Vous êtes sur la page 1sur 3

Chapitre 6 - Métaux et alliages

Les rayons X permettent de déterminer la structure des métaux, ce qu’étudie la cristallographie. On en retire les
distances interatomiques et la position des atomes les uns par rapport aux autres.

I. Propriétés des métaux


I.1. Propriétés physiques

Les métaux sont des corps simples caractérisés par :


 un éclat particulier dit « éclat métallique »
 une température de fusion élevée (à température ambiante, tous les métaux sont des solides, excepté le
mercure Hg : Tfus = -38,4°C)
 une bonne conduction électrique et thermique. (Les électrons sont libres en surface du métal.)

Où trouver les métaux dans la classification périodique ?

Al

Ge

Sb

Po

Frontière entre les métaux (à gauche) et les non métaux (à droite).

Les alcalins, les alcalinoterreux et les métaux de transition sont des métaux.

I.2. Propriétés chimiques

Contrairement aux « non-métaux », les métaux :


 réagissent avec les acides ;
 forment des oxydes basiques ;
 forment des cations ;
 forment des halogénures ioniques.

I.3. Les principaux métaux

• L'or (Au) est un métal quasiment inaltérable (il ne se dégrade pas facilement). Il est jaune brillant et assez rare,
d'où sa valeur élevée pour les hommes depuis longtemps.
Propriétés : métal précieux, faible résistance mécanique, inaltérable.
Utilisation : bijouterie, électronique (ordinateurs).

BTS Design d’Espace 1ère année


• L'argent (Ag) est lui aussi un métal précieux mais moins que l'or.
Propriétés : très bon conducteur électrique, très dense, faible résistance mécanique.
Utilisation : bijouterie, orfèvrerie, électronique, photographie.

• Le cuivre (Cu) :
Propriétés : très bon conducteur électrique, facilement malléable, utilisé dans les alliages.
Utilisation : câbles électriques, plomberie.

• Le fer (Fe) est le métal le plus connu et le plus utilisé car son prix est assez faible. En effet, on le trouve
facilement et il a des propriétés très intéressantes pour l'industrie. Malheureusement, le fer possède un défaut
majeur : il s'oxyde à l'air, on doit donc le protéger (par d'autres matériaux comme la peinture) ou l'utiliser sous
forme d'alliage.
Propriétés : coût faible, propriétés mécaniques, s'oxyde à l'air libre, attiré par un aimant.
Utilisation : constructions diverses.

• Le zinc (Zn)
Propriétés : s'oxyde en surface uniquement.
Utilisation : bâtiment, voiture, galvanisation.

• L'aluminium (Al)
Propriétés : s'oxyde en surface uniquement, léger, bonne résistance mécanique.
Utilisation : avion, bâtiment, emballages.

II. Structure des métaux


Les métaux ont une structure cristalline : les atomes, régulièrement répartis forment un réseau qui reproduit dans
l’espace le même motif élémentaire. Le motif est appelé la maille cristalline.

On distingue différents types de réseaux :

 Réseau cubique centré (CC) : la maille du réseau est un cube. Les atomes sont au sommet et au centre du
cube.

C’est la structure de tous les alcalins (lithium, sodium, potassium, …), du baryum et de très nombreux métaux de
transition : vanadium, chrome, fer alpha, platine, tungstène…

 Réseau cubique face centrée (CFC) : la maille du réseau est un cube. Les atomes sont au sommet et au
centre de chaque face du cube.

C’est la structure du calcium, de l’aluminium, du strontium, et de quelques métaux de transition : fer gamma,
aluminium, nickel, cuivre, palladium, argent, or…

BTS Design d’Espace 1ère année


 Réseau hexagonal compact (HC) – hors programme : la maille du réseau est un prisme droit ayant pour
base un hexagone régulier. Les atomes sont au sommet du prisme, au centre des 2 bases du prisme et au
sommet d’un triangle tracé dans la base de la médiane du prisme.

C’est la structure du béryllium, du magnésium et de quelques métaux de transition : fer, zinc, cobalt, titane,
cadmium…

Remarques :

 Selon les conditions de température et de pression, il est possible de passer d’un type de réseau à un autre.
Ex : Le fer possède un réseau CC si T < 905°C : on parle alors de fer α.
Le fer possède un réseau CFC si 905°C < T < 1400°C : on parle de fer β.
Le fer possède un réseau HC si T > 1400° : on parle de fer γ.

 Selon les types de réseaux, les métaux ont des propriétés mécaniques différentes.

III. Alliages
Un alliage est un métal pur dans lequel on a introduit volontairement un ou plusieurs éléments, métalliques ou non.
Ces éléments sont introduits soit par remplacement d’atomes du métal pur (solution solide de substitution), soit par
insertion dans les réseaux (solution solide d’insertion).

Les alliages ont une meilleure résistance aux efforts mécaniques, à l’action des milieux corrosifs, aux effets de la
température… que les métaux purs.

Ex :
- les aciers : alliage de fer et de carbone.
Propriétés : très facile à couler, à mouler.
Utilisation : construction automobile, dans le bâtiment.

- le bronze : alliage de cuivre et d’étain à forte proportion de cuivre.


Propriétés : inoxydables, durs.
Utilisation : outils, armes, cloches, pièces de monnaie.

- le laiton : alliage de cuivre et de zinc.


Propriétés : inoxydables, durs.
Utilisation : pièce de monnaie.

- L’inox (ou acier inoxydable) : alliage de fer et de chrome (ou de nickel).


Propriétés : inoxydables, durs, résistants aux chocs.
Utilisation : très nombreuses (automobile, construction…).

Un alliage est dit d’insertion quand les atomes d’un métal sont remplacés par les atomes d’un autre métal.
Un alliage est dit de substitution lorsqu’un élément de petite taille (en général non métallique comme H,C,B,N) se
place dans un réseau métallique.

BTS Design d’Espace 1ère année