Vous êtes sur la page 1sur 20

RAPPORT DE SORTIES

2018-2019

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019 Présenté par :  Christelle KOUCHADE  Ware LAROUCH  Abdoulaye FANE

Présenté par :

Christelle KOUCHADE

Ware LAROUCH

Abdoulaye FANE

Kakoye ABOUBAKAR

Samba SALL

Abdoul Karim TRAORE

Amadou TRAORE

Djeneba MAGANE

Pierre-Paul ADEGBITE

Hugues Kinhole VIGNON

TRAORE  Djeneba MAGANE  Pierre-Paul ADEGBITE  Hugues Kinhole VIGNON 3 eme année Génie Civil/BTP-HYD
TRAORE  Djeneba MAGANE  Pierre-Paul ADEGBITE  Hugues Kinhole VIGNON 3 eme année Génie Civil/BTP-HYD

RAPPORT DE SORTIES

2018-2019

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019 SOMMAIRE INTRODUCTION 4 1.1 Visite du barrage hydroélectrique et des périmètres

SOMMAIRE

INTRODUCTION

4

1.1

Visite du barrage hydroélectrique et des périmètres irrigués de Sélingué

5

1.1.1

Présentation générale

5

1.1.2

Déroulement de la visite

6

1.1.2.1

Périmètre irrigué

6

Figure 1 ; Panneau donnant le découpage du périmètre

6

Figure 2: Ouvrages de transport

7

Figure 3: Régulateur en tête du canal principal

8

1.1.3

La centrale hydroélectrique

9

Figure 4: Equipements de la salle des commandes

10

1.2

Visite des périmètres irrigués de Baguinéda

10

1.2.1

Présentation générale

10

1.2.1.1

Historique

10

1.2.1.2

Etat actuel des aménagements

11

1.2.2

Déroulement de la visite

11

Figure 6: Panneau expliquant le découpage parcellaire

12

Photo 7 : Ouvrages de prise et régulateurs

13

Figure 8 : Les drains

14

Figure 9 : Ouvrages de franchissement

14

Figure 10: Section du canal principal

15

Figure 11 : Ouvrages de régulation du plan d’eau

15

Figure 12 : Ouvrages de sécurité

16

Figure 13 : Ouvrages de franchissement sur le canal principal

16

Figure 14 : Prise de Sotuba (partie en élevation)

17

1.3

Visite du barrage des Aigrettes et de la centrale hydroélectrique de Sotuba

17

1.3.1

Le barrage des Aigrettes

17

Figure 15 : Barrage des Aigrettes

18

1.3.2

La centrale hydroélectrique de Sotuba

18

Figure 16 : salle de contrôle

19

CONCLUSION

20

de Sotuba 18 Figure 16 : salle de contrôle 19 CONCLUSION 20 3 eme année Génie
de Sotuba 18 Figure 16 : salle de contrôle 19 CONCLUSION 20 3 eme année Génie

RAPPORT DE SORTIES

2018-2019

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019 INTRODUCTION Dans le souci de mieux initier les étudiants à la bonne

INTRODUCTION

Dans le souci de mieux initier les étudiants à la bonne compréhension des cours

théoriques qu’ils reçoivent aussi au fonctionnement des ouvrages, l’Ecole Nationale

dIngénieurs Abderhamane Baba Touré (ENI-ABT) offre leur de Génie Civil des sorties

pour la visite des ouvrages liés à leur domaines en fin de leur cycle. Il s’agit de ouvrages

tels que : le barrage hydro-électrique et les périmètres irrigués de Sélingué, les périmètres

irrigués de Baguinéda, le barrage des Aigrettes et la centrale hydro-électrique de Sotuba,

l’aéroport international de Bamako-Sénou, le seuil de Talo, le barrage de Markala,

le

périmètre irrigué de et le Barrage de Djenné en construction

Notre promotion (2017-2019) a eu la chance de visiter le barrage hydro-électrique et les

périmètres irrigués de Sélingué, les périmètres irrigués de Baguinéda, le barrage des

Aigrettes et la centrale hydro-électrique de Sotuba. Ces visites ont été effectuées sous la

direction de L’Ecole Nationale dIngénieurs Abderhamane Baba Touré (ENI-ABT), et

guidées par deux enseignants du dite école

M. S. KONE, et M. LAHM. Ce rapport est

établi pour divulguer le déroulement de ces visites.

et M. LAHM. Ce rapport est établi pour divulguer le déroulement de ces visites. 3 eme
et M. LAHM. Ce rapport est établi pour divulguer le déroulement de ces visites. 3 eme

RAPPORT DE SORTIES

2018-2019

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019 1.1 Visite du barrage hydroélectrique et des périmètres irrigués de Sélingué

1.1

Visite du barrage hydroélectrique et des périmètres irrigués de Sélingué

1.1.1

Présentation générale

Le barrage hydroélectrique de Selingué est situé dans la région de Sikasso à 140 km de

Bamako et à proximité de la frontière guinéenne (40 km du dernier village de la Guinée).

Il représente l’un des plus important centre de production d’énergie du Mali.

Les

constructions ont démarré en 1976, mis en service en 1980 et réhabilité entre 1996 et

2001. Il est exploité par la compagnie malienne Énergie du Mali.

D’une puissance globale de 46 mégawatts, il produit annuellement environ 247 GWh

(soit 28 % de la production malienne en 2006) et permet la distribution électrique de

la rivière Sankarani, un affluent du Niger. Son bassin de rétention forme le lac de

Sélingué de 430 km 2 (et un volume de 2,2 milliards de m 3 ), qui permet les cultures sur les

périmètres irrigués gérés par l’Office de développement rural de Sélingué, ainsi que la

pêche (l’approvisionnement de Bamako en poissons provient en

grande partie de

Sélingué). Il est également utilisé pour la maîtrise des crues.

Depuis 2001, le barrage sert de base à un projet de production agricole au service du

développement local,

notamment pour les

populations ayant perdu leurs terres et

habitations par le barrage, sous la forme du projet agricole Sankarani : 1 2000 ha de

rizières et de bananeraies ainsi que des bassins de pisciculture.

: 1 2000 ha de rizières et de bananeraies ainsi que des bassins de pisciculture. 3
: 1 2000 ha de rizières et de bananeraies ainsi que des bassins de pisciculture. 3

RAPPORT DE SORTIES

2018-2019

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019 1.1.2 Déroulement de la visite 1.1.2.1 Périmètre irrigué Figure 1 ; Panneau

1.1.2 Déroulement de la visite

1.1.2.1 Périmètre irrigué

1.1.2 Déroulement de la visite 1.1.2.1 Périmètre irrigué Figure 1 ; Panneau donnant le découpage du

Figure 1 ; Panneau donnant le découpage du périmètre

Le périmètre irrigué de Sélingué a une superficie de 1350 ha sans Mandicoura. Il comporte :

- un ouvrage de prise ;

- des ouvrages de transport ;

- des ouvrages de distribution (prises, régulateurs) ;

- des ouvrages de franchissement ;

- une digue de protection ;

- trois pompes d’exhaure (pour l’évacuation de l’eau hors du périmètre) ;

- une de zone de pâturage.

Ouvrage de prise

L’ouvrage de prise est une maisonnette équipée de deux conduites de 1,20 mètre de diamètre chacune qui captent de l’eau et la laissent circuler gravitairement jusqu’au bassin de réception. Le bassin a deux compartiments le premier, dissipateur de l’énergie de l’eau amène l’eau au second compartiment qui est raccordé au canal principal.

amène l’eau au second compartiment qui est raccordé au canal principal. 3 eme année Génie Civil/BTP-HYD
amène l’eau au second compartiment qui est raccordé au canal principal. 3 eme année Génie Civil/BTP-HYD

RAPPORT DE SORTIES

2018-2019

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019  Ouvrages de transport Canal principal Figure 2 : Ouvrages de transport

Ouvrages de transport

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019  Ouvrages de transport Canal principal Figure 2 : Ouvrages de transport

Canal principal

Figure 2: Ouvrages de transport

Le canal principal a un débit de 3 m 3 /s se bifurque un peu plus loin desserre les canaux secondaires, qui desservent à leur tour les tertiaires et les tertiaires desservent les arroseurs en tête des parcelles.

Ouvrages de distribution (prises et régulateurs)

Un régulateur aval est au début du canal principal pour réguler le plan d’eau aval et empêcher tout débordement dans le canal. Les canaux sont équipés de modules de masque, de déversoirs statiques, de déversoirs en bec de canard avec vanne plate au niveau des prises et des ouvrages de régulation

bec de canard avec vanne plate au niveau des prises et des ouvrages de régulation 3
bec de canard avec vanne plate au niveau des prises et des ouvrages de régulation 3

RAPPORT DE SORTIES

2018-2019

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019 Figure 3 : Régulateur en tête du canal principal  Ouvrages de
RAPPORT DE SORTIES 2018-2019 Figure 3 : Régulateur en tête du canal principal  Ouvrages de

Figure 3: Régulateur en tête du canal principal

Ouvrages de franchissement

Pour faciliter l’exploitation, le périmètre comporte des pistes principales, des pistes secondaires et des pistes tertiaires.

Ouvrage de protection

Une digue de protection appelée digue sauvage ceinture le périmètre pour empêcher la pénétration des eaux extérieures.

Pompes d’exhaure

Au nombre de trois, ils permettent d’évacuer en dehors du périmètre l’excédent d’eau provenant des lâchers du barrage en périodes de crues dit le guide de la visite.

Zone de pâturage

C’est l’espace réservé aux animaux travaillant dans l’aménagement.

C’est l’espace réservé aux animaux travaillant dans l’aménagement. 3 eme année Génie Civil/BTP-HYD 8
C’est l’espace réservé aux animaux travaillant dans l’aménagement. 3 eme année Génie Civil/BTP-HYD 8

RAPPORT DE SORTIES

2018-2019

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019 1.1.3 La centrale hydroélectrique Dans la salle de contrôle de la centrale,

1.1.3 La centrale hydroélectrique

Dans la salle de contrôle de la centrale, nous avons un tableau qui a quatre parties, une

première partie équipée d’un dispositif qui permet d’enregistrer automatiquement le

niveau de l’eau dans le barrage sur un rouleau de papier millimétré au fil du temps, une

deuxième partie permet de manier automatiquement les batardeaux. Les neuf vannes ont

un débit de 3500 m 3 /s. La troisième partie du tableau est consacrée à la représentation des

quatre(4) groupes de la centrale et dans la quatrième partie du tableau se situent les

sorties. Les turbines Kaplan sont installées dans l’eau. L’eau tombant sur les pales de la

turbine crée un mouvement de rotation de la roue, la roue étant liée à un arbre de

transmission, le mouvement de la roue entraine un mouvement de l’arbre. Ce système

couplé à un alternateur ou une dynamo permet de produire de l’électricité.

Les quatre groupes sont installés en parallèle. La centrale dispose d’un groupe diesel qui

lui permet de démarrer en cas de pannes des groupes sinon étant en interconnexion avec

les autres centrales peut recevoir le courant de Bamako. D’une puissance globale de 46

MW la tension de Selingué rejoint la tension de Manantali, de côte d’ivoire et de Sotuba

à Sirakoro neguetana.

la tension de Manantali, de côte d’ivoire et de Sotuba à Sirakoro neguetana. 3 eme année
la tension de Manantali, de côte d’ivoire et de Sotuba à Sirakoro neguetana. 3 eme année

RAPPORT DE SORTIES

2018-2019

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019 Figure 4 : Equipements de la salle des commandes 1.2 Visite des
RAPPORT DE SORTIES 2018-2019 Figure 4 : Equipements de la salle des commandes 1.2 Visite des

Figure 4: Equipements de la salle des commandes

1.2

Visite des périmètres irrigués de Baguinéda

1.2.1

Présentation générale

1.2.1.1 Historique

Les travaux des aménagements ont démarrés en 1926 et se sont achevés en 1935 par les

colons français avec pour but les cultures des produits textiles notamment le coton. En

1960 après les indépendances, il y a eu la création de la société de transformation des

fruits et légumes du Mali (SOCOMA) a Baguineda, alors les aménagements se sont

transformés en lieu de maraîchage avec comme cultures favorites la tomate.

Vers les années 1980, la SOCOMA à fermer ses portes ce fut le début de la culture du riz

sur les aménagements. Pour ce faire, une réhabilitation des aménagements a été faite

aménagements. Pour ce faire, une réhabilitation des aménagements a été faite 3 eme année Génie Civil/BTP-HYD
aménagements. Pour ce faire, une réhabilitation des aménagements a été faite 3 eme année Génie Civil/BTP-HYD

RAPPORT DE SORTIES

2018-2019

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019 grâce à une coopération par les Japonais entre 1988 et 1992 et

grâce à une coopération par les Japonais entre 1988 et 1992 et les travaux de planage ont

été effectués par la Banque de Développement Africain (BAD).

1.2.1.2 Etat actuel des aménagements

Les aménagements de Baguineda couvrent aujourd’hui 3 000 ha y compris Kobala

occupés par 4 600 exploitants. En saison pluvieuse la culture du riz est pratiquée avec un

rendement moyen de 4,5 t/ha, en contre saison les exploitants pratiquent les cultures

maraichères. Les pertes d’eau sont assez considérables soient 5000 m 3 /ha pendant que les

normes mondiales sont entre 1300 et 1600 m 3 /ha.

1.2.2 Déroulement de la visite

mondiales sont entre 1300 et 1600 m 3 /ha. 1.2.2 Déroulement de la visite 3 eme
mondiales sont entre 1300 et 1600 m 3 /ha. 1.2.2 Déroulement de la visite 3 eme
mondiales sont entre 1300 et 1600 m 3 /ha. 1.2.2 Déroulement de la visite 3 eme

RAPPORT DE SORTIES

2018-2019

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019 Figure 6 : Panneau expliquant le découpage parcellaire On y distingue :
RAPPORT DE SORTIES 2018-2019 Figure 6 : Panneau expliquant le découpage parcellaire On y distingue :

Figure 6: Panneau expliquant le découpage parcellaire

On y distingue :

Ouvrages de transport et équipements sur ces ouvrages :

Un tronçon du canal principal,

Canaux secondaires et ouvrages sur ces canaux,

Canaux tertiaires et ouvrages sur ces canaux,

Drains principal.

Ouvrages de franchissements,

Les canaux secondaires et leurs ouvrages

En tout au nombre de quarante-deux (42) dont dix-sept (17) dans zone de Kobala et vingt-cinq (25) dans la zone de Baguineda. Les canaux secondaires en section trapézoïdale comportent par endroit des prises et des régulateurs de plan d’eau. Les régulateurs sont des régulateurs de types aval, ce sont surtout des déversoirs rectangulaires, des déversoirs en bec de canard. Les prises sur les périmètres sont la plus part des prises tout ou rien (TOR).

Les prises sur les périmètres sont la plus part des prises tout ou rien (TOR). 3
Les prises sur les périmètres sont la plus part des prises tout ou rien (TOR). 3

RAPPORT DE SORTIES

2018-2019

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019  Les canaux tertiaires et leurs ouvrages De forme également trapézoïdale les

Les canaux tertiaires et leurs ouvrages

De forme également trapézoïdale les canaux tertiaires desservent les arroseurs. Ils comportent des régulateurs (déversoirs rectangulaire) et des prises d’eau.

Déversoir statique sur canal secondaire Régulateur de plan d’eau Prise à l’entrée des canaux Prise
Déversoir statique sur canal secondaire Régulateur de plan d’eau Prise à l’entrée des canaux Prise

Déversoir statique sur canal secondaire

Régulateur de plan d’eau

Prise à l’entrée des canaux

sur canal secondaire Régulateur de plan d’eau Prise à l’entrée des canaux Prise de type TOR
sur canal secondaire Régulateur de plan d’eau Prise à l’entrée des canaux Prise de type TOR

Prise de type TOR

Prise de type

Photo 7 : Ouvrages de prise et régulateurs

Drains principaux

Ce sont les drains servant à collecter les excès d’eau sur le périmètre. Ils sont de forme trapézoïdale et souvent de section plus grande que celle des canaux. Le guide de la visite estime qu’à Baguineda les eaux issues du drainage permettent d’irriguer 150 ha.

qu’à Baguineda les eaux issues du drainage permettent d’irriguer 150 ha. 3 eme année Génie Civil/BTP-HYD
qu’à Baguineda les eaux issues du drainage permettent d’irriguer 150 ha. 3 eme année Génie Civil/BTP-HYD

RAPPORT DE SORTIES

2018-2019

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019 Drain principal Débouché de drain Drain tertiaire  Ouvrages de circulation Figure
Drain principal Débouché de drain Drain tertiaire

Drain principal

Drain principal Débouché de drain Drain tertiaire

Débouché de drain

Drain principal Débouché de drain Drain tertiaire

Drain tertiaire

Ouvrages de circulation

Figure 8 : Les drains

Il s’agit des pistes de circulation primaires, secondaires et tertiaires qui longent respectivement les canaux primaires, secondaires et tertiaires.

Piste secondaire Piste tertiaire

Piste secondaire

Piste secondaire Piste tertiaire

Piste tertiaire

Figure 9 : Ouvrages de franchissement

Canal principal

Le canal principal long de 37 km dont 10 km revêtus a un débit de 9 m 3 /s, une section trapézoïdale et comporte plusieurs ouvrages tels que :

m 3 /s, une section trapézoïdale et comporte plusieurs ouvrages tels que : 3 eme année
m 3 /s, une section trapézoïdale et comporte plusieurs ouvrages tels que : 3 eme année

RAPPORT DE SORTIES

2018-2019

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019 - les ouvrages de prises et de régulation ; - les ouvrages

- les ouvrages de prises et de régulation ;

- les ouvrages de sécurité ;

- les ouvrages de franchissement ;

- les ouvrages divers.

- les ouvrages de franchissement ; - les ouvrages divers. Figure 10 : Section du canal

Figure 10: Section du canal principal

Ouvrages de prise et régulation d’eau sur le canal principal

de prise et régulation d’eau sur le canal principal Figure 11 : Ouvrages de régulation du
de prise et régulation d’eau sur le canal principal Figure 11 : Ouvrages de régulation du
de prise et régulation d’eau sur le canal principal Figure 11 : Ouvrages de régulation du

Figure 11 : Ouvrages de régulation du plan d’eau

Les régulateurs sur le canal principal sont au nombre de sept .Ce sont des déversoirs en bec de canard et des vannes réglables. Les prises sur le canal principal sont au nombre de 37 dont 17 dans la zone de Kobala et 20 dans la zone de Baguineda.

au nombre de 37 dont 17 dans la zone de Kobala et 20 dans la zone
au nombre de 37 dont 17 dans la zone de Kobala et 20 dans la zone

RAPPORT DE SORTIES

2018-2019

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019  Ouvrages de sécurité Ce sont des déversoirs de sécurité et des

Ouvrages de sécurité

Ce sont des déversoirs de sécurité et des évacuateurs. Les évacuateurs sont construits sur les talus du canal équipés de vannes et autres dispositifs permettant d’assurer la sécurité du canal en évitant le débordement dans le canal. Ils sont calés de tel sorte que l’excès se déverse en dehors et servir d’autres qui sont à côté.

en dehors et servir d’a utres qui sont à côté. Figure 12 : Ouvrages de sécurité
en dehors et servir d’a utres qui sont à côté. Figure 12 : Ouvrages de sécurité

Figure 12 : Ouvrages de sécurité

Ouvrages de franchissement

Il en existe treize sur le canal. Ce sont des ponceaux qui assurent le franchissement du canal. Le plus connu est le pont Pikato au PK22.

du canal. Le plus connu est le pont Pikato au PK22. Figure 13 : Ouvrages de
du canal. Le plus connu est le pont Pikato au PK22. Figure 13 : Ouvrages de

Figure 13 : Ouvrages de franchissement sur le canal principal

Pikato au PK22. Figure 13 : Ouvrages de franchissement sur le canal principal 3 eme année
Pikato au PK22. Figure 13 : Ouvrages de franchissement sur le canal principal 3 eme année

RAPPORT DE SORTIES

2018-2019

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019  La prise de Sotuba Raccordée à la tête morte, elle est

La prise de Sotuba

Raccordée à la tête morte, elle est constituée de deux vannes de 2,5 m de largeur chacune et de maniabilité électrique.

de 2,5 m de largeur chacune et de maniabilité électrique. Figure 14 : Prise de Sotuba

Figure 14 : Prise de Sotuba (partie en élevation)

Ouvrages divers

Ce sont des lavoirs (09) réalisés en hauteur des villages, des abreuvoirs (06), des siphons.

1.3 Visite du barrage des Aigrettes et de la centrale hydroélectrique de Sotuba

1.3.1 Le barrage des Aigrettes

Le barrage des Aigrettes construit sur le bras droit du Niger. Il se trouve à environ 500 m

en aval du barrage de Damanda. Il est constitué par un seuil déversant de 300 m de long.

L’altitude du seuil est à 316,35 m. A son extrémité rive droite un ouvrage de chasse est

constitué par 4 pertuis de 10m d’ouverture. Le radier de ces pertuis est à la cote 314,6 m.

Des vannes de 2 m de hauteur obturent les pertuis qui sont séparés par des piles en

maçonnerie de 2,5 m de large. Sur ces piles prend appui la charpente métallique

maçonnerie de 2,5 m de large. Sur ces piles prend appui la charpente métallique 3 eme
maçonnerie de 2,5 m de large. Sur ces piles prend appui la charpente métallique 3 eme

RAPPORT DE SORTIES

2018-2019

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019 supportant la passerelle de manœuvre des vannes. La pas serelle est à

supportant la passerelle de manœuvre des vannes. La passerelle est à la cote de 326,1m.

Les cotes principales sont les suivantes :

Régime du Niger

Débit du Niger (m 3 /s)

Niveau

Niveau Sotuba

Chute brute

Aigrettes (m)

(m)

(m)

Etiage

20

316.40

308.45

7.95

Crue annuelle

6200

318.85

315.30

3.55

Crue décennale

7900

319.20

316.00

3.20

Crue centenaire

9600

319.30

316.25

3.05

Crue exceptionnelle

11000

319.90

317.10

2.80

La production d’énergie moyenne annuelle est de 37.7GWH.

La production d’énergie moyenne annuelle est de 37.7GWH . Figure 15 : Barrage des Aigrettes 1.3.2

Figure 15 : Barrage des Aigrettes

1.3.2 La centrale hydroélectrique de Sotuba

La centrale de Sotuba a été inaugurée le 16 décembre 1966 par le Président de la

République du Mali Modibo KEITA et l’ambassadeur Mr Pierre Pelon ambassadeur de la

France à l’époque.

KEITA et l’ambassadeur Mr Pierre Pelon ambassadeur de la France à l’époque. 3 eme année Génie
KEITA et l’ambassadeur Mr Pierre Pelon ambassadeur de la France à l’époque. 3 eme année Génie

RAPPORT DE SORTIES

2018-2019

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019 C’est une centrale au fil de l’eau. L’eau qui arrive par le

C’est une centrale au fil de l’eau. L’eau qui arrive par le canal d’amenée long de 2.9 km

s’enfonce sur les 70 derniers mètres (bassin de mise en charge 160m de long) pour se

raccorder au seuil des grilles de l’usine, entre dans la bâche spirale en béton alimente la

roue Kaplan à axe vertical par l’intermédiaire du distributeur. Les pales sont entrainées

par le courant d’eau et font tourner la roue. L’eau s’échappe ensuite par l’aspirateur

coudé métallique et suit son cours normal dans le fleuve en aval. Elle comporte deux

groupes Kaplan verticaux de 2850 KW accouplés à deux alternateurs de 3400 KVA. La

tension de sortie de 2 KV est élevée à 30 KV dans deux transformateurs de puissance.

Elle se trouve dans un système de réseau interconnecté. Les deux (02) groupes débitent

chacun une tension de 2 KV. Cette tension de sortie est élevée à 30 KV alimentant 04

départs en 30 KV. Les deux derniers départs sont transformés en 15 KV pour alimenter

03 départs urbains à savoir :

- Le départ Bramali et le départ du 26 mars D3

- Le départ Magnanbougou D4

et le départ du 26 mars D3 - Le départ Magnanbougou D4 Figure 16 : salle
et le départ du 26 mars D3 - Le départ Magnanbougou D4 Figure 16 : salle

Figure 16 : salle de contrôle

départ du 26 mars D3 - Le départ Magnanbougou D4 Figure 16 : salle de contrôle
départ du 26 mars D3 - Le départ Magnanbougou D4 Figure 16 : salle de contrôle

RAPPORT DE SORTIES

2018-2019

RAPPORT DE SORTIES 2018-2019 CONCLUSION Ces visites effectuées nous ont permis de vraiment connaître la nuance

CONCLUSION

Ces visites effectuées nous ont permis de vraiment connaître la nuance entre la théorie et

la pratique. Avec des explications biens faites, elles nous ont aussi permis de mieux

comprendre le cours distribué en classe et de surtout savoir comment fonctionnent les

différents ouvrages rencontrés sur ces visites.

savoir comment fonctionnent les différents ouvrages rencontrés sur ces visites. 3 eme année Génie Civil/BTP-HYD 20
savoir comment fonctionnent les différents ouvrages rencontrés sur ces visites. 3 eme année Génie Civil/BTP-HYD 20

Centres d'intérêt liés