Vous êtes sur la page 1sur 35

ÉVALUATIONS

Évaluer la géographie en CM ......................................... p. 2


Évaluer le thème 1 – Découvrir le lieu où j’habite ......... p. 8
Évaluer le thème 2 – Se loger, travailler, se cultiver,
avoir des loisirs en France ............................................. p. 15
Évaluer le thème 3 – Consommer en France ................. p. 24
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

1
Évaluer la géographie en CM

L’ÉVALUATION EN Quand et pourquoi évalue-t-on ?


GÉOGRAPHIE AU CYCLE 3 L’objectif premier de l’évaluation consiste à
améliorer les apprentissages.
En géographie, il est possible de travailler puis
d’évaluer de nombreuses compétences du Lorsqu’elle est menée au fil des séances, sur
socle, et pas uniquement celles du domaine 5. des objets travaillés en classe, l’évaluation est
Les séances proposées dans l’ouvrage offrent formative et permet de suivre les progrès de
la possibilité d’une évaluation formative, en l’élève. Elle fournit alors des informations qui
continu, pour quelques items que l’enseignant permettent de réguler, voire d’adapter l’ensei-
choisit en fonction de sa progression ou du gnement.
niveau de sa classe. L’évaluation sommative, Lorsqu’elle est menée en fin de sous-thème,
en fin de sous-thème, permet de valider l’ac- l’évaluation est sommative et permet de certi-
quisition d’une ou plusieurs compétences ; fier, pour chaque élève, le degré de maitrise des
par exemple : nommer et localiser les grands apprentissages visés. Par exemple, la compé-
repères géographiques et extraire des informa- tence « Se repérer dans l’espace » est évaluée
tions pertinentes pour répondre à une question. en mesurant six objectifs différents qui parti-
Si le niveau de maitrise de ces deux compé- cipent à sa construction. Un élève aura validé
tences semble fragile, elles seront retravaillées cette compétence s’il sait nommer et localiser
lors d’une autre séance. les grands repères géographiques, un lieu dans
un espace géographique, s’il sait caractériser
Cependant, il n’est pas nécessaire d’évaluer tout, des espaces, mais aussi les situer les uns par
tout le temps et pour tous les élèves en même rapport aux autres. Pour cela, il aura mémorisé
temps. Il vaut mieux tendre vers un niveau de les repères géographiques liés au programme
maitrise satisfaisant des compétences sur l’en- et saura appréhender la notion d’échelle géo-
semble du cycle. graphique. Cette compétence ne peut donc
être acquise au cours d’une seule séance, elle
En effet, si les programmes indiquent claire-
se construit tout au long du cycle en mobilisant
ment les compétences attendues, ils précisent
les différentes compétences et connaissances
aussi que « tout au long du cycle 3, les élèves
travaillées en classe.
acquièrent des compétences et des connais-
sances qu’ils pourront mobiliser dans la suite Quelle place pour la géographie au sein
de leur scolarité et de leur vie personnelle1 ». du socle commun de connaissances,
de compétences et de culture ?
Ainsi, il n’est pas attendu en CM1 ou CM2 l’ac-
quisition totale des compétences de fin de La loi d’orientation et de programme pour l’ave-
cycle. La notion d’objectif d’apprentissage nir de l’école du 23 avril 2005 institue pour la
« dépassé » telle qu’elle apparait dans le livret première fois en France une approche par com-
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

scolaire unique (LSU) est relative à ce qui est pétences des acquis des élèves. Cette loi est
travaillé en classe au cours d’une séance et non à mettre en parallèle des différents textes qui
à ce qui est attendu en fin de cycle. On évaluera régissent le cadre européen en matière d’édu-
donc ce que les élèves travaillent et apprennent cation. Un ensemble d’avis et de recommanda-
lors d’une séance (l’enseignant n’évalue pas tions sont en effet fixés en la matière depuis le
la réalisation d’une carte de géographie si la conseil européen de Lisbonne (23 et 24 mars
séance n’a porté que sur des études de textes 2000), qui a conclu sur la nécessaire adoption
et de tableau). d’un cadre commun de tous les États membres
de l’Union européenne en matière d’éducation
1.  Bulletin officiel spécial, n° 11, 26/11/2015, p. 170. et de formation tout au long de la vie.

2
Évaluations

Les 8 compétences clés


Les 7 compétences du socle Les 5 domaines du socle
formulées dès 2001 et fixées
commun de connaissances commun de connaissances,
par le Parlement européen et
et de compétences de compétences et de culture
le Conseil de l’UE en 2006
(20 juillet 2006)a (2 avril 2015)b
(2006/962/CE)

1. Communication dans la langue 1. La maitrise de la langue Domaine 1 : les langages pour
maternelle française penser et communiquer

2. Communication en langues 2. La pratique d’une langue


étrangères vivante étrangère

3. Compétence mathématique et 3. Les principaux éléments de Domaine 2 : les méthodes et


compétences de base en sciences mathématiques et de culture outils pour apprendre
et technologies scientifique et technologique

4. Compétence numérique 4. La maitrise des techniques Domaine 3 : la formation de la


usuelles de l’information et de la personne et du citoyen
communication

5. Apprendre à apprendre 5. La culture humaniste Domaine 4 : les systèmes natu-
rels et les systèmes techniques

6. Compétences sociales et 6. Les compétences sociales et Domaine 5 : les représentations


civiques civiques du monde et de l’activité humaine

7. Esprit d’initiative et d’entreprise 7. L’autonomie et l’initiative

8. Sensibilité et expression
culturelles
a.  BO, n° 29, 20 juillet 2006 (http://www.education.gouv.fr/bo/2006/29/MENE0601554D.htm).
b.  BO, n° 17, 23 avril 2015 (http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=87834).

Si l’on suit la métaphore géographique de conscience de nature géographique. Le projet


Michel Lussault, le socle établi pour l’ensemble est ambitieux puisqu’il s’agit de développer une
de la scolarité obligatoire, de 6 à 16 ans, est manière d’être au monde reliant nos actions
comme « une sorte de grande carte routière individuelles et les organisations spatiales qui
extrêmement précise à partir de laquelle nous structurent notre monde. C’est le sens du fil
pouvons donner du sens au parcours que nos conducteur du programme de géographie : la
élèves empruntent. Nous connaissons la des- notion « Habiter ». Dans le socle, pour la géogra-
tination, nous savons d’où nous partons, nous phie, les notions de territoires et les questions
savons qu’il y a plusieurs chemins mais nous d’identité s’effacent au profit de la compréhen-
savons que nous devons tous arriver au même sion de l’espace géographique et de l’éveil à une
endroit. » Ainsi, la géographie permet de travail- conscience géographique des élèves.
ler de manière privilégiée les domaines 1, 2 et 5,
soit respectivement : les langages pour penser Comment la géographie permet-elle
et communiquer ; les méthodes et outils pour d’évaluer les compétences du socle ?
apprendre ; les représentations du monde et de La géographie permet d’évaluer des compé-
l’activité humaine. tences transversales des domaines 1 et 2 du
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

socle commun de connaissances, de compé-


De 2006 à 2015 : quelles évolutions tences et de culture.
pour la géographie dans le nouveau socle ? Prenons pour exemple la première composante
Dans le socle de 2006, les élèves devaient du domaine 1 du socle commun qui s’intitule
« avoir des repères géographiques » et savoir « Comprendre, s’exprimer en utilisant la langue
« situer la France et l’Europe dans le monde française à l’oral et à l’écrit ». En géographie,
d’aujourd’hui ». En 2015, ils doivent « dévelop- l’enseignant peut évaluer cette compétence au
per une conscience de l’espace géographique ». travers de différentes activités, telles que le tra-
L’élève y est pensé comme un véritable acteur vail de groupe, l’exposé, le débat, la présenta-
spatial, un sujet capable de développer une tion orale… Il évalue alors la capacité de l’élève

3
à restituer une leçon apprise, à utiliser des affi- Avoir une compétence, c’est savoir exécuter
chages dans la classe, à prendre la parole face à comme savoir faire une addition, savoir accor-
un groupe et exprimer son opinion, à réutiliser der un verbe et son sujet, savoir placer les villes
du vocabulaire géographique. sur une carte, mais c’est aussi être capable d’af-
De même, certaines activités, comme celle de fronter une situation nouvelle et complexe en
l’étape 2 de la séance 16 (« D’où vient l’électri- mobilisant plusieurs savoir-faire, comme réali-
cité ? ») permet de travailler les compétences ser le schéma de la vie d’une canette de boisson
du domaine 2, « les méthodes et les outils pour à l’issue d’une séquence sur le tri et le recyclage.
apprendre » : planifier les étapes et les tâches Dans le socle commun de 2015, pour chaque
pour la réalisation d’une production. domaine, après une introduction, sont précisés
Ce type d’évaluation ne peut être sommative ; les « objectifs de connaissances et de compé-
elle est formative et peut intervenir au cours de tences pour la maitrise du socle commun ».
chaque séance par une observation attentive Dans un dernier paragraphe enfin, le texte
des élèves. précise à quelles fins l’élève doit mobilier ses
connaissances.
Les documents d’accompagnement pour l’éva-
luation du socle commun de connaissances, de
Quel est le rôle de la mémoire
compétences et de culture de novembre 2016
dans l’évaluation ?
montrent bien que cette évaluation des compé-
tences est pluridisciplinaire et qu’elle doit pla- La question de la « mémoire » est souvent un
cer l’élève « en situation d’établir des relations enjeu dans les évaluations ; en géographie, il
entre des objets divers, qu’ils relèvent d’une est attendu des élèves qu’ils aient mémorisé
même discipline ou de disciplines différentes1 ». des définitions, des connaissances, des locali-
sations, des repères, des méthodes.
Qu’est-ce qu’une compétence ? Aujourd’hui, l’apport des sciences cognitives sur
Une compétence est un objet complexe. En la manière dont le cerveau apprend et mémo-
2000, Philippe Perrenoud la définissait ainsi : rise est important et nous invite à reconsidérer
« une compétence est la faculté de mobiliser nos méthodes d’évaluation. En effet, les repères
un ensemble de ressources cognitives (savoirs, doivent suivre un long, patient et lent chemine-
capacités, informations, etc.) pour faire face avec ment pour s’imprégner dans notre mémoire à
pertinence et efficacité à une famille de situa- long terme et se fixer de manière définitive dans
tions2 ». L’auteur clarifie même la définition grâce notre cerveau. Toute nouvelle information per-
à un exemple de nature géographique : « savoir çue par le cerveau pour la première fois crée
s’orienter sur son chemin dans une ville incon- une trace. Celle-ci pourrait correspondre aux
nue ; cette compétence mobilise la capacité de empreintes que nos chaussures laisseraient
lire un plan, de repérer où l’on est, de demander dans la terre sur un chemin non emprunté. Si
des informations ou des conseils, mais aussi nous marchons tous les jours sur ce chemin,
divers savoirs : notion d’échelle, éléments de ces traces de pas deviennent progressivement
topographie, connaissance d’un certain nombre une piste, puis un sentier, puis un chemin de
de points de repère géographiques ». plus en plus profond. Pour fixer des repères à
long terme, il est donc nécessaire de les étudier
Pour J. Tardif, une compétence est « un savoir
sur des temps courts, rapprochés et de manière
agir complexe, prenant appui sur la mobilisa-
très récurrente.
tion et la combinaison efficaces de ressources
internes et externes à l’intérieur d’une famille Ainsi, une évaluation de fin de sous-thème,
dite sommative, a du sens si elle est le produit
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

de situations3 ».
d’une démarche d’imprégnation lente et répé-
tée. Il est donc aussi intéressant d’évaluer les
1. Voir les documents d’accompagnement pour l’évaluation des élèves, en continu, tout au long des séances.
acquis du socle commun de connaissances, de compétences et de
culture de novembre 2016 : https ://cache.media.eduscol.education.
fr/file/College_2016/74/4/RAE_Evaluation_socle_cycle_3_643744.
pdf
2.  Perrenoud P., « A arte de construir competencias », Nova Escola,
2000, p.  19-31 (http://www.unige.ch/fapse/SSE/teachers/perre-
noud/php_main/php_2000/2000_30.html).
3. Tardif J., L’Évaluation des compétences, Chenelière Education,
2006, p. 22.

4
Évaluations

Compétence 3 (C3) : Raisonner, justifier une


PPComment fixer durablement démarche et les choix effectués
une information dans notre cerveau ? Compétence 4 (C4) : S’informer dans un monde
numérique
• Les informations nouvelles sont inscrites sur un Compétence 5 (C5) : Comprendre un document
contenu ancien déjà intégré.
Compétence 6 (C6) : Pratiquer différents lan-
• Les pauses (sommeil, activité physique, coloriage…) gages en histoire et en géographie
aident le cerveau à consolider les nouvelles informations.
Compétence 7 (C7) : Coopérer et mutualiser
Le coloriage d’une carte est donc une activité impor-
tante dans l’apprentissage des repères géographiques. Seules les deux premières sont réellement spé-
• Le cerveau pour apprendre doit ré-apprendre de cifiques aux deux disciplines, les suivantes sont
manière régulière et espacée : il vaut mieux lire une communes, et toutes participent à la construc-
information nouvelle deux fois par jour – le matin et en tion des domaines 1 et 2 du socle (les langages
fin de journée – puis une fois par jour pendant 5 jours pour penser et communiquer ; les méthodes
que cinq fois de suite une fois par semaine. et outils pour apprendre). Les compétences
• La mémorisation active (je pose une question, je 1, 2 et 6 participent aussi à la construction du
cherche la réponse, je vérifie) est plus efficace que la domaine 5 (les représentations du monde et de
mémorisation passive (lire, relire), qui ne fonctionne l’activité humaine).
qu’à court terme.
Chaque compétence est ensuite déclinée en
• Le cerveau n’est pas un muscle : on ne peut pas l’en-
objectifs à mettre en œuvre lors des séances de
trainer au sens propre. En revanche, si les informations
classe. Autrement dit, dans une fiche de prépa-
nouvelles viennent s’inscrire sur le bon sillon, déjà bien
tracé, elles s’installent plus vite et plus durablement.
ration pour une séance, il est impossible de fixer
comme objectif « se repérer dans l’espace »,
• Une meilleure connaissance de la manière dont son
bien trop vaste et inatteignable de manière effi-
cerveau fonctionne aide à travailler plus efficacement.
cace en 45 minutes. En revanche, on peut viser
l’objectif « nommer et localiser un lieu dans
un espace géographique » et même l’adapter
LE PROGRAMME DE GÉOGRAPHIE à la séance : « nommer et localiser Marseille
Le programme liste une série de compétences en France ».
travaillées en histoire et en géographie. Sept L’ensemble de ces items est indiqué dans le
compétences sont ainsi définies : tableau ci-dessous. La première compétence
Compétence 1 (C1) : Se repérer dans le temps : étant propre à l’histoire, elle n’est pas dévelop-
construire des repères historiques pée ici ; la numérotation des compétences com-
Compétence 2 (C2) : Se repérer dans l’espace : mence donc à partir de la deuxième, propre à la
construire des repères géographiques géographie (C2).

COMPÉTENCE ITEMS ÉVALUABLES


C2 C2-1. Nommer et localiser les grands repères géographiques.
Se repérer dans l’espace : C2-2. Nommer et localiser un lieu dans un espace géographique.
construire des repères C2-3. Nommer, localiser et caractériser des espaces.
géographiques C2-4. Situer des lieux et des espaces les uns par rapport aux autres.
C2-5. Appréhender la notion d’échelle géographique.
C2-6. Mémoriser les repères géographiques liés au programme
et savoir les mobiliser dans différents contextes.
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

C3 C3-1. Formuler des hypothèses.


Raisonner ; justifier C3-2. Vérifier.
une démarche C3-3. Justifier.
et les choix effectués

C4 C4-1. Connaitre différents systèmes d’information, les utiliser.


S’informer dans le monde C4-2. Trouver, sélectionner et exploiter des informations dans une ressource
du numérique numérique.
C4-3. Identifier la ressource numérique utilisée.

5
COMPÉTENCE ITEMS ÉVALUABLES
C5 C5-1. Comprendre le sens général d’un document.
Comprendre un document C5-2. Identifier le document et savoir pourquoi il doit être identifié.
C5-3. Extraire des informations pertinentes pour répondre à une question.
C5-4. Savoir que le document exprime un point de vue, identifier et question-
ner le sens implicite d’un document.

C6 C6-1. Écrire pour structurer sa pensée et son savoir, pour argumenter


Pratiquer différents et écrire pour communiquer et échanger.
langages en histoire C6-2. Reconnaitre un récit historique.
et en géographie C6-3. S’exprimer à l’oral pour penser, communiquer et échanger.
C6-4. S’approprier et utiliser un lexique historique et géographique approprié.
C6-5. Réaliser ou compléter des productions graphiques.
C6-6. Utiliser des cartes analogiques et numériques à différentes échelles,
des photographies de paysages ou de lieux.

C7 C7-1. Organiser son travail dans le cadre d’un groupe pour élaborer une tâche
Coopérer et mutualiser commune et/ou une production collective et mettre à la disposition
des autres ses compétences et ses connaissances.
C7-2. Travailler en commun pour faciliter les apprentissages individuels.
C7-3. Apprendre à utiliser les outils numériques qui peuvent conduire
à des réalisations collectives.

En histoire-géographie, les sept grandes com- cier la participation effective de chaque élève
pétences sont initiées au cycle 3 et approfon- au travail du groupe et ainsi évaluer les compé-
dies en cycle 4. Elles doivent théoriquement tences C7-1 et 2 (voir p. 15-16). Différentes grilles
être acquises de manière complète à la fin du sont proposées pour l’évaluation continue en
cycle 4, soit à la fin de la scolarité obligatoire. fonction de l’activité, mais aussi des besoins de
Les élèves ont six ans pour les construire et pro- l’enseignant. Ces grilles sont à utiliser tout au
gresser peu à peu dans chacun des domaines. long de l’année, et dans différentes disciplines,
Aussi, il est important de travailler l’ensemble pour apprécier la progression de l’élève.
des compétences sur chaque année du cycle –– Puis les élèves sont évalués individuellement,
en variant les modalités d’apprentissage et les dans un temps limité, par le biais d’une évalua-
démarches. tion écrite de fin de sous-thème (évaluation
sommative). Celle-ci reprend les principales
compétences et capacités mises en œuvre pen-
ÉVALUER LES SÉANCES dant deux ou trois séances. Ainsi, l’évaluation
PROPOSÉES DANS NOS OUVRAGES des séances 1 et 2 de la Géographie CM1 reprend
Dans nos ouvrages, nous proposons deux une activité déjà réalisée en classe et permet de
modalités d’évaluation qui permettent d’éva- vérifier l’acquisition des compétences, notam-
luer les capacités propres à chaque compé- ment l’identification des principales caractéris-
tence sur le long cours, mais aussi de s’assurer tiques d’un espace géographique familier.
de leur acquisition par les élèves tant au niveau
des savoirs que des méthodes. Ainsi, l’évalua- Le tableau suivant est un outil pour faire le point
tion d’un thème se fait en deux temps : sur une compétence à un instant « T » de sa pro-
–– Tout d’abord, lors des séances, l’enseignant gression. Pour une séance, l’enseignant choisit
évalue la réalisation des activités, par exemple une compétence à évaluer, par exemple « com-
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

au moyen d’une grille de pointage rapide pour prendre un document », et complète le tableau
un élève ou un groupe d’élèves. Ainsi, pour lors de son observation.
chaque séance, nous avons construit quelques Ce tableau, à condition d’être légèrement modi-
pistes pour évaluer les élèves en continu et fié, permet aussi à l’élève de s’auto-évaluer.
prendre en compte des objectifs qui s’évaluent Il peut ainsi comprendre ce qu’il a réussi et ce
mal ou moins bien lors d’une évaluation écrite qui n’a pas bien fonctionné ; par exemple : j’ai
de fin de thème. Par exemple, pendant les activi- repéré la nature du document mais je n’ai pas
tés des séances 6 à 9, l’enseignant peut appré- répondu à toutes les questions.

6
Évaluations

Exemple pour la séance 17 de la Géographie CM1 : « Comment produire de l’électricité avec le


vent ? »
Étape 3 : Débattre sur les éoliennes/étude de 3 articles de presse pour alimenter le débat.

Tableau de l’enseignant
C5 : comprendre
un document
L’élève a compris le sens
–– – + ++
général du document
L’élève a identifié le doc Textes Textes tirés Articles Articles de presse
et sait pourquoi il doit d’un journal de presse de différents
être identifié médias
(presse écrite,
périodique, radio)
L’élève a extrait des infor- N’a pas répondu 1 ou 2 réponses Toutes les Toutes
mations pertinentes pour aux questions réponses les réponses
répondre aux questions sont complètes
et détaillées
L’élève sait que le docu- L’élève n’a pas L’élève a compris L’élève a repéré L’élève est
ment exprime un point de compris qu’il y a différents les notions capable de
vue et a compris le sens points de vue d’avantages et reformuler les
implicite du document d’inconvénients différents points
de vue

Tableau pour l’élève

Comprendre
un document
Je pense avoir compris le
–– – + ++
document
J’ai repéré la nature du Textes Textes tirés Articles Articles de presse
document d’un journal de presse de différents
médias
(presse écrite,
périodique, radio)
J’ai extrait les bonnes Pas de réponse 1 ou 2 réponses Toutes les Toutes les
informations pour réponses réponses sont
répondre aux questions complètes et
détaillées
J’ai compris le point de Je n’ai pas bien J’ai compris J’ai repéré Je suis capable
vue du document, même compris qu’il y a différents les notions de reformuler
ce qui n’est pas écrit points de vue d’avantages et les différents
d’inconvénients points de vue
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

7
ÉVALUER LE THÈME 1
Découvrir le lieu où j’habite

L’ÉVALUATION CONTINUE AU FIL DES SÉANCES

L’évaluation en continu au cours des séances permet principalement d’évaluer la compétence C3 :
« raisonner ; justifier une démarche et les choix effectués ». Les séances font une grande place au
travail collectif, qui permet à l’enseignant d’évaluer les capacités des élèves à s’exprimer à l’oral
pour penser, communiquer et échanger. Comme indiqué dans les programmes, l’oral conditionne
l’ensemble des apprentissages et doit faire l’objet d’une attention constante et d’un travail spéci-
fique. La participation à un travail de groupe est l’occasion d’évaluer en continu cet oral1.
Cette évaluation en continu permet aussi d’évaluer la compétence C5 : « comprendre un docu-
ment ». D’après le document d’accompagnement pour l’évaluation des acquis du socle commun
de connaissances, de compétences et de culture2, on attend de l’élève qu’il soit capable de présen-
ter de façon ordonnée des informations et des explications, d’exprimer un point de vue personnel
en le justifiant.
L’enseignant évalue alors ses élèves en les observant au cours des différentes activités (évaluation
de leur participation aux travaux de groupe, leur implication, leur capacité à défendre un point de
vue). Pour ce faire, il peut compléter une grille d’analyse en circulant entre les différents groupes
sans la contrainte d’organiser un temps spécifique consacré à cette évaluation.

SÉANCES 1A, B – J’HABITE DANS UN ESPACE URBAIN / À LA CAMPAGNE


SÉANCES 2A, B, C – J’HABITE À LA MONTAGNE / LE LONG D’UN LITTORAL /
EN OUTRE-MER
Au cours de ces séances, l’élève est amené à consulter, étudier, analyser des photos illustrant son
univers proche. À partir de ces documents, il doit se forger une opinion et la justifier en groupe
devant ses pairs.
Lors de l’étude des photos, l’élève doit retirer les informations géographiques indispensables à la
construction des compétences attendues. Cela peut poser problème à certains élèves, les séances
portant essentiellement sur leur univers proche qu’ils pensent connaitre parfaitement, mais qu’ils
doivent désormais étudier avec un autre regard : celui du géographe. Ainsi, l’évaluation des pro-
ductions orales des élèves amène l’enseignant à différencier ceux qui sont capables d’analyser les
photos de ceux qui ne peuvent « s’empêcher » de rester proches de leur quotidien.
Le tableau suivant peut être utilisé pour évaluer le travail de chaque élève. Il sera à compléter au
fur et à mesure des séances tout au long de l’année en géographie.

Prénom de l’élève : Partiellement


[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

Non atteint Atteint Dépassé


atteint

L’élève décrit précisément les photos.

L’élève est capable de prélever les informations


essentielles dans un document.

1.  Pour aller plus loin, nous invitons les enseignants à consulter les pages du site Eduscol consacrées à l’évaluation de l’oral :
http://eduscol.education.fr/cid102736/francais-cycle-3-evaluation-de-l-oral.html
2  http://cache.media.eduscol.education.fr/file/College_2016/74/4/RAE_Evaluation_socle_cycle_3_643744.pdf

8
Découvrir le lieu où j’habite • Évaluer le thème 1

L’élève a complété la première colonne de la grille


d’observation avec un vocabulaire pertinent.

L’élève peut tirer une première conclusion


cohérente de ses observations.

L’élève est capable de remettre en question son


point de vue.

L’élève est capable de réaliser un croquis en


repérant les éléments importants du paysage.

SÉANCE 3 – OÙ SE SITUE MON LIEU DE VIE DANS MA RÉGION ?


SÉANCE 4 – OÙ SE SITUE MON LIEU DE VIE À L’ÉCHELLE
DE LA FRANCE ? ET DE L’EUROPE ?
SÉANCE 5 – OÙ SE SITUE MON LIEU DE VIE DANS LE MONDE ?
Au cours de ces trois séances, les élèves travaillent essentiellement en collectif. L’enseignant pourra
alors évaluer leur capacité à s’organiser, à s’écouter et à défendre leur point de vue. Chaque élève
apportant ses compétences, il faut que le groupe classe arrive à réaliser les activités demandées,
ensemble.
L’enseignant pourra aussi observer la capacité de chacun à analyser un document géographique
tel que le planisphère ou la carte. Il pourra vérifier si chaque élève peut prendre en compte les infor-
mations données collectivement et les réinvestir dans son travail individuel. De même, il pourra
évaluer la participation de chaque élève à l’élaboration de la synthèse.
Ainsi, les différentes étapes de ce sous-thème permettent à l’enseignant d’observer les élèves et d’éva-
luer leur capacité à coopérer, à échanger à l’oral, à mutualiser leurs réponses et à produire ensemble
un document de synthèse commun. Il évalue alors les compétences C2, C3, C6, C7-1 et C7-2.
Il sera alors possible de compléter le tableau d’évaluation suivant.

Prénom de l’élève : Partiellement


Non atteint Atteint Dépassé
atteint

L’élève décrit précisément les cartes.

L’élève sait utiliser et expliquer les cartes.

L’élève est capable de présenter de façon


ordonnée des explications.

L’élève peut tirer une première conclusion


cohérente de ses observations.

L’élève est capable de prendre en compte la parole


d’autrui.

L’élève a produit un récit pour décrire et expliquer


un document géographique.
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

Le lexique appris est réinvesti dans le récit produit.

Les séances 1 et 2 du thème 1 ont pour particularité d’être centrées sur le lieu de vie de l’élève,
c’est pourquoi il est difficile d’en proposer une évaluation sommative exhaustive. L’enseignant
aura donc le choix de proposer les évaluations de l’ouvrage ou de les prendre comme modèle et
de les illustrer avec ses propres documents pour être au plus près de la réalité du vécu de l’élève.
En toute logique, on ne proposera pas de corrigé pour ces fiches évaluation, les réponses attendues
étant spécifiques à chaque région où se situe l’école. On pourra cependant se reporter au corrigé
des différentes grilles d’observation et aux cartes proposées dans l’ouvrage et le CD.

9
[FICHE ÉVALUATION]
Identifier les caractéristiques de mon lieu de vie

Prénom, Nom :    Date : 

Compétences évaluées :
Je sais reconnaitre un espace géographique (C2-3).
Je sais identifier les principales caractéristiques
d’un espace géographique familier (C2-3 ; C5-1).
Je sais extraire des informations d’un document (C5-3).

❶ Parmi les photos ci-dessous, entoure celle qui ressemble le plus à ton lieu de vie.

© Istock

© Istock
Toulouse. Saint-Jean-Pied-de-Port.
© Istock

© Istock

Village de Sierentz. Nice.


[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz
© REA / François Perri
© Istock

Saint-Pierre sur l’ile de la Réunion. Saint-Denis.

10
[FICHE ÉVALUATION (suite)]
Identifier les caractéristiques de mon lieu de vie

❷ Observe bien la photo que tu as choisie, puis complète ce tableau.

Photo n°

Le relief

Les cours d’eau

La végétation

Le bâti

Les voies de circulation

Les activités
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

11
[FICHE ÉVALUATION]
Localiser mon lieu de vie et le situer à différentes échelles

Prénom, Nom :    Date : 

Compétences évaluées :
Je connais les grands repères géographiques (C2-1).
Je sais utiliser une carte pour nommer et localiser
les grands repères géographiques (C2-1 ; C2-2).

❶ Sur cette carte de France, repasse en rouge les limites de ta région et en bleu
les cours d’eau qui la traversent.
Puis indique par un point noir l’emplacement approximatif de ton école.
Enfin, légende la carte en plaçant correctement les mots suivants :

Alpes – Pyrénées – Massif central – Seine – Rhône

ROYAUME-UNI

BELGIQUE
ALLEMAGNE
Manche HAUTSDEFRANCE
LUX.

Meu
Marn
NORMANDIE e

in
se
ILE

Rh
C o l l i nes
de No rma ndie DEFRANCE GRANDEST
M assi f
ar m ori ca i n Bassin
Vosges
BRETAGNE Parisien
ire

PAYS
Lo

DE LA LOIRE CENTRE BOURGOGNE


VAL DE LOIRE FRANCHECOMTÉ ubs
Do
Morvan
Jura SUISSE
e
Saôn
Al lie r

O cé a n
At l a n t i q u e AUVERGNE
NOUVELLE RHÔNEALPES
ne

AQUITAINE
og
rd

ITALIE
Do

Bassin
Aquitain Lot
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

OCCITANIE PROVENCEALPES
Ga

CÔTE D’AZUR
ron
ne

Limite de région
Plaines Mer
Collines et plateaux M é d i te r ra n é e CORSE
Moyennes montagnes ESPAGNE
Hautes montagnes
Fleuves et rivières 100 km

12
[FICHE ÉVALUATION (suite)]
Localiser mon lieu de vie et le situer à différentes échelles

❷ Sur cette carte du relief en Europe, repasse en rouge les frontières de la France.
Puis, légende la carte en plaçant au bon endroit les mots suivants :

France – mer du Nord – océan Atlantique – mer Méditerranée – Alpes

Cap Nord
Mer
O c é a n G l a c i a l A r c t i q u e d e Bare n ts
1 894 m

O
v
a
2 119 m Mer Laponie

u
de Nor vèg e

i
d
n

r
a
c

a
S
Grande plaine
f

2 469 m

l
i

d'Europe orientale
s
s
a
M

O u ra l
1 343 m

lga
Mer
Bal ti q ue

Vo
Plateau central
de Russie
Plaine d’Europe du Nord D n ie pr
Don
Ta m
ise Od
Vi
st

Plaine er
ul
R h in

Elb

Manc he
e

de Flandre
e

Se
in
e Mer
Meus

C Dn
Bohêm e ies Ca s p i e n n e
2 655 m a tr
rp
e

Lo ir e Da a
nu
be te Elbrouz
s 5 642 m
ôn
e
Plaine C a u c a s e
Rh e
ani
CantMonts Massif Mont Blanc Pô
Al
pe
Hongroise
n sylv
abriq Central 4 809 m A sD Tra M e r N o i r e
u es Pyr
éné p in
D ou ro Pic d’Aneto es Mer e M ar Mont Ararat
3 404 m Ligurienne er iq
n Ad ue 5 165 m
Péninsule n ria s
Èb

Ta ge tiq
re

Ibérique i ue B a l k a n s
n A n a t o l i e s
s Mont Olympe
u ru
Mer 2 917 m Mer
Sierra Nevada Ta
Eup

Ty rrhénienne Ég é e
t
on
Ti
3 478 m
h ra

gr

Mer
e
te

Détroit de M
Gibraltar Etna Ion i e n n n e Plaines
3 330 m Collines et plateaux
Moyennes montagnes
Hautes montagnes
250 km Fleuves et rivières
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

13
14
❸ Sur ce planisphère, entoure :
– en rouge, la France métropolitaine ;
– en vert, la Martinique et la Guadeloupe situées à 60 degrés Ouest et 15 degrés Nord ;
– en bleu, l’ile de la Réunion située à 55 degrés Est et 21 degrés Sud.

160° 140° 120° 100° 80° 60° 40° 20° 0° 20° 40° 60° 80° 100° 120° 140° 160° 180°

Ouest Est
80°
Océan Glacial Arctique
70°

Cercle polaire arctique

60°

AMÉRIQUE EUROPE
ASIE 50°
DU NORD
40°
Océan Océan
Atlantique P a c i fi q u e 30°

Tropique du Cancer AFRIQUE 20°

10°
Nord
[FICHE ÉVALUATION (suite)]

Équateur Sud 0°
Océan AMÉRIQUE
Océan
10°
P a c i fi q u e DU SUD Indien
Localiser mon lieu de vie et le situer à différentes échelles

20°
Tropique du Capricorne
OCÉANIE 30°

40°

50°

60°
Cercle polaire antarctique
Océan Glacial Antarctique
4 000 km
à l’équateur ANTARCTIQUE 70°

[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz


ÉVALUER LE THÈME 2
Se loger, travailler, se cultiver,
avoir des loisirs en France

L’ÉVALUATION CONTINUE AU FIL DES SÉANCES

Grâce à l’évaluation continue des séances du premier thème, l’enseignant a évalué chaque élève
individuellement, dans le contexte d’un travail collectif. Lors des séances du thème 2, il peut évaluer
les élèves au cours de travaux de groupe et individuels.
L’évaluation dite « formative » ou « continue » permet de prendre en compte des items plus déli-
cats à évaluer de manière individuelle qu’en évaluation sommative de fin de sous-thème. Ainsi,
les compétences à travailler peuvent être évaluées de manière plus juste grâce aux propositions
ci-dessous.
Ces évaluations sont simples à mettre en œuvre lors des séances de classe (des cases à cocher,
des tableaux simples à compléter…) car il n’est pas évident de gérer le groupe classe, de vérifier
la compréhension des élèves et en même temps d’évaluer.

SÉANCE 6 – OÙ SE SITUENT LES PRINCIPALES VILLES DE FRANCE ?


SÉANCE 7 – OÙ SE LOGE-T-ON EN VILLE ?
SÉANCE 8 – OÙ TRAVAILLE-T-ON EN VILLE ?
SÉANCE 9 – QUELS LOISIRS EN VILLE ?
Durant ces séances, après un premier temps en collectif, les élèves travaillent en binômes ou en
petits groupes. Ils sont confrontés à des documents de nature différente : photographies, plans,
croquis, textes. Ainsi, les différentes étapes permettent à l’enseignant d’observer les élèves et
d’évaluer leur capacité à comprendre chaque document, à coopérer, à échanger à l’oral, à mutuali-
ser leurs réponses et à produire ensemble un schéma de synthèse ; il évalue alors les compétences
C5, C3, C6, C7-1 et C7-2.
Ainsi, en passant auprès de chaque groupe et en observant les échanges, il est possible d’établir la
grille d’observation suivante pour chacun des élèves.

Observe les documents Participe à la rédaction


Participe aux échanges
et lit les questions des schémas

Groupe 1

Prénom 1

Prénom 2

Prénom 3
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

Groupe 2

Pour ces trois séances, lors de l’étude des photos, l’élève doit retirer les informations géogra-
phiques indispensables à la construction des compétences attendues. Il identifie les éléments
qui renseignent sur le logement, le travail et les loisirs en ville.

15
Le tableau suivant peut être utilisé pour évaluer le travail de chaque élève.

Prénom de l’élève Partiellement


Non atteint Atteint Dépassé
atteint

L’élève décrit précisément les photos.


L’élève est capable de prélever les informations
essentielles dans un document.
L’élève est capable de situer des photos sur un
plan.
L’élève est capable d’élaborer un croquis
légendé.

SÉANCE 10 – OÙ SE SITUENT LES PRINCIPALES ZONES


TOURISTIQUES EN FRANCE ?
SÉANCE 11 – OÙ SE LOGE-T-ON EN VACANCES ?
SÉANCE 12 – QUELS LOISIRS POUR MES VACANCES ?
SÉANCE 13 – QUI TRAVAILLE POUR MES VACANCES ?
Au cours de la séance 10, l’élève est amené à analyser une carte pour en retirer les informations
essentielles. Cette étude lui permet ensuite de réinvestir ses acquis dans l’élaboration d’une nou-
velle carte. L’enseignant peut alors évaluer la compétence C5 : comprendre un document, en utili-
sant le tableau suivant :

Maitrise Maitrise Maitrise Maitrise


insuffisante fragile satisfaisante très satisfaisante
COMPRENDRE L’élève a identifié L’élève sait de quoi L’élève a repéré et L’élève a interprété
UN DOCUMENT le document, il sait parle le document : extrait les bonnes les informations et
que c’est une carte. il a repéré le titre et informations pour les a reformulées.
la ou les légendes. répondre aux Il a su compléter la
questions. nouvelle carte.

Les séances 11 et 12 sont conçues sur un principe pédagogique identique : en petits groupes, les
élèves étudient des photographies et des textes afin de compléter un tableau de synthèse. Les
différentes étapes permettent à l’enseignant d’observer les élèves qui doivent travailler en autono-
mie au sein de chaque groupe, d’évaluer leur capacité à coopérer, à mutualiser leurs réponses et à
travailler ensemble. Il peut alors évaluer les compétences C7.
En passant auprès de chaque groupe, en écoutant et en observant les échanges, il est possible de
compléter la grille d’observation, utilisée lors des séances 6 à 9, pour chaque élève, avec les cri-
tères : participe aux échanges / observe les documents / participe à la rédaction.
L’enseignant pourra aussi, s’il le souhaite, utiliser un tableau semblable à celui conçu lors de l’étude
du thème 1. Ainsi cette évaluation en continu prend tout son sens car elle permet de suivre les
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

progrès des élèves au cours de l’année scolaire.

16
Se loger, travailler, se cultiver, avoir des loisirs en France • Évaluer le thème 2

Prénom de l’élève Partiellement


Non atteint Atteint Dépassé
atteint

L’élève décrit précisément les cartes.


L’élève sait utiliser et expliquer les cartes.
L’élève sait utiliser et expliquer les textes lus.
L’élève est capable de lire un graphique.
L’élève est capable de présenter de façon
ordonnée des explications.
L’élève peut tirer une première conclusion
cohérente de ses observations.
L’élève est capable de compléter le tableau
proposé.
L’élève est capable de prendre en compte
la parole d’autrui.

Au cours de la séance 13, l’élève est amené à consulter, étudier, analyser des documents qui doivent
lui permettre de se forger une opinion et la défendre devant ses pairs. L’enseignant peut alors
évaluer la capacité de l’élève à argumenter à l’oral de façon claire et organisée (compétences C3
et C5). Pour ce faire, il lui est possible de reprendre le tableau élaboré lors de la séance 10 afin de
mesurer les progrès des élèves.

Ces évaluations « continues » sont à compléter par des évaluations de fin de sous-thème (éva-
luations sommatives). L’une ne se substitue pas à l’autre, même s’il est évidemment possible de
n’évaluer une séance qu’en continu ou qu’à la fin.
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

17
[FICHE ÉVALUATION]
Se loger, travailler, se cultiver, avoir des loisirs en France dans des espaces urbains

Prénom, Nom :    Date : 

❶ Indique trois critères expliquant la localisation des grandes villes françaises.

❷ Cite la définition d’une métropole.

❸ a) Relie chaque photo à sa légende.

1 2 3

© Andia.fr / D. Delaporte
© Istock

© Istock

• • •

• • •
des pavillons des immeubles des immeubles
collectifs récents anciens
b) Place, dans les cercles de ce croquis de la ville, le numéro correspondant
à l’emplacement de chaque type de logement.
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

18
[FICHE ÉVALUATION (suite)]
Se loger, travailler, se cultiver, avoir des loisirs en France dans des espaces urbains

❹ Écris, dans les cercles de ce croquis de la ville, le numéro correspondant


à l’emplacement de chaque type d’activité.
1. épicerie 5. piscine
2. immeuble de bureau 6. complexe sportif
3. zone commerciale 7. zone industrielle
4. musée 8. théâtre

❺ Rédige un court texte pour expliquer ton choix.


[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

19
[FICHE ÉVALUATION CORRIGÉE]
Se loger, travailler, se cultiver, avoir des loisirs en France dans des espaces urbains

Compétences évaluées dans cette fiche :


Compétence 2 – Se repérer dans l’espace : construire des repères géographiques
C2-1. Nommer et localiser les grands repères géographiques.
C2-3. Nommer, localiser et caractériser des espaces.
C2-4. Situer des lieux et des espaces les uns par rapport aux autres.
Compétence 3 – Raisonner, justifier une démarche et les choix effectués
C3-1. Formuler des hypothèses.
C3-2. Vérifier.
C3-3. Justifier.
Compétence 5 – Comprendre un document
C5-2. Identifier le document et savoir pourquoi il doit être identifié.
C5-3. Extraire des informations pertinentes pour répondre à une question.
Compétence 6 – Pratiquer différents langages en histoire et en géographie
C6-4. S’approprier et utiliser un lexique historique et géographique approprié.
C6-5. Réaliser ou compléter des productions graphiques.
C6-6. Utiliser des cartes analogiques et numériques à différentes échelles, des photographies de paysages
ou de lieux.

❶ Indique trois critères expliquant la localisation des grandes villes françaises. (C3-3)
Peuvent être cités : la localisation dans une vallée pour la facilité d’accès ; la localisation
sur une façade maritime pour les échanges ; la présence de richesses locales ; la douceur
du climat ; la position de carrefour de voies de communication.

❷ Cite la définition d’une métropole. (C3-3 ; C6-4)


Une métropole est un ensemble urbain important composé d’une ville principale et de sa
banlieue. La population y est nombreuse.

❸ a) Relie chaque photo à sa légende. (C3-3 ; C5-3 ; C6-6)

1 2 3

© Andia.fr / D. Delaporte
© Istock

© Istock

• • •
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

• • •
des pavillons des immeubles des immeubles
collectifs récents anciens

20
[FICHE ÉVALUATION CORRIGÉE (suite)]
Se loger, travailler, se cultiver, avoir des loisirs en France dans des espaces urbains

b) Place, dans les cercles de ce croquis de la ville, le numéro correspondant


à l’emplacement de chaque type de logement. (C2-2 ; C2-3 ; C2-4 ; C5-2 ; C5-3 ; C6-5 ; C6-6)

❹ Écris, dans les cercles de ce croquis de la ville, le numéro correspondant


à l’emplacement de chaque type d’activité. (C2-2 ; C2-3 ; C2-4 ; C5-2 ; C5-3)
La place des différents éléments n’est pas figée. Les élèves doivent avoir compris que la zone
industrielle, le complexe sportif et la zone commerciale sont les plus éloignés du centre-ville,
alors que le théâtre, l’épicerie, le musée sont situés dans le centre historique.

❺ Rédige un court texte pour expliquer ton choix. (C3-1 ; C3-2 ; C3-3)
Les activités économiques et de loisirs sont organisées en fonction de leur nature. Les
commerces de proximité et les immeubles de bureau sont proches du centre-ville, de
même que les théâtres ou les musées. Les zones commerciales et industrielles sont situées
en périphérie, de même que les nouveaux complexes sportifs qui ont besoin d’espaces
importants.
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

21
[FICHE ÉVALUATION]
Se loger, travailler, se cultiver, avoir des loisirs en France dans un espace touristique

Prénom, Nom :    Date : 

❶ Réponds aux questions suivantes.


a) Cite différentes formes de tourisme.

b) À quelle forme de tourisme appartiennent les châteaux de la Loire


et la grotte de Lascaux ?

c) Quel est le site touristique le plus visité en France ?

d) Quels sont les différents types d’hébergement de vacances ?

e) Comment appelle-t-on l’unité de mesure de séjour d’un touriste pendant une nuit ?

f ) Quelle est l’activité préférée des Français pendant les vacances ?

g) Qu’est-ce qu’un emploi saisonnier ?

h) Cite trois emplois saisonniers.

❷ Lis attentivement le dialogue entre Manon, Charlotte et Aminata.


Puis indique pour chacune d’elles le lieu où elles pourront passer les meilleures
vacances possibles parmi ces destinations :
Val de Loire – Aquitaine – Rhône-Alpes.
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

Manon, Charlotte et Aminata discutent dans la cour de récréation de leurs futures vacances.
Manon : « Moi, ce que j’aime, ce sont les baignades, les promenades et surtout le char à
voile. » → 
Charlotte : « Moi, ce que j’aime, ce sont les balades à vélo, le canoë et la visite des châteaux. »
→ 
Aminata : « Moi, ce que j’aime, ce sont les randonnées, le VTT et les balades à dos d’âne
sur les sentiers. » → 

22
[FICHE ÉVALUATION CORRIGÉE]
Se loger, travailler, se cultiver, avoir des loisirs en France dans un espace touristique

Compétences évaluées dans cette fiche :


Compétence 2 – Se repérer dans l’espace : construire des repères géographiques
C2-3. Nommer, localiser et caractériser des espaces.
Compétence 3 – Raisonner, justifier une démarche et les choix effectués
C3-1. Formuler des hypothèses.
C3-3. Justifier.
Compétence 5 – Comprendre un document
C5-1. Comprendre le sens général d’un document.
C5-3. Extraire des informations pertinentes pour répondre à une question.
Compétence 6 – Pratiquer différents langages en histoire et en géographie
C6-4. S’approprier et utiliser un lexique historique et géographique approprié.

❶ Réponds aux questions suivantes. (C2-3 ; C3-1 ; C3-3 ; C6-4)


a) Cite différentes formes de tourisme.
Tourisme culturel, tourisme balnéaire, tourisme vert, tourisme montagnard, tourisme
récréatif, tourisme urbain…
b) À quelle forme de tourisme appartiennent les châteaux de la Loire et la grotte de Lascaux ?
Au tourisme culturel.
c) Quel est le site touristique le plus visité en France ?
Le parc d’attractions de Disneyland.
d) Quels sont les différents types d’hébergement de vacances ?
Camping, hôtel, résidence secondaire, résidence de tourisme, village de vacances, gite…
e) Comment appelle-t-on l’unité de mesure de séjour d’un touriste pendant une nuit ?
Une nuitée.
f ) Quelle est l’activité préférée des Français pendant les vacances ?
Se promener (faire des balades).
g) Qu’est-ce qu’un emploi saisonnier ?
Un emploi lié au tourisme ou au rythme des saisons, qui se répète chaque année.
h) Cite trois emplois saisonniers.
Moniteur de ski, guide touristique, vendeur, serveur, cuisinier…

❷ Lis attentivement le dialogue entre Manon, Charlotte et Aminata.


Puis indique pour chacune d’elles le lieu où elles pourront passer les meilleures
vacances possibles. (C2-3 ; C3-1 ; C3-3 ; C5-1 ; C5-3)
Manon, Charlotte et Aminata discutent dans la cour de récréation de leurs futures vacances.
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

Manon : « Moi, ce que j’aime, ce sont les baignades, les promenades et surtout le char à
voile. » → Aquitaine
Charlotte : « Moi, ce que j’aime, ce sont les balades à vélo, le canoë et la visite des châteaux. »
→ Val de Loire
Aminata : « Moi, ce que j’aime, ce sont les randonnées, le VTT et les balades à dos d’âne sur
les sentiers. » → Rhône-Alpes

23
ÉVALUER LE THÈME 3
Consommer en France

L’ÉVALUATION CONTINUE AU FIL DES SÉANCES

L’évaluation « formative » ou « continue » pour les séances du troisième thème permet à l’ensei-
gnant d’évaluer de manière plus individuelle, avant l’évaluation dite « sommative » de fin de sous-
thème. S’il se rend compte que le niveau de maitrise est encore fragile, voire insuffisant, il pourra
proposer à certains élèves une remédiation. Par exemple, pour la compétence « Comprendre un
document », il peut proposer une aide, de type fiche méthode, pour rappeler à l’élève qu’il faut
commencer par identifier le document, qu’il faut se servir du titre et de la légende, qu’il faut bien
lire les questions pour repérer les bonnes informations et enfin qu’il doit utiliser ses propres mots
(reformuler) pour répondre et montrer ainsi qu’il a compris le document.
Le tableau ci-dessous permet une évaluation à un instant « T » quand une activité mêle plusieurs
compétences. Il peut être renseigné par l’enseignant ou par l’élève au titre d’une auto-évaluation.
L’enseignant choisit alors les items qu’il veut évaluer lors de l’activité.

Prénom de l’élève Maitrise Maitrise Maitrise Maitrise très


insuffisante fragile satisfaisante satisfaisante

L’élève s’est impliqué dans L’élève fait ce qui L’élève évalue en L’élève demande L’élève est
son travail est demandé. comparant son de l’aide pour perfectionniste
travail aux cri- corriger ses et cherche à
tères de réussite. erreurs. améliorer ou
propose plusieurs
solutions.
L’élève a proposé des idées
L’élève a produit un récit
structuré
L’élève a participé, donné
et justifié ses réponses

SÉANCE 14 – COMMENT SATISFAIRE LES BESOINS EN EAU ?


SÉANCE 15 – D’OÙ VIENT L’ESSENCE QU’ON MET DANS LA VOITURE ?
SÉANCE 16 – D’OÙ VIENT L’ÉLECTRICITÉ ?
SÉANCE 17 – COMMENT PRODUIRE DE L’ÉLECTRICITÉ AVEC LE VENT ?
Pour ce sous-thème « Satisfaire les besoins en eau, en énergie », les élèves sont confrontés à
des documents de nature différente (images, croquis, cartes, graphiques). Il est alors intéressant
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

d’évaluer la compétence C5 : comprendre un document. L’objectif est de familiariser l’élève avec
une certaine « pratique du document » : il s’agit de s’entrainer afin d’acquérir une méthode pour
comprendre et analyser par la suite n’importe quel document.
Dans un premier temps, l’élève sait qu’il doit identifier le document (repérer sa nature), puis il
apprend à repérer ce qui entoure le document (son titre, sa légende, sa source, sa date, les notes
éventuelles…), c’est-à-dire tout ce qui le renseigne sur le sujet traité.
Dans un second temps, il doit extraire les informations qui lui permettent de répondre aux ques-
tions de l’enseignant, donc bien lire la question ainsi que le texte ou bien observer l’image. Enfin,
l’élève s’approprie les informations pour les reformuler (sans recopier le document quand il s’agit
d’un texte).

24
Consommer en France • Évaluer le thème 3

Éléments signifiants et niveaux de maitrise de la compétence C5

Prénom de l’élève Maitrise Maitrise Maitrise Maitrise


insuffisante fragile satisfaisante très satisfaisante

COMPRENDRE L’élève a identifié L’élève sait de L’élève a repéré L’élève a


UN DOCUMENT le document, il quoi parle le et extrait interprété les
sait ce que c’est document : il a les bonnes informations
(carte, texte, repéré le titre informations et les a
photographie, et la ou les pour répondre reformulées.
plan…). légendes. aux questions.

SÉANCE 18 – D’OÙ VIENT LA VIANDE QUE JE MANGE ?


SÉANCE 19 – D’OÙ VIENNENT LES FRUITS EXOTIQUES QUE JE MANGE ?
SÉANCE 20 – OÙ MES PARENTS FONT-ILS LEURS COURSES ?
Pour ce sous-thème « Satisfaire les besoins alimentaires », les élèves étudient des documents
de nature diverse (texte, graphique, carte et plan), comme lors des séances 14 à 17. Le tableau
précédent peut donc être repris afin d’évaluer la progression de l’élève sur cette compétence.
Par ailleurs, au cours de ces séances 18 à 20, l’étude de documents amène à répondre à un
questionnaire. Alors, la compétence C6 : pratiquer différents langages en histoire et en géographie,
peut aussi être évaluée ; il s’agit plus précisément de la compétence C6-17 : écrire pour structurer
sa pensée et son savoir, pour argumenter et écrire pour communiquer et échanger.
L’enseignant évalue les productions écrites et, après correction, indique à l’élève ce qu’il a réussi,
ce qui ne va pas ou encore ce qui est incomplet. L’élève pourra alors identifier ses points forts et
ses points faibles avant l’évaluation sommative. Ces productions écrites peuvent également faire
l’objet d’une auto-évaluation, ou du moins d’une relecture attentive de l’élève, selon des critères
relativement simples. Ces critères lui seront donnés sur une fiche de relecture ; par exemple :
phrases bien construites avec une majuscule et un point, un sujet, un verbe, un complément /
phrase qui a du sens / phrase bien orthographiée / phrase bien écrite au sens de la graphie…
Cette évaluation en continu est transversale, elle concerne les domaines 1 et 5 du socle commun
de compétences.
Éléments signifiants et niveaux de maitrise d’une partie de la compétence C6

Prénom de l’élève Maitrise Maitrise Maitrise Maitrise


insuffisante fragile satisfaisante très satisfaisante

PRATIQUER L’élève n’a pas Les phrases La production La production


DIFFÉRENTS fait de phrases. réponses sont est complète. est complète.
LANGAGES mal construites Les phrases L’élève a utilisé
et pas toujours sont claires un lexique
compréhensibles. et plutôt bien géographique
orthographiées. approprié.
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

L’enseignant, en fonction de sa classe et du temps dont il dispose, peut varier les types d’évaluation.
Ces évaluations « continues » peuvent être complétées (ou non) par les évaluations sommatives
suivantes à chaque fin de sous-thème. Pour éviter une évaluation trop longue, on peut évaluer
le premier sous-thème « Satisfaire les besoins en eau, en énergie », en deux temps : d’abord les
séances 14 et 15 (exercices 1 à 4), puis les séances 16 et 17 (exercices 5 à 8).

25
[FICHE ÉVALUATION]
Satisfaire les besoins en eau, en énergie

Prénom, Nom :    Date : 

❶ Lis attentivement chaque affirmation et indique si elle est vraie ou fausse


en mettant une croix dans la bonne colonne.
VRAI FAUX

En France, nous utilisons environ 50 litres d’eau par jour, par personne.

L’eau des nuages vient des océans qui s’évaporent.

Pour être consommée, l’eau que l’on prélève dans la nature n’a pas besoin
d’être traitée.

Une eau potable est une eau que l’on peut boire sans risque.

Il existe 2 cycles de l’eau : le cycle naturel et le cycle domestique.

❷ Tous les jours quelques gestes simples nous permettent de préserver l’eau,
de ne pas la gaspiller. Quels sont ces gestes ?

❸ Ces documents montrent les étapes que suit le pétrole de sa production


jusqu’à la pompe à essence. Numérote-les dans l’ordre.
© REA / Laurent Grandguillot

© Istock

[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

Manche Le Havre
E U R O P E
FRANCE

Océan
Atlantique
Mer
Détroit M é d ite r rané e A S I E
de Gibraltar
Canal Golfe
de Suez Persique Détroit
d'Ormuz
Tropique
du Cancer ARABIE
SAOUDITE
© Maxppp / Eric Houri

Mer
Rouge
Mer
A F R I Q U E d 'A rab i e

Océan Indien
Équateur 1 000 km
à l’équateur

26
[FICHE ÉVALUATION (suite)]
Satisfaire les besoins en eau, en énergie

❹ D’où vient l’essence que l’on met dans la voiture ?


Pour répondre à cette question, rédige un petit texte en utilisant les mots
ou expressions suivants :
bateau (tanker) – raffinerie – station-service – longues distances – essence – pétrole
Tu peux t’aider de l’exercice 3.

❺ Réponds aux questions suivantes en faisant des phrases.


a) Pourquoi nos besoins en électricité ne sont-ils pas toujours les mêmes ?
Donne un exemple.

b) Comment appelle-t-on les usines qui produisent de l’électricité ?

c) Comment l’électricité est-elle transportée jusqu’à notre maison ?

❻ Place ces sources d’énergie dans le tableau, selon qu’elles sont fossiles
ou renouvelables :
eau – pétrole – charbon – vent – déchets ménagers – uranium – soleil – gaz

ÉNERGIES FOSSILES ÉNERGIES RENOUVELABLES


[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

27
[FICHE ÉVALUATION (suite)]
Satisfaire les besoins en eau, en énergie

❼ Comment s’appelle l’énergie produite avec la force du vent ?

❽ Tu es chargé d’installer des éoliennes pour alimenter en électricité un nouveau


parc d’attractions près de chez toi. Tu dois présenter ton projet en complétant la carte
mentale ci-dessous.

Mon projet

Une énergie utilisée


depuis longtemps.
Les avantages : Exemples :
de parc éolien

Le meilleur emplacement :

[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

28
[FICHE ÉVALUATION CORRIGÉE]
Satisfaire les besoins en eau, en énergie

Compétences évaluées dans cette fiche :


Compétence 2 – Se repérer dans l’espace : construire des repères géographiques
C2-1. Nommer et localiser les grands repères géographiques.
C2-3. Nommer, localiser et caractériser des espaces.
Compétence 3 – Raisonner, justifier une démarche et les choix effectués
C3-1. Formuler des hypothèses.
Compétence 6 – Pratiquer différents langages en histoire et en géographie
C6-1. Écrire pour structurer sa pensée et son savoir, pour argumenter et écrire pour communiquer
et échanger.
C6-4. S’approprier et utiliser un lexique historique et géographique approprié.
C6-6. Utiliser des cartes analogiques et numériques à différentes échelles, des photographies
de paysages ou de lieux.

❶ Lis attentivement chaque affirmation et indique si elle est vraie ou fausse


en mettant une croix dans la bonne colonne. (C3-1 ; C6-4)
VRAI FAUX
En France, nous utilisons environ 50 litres d’eau par jour, par personne. ×
L’eau des nuages vient des océans qui s’évaporent. ×
Pour être consommée, l’eau que l’on prélève dans la nature n’a pas besoin
d’être traitée. ×
Une eau potable est une eau que l’on peut boire sans risque. ×
Il existe 2 cycles de l’eau : le cycle naturel et le cycle domestique. ×
❷ Tous les jours quelques gestes simples nous permettent de préserver l’eau,
de ne pas la gaspiller. Quels sont ces gestes ? (C3-1)
Pour ne pas gaspiller l’eau, on peut : récupérer l’eau de pluie pour arroser le jardin ; prendre
une douche plutôt qu’un bain ; faire contrôler la robinetterie et réparer les fuites ; éteindre
le robinet quand on se lave les dents…

❸ Ces documents montrent les étapes que suit le pétrole de sa production


jusqu’à la pompe à essence. Numérote-les dans l’ordre. (C6-6 ; C2-1 ; C2-3)

2 4
© REA / Laurent Grandguillot
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

© Istock

1 Manche Le Havre
E U R O P E
3
FRANCE

Océan
Atlantique
Mer
Détroit M é d i te r ra n é e A S I E
de Gibraltar
Canal Golfe
de Suez Persique Détroit
© Maxppp / Eric Houri

d'Ormuz
Tropique
du Cancer ARABIE
SAOUDITE
Mer
Rouge
Mer
A F R I Q U E d 'A ra b i e

Océan Indien
Équateur

29
1 000 km
à l’équateur
[FICHE ÉVALUATION CORRIGÉE (suite)]
Satisfaire les besoins en eau, en énergie

❹ D’où vient l’essence que l’on met dans la voiture ? (C6-1 ; C6-4)
Le pétrole qui arrive en France est transporté par bateau (tanker) sur de longues distances.
Il est transformé en essence dans des raffineries. Puis l’essence est acheminée vers les
stations-service pour être consommée.

❺ Réponds aux questions suivantes en faisant des phrases. (C6-1 ; C6-4)


a) Pourquoi nos besoins en électricité ne sont-ils pas toujours les mêmes ?
Donne un exemple.
Nos besoins en électricité sont différents en fonction de la saison, de la météo et de l’heure
de la journée. L’hiver, la consommation est plus importante car le soleil se lève plus tard et
se couche plus tôt, nous consommons donc plus d’électricité pour nous éclairer.
b) Comment appelle-t-on les usines qui produisent de l’électricité ?
Les usines qui produisent de l’électricité sont appelées des centrales.
c) Comment l’électricité est-elle transportée jusqu’à notre maison ?
Elle est transportée par un réseau de lignes électriques.

❻ Sources d’énergie, selon qu’elles sont fossiles ou renouvelables : (C3-1 ; C6-4)

ÉNERGIES FOSSILES ÉNERGIES RENOUVELABLES

pétrole eau

charbon vent

uranium déchets ménagers

gaz soleil

❼ Comment s’appelle l’énergie produite avec la force du vent ? (C6-4)


C’est l’énergie éolienne.

❽ Tu es chargé d’installer des éoliennes pour alimenter en électricité un nouveau


parc d’attractions près de chez toi. Tu dois présenter ton projet en complétant la carte
mentale ci-dessous. (C3-1 ; C6-1)

Mon projet

Une énergie utilisée


[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

depuis longtemps.
Les avantages : Exemples : bateau à voile,
de parc éolien moulin à vent…
non polluant,
renouvelable

Le meilleur emplacement :
zone ventée,
en mer (off-shore)

30
[FICHE ÉVALUATION]
Satisfaire les besoins alimentaires

Prénom, Nom :    Date : 

❶ Lis attentivement le texte et le menu ci-dessous. Puis réponds aux questions.

De nombreux sites Internet proposent des « fabriques à menus » : ce sont


des logiciels qui composent des menus types et équilibrés pour une semaine.
Ce soir, Simon et sa famille découvrent les propositions d’un site pour les
diners de la semaine à venir. Alors que nous sommes au mois de décembre,
certaines propositions ne semblent pas convenir à Simon…

les diners
de la semaine du 11/12

Lundi Mardi Mercredi jeudi Vendredi

Salade de cœur
Salade de maïs Soupe aux Soupe Carottes râpées
de palmier et
et de tomates légumes d’hiver au potiron aux raisins secs
surimi

Jambon blanc, Escalopes


Pâtes à la sauce Cabillaud,
Paëlla surgelée écrasé de carottes de dinde, petits
pesto et salade épinards et riz
et pommes de terre pois et carottes

Fromage Fromage blanc Petit-suisse


Fraises Glaces
Bananes sucré Pommes

a) Simon souhaiterait vérifier l’origine de la dinde. Selon toi, quels sont les trois types
d’élevage possibles ? Quel est le meilleur ?
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

b) Simon refuse de manger des fraises au mois de décembre. Pourquoi ?

c) En revanche, Simon est satisfait des soupes du mardi et du jeudi. Pourquoi ?

31
[FICHE ÉVALUATION (suite)]
Satisfaire les besoins alimentaires

d) Selon toi, d’où viennent les bananes ? Pourquoi ?

❷ Pour manger mieux, Simon propose à ses parents de les accompagner


pour faire les courses. Écris une légende qui indique les différents lieux
où ils peuvent faire leurs achats.

© Istock

© Istock
© Istock

© Istock

❸ Lis attentivement le texte ci-dessous, puis surligne 3 bonnes raisons d’aller cueillir
ses fruits et légumes à la ferme.

Venez cueillir vos fruits et légumes à la ferme !


De plus en plus de fermes proposent aux particuliers de venir récolter leurs
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

fruits et légumes directement sur place. C’est l’occasion d’organiser une sortie
éducative au grand air avec vos enfants, de consommer des produits de saison et
de soutenir les producteurs locaux. Les fermes proposant cette pratique étant
bien souvent engagées dans une agriculture biologique ou raisonnée, vous avez
la garantie de consommer des produits sains, cultivés dans un certain respect de
la nature. C’est un mode de consommation économique, écologique et solidaire.

32
[FICHE ÉVALUATION CORRIGÉE]
Satisfaire les besoins alimentaires

Compétences évaluées dans cette fiche :


Compétence 2 – Se repérer dans l’espace : construire des repères géographiques
C2-1. Nommer et localiser les grands repères géographiques.
C2-3. Nommer, localiser et caractériser des espaces.
Compétence 3 – Raisonner, justifier une démarche et les choix effectués
C3-1. Formuler des hypothèses.
Compétence 5 – Comprendre un document
C5-1. Comprendre le sens général d’un document.
C5-3. Extraire des informations pertinentes pour répondre à une question.
Compétence 6 – Pratiquer différents langages en histoire et en géographie
C6-1. Écrire pour structurer sa pensée et son savoir, pour argumenter et écrire pour communiquer
et échanger.
C6-4. S’approprier et utiliser un lexique historique et géographique approprié.
C6-6. Utiliser des cartes analogiques et numériques à différentes échelles, des photographies
de paysages ou de lieux.

❶ Lis attentivement le texte et le menu ci-dessous. Puis réponds aux questions.


(C2-1 ; C3-1 ; C5-1 ; C5-3 ; C6-1 ; C6-4)

De nombreux sites Internet proposent des « fabriques à menus » : ce sont


des logiciels qui composent des menus types et équilibrés pour une semaine.
Ce soir, Simon et sa famille découvrent les propositions d’un site pour les
diners de la semaine à venir. Alors que nous sommes au mois de décembre,
certaines propositions ne semblent pas convenir à Simon…

les diners
de la semaine du 11/12

Lundi Mardi Mercredi jeudi Vendredi

Salade de cœur
Salade de maïs Soupe aux Soupe Carottes râpées
de palmier et
et de tomates légumes d’hiver au potiron aux raisins secs
surimi

Jambon blanc, Escalopes


[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

Pâtes à la sauce Cabillaud,


Paëlla surgelée écrasé de carottes de dinde, petits
pesto et salade épinards et riz
et pommes de terre pois et carottes

Fromage Fromage blanc Petit-suisse


Fraises Glaces
Bananes sucré Pommes

33
[FICHE ÉVALUATION CORRIGÉE (suite)]
Satisfaire les besoins alimentaires

a) Simon souhaiterait vérifier l’origine de la dinde. Selon toi, quels sont les trois types
d’élevage possibles ? Quel est le meilleur ?
Il y a l’élevage intensif, l’élevage en plein air et l’élevage biologique. Dans le cadre
du développement durable, les deux derniers sont les meilleurs.
b) Simon refuse de manger des fraises au mois de décembre. Pourquoi ?
Les fraises ne sont pas des fruits d’hiver. On doit souvent les faire venir de loin et ce n’est pas
bon pour la planète. En dehors de l’été, les fraises ont moins de goût.
c) En revanche, Simon est satisfait des soupes du mardi et du jeudi. Pourquoi ?
Les soupes proposées sont faites avec des légumes de saison, des légumes d’hiver.
d) Selon toi, d’où viennent les bananes ? Pourquoi ?
Les bananes ne peuvent pas être cultivées en France métropolitaine car il ne fait pas assez
chaud ; elles sont donc importées, des Antilles par exemple.

❷ Pour manger mieux, Simon propose à ses parents de les accompagner


pour faire les courses. Écris une légende qui indique les différents lieux
où ils peuvent faire leurs achats. (C2-3 ; C5-1  ; C6-6)
© Istock

© Istock
Un supermarché Un marché
© Istock

© Istock

[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

Une boulangerie Une cueillette à la ferme


(ou commerce de quartier)

34
[FICHE ÉVALUATION CORRIGÉE (suite)]
Satisfaire les besoins alimentaires

❸ Lis attentivement le texte ci-dessous, puis surligne 3 bonnes raisons d’aller cueillir
ses fruits et légume à la ferme. (C5-1 ; C5-3)

Venez cueillir vos fruits et légumes à la ferme !


De plus en plus de fermes proposent aux particuliers de venir récolter leurs
fruits et légumes directement sur place. C’est l’occasion d’organiser une sortie
éducative au grand air avec vos enfants, de consommer des produits de saison et
de soutenir les producteurs locaux. Les fermes proposant cette pratique étant
bien souvent engagées dans une agriculture biologique ou raisonnée, vous avez
la garantie de consommer des produits sains, cultivés dans un certain respect de
la nature. C’est un mode de consommation économique, écologique et solidaire.
[Comprendre le monde] Géographie CM1 © Éditions Retz

35