Vous êtes sur la page 1sur 10

Université Mohammed V Rabat

Ecole Supérieur de Technologie

FILIERE : Diagnostic et maintenance

Automobile

RAPPORT DES TRAVAUX


PRATIQUES DANS
L'ELECTRONIQUE DE
PUISSANCE

RAPPORT SOUMIS PAR : AIT ALI EL hosayn

AIT BEKHOUCH Mouad

Dhissi Youssef

HAMDAOUI Abdelmounaim

BOUSSIF ilyas

TANOUCH BENNANI Mohamed

Encadré par : Mr. AKKARY


Introduction
L'électronique de puissance, que l'on devrait d'ailleurs nommer «
électronique de conversion d'énergie » a moins de 50 ans. Elle a connu un
tel essor qu'aujourd'hui près de 15 % de l'énergie électrique produite est
convertie sous une forme ou une autre. Au cours de ces années la taille, le
poids et le coût des convertisseurs n'ont fait que diminuer, en grande
partie grâce aux progrès faits dans le domaine des interrupteurs
électroniques. C'est une électronique de commutation : elle tire parti du
fait qu'un interrupteur parfait fermé (résistance nulle, tension aux bornes
nulle) ou ouvert (résistance infinie, courant traversant nul) ne dissipe
aucune énergie, donc ne présente aucune perte. Lorsqu'il est associé à des
éléments de filtrage passifs et purement réactifs (c.-à-d. sans aucune
résistance interne), il permet théoriquement de modifier la tension et/ou
le courant sans perte, donc de réaliser une conversion de tension ou de
courant en conservant l'énergie. Ce but est atteint en découpant la
tension et/ou le courant à très haute fréquence (par rapport à la
fréquence d'entrée ou de sortie du convertisseur) et en lissant le résultat
obtenu pour en extraire la valeur moyenne. En pratique on doit
s'attendre à des pertes de l'ordre de 2 à 10 % dues à l'imperfection des
éléments physiques qui le constituent. Cela justifie l'essor de ce type
d'électronique dans les systèmes à haute puissance puisque les pertes
raisonnables permettent une évacuation de la chaleur générée sans
recourir à des moyens extrêmes et coûteux. Mais au fil du temps
l'électronique de puissance s'est imposée dans tous les domaines où les
pertes doivent rester faibles pour limiter l'échauffement comme dans les
ordinateurs, et où le rendement doit être élevé pour préserver la source
d'énergie comme dans les systèmes alimentés par batteries (GSM, GPS,
ordinateurs portables… La puissance de rendement unitaire (sans pertes)
ne peut être constitué que d'interrupteurs idéaux et de dipôles purement
réactifs donc sans la moindre résistance parasite : condensateurs et
inductances. Les dipôles réactifs sont des éléments de stockage d'énergie
dont la taille (et donc le coût) est inversement proportionnelle à la
fréquence de fonctionnement.
Alimentation à découpage

 Objectifs de la manipulation
Les alimentations à découpage sont des convertisseurs continu-continu alimentés
généralement par le réseau redressé et filtré. La sortie est souvent isolée galvanique
ment de l'entrée par un transformateur. Celui-ci fonctionne à fréquence élevée de
manière à réduire sa taille et faciliter le filtrage de la tension de sortie. Il permet
également la réalisation d'alimentations qui abaissent ou élèvent la tension. La tension
de sortie de tels convertisseurs est le plus souvent réglable et contrôlée par une
régulation qui ne sera pas étudiée dans cette manipulation. Ce TP a pour but d'étudier
le fonctionnement d'une alimentation à découpage isolée du type Flyback. Il s'agit
d'un convertisseur statique de tension continu/continu, utilisant un transformateur en
mode de transfert d'énergie indirect. Ce transformateur fonctionne en régime
alternatif non sinusoïdal et doit stocker transitoirement de l'énergie.

Malheureusement, nous avons trouvé le manipulent défectueuse pour cela on a fait la


simulation sur Isis pour plus comprendre l'objective de ce TP
 Simulation sur Isis

 Les signaux des sorties

Le couleur jaune indique la tension de secondaire de transformateur Le couleur bleu indique la


tension de secondaire de transformateur après le montage de redresseur et le filtre Le couleur
vert indique la tension de sortie qui règle sur 12 v
Le convertisseur cc-cc
 Généralité
Les convertisseurs DC/DC en général réalisent deux fonctions : modifier le niveau de
tension (élever ou abaisser) et réguler la tension. L’électronique de conversion se trouve à
l’interface entre les batteries (la source d'énergie en général) et l’ensemble des blocs
constitutifs du système considéré, des circuits électroniques numériques et analogiques,
des écrans, des actionneurs, des claviers, etc. Plus de 5 à 6 niveaux de tensions peuvent
cohabiter dans un ordinateur portable et d’autres systèmes dont on trouve des tensions
négatifs et positifs.

 Solution1 : Le diviseur de tension :

Pour avoir des tensions moins que la tension de source, on utilise deux résistances en série pour que la
tension se devise entre les deux résistances. On peut monter une résistance variable (rhéostat) aux
bornes de la sortie pour avoir une tension de sortie de déférentes amplitudes.

Solution 2 : Un transformateur simple :


Le problème est que le transformateur ne transforme que la tension alternative au
bobine secondaire, pour ce problème on doit déconnecter la borne (-) de la bobine
primaire à la masse d’une façon périodique pour obtenir un signal presque carré.

 Signal de sortie :

Vs : Blue
Ve : jaune
Commande : rouge

Dans ce cas il y on a une tension de sortie alternative. Après avoir un signal


périodique, on aura une tension au bobine secondaire.
t constitué de
La première manipulation est :

Réaliser une tension continue qui a une amplitude égale à l’amplitude initiale, mais qui
est électriquement séparés de celle-ci :

 Montage

On monte une diode en série avec le condensateur C1 pour filtrer le signal qui se
trouve dans la bobine secondaire. On a obtenu les résultats suivants :
Pour les BF : Valeur efficace de la tension alternative entre la douille 24 et 23 est :
V23-24 = 23.84V
Valeur de la tension continue entre les bornes de condensateur avant l’insertion de la
charge est :
V condensateur= 29V
Valeur de la tension continue entre les bornes de condensateur avec la charge est : V
condensateur= 22.07V
Pour les BF on trouve les ondulations dans le signal de sortie, Contrairement pour les
HF le signal et continue.

Pour HF :
V condensateur= 20.02V (sans R
) V condensateur= 20.02V (avec R)
Donc le signal de sortie dépend de la fréquence (inversement proportionnel)
 Signal de sortie

Réaliser une tension continue qui a une amplitude égale à l’amplitude initiale, mais en
polarité opposée et qui est électriquement séparés de celle-ci :

 Montage

Pour ce montage on a inversé la diode de redressement et on a obtenu les résultats


suivants :

Pour les BF : Valeur efficace de la tension alternative entre la douille 24 et 23 est :

V23-24 = 21.6V

Valeur de la tension continue entre les bornes de condensateur avant l’insertion de la


charge est :

V condensateur= -26.7V

Valeur de la tension continue entre les bornes de condensateur avec la charge est : V
condensateur= -21.89V
Pour les BF on trouve les ondulations dans le signal de sortie, Contrairement pour les HF
le signal et continue.

Pour HF :

V condensateur= -23.81V (sans R) V condensateur= -19.78V (avec R)

 Les signaux de sortie

Réaliser une tension continue qui a une amplitude égale à l’amplitude initiale, mais qui
est électriquement séparés de celle-ci :

 Montage

Cette fois on a utilisé les extrémités de secondaire.

Résultats :

Pour les BF :

Valeur efficace de la tension alternative entre la douille 24 et 23 est :

V22-24 = 47.52V

Valeur de la tension continue entre les bornes de condensateur (douille 22 comme


référence) est:
V condensateur= 60V

Pour les BF on trouve les ondulations dans le signal de sortie,Contrairement pour les HF
le signal et continue.

Pour HF :

V22-24 =43.14V V

Condensateur= 59V

Note : L’amplitude de ma sortie et x2 l’entrée

CONCLUSION

Comme résumé on peut conclure que l’alimentation à


découpage permet tout d’abord de régler beaucoup des
problèmes qui trouvent au sien des alimentations
linéaires. Les convertisseurs cc-cc permettent de générer
Plus de 5 à 6 niveaux de tensions plus les tensions
négatifs et positifs. Peuvent cohabiter dans un système.