Vous êtes sur la page 1sur 2

NOM : II.

EFFORTS SUR LES ENGRENAGES DROITS À DENTURE DROITE PJ


La roue 1 est supposée menante (motrice) et la roue 2 menée (réceptrice), r1 et r2 sont les rayons
primitifs.
C1 est le couple moteur sur la roue 1 et C2 le couple récepteur sur la roue 2.
P1 est la puissance motrice de la roue 1 et P2 la puissance réceptrice disponible sur la roue 2.

P = C.ω

Avec P en watt, C en Nm et ω en rad/s


Pour la roue 1 : P1 = C1. ω1.
Pour la roue 2 : P2 = C2. ω2.
Si le rendement est supposé égal à 1 (η=1) alors : P1 = P2 .
Action de contact ( F2/1 ) entre dents : c'est l'action exercée par la dent de la roue 2 sur la dent en
contact de la roue 1. Elle est toujours portée par la ligne de pression ou ligne d'engrènement dont la
direction, fixe, est inclinée de l'angle de pression α. Cette ligne passe toujours par I, point de contact
entre les cercles primitifs.

Figure 1

Figure 2

EFFORTS ENGRENAGES DENTURE DROITE.doc http://joho.monsite.orange.fr/ EFFORTS SUR LES ENGRENAGES P1


Figure 3
Effort tangentiel FT : c'est la projection de l'action F2/1 sur la tangente en I aux cercles primitifs. FT
est à l'origine du couple transmis.
FT = F2/1.cosα α
C1 = FT.r1
C2 = FT.r2

Figure 4
Effort radial FR : perpendiculaire à FT, c'est la projection de F2/1 sur la ligne des centres O1O2.
Parfois appelé effort de séparation, il ne participe pas à la transmission du couple. Son action a
tendance à séparer les deux roues et se traduit par un fléchissement des arbres.
FR = F2/1.sinα
Exemple :Une puissance de 100 kW à 1500 tr/min est transmise d'une roue 1 (Z1=20) à une
roue 2 (Z2=40). Le module est de 8 mm et l'angle de pression α de 20°. Déterminons l'ensemble des
actions exercées (cas d'un rendement égal à 1).
r1 = .
r2 = .
C1 = .
C2 = .
FT = .
FR = .
F= .
Vérification : F = .

EFFORTS ENGRENAGES DENTURE DROITE.doc http://joho.monsite.orange.fr/ EFFORTS SUR LES ENGRENAGES P2