Vous êtes sur la page 1sur 7

17/02/2012

Instrumentation et mesure physique Conditionneurs

Position du problème
• Le conditionnement de la mesure consiste à rendre exploitable la mesure
issue du capteur.
• L’association capteur-conditionneur détermine le signal électrique et ses
caractéristiques
Capteurs actifs

Capteur source de tension


Zc

Ve Vm Zi

Prof. A. TOUHAMI 103

Instrumentation et mesure physique Conditionneurs

On utilisera des dispositifs à forte impédance d’entrée de manière à obtenir une


tension en sortie du conditionneur aussi proche que la tension en sortie du
capteur

R2

2 4 2 4
6 6

3 7 3 7

Zc Zc  R 
1  2 .Vm
Vm R1  R1 
Vm Vm
Ve Ve

Montage suiveur Amplificateur différentiel

Prof. A. TOUHAMI 104

1
17/02/2012

Instrumentation et mesure physique Conditionneurs

2 4

6
Ad

3 7
Zc Vm AdVm

Ve

Amplificateur d’instrumentation
Capteur source de courant

im

ic Zc Vm Zi

Prof. A. TOUHAMI 105

Instrumentation et mesure physique Conditionneurs

On fait appel dans ce cas à un convertisseur courant-tension de manière à


obtenir une tension proportionnelle au courant de sortie du capteur
R

ic 2 4
6

3 7
ic Zc
Vm   R.ic

Capteur source de charge

qc Cc Cp Zi Vm

Prof. A. TOUHAMI 106

2
17/02/2012

Instrumentation et mesure physique Conditionneurs

Dans ce cas, il est préférable d’utiliser un amplificateur de charge


Cr

2 4
6

3 7

qc Cc Cp Vm  
qc
Cr

Capteurs passifs

Ce type de capteur donne une image du mesurande par l’intermédiaire d’une


impédance. On associe donc toujours une source externe de tension ou de
courant au capteur

Prof. A. TOUHAMI 107

Instrumentation et mesure physique Conditionneurs

Deux grands principes de conditionneurs peuvent être employés :

- Montage en pont où on récupère une tension proportionnelle au mesurande.


- Montage oscillant où la fréquence du signal de sortie est modulée par le
mesurande.
Montage potentiométrique

Cas des résistances

On utilise un simple pont


diviseur alimenté par une Appareil
Rs R1
source de tension continue Ve. de
L’impédance interne de la mesure
source (Rs) et l’impédance de Ve
Rc Vm Rd
l’appareil de mesure (Rd),
doivent être prises en compte.

Prof. A. TOUHAMI 108

3
17/02/2012

R1  Rc
Instrumentation et mesure physique Conditionneurs

Dans le cas où RC  Rd et Rs  R1

Rc
Vm  Ve
Rc  R1

La relation qui lie la tension de sortie Vm au paramètre image du mesurande (Rc)


n’est pas linéaire. La sensibilité du montage n’est donc pas constante.

On se place aux petites variations et on obtient :

R1
dVm  .Ve .dRc
R1  Rc 2
Pour avoir une sensibilité maximale on prend R1  Rc

Ve
dVm  .dRc
4 R1

Prof. A. TOUHAMI 109

Instrumentation et mesure physique Conditionneurs

Si on a une alimentation en courant

is Zc Vm dVm  I .dRc

Cas des impédances complexes

On peut distinguer deux sortes de


capteurs capacitif (détecteur de
niveau par exemple) ou inductif R1
(détecteur de position). Dans ce Vs
cas on utilise une source
Zc Vm
d’alimentation sinusoïdale
associée à pont diviseur

Prof. A. TOUHAMI 110

4
17/02/2012

Instrumentation et mesure physique Conditionneurs

En supposant R1  Z c on obtient aux petites variations:

Ve
dVm  .dZ c
R1
Si on a une alimentation en courant

is Zc Vm dVm  I .dZ c

Montage en pont
L’utilisation d’un montage potentiométrique présente le défaut d’avoir en
sortie la présence d’une tension continu, et ceci en l’absence de variations du
mesurande

Prof. A. TOUHAMI 111

Instrumentation et mesure physique Conditionneurs

C
Rc
R1 R3 VA  Ve
Rc  R1
Vm
Ve A B

Rc R4 R4
VB  Ve
D R4  R3

Rc .R 3  R1 .R4
Vm  V A  VB  .Ve
R1  Rc . R4  R3 
Si on veut une tension nulle en l’absence d’évolution du mesurande, on se trouve
dans la condition d’équilibre du pont de Wheastone

Rc .R3  R1 .R4

Prof. A. TOUHAMI 112

5
17/02/2012

Instrumentation et mesure physique Conditionneurs

Cas Rc = R1 = R3 = R4 = R
Cette condition correspond à une sensibilité maximale pour le cas du
diviseur potentiométrique. Si on suppose que le mesurande évolue autour
d’une valeur Rc  R  R
 R 
1  
Ve  R  Ve
VA  . et VB 
2  R  2
1  
 2.R 
R
Ve R
Vm  .
4  R 
1  
 2.R 
Cas de très faibles variations de Rc
R
Pour  1 on peut linéariser la relation entre Vm et R
R
V R
Vm  e .
4 R
Prof. A. TOUHAMI 113

Instrumentation et mesure physique Conditionneurs

Montage oscillant

Un circuit oscillant LC présente une fréquence de résonance fo telle que :

1
fo 
2. . LC

Si on insère un capteur capacitif ou inductif dans un tel circuit, ses


variations entraîneront une variationfde la fréquence d’oscillation du
circuit. Pour les petites variations on obtient une évolution :

f L f C
 ou 
f 2.L f 2.C

Prof. A. TOUHAMI 114

6
17/02/2012

Instrumentation et mesure physique Conditionneurs

Dans le cas d’un capteur capacitif, on peut utiliser un oscillateur à relaxation


et la période des oscillations est directement reliée à la valeur de la capacité
par la relation suivante:
 2R 
T  2.R.C log 1  1 
 R2 

2 4
6

3 7
C Vo
R2
R1

Prof. A. TOUHAMI 115