………………………..page 127

Exercices grammaire autrement………………………………………………..page 129

Les dix commandements du bon professeur……………………………………page 133

Tices ……………………………………………………………….……………page 134

Dix règles pour utiliser Internet en classe………………………………………page 135

Scénarios pédagogiques………………………………………………….……..page 136

Chansons…………………………………………………………….………….page 193

Yannick Noah -Aux arbres citoyens !..................................................................page 195

Bénabar-Le dîner ………………………………………………………………page 198

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page2
Stage pédagogique de formateurs de FLE

La liste-Rose……………………………………………………………………page 200

Les sons /y/, /u/, /µi/, /i/, /œ/, /o/……………………………………………….page 201

Les Voyages en train Ŕ Grand corps malade…………………………………..page 204

Sitographie- Chansons…………………………………………………….……page 208

Cinéma vidéo- sitographie vidéo…………………………...……………..…...page 209

Danse…………………………………………………………………………..page 228

Presse jeunesse : liste des magazines, sites pédagogiques……………………..page 233

Ecole idéale en Europe…………………………………………………………page 237

Scénarios pédagogiques………………………………………………………..page 247

Comment exploiter la vidéo en classe de FLE………………………...……….page 269


Des scans……………………………………………………………………….page 273
Systèeme éducatif en France…………………………..………………………page 277
Quiz Société…………………………………………………..…………….….page 280
Bulletin scolaire……………………………………………….…………….….page 287
Musée d’Aquitaine…………………………………………………………......page 288
Librairie Mollat, Bordeaux……………………………………………………..page 292
Initiations à la degustation du Vin………………………………………….….page 293
Impressions………………………………………………………….………….page 302
Des photos………………………………………………………….…………..page 303
Attestation du Stage……………………………………………………………page 305

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page3
Stage pédagogique de formateurs de FLE

STAGE PEDAGOGIQUE DE FORMATEURS DE


FRANCAIS LANGUE ETRANGERE
Bordeaux, France
PROIECT REALIZAT CU SPRIJINUL FINANCIAR
AL COMISIEI EUROPENE IN CADRUL
PROGRAMULUI SECTORIAL COMENIUS AL
PROGRAMULUI DE INVATARE PE TOT
PARCURSUL VIETII
AVANT PROPOS
Organisé par l’Alliance Française de
Bordeaux, ce stage a été adressé en priorité à des
enseignants en français langue étrangère (primaire
et secondaire) en début de carrière ou désirant réactualiser leurs pratiques de classe.
Le niveau de langue minimum requis pour suivre ce stage est le niveau B2 du CECR
Sans négliger l’importance de la théorie dans la formation de formateurs FLE, ce stage
valorise surtout l’ensemble des aspects pragmatiques et incite les stagiaires à prendre du
recul par rapport à l’activité d’enseignement.
Les stagiaires ont ete amenés à réfléchir à l’activité d’enseignement en fonction des
différents publics.
Dans une ambiance interactive d’échanges et de débats, le travail a été orienté vers
les questions suivantes :

 panorama de documents authentiques et entraînement à la didactisation


 utilisation de la vidéo en classe
 choix des supports à destination des jeunes (bandes dessinées, littérature,
cinéma...)

Les stagiaires ont pu ainsi acquérir de nouveaux outils directement utilisables en cours
et ont abordé de nouvelles approches pédagogiques:
 partage d’expériences
 mise en situation
 didactisation

A l’issue de ce stage, les enseignants ont été capables de créer des activités avec des
documents authentiques ciblés pour leur public.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page4
Stage pédagogique de formateurs de FLE

PROGRAMME

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page5
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Les objectifs PEDAGOGIQUES GLOBAUX DE LA FORMATION


• Elaborer des activités en fonction du CECR et apprécier la pertinence d’outils et de
supports actualisés
• Capitaliser les pratiques de classe et didactiser un document authentique
• Varier ses méthodes pédagogiques et plus particulièrement pratiquer la pédagogie
actionnelle en classe
• Utiliser des supports variés
• Découvrir de nouveaux outils et acquérir de nouvelles ressources
• Acquérir une meilleure connaissance de la France d’aujourd’hui et en particulier de
Bordeaux

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page6
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Présentation de l’Alliance Française de Bordeaux


• 1883 : création de l’Alliance française de Paris à l’initiative de Paul Cambon alors
chef de cabinet de Jules Ferry.
• 1982 : création de l’Alliance française de Bordeaux qui a une véritable activité depuis
1998.
• Etablissement d’enseignement supérieur privé qui a accueilli 1100 étudiants en 2008.
• Structure associative sans but lucratif. Le financement se fait sur les inscriptions avec
éventuellement des subventions.
• Public captif de nationalités diverses (41 nationalités en février 2009).
• Indépendance vis-à-vis de l’Alliance française de Paris mais mise en place d’une
entente entre les différentes Alliances de France (harmonisation du découpage des
méthodes par exemple).
L’approche communicative
o Approche notionnelle fonctionnelle lancée en 1975 par le Conseil de l’Europe mais
elle a mis 10 ans pour être appliquée.
o La langue est découpée en une liste de notions et de fonctions définies selon des
besoins minimaux.
o Centration sur l’apprenant.
o Séances interactives ou le contexte de la communication est mis en valeur (simulation,
jeu de rôle).
o Utilisation de documents authentiques
La perspective actionnelle
o Elle se fonde essentiellement sur le Cadre européen commun de référence pour les
langues (apprendre, enseigner, évaluer) publié par le Conseil de l’Europe en 2001.
o La co-action sociale : c’est-à-dire l’action finalisée et conjointe dans un cadre social
donné (celui du travail, des études ou du quotidien) à l’aide de la langue étrangère que
l’individu apprend.
o Centration sur le groupe.
o Tâches (qui ne sont pas seulement langagières) à réaliser à l’intérieur d’un projet
global. L’interaction entre les apprenants trouve un but : celui de la production finale.
o Prise en compte des ressources cognitives, affectives, volitives et de l’ensemble des
capacités que possède et met en œuvre l’acteur social.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page7
Stage pédagogique de formateurs de FLE

LE CECR
• Le Cadre européen commun de référence pour les langues est le fruit de plusieurs
années de recherche linguistique menée par des experts des Etats membres du conseil
de l’Europe.
• Publié en 2001, il fournit une base commune pour la conception de programmes, de
diplômes et de certificats.
Présentation des niveaux communs de référence (de A1 à C2)
A B C
Utilisateur élémentaire Utilisateur indépendant Utilisateur expérimenté
A1 A2 B1 B2 C1 C2
Introductif Intermédiaire Niveau seuil Avancé Autonome Maîtrise
ou ou ou
découverte usuel indépendant
(Ecole élémentaire) (Palier 1 collège) (Palier 2 collège) (Baccalauréat)

Les critiques
L’approche communicative :
• Les contenus sont plus authentiques et les activités plus interactives qu’auparavant
mais la langue orale est prédominante. Elle occupe toute la place au détriment de
l’écrit et de la grammaire.
• L’enseignement ne tient pas suffisamment compte des aspects socioculturels de la
communication.
La perspective actionnelle :
• La grammaire retrouve sa place en cours de langue mais comment un projet peut-il
être réalisé en classe de langue?
• Quelle place accorder aux compétences transversales qui sont mobilisées
nécessairement dans l’action sociale?
• Comment évaluer et valoriser l’apprentissage collaboratif?

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page8
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Unité 2, pages 22 / 23

Un contexte : un mariage ; les membres de deux familles ; l’habitude culturelle de rassembler


les gens après la cérémonie lors d’un dîner.

Un problème à résoudre : placer les gens autour de trois tables.

Un but : que chacun se sente bien, passe un bon moment avec ses voisins et que les règles de
bienséance soient respectées.

Un résultat ou produit : le plan dont on défend la pertinence avec les parents de la mariée, qui
paient.

Unité 4, pages 42 / 43

Un contexte : la santé ; les comportements favorables à la santé.

Un problème à résoudre : quelles sont les règles les plus importantes pour mieux vivre ?

Un but : se mettre d’accord sur la pertinence des idées des 3 textes.

Un résultat ou produit : élaborer une fiche des 10 attitudes ou comportements les plus
favorables à la bonne forme.

Unité 5, pages 52 / 53

Un contexte : le monde du travail ; des offres d’emploi, des CV

Un problème à résoudre : associer 4 offres d’emploi à 4 demandeurs d’emploi.

Un but : trouver l’emploi idéal pour chaque candidat en fonction de ses compétences.

Un résultat ou produit : remplir sa propre fiche de demande d’emploi.

Unité 8, pages 82 / 83

Un contexte : un voyage d’affaires, des horaires de train, un agenda.

Un problème à résoudre : assumer les fonctions d’un secrétaire et préparer le voyage


d’affaires de son patron.

Un but : satisfaire les désirs du directeur

Un résultat ou un produit : informer le directeur des détails du voyage par courriel.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page9
Stage pédagogique de formateurs de FLE

SITOGRAPHIE POUR LA BANDE DESSINÉE


INFORMATIONS SUR LA BD

http://www.bdenvrac.com/doc/accueil.html Pour découvrir ou redécouvrir tous les


personnages de BD.

http://www.rfi.fr/lffr/questionnaires/089/questionnaire_correction_221.asp?r_2_1=r_2
_1_1&r_2_2=r_2_2_1&r_2_3=r_2_3_1&r_2_4=r_2_4_1&r_2_5=r_2_5_1&submit.x=89&su
bmit.y=17 Réception orale sur Hergé

http://expositions.bnf.fr/bd/pedago/index.htm Examen de planches, histoire de la BD


européenne, biographie, personnages, techniques…

http://www.labd.cndp.fr/ Site pédagogique sur la Bande dessinée ... Les petits univers
de la BD en Aquitaine. ... L'histoire contemporaine de la Corée en BD ...

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page10
Stage pédagogique de formateurs de FLE

http://www.eurobd.com/ Webring de BD européenne

http://www.curiosphere.tv/dimensionBD/home/home.html très beau site sur la BD. Adressé


aux jeunes de tout âge, il explique le b.a-b.a de la BD de manière interactive et divertissante.
De plus, une rubrique intéressante permet aux enseignants d'aborder ce sujet en cours.

http://www.bdtheque.com/liens_1.php Vous trouverez sur BD-Theque des milliers de BD


avec le résumé de l'histoire, des images, des critiques, les dates de sortie des différents tomes.

http://ybocquel.free.fr/ Le B-A BA de la bande dessinée : un historique de la B.D., toutes les


étapes de la création d'une BD, les techniques de narration, une sélection d'albums

http://www.graphivore.be/news.php?idnews=2013 Le lexique de la BD

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page11
Stage pédagogique de formateurs de FLE

RÉALISER UNE BD

http://www.cssamares.qc.ca/Ticp/recherche_internet/bande_dessinee/bande_dessinee.html
Réaliser une BD avec des outils informatisés.

http://www2.ac-toulouse.fr/swan31/dossiers_swan31/fiches/oo/bd_oo.pdf Créer une BD avec


Open Office

http://www.planete-sonic.com/fan-area/fan-arts/comment-faire-sa-propre-bd-
a110.htm#sommaire_1 Ce léger tutoriel vous aidera dans la création d'une BD pour débutants.

http://recit.csdm.qc.ca/local/pdf/bd_power
pointv1.PDF

http://apprendre.over-blog.fr/article-17496749.html Fiche pédagogique pour créer une BD en


ligne

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page12
Stage pédagogique de formateurs de FLE

http://felix.cyberscol.qc.ca/LQ/auteurS/simard_d/bande.html Faire une bd à


partir d’un livre

http://www.alloprof.qc.ca/jeux/BD/chopinbd.htm Site ou on peut constituer une BD sur une


thématique (la maison, l’école…) en sélectionnant une série d’images à mettre dans l’ordre
souhaité, en sollicitant des bulles (de réflexion ou de narration) et en les remplissant.

LES ACTIVITÉS DE CLASSE

http://www.francparler.org/dossiers/bd.htm Portail des professeurs de français

http://www.ac-nice.fr/ia06/primtice06/document.php?id=383 Projet à l’école primaire autour


de la BD

http://www.cscapitale.qc.ca/val-joli/2003-2004/Josee/bd.htm Exemple de projet réalisé en


classe

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page13
Stage pédagogique de formateurs de FLE

http://primtice.education.fr/524 Scénario
pédagogique

http://www.savoirscdi.cndp.fr/pedago/Initiatives/monneret/monneret.pdf Activité
pédagogique

http://primtice.education.fr/471 BD
et TBI

http://www.sasked.gov.sk.ca/docs/francais/frlang/secondaire/prog20/fn24.html Présentation
des règles élémentaires de l'organisation de la page pour le roman-photo et pour la bande
dessinée

http://boutique.bayardweb.com/education/enseignant_fiches.jsp Toute une série de revues


pour les enfants avec des BD et des fiches pédagogiques.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page14
Stage pédagogique de formateurs de FLE

LES BD

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page15
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page16
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page17
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page18
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page19
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page20
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page21
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page22
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Découpez les images de Bill.

Ecoutez et collez les images sur les vignettes !

Pour compléter le tableau, vous poserez les questions suivantes à vos camarades :

-As-tu un animal ? Oui, j’en ai un / Non, je n’en ai pas.

-Comment il s’appelle ? Il s’appelle Bill !

Prénom As-tu un animal ? Comment il s’appelle ?

Exemple : maîtresse Oui Doudou

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page23
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Découpez et remettez les phrases suivantes dans l’ordre pour reconstituer la chanson !

Titre de la chanson : Mirza

Interprété par : Nino Ferrer

C'est bien la dernière fois,


Que je te cherche comme ça.
Veux-tu venir ici !
Je ne le répèterai pas !

Où est donc passé ce chien ?


Oh! Ça y est je le vois !
Veux-tu venir ici !
Je ne le répèterai pas !

Z’avez pas vu Mirza ?

Z’avez pas vu Mirza ?

Z’avez pas vu Mirza ?

Veux-tu venir ici !


Ah oui, te voilà !
Veux-tu venir ici
Et ne bouge pas !
Veux-tu venir ici
Oh yeah ! satané Mirza

Veux-tu venir ici !


Oh, sale bête, va !
Veux-tu venir ici !
Oh, il est reparti !

Où est donc passé ce chien ?


Je le cherche partout.
Où est donc passé ce chien ?
Il va me rendre fou.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page24
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Les vignettes sont dans le désordre : écoutez bien l’histoire !

Choisissez la bonne vignette, découpez-la et collez-la dans votre cahier !

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page25
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page26
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page27
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page28
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page29
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page30
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page31
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page32
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page33
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Découpez et remettez les phrases suivantes dans l’ordre. CORRECTION

Z’avez pas vu Mirza ?

Z’avez pas vu Mirza ?

Z’avez pas vu Mirza ?

Où est donc passé ce chien ?


Je le cherche partout.
Où est donc passé ce chien ?
Il va me rendre fou.
Où est donc passé ce chien ?
Oh! Ça y est je le vois !
Veux-tu venir ici !
Je ne le répèterai pas !
Veux-tu venir ici !
Oh, sale bête, va !
Veux-tu venir ici !
Oh, il est reparti !
C'est bien la dernière fois,
Que je te cherche comme ça.
Veux-tu venir ici !
Je ne le répèterai pas !
Veux-tu venir ici !
Ah oui, te voilà !
Veux-tu venir ici
Et ne bouge pas !
Veux-tu venir ici
Oh yeah ! satané Mirza

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page34
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Zavez-pas vu Mirza ?

Album : Souvenirs de famille

Fiche du professeur

1- Remettre les vignettes dans l’ordre de l’histoire.

a. Dans un premier temps, l’enseignant raconte l’histoire aux enfants (dans


l’ordre des vignettes).
b. Puis il mettra les vignettes au tableau ou éparpillées dans la classe dans le
désordre (document 1).
c. L’enseignant raconte à nouveau l’histoire en s’arrêtant après chaque vignette.
Un élève se lève, va chercher la vignette et l’accroche au tableau.
d. Continuer jusqu’à la fin de l’histoire : la planche sera normalement
reconstituée au tableau.

2- Travailler oralement la question « Où est …. ? » et les prépositions de lieu.

a. L’enseignant pose la question « Où est le policier ? » et y répond « Il est dans


la rue. » Les élèves répètent la question collectivement puis individuellement.
b. Continuer cet exercice oral en prenant d’autres exemples et en utilisant d’autres
prépositions de lieu (où est la dame ? elle est sur le banc, etc).

3- Répétition des activités 1 et 2 en réception orale.

a. Après avoir enlevé les vignettes du tableau, l’enseignant va s’assurer que toutes
ces informations ont été acquises. Les élèves reçoivent une feuille avec les
vignettes dans le désordre. Ils écoutent l’enseignant qui raconte l’histoire, puis
choisissent la bonne vignette, la découpe et la colle dans le cahier (document
2).
b. Après avoir vérifié que l’histoire est correcte dans tous les cahiers, l’enseignant
donnera une nouvelle feuille avec Bill. Les élèves découpent les images de
Bill. L’enseignant donne une indication sur le lieu où se trouve
Bill (l’enseignant imagine) : « Bill est derrière la dame. » Les enfants doivent
coller correctement la photo de Bill. Continuer le même exercice pour
plusieurs vignettes (document 3).

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page35
Stage pédagogique de formateurs de FLE

4- Travailler la question « Où est … ? » en réception écrite.

Les élèves lisent les phrases et y associent une photo (document 4).

5- Comprendre et répondre à la question « As-tu un animal ? »

a. L’enseignant pose la question à un élève : «As-tu un animal ? » « Oui, j’en ai


un / Non, je n’en ai pas », « Comment il s’appelle ? ». Répéter les questions et
les réponses collectivement puis individuellement.
b. Chaque élève reçoit un tableau à compléter (document 5). Afin qu’ils
comprennent ce qu’on leur demande, faire l’exemple collectivement avec la
ligne « maîtresse ». Par la suite, les élèves sont libres de circuler dans la classe
pour poser les questions aux autres et noter les réponses.
c. Il est possible d’ajouter des colonnes à ce tableau en fonction de leurs
connaissances linguistiques (l’âge de l’animal, la couleur…).

6- La chanson « Mirza » de Nino Ferrer.

a. Pendant que les élèves font une première écoute de cette chanson, l’enseignant
mime les paroles.
b. Avant de faire la seconde écoute, l’enseignant mime et chante chaque phrase et
les élèves imitent. Il est à noter que la chanson comporte des paroles qui se
répètent, donc faciles à mémoriser !
c. Passer la chanson autant de fois que les élèves le souhaitent : mimer et
chanter !

7- Réception écrite de la chanson :

a. Les élèves garderont une trace écrite de cette chanson. Distribuer une feuille
avec les phrases dans le désordre (document 6). Ils devront réécouter la
chanson et remettre les phrases dans l’ordre.
b. Pour terminer, ces phrases seront collées dans le cahier !

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page36
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page37
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Lisez les phrases et associez une photo !

1- Bill est derrière le chat.

2- Boule est sur Bill.

3- Bill est devant Boule.

4- Le ballon est entre Boule et Bill.

5- Bill est dans l’eau.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page38
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Savoir-faire généraux du CECR : A2 – découvrir l’histoire de France

Public Adolescents

Document déclencheur Deux planches de la bande dessinée « De


Vercingétorix à Attila »

Collection Le Monde-Larousse

Objectifs lexicaux Les animaux, les vêtements, les professions,


la actions de la vie quotidienne

Le présent et le passé composé


Objectifs grammaticaux

La vie quotidienne au temps des Gaulois


Objectifs culturels

Compétences travaillées Réception écrite / Production orale

Déroulement 1. Introduction : savez-vous qui étaient


les Gaulois ? Connaissez-vous
Astérix ?

2. Compréhension globale :
- activité 1 ( avant de poursuivre
s’assurer que chacun a relié le texte à
l’image)

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page39
Stage pédagogique de formateurs de FLE

- activité 2 et 3 puis correction

3. Compréhension détaillée
- activité 4 à 7

(l’ensemble des activités s’appuient sur les


illustrations. Encourager les apprenants à
chercher les réponses en détaillant les
images)

- activité 8 : elle est destinée à vérifier la


compréhension de certains mots difficiles

4. conjugaison

- activité 9.

- prolongement possible : emploi de


l’imparfait

5. Expression orale
PO : Auriez-vous aimé vivre à cette
époque (oui/non : justifiez)

Que sont devenus les Gaulois ?


(possibilité d’évoquer l’invasion romaine,
notamment avec une BD d’Astérix)

6 Prolongations possibles

PE : pour les historiens de l’an 4000


racontez la vie quotidienne en 2008

- Pour s’amuser : Vérifier dans un album


d’Astérix si les auteurs ont fait des
anachronismes concernant la façon de
vivre des Gaulois.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page40
Stage pédagogique de formateurs de FLE

COMPREHENSION GLOBALE

Activité 1 : Replacez les textes sur les bonnes images

(Pour vous aidez servez-vous des mots-indices)

Image 1 : Un village

Image 2 : une seule épouse

Image 3 : artisan

Image 4 : les métaux

Image 5 : des tissus

Image 6 : le savon

Image 7 : les plaisirs de la table

Image 8 : les connaissances

Activité 2 : Remettez dans l’ordre la chronologie de la BD :

1. Le souffleur de verre
2. La toilette
3. Vue générale du village
4. le dîner entre amis
5. le fabriquant de tonneau
6. le conteur
7. le marché
8. le repas en famille

Activité 3 : vrai ou faux ?

1. Pour apprendre, les Gaulois vont à l’école


2. Les Gaulois ont plusieurs femmes
3. Les Gaulois aiment manger
4. Les Gaulois ne sont pas propres
5. Les Gaulois élèvent des animaux pour les manger
6. Les Gaulois adorent la bière
7. Les chiens n’ont pas le droit de rentrer dans les maisons

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page41
Stage pédagogique de formateurs de FLE

COMPREHENSION DETAILLEE

Activité 4 : Les animaux

Rayez le noms des animaux que l’on ne voit pas dans la BD

chat Ŕ chien Ŕ poisson - cochon Ŕoiseau Ŕ bœuf Ŕ cheval Ŕ mouton Ŕ lapin Ŕ poulet Ŕ âne

Activités 5 : Les vêtements

Comment sont habillés les Gaulois ? Associez

Les hommes a. des tuniques

b. des pantalons

c. des jupes

Les femmes d. des shorts

e. des tee-shirts

f. des chemises

Les enfants g. des robes

h. des imperméables

i. des mini-jupes

Activité 6 : la description physique

Cochez la bonne réponse

Les hommes  ont les cheveux très courts

 ont les cheveux mi-longs

 ont les cheveux très longs

 portent une barbe

 portent une moustache

Les femmes et les fillettes  ont les cheveux très courts

 ont les cheveux mi-longs

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page42
Stage pédagogique de formateurs de FLE

 ont les cheveux très longs

 portent un chignon

 ont des tresses

Les chaussures des Gaulois  des bottes à talons

(hommes, femmes, enfants)  des bottes avec des lacets

 des nu-pieds
 des chaussures à semelles de bois

 des baskets

 ils ne portent pas de chaussures

Activité 7 : les professions

a. Retrouvez le nom de la profession de la personne qui parle.

(Guerrier, pâtre, laboureur, tonnelier, forgeron, verrier, tisserand, hôtelier, cordonnier, druide)

1. « Je travaille la terre et grâce à moi, les habitants du village peuvent avoir des céréales
pour manger. Je suis ................................. »
2. « Mon métier est difficile car je suis toujours près du feu. Je travaille des métaux
comme le fer et le bronze. Je suis ......................... »
3. « Je défends le village si on l’attaque. Je suis ....................... »
4. « Les femmes m’aiment beaucoup car je fabrique de beaux tissus. Je suis
........................... »
5. « Sans moi, les habitants du village ont froid et mal aux pieds. Je suis
........................... »
6. « Je suis un personnage très important dans le village car j’apporte des connaissances
aux enfants et aux adultes. Je suis ................................. »
7. « J’accueille les gaulois qui veulent manger en dehors de leur maison. Je suis
...................... »
8. « Le matérial que je travaille est très fragile. Je ne dois pas être maladroit. Je
suis.......................... »
9. « Je fabrique le récipient en bois qui contient la bière, la boisson préférée des Gaulois.
Je suis .......................... »
10. Je garde les animaux dans la campagne. Je suis.............................. »

b. Regardez la BD. Quels sont les métiers représentés ?

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page43
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Activité 8 : Le témoignage d’un Gaulois

Remplacez les mots ci-dessous dans le texte

quart - épouse Ŕ obole Ŕ bois - semelle Ŕ amateur Ŕ train-train - toit

« Je m’appelle Celtill. La vie dans le village est agréable. J’aime beaucoup le ......................
quotidien. J’ai une .................... gentille et trois enfants qui vivent sous mon ...... Parfois je
vais manger avec mes amis. Le repas n’est pas cher. Il coûte le ....... d’ une ......................
J’aime boire . Je suis un ...........................de bière. Quand je rentre à la maison, la nuit,
j’enlève mes chaussures car leurs ...................de ............ font du bruit et je ne veux pas
réveiller mes enfants. »

Activité 9 : conjugaison

Retrouver les verbes au présent et donner leur infinitif

Retrouver l’unique verbe à l’impératif

Retrouver les deux verbes au passé composé.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page44
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page45
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page46
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Savoir-faire-les objectifs généraux du CECR :

public Elève de primaire,

Niveau A1.1/A1

Document déclencheur Alex et Zoé ŔCle International Unités 1à 4

 Découvrir des héros


 Initiation à l’univers de la BD
Objectifs  Révision des couleurs, du lexique des
animaux domestiques, du cirque et
des animaux sauvages.
 Réutilisation de la formule « qu’est-
ce que c’est ? »
 Introduction de la 3ème pers du sing
du verbe avoir
 Utilisation des TICE (maniement de
la souris)

Compétences travaillées Réception écrite/ Interaction orale

Déroulement Selon déroulement proposé dans la fiche du


prof

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page47
Stage pédagogique de formateurs de FLE

1-

2-

3-

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page48
Stage pédagogique de formateurs de FLE

1- Regarde les images et écris !

Un chat – un chien – un poisson rouge – une tortue –

des oiseaux – un papillon

Bill a …………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………..

Bill n’a pas ………………………………………………………………………………………………………

..............................................................................................................................

2 - Compte sur les images et écris le nombre d’animaux !

 Sept animaux (au total) 7


 …………… tortue 1
 …………… chiens 3
 …………… oiseaux

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page49
Stage pédagogique de formateurs de FLE

BOULE ET BILL Fiche du professeur

http://www.bouleetbill.com

ACTIVITES SUPPORT PAPIER

 Les 2 premières activités (page 2) associées aux 3 images proposées


(page 1) servent :

1) de support de révision pour les noms des animaux, les chiffres et permettent
l’introduction du verbe avoir à la 3ème personne du singulier

2) d’introduction à la BD. Le prof pourra mettre en relief quelques éléments spécifiques à


ce support tels que les onomatopées, les bulles de réflexion et la couverture d’une BD
Le prof pourrait demander aux élèves, par exemple :

- Le n°1 est une image ou la présentation d’un livre ? Le n°2 ? Le n°3 ?


- « VROUM », qu’est-ce que c’est ? une voiture ? un chien ?
- « SPLICH », qu’est-ce que c’est ? les oiseaux dans l’eau ? les oreilles du
chien ?
- Le chien parle (blablabla) ? Le chien chante (lalalala) ? le chien pense (mime)?

NB : Idéalement, le prof apportera une ou plusieurs BD en classe. Cela permettra de


mieux visualiser les informations et de découvrir une planche et le sens de lecture.

ACTIVITES SITES INTERNET

 4 activités de prolongement sont ensuite possibles (à faire les unes


après les autres ou indépendamment les unes des autres)

1) Revoir les couleurs à partir de l’adresse suivante :


http://www.coloriage.tv/boule-et-bill-coloriage

Demander aux élèves de colorier Boule et Bill de 5 couleurs (à l’aide de la souris en salle
multimédia ou grâce à des crayons de couleurs sur dessins imprimés Ŕ cf coloriage à
imprimer sur la même adresse). Le prof précisera les couleurs à utiliser. Les dessins
pourront être ensuite imprimés et exposer dans la classe.

2) S’amuser avec Boule et Bill au cirque sur l’adresse suivante :

http://www.jeux-internet.com/games.php?titre=boule-bill-cirque

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page50
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Cliquer sur « jouer » et essayer de rattraper les animaux qui se sont échappés du cirque.

Une fois le jeu fini l’élève pourrait être amené à associer le nom des animaux aux dessins
correspondants (cf exemple 1). Puis, à compléter une grille comme celle proposée ci-
dessous (cf exemple 2). L’objectif étant d’évaluer sa performance : est-ce qu’il a
seulement vu l’animal ou est-ce qu’il l’a attrapé ?

Exemple 1 :

Une autruche, qu’est-ce que c’est ? ● ●

Un canard, qu’est-ce que c’est ? ● ●

Exemple 2 :

Boule Un Un Un Un Une Une Un


clown éléphant crocodile lézard perruche autruche canard

3) Découvrir les personnages de la BD à travers un dessin animé « Boule et Bill – un


sacré cirque », cf lien proposé ci-dessous :
http://www.wat.tv/video/boule-bill-sacre-cirque-12em7_1228k_.html

Le prof pourrait passer la vidéo sans le son et faire quelques commentaires sur d’autres
animaux ou sur les sentiments des 2 héros particulièrement expressifs (cf gestes de Bill
non pas avec ses pattes mais ses oreilles !)

4) Découvrir les personnages de la BD en feuilletant les pages des albums de Boule et


Bill ou une sélection de planches préparée par le prof.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page51
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Savoir-faire généraux du CECR

public Adolescents à partir du niveau A2

1er document du dossier : enquête pour


connaître les habitudes de lecture d’un
Document déclencheur camarade de classe

Parler de ses habitudes de lecture

Objectifs Découvrir l’univers de la BD

Comprendre et se repérer dans une BD

Comprendre le langage codé des jeunes


français

Compétences travaillées Interaction orale et réception écrite

Déroulement 1) Doc : Enquête quel lecteur es-tu ?


Mini enquête sur la lecture, en binômes
en classe, pour introduire les différents
types de supports.

2) Doc : Découverte : la bande dessinée


ou la BD
Découverte du monde de la BD à travers
l’interview d’un dessinateur.

3) Docs : lecture Titeuf et les profs


Compréhension de 2 BD

ENQUÊTE : Quel lecteur es-tu ?

1) Deviens enquêteur !
Utilise le questionnaire ci-dessous pour connaître les habitudes de lecture d’un de tes
camarades de classe. Choisis une personne. Note son prénom et son nom. Puis, pose-lui
les questions, propose-lui les réponses et coche ce qui lui correspond.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page52
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Prénom et nom de l’enquêteur :…………………………………………….

Prénom et nom de la personne interrogée :………………………………..

Combien de Au moins 3 1 livre par 1 livre par 1 livre par trimestre 1 livre par an Jamais
livres lis-tu en livres par semaine mois
moyenne ? semaine

Que lis-tu Des romans Des Des pièces Des magazines Le journal ou des Des Bandes
généralement ? poèmes de théâtre spécialisés (en revues sur Dessinées
science, en sport,…) l’actualité
(BD)

Quels styles Des Des récits Des Des histoires Des histoires Des récits de
d’histoires histoires de historiques intrigues sentimentales d’épouvante voyages
préfères-tu ? science- policières
fiction

En combien de D’une En En quelques En quelques mois En plus de temps __________


temps seule traite quelques semaines _____
jours
lis-tu un livre
en général ?

Pourquoi lis- Parce que Pour me Pour Pour rêver Pour le plaisir __________
tu ? mes parents détendre apprendre _____
et mes
profs me le
demandent

Est-ce que la Oui, elle Oui, elle est Non, la Non, la lecture n’est _____________ __________
lecture est est très assez lecture n’est pas du tout ___
importante importante importante pas très importante pour
pour toi ? pour moi. pour moi. importante moi.
pour moi.

2) Tire les conclusions de l’enquête !


Prends le temps de relire les résultats obtenus sur les habitudes de lecture de ton
camarade. Puis, organise tes idées pour pouvoir les expliquer à la classe dans tes propres
mots. (Il lit peu…, il aime surtout…, elle est fleur bleue…, il est passionné d’histoire…,
etc.)

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page53
Stage pédagogique de formateurs de FLE

DECOUVRE : Qu’est-ce qu’une BD ?

1) Complète cette interview à l’aide des 3 questions ci-dessous.


(interview proposée sur le site www.bonjourdefrance.com)

Question1 : A votre avis, on lit de la BD comme on lit de la littérature classique ?

Question2 : Pourquoi y a-t-il beaucoup de festivals de BD en France ?

Question 3 : Est-ce que la BD est populaire en France ?

Le journaliste : Bonjour, ici radio Angoulême. Aujourd'hui nous


sommes en direct du festival de la bande dessinée.
Nous allons essayer de définir la BD avec un
célèbre dessinateur.

Le dessinateur : La BD, c'est le mot français utilisé pour désigner un


livre illustré , comme, par exemple, Spirou ou
Astérix. Nous disons aussi la BD américaine
(Superman), italienne (Corto Maltèse), belge
(Tintin), ou espagnole (Mafalda).

Le journaliste : …… ?

Le dessinateur : Oui, elle est très populaire. Les adultes sont, dans
notre pays, les premiers lecteurs de bande dessinée.
Les Français lisent des BD de 7 à 77 ans.

Le journaliste : …… ?

Le dessinateur : Oui, car nous considérons la bande dessinée comme


de la littérature, mais aussi comme un art. De nos
jours, le cinéma prend des images de la BD pour

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page54
Stage pédagogique de formateurs de FLE

faire des films de science-fiction, par exemple.

Le journaliste : …… ?

Le dessinateur : Parce que la BD est aussi une industrie et, pour


vendre, il faut faire connaître chaque année les
2) Relis
albums et leurs auteurs. l’intervi
ew pour
Dire si les phrases suivantes sont vraies ou fausses.

a. C’est la ville française de Marseille qui accueille le festival de la BD chaque année.

b. En France, tout le monde lit des BD.

c. La BD est, comme le cinéma et la littérature, un art.

d. Le but d’un festival de BD est de présenter les derniers albums.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page55
Stage pédagogique de formateurs de FLE

LECTURE

« Titeuf »
1) Lis l’article et souligne les informations sur le caractère et la vie de Titeuf.

« Cette BD plaît à la fois aux adultes et aux enfants. Les


enfants n’aiment pas toujours les histoires spécialement
écrites pour eux, mais ils aiment Titeuf parce qu’il est drôle,
un peu perdu, comme eux parfois. Titeuf a souvent des
problèmes mais c’est un bon copain et on s’attache à lui.
Les adultes, eux, apprécient de retrouver leur enfance. Il y
a 9 albums de Titeuf. Le personnage a évolué dans le
dessin mais pas dans sa tête ! Il est toujours en CM2, il a
toujours des problèmes à l’école et peu de succès avec les
filles. C’est désespérant ! »

2) Fais oralement avec ton voisin, une description du physique de Titeuf.


extrait d’article publié dans Connexions 1 - Didier

3) Lis la BD. Explique quel est le lien entre l’article et la BD.

« Les Profs »
1) Lis la BD et coche toutes les bonnes réponses.

Vignette n°1 :

La scène se situe dans un couloir d’un lycée

dans le hall d’entrée d’un lycée

à l’entrée de la cafétéria du lycée

Vignette n°2 :

« Boulard » signifie « Salut »

est un prénom

est un nom de famille

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page56
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Vignette n°3 :

Son copain lui demande de se dépêcher

de lui offrir un CD

de lui redonner avant 18h le cd qui lui avait prêté.

Vignette n°4 :

La prof est surprise

embarrassée

choquée

Vignette n°5 :

La prof danse

rit jaune

fait un malaise

Vignette n°6 :

Les lycéens sont inquiets

ne comprennent pas ce qui se passe

s’enfuient

Vignette n°7 :

La prof a perdu connaissance parce qu’ elle s’est électrocutée avec le téléphone

elle s’est cognée contre la colonne (voir


vignette 5)

elle n’a pas supporté de voir autant de fautes


d’orthographe

Vignette n°8 :

Boulard est vraiment nul en orthographe

a écrit son sms en langage texto

a écrit un sms vraiment très vulgaire

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page57
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Retranscris le message de Boulard dans un français correct.

« C A KEL EUR KON CE VOI SAMDI ? »

_________________________________________________________

CORRECTION

DECOUVRE LA BD

1) question 3/ question 1/ question 2


2) Faux (Angoulême)/ Vrai/ Vrai/Vrai
Prolongement : demander aux apprenants le nom de BD françaises ou francophones qu’ils
connaissent et ont déjà lu.

TITEUF

1) Réponse attendue : « Il a toujours des problèmes à l’école et peu de succès avec les
filles. C’est désespérant ! » et éventuellement : « Titeuf a souvent des problèmes mais c’est
un bon copain et on s’attache à lui. »

2) il a peu de cheveux, seulement une mèche…il n’est pas beau…pas à la mode…

3) cf 1

LES PROFS

1)

Vignette n°1 :

La scène se situe dans le hall d’entrée d’un lycée

Vignette n°2 :

« Boulard » est un nom de famille

Vignette n°3 :

Son copain lui demande de se dépêcher

Vignette n°4 :

La prof est surprise et/ou choquée

Vignette n°5 :

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page58
Stage pédagogique de formateurs de FLE

La prof fait un malaise

Vignette n°6 :

Les lycéens ne comprennent pas ce qui se passe

Vignette n°7 :

La prof a perdu connaissance parce qu’elle n’a pas supporté de voir autant de fautes
d’orthographe

Vignette n°8 :

Boulard a écrit son sms en langage texto

2) « C A KEL EUR KON CE VOI SAMDI ? » = c’est à quelle heure qu’on se voit
samedi ?

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page59
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Savoir-faire généraux du CECR

Apprendre à communiquer à partir de la BD d’images.

Formation de formateur primaire (Cycle 1/2= CP, CE1) niveau A1

public Enfants au primaire

Document déclencheur Bande dessinée Hugo La sorcière grenadine


de Wilizecat chez Puceron

Objectifs Développer la compétence de


communication sans la contrainte de
compréhension du texte, enrichir le lexique
du quotidien et amener à développer le sens
de la création.

Compétences travaillées Réception orale, production orale et


production écrite

Déroulement Les fiches suivantes correspondent au


déroulement des séances. C’est la fiche du
professeur. Il n’y a pas de fiche élèves à ce
niveau, l’enseignant donne les consignes à
l’oral.

- Découverte des personnages


- Découverte du début de l’histoire
- Travail sur le lexique mots/ phrases
du quotidien
- Répétition/ Réinvestissement

- Imagination de la suite de l’histoire à


l’oral
- Présentation de l’histoire par
l’enseignant

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page60
Stage pédagogique de formateurs de FLE

- Prolongement possible en demandant


aux élèves de raconter leur quotidien
(le lever, le petit déjeuner, comment
s’appelle leur « doudou »…)

HUGO

LA SORCIÈRE GRENADINE

Le travail sur cette BD d’image sera réalisé sur plusieurs séances.

Voici le déroulement des trois séances proposé pour l’enseignant de Fle.

1ère séance

 Choix d’images clés introductrices :

L’enseignant sélectionne dans un premier temps trois images de la BD faisant référence aux
personnages. (ex : la 3, 6, 15).

Les élèves font des suggestions quant au rôle des personnages et leur description (expression
du visage, physique). Elucidation par l’enseignant qui introduit les personnages et annonce
que les élèves travailleront autour de la BD.

 Jeu d’images :

L’enseignant sélectionne une série d’images correspondant au début de l’histoire.

(images 3, 5, 6, 11,12, 13, 15, 20 des pages 3, 4, 5, 6). Ces images font références au
quotidien de l’enfant.

Mélanger les images et demander de les remettre dans l’ordre en binôme.

Lorsque l’activité est terminée, mise en commun et correction en plaçant les images sur le
tableau classe puis demander de raconter en grand groupe ce qu’ils voient sur chaque image
(les élèves peuvent s’exprimer dans la langue maternelle mais l’enseignant reprend l’idée en
français).

A cette étape de l’activité, l’enseignant placera des étiquettes- mots correspondant aux objets
de quelques images lors de la description.

Image 1 : un lit

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page61
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Image 2 : un pyjama, un ours en peluche

Image 3 : un calin

Image 4 : un livre, des toilettes

Image 5 : une baignoire, un gant

Image 6 : un pantalon, des chaussures

Image 7 : une poche

Image 8 : un journal, un café

A la fin de l’activité, l’enseignant fera répéter les mots affichés au tableau.

2ème séance

L’enseignant reprend rapidement ce qui a été vu à la séance précédente.

Il demande aux élèves de retrouver l’image qui correspond aux mots qu’il va montrer.

Ex : une baignoire : image 5

Un pantalon : image 6 …

L’enseignant peut repositionner les images au tableau et demander aux élèves de venir
replacer les étiquettes-mots sous les images.

 Du mot… à la phrase :

L’enseignant va montrer des phrases plus complexes dans lesquelles on retrouve les mots
appris.

Il dit la phrase à voix haute et demande d’associer une image à la phrase.

- Hugo est dans son lit


- Hugo embrasse son ours en peluche
- La maman veut un calin
- Hugo est aux toilettes, il lit un livre
- Hugo prend un bain dans la baignoire
- Hugo met son pantalon
- Le papa porte une poche
- La maman lit le journal, le papa boit un café

A la fin de l’activité, reprise collective des phrases à l’oral (aide à la prononciation).

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page62
Stage pédagogique de formateurs de FLE

 Réinvestissement à l’écrit :

L’enseignant donne ensuite à chaque binôme un jeu d’étiquettes-phrases mélangées et les


images réduites et ordonnées. Les élèves doivent réécrire l’histoire en découpant les phrases
et en les remettant dans l’ordre pour créer un texte.

3ème séance

L’enseignant propose un texte à trous avec les mots à coller (soulignés dans le texte ci-
dessous) qui serviront à compléter le texte. Cet exercice servira d’évaluation.

Exercice :

C’est le matin, Hugo se réveille dans son lit, il embrasse son ours en peluche et il fait un gros
calin à sa maman. Il va aux toilettes et lit un livre. Il prend un bain dans la baignoire et
s’amuse. Après, il s’habille, il met son pantalon et ses chaussures.

Son papa porte une poche, Hugo va prendre le petit déjeuner avec son papa et sa maman. La
maman lit le journal, le papa boit un café et Hugo mange un croissant.

 Pour aller plus loin …et découvrir l’histoire :

L’enseignant distribue plusieurs images clés de chaque planche à différents groupes suivant
l’ordre de la BD, ils doivent remettre les images dans l’ordre et raconter ce qu’ils voient avec
l’aide de l’enseignant.

Chaque groupe viendra présenter dans l’ordre son histoire afin de proposer une suite de
l’histoire.

L’enseignant pourra terminer l’activité en présentant l’histoire aux élèves.

Matériel :

- Un jeu d’images par binôme (8) + un jeu agrandi pour le tableau.


- Des étiquettes- mots (un ou deux mots par image).
- Des étiquettes - phrases par binôme (une phrase par image).
- 8 images rangées et réduites pour être collées dans le cahier avec un espace pour coller
la phrase sous chaque image.
- Liste des mots à coller à découper pour compléter le texte à trous.
- Une série d’images clés par groupe pour découvrir la suite de l’histoire.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page63
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page64
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page65
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page66
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page67
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page68
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page69
Stage pédagogique de formateurs de FLE

BIBLIOGRAPHIE

Nom de la BD Auteur Editeur

Cédric Laudec / Cauvin Dupuis


Lucky Luke Morris et Lo Hartog Van Banda Dupuis
De Vercingétorix à Attila Larousse
Rugbymen Beka et Poupard Bamboo
Les gendarmes Jenfevre/Sulpice/Cazenove Bamboo
Les pompiers Cazenove et Stedo Bamboo
L’élève Ducobu Godi et Zidrou Le lombard
Titeuf Zep Glénat
Gaston Lagaffe Franquin Dupuis
Hugo Wilizecat Dupuis puceron
Astérix Goscinny et Uderzo Albert René
Le chat Philippe Geluck Casterman
Tintin Hergé Casterman
Boule et Bill Roba Dargaud

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page70
Stage pédagogique de formateurs de FLE

FRANCAIS ORAL
SITOGRAPHIE POUR LE FRANÇAIS ORAL

La simulation globale : http://home.sandiego.edu/~mmagnin/hotel.html (l’hôtel)

http://projects.edtech.sandi.net/langacad/lecirque/indexf.html (le cirque)

http://www.ac-rennes.fr/pedagogie/lettres/lp/simglob.htm#haut (infos)

http://www.francparler.org/dossiers/simulations.htm (dossier illustré


d’exemples)

http://www.bonjourdefrance.com/n12/cdm.htm Exemple de tâche avec un contexte


(les colocataires).

http://www.occe.coop/federation/espace_enseignants/premier_degre.htm#2 Exemples
de jeux coopératifs

http://pedagogie.ac-toulouse.fr/lotec/spip/lve46/article.php3?id_article=195
Construisons l’Europe (jeu coopératif)

http://www.institut-francais.org.uk/pages/malette_pedagogique/3_brise-glace.htm
Activités brise-glace

http://www.commelair.com/fcde/Coprede.htm Comment préparer un débat

http://www.lepointdufle.net/ideespourlaclasse.htm

http://users.skynet.be/commissionalphaverviers/conversation/couleurs.htm La symbolique des


couleurs

http://www.crdp-limousin.fr/ressources/cddp23/cddp_eile/thema/presentation.html Le jeu
dans la classe de langue : dossier destiné aux enseignants de langue vivante à l’école primaire
(fiches pratiques).

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page71
Stage pédagogique de formateurs de FLE

http://www.edufle.net/Jeu-de-
presentation Activité ludique pour
se présenter.

http://www.the-bus-stop.net/games.html Activités ludiques pour le primaire avec beaucoup de


fiches (en anglais).

http://www.francparler.org/fiches/production_or
ale1.htm Activités orales pour tous les niveaux.

http://emilie.en-savoie.com/ Idées d’activités orales.

http://www.fle.fr/index-page-
cartable_prof_activites.html

La sélection des ressources pédagogiques en ligne actualisées chaque mois pour les
professeurs de FLE

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page72
Stage pédagogique de formateurs de FLE

http://chpichot.free.fr/index2.htm Fiches prêtes à l'emploi, à imprimer et à photocopier.

http://www.jd2i.com/accueil/default.asp La revue des enseignants de l’école élémentaire


(avec des fiches pédagogiques).

http://www.primlangues.education.fr/php/ressources.php Abondante documentation


pédagogique et linguistique allant de la séquence pédagogique à la sitographie en passant par
des fiches documentaires.

http://www.dramaction.qc.ca/virela
ngues/ Exercices de diction.

http://cartables.net/banque/index.php Plus de 10000 fichiers à télécharger (pour toutes les


matières).

http://www.planete-enseignant.com/ Le site Internet ressources de la collectivité


éducative de France et des pays Francophones. Ressources Pédagogiques de la Maternelle à
l'Université.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page73
Stage pédagogique de formateurs de FLE

http://lewebpedagogique.com/ Premier moteur de recherche spécialisé dans les ressources


pédagogiques. Trouvez facilement des ressources pour le lycée et le collège.

http://www.inter-coproprietes.com/portail/formation/educationformation.html#generaux Les
meilleurs sites d'éducation et de formation, outils pédagogiques pour les enseignants.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page74
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Savoirs-faire généraux du CECR :

B1 donner son opinion, poursuivre une conversation

B1 donner ou solliciter des avis et opinions dans une discussion informelle

B2 rendre compte de ses opinions et les défendre au cours d’une discussion

B2 développer un point de vue sur un sujet en soutenant les avantages et les inconvénients
des différentes options proposées

B2 développer une argumentation

public Adultes et adolescents

Document déclencheur

Objectifs de communication Se situer dans l’espace

Convaincre quelqu’un

Demander et donner des informations sur


l’emploi du temps

Demander et donner son opinion

Compétence travaillée expression orale

lexique B1 la vie quotidienne

linguistique B1 les articulateurs logiques simples

B1 les articulateurs chronologiques du


discours

B2 les articulateurs logiques

socioculturel B2 Le fonctionnement et la gestion des

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page75
Stage pédagogique de formateurs de FLE

immeubles

B2 tenue d’une discussion formelle ou


informelle

déroulement l. Présenter le problème : « vous habitez tous


dans le même immeuble. Un des habitant,
Monsieur Dubouchon a demandé la réunion
des copropriétaires pour décider de
l’installation de compteurs d’eau individuels.
Jusqu’ici chaque habitant d’appartement paie
une facture d’eau correspondant à la
superficie de son appartement. Or, Mr
Dubouchon, qui habite un T5 de 90M carrés
avec sa femme, déplore le fait de payer la
même somme que son voisin, Monsieur
Dubreuil, qui habite un appartement de la
même superficie mais qui vit avec sa femme
et ses 4 enfants. Mr Dubouchon veut trouver
un créneau horaire pour une réunion d’une
heure et demie la semaine du lundi 10 au
vendredi 14 novembre avec tous les
propriétaires présents. Le vote ne peut avoir
lieu que si tous les propriétaires sont
présents. »

2. Présenter la tâche 1 « vous devez


interroger vos voisins pour trouver un horaire
pour la réunion, 1h30 dans la semaine ou tout
le monde est disponible »

3. Présenter la tâche 2 « vous devez


compléter le schéma de la résidence avec le
nom du propriétaire, le numéro de
l’appartement, le nombre de personnes y
résidant et le type d’appartement
(T1,T2,T2,T4,T5)

4. Présenter la tâche 3 « vous devez


convaincre un maximum de personnes de
voter comme vous le jour du vote »

5. Quand tous les schémas auront été


complétés et qu’un horaire pour la réunion
aura été trouvé, on pourra simuler la réunion

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page76
Stage pédagogique de formateurs de FLE

et procéder au vote.

Cette démarche est inscrite dans la


pédagogie actionnelle puisque les apprenants
ont un problème à résoudre et qu’on pourra
mesurer l’efficacité de leur action (ont-ils
convaincu ou non ?) lors d’une action ancrée
dans la vie sociale (la réunion des
copropriétaires)

Cela reste une activité communicative car les


étudiants jouent un rôle et ne sont ancrés que
dans une fausse réalité (réalité simulée)

Théo Dubouchon, 43 ans, marié à Jeanne D., commercial dans une


entreprise de fabrication de bouchons en liège

Résidant dans le T5 numéro 24, au-dessus de Paul Dubreuil et en dessous de Bernard


Lhermitte

Est POUR l’installation des compteurs d’eau individuels

Résidence Chaban Delmas

Théo
DUBOUCHON

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page77
Stage pédagogique de formateurs de FLE

T5

2 personnes

Appart 24

Emploi du temps de la semaine du lundi 10 au vendredi 14 novembre

Lundi 10 Mardi 11 Mercredi 12 Jeudi 13 Vendredi 14

9-11h Rendez- 11h rendez- 10h15 kiné


vous chez le vous chez le
comptable dentiste

12-14hRepas 12h déjeuner


d’affaires avec Jeanne
14-19h visite
Férié de l’atelier 13-17h
de
15h- fabrication Tournoi de
17hEmmener des bouchons 15h15 tennis au
maman au réunion du club
Tripode personnel

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page78
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Paul DUBREUIL, 39 ans, marié, 4 enfants, médecin

Résidant dans le T5 numéro 14, en dessous de Théo DUBOUCHON et à côté de Ahmed


HAFSA

Est CONTRE l’installation des compteurs d’eau individuels

Résidence Chaban Delmas

Paul DUBREUIL

T5

6 personnes

Appart 14

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page79
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Emploi du temps de la semaine du lundi 10 au vendredi 14 novembre

Lundi 10 Mardi 11 Mercredi 12 Jeudi 13 Vendredi 14

10-12h 9-12h 10-12h


consultations consultations
libres sur rendez- consultations
vous libres

12-16 pause 14-19h


déjeuner et consultations
sieste libres
14-16h sieste 14-17h
Férié
consultations
16h15-19h sur RDV
consultations 17h15 partie
sur Tripode de golf
19h soirée
Poker

Bernard LHERMITTE, 32 ans, père célibataire, un enfant, boulanger

Résidant dans le T3 numéro 34, au dessus de Théo DUBOUCHON et en dessous d’Annie


VERSAIRE

Est indécis concernant l’installation des compteurs d’eau individuels

Résidence Chaban Delmas

Bernard
LHERMITTE

T3

2 personnes

Appart 34

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page80
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Emploi du temps de la semaine du lundi 10 au vendredi 14 novembre

Lundi 10 Mardi 11 Mercredi 12 Jeudi 13 Vendredi 14

4h-11h 4h-11h 4h-11h 4h-11h


fabrication du fabrication fabrication fabrication
pain et des du pain et du pain et du pain et
viennoiseries des des des
viennoiseries viennoiseries viennoiseries

11h déjeuner
11h déjeuner 11h déjeuner 11h déjeuner
12h-16h30 Férié
sieste 12h-16h30 12h-16h30 12h-16h30
sieste sieste sieste
17h rendez-
vous avec la 17h cherche 17h cherche 17h cherche
prof d’histoire son fils à son fils à son fils à
l’école l’école l’école

19h soirée
Speedating

Annie VERSAIRE, 76 ans, retraitée, veuve

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page81
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Résidant dans le T1 numéro 44, au dessus de Bernard LHERMITTE et à côté de Kevin


JAMES

Est CONTRE tout changement

Résidence Chaban Delmas

Annie VERSAIRE

T1

1 personne

Appart 44

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page82
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Emploi du temps de la semaine du lundi 10 au vendredi 14 novembre

Lundi 10 Mardi 11 Mercredi 12 Jeudi 13 Vendredi 14

9h rendez- 10h pédicure 10h15 10h45


vous chez le acuponcteur coiffeur
cardiologue
11h15 série
télé 12h déjeuner 14-16h sieste
11h visite à chez
Maïtena Constance
14-16h sieste 16-17h
Férié centre
14-16h sieste 14-16h sieste commercial
16h30
coiffeur
17h coiffeur 20h cinéma
19h garde le
« t’es la plus fils de B. Avec Aude
belle » Lhermitte

Kevin JAMES, journaliste, 45 ans, divorcé, vit maritalement avec Chantal et ses 2
enfants.

Résidant dans le T4 numéro 42, entre Sylvie CULTURE et Annie VERSAIRE.

N’a pas d’opinion sur l’installation des compteurs d’eau individuels

Résidence Chaban Delmas

Kevin JAMES

T4

4 personnes

Appart 42

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page83
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Emploi du temps de la semaine du lundi 10 au vendredi 14 novembre

Lundi 10 Mardi 11 Mercredi 12 Jeudi 13 Vendredi 14

8-20h 8-20h 10h rendez-


vous avec le
Reportage sur Reportage responsable
la migration sur l’élevage de la mise en
au parc RTT des huîtres page à Sud-
ornithologique dans le Ouest
d’Arcachon bassin (Bordeaux
14-17h d’Arcachon Bastide)
emmène ses
Férié enfants au
Zoo de
21h Pessac 13-17
vernissage Tournoi de
d’une tennis au
exposition de club
peinture au
CAPC

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page84
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Sophie STIQUET, 42 ans, célibataire, assistante de direction

Résidant dans le T2 numéro 32, entre Nicolas LEPETIT et Bernard LHERMITTE.

Est CONTRE toute forme de contrôle, même s’il s’agit de consommation d’eau

Résidence Chaban Delmas

Sophie STIQUET

T2

1 personne

Appart 32

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page85
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Emploi du temps de la semaine du lundi 10 au vendredi 14 novembre

Lundi 10 Mardi 11 Mercredi 12 Jeudi 13 Vendredi 14

9-12h bureau
(FC Mode)
9-12h bureau 9h-18h 9-12h bureau
hôtesse
d’accueil au
12-13h pause stand de FC
déjeuner 12-13h pause 12-13h pause
déjeuner Mode pour le déjeuner
salon du prêt
à porter
13-17h bureau Férié
13-17h 13-17h
bureau bureau

18h30 visite à
maman
20h ciné 19h cinéma
avec Marie avec Julie
M

Maïtena ETCHEVERRY, mariée, 3 enfants, femme au foyer

Résidant dans le T4 numéro 22, au dessus de Ahmed HASSA et à côté de Théo


DUBOUCHON

Se demande si l’installation de compteurs d’eau individuels favorisera l’environnement

Résidence Chaban Delmas

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page86
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Maïtena
ETCHEVERRY

T4

5 personnes

Appart 22

Emploi du temps de la semaine du lundi 10 au vendredi 14 novembre

Lundi 10 Mardi 11 Mercredi 12 Jeudi 13 Vendredi 14

9h emmener 9h emmener 9h emmener 9h emmener


les enfants à les enfants à les enfants à les enfants à
l’école l’école l’école l’école

12h14h 12h14h 12h14h 12h14h


déjeuner des déjeuner des déjeuner des déjeuner des
enfants enfants enfants enfants
Férié

17h cherche 14-17 zoo de 17h rendez- 14-17


les enfants à Pessac vous avec la bibliothèque
l’école prof
d’histoire de
17h15 son fils cadet 17h cherche
18h rendez- dentiste pour les enfants à
vous chez l’aîné l’école
l’orthophoniste

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page87
Stage pédagogique de formateurs de FLE

pour sa fille

Ahmed HAFSA, 38 ans, marié, 2 enfants, agent de sécurité

Résidant dans le T3 numéro 12, entre Carla BLANCHY et Paul DUBREUIL, en dessous de
Maïtena ETCHEVERRY.

Est CONTRE l’installation de compteurs d’eau individuels

Résidence Chaban Delmas

Ahmed HAFSA

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page88
Stage pédagogique de formateurs de FLE

T3

4 personnes

Appart 12

Emploi du temps de la semaine du lundi 10 au vendredi 14 novembre

Lundi 10 Mardi 11 Mercredi 12 Jeudi 13 Vendredi 14

9-12h centre 9-12h centre 9-12h centre 9-12h centre


commercial commercial commercial commercial
Lormont Rive Lormont Rive Lormont Lormont
droite droite Rive droite Rive droite

12-13h pause 12-13h pause 12-13h pause 12-13h pause


déjeuner déjeuner déjeuner déjeuner
Férié

13-17h centre 13-17h centre 13-17h 13-17h


commercial commercial centre centre
Lormont Rive Lormont Rive commercial commercial
droite droite Lormont Lormont
Rive droite Rive droite

20h
Girondins/OM 19h soirée
Poker

Carla BLANCHY, 33 ans, rentière, mère célibataire, un fils

Résidant dans le T3 numéro 11, entre Aude DULAC et Ahmed HAFSA, en dessous de
Gabriel LOPEZ.

A priori CONTRE mais pourrait être influencée par l’opinion de son amoureux secret de
l’appartement 31

Résidence Chaban Delmas

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page89
Stage pédagogique de formateurs de FLE

CARLA BLANCHY

T3

2 personnes

Appart 11

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page90
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Emploi du temps de la semaine du lundi 10 au vendredi 14 novembre

Lundi 10 Mardi 11 Mercredi 12 Jeudi 13 Vendredi 14

9-17h 10-12h visite 10-12h 10h coiffeur


accompagne de
la classe de l’exposition Rendez-vous « t’es la plus
son fils à une de CAP au salon belle »
sortie au parc SCIENCES d’esthétique
de Draguigan avec son fils
12h rendez-
12h déjeuner vous avec
Férié 12h déjeuner au St James à NL
au MacDo Bouliac
17h30-19h rue Ste
bénévole de Catherine 14-17h
l’association 14-16h ludothèque
« aide aux shopping avec l’école
devoirs » cours de
14-17h sortie
au zoo de l’Intendance
Pessac 19h soirée
20h Nicolas L chez NL
17h école

Gabriel LOPEZ, 52 ans, divorcé, architecte

Résidant dans le T1 numéro 21, au-dessus de Carla BLANCHY

Est POUR l’installation de compteurs d’eau individuels puisqu’il vit seul

Résidence Chaban Delmas

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page91
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Gabriel LOPEZ

T2

1 personne

Appart 21

Emploi du temps de la semaine du lundi 10 au vendredi 14 novembre

Lundi 10 Mardi 11 Mercredi 12 Jeudi 13 Vendredi 14

10h rendez- 9h-17h 9-12h partie


vous sur le de golf au
9-19h au site de la club
bureau pour la future
finition des Journée en
médiathèque compagnie
plans de la et déjeuner
nouvelle du chef de 12-13h pause
avec le maire projet et déjeuner
médiathèque
de PESSAC supervision
Férié des travaux
19h soirée en cours 13-17h après
Speedating midi soin au
allées de salon
Chartres à d’esthétique
Bordeaux
centre

19h soirée
Poker

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page92
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Nicolas LEPETIT, 46 ans, célibataire, PDG de FranceRéformes, une société de conseil


en entreprise

Résidant dans le T4 numéro 33 à côté de Sophie STIQUET, au-dessous de Sylvie CULTURE

Est POUR l’installation de compteurs d’eau individuels

Résidence Chaban Delmas

Nicolas LEPETIT

T4

1 personne

Appart 33

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page93
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Emploi du temps de la semaine du lundi 10 au vendredi 14 novembre

Lundi 10 Mardi 11 Mercredi 12 Jeudi 13 Vendredi 14

8-12h audit 8-12h 8-12h partie 8-12h


d’une intervention à de golf avec rédaction du
entreprise l’université des amis rapport
d’économie sur d’audit avec
« les réformes les
12-13h pause indispensables » 13-h conclusions
déjeuner déjeuner au
club
Férié 13h déjeuner 12-13h pause
13-18h avec le recteur déjeuner
rapport 14-18h audit
d’audit et de FC Mod
transmission 14-18h 13-17h
des préparation séance d’UV
conclusions d’un audit 20h série télé et soins

20h rendez- 20h 19h soirée


vous avec CB Girondins/OM chez CB

Sylvie CULTURE, 21 ans, professeur d’histoire, célibataire

Résidant dans le T1 numéro 42, à côté de Kevin JAMES et au-dessus de Nicolas LEPETIT

N’accorde AUCUNE importance à l’installation de compteurs d’eau individuels

Résidence Chaban Delmas

Sylvie CULTURE

T1

1personnes

Appart 42

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page94
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Emploi du temps de la semaine du lundi 10 au vendredi 14 novembre

Lundi 10 Mardi 11 Mercredi 12 Jeudi 13 Vendredi 14

8h-9h classe 8-10h classe 11-12h classe


de 6eB de 3eA de 3eA
10-12-
Classe de
5eC
10h-11h 11-12h 14-15h classe
classe de 3e A Terminale S de 6eB

13-14h Férié 15-17h classe 15-16h classe


classe de 5eC de 6eB de Terminale
14-17 S
bénévole de
l’association
16h-17h « aide aux 17h rendez-
terminale S devoirs » vous avec 16-17h classe
mère d’élève de 5eC

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page95
Stage pédagogique de formateurs de FLE

17h rendez-
vous avec un
parent 19h cinéma 20h soirée
avec Babette chez Cyril

Aude DULAC, 84 ans, mariée à André, retraités des PTT

Résidant dans le T3 numéro 10, à côté de Carla BLANCHY et au-dessous de Maxime


DUPONT.

Ne comprend rien à l’installation de compteurs d’eau individuels

Résidence Chaban Delmas

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page96
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Aude DULAC

T3

2personnes

Appart 10

Emploi du temps de la semaine du lundi 10 au vendredi 14 novembre

Lundi 10 Mardi 11 Mercredi 12 Jeudi 13 Vendredi 14

10h emmener
André chez le
cardiologue 9-12h 12h livraison
supervision des repas à
10h emmener de la domicile
André chez le technicienne
12h livraison kiné de surface
des repas à
domicile 14h série
Férié « les feux de
12h livraison l’amour »
12h livraison des repas à
14h série « les domicile
feux de des repas à
l’amour » domicile

14h série
14h série « les « les feux de
feux de l’amour »
l’amour » 20h cinéma
avec Annie

Maxime DUPONT, ingénieur, marié, 3 enfants

Résidant dans le 5 numéro 20, au-dessous de Marie MARTIN

Ne sait pas si l’installation de compteurs d’eau individuels est une bonne chose

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page97
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Résidence Chaban Delmas

Maxime DUPONT

T5

5 personnes

Appart 20

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page98
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Emploi du temps de la semaine du lundi 10 au vendredi 14 novembre

Lundi 10 Mardi 11 Mercredi 12 Jeudi 13 Vendredi 14

8-13h bureau 8-13h bureau 8-13h bureau 8h-13h


bureau

13-14h pause
déjeuner 13-15h
13-14h pause 13-14h pause déjeuner
déjeuner déjeuner d’affaires
14-19h bureau
Férié
19h dîner
14-19h bureau 14-19h d’anniversaire
bureau de mariage

20h
Girondins/OM

Marie MARTIN, 30 ans, célibataire, coiffeuse

Résidant dans le T3 numéro 30, à côté de Nicolas LEPETIT et au-dessus de Maxime


DUPONT.

Votera comme sa compagne de l’appartement 32

Résidence Chaban Delmas

Marie MARTIN

T3

1 personne

Appart 30

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page99
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Emploi du temps de la semaine du lundi 10 au vendredi 14 novembre

Lundi 10 Mardi 11 Mercredi 12 Jeudi 13 Vendredi 14

10-19h 9-13h

journée travail au 9-16h


continue au salon de
salon de coiffure travail au
coiffure « t’es « t’es la plus salon de
12-19h travail coiffure
la plus belle » au salon de belle «
« t’es la plus
rue Sainte coiffure « t’es belle
Catherine Férié la plus belle «

16h rendez-
vous à la
préfecture 20h resto
20h ciné avec brésilien « la
SS. pour un
changement Carioca »
de carte grise

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page100
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Amaury de Beaufort, cadre, 26 ans, marié, un enfant

Résidant dans le T4 numéro 33, à côté de Sylvie CULTURE

Est POUR l’installation des compteurs d’eau individuels

Résidence Chaban Delmas

Amaury de
BEAUFORT

3 personnes

T4

Appart 33

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page101
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Emploi du temps de la semaine du lundi 10 au vendredi 14 novembre

Lundi 10 Mardi 11 Mercredi 12 Jeudi 13 Vendredi 14

8-12h bureau

Responsable 8-12h bureau 8-12h bureau 8-12h bureau


de la création
chez FC Mod

12-13h 12-13h 12-13h 12-13h


déjeuner avec déjeuner avec déjeuner déjeuner
Férié Constance avec
Constance
Constance
14-18h
14-18h bureau 14-18h bureau bureau
13-17
Tournoi de
20h tennis au
Girondins/OM club

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page102
Stage pédagogique de formateurs de FLE

QUI A TUÉ GEORGES B. ?


1/ Lisez le fait divers.

Qui ? Quoi ? Quand ? Où ?

Attention ! Heure du décès : entre 9 heures et 11 heures.

Fait divers

Hier après-midi, vers 14h00, le corps d’un homme a été découvert par

des enfants qui cherchaient leur ballon dans un buisson du Jardin

public. Il s’agit de Georges B., domicilié à Bordeaux, qui vivait de ses

rentes. L’homme, âgé de 46 ans, marié et père de deux enfants, a

succombé à plusieurs coups de couteau dans l’abdomen. Une enquête a

été ouverte mais la police n’a pour l’instant aucune piste sérieuse.

2/ Explication de l’enquête :

Vous êtes tous des suspects. Vous êtes au commissariat et vous voulez vous disculper. Vous
interrogez les autres personnes présentes pour connaître leur alibi. Pour vérifier cet alibi, vous
pouvez consulter les extraits des dossiers de la police (votre professeur vous lira ces extraits).

Quelles sont les questions que vous allez poser aux suspects ?

-……………………………………………..

-……………………………………………..

3/ Lisez votre fiche, que l’enquête commence !

Extraits des dossiers de la police

Témoignage de Melle Sabine Durand, secrétaire de Franck Coureur :

« Ben oui, il est arrivé à 9h00, comme tous les jours. Il est toujours à l’heure, Mr Franck ! A
dix heures, je lui ai apporté son café, comme tous les jours. Il a reçu deux clients et il est sorti
déjeuner à 12h00. Pourquoi ? Il est arrivé quelque chose ? »

Témoignage de Mme Lucienne Joly, mère de Sylvie :

« Mais laissez-moi tranquille, à la fin ! Mon père est en train de mourir. Oui, j’ai téléphoné à
ma fille pour lui dire, et alors ? Combien de temps ? Je n’en sais rien, vingt minutes, peut-être
plus. J’étais en pleurs, je n’ai pas regardé ma montre. »

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page103
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Témoignage de François Hadji-Lazaro, garçon boucher employé chez J. Ibarboure :

« Les Ibarboure, je les ai eus sur le dos toute la matinée, tous les deux ! Pas moyen de fumer
une clope ou de faire une pause. »

Témoignage de Silvia Assié, infirmière à l’hôpital Haut-Lévêque dans le service du


professeur Dumas :

« Ah oui ! J’ai personnellement appelé le professeur pour lui demander de venir de toute
urgence pour l’opération. Heureusement qu’il était là ! Ca a duré jusqu’à 11h00, mais on l’a
sauvé ! »

Témoignage de Mr Benjamin Pivert, conseiller à l’ANPE de Mériadeck :

« Effectivement, j’ai reçu Mr Simonet, et c’est pas la première fois ! C’est pas la dernière non
plus, d’ailleurs. Un brave type, il a pas de chance, c’est tout. »

Témoignage de Mr et Mme Bidochon, buraliste place Gambetta :

« Ah non, y avait personne jusqu’à 11h30, et je vais pas m’en plaindre, parce que ça fait fuir
les clients ! Surtout avec leurs chiens, là, il faudrait que la police fasse quelque chose ! »

Témoignage de Mme Annie Versaire, fleuriste place Gambetta :

« Ah oui, je me souviens très bien ! Le colonel est passé vers 10h15. Il m’a pris un beau
bouquet de marguerites roses. C’est un homme de goùt, ça se voit tout de suite ! »

Témoignage de Melle Justine Frostin, commissaire de l’exposition « Jeux, tu, il » au


CAPC :

« Tout à fait, cette vidéo existe, vous voulez la voir ? C’est une démarche très intéressante, à
la fois classique et novatrice. L’artiste a su lier… Mais, vous partez déjà ?

AGNES.B

58, rue de la Course


33300 Bordeaux
42 ans
Ancienne Miss France, modèle pour un sculpteur
Mariée à la victime.
Emploi du temps de la matinée :
8h00 Ŕ 12h00 Pose chez le sculpteur
Lien avec la victime : épouse
Dernière rencontre avec la victime :

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page104
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Le matin même, au réveil, avant le départ de Georges B. (7h50)


Mobile éventuel :
Argent .
Vengeance : son mari a menacé de déshériter ses enfants.

ABDELAZIZ MIRZOUF

40, allée de Chartres


33000 Bordeaux
58 ans
Directeur de banque
Célibataire, amant du colonel Chabert
Emploi du temps de la matinée :
7h30 Réveil
8h00 Départ pour la banque (située place Paul Doumer)
9h30 Ŕ 10h45 Réunion du personnel
12h30 Pause déjeuner
Lien avec la victime : club de golf
Dernière rencontre avec la victime :
La semaine précédente, au club de golf
Mobile éventuel :
Ne veut pas révéler son homosexualité connue de la victime.

ROBERT SIMONET

60, rue de la Course


33300 Bordeaux
43 ans
Chômeur
Marié avec Nathalie

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page105
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Emploi du temps de la matinée :


8h30 Réveil. Départ de sa femme au travail.
9h00 Ŕ 11h00 Recherche d’emploi à l’ANPE de Mériadeck.
11h00 Dispute depuis la rue avec son voisin C. Maleevicz à propos du chat qui fait ses griffes
sur le paillasson.
Lien avec la victime : voisin
Dernière rencontre avec la victime :
Plusieurs jours auparavant
Mobile éventuel :
Jalousie envers un homme qui ne travaille pas et qui a plus d’argent que lui.

NATHALIE SIMONET

60, rue de la Course


33300 Bordeaux
42 ans
Caissière (Carrefour Rive-droite)
Mariée avec Robert
Emploi du temps de la matinée :
8h30 Départ au travail
10h15 Rencontre avec Mme Dumas qui fait ses courses.
Lien avec la victime :
Voisine
Dernière rencontre avec la victime :
Plusieurs jours auparavant (en présence de son mari)
Mobile éventuel :
Jalousie envers un homme qui ne travaille pas et qui a plus d’argent qu’elle.

PIERRE DUMAS

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page106
Stage pédagogique de formateurs de FLE

6, rue d’Aviau
33000 Bordeaux
60 ans
Chirurgien (à l’hôpital Haut-Lévêque)
Marié avec Marie-Christine
Emploi du temps de la matinée :
8h00 départ imprévu pour une urgence à l’hôpital
(il ne devait pas travailler ce matin-là)
8h20 Ŕ 11h00 opération
Lien avec la victime : Club de Golf
Dernière rencontre avec la victime :
La veille de sa mort : partie de golf + dispute pendant un dîner au restaurant (en présence de
sa femme).
Mobile éventuel :Participe à un trafic d’organes découvert par la victime.

MARITXU IBARBOURE

18, cours Portal


33300 Bordeaux
55 ans
Bouchère (commerce au RdC de son domicile)
Mariée avec Jacques
Emploi du temps de la matinée :
8h00 petit-déjeuner avec son mari
8h45 ouverture du magasin en compagnie de son mari. Dans la boucherie jusqu’à 12h30 avec
son mari et un employé.
Lien avec la victime :
Relation de son mari
Dernière rencontre avec la victime :
Ne l’a jamais vue ; sait que son mari joue au poker avec la victime.
Mobile éventuel :
Grosses dettes d’argent

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page107
Stage pédagogique de formateurs de FLE

JACQUES IBARBOURE

18, cours Portal


33300 Bordeaux
58 ans
Boucher (commerce au RdC de son domicile)
Marié avec Maritxu
Emploi du temps de la matinée :8h00 petit-déjeuner avec sa femme
8h45 ouverture du magasin en compagnie de sa femme. Dans la boucherie jusqu’à 12h30 avec
sa femme et un employé.
Lien avec la victime : parties de poker
Dernière rencontre avec la victime :
1 semaine avant la mort, réclamation des dettes et menaces de la victime.
Mobile éventuel :
Grosses dettes d’argent

CASIMIR MALEEVICZ

57, rue de la Course


33300 Bordeaux
36 ans
Sculpteur
Célibataire
Emploi du temps de la matinée :
8h00 Ŕ 12h00 chez lui, travail sur une sculpture avec Mme B. qui lui sert de modèle.
11h00 dispute avec le voisin depuis la fenêtre à propos du chat qui fait ses griffes sur son
paillasson.
Lien avec la victime : voisin
Dernière rencontre avec la victime :
La veille (au soir) de la mort en sortant les poubelles.
Mobile éventuel :
Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page108
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Secrètement amoureux de Mme B.

MARIE-CHRISTINE DUMAS

6, rue d’Aviau
33000 Bordeaux
47 ans
Femme au foyer
Mariée avec Pierre
Emploi du temps de la matinée :
8h30 Salutations à sa voisine qui part travailler.
9h30 Départ pour les soldes à Carrefour Rive-droite, rencontre Nathalie SIMONET, sa
voisine caissière.
Lien avec la victime :
Relation amicale de son mari.
Dernière rencontre avec la victime :
La veille de sa mort : dispute pendant un dîner au restaurant (en présence de son mari).
Mobile éventuel :
Secrètement amoureuse de la victime qui l’ignore depuis des années.

ALBAN B.

15, rue Pomme d’Or


33300 Bordeaux
18 ans
A arrêté ses études. Artiste de cirque (partenaire de sa sœur).
Emploi du temps de la matinée :9h00 Ŕ 11h30 Entraînement au Jardin public avec sa sœur.
Tournage d’une vidéo visible au CAPC.
Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page109
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Lien avec la victime : fils.


Dernière rencontre avec la victime :
Trois mois plus tôt, le jour où il a quitté le domicile familial.
Mobile éventuel :
Vengeance : son père a menacé de le déshériter (parce qu’il a arrêté ses études).

ELISA B.

15, rue Pomme d’Or


33300 Bordeaux
21 ans
A arrêté ses études. Artiste de cirque (lanceuse de couteaux).
Emploi du temps de la matinée :
9h00 Ŕ 11h30 Entraînement au Jardin public avec son frère. Tournage d’une vidéo visible au
CAPC.
Lien avec la victime : fille.
Dernière rencontre avec la victime :
Trois mois plus tôt, le jour où elle a quitté le domicile familial.
Mobile éventuel :
Vengeance : son père a menacé de la déshériter (parce qu’elle a arrêté ses études).

FRANCOIS HADJI-LAZARO

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page110
Stage pédagogique de formateurs de FLE

22, rue d’Aviau


33300 Bordeaux
25 ans
Garçon boucher, employé chez J.Ibarboure.
Emploi du temps de la matinée :
7h00 Ŕ 12h00 A travaillé sans arrêt dans la boucherie.
Lien avec la victime : aucun
Dernière rencontre avec la victime :
1 semaine avant, la victime est passée à la boucherie.
Mobile éventuel :
La victime a proféré des menaces à caractère raciste.

SYLVIE JOLY

15, cours Barbey


33000 Bordeaux
26 ans
Serveuse (Bistrot des Anges, place des Chartrons)
Maîtresse de Franck COUREUR
Emploi du temps de la matinée :
9h00 Ŕ 9h30 Réveil à cause d’un coup de téléphone important de sa mère (le grand-père est
gravement malade)
10h30 Passsage du facteur venu apporter un colis
Lien avec la victime : client du bar
Dernière rencontre avec la victime :
3 soirs avant la mort
Mobile éventuel :
Complice de Franck COUREUR qui veut garder leur relation secrète.

RICHARD DE COGNAC

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page111
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Place Paul Doumer (sans domicile fixe)


33300 Bordeaux
46 ans
Sans profession
Emploi du temps de la matinée :
8h30 Réveil place Paul Doumer à cause du bruit.
9h00 Départ pour la place Gambetta. Installation devant le tabac pour mendier.
10h45 Retour cours Portal devant la boucherie.
Rencontre avec le sculpteur.
Lien avec la victime : ancien ami de lycée.
Dernière rencontre avec la victime :
20 ans auparavant, à la fac.
Mobile éventuel :
Rancune envers son ancien ami qui lui a pris sa petite amie (Mme B.) et lui a fait rater ses
examens.
Devenu alcoolique, dépressif et accro au chocolat noir.

MAXIME CHABERT

34, allées de Tourny


33000 Bordeaux
65 ans
Colonel en retraite
Divorcé. Amant d’Abdelaziz MIRZOUF
Emploi du temps de la matinée :
7h30 Réveil chez son ami avec qui il a passé la nuit (ne veut pas le dire à la police).
8h00 chez lui. Nettoyage et rangement de sa collection de médailles.
10h15 Achat de fleurs place Gambetta.
Lien avec la victime : club de golf.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page112
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Dernière rencontre avec la victime :


La semaine précédente, au club de golf.
Mobile éventuel :
Ne veut pas révéler son homosexualité connue de la victime.

DELPHINE GROGNON

9, rue Frère
33300 Bordeaux
33 ans
Agent de Banque (BNP, place Paul Doumer)
Concubine de Franck COUREUR
Emploi du temps de la matinée :
8h45 départ au travail
Salutations à sa voisine Mme Dumas
8h55 arrivée à l’agence. Réunion avec le directeur, Mr Abdelaziz MIRZOUF
12h00 pause-déjeuner
Lien avec la victime : client de la banque
Dernière rencontre avec la victime :
Ne se souvient plus exactement (rencontre beaucoup de monde au guichet de la banque)…
peut-être la semaine précédente !
Mobile éventuel : aucun

FRANCK COUREUR

9, rue Frère
33300 Bordeaux
38 ans
Commercial
Concubin de Delphine GROGNON
Amant de Sylvie JOLY

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page113
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Emploi du temps de la matinée :


8h30 départ au travail, sortie de chez Sylvie
9h00 arrivée au bureau
12h00 pause-déjeuner
Lien avec la victime :
Le club de golf
Dernière rencontre avec la victime :
2 jours, avant la mort, au bar du club de golf.
Mobile éventuel :
Menaces de la victime de révéler sa liaison secrète.

SOLUTION DE GEORGES B.

GEORGES B. AGNES B.
(alibi : le sculpteur Maleevicz)
ELISA B. ALBAN B.
(même alibi : la vidéo au CAPC)
J. IBARBOURE M.IBARBOURE
(même alibi : l’employé de la boucherie)

P. DUMAS MC. DUMAS


(alibi : infirmière) (alibi : N. SIMONET)

M. CHABERT A. MIRZOUF
(alibi : fleuriste) (réunion avec D.GROGNON)

D.GROGNON F. COUREUR S.JOLY


(alibi : réunion avec A. MIRZOUF) (alibi : secrétaire) (alibi : sa mère)

C. MALEEVICZ

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page114
Stage pédagogique de formateurs de FLE

(alibi : AGNES B. qui pose + voisin = dispute avec le chat)

R. SIMONET N. SIMONET
(alibi : ANPE) (alibi : MC. DUMAS)

R. DE COGNAC
(pas d’alibi !!!)

La réunion est possible vendredi 14 novembre de 17hOO à 18h30

1)

Théo Dubouchon, 43 ans, marié à Jeanne D., commercial dans une entreprise de
fabrication de bouchons en liège

2)

Paul DUBREUIL, 39 ans, marié, 4 enfants, médecin

3)

Bernard LHERMITTE, 32 ans, père célibataire, un enfant, boulanger

4)

Annie VERSAIRE, 76 ans, retraitée, veuve

5)

Kevin JAMES, journaliste, 45 ans, divorcé, vit maritalement avec Chantal et ses 2
enfants

6) Sophie STIQUET, 42 ans, célibataire, assistante de direction

7)

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page115
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Maïtena ETCHEVERRY, mariée, 3 enfants, femme au foyer

8)

Ahmed HAFSA, 38 ans, marié, 2 enfants, agent de sécurité

9)

Carla BLANCHY, 33 ans, rentière, mère célibataire, un fils

10)

Gabriel LOPEZ, 52 ans, divorcé, architecte

11) Nicolas LEPETIT, 46 ans, célibataire, PDG de FranceRéformes, une société de


conseil en entreprise

12)

Sylvie CULTURE, 21 ans, professeur d’histoire, célibataire

13) Aude DULAC, 84 ans, mariée à André, retraités des PTT

14) Maxime DUPONT, ingénieur, marié, 3 enfants

15) Marie MARTIN, 30 ans, célibataire, coiffeuse

16)

Amaury de Beaufort, cadre, 26 ans, marié, un enfant

Résidence le Maréchal

Amaury de Kevin JAMES Annie VERSAIRE


BEAUFORT
Sylvie CULTURE T4 T1

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page116
Stage pédagogique de formateurs de FLE

3 personnes T1 4 personnes 1 personne

T4 1 personne Appart 42 Appart 44

Appart 33 Appart 42 ? CONTRE

POUR ?

Nicolas LEPETIT Sophie STIQUET Bernard


LHERMITTE
Marie MARTIN T4 T2
T3
T3 1 personne 1 personne
2 personnes
1 personne Appart 33 Appart 32
Appart 34
Appart 30 POUR CONTRE
?
Comme
STIQUET(CONTRE)

Maxime DUPONT Gabriel LOPEZ Maïtena Théo


ETCHEVERRY DUBOUCHON
T5 T2
T4 T5
5 personnes 1 personne
5 personnes 2 personnes
Appart 20 Appart 21
Appart 22 Appart 24
? POUR
? POUR

Aude et André CARLA BLANCHY Ahmed HAFSA Paul DUBREUIL


DULAC
T3 T3 T5
T3
2 personnes 4 personnes 6 personnes

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page117
Stage pédagogique de formateurs de FLE

2personnes Appart 11 Appart 12 Appart 14

Appart 10 CONTRE mais CONTRE CONTRE


influencée par
? LEPETIT (POUR)

DUBOUCHON Est POUR l’installation des compteurs d’eau individuels

DUBREUIL Est CONTRE l’installation des compteurs d’eau individuels

LHERMITTE Est INDECIS concernant l’installation des compteurs d’eau individuels

VERSAIRE Est CONTRE tout changement

JAMES N’a PAS d’OPINION sur l’installation des compteurs d’eau individuels

STIQUET Est CONTRE toute forme de contrôle, même s’il s’agit de consommation d’eau

ETCHEVERRY Se demande si l’installation de compteurs d’eau individuels favorisera

l’environnement

HAFSA Est CONTRE l’installation de compteurs d’eau individuels

BLANCHY est A priori contre mais pourrait être influencée par l’opinion de son

amoureux secret de l’appartement 31

LOPEZ Est POUR l’installation de compteurs d’eau individuels puisqu’il vit seul

LEPETIT Est POUR l’installation de compteurs d’eau individuels

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page118
Stage pédagogique de formateurs de FLE

CULTURE N’accorde AUCUNE importance à l’installation de compteurs d’eau individuels

DULAC Ne comprend rien à l’installation de compteurs d’eau individuels

DUPONT Ne sait pas si l’installation de compteurs d’eau individuels est une bonne chose

MARTIN Votera comme sa compagne de l’appartement 32

De BEAUFORT Est POUR l’installation des compteurs d’eau individuels

Points communs

Mr Dubouchon joue au tennis avec Mr De Beaufort

Mr Dubreuil joue au poker avec Ahmed Hafsa, il soigne mèreDubouchon

Me Lhermitte a rendez-vous avec la prof d’histoire lundi 10 a 17h, il fait du speedating avec

Gabriel Lopez le mercredi 12 à 19h

Annie Versaire connaît Maitena (visite le lundi), se coiffe chez Marie MARTIN, déjeune avec

Mm de Beaufort le jeudi, va au ciné avec Aude D le vendredi, garde le petit Lhermitte

Kevin james fait du tennis le vendredi avec… , va au zoo le mercredi comme Maitena et Carla

Sophie Stiquet travaille avec de Beaufort, est auditée par Nicolas Lepetit, va au ciné avec MM

Maitena Etcheverry va au zoo comme kevin James et Carla Blanhcy le mercredi après-midi,

a rendez-vous avec la prof d’histoire Sylvie Culture le jeudi

Ahmed Hafsa supporte les Girondins comme Le petit, De Beaufort

Joue au Poker avec Gabriel Lopez

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page119
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Carla Blanchy a une relation avec Nicolas Lepetit, va au zoo comme Maitena et kevin James

le mercredi, se coiffe chez Marie Martin

Gabriel Lopez joue au poker avec Ahmed Hafsa

Nicolas Lepetit aime le foot comme Hafsa et De Beaufort, audite l’entreprise de Sophie

Stiquet/ De Beaufort, a une ralation avec Carla

Sylvie Culture est bénévole de la même association d’aide aux devoirs que Carla Blanchy, est

la prof du fils cadet de MAitena Etcheverry et du fils de B. LHERMITTE

Aude Dulac va au ciné avec Annie Versaire le vendredi soir

Maxime Dupont aime le foot comme Hafsa, Lepetit, De Beaufort

Marie Martin est la coiffeuse de Carla Blanchy et Annie Versaire…, elle a une relation avec

Sophie Stiquet

Amaury de Beaufort aime le foot comme Hafsa, Lepetit, Dupont, il aime le tennis comme

Dubouchon, il est le patron de Sophie Stiquet et est auditée par Nicolas Lepetit

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page120
Stage pédagogique de formateurs de FLE

TROUVEZ QUELQU’UN QUI …


Discutez avec tous les étudiants de la classe et complétez le tableau avec les prénoms des
étudiants

Qui est allé au cinéma le weekend dernier

Qui parle trois langues couramment


(lesquelles ?)

Qui est né en automne

Qui a plus de cinq frères et sœurs

Qui a visité la ville de Cannes ou Nice

Qui porte le même prénom que son père


ou sa mère

Qui n’a pas d’ordinateur ou de téléphone


portable

Qui n’a jamais lu une bande dessinée


« Tintin »

Qui a déjà voyagé sur trois continents ou


plus

Qui sait ce que « kiitos » veut dire en


français

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page121
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Qui a déjà fait du ski dans les Alpes

Qui a déjà mangé du cassoulet

Qui aime les araignées

Qui aime se lever tôt

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page122
Stage pédagogique de formateurs de FLE

GRAMMAIRE ET ORAL
SITOGRAPHIE LA PLACE DE L’ÉCRIT

ET DE LA GRAMMAIRE

http://w3.u-grenoble3.fr/espace_pedagogique/bibcrea.htm Bibliographie « Grammaire et


écriture créative », par François Mangenot

http://www.bonjourdefrance.com/index/indexgram.htm La synthèse d'un point de grammaire


expliqué clairement et suivi d'un questionnaire à choix multiple afin de tester votre
compréhension.

http://exercicesfrancais.chez.com/ Site consacré surtout à l’approche du texte écrit (types de


textes, fonctions des personnages, procédés littéraires…), cours et exercices en ligne.

http://users.skynet.be/Landroit/tablej.htm Le site d’Henry Landroit présente de multiples


informations, entre autres une liste de jeux de langue qu’il est possible de réaliser en cours,
comme le fameux "cadavre exquis", les "boules de neige" ou les "zygomar". Il vous reste 10
mn de libre avant la fin du cours ? Amusez-vous !

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page123
Stage pédagogique de formateurs de FLE

http://expositions.bnf.fr/contes/pedago/atelier/index.htm Dossier pédagogique disponible sur


le site de la Bibliothèque Nationale de France utile en cas de panne d’imagination ! Vous
choisissez les éléments du conte parmi différentes possibilités, vous les imprimez et vous les
distribuez pour une activité créatrice.

http://www.123cours.com/complement_objet_direct_COD.asp Cours gratuit de français en


vidéo, exercices de français, grammaire, conjugaison, orthographe, classe de CM1, CM2,
6ème, 5ème, 4ème, 3ème, lycéens, ...

http://www.ugr.es/~rodericu/lengua/grammaire.html Professeurs de Langues Modernes,


Centro de lenguas Modernas

http://france.catsfamily.net/main/sub.php?rub=C1 Apprendre à conjuguer avec un jeu de


cartes.

http://www.francparler.org/fiches/bd_grammaire.htm La grammaire et la BD

http://www.polarfle.com/ La grammaire en contexte avec l’inspecteur Duflair.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page124
Stage pédagogique de formateurs de FLE

http://www.bonjourdefrance.com/index/indexgram.htm Le magazine pour étudier le français


en ligne, vous propose la synthèse d'un point de grammaire expliqué clairement et suivi d'un
questionnaire à choix multiple afin de tester votre compréhension. Les textes et exercices
peuvent être librement utilisés en cours de français.

http://jeudeloie.free.fr/plateau.htm Réviser la grammaire en jouant !

http://lewebpedagogique.com/flegbadau/2008/12/23/atelier-d%E2%80%99ecriture-poetique/

Acitivités d’écriture créative, niveau lycée.

http://www.ac-orleans-tours.fr/lettres/coin_eleve/mots/default2.htm Différents jeux d’écriture.

http://www.francparler.org/parcours/ateliers.htm#fiches Fiches pédagogiques.

http://www.form-a-com.org/article20d8.html?id_article=31 Propositions d’activités pour


l’écriture créative.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page125
Stage pédagogique de formateurs de FLE

http://www.cifen.ulg.ac.be/inforef/projets/jeparledoncjecris/formulaire/index.htm Le
programme « Je parle donc j’écris » se propose de vous amener progressivement du français
parlé à une expression écrite qui se conforme aux exigences de l’orthographe.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page126
Stage pédagogique de formateurs de FLE

La grammaire autrement
RO / Niveau Public Matériel Déroulement
Notion RE CECR
grammaticale
PO /
IO

PE /
RE

L’accord sujet- IO / A1 Tout Des Eparpiller des papiers de couleur


verbe RE public papiers de différente sur la table. Les papiers
différentes rouges = sujet ; les papiers verts =
couleurs verbe ; les papiers jaunes =
complément. L’objectif est de
construire une phrase.

Quand les phrases sont collées au


tableau, on peut élire la phrase la plus
drôle.

Les verbes au PE / A1 Tout Chaque apprenant doit écrire une


présent PO public devinette (exemple : j’ai de grandes
oreilles, je suis doux, j’aime les
carottes, je n’aime pas les chasseurs,
qui suis-je ?).

Un apprenant commence la
description d’un animal : je suis
gros… Le deuxième apprenant doit
continuer la description : j’ai une
trompe… Et ainsi de suite.

L’interrogation PE / A2 Tout Préparer une enquête et faire un


IO public micro-trottoir.

Le jeu du Jéopardy : préparer des


réponses, l’autre groupe doit trouver
les questions.

Les participes RO / A2 Collège / Des Le loto des participes passés (cf.


passés RE lycée grilles FDLM).

Le masculin et RE A1 / Primaire Cartes à Mémory : le but est de retourner deux


le féminin A2 / Collège disposer cartes qui correspondent.
au tableau

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page127
Stage pédagogique de formateurs de FLE

L’accord du PE / B1 / Collège / Quiz : par groupe les apprenants


participe passé RE B2 Lycée répondent à un quiz. Il est possible de
avec leur faire préparer le quiz.
l’auxiliaire
La lettre (cf.doc)

L’interrogation IO / A2 Collège Un post-it Chaque apprenant a un post-it sur le


RO front : il pose une question au groupe-
classe pour deviner qui il est.

Le futur PE A2 / Collège / Les 10 commandements : établir des


simple B1 lycée règles à suivre (cf. doc).

Les RO / A1 / Primaire Des plans Les apprenants sont face à face. L’un
prépositions de PO A2 / Collège des deux doit indiquer le chemin ou
lieu bien localiser des choses en fonction
d’un plan. L’autre écoute et trace le
chemin par exemple. (cf. « Grandma’s
teeth)

L’impératif RO A1 Primaire Le Jacques a dit.

La voix RE B1 Lycée Cartes Ecrire un fait divers insolite.


passive L’enseignant prépare des séries de
cartes avec une photo (lieu, personne,
quand, où, quoi). L’apprenant tire au
sort et doit construire une histoire.

Les PE / A2 / Collège / Le portrais chinois.


hypothèses IO B1 Lycée

Le passé- PE B1 / Lycée L’enseignant donne deux images :


composé / B2 celle du début et celle de la fin.
imparfait L’apprenant doit construire une
histoire.

IO Demander à des étudiants de sortir de


la classe : tout le monde met la classe
en désordre. Ils reviennent et doivent
noter les changements (La chaise était
ici ? Les autres répondent : oui, on a
changé la chaise).

Les pronoms y PE / A2 /B1 Collège / Cf. documents


/ en IO Lycée

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page128
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Les pronoms RE / A2 / Primaire Répondre puis créer des devinettes :


relatifs PE B1 / Collège « C’est un homme qui est petit, dont
/ Lycée la femme chante et que les Français
ont élu ».

EXERCICES GRAMMAIRE AUTREMENT

Bilan: les pronoms


Répondez aux questions en évitant les répétitions

1. Tu achètes cette cravate ou tu la laisses?

2. Tu as parlé avec Louise?

3. Est-ce que tu prends de la confiture?

4. Tu tiens à ton nouveau fiancé?

5. Tu as pensé à acheter des fleurs?

6. Tu as parlé de Louise?

7. Vous souvenez-vous de toute la conférence?

8. As-tu parlé à Louise?

9. Tu veux un conseil?

10. Tu as dit la vérité?

11. Tu penses à ton nouveau fiancé?

12. Tu tiens vraiment à aller à cette fête?

13. Avez-vous gagné une récompense?

14. Pierre et Max, allez-vous me téléphoner ce soir?

15. Tu as pris sa récompense?

16. Tu t’es fâché avec tes soeurs?

17. Voulez-vous boire un peu de café?

18. Vas-tu accompagner Louis?

19. As-tu participé à la conférence?

20. As-tu écrit à tes parents?

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page129
Stage pédagogique de formateurs de FLE

21. Ne manque-t-il pas d’idées?

22. Le chauffeur aide le touriste

23. Il travaille pour son père

Révisions sur les pronoms y et en

En France, c’est comme ça !

Connaissez-vous bien la France? Trouvez les réponses des devinettes suivantes:

On en boit du rouge avec du gibier, du blanc avec du poisson

On y va pour faire refaire sa carte d’identité

On en achète au chocolat pour le petit-déjeuner

On y va le dimanche matin pour acheter des légumes et des fruits frais

On en trouve sur les rochers du bassin d’Arcachon

On y mange quand on n’a pas le courage de faire la cuisine

On en prend entre le plat principal et le dessert

On y va pour manger de la Bouillabaisse

On en achète 12 en général. Les meilleurs viennent de Bourgogne.

On y va pour voir des matchs ou des compétitions sportives

On en mange en Bretagne

On y monte pour avoir une belle vue de Paris

On en fabrique en Normandie

On s’y rend en été pour profiter du soleil

Quand on a les moyens, on en a une deuxième pour les vacances

On y va en général en hiver

On en mange avec de l’ail et du persil. C’est une spécialité française

On y va pendant les vacances avec notre dictionnaire

On en boit un avant le déjeuner ou avant le dîner

On y tient beaucoup et c’est vers elle qu’on se tourne en cas de problème

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page130
Stage pédagogique de formateurs de FLE

On n’en parle qu’une parfaitement

Les pronoms y et en remplaçant une expression de lieu


Retrouvez le nom que remplacent les pronoms y et en dans les phrases suivantes:

1. J’en suis sorti à dix-huit ans avec le bac en poche

Je suis sorti ____________

2. J’y vais en été quand il fait chaud et que je veux me rafraîchir

Je vais ______________

3. A 9h, j'en arrive et à midi, j'y retourne

À 9h, j’arrive ____________ et à midi je retourne _________

4. J’y entre pour faire mes courses

J’entre ________________ pour faire mes courses

5. Je refuse de me lever, je n’en sortirai pas!

Je ne sortirai pas _______________________

De France? J’en viens!

Du travail? J’en sors!

À Bordeaux? J’y habite!

En Finlande? J’y vais en vacances au printemps!

Au cinéma? J’y vais une fois par semaine!

Répondez aux questions suivantes en employant les pronoms y et en:

1. A quelle heure es-tu parti de l’alliance française, hier?

2. Comment est-ce que tu vas à l’alliance française le matin?

3. Tu restes à Bordeaux combien de temps?

4. Tu vas au marché le week-end?

5. Tu vas au cinéma ce soir?

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page131
Stage pédagogique de formateurs de FLE

LETTRE PARTICIPE PASSÉ


Vous êtes le responsable des ressources humaines de l’Alliance française de Bordeaux et vous
devez embaucher un nouveau professeur.

Comme vous avez reçu de nombreuses propositions, vous décidez de faire passer un test sur
place à tous les candidats. Voici la production d’un des candidats : allez-vous lui donner sa
chance ? (refus si plus de 5 erreurs sur les accords du participe passé)

Pourquoi voulez-vous travailler à l’Alliance française de Bordeaux ?

Quand j’étais petite, je voulais être maîtresse d’école. Chaque jour, je jouais à faire la classe
aux poupées que j’avais soigneusement aligné en rangs d’oignons sur un petit banc en bois
que mes grands-parents m’avaient offert pour Noël. En grandissant, j’ai décidé que je
préférais enseigner les contenus passionnants qui étaient proposé dans les livres d’histoire des
classes de collège. J’ai dis un jour à ma mère de jeter la jolie panoplie d’institutrice qu’elle
m’avait donnée pour me consoler d’une opération chirurgicale bénigne. Ma mère a été très
déçue : elle-même aurait adoré être professeur des écoles au lieu de servir des plats du jour à
des clients râleurs et aux mains baladeuses. Mon bac littéraire en poche, je me suis inscrite à
l’université. J’étais impatiente de consolider les savoirs que j’allais pouvoir transmettre à des
générations de collégiens reconnaissants. Le 4 octobre 1998, alors que j’étais en première
année de lettres modernes, j’ai rencontré Juan. Ce jour-là, une émotion m’a submergé et je me
suis laissé tomber sur la première chaise que j’ai pue trouver. C’était un étudiant espagnol qui
effectuait un semestre d’études en France dans le cadre du programme Erasmus. Cette
rencontre a bouleversé ma vie. J’ai passé toutes mes soirées à parler de l’Espagne et j’ai
décidé de poser ma candidature pour effectuer ma deuxième année d’études à Séville afin d’y
retrouver Juan. En 2000, je suis retournée à Bordeaux pour passer ma licence mais
auparavant, Juan m’avait passée la bague au doigt. Après avoir obtenu ma licence, j’ai postulé
à un poste de professeur de français en Espagne et j’ai été embauché. Je me suis mariée avec
Juan et nous avons eu trois enfants. L’année dernière, une grande entreprise française a
proposé un poste important à Juan à Bordeaux. J’ai été ravie de pouvoir rentrer dans mon pays
natal. Juan et moi avons acheté une maison à côté de celle de mes parents. Maintenant que
nous sommes installés, j’aimerais travailler : c’est pourquoi je me présente aujourd’hui devant
vous.

Stéphanie Vasseur

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page132
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Les 10 commandements du bon professeur


1. Tu commenceras toujours ton cours à 9h précises

2. Tu ne prendras jamais une pause trop longue

3. Tu n’appelleras jamais Doug « Ross » (et inversement !)

4. Tu finiras ton cours à midi pile

5. Tu ne laisseras pas les étudiants de même nationalité travailler ensemble

6. Tu parleras lentement et tu articuleras bien

7. Tu interrogeras tous les étudiants du cours (pas toujours les mêmes !)

8. Tu ne diras pas qu’un étudiant néo-zélandais ou canadien est américain

9. Tu donneras toujours des devoirs

10. Tu ne parleras jamais anglais ou espagnol en classe

Sur le même modèle, rédigez les 10 commandements du bon étudiant

Les 10 commandements du bon étudiant?!

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page133
Stage pédagogique de formateurs de FLE

TICES

Pourquoi enseigner avec les technologies de l’information et de la communication ?

L’intégration des TIC est l’occasion idéale de repenser la pédagogie, la conception de l’école,
tant au point de vue de l’enseignement qu’à celui de l’apprentissage. Les TIC sont un outil de
formation, d’expression et de créativité.

AVANTAGES LIMITES

 la motivation (attrait de la nouveauté,  Intégration des TIC parfois difficile


facilité d’accès, interactivité et jeu) pour des raisons politiques (Chine, Vietnam)
 individualisation des rythmes de ou économiques (Afrique).
l’apprenant
 l’autonomie (l’apprenant devient  De plus, Internet connaît des limites
acteur de la connaissance) notamment à cause des moyens (ex. : les
 l’interdisciplinarité
prises, le type de forfait Internet), de la
 l’apprenant est en contact avec la
langue dans son authenticité, Internet maintenance et de la fiabilité (ex. : accès,
représente les traits culturels de notre société fournisseur, etc.).
toujours en mutation
 le monde extérieur entre dans la  Nombre d'enseignants sont réticents à
classe, devant son écran d’ordinateur, l'utilisation d'Internet en classe non pas du
l’apprenant n’est plus en situation d’écoute point de vue de l'apprentissage de la langue
en face de son professeur mais surtout pour le côté inconfortable, au
 Internet sert de déclencheur niveau kinésique, d'avoir des apprenants
d’activités diverses, accès à la culture plus derrière leur ordinateur ou dos à l'enseignant.
répandu
 grâce aux technologies de la  Manque de formation des
communication, l’apprenant peut entretenir enseignants.
des contacts avec les autres apprenants tout
en étant encadré par le professeur
 apprendre aux jeunes à faire un usage
citoyen et responsable de ces technologies
(volonté d’éduquer les jeunes).

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page134
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Les dix règles d’or pour utiliser Internet en classe

1- Utiliser Internet pour entraîner les quatre compétences.

2-

3- Intégrer l’activité Internet dans un ensemble d’activités d’apprentissage.

4- Augmenter le degré d’implication des élèves.

5- Augmenter la communication entre les élèves.

6- Adapter la tâche au niveau des élèves.

7- Exploiter la dimension visuelle de l’outil.

8- Prévoir des tâches supplémentaires pour les apprenants rapides.

9- Sauvegarder vos sites préférés.

10- Vérifier la qualité de l’information.

11- Prendre plaisir à enseigner avec Internet !

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page135
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Scénario musique
Titre du scénario : les instruments d’un orchestre

Domaine : Musique Niveau : A2

Public : adultes et adolescents Durée : 60mn

Objectifs

- langagiers : Comprendre le lexique des instruments de musique utilisés dans un


orchestre, comprendre des définitions, repérer les sons de ces instruments

Aptitudes (types de compréhension/de production) compréhension écrite

Supports : sites Internet

Description succincte : Différents exercices sont proposés pour familiariser les


apprenants avec les noms français des instruments de musique d’un orchestre

Production prévue : Activité finale ludique : Réussir le jeu « Les instruments de


musique » proposé par le site Métronimo

Critère(s) de réussite : En un temps limité, associer les instruments d’un orchestre et leur
nom

Prolongements : Ecouter l’interview de Nicolas Angelich et reconnaître sur la vidéo les


différents instruments. http://medicitv.musicblog.fr/820920/Nicholas-Angelich-Portrait/

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page136
Stage pédagogique de formateurs de FLE

A. LES INSTRUMENTS À CORDES

Les cordes des instruments peuvent être frottées, pincées ou frappées.

1. Exercice de vocabulaire :
Insérer les verbes pincer, frotter, frapper aux phrases suivantes :

Le chat se ................. contre mes jambes quand il est content

Si je laisse la main contre une porte qui se ferme, je me ............ les doigts

Pour lui prendre son sac, le voleur .................... la vieille dame

LES CORDES PINCEES

Allez sur le site http://marc.terrien.free.fr et cliquer sur l’image pour découvrir les instruments

2. Vrai ou faux ?

(pour trouver les réponses cliquer à gauche sur l’onglet « instruments de musique » puis
« cordes » puis «cordes pincées »)

Une guitare est composée d’une caisse, d’un manche distinct et de cordes  vrai  faux

Les premières datent de 3000 à 1000 après Jésus Christ  vrai  faux

La harpe est l’un des plus vieux instruments de musique  vrai  faux

Plusieurs notes peuvent être jouées à partir d’une seule corde  vrai  faux

Pour jouer du piano, on se sert d’un clavier et d’une pédale  vrai  faux

Il existe différents types de piano : droits ou à queue  vrai  faux

LES CORDES FROTTÉES

Pour répondre aux questions, rendez-vous sur le site http://artsalive.ca/fr/mus/index.asp.


Cliquer sur l’onglet « Labo d’instruments » puis sur la vignette « les cordes »

3.. Cherchez l’intrus

Bois Ŕ archet Ŕ cordes Ŕ luthier Ŕ baguette

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page137
Stage pédagogique de formateurs de FLE

4. Reliez les instruments (colonne A) à leur définition (colonne B)

Les instruments Les définitions

1.Le violon a. On doit avoir de grandes mains pour en


jouer confortablement.
2. La contrebasse b. On joue de cet instrument en position
assise.

3. L’alto c. Le plus petit membre de la famille des


cordes

4. Le violoncelle d. On se tient debout ou assis sur un tabouret


pour jouer de cet instrument imposant

B. LES INSTRUMENTS À VENT

Sur ce même site, cliquer sur les vignettes «Les bois » et «Les sites »

Ils se divisent en deux familles : les bois et les cuivres

5. Pour chaque instrument, indiquez à quelle famille il appartient

bois cuivre

Flûte traversière

Basson

Cor

Haut bois

Clarinette

Trombone

Tuba

Piccolo

Trompette

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page138
Stage pédagogique de formateurs de FLE

6. La famille des bois : Vrai ou faux ?

Vrai Faux

La clarinette est l’un des instruments les plus


polyvalents de l'orchestre.

Le haut bois produit des sons graves,


pénétrants et mélancoliques.

Instrument à pistons, le cor produit les sons


les plus aigus.

Le basson est composé de deux tubes côte à


côte et d’un court tuyau en cuivre sur le côté

Les flûtes traversières les plus anciennes


étaient généralement faites d’or et de platine

Le piccolo est le plus petit membre de la V


famille des instruments à vent

7. La famille des cuivres : Compléter le texte avec les mots suivants :

Pistons -main - coulisse Ŕ pavillon Ŕ lèvres - volumineux - notes

Le tuba est l'instrument le plus __________ et qui produit les sons les plus graves de la
famille des cuivres.

La ________ du trombone est formée d'un tube de petite taille qui glisse à l'intérieur d'un plus
gros. Elle peut être placée à sept positions pour obtenir des _____ différentes.

Les personnes qui jouent du cor mettent généralement leur _____ droite dans le ________
pour modifier le timbre et le ton.

La trompette est dotée de _______ qui modifient la longueur du tube et qui, combinés au
débit d'air et à la vibration des ______, permettent de produire des sons différents.

C. LES PERCUSSIONS

Rendez-vous sur le site http://fr.wikipedia.org/wiki/Percussions

Allez au sommaire et cliquez sur le lien 4 Liste d'instruments de percussion

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page139
Stage pédagogique de formateurs de FLE

8. Parcourez la liste, repérer les noms des instruments ci-dessous puis reliez-les à leur
définition

1.Le tambour A.C’est un disque (forme circulaire) de métal généralement


percé en son centre.

2. Les timbales B C’est un des éléments principaux de la batterie. Elle est


composée d'un fût cylindrique, de deux peaux

3. La cymbale C C’est un instrument de musique constitué d'un fût sur lequel


sont tendues deux peaux toujours placées à la verticale.

4. Le xylophone D Elles sont constituées d’un bassin en cuivre couvert d'une


peau. Dans un orchestre, leur nombre varie de deux à cinq.

5. La grosse caisse E Il est constitué de lames de bois de différentes longueurs.

Réponses :

1 Tambour 2. Timbales 3. Cymbale 4 Xylophone 5. Grosse caisse

A vous de jouer !

Rendez-vous sur le site de Métronimo


(http://www.metronimo.com/fr/).

Cliquez sur l’onglet « Logiciel » puis téléchargez « Les


instruments de musique » (en version française !). Choisissez le
jeu «Tous les instruments » et cliquez sur « niveau 1 ».

Vous devez en un temps limité placer les noms d’instruments sur les
illustrations. Bonne chance !

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page140
Stage pédagogique de formateurs de FLE

CORRECTION

A LES INSTRUMENTS A CORDES

Les cordes des instruments peuvent être frottées, pincées ou frappées.

1. Exercice de vocabulaire :
Insérer les verbes pincer, frotter, frapper aux phrases suivantes :

Le chat se frotte contre mes jambes quand il est content

Si je laisse la main contre une porte qui se ferme, je me pince les doigts

Pour lui prendre son sac, le voleur frappe la vieille dame

LES CORDES PINCEES ET FRAPPEES


Allez sur le site http://marc.terrien.free.fr/ et cliquer sur l’image pour découvrir les
instruments.

2. Vrai ou faux ?

(pour trouver les réponses cliquer à gauche sur l’onglet « instruments de musique » puis
« cordes » puis «cordes pincées » et « cordes frappées »)

Une guitare est composée d’une caisse, d’un manche distinct et de cordes  vrai  faux

Les premières datent de 3000 à 1000 après Jésus Christ  vrai  faux

La harpe est l’un des plus vieux instruments de musique  vrai  faux

Plusieurs notes peuvent être jouées à partir d’une seule corde  vrai  faux

Pour jouer du piano, on se sert d’un clavier et d’une pédale  vrai  faux

Il existe différents types de piano : droits ou à queue  vrai  faux

LES CORDES FROTTEES


Pour répondre aux questions, rendez-vous sur le site http://artsalive.ca/fr/mus/index.asp.
Cliquer sur l’onglet « Labo d’instruments » puis sur la vignette « les cordes »

3.. Cherchez l’intrus

Bois Ŕ archet Ŕ cordes Ŕ luthier Ŕ baguette

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page141
Stage pédagogique de formateurs de FLE

4. Reliez les instruments (colonne A) à leur définition (colonne B)

Les instruments Les définitions

1.Le violon C a. On doit avoir de grandes mains pour en


jouer confortablement.
2. La contrebasse D b. On joue de cet instrument en position
assise.

3. L’alto A c. Le plus petit membre de la famille des


cordes

4. Le violoncelle B d. On se tient debout ou assis sur un tabouret


pour jouer de cet instrument imposant

B. LES INSTRUMENTS A VENT

Sur ce même site, cliquer sur les vignettes «Les bois » et «Les sites »

Ils se divisent en deux familles : les bois et les cuivres

5. Pour chaque instrument, indiquez à quelle famille il appartient

bois cuivre

Flûte traversière X

Basson X

Cor X

Haut bois X

Clarinette X

Trombone X

Tuba X

Piccolo X

Trompette X

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page142
Stage pédagogique de formateurs de FLE

6. La famille des bois : Vrai ou faux ?

Vrai Faux

La clarinette est l’un des instruments les plus V


polyvalents de l'orchestre.

Le haut bois produit des sons graves, F AIGUS


pénétrants et mélancoliques.

Le basson est composé de deux tubes côte à V


côte et d’un court tuyau en cuivre sur le côté

Les flûtes traversières les plus anciennes F BOIS


étaient généralement faites d’or et de platine

Le piccolo est le plus petit membre de la V


famille des instruments à vent

8. La famille des cuivres : Compléter le texte avec les mots suivants :

Pistons -main - coulisse Ŕ pavillon Ŕ lèvres - volumineux - notes

Le tuba est l'instrument le plus volumineux et qui produit les sons les plus graves de la
famille des cuivres.

La coulisse du trombone est formée d'un tube de petite taille qui glisse à l'intérieur d'un plus
gros. Elle peut être placée à sept positions pour obtenir des notes différentes.

Les personnes qui jouent du cor mettent généralement leur main droite dans le pavillon pour
modifier le timbre et le ton.

La trompette est dotée de pistons qui modifient la longueur du tube et qui, combinés au débit
d'air et à la vibration des lèvres, permettent de produire des sons différents.

C. LES PERCUSSIONS

Rendez-vous sur le site http://fr.wikipedia.org/wiki/Percussions

Allez au sommaire et cliquez sur le lien 4 Liste d'instruments de percussion

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page143
Stage pédagogique de formateurs de FLE

8. Parcourez la liste, repérer les noms des instruments ci-dessous puis reliez-les à leur
définition

1.Le tambour A.C’est un disque (forme circulaire) de métal généralement


percé en son centre.

2. Les timbales B C’est un des éléments principaux de la batterie. Elle est


composée d'un fût cylindrique, de deux peaux

3. La cymbale C C’est un instrument de musique constitué d'un fût sur lequel


sont tendues deux peaux toujours placées à la verticale.

4. Le xylophone D Elles sont constituées d’un bassin en cuivre couvert d'une


peau. Dans un orchestre, leur nombre varie de deux à cinq.

5. La grosse caisse E Il est constitué de lames de bois de différentes longueurs.

Réponses :

1 Tambour 2. Timbales 3. Cymbale 4 Xylophone 5. Grosse caisse

C D A E B

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page144
Stage pédagogique de formateurs de FLE

SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE DNL-SVT


LES DUNES DE SABLE

I – SENSIBILISATION
1) Y a-t-il des dunes de sables dans votre pays ? NON
2) Si oui :
 dans quelle(s) région(s) se trouvent-elles ?
au nord au sud à l’est à l’ouest
 à quelle altitude s’élèvent-elles ?
à plus de 100 mètres

3) Où peut-on trouver des dunes de sable sur la planète ?


dans les forêts

4) Dans quel pays se trouvent les sites suivants :

Etats-Unis France Maroc Chine

Le Sahara

La Dune du Pilat
(Pyla)

Sand Mountain

Le désert de Gobi

5) Et maintenant intéressons-nous de plus près à la Dune du Pilat…

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page145
Stage pédagogique de formateurs de FLE

II – UN PETIT PEU DE GÉOGRAPHIE… :


Rendez-vous sur le site suivant http://www.dune-pyla.com/information/welcome/index.php

1) Lisez l’Edito et dites si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses :

VRAI FAUX

La Dune du Pilat est la dune la plus haute d’Europe

Elle se trouve sur la côte méditerranéenne

D’un côté on peut voir une forêt et de l’autre la mer.

Elle est située dans le nord-ouest de la France

Quand il fait beau, de la Dune du Pilat, on peut voir les montagnes des
Pyrénées.

Le sable de la Dune du Pilat est constitué de silice.

Elle s’élève à plus de 100 mètres d’altitudes

2) Situez la Dune du Pilat sur la carte suivante :

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page146
Stage pédagogique de formateurs de FLE

III – QUELQUES CHIFFRES :

1) Sur le même site :

 cliquez sur le lien Géographie de la Dune du Pyla [21/08/2005]


 descendez en bas de la page
 lisez le paragraphe La Grande Dune du Pyla

Et maintenant associez les chiffres suivants aux données correspondantes :


2500 • • largeur (m)
30 à 40 • • volume (m3)
80 à 107 • • longueur (m)
500 • • altitude (m)
60 • • pente ouest (°)
5 à 20 • • pente est (°)

2) La Dune se déplace…Sur le même site :

a) Cliquez sur le lien Le déplacement actuel de la Grande Dune du Pyla [21/08/2005]

 En 23 ans, de combien de mètres la Dune du Pilat s’est-elle déplacée ?

 Se déplace-t-elle vers la mer ou vers les terres ?

b) visionnez l’animation sur le site suivant :

http://pagesperso-orange.fr/bernard.langellier/regions/cotlandswf.html

Pour quelles raisons la Dune du Pilat se déplace-t-elle ?

___________________________________________________

___________________________________________________

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page147
Stage pédagogique de formateurs de FLE

IV - LE SABLE :

Rendez-vous sur le site suivant :

http://www.futura-sciences.com/fr/doc/t/geographie/r/gironde-1/d/la-dune-du-
pyla_791/c3/221/p3/

Dans quels pays peut-on trouver les sables ci-dessous ?

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page148
Stage pédagogique de formateurs de FLE

SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE DNL-SVT


LES DUNES DE SABLE (CORRIGE)

I – SENSIBILISATION
3) Y a-t-il des dunes de sables dans votre pays ? NON
2) Si oui :
 dans quelle(s) région(s) se trouvent-elles ?
au nord au sud à l’est à l’ouest
 à quelle altitude s’élèvent-elles ?
à plus de 100 mètres

3) Où peut-on trouver des dunes de sable sur la planète ?


dans les montagnes √ au bord de la mer √ dans les forêts

4) Dans quel pays se trouvent les sites suivants :

Etats-Unis France Maroc Chine

Le Sahara √ (+Algérie)

La Dune du Pilat √
(Pyla)

Sand Mountain √ (Nevada)

Le désert de Gobi √ (+Mongolie)

5) Et maintenant intéressons-nous de plus près à la Dune du Pilat…

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page149
Stage pédagogique de formateurs de FLE

II – UN PETIT PEU DE GÉOGRAPHIE… :


Rendez-vous sur le site suivant http://www.dune-pyla.com/information/welcome/index.php

1) Lisez l’Edito et dites si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses :

VRAI FAUX

La Dune du Pilat est la dune la plus haute d’Europe √

Elle se trouve sur la côte méditerranéenne √

D’un côté on peut voir une forêt et de l’autre la mer. √

Elle est située dans le nord-ouest de la France √

Quand il fait beau, de la Dune du Pilat, on peut voir les montagnes des √
Pyrénées.

Le sable de la Dune du Pilat est constitué de silice. √

Elle s’élève à plus de 100 mètres d’altitudes √

2) Situez la Dune du Pilat sur la carte suivante :

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page150
Stage pédagogique de formateurs de FLE

III – QUELQUES CHIFFRES :

2) Sur le même site :

 cliquez sur le lien Géographie de la Dune du Pyla [21/08/2005]


 descendez en bas de la page
 lisez le paragraphe La Grande Dune du Pyla

Et maintenant associez les chiffres suivants aux données correspondantes :


2500 (longueur) • • largeur (m)
30 à 40 (pente est) • • volume (m3)
80 à 107 (altitude) • • longueur (m)
500 (largeur) • • altitude (m)
60 (longueur) • • pente ouest (°)
5 à 20 (pente ouest) • • pente est (°)

4) La Dune se déplace…(Sur le même site) :

c) Cliquez sur le lien Le déplacement actuel de la Grande Dune du Pyla [21/08/2005]

 En 23 ans, de combien de mètres la Dune du Pilat s’est-elle déplacée ? 70 à 100m

 Se déplace-t-elle vers la mer ou vers les terres ? vers les terres

d) visionnez l’animation sur le site suivant :


http://pagesperso-orange.fr/bernard.langellier/regions/cotlandswf.html

Pour quelles raisons la Dune du Pilat se déplace-t-elle ?

Elle se déplace sous l’action du vent ____________________

___________________________________________________

___________________________________________________

___________________________________________________

___________________________________________________

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page151
Stage pédagogique de formateurs de FLE

IV - LE SABLE :

Rendez-vous sur le site suivant :

http://www.futura-sciences.com/fr/doc/t/geographie/r/gironde-1/d/la-dune-du-
pyla_791/c3/221/p3/

Dans quels pays peut-on trouver les sables ci-dessous ?

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page152
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Titre du scénario
La sécurité routière
Domaine : Instruction civique Niveau : B1

Public : adultes et adolescents Durée : 2 heures

Objectifs

- langagiers : comprendre du lexique sur la sécurité, comprendre et interpréter une vidéo

- socioculturels : comprendre les dangers de la route et passer un test virtuel (l’ASSR)

Aptitudes : réception écrite, réception orale

Supports : les sites Internet

Description succincte : dans un premier temps, ce travail (principalement en autonomie)


consiste à mobiliser les connaissances sur la sécurité. Par la suite, les apprenants pourront
effectuer une mission (virtuelle) : se déplacer à pieds ou en rollers en respectant le code, puis
passer virtuellement l’ASSR.

Production prévue : ce scénario a pour but de sensibiliser les apprenants aux dangers de la
route. Passer virtuellement son ASSR pourrait être une première étape pour l’enseignant. En
effet, pourquoi ne pas présenter les apprenants au « vrai » ASSR !

Prolongements : mener une campagne de publicité contre l’alcool au volant par exemple.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page153
Stage pédagogique de formateurs de FLE

LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE

La lutte contre l’insécurité routière implique une mobilisation collective et personnelle afin de
permettre une véritable rupture dans la lutte contre ce fléau inacceptable pour notre société.

Tout d’abord, je vous propose à travers ce parcours de mieux tester vos connaissances grâce à
un quiz. Après avoir effectué un exercice de vocabulaire et visionné une vidéo, vous
effectuerez une mission. Enfin, vous pourrez vous tester pour obtenir virtuellement votre
ASSR !

Pour répondre aux questions qui vous seront proposées, vous devrez partir à la découverte de
sites divers.

1- Testez vos connaissances grâce à ce quiz !

a) Qu’est-ce qu’un « capitaine de soirée » ?

Un conducteur désigné
Un DJ
Un responsable de la sécurité

b) Selon le code de la route, les skateboards et les rollers sont assimilés à :

Des cyclistes
Des motocyclistes
Des piétons

c) Il est interdit de conduire avec un taux d’alcool égal ou supérieur à :

1 gramme par litre de sang


0,5 gramme par litre de sang
1,5 gramme par litre de sang

d) Que doit-on faire en premier quand on est témoin d’un accident ?

Alerter les secours


Secourir
Protéger

e) Un accident mortel sur deux est provoqué par :

L’excès de vitesse
L’inattention au volant
La fatigue

f) Le port de la ceinture à l’arrière est :

Obligatoire

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page154
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Facultatif
Interdit

2- Quelques petits conseils sur la sécurité vous seront certainement utiles… !

Pour cela, consultez le lien ci-dessous et lisez les informations du ministère. Attention ! Vous
n’avez besoin de cliquer nulle part ! Lisez simplement ce guide de bonne conduite des
piétons !

http://www2.securiteroutiere.gouv.fr/ressources/conseils/pietons.html

Avez-vous retenu l’essentiel ? Pour le savoir, je vous propose ce petit exercice : lisez et
complétez les trous !

a) Pour traverser la __________, il faut doubler de prudence !


b) Il est nécessaire de s’engager au feu ___________ sur les passages.
c) La nuit, il est préférable de porter des vêtements ___________ ou réfléchissants.
d) Plus on vieillit, plus la qualité des réflexes _____________.
e) Les enfants, parce qu’ils sont ______________, ont un champ visuel limité.
f) Il est important de toujours respecter les _____________.
g) S’il n’y a pas de _____________, les piétons doivent marcher près du bord de la
chaussée en sens contraire des autres usagers de la route.
h) Quand il y a un accident, le piéton doit sortir du côté _____________.

3- Quand on est petit, le champ visuel est plus limité. Un enfant vit et voit donc
autrement les dangers de la rue.

Visionnez la vidéo pour mieux comprendre la situation. Allez sur le site suivant et cliquez sur
la vidéo dans la rubrique « Le saviez-vous ? Votre enfant ne voit pas comme vous ? »

http://www.priorite-vos-enfants.fr/index.php5?page=P6-9_40S#top

Vous pouvez revisionner la vidéo, puis remettez dans l’ordre les séquences suivantes:

a) Quand il traverse le passage pour piétons, l’enfant ne voit pas la voiture.


b) Une voiture sort d’un parking.
c) Le conducteur ne voit pas l’enfant qui est caché par une autre voiture.
d) Il faut contourner la moto et descendre du trottoir.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page155
Stage pédagogique de formateurs de FLE

4- A présent vous êtes prêt pour effectuer une mission !

Cliquez sur le site suivant et n’oubliez pas : vous effectuerez une seule mission qui se nomme
« Se déplacer à pied ou en rollers » !

http://www.securite-pour-tous.fr/securite-routiere-france/pour-les-
enfants/decouvre/index.aspx

5- Pour terminer ce parcours, je vous propose de passer virtuellement votre


ASSR 1er niveau.

L’ASSR (attestation scolaire de la sécurité routière) a été créée par l’éducation nationale pour
développer la sécurité routière dans les collèges. Il se passe en classe de 5ième, l’ASSR 2ième
niveau se passera en classe de 3ième.

Deux sites vous aideront à vous entraîner !

http://www.code3000.net/assr-cyclo-bsr.php

http://eduscol.education.fr/D0187/recherchetraining.htm

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page156
Stage pédagogique de formateurs de FLE

LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE

CORRECTION

La lutte contre l’insécurité routière implique une mobilisation collective et personnelle afin de
permettre une véritable rupture dans la lutte contre ce fléau inacceptable pour notre société.

Tout d’abord, je vous propose à travers ce parcours de mieux tester vos connaissances grâce à
un quiz. Après avoir effectué un exercice de vocabulaire et visionné une vidéo, vous
effectuerez une mission. Enfin, vous pourrez vous tester pour obtenir virtuellement votre
ASSR !

Pour répondre aux questions qui vous seront proposées, vous devrez partir à la découverte de
sites divers.

1- Testez vos connaissances grâce à ce quiz !

a) Qu’est-ce qu’un « capitaine de soirée » ?

Un conducteur désigné
Un DJ
Un responsable de la sécurité

b) Selon le code de la route, les skateboards et les rollers sont assimilés à :

Des cyclistes
Des motocyclistes
Des piétons

c) Il est interdit de conduire avec un taux d’alcool égal ou supérieur à :

1 gramme par litre de sang


0,5 gramme par litre de sang
1,5 gramme par litre de sang

d) Que doit-on faire en premier quand on est témoin d’un accident ?

Alerter les secours


Secourir
Protéger

e) Un accident mortel sur deux est provoqué par :

L’excès de vitesse
L’inattention au volant
La fatigue

f) Le port de la ceinture à l’arrière est :

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page157
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Obligatoire
Facultatif
Interdit

2- Quelques petits conseils sur la sécurité vous seront certainement utiles… !

Pour cela, consultez le lien ci-dessous et lisez les informations du ministère. Attention ! Vous
n’avez besoin de cliquer nulle part ! Lisez simplement ce guide de bonne conduite des
piétons !

http://www2.securiteroutiere.gouv.fr/ressources/conseils/pietons.html

Avez-vous retenu l’essentiel ? Pour le savoir, je vous propose ce petit exercice : lisez et
complétez les trous !

a) Pour traverser la chaussée, il faut doubler de prudence !


b) Il est nécessaire de s’engager au feu vert sur les passages.
c) La nuit, il est préférable de porter des vêtements clairs ou réfléchissants.
d) Plus on vieillit, plus la qualité des réflexes faiblit.
e) Les enfants, parce qu’ils sont petits, ont un champ visuel limité.
f) Il est important de toujours respecter les règles.
g) S’il n’y a pas de trottoirs, les piétons doivent marcher près du bord de la chaussée en
sens contraire des autres usagers de la route.
h) Quand il y a un accident, le piéton doit sortir du côté droit.

3- Quand on est petit, le champ visuel est plus limité. Un enfant vit et voit donc
autrement les dangers de la rue.

Visionnez la vidéo pour mieux comprendre la situation. Allez sur le site suivant et cliquez sur
la vidéo dans la rubrique « Le saviez-vous ? Votre enfant ne voit pas comme vous ? »

http://www.priorite-vos-enfants.fr/index.php5?page=P6-9_40S#top

Vous pouvez visionner à nouveau la vidéo, puis remettez dans l’ordre les séquences
suivantes:

a) 2 Quand il traverse le passage pour piétons, l’enfant ne voit pas la voiture.


b) 1 Une voiture sort d’un parking.
c) 4 Le conducteur ne voit pas l’enfant qui est caché par une autre voiture.
d) 3 Il faut contourner la moto et descendre du trottoir.
Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page158
Stage pédagogique de formateurs de FLE

4- A présent vous êtes prêt pour effectuer une mission !

Cliquez sur le site suivant et n’oubliez pas : vous effectuerez une seule mission qui se nomme
« Se déplacer à pied ou en rollers » !

http://www.securite-pour-tous.fr/securite-routiere-france/pour-les-
enfants/decouvre/index.aspx

5- Pour terminer ce parcours, je vous propose de passer virtuellement votre


ASSR 1er niveau.

L’ASSR (attestation scolaire de la sécurité routière) a été créée par l’éducation nationale pour
développer la sécurité routière dans les collèges. Il se passe en classe de 5ième, l’ASSR 2ième
niveau se passera en classe de 3ième.

Deux sites vous aideront à vous entraîner !

http://www.code3000.net/assr-cyclo-bsr.php

http://eduscol.education.fr/D0187/recherchetraining.htm

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page159
Stage pédagogique de formateurs de FLE

RÉGION DE FRANCE
Domaine : GÉOGRAPHIE DNL / FLE
Niveau : A2 / B1

Public : Adolescent à adulte Durée :


2h00

Objectifs

- langagiers : S’exprimer sur la géographie d’une région (relief, mer, climat), sur les
domaines tels que le tourisme, la gastronomie.

- socioculturels : Découvrir une région de France

Aptitudes (types de compréhension/de production) : CO/ CE/ PE

Supports : sites quid.fr/france Tourisme-aquitaine.fr France-voyage.com

Description succincte : Découvrir la région de l’Aquitaine sur le plan national puis les
départements correspondant à cette région, s’informer sur la géographie, le climat, les lieux
touristiques et les attraits de la région.

Production prévue : PE : Panneau d’affichage sur la région (textes, cartes, photos) pour faire
découvrir à d’autres cette région.

Critère(s) de réussite : Les éléments recherchés sur les sites et avec les activités de
compréhension sont bien réemployés.

Aides linguistiques en ligne : wikipedia

Prolongements : PO : faire une présentation orale de la région pour préparer un séjour dans la
région lors d’un échange de classe.

Variantes : Elargissement possible des différents thèmes abordés (gastronomie, œnologie,


tourisme, histoire) dans la région avec autres supports. Création d’un jeu de devinette avec
un parcours de la région genre jeu de l’oie.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page160
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Scénario pédagogique : Géographie

RÉGION DE FRANCE
Vous allez à l’aide de différents sites internet découvrir une région. L’objectif de cette activité
est de vous procurer un maximum d’informations pour concevoir un panneau d’affichage qui
sera composé de cartes, photos et de textes.

1) Les régions et départements de France

Pour pouvoir répondre à ces questions vous irez sur le site suivant :
http://www.quid.fr/france.html

 Combien la France compte-t-elle de régions ?

 Pouvez-vous en citer 3 ?

 Où se situe la région de l’Aquitaine ?

 Comment s’appelle l’océan qui borde la région ?

 Quelle chaîne de montagne se trouve dans cette région ?

 Combien la France compte-t-elle de départements ?

 Comment s’appelle notre département ?

 Quel chiffre correspond à ce département ?

Pour vous aider vous pourrez aussi consulter le site suivant :


http://fr.wikipedia.org/wiki/Aquitaine

2) Notre région : pour découvrir notre région vous irez sur le site suivant :

http://www.tourisme-
aquitaine.fr/fr/tourisme_aquitaine,555,m1_000000,jardins,aquitaine,liste.html

Vous rechercherez les informations dans les différentes rubriques du site.

A/ Répondez par : vrai ou faux (justifiez votre réponse)

1- C’est une région plutôt très chaude en moyenne sur l’année.

2- Il y a beaucoup de stations balnéaires.

3- On peut y trouver océan, montagne, lacs et forêts.

4- L’art culinaire tient une grande place dans la culture du sud-ouest.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page161
Stage pédagogique de formateurs de FLE

5- L’Aquitaine possède l’un des plus vastes vignobles de vins fins du monde.

6- La vigne est présente dans tous les départements de la région.

7- C’est une région qui attire en premier les étrangers.

8- Les touristes choisissent cette région d’abord pour visiter les campagnes.

B/ Recherchez les informations suivantes :

o Quel est le nom de la grande forêt de la région ?

o Citez trois sports typiques de la région :

o Citez le nom de deux spécialités gastronomiques de la région :

o Combien la région compte de territoires de vignobles ?

o Citez deux fêtes propres à la région :

C/ Associez les photos aux départements de l’Aquitaine :

- A. Les Landes - E. Le Lot et Garonne

- B. La Dordogne

- C. Les Pyrénées Atlantique

- D. La Gironde

Pour vous aider dans votre choix et trouver d’autres photos pour votre tableau
d’affichage, vous pourrez aller sur le site : http://www.france-voyage.com et cliquez
sur Aquitaine.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page162
Stage pédagogique de formateurs de FLE

1.

2.

3.

4.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page163
Stage pédagogique de formateurs de FLE

5.

3) Et maintenant pour terminer votre découverte de la région, allez sur L’Aquitaine en


vidéo.

Visualisez la vidéo « coup de cœur pour l’Aquitaine » (en liste 2) durée 11 minutes.
Prenez quelques notes de ce que vous voyez et entendez puis faites l’exercice suivant.

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page164
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Après avoir visité cette région en image, vous désirez partager vos connaissances
avec un (e ) ami (e ) pour un projet de voyage. Vous lui écrivez une lettre pour lui
décrire les principales caractéristiques de la région, ce qu’on peut voir, visiter, faire,
ce qui vous attire le plus .

________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

AVEC TOUTES LES INFORMATIONS RÉCOLTÉES, VOUS POUVEZ


MAINTENANT RÉALISER VOTRE TABLEAU D’AFFICHAGE !!!

CORRIGE ACTIVITÉS

1)Les régions et départements de France

Pour pouvoir répondre à ces questions vous irez sur le site suivant :
http://www.quid.fr/france.html

 Combien la France compte-t-elle de régions ? 24

 Pouvez-vous en citer 3 ? Auvergne, lorraine, midi pyrénées…

 Où se situe la région de l’Aquitaine ? sud ouest

 Comment s’appelle l’océan qui borde la région ? ocean atlantique

 Quelle chaîne de montagne se trouve dans cette région ? les pyrénées

 Combien la France compte-t-elle de départements ? 5

 Comment s’appelle notre département ? l’aquitaine

 Quel chiffre correspond à ce département ? 33

Pour vous aider vous pourrez aussi consulter le site suivant :


http://fr.wikipedia.org/wiki/Aquitaine

3) Notre région : pour découvrir notre région vous irez sur le site suivant :

http://www.tourisme-
aquitaine.fr/fr/tourisme_aquitaine,555,m1_000000,jardins,aquitaine,liste.html

Vous rechercherez les informations dans les différentes rubriques du site.

A/ Répondez par : vrai ou faux (justifiez votre réponse lorsque c’est faux)

9- C’est une région plutôt très chaude en moyenne sur l’année. Faux tempérée

10- Il y a beaucoup de stations balnéaires. vrai

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page165
Stage pédagogique de formateurs de FLE

11- On peut y trouver océan, montagne, lacs et forêts. vrai

12- L’art culinaire tient une grande place dans la culture du sud-ouest. vrai

13- L’Aquitaine possède l’un des plus vastes vignobles de vins fins du monde. Faux le
plus vaste

14- La vigne est présente dans tous les départements de la région. vrai

15- C’est une région qui attire en premier les étrangers. Faux les français

16- Les touristes choisissent cette région d’abord pour visiter les campagnes. Faux la
mer

B/ Recherchez les informations suivantes :

o Quel est le nom de la grande forêt de la région ? les landes

o Citez trois sports typiques de la région : le rugby ; la pelote basque, la


toromachie

o Citez le nom de deux spécialités gastronomiques de la région : le poulet


basquaise, l’entrecôte sauce bordelaise…

o Combien la région compte de territoires de vignobles ? 14

o Citez deux fêtes propres à la région : la fête de saint Emilion, la fête des
huîtres, fête gourmande

C/ Associez les photos aux départements de l’Aquitaine :

- A. Les Landes photo 4 - photo 5 E. Le Lot et


Garonne

- B. La Dordogne photo 1

- C. Les Pyrénées Atlantique photo 3

- D. La Gironde photo 2

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page166
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Les plus grands sportifs français


Vous devez faire un exposé oral sur un grand sportif français.

Allez-vous choisir un sportif ou une sportive ?

Rassemblez vos souvenirs et faites des hypothèses : complétez la rubrique « discipline » avec
les sports suivants :

Pour les sportifs : football, rugby, cyclisme, ski alpin, judo, tennis, rallye automobile,
formule 1

Pour les sportives : natation , patinage artistique, escrime, athlétisme

Noms discipline

Serge BLANCO

David DOUILLET

Bernard HINAULT

Jean-Claude KILLY

Sébastien LOEB

Yannick NOAH

Alain PROST

Zinédine ZIDANE

Noms discipline

Surya BONALY

Laura FLESSEL

Laure MANAUDOU

Marie-José PEREC

2. Vous avez besoin de plus d’informations pour faire votre choix. Rendez-vous sur
www.wikipedia.fr et vérifiez vos hypothèses de l’activité 1. Lisez l’introduction des
biographies des sportifs et complétez le tableau suivant :

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page167
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Noms Date et lieu de naissance palmarès

Serge BLANCO

Surya BONALY

David DOUILLET

Laura FLESSEL

Bernard HINAULT

Jean-Claude Killy

Sébastien LOEB

Laure MANAUDOU

Yannick NOAH

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page168
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Marie- José PEREC

Alain PROST

Zinédine ZIDANE

3. Vous avez choisi le plus jeune ! Rendez-vous sur son site officiel sur
http://www.sebastienloeb.com/downloads/videos/loeb_safet_m6.html pour visionner la
vidéo dans laquelle un journaliste prend la place du copilote de Sébastien Loeb. Appréciez sa
technique de conduite et complétez les informations ci-dessous :

Nom du copilote officiel de Loeb :

Type de voiture pilotée :

Principaux sponsors :

Nom du vêtement porté pour piloter :

4. Vous voulez savoir où en est sa carrière. Rendez-vous sur son site officiel
www.sebastienloeb.com/. Allez dans la rubrique championship, sous-rubrique interviews
audio. Choisissez « France 2008 » et écoutez son interview après la troisième étape du tour
de Corse (12/10/08).

Ensuite, cochez la réponse correcte.

1. Pour sébastien Loeb, cela a été


trois jours parfaits

trois jours mal faits

2. La voiture a marché à merveille parce que :


on a trouvé des bons réglages

on avait peu de bagages


3. Sébastien Loeb
n’a fait aucune faute

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page169
Stage pédagogique de formateurs de FLE

n’a fait qu’une toute petite faute


4. Dans l’ensemble, Sébastien Loeb
était aussi rapide que les autres
plus rapide que les autres
5. Pour gagner, Sébastien Loeb

a dû prendre des risques inconsidérés


n’a pas pris de gros risques
6. Sébastien Loeb a

12 points d’avance

14 points d’avance

7. Sébastien Loeb est

loin de la fin du championnat

près de la fin du championnat


8. Sébastien Loeb

a augmenté son avance

n’a pas augmenté son avance

Vous pouvez ponctuer votre exposé d’une anecdote : quelle polémique y-a-t-il eu concernant
le physique de Loeb lors du grand prix du Mexique ??? Cherchez sur le net …

Vous avez désormais assez d’informations pour faire un exposé oral de 5 minutes sur un
grand sportif français !

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page170
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Titre du scénario

Le plus grand sportif français


Domaine : sports Niveau : A2

Public : adultes et adolescents Durée : 90mn

Objectifs

- langagiers : Comprendre du lexique sur le sport, comprendre une biographie,


comprendre une interview, parler en continu

Aptitudes (types de compréhension/de production) compréhension écrite, orale

Supports : sites Internet

Description succincte : découverte de sportifs français célèbres et étude d’un sportif en


particulier

Production prévue : exposé oral sur Sébastien LOEB

Critère(s) de réussite : transmission des informations principales sur le palmarès, le type


de voiture conduite par LOEB

Prolongements : étude des autres sportifs de l’activité 1

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page171
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Les plus grands sportifs français


CORRECTION

Vous devez faire un exposé oral sur un grand sportif français.

Allez-vous choisir un sportif ou une sportive ?

Rassemblez vos souvenirs et faites des hypothèses : complétez la rubrique « discipline » avec
les sports suivants :

Pour les sportifs : football, rugby, cyclisme, ski alpin, judo, tennis, rallye automobile,
formule 1

Pour les sportives : natation , patinage artistique, escrime, athlétisme

Noms discipline

Serge BLANCO rugby

David DOUILLET judo

Bernard HINAULT cyclisme

Jean-Claude KILLY ski

Sébastien LOEB Rallye automobile

Yannick NOAH tennis

Alain PROST Formule 1

Zinédine ZIDANE football

Noms discipline

Surya BONALY Patinage artistique

Laura FLESSEL escrime

Laure MANAUDOU natation

Marie-José PEREC athlétisme

2. Vous avez besoin de plus d’informations pour faire votre choix. Rendez-vous sur
www.wikipedia.fr et vérifiez vos hypothèses de l’activité 1. Lisez l’introduction des
biographies des sportifs et complétez le tableau suivant :

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page172
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Noms Date et lieu de palmarès


naissance

Serge BLANCO Caracas, 1958 Vainqueur de 6 tournois des 5 nations avec l’équipe
de France

Surya BONALY Nice, 1973 9 titres de championne de France

5 titres de championne d’Europe

3 médailles d’argent aux championnats du monde

David Rouen, 1969 Champion olympique 1996,2000 catégorie des


DOUILLET « lourds »

Quatre titres mondiaux, un titre européen

Laura FLESSEL Guadeloupe, 1971 Double championne olympique, 6 titres de


championne du monde et un titre de championne
d’Europe

Bernard Yffiniac, 1954 5 tours de France, 3 tours d’Italie, 2 tours d’Espagne


HINAULT

Jean-Claude Saint-Cloud, 1943 Trois médailles d’or aux JO de Grenoble en 1968, 6


Killy titres de champion du monde, 2 coupes du monde de
ski alpin

Sébastien LOEB Haguenau, 1974 4 (5 ?) titres de champion du monde des rallyes, 46


victoires

Laure Villeurbanne, 3 médailles olympiques, Or sur 400m 2 titres


MANAUDOU 1986 mondiaux…

Yannick NOAH Sedan, 1960 Roland Garros 1983, Coupe Davis 1991, 1996
comme capitaine

Marie- José Guadeloupe, 1968 Triple championne olympique 1992, 1996 (400m,
PEREC 200m)

Alain PROST Lorette, 1955 Quadruple champion du monde de Formule 1 de


1985 à 1993

Zinédine Marseille, 1972 3 fois Meilleur joueur de l’année, ballon d’or 1998,
ZIDANE Coupe du monde 1998, champion d’Europe 2000

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page173
Stage pédagogique de formateurs de FLE

3. Vous avez choisi le plus jeune ! Rendez-vous sur son site officiel sur
http://www.sebastienloeb.com/downloads/videos/loeb_safet_m6.html pour visionner la
vidéo dans laquelle un journaliste prend la place du copilote de Sébastien Loeb. Appréciez sa
technique de conduite et complétez les informations ci-dessous :

Nom du copilote officiel de Loeb : Daniel ELENA

Type de voiture pilotée : citroën C4WRC

Principaux sponsors : Red Bull et Total

Nom du vêtement porté pour piloter : combinaison (combi)

4. Vous voulez savoir où en est sa carrière. Rendez-vous sur son site officiel
www.sebastienloeb.com/. Allez dans la rubrique championship, sous-rubrique interviews
audio. Choisissez « France 2008 » et écoutez son interview après la troisième étape du tour
de Corse (12/10/08).

Ensuite, cochez la réponse correcte.

1. Pour sébastien Loeb, cela a été


trois jours parfaits

trois jours mal faits

2. La voiture a marché à merveille parce que :


on a trouvé des bons réglages

on avait peu de bagages

3. Sébastien Loeb
n’a fait aucune faute

n’a fait qu’une toute petite faute

4. Dans l’ensemble, Sébastien Loeb


était aussi rapide que les autres
plus rapide que les autres

5. Pour gagner, Sébastien Loeb

a dû prendre des risques inconsidérés


n’a pas pris de gros risques
6. Sébastien Loeb a

12 points d’avance

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page174
Stage pédagogique de formateurs de FLE

14 points d’avance

7. Sébastien Loeb est

loin de la fin du championnat

près de la fin du championnat

8. Sébastien Loeb

a augmenté son avance

n’a pas augmenté son avance

Transcription : « c’est vrai que ça a été trois jours parfait pour moi, la voiture a marché à
merveille, on a trouvé des bons réglages, je me sens bien dedans donc on a fait aucune faute et
tout s’est passé pour le mieux, donc voilà, on finit par gagner ce rallye en France, c’est
toujours un grand moment pour moi de gagner ici, ce tour de corse.

On était plus rapides que les autres dans l’ensemble et donc on n’a pas eu à prendre de risques
inconsidérés pour gagner et donc finalement ça s’est déroulé à merveille. Ouais, 14 points
d’avance, il fallait surtout ne pas en perdre si près de la fin du championnat et on augmente
notre avance de seulement deux points malheureusement mais c’est mieux que rien donc pour
le moment, c’est dans le bon sens. »

ANECDOTE :

Scandale au Mexique: Sebastien Loeb débarque sur le podium mal rasé, les cheveux en vrac
et la combi sale!

Vous avez désormais assez d’informations pour faire un exposé oral de 5 minutes sur un
grand sportif français !

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page175
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Titre du scénario
Décanter un grand vin
Domaine : Œnologie Niveau : B1 / B2

Public : Adolescents / adultes Durée : 1h 30

Objectifs

- langagiers : comprendre le lexique sur l’œnologie ; comprendre une règle de service d’un
grand vin ; comprendre la technique de décantation d’un grand vin.

- socioculturels : écouter pour comprendre une règle de savoir-vivre concernant le service du


vin

Aptitudes (types de compréhension/de production) : RO

Supports www.haut-brion.com

Description succincte : Visionner la vidéo afin de comprendre les différents conseils pour
bien décanter un vin.

Production prévue : Donnez des conseils pour une bouteille de 1974

Aides linguistiques en ligne www.wikipedia.com

Prolongements : visiter un château…

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page176
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Scénario pédagogique : décanter un grand vin

Etape de sensibilisation

Visiter le site www.haut-brion.com, rubrique « actualités », sous-rubrique « image et son »,


cliquer sur « la décantation : instructions et vidéo »

1) Que signifie « décanter ? »


Boire lentement
enlever le bouchon
goûter
purifier, clarifier

2) Visionner la vidéo sans le son : votre hypothèse est-elle confirmée ?


Oui
non
3) Entourez les objets que vous avez vus sur la vidéo

Bougie bouteille ouvre-bouteille assiette verre à pied

Tonneau tire-bouchon carafe entonnoir couteau filtre

AIDE : vous pouvez chercher la signification d’un mot inconnu sur www.Wikipédia.com

Etape de découverte de la situation de communication

Visionnez la vidéo. Les affirmations ci-dessous sont-elles vraies ou fausses ?

Il s’agit de conseils pour bien décanter un vin

Il s’agit d’informations générales sur la décantation d’un vin

Troisième étape : repérer les informations en fonction de l’objectif langagier

Visionnez la vidéo avec le son et entourez la ou les bonne(s) réponse(s) :

1. la décantation d'un vin est conseillée :

A. pour un vin vieux C. pour tous les vins

B. pour un vin jeune D. pour un vin très vieux

2. Jean-Bernard Delmas parle :

A. des vins jeunes C. des vins de 40 années

B. des vins vieux de plus de 15 ans D. Des vins de plus de 50 ans

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page177
Stage pédagogique de formateurs de FLE

3. Pour décanter un vin, il faut:

A. Une carafe, un entonnoir, un filtre C. Une carafe, un ouvre-bouteille, un


en étamine, une bouteille, une entonnoir, une filtre en étamine,
bougie. une bouteille, une bougie.

B. Une carafe, un entonnoir, un filtre D. Une carafe, un ouvre-bouteille, un


en papier, une bouteille, une entonnoir, un filtre en papier, une
bougie. bouteille, une bougie.

4. Pour quelle(s) raison(s) décante-t-on un vin?

A. Pour l'esthétique de service (il est C. Pour que les dégustateurs ne voient
plus élégant de servir le vin dans pas l'étiquette de la bouteille
une carafe!)
D. Pour aérer le vin et permettre une
B. Pour séparer le vin clair du dépôt légère oxydation

5. Combien de temps doit durer la décantation?

A. Moins de 30 secondes C. Plus d’une minute

B. Environ une minute D. Au moins trois minutes

Visionner la vidéo une autre fois. Remettre les principales étapes de la décantation d’un
vin vieux dans l’ordre :

A. Garder la bouteille couchée pendant un mois au moins

B. Faire couler lentement le vin dans la carafe

C. Mettre la bouteille en position verticale huit jours avant

D. Stopper le transvasement quand le dépôt arrive au ras du goulot

E. Couper la capsule et déboucher la bouteille

F. Se placer à une quinzaine de centimètres de la carafe

G. Servir le vin deux heures après

Parmi les conseils ci-dessous, lesquels avez-vous entendus dans la vidéo ?

1. Il est d’usage de décanter la bouteille avant le service

2. Il est impératif de ne pas remuer la bouteille avant de décanter

3. Il ne faut pas utiliser de filtre à papier

4. Il faut une source lumineuse pour réchauffer le vin

Alliance FrançaiseBordeaux Aquitaine-21 mars-02 avril 2010- enseignante, Corina Ciobanu Page178
Stage pédagogique de formateurs de FLE

5. Il faut veiller à ne pas faire pivoter la bouteille sur elle-même

6. Il est conseillé de ne pas verser la totalité du vin en une fois

7. Il convient d’essuyer l’extrémité du goulot avec un linge humide et propre

8. Il ne faut pas sécher avec un essuie-tout

9. Il faut se positionner à la verticale de la bouteille

10. Il est important de ne pas s’asseoir en cours de décantation

11. Il ne faut jamais redresser la bouteille en cours de décantation

Scénario pédagogique : décanter un grand vin- Correction

Etape de sensibilisation

Visiter le site www.haut-brion.com, rubrique « actualités », sous-rubrique « image et son »,


cliquer sur « la décantation : instructions et vidéo »

1) Que signifie « décanter ? »


Boire lentement
enlever le bouchon
goûter
purifier, clarifier

2) Visionner la vidéo sans le son : votre hypothèse est-elle confirmée ?


Oui
non
3) Entourez les objets que vous avez vus sur la vidéo

Bougie bouteille ouvre-bouteille assiette verre à pied

Tonneau tire-bouchon carafe entonnoir couteau filtre

AIDE : vous pouvez chercher la signification d’un mot inconnu sur www.Wikipédia.com

Etape de découverte de la situation de communication

Visionnez la vidéo. Les affirmations ci-dessous sont-elles vraies ou fausses ?

Il s’agit de conseils pour bien décanter un vin

Il s’agit d’informations générales sur la décantation d’un vin

Troisième étape : repérer les informations en fonction de l’objectif langagier

Nelly Derive et Caroline Ahsltröm, Alliance française Bordeaux, 17 avril 2008


Stage pédagogique de formateurs de FLE

Visionnez la vidéo avec le son et entourez la ou les bonne(s) réponse(s) :

1. La décantation d'un vin est conseillée :

A. pour un vin vieux C. pour tous les vins

B. pour un vin jeune D. pour un vin très vieux

2. Jean-Bernard Delmas parle :

A. des vins jeunes C. des vins de 40 années

B. des vins vieux de plus de 15 ans D. Des vins de plus de 50 ans

3. Pour décanter un vin, il faut:

A. Une carafe, un entonnoir, un C. Une carafe, un ouvre-bouteille, un


filtre en étamine, une bouteille, entonnoir, une filtre en étamine,
une bougie. une bouteille, une bougie.

B. Une carafe, un entonnoir, un filtre D. Une carafe, un ouvre-bouteille, un


en papier, une bouteille, une entonnoir, un filtre en papier, une
bougie. bouteille, une bougie.

4. Pour quelle(s) raison(s) décante-t-on un vin?

A. Pour l'esthétique de service (il est


plus élégant de servir le vin dans
une carafe!)

B. Pour séparer le vin clair du dépôt

C. Pour que les dégustateurs ne voient


pas l'étiquette de la bouteille

D. Pour aérer le vin et permettre


une légère oxydation

Nelly Derive et Caroline Ahsltröm, Alliance française Bordeaux, 17 avril 2008


Stage pédagogique de formateurs de FLE

5. Combien de temps doit durer la décantation?

E. Moins de 30 secondes

F. Environ une minute

G. Plus d’une minute

H. Au moins trois minutes

Visionner la vidéo une autre fois. Remettre les principales étapes de la décantation d’un vin
vieux dans l’ordre :

A. Garder la bouteille couchée pendant un mois au moins 1

B. Faire couler lentement le vin dans la carafe 5

C. Mettre la bouteille en position verticale huit jours avant 2

D. Stopper le transvasement quand le dépôt arrive au ras du goulot 6

E. Couper la capsule et déboucher la bouteille 3

F. Se placer à une quinzaine de centimètres de la carafe 4

G. Servir le vin deux heures après 7

Parmi les conseils ci-dessous, lesquels avez-vous entendus dans la vidéo ?

1. Il est d’usage de décanter la bouteille avant le service

2. Il est impératif de ne pas remuer la bouteille avant de décanter

3. Il ne faut pas utiliser de filtre à papier

4. Il faut une source lumineuse pour réchauffer le vin

5. Il faut veiller à ne pas faire pivoter la bouteille sur elle-même

6. Il est conseillé de ne pas verser la totalité du vin en une fois

7. Il convient d’essuyer l’extrémité du goulot avec un linge humide et propre

8. Il ne faut pas sécher avec un essuie-tout

9. Il faut se positionner à la verticale de la bouteille

10. Il est important de ne pas s’asseoir en cours de décantation

11. Il ne faut jamais redresser la bouteille en cours de décantation

___________________________________________________________________________
Alliance française de Bordeaux, avril 2008
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Ne pas servir la bouteille.

Titre du scénario
Les spécialités de Bordeaux
Domaine : Gastronomie Niveau : fin A1 / A2

Public : tout public Durée : 1h30

Objectifs

- langagiers : comprendre une recette bordelaise ; comprendre le lexique de la cuisine

- socioculturels : faire connaissance avec les spécialités françaises

Aptitudes (types de compréhension/de production) : RO / RE

Supports http://www.baillardran.com/savoir-faire.htm#

http://www.alimentation-france.com/france/specialites/le-canele.html

Description succincte : Partir à la découverte des spécialités de la région et comprendre la


recette des canelés.

Production prévue : réaliser une fiche cuisine

Prolongements : parler d’une profession liée à la gastronomie (boulanger / chef…)

___________________________________________________________________________
Alliance française de Bordeaux, avril 2008
Stage pédagogique de formateurs de FLE

SPECIALITES DE BORDEAUX

DECOUVERTE :

1. Est-ce que vous aimez manger ? OUI / NON


2. Est-ce que vous aimez cuisiner ? OUI / NON
3. Est-ce que vous connaissez des spécialités bordelaises ? OUI / NON
4. Citez deux spécialités bordelaises (une sucrée / une salée):
La quiche lorraine
Le canelé
La lamproie
Le cidre
La choucroute
5. Associez les spécialités suivantes aux photos correspondantes :
Le canelé
Le macaron
La crêpe
Le kouglof
La madeleine

a/ b/ c/

d/ e/

___________________________________________________________________________
Alliance française de Bordeaux, avril 2008
Stage pédagogique de formateurs de FLE

LE CANELÉ :

Rendez-vous sur le site suivant :http://www.baillardran.com/savoir-faire.htm#

1. Visionnez la vidéo « ingrédients » et cochez les ingrédients nécessaires à la recette :


Un yaourt
De la vanille
Du sel
De l’huile
Du sucre
Du lait
Du vin
Des œufs
Du caramel
Du chocolat
Du rhum
De la farine

2. Visionnez la vidéo « la pâte » et remettez les étapes de la recette dans l’ordre :


a) Versez du lait chaud dans l’appareil.
b) Mettez la farine dans un saladier
c) Ajoutez les œufs et mélangez bien.
d) Versez du rhum ambré.
e) Incorporez du beurre pommade.

a b c d e

LA RECETTE :
Rendez-vous sur le site suivant :http://www.alimentation-
france.com/france/specialites/le-canele.html

1. Lisez les étapes (1 à 6) de la recette et dites si les affirmations suivantes sont vraies
ou fausses.

VRAI FAUX
Ecrasez la vanille

Faites bouillir la farine

Mélangez le lait et la vanille

Mettez les œufs en une seule fois

___________________________________________________________________________
Alliance française de Bordeaux, avril 2008
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Remuez énergiquement l’appareil

Incorporez de gros morceaux de beurre

Allumez le four à l’avance

Le four doit être très chaud

Huilez les moules

Faites cuire au minimum 180 minutes

2. Classez les mots suivants dans les colonnes correspondantes

USTENSILES VERBES QUANTITE


Un litre
Incorporer
Couper
Une casserole
Un gramme
Remplir
Un four
Rajouter
Une gousse
Une louche
Bouillir
Un centimètre
Verser
Un moule
Une cuillère
Un saladier
Une cuillère à soupe
Saupoudrer
Ralentir

Maintenant à vous !

Réalisez une fiche cuisine d’un plat traditionnel de votre pays ! Vous n’oublierez pas de parler
des ingrédients, des ustensiles, des quantités ainsi que des différentes étapes !

Les étapes devront être illustrées de photos.

___________________________________________________________________________
Alliance française de Bordeaux, avril 2008
Stage pédagogique de formateurs de FLE

SPÉCIALITÉS DE BORDEAUX

DECOUVERTE :

1. Est-ce que vous aimez manger ? OUI / NON


2. Est-ce que vous aimez cuisiner ? OUI / NON
3. Est-ce que vous connaissez des spécialités bordelaises ? OUI / NON
4. Citez deux spécialités bordelaises (une sucrée / une salée):
La quiche lorraine
Le canelé
La lamproie
Le cidre
La choucroute
6. Associez les spécialités suivantes aux photos correspondantes :
Le canelé C
Le macaron B
La crêpe D
Le kouglof E
La madeleine A

a/ b/ c/

d/ e/

___________________________________________________________________________
Alliance française de Bordeaux, avril 2008
Stage pédagogique de formateurs de FLE

LE CANELÉ :

Rendez-vous sur le site suivant :http://www.baillardran.com/savoir-faire.htm#

3. Visionnez la vidéo « ingrédients » et cochez les ingrédients nécessaires à la recette :


Un yaourt
De la vanille
Du sel
De l’huile
Du sucre
Du lait
Du vin
Des œufs
Du caramel
Du chocolat
Du rhum
De la farine

4. Visionnez la vidéo « la pâte » et remettez les étapes de la recette dans l’ordre :


f) Versez du lait chaud dans l’appareil.
g) Mettez la farine dans un saladier
h) Ajoutez les œufs et mélangez bien.
i) Versez du rhum ambré.
j) Incorporez du beurre pommade.

a b c d e
3 1 2 5 4

LA RECETTE :

Rendez-vous sur le site suivant :http://www.alimentation-france.com/france/specialites/le-


canele.html .

1. Lisez les étapes (1 à 6) de la recette et dites si les affirmations suivantes sont vraies
ou fausses.

VRAI FAUX
Ecrasez la vanille ×

Faites bouillir la farine ×

Mélangez le lait et la vanille ×

___________________________________________________________________________
Alliance française de Bordeaux, avril 2008
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Mettez les œufs en une seule fois ×


×
Remuez énergiquement l’appareil

Incorporez de gros morceaux de beurre ×

Allumez le four à l’avance ×

Le four doit être très chaud ×

Huilez les moules ×

Faites cuire au minimum 180 minutes ×

3. Classez les mots suivants dans les colonnes correspondantes

USTENSILES VERBES QUANTITE


Un litre ×
Incorporer ×
Couper ×
Une casserole ×
Un gramme ×
Remplir ×
Un four ×
Rajouter ×
Une gousse ×
Une louche × ×
Bouillir ×
Un centimètre ×
Verser ×
Un moule ×
Une cuillère × ×
Un saladier ×
Une cuillère à soupe × ×
Saupoudrer ×
Ralentir ×

Maintenant à vous !

Réalisez une fiche cuisine d’un plat traditionnel de votre pays ! Vous n’oublierez pas de parler
des ingrédients, des ustensiles, des quantités ainsi que des différentes étapes !

Les étapes devront être illustrées de photos.

___________________________________________________________________________
Alliance française de Bordeaux, avril 2008
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Scénario pédagogique niveau A2 Feuille de route

Document déclencheur Taxi 2 leçon 6

Quel éco-citoyen êtes-vous ?


Grâce à un jeu vous allez pouvoir répondre à cette question. Puis, vous allez créer une
charte écologique.

1) Rendez-vous dans les rues de Bordeaux.

a) Observez la photo ci-dessous et complétez le tableau

vrai Faux On ne sait pas


il y a un embouteillage
Il existe une piste cyclable
On peut se déplacer en bus
Un parking est à la disposition
des voitures
Des poubelles pour le tri sélectif
se trouvent devant le jardin
d’enfants

La mairie vient de planter des


arbres dans le jardin d’enfants

b) Remplissez les deux colonnes, à l’aide de la liste proposée, pour préciser ce qui est
bon et ce qui est mauvais pour l’environnement

___________________________________________________________________________
Alliance française de Bordeaux, avril 2008
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Les embouteillages/ les vélos/ les transports en commun/ le tri sélectif des ordures/ les arbres

Bon pour l’environnement Mauvais pour l’environnement

2) A la maison

a) Cliquez sur l’adresse suivante pour jouer au jeu du grand maître du réflexe
planétaire http://www.ademe.fr/particuliers/jeu2/ademe/sommaire.html

Cliquez à droite sur la flèche bleue, pour accéder aux rubriques « le but du jeu », « se
déplacer » et « les points ». Lisez ces rubriques. Puis, pour tester votre compréhension
du jeu, complétez l’exercice suivant à l’aide de la liste proposée.

A ton tour/ gestes citoyens/ gâcher/ les gestes/ les réflexes/ reculer / score/
déplacer/ogre

Le jeu consiste à faire ___________ (se lever, prendre son petit déjeuner, se brosser
les dents,…) d’un enfant de son réveil à son arrivée à l’école pour repérer si tu as
_________ du bon éco-citoyen. Par exemple, faire attention à la consommation
d’énergie, ne pas __________ les ressources naturelles.
__________________, tu vas te ________________ de pièces en pièces, avancer,
tourner à gauche, _____________... A la fin du jeu, tu découvriras le nombre de
______________________ que tu as faits de la maison à l’école. Si ton __________
n’est pas élevé, tu peux être qualifié d’________ planétaire parce que tu « dévores »
les ressources de notre planète !

b) Associez les gestes décrits dans la colonne de droite à la pièce dans laquelle on peut
les réaliser (plusieurs possibilités).

Croquer une pomme


Se rendre à l’école à pieds
A - La chambre • Allumer l’halogène
Mettre le pot de yaourt vide dans la
poubelle de gauche
Se laver les dents
B -La salle à manger • Se déplacer à vélo
Laisser en veille la télé et la hifi
Remplir d’eau l’évier pour faire la
vaisselle (ne pas laisser couler l’eau)
C- Le couloir •
Faire du covoiturage
S’habiller
Contrôler son poids
D - La salle de bains • Eclairer la pièce avec l’interrupteur
Mettre l’emballage du paquet de corn
flakes dans la poubelle de gauche
Prendre le bus
E - La cuisine • Ne pas oublier son matériel de classe

___________________________________________________________________________
Alliance française de Bordeaux, avril 2008
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Prendre un bain
Ne pas laisser goutter le robinet
Allumer la lampe du plafond et
F - A l’extérieur de la maison • l’halogène
Eteindre en sortant
Emporter son cartable
Partir à l’école en voiture

c) Dans la liste de l’exercice b, soulignez les gestes dignes d’un éco-citoyen.

d) Trouvez 3 autres gestes d’écocitoyenneté non mentionnés dans la liste.

-……………………………………………………………………………

- ……………………………………………………………………………

3) Nous sommes tous des éco-citoyens. Engageons-nous!

Rendez-vous sur le site http://www.le-dictionnaire.com/ Entrez le mot « charte » pour trouver


sa définition.

Maintenant, faites la liste de 10 règles/réflexes écologiques à respecter en famille. Classez-les


du plus important au moins important.

-……………………………………………………..

-………………………………………………………

CORRECTION

1) Rendez-vous dans les rues de Bordeaux

2)

Bon pour l’environnement Mauvais pour l’environnement

Vélos, transports en commun, tri sélectif, Embouteillages


arbres

___________________________________________________________________________
Alliance française de Bordeaux, avril 2008
Stage pédagogique de formateurs de FLE

2) A la maison

Le jeu consiste à faire les gestes (se lever, prendre son petit déjeuner, se brosser les dents,…)
d’un enfant de son réveil à son arrivée à l’école pour repérer si tu as les réflexes du bon éco-
citoyen. Par exemple, faire attention à la consommation d’énergie, ne pas gâcher les
ressources naturelles.

A ton tour, tu vas te déplacer de pièces en pièces, avancer, tourner à gauche, reculer... A la fin
du jeu, tu découvriras le nombre de gestes citoyens que tu as faits de la maison à l’école. Si
ton score n’est pas élevé, tu peux être qualifié d’ogre planétaire parce que tu « dévores » les
ressources de notre planète !

Croquer une pomme E


Se rendre à l’école à pieds F
A - La chambre • Allumer l’halogène A
Mettre le pot de yaourt vide dans la
poubelle de gauche E
Se laver les dents D
B -La salle à manger • Se déplacer à vélo F
Laisser en veille la télé et la hifi B
Remplir d’eau l’évier pour faire la
vaisselle (ne pas laisser couler l’eau)
C- Le couloir •
E
Faire du covoiturage F
S’habiller A
D - La salle de bains • Contrôler son poids D
Eclairer la pièce avec l’interrupteur
B A D etc
Mettre l’emballage du paquet de corn
E - La cuisine • flakes dans la poubelle de gauche E
Prendre le bus F
Ne pas oublier son matériel de classe
B
F - A l’extérieur de la maison • Prendre un bain D
Ne pas laisser goutter le robinet D
Allumer la lampe du plafond et
l’halogène A
Eteindre en sortant C A B D
Emporter son cartable B
Partir à l’école en voiture F

___________________________________________________________________________
Alliance française de Bordeaux, avril 2008
Stage pédagogique de formateurs de FLE

CHANSONS

Le __________ (titre à compléter)

Paroles et Musique: Nino Ferrer 1967


© Editions Arpege
1) écoutez la chanson et barrez les prénoms que vous n’avez pas entendus

Marie-Thérèse Marie-berthe Edouard Marie-louise Artémise

Léonard Marie-Noëlle Bernard Gaston Bernadette

Marie-Anne Léontine Nathalie Zoé Jérémie Naomi

Christine Sandrine Brigitte Noémie Anatole Léopold

2) écoutez la chanson et complétez les paroles

Bernadette, elle est très ____________


Monsieur Gaston s'occupe du __________

Et sa ____________ , elle est divine

Mais son ____________, il est malsain


Gaston y a l'__________ qui son

Je dirais même que ______ ____bon à rien


Et y a jamais person qui y répond (bis)
Noémie est ______ ______
Marie-Louise, elle est ___________

______ que Zoé, mais _____ que Nathalie


Marie-Thérèse, elle est __________

Anatole il est ____________

___________________________________________________________________________
Alliance française de Bordeaux, avril 2008
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Marie-Berthe, elle est ___________

Par l'entremise de sa tante Artémise

Edouard fume le __________

Et Léonard porte une _____ _____

Léontine fait la ___________

Monsieur Gaston s'occupe du ________

Gaston y a l'__________ qui son

Et y a jamais person qui y répond (bis)

Non, non, non, non, non, non, non, non,


non,

Gaston l'__________ qui son'

P't-être bien qu'c'est ____________

___________________________________________________________________________
Alliance française de Bordeaux, avril 2008
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Yannick Noah
Aux arbres citoyens !
"Charango" 2006

I. Lisez le titre de la chanson. A votre avis, quel est le thème de la chanson ?

II. A quelle autre chanson française, le titre fait-il référence ? Pourquoi, selon vous ?

III. Lisez les paroles de la chanson et essayez de complétez les espaces vides (les mots qui
riment sont indiqués par des lettres, une lettre= une même rime)

IV. Ecoutez la chanson et vérifiez vos réponses.

Le ciment dans les plaines


Coule jusqu'aux montagnes (a) Puisqu'il faut changer les choses
Poison dans les fontaines, Aux arbres citoyens !
Dans nos __________ (a) Il est grand temps qu'on propose
Un monde pour demain !
De cyclones en rafales
Notre histoire prend l'eau (b) Aux arbres citoyens (d)
Reste notre idéal Quelques baffes à prendre (e)
"Faire les __________" (b) La veille est pour _________ (d)
Des baffes à __________ (e)
S'acheter de l'air en barre
Remplir la balance Faire tenir debout (f)
Quelques pétrodollars Une armée de roseaux
Contre l'existence Plus personne à __________ (f)
Fais passer le mot
De l'équateur aux pôles, (c)
Ce poids sur nos __________ (c) C'est vrai la terre est __________ (g)
De squatteurs éphémères... Mais qui viendra nous dire (h)
Maintenant c'est plus drôle Qu'elle l'est pour tout le monde ? (g)

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 195
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Et les autres à __________ ? (h) Plus le temps de savoir à qui la faute


De compter sur la chance ou les autres
Puisqu'il faut changer les choses Maintenant on se bat (i)
Aux arbres citoyens ! Avec toi moi j'y __________ (i)
Il est grand temps qu'on propose
Un monde pour demain ! Puisqu'il faut changer les choses
Aux arbres citoyens !
Puisqu'il faut changer les choses Il est grand temps qu'on propose
Aux arbres citoyens ! Un monde pour demain !
Il est grand temps qu'on s'oppose
Un monde pour demain !

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 196
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Bénabar
Le dîner
(D’après la fiche réalisée par Frédérique Gaella, CAVILAM, Vichy)
Paroles: Bénabar. Musique: Bénabar 2005 "Reprise des Négociations"
© Universal Music Publishing / Ma Boutique
AVANT L’ECOUTE.
1) Imaginez le plus grand nombre possible de motifs pour ne pas aller à un dîner.
2) Vous est-il déjà arrivé de décommander au dernier moment un dîner ? Racontez les
raisons invoquées auprès de vos hôtes et la méthode que vous avez choisie pour vous
rétracter
APRES L’ECOUTE
1) Quels sont les motifs mentionnés dans la chanson pour ne pas se rendre au dîner ?
Comparez les motifs notés au tableau et ceux relevés dans la chanson.
AVEC LES PAROLES
1) Relevez les marques de l’oral dans le texte
EXPRESSION ORALE
1) En groupe de 2. Vous décidez d’appeler vos amis pour vous décommander. Imaginez le
dialogue et jouez-le devant le groupe classe. (Votre interlocuteur essaiera de vous faire
changer d’avis)
2) Imaginez le dialogue entre le personnage de la chanson et sa compagne et jouez-le devant
le groupe classe.
3) Que pensez-vous du programme de la soirée proposé par le narrateur à sa compagne. Le
trouvez-vous convaincant ? Proposez votre conception d’une soirée de rêve à deux.
EXPRESSION ECRITE
1) Finalement, vous êtes allés au dîner et vous avez passé une agréable soirée. Ecrivez un
mot de remerciement.
2) Choisissez un passage de la chanson et réécrivez-le en faisant disparaître els marques de
l’oral.
3) Vous êtes la compagne du narrateur et vous écrivez une lettre à un(e) ami(e) pour lui
raconter ce qui s’est passé. Précisez quelle a été votre réaction devant le refus de votre
compagnon d’assister au dîner.
4) Ecrivez quelques règles à respecter quand l’on est invité à un repas dans votre pays.
(Comportement à adopter, les sujets de conversation, la tenue vestimentaire, les cadeaux…)

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 197
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Bénabar
Le dîner

J'veux pas y'aller à ce dîner, j'ai pas l'moral, j'suis fatigué, ils nous en voudront pas, allez on
n'y va pas. En plus faut que je fasse un régime ma chemise me boudine, j'ai l'air d'une
chipolata, je peux pas sortir comme ça. Ça n'a rien à voir je les aime bien tes amis, mais je
veux pas les voir parce que j'ai pas envie.

On s'en fout, on n'y va pas, on n'a qu'à se cacher sous les draps, on commandera des pizzas,
toi la télé et moi, on appelle, on s'excuse, on improvise, on trouve quelque chose, on n'a qu'à
dire à tes amis qu'on les aime pas et puis tant pis.

J'suis pas d'humeur tout me déprime et il se trouve que par hasard, y'a un super bon film à la
télé ce soir. Un chef-d'oeuvre du 7ème art que je voudrais revoir, un drame très engagé sur
la police de Saint-Tropez. C'est une satire sociale dont le personnage central est joué par de
Funès, en plus y'a des extraterrestres.

On s'en fout, on n'y va pas, on n'a qu'à se cacher sous les draps, on commandera des pizzas,
toi la télé et moi, on appelle, on s'excuse, on improvise, on trouve quelque chose, on n'a qu'à
dire à tes amis qu'on les aime pas et puis tant pis.

J'ai des frissons je me sens faible, je crois que je suis souffrant, ce serait pas raisonnable de
sortir maintenant. Je préfère pas prendre de risque, c'est peut-être contagieux, il vaut mieux
que je reste ça m'ennuie mais c'est mieux. Tu me traites d'égoïste, comment oses-tu dire ça ?
Moi qui suis malheureux et triste et j'ai même pas de home-cinéma.

On s'en fout, on n'y va pas, on n'a qu'à se cacher sous les draps, on commandera des pizzas,
toi la télé et moi, on appelle, on s'excuse, on improvise, on trouve quelque chose, on n'a qu'à
dire à tes amis qu'on les aime pas et puis tant pis.

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 198
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Vocabulaire :

Boudiner : serrer le corps dans un vêtement trop étroit

Une chipolata : saucisse de porc serrée dans un boyau.

S’en foutre (familier) : ne pas s’intéresser, être indifférent à quelque chose

Le 7ème art : le cinéma

Note

De Funès : acteur comique français célèbre, notamment pour les films où il incarne un
gendarme à Saint-Tropez (cf. Le gendarme et les extra-terrestres, 1979)

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 199
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Paroles de La Liste – ROSE


Aller à un concert
Repeindre ma chambre en vert Jeter tout par les fenêtres
Boire de la vodka T'aimer de tout mon être
Aller chez Ikea Je ne suis bonne qu'à ça
Mettre un décolleté Est ce que ça te déçoit ?
Louer un meublé J'ai rien trouvé de mieux à faire
Et puis tout massacrer Et ça peut paraitre bien ordinaire
Mais c'est la liste des choses que je veux
Pleurer pour un rien faire avec toi
Acheter un chien
Faire semblant d'avoir mal ha ha
Et mettre les voiles ha ya
Fumer beaucoup trop ha ya
Prendre le métro ha ha
Et te prendre en photo
Je sais je suis trop naïve
Jeter tout par les fenêtres De dresser la liste non exhaustive
T'aimer de tout mon être De toutes ces choses que je voudrais faire
Je ne suis bonne qu'à ça avec toi
Est ce que ça te dé-çoit ?
J'ai rien trouvé de mieux à faire T'embrasser partout
et ça peut paraître bien ordinaire S'aimer quand on est saouls
Mais c'est la liste des choses que je veux Regarder les infos
faire avec toi Et fumer toujours trop
Eveiller tes soupçons
Te faire mourir de rire Te demander pardon
Aspirer tes soupirs Et te traiter de con
M'enfermer tout le jour
Ecrire des mots d'amour Avoir un peu de spleen
Boire mon café noir Ecouter Janis Joplin
Me lever en retard Te regarder dormir
Pleurer sur un trottoir Me regarder guérir
Faire du vélo à deux
Me serrer sur ton coeur Se dire qu'on est heureux
Pardonner tes erreurs Emmerder les envieux.
Jouer de la guitare
Danser sur un comptoir
Remplir un caddie
Avoir une petite fille
Et passer mon permis

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 200
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Les sons /y/, /u/, /µi/, /i/, /œ/, /o/.


Jane Birkin
Titre : _____________
Paroles et musique: Serge Gainsbourg

Du mois de septembre au mois d'/u/ /œ/ imperméable


Faudrait des bottes de caoutch/u/ /œ/ Mais ça n'empêche pas la gad/u/ /œ/
Pour patauger dans la gad/u/ /œ/ La gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/
La gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/ Hou la gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/
Hou la gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/
Il fallait venir j/y/ /i/squ'ici
Une à une les gouttes d'/œ/ /o/ Pour jouer les amour/œ/ /u/ transis
Nous dégoulinent dans le d/œ/ /o/ Et patauger dans la gad/u/ /œ/
Nous pataugeons dans la gad/u/ /œ/ La gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/
La gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/ Hou la gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/
Hou la gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/
Vivons un p/œ/ /o/
Sous le ciel gris-bl/œ/ /o/
Vivons un p/œ/ /o/ D'amour et d'/u/ /o/ de pl/i/ /µi/
Sous le ciel grisbl/œ/ /o/ P/i/ /µi/s, mettons en marche
D'amour et d'/œ/ /o/ de pl/i/ /µi/ Les ess/µi/ /i/-glaces
P/µi/ /i/s, mettons en marche Et rentrons à Par/y/ /µi/
Les ess/i/ /µi/-glaces Ça nous changera pas d'ici
Et rentrons à Par/i//µi/ Nous garderons nos parapl/i/ /µi/
Ça nous changera pas d'ici Nous retrouverons la gad/u/ /œ/
Nous garderons nos parapl/i/ /µi/ La gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/
Nous retrouverons la gad/u/ /œ/ Hou la gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/
La gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/
Hou la gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/
L'année prochaine nous irons
Dans un pays /u/ /y/ il fait bon
Il fait un temps abominable Et nous /œ/ /u/blierons la gad/u/ /œ/
H/œ//o/r/œ//o/sement tu as ton La gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/, la gad/u/ /œ/

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 201
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Chanson pour travailler le conditionnel présent et l'hypothèse


Caroline Ahlstrom, Alliance Française Bordeaux, 2007

Première écoute sans le texte.

Connaissez-vous la chanson?

Reconnaissez-vous les interprètes?

Comment appelle-t-on une chanson interprétée par deux chanteurs?

A votre avis, quel est le titre de la chanson?

Production orale

Imaginez-vous dans la même situation que les deux personnages de la chanson. Et vous, que
feriez-vous?

Réception écrite: complétez les paroles de la chanson avec les verbes suivants aux temps
appropriés: vouloir, faire, refaire, prier, s'enfermer, se donner, prendre et avoir. Attention
certains verbes peuvent être utilisés plusieurs fois!

Il y a ceux qui ____________ un avion la fête


D'autres qui ___________ chez eux les Jusqu'au matin
yeux fermés D'autres qui ____________ {x2}
Toi, qu'est-ce que tu ____________ {x2} Ceux qui s'en fichent et ______________
Il y en a qui ____________ revoir la mer du plaisir
D'autres qui __________ encore faire
l'amour Et d'autres qui ____________ encore partir
Une dernière fois
Toi, tu ____________ quoi ? ... et toi, tu
____________ quoi ?

Si on devait mourir demain


Qu'est-ce qu'on ferait de plus,
Qu'est-ce qu'on ferait de moins
Si on devait mourir demain
Moi, je t'aimerai... moi, je t'aimerai
Avant la fin
Il y en a qui ____________ leur passé
Toi, qu'est-ce que tu ____________ ? ... et
Certains qui ____________ boire et faire

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 202
Stage pédagogique de formateurs de FLE

toi, qu'est-ce que tu ____________ ? Si on devait mourir demain


Moi, je t'aimerai... moi, je t'aimerai
Si on devait mourir demain Est-ce qu'on __________ du mal, du bien
Qu'est-ce qu'on ferait de plus Si on ____________ jusqu'à demain
Qu'est-ce qu'on ferait de moins Pour vivre tout ce qu'on a rêvé
Si on devait mourir demain Si on devait mourir demain
Moi, je t'aimerai... moi, je t'aimerai... Je Moi, je t'aimerai... moi, je t'aimerai
t'aimerai

Et toi, dis moi, est ce que tu m'aimeras


Jusqu'à demain et tous les jours d'après
Que rien, non rien, ne s'arrêtera jamais
Deuxième écoute. Corrigez vos réponses.

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 203
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Tu calcules pas derrière la fenêtre le défilé


des paysages,
Les Voyages en train – Tu te sens vivant tu te sens léger tu ne vois
pas passer l'heure,
Grand corps malade T'es tellement bien que t'as presque envie
d'embrasser le contrôleur.
(2006 "Midi 20")
5 Mais la magie ne dure qu'un temps et ton
1 J'crois qu'les histoires d'amour c'est histoire bat de l'aile,
comme les voyages en train, Toi tu te dis que tu n'y es pour rien et que
Et quand j'vois tous ces voyageurs parfois c'est sa faute à elle,
j'aimerais en être un, Le ronronnement du train te saoule et
Pourquoi tu crois que tant de gens chaque virage t'écoeure,
attendent sur le quai de la gare ? Faut que tu te lèves que tu marches tu vas
Pourquoi tu crois qu'on flippe autant te dégourdir le coeur.
d'arriver en retard ?
6 Et le train ralentit, c'est déjà la fin de ton
2 Les trains démarrent souvent au moment histoire,
où l'on s'y attend le moins, En plus t'es comme un con tes potes sont
Et l'histoire d'amour t'emporte sous l'oeil restés à l'autre gare,
impuissant des témoins, Tu dis au revoir à celle que t'appelleras
Les témoins c'est tes potes qui te disent au désormais ton ex,
revoir sur le quai, Dans son agenda sur ton nom elle va
Ils regardent le train s'éloigner avec un passer un coup de tipex.
sourire inquiet,
Toi aussi tu leur fais signe et t'imagines 7 C'est vrai que les histoires d'amour c'est
leurs commentaires, comme les voyages en train,
Certains pensent que tu t'plantes et qu't'as Et quand je vois tous ces voyageurs parfois
pas les pieds sur terre, j'aimerais en être un,
Chacun y va d'son pronostic sur la durée Pourquoi tu crois que tant de gens
du voyage, attendent sur le quai de la gare ?
Pour la plupart le train va dérailler dès Pourquoi tu crois qu'on flippe autant
l'premier orage. d'arriver en retard ?

3 Le grand amour change forcément ton


comportement,
Dès l'premier jour faut bien choisir ton
compartiment,
Siège couloir ou contre la vitre il faut
trouver la bonne place,
Tu choisis quoi une love story de première 8 Pour beaucoup la vie se résume à essayer
ou d'seconde classe ? de monter dans le train,
A connaître ce qu'est l'amour et se
4 Dans les premiers kilomètres tu n'as d'yeux découvrir plein d'entrain,
que pour son visage, Pour beaucoup l'objectif est d'arriver à la

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 204
Stage pédagogique de formateurs de FLE

bonne heure, attaquent une autre page.


Pour réussir son voyage et avoir accès au
bonheur.
11 Moi après mon seul vrai voyage j'ai
souffert pendant des mois,
9 Il est facile de prendre un train encore faut- On s'est quitté d'un commun accord mais
il prendre le bon, elle était plus d'accord que moi,

Flipper (familier) : avoir peur.


Un pote (familier) : un copain, un ami.
Se planter (familier) : se tromper.
Avoir les pieds sur terre : être réaliste.
Y aller de son pronostic : émettre des hypothèses.
Dérailler : s’écarter de la route, aller de travers.
Battre de l’aile : aller mal.
Soûler : ici, fatiguer.
Se dégourdir le cœur : ici se sentir soulagé. En général, on utilise l’expression « se
dégourdir les jambes ».
Être comme un con (familier) : se sentir désarmé.
Un Tipex ® : marque d’un correcteur blanc liquide.
Être plein d’entrain : être communicatif.
Le terminus : la dernière station d’une ligne de communication.
Moi je suis monté dans deux trois rames Depuis je traîne sur le quai je regarde les
mais c'était pas le bon wagon, trains au départ,
Car les trains sont capricieux et certains Y a des portes qui s'ouvrent mais dans une
sont inaccessibles, gare je me sens à part.
Et je ne crois pas tout le temps qu'avec la
SNCF c'est possible.
12 Il paraît que les voyages en train finissent
mal en général,
10 Il y a ceux pour qui les trains sont toujours Si pour toi c'est le cas accroche-toi et
en grève, garde le moral,
Et leurs histoires d'amour n'existent que Car une chose est certaine y aura toujours
dans leurs rêves, un terminus,
Et y a ceux qui foncent dans le premier Maintenant tu es prévenu la prochaine fois
train sans faire attention, tu prendras le bus.
Mais forcément ils descendront déçus à la
prochaine station,
Y a celles qui flippent de s'engager parce
qu'elles sont trop émotives,
Pour elles c'est trop risqué de s'accrocher à
la locomotive,
Et y a les aventuriers qu'enchaînent voyage
sur voyage,
Dès qu'une histoire est terminée ils

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 205
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Comprendre 2) Grand corps malade annonce sa


comparaison dès la 1ère ligne du
1) Répondez aux questions texte. Il la développe par la suite à
l’aide de différentes métaphores. A
A qui sont comparés les voyages en
quoi fait-il allusion précisément ?
train ?

Quel est le message ?


a- « tant de gens attendent sur le quai de la
Qu’est-ce qui est poétique dans ce
gare »
texte ?

b- « on flippe autant d'arriver en retard »


2) Relevez, dans le texte, le
vocabulaire en relation avec les
voyages en train. c- « le train va dérailler dès l'premier
orage »

Comparer
d- « une love story de première ou
1) Associez les différentes étapes de
d'seconde classe »
la relation amoureuse aux couplets
de la chanson :

e - « le train ralentit »
__ L’amour arrive par surprise.

__ La peur de ne pas être aimé. f- « prendre un train encore faut-il prendre


le bon »
__ La routine, les habitudes tuent l’amour.

__ La peine de cœur.
g- « Pour elles c'est trop risqué de
__ La rupture, la séparation.
s'accrocher à la locomotive »
__ L’inquiétude de l’entourage.

__ L’envie d’être amoureux h- « Et y a les aventuriers qu'enchaînent


voyage sur voyage»
__ L’amour, source de grand bonheur et de
magie.
i- « une chose est certaine y aura toujours
un terminus »

Slamer (à deux ou tout seul, selon votre


préférence)

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 206
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Suivez les étapes recommandées pour


écrire un texte que vous slamerez devant la
classe.

1) Choisissez un thème :

2) Choisissez un message :

3) Choisissez un élément de
comparaison :

4) Etablissez une liste de vocabulaire


en relation avec l’élément de
comparaison :

5) Rédigez un texte à la manière de


Grand corps malade. Fixez-vous
comme premier objectif 3 couplets
de 4 vers en respectant, du mieux
possible, les rimes (AABB)

6) Vous choisirez un fond musical sur


lequel vous déclamerez votre slam
devant la classe.

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 207
Stage pédagogique de formateurs de FLE

SITOGRAPHIE http://www.tv5.org/TV5Site/musique/pa
roles.php

fiches pédagogiques à partir de


fnac.com chansons (généralement de A2 à B2) +
paroles + extraits de clips
l'actualité musicale

les meilleures ventes


CHANSONS françaises
l'achat de CD par correspondance
Joe Dassin : Le petit pain au chocolat
l'achat de chanson à l'unité ou d'album (imparfait)
en mp3 Diane Tell : Si j’étais un homme
(conditionnel présent)
Manu Chao : j’ai besoin de la lune
virginmega.fr Indochine : J’ai demandé à la lune
Pascal Obispo : Si on devait mourir
l'achat de chanson à l'unité ou d'album demain (conditionnel présent)/ Millésime
en mp3 Francis Cabrel : Gardien de nuit / L’arbre
va tomber
Yannick Noah : Aux arbres citoyens
Rose : La liste (infinitif)
france-jeunes.net Bénabar : Le dîner / 4 murs et un toit /
Dis-lui oui (les pronoms)/ Y a une fille
actualité musicale qu’habite chez moi
Sinsémilia : Tout le bonheur du monde
paroles de chanson
Céline Dion : Pour que tu m’aimes
encore (futur)
Jane Birkin : La gadoue
youtube.com Kaolin : Partons vite
Laurent Voulzy : Avril (mois de l’année)
clips vidéos Jacques Brel : Ne me quitte pas
Renaud : Les bobos
Patrick Bruel : Place des grands hommes
deezer.com (temps du passé)

musique à la demande gratuite et


illimitée

http://www.francoscene.com/

rubrique TAG : noms/liens vers de


jeunes artistes de la scène française

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 208
Stage pédagogique de formateurs de FLE

CINÉMA VIDÉO
LA SITOGRAPHIE CINÉMA / VIDÉO

http://www.zerodeconduite.net/entrelesmurs/index.htm Accompagnement pédagogique


autour du film de Laurent Cantet, Entre les murs.

http://www.tv5.org/TV5Site/webtv/index.php De quoi nourrir vos envies d’accents


francophones et de variations linguistiques.

http://www.petitoursbrun.com/cinema/cinema.jsp Un grand classique français depuis 1975,


épisode disponible sur le site.

http://france5.fr/zouzous/balthazar/ Le
tigre Balthazar part à la découverte du
monde en compagnie de son ami Ganesh

http://www.video-enfant.fr/ De nombreux
dessins animés gratuits.
http://www.tv5.org/TV5Site/7-jours/
Chaque semaine, un kit pédagogique

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 209
Stage pédagogique de formateurs de FLE

complet vous permet d'exploiter pour le


cours de FLE trois reportages de votre
journal télévisé hebdomadaire 7 jours sur
la planète.

http://c-est-pas-sorcier.france3.fr/ C'est pas


sorcier est une émission éducative de la
télévision française. Sa rédaction de
journalistes s'est donnée pour objectif de
créer un magazine de vulgarisation
scientifique accessible à tous.

http://www.ina.fr/archivespourtous/index.p
hp?vue=apecole Vidéothèque éducative en
fonction des programmes scolaires
(collège-lycée).

http://www.playbac.fr/page.9.enfants.mon-
quotidien.infos.php Reportages
d’informations destinés aux enfants mais
utilisables pour tous les âges.

http://www.tiji.fr/ TiJi est une chaîne de


télévision thématique française pour la
jeunesse spécialisée dans la diffusion de
programmes pour les moins de 7 ans.

http://www.ph-ludwigsburg.de/html/2b-
frnz-s-
01/overmann/baf4/etreetavoir/4o.htm Film
« Etre et avoir », dossier pédagogique,
niveau B2.

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 210
Stage pédagogique de formateurs de FLE

http://www.allocine.fr/video/ Toutes les


bandes-annonces.

http://www.tv-francophonie.com/
Reportages sur l’actualité culturelle et
politique de la communauté francophone à
travers le monde.

http://www.prof-
fle.com/prof_fle/download/video.pdf
Document pdf qui donne des indications
http://www.lesite.tv/ Service éducatif de
sur l’utilisation de la vidéo en cours de fle.
vidéos destiné aux établissements
scolaires, enseignants, documentalistes,
personnel éducatif et aux élèves.

http://kids.dailymotion.com/#playlist/xqu1
g_dm-kids_dm-kids-7-et/video/x8s0gv
Un Daily Motion pour les enfants, on peut
y voir plus de 300 heures de vidéos
sélectionnées par l'équipe de Daily
Motion, des dessins animés, mais aussi des
documentaires (La Vie du Net).

http://www.affichescinema.com/pagea.htm
l Vous voulez travailler à partir d’une
affiche ? Vous avez trouvé votre site !

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 211
Stage pédagogique de formateurs de FLE

http://www.lacartoonerie.com/ Créé et
partage tes propres dessins animés sur la
Cartoonerie, tous les outils sont
disponibles en ligne pour devenir
réalisateur de cartoons très simplement et
gratuitement !

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 212
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Savoir-faire généraux du CECR : Fin A1- Début A2,


Découvrir Paris
Savoir s’exprimer sur la vie quotidienne
Exprimer les sentiments de quelqu’un
public Adolescents ou adultes

Document déclencheur Film « Paris je t’aime » court métrage « loin


du 16ième »

Objectifs Parler des activités quotidiennes d’une


personne.
- grammaticaux
Parler de l’avenir d’une personne.

Exprimer l’état et les sentiments d’une


personne.
- lexicaux
Découvrir Paris, ses arrondissements et ses
- socio- culturels monuments célèbres.

Parler du travail, des différences sociales, des


rituels d’endormissement des petits enfants.

Compétences travaillées Compréhension orale, écrite, production


orale ou écrite.

Déroulement -Mise en route avant le 1ier visionnage,


s’exprimer sur le titre du film, faire des
hypothèses sur le type d’arrondissement.

Lecture du texte.

Exercice pour découvrir les autres

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 213
Stage pédagogique de formateurs de FLE

arrondissements associés à des monuments


ou lieux de Paris. (RE)

Exercice sur les monuments de Paris les plus


célèbres . (RE)

-Premier visionnage : les étudiants prennent


des notes de ce qu’ils voient. Mise en
commun en binôme puis en grand groupe
(RO +PO).

- Analyse des images : retrouver des


éléments clés de l’extrait + répondre aux
questions. (PE + PO).

- Exercice sur le futur : imaginer les projets


du personnage. (PE) Mise en commun des
idées en grand groupe.

- Prolongement avec un exercice écrit (une


lettre informelle) et un exercice oral (jeu de
rôle en binôme).

- Fin de l’activité : possibilité de demander


aux apprenants leur sentiment, leur avis sur
ce court-métrage. Pourquoi le réalisateur a
choisi d’intégrer très peu de dialogue, en
quoi cela rend peut-être plus d’intensité.

+ corrigé des activités

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 214
Stage pédagogique de formateurs de FLE

« LOIN DU 16e » de W. Salles et D. Thomas.

Court métrage extrait de Paris je t’aime, long métrage collectif

I. AVANT LE VISIONNAGE

1) A quoi vous fait penser le titre de ce court métrage ? Selon vous, quels sujets
pourraient être abordés dans cet extrait ?

2) Connaissez-vous les arrondissements de Paris ?


Quelle est la particularité du 16e arrondissement ? Complétez votre réponse à l’aide de
ces informations.

« C’est un des plus gros et plus beaux arrondissements de Paris. On y trouve : des
ambassades, des musées d’Etat et privés, des organismes internationaux, des chefs-d’œuvre
d’architecture. Nous pouvons y voir l’Arc de Triomphe, le Trocadéro et une des rues les plus
célèbres et prestigieuse est l’Avenue Foch. Les habitants de cet arrondissement sont
considérés comme bourgeois. »

3.Découvrez maintenant les arrondissements de Paris !

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 215
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Observez le plan de Paris et reliez les items de droite aux items de gauche pour faire des
phrases complètes :

-La tour Eiffel se trouve dans le 18e arrondissement

-Le Louvre se trouve dans le 7e arrondissement

-La tour Montparnasse se trouve dans le 15e arrondissement

-Montmartre se trouve dans le 17e arrondissement

-Notre Dame se trouve dans le 4e arrondissement

-L’Arc de triomphe se trouve dans le 1e arrondissement

3) Connaissez-vous les monuments et lieux de Paris les plus célèbres ? Testez vos
connaissances à l’aide de cet exercice :

Trouvez la réponse correspondant à chaque définition :

Notre Dame La tour Eiffel Le sacré cœur Bastille


Montparnasse L’Arc La Sorbonne Châtelet Le Louvre

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 216
Stage pédagogique de formateurs de FLE

1- Il se trouve au bout de l’avenue des Champs Elysées : ………………..


2- C’est un célèbre théâtre situé au centre de Paris : ……………….
3- C’est la plus grande tour de Paris, elle fait 59 étages : ………………….
4- C’est la plus célèbre des cathédrales, Victor Hugo en a fait un roman :……………
5- C’est un des plus grands musées du monde : ……………………..
6- Elle a été construite en 1889 et elle mesure 324 mètres : ………………..
7- Cette prison a été détruite pendant la révolution française : ………………
8- Cette basilique se trouve à Montmartre : ……………………..
9- C’est la plus ancienne des universités françaises, elle date du 13e siècle : ……………..

II. VISIONNAGE DU COURT METRAGE

!!! Soyez bien attentif à chaque scène car ce court métrage ne comporte presque pas de
texte en français.

1) Prenez des notes de ce que vous voyez pendant le passage du court métrage.
Quelle est la situation ? Qui est la jeune femme ? Que fait-elle ? Où va-t-elle ? …

Après visionnage, vous échangerez avec votre partenaire vos informations !

2) Analyse des images


Notez les éléments qui vous permettent de dire que :

- Anna se réveille tôt :


- Anna est pressée :
- Anna habite loin de son travail :
- Anna est fatiguée :
- Anna et son employeur n’ont pas le même niveau social :

3) Répondez aux questions suivantes :

Quelle est la nationalité d’Anna ? Que fait-elle comme travail ?

 Quel genre de chanson chante-t-elle aux deux bébés ? Comparez son expression de
visage, son attitude pendant ces deux moments.

 Quelle est la réaction d’Anna lorsque son employeur lui dit qu’elle va avoir du
retard ?

 Quelle est l’attitude de l’employeur ?

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 217
Stage pédagogique de formateurs de FLE

 A quoi pense Anna en regardant par la fenêtre ?

5) Imaginez après cette dernière scène du film qu’Anna décide de tout arrêter et de quitter
Paris. Vous exprimerez ses nouveaux projets au futur. (futur simple ou futur proche selon vos
possibilités.)

III. PROLONGEMENT

Production écrite :

1- La jeune femme écrit une lettre à sa famille restée au pays. Elle raconte son quotidien,
exprime son état physique et moral et fait part de son désir de quitter Paris.

(Vous écrirez à la première personne du singulier, en 100- 120 mots).

Production orale :

Vous êtes Anna, vous racontez cette journée à votre ami (e) français(e) qui vous interroge.
Vous faites part de vos sentiments.

CORRIGE COURT- METRAGE « LOIN DU 16e »

I. 3) - Tour eiffel : 7e arrondissement


- Louvre : 1e
- Tour Montparnasse : 15e
- Notre Dame : 4e
- Montmartre : 18e
- L’arc de triomphe : 17e

4) 1- l’arc

2- Châtelet

3- Montparnasse

4- Notre Dame

5- le louvre

6- la tour eiffel

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 218
Stage pédagogique de formateurs de FLE

7- Bastille

8- Sacré cœur

9- Sorbonne

II. 2)- Il fait encore nuit quand le réveil sonne


-Elle regarde souvent sa montre, elle marche vie, elle court, elle pousse les
gens dans le métro sur les escalators.

- Elle a plusieurs correspondances

- Elle s’endort, elle baille

- Elles n’habitent pas dans le même quartier (tours/ résidences en pierre,


béton/ verdure), Anna met son enfant dans une crèche/ la dame prend une personne à
domicile.

3) - Anna est portugaise (comptine en portugais), elle travaille au domicile d’une famille
parisienne, elle garde un bébé et peut-être elle fait aussi le ménage.

- Elle chante une comptine pour endormir les bébés ( !!! à cette occasion possibilité de
demander aux apprenants s’ils se rappellent comment ils s’endormaient petits, s’il y
avait des rituels.)
Avec son bébé, elle sourit, elle prend plaisir à chanter, elle le caresse, avec l’autre
bébé, elle chante sans expression, elle regarde par la fenêtre, elle est détachée, elle ne
le touche pas.

- Elle ne répond pas de suite et dit que c’est d’accord, elle se sent obligée d’accepter, on
imagine qu’elle pense à son enfant qu’elle ira chercher plus tard.
- Elle ne vient pas saluer Anna, elle part dès son arrivée, pas de contact entre les deux
personnes. Elle lui impose presque de rester plus tard (« ça ne vous dérange pas
hein ! »)
- Peut-être pense-t-elle à son bébé qu’elle a laissé, son envie d’arrêter ce travail…

III. Futur :

- Elle partira vivre en province où la vie est moins chère, moins stressante
- Elle trouvera un meilleur travail
- Elle s’occupera plus de son enfant
- Elle louera un appartement moins cher
Elle habitera plus près de son travail

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 219
Stage pédagogique de formateurs de FLE

PRESSE
Savoir-faire généraux du CECR : Développer le vocabulaire dans un
domaine spécifique- A2 niveau

Presse jeunesse: les métiers de la presse et la conception d’un reportage


presse

public collège

Document déclencheur Dossier « les Clés junior t’ouvrent les


portes » Magazine les clés de l’actualité
junior No 641.

Objectifs Développer le vocabulaire dans un domaine


précis à partir d’un support varié.

Parler des métiers de la presse et les étapes


de conception d’un article ou d’un reportage
dans la presse.

Compétences travaillées Réception écrite, production orale et écrite.

Déroulement 1. Découverte du métier de journaliste.


Vrai /faux puis lecture du document
1.
2. Les métiers de la presse.
Choisir parmi plusieurs propositions les
métiers de la presse puis retrouver les
définitions correspondantes.

3. Remettre les étapes de création d’un


article dans l’ordre puis vérification à
partir du document 2.
4. Compléter le texte à trou pour
consolidation du vocabulaire.
5. Quiz pour savoir quel type de
Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 220
Stage pédagogique de formateurs de FLE

journaliste sont les apprenants, puis


poser deux autres questions à son
voisin.
6. Prolongement possible en leur faisant
construire un petit journal de la classe
ou de l’école.

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 221
Stage pédagogique de formateurs de FLE

LES CLÉS JUNIOR T’OUVRENT LES PORTES

1/ Connais-tu le métier de journaliste ?

Réponds par vrai ou faux aux phrases suivantes :

- La journée de travail d’un journaliste des Clés de l’actualité junior commence par la
lecture de tous les journaux : VRAI ou FAUX

- Les journalistes lisent aussi les journaux sur internet : VRAI ou FAUX

- Il n’est pas nécessaire dans le métier de journaliste de voyager beaucoup et loin pour
faire un reportage : VRAI ou FAUX

- Pour être journaliste, il faut tout savoir : VRAI ou FAUX

- Pour être journaliste, il ne faut absolument pas faire de fautes d’orthographe :


VRAI ou FAUX

- Les journalistes rencontrent souvent les lecteurs du magazine pour discuter de leurs
goûts : VRAI ou FAUX

2/ Tu peux maintenant lire le premier texte et vérifier tes réponses.

3/ Retrouve les métiers du journalisme :

Le magasinier le journaliste le secrétaire de rédaction

L’observateur le photographe le libraire

Le rédacteur en chef l’imprimeur le correcteur

le réalisateur
Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 222
Stage pédagogique de formateurs de FLE

4/ Associe les métiers aux définitions :

a. Le rédacteur en chef :
b. Le journaliste rédacteur :
c. Le journaliste reporteur :
d. Le photographe :
e. L’iconographe :
f. Le correcteur :

1. C’est le responsable de l’équipe qui prend les décisions.


2. Il part à l’aventure pour faire des interviews, chercher des
informations sur le terrain.
3. Il sélectionne les photos et choisit l’emplacement dans la page.
4. Il rédige l’article.
5. Il relit le texte et vérifie que l’orthographe est correcte.
6. Il prend des photos sur les lieux de reportage.

4/ Comment se fait un reportage de presse ?

Par deux remettez les étapes dans l’ordre.

1- Le photographe montre ses photos à l’équipe et ils choisissent ensemble celles qui vont
être avec l’article.
2- La correctrice corrige les fautes d’orthographe.
3- La rédactrice en chef et les journalistes décident de quoi va parler le prochain
magazine.
4- La journaliste écrit son article.
5- La journaliste et le photographe arrive sur le lieu pour interviewer les personnes.
6- La rédactrice en chef relit les pages et quand tout est parfait elle les envoie à imprimer.
7- Le photographe travaille les photos.
8- L’article et les photos sont organisés sur la page.
9- La journaliste et la rédactrice en chef choisissent comment va être écrit le texte.

a b c d e f g h i

5/ Reprise en grand groupe : vérifiez vos réponses à partir du document donné.

6/ Pour voir si tu as bien compris complète le texte suivant avec les mots proposés.

Interviewer- photographe- article Ŕ correcteur- journaliste- des reportages-


maquette- les enregistrements - l’imprimeur

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 223
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Paul est --------------- aux Clés de l’actualité junior. Il part dans les villes pour faire ------------
--------et ------------------ des personnes. Luc le ------------------- prend des photos pour
accompagner le texte. De retour à la rédaction Paul écoute les ------------------- et écrit son ----
--------. Il le montre au -------------- pour contrôler l’orthographe. Le secrétaire de rédaction
fait une ------------- de la page où se trouveront l’article et les photos. Quand les pages sont
prêtes il les envoie à l’------------------.

6/ Tu peux maintenant faire le test du dossier (document 3) pour savoir quel journaliste tu
serais.

7/ Cherche deux autres questions que tu vas poser à ton voisin.

→ PROLONGEMENT POSSIBLE : En classe création d’un petit journal de l’école.

Les clés Junior t’ouvrent les portes.

CORRECTION

1/ Connais-tu le métier de journaliste ?

Réponds par vrai ou faux aux phrases suivantes :

- La journée de travail d’un journaliste des Clés de l’actualité junior commence par la
lecture de tous les journaux : VRAI ou FAUX

- Les journalistes lisent aussi les journaux sur internet : VRAI ou FAUX

- Il n’est pas nécessaire dans le métier de journaliste de voyager beaucoup et loin pour
faire un reportage : VRAI ou FAUX

- Pour être journaliste, il faut tout savoir : VRAI ou FAUX

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 224
Stage pédagogique de formateurs de FLE

- Pour être journaliste, il ne faut absolument pas faire de fautes d’orthographe :


VRAI ou FAUX

- Les journalistes rencontrent souvent les lecteurs du magazine pour discuter de leurs
goûts : VRAI ou FAUX

2/ Tu peux maintenant lire le premier texte et vérifier tes réponses.

3/ Retrouve les métiers du journalisme :

Le magasinier le journaliste le secrétaire de rédaction

L’observateur le photographe le libraire

Le rédacteur en chef l’imprimeur le correcteur

le réalisateur

4/ Associe les métiers aux définitions :

a. Le rédacteur en chef :

b. Le journaliste rédacteur :

c. Le journaliste reporteur :
d. Le photographe :
e. L’iconographe :
f. Le correcteur :

1. C’est le responsable de l’équipe qui prend les décisions. (a)


2. Il part à l’aventure pour faire des interviews, chercher des
informations sur le terrain. (c)
3. Il sélectionne les photos et choisit l’emplacement dans la page.
(e)
4. Il rédige l’article. (b)
5. Il relit le texte et vérifie que l’orthographe est correcte. (f)
6. Il prend des photos sur les lieux de reportage. (d)

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 225
Stage pédagogique de formateurs de FLE

4/ Comment se fait un reportage de presse ?

Par deux remettez les étapes dans l’ordre.

1- Le photographe montre ses photos à l’équipe et ils choisissent ensemble celles qui vont
être avec l’article.
2- La correctrice corrige les fautes d’orthographe.
3- La rédactrice en chef et les journalistes décident de quoi va parler le prochain
magazine.
4- La journaliste écrit son article.
5- La journaliste et le photographe arrive sur le lieu pour interviewer les personnes.
6- La rédactrice en chef relit les pages et quand tout est parfait elle les envoie à imprimer.
7- Le photographe travaille les photos.
8- L’article et les photos sont organisés sur la page.
9- La journaliste et la rédactrice en chef choisissent comment va être écrit le texte.

a b c d e f g h i

3 5 1 7 9 4 2 8 6

5/ Reprise en grand groupe : vérifiez vos réponses à partir du document donné.

6/ Pour voir si tu as bien compris complète le texte suivant avec les mots proposés.

Interviewer- photographe- article Ŕ correcteur- journaliste- des reportages-


maquette- les enregistrements - l’imprimeur

Paul est journaliste------------- aux Clés de l’actualité junior. Il part dans les villes pour faire
des reportages-------------------et interviewer------------------ des personnes. Luc le -
photographe------------------ prend des photos pour accompagner le texte. De retour à la
rédaction Paul écoute les enregistrements------------------- et écrit son article------------. Il le
montre au correcteur-------------- pour contrôler l’orthographe. Le secrétaire de rédaction fait
une maquette------------- de la page où se trouveront l’article et les photos. Quand les pages
sont prêtes il les envoie à l’imprimeur------------------.

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 226
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Savoir-faire généraux du CECR :

Identifier les éléments principaux d’un article de presse

Comprendre un vocabulaire relatif aux loisirs

Comprendre un phénomène de la vie quotidienne des jeunes Français

Donner son opinion

Parler de ses goûts

Faire une description d’un phénomène

public Adolescents de préférence, adultes

Niveau A2

Document déclencheur Stage ado (WIS, Bristol, etc) : cours musique


& chanson

Stage formation de formateurs : cours presse


jeunesse

Objectifs Repérer la composition d’un article de presse

Découvrir/ comprendre un phénomène de


mode

Comprendre le contexte socioculturel


français

(Présenter un phénomène de son pays)

Compétences travaillées Réception écrite, production et interaction


orales

Socioculturel La France : pays où les cultures se mélangent

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 227
Stage pédagogique de formateurs de FLE

et s’entrechoquent

Déroulement 1) Lecture de l’exercice 1, repérage


rapide du document, travail collectif
2) Lecture individuelle de l’article +
exercices 2 et 3 (travail individuel)
3) Mise en commun, correction des
exercices 2et 3
4) En groupe classe lecture et recherche
du vocabulaire en contexte pour
l’exercice 4
5) En binômes, exercice 5. Puis, débat
dirigé par le prof en groupe classe. (le
prof pourra attirer l’attention des
élèves sur les différentes couleurs de
peau, la diversité des origines des
français, les DOM TOM, les
frontières avec les autres pays
européens, le verlan = langage jeune
mélangeant des mots de différentes
origines linguistiques, etc.)

Prolongement :

L’enseignant pourrait proposer l’exercice


suivant :

« A toi de présenter un phénomène


tendance de ton pays ».

Tu dois décrire le phénomène, expliquer qui


est concerné par cette tendance, trouver
l’auteur ou l’origine du mouvement ainsi que
son développement, expliquer le succès, etc.

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 228
Stage pédagogique de formateurs de FLE

LES CLES DE L’ACTUALITE JUNIOR le 2 octobre 2007

Danse

Tecktonik : ça bouge !
Depuis la rentrée, les ados français sont dingues de la tecktonik.

Des jeunes qui roulent les bras autour de la tête, ondulent du bassin, font des pas très rapides
sur une musique techno assourdissante… Bizarre ?! Non, ça c’est la tecktonik ! Cette danse
est la nouvelle tendance des ados français. La tecktonik est née dans une boîte de nuit
parisienne en 2000. « Le nom tecktonik, explique son créateur Cyril Blanc, c’est la rencontre
entre les technos italienne du sud et belge et hollandaise du nord. Elles s’entrechoquent en
France, comme les plaques tectoniques. » Belle théorie pour expliquer un nom qui, avant
tout, sonne bien.
Et c’est encore une fois Internet, et surtout le partage de vidéos en ligne, qui a propagé le
succès de la tecktonik chez les jeunes. Les petits films des danseurs sont visionnés des
dizaines de milliers de fois sur YouTube. Une boutique officielle tecktonik vient même
d’ouvrir à Paris. Histoire d’avoir le look qui va avec la danse. Bref, tecktonik, c’est le séisme
de la rentrée.

Plaques tectoniques : la surface de la terre est recouverte de plaques immenses qui


supportent les continents et les océans. Ces plaques tectoniques se déplacent très lentement :
elles avancent de quelques centimètres chaque année. C’est ce mouvement qui cause les
tremblements de terre.

Isabelle Desprez

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 229
Stage pédagogique de formateurs de FLE

1) Identifie le document en complétant le tableau.

Nom du journal
Date de publication
Rubrique
Titre de l’article
Chapeau
Auteur de l’article

!!! Une rubrique est le nom que l’on donne à une catégorie dans un journal (par
exemple : sport, politique, économie, etc.)

Un chapeau est une phrase qui résume le texte.

2) Observe les caractéristiques de cette danse. Associe une photo à une phrase du
texte.

Photo 1 2 3
Phrase

1) a) des jeunes qui roulent les bras autour de la tête

2) b) des jeunes qui ondulent du bassin

3) c) des jeunes qui font des pas très rapides

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 230
Stage pédagogique de formateurs de FLE

3) Teste ta compréhension du document. Entoure la réponse correcte : VRAI (V)


FAUX (F) ou ON NE SAIT PAS ( ?).

o La tecktonik est une nouvelle musique. V F ?

o Elle se danse sur de la musique électronique

(la techno) italienne. V F ?

o Elle se danse seulement dans les boites de nuit. V F ?

o C’est Cyril Blanc qui a inventé cette danse. V F ?

o L’Italie est au nord de la France. V F ?

o Internet a beaucoup contribué au succès du phénomène. V F ?

o Aujourd’hui, tecktonik est aussi une marque de vêtements. V F ?

o Le mot « tecktonik » existait déjà dans la langue française. V F ?

o Cette danse existe aussi dans ton pays. V F ?

o Il y a un look Tecktonik. V F ?

4) Enrichis ton vocabulaire.

Un séisme - les adolescents - fou Ŕ qui rend sourd Ŕune discothèque

Les ados =

Assourdissante =

Dingue(s)=

Un tremblement de terre =

Une boite de nuit =

5) Exprime-toi en répondant aux questions. Discute avec ton voisin pour lui donner
ton opinion et écouter la sienne.

Pourquoi cette musique s’appelle-t-elle la Tecktonik ?

Que penses-tu de ce nom ? (bizarre, adapté, etc.) Justifie ton opinion.

La France est-elle un pays multiculturel (plusieurs cultures) ? Peux-tu donner des


exemples.

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 231
Stage pédagogique de formateurs de FLE

FICHE PROF - CORRIGE

1) Identifie le document en complétant le tableau.

Nom du journal Les clés de l’actualité junior


Date de publication 2/10/07
Rubrique Danse
Titre de l’article Tecktonik : ça bouge !
Chapeau Depuis la rentrée les ados…
Auteur de l’article Isabelle Desprez

!!! Une rubrique est le nom que l’on donne à une catégorie dans un journal (par
exemple : sport, politique, économie, etc.)

Un chapeau est une phrase qui résume le texte.

2) Observe les caractéristiques de cette danse. Associe une photo à une phrase du
texte.

Photo 1 2 3
Phrase B C A

1) a) des jeunes qui roulent les bras autour de la tête

2) b) des jeunes qui ondulent du bassin

3) c) des jeunes qui font des pas très rapides

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 232
Stage pédagogique de formateurs de FLE

3) Teste ta compréhension du document. Entoure la réponse correcte : VRAI (V)


FAUX (F) ou ON NE SAIT PAS ( ?).

o La tecktonik est une nouvelle musique. V F ?

o Elle se danse sur de la musique électronique

(la techno) italienne. V F ?

o Elle se danse seulement dans les boites de nuit. V F ?

o C’est Cyril Blanc qui a inventé cette danse. V F ?

o L’Italie est au nord de la France. V F ?

o Internet a beaucoup contribué au succès du phénomène. V F ?

o Aujourd’hui, tecktonik est aussi une marque de vêtements. V F ?

o Le mot « tecktonik » existait déjà dans la langue française. V F ?

o Cette danse existe aussi dans ton pays. V F ?

o Il y a un look Tecktonik. V

4) Enrichis ton vocabulaire.

Un séisme - les adolescents - fou Ŕ qui rend sourd Ŕune discothèque

Les ados = adolescents

Assourdissante = qui rend sourd

Dingue(s)= fou(s)

Un tremblement de terre = un séisme

Une boite de nuit = une discothèque

5) Exprime-toi en répondant aux questions. Discute avec ton voisin pour lui donner
ton opinion et écouter la sienne.

Pourquoi cette musique s’appelle-t-elle la Tecktonik ?

Que penses-tu de ce nom ? (bizarre, adapté, etc.) Justifie ton opinion.

La France est-elle un pays multiculturel (plusieurs cultures) ? Peux-tu donner des


exemples.

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 233
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Presse jeunesse : liste des magazines

Petite enfance :

Popi (1 à 3 ans) Les Belles Histoires ( 4 à 8 ans)

Tralalire (2 à 5 ans) Pomme d’Api (3 à 7 ans)

Youpi (5 à 8 ans) Pomme d’Api Soleil (4 à 8 ans)

Enfance :

Astrapi (7 à 11 ans) Filotéo (8 à 13 ans)

D lire (9 à 13 ans) J’aime Lire (7 à 10 ans)

Mes premiers j’aime lire (dès 6 ans) Images Doc (7 à 12 ans)

Adolescents

Je bouquine (10 à 15 ans) Okapi (10 à 15 ans)

Jeunes adultes

Phosphore (à partir de 15 ans) Muze (15 ans et plus)

Il est possible de feuilleter ces magazines sur le site www.bayard-jeunesse.com

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 234
Stage pédagogique de formateurs de FLE

PRESSE JEUNESSE
Formation de Formateurs
Alliance française de Bordeaux

 Sites ressources pour la classe


http://www.gommeetgribouillages.fr/

Ressources pédagogiques pour les enseignants de primaire et maternelle Ŕ rubrique la presse


à l’école

http://www.clemi.org/

Le CLEMI est chargé de l’éducation aux médias dans l’ensemble du système éducatif. Il a
pour mission d’apprendre aux élèves une pratique citoyenne des médias. Cet objectif est
atteint en établissant des partenariats constants entre enseignants et professionnels de
l’information. Il propose de nombreuses fiches pédagogiques pour les différents niveaux
scolaires. Il est aussi très actif lors de la semaine de la presse.

http://www.francparler.info/accueil/

La rubrique les élèves et la presse comprend des pistes pédagogiques et des liens vers les
principaux médias français à utiliser en classe de langue.

http://www.tv5.org/TV5Site/7-jours/

La rubrique 7 jours sur la planète propose des exercices en ligne, des activités de classe et des
outils complémentaires à partir de l’actualité mondiale du niveau A2 au niveau B2.

http://www.rfi.fr/lffr/statiques/accueil_apprendre.asp

Vous trouverez dans la rubrique fait du jour des exercices pour comprendre des reportages de
l’actualité (les exercices sont accompagnés d’un corrigé et d’une transcription de façon à ce
que les apprenants puissent travailler en autonomie) A partir des niveaux fin A2 Ŕ début B1
selon les reportages.

Sont à consulter également les dossiers pour la classe et les fiches pédagogiques spécialisés
sur la compréhension des informations diffusées à la radio.

http://platea.pntic.mec.es/~cvera/ressources/enclasse.htm

propose une liste de sites en relation avec les activités presse à l’école

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 235
Stage pédagogique de formateurs de FLE

 Ressources brutes
La presse jeunesse

http://mobiclic.com

rubrique enseignants (pour les enfants de 7 à 13 ans)

http://www.bayard-jeunesse.com

Présentation des revues de l’éditeur et fiches pédagogiques

http://www.milan-enseignants.com/

Présentation des revues de l’éditeur et fiches pédagogiques

Les journaux classiques

http://corumcle.edres74.ac-grenoble.fr/presse/pressefr.htm

Ce collège propose sur une page d’accueil la liste des grands quotidiens et périodiques
français avec les liens correspondants

http://fr.wikipedia.org/wiki/Presse_en_France

Pour des chiffres, des dates et l’histoire des journaux français

Quelques radios

http://www.france-info.com/

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/accueil/

Les grandes chaînes de télévision

http://www.tf1.fr/ et http://tf1.lci.fr/

http://www.francetelevisions.fr/

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 236
Stage pédagogique de formateurs de FLE

TEXTE ÉCOLE IDÉALE EUROPE

Société

SERIE (L’école idéale en Europe).

En Autriche, les arts ont la cote


Les Autrichiens apprennent très tôt la musique. Et ce n’est pas superflu ! Explications
au moment où le ministre de l’Education, Xavier Darcos, va signer une convention pour
développer l’étude des arts en France.
Claudine Proust | 12.09.2008, 07h00
TANDIS QUE des générations de petits Français ont pris la flûte à bec en grippe, rigolant
des années après des cours de musique du collège, considérés alternativement comme un
calvaire ou un défouloir entre deux cours réputés « sérieux », les petits Autrichiens
s’adonnent sans complexes à la pratique musicale et artistique à l’école.
Avec plaisir. Et des moyens, salles spécialisées et instruments, qui ont même impressionné le
ministre français Xavier Darcos, en visite à Vienne l’hiver dernier. Lundi, il doit d’ailleurs
signer une convention avec le ministère de la Culture et six grands partenaires musicaux
Opéra, entre autres pour développer l’enseignement de la musique dans les établissements.

« La musique est une tradition chez nous »

La musique et les arts à l’école, de Vienne à Salzbourg en passant par les communes rurales
plus modestes, ça commence dès le primaire. Depuis longtemps et sans complexes. Question
d’histoire. L’Autriche est la patrie de Mozart, celle qu’ont choisie Beethoven, Strauss ou
Schubert… « La musique est une tradition chez nous », explique Barbara Neundlinger, à
Kulturkontakt, institution viennoise qui travaille en cheville avec le ministère autrichien pour
le développement de projets culturels. Une fois par semaine, les petits élèves de la
Grundschule (école primaire, de 6 à 10 ans) ont une leçon de musique, et autant d’arts
plastiques. Côté contenu, les petits Autrichiens chantent, écoutent de la musique, développent
leur créativité en travaux manuels, dansent…

Sur le papier, les petits Français sont a priori supposés en faire autant… quand le reste du
programme de français, maths et histoire en laisse le temps aux enseignants. Pourtant, dans
l’Hexagone, la mayonnaise ne prend pas encore. Même si régulièrement les programmes le
dernier en date entré en vigueur cette rentrée insistent sur l’importance de l’histoire des arts,
par exemple. « Différence culturelle », analyse-t-on au ministère de l’Education nationale,

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 237
Stage pédagogique de formateurs de FLE

rue de Grenelle. « En Autriche, comme en Allemagne et dans les pays scandinaves,


l’éducation « Bildung » est considérée comme un tout : l’école ne doit pas seulement fournir
une éducation « intellectuelle » aux enfants, mais former l’individu en entier,
harmonieusement. »

«Jouer d’un instrument, chanter en chorale supposent de la rigueur »

« Traditionnellement, la musique fait partie, en Autriche (NDLR : comme en Allemagne), de


la vie familiale. Du coup, c’est facile de l’inscrire aussi dans le cadre de l’école, puisqu’il
existe de toute façon, partout dans le pays, des structures qui enseignent la musique. Ce qui
n’est pas le cas pour la danse ou l’architecture », explique Barbara Neundlinger. Enfants et
parents jouent souvent d’un instrument, chantent dans des chorales, très développées hors de
l’école, même dans les petites villes de province où il n’existe pas, comme à Vienne, des
écoles spécialement axées sur la musique.

Les arts font encore partie des programmes obligatoires au lycée pour les 40 % d’élèves qui
suivent la filière générale après l’équivalent du collège (de 10 à 14 ans). Les horaires
hebdomadaires varient selon les Länder et les lycées, qui disposent de plus d’autonomie que
leurs homologues français. Certains proposent ainsi, en option, un enseignement musical et
artistique renforcé, jusqu’à trois à quatre heures par semaine, avec évaluation au bac pour
ceux qui la choisissent ! Du superflu ? La question paraîtrait choquante en Autriche. Outre
qu’il fait partie du curriculum pour tout Autrichien, « l’enseignement artistique n’a rien
d’inutile. Il peut même aider à tous les autres ! justifie Barbara. Jouer d’un instrument,
chanter en chorale supposent de la rigueur. Et apprend à travailler en groupe. »

Localement, quelques établissements français l’ont déjà compris : persuadée que la musique
peut être « vecteur de vie scolaire », l’académie de Créteil compte même promouvoir la
création d’une chorale dans tous les collèges.

Le Parisien

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 238
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Série (4/5)/L’école idéale en Europe

En Angleterre, des « grands frères » contre la violence scolaire


Londres (Royaume-Uni)
Julien Laurens | 11.09.2008, 07h00

ILs SONT entre 9 et 17 ans et s’occupent des problèmes des élèves plus jeunes qu’eux. C’est
une solution totalement inédite que la Grande- Bretagne met en place pour lutter contre la
violence scolaire, un fléau auquel le pays est de plus en plus confronté.Outre cettemesureŕ
dont les premiers effets sont spectaculaires ŕ, d’autres sont systématisées à cette rentrée.

Notamment des interventions très nombreuses de policiers dans les écoles et des campagnes
de fouille des élèves, dans les établissements les plus difficiles. Des initiatives, encore
inconcevables, en France.

POUR LUTTER contre les violences à l’école, le « bullying » (le harcèlement) ou encore
l’absentéisme, les Britanniques expérimentent une solution efficace et pédagogique à la fois :
les « big brother ». Au début des années 2000 l’expérimentation démarre et aujourd’hui des
centaines d’écoles et de collèges à travers le pays ont mis en place ce système de médiation,
effectué par des élèves eux-mêmes, surnommés grands frères. Ce projet a été initié par le
ministère de l’Education, pour éradiquer les problèmes que connaissait le système éducatif
anglais, mais finalisé directement par les établissements en coopération avec des associations
qui luttent contre les difficultés scolaires. Ces grands frères ont entre 9 et 17 ans et s’occupent
des problèmes d’enfants plus jeunes qu’eux dans leur propre école ou collège. Leur mission,
bénévole bien sûr, est d’intervenir lors d’une bagarre, de régler des contentieux, de discuter
avec des élèves trop absents ou de faire cesser des actes d’humiliation. La médiation se passe
à la pause du déjeuner ou après les cours, dans une salle au calme et sans contrainte de durée.
Ces jeunes jouent donc à la fois un rôle de psychologue, d’assistante sociale et d’agent de
sécurité ! Et le succès est fulgurant. Les établissements qui ont mis en place ce projet ont vu
en moyenne les violences baisser de 25 % et l’absentéisme de plus de 35 %. « Pour nous c’est
une grande réussite. La différence depuis l’arrivée de ce système est très signifiante.
L’établissement est beaucoup plus sain et tout le monde, enfants et enseignants, travaille
mieux », confirme Sarah Harding, responsable d’un collège de Saint Albans, dans le nord de
la capitale.

Forts de ces résultats, de plus en plus d’établissements développent à leur tour cette idée.

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 239
Stage pédagogique de formateurs de FLE

« Nous avons remarqué que tout se passe beaucoup mieux quand ce sont des élèves qui
règlent les problèmes de leurs camarades. L’adulte est trop souvent vu comme un ennemi qui
ne peut pas comprendre les enfants. Au contraire, ils écoutent plus et se confient plus à des
grands frères. » Nous formons donc des élèves à devenir médiateurs. Certains ont vraiment le
potentiel pour le faire, même à un très jeune âge : ils aiment écouter, discuter, inspirent le
respect », explique Jack, éducateur au centre pour jeunes de Southwark.

« Quand on voit les résultats, c’est très encourageant »

Masamba Tamank, 16 ans, est médiateur depuis sept ans. Il vient d’être récompensé par la
ville de Londres pour son action dans son collège de Southwark justement, une banlieue
difficile du sud de Londres.

« J’ai toujours aimé aider les plus jeunes, rendre service pour faire avancer les choses,
essayer de faire changer le comportement de certains. Quand on voit les résultats que nous
obtenons avec la médiation, c’est vraiment très encourageant et cela donne envie de faire
encore plus », confie-t-il. Comme Masamba, des centaines de jeunes médiateurs sont en train
de changer, à leur façon, l’école en Grande-Bretagne.

Le Parisien

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 240
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Série (3/5) / L’école idéale en Europe

L’anglais, priorité espagnole

Martine Audusseau | 10.09.2008, 07h00

ALORS que Xavier Darcos, le ministre de l’Education, veut que les élèves français soient «
bilingues » à l’issue de leur scolarité obligatoire, nos voisins d’au-delà des Pyrénées veulent
tordre, eux aussi, le cou à leur vilaine réputation, celle d’être souvent accusés de «
baragouiner comme des vaches espagnoles » ! Les langues étrangères, l’anglais en tête, sont
devenues une priorité en Espagne.

Madrid a donné le mode d’emploi aux régions autonomes en matière d’éducation et, à cette
rentrée (certains élèves ont déjà retrouvé leur prof, d’autres pas avant le 15 septembre),
Catalogne, Galice ou Pays basque lancent leur propre plan baptisé More English at School
(NDLR : plus d’anglais à l’école). De l’oral, des stages linguistiques, des méthodes ludiques
pour apprendre, voilà les recettes espagnoles pour rattraper leur retard dans cette discipline.

«C’EST VRAI que nous avions pris du retard pour l’apprentissage de l’anglais, explique
Mar, une jeune mère de famille qui veut rattraper le temps perdu et paie des cours de soutien
à son fils après la classe, mais tout le monde est conscient maintenant qu’il faut apprendre
cette langue, comme l’informatique d’ailleurs. » Aujourd’hui, en Espagne, l’apprentissage
débute dès 6 ans. A partir de 10 ans, les jeunes peuvent choisir en plus de l’anglais une
seconde langue vivante, et ce, indépendamment de l’étude des langues co-officielles, basque
ou catalan, enseignées depuis le plus jeune âge comme langue principale. Un plus selon les
experts, qui soulignent que le bilinguisme est un avantage pour apprendre d’autres langues.

« Cet été, je suis allé en Angleterre, j’ai été surpris, j’ai réussi à parler »

Pourtant, « il y a un effet pervers à l’enseignement des langues co-officielles, explique Pedro


Rascon, président de la Fédération espagnole des associations de parents d’élèves, c’est que
l’on a un peu trop insisté sur l’enseignement de la langue régionale au détriment de l’anglais
». La normalisation linguistique, en Catalogne par exemple, a permis de consolider le
bilinguisme mais de façon un peu excessive pour certains. Pour corriger le tir, la Catalogne
vient de lancer un plan choc : dans 800 écoles publiques de la région, des auxiliaires de
conversation vont ainsi venir épauler les enseignants ; certaine matières, comme les maths, la
chimie ou la géographie pourront être enseignées en anglais.

A la Bisbal, un gros bourg de 15 000 habitants au nord de la Catalogne, Lupe attend avec
impatience l’aide de ces « assistants ». « Le niveau d’anglais doit encore s’améliorer
beaucoup, raconte-elle, certains élèves ont du mal à suivre, sont saturés par toutes les autres
matières. Nous travaillons avec l’aide d’ordinateurs, d’Internet, du laboratoire. Il y a aussi
YouTube, la musique et la télévision, qui diffuse des programmes en anglais pour les
motiver, ce qui permet d’intégrer tous les élèves qu’ils soient bons ou mauvais. D’ailleurs,
nous fonctionnons par niveaux, trois de niveau supérieur et deux de soutien scolaire. Nous
organisons aussi des séjours linguistiques et toute l’année, nous, les professeurs, nous
pouvons suivre des cours de remise à niveau. » Les enfants, bien sûr influencés par leurs
parents, sont conscients qu’il faut impérativement parler la langue de Shakespeare. « Moi, je

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 241
Stage pédagogique de formateurs de FLE

me débrouille, explique Andreu, un jeune Catalan de 11 ans, cet été, je suis allé en
Angleterre, et j’ai été surpris, j’ai réussi à parler ». Pour Juan, 12 ans, c’est plus dificile. «
Moi, je ne comprends rien, les professeurs parlent trop vite. » Quant à Alejandro, 11 ans, qui
suit des cours en dehors de ses heures de classe, il reconnaît que sans l’insistance de ses
parents il ferait « moins d’efforts ».

« Indiscutablement, les mentalités évoluent »

La formation des professeurs est aussi l’un des axes prioritaires de la politique d’éducation.
Un plan de formation et des bourses d’études de 4 000 € pour des séjours dans les pays
anglophones ont été mis en place. En 2008, 5 000 ont été accordées. Tous les professeurs du
secondaire doivent justifier par l’obtention d’un mastère d’études de leur niveau en anglais.

La plupart des écoles organisent aussi des échanges linguistiques et en été, en Espagne, de
nombreuses colonies proposent leurs activités en anglais. « Nous avions un retard historique,
dû en partie aux années du franquisme. Nous ne voyagions pas, ou difficilement, explique
Pedro Rascon, l’enseignement des langues étrangères était entre les mains des établissements
privés. Nous avons changé, les parents se sont mis en chasse pour trouver les meilleures
solutions pour que leurs enfants apprennent la langue. Indiscutablement, les mentalités
évoluent. »

Le Parisien

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 242
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Rentrée scolaire

Série (2/5) / L’école idéale en Europe

En Finlande, le collège sans stress


Claudine Proust | 09.09.2008, 07h00

Un peu partout, l’heure de la rentrée a sonné. L’occasion de faire un tour d’Europe des
grandes réussites en matière d’éducation. Dans ce domaine, la Finlande fait figure de premier
de la classe depuis que le pays caracole insolemment en tête des études internationales qui
évaluent tous les trois ans les performances des adolescents de 15 ans d’une trentaine de pays
en lecture, compréhension et culture mathématique.

Des idées (comme l’absence de redoublement ou la disponibilité des profs, par exemple)
impossibles à transposer en France ? Le pays est plus petit, moins peuplé, avec une sociologie
différente, moins touché par le chômage… Il n’empêche, pour Paul Robert, principal d’un
collège du Gard, qui a étudié le modèle dans un livre paru l’an dernier et a tenté de mettre
certaines recettes en application dans son propre établissement, la France pourrait tirer des
leçons de l’éducation à la Finlandaise. Sans un sou de plus : question de mentalité.

PAS LA PEINE de se plonger dans des manuels de pédagogie comparée pour saisir la
différence entre un collège à la française et sa version finlandaise. Elle saute aux yeux. Cela
commence aux abords de l’établissement. On voudrait sonner, s’annoncer. Impossible.
Aucune grille ne barre l’entrée du Sankt Olofs koulu (collège Saint-Olof) au centre de Turku
(la troisième ville du pays), où 400 élèves ont repris le chemin des classes depuis le 11 août.
L’école, en Finlande, est un lieu ouvert sur la ville, et « les Finlandais souhaitent qu’elle le
reste », explique un prof. Le pays a pourtant payé de 9 morts cette liberté de circulation en
2007, après l’irruption d’un lycéen armé dans un établissement de Tuusula, au nord
d’Helsinki.

Les élèves circulent… en chaussettes

Mais aujourd’hui encore, ni gardien ni surveillant en vue. Hormis deux jeunes filles blondes
qui profitent de l’intercours pour tirer quelques bouffées de cigarette sur les marches
extérieures de l’établissement, les collégiens n’en profitent pas pour fuir les cours. Au rez-de-
chaussée, une poignée d’adolescents à l’allure aussi décontractée que leurs homologues
français de 13 ou 14 ans. Mêmes effets vestimentaires et capillaires, mêmes écouteurs MP3
fichés dans les oreilles, sauf qu’ils naviguent sur le linoléum du grand hall lumineux, équipé
de porte-manteaux et casiers… en chaussettes ! Avec la même décontraction que s’ils se
promenaient chez eux. Dans les étages, on les retrouve papotant sur les bancs de bois clair qui
jalonnent tous les couloirs, ou en train de jouer joyeusement aux cartes sur les petites tables
rondes disposées ici et là, jusqu’à ce qu’ils se précipitent comme une envolée de moineaux

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 243
Stage pédagogique de formateurs de FLE

vers la porte d’une classe. Aucune sonnerie stridente ne les a rappelés à l’ordre. Maj-Len, leur
prof de français et d’anglais, est tout simplement arrivée. Enseignante depuis vingt ans, dont
huit dans ce collège qui l’a directement recrutée, la jolie blonde de 48 ans est une prof
heureuse, « fière » d’exercer un métier couru et respecté. Aussi à l’aise avec ses élèves qu’ils
semblent l’être avec elle. Ici, les uns et les autres s’appellent et s’interpellent par leurs
prénoms, se tutoient. Le rapport en classe est du même acabit et tient plus de la conversation
entre adultes consentants que du cours magistral. Il est vrai qu’ils ne sont que quinze pour ce
cours de français de quarante-cinq minutes, quand ils se retrouvent au plus à vingt pour
d’autres matières.

Dans la classe, des rires mais jamais de bazar

En deuxième année de collège, Solveig, Tim, Sonia ou Johannes attaquent leur quatrième
année de français, option qu’ils ont ajoutée à l’anglais, la première langue imposée à tous les
petits Finlandais. Pendant tout son cours, Maj-Len ne lèvera pas la voix une seule fois. En
entrant dans la salle, elle a juste fait observer d’un ton égal à Kasper qu’il serait bon
d’éteindre sa musique. Et si le cours suit un fil assez classique (révision de mots, écoute et
compréhension d’une cassette, relecture des dialogues dans le livre et exercices de
compréhension), l’ambiance ferait des envieux dans les collèges de l’Hexagone. Il y a des
apartés, même des éclats de rire, communs, jamais de bazar. Une question ? Dix doigts se
lèvent spontanément. Une incompréhension ? On questionne son maître tout aussi
naturellement. Des mots à répéter ? Quinze voix reprennent en choeur, sans hésiter ni
glousser par peur du ridicule. Et si, à l’heure des exercices par petits groupes, une élève
sifflote penchée sur son cahier, pas un mot. « Tant que le bruit ne me gêne pas, pas de
problème. Les élèves se sentent bien, c’est une chose à laquelle on fait très attention », sourit
Maj-Len. « On leur fait confiance, eux, nous respectent. »

Le Parisien

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 244
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Rentrée scolaire

Série (1/5) / L’école idéale en Europe

L’Allemagne invente la maternelle à la carte


Vincent Mongaillard | 08.09.2008, 07h00

Depuis une semaine, les élèves français ont repris les cours. Un peu partout en Europe,
l’heure de la rentrée a sonné. Les systèmes éducatifs sont très différents dans les pays de
l’Union (en termes de rythme, de recrutement des profs, d’apprentissage…), et évidemment
difficilement comparables avec le nôtre.

Et, pourtant, des idées pourraient nous inspirer. Premier volet : l’Allemagne et ses «
Kindergärten ». Dans ces jardins d’enfants, qui remplacent notre école maternelle,
l’autonomie des enfants est encouragée, la flexibilité des horaires séduisante, la classe en
petit comité permanente. Ici, on paye mais des sommes souvent très modiques. En France, la
secrétaire d’Etat à la Famille, Nadine Morano, s’est dite intéressée par le concept. Tout
comme un inspecteur de l’Education nationale qui, sous un pseudonyme, avait publié il y a
six mois le livre polémique « Il faut fermer les écoles maternelles », les comparant parfois à
de simples garderies.

CE N’EST ni une crèche ni une halte-garderie, et pas vraiment une école « classique ». C’est
un savant mélange des trois qui épanouit outre-Rhin trois millions d’enfants âgés de 3 à 5
ans. Bienvenue au Kindergarten. Traduisez : jardin d’enfants. Au cœur de celui de la rue
Gryphius dans l’ex-Berlin- Est, sorti de terre quelques mois avant la chute du mur, il y a une
« salle d’actions » avec une piscine de balles, une salle de musique avec des tam-tams et une
autre pour les cours ludiques d’anglais, un mini-gymnase, une cuisine rien que pour les
toques blanches en herbe, une pièce réservée aux papas et aux mamans… A l’extérieur, place
aux grands espaces : un parc de 3 000m2 avec des toboggans et une drôle de roulotte, qui
ressemble davantage à un jardin public parisien qu’à une « cour de récré » hexagonale. «
Pour s’amuser, c’est encore mieux qu’à la maison », applaudissent Louisa, Mika et Ramon, 4
ans, en pleine séance de découpage.

« C’est garanti par la loi »

Au pays où les maternelles n’existent pas, ce ne sont pas des instituteurs qui pilotent les
classes mais des éducateurs ne jonglant pas avec les sureffectifs. Et qui, par conséquent,
peuvent multiplier les sorties au zoo, au musée ou à la ferme pédagogique. Ils sont souvent
deux à suivre un groupe de quinze. L’inscription au Kindergarten, destiné à préparer les
jeunes pousses à entrer, dès 6 ans, à l’école élémentaire, n’est pas obligatoire. En revanche,

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 245
Stage pédagogique de formateurs de FLE

chaque famille doit pouvoir bénéficier au minimum d’une place à mi-temps. « C’est garanti
par la loi », précise la directrice Marina Kietzmann. Chez nos voisins germaniques, on ne
connaît pas la sectorisation. Les foyers ont une totale liberté pour choisir leur établissement.
Communales, confessionnelles, associatives ou privées, ces institutions subventionnées par
les pouvoirs publics ne sont pas gratuites. A Berlin, fédéralisme oblige, les tarifs sont fixés
par le gouvernement du Land (région). Ils dépendent des revenus des parents, de 25 € par
mois pour les plus pauvres à 466 € pour les plus riches.

L’enfant fait sa rentrée quand il veut au cours de l’année. Les parents peuvent amener leur
garçon ou leur fille à l’heure qu’ils le souhaitent dans des structures ouvertes, pour certaines,
de 6 heures à 20 h 30.

« L’enfant a davantage la parole »

La prise en charge diffère de celle de la France. Sur les terres de Jules Ferry, les activités sont
planifiées et menées de façon collective par des enseignants qui contrôlent et régulent. Sur
celles du pédagogue Friedrich Fröbel, inventeur du concept, les adultes ne sont pas maîtres du
jeu. Ce sont plutôt des guides, des stimulateurs d’énergie. Une relative liberté est laissée aux
petits afin d’encourager leurs découvertes mais aussi leurs erreurs corrigées ensuite par les
grands.

« C’est l’éducation individualisée qui prime », insiste Katrin Stöckel, à la tête d’un jardin
d’enfants non loin de la porte de Brandebourg. « L’enfant a davantage la parole. On n’est pas
dans les questions-réponses », observe Christian Rabault, en charge des questions éducatives
à l’ambassade de France à Berlin. L’apprentissage n’est guère formalisé. « On entend
développer une curiosité sans être trop directifs », résume Danièle Sichter, responsable d’un
jardin d’enfants franco-allemand dans la capitale allemande. Impossible de comparer, en
termes de résultats en première année d’élémentaire, le Kindergarten de notre maternelle. Ce
qui est certain, c’est que les Allemands passés par le jardin d’enfants ont, en général, de
meilleures notes lors de leurs débuts à la grande école que ceux qui n’y sont pas allés.

Le Parisien

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 246
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Titre du scénario
ALINA DANIELA CEPAN

CORINA CIOBANU

Domaine: Bonne franco-fête! Niveau: A2 /B1

Public: les élèves du collège Durée : 2 h

Objectifs

langagiers: oral et écrit

- s’approprier les notions de la francophonie;

- jouer avec des mots connus et inconnus et créer une mise en scène

- reconnaître les pays francophones sur la carte du monde

socioculturels:

- encourager les élèves à célébrer la journée de la francophonie en leur faisant réaliser


et animer pour cette occasion une série des reproductions et productions personnelles
guidées par le professeur
- programmer une fête en l’honneur de la francophonie
Aptitudes (types de compréhension/de production)

- lire des textes courts


- écrire de courts messages sur la francophonie en utilisant des mots acquis
Supports :

- les sites Internet avec des contes en français des pays francophones, des vidéos, des
chansons, de petites poésies: http://www.conte-moi.net/home.php,
http://www.momes.net/comptines/comptines-chansons.html,
http://poesiepourenfant.com,
- carte géographique : http://www.ph-ludwigsburg.de/html/2b-frnz-s-
01/overmann/baf4/francophonie/,
Description succincte:

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 247
Stage pédagogique de formateurs de FLE

- repartir les élèves en plusieurs groups en binôme devant un ordinateur


- demander à chaque groupe de réaliser le trajet correspondant au pays choisi
- prendre des notes (les élèves prennent des notes) reformulant les contenus
- réaliser une mise en scène à partir des textes donnés
Production prévue:

- une mise en scène avec le texte produit par eux-mêmes


Critère(s) de réussite :

- réalisation appropriée de la mise en scène a l’aide du professeur


Aides linguistiques en ligne :

- wikipedia
Prolongements

- qu’ils rédigent un conte à partir d’un sujet proposé


Variantes

Remarques :

Production prévue : rubrique essentielle car tout scénario comporte des tâches

Critère de réussite : ils se réfèrent à la production prévue

Supports : il s’agit toujours de sites internet

Aides linguistiques en ligne : signalent des sites pédagogiques comportant soit des matériaux
langagiers considérés comme des pré-requis, soit des exercices de vocabulaire ou de
grammaire en lien avec les tâches. Ces « sous-tâches » seront proposées, en fonction du
niveau des apprenants, en amont ou en appui du scénario.

Feuille de route:

Vous êtes en train de préparer une fête pour célébrer la Francophonie

Vous allez voir les pages sur les sites Internet indiques:

Activité 1. (en binôme)

Tapez l’adresse suivante http://www.ph-ludwigsburg.de/html/2b-frnz-s-


01/overmann/baf4/francophonie/,

Entrez sur

Un voyage dans différents pays francophones /

Cliquer sur la carte et voyez les pays

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 248
Stage pédagogique de formateurs de FLE

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/francophonie/oif-membre.shtml

Nommez les pays francophones que vous avez trouvés!

Activité 2 (chacun d’entre vous soit une poésie, une chanson ou un conte)

Ecoutez les chansons, les contes ou regardez les videos en français

http://www.momes.net/comptines/comptines-chansons.html,

http://poesiepourenfant.com,

http://www.conte-moi.net/home.php,

Pour vous familiariser a de différentes cultures francophones

Reconnaissez quelques notions sur la francophonie

Activité 3

Répondez par vrai ou faux aux questions suivantes :

Conte : L'homme au grand savoir et l'enfant

- Dans le conte il s’agit d’un garçon ?


- Maman est allée au marché ?
- L’enfant a une sœur ?

Activité 4

Réécoutez une autre fois et complétez les phrases suivantes par des mots que vous avez
entendus.

Conte : Un malheur ne vient jamais seul

La personne est mon… (ami)

Ca ne me … pas. (concerne)

Un malheur … (ne vient) jamais seul.

Activité 5

Imaginez une fin différente de votre conte.

Mettez en scène le texte donné.

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 249
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Titre du scénario
Domaine : Tourisme à Bordeaux Niveau : A2/B1

Public : adolescent Durée : 50 min.

Objectifs

- langagiers : s’exprimer sur la géographie, l’histoire dans ses grandes lignes, les monuments
importants de Bordeaux

- socioculturels : découvrir la ville de Bordeaux

Aptitudes (types de compréhension/de production) : CO / CE / PO / PE

Supports : sites http://www.cityzeum.com/tourisme/aquitaine, http://www.bordeaux.fr,


http://www.bordeaux.fr/ebx/portals,
http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://img.zphoto.fr/data/photo,

Description succincte: découvrir la ville de Bordeaux sur le plan national, s’informer sur la
géographie, l’histoire, les attraits et les lieux touristiques.

Production prévue : power point pour présenter, faire découvrir la ville de Bordeaux à
d’autres étudiants de notre école

Critère(s) de réussite : les éléments recherchés et trouvés sur les sites et avec les activités de
compréhension sont bien réemployés.

Aides linguistiques en ligne : wikipedia

Prolongements : PO / PE faire une présentation orale et écrite de la ville de Bordeaux pour la


faire découvrir à d’autres collègues et pour préparer un séjour culturel lors d’un projet
etwinning.

Variantes : Elargissement possible des thèmes abordés (gastronomie - recettes


traditionnelles, œnologie). Création d’un quiz avec un parcours de la ville.

Remarques :

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 250
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Production prévue : rubrique essentielle car tout scénario comporte des tâches

Critère de réussite : ils se réfèrent à la production prévue

Supports : il s’agit toujours de sites internet

Aides linguistiques en ligne : signalent des sites pédagogiques comportant soit des matériaux
langagiers considérés comme des pré-requis, soit des exercices de vocabulaire ou de
grammaire en lien avec les tâches. Ces « sous-tâches » seront proposées, en fonction du
niveau des apprenants, en amont ou en appui du scénario.

Vous êtes impliqués dans un projet d’échange scolaire etwinning et vous devez
présenter la ville de Bordeaux à vos partenaires ;

Vous allez partir en voyage et vous préparez la visite culturelle de Bordeaux.

1. Observez et précisez du point de vue géographique où est située la ville de Bordeaux


sur la carte de la France (voisins, climat, relief):

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 251
Stage pédagogique de formateurs de FLE

2. Allez sur le site http://www.bordeaux.fr, http://www.bordeaux.fr/ebx/portals et faites


la correspondance entre les images et les monuments.
a. Musée des Arts décoratifs
b. Musée d'Aquitaine
c. Musée des beaux-arts
d. Place Gambetta
e. Place de la Bourse

3. Consultez le site http://www.mesexercices.com/exercices/exercice-culture-2/exercice-


culture-53175.php et trouvez la bonne réponse :

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 252
Stage pédagogique de formateurs de FLE

a. Quelle est la place où trônent les Trois Grâces ?


o Place Tourny,
o Place de la Bourse,
o Place Stalingrad,
o Place Quinconces,
o Place Victoire

b. Une église s'y est vue transformée en cinéma d'art et d'essai.


o LA PLACE CAMILLE JULIAN
o LA PLACE DES CAPUCINS
o LA PLACE PEY BERLAND
o LA PLACE DE LA COMEDIE
o LA PLACE NANSOUTY

c. Cette petite place du centre ville porte le nom d'un héros de la Résistance.
o LA PLACE DU CHATELET
o LA PLACE DE ST PIERRE
o LA PLACE JEAN MOULIN
o LA PLACE DU MARCHÉ DES CHARTRONS
o LA PLACE DU PARLEMENT

4. Consultez le site http://www.mesexercices.com et dites si les phrases sont Vraies ou


Fausses :

VRAI FAUX

La place dite étudiante où se côtoient désormais la Porte


d'Aquitaine et un obélisque contemporain s’appelle La Place
de la Victoire.

Le nom du fleuve que le Pont de Pierre traverse est la Loire.

La Place Gambetta est le centre ville officiel de Bordeaux.

La construction du pont de Pierre a été décidée par Louis


XIV.

5. Sur le site
http://www.bordeaux.fr/ebx/portals/ebx.portal?_nfpb=true&_pageLabel=pgSomRub1
1&classofcontent=sommaire&id=1090consultez la rubrique Informations pratiques/
L'actualité du musée et répondez aux questions suivantes :
 Quelles sont les sections du Musée d’Aquitaine ?
 Quelles sont les heures de visite ?
 Quelles sont les expositions à visiter ?
 Quelles conférences on peut suivre cette semaine ?

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 253
Stage pédagogique de formateurs de FLE

6. Faites le programme de voyage à Bordeaux avec les attraits et les lieux touristiques
que vous aimeriez voir.
7. Réalisez un power point en binôme sur la ville de Bordeaux et présentez-le à vos
collègues.

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 254
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Titre du scénario
La Tour Pey-Berland
Ardelean Daniela

Preoteasa Gratia
Domaine : Histoire et patrimoine Niveau : B1

Public : Elèves de lycée Durée : 3 h

Objectifs

- langagiers : - comprendre le lexique de l’architecture du monument

- lire une image

- socioculturels : découvrir la ville de Bordeaux à travers l’un de ses monuments historiques


(La Tour Pey-Berland)

Aptitudes (types de compréhension/de production) :

-compréhension orale
-compréhension écrite
-production orale
-production écrite

Supports :

- Sites Internet
- http://pey-berland.monuments-nationaux.fr/fr/
- http://editions.monuments-nationaux.fr/fr/le-catalogue/bdd/livre/713
- http://www.bordeaux.fr/ebx/portals/ebx.portal?_nfpb=true&_pageLabel=pgPresStand
8&classofcontent=presentationStandard&id=33327
- http://pey-berland.monuments-nationaux.fr/fr/ Berland

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 255
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Description succincte: en utilisant des photos et sites Internet, vous allez découvrir la tour
Pey-Berland

Production prévue : visiter la Tour Pey -Berland

Critère(s) de réussite : - évaluer la compréhension écrite par les réponses données

Aides linguistiques en ligne : www .Wikipedia.fr

Prolongement

Réaliser un dépliant ayant des photos et des informations sur la Tour Pey- Berland

Variantes

Remarques :

Production prévue : rubrique essentielle car tout scénario comporte des tâches

Critère de réussite : ils se réfèrent à la production prévue

Supports : il s’agit toujours de sites internet

Aides linguistiques en ligne : signalent des sites pédagogiques comportant soit des matériaux
langagiers considérés comme des pré-requis, soit des exercices de vocabulaire ou de
grammaire en lien avec les tâches. Ces « sous-tâches » seront proposées, en fonction du
niveau des apprenants, en amont ou en appui du scénario.

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 256
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Feuille de route
Découvrez Bordeaux du haut de la Tour Pey-Berland !
1. Cliquez sur le site suivant http://pey-berland.monuments-nationaux.fr/fr/ et
cherchez des informations pratiques pour connaître le programme et le tarif du
musée (regardez la fiche en pdf sur le même site)
2. Regardez ces images et dites ce que vous voyez !

3. Repérez dans les images ci-dessus les éléments suivants : la flèche, la façade, le
clocher, la statue

4. Cliquez sur le site suivant http://pey-berland.monuments-nationaux.fr/fr/


et lisez le texte sur la Tour Pey- Berland pour répondre aux questions suivantes :

a. Où se trouve la Tour Pey-Berland ?


b. Quand a-t-elle été élevée ?
c. Quel est l’origine du nom de la Tour ?
d. Combien de marches a la Tour ?
e. Comment s’appelle la statue colossale qui se trouve en haut de la Tour ?
Alors, êtes- vous prêts à visiter la Tour Pey-Berland !

En prolongement, vous pourrez réaliser un dépliant explicatif sur la Tour et


l’imprimer !

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 257
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Le Musée d’Aquitaine
Dahlia Cotofrei
Gabriel Chelaru
Domaine : culturel Niveau : A2

Public : adolescents Durée : 2 heures

Objectifs

- langagiers : comprendre le vocabulaire relatif au musée

être capable de décrire une photo

- socioculturels : découvrir des repères historiques d’Aquitaine

Aptitudes (types de compréhension/de production) : réception écrite

production orale

production écrite

Supports :
http ://www.bordeaux.fr/ebx/portals/ebx.portal ?_nfpb=true&_pageLabel=pgSomRub11&cla
ssofcontent=sommaire&id=1090

http://www.gralon.net/tourisme/musee-musee-d-aquitaine-812.htm

Description succincte : en utilisant une image et les sites Internet, découvrir le Musée
d’Aquitaine.

Production prévue : brochure de présentation du Musée d’Aquitaine

Critère(s) de réussite : la brochure contient l’adresse du Musée, son horaire, des photos et une
présentation succincte des collections

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 258
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Aides linguistiques en ligne : fr.wikipedia.org

Prolongements : la présentation de la brochure aux autres classes et dans d’autres écoles

Remarques :

Production prévue : rubrique essentielle car tout scénario comporte des tâches

Critère de réussite : ils se réfèrent à la production prévue

Supports : il s’agit toujours de sites internet

Aides linguistiques en ligne : signalent des sites pédagogiques comportant soit des matériaux
langagiers considérés comme des pré-requis, soit des exercices de vocabulaire ou de
grammaire en lien avec les tâches. Ces « sous-tâches » seront proposées, en fonction du
niveau des apprenants, en amont ou en appui du scénario.

Feuille de route
Allons visiter le Musée !
Grâce à cette visite virtuelle d’un musée d’histoire, vous allez découvrir le
patrimoine culturel et historique d’une ville de France. Puis, on va faire ensemble une
brochure de présentation du Musée d’Aquitaine.

DECOUVERTE

1. Observez la photo et cochez la bonne variante

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 259
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Vrai Faux

Il s’agit d’un lycée.

C’est un bâtiment moderne.

Il s’agit d’un musée.

Dans cette image il y a une gare.

2. Cliquez sur l’adresse suivante et identifiez les activités qui ne sont pas proposées aux
enfants par le Musée d’Aquitaine ; écrivez-les dans le tableau ci-dessous :
http://www.bordeaux.fr/ebx/portals/ebx.portal?_nfpb=true&_pageLabel=pgSomRub11&c
lassofcontent=sommaire&id=1090

Au Musée d’Aquitaine, les enfants sont entraînés à découvrir l’histoire de Bordeaux.


Les visites proposées, les jeux amusants font plaisir à chaque âge. Pendant la visite, vous
pourrez assister aux conférences sur des sujets historiques et politiques, aux projections
de films, colloques et concerts autour des collections.

Pour ceux d’entre vous qui sont venus en famille, le personnel du musée vous propose
quelques visites thématiques, animations et évènements.

CREATION

3. Cliquez sur l’adresse suivante et décrivez par écrit la deuxième image en


vous imaginant l’activité faite par les deux femmes. Utilisez les termes et expressions
suivants : préparer une tarte aux pommes, un chapeau, une jupe, rouge, blanc,
chemise, bleu, un gilet, un plateau, une écharpe, une table, discuter sur la recette,
préparer le dîner.

http://www.bordeaux.fr/ebx/portals/ebx.portal?_nfpb=true&_pageLabel=pgPresStand8&class
ofcontent=presentationStandard&id=1544

4. Visitez le site suivant (http://www.gralon.net/tourisme/musee-musee-d-


aquitaine-812.htm) pour trouver les informations nécessaires pour compléter le
schéma de la brochure.

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 260
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Adresse

Accès

Horaires

Thèmes

Tarifs

5. En utilisant les informations et les images des exercices précédents, réaliser


votre brochure et imprimez-la.

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 261
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Titre du scénario
La ville de Bordeaux
Domaine : le tourisme Niveau : B1

Public : élèves de lycée Durée : 2 classes

Objectifs

- langagiers : le vocabulaire de l’architecture, des bâtiments

- socioculturels : connaître une ville européene, visiter les bâtiments du centre historique

- transversaux : géographie, histoire de la ville

Aptitudes (types de compréhension/de production) :compréhension écrite,

compréhension orale, production orale et écrite.

Supports : les sites Internet www.bordeaux.fr

www.bordeaux-tourisme.com

www.bordeaux-expo.com

www.dismoioù.fr

Description succincte :1. Identifier sur la carte de la France la ville de Bordeaux

2. Visionner la vidéo sur le site www.bordeaux-tourisme.com

3.Faire attention aux monuments de la ville (portes, cathédrales,


musées)

4. Observer les façades, les mascarons, la ferronnerie

5. Exercice de communication à partir de la vidéo : sélectionner les

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 262
Stage pédagogique de formateurs de FLE

monuments les plus importants de la ville

Production prévue : une visite à Bordeaux, communiquer les connaissances acquises sur la
ville, réaliser une fiche sur les objectifs touristiques de Bordeaux

Critère(s) de réussite : planifier une visite à Bordeaux,

Aides linguistiques en ligne : Wikipedia, le guide touristique de Bordeaux, le dictionnaire en


ligne, un dictionnaire sur l’architecture

Prolongements : savoir trouver le centre ville historique, les monuments les plus importants,
savoir bien s’orienter dans la ville

Variantes

Remarques :

Production prévue : rubrique essentielle car tout scénario comporte des tâches

Critère de réussite : ils se réfèrent à la production prévue

Supports : il s’agit toujours de sites internet

Aides linguistiques en ligne : signalent des sites pédagogiques comportant soit des matériaux
langagiers considérés comme des pré-requis, soit des exercices de vocabulaire ou de
grammaire en lien avec les tâches . Ces « sous-tâches » seront proposées, en fonction du
niveau des apprenants, en amont ou en appui du scénario.

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 263
Stage pédagogique de formateurs de FLE

BORDEAUX ,VILLE D’AQUITAINE


A partir des images video et de la carte vous aller faire une visite virtuelle de la ville de
Bordeaux

1 Trouver sur la carte de la France la ville de Bordeaux :

2 Trouvez sur le site Bordeaux.fr les monuments déjà nommés et décrivez-les:

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 264
Stage pédagogique de formateurs de FLE

3 . Exercice lexical : collez les mots suivants aux définitions (le dictionnaire en ligne) :

Ferronnerie

Mascarons

Décors sculptés

Plan-reliefs

Pavage

4 Exercice de communication orale : décrire la ville de Bordeaux et de ses monuments

5 Exercice de production écrite à partir de la vidéo : réalisez une fiche avec les monuments
les plus importants de la ville

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 265
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Titre du scénario
Le voyage au château de Versailles
Domaine : Voyage Niveau : A2

Public : Les adolescents Durée : 2 heures

Objectifs

- langagiers : acquérir les compétences communicatives pour se loger, pour voyager, pour
demander les prix,

- socioculturels : s’orienter dans la France, surtout au château de Versailles

- transversaux : comparer les prix de la Roumanie et de la République Tchèque avec ceux de


la France

Aptitudes (types de compréhension/de production) compréhension écrite et la production


orale et écrite

Supports http://www.chateauversailles.fr/homepage

http://www.gites-de-france.com/gites/fr/gites_ruraux

http://www.easyjet.com/CS/Rezervace/regulations.html

http://www.studentagency.cz/

http://www.bileteavion.com.ro/

http://www.bileteautocar.ro/

1 Chercher le billet d’avion où d’autobus

2 Chercher le logement convenable du 3 au 10 mai 2010

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 266
Stage pédagogique de formateurs de FLE

3 Ecrire un mél pour demander la possibilité du logement

4 Chercher le billet du Château de Versailles convenable

5 Observer l’horaire du Château de Versailles

6 Présenter votre voyage en France et les possibilités des logements

et des visites du château de Versailles

Description succincte

Production prévue Exposé orale

Trouver les billets, trouver les logements, s’orienter au château de

Versailles, écrire un mél,

Critère(s) de réussite

Chercher les informations de Louis XIV, voyager au Château de

Versailles, s’orienter sur le plan du métro de Paris

Prolongements

Remarques :

Production prévue : rubrique essentielle car tout scénario comporte des tâches

Critère de réussite : ils se réfèrent à la production prévue

Supports : il s’agit toujours de sites internet

Aides linguistiques en ligne : signalent des sites pédagogiques comportant soit des matériaux
langagiers considérés comme des pré-requis, soit des exercices de vocabulaire ou de
grammaire en lien avec les tâches . Ces « sous-tâches » seront proposées, en fonction du
niveau des apprenants, en amont ou en appui du scénario.

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 267
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Voyage au Château de Versailles


Vous voudriez passer une semaine en mai (du 3 au 10 mai 2010) près du Château de
Versailles c’est pourquoi vous avez besoin de préparer votre voyage. Toutes les informations
de moyens de transport, de logements, de billet Château de Versailles vous les trouverez sur
Internet.

Les tâches :

1 ) Allez sur le site (http://www.easyjet.com/CS/Rezervace/regulations.html

http://www.studentagency.cz/

http://www.bileteavion.com.ro/

http://www.bileteautocar.ro/)

Trouvez les moyens de transport et choisissez-en un.

2 Observez les prix des billets de Château de Versailles sur le site


http://www.chateauversailles.fr/homepage.

Ensuite, choisissez la bonne réponse :

Combien coute le billet du passeport pour 1 journée pour les gens de moins de 18 ans ?

a) 18 E
b) 20 E
c) C’est gratuit
3 Allez sur le site

http://www.gites-de-france.com/gites/fr/gites_ruraux

Choisissez un logement à votre gout et écrivez un mél à l’hébergeur pour vérifier la


disponibilité de se loger.

4 Faites un exposé de votre préparation de votre voyage. Présentez à vos collègues vos

projets.

5 Comparez votre présentation avec celles de vos collègues.

6 Prolongement :

Cherchez les informations de Louis XIV.

Observez le plan du métro de Paris.

Essayez de trouver le chemin pour arriver au Château de Versailles.

Réalisez votre voyage préparé.

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 268
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Comment exploiter la vidéo en classe de FLE


Sommaire
1. Quels types de séquences vidéo proposer ?
2. Comment exploiter les divers supports ?
a. Activités pédagogiques variées
- Avant de visionner une séquence
- Pendant le visionnement
- Après un visionnement sans le son
- Après un visionnement avec le son
- Après un visionnement interrompu
b. Activités pédagogiques sur supports spécifiques
3. Bibliographie
Utiliser une séquence vidéo courte d’information, de fiction ou de jeu (de 5 à 15 minutes
maximum) en classe de français langue étrangère, c’est faire appel à une gamme de
compétences
cognitives à disposition des apprenants : observer, repérer, reconnaître, associer, classer,
deviner,
anticiper, formuler des hypothèses, etc. Ce document sert donc de support pour analyser,
résumer,
reformuler, imiter, critiquer, juger, rédiger... pour réfléchir sur le document vidéo comme
objet de
représentation ou de mise en scène du réel, de la société, du spectateur ; comme support d’un
imaginaire de vérité ou de séduction, etc.
Il est ainsi d’abord source d'activités communicatives, à l'oral comme à l'écrit, et ensuite une
mine de procédés discursifs à décrypter.
1. Quels types de séquences vidéo proposer ?
· Une recette de cuisine
· Un dessin animé
· Un court-métrage
· Une publicité
· Le résumé d’un livre pour enfants
· Un reportage court (de type JT)
· Un fait divers (de type JT)
· Un reportage dans une émission animalière
· L’interview d’un personnage public ou anonyme
· Un clip (chanson)
· Un document muet (Histoire Sans Paroles)
· Un sketch
· Un jeu télévisé
· etc.
2. Comment exploiter les divers supports ?
a. Activités pédagogiques variées
- Avant de visionner une séquence :
· Faire un remue-méninges sur le sujet abordé
· Élaborer une liste d’affirmations qui semblent vraies à priori
· Dresser une liste de termes associés au thème de la séquence (réseau lexical)
- Pendant le visionnement :

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 269
Stage pédagogique de formateurs de FLE

· Relever les indicateurs visuels (lieux, climats, catégories sociales, objets, etc.)
· Identifier certains mots dans le commentaire
· Cocher des affirmations dans une liste (style QCM)
· Souligner dans une liste d’adjectifs ceux qui décrivent le mieux chacun des personnages
· Compléter la transcription d'un bref passage.
· Dresser une liste des mots entendus
· Reconstituer une séquence du dialogue dont les répliques ont été mélangées
- Après un visionnement sans le son :
· Créer un commentaire pour accompagner les images
- Après un visionnement avec le son :
· Répondre à des questions de compréhension orale et visuelle (de style QCM, vrai / faux,
oui / non, réalité / fiction, etc.)
· Faire un sondage autour du thème illustré.
· Remplir un tableau, une carte d'après les renseignements donnés dans l'extrait.
· Donner son opinion sur le sujet abordé dans la séquence et le justifier en argumentant
· Jouer les personnages
- Après un visionnement interrompu
· Imaginer la fin
· Comparer les fins possibles et justifier les différentes versions
· Imaginer le début
- etc.
b. Activités pédagogiques sur supports spécifiques
· Une recette de cuisine
- Commenter des séquences présentées sans le son
- Décomposer le générique et identifier les éléments visuels présents (ingrédients,
ustensiles, etc.)
- Élaborer une recette avec les mêmes ingrédients
- Inventer un menu pour intégrer la recette du jour
- Élaborer une recette imaginaire (philtre d’amour, potion magique, etc.)
· Un dessin animé
- Travailler la compréhension et cohésion de l’histoire
- Inciter à l’improvisation orale
- Inventer les dialogues (visionnement sans le son)
· Un court-métrage
- Imaginer une suite possible (visionnement interrompu)
- Si adapté d’une nouvelle :
* Reprendre le texte
* Identifier les personnages sélectionnés
* S’interroger sur la mise en image des passages
* S’interroger sur la mise en scène
* Confronter l’adaptation cinématographique et le texte
* Identifier ce qui a été mis en évidence, déformé, ajouté, négligé, etc.
- Reformuler chaque moment clé et mettre en évidence les registres de langue
- Choisir une nouvelle (texte court), en construire le scénario et le comparer avec sa
version filmée (« le Horla », « Qui sait », « Le parapluie », etc.)
· Une publicité
- Commenter la relation entre le produit et le contexte de la publicité
- Identifier les comportements / représentations propres à la société française
- Travailler la cohérence et les référents culturels
- Imaginer un autre scénario pour le même produit

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 270
Stage pédagogique de formateurs de FLE

· Le résumé filmé d’un livre pour enfants


- Relever les expressions métaphoriques et les expliquer
- Passer de la langue littéraire à la langue quotidienne
· Un reportage court (de type JT)
- Visionner sans le son
* Interpréter
* Commenter
* Après avoir rétabli le son, discuter les ressemblances et différences avec le
commentaire original
- Décrire les objets, les personnes, etc.
- Visionner avec le son, relever le vocabulaire de spécialité
- Nommer les éléments non mentionnés dans le commentaire
- Étude de cas + jeux de rôles
· Un fait divers (de type JT)
- Rassembler un grand nombre de quotidiens parus le même jour
* Comparer le choix des titres (presse écrite / presse télévisée)
* Comparer le traitement de l’information (presse écrite / presse télévisée)
* Faire apparaître les présuppositions, sous-entendus, connotations, etc.
* Comparer les commentaires et les jugements
- Comparer le traitement d’une même information sur plusieurs chaînes et JT
· Un reportage dans une émission animalière
- Visionner sans le son
* Utiliser les images comme déclencheurs d’expression
* Décrire
* Improviser sur les images
* Comparer la symbolique des animaux
- Visionner avec le son
* Reformuler après chaque séquence
* Relever le vocabulaire spécifique
* Jeux de rôles en personnifiant les animaux (style Patrick Bouchitey)
· L’interview d’un personnage public ou anonyme
- Interviews de jeunes
* Relever les formes argotiques ou branchées
* Trouver les équivalents en français standard ou français soutenu
- Reprendre l’interview en style indirect
- Reprendre en discours indirect la voix off
- Noter les techniques de l’interview et les pratiques langagières spécifiques et rituelles
- Identifier les formes non verbales de communication
- Proposer une autre forme d’enquête (autre format que l’interview)
- Élaborer et mener un micro-trottoir
· Un clip de chanson
- Visionner sans le son et imaginer le thème de la chanson
- Inciter à la reproduction mimétique
- Commenter la relation entre la chanson et son contexte
· Un document muet (« Histoire Sans Paroles », extrait de films de Jacques Tati)
- Relever les formes non verbales de communication
- Commenter : verbes de mouvement, verbes pronominaux, etc.
- Identifier les actes de paroles / actes de communication
- Imaginer la voix off qui commente la séquence
- Doubler les voix des personnages

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 271
Stage pédagogique de formateurs de FLE

· Un sketch
- Écouter la séquence
- Le faire recomposer
- Le faire reformuler
- Le faire jouer
· Un jeu télévisé
- Répondre aux questions
- Inventer des questions du même type
- Faire une caricature de ce genre d’émissions
· etc.
3. Bibliographie
1. Y. Baticle, Apprendre l'image, Magnard
2. R. Barthes, Le texte et l'image, catalogue, éditions Paris Musées
3. J-L Bourrissoux et P. Pelpel, Enseigner avec l'audiovisuel, les Editions d'Organisation
4. Y. Bourron, J-P Chapuis, J-L Ruby, Pédagogie de l'audiovisuel et du multimédia, Les
Editions
de l'Organisation
5. M. Chailley et M-C Charles, La télévision pour lire et pour écrire, Hachette Education
6. C. Compte, J. Mouchon, Décoder le journal télévisé, Média FLE, BELC, Multigraphié
7. C. Compte, La vidéo en classe de langue, Hachette
8. C. de Margerie, L. Porcher, Des médias dans les cours de langues, Clé International
9. S. Eboli, A-M Kimmel, P. Mothe, L'utilisation de la vidéo en classe de langue, CIEP,
collection
Les dossiers de Sèvres
10. J-C Fozza, Petite fabrique de l'image
11. G. Gauthier, Leçons sur l'image et le sens, Médiathèque, Edilig
12. J. Gonnet, Education et Médias, PUF, collection Que sais-je
13. J. Gonnet, L'actualité à l'école : pour des ateliers de démocratie, Armand Colin
14. Helbo, Sémiologie des messages sociaux, Médiathèque, Edilig
15. G. Jacquinot, L’école devant les écrans, ESF
16. G. Jacquinot et G. Leblanc, éds., Les genres télévisuels dans l'enseignement, Hachette
Education
17. F. Jost, Introduction à l’analyse de la télévision, Ellipses
18. F. Jost, La télévision du quotidien : entre réalité et fiction, INA, De Boeck Université
19. Th. Lancien, Le document vidéo, Clé International, collection Techniques de classes
20. Th. Lancien, Le journal télévisé, construction de l'information et compétences
d'interprétation,
Didier
21. Th. Lancien, « Médias, faits et effets », numéro spécial du Français dans le Monde,
Edicef
22. Moles, L'image, communication fonctionnelle, Casterman
23. L. Porcher, Télévision, culture, éducation, Armand Colin
24. G. Roudière, Décrypter les débats télévisés, ESF Editeur
25. Semprini, Analyser la communication, L'Harmattan
26. J. C. Soulages, Les mises en scène visuelles de l’information, INA, Nathan
27. M. Tardy, Les professeur et les images, PUF, collection L'Educateur

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 272
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 273
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 274
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 275
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 276
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 277
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 278
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 279
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 280
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 281
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 282
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 283
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 284
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 285
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 286
Stage pédagogique de formateurs de FLE

BULLETIN SCOLAIRE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 287
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 288
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 289
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 290
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 291
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 292
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 293
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 294
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 295
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 296
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 297
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 298
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 299
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 300
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 301
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Impressions

J'ai passé deux semaines à essayer de trouver quelque chose sur le


système éducatif français, sur l'histoire et la tradition de la ville de Bordeaux
qui est vraiement géniale et j'ai essayé d'améliorer mes connaissances en ce qui
concerne le système interactif d'apprentissage basé sur l'utilisation de divers
médias de l'enseignement.

J'ai eu également l'occasion de rencontrer et socialiser avec des gens


d'autres nationalités (République Tchèque, Danemark, Italie et bien sûr,
France) qui a facilité l'échange d'expérience internationale.

L’activité d'initiation à la dégustation du Vin(à l'Ecole du Vin de


Bordeaux) c’est ce que j'ai trouvé le plus intéressant parce que j'ai eu
l'occasion d'apprendre beaucoup de choses intéressantes en ce qui concerne ce
domaine inconnu pour moi et je peux affirmer aussi que ce qui m'a beaucoup
impressionné, c'etait la ville de Bordeaux qui est vraiement géniale.

J'ai eu également l'occasion de visiter Toulouse, appelée «la ville rose»


à cause des bâtiments en brique qui la bordaient.

Je peux donc affirmer que j’ai vecu toute une nouvelle expérience qui a
été bienvenue et que toute l’expérience vecue a vallu la peine.

Enseignante, Corina Ciobanu

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 302
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 303
Stage pédagogique de formateurs de FLE

http://stagepedagogiquecomenius.blogspot.com/

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 304
Stage pédagogique de formateurs de FLE

Alliance Française Bordeaux Aquitaine-21 mars—3 avril 2010-enseignante, Corina Ciobanu Pagină 305