Vous êtes sur la page 1sur 2

Biskra le 09/12/2015

Corrigé Interrogation écrite n°2


Module: Ondes et propagation
(durée 1h 30 mn)

Questions de cours (8 points)

1- Qu’est-ce qu’une onde électromagnétique plane, progressive ?


Une onde électromagnétique est dite plane et progressive si chacune de
ces composantes des champs électrique et magnétique est fonction d’une
coordonnée de l’espace et du temps et obéit à l’équation de propagation.
(2 pts)
∂2 A 1 ∂2 A
2- Que représente l’équation suivante : − . =0 ?
∂ z 2 c 2 ∂ t2
Cette équation représente l’équation de propagation des ondes
électromagnétiques (2 pts)
3- Que représente l’expression suivante : ⃗E ( x , y , z , t )= ⃗
Eo ( x , y , z , t ) . cos ⁡(ωt− ⃗k . r⃗ ) ?
Cette expression représente le vecteur champ électrique d’une onde
électromagnétique plane, progressive et monochromatique. (2 pts)
ω dω
4- Que représentent les expressions suivantes : vΦ = et v g= ?
k dk
vΦ et v g représentent respectivement la vitesse de phase et la vitesse de
groupe de l’onde électromagnétique. (2 pts)

Exercice (12 points)

La propagation des ondes électromagnétiques dans les milieux conducteurs montre la relation
n . q e2 T
2 2
de dispersion suivante:  k =( ε^ . μo ) . ω , avec : ε^ =ε o . 1−
[ ( . 2 c
m . ε o ω . T c +iω )] .

1. Explicitons ces deux expressions.


k: constante de propagation, ε^ : constante diélectrique généralisée,
μo : perméabilité magnétique du vide, ω: pulsation, ε o: permittivité diélectrique du vide,
q e et m: charge électrique et masse de l’électron, T c: période de collision
8*(0.25)
2. Montrons que la relation de dispersion peut se mettre sous la forme :
n . qe 2 T
[
k =( ε^ . μo ) . ω2=ω2 . μo . ε o . 1−
2
( . 2 c
m . ε o ω . T c +iω )]
ω2 n . qe 2 1
k 2=
c 2

[. 1− 2

(
.
m. ε o . ω 1+ i
Tc.ω )]
1
ω2 ω p2 1
2
k = 2 . 1− 2 .
c
[
ω 1+ i
Tc.ω ( )] (3 pts)

3. Donnez l’expression de ω p. Comment s’appelle ce paramètre ?


n .q e 2
2
ωp =
m. ε o
n
ω p=q e .
√ m . εo
ω p s’appelle pulsation de plasma
(2 pts)

(2 pts)

4. Aux faibles fréquences: ( ω . T c ≪ 1 ), montrez que k =δ −1−i .δ −1.


ω2 ω p2 1
2
k = 2 . 1− 2 .
c
[
ω 1+ i
Tc.ω (
1
)]
On a : ω . T c ≪1 d’où : 1 ≪
ω . Tc
Cette question est annulée car elle est quelque peu difficile.

a. En déduire l’expression de δ.
2
δ=
√ σo . μo. ω
(1.5 pts)

b. Comment s’appelle le termeδ ?


Le termeδ s’appelle épaisseur de peau (1.5 pts)