Vous êtes sur la page 1sur 12

-5-

PROCEDURE D’INERTAGE
ET MOYENS
D’APPROVISIONNEMENT
5. Objectif de l’inertage :

L’objectif de l’inertage est de purger le process et les appareils connexes pour éliminer le gaz
inflammable qui y est contenu (hydrocarbures gazeux) avant l’ouverture des capacités et
équipements dans le cadre de leur inspection et entretien général (visite triennale ou décennale).

Les opérations d’inertage consistent à :

a) Pressuriser à 3 BG toutes les capacités et circuits de process de l’usine par de l’azote gazeux
et les dépressuriser vers la torche jusqu’à extinction de cette dernière. Répéter cette
opération trois fois (trois chasses).
b) Tester l’étanchéité des équipements de l’usine après fermeture, à leurs pressions de service.
c) Purger le process et les appareils connexes pour éliminer l’air qui y est contenu avant le
démarrage (une chasse).
d) Sécher les parties basse température des équipements de process avant la mise en service.
Les opérations d’inertage doivent être validées par des contrôles fréquents de la teneur en azote qui
serait supérieure à 90%.

Le nombre d’opérations nécessaires est donné par la formule suivante :

N= Tapez une équation ici .

Tapez une équation ici .


Tapez une équation ici .

5.1 Le volume d’Azote nécessaire pour l’inertage :

a) Volume d’une opération d’inertage de la section 300 à 3 BG (Boosting)

Repère Capacité (m3) Pression service (BG) Pression design (BG) Volume (Nm3 )

V-300 1,3 0,1 3,0 4,7

V-301 2,3 1,4 13,0 8,3


V-302 5,7 9,3 13,0 20,6

V-303 2,6 25,3 29,0 9,4

V-304 0,6 8,0 10,0 2,2

E-301 0,749 26,7 29,0 2,7

Conduites:12’’x500m 36,5 131,4

TOTAL 50 180

Quatre opérations donnent un volume de : VS300 = 180 x 4 = 720 Nm3.

b) Volume d’une opération d’inertage de la section 500 à 3 BG (Boucle de propane)

Repère Capacité (m3) Pression service (BG) Pression design (BG) Volume (Nm3)

V-501 7,7 0,7 11,9 27,8


V-502 9,8 1,8 11,9 35,3
V-503 40,0 7,1 11,9 144
V-504 13,1 21,7 24,6 47,2
V-505 70,7 18,3 23,0 254,6
E-501 0,941x6=5,646 23,3 24,5 20,4
E-401 11,67 7,6 11,9 42,1
V-601 7,3 1,9 11,9 26,3
V-602 6,8 0,8 11,9 24,5
E-601 5,2 1,05 / 2,59 11,9 18,8
E-701 5,95 1,12 11,9 21,5
E-706 0,92 7,6 11,9 3,4
Conduites:12’’x700m 51 183,6

TOTAL 236 850

Quatre opérations donnent un volume de : VS500 = 850 x 4 = 3400 Nm3

c) Volume d’une opération d’inertage de la section 800 à 3 BG (Boucle de gas-oil)

Repères Capacité (m3) Pression service (BG) Pression design (BG) Volume (Nm3)

V-850 6,6 2,0 5,48 23,8

H-850 8,73 5,3 8,9 31,5

E-402 0,0863 3,2 5,2 0,4


E-702 0,217 3,2 5,2 0,8

E-704 0,397 3,2 5,2 1,5

Conduites:10’’x500m 26 93,6

TOTAL 43 155

Quatre opérations donnent un volume de : VS800 = 155 x 4 = 620 Nm3

d) Volume d’une opération d’inertage du circuit de process à 3 BG (usine) :


Repère Capacité (m3) Pression service (BG) Pression design (BG) Volume (Nm3)

V-401 119,8 24,6 27,1 431,3


V-402 25,6 24,0 27,1 92,2
V-403 A/B/C 46,8 23,9 / 21,3 27,1 168,5
V-404 0,6 20,7 27,1 2,2
Z-410 2,54 23 27,1 7,7
V-600 13,0 22,0 27,1 46,8
V-606 1,2 73,9 78,7 4,4
V-607A/B 5,9x2=11,8 20,9 40 42,5
V-608 4,3 74,9 78,7 15,5
V-701 5,7 23,4 27,1 20,6
V-702 5,7 13,5 16,1 20,6
V-750 21,0 atm * 2,0 * 50,4
V-751 21,0 atm * 2,0 * 50,4
V-810 1,4 16,8 18,6 5,1
V-880 0,74 1,0 3,0 2,7
C-401 5,8 25,6 28,2 20,9
C-701 65,8 24,3 27,1 236,9
C-702 69,7 14,35 16,1 251
H-401 0,551 23,0 27,1 2
E-401 0,713 25,37 27,1 2,6
E-402 1,14 25,6 28,8 4,1
E-403 0,174 22,8 27,1 0,7
E-605 A/B 0,665x2=1,33 73,9 78,7 4,8
E-606 0,207 141,5 149,0 0,8
E-701 0,342 23,9 27,1 1,3
E-702 2,52 24,25 27,1 9,1
E-703 0,716x4=2,864 14,0 16,1 10,4
E-704 4,57 14,35 16,1 16,5
E-601 5,2 23,0 /26,1 / 21,9 27,1 / 28,8 / 27,1 18,8
T-701 A/B 1696x2=3392 11,0 12,3 12211,2
Conduites:12’’x3870m 282,4 1016,7

TOTAL 4117 14822


Quatre opérations donnent un volume de : VUTG = 14822 x 4 = 59288 Nm3

* Il est tenu compte de la pression de design 2 BG pour ces deux capacités.

e) Volume d’une opération d’inertage du nouveau train (K605/K606) à 3 BG :

Repère Capacité (m3) Pression service (BG) Pression design (BG) Volume (Nm3 )

V-609 7,82 20,0 40,0 28,2

V-610 5,65 74,0 120,0 20,34

V-611 4,44 147,5 155,0 16,0

V-612 3,93 74,0 78,7 14,2

E-608 0,876x2=1,752 76,96 85 6,4

E-609 1,882 149,15 155 6,8

V-351 8,3 0,04 3,5 29,9

V-352 9,45 0,1 3,5 34,1

Conduite:10’’x1000m 50,7 182,6

TOTAL 94 339

Quatre opérations donnent un volume de : VRGA = 339 x 4 = 1356 Nm3

f) Volume d’une opération d’inertage d’Unité de récupération de l’huile usée à 3 BG :


Repère Capacité (m3) Pression service (BG) Pression design (BG) Volume (Nm3 )

V-613 13,15 0,1 3,5 47,4

V-614 11,87 0,1 3,5 42,8

TOTAL 25 90

Quatre opérations donnent un volume de : VH = 90 x 4 = 360 Nm3

5.2 Estimation du volume d’azote pour les tests d’étanchéité :


Le volume d’azote nécessaire aux tests d’étanchéité de la boucle de propane, des circuits du gaz de
vente et du gaz-lift est estimé ci-dessous : Le volume d’azote nécessaire aux tests d’étanchéité de la
boucle de propane, des circuits du gaz de vente et du gas-lift est estimé ci-dessous :

a) Boucle de propane

Repère Capacité (m3) Pression test (BG) Pression PSV (BG) Volume (Nm3)

V-501 7,7 10,0 11,9 92,4

V-502 9,8 10,0 11,9 117,6


V-503 40,0 10,0 11,9 480

V-504 13,1 10,0 24,5 157,2


V-505 70,7 10,0 23 848,4

V-601 7,3 10,0 24,5 87,6


V-602 6,8 10,0 11,9 81,6

E-401 11,67 10,0 11,9 140,1


E-701 5,95 10,0 11,9 71,4

E-706 0,92 10,0 11,9 11,1


E-602/E-603 5,2 10,0 11,9 62,4

E-501 5,646 10,0 11,9 67,76


Conduites:10’’X1000m 51,0 10,0 11,9 612

TOTAL 236 2832

b) Circuit de refoulement K-603 A/B, E-605 A/B et V-606 (73,8 BG)


Les diamètres 8’’ et 6’’ seront retenus pour les conduites d’une longueur d’environ

1000 m chacune, soit un volume de :

V= 53,2 m3 où V= 4712 Nm3

c) Circuit de refoulement K 604 A/B (141,5 BG)


E 606 et 500m de conduites 4’’, soit un volume de :

V= 4,26 m3 où V= 724 Nm3

d) Circuit de refoulement K-605 A/B, E-608 et V-610 (73,8 BG)


et 100m de conduites un diamètre de 8’’, soit un volume de :

V= 10,65 m3 où V= 944 Nm3

e) Circuit de refoulement K-606 A/B, E-609 et V-611 et V-612 (141,5 BG)


et 200m de conduites un diamètre de 8’’, soit un volume de :

V= 16,74 m3 où V= 2843 Nm3

Donc le volume total pour les tests d’étanchéité est de :

Vtest = 2832+4712+724+944+2843= 12055 Nm3

Le volume total d’azote gazeux est de :


Vtotal = 720 + 3400 + 620 + 59288 + 1356 + 360+ 12055 = 77799 Nm3

5.3 Moyens d’inertage disponibles :

a) Par fardeau de 28 bouteilles de 47 L chacune :


Le volume par fardeau est de 1,3 m3 à 147 BG (186 Nm3). Vu les volumes à inerter des

sections 300 et la boucle de gas-oil, le fardeau satisfait à l’opération de chaque section.

Donc si on prévoit trois opérations d’inertage avant l’ouverture des capacités et une autre

à la fin (avant démarrage).

- La section 300 nécessitera 04 fardeaux.

- La section 800 (gas-oil) nécessitera 04 fardeaux.

Soit un total de : 8 x 186 Nm3 = 1488 Nm3.

Pour tous l’usine il faut : 77799/186 = 418,27

419 fardeaux

*Il faudra prévoir pour cela les raccords de connexion et le détendeur (147 à 3 BG).

b) Par camion-citerne à l’état liquide :


L’azote est disponible à l’état liquide à -196°C et à 1 atmosphère dans des unités de 8000 l, 12000 l
et des citernes de 26000 l. Une unité de 12000 l pompe un volume d’azote gazeux à la température
de 0°C et à 1 atm égal à :

M=Vx

M = 12 x 810 = 9720 Kg V1 = (9720 / 28) x 22, 4 = 7776 Nm3

 : Masse volumique de N2 égale à 810 kg/m3.

Un camion-citerne de 26000 l fournit : (26 x 810/28) x 22,4 = 16848 Nm3


Nombre de citerne :

Nombre de citerne : 77799 / 7776 = 10,005.

Le volume de gaz est équivalant à 10 citernes de 12000 l.

5.4 Besoins successifs en azote :

a) Avant l’ouverture des capacités :


Le volume nécessaire pour effectuer 3 opérations d’inertage à 3 BG et 25°C est de:

VO = 540 + 2550 + 465 + 44466 + 1017 + 270 = 49308 Nm3

Nombre de citernes à 12000 l = 49308 / 7776= 6,4

Sept (7) camions citernes de 12000 l seront prévus le jour de l’arrêt de l’usine.

Soit :
84 m3 liquide

 Ce volume peut être pompé par les unités de CSDS dans un temps :

Q = 40 l/mn soit 2,4 m3/h t = 84/2,4 = 35H

Avec deux unités 35/2 = 17H 30


 Ce volume peut être pompé par les unités de l’ENGI dans un temps :

Q = 650 Nm3/h soit 1 m3/h t = 54432/650 = 84 heures

Le volume de la section 500 peut être pompé en 4 heures et l’unité sera transférée sur le circuit process
pour terminer. Le volume d’azote restant 80 m 3/2 = 40 heures.

b) Après la fermeture des capacités :


Le volume nécessaire pour effectuer une opération d’inertage à 3 BG, 25°C et les tests d’étanchéité
est de :

VF = 180 + 850 + 155 + 14822 + 339 + 90 + 12055 = 16234 + 7715 = 28491 Nm3

Nombre de citernes à 12000 l = 28491 / 7776= 3,7

Soit : Quatre (4) citerne de 12000 l


48 m3 liquide

 Ce volume peut être pompé par les unités de CSDS dans un temps :

Q = 40 l/mn soit 2,4 m3/h t = 48/2,4 = 20 heures avec une seule unité.

 Ce volume peut être pompé par les unités de l’ENGI dans un temps :

Q = 650 Nm3/h soit t = 31104/650 = 48 heures

Avec deux unités 48/2 = 24 heures

Les quantités totales d’azote sont :

54432 + 31104 = 85536 Nm3 (gaz)

Soit : 84 + 48 = 132 m3 (liquide)

c) Nombre de citerne nécessaire :

3
Donc nos besoins en N2 seront de liquide
132 m

Donc il nous faut 11 camions-citernes de 12000 l :

7 citerne avant l’ouverture des capacités et 4 après la fermeture des capacités.

5.5 Points d’injection de N2 et matériel nécessaire :

Section 300 :

Dans le cas d’utilisation du fardeau d’azote l’injection se fera par les points de purge 3/4’’ au niveau
des PV-301.1 et PV-302.1situés juste après les joints pleins.

Prévoir le matériel suivant :

- Un détendeur 147 à 3BG.

- Un flexible HP.

- Des raccords (03) de connexion de diamètre : 3/4’’.


Dans le cas de l’inertage par camion-citerne l’injection se fera à partir de la ligne 4’’ de process à la
sortie du V-401 (vanne d’appoint).

Le circuit de process :

On procédera à l’injection de N2 à partir de la ligne de drain 2’’ D-4001-2-LT3 (vide vite) du V-401,
après avoir démonté la manchette, installé un raccord 2’’ fileté LP et mis en place une bride pleine
2’’x150# RF coté V-751. L’azote suit les circuits du gaz process, condensats et GPL.

Une fois la pression atteint 3 BG, l’azote est évacué vers le système de torche respectivement par la
PV-703/2, PV-702/2, PV-602 et PV-401 en dernier lieu.

Prévoir le matériel suivant :

- Un raccord LP 2’’.

- Une bride pleine 2’’,150# RF.

Section 500 (boucle de propane) :

Nous utiliserons la ligne de dépotage du propane vers le V-505 à partir duquel l’azote est acheminé
vers le V-504 puis est distribué aux différents équipements de la boucle de propane. Dès que la
pression atteint 3 BG, purger le circuit en ouvrant les by-pass des soupapes de sécurité des ballons V-
501, V-502, V-503 et V-504.

Prévoir le matériel suivant :

- Un raccord LP 2’’.

Section 800 (boucle de gas-oil) :

L’inertage s’effectuera au niveau de la pompe d’appoint P-850, que ce soit par fardeau ou camion-
citerne. Une fois la pression atteint 3 BG dans tout le circuit, dépressurisé par la PV-821.2 vers la
torche.

Prévoir le matériel suivant :

- Un raccord LP 2’’.

-.Un raccord de connexion ¾’’ dans le cas d’utilisation du fardeau.

Remarque :

Les lignes de drain du process, la ligne 4’’ vers V-751, le réseau de torche, le collecteur principal
de torche 20’’, seront inertés par l’azote provenant des capacités lors de leur décompression vers la
torche balayant les deux ballons V-750 et V-751.

Des flexibles neufs seront raccordés aux robinets de purge des conduites process pleines d’azote
pour finaliser et toucher les parties non inertes.

Des mesures de concentration d’azote seront faites en divers points pour confirmer la disparition
des hydrocarbures.

5.4 Procédure d’inertage :


Arrivée de l’équipe ENGI sur les lieux avec deux unités de 22.5 m3 d’azote chacune et la
3éme de 17 m3 en réserve.
1- ) au niveau du V-401 pour inerter l’UTG.
2- ) au niveau du V-505 pour inerter la boucle de propane.
3- ) réserve.
Début remplissage du V-401 et V-505 en azote 06 bars
Chasse à l’azote à 03 bars la boucle de propane à deux reprises.
Pressurisation en azote à 14 bars V-401.
Pressurisation et chasse de l’UTG de 03 bars d’azote du V-401 aux sphères.
Pressurisation et chasse à l’azote de 03 bars à 02 reprises la section 300
Extinction de la torche de l’UTG.
Isolement de la ligne 2’’ du C-401 vers séparateur HP
Isolement de la ligne C5+ 3’’ du C-702 vers séparateur MP
Isolement avec joint plein départ gaz –lift amont UV- 605
Isolement avec joint plein départ gaz de vente et by-pass
Isolement avec joint plein départ GPL et by-pass
Isolement de la ligne 1’’de gaz de balayage de la séparation.
Consommation de 16 m3 d’azote pour la première phase d’inertage de l’UTG (à suivre).
Consommation de 07 m3 d’azote pour la première phase d’inertage de la boucle de
propane (à suivre).
V-505 pressurisé à 14 bars en azote le reste de la citerne est récupérés pour
Inérter les sphères.
Pressurisation du V-401 en cours.
Suite purges des capacités, inertage des sphères et UTG
2éme chasse en azote des sphères à 03 bars.

2éme chasse en azote de l’UTG à 03 bars


Inertage et chasse de la boucle de gas-oil
Chasse à l’azote et purge P-851 A/B et E704-E702 et E402