Vous êtes sur la page 1sur 270

CONGO

Brazzaville
COUNTRY GUIDE

www.petitfute.com
TRU BLU
TRU
B R A Z Z AV I L L E

RADISSON BLU M’BAMOU PALACE HOTEL


Avenue Amilcar Cabral Centre-Ville, Brazzaville, République du Congo
T: +242 05 050 60 60 F: +242 05 050 60 61
reservations.brazzaville@radissonblu.com
radissonblu.com/hotel-brazzaville
EDITION
Directeurs de collection et auteurs : bienvenue
au congo !
Dominique AUZIAS et Jean-Paul LABOURDETTE
Auteurs : Clarisse LHEZ, Stéphanie BORG,
Camille GRIFFOULIERES, Stéphane DAMANT,
Jean Yves BROCHEC, Jean-Paul LABOURDETTE,
Dominique AUZIAS et alter
Directeur Editorial : Stéphan SZEREMETA To yambi yo awa na Congo ! (lingala)
Responsable Editorial Monde : Patrick MARINGE Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
Rédaction Monde : Caroline MICHELOT, Morgane Mboté* puissant fleuve Congo aux rives majestueuses et
VESLIN, Pierre-Yves SOUCHET, Talatah FAVREAU au rythme sauvage, plages désertes de sable fin bordées
Rédaction France : Elisabeth COL, Maurane
CHEVALIER, Silvia FOLIGNO, Tony DE SOUSA de Mangrove que tutoient gorges de latérite aux rouges
intenses au sud. Mboté* forêts primaires exubérantes
FABRICATION du nord, savane arbustive à perte de vue des plateaux
Responsable Studio : Sophie LECHERTIER batékés, parcs et réserves animalières peu fréquentés
assistée de Romain AUDREN
Maquette et Montage : Julie BORDES,
et riches d’espèces rares disséminés sur l’ensemble du
Sandrine MECKING, Delphine PAGANO, territoire, dont Brazzaville, capitale affairée où se joue le
Laurie PILLOIS et Noémie FERRON destin politique du pays tout en contraste avec Pointe-
Iconographie : Anne DIOT Noire l’industrielle, dont l’enjeu est ailleurs, du côté des
Cartographie : Jordan EL OUARDI pétrodollars, sont les deux villes symboles. Quelle que
WEB ET NUMERIQUE soit sa façon d’aborder l’officielle République du Congo,
Directeur Web : Louis GENEAU de LAMARLIERE ou « Congo-Brazza » pour les intimes, ses terres, belles
Chef de projet et développeurs : Nicolas à couper le souffle, invitent le voyageur à s’affranchir des
GUENIN, Cédric MAILLOUX, Florian FAZER, Caroline idées reçues, à défricher les voies, à sortir des clichés
LAFFAITEUR, Andrei UNGUREANU, Nicolas VAPPEREAU
pour atteindre le cœur de l’Afrique Centrale, profonde
DIRECTION COMMERCIALE et sauvage tout en touchant du doigt l’extrême vitalité
Directrice des Régies : Caroline CHOLLET d’un peuple vibrant et attachant. Car c’est là l’extrême
Responsable Régies locales : Michel GRANSEIGNE richesse de ce voyage qui finit par trouver son sens :
Relation Clientèle : Vimla MEETTOO la phénoménale vitalité des Congolais, leur humour
et Sandra RUFFIEUX
Chefs de Publicité Régie nationale : débridé, leur usage classique du français modelé à la
Caroline AUBRY, François BRIANCON-MARJOLLET, sauce congolaise, leur réelle gentillesse, la dignité de
Perrine DE CARNE MARCEIN, Caroline GENTELET, tous, au-delà des difficultés quotidiennes, dont la formule
Caroline PREAU
Responsable Clientèle : Déborah LOICHOT
« on est là, on est vivant » résume les longs discours. Les
bruits de bottes qui raisonnent aux frontières du pays,
REGIE INTERNATIONALE  sans pour autant l’atteindre, son opposition systématique
Chefs de Publicité : Jean-Marc FARAGUET, à son chaotique frère ennemi, le « Congo d’en face »
Guillaume LABOUREUR, assistés de Michelle MAYER
Régie Congo : Camille ESMIEU
– même s’il est vrai que c’est un voyage dans le voyage
que de passer de Brazzaville et Kinshasa, en vis-à-vis,
DIFFUSION ET PROMOTION tant elles se distinguent – ne doivent pas faire vivre
Directrice des Ventes : Bénédicte MOULET le Congo uniquement en référence ou en opposition
assistée d’Aissatou DIOP et Vianney LAVERNE
avec ses mastodontes et nerveux voisins. Relativement
Responsable des ventes : Jean-Pierre GHEZ
assisté de Nathalie GONCALVES stable au regard de la situation générale de la région, le
Relations Presse-Partenariats : Congo, au futur plein d’espoir et aux potentiels infinis,
Jean-Mary MARCHAL finalement destination peu connue, mérite, sincèrement,
ADMINISTRATION un considérable détour.
Président : Jean-Paul LABOURDETTE L’équipe de rédaction
Directrice Administrative et Financière : *« Bonjour » (commun aux deux langues)
Valérie DECOTTIGNIES
Directrice des Ressources Humaines : Remerciements. Mille mercis à tous ceux qui m’ont accueillie
Dina BOURDEAU assistée de Sandra MORAIS les bras ouverts. En particulier, Jean Robert et Ben du WCS,
Responsable informatique : Pascal LE GOFF le Père Lucien et l’équipe de l’Ordre de Malte, l’Abbé Maurice
Comptabilité : Jeannine DEMIRDJIAN, et Licius de l’Espace France Volontaire. Merci aussi à tous
Christelle MANEBARD, Adrien PRIGENT mes amis de Brazzaville et Pointe-Noire, Florence, Stefanie,
Recouvrement : Fabien BONNAN Julien, Benoît, Josselin, Mathilde, Damien, Marie, Jonathan
assisté de Sandra BRIJLALL et Belinda MILLE
et compagnie, qui m’ont conseillée et ou hébergée. Enfin, un
Standard : Jehanne AOUMEUR grand merci à Camille Esmieu.

n PETIT FUTÉ CONGO BRAZZAVILLE n


Petit Futé a été fondé par Dominique AUZIAS.
Il est édité par Les Nouvelles Editions de l’Université
18, rue des Volontaires - 75015 Paris.
&  01 53 69 70 00 - Fax 01 42 73 15 24 IMPRIMÉ EN FRANCE
Internet : www.petitfute.com
SAS au capital de 1 000 000 E -
RC PARIS B 309 769 966
Couverture : © DR
Impression : GROUPE CORLET IMPRIMEUR -
14110 Condé-sur-Noireau
Dépôt légal : 08/01/208
ISBN : 9791033171799

Pour nous contacter par email, indiquez le nom


de famille en minuscule suivi de @petitfute.com
Pour le courrier des lecteurs : info@petitfute.com
Sommaire
INVITATION AU VOYAGE n
„„ BRAZZAVILLE ET LE POOL n
„„
Les plus du Congo........................................9 Brazzaville............................................... 96
Fiche technique......................................... 10 Quartiers...............................................97
Idées de séjour......................................... 14 Se déplacer........................................102
Comment partir ?..................................... 16 Pratique..............................................107
Se loger..............................................112

DÉCOUVERTE n
„„
Se restaurer........................................122
Sortir..................................................130
Le Congo en 30 mots-clés......................... 26 À voir – À faire....................................133
Survol du Congo........................................ 31 Shopping............................................139
Géographie...........................................31 Sports – Détente – Loisirs...................140
Climat...................................................32 Au sud de Brazzaville...............................141
Environnement – Écologie.....................32 Nganga Lingolo................................141
Parcs nationaux....................................34 Linzolo.............................................141
Faune et flore........................................36 Au nord de Brazzaville.............................141
Histoire.................................................... 39 Île Mbamou......................................142
Politique et économie............................... 48 Île Faignond.....................................142
Population et langues............................... 52 Kintélé.............................................143
Mode de vie.............................................. 54 Lifoula..............................................144
Arts et culture......................................... 64 Maloukou-Tréchot............................144
Festivités.................................................. 82 Pool.........................................................145
Cuisine locale........................................... 84 Trou de Dieu....................................145
Jeux, loisirs et sports.............................. 89 Kinkala.............................................145
Enfants du pays......................................... 91 Boko................................................145
Lexique..................................................... 93 Loufoulakari.....................................145
© THOMAS MORGAN

Trioceros oweni à Enyellé.


Guide touristique Officiel de la République du Congo
« Cette Année, Visitez le Congo »
Année 2017-2019
---------------
Préface
Outil de promotion indispensable au tourisme national et international, cette édition du guide
touristique du Congo « Cette année, Visitez le Congo » livre à tous ceux qui désirent visiter notre
pays, panorama des évènements et attractions majeurs dignes de motiver déplacement des touristes
vers la destination Congo les deux prochaines saisons.
Cette édition, qui fait également connaître les établissements touristiques et para-touristiques du
pays, est non seulement un outil de promotion précieux de notre destination, mais aussi un ouvrage
de référence pour les professionnels du tourisme désireux d’entreprendre une activité touristique
au Congo.
Le Guide touristique « Cette année visitez le Congo » vous offre de nombreuses opportunités de
découverte, et de détente réparties dans les douze départements du Congo.
Nous avons tant à vous offrir et vous invitons à partager avec nous pendant votre séjour, non
seulement la beauté et la richesse de notre patrimoine, mais aussi la légendaire hospitalité d’un
peuple fier de son héritage.
Le Congo conjugue toute une gamme d’attractions liées à ses nombreux atouts naturels et culturels.
Ce magnifique pays, avec ses 60% de couverture forestière, est à l’avant garde des grands
enjeux planétaires de conservation et de protection de la nature dans la lutte contre les effets du
réchauffement climatique. C’est bien à ce titre qu’en République du Congo, le développement
durable du tourisme à travers l’Eco tourisme est une des préoccupations du gouvernement.
Notre pays dispose également d’une façade maritime de 170 km avec des plages merveilleuses.
L’ensoleillement y est quasi permanent. Quant au majestueux fleuve Congo, il donne au pays son
envergure mythique.
J’invite toutes celles et tous ceux qui auront fait l’expérience de cette « petite merveille »,
à la partager avec d’autres.
Soyez les bienvenu(e)s !

Arlette SOUDAN-NONAULT
Ministre du Tourisme et l’Environnement

#Destination Congo-Brazzaville
4

Piste entre Ouesso et Pokola.


© CLARISSE LHEZ
De Brazzaville à Ngo........................148 Niari....................................................189
Réserve de Lésio-Louna Léfini.........148 Dolisie..............................................190
Mbé.................................................151 Mossendjo.......................................195
Ngabé..............................................152 Réserve de la Nyanga......................196
Réserve du mont Fouari...................196
PLATEAUX ET CUVETTE n
„„ Lékoumou...........................................196
Zanaga............................................196
Plateaux.................................................. 156
Ngo..................................................156
Djambala.........................................156 „„POINTE-NOIRE
Gamboma........................................157
Cuvette.................................................... 158 ET LE KOUILOU n
Oyo..................................................158 Pointe-Noire et sa région........................ 199
Abo..................................................162 Pointe-Noire........................................199
Mossaka..........................................162 Transports.............................................. 202
Owando...........................................164 Pratique................................................. 204
Makoua............................................165 Orientation............................................. 208
De Makoua à Ouesso.......................166 Se loger................................................. 208
Ewo.................................................166 Se restaurer........................................... 212
Parc national Sortir...................................................... 216
d’Odzala-Kokoua..............................166 À voir – À faire....................................... 218
Sports – Détente – Loisirs...................... 220
SANGHA ET LIKOUALA n
„„ Shopping................................................ 220
Les environs de Pointe-Noire..............221
Sangha.....................................................172
Diosso – Loango..............................221
Ouesso............................................172
Ngombe...........................................176 Tchimpounga...................................224
Parc national de Nouabalé-Ndoki.....176 Djeno...............................................224
Bomassa..........................................178 Le Kouilou............................................... 226
Pokola..............................................178 Le Mayombe.......................................226
Likouala................................................... 180 Dimonika.........................................226
Enyellé.............................................181 Les Saras.........................................226
Impfondo.........................................181 Loaka...............................................227
Epéna..............................................182 Parc national
Lac Télé...........................................184 de Conkouati-Douli.................................... 227
Bétou...............................................184
PENSE FUTÉ n
„„
GRAND NIARI n
„„ Pense futé.............................................. 234
Grand Niari............................................. 188 S’informer............................................. 250
Bouenza.............................................188 Rester.....................................................257
Nkayi...............................................188 Index...................................................... 260

repérez les meilleures visites


intéressant Remarquable Immanquable Inoubliable
RÉPUBLIQUE CENTRAFICAINE

6
Congo-Brazzaville ngui

Enyellé
uba

CAMEROUN O
RÉSERVE DE FAUNE
NDOKI-NOUABALÉ
D LIKOUALA

ja
Dongou
Souanké

Routes principales
Sembé Impfondo
Gi r i

Routes secondaires L Mokéko Ouesso


Likouala a

Pistes

en
ux

S an SITE Lac Télé


Frontières g

gu é
ha

Limites de région
SANGHA Epéna
h erbe
s

Villes principales LAC TÉLÉ-


Villes importantes
Villes secondaires LIKOUALA AUX HERBES
Villages
Marais PARC NATIONAL
Parcs nationaux D’ODZALA
Réserves Pikounda Bouanila
Aéroport MboKo
Altitude (en mètres)
1000
Ngoyeboma
500 L i koua
0
la
CUVETTE DE L’OUEST Makoua
Principaux sommets Ntokou
Kéllé
Oyabi CUVETTE
Owando
Mbama Liranga
Owando
Mbama Ngoko Liranga

Ewo Lac Tumba

Ossélé
Loukoléla
GABON Boundji
Alembé Oyo Mossaka
Abala Ollombo
Okoyo
Mbié Ongonyi

ou
ng

uy
Gamboma

Co
Mbaya

Ko
PLATEAUX Makotipoko Lac
Mbon Mai-Ndombe
Mbinda Bouanga
Lékana RÉPUBLIQUE
Mayoko
Ngo D É M O C R AT I Q U E
Bambama DU CONGO
Ngongo Divénié
Mougoundou-sud Lékéti Djambala

PL
Mpouya
1040 m RÉSERVE DE CHASSE

AT
Zanaga

E
Nyanga Placongo AU DE LA LÉFINI
LÉKOUMOU X
Moutamba Mossendjo L éfini
BA
NIARI TÉ

Pangala Mah Ngabé
Kamono
Kibangou Vinza Ingolo
Makabana
Banda

Ko
Mayéyé Tsiaki Kingoué POOL

u il
Sibiti

ou
RÉSERVE DE FAUNE Mayama Boulankio Maty-Centre
Kindamba
CONKOUATI
Louvakou Kimpelo P. K. Rouge Gatsou
Nzambi Mouyondzi

i
KOUILOU Kindamba-

iar
Loudima -Ngouédi BRAZZAVILLE
kakamoéka N Loubomo Kayes Madingou Madzia
Pointe Kibouendé Île
Kounda Mindouli Mbamou
Mvouti Dolisie Ngoma Tsé-Tsé
Madingo-kayes BOUENZA Mfouati 0 40 km
Kimongo Louengo Kinkala KINSHASA
Boko-Songho Mbandza-Ndounga
Baie de Loango Loumo Louingui
Baie de Pointe-Noire Hinda
Ntombo-Manyanga Beko
Londéla-Kayes
POINTE-NOIRE CABINDA
7

(ANGOLA)
OCÉAN ATLANTIQUE
© FLORENCE DANNER

Vue des gorges de Diosso.


© GUENTERGUNI

© PASCAL DELOCHE

Une femelle gorille et son bébé. Jeune fille de Brazzaville.


© FLORENCE DANNER

Un pêcheur rangeant ses filets au milieu des pirogues.


Les plus du Congo
Où le touriste (re) devient voyageur La magie de la forêt Congo
Malgré ses 170 km de façade maritime et Dès que l’on pénètre dans les terres, la diversité
presque autant de sable fin, ses forêts aux des biotopes n’a d’égal que l’opulence des
essences et aux espèces rares et ses paysages paysages. Le Congo, irrigué de toute part, géné-
naturels somptueux, le Congo n’a jamais été mis reusement arrosé, est une terre nourricière à
en avant comme un lieu de villégiature. Ce n’est l’exubérante flore. La végétation se décline en
donc pas une destination pour le tourisme de forêt dense primaire, forêt inondée, forêt galerie,

INVITATION AU VOYAGE
masse et, à moins d’un changement radical de mais aussi savane, steppe, papyraie, mangrove,
politique générale, il ne le sera probablement prairie flottante… Le Congo est, sorti des deux
jamais. Vous y trouverez des lieux peu cartogra- grandes villes du pays – et encore –, le cœur
phiés, quelques pistes à ouvrir et une curiosité vert de l’Afrique centrale, second poumon de la
souvent bienveillante envers l’étranger. Un pays planète. Les nombreuses réserves naturelles du
où la dimension humaine prend tout son sens, où pays vous permettront de découvrir une faune
le tourisme reste artisanal dans un monde où il africaine variée, même si les conditions sont
est une industrie, même si les temps changent parfois sommaires, à l’exception des parcs de
et que le Congo, qui a retrouvé la paix, s’est Conkouati au sud ou de la Léfini vers Brazzaville,
ouvert aux flux financiers et humains de la où les conditions de confort sont meilleures,
mondialisation, prenant peu à peu conscience de sans parler du parc d’Odzala au nord du pays
ses atouts touristiques. Offrez-vous le privilège
– unique, aux accents de lodges sud-africains.
d’être encore considéré comme une personne
Mais les forêts de la Sangha et de la Likouala qui
plutôt que comme un touriste.
l’entourent, dont le cœur est le territoire privi-
légié des Pygmées, restent des terres difficiles
« Civilisés jusqu’à la moelle des os ! » d’accès et à parcourir… Quels que soient le type
… s’extasiait en découvrant les peuples du d’approche souhaitée, le confort minimum exigé,
Congo l’ethnologue allemand Léo Frobénius qui le voyageur évolue au Congo hors des critères
a entrepris près d’une douzaine d’expéditions en normés de l’industrie touristique. Car on vient
Afrique noire entre 1904 et 1935. Si aujourd’hui au Congo, si ce n’est pour y travailler, pour
la notion de « civilisé » a des relents coloniaux, résolument sortir des sentiers battus.
les Congolais n’en restent pas moins, très majo-
ritairement, des personnes faisant preuve, sans

Avertissement
affectation, d’une délicate politesse. On peut ici
(pour peu que l’on sache sourire et se montrer
respectueux) se perdre sans soucis, aller au cœur
des quartiers, demander son chemin, se faire Infrastructures inégales, réseau routier
guider. Une insouciance et une liberté rares… en devenir, disparités de développement
entre les régions, se déplacer au Congo
relève parfois du casse-tête en saison
Rumba et noix de cola sèche voire de l’impossible en saison
Plus précieuse que le pétrole : l’énergie que des pluies. La seule voie de transport
déploient les Congolais dans leurs plaisirs. Une « fiable et rapide » entre la majorité
vitalité rieuse, une mobilité et une gourmandise des villes, en dehors de celles posées
des choses qui rend le quotidien vibrant. Le sur la route du Nord, reste l’avion – y
soir venu, cette énergie trouve un autre terrain compris pour la liaison entre les deux
d’expression dans trois des grandes passions grandes villes du pays, Pointe-Noire et
congolaises : la danse, la bière et la séduction. Brazzaville. Ne comptez donc pas sur un
timing précis et serré si vous envisagez
La nuit congolaise pulse, du trottoir des quartiers de sortir des sentiers battus. Dans ce
populaires aux boîtes huppées du centre-ville, cas, prévoyez aussi de sacrifier un peu
même si elle peut paraître provinciale au regard de confort : les coupures récurrentes
de celle de Kinshasa avec ses boîtes qui ne d’électricité de certains quartiers – qui
ferment jamais. La conviction que chacun met peuvent s’éterniser plusieurs jours –
à s’amuser et à afficher sa présence sur le doublées d’une distribution aléatoire de
mercato de la nuit vaut son pesant de ginseng... l’eau « au robinet » rendent parfois le
« On est là ! » disent les Congolais. Avec en quotidien plus « compliqué ».
prime, la sécurité.
Fiche technique
10

Argent (climatisation et TV), un repas dans un restaurant


européen et un autre dans un nganda, plus vos
La devise nationale est le franc CFA (FCFA), déplacements en taxi classique.
monnaie commune du CEMAC formé de six Etats
d’Afrique centrale : le Congo, le Cameroun, la wwGros budget. De 200 000 à 300 000 FCFA
République centrafricaine, le Gabon, la Guinée et plus : déplacements en voiture de location,
équatoriale et le Tchad. A ne pas confondre avec nuit dans un hôtel haut de gamme, visite d’une
le franc CFA d’Afrique de l’Ouest, la monnaie réserve difficilement accessible, boire un apéritif
commune de l’UEMOA qui rassemble le Bénin, le à 18h, dîner dans un bon restaurant et sortir
Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, dans les boîtes fréquentées par les « grands
le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. messieurs » de la place…
wwTaux de change. Il est fixe, arrimé à l’euro
par la France à 655,957 FCFA pour 1 E. Ce Le Congo-Brazzaville en bref
franc CFA correspond en fait aux anciens francs
français (qui ont précédé l’euro), ce qui est très Le pays
pratique pour donner un ordre de grandeur 1 FF
= 100 FCFA.
wwNom officiel : République du Congo (très
souvent désignée par Congo-Brazzaville pour
Idées de budget bien faire la distinction avec son voisin la
On ne classe pas le Congo dans la catégorie République démocratique du Congo – RDC).
« Afrique pas chère » et ce même si on renonce wwDevise nationale : « Unité, travail, progrès ».
à toute notion de confort « à l’européenne ». wwCapitale : Brazzaville.
De nombreuses disparités tarifaires existent
dans le pays, y compris pour les denrées de wwSuperficie : 342 000 km², soit l’équivalent
base, dont les prix augmentent si on s’éloigne d’un peu plus de la moitié du territoire français.
des villes principales en raison des difficultés wwPays frontaliers : la frontière terrestre est
de transport. Brazzaville est une capitale où la de 5 504 km. Au nord, le Gabon (1 903 km),
vie est chère, Pointe-Noire est un pôle écono- le Cameroun (523 km), la République
mique où le coût de la vie l’est encore plus. centrafricaine (467 km). Au sud, l’Angola par
En ce qui vous concerne, ce sont les frais de son enclave du Cabinda (201 km), la République
déplacement et d’hébergement – et le confort démocratique du Congo (2 410 km).
que vous y associerez – qui détermineront votre
wwRégime : république, type multipartisme,
budget moyen.
élections au suffrage universel.
Les budgets ci-dessous sont exprimés par jour
et par personne. wwChef de l’Etat : Denis Sassou N’Guesso, au
wwPetit budget. Comptez 20 000 FCFA pour pouvoir depuis 1997, réélu en 2002, 2009 et
une nuit dans un hôtel modeste, des repas dans 2016.
les nganda (restaurant-buvette populaire) et wwIndépendance : 15 août 1960.
les frais de déplacement (bus, taxis collectifs). wwVilles principales : Brazzaville, environ
wwBudget moyen. Entre 50 000 et 70 000 FCFA 2 000 000 hab ; Pointe-Noire, environ
pour une nuit dans un hôtel de gamme moyenne 1 100 000 hab ; Dolisie ; Nkayi ; Ouesso…

Nouvelle numérotation à 9 chiffres


La numérotation a changé au Congo-Brazzaville depuis 2010.
Elle est passée de 7 à 9 chiffres. Pour s’y retrouver, voici les préfixes à ajouter.
ww 22 pour les téléphones fixes.
ww 06 pour les numéros MTN (qui commencent par 06 ou 09).
ww 05 pour Airtel (qui commencent par 05 ou 07).
ww 04 pour Warid (qui commencent par 04).
ww 01 pour Azur (nouvel opérateur).
11

© BENOÎT LOGNONÉ
Confluence entre la Djoumouna et le fleuve Congo.

wwRégions administratives : la République wwLangues nationales : le munukutuba ou


du Congo se répartit en 12 départements, kituba, le lingala.
ces derniers étant subdivisées en districts. wwReligions : chrétiens 50 % (catholiques
La Likouala, la Sangha, la Cuvette-Ouest, la 40 %, protestants 25 %), animistes 48 %,
Cuvette, les Plateaux, la Lékoumou, la Bouenza, musulmans 2 %.
le Pool, le Niari, le Kouilou, Brazzaville et Pointe-
Noire. L’économie
La population wwPIB : 14,08 milliards de dollars américains
(Nations unies, 2014).
wwPopulation : 4 741 000 hab. (estimations
2016, Nations Unies). wwPIB par habitant en PPA : 5 718  US$
(Banque mondiale, 2016).
wwDensité : la densité moyenne est estimée
à 13,9 hab. /km² (Nations Unies, 2016). wwRNB par habitant en PPA : 5 380 US$
Cependant la population urbaine est de l’ordre (Banque mondiale, 2016).
de 65,4 % (2015) avec une forte concentration wwTaux de croissance : 8,8 % en 2010,
sur Brazzaville et Pointe-Noire, certaines zones 3,4 %, 3,3 % en 2013, -1,9 % en 2016 (Banque
difficilement accessibles sont très peu peuplées. mondiale).
wwCroissance démographique : 2,11 % (2017). wwExportations : 3 573,43 millions de dollars
wwEspérance de vie : 62,9 ans en moyenne (Banque mondial, 2016), essentiellement de
pour les femmes et 60 ans pour les hommes pétrole brut, suivi du bois, et du sucre.
(Nations Unies) wwImportations : 4 951,43 millions de
wwTaux de mortalité infantile : 56,4 ‰ (INED, dollars (Banque mondial, 2016), dont denrées
estimations 2016). alimentaires (20% des importations).
wwAlphabétisation : Homme : 86,4 % ; wwRépartition du PNB : primaire 5,1 %,
femmes : 72,9 % (2015). secondaire 70,9 %, tertiaire 24 % (Nations
Unies, 2014)
wwComposition de la population : la majorité
de la population (97 %) est d’origine bantoue, wwPrincipales ressources exploitées : pétrole,
répartie en 74 ethnies différentes. Les bois.
non-Bantous, parmi lesquels on trouve les wwPrincipaux partenaires économiques :
autochtones, représentent moins de 3 % de Chine, France, Espagne, Italie, Etats-Unis.
la population. wwIndice de développement humain : 141e
wwLangue officielle : le français. sur 187 pays (Unesco, 2015).
Fiche technique
12

Le drapeau du Congo-Brazzaville
Les couleurs du drapeau congolais, le vert, l’or et
le rouge, sont les plus courantes sur les étendards
africains, tout particulièrement ceux d’Afrique
de l’Ouest. Elles ont été adoptées en 1958, avant
l’indépendance, et ont été conservées après, avec
une longue parenthèse entre 1969 et 1991, durant la
République populaire qui adopta un drapeau rouge.
Pierre Péan a interviewé le dernier gouverneur
francais du Congo Pierre Georgy, qui relate les
discussions autour du drapeau avec l’abbé Fulbert Youlou, le fantasque premier
président du pays :
« Les autres ont pris quelles couleurs ? demande l’abbé.
– Surtout le vert, le jaune, le noir ou le rouge, répond Georgy en se référant à un récent
article de Paris Match.
– Je prends les mêmes.
– Soit, on peut les mettre en biais... Il faut aussi choisir un hymne.
– On pourrait arranger La Marseillaise, fait l’abbé.
– Ce n’est pas possible !
– Réglez ça. Faites quelque chose comme un cantique... »
(Pierre Péan, L’Homme de l’ombre, Jacques Foccart, Fayard)

Téléphone il suffit d’activer l’option sur son numéro.


Bien sûr, il est toujours possible d’utiliser
ww Téléphones portables. Le plus simple votre numéro habituel, pour peu que vous
est d’acquérir en arrivant une SIM Card ayez un forfait international, mais cette
locale chez l’un des trois opérateurs : Airtel, solution s’avère terriblement coûteuse, y
MTN et Azur Telecom. Vous pouvez le faire compris pour la simple réception d’appel.
directement auprès des revendeurs de rue L’achat d’un portable « double SIM » permet
ou dans une agence commerciale. Il y a au de conserver son numéro français tout en
moins une promotion par jour : vous n’aurez utilisant un numéro congolais, pratique. Sinon,
que l’embarras du choix. Veillez à ce que la
baladez-vous avec deux téléphones, vous ne
puce soit activée, il faudra vous enregistrer
(copie d’une pièce d’identité) si vous restez choquerez personne ici, au contraire !
longtemps ou si vous voulez avoir accès à Pour les réfractaires au fil à la patte, il vous
tous les numéros. MTN et Airtel proposent reste la possibilité de téléphoner d’une des
la meilleure couverture du pays ainsi qu’une innombrables « cabines », une table souvent
connexion 3G (très honorable et pas trop chère où l’on fournira... un cellulaire ! : vous prépayez
chez Airtel), choisissez l’un des deux pour aller à son propriétaire votre appel qui vous laisse
en brousse. Ces différences d’accessibilité au un crédit temps au delà duquel votre commu-
réseau, de tarif, d’opportunités commerciales nication est coupée.
expliquent que les Congolais fortunés aient wwPour téléphoner de France vers le Congo :
plusieurs téléphones, ou un téléphone 00 242 et le numéro de votre correspondant :
acceptant plusieurs cartes SIM. Cela les lignes fixes (très rares) sont à 6 chiffres, les
explique aussi les nombreux numéros hors numéros de portables à 9 chiffres.
service ou inaccessibles sur le moment. On
recharge son crédit en achetant des cartes wwPour appeler du Congo vers l’extérieur :
à code, mais, de plus en plus, en achetant 00 (indicatif pays) et numéro de votre
du temps de communication, le Sap-sap, correspondant sans le zéro. Exemple pour la
auprès des vendeurs ambulants. Pour la 3G, France : 00 33 1 45 45 56 56.
13

Décalage horaire

© FLORENCE DANNER
Au Congo l’heure est la même qu’en France,
hormis au changement de l’heure d’été, où
Paris passe à +1h.

Formalités
Il existe deux types de visas, tourisme et affaires,
qui se déclinent en deux durées :
wwTourisme ou affaires, court séjour de
moins de 15 jours, simple entrée : 62 E.
wwTourisme ou affaires, séjour de moins
de 90 jours et/ou plusieurs entrées : 117 E.
Sur place, un nouveau visa peut être obtenu
en quelques jours uniquement à Brazzaville.
wwLe vaccin contre la fièvre jaune est
obligatoire.

Climat
Le Congo voit se succéder trois domaines
climatiques : le domaine équatorial, le domaine
subéquatorial et le domaine tropical. Le domaine La draisine au milieu de la végétation.
équatorial : dans le nord du pays où il occupe
les régions administratives de la Sangha et de
la Likouala. Il est régi pendant presque toute
Saisonnalité
l’année par les basses pressions intertropicales ; wwLa grande saison des pluies : période
c’est pourquoi il est en quasi-permanence chaud d’octobre à décembre caractérisée par des
et pluvieux. Le domaine subéquatorial règne au pluies très fréquentes et des températures
centre du pays dans les régions administratives élevées (de 25 à 35 °C, voire plus).
des Cuvettes et des Plateaux. Ce climat est sous wwLa petite saison sèche : période de janvier
l’influence prépondérante des basses pressions à février caractérisée par peu (voire pas) de
intertropicales d’octobre à mai et des hautes pluie et des températures élevées (entre 30 et
pressions subtropicales australes de juin à 35 °C, voire plus).
septembre. Le domaine tropical englobe toutes
les régions situées dans le sud-ouest du pays, wwLa petite saison des pluies : période mars-
du littoral atlantique à la réserve de la Léfini. Ce avril caractérisée par des pluies fréquentes et
climat est sous le contrôle dominant des basses des températures élevées (entre 30 et 35 °C).
pressions intertropicales d’octobre à mai, des wwLa grande saison sèche : période de mai à
hautes pressions subtropicales australes et septembre caractérisée par très peu de pluies
des eaux froides du courant de Benguela de et des températures modérées (entre 18-20 et
juin à septembre. 25 °C).
Idées de séjour
Séjour court wwJour 5. Départ de Pointe-Noire vers la
réserve de Conkouati en 4X4. Déjeuner sur les
wwJour 1. Vol de nuit Paris – Brazzaville. bords de la rivière Noumbi. Arrivée et repas au
Arrivée dans la matinée. Installation à l’hôtel campement de WCS ou de Help Congo selon
et balade dans le centre-ville. Partir des rives l’hébergement choisi. Assister au nourrissage
du fleuve avec comme point de départ possible des chimpanzés.
le mémorial Pierre Savorgnan de Brazza, passer wwJour 6. Embarquement en hors-bord et
par l’avenue Foch, l’axe mondain brazzavillois. remontée de la rivière de Ngongo et Louvandzy.
Remonter vers le rond-point de Poto-Poto, L’après-midi, balade en canoë sur la lagune.
avec en point d’orgue la basilique Sainte-Anne.
wwJour 7. Safari en voiture pour rechercher les
L’après-midi, visite de l’école de peinture de
gorilles, éléphants et buffles. Retour à Pointe-
Poto-Poto, atelier de sculpture Massengo.
Noire et départ pour Brazzaville. Transfert à
wwJour 2. Visite de la partie sud de Brazzaville l’hôtel.
en partant de l’Institut français, qui en délimite wwJour 8. Visite du marché artisanal du Plateau-
l’invisible frontière et descente vers l’immense Ville, de la galerie An’Case, déjeuner dans le
marché Total. Remontée vers le club nautique quartier, puis visite de la Galerie Congo l’après-
pour assister au coucher de soleil sur le Fleuve midi. Dernier farniente puis vol retour sur Paris.
Congo avec Kinshasa en ligne de mire.
wwJour 3. Vol intérieur Brazzaville – Pointe-
Noire. Accueil à l’hôtel et farniente sur les plages
Séjour long
de la côte sauvage. Promenade dans le grand wwJour 1. Arrivée vol Paris – Pointe-Noire dans
marché, au cœur des quartiers populaires, en la matinée. Accueil à l’hôtel. Découverte de la
marge du centre-ville ou visite de la côte sud ville et de la côte sauvage.
vers Djéno et tour en pirogue sur le lac papyrus. wwJour 2. Visite des environs de Pointe-Noire
wwJour 4. Découverte des environs de Pointe- en direction de Madingo Kayes : gorges de
Noire : les somptueuses gorges de Diosso, Diosso, musée de Loango, village de pêcheurs.
le musée de Loango, le pont de Kouilou au wwJour 3. Départ vers Dolisie, capitale de la
paysage splendide. région du Niari. Découverte de la porte du
© BENOÎT LOGNONÉ

La Likouala-Mossaka à Makoua.
Idées De Séjour 15

Mayombe et du mont Mbamba. Installation wwJour 17. Promenade accompagnée par un


à l’hôtel. guide connaissant la flore en forêt. Petit déjeuner
wwJour 4. Excursion à Lebanda : visites des et camping autour de Mbeli Mbai.
cascades de Sossi. Après être passé devant wwJour 18. Après une dernière visite matinale
l’arbre de Brazza, visite des grottes de Passi, au Bai, retour à Bomassa dans l’après-midi.
puis retour à l’hôtel. Dîner et nuit.
wwJour 5. Départ le matin pour Brazzaville wwJour 19. Dernière visite à Wali River, retour
en avion. Installation à l’hôtel et découverte à Bomassa et départ à Ouesso. Visite du port
de la ville. et balade le long de la rivière. Nuit à l’hôtel.
wwJour 6. Croisière sur le fleuve Congo. Iles wwJour 20. Dans la matinée, retour par vol
Mbamou, Faignaud. Visite du village de Yoro intérieur à Brazzaville. Installation à l’hôtel.

INVITATION AU VOYAGE
et retour à l’hôtel. Dernières visites de la ville (atelier de sculpture
wwJour 7. Départ de Brazzaville pour le village Massengo, école de peinture de Poto-Poto,…)
de Mah, 100 km au nord. Visite de la réserve de wwJour 21. Départ pour Paris en soirée.
gorilles de Lesio Louna. Repas au lodge. Visite
du lac Bleu. Hébergement à Mah. Séjours thématiques
wwJour 8. Traversée de la région des Plateaux
pour se rendre à Owando, localité au bord du Pour les amateurs
fleuve Kouyou. de rencontres humaines
wwJour 9. Départ sur Odzala, avec escale et On peut profiter de son séjour au Congo pour
déjeuner dans la cité palmeraie d’Itoumbi. s’immerger dans la culture autochtone, peuple
Arrivée et nuit au campement principal d’Odzala encore méconnu, aux traditions ancestrales.
(M’Boko), situé en plein cœur du parc national. Chasse, pêche, cueillette, mode de vie au plus
wwJour 10 et 11. Visites guidées dans le parc près de la forêt équatoriale. L’idéal étant de
avec ses salines naturelles qui constituent le suivre un parcours (essentiellement en pirogue)
point d’attraction de toute la faune. entre Ouesso et Impfondo, dans la Sangha
au nord et à l’ouest du Congo avec arrêts à
wwJour 12. Après une dernière visite à travers Epéna, Mboua, Pokola ou encore Enyellé. Pas
le parc, départ pour Ouesso. d’activités sensationnelles mais un retour aux
wwJour 13. Visite de la ville et de ses marchés. sources primitives de la civilisation.
wwJour 14. Embarquement sur pirogue
motorisée à destination de Pokola. Après
Le long du fleuve Congo
une heure de marche, rencontre avec Brève balade à Brazzaville avant de rejoindre par
les autochtones. Repas et nuit dans leur la route du nord les rives du Fleuve Congo. On
campement. affrète avec soi gros 4x4, vivres, tentes, bivouac.
En fonction de la saison, on peut remonter plus
wwJour 15. Retour en pirogue sur la Sangha, ou moins loin du côté de Ngabé ou Mpouya
avec escale le midi à Ouesso. Arrivée en fin ou juste au-delà des rapides, là où le fleuve
d’après midi à Bomassa. Promenade jusqu’à redevient navigable. Là, on entame la descente
Wali Bai. Repas et nuit à l’auberge. du fleuve. La balade peut durer plusieurs jours,
wwJour 16. Marche matinale sur la rivière Wali. seuls les quelques pêcheurs sur les bords du
On arrive à Wali Bai pour voir les bongos et les fleuve et les oiseaux viendront troubler votre
buffles. Retour au camp Bomassa pour le petit voyage. On s’arrête sur des bancs de sable,
déjeuner. Départ pour le campement Ndoki en on pique-nique, on dort à la belle étoile pour
4X4, puis marche vers Mbeli avec arrivée vers les plus courageux. Puis, retour progressif sur
13h. Installation et repas. Le Mbeli Bai est à 2 km Brazzaville. Un voyage qui ne s’improvise pas
du camp. C’est là qu’il est possible d’observer et qui doit être parfaitement organisé mais qui
les animaux. Une plate-forme est suspendue garantit un vrai voyage que peu de touristes ont
au-dessus de la canopée. osé entreprendre.
Comment partir ?
Partir en voyage organisé
Peu de voyagistes spécialistes de la destination.
Quant aux généralistes, ils ne proposent pas
Réceptifs
de séjours à Brazzaville. On trouve uniquement „„ AFRICA GLOBAL GUIDE
des vols sur Internet. 1555 avenue cité des 17
BRAZZAVILLE
Spécialistes & +242 05 38 274 69 / +242 06 502 41 62
www.africaglobalguide.com
„„ SECRET PLANET info@africaglobalguide.com
26, rue du Bœuf (5e ) Arrêt bus Masala
Lyon Cette agence couvre l’ensemble de la demande
& +33 04 78 37 88 88 touristique au Congo Brazzaville et à l’étranger.
www.secret-planet.com Créée en 2014 par Ondele Kanga Ghislain, elle
contact@secret-planet.com a comme objectif de faire découvrir le Congo
Ouvert du lundi au samedi de 10h à 12h et de dans des conditions optimales. Et de donner du
14h à 17h30 (sauf fermeture à 17h le samedi). sens au voyage grâce à la rencontre avec les
Pionnier de l’écotourisme depuis 1996, le tour- locaux. Tourisme solidaire assuré.
opérateur Secret Planet propose des voyages „„BOLLORE AFRICA LOGISTICS VOYAGES
individuels dans le monde entier. Il s’agit de Boulevard de Loango
séjours d’immersion au sein de programmes POINTE NOIRE
de préservation de la nature et des traditions, & +242 05 039 67 10 / +242 05 039 67 11
contribuant à financer des initiatives locales. www.bollore-africa-logistics.com
Pour le Congo, l’agence propose une immersion agv.pnr@bollore.com
de 18 jours aux côtés des équipes d’Help Congo, Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 à 17h30.
au cœur du Parc National de Conkouati Douli. Samedi : 8h-13h.
„„ VOYAGEURS DU MONDE Agence de grand groupe, service de grand
55, rue Sainte-Anne (2e ) groupe : efficace, professionnel, rapide, et
sans matraquage des frais de service. L’agence
Paris
possède également un département tourisme
& 01 42 86 16 00
qui organise des excursions dans la région.
www.voyageursdumonde.fr
Du lundi au samedi de 9h30 à 19h. „„CONGO’S TRAVEL AGENCY
Juste 1 800 m² consacrés aux voyages ! 355 avenue Charles-de-Gaulle
Depuis plus de trente ans, Voyageurs du Monde POINTE NOIRE
construit pour vous un univers totalement dédié & +242 04 470 05 05 / +242 05 630 07 27
au voyage sur mesure et en individuel, grâce www.congostravelagency.com
aux conseils pointus transmis par des spécia- commercial-congos.travel@yattoo.com
listes qualifiés sur leur destination de cœur ou Face ancien Park’n shop
d’origine. Vous bénéficiez de leur aide pour la Ouvert du lundi au samedi de 7h à 19h, le
préparation du voyage mais aussi durant toute dimanche de 7h à 14h. Carte visa et paiement
la durée du voyage sur place. en ligne.

+242053827469 / +242065024162
www.africaglobalguide.com
info@africaglobalguide.com
Partir en voyage organisé - Comment Partir ? 17

Depuis 2010, Congo’s Travel Agency


organise tous vos séjours,
circuits et activités au Congo
Conkouati Lesio Louna
partenaire exclusif de Help
Les gorges de Diosso

INVITATION AU VOYAGE
Réservation d’hôtels
Lac aux papyrus
Malonda lodge
Dolisie

Les Saras La Pointe Indienne


location bungalow
Remontée du Kouilou

Musée de Loango

Location de véhicules
Odzala

BZV : Hall d’arrivée Aéroport


www.cta-cg.com 05 630 0727 MAYA-MAYA
PNR : 355 Avenue Charles de Gaulle
commercial-congos.travel@yattoo.com (en face de Park’n Shop)

Outre son service billetterie, l’agence possède En face du Ministère des Finances
un service tourisme proposant des excursions Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 18h, samedi
à la journée, des circuits touristiques et des de 8h à 12h.
locations de voiture. Les conseillers, grâce à leur Agence vendant les billets des principales
très bonne connaissance du pays en particulier compagnies aériennes desservant le Congo
et de l’Afrique en générale, peuvent créer des avec des billets électroniques. Gère aussi la
séjours sur mesure. Par ailleurs, en tant que billetterie internationale. Efficace et rapide.
partenaire exclusif de HELP, c’est l’agence
qui gère les réservations pour les séjours au Sites comparateurs
sanctuaire de chimpanzés à Conkouati. Plusieurs sites permettent de comparer les
wwAutre adresse : Aéroport Maya Maya, offres de voyages (packages, vols secs, etc.)
hall des arrivées BRAZZAVILLE & + 242 05 et d’avoir ainsi un panel des possibilités et
365 11 11 - Ouvert du lundi au vendredi de donc des prix. Ils renvoient ensuite l’inter-
7h à 19h. Le dimanche ouvert de 7h à 14h. naute directement sur le site où est proposée
Possibilité de paiement en ligne. l’offre sélectionnée. Attention cependant aux
frais de réservations ou de mise en relation
„„ CTH qui peuvent être pratiqués, et aux conditions
Boulevard Moe Kaat Matou d’achat des billets.
POINTE NOIRE & +242 06 446 17 17
Juste après le rond-point Kassaï „„ BILLETSDISCOUNT
Cette agence peut organiser un circuit dans & 01 40 15 15 12
l’extrême nord du pays jusque Pokola ou Ouesso, www.billetsdiscount.com
ou plus près de Pointe-Noire. Fait aussi billetterie Le site Internet permet de comparer les tarifs
pour toutes les compagnies. de vol de nombreuses compagnies à destination
de tous les continents. Outre la page principale
„„ÉQUATEUR VOYAGE CONGO avec la recherche générale, des onglets spéci-
Avenue Foch – BRAZZAVILLE fiques (Antilles, océan Indien, Océanie, Afrique,
& +242 05 590 00 05 / +242 06 652 94 94 Amérique du Nord et Asie) permettent de cibler
evc.agence@yahoo.fr davantage les recherches.
18 © BENOÎT LOGNONÉ Comment Partir ? - Partir en voyage organisé

La forêt du Mayombe.

„„ EASYVOYAGE également des filtres permettant de trouver


& 08 99 19 98 79 facilement le produit qui répond à tous vos
www.easyvoyage.com souhaits (escales, aéroport de départ, circuit,
contact@easyvoyage.fr voyagiste…).
Le concept peut se résumer en trois mots :
s’informer, comparer et réserver. Des infos „„ JETCOST
pratiques sur plusieurs destinations en ligne www.jetcost.com
(saisonnalité, visa, agenda...) vous permettent contact@jetcost.com
de penser plus efficacement votre voyage. Après Jetcost compare les prix des billets d’avion et
avoir choisi votre destination de départ selon trouve le vol le moins cher parmi les offres et les
votre profil (famille, budget...), le site vous promotions des compagnies aériennes régulières
offre la possibilité d’interroger plusieurs sites et low cost. Le site est également un compara-
à la fois concernant les vols, les séjours ou les teur d’hébergements, de loueurs d’automobiles
circuits. Grâce à ce méta-moteur performant, et de séjours, circuits et croisières.
vous pouvez réserver directement sur plusieurs „„ LILIGO
bases de réservation (Lastminute, Go Voyages, www.liligo.com
Directours... et bien d’autres). Liligo interroge agences de voyage, compagnies
aériennes (régulières et low cost), trains (TGV,
„„ EXPEDIA FRANCE
Eurostar…), loueurs de voiture mais aussi
& 01 57 32 49 77
250 000 hôtels à travers le monde pour vous
www.expedia.fr
proposer les offres les plus intéressantes du
Expedia est le site français n° 1 mondial
moment. Les prix sont donnés TTC et incluent
du voyage en ligne. Un large choix de
donc les frais de dossier, d’agence…
300 compagnies aériennes, 240 000 hôtels,
plus de 5 000 stations de prise en charge „„ PRIX DES VOYAGES
pour la location de voitures et la possibilité de www.prixdesvoyages.com
réserver parmi 5 000 activités sur votre lieu Ce site est un comparateur de prix de voyages
de vacances. Cette approche sur mesure du permettant aux internautes d’avoir une vue
voyage est enrichie par une offre très complète d’ensemble sur les diverses offres de séjours
comprenant prix réduits, séjours tout compris, proposées par des partenaires selon plusieurs
départs à la dernière minute… critères (nombre de nuits, catégories d’hôtel,
prix...). Les internautes souhaitant avoir plus
„„ ILLICOTRAVEL d’informations ou réserver un produit sont
www.illicotravel.com ensuite mis en relation avec le site du partenaire
Illicotravel permet de trouver le meilleur prix pour commercialisant la prestation. Sur Prix des
organiser vos voyages autour du monde. Vous Voyages, vous trouverez des billets d’avion,
y comparerez billets d’avion, hôtels, locations des hôtels et des séjours.
de voitures et séjours. Ce site offre des fonc-
tionnalités très utiles comme le baromètre des „„PROCHAINE ESCALE
prix pour connaître les meilleurs prix sur les www.prochaine-escale.com
vols à plus ou moins 8 jours. Le site propose contact@prochaine-escale.com
Partir seul - Comment Partir ? 19

Pas toujours facile d’organiser un voyage, même contact@vivanoda.fr


sur internet ! Avec Prochaine Escale, rencontrez Vivanoda.fr est un site français indépendant
les meilleurs spécialistes de votre destination permettant en un clic de comparer et combiner
et partez encore plus loin. En plus de trans- plusieurs modes de transport (avion, train,
mettre leurs connaissances et leur passion des autocar, ferry et covoiturage) entre deux villes.
territoires, des cultures et des aventures, tous Vivanoda est né d’un constat simple : quel
les spécialistes du réseau planifieront chaque voyageur arrive à s’y retrouver dans les diffé-
séjour de A à Z. Idéal pour vivre une expérience rents moyens de transports qui s’offrent à lui
unique, atypique et personnalisée dont vous pour rejoindre une destination ? La recherche sur
reviendrez changés ! Internet de ces informations se révèle souvent
très fastidieuse... Grâce à ce site, fini les nuits
„„ QUOTATRIP blanches et bonjour les voyages à moindre coût.
www.quotatrip.com

INVITATION AU VOYAGE
QuotaTrip est une nouvelle plateforme de réser- „„ VOYAGER MOINS CHER
vation de voyage en ligne mettant en relation www.voyagermoinscher.com
voyageurs et agences de voyage locales sélec- Ce site référence les offres de près de
tionnées dans près de 200 destinations pour 100 agences de voyages et tour-opérateurs
leurs compétences. Le but de ce rapproche- parmi les plus réputés du marché et donne
ment est simple : proposer un séjour entière- ainsi accès à un large choix de voyages, de
ment personnalisé aux utilisateurs. QuotaTrip vols, de forfaits « vol + hôtel », de locations...
promet l’assurance d’un voyage serein, sans Il est également possible d’affiner sa recherche
frais supplémentaires. grâce au classement par thèmes : thalasso,
randonnée, plongée, All Inclusive, voyages
VIVANODA.FR
„„ en famille, voyages de rêve, golfs ou encore
www.vivanoda.fr départs de province.

Partir seul
En avion à laquelle vous envisagez de voyager. Pour obtenir
les meilleurs tarifs en haute saison, achetez
Prix moyen d’un vol Paris – Brazzaville. Entre vos billets le plus tôt possible mais facilement
800 et 1 600 E aller-retour, taxes incluses avec modifiables en cas de problème avec votre visa.
des pics en juillet, août et à Noël. A noter que Pour ce qui est des périodes moins courues, un
la variation de prix dépend de la compagnie délai beaucoup plus court ne devrait pas vous
empruntée, du délai de réservation et de la période empêcher de décrocher un prix intéressant.

Surbooking, annulation, retard de vol :


obtenez une indemnisation !
„ air-indemnite.com
www.air-indemnite.com
contact@air-indemnite.com
Des problèmes d’avion (retard de vol, annulation ou surbooking) gâchent le séjour de
millions de vacanciers chaque année. Bonne nouvelle : selon la réglementation, les
voyageurs ont droit jusqu’à 600 € d’indemnité par passager ! Mauvaise nouvelle :
devant la complexité juridique et les lourdeurs administratives, très peu de passagers
parviennent en réalité à se faire indemniser.
w La solution? air-indemnite.com, pionnier et leader français depuis 2007, simplifiera
toutes les démarches en prenant en charge l’intégralité de la procédure. Analyse et
construction du dossier, échanges avec la compagnie, suivi de la procédure, versement
des indemnités : air-indemnite.com s’occupe de tout et obtient gain de cause dans
9 cas sur 1O. Air-indemnite.com se rémunère uniquement par une commission sur
l’indemnité reçue. Si la réclamation n’aboutit pas, rien ne sera donc déboursé !
20 Comment Partir ? - Partir seul

Principales compagnies „„PARIS ORLY


desservant la destination & 39 50 / 0 892 56 39 50
www.aeroportsdeparis.fr
„„ AIR FRANCE „„PARIS ROISSY – CHARLES-DE-GAULLE
& 36 54 – www.airfrance.fr & 39 50 / +33 1 70 36 39 50
Avec Air France, le Paris-Brazzaville s’effectue www.aeroportsdeparis.fr
en direct tous les jours sauf le mardi, jeudi et
dimanche. Durée moyenne de vol : 7h50.Air „„QUÉBEC – JEAN-LESAGE
France dessert également Pointe-Noire depuis & +1 418 640 3300 / +1 877 769 2700
Roissy CDG une fois par jour. Vol direct, durée www.aeroportdequebec.com
moyenne : 7h35.
Sites comparateurs
„„ ETHIOPIAN AIRLINES
66, avenue des Champs Elysées (8e ) Paris Certains sites vous aideront à trouver des billets
& 0 825 826 135 d’avion au meilleur prix. Certains d’entre eux
www.ethiopianairlines.com comparent les prix des compagnies régulières et
resa.ethiopianairlines@apg.fr low cost. Vous trouverez des vols secs (transport
La compagnie propose un vol 6j/7 depuis Paris aérien vendu seul, sans autres prestations) au
CDG via Addis-Abeba en Ethiopie. Départ vers meilleur prix.
22h, arrivée vers 13h à Brazzaville. Au total : „„ EASY VOLS
13 heures de trajet environ. & 08 99 19 98 79 – www.easyvols.fr
„„ ROYAL AIR MAROC Comparaison en temps réel des prix des billets
38, avenue de l’Opéra (2e ) Paris d’avion chez plus de 500 compagnies aériennes.
& 0 820 821 821 „„ KIWI.COM
www.royalairmaroc.com www.kiwi.com
callcenter@royalairmaroc.com
Kiwi.com (anciennement Skypicker) fut créé
La compagnie marocaine propose des vols entre
par un entrepreneur Tchèque Oliver Dlouhy en
Paris (et d’autres villes françaises comme Lyon,
Marseille, Toulouse, etc.) et Brazzaville avec avril 2012 et propose une approche originale
escale à Casablanca, 6 à 7 fois par semaine. de la vente de billets d’avion en ligne. Ce site
Idem pour Pointe-Noire. permet à ses utilisateurs de débusquer les vols
les moins chers et de les réserver ensuite. Il
Aéroports emploie pour cela une technologie unique en
son genre basée sur le recoupement de données
„„AÉROPORT INTERNATIONAL et les algorithmes, et permettant d’intégrer
DE BRUXELLES les tarifs des compagnies low cost à ceux des
Leopoldlaan compagnies de ligne classiques créant ainsi
Zaventem (Belgique) que des combinaisons de vols exceptionnelles
& +32 2 753 77 53 dégageant des économies pouvant aller jusqu’à
www.brusselsairport.be/fr 50 % de moins que les vols de ligne classiques.

QuotaTrip, l’assurance d’un voyage sur-mesure


Une nouvelle plateforme en ligne de voyages personnalisés est née : QuotaTrip.
Cette prestation gratuite et sans engagement joue les intermédiaires inspirés en mettant en
relation voyageurs et agences de voyages locales, toutes choisies pour leur expertise et leur
sérieux par Petit Futé. Le principe est simple : le voyageur formule ses vœux (destination,
budget, type d’hébergement, transports ou encore le type d’activités) et QuotaTrip se charge
de les transmettre aux agences réceptives. Ensuite, celles-ci adressent un retour rapide au
voyageur, avec différents devis à l’appui (jusqu’à 4 par demande). La messagerie QuotaTrip
permet alors d’échanger avec l’agence retenue pour finaliser un séjour cousu main, jusqu’à
la réservation définitive. Un détail qui compte : un système de traduction est proposé pour
converser sans problème avec les interlocuteurs locaux. Une large sélection d’idées de séjours
créée à partir des fonds documentaires du Petit Futé complète cette offre. QuotaTrip est la
promesse d’un gain de temps aussi bien dans la préparation du voyage qu’une fois sur place
puisque tout se décide en amont.
En bref, avec ce nouvel outil, fini les longues soirées de préparation, le stress et les soucis
d’organisation, créer un voyage sur-mesure est désormais un jeu d’enfant : www.quotatrip.com !
recommandé par
22 Comment Partir ? - Se loger

„„ MISTERFLY sont proposés, comme Alamo Gold aux États-


& 08 92 23 24 25 Unis et au Canada, le forfait de location de
www.misterfly.com voiture tout compris incluant le GPS, les assu-
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 21h. Le rances, les taxes, les frais d’aéroport, un plein
samedi de 10h à 20h. d’essence et les conducteurs supplémentaires.
MisterFly.com est le nouveau-né de la toile pour Alamo met tout en œuvre pour une location de
la réservation de billets d’avion. Son concept voiture sans souci.
innovant repose sur un credo : transparence
„„ HOLIDAY AUTOS
tarifaire ! Cela se concrétise par un prix affiché
& 09 75 18 70 59
dès la première page de la recherche, c’est-à-
www.holidayautos.fr
dire qu’aucun frais de dossier ou frais bancaire
Avec plus de 4 500 stations dans 87 pays,
ne viendront alourdir la facture finale. Idem pour
Holiday Autos offre une large gamme de
le prix des bagages ! L’accès à cette information
véhicules allant de la petite voiture économique
se fait dès l’affichage des vols correspondant
au grand break. Ses fournisseurs sont des
à la recherche. La possibilité d’ajouter des
grandes marques telles que Avis, Citer, Sixt,
bagages en supplément à l’aller, au retour ou Europcar, etc. Holiday Autos dispose également
aux deux... tout est flexible ! de voitures plus ludiques telles que les 4x4 et
„„ OPTION WAY les décapotables.
& +33 04 22 46 05 40 „„ TRAVELERCAR
www.optionway.com & 01 73 79 27 21
Par téléphone, du Lundi au Vendredi de 10h www.travelercar.com
à 17h. contact@travelercar.com
Option Way est une jeune agence de voyage Service disponible aux aéroports de Roissy-
en ligne lancée en octobre 2014, qui propose CDG, Orly, Beauvais, Nantes Atlantique et Lyon
une toute nouvelle façon d’acheter ses billets St-Exupéry.
d’avion. Grâce à des solutions innovantes, les Agir en éco-responsable tout en mutualisant
utilisateurs bénéficient des fluctuations de prix l’usage des véhicules durant les vacances, c’est
des billets d’avion après l’achat et peuvent donc le principe de cette plateforme d’économie du
espérer voyager moins cher. partage, qui s’occupe de tout (prise en charge
de votre voiture sur un parking de l’aéroport
Location de voitures de départ, mise en ligne, gestion et location de
celle-ci à un particulier, assurance et remise
„„ALAMO du véhicule à l’aéroport le jour de votre retour,
& 08 05 54 25 10 etc.). S’il n’est pas loué, ce service vous permet
www.alamo.fr de vous rendre à l’aéroport et d’en repartir sans
Avec plus de 40 ans d’expérience, Alamo passer par la case transports en commun ou
possède actuellement plus de 1 million de taxi, sans payer le parking pour la période
véhicules au service de 15 millions de voyageurs de votre déplacement ! Location de voiture
chaque année, répartis dans 1 248 agences également, à des tarifs souvent avantageux
implantées dans 43 pays. Des tarifs spécifiques par rapport aux loueurs habituels.

Se loger
En matière d’hébergement, il y a Brazzaville et gamme, confortable, souvent ventilé, parfois
Pointe-Noire d’un côté et le reste du pays (avec climatisé, avec télévision et un mini bar. A
une exception pour Oyo qui se développe aussi). ce prix, la différence se fait sur la présence
Trouver une chambre à moins de 10 000 FCFA ou non de chauffe-eau et l’emplacement.
est un défi difficile à relever, mais pas impos- A partir de 85 000 FCFA, on entre dans la
sible si on s’y prend assez tôt. L’hébergement catégorie supérieure des établissements tout
d’entrée de gamme se trouve aux alentours de confort avec eau chaude, télévision satellite,
15 000 FCFA, sans eau courante, avec des baignoire... mais la qualité des prestations varie
seaux disposés dans les douches et élec- d’un établissement à l’autre.Sorti des deux
tricité variable. L’entretien et la propreté y grandes villes, pour les mêmes prestations,
sont cependant la plupart du temps corrects. on peut retrancher environ 30 à 50 % aux prix
Pour 30 000 FCFA, on accède au milieu de susmentionnés.
Se déplacer - Comment Partir ? 23

© CLARISSE LHEZ
INVITATION AU VOYAGE
La rivière Ibenga entre Enyellé et Moyoko.

Se déplacer
Avion elle effectuait des vols pour les voyages d’affaire.
Elle s’est ensuite ouverte à tous, particuliers ou
Plusieurs compagnies se partagent les lignes simples touristes. Voir sur le site les horaires et
intérieures dans de relatives conditions de tarifs selon les périodes de l’année. Possède
sécurité. Certes, les Antonov, les « cercueils- un programme de fidélité.
volants » comme on les surnommait, ont été
interdits de transport de passagers et toutes
les compagnies congolaises figurent sur la liste Bateau
noire de l’Union européenne. Trans Air Congo Un autre moyen de transport mérite qu’on s’y
jouit néanmoins de la meilleure réputation (en attache : le transport fluvial long de 5 000 km
termes de ponctualité notamment). navigables, qui vous fera découvrir les rives
Brazzaville est l’axe central par lequel transite du fleuve Congo et de ses affluents. Nommés
tout voyage nord-sud. Vers le sud, les princi- ici l’autoroute congolaise, le fleuve et ses
pales compagnies desservent régulièrement affluents peuvent mener jusqu’à Mossaka,
Pointe-Noire, Dolisie et vers le nord, Ouesso Ouesso et, beaucoup plus loin, jusqu’en
et Impfondo. Le secteur de l’aviation évolue Centrafrique.Les départs se font du port de
très rapidement : des compagnies naissent et Brazzaville, le trajet en baleinière ou d’invrai-
meurent chaque année, les dessertes fluctuent, semblables convois de barges tractées par
à la baisse comme à la hausse, le pays se dotant des remorqueurs. Dans les ports fluviaux,
régulièrement de nouveaux petits aéroports. on trouve des pirogues chargées de denrées
Parfois, tout se passe bien. Parfois, on ne et passagers mélangés pour s’enfoncer dans
saurait en expliquer réellement la cause, les des terres marécageuses parfois inaccessibles
retards s’accumulent quand les vols ne sont par voie routière. Ce genre de voyage se paie
pas purement et simplement annulés. Ne soyez avec une monnaie dont le touriste est avare :
pas trop pressés. le temps. Il demande aussi une bonne capacité
d’adaptation.Prévoir une lecture pour parer à
„„ AFRIJET BUSINESS SERVICE une forme d’ennui hébété propre aux longues
http://afrijet.com navigations, le mieux étant encore de se laisser
contact@afrijet.com absorber par l’organisation et le mouvement,
Cette compagnie, la plus fiable du pays, dessert quand il y en a, ou les discussions à bord, entre
Brazza, São Tomé et le Gabon. Sa flotte est fébrilité et somnambulisme selon l’heure et
composée d’avions TR42 et ATR72. À l’origine, la température.
Avenue du Camp - B.P. 834 BRAZZAVILLE B.P. 4341 - POINTE-NOIRE
Tél. : 05 769 22A22BRAZZAVILLE A30 : G.N. LEMAI CONGO
BRAZZAVILLE ENTRETIEN VENTE
: G.N. LEMAI CONGO A: POINTE
E-mail :
Comment
- Port. : 06 860
Face Tour
europcarcongo@yahoo.fr
Partir ? - Se ex
63
Hydro-Congo
Face
déplacer Tour ex Hydro-Congo E-mail :
VENTE
Tél. : 05 512 26 26 - Port. 06 666 26
lemaiservices@europcar-cong R
24 et et
Avenue du Camp - B.P. 834 BRAZZAVILLE B.P. 4
REVENDEURTél.E-mail : 05 769 22 22
Avenue du Camp
Tél.-:Port.
05 769: 0622
860
- B.P. 834 BRAZZAVILLE
2230 63 : 06 860 30 63
- Port.
ENTRETIEN
ENTRETIEN Tél. : 05 512
: europcarcongo@yahoo.fr
E-mail : europcarcongo@yahoo.fr E-mail : lemai
AGRÉÉ
A BRAZZAVILLE : G.N. LEMAI CONGO A POINTE NOIRE : LEMAI SERVICES
REVENDEUR VENTE
REVENDEUR
Face Tour ex Hydro-Congo Route de l’Aéroport
et
AGRÉÉ AGRÉÉ
Avenue du Camp - B.P. 834 BRAZZAVILLE B.P. 4341 - POINTE-NOIRE
ENTRETIEN Tél. : 05 512 26 26 - Port. : 06 666 26 26
Tél. : 05 769 22 22 - Port. : 06 860 30 63
LOCATION DE VOITURES
E-mail : europcarcongo@yahoo.fr E-mail : lemaiservices@europcar-congo.com
VOUS
VOUSLOUEZ PLUS
LOUEZ QU’UNE
PLUS VOITURE
QU’UNE VOITURE
REVENDEUR
AGRÉÉ VOUS
VOUS
VOUSLOUEZ
LOUEZ
LOUEZPLUS
PLUS
PLUSQU’UNE
QU’UNE
QU’UNEVOITURE
VOITURE
VOITURE
VOUS LOUEZ PLUS QU’UNE VOITURE

A BRAZZAVILLE : G.N. A POINTE NOIRE : LEMAI


A BRAZZAVILLE
FaceFace Tour
LEMAI
: G.N.
Tour
CONGO
LEMAI CONGO
ex Hydro-Congo
ex Hydro-Congo
VENTE
VENTE A POINTE
Route
NOIRE
Route
: LEMAI
de l’Aéroport
de l’Aéroport
SERVICES
SERVICES
et et
Avenue du Camp - B.P. 834834 BRAZZAVILLE B.P.B.P.
4341 - POINTE-NOIRE
Avenue
Tél.Tél.
:A
05 : 769
du Camp
AABRAZZAVILLE22 22
BRAZZAVILLE
BRAZZAVILLE 22 -22
- B.P.
Port. :::G.N.
06
:G.N.
BRAZZAVILLE
: 860 30 63 ENTRETIEN
ENTRETIEN Tél.Tél.
: 05 512
AAA:POINTE
POINTE
POINTE
4341 - POINTE-NOIRE
26 26 -26
Port.
26NOIRE
NOIRE
NOIRE : :06 : 666
:LEMAI 26 26
E-mail
05
E-mail
769 - Port.
: europcarcongo@yahoo.fr
Face
:Face
Face Tour
Tour
Tourexex
G.N.06LEMAI
exHydro-Congo
LEMAI
LEMAI
860
Hydro-Congo
europcarcongo@yahoo.frHydro-Congo
CONGO
30CONGO
CONGO
63
VENTE
VENTE
VENTE E-mail
E-mail
05 512 - Port.
: lemaiservices@europcar-congo.com
: Route
Route
Routedede
LEMAI
LEMAI
del’Aéroport
l’Aéroport
l’Aéroport
lemaiservices@europcar-congo.com
SERVICES
SERVICES
06 666SERVICES
26 26
etet
et
AAvenue
BRAZZAVILLE
Avenue
Avenuedu du
duCamp Camp--:B.P.
Camp -G.N.
B.P.
B.P.834
834
834 BRAZZAVILLE
BRAZZAVILLE
BRAZZAVILLE A POINTE B.P.
B.P. NOIRE
B.P.4341
4341
4341 : LEMAI SERVICES
--POINTE-NOIRE
-POINTE-NOIRE
POINTE-NOIRE
REVENDEURTél.
Tél.
Tél.: 05
:Face
:05
05769769
769 2222
222222
LEMAI
22-Hydro-Congo
-Port.
-Port.
Port.: 06
::06
06860
CONGO
860
86030
30
3063
63
63 VENTE
ENTRETIEN
ENTRETIEN
ENTRETIEN Tél.
Tél.
Tél.: :05
:0505512
512
512 26
26
2626
26
26-l’Aéroport
-Port.
-Port.
Port.: :06
:06
06666
666
66626
26
2626
26
26
REVENDEUR E-mail
E-mail
E-mail :
Tour
:
ex
europcarcongo@yahoo.fr
:europcarcongo@yahoo.fr
europcarcongo@yahoo.fr
et
E-mail
E-mail
Route de
E-mail: :lemaiservices@europcar-congo.com
:B.P.
lemaiservices@europcar-congo.com
lemaiservices@europcar-congo.com
Avenue du Camp - B.P. 834 BRAZZAVILLE
AGRÉÉ
AGRÉÉ
Tél. : 05 769 22 22 - Port. : 06 860 30 63 ENTRETIEN Tél. : 05 5124341 - POINTE-NOIRE
26 26 - Port. : 06 666 26 26
REVENDEUR
REVENDEUR
REVENDEUR
E-mail : europcarcongo@yahoo.fr E-mail : lemaiservices@europcar-congo.com
AGRÉÉ
AGRÉÉ
AGRÉÉ
REVENDEUR VOUS LOUEZ PLUS QU’UNE VOITURE
AGRÉÉ
A BRAZZAVILLE : G.N. LEMAI CONGO A POINTE NOIRE : LEMAI SERVICES
Face Tour ex Hydro-Congo Av. du Camp - B.P. 834 BRAZZAVILLE VOUS LOUEZ Route de
PLUS l’Aéroport B.P. 4341 - VOITUR
QU’UNE POINTE-NOIR
Tél. : 05 769 22 22 - Port. : 06 860 30 63
VOUS Tél.
LOUEZ
: conducteurs
05 512 26 26non
PLUS
- Port.
QU’UN
: 06 666 26 26
Train E-mail : europcarcongo@yahoo.fr A BRAZZAVILLE : G.N.
A BRAZZAVILLE
recommandé
LEMAI CONGO
aux pistes africaines
aux
:E-mail
G.N. LEMAI CONGOun chauffeur
de prendre
habitués
A
: lemaiservices@europcar-congo.com POINTE NO A
Le chemin Face de fer Tour quiexVOUS
relie
Hydro-Congo Pointe-Noire
LOUEZ à Camp
PLUS
Av.Hydro-Congo
du QU’UNE
- voyager
B.P. VOITURE
Face Tour ex et de Av.834 du en BRAZZAVILLE
Campconvoi.- B.P. 834 BRAZZAVILLE Route de l’Aéroport Route
Brazzaville est une autreTél. alternative au voyage - Port.La: 06
durée 860des 30trajets
63 : est
en avion. A BRAZZAVILLE
Mais comme pour : G.N. : 05 769 22 22
leLEMAI
bateau, CONGO ilTél.
faut: 05 769 22 22 -APort. POINTE 06 très
860NOIRE variable,
30 63 elle
: LEMAI dépend
Tél. : 05 512 26Té
SERVICES
2
E-mail : E-mailénormément
europcarcongo@yahoo.fr : europcarcongo@yahoo.frde l’état de la piste, E-mail des condi-: lemaiservic
E-m
savoir
Face Tourprendre
ex Hydro-Congo son temps et cela
Av. du Campreste - B.P.un 834voyage
BRAZZAVILLE Route de l’Aéroport B.P. 4341 - POINTE-NOIRE
tions météo, de l’expérience du chauffeur. Un
pour lesTél. plus : 05audacieux.
769 22 22 -IlPort. faut: 06 compter
860 30 63 entre Tél. : 05 512 26 26 - Port. : 06 666 26 26
camion embourbé peut bloquer toute une file de
12 et 15 heures E-mailpour effectuer les 500 km qui
: europcarcongo@yahoo.fr
véhicules E-mail pendant : lemaiservices@europcar-congo.com
plusieurs jours et les travaux
séparent les deux plus grandes villes du pays.
de la route modifient sans cesse les trajets...
La presse se fait assez régulièrement l’écho
de l’effondrement d’un ouvrage d’art ou d’un Aussi les indications de temps données dans ce
déraillement du train. VOUS VOUS
En 2010, LOUEZ LOUEZce sont PLUS PLUS QU’UNE
ainsi guide sont-elles
QU’UNE VOITURE
VOITURE à prendre avec des pincettes.
76 personnes
A BRAZZAVILLE
A BRAZZAVILLE qui perdirent
: G.N. LEMAI
: G.N. laCONGO
LEMAI vie du côté de Une
CONGO
carte IGN
A POINTE
A POINTE
du pays
NOIRE
NOIRE : LEMAI estSERVICES
: LEMAI
en vente dans les
SERVICES
Yanga,
FaceFace
TourTour à 60 km
ex Hydro-Congo
ex Hydro-Congo de du duVOUS
Av.Camp VOUS
VOUS
Av. Pointe-Noire.
Camp - B.P. LOUEZ
834
- B.P. LOUEZ
LOUEZ
Mais
834 PLUS
PLUS
depuis
BRAZZAVILLE
BRAZZAVILLE librairies
PLUSQU’UNE
QU’UNE
QU’UNE
Route
Route deauxVOITURE
de l’Aéroport alentours
VOITURE
VOITURE
l’Aéroport B.P.B.P.
43414341 de -9 000 FCFA.
- POINTE-NOIRE
POINTE-NOIRE
Tél.Tél.
: 05 769 22 22 - Port. : 06 860 30 63 Tél. : 05 512 26 26 - Port. : 06 666 26 26
2011 et l’arrivéeAAA:BRAZZAVILLE
BRAZZAVILLE
BRAZZAVILLE
05 769 22 de22nouvelles
: :G.N.
- Port.
VOUS
:G.N.: 06
G.N. 860
LEMAI
LEMAImotrices,
LEMAI 30
CONGO63
CONGO
CONGO les QU’UNE Tél.
EUROPCARAAA:POINTE
POINTE
05POINTE512 26NOIRE
NOIRE
NOIRE
26 - Port. : :LEMAI
:LEMAI
: 06 666
LEMAI 26 26
SERVICES
SERVICES
SERVICES
-LOUEZ PLUS VOITURE
E-mailE-mail: europcarcongo@yahoo.fr
: europcarcongo@yahoo.fr
„ „
E-mail
E-mail: lemaiservices@europcar-congo.com
:de
lemaiservices@europcar-congo.com
avaries
Face
Face
FaceTourseexexex
Tour
Tour font plus
Hydro-Congo
Hydro-Congo
Hydro-Congo rares,
Av.
Av.
Av.
dududuCampen tous
Camp
Camp -B.P.
-B.P. cas
B.P.834
834
834 elles Avenue
BRAZZAVILLE
BRAZZAVILLE
BRAZZAVILLE Route
Route
Route de
du
de l’Aéroport
l’Aéroport
l’AéroportB.P.
Camp
B.P.
B.P.4341
4341
4341--POINTE-NOIRE
-POINTE-NOIRE
POINTE-NOIRE
ATél.
BRAZZAVILLE
Tél.
Tél.: 05
::05
05769
769
7692222
222222:-G.N.
22 -Port. ATél.
POINTE 512NOIRE -:Port.
semblent mieux E-mail
E-mail
Face Tour ex Hydro-Congo
gérées. Il-Port.
Port.: 06
a::06
y LEMAI
E-mail: europcarcongo@yahoo.fr
::europcarcongo@yahoo.fr
europcarcongo@yahoo.fr
06860
860
860
CONGO30
30
3063
régulièrement 63
63
Av. du Camp - B.P. 834 BRAZZAVILLE BRAZZAVILLE
Tél.
E-mail
Tél.
E-mail
RouteE-mail
: :05
:0505512
512
de: l’Aéroport
26
26
262626
26--Port.
Port.
LEMAI : :06
:lemaiservices@europcar-congo.com
:06
:lemaiservices@europcar-congo.com
06
lemaiservices@europcar-congo.com
666
666
66626
B.P. 4341 - POINTE-NOIRE
26
2626
SERVICES 26
26

des risquesTél. d’insécurités


: 05 769 22 22 -durant Port. : 06la 860traversée
30 63 du & +242 05 769 22 22
Tél. : 05 512 26 26 - Port. : 06 666 26 26
Pool. Renseignez-vous auprès de l’ambassade www.europcar.com
E-mail : europcarcongo@yahoo.fr E-mail : lemaiservices@europcar-congo.com
de France. Centre-ville, face à la SNPC
Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 à 12h30 et
Voiture de 15h à 17h.
La restructuration du réseau routier, sous Une agence aux standards internationaux tenue
l’impulsion de partenariats sino-congolais par une petite équipe fort sympathique, qui
et de la coopération avec l’UE, est le défi connaît très bien le pays et qui saura vous
d’avenir du Congo. La route du nord est entiè- aiguiller dans vos déplacements. Réservation
rement goudronnée, tout comme celle qui relie en ligne conseillée ; sur place, il vous faudra
Brazzaville à Pointe-Noire. Pour toute sortie présenter, pour la caution, soit des espèces ou
en brousse le 4x4 est incontournable : il est une carte bancaire.
Découverte

Les plages sauvages de la Baie de Loango.


© STÉPHANIE BORG
Le Congo en 30 mots-clés
Abacos ou abacoste continue de les catégoriser en tant que « autre ».
Cependant, le terme « autochtone » est « politi-
Littéralement « à bas le costume », également quement correct », et donc, employé à tout-va.
appelé « contre-costume ». Lors de la politique
de retour à l’authenticité, la « zaïrisation » prônée
par Mobutu dans les années 1970, le port du Bantou
costume européen et de la cravate fut banni Le terme « Bantou » ne renvoie pas à un groupe
pour une tenue à la fois smart et africanisée, un ethnique, mais est un terme générique pour
contre-costume. Concrètement : une chemise appeler les populations qui ne sont ni akas, ni
légère ou une veste à manches coupées – la musulmanes. Il est composé d’environ quatre
contre-veste – sur un pantalon de même tissu cent cinquante langues apparentées que les
qui, aujourd’hui encore, reste un classique de chercheurs ont regroupées en seize zones
l’élégance africaine. S’il revient à Mobutu d’avoir homogènes. L’immense majorité (97 %) des
popularisé cet habillement, tout Congolais d’ici Congolais sont des Bantous. A cela, il faut
vous dira que le mot et la chose étaient connus ajouter que le pays ne compte pas moins de
de ce côté du fleuve avant que le « roi du Zaïre 74 ethnies différentes. Les Bakongos, les
Batékés, les Mbochis, les Sanghas, sont les
et autres » ne s’en emparent.
groupes principaux, se subdivisant en de
nombreux sous-groupes…
Aka (Pygmées)
Les Aka, plus connus sous le terme « pygmées » Bière
vivent de cueillette, de pêche et de chasse, La bière est une institution au Congo, au même
dans les forêts dont ils connaissent tous les titre que l’amour des Congolais pour les discus-
arcanes. Semi-nomades, ils se sédentarisent sions et les femmes. Certains murmurent que
petit à petit et se rapprochent des villes et des sans bière, et même avec du pétrole, le Congo
routes pour travailler dans des exploitations s’effondrerait ! Primus, Ngok, Mutzig ou encore
forestières ou comme hommes à tout faire pour Guiness... autant de bières locales brassées sur
les Bantous. Ces derniers les considèrent parfois place qui se consomment souvent « chaudes »
comme leur propriété. Le terme « pygmée » (traduisez à température ambiante si le frigo
étant péjoratif, il est devenu illégal en 2011, n’est pas opérationnel) et que l’on se doit
c’est le terme « autochtone » qui lui a succédé. de laisser sur sa table une fois vidée. Signe
Pourtant, celui-ci ne définit pas mieux les Aka et d’aisance (financière), si vous êtes invité à
vous asseoir à une table qui compte déjà cinq
© BENOÎT LOGNONÉ

ou six bouteilles de 65 cl, la taille réglementaire,


soyez prévenu…

Brazza
Pierre Savorgnan de Brazza (1852-1905) :
considéré par certains comme un explorateur,
un humaniste et un libérateur d’esclaves, et
plus prosaïquement par d’autres comme un
colonisateur au même titre que Henry Morton
Stanley, sa légende reste cependant présente
dans l’esprit des Congolais, même si le transfert
de ses cendres a fait l’objet d’une violente
polémique due au coût des cérémonies et du
mausolée construit à l’occasion.

Brousse
Au Congo, on a coutume d’appeler « brousse »
un territoire qui n’est ni urbanisé ni cultivé :
savane, forêt, jachère… Le terme « brousse »
peut être traduit par « campagne ».
Route de la corniche à Brazzaville.
Le Congo En 30 mots-clés 27

Cent cent lées surfer sur les routes de sable de Pointe


Noire ou franchir les ornières de Brazzaville, on
Désigne la multitude de taxis collectifs qui ne doute plus qu’elle soit la meilleure voiture
sillonnent les villes. Ainsi dénommés parce que du monde.
le prix du billet est généralement de 150 FCFA,
ils vous emmènent sur un itinéraire précis (au
centre ou au prochain carrefour). Pour savoir Délestage
s’il s’agit d’une course classique ou collective, Le délestage est un jonglage électrique qui vise
faites preuve de bon sens : s’il y a déjà 3 ou à éviter l’effondrement du réseau en coupant
4 passagers... L’autre moyen de reconnais- l’alimentation d’un groupe d’usagers plus ou
sance est sonore : le taxi klaxonne une fois mois important (rue, quartier, arrondissement)
en vous dépassant, le cent cent klaxonne en afin de tenter de rétablir l’équilibre entre la
permanence. production et la consommation. Certaines entre-
prises, commerces, hôtels et particuliers sont
CFCO équipés d’un groupe électrogène, qui permet
de pallier aux pannes du réseau local.
Le fameux Chemin de fer Congo Océan. L’une

DéCoUVeRte
des réalisations coloniale française les plus
polémiques dont Albert Londres disait qu’il Deuxième bureau
avait coûté « la vie d’un homme par travée ». « Cet homme est à l’hôpital,
Reliant la capitale politique Brazzaville à la Cet homme n’a plus d’argent,
capitale économique Pointe Noire, il a connu A cause d’une femme (refrain)
des fortunes diverses, depuis les attaques Cet homme a détourné des fonds
de bandes armées dans le Pool, nécessitant Pour se payer un deuxième bureau. »
l’interruption pure et simple pendant deux à Rumba du groupe Les Kamitage.
trois ans du trafic, jusqu’à aujourd’hui, où il En termes plus clairs : une maîtresse pour un
reprend progressivement du service avec deux homme marié.
motrices chinoises récentes et des efforts de
modernisation des voies ferrées. Bien sûr, les
problèmes techniques sont récurrents, il ne
Diattance
faut pas être pressé ni incommodé par les A la manière des sapeurs (dandys) : marcher
autres voyageurs mais rien n’équivaut à la au pas de charge en lançant ses jambes loin
beauté des paysages traversés : un voyage dans en avant, les pieds légèrement écartés et en
le voyage. écrasant bien les talons à chaque pas, la tête
légèrement relevée d’un air de conviction et dans
une superbe ignorance du monde, sans oublier
Congolisme de synchroniser les roulements d’épaules et de
L’utilisation du français comme langue officielle hanches. On peut faire une pause pour relever
a donné lieu comme dans tous les pays franco- les lunettes de soleil, sortir d’un geste ample un
phones au détournement du sens de certains mouchoir pour s’essuyer le front en soufflant,
mots ou expressions, ce qui peut parfois prêter joues gonflées au maximum, ou attraper son
à confusion : ainsi ne vous offusquez pas si pantalon à la ceinture et le remonter jusqu’au
votre petit(e) ami(e) vous présente la moitié du nombril pour faire voir les chaussures de ville
quartier comme faisant partie de ses anciennes en croco ou les indétrônables Weston®.
« fréquentations » : il s’agit tout simplement
de ses camarades de classe, puisque ici on
« fréquente » l’école…
Églises du réveil
Le Congo est un pays chrétien dans son immense
majorité. Les occupations religieuses occupent
Corolla par ailleurs une grande partie des loisirs de tout
Modèle de voiture fabriqué par Toyota qui doit Congolais. Une manne financière pour certains
constituer 99,9 % du parc automobile des pasteurs qui ont compris que l’animisme leur
taxis congolais. « Aile de pigeon », « Cuisse permettait de développer leur propre fond de
de poulet », « Titanic », « Sarkozy » ou encore commerce : il n’est pas exagéré de prétendre
« Benoit XVI », chaque modèle des 10 ou que dans les deux grandes villes du pays, on
15 dernières années a été rebaptisé selon des trouve une église différente par quartier, et l’on
critères esthétiques ou événementiels pas qualifierait volontiers ces dernières de sectes…
toujours évidents pour le novice. Achetées en Les télévisions locales accordent par ailleurs
Europe le plus souvent, les voitures viennent une grande partie de leurs programmes à la
par cargo jusqu’au Congo où elles commencent diffusion de prêches et d’interviews quand elles
une deuxième vie éprouvante loin du bitume n’appartiennent pas directement à de grands
européen. Après avoir vu des Corolla rafisto- mouvements religieux.
28 Le Congo En 30 mots-clés

Fou-fou En 1908, le Moyen-Congo est un territoire de


l’Afrique équatoriale française (AEF), la même
Farine de manioc que l’on consomme après année, est créé, de l’autre côté du fleuve, le
l’avoir pétrie avec de l’eau et cuite au feu. Son Congo belge. En 1960, à l’heure des indépen-
coût modique permet à beaucoup d’assurer dances, les pays seront rebaptisés république
leurs repas quotidiens. du Congo-Brazzaville et république du Congo-
Kinshasa.
Goudron Le Congo-Brazzaville sera renommé répu-
Désigne la route, ou plus exactement, la voie blique populaire du Congo en 1969, son voisin
couverte d’un revêtement. Les axes Pointe- république démocratique du Congo, puis Zaïre
Noire/Brazzaville – Brazzaville /Ouesso, sauf en 1971. Aujourd’hui, le pays est devenu répu-
exception, sont en très bon état. Les axes blique du Congo et son voisin république démo-
secondaires en dehors des centres urbains et cratique du Congo. Cette valse des identités
de quelques portions sont le plus souvent des fait qu’aujourd’hui on l’appelle ici : le Congo
pistes en latérite, qui, pendant la saison des (d’en face), le Zaïre, république démocratique
pluies, peuvent devenir par endroit impraticables du Congo (RDC) ou Congo-Kinshasa. Mais
si l’on ne dispose pas de 4X4. tous les peuples restent congolais, d’où qu’ils
soient.
Guerre
La « guerre » au sens strict n’est plus d’actualité Madessou a bana
au Congo depuis plus de dix ans. Néanmoins, Littéralement « à manger pour les enfants ».
les traces de ce passé difficile sont aujourd’hui Cette expression à prendre sur le ton de l’ironie
toujours vivaces dans le pays qui en porte encore grinçante, vise le mal endémique dont souffre le
les stigmates, tant physiques que psychologiques, Congo, une corruption à tous les niveaux. Cela
même si de nombreux efforts ont été entrepris pour peut commencer par le policier qui trouvera
la reconstruction et la réconciliation. Il n’est pas toujours un défaut à vos papiers pour vous faire
un Congolais qui n’évoquera cette période trouble payer une obole, particulièrement la veille du
à un moment ou un autre de la conversation… week-end ou de fête. Mais cela se prolonge
dans la possibilité, pour le meilleur et pour le
Kadhafi pire, de pouvoir souvent tout négocier.
Grand producteur de pétrole, le pays n’en connaît
pas moins de très fréquentes pénuries. Pompes Mange mille
fermées, employés assoupis et longues files de Surnom donné par les chauffeurs de taxi brazza-
taxis attendant parfois toute la journée ou la nuit villois à leurs policiers. Les contrôles de routine
l’éventuelle livraison. C’est ici qu’entrent en jeu les débouchant toujours sur une infraction, réelle ou
kadhafi, nom donné aux revendeurs de carburant imaginaire, ils ne se posent plus la question de
au noir, kinois le plus souvent, qui traversent connaître le tarif pour repartir en paix… jusqu’à
le fleuve avec des jerricans pour le revendre à la prochaine fois !
Brazzaville. Le prix, par rapport à celui de la pompe
double, voire plus, si la pénurie dure. Le nom des Mundele (pluriel : Mindele)
revendeurs est peut-être un hommage à l’habileté Pour peu que vous soyez de type européen,
du défunt Guide de la Révolution libyenne et à sa oriental, ou métissé, si vous n’êtes pas noir en
capacité à contourner les embargos, lui qui causa fait, vous serez le mundele, le Blanc. Et c’est
la mort de 48 congolais lors de l’attentat du vol de cette manière que vous serez interpellé
DC-10 Brazzaville-Paris du 19 septembre 1989. dans la rue par les enfants, les adultes, pour
un simple bonjour le plus souvent, ou juste pour
Kongo attirer un instant votre intention. Seuls quelques
Un grand royaume (Kongo) qui donne son nom intellectuels se souviennent qu’à l’origine ce
à un grand fleuve (Congo) qui donne son nom à terme kikongo désignait un idiot, quelqu’un
deux pays… et une certaine confusion. qui ne comprend rien à rien.

... vous rêviez d’un guid


Parce que vous êtes e
a vous de jouer !
unique ... sur mesure  

mon guide sur mesure


www.mypetitfute.com
Faire / Ne pas faire 29

Faire wwLa facilité de la langue, le caractère ouvert


et volontiers rigolard des Congolais donnent
« Evitez de vous mettre en colère plus encore
une impression d’immédiate familiarité. Mais
que de vous exposer au soleil, du calme, du
calme. » Joseph Conrad. le Congo ce n’est malgré cela pas la France
et les cadres sociaux, les univers mentaux
wwSoyez respectueux et souriants, les gens n’en demeurent pas moins différents, et vos
vous le rendront. Peu habitués aux touristes, interlocuteurs sont souvent beaucoup plus
les seuls étrangers qu’ils connaissent sont ceux complexes qu’ils ne semblent. Ayez cela en tête
qui vivent ici, ou qui sont nés ici, une frange de
pour éviter quelques majeures incompréhensions
population pas toujours décontractée dans son
rapport au pays et ses habitants. ou déceptions.
wwDès votre arrivée, arrangez-vous pour wwNe photographiez pas les bâtiments
faire de la monnaie, cela vous sera utile pour publics… Aussi anachronique que cela
toutes les situations courantes (courses en bus puisse paraître à l’heure de Google Earth, une
ou taxi, achats sur les marchés). La course à réminiscence de la période communiste du
la monnaie est un sport national. Congo. Même si la loi date d’une bonne vingtaine
wwEn cas de contrôle par les forces de d’années, aucun décret d’abrogation n’étant
l’ordre, restez courtois et patient. Gardez intervenu depuis. A noter que vous pouvez, à
toujours un flegme à toute épreuve, une bonne la Direction Générale du Tourisme, obtenir sur
dose d’humour et le goût des arguties peuvent présentation de votre passeport une autorisation
même vous éviter de devoir sortir le billet, de photographier mais quoi qu’il en soit, elle
surtout lorsqu’il est évident que le motif invoqué exclut les bâtiments publics et autres « sites
est un prétexte pour se faire payer sa bière. d’intérêt stratégique ».
wwN’hésitez pas à sortir des pôles Brazzaville wwNe photographiez pas les personnes sans
et Pointe Noire. Il faut, au choix, du temps ou autorisation. Sauf exception, si vous demandez
des moyens conséquents pour visiter le reste du l’autorisation de prendre quelqu’un en photo,
pays, mais c’est un autre Congo qui vous attend, elle acceptera, si elle refuse, n’insistez pas. Ne
et accessoirement la rencontre avec quelques prenez pas en photo les groupes de personnes,
expats, héritiers des coureurs de brousse, qui même de loin, surtout les foulas, camions que
connaissent très bien le pays. l’on croise en brousse qui sont bondés de
wwPour un voyage en dehors des centres personne, principalement des hommes. D’une
urbains, munissez-vous de quelques poignées manière générale, les Congolais n’aiment pas
de noix et de piment indigène. D’une part parce être filmés à leur insu.
que cela peut agrémenter la fatigue et parfois
wwLa baignade peut s’avérer dangereuse
la monotonie de long voyages en pirogue ou en
sur certaines plages de la côte sauvage,
4X4, mais surtout parce que sa consommation
s’inscrit dans une pratique de politesse et de du fait des courants et des lames de fond. A
socialisation : l’établissement de contacts après moins d’être un excellent nageur, contentez-vous
l’arrivée dans un village où vous comptez un de vous baigner près du bord, ou profitez des
peu séjourner sera grandement facilitée si vous joies de la piscine. Il n’y a pas de sauveteurs
passez saluer le chef de village et partagez avec ni de surveillance, et le nombre de noyés est
lui quelques noix de cola et piments indigènes. suffisamment important pour qu’un lecteur
averti ne vienne pas grossir la liste.
Ne pas faire wwNe marchandez pas systématiquement
« Dès qu’il s’agit de l’Afrique, les gens, ou bien et pendant des heures si le prix vous
ne veulent pas savoir, ou bien jugent au nom paraît juste, notamment pour ce qui est de
de leurs principes. Tout le monde se moque l’alimentaire sur les marchés. Les Congolais
éperdument de ceux qui sont sur place. » V.S. peuvent gonfler les prix pour les Blancs, mais
Naipaul. rarement de manière irraisonnée.
30 Le Congo En 30 mots-clés

Des Congolais peuvent d’ailleurs porter le mythologie de la sape. Tous les ans, à partir
mot comme nom de famille, mauvais karma. du mois de juin, on voit revenir les Parisiens (le
Aujourd’hui la charge péjorative du terme a plus souvent des Balari originaires de Bacongo
totalement disparu et mundele désigne le Blanc au sud de Brazzaville) venant visiter famille et
au même titre que le toubab sénégalais… amis. Ce retour au pays donne lieu à de grands
Au Congo, comme pratiquement dans toute récits sur la vie d’un Paris plus ou moins vécu
l’Afrique, le blanc (comme couleur) est associé ou fantasmé, un ticket pour la frime, lunettes
au monde des ancêtres, l’univers des morts. Gucci® ou autre signe ostentatoire de réussite
Son utilisation sur les masques ou les peintures bien en vue afin d’impressionner les filles et
corporelles symbolise le contact entre le monde les petits… Ceux qui sont restés considèrent
des vivants et celui des morts. les Parisiens avec un mélange de défiance et
d’envie…
Nganda
Véritable institution congolaise, le nganda est à Pétrole
l’origine un débit de boisson clandestin, faisant Première richesse du pays, mais qui ne profite
accessoirement office de restaurant. Depuis le pas forcément à tous les Congolais. Le bonheur
terme s’est généralisé à tous les restaurants- des uns – les compagnies pétrolières interna-
bars-dancings populaires, l’ambiance va de tionales – faisant parfois le malheur des autres.
l’assommoir à l’explosif. Passage obligé, vous De nouveaux gisements ont été découverts près
tenez le ticket d’entrée des nuits congolaises. des côtes, l’expansion ne s’arrêtera donc pas là.

Ntsamba Polygamie
L’une des quatre sortes de vins de palme, « A la polygamie maman !
son nom variant selon la région, le type de J’ai de l’amertume pour mon corps,
palmier d’où il provient, le mode de récolte et Chérie, chérie, j’ai de l’amertume,
de consommation. Le ntsamba est extrait du L’amour que j’ai pour ma chérie,
cœur du palmier par les habiles « mafoutiers » C’est plus fort que moi,
qui grimpent à sa cime pour le percer et récolter L’amour que j’ai pour Gina,
dans des calebasses ou bidons le liquide extrait. C’est plus fort que moi. »
Il peut être, selon son degré de fermentation, (Ngai Na Bebi, Jacques Elenga.)
sucré ou légèrement pétillant. Les Congolais ont Au Congo, la constitution légalise quatre épouses
redécouvert, dit-on, ce breuvage traditionnel et officialise la polygamie. Mais aujourd’hui, les
durant leur exil forcé dans les villages pendant Congolais convolent de moins en moins de noces
la guerre. La guerre finie, le goût du ntsamba en noces, préférant la facilité des « bureaux »
est resté et on peut aujourd’hui en acheter à aux obligations du mariage.
l’arrière des parcelles.

Ninja, Cocoyes et Cobras Société des Ambianceurs


De triste mémoire, nom des milices armées par et Personnes Elégantes (SAPE)
les trois hommes forts du pays sévissant lors des Club(s) de personnes partageant le même culte
deux guerres civiles qui ont endeuillé le pays du de l’élégance, du paraître, un goût prononcé pour
début des années 1990 au début des années l’exhibition, la théâtralité, la frime, le verbe haut.
2000. La première est une milice armée par La SAPE a ses codes et ses héros, sa capitale
Bernard Kolelas, maire de Brazzaville, et éphémère mythique, Paris, ses Champs-Elysées et podium
Premier ministre, soutenu par la population du de prédilection, l’avenue Matsua, ses temples ;
Pool. La seconde est celle de Pascal Lissouba tous ces lieux se trouvent à Bacongo dans le sud
qui gouverna dans un contexte chaotique le de Brazzaville, son quartier historique qui tient
pays de 1992 à 1997, soutenu par les provinces toujours le haut du pavé, même si Moungali et
du Grand Niari. La troisième est celle de Denis Poto Poto en sont les deux autres pôles.
Sassou N’guesso, président du Congo (parenthèse La SAPE est le dandysme congolais : l’une des
Lissouba exceptée) depuis 1979. Aujourd’hui, plus flamboyantes manifestations de culture
toutes les milices ont été dissoutes. urbaine et populaire du pays.

Parisien Trois pièces


Le Parisien est un Congolais vivant dans la Rien de vestimentaire cette fois, il s’agit du plat
métropole française, ou ayant vécu son initiation, de poulet à la sauce mwambe avec de la pâte
sa part d’aventures et de mésaventures dans d’arachide qu’on peut souvent commander dans
la lointaine capitale. Le terme est très lié à la ou à proximité d’un nganda.
Survol du Congo
Géographie
Située de part et d’autre de l’équateur, la
République du Congo occupe une surface
Hydrographie
On ne peut évoquer la République du Congo
d’environ 342 000 km² (à titre de comparaison
sans évoquer le fleuve qui porte son nom. Long
la France couvre plus de 549 000 km²). Le de 4 614 km, c’est le second fleuve d’Afrique
pays s’étire sur 1 200 km, partant de la côte après le Nil et le deuxième au monde en termes
Atlantique au sud-ouest jusqu’à la frontière de la de débit qui peut dépasser 70 000 m3 /s. Son
République centrafricaine au nord-est. Bordée bassin couvre une superficie totale d’environ

DÉCOUVERTE
par la rive droite du fleuve Congo et de son 3 450 000 km² et s’étend sur le territoire du
affluent l’Oubangui, ses voisins sont le Gabon, Congo-Kinshasa, de l’Angola, de la République
le Cameroun et la République centrafricaine centrafricaine, et bien sûr du Congo-Brazzaville.
au nord, l’enclave angolaise du Cabinda et la Alimenté en toute saison, le fleuve jouit d’un
République démocratique du Congo au sud. débit de navigation et serait une incompa-
Le Congo partage avec son homonyme la rable voie de pénétration si la partie qui va
République démocratique du Congo la plus de Brazzaville à l’embouchure était navigable.
longue frontière, délimitée par le fleuve En amont de la capitale, il reste « l’autoroute
(2 410 km). congolaise », maillon vital des communica-
Sa façade maritime, ouverte sur l’océan tions nationales et internationales puisqu’en
Atlantique, borde le territoire congolais et s’étend remontant l’Oubangui on atteint Bangui, la
sur 170 km de plages vierges. capitale centrafricaine.
Deux tiers du pays sont recouverts par la forêt Le fleuve accompagne le pays sur environ
équatoriale, faisant du Congo le deuxième 700 km de son cours, que l’on peut diviser en
quatre sections :
« poumon » de la planète après l’Amazonie.
Partiellement inondée au nord-est, d’accès wwLa section de la Cuvette : depuis l’Oubangui
extrêmement difficile, elle est quasi inexplorée. jusqu’à Mpouya, sa largeur varie entre 10 et
La savane occupe le tiers sud du pays, à l’excep- 20 km ; dans cette section, le fleuve accueille
tion des massifs forestiers. les eaux de ses deux principaux affluents :
l’Oubangui et la Sangha.
Relief wwLe Couloir qui est la section Mpouya – Pool,
large d’environ 1,5 km et souvent encaissée.
On trouve trois types de relief au Congo :
wwLe Pool Malebo ou Stanley Pool, entre
wwLes massifs montagneux parmi lesquels, au Brazzaville et Kinshasa, où le fleuve s’élargit
sud-ouest, le massif du Mayombe, qui sépare démesurément pour former un bassin de 20 km
la zone côtière de l’intérieur du pays. Cette sur 30, avec en son centre l’île de Mbamou.
chaîne de montagnes peu élevées (moins de
1 000 m) se prolonge dans la région du Niari
© FLORENCE DANNER

par le massif Du Chaillu et plus au nord par la


chaîne dominée par le mont Nabemba.
De vastes plateaux sablonneux (Batéké et
Konkouya) séparent le bassin du Congo de celui
de l’Ogooué, au Gabon. Culminant à 1 040 m
(mont du Leketi), ces plateaux bordent la région
de la Cuvette et sont recouverts de savane, cloi-
sonnés par les forêts-galeries ou les marécages
qui accompagnent les affluents navigables du
fleuve Congo.
wwLes vallées et plaines se situent dans la
région de la grande Cuvette formant une plaine
alluviale semi-aquatique et une étroite plaine
côtière dans la région de Pointe-Noire.
La forêt dans le Mayombe.
32 Survol Du Congo - Géographie

wwLes Cataractes, en aval de Brazzaville, est long de 700 km, son débit varie consi-
pendant sa traversée du plateau des Cataractes, dérablement selon la saison, oscillant entre
le lit du fleuve est obstrué de chutes et de rapides 300 et 1 000 m3 /s. Fréquemment arrosé par
qui ont de tout temps interdit la navigation. les pluies tropicales, le Congo compte une
Loin derrière le géant Congo, le bassin du trentaine de fleuves et rivières navigables qui
Kouilou-Niari est le second bassin hydrogra- constituent un réseau à travers l’ensemble du
phique du pays. Il est surtout celui d’un fleuve pays. Parmi eux, on peut citer le Kouilou, le
changeant trois fois de nom. Le Niari se nomme Niari, la Bouenza, l’Alima, la Ngoko, la Sangha,
Ndouo dans son cours supérieur et Kouilou la Likouala-mossaka, ou encore la Likouala aux
après son entrée dans le Mayombe. Le fleuve Herbes, dans le nord-est du Congo.

CLIMAT
Trois types de climat se partagent le territoire : wwLa petite saison sèche, de janvier à février,
wwLe climat équatorial dans le nord du pays, caractérisée par des températures élevées (de
caractérisé par une forte humidité et une 30 à 35 °C).
pluviosité supérieure à 1 700 mm avec une wwLa petite saison des pluies, de mars à
température moyenne comprise entre 24 et avril, avec des températures élevées et des
26 °C. orages violents.
wwLe climat tropical humide dans le sud-ouest, wwLa grande saison sèche, de mai à
où les précipitations moyennes annuelles varient septembre, avec une quasi-absence de pluies
entre 1 200 mm dans le sud et 1 700 mm sur les et des températures qui peuvent descendre
reliefs proches du Gabon ; la température moyenne jusqu’à 15-16 °C.
mensuelle est comprise entre 21 et 27 °C.
wwLe climat subéquatorial, dans les régions
des Plateaux et de la Cuvette, est intermédiaire
Températures
entre ces deux précédents ; les précipitations Les températures moyennes annuelles,
moyennes annuelles y sont de l’ordre de comprises entre 23 et 26 °C, sont sensible-
1 600 mm, avec une saison sèche plus marquée. ment homogènes. Leur répartition spatiale est
surtout fonction du relief. Elles sont légèrement
wwSur le plan climatique, le Congo connaît, plus basses dans les régions hautes (plateaux
sur presque toute son étendue, un régime Batéké, plateau des Cataractes, Sangha
pluviométrique de type équatorial : températures
occidentale, massif Du Chaillu et Mayombe)
et pluies maximales entrecoupées de saisons
que dans les régions basses (cuvette congo-
sèches aux températures plus douces. Le nord
(Sangha et Likouala) ne connaît pas de véritable laise, dépression du Niari, région côtière).
saison sèche, tout juste un ralentissement des L’amplitude thermique annuelle est faible
pluies de décembre à février et en juillet. (de 1,5 à 4,7 °C). Elle est plus accusée dans
le sud que dans le nord du pays. L’amplitude
thermique journalière est également modeste
Saisons (de 4 à 5 °C). Les maximums journaliers
Sur une année, quatre types de saisons se sont atteints vers 12h et les minimums vers
relaient : 6h. Du fait de sa situation sur l’équateur, les
wwLa grande saison des pluies, d’octobre périodes diurnes et nocturnes sont d’égale
à décembre, avec des températures allant de importance : le soleil se lève à 6h et se couche
25 à 35 °C et des pluies fréquentes. aux alentours de 18h.

Environnement – Écologie
Tout comme ses voisins le Congo-Kinshasa, tionnelle, c’est aussi entrer en contact avec
le Gabon et une partie de la Centrafrique, le une population qui y vit de manière durable
Congo-Brazzaville est au cœur de l’une des depuis des centaines d’années, comme les
plus grandes forêts équatoriales du monde, la autochtones.
deuxième après l’Amazonie. Malheureusement cette forêt qui s’étale sur
Si pénétrer dans les forêts équatoriales du une superficie de 1 700 000 km², jusqu’alors
bassin du Congo représente une aventure à la pratiquement intacte, a vu au fil des ans son
découverte d’une faune et d’une flore excep- biotope se dégrader de plus en plus, sous la
Environnement – Écologie - Survol Du Congo 33

pression des compagnies forestières fran-


çaises, néerlandaises et allemandes pour les
plus anciennes, et asiatiques depuis peu. Le cœur vert
Les compagnies ne paient de taxes que sur ce « C’est alors la forêt. Elle est omnipré-
qu’elles déclarent avoir abattu, et l’adminis- sente. Tout lui appartient. L’horizon dans
tration n’est pas ici en mesure de vérifier quoi sa totalité jusqu’à Ouesso, Impfondo
que ce soit. L’exploitation de la forêt se fait de ou Souanké. Massive, inexpugnable,
manière sélective. En effet, seules les essences ses seules failles seront pour les eaux
ayant une valeur commerciale importante sont limoneuses d’une rivière, le reflet argenté
convoitées pour l’exportation. Et pour accéder à d’un lac ou le tracé rouge d’une route
ces variétés, la méthode de coupe est toujours la s’ouvrant dans la latérite. Parfois, fleuves
même et a toujours un effet destructeur consé- et rivières se laissent envahir de troncs
quent : un hectare de forêt doit être défriché d’arbres gigantesques, noirs d’eau et de
pour accéder à une grume commercialisable. soleil, soustraits aux caprices des ondes
Des pistes ont été ainsi créées au cœur de la évoluant au rythme de leur puissance, et
forêt pour permettre aux engins d’accéder aux donnant l’impression d’une légion énorme

DéCoUVeRte
lieux d’exploitation. de crocodiles en dérive. Immense océan
Ainsi le paysage de certaines régions s’est vert pour qui la survole. Immense muraille
radicalement transformé au cours de la dernière végétale de fûts géants, de branches et
décennie, entraînant la fragilisation de tout un de feuillages griffés de lianes aux jeux
système écologique, mais aussi une migration de mortels bordant les pistes comme pour
populations vers les villes. Si quelques compa- défier l’homme et ses tentatives. Mais
gnies forestières sont conscientes des problèmes celui-ci occupe déjà les lieux. »
que cela peut poser et s’impliquent dans un Congo, terre généreuse, forêt féconde,
accompagnement du développement local, il Seydou Badian, Editions Jeune Afrique.
semble que ce ne soit guère le cas pour une
majorité d’entre elles, qui profitent des facilités
d’obtention de leurs concessions pour dégager pluies abondantes décuplent les effets néfastes.
des bénéfices substantiels sans états d’âme. Dernier facteur de pollution, et non pas le
Dans un pays en pleine reconstruction, les moindre, liée à la première ressource du pays,
problèmes liés à l’écologie peuvent paraître l’exploitation pétrolière. La dégradation du
secondaires aux yeux d’une majorité de la popu- littoral, inconnue auparavant, commence à se
lation, qui n’en soupçonne même pas l’existence. faire sentir : il n’est que de constater de visu
Mais ici, si l’insalubrité est présente dans les les traces d’hydrocarbures maculant certaines
deux grandes villes du pays, l’on ne s’en soucie plages pour s’en convaincre, la communication
que lorsqu’elle devient véritablement criante. étant bien souvent inexistante entre les popula-
Des efforts sont faits en ce sens pour assainir tions concernées et les compagnies pétrolières.
les voiries, rétablir des évacuations d’eaux usées Bien que celles-ci s’en défendent, les rejets
ou se préoccuper de la coexistence de marchés industriels liés à l’exploitation pétrolière existent
alimentaires côtoyant des tas d’immondices. bel et bien, et il ne suffit pas d’investir dans
Mais seule une volonté politique et des moyens tel ou tel centre social pour convaincre ces
conséquents pourront endiguer le problème, populations – qui par ailleurs ne voient guère les
source d’insalubrité et vecteur de maladies, bénéfices du pétrole dans leur vie quotidienne –
dans un pays où les précipitations liées aux de la transparence de leur activité.

Version
*version offerte sous réserve de l’achat de la version papier

City trip
La petite collection qui monte
numérique
offerte*

Week-End et plus d’informations sur

courts séjours Plus de 30 destinations www.petitfute.com


34 Survol Du Congo - Parcs nationaux

Parcs nationaux
wwParc national d’Odzala-Kokoua. Situé l’éléphant et le gorille. Cette zone de forêt
au nord-ouest du bassin du fleuve Congo, dense contient plus d’une centaine de clairières
dans la région de la Cuvette à 500 km de (« salines » et « bais ») utilisées par la grande
Brazzaville, le parc national d’Odzala est le faune. La diversité végétale du parc national
plus grand parc animalier du Congo, de par la d’Odzala abrite une faune riche, incluant des
diversité de son biotope, issu des variations espèces purement forestières (céphalophes
climatiques des derniers millénaires. D’une – une variété d’antilopes –, bongos, gorilles,
superficie d’environ 250 000 hectares, il a chimpanzés, cercopithèques), des espèces
été créé en 1935. Sa partie sud se caractérise vivant à la fois en savane et en forêt comme
par une zone mosaïque forêt-savane, avec l’éléphant et le buffle de forêt, et des espèces
des forêts galeries, et un paysage mélangé purement savanicoles (lions et léopards). Très
de savanes arborées et d’îlots forestiers. La peu fréquenté, il reste un site exceptionnel.
forêt dense et humide occupe la partie nord. wwParc national de Conkouati Douli. Sur la
Elle se caractérise par un sous-bois touffu et côte Atlantique du Kouilou, en bordure de la
une canopée relativement ouverte, abritant de frontière gabonaise, se trouve la lagune de
fortes densités de grands mammifères comme Conkouati. Située à une centaine de kilomètres

Règles à suivre dans les parcs nationaux


Quelques règles basiques à méditer avant de partir
ww Se référer en tout et pour tout au guide, respecter les recommandations, lui seul
connaît les spécificités du terrain et de ses habitants.
ww Pour des raisons de sécurité sanitaire, tant humaine qu’animale, les personnes
malades ou blessées ne peuvent pas aller en forêt.
ww Si vous rencontrez un éléphant, ne paniquez pas et suivez scrupuleusement les
instructions des guides. Il peut être nécessaire de courir. Dans ce cas, restez bien avec
le reste du groupe.
ww Face à un serpent, rencontre assez peu probable, restez calme, reculez doucement
et sans faire de mouvements brusques.
ww Ne mangez ni fruits ni végétaux. Avant de toucher un végétal, vérifiez qu’il n’est pas
recouvert d’insectes, d’araignées, etc.
ww N’utilisez le flash que pour photographier les plantes, pas les animaux.
ww Pour des raisons de sécurité sanitaire animale, il est préférable de ne pas aller aux
toilettes dans la forêt. En cas de nécessité, creuser un trou d’au moins 30 cm de profondeur.
ww Ne laissez rien dans la forêt, ni plastique, ni restes de nourriture, ni aucun autre déchet.
ww Pour maximiser vos chances d’observer des animaux, parlez peu et marchez aussi
silencieusement que possible à 1 ou 2 m de la personne qui vous précède.
ww Restez à vue du groupe.

Il est rare mais possible de croiser un gorille sur votre route


ww Ne manifester aucune peur panique et ne pas regarder le gorille dans les yeux.
ww Si le guide estime la prise de photo possible, ne pas mettre le flash.
ww Ne pas faire de mouvements brusques, ils pourraient être interprétés par l’animal
comme une provocation ou des velléités d’agression. De manière générale, ne rien faire
qui puisse le stresser.
ww Si le gorille charge, ne pas fuir, ne pas crier, ne pas parler ; la charge a pour but
d’intimider l’adversaire, non de le pulvériser. Le gorille fait généralement demi-tour à
quelques mètres de l’intrus.
Parcs nationaux - Survol Du Congo 35
au nord de Pointe-Noire, cette lagune présente paysages. La proximité de la réserve avec la
la particularité d’être ouverte sur l’océan et capitale (130 km) en fait l’un des sites les plus
d’accueillir aussi bien des poissons d’eau douce facilement accessible.
que d’eau salée, paradis des pêcheurs sportifs. wwRéserve de Lésio Louna Sud Léfini. Etablies
Son intérêt consiste en la présence de lamantins à la fin des années 1990 sur une portion au sud
et de tortues de mer, parmi lesquelles la tortue de la réserve de la Léfini, la réserve de Lésio
luth, la plus grosse espèce de tortue marine Louna et du Sud-Ouest Léfini abritent le projet
connue, pouvant atteindre 2 m pour 350 kg de protection des gorilles mis en place par la
et dont le parc de Conkouati représente la fondation Aspinall. Les gorilles relâchés ici après
deuxième zone de nidification au monde. Les convalescence et adaptation sont des animaux
mammifères sont également très présents, de victimes de braconnage et vendus ensuite
l’éléphant au chimpanzé, en passant par les illégalement. Une population de gorilles des
buffles et antilopes. La World Conservation plaines ou gorilles de l’Ouest vit ici répartie en
Society gère le parc avec le Ministère du cinq groupes dans le cadre de cette majestueuse
Tourisme et de l’Environnement, tandis que Help réserve où alternent rivières, collines, savanes
Congo y a installé un sanctuaire de chimpanzés. et forêts saisonnièrement immergées.

DéCoUVeRte
wwParc national de Nouabalé-Ndoki. Situé wwRéserve de la Nyanga et du Montfouati. Les
dans la Sangha, cogéré par la WCS et le réserves de faune de la Nianga et du Montfouati,
ministère de l’Economie forestière, ce parc est situées au sud-ouest du Congo, couvrent environ
un des rares exemples d’écosystème forestier 50 000 hectares d’un paysage d’une grande
totalement vierge d’implantation humaine. diversité : collines, plaines et montagnes.
Le reclassement de ce site a permis de le Traversé par la rivière Nyanga, interrompu par
protéger d’une exploitation minière et forestière de nombreuses chutes, ce biotope rassemble
intempestive. Un projet d’écotourisme a été une concentration d’une bonne partie de la
mis sur pied au début des années 2000. Le faune africaine et est un endroit idéal pour les
parc fait partie de la Sangha Trinationale amateurs de safaris-photo.
(TNS), un complexe d’aires protégées, La présence en nombre de grands animaux
inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en tels qu’éléphants, potamochères, panthères et
2012 impliquant en plus du Congo, le Cameroun buffles, sans oublier les gorilles et chimpanzés,
et la République de Centrafrique, soit au total mandrilles, colobes et autres cercopithèques
746 309 ha de forêt tropicale qui abrite font de cette réserve l’une des toutes premières
quelques-unes des plus grandes populations du Congo. On y accède en quittant Dolisie en
de gorilles et chimpanzés en Afrique. direction de la frontière gabonaise.
wwRéserve de la Léfini – Lésio Louna. wwRéserve communautaire du lac Télé. La
Réserve de faune de la Léfini. Dans la région réserve est établie sur 4 400 km² autour de
des plateaux Batéké, à deux heures de ce monocle perdu dans la forêt de la Likouala
route goudronnée de Brazzaville, s’étendent qu’est le lac Télé.
650 000 hectares de collines classées en Elle est supposée abriter les plus vastes commu-
1951 comme réserve de faune. Aujourd’hui il nautés de gorilles des plaines du Congo ainsi
est bien difficile d’y voir les quelques animaux que le Mokélé-Mbembé, le Nessus congolais.
restant, un braconnage massif pendant de Ce dernier-né des espaces cogérés par la WCS
trop longues années ayant entraîné ce et le ministère de l’Economie forestière a pour
dépeuplement. Des spécimens subsistent vocation la recherche scientifique, le dévelop-
néanmoins (buffles, potamochères…), mais pement communautaire et la mise en place
la région prévaut surtout par la beauté de ses d’activités écotouristique.
© BENOÎT LOGNONÉ

Fleuve Congo depuis Lifoula.


36 Survol Du Congo - Faune et flore

Faune et flore
Faune wwChimpanzé ( Pan troglodytes ). Beaucoup
plus bavards que les gorilles, et beaucoup plus
Pas de girafe ni de zèbre au Congo, qui préfèrent bruyants que ces derniers ou que n’importe quel
les espaces découverts des savanes où ils autre animal sauvage, note Jean Dorst dans
peuvent voir les carnivores arriver de loin et son Guide des grands mammifères d’Afrique,
se regrouper. Les grands troupeaux n’existent les chimpanzés sont les plus expressifs de tous
pas en forêt, le milieu n’est pas adapté à leur les animaux. L’usage d’outil, si communément
organisation et leurs besoins. Peu d’herbivores démontré en captivité, a aussi été observé
de grande taille au Congo donc, et partant de là, chez le chimpanzé sauvage. On suppose que
pas de lions, qui ont disparu au siècle dernier les chimpanzés d’Afrique centrale forment une
des plateaux Batéké. population d’environ 80 000 individus. Ils sont
wwBongo ( Boocercus euryceros ). La plus organisés en communautés variant de 20 à
grande des antilopes de forêt – jusqu’à 1,25 m 100 individus, généralement divisés en sous-
et 230 kg – est très présente notamment dans groupe dont la composition est fluctuante.
le parc d’Odzala, sa belle robe rousse, tirant L’espèce est menacée à cause de la destruction
avec l’âge vers le rouge marron, bardée de de son habitat, et surtout pour son utilisation
rayures verticales blanches la rendent très comme « viande de brousse ».
reconnaissable. C’est un animal nocturne, qui wwCrocodile. Parmi les 23 espèces de
se nourrit de racines, graines et fruits, avec un crocodiles, 3 espèces seulement sont présentes
goût prononcé pour la moelle de liane et le bois en Afrique, et tout particulièrement en Afrique
pourri. Les traces qu’elle laisse sur les troncs centrale : le crocodile du Nil (Crocodylus
d’arbres en décomposition sont d’ailleurs un niloticus ), le crocodile à long museau ou
indicateur précieux pour les chasseurs. faux gavial (Crocodylus cathaphractus) et le
wwChat doré ( Profelis aurata ). Le chat doré crocodile nain (Osteolaemus tetraspis). Animaux
africain est endémique à la forêt de la côte à sang froid comme les autres reptiles, ils sont
ouest de l’Afrique et fait partie des espèces les cependant les plus évolués de leur famille.
moins étudiées. Sa taille est environ le double Ainsi, ils possèdent une troisième paupière
d’un chat domestique, sa base de couleur varie transparente qui leur permet de nager les yeux
du brun orangé au gris, gorges, joues et ventre ouverts. Ils disposent d’une valve à la base de
sont blancs. Carnivore, il s’attaque aux oiseaux leur langue qui leur donne la possibilité d’ouvrir
et petits mammifères, ses prédateurs sont les la gueule sous l’eau sans en avaler trop. Leur
braconniers et les panthères. Animal très discret capacité sensorielle (ouïe, vue, odorat) est
et furtif, il laisse peu de chance au visiteur de développée, le crocodile est un chasseur, les
pouvoir le contempler. poissons, serpents, tortues et petits mammifères
composent son menu ordinaire, sa mâchoire
peut aisément briser os et carapaces.
© BENOÎT LOGNONÉ

wwEléphant de forêt ( Loxodanta africana ).


Plus petit que son cousin l’éléphant de savane,
soumis à un régime alimentaire plus pauvre
également. Les pointes de ses défenses
divergent. Si la peau de l’éléphant de savane
est noire, épaisse et souple, celle de son cousin
des bois est grise, plissée, ridée parfois, résultat
de son environnement sombre et humide. Ils
ont malheureusement en commun le fait d’être
soumis au braconnage, facilité par les longues
pistes établies de plus en plus au cœur des
forêts : les braconniers peuvent agir plus
facilement qu’en savane…
wwGorille ( Gorilla gorilla – Savage et Wyman).
La population de gorilles des plaines (ou gorille
occidental) est estimée à 3 000 individus sur
le sol de la République du Congo. Elle est
reconnue comme espèce en danger, du fait
de la déforestation, du braconnage et d’une
épidémie liée au virus Ebola, en 2000, qui a
Gorille dans la réserve Lésio-Louna.
Faune et flore - Survol Du Congo 37

causé la perte de centaines d’individus au Gabon

L’armée des
et au Congo. Imposant (1,75 m à l’âge adulte
pour 200 kg), doté d’une mâchoire surpuissante,
le gorille est malgré tout d’un naturel débonnaire
et plutôt craintif. La charge de l’animal grognant
de manière sinistre et se martelant la poitrine
fourmis
de ses poings est une manœuvre d’intimidation « On entend d’abord comme un vaste
pour effrayer l’adversaire potentiel et qui se finit bruissement composé de tous les cris
généralement par un demi-tour. et piaillements, battement d’ailes et
ww Lamantin ( Trichechus senegalensis ). de pattes de toutes les petites bêtes
Le lamantin est un mammifère aquatique qui qui tentent de fuir. A ce stade, on ne
habite les rivières, les estuaires et certains lacs voit pas encore les magnans, et puis
quelques guerrières surgissent derrière
et lagunes. Placides, indolents, les lamantins,
une butte. Après ces éclaireurs, les
surnommés « vaches de mer », « paissent »
autres arrivent vite, en colonne, à perte
dans les eaux peu profondes. Ils consomment
de vue. La colline devient noire.
les plantes aquatiques, grattant le sol des

DéCoUVeRte
berges à l’aide de leurs membres antérieurs C’est comme une coulée de lave qui fait
afin de déterrer les racines plus riches en fondre tout ce qu’elle touche. »
glucides. Ils « broutent » aussi en surface, Les fourmis magnans ( Dorylus
nettoyant ainsi les fleuves et les canaux de nigricans) décrites par Bernard Werber
leur végétation surabondante. Leurs dents dans Les Fourmis sont aussi nommées
sont rapidement abrasées par la végétation (ils fourmis légionnaires en référence à
ingurgitent 30 kg de nourriture par jour), mais leurs déplacements en colonne et leur
les molaires sont remplacées dès qu’elles sont très stricte organisation. N’ayant pas
trop usées. Ils sont présent dans les eaux du de nid permanent, elles se déplacent
parc de Conkouati, et les observations diurnes par raids qui durent de quelques heures
sont relativement rares. Le lamantin peut à plusieurs jours. En s’ancrant les
parfois peser jusqu’à plus d’une tonne pour unes aux autres, elles peuvent former
une longueur de 4 à 5 m, et la croyance pour une chaîne vivante qui leur permet de
certains pêcheurs vilis veut qu’il soit parfois franchir obstacles et rivières. L’unique
utilisé par certains sorciers pour faire chavirer reine est aptère (sans ailes), pond
les pirogues. Il est souvent associé au mythe 50 000 œufs par jour, pèse jusqu’à 2 g
de la sirène Mami Watta. (le poids de 100 soldats).
wwLéopard ou panthère ( Panthera pardus ). L’ethnographe Noël Ballif se souvient :
Buffon décrivait la robe du léopard et celle de la « Une nuit, aux environs de Gatongo,
panthère, trouvant l’une plus belle que l’autre. dans la région d’Ouesso, ces fourmis
Distinction inutile, héritée de l’Antiquité, aucune nous ont obligés à déménager notre
différence morphologique, aucune dissimilitude camp. Tous nos efforts pour les
de squelette n’a jamais été constatée. De empêcher de passer ont été vains, et
tout les félins, la panthère possède l’aire de elles ont défilé douze heures durant. »
distribution la plus vaste, s’étendant de l’Afrique Extrêmement agressive, elle attaque
subsaharienne au Moyen-Orient et à l’Asie. Elle et dévore tout ce qui ne peut pas fuir,
est exclusivement carnivore et ses proies sont le ou pas assez vite. Un animal attaché ou
plus souvent des potamochères, des singes et un homme immobilisé se retrouvera en
des porcs-épics. Sa robe est souvent de couleur quelques heures totalement décharné.
plus claire quand elle vit en savane et plutôt Les populations locales ne considèrent
grise en zone forestière. Sa vision, son olfaction pourtant pas la magnan comme une
et son ouïe font du félin un chasseur hors pair. plaie : lors de ses raids, une colonne
Vis-à-vis de l’homme, son comportement est peut nettoyer un terrain de 500 m² en
imprévisible, dominé par la méfiance. Blessée ou une heure, plus une araignée ou un
effrayée, elle attaque. Arrivée à un âge avancé, scorpion ne subsiste dans la maison.
trop faible pour pouvoir chasser, il lui arrive de Les peuples autochtones savent aussi
rôder aux abords des villages, attendant un intelligemment détourner la voracité
moment propice pour surprendre et attaquer de la fourmi : en lui faisant mordre une
femmes ou enfants. Active surtout la nuit, elle plaie de ses puissantes mandibules
est très difficile à observer et il faut beaucoup puis en lui coupant la tête, ils la
de chance pour la débusquer à la tombée de transforment en agrafe chirurgicale
la nuit ou le matin, lorsque assoupie, elle se improvisée !
laisse surprendre.
38 © GUENTERGUNI Survol Du Congo - Faune et flore

Récolte de bananes.

wwMamba vert ( Dendroaspis jamesoni ). replier à l’intérieur, la rendant ainsi beaucoup


Superbe reptile mesurant de 1,50 m à 2,20 m, plus vulnérable. Présente dans tous les océans
vert sur le dos, puis virant insensiblement de du globe, une de ses zones de nidification se
l’oranger au jaune pâle sur le ventre. Arboricole, situe à Conkouati.
on le rencontre en savane arborée ou forêt.
Relativement craintif et donc imprévisible, Flore
il peut attaquer ses proies en se lançant en Comestibles et autres utilitaires :
avant ou se laissant tomber. Beau et mortel :
son venin neurotoxique est d’une violence wwAfrostyrax leoidophyllum : arbre à ail.
telle que, si la victime ne reçoit pas de soins wwCeiba pentandra : bombacée, fibres pour
appropriés (sérum antivenimeux et traitement tissage, fromager.
symptomatique), le blocage de l’influx nerveux wwDioscorea mangenotiana : dioscoréacée,
provoque une paralysie progressive de tous les igname dont le tubercule peut peser jusqu’à
muscles striés (comprenant, entre autres, le 5 kg.
diaphragme assurant la respiration), ne laissant
fonctionner que les muscles lisses ainsi que le wwElaeis guineensis : palmier à huile.
cœur. Après un tel programme, il faut ajouter wwFuntunia elastica : liane à caoutchouc.
que les chances de tomber sur un mamba wwManihot utilissima : manioc.
vert, sauf à longuement séjourner en forêt,
sont quasi nulles.
wwMusa paradisiaca : bananier donnant la
banane douce.
wwTortue luth ( Dermochelys coriacea ). C’est
wwMusa ssp : bananier donnant la banane
la plus grande des espèces actuelles de tortues
plantain.
marines et de tortues en général. Adulte, des
spécimens de 1,80 m pour un poids de 700 kg wwPaphia laurentii : le plus utile des palmiers
ont déjà été observés. Son dos est composé puisqu’il donne le vin de palme, des fruits
d’un ensemble de petits os et d’une épaisse comestibles, on fabrique à partir de lui des
couche de graisse, le tout recouvert d’une peau « tuiles » végétales et de son tronc peut naître
noire bleutée à l’aspect de cuir, marquée dans une pirogue.
le sens de la longueur par des crêtes. Comme wwPterocarpus sayauxii, Taub : fabacée dont
toutes les tortues marines, elle ne peut se l’écorce donne le bois rouge.
Histoire
La terre pygmée soirement en anthropologie sociale, et pas du
tout en anthropologie physique. » (Le Bantu
Les pygmées, (aujourd’hui désignés par les et ses limites, Le Langage, sous la direction
autorités congolaises par le terme « autoch- d’André Martinet, coll. « Encyclopédie de la
tones ») seraient parmi les premiers habitants Pléiade ») Un groupe se détache par la suite
de l’actuel Congo ; 2 500 ans avant notre ère, du « foyer » camerounais et descend le long
des inscriptions sur la tombe d’un explorateur de la côte océanique jusqu’à ce qu’il trouve un
du pharaon Néferkarê font clairement référence espace non envahi par la forêt primaire, ce sera
à leur existence. On sait, quoi qu’il en soit le Mayombe, atteint vers 600-700. Il s’organise
aujourd’hui, que « l’éternelle torpeur historique et donne naissance à un Etat : le royaume du
des Noirs » (Hegel) est un mythe inventé par les

DÉCOUVERTE
Kongo (ou royaume Kongo).
Blancs… pour blanchir l’histoire d’un continent Le royaume Téké semble de son côté issu d’un
à s’approprier. autre groupe du même foyer, certains historiens
L’Afrique centrale a été occupée par des popu- formulent l’hypothèse d’un établissement téké
lations préhistoriques, mais l’acidité des sols vieux de plusieurs siècles avant notre ère.
délavés par les pluies ne laisse que peu de Les Bantous atteignent l’Angola au Xe siècle
chance d’en retrouver des traces. puis continuent ensuite leur route vers l’Afrique
Les vestiges les plus anciens mis au jour du Sud. Les recherches d’Honoré Mobonda
remontent au paléolithique, ce sont des silex font état de l’existence de plusieurs royaumes
bifaces, un outillage dit acheuléen, adapté au établis au Congo avant l’arrivée des Européens,
travail du bois. d’un commerce développé entre ces Etats et
Des gisements de ce type d’outillage ont été chefferies.
retrouvés autour de Brazzaville et de Kinshasa, Les Bobanguis descendent du fleuve de leur
dans des grottes aux environs de Mayama et royaume nordiste appelé Ntio (qui signifie litté-
de Pangala ainsi que dans les vallées du Niari ralement « vendre »), les Batéké sont leurs
et de la Nyanga. Au néolithique, l’arrivée de acheteurs. Ceux-ci installés dans le Pool redis-
populations maîtrisant l’agriculture et la poterie tribuent les marchandises aux Bakongo installés
est attestée, bien que très difficile à dater. La jusqu’au sud du Pool.
seule certitude est que ces hommes venaient Les Bakongo repoussent progressivement les
du Sahara, dont l’assèchement définitif a eu lieu Batéké vers le nord du Pool et les Plateaux qui
entre 2500 et 500 av. J.-C., et qu’ils se sont portent aujourd’hui leur nom, se donnant de
arrêtés aux limites de la forêt dense. plus en plus souvent la possibilité d’acheter
directement la marchandise aux Bobanguis.
De migrations Un autre événement, et non des moindres, va
en établissement d’États modifier l’équilibre des royaumes de la région…
De migration en migration, un groupe aborde
les rives du fleuve Niger, ils y trouvent une L’arrivée des Portugais
terre fertile, des eaux poissonneuses et s’y En 1482, l’explorateur portugais Diego Cao, à la
établissent. recherche d’une voie navigable fondée sur des
Un autre groupe poursuit sa migration vers le illusions géographiques (il croyait rejoindre le
sud, en longeant la côte ; il bute sur le nord- bassin du Nil), découvre le royaume Kongo en
ouest de la forêt équatoriale et s’installe entre débarquant à l’embouchure du fleuve.
le sud-est du Nigeria et la région de Douala Son expédition échoua en aval de l’actuel Matadi
près du fleuve Vouri. dont il voulait remonter le cours. Nzadi, appella-
Ce groupe est considéré par de nombreux histo- tion indigène du fleuve le plus puissant d’Afrique,
riens comme celui qui donnera naissance au que les Portugais rebaptiseront Zaïre, aura
groupe bantou. A propos des Bantous, il n’est raison de leur audace (c’est le royaume Kongo,
pas inutile de rappeler qu’ « il y a seulement des et non l’inverse, qui donna par la suite le nom
langues bantoues, comme il y a des langues du fleuve). Six ans plus tard, Bartholomé Dias
sémitiques ou des langues indo-européennes. franchit le cap de Bonne-Espérance. Beaucoup
Bantou est un terme technique linguistique, plus à l’ouest, en octobre 1492, Christophe
inventé par des linguistes pour les besoins de Colomb pour le compte de la reine Isabelle,
leur discipline, qui ne peut être utilisé qu’acces- arrive par hasard aux Grandes Antilles…
Chronologie
40
wwvers 500 : vagues de migrations fuyant ww1885 : la conférence de Berlin légitime les
probablement l’assèchement définitif du Sahara accords passés sur le terrain en attribuant
et descendant progressivement jusqu’au Nigeria aux différentes puissances coloniales leurs
et au Cameroun. territoires respectifs.
wwvers 600-700 : l’un de ces groupes arrive ww1897 : après avoir administré le Congo,
jusqu’au Moyombe et fonde le royaume du de Brazza est remercié ; les compagnies
Kongo (ou Congo). concessionnaires s’emparent du pays.
ww1482 : l’explorateur portugais Diego Cao, à ww1905 : de Brazza est rappelé pour une
la recherche d’une voie navigable, découvre le commission d’enquête au Congo. Accablé par
royaume Kongo en débarquant à l’embouchure ce qu’il découvre, physiquement très éprouvé,
du fleuve. il meurt sur le chemin du retour.
wwXVIe –XVIIe siècles : les deux royaumes ww1926 : André Matsoua crée une amicale
entretiennent une relation commerciale empreinte chargée d’aider les anciens combattants,
de domination ; le commerce de traite et le trafic association qui devient rapidement un
négrier se mettent en place et s’intensifient. mouvement de protestation. L’administration
wwXVIII e siècle : le royaume du Kongo, coloniale incarcère Matsoua.
affaibli par les ponctions démographiques, les ww1940 : sous l’impulsion de Félix Eboué,
affrontements entre rois et contre les Portugais, l’Afrique équatoriale française se rallie à de
sombre dans l’oubli. Gaulle et devient l’Afrique française libre, avec
ww1879 : Savorgnan de Brazza arrive au Congo comme capitale Brazzaville.
pour le compte de la France. ww1942 : André Matsoua meurt en prison, son
ww1880 : il passe un accord de protectorat au mouvement devient une Eglise.
profit de la France le 10 septembre 1880 avec ww1958 : une nouvelle Constitution est
le souverain Téké, le Makoko Iloo. votée.

Parce que vous êtes


unique ... sur mesure  
... vous rêviez d’un gu
ide

a vous de jouer !
© Shuttertong - Shutterstock.com

mon guide sur mesure


www.mypetitfute.com
41

© STÉPHANE DAMANT
Fillette contemplant Kinshasa, Brazzaville.

wwLe 15 août 1960 : le Congo accède à Denis Sassou N’Guesso reprend le pouvoir le
l’indépendance. 25 octobre 1997.
wwLes 13, 14, 15 août 1963 : lors des « Trois ww2002 : Denis Sassou-N’Guesso est confirmé
Glorieuses », son premier président, l’abbé par les urnes à la tête du pays.
Fulbert Youlou, est chassé. ww17 mars 2003 : Accord entre les rebelles du
ww1963-1977 : Marien Ngouabi prend le pouvoir, pasteur Ntumi et les troupes gouvernementales.
l’économie est nationalisée, le parti unique Très progressivement et tout doucement, le
instauré. Ngouabi est assassiné. calme revient dans la région du Pool.
ww1979-1992 : le colonel Denis Sassou wwJuillet 2009 : réélection de Denis Sassou
N’Guesso prend le pouvoir, et le garde jusqu’à N’Guesso à la tête du pays avec 78 % des
ce que la mobilisation de la rue et le contexte suffrages.
international le poussent à annoncer la tenue ww4 mars 2012 : explosion d’un dépôt de
d’une Conférence nationale souveraine. Des munitions à Mpila, un quartier populaire de
élections sont organisées. Brazzaville (230 morts, 3 000 blessés).
ww1992 : le 16 août, Pascal Lissouba est élu wwAoût 2012 : les élections législatives
Président de la République, avec l’appui du PCT confortent la majorité présidentielle avec la
de Denis Sassou N’Guesso. victoire du parti congolais du travail. 13 femmes
députés (sur 136) siègent dans la nouvelle
ww1992-1997 : L’alliance entre Pascal Lissouba
assemblée.
et Denis Sassou N’Guesso est rompue. Les
affrontements et bombardements sporadiques wwJuillet 2013 : début d’un grand processus de
entre les milices de Pascal Lissouba, Denis recensement administratif en vue de préparer
Sassou N’Guesso et Bernard Kolélas font les élections locales.
rage. Alors que des élections sont prévues, ww24 mars 2016 : Le président sortant Denis
un coup de Pascal Lissouba contre Denis Sassou N’Guesso, 72 ans, est réélu dès le
Sassou N’Guesso entraîne une guerre ouverte. premier tour avec plus de 60 % des voix.
42 Histoire

Il trouve ici un royaume dont on évalue la de prendre le poste français et en sera pour
superficie à 300 000 km² et plus encore, un ses frais, retournant en catastrophe à sa base
roi heureux de leur arrivée et qui entend rapi- avec son escorte mise en déroute, durablement
dement européaniser et christianiser son Etat. impressionné par l’ombrageuse combativité
Le « Mani Kongo » envoie une ambassade à et la personnalité altière de Malamine. De son
Lisbonne, qui revient avec prêtres séculiers, côté, rentré en France, dans un discours vibrant
moines franciscains et dominicains. Il change prononcé au Cirque d’hiver à Paris en janvier
de nom et devient João Ier, en l’honneur du roi 1884, Brazza annonça qu’il pourrait admi-
portugais et sa capitale Mbanza, Sâo Salvador. nistrer le Congo français avec une allocation
L’idylle entre le souverain et la foi chrétienne sera annuelle d’un million de francs… On le crut. Il
de courte durée ; dès 1492, celui-ci se dégage est vrai qu’en 1886 le personnel administratif
de l’emprise des missionnaires en constatant européen comptait seulement 36 personnes et le
l’opposition que sa conversion à fait naître au Congo-Brazzaville, comme son voisin léopoldien,
sein du royaume. Son successeur, Afonso Ier passait pour recéler d’immenses richesses. Dans
sera pour sa part le plus chrétien des rois de un contexte de tension nationaliste exacerbée,
Kongo (on lui a donné le titre d’ « apôtre du Brazza était aussi l’homme qui barrait la route
Congo ») et le plus réformateur. Il obtient une à Stanley « le briseur de roches » au service
aide technique des conseillers, enseignants et du roi des Belges.
artisans, instruments et armes et l’établisse- La conférence de Berlin légitima en 1885 les
ment d’échanges commerciaux. Les échanges accords passés sur le terrain en attribuant
demeurent très inégaux, le royaume voit son aux différentes puissances coloniales leurs
organisation totalement bouleversée. Un impôt territoires respectifs. Dans un territoire rela-
d’Etat est créé, le royaume est dans l’obliga- tivement sous-peuplé, aux structures sociales
tion de maintenir les échanges commerciaux et commerciales totalement bouleversées par
avec le Portugal et sous le contrôle strict du la violence de la pénétration étrangère, avec le
souverain de Lisbonne. Le commerce de traite peu de moyens dont il disposait, l’expérience de
et le trafic négrier y trouvent leur origine et leur Brazza fut un échec et le commissaire général
pseudo-justification. Cette traite négrière qui va remercié en 1897. Vint alors la période encore
s’exercer tout d’abord le long des côtes puis à plus sombre des sociétés concessionnaires.
l’intérieur des royaumes Kongo et Téké va créer Selon Marc Ferro, « par ses caractéristiques
d’énormes ponctions démographiques sur tout majeures – organisation à une large échelle
le territoire, et une déstructuration totale des d’une économie concessionnaire de pillage,
royaumes de la région à cause des tensions et mise en œuvre d’un système généralisé de
des guerres tribales. répression, désorganisation et souffrances
Malgré quelques tentatives de reprise en main, le qui en ont résulté pour les populations locales,
Kongo devient un huis clos de tensions entre roi bénéfices colossaux recueillis par les initiateurs
rivaux, de révoltes de vassaux, d’affrontements de cette entreprise – le Congo [léopoldien] servit
avec les Portugais, de régression du commerce. de référence et de modèle pour les colonies
A partir du XVIIIe siècle, il n’est plus qu’une voisines. Son transfert au Congo français ne
contrée oubliée. laissait pas de surprendre : d’une part, parce
que, à la différence de l’Etat indépendant
du Congo, propriété personnelle du roi des
La colonisation française Belges, le Congo français était une colonie de
C’est dans ce contexte de ruine économique et la République française ; d’autre part, parce
politique qu’intervinrent les premières grandes que l’ensemble territorial constitué progres-
explorations européennes à la fin du XIXe siècle. sivement pour devenir le Congo français puis
Savorgnan de Brazza arrive en 1879 au Congo l’Afrique équatoriale française résultait d’un long
en remontant le fleuve Ogoué. Il passe un processus de colonisation commencé dans la
accord de protectorat au profit de la France première moitié du XIXe siècle et marqué par
en 1880 avec le souverain téké, le Makoko l’idéologie des “trois C”, c’est-à-dire la croyance
Iloo. La même année, Savorgnan fonde, sur en la nécessité et la possibilité pour l’Europe
l’emplacement de Mfoa, sur les rives du fleuve de “civiliser l’Afrique par le christianisme et le
Congo, un poste qui deviendra Brazzaville. Un commerce”. »
de ses lieutenants de vaisseau, Cordier, signe L’exploitation des ressources par des compa-
un accord similaire avec le roi de Loango trois gnies concessionnaires va être, comme l’avait
ans plus tard. Avant de rentrer en France, Brazza prédit Brazza, la source des pires excès
explore le Kouilou et laisse la garde du poste vis-à-vis des populations locales : travail
au caporal sénégalais Malamine. De l’autre forcé, réquisitions, pillage, massacres, jusqu’à
côté du fleuve, Stanley avait acheté le village ce que l’opinion publique en ayant eu vent s’en
de Kintambo rebaptisé Léopoldville. Il tente émeuve et que le gouvernement français,
Histoire 43

Brazza vs Stanley
Les deux figures antagonistes et complémentaires de l’exploration et de l’aventure
coloniale en Afrique équatoriale se sont rencontrées le 9 novembre 1880 près de Vivi ;
Stanley offre l’hospitalité à Brazza qui ne dit rien du traité qu’il vient de signer avec le
Makoko. C’est en juillet 1881 quand il atteindra le Stanley Pool que Stanley comprendra
qu’il a été dupé par le Français, il en conçut une certaine amertume….
« Lorsque j’ai rencontré M. de Brazza en 1880 sur le Congo, je ne croyais pas le moins
du monde que je me trouvais en présence d’un homme, qui, sous peu, exercerait sur
nous une si puissante influence... Ce qu’il y avait de plus extraordinaire dans tout ce que
j’ai appris par la lecture des journaux, c’est que j’avais hébergé non pas précisément
un ange mais l’apôtre de la liberté, le nouvel apôtre de l’Afrique… Je me suis souvent
reproché depuis d’avoir été assez aveugle pour ne pas reconnaître dans l’hôte singulier
auquel j’avais offert l’hospitalité dans ma tente les sublimes vertus dont je viens de

DéCoUVeRte
vous lire la description. Des attributs et un pouvoir aussi divins auraient certainement
dû se révéler par une auréole à laquelle j’aurais pu le reconnaître ! A quoi pouvait-on
reconnaître la grandeur de l’homme et son but sublime qui ont fait tomber à ses pieds
les pauvres esclaves et l’humanité souffrante pour lui demander la liberté ? … Chez
M. de Brazza nous voyons s’unir avec bonheur le génie diplomatique de la philosophie
florentine, l’habileté militaire d’un de Lally et cet amour passionné de l’annexion qui
distinguait Pizarre et les autres conquérants du même genre… Le voyageur sans
souliers, perdu et pauvre devient l’Apôtre de l’Afrique, le libérateur des Africains, la
merveille de l’année comme explorateur, le diplomate plein de succès, le géographe
stratégiste et enfin le faiseur d’annexions. Et la Sorbonne le reçoit, la France l’applaudit,
que dis-je le monde, y compris l’Angleterre, l’admire… La France peut-être représentée
à genoux recevant avec reconnaissance la province longue de neuf milles des mains de
l’éminent comte Savorgnan de Brazza. »
Ce à quoi, sobrement, Brazza répondit :
« Je vois dans M. Stanley non pas un antagoniste mais simplement un travailleur dans le
même camp où nos efforts communs quoique nous représentions des intérêts différents,
convergent vers le même but : le progrès et la civilisation de l’Afrique. »

sous la pression, ne dépêche une commission tyrannie toute puissante d’une administration
d’enquête en 1905, avec à sa tête… Brazza. complice. » Brazza revient de cette mission
Mission sans retour qui va une fois de plus physiquement laminé et moralement accablé,
réanimer l’animosité des fonctionnaires de il n’atteindra pas la France. En 1910, le Congo
l’Administration et la colère des concession- français regroupant le Congo, le Gabon et
naires à son encontre. Le rapport de Félicien l’Oubangui-Chari-Tchad, territoire vaste de
de Challaye qui fit partie de la commission 2,5 millions de km², est réorganisé, chacun
témoigne sans emphase de l’horreur érigée en des territoires devient une colonie au sein de
banalité par les compagnies concessionnaires : l’Afrique équatoriale française dont le gouver-
« Quand la menace ne suffit pas, on emploie neur général est installé à Brazzaville. Les
la violence pour obliger les Noirs à chercher compagnies concessionnaires, de leur côté,
le caoutchouc. On les emprisonne ; on les renoncent en 1911 à leurs droits sur d’impor-
passe à la chicote. On arrête, on “amarre” le tants territoires, mais les abus dénoncés ne
chef du village. On enlève comme otages les cesseront pas pour autant. André Gide et
femmes et les enfants ; on ne les relâche que Albert Londres s’en feront bientôt l’écho…
contre une certaine quantité de caoutchouc ou
d’ivoire. On fusille les récalcitrants. Quand un
village s’obstine à faire preuve de mauvaise
« Le drame du Congo-Océan »
volonté, on organise contre lui une “expédition et le chemin de l’indépendance
punitive” : on brûle les cases, on détruit les Les conséquences de ces exactions et du
plantations, on massacre hommes, femmes sentiment anticolonialiste ne se firent pas
et enfants, pour l’exemple. Sur ces malheu- attendre d’autant plus que la construction du
reuses populations victimes des compa- Chemin de fer Congo-Océan (CFCO) décidé dès
gnies concessionnaires s’abat, en outre, la 1921 fut l’occasion d’un nouveau traumatisme.
44 Histoire

Savorgnan de Brazza, une autre idée


de la marche forcée du progrès
Pierre Savorgnan de Brazza est né le 28 janvier 1852 à Rome. Il intègre la Marine
française après sa naturalisation le 12 août 1874.
En 1875, l’officier de marine de Brazza est stationné à Port-Gentil. Ses supérieurs lui
donnent l’ordre d’aller reconnaître le cours de l’Ogooué que beaucoup d’Européens,
à cette époque, confondent à celui du fleuve Congo dont l’embouchure avait été
découverte par le Portugais Diégo Cao en 1482. En décembre 1879, de Brazza repart
en Afrique équatoriale.
C’est au cours de ce voyage qu’il conclut le 10 septembre 1880 un traité « d’amitié » ou
de « protectorat » avec le souverain du royaume batéké. L’imagerie d’Epinal de l’époque
veut que de Brazza se présente comme un libérateur d’esclave en présentant le drapeau
français : « quiconque le touche est un homme libre. »
Lorsque la conquête du « Congo français » est achevée en 1897, de Brazza s’oppose
au gouvernement lorsqu’il attribue l’exploitation économique de ces territoires à des
compagnies privées.
Cela lui vaut une mise en disgrâce jusqu’en 1905, où, sous la pression de l’opinion
publique au vu des exactions perpétrées par les compagnies concessionnaires et leur
personnel, le gouvernement français crée une commission d’enquête.
L’un des éléments déclencheurs fut ce 14 juillet 1903 que deux administrateurs coloniaux
avaient décidé de fêter en « faisant sauter un nègre à la dynamite ». On fait appel à de
Brazza pour la mener.
Ce sera son dernier voyage. Il tombe malade et meurt sur le chemin du retour à l’escale
de Dakar, le 14 septembre 1905. Peu avant cela, il avait embarqué le 29 août à Matadi
sur le Ville de Macéio, navire d’où avait débarqué au Congo quinze ans auparavant un
certain Joseph Conrad. De Brazza sera ensuite inhumé à Alger, jusqu’à ce que ses
cendres soient transférées au mémorial construit sur les rives du fleuve à Brazzaville
et inauguré en 2006.
« L’Afrique rend la guerre à qui sème la guerre ; mais comme tous les autres pays, elle
rend la paix à qui sème la paix. Ma réputation allait devant moi, m’ouvrant la route
et les cœurs… ». Son combat pour l’abolition de l’esclavage était sincère. Pacifique
a priori, humaniste mais toujours lucide, il avait déclaré à ce sujet : « La question de
l’esclavage est une question complexe. On se trouve à chaque instant en présence de
difficultés presque insurmontables. Soutenir l’honneur d’un pavillon qui arrache leur
proie aux négriers n’est pas chose facile, quand on ne peut pas, quand on ne veut pas
employer la violence... »

Pour l’année 1929, on enregistre officiellement se transforma alors en Eglise, le matsouanisme


10 000 victimes, nombre que les historiens qui recruta principalement dans son ethnie
estiment en réalité entre 25 000 et 30 000. d’origine, les Balari. Lors de la défaite française
Indifférence totale à l’égard de la main-d’œuvre de juin 1940, les colonies françaises sont tirail-
et des conditions sanitaires, organisation lées entre les deux camps : Vichy et Pétain ou
erratique, maximisation des profits, font que de Gaulle et la France libre. De Gaulle obtient
la chicote remplace souvent la ration alimen- grâce à Félix Eboué, gouverneur du Tchad, le
taire. Albert Londres dénoncera avec force ces ralliement de toute l’A.-E.F. La conférence de
conditions de travail forcé au chapitre XXVII de Brazzaville, organisée en février 1944 à l’instiga-
Terre d’ébène intitulé « Le drame du Congo- tion de De Gaulle pose les bases d’un plus grand
Océan ». Comme dans d’autres pays, une figure respect des administrés indigènes. La prise de
se détacha du lot pour fixer la colère de peuples conscience nationale congolaise fit un grand pas
opprimés. André Matsoua créa en 1926 une après la Seconde Guerre mondiale avec l’élection
amicale chargée d’aider les anciens combattants, du premier député congolais, Félix Tchicaya, à
association qui devint rapidement un mouvement l’assemblée constituante à Paris. En 1958, le
de protestation qui effraya l’administration Congo devient la République du Congo – non
coloniale et qui fit alors incarcérer Matsoua, indépendante – suite à la loi Cadre de Gaston
qui mourut en prison en 1942. Le mouvement Deferre. La nouvelle Constitution est largement
Histoire 45

approuvée par une majorité de Français et de France qui l’avait soutenu jusqu’alors et laisse
peuples de l’Union française. Ficelée par de la place à son successeur Massamba-Débat.
Gaulle et Foccart, son « homme de l’ombre », Ce dernier, adepte d’un « socialisme scienti-
elle corsète, selon certains historiens, sur le fique », supprimera les élections et prônera
plan financier les anciens pays de l’Union. En le parti unique. Renversé en 1968 par une
1959 ont lieu les premières élections législatives fraction de l’armée, il doit donner sa démission
au Congo, et l’abbé Fulbert Youlou l’emporte et, le 31 décembre 1968, le capitaine Marien
devant Tchicaya, devenant Premier ministre, Ngouabi devient président de la République du
pendant qu’éclatent des émeutes à Brazzaville Congo, en réaffirmant l’option socialiste. Le
entre les populations laris et mbochis ; l’armée Congo devient alors la République populaire
coupe court à cet embryon de guerre civile. Le du Congo. Sa présidence est marquée par
15 août 1960, le Congo devient indépendant de multiples tensions, entre le nord et le sud,
comme la plupart des pays colonisés par la éléments modérés ou « progressistes », dans
France en Afrique. un contexte où l’armée affirme son poids dans
la gestion de la chose publique. Ngouabi déjoue
Les cahots du chemin un coup d’Etat en 1972, mais la situation écono-

DéCoUVeRte
mique se dégrade et le président sent le sol
de l’indépendance et le socialisme se dérober sous ses pieds. Le 18 mars 1977,
L’abbé Fulbert Youlou, seul candidat, est élu Marien Ngouabi est assassiné. Il devient une
en 1961 avec 97,5 % des suffrages. Ce prêtre figure emblématique pour tous les Congolais.
défroqué pour cause de vie personnelle peu Accusé d’avoir été l’instigateur de cet assas-
compatible avec sa charge est un fantasque sinat, l’ancien président Massamba-Débat est
chef d’Etat à soutanes multicolores, anticom- exécuté la semaine suivante. Le 5 avril 1977,
muniste obsessionnel. Les Congolais supportent le colonel Yombi Opango, choisi par les mili-
deux ans sa gestion toute personnelle du pays taires, devient président de la République. La
avant de le chasser suite à une révolution de mégalomanie du colonel-président fera long
trois jours, les « Trois Glorieuses », du 13, 14 et feu. Le Comité central du PCT place à la tête
15 août 1963 qui mettent fin à l’incompétence de du parti et de l’Etat un autre colonel, Denis
son régime. Fulbert Youlou se retrouve derrière Sassou N’Guesso, le 5 février 1979, pouvoir
les barreaux, dans l’indifférence totale de la qu’il gardera jusqu’en août 1992.

Le culte Ngouabi
Marien Ngouabi est né en 1938 dans la région d’Owando, « nordiste » d’origine kouyou,
un sous-groupe mbochi, il fut incorporé en 1957 dans l’armée française. Remarqué
par ses supérieurs, il est envoyé à Saint-Cyr Coëtquidan, d’où il ressort avec le grade
de lieutenant. De retour au Congo en 1962, il passe capitaine en 1964 et s’oppose au
régime de Massamba-Débat, tant pour des motifs idéologiques que régionalistes. Arrêté
en juillet 1968 à la suite d’une tentative de coup d’Etat, il est libéré deux jours plus tard
par des paras dirigés par un groupe d’officiers nordistes, parmi lesquels deux futurs
présidents : Yombi Opango et Denis Sassou-Nguesso.
Devenu chef de l’Etat après la démission forcée de Massamba-Débat, il fonde le Parti
congolais du travail (PCT). Dans un pays devenu officiellement marxiste léniniste, mais
où le pétrole apporte déjà son cortège de corruption, Marien Ngouabi après huit ans de
règne commence à sentir le vide autour de lui.
En butte à de nombreuses tentatives de coup d’Etat, avec parfois l’appui du Zaïre de
Mobutu, il prononce cinq jours avant sa mort un discours qui fait dire qu’il savait son sort
scellé : « Lorsque ton pays est sale et manque de paix durable, tu ne peux lui rendre sa
propreté et son unité qu’en le lavant avec ton sang. » Le 18 mars 1977, Marien Ngouabi
est assassiné dans sa résidence de l’état-major.
Plusieurs témoins potentiels sont liquidés dans la foulée, ainsi que le cardinal Emile
Biayenda, archevêque de Brazzaville, enterré vivant quatre jours après l’assassinat du
président. La commission d’enquête créée par le ministre de la Défense Denis Sassou
N’Guesso arrête et envoie au peloton d’exécution l’ancien président Massamba-Débat.
L’interprétation de ces événements demeure, longtemps après, un sujet sensible en
même temps qu’un pilier de la mythologie politique congolaise.
46 Histoire

Le pouvoir étatique restera durant cette période


un régime marxiste de parti unique (PCT). Denis
« La vasière », période de troubles
Sassou N’guesso multiple les jeux d’alliances précédant la guerre
ethniques, écarte les rivaux, jongle avec l’aide Des élections législatives ont lieu en juillet
de l’URSS, puis, après les années 1980, celle de 1992, aux termes desquelles l’UPADS de Pascal
la coopération française, tandis qu’Elf conduit Lissouba remporte 39 sièges, le MCDDI de
depuis plusieurs années déjà la plus grande Bernard Kolelas 29, et le PCT de Sassou
partie des activités pétrolières. N’Guesso 18. Une alliance de l’UPADS et du
PCT voit l’élection de Pascal Lissouba le 16 août
Nouvelle donne internationale, 1992 à la tête du pays.
Cette alliance ne durera pas, Sassou N’Guesso,
affrontements au Congo s’estimant lésé dans le nouveau partage du
Avec la fin de la Guerre froide, le retrait d’Etats pouvoir, quitte l’alliance et se rapproche de
tels que l’URSS et Cuba sonne le glas de l’aide Kolelas pour censurer le nouveau gouverne-
économique et logistique à de nombreux pays ment créé.
africains, dont le Congo. Dans un contexte Lissouba réplique en dissolvant l’Assemblée
économique dégradé, la revendication populaire élue quatre mois plus tôt. Brazzaville se hérisse
émerge du congélateur du monopartisme pour de barricades, et une première guerre civile
s’exprimer sur la place publique. A partir de en 1993 opposera les milices de Lissouba (les
1990, la mobilisation devient générale et englobe Cocoyes) aux Ninjas de Kolelas, soutenus par
classes populaires, intellectuels et Eglises. les Cobras de Sassou N’Guesso.
Une loi autorisant le multipartisme est votée le La période 1992-1997 verra, sur fond d’af-
24 décembre et Sassou N’Guesso annonce, sous frontements et de bombardements ponctuels,
la pression de la rue, la tenue d’une Conférence d’échecs dans les tentatives de désarmer les
nationale souveraine, le 25 février 1991. Cette milices qui font la loi dans les quartiers et le
conférence devient une épreuve cathartique – sud du pays, terrorisant les civils, l’effondre-
elle dure quatre mois au lieu des quinze jours ment de l’économie congolaise et une inflation
prévus – les maux du régime sont violemment gigantesque de sa dette extérieure.
dénoncés : Sassou-N’Guesso prononce une La situation s’apaise quelque peu en 1994,
allocution radiotélévisée dans laquelle il fait année qui voit Omar Bongo piloter une tentative
son autocritique. Le Congo adopte une nouvelle de dialogue entre les forces en présence et
Constitution de type semi-présidentiel avec où le président Lissouba voyage à Paris pour
élections des responsables par les administrés renégocier avec Elf les concessions accordées
en mars 1992. au pétrolier américain Oxy.
En 1995, Kolelas rejoint le gouvernement de
© BENOÎT LOGNONÉ

Lissouba. Mais les événements qui précèdent


l’élection présidentielle de 1997 vont faire
définitivement sombrer le pays dans la guerre.

La guerre ouverte
En 1997, alors que doivent enfin se dérouler
des élections normales après le retour de
Denis Sassou N’Guesso au Congo – sur
fond de déception causée par le régime de
Lissouba, accusé d’être encore plus corrompu
que ses prédécesseurs –, une seconde guerre
civile éclate, déclenchée le 5 juin par un coup
de force du président Lissouba, contre son
principal rival, Sassou N’Guesso. La réponse
de l’ancien président est immédiate, et ses
milices contrôlent rapidement la moitié de la
ville ; une partie de la population de la capitale
fuit les bombardements, la France évacue ses
ressortissants.
Un équilibre des forces s’installe jusqu’à ce que
les forces fidèles à Denis Sassou N’Guesso,
appuyées par des éléments de l’armée angolaise,
rétablissent ce dernier à la tête du pays. Mis
en échec, Lissouba prend la fuite ainsi que les
Les cataractes du fleuve Congo en saison sèche.
Histoire 47

dignitaires de son régime, tout comme Bernard plus de 4 000 forages pour 4 000 villages pour
Kolelas. Denis Sassou N’Guesso reprend le permettre l’accès à l’eau potable.
pouvoir et s’investit président de la République. Les résultats de la dernière élection présiden-
tielle (2016) n’ont pas été une surprise, même
Nouvelle espérance et désillusion si les positions, pour ou contre un changement
de régime – et donc nouvelle constitution – fleu-
En 1999, Denis Sassou N’Guesso annonce la rissent sur des banderoles ou dans la presse
réconciliation nationale. Il hérite d’un pays en locale. Les Congolais, eux, semblant osciller
ruine, aux communautés dressées les unes entre attente déçue et avidité de changement,
contre les autres, miné par la corruption. En se prononcent surtout pour la paix, tant le
juillet 2002, face à une opposition exsangue, pays porte en lui de nombreuses traces de
les portes du palais restent ouvertes pour Denis la guerre (même dix ans après) sur le plan
Sassou N’Guesso : il est réélu au premier tour structurel et moral.
d’un scrutin controversé avec 78,61% des Néanmoins, depuis 2016, les violences et les
voies. Il met alors en œuvre son programme exactions dans les départements du Pool et
la « Nouvelle Espérance » : une remise sur de Bouenza réapparaissent. Aucun moyen
pied du pays tant au niveau physique (inté-

DéCoUVeRte
de transport ne circule entre Pointe-Noire et
gration économique, infrastructures) que Brazzaville. La situation sanitaire dans ces
moral (entente communautaire, lutte contre la zones est catastrophique, la communauté inter-
corruption). Ce programme est soutenu par une nationale, à l’été 2017 commençait à peine à
politique de grands travaux, la « Municipalisation se pencher sur cette crise...
accélérée » qui élit annuellement une ville et Par ailleurs, depuis 2015 un nouveau mal ronge
sa région, différente, célébrée lors de chaque l’économie du pays, celui de la brusque chute du
fête nationale, qui s’y déroule. Il signe en mars prix du baril de pétrole. Ce dernier est tombé à
2003 un accord avec Frédéric Binsangou, alias moins de 40 US$ dans la période la plus difficile.
le pasteur Ntoumi, et ses Ninjas, qui jusqu’en Or, le pays, complétement dépendant de cette
2016 ne font que très sporadiquement parler ressource connaît une crise économique très
d’eux. Le pays profite de l’envolée du prix du importante et tous les pans de la société sont
baril de brut et affiche une croissance soutenue, touchés. A Pointe-Noire, la situation s’est très vite
même si la crise n’a pas épargné le Congo, dégradée et le chômage a augmenté en flèche.
qui doit revoir ses perspectives de croissance Les années de forte croissance semblent loin.
à la baisse et envisager une diversification Pourtant le pays a pour ambition de devenir dans
plus importante de son économie. Avec une les prochaines années le troisième producteur
croissance repartie à la hausse en 2014 (4,8 % de pétrole d’Afrique en décidant d’augmenter
selon la Banque mondiale), le président poursuit sa production journalière à 350 000 barils/jour.
son programme de réformes. Il initie en 2013 de Cette augmentation est rendue possible par
nouveaux projets, comme « Eau pour tous », l’entrée en production du champ Moho Nord.

Le jour du 4 mars
Dimanche 4 mars 2012, aux alentours de 8 heures, une première explosion brise le
silence paisible des dimanches matins brazzavillois. Elle sera suivie de plusieurs autres
déflagrations, ressenties jusqu’à Kinshasa. En l’absence d’information, la cité, aux
précédents douloureux, s’agite : et si c’était à nouveau la guerre ? Hystérie collective,
mouvements de foule, départs envisagés... le calme ne reviendra qu’à la nuit tombée
à l’annonce de la terrible nouvelle : trois dépôts de munitions de la Caserne de Mpila,
à l’est de la ville, ont explosé faisant officiellement 282 morts, 2 300 blessés, plus de
14 000 sans-abri, rasant des parcelles entières et causant de nombreux autres dégâts
matériels. Le deuil national est décrété et la situation humanitaire des sinistrés, déplacés
dans des dizaines de sites aménagés, est tendue pendant plusieurs mois. Accident ou
complot pour ébranler le gouvernement ? Le tribunal a estimé que le principal accusé,
le caporal Blood Kakome Kouvack, a mis volontairement le feu au camp de Mpila,
écopant de 15 ans de travaux forcés. Son supérieur, le colonel Marcel Ntsourou, ancien
secrétaire général adjoint du Conseil national de sécurité, a lui été condamné à 5 ans de
travaux forcés pour détention d’arme. Son interpellation, musclée avec échanges de tir,
le 16 décembre 2012 a également suscité quelques heures de panique dans Brazzaville.
Il était à nouveau à la place des accusés pour ce fait en août 2014. Les sinistrés, quant
à eux, ont été relogés ailleurs, parfois dans des maisons à Kinkélé.
Politique et économie
Politique De type présidentiel, le régime établit trois
pouvoirs distincts et indépendants :
Depuis la Conférence nationale souveraine
qui a signé la fin du monopartisme, la vie wwLe pouvoir exécutif assuré par le président
politique congolaise se caractérise par une de la République et le gouvernement.
grande prodigalité dans la naissance et la wwLe pouvoir législatif confié à un Parlement
disparition des partis. On pourrait dire, en composé de deux Chambres : Assemblée
première analyse et au-delà des institutions nationale et Sénat.
et structures, que politique et tribalisme sont wwLe pouvoir judiciaire constitué autour de la
intimement liés au Congo. Les partis sont le Cour suprême, de la Haute Cour de justice et du
plus souvent liés à l’ethnie de leur fondateur Conseil supérieur de la magistrature.
ou tête de liste, eux-mêmes soutenus par
des aires géographiques correspondant à leur Partis
ethnie. Les politiques ont souvent joué le jeu
dangereux de la tribalité pour écarter ou faire wwLe Parti congolais du travail (PCT). Parti
rentrer dans le giron du parti les éléments historique dans le paysage politique congolais,
incontrôlables, pour susciter la peur ou se fondé en 1969 par Marien Ngouabi, actuellement
poser en seul sauveur. De nombreux analystes au pouvoir au Congo. D’obédience marxiste-
considèrent cette instrumentalisation comme léniniste à l’origine, il a adopté depuis la chute
un symptôme de l’échec de l’Etat et du déve- de l’URSS une ligne politique sociale démocrate.
loppement au Congo. Toutefois, après une Le parti qui a porté Denis Sassou N’Guesso au
décennie de guerre civile et d’affrontements pouvoir demeure, sans que l’on puisse discerner
intercommunautaires, la carte ethnique ne peut son projet de société, le premier parti congolais,
décemment plus être ouvertement brandie, dont l’audience la plus forte se trouve au nord
les Congolais en connaissent maintenant du pays.
le prix… wwL’Union panafricaine pour la démocratie
sociale (UPADS). Parti fondé par Pascal Lissouba,
Structure étatique membre de la diaspora sous le monopartisme,
Un projet de Constitution s’inspirant des conclu- revenu au pays en faveur de la Conférence natio-
sions d’un forum sur l’unité et la réconciliation nale souveraine. Le parti et son chef gagnèrent les
a été soumis à référendum le 20 janvier 2002. élections de 1992. Il trouve ses assises populaires
Les Congolais l’approuvèrent à 84,26 % des dans le Niboland ou Grand Niari englobant le Niari,
suffrages exprimés. Cette nouvelle Constitution la Bouenza et le Likoumou. Pascal Lissouba,
institue un régime présidentiel accordant au toujours en exil quoique grâcié en 2009, est
président de la République de larges pouvoirs. actuellement physiquement très diminué (les
Elu pour un mandat de sept ans renouvelable rumeurs sur sa mort sont régulières) et ne peut
une fois, le président de la République est présider au destin du parti qu’il a créé. Son parti
le chef de l’exécutif. Il nomme les ministres a présenté un candidat, Pascal Tsaty-Mabiala,
et met fin à leurs fonctions. La Constitution aux élections de 2016.
institue un Parlement bicaméral avec une wwLe mouvement congolais pour la démo-
Assemblée nationale de 137 membres élus pour cratie et le développement intégral (MCDDI).
cinq ans et un Sénat de 66 sièges. Le mandat Parti créé par une autre grande figure de l’oppo-
des sénateurs est de six ans. Pour assurer la sition, probablement la plus populaire : Bernard
pérennité des institutions, la Constitution ne Kolélas, qui perdra au second tour de l’élection
prévoit pas de motion de censure contre le présidentielle de 1992 avec 38% des voix.
gouvernement. L’assemblée ne peut démettre Contraint comme Lissouba de quitter le pays
le président de la République qui ne peut la après la seconde guerre civile, Kolelas obtint de
dissoudre. A noter également que cette consti- Sassou N’Guesso la faveur de rentrer enterrer sa
tution n’est pas modifiable en l’état et que femme en 2005, après huit ans d’exil. Il meurt
le candidat à la présidence ne doit pas avoir à Paris deux ans après, le 13 novembre 2009.
atteint la limite d’âge indiquée dans les textes : Brillant orateur, le parti qu’il a fondé s’appuie
70 ans. En 2015, une nouvelle constitution encore sur la doctrine de son fondateur. Il est
est adoptée par référendum et abroge cet aujourd’hui dirigé par Euloge Landry Kolélas,
âge limite. son fils.
Politique Et Économie 49

wwL’Union pour la démocratie et la république à Pointe-Noire le statut de capitale économique.


(UDR-Mwinda). Parti fondé par André Milongo Le Congo est aujourd’hui le sixième producteur
qui fut un habile Premier ministre pendant la d’Afrique, avec environ 290 000 barils produits
période de transition post-Conférence nationale par jour. Le principal opérateur national est la
souveraine en 1991. Issu du Pool, la réputation Société nationale des pétroles du Congo (SNPC),
d’intégrité d’André Milongo lui fait trouver une une entreprise publique issue de Hydrocongo,
audience par-delà les clivages ethniques. Depuis l’ex-société nationale de distribution et de com-
la mort de ce dernier en 2008, le parti s’abîme mercialisation des hydrocarbures. En 2012, les
en une interminable querelle de succession experts redoutent une baisse de la production.
allant jusqu’à provoquer la cission de certains Il semblerait que l’avenir soit assuré puisque
membres. Actuellement dirigé par Guy-Romain Total (60 % de la production totale, devant
Kinfoussia, le parti tente, malgré tout, de tenir l’italien ENI), en partenariat avec Chevron et
son rôle d’opposant. SNPC, devrait exploiter en 2018 le champ de
wwLe parti pour l’action de la République Moho Nord. L’investissement, pour Total, est
(PAR). Un jeune parti d’opposition fondé en estimé à 10 Md$.
2014 (après quatre ans d’attente) par Anguios Si la manne pétrolière est colossale, son apport

DéCoUVeRte
Nganguia Engambé, candidat aux élections de au développement du pays est plus sujet à
2009 et 2016. caution. La coalition « Publiez ce que vous
payez », qui milite pour plus de transparence
dans les industries extractives, note cependant
Économie une amélioration de la situation congolaise à
Le pays, dont les rentrées d’argent ont longtemps cet égard. Une progression que confirme l’Ini-
été basées sur l’exportation du bois, découvre tiative pour la Transparence dans les Industries
la richesse grâce au pétrole dans les années Extractives (ITIE) en accordant, en février 2013,
1970. L’euphorie sera de courte durée et après le statut de « Pays Conforme » au Congo. Il
une période d’accès aux soins, à l’éducation s’agit d’encourager les Etats à plus de transpa-
accompagnée d’une large diffusion des biens rence vis à vis de leurs opérations budgétaires,
de consommation, les conditions de prospérité permettant, à terme, aux citoyens d’accéder
déclinent rapidement à partir de 1982 avec la aux informations sur la répartition des revenus.
décroissance des cours du pétrole et les diffi- wwLe bois entre difficultés logistiques et
cultés culminent en 1985 quand ces derniers profits. L’exploitation du bois, si elle devenue
s’effondrent. relativement secondaire dans l’économie depuis
Contraint de limiter ses dépenses et de mettre l’avènement du pétrole, représente toujours
en œuvre un plan d’ajustement structurel, l’Etat le deuxième secteur d’activité en termes de
se résigne à signer un accord avec le FMI en recettes à l’exportation. C’est également un
mai 1986. Les tensions sociales et divisions très important pourvoyeur d’emplois dans
ethniques entretenues par les tenants du les nombreuses régions d’exploitation. Les
pouvoir dégénèreront durant les années 1990 en essences tropicales tels le sipo, le sapelli,
affrontements localisés puis en guerre civile l’okoumé, le limba, auxquels il faut ajouter
sous le regard des compagnies pétrolières qui les vastes boisements artificiels d’eucalyptus
deviendront parfois les argentiers des forces situés près de Pointe-Noire trouvent leur
en présence. chemin sur les marchés internationaux. Une
Il existe actuellement deux lectures de la dizaine d’opérateurs, très majoritairement
situation économique congolaise, d’une part européens, sont implantés au Congo dans le
l’optimisme du discours officiel insistant sur nord du pays, où la filière est la mieux établie
la « renaissance du pays », et d’autre part, les et la plus prospère. Après une très forte
mises en garde du FMI et de la banque mondiale hausse au début des années 2000 (jusqu’à
sur ses lacunes et dérapages. Le prix du baril 1 369 176 m³ en 2006), la production s’est
explique ce décalage entre euphorie et réalité effondrée depuis 2006 avec la crise mondiale
d’une économie encore fragile. des cours du bois. Le problème structurel
de la filière reste les difficultés, et donc le
Principales ressources coût, d’acheminement des grumes. L’état du
wwLa manne pétrolière. Le secteur pétro- réseau routier, l’épuisement des structures et
lier constitue à lui seul 75 % des recettes de du matériel roulant du Chemin de fer Congo-
l’Etat, plus de 60 % du PIB et près de 90 % des Océan rend les questions d’évacuation du
recettes d’exportation… Ce sont les hausses bois très complexe. Actuellement, la filière
vertigineuses du prix du baril qui ont alimenté tend à développer sur place les activités de
la croissance jusqu’aux années 2010. Dix-neuf transformation. Les sociétés se plaignent du
titres d’opération sont opérationnels, essentielle- poids de la fiscalité au regard des obligations
ment au large des côtes, offshore, ce qui confère qu’elles ont d’assumer d’autres charges liées
50 Politique Et Économie

Good morning China !


Les échanges sino-congolais datent de 1964, bien avant l’instauration de monopartisme
sous l’égide d’une idéologie marxiste-léniniste. La présence commerciale de la Chine,
son importance grandissante dans tous les domaines de la vie économique est
certainement l’un des changements les plus frappants au Congo. Les Chinois sont de
toutes les réalisations d’ampleur telles que l’aéroport de Brazzaville, le Parlement ou le
ministère des Affaires étrangères, le barrage de Moukoukoulou dans le département de
la Bouenza, la Maison de la radio et de la télévision, le stade de Kintélé… Les Chinois
ont financé également plus de 85 % des 280 millions de dollars du nouveau barrage
hydroélectrique d’Imboulou, dans le Pool, dont la puissance installée de 120 MW devrait
permettre de réduire les délestages à Brazzaville.

à la gestion durable des forêts, à contribuer chasse et de la pêche. La production de manioc


à la construction de routes, d’écoles et de a dépassé les 200 000 t pour la première fois
centres de santé... Pour finir, l’exploitation du en 2002, tandis que celle de banane plantain
bois n’est pas sans soulever le problème du n’a toujours pas retrouvé son niveau de 1995.
pillage des réserves forestières par des sociétés Les cultures d’exportation semblent actuelle-
sans scrupules, ainsi le Forest Monitor, une ment faire l’objet d’un regain d’intérêt : quasi
organisation indépendante, a été désigné afin à l’abandon, alors qu’en 1996 on produisait
de contrôler les possibles abus. Le Congo a au Congo 500 t de café et 800 t de cacao
été, en mai 2009, le deuxième pays au monde par an, une étude est actuellement en cours
à signer un accord avec l’Union européenne pour pour relancer l’exploitation du cacao. Quant
la mise en place de l’ambitieux processus FLEGT. à la Société agricole de raffinage industriel
Il s’agit dans les années à venir de mettre en du sucre (SARIS-Congo), basée à Nkayi, elle
place un système complet de traçabilité depuis produit 70 000 tonnes de sucres par an, essen-
la production pour tout le bois exporté, de tiellement pour le marché congolais. La société
contrôle indépendant des opérations forestières emploie pendant la période de récolte quelque
en garantissant l’implication des communautés 3 000 personnes et fait vivre une région où les
locales et de la société locale. investissements restent peu nombreux.
wwL’agriculture. C’est peut-être le premier L’élevage de porc ou de poulet se pratique
paradoxe du Congo : celui d’un pays faiblement de façon traditionnelle dans les villages (les
peuplé, aux terres fertiles, aux pluies fameux poulets tékés). L’élevage bovin, après
abondantes… et qui importe la plupart de l’effondrement des ranchs d’Etat, subsiste
ses denrées agricoles alors que seuls 2 % des marginalement sous forme de petits troupeaux
terres arables sont cultivées… Les explications privés et de vastes ranchs appartenant à des
sont multiples : tout d’abord la population très dignitaires du régime.
urbanisée (plus des deux tiers des habitants), La pêche traditionnelle, essentiellement en
ensuite le secteur s’est appuyé durant la période eau douce mais aussi en eau de mer, activité
communiste sur des infrastructures étatiques qui vivrière de nombreux villages le long des
se sont lentement désagrégées sans qu’aucun cours d’eau du nord du pays, fournissait, à
acteur privé (entreprise, coopérative) ne prenne la fin des années 1990, 35 000 t de poissons
le relais. Les agriculteurs sont le plus souvent consommés majoritairement après fumage.
dans une agriculture de subsistance basée sur Toutefois la pérennité des stocks halieutiques
les techniques traditionnelles (brûlis, cultures est mise à mal par des embarcations (souvent
itinérantes, longues jachères, outillage manuel) chinoises) qui violent les lois en pratiquant
qui ne produisent pas à assez pour nourrir une pêche surintensive (parfois même à la
les ventres de la ville. Enfin les conflits des dynamite).
années 1990 (et jusque récemment) ont wwLes ressources minières. Si les ressources
particulièrement touché le Pool et le Bouenza, minières du Congo sont variées, leur exploitation
deux régions très agricoles considérées comme demeure assez timide. L’exploitation du cuivre
le « grenier de la capitale » : récoltes pillées, à Mindouli a été suspendue à la fin des années
cheptels décimés, etc. 1990. Le gisement de potasse de Tchitondi a été
Le manioc reste l’aliment de base, complété exploité pendant dix ans avant qu’une inondation
de plantes souvent cultivées en association de la mine y mette fin. De petites quantités
– patate douce, taro –, ainsi que les produits d’or sont extraites dans les rivières du pays.
de la cueillette comme le koko, et ceux de la Plusieurs gisements d’uranium, de diamants,
Politique Et Économie 51

de manganèse, de phosphate sont connus, qui mettre en place malgré tout, sous l’impulsion
semblent dans l’attente de capitaux étrangers d’ONG relayées par le Ministère du Tourisme et
pour mettre en œuvre leur exploitation. En de l’Environnement. On entrevoit aujourd’hui des
février 2008, General Metals a entrepris via signes d’émergence d’une volonté de développer
sa filière Soremi l’exploitation de gisements de le tourisme communautaire, vecteur de la sensi-
fer, de cuivre et de zinc dans la Bouenza. Le bilisation au secteur touristique et à son intérêt à
groupe australien minier Sundance Resources long terme, mais aussi, depuis quelques années,
s’intéresse quant à lui aux mines de fer de de mettre en œuvre une réglementation en vue de
Mbalam-Nabena, à cheval entre le Congo et le mieux gérer l’exploitation forestière, condition de
Cameron. Il devait rentrer en production fin 2017. la sauvegarde de l’habitat de certaines espèces
wwDéveloppement du transport, du bâtiment en voie de disparition. De nombreux projets privés
et des télécommunications. Conséquences viennent compléter l’offre. Mais à Brazzaville, et
du plan national de développement du pays, surtout à Pointe-Noire, c’est encore le tourisme
et de la prise de conscience de la nécessaire d’affaires qui justifie les bonnes progressions
diversification de l’économie, le secteur du des chiffres du tourisme au Congo.
Pour renforcer l’activité touristique dans le
transport aérien et routier (+132 % en 2013)

DéCoUVeRte
pays, se sont tenues les 17 et 18 juillet 2017,
et celui du bâtiment enregistrent de bonnes
à Brazzaville, les premières assises nationales
performances et soutiennent l’activité du pays.
du tourisme. Ces assises ont été organisées
A noter également la montée en puissance de la
en partenariat avec les Nations Unies et la
téléphonie mobile dont le chiffre d’affaires du
Banque mondiale. Pour souligner l’importance
secteur était équivalent à 275 MdE en 2013.
de l’évènement, le Secrétaire Général de l’Orga-
Place du tourisme nisation Mondiale du Tourisme était présent.
L’état Congolais affiche clairement sa volonté
Avec 373 000 touristes estimés en 2014, de diversifier ses ressources économiques par
le tourisme pèse peu dans le PIB national. le développement du tourisme, de l’écotourisme
Frémissant, il se développe très doucement, en particulier, rendu possible par la mise en
malgré la volonté affichée, au moins dans valeur de la faune et la flore du pays, excep-
les déclarations, du pays à mettre en œuvre tionnelles. Un plan directeur de développement
une véritable politique de développement du durable du tourisme a été adopté. A noter, le
tourisme. Pour le moment, le coût du voyage dynamisme de l’office du tourisme et la richesse
pour qui vient de l’étranger et particulièrement de son site internet.
des pays occidentaux freine l’enthousiasme de
bon nombre de touristes. A cela, s’ajoutent les „„MINISTÈRE DU TOURISME
difficultés de transport avec des routes peu ET DE L’ENVIRONNEMENT
entretenues, abimées par la saison des pluies, Tour Nabemba – 11e étage
rendant certains accès difficiles, voire impos- & +242 22 283 54 53 / +242 05 051 77 16
sibles et isolant les structures implantées dans www.tourisme-environnement.gouv.cg
les parcs. Cependant, l’écotourisme semble se contact@officedutourisme.gouv.cg
© FLORENCE DANNER

Un pêcheur en pirogue sur le Fleuve Congo.


Population et langues
Ethnies wwLes Mbochis. Implantés pour leur part au
nord des plateaux Batéké, les Mbochis sont
La majorité des Congolais sont des Bantous, qui répartis dans les deux départements de la
se répartissent en 74 ethnies, dont les groupes Cuvette (Owando, Oyo, Etoumbi…) et le long
les plus importants sont les Bakongo ou Kongos, des grandes rivières poissonneuses que sont la
les Tékés, les Mbochis et les Sanghas. Le terme Sangha et la Likouala. Représentant le troisième
« Bantou » désigne une communauté de groupes groupe ethnique du Congo, les Mbochis se
composée d’environ 450 langues apparentées. répartissent en plusieurs ethnies : bonga,
A cela, s’ajoute une diversité culturelle, on ne boubangui, kouyou, likouaka, likouba, mboko,
retrouve pas de trace d’une organisation sociale makoua, mbochi, moye et ngaré.
ou d’un système de pensée unique. Les Aka
(Pygmées/autochtones), représentent moins wwSanghas, Makouas et Oubanguiens.
de 3 % de la population. Note : le pluriel du Les trois derniers grands groupes ethniques,
nom des ethnies bantoues se signale souvent parmi lesquels on retrouve en tête les Sanghas,
par le suffixe « ba », ainsi « bakongo » signifie regroupant eux-mêmes une dizaine d’ethnies
« les Kongos ». La langues des Aka est aussi différentes (Bomitabas, Bonguilis, Pomos,
apparentée à une langue bantou, puisqu’au Bangalas…), vivent tout au nord du pays dans
pluriel ils se nomment Baaka. la forêt équatoriale.
Ils sont éleveurs et pêcheurs, et l’exploitation
wwLes Bakongo. Ils représentent à eux seuls du bois est également devenue l’une de leurs
plus de la moitié de la famille bantoue. Ils sont
principales activités.
pour la plupart implantés dans le sud du pays,
de Brazzaville jusqu’à Pointe-Noire sur la côte wwLes Aka. Considérés historiquement et peut-
Atlantique. Au-delà du Congo-Brazzaville, l’aire être à tort comme les premiers habitants du
de peuplement des Bakongo s’étend jusqu’à Congo, avant les migrations bantoues venant
Luanda en Angola et jusque dans la province du nord de l’Afrique un millénaire av. J.-C.,
du Badundu au Congo-Kinshasa. La population ils sont estimés à une trentaine de milliers
kongo était estimée à la fin du XXe siècle à d’individus au Congo-Brazzaville, même si
environ 10 millions de personnes. On trouve aucun recensement n’a été fait.
parmi eux les Laris (ou Balari) vivant à l’origine Vivant de chasse, de pêche et de cueillette, les
autour de Brazzaville, dans la région du Pool ; les Aka autrefois semi-nomades sont de nos jours
Vilis ou Bavili sur la côte Atlantique (Pointe-Noire en voie de sédentarisation. Certains groupes
dans la région du Kouilou ; les Yombés (Bayombé) pratiquent une agriculture de subsistance,
dans le massif du Mayombé dans le Niari, ainsi d’autres sont employés par les industries
que les Basoundi, les Babembé, les Bakemba, forestière ou les Bantous. Au-delà des effets
et bien entendu les Bakongo. La majorité parle de l’économie de marché, la discrimination à
le kikongo ou ses dialectes. Malgré la diversité, laquelle ils font face entraîne leur marginalisation
la notion de clan, au sens large du terme, est sanitaire et affecte leur patrimoine culturel et
importante chez les Bakongo, tous les membres leurs savoirs traditionnels.
descendant, à l’origine, des mêmes parents. wwPopulation étrangère. Les Congolais étant
wwLes Batéké. La famille téké constitue environ de piètres commerçants, la plupart des affaires
20 % du peuple congolais. Installés sur les sont tenues par des étrangers : les Maliens et
plateaux Batéké au nord de Brazzaville, ils les Béninois tiennent les petits commerces, puis
comportent une dizaine d’ethnies différentes, par ordre décroissant de la taille des business :
parmi lesquelles les Tios, les Baboma, les Français, Libanais, Chinois. Les ressortissants
Tégués, les Bangangoulou, les Batéké-Lalis. de la République démocratique du Congo, très
Agriculteurs et négociants, ils descendent des nombreux à Brazzaville, sont appelés sous
rois tékés, rivaux du royaume Kongo, appelés diverses dénominations : « zaïrois », « kinois »,
makokos, avec qui Savorgnan de Brazza signa, « congolais d’en face », « congolais démocrates »
à Mbé, en 1880 le premier traité de protectorat ou même « rdécéens ». Ils sont souvent accusés
où le roi Iloo cédait à la France « ses droits d’importer tous les vices de Kinshasa, vol
héréditaires de suprématie ». Les Batéké se et prostitution en tête. Régulièrement, le
trouvent aussi dans le sud-est du Gabon (le gouvernement congolais expulse les réfugiés
président Omar Bongo et son fils Ali Bongo, du du nord, les sans-papiers ou les fauteurs de
Gabon, sont Batéké) et à l’ouest de la République troubles : ce qui n’est pas sans créer de vives
Démocratique du Congo. tensions entre les deux rives.
Population Et Langues 53

© STÉPHANE DAMANT
DéCoUVeRte
Piroguiers et pêcheurs sur les rives du fleuve Congo.

Langues officielles sont arrivés plus à l’intérieur, ils ont favorisé


l’utilisation du kituba au détriment des différents
La langue officielle est le français. Les deux dialectes kikongos. D’une part car celui-ci était
langues véhiculaires principales sont par ordre déjà une langue véhiculaire comprise pas une
d’importance le kituba (ou munukutuba) parlé majorité de tribus kongos, d’autre part parce
dans le sud du pays (la langue du chemin de que sa grammaire était plus facile.
fer) et le lingala (la langue du fleuve) parlé le
long du fleuve Congo. Elles sont inscrites dans wwLe lingala. Langue issue du bobangi, langue
la Constitution. Le lari, langue construite à du pays Ngala, région entre le fleuve Congo et
partir du soundi et du téké, apparaît comme la l’Oubangi ; le nombre de locuteurs est estimé à
troisième langue locale du pays, parlée dans 30 millions répartis entre le Congo-Kinshasa et
le Pool et dans les quartiers sud de Brazzaville. Brazzaville, l’Angola et jusqu’en Centrafrique.
Le lingala fait partie des quatre langues véhicu-
wwLe kituba ou munukutuba. C’est une langue laires du Congo-Kinshasa au côté du kikongo,
du groupe bantoue parlée par 50,3 % de la du kiswahili et du tchiluba, la langue officielle
population au niveau national. On peut dire du de ce dernier étant également le français.
kituba qu’il est la langue du sud du Congo, il est De ce côté du fleuve, le lingala a supplanté
également parlé dans le nord-ouest du Congo- le kikongo à Kinshasa. Ce n’est que dans la
Kinshasa et en Angola. L’alphabet latin est utilisé deuxième moitié du XXe siècle que Mobutu,
pour le transcrire. L’origine du kituba est un natif de région lingalaphone, a beaucoup œuvré
pidgin apparu grâce aux échanges commerciaux à son expansion.
sur les bords de l’embouchure du fleuve Congo, Quoi qu’il en soit, cette langue est actuellement
avant l’exploration de l’intérieur africain par les largement parlée dans les deux Congo, au nord
Européens. La langue a pris de l’importance du Congo-Brazaville tout spécialement, dans
grâce à l’augmentation du commerce. Lorsque les médias, l’armée, les discours officiels et la
les missionnaires et les colons européens chanson populaire, qui reste son meilleur médium.

Lexique de gestuelle congolaise


ww Hausser les paupières : exprime l’acquiescement, le bonjour.
ww Frapper la paume d’une main deux fois contre le poing, mimant le geste de tasser :
à propos d’un endroit plein, bondé, d’une chose en abondance.
ww Passer le pouce sur le front puis secouer la main comme pour se débarrasser de la
sueur : exprime la fatigue ou la souffrance.
ww Toucher avec son front le front de son congénère d’un côté, de l’autre, puis au centre :
pour saluer un ami que l’on n’a pas vu depuis longtemps.
Mode de vie
Il est très complexe de synthétiser en quelques l’indépendance du pays, des pans entiers de
pages la structure de la société congolaise et la culture traditionnelle congolaise ont été
son contexte social et culturel. Le manque bouleversés. Voici donc quelques grands axes
d’études ou la difficulté à se les procurer ne ou faits sociaux marquants pour s’initier au
facilite pas la tâche. De plus, avec la coloni- contexte socioculturel de l’Afrique et du Congo
sation et la période post-coloniale qui a suivi en particulier.

Vie sociale
wwLa parenté et le lignage. La parenté entre enfants ou personnes âgées abandonnés. Aussi
deux individus est le lien de filiation qui les le Congolais, comme la plupart des Africains, se
unit. Au Congo on distingue deux systèmes trouve-t-il aujourd’hui confronté à un dualisme
de parenté. Au nord du pays, c’est la parenté culturel, entre le souci de conserver son identité
patrilinéaire qui prédomine, puisque seuls les culturelle et la nécessité de s’intégrer dans un
hommes transmettent la parenté, les enfants monde en pleine mutation, influencé par la
d’une femme ne font pas partie de sa parenté culture occidentale.
mais de celle de son mari. A l’inverse, la plupart La société africaine est fortement hiérarchisée.
des ethnies du sud sont matrilinéaires ; la Cette hiérarchie marquée d’interdits confère,
parenté s’y transmet par les femmes : le statut bien entendu, une forte cohésion du groupe et
social et l’héritage passent non pas d’une femme une organisation sociale figée. Le rapport à la
à ses filles mais des frères de la femme aux famille, son ambivalence, vécu pour l’individu
frères de ses filles. C’est ainsi l’oncle qui exerce entre contrainte et nécessité est une des clés
l’autorité. de la société congolaise. Tenir sa place dans
wwLa famille : entraide et conflits. S’il y la famille, par redistribution de ses biens est
a bien un cliché qui se vérifie sur l’Afrique, fondateur de l’identité et du prestige, et plus
c’est bien la place centrale qu’y prend la le succès est évident, plus la demande est
famille. Par famille au Congo on entend non pressante. Cette solidarité forcée est donc pour
pas simplement les parents, frères et enfants beaucoup une des explications principales à la
mais tous les relatifs au deuxième, troisième et corruption endémique qui frappe le pays. Le non-
même quatrième degré. Tous les cousins sont respect de cette exigence entraîne une aménité
considérés comme des frères, et appelés comme qui peut dégénérer en conflit ouvert, voire en
tel, si bien que lorsqu’il s’agit des frères et guerre souterraine, avec l’intervention du ndoki,
sœurs dans le sens qu’on l’entend, le Congolais du sorcier, dans le but d’affaiblir ou d’éliminer
précisera : « même père même mère ». Le taux le membre qui ne suit pas les règles. Le milieu
de natalité étant ce qu’il est, on comprend bien urbain, avec ses possibilités d’enrichissement
que la simple famille suffit à remplir trois fois le rapide, ses inégalités bien plus marquées qu’au
répertoire de son portable, et c’est grâce à elle village, voit se dérouler les affrontements les
et à travers elle que les Congolais se logent, plus acharnés entre membres des familles. Tenir
trouvent leur emploi, etc. La forte solidarité qui sa place entre réussite personnelle et respect
se manifeste entre les membres de la famille des réseaux d’entraide qui la plombent est la
bannit l’individualisme. Elle dépend d’une solide gageure de tout Congolais, entre idéal de vie
structure dont le soubassement est l’ethnie et « à l’occidentale » et réalité africaine.
le clan composé d’un groupe d’individus qui se wwRites d’initiation. Certaines ethnies se
réfèrent à une personnalité politique, artistique, réclament d’une structure sociale à classes
voire religieuse. d’âges. Dès les premiers signes de puberté,
Cette cellule familiale élargie tend toutefois à les jeunes gens nubiles sont introduits, par
perdre de son importance avec les changements des rites d’initiation, aux traditions de la tribu
économiques et l’urbanisation de l’Afrique. Cette conférant à cette dernière une grande cohésion
rupture se matérialise par un déclin progressif par l’appartenance individuelle à un groupe.
des solidarités traditionnelles, de l’individualisa- Après avoir subi les rites, les jeunes garçons ou
tion conduisant parfois à la marginalité dont les les jeunes filles sont considérés comme adultes
formes les plus graves sont la délinquance, les et ont dès lors les mêmes droits et obligations
Vie sociale - Mode De Vie 55

que ces derniers. L’initiation est généralement c’est le couple qui ne peut ou ne veut se suffire
constituée d’épreuves symboliques qui marquent à lui-même, c’est aussi le champ d’expériences
le caractère du jeune initié. L’initiation se déroule des années de formation. Les copains et copines
souvent en dehors du village, dans la brousse peuvent, une fois financièrement stabilisés,
ou dans un lieu au caractère sacré (colline, trouver en l’union libre un relais. C’est la vie
ensemble de grottes, etc.). Le jeune apprend commune hors des cadres du mariage, pratique
le langage secret qui lui permet d’acquérir les courante en milieu urbain. Ce mode est bien
règles de la tribu et d’accéder aux mystères de toléré par la famille de la femme pour peu que
l’univers et aux forces de la nature. Différentes le jeune homme soit capable de subvenir aux
épreuves, souvent difficiles, destinées à lui besoins de sa conjointe et de faire de temps à
permettre d’acquérir une force de caractère autres de petits cadeaux à la « belle-famille ».
sont alors infligées au jeune initié. La fin du Le mariage implique de son côté le versement
rite marque la renaissance, après la mort de d’une dot ou compensation matrimoniale à la
l’enfance. Cette renaissance est symbolisée famille de la femme que tout le monde ne peut
par des signes extérieurs (tête rasée, port de pas se permettre. Ainsi des couples vivant en
bijoux et de parures, peintures corporelles, union libre le font parfois par nécessité, dans

DéCoUVeRte
etc.), et généralement un bain purificateur l’attente de s’offrir ou plutôt d’offrir à la famille
dans une mare ou une rivière sacrée confirme leur mariage. Tant que le couple reste sans
l’adhésion du jeune au groupe des initiés. L’accès enfants, la famille n’est pas trop intrusive dans
à certaines fonctions (devins, féticheurs, castes, la vie conjugale. A la naissance de l’enfant, la
sociétés de masques…) nécessite également filiation étant très majoritairement matrilinéaire
un rite d’initiation. Ces rites sont toutefois en au Congo, la famille de la femme commence à
rapide déclin, particulièrement en ville où ils sont poser ses exigences. Les enfants et la stabilité
souvent même inconnus des jeunes Congolais. acquise, commence alors le temps des bureaux.
wwL’établissement du couple. wwLe deuxième bureau est une maîtresse,
« Lemba, dans la vie, rien ne sert de courir mais une maîtresse officielle, celle des
Tu n’es encore qu’une adolescente cadres ayant réussi socialement. La femme
Occupe-toi de tes études à travers les cadeaux offerts relaie le prestige
Pendant que de mon côté, j’œuvre pour un de l’amant. C’est la continuité de la romance
meilleur avenir parallèlement à la vie maritale assumée, les
Après nous pourrons nous marier. questions financières réglées. Le deuxième
Soigne ta conduite, nous sommes fiancés bureau est une institution qui semble parfois
Tu sais pertinemment que ce n’est que toi que modeler la vie sociale et amoureuse plutôt que
j’aime l’inverse. Certains Congolais notent ironiquement
Ce n’est que toi que j’aime. » que depuis la fin du monopartisme, le pays n’a
(Lemba, Mpassi Alphonse) plus que le deuxième bureau comme idéologie,
Les modes de vie du couple, changeant selon les sur laquelle se sont ruées et se ruent les élites
milieux, la flexibilité des rapports, la séduction congolaises… A quand une étude de l’impact
entre plaisir et nécessité, la mise en avant du deuxième bureau sur l’économie congolaise ?
d’une sexualité décomplexée, rend une analyse La discrétion de mise pour sortir son deuxième
du couple complexe, avec toujours le risque bureau modèle les espaces de la convivialité.
de s’embourber dans les clichés. On peut Pas un restaurant qui ne comporte une petite
dire qu’une grande tolérance à l’égard des salle arrière dérobée aux regards trop curieux
choses du sexe est de mise au Congo. Cela et, dans le nganda de quartier, une palissade
vaut surtout pour l’homme, il faut ici rappeler improvisée d’un bout de tôle fait l’affaire. Les
que la Constitution congolaise autorise quatre hôteliers également ne comptent pas sur un
épouses. Quoi qu’il en soit, l’autonomie affective tourisme inexistant pour remplir leurs chambres
et sexuelle des jeunes femmes n’est sinon et la plupart des hôtels et motels d’entrée et de
encouragée, du moins pas stigmatisée. A moyenne catégorie affichent un tarif « passage »
rebours des logiques d’alliances familiales, et « nuitée » en plus du tarif « séjour ».
les Congolais vivent leur vie affective dans une wwLes rituels qui entourent la mort. La mort
certaine liberté. jouit dans les cités congolaises d’une visibilité
Ainsi pendant la scolarisation, les « copains, auquel l’observateur occidental n’est pas
copines » préfigurent ici comme ailleurs le habitué. Le rituel de la mort, sous l’influence
ménage. La précarité financière des jeunes des missions évangéliques catholiques et
ne leur permet souvent pas d’emménager à protestantes et de la culture coloniale et
deux. Ils jouissent ensemble de leurs loisirs, urbaine se présente aujourd’hui comme un
peuvent s’afficher ensemble avec la pudeur qui drame syncrétique mêlant gestes traditionnels et
est généralement ici de mise. Les « copains », profanes, rythmes sacrés et musique moderne. 
56 Mode De Vie - Vie sociale

Des branches de palmier sont disposées aux se relaient et tiennent les participants en éveil.
carrefours du quartier, sur un périmètre de Le lendemain matin a lieu le départ du cercueil
plusieurs centaines de mètres comme des pour le cimetière.
bornes indicatrices de l’événement qui le touche. Chaque réseau de connaissance constitué du
La nuit résonne parfois jusqu’à l’aube des chants défunt porte un costume qui le singularise.
de la veillée mortuaire qui dure entre sept et Ainsi différenciés, les participants à la veillée
quinze jours, selon l’importance du disparu et se mettent en marche.
les moyens dont dispose la famille pour honorer Bus et taxis sont loués pour le déplacement
le défunt. Des tentes, auvents et chaises sont de la foule et le mort et son long cortège se
louées car la veillée est un événement qui dirigent vers le cimetière souvent précédés d’un
dépasse largement le cercle familial et amical, cameraman qui émerge de la fenêtre d’un taxi
gens du quartier, mais aussi curieux, désœuvrés, pour filmer la scène, pour le souvenir autant
personnes à la recherche de compagnie ou d’une que pour le prestige. Le cortège est tout sauf
boisson assistent aux veillées. Tous ont tôt fait silencieux, il ressemble en fait à une parade de
de remplir la parcelle, on s’installe dans la rue : supporters de foot un soir de victoire. Concert
la mort n’est pas une histoire privée. de klaxons, chants, pleurs, occupants des
Les membres les plus influents de la famille voitures assis sur les portières, vitres baissées,
se réunissent pour préparer le déroulement il s’étend parfois sur plusieurs kilomètres, c’est
des funérailles, le budgétiser. La logistique de à sa densité que l’on mesure l’importance et la
l’adieu au défunt est en effet très lourde, les popularité du défunt. La cérémonie d’inhuma-
dépenses sont importantes. La distribution de tion est généralement brève. Le trou est déjà
bière, de thé, de nourriture attire des personnes creusé, les proches prononcent leurs dernières
sans lien avec le mort ou sa famille. Des groupes paroles d’adieu avant d’y aller de leur coup de
de percussionnistes et danseurs, remplacés pelle. Ensuite, tout le monde quitte le cimetière
actuellement par de la musique enregistrée, à l’exception des personnes désignées pour
animent les soirées. Dans le quartier, selon les ériger le monument funéraire. Les participants
degrés d’intimité avec le mort, on vient faire retournent sur le lieu de la veillée et tous se
acte de présence ou veiller longtemps. Durant lavent les mains. Cette eau sera déversée sur
cette période, tous dorment à la parcelle. Les le sol de la parcelle. Les familles qui le peuvent
femmes étendent à même le sol des nattes, offrent ensuite un rafraîchissement, puis chaque
elles couvriront bientôt l’espace non bâti de réseau se disperse et rejoint un nganda réservé
la parcelle qui devient une sorte de camp de à l’avance.
réfugiés. Surprenante vision que ces dizaines Après une quarantaine de jours de deuil,
de femmes allongées pendant que les hommes l’épilogue du rituel mortuaire porte le nom de
trouvent leur place où ils peuvent, entassés dans matanga (retrait de deuil) et donne lieu à des
la maison, sur les chaises, hors de la parcelle… dépenses somptuaires durant un période festive
Le corps du défunt est transporté de la morgue qui peut s’étaler sur toute une semaine. Le
pour la dernière veillée précédant l’inhumation. matanga intervient après une période pendant
Les morgues, et spécialement celles des plus laquelle le veuf ou la veuve observent une
grandes cités, ressemblent à une sorte de période de « séparation ». On s’abstient de
mercato de la mort : les familles et proches toute activité mondaine et on adopte un mode
attendent à l’extérieur la levée du corps dans de vie sobre et reclus. La construction de la
un mélange de tristesse et d’impatience festive, tombe peut prendre de deux à trois jours et
obstruant parfois complètement la circulation, le clou des cérémonies a souvent lieu dans un
les cimetières privés en profitent pour faire leur nganda ; pour l’occasion, les participants auront
promotion, on s’invective ou se salue, quelques abandonné les habits de couleur noire pour
agents survoltés essaient en vain de réguler le sortir leurs plus élégantes tenues : ainsi se fait
flux des véhicules. Rien n’est gagné : l’attente la réinsertion dans la vie courante, commentée
pourra se prolonger longtemps si aucun signe par un orateur qui prend la parole en français,
financier de bonne volonté n’est fait en direction faisant généralement preuve d’une éloquence
du personnel des pompes funèbres qui évaluent tortueuse, voire obscure. Moins il est compris,
ainsi l’urgence de la demande… Une fois le plus il est applaudi. Les cérémonies prennent
corps recouvré, la location du corbillard et généralement fin au domicile du chef de famille
des bus négociée, le convoi s’ébranle jusqu’au où les libations continueront encore jusque tard
domicile du mort. Les plus proches parents dans la nuit.
resteront pour cette ultime veillée à proximité wwL’habitat, au village et à la ville. La gestion
du cercueil surélevé. Ce dernier hommage est du patrimoine foncier obéit aussi aux règles du
rendu toute la nuit. Chants, musiques religieuses lignage. La faible densité de la population du
et parfois lamentations des pleureuses, bien pays a permis de tout temps le choix des terres
que cet usage soit plus spécifiquement kinois, pour construire, produire, chasser, pêcher. Le
Vie sociale - Mode De Vie 57

déplacement des villages répond au principe de La parcelle populaire abrite souvent dans sa
production de « la jachère ». Les cases étaient cour une cuisine extérieure. Par cuisine, il faut
construites en matériaux naturels locaux (bois, entendre l’endroit où se préparent les plats,
bambou, palmes) et leur précarité s’expliquait un feu, un brasero abrités sous un auvent.
par le caractère provisoire de l’installation. Les sanitaires se trouvent aussi à l’extérieur,
Au centre du village, la première construction, souvent communs dans le cas de parcelles
le corps de garde commun, faisait office de découpées en « piaules » qui constituent les
cour. C’était à la fois le lieu de fête, l’école, et HLM congolais. La parcelle est un territoire
un lieu pour la transmission des connaissances très perméable, elle n’est souvent délimitée
et pour les conteurs. Autour du corps de garde, que par une rangée d’arbustes, éventuellement
chaque chef de famille recevait une parcelle qu’il consolidée d’un bout de tôle ou d’une portière
organisait avec ses parents proches, femmes et de voiture plantée en terre. Cette circulation
enfants. Au centre de cette parcelle, en carré ou du regard donne son caractère animé à la vie
en rectangle, un corps de garde était entouré de de quartier brazzavilloise où chacun s’arrête
deux rangées de cases : les hommes occupaient pour se saluer et discuter.
le devant des cases, qui se faisaient face, tandis Il faut noter d’importantes différences de

DéCoUVeRte
que l’arrière était réservé aux femmes. construction suivant les régions : dans une ville
Encore plus en retrait se trouvait l’enclos des comme Oyo par exemple, les parcelles ne sont
animaux et, aux abords des villages, une zone absolument pas clôturées, les piétons, prenant
« liseraine » avait pour but de fournir le village des raccourcis circulent donc librement au milieu
en plantes médicinales, en produits alimentaires des familles vacant à leurs occupations. Dans
de première nécessité et de maintenir une zone le sud, et tout spécialement à Pointe-Noire, la
de fumure nécessaire à la régénération des sols. tendance est inversée, la maison est entourée
La réorganisation qui fit suite à l’administration d’un mur qui cache la vie de la parcelle au
coloniale a détruit, en inscrivant les villages regard d’autrui.
dans une structure définitive, les principes de La parcelle n’est pas seulement un espace
cycles de productions traditionnelles et l’équi- d’habitation, elle est aussi le lieu d’un commerce
libre écologique qui en découle. Par ailleurs, de quartier tenu le plus souvent par les mères
les routes dont l’axe traverse le centre des et les enfants. Devant l’enceinte, végétale ou
villages ont pris la place des cours tradition- en dur des parcelles, on trouve souvent un petit
nelles, modifiant ainsi la fonction de l’espace étalage sur tréteaux, monté le matin et rentré
villageois. la nuit qui permet un dépannage en savon,
Différents, les habitats des peuples de la forêt cigarettes, bonbons, cacahuètes… Parfois
sont des campements érigés à partir de struc- il ne s’agit que de petits tas de charbon, ou
tures en bois recouvertes exclusivement de bien, plus organisé, quelques tables et chaises
feuillage en abondance. La durée de vie du installées dans la cour invitent le passant à
campement dépend de la collecte des produits faire une pause déjeuner. Ce petit commerce
végétaux, de la chasse, ce qui détermine le mode informel rend les rues toujours très animées, on
itinérant de ce type de population. n’y fait pas que passer, en conséquence de quoi
Au niveau de l’habitat urbain, une impres- les échanges sont denses… Il faut mentionner
sion marque le voyageur survolant Brazzaville que l’espace dont disposent les habitants est
ou Pointe-Noire : les villes, très distendues, propice à l’établissement de véritables petits
émergent parfois difficilement d’une végétation vergers : manguiers, bananiers mais aussi
omniprésente. La ville congolaise est quasi safoutiers ne sont pas rares dans l’enceinte
exclusivement horizontale, « la maison à étage » des parcelles et participent de la verdoyante
sert souvent de repère dans les quartiers popu- opulence végétale des villes.
laires, elle est synonyme d’opulence. Néanmoins, La maison à étage est la super-parcelle, à
les tours et les immeubles hauts commencent à laquelle chacun aspire, celle qui attire le respect
pousser à Brazzaville et à Pointe-Noire. dans le quartier. La maison à étage est souvent
La parcelle est l’unité de base de l’habitat une villa des quartiers populaires, ce qui fait
du Congo. Entourée d’un jardin, elle confère qu’elle se voit refuser le titre de villa, à moins
aux villes congolaises un étalement sans que le voisinage ne soit rentré constater le luxe
rapport, selon les critères de densité occi- des installations.
dentaux, avec la population qu’elle abrite. Le Elisabeth Dorier-Apprill note que « jusque dans
terme « parcelle » désigne la propriété mais les années 1990, Brazzaville n’était pas une ville
aussi le bâti qu’elle accueille. La maison est au contraste brutal entre quartiers populaires
construite de plain-pied, elle est entourée et aisés. Dans les cités populaires, la mixité de
d’un espace non construit, cour de terre l’habitat était réelle, notamment dans les parties
battue dans les parcelles le plus modestes les plus anciennes. En 1987, on dénombrait
ou vaste jardin luxuriant chez les plus aisés. environ 10 % de villas.
58 Mode De Vie - Vie sociale

Lors des guerres civiles, beaucoup d’entre elles dents historiques peut-être, font que bon nombre
ont été pillées, jusqu’aux huisseries, lorsque d’entre elles semblent vouées au délabrement
leurs occupants ne partageaient pas l’affilia- ou à leur simple destruction.
tion politique ou l’origine ethnique du quartier. wwLes activités vivrières : pêche, chasse et
Cette expérience semble donner raison aux culture. En brousse, les villageois pratiquent
propriétaires qui bâtissent à l’extérieur des une agriculture qui pour la plupart relève plus
quartiers, dans des zones moins exposées à de la subsistance que de la production massive.
la convoitise collective des jeunes miliciens. »
La chasse, la pêche, comme les cultures de
(Vivre à Brazzaville, Elisabeth Dorier-Apprill, Abel
base de l’alimentation (manioc, taro, banane
Kouvouama et Christophe Apprill, Ed. Karthala).
plantain, igname, patate douce, maïs, arachide,
Actuellement le boom pétrolier, l’enrichissement
courge) sont soumises au principe de la mise
des élus principalement, favorise l’émergence
de super-villas tout particulièrement dans le en jachère. Des techniques de conservation de
village d’origine du dignitaire. Ces construc- la viande ou des poissons, telles que le fumage
tions, question de prestige, en imposent par ou le boucanage, sont utilisées pour assurer un
leur masse, la hauteur de leur mur d’enceinte, garde-manger pendant les neuf mois où ces
et se signalent souvent par un ostentatoire activités ne sont pas pratiquées. Le tissage
mauvais goût : balcons et tourelles, colonnades, traditionnel du raphia servait à la fabrication
cariatides… de la vannerie. Des paniers permettaient de
A l’autre bout du spectre de l’habitat de luxe, conditionner les récoltes d’arachide et de répartir
on trouve les cases coloniales, patrimoine en minutieusement les ressources sur l’année.
voie de décomposition. Certaines ont été restau- Le travail du fer fait la renommée des forgerons
rées et abritent le personnel diplomatique. Ces bantous. L’enclume est d’ailleurs un élément
villas modestement nommée « cases » abritent symbolique de la dot, ainsi que la natte de
souvent de multiples patios, des vérandas palmier raphia. Les outils de chasse (armes
noyées dans la végétation, elles jouent la carte et pièges sophistiqués) et de pêche (filet,
du luxe discret. Les cases pouvaient accueillir hameçons, harpons) sont faits en bois et en fer.
entre deux et quatre ménages, ce qui explique A Brazzaville, la culture maraîchère prend un
la présence d’entrées en façade aussi bien que aspect particulier sur les rives du fleuve. Lors
latérales. Il faut également mentionner la mode de la saison sèche, lorsque se retire le fleuve,
régionaliste qui a sévi dans les années 1930, les berges se couvrent de petits jardins à la
avec des cases coloniales d’inspiration landaise terre fertile. En plein centre-ville, le long de la
ou basque, ces dernières comportant jusqu’au Corniche où passe une route très fréquentée,
fronton pour jouer à la pelote… Les coûts de on voit sur le bord du fleuve s’activer nombre
restauration ou d’aménagement, l’absence de de jardiniers autour de leurs petits lopins de
commodités comme l’eau courante, les précé- terre éphémères.

Mœurs et faits de société


wwLa sape ou sapologie. Le terme fait partie premiers européens à être entrés en contact
du vocabulaire courant français : de belles avec le royaume Kongo, les Portugais, des
mentions du goût pour les parures des habitants
sapes, bien se saper. A ce titre, la sape ou
du royaume ; l’historien Georges Ballandier,
sapologie, comme on la nomme actuellement,
de son côté, note que « Les Bakongo, fort
est une des ambassadrices les plus efficaces et habiles en matière de tissage, ont très tôt
flamboyantes de la culture urbaine congolaise. accordé une grande importance à l’art du
Et les allers-retours entre Paris et Brazzaville vêtement. Le costume varie selon le statut
caractérisent quelques-uns des plus féconds social et selon les circonstances ; il exprime
dialogues spontanés entre nos deux pays. la richesse et le pouvoir – ou son absence – ;
La SAPE, c’est tout d’abord l’anagramme de il manifeste la fonction du porteur. » (La Vie
la Société des ambianceurs et personnes quotidienne au royaume de Kongo, du XIIIe
élégantes. Pas réellement une société mais au XVIIe siècle, Hachette). Cette attention va
des clubs partageant le même goût de la frime, trouver un nouveau terrain d’exploration avec
des griffes prestigieuses, de l’exposition de soi l’arrivée des tissus complexes et luxueux que
en une sorte de « marginalité ludique » comme portent les dignitaires portugais : velours, soie,
la nomme Justin-Daniel Gandoulou, auteur de manteaux, capes et chapeaux impressionneront
deux substantielles études sur le sujet. l’élite kongo qui intégrera ces objets synonymes
Pourquoi la sapologie, pourquoi ici ? On de raffinement, d’opulence et de pouvoir à sa
trouve déjà dans les écrits et témoignages des garde-robe. Le terrain était prêt. Le second
Mœurs et faits de société - Mode De Vie 59

Bangala que voilà


La ville bruisse d’une seule rumeur ces derniers jours : « Ils te touchent, te frôlent même
et tu te retrouves sans bangala ». « Ces sorciers, cette magie vient d’en face [du Congo-
Kinshasa], ou peut-être même du Nigeria. » Les informations en quelques heures se
croisent et se multiplient : au commissariat, près de la station Texaco, deux voleurs sont
enfermés, la victime a fait constater, pantalon et caleçon sur les chevilles, la quasi-
disparition de son bangala à sa femme et sa mère éplorées qui hurlaient aux voleurs
l’ordre de faire réapparaître l’organe. Le cousin d’untel a été vu du côté de Poto-Poto
courant derrière des voleurs qui avaient tenté de lui ravir son bangala. La police est
intervenue avant que la population ne fasse justice à sa manière. Le porte-parole de
la police déclare sur TV Congo : « Non, il n’y a pas de voleur de bangala à Brazzaville.
Cette rumeur est infondée. » Mais personne ne le croit. Les Congolais concluent d’un
air entendu : « Ces histoires de magie, c’est toujours avant ou pendant les périodes
électorales que ça sort. » Et on se souvient, plus gravement, qu’aux dernières élections

DéCoUVeRte
des corps de fillettes avaient été retrouvés sans tête ni sexe. Victimes, de l’avis de tous,
de sacrifices commandités à des sorciers pour s’assurer la victoire dans les urnes.
Entre permanence d’une vision de la vie marquée par la puissance des forces magiques
et goût pour le raisonnement et les arguties, les anecdotes oscillant entre le comique,
le tragique ou le sordide n’ont pas fini d’animer les débats dans les bus ou les marchés.
Et de tuer aussi : il peut suffire qu’une personne soit désignée par le sorcier comme
responsable du décès d’une autre pour qu’en un moment une haine aveugle affleure et
se libère. Le genre d’histoire qui se finit, au mieux, par la fuite du présumé coupable,
maison en feu et biens saccagés, loin du village, au pire, par une bastonnade médiévale
suivie de lapidation.

apport et second choc sur le plan social et ww« Ah ! Weston, tu as tout fait pour arriver
culturel fut celui de l’implantation puis de la jusqu’ici. Comment te débrouilles-tu ? »
colonisation française. L’élite congolaise reprit Aujourd’hui la sape se nourrit toujours autant de la
vite à son compte les attributs de l’élégance vie – souvent rêvée – de la capitale française. Le
française qui, pour un pays sous domina- voyage à Paris fait partie de l’initiation du sapeur
tion, signifiaient également, on s’en doute, brazzavillois et le périple est, dans tous les sens
quelque peu le partage du redoutable pouvoir du terme, une aventure dans laquelle beaucoup de
de l’occupant. A ce titre, le fait que la sape jeunes, par des filières légales ou pas, sont prêts
soit encore aujourd’hui un phénomène lari et à (s’) investir. De Paris on ramène des fringues,
plus généralement « sudiste » s’explique par cela va de soi, mais aussi le prestige de celui qui
la pénétration de l’occupant qui s’est faite de est passé de l’autre côté du miroir. On y gagne le
l’océan vers le nord, les populations bakongo qualificatif de « Parisien » : celui qui a vu et vécu
servant donc naturellement d’intermédiaires et retourne occasionnellement ou définitivement
au colon, qui « allèrent à l’école du Blanc ». au pays. Il y a quelques années, c’était suffisant
pour être considéré comme un « grand » et être
Cet arrière-plan historique posé, actuellement
entouré de respect. Aujourd’hui, en plus de cela, la
les sapeurs reconnaissent généralement les
voiture et la construction d’une maison dans son
existentialistes comme leurs pères spirituels. quartier sont les bienvenues pour faire une forte
Les étudiants boursiers à Paris lors de leur impression, les temps changent… Une chose a
retour à Brazzaville ramènent sous une forme peu changé, c’est la géographie de la sapologie :
magnifiée les témoignages de la vie nocturne et Bacongo, dans le sud de Brazzaville est toujours
intellectuelle foisonnante du Paris des années son quartier d’élection, même si les quartiers de
1950. Bientôt naîtront les clubs Existos braz- Poto-Poto, Moungali et même Talangaï ont leurs
zavillois, revendiquant un goût de liberté et propres clubs de sapeurs. L’avenue Matsoua est
d’individualisme, y compris vestimentaire. Cette toujours l’allée de prédilection des sapeurs et,
période va de pair avec l’ouverture de nombreux lors de leurs descentes, elle devient un incroyable
bars-dancings, l’arrivée du cinéma comme un podium ; entre le chaos de la circulation à moitié
vent de liberté. De l’Existo au Sapeur, le goût paralysée par l’événement, les nuages de
de la frime, l’excentricité mais aussi la créativité poussière, les spectateurs, ils émergent comme
se sont radicalisés. Les mœurs et modes de vie des somnambules, immaculés et indifférents à
ont changé aussi… tout sauf à l’effet qu’ils produisent.
60 Mode De Vie - Mœurs et faits de société

Mort de Rapha Bounzeki,


grande figure de la sapologie
Rapha Bounzeki est mort en mai 2008 au CHU de Brazzaville. Auteur-compositeur aux
textes souvent explicites, sa carrière avait démarré dans les années 1980. Celui qui se
déclarait être « le plus Brazzavillois des Brazzavillois » vivait à Pointe-Noire en tentant
de relancer sa carrière. Des titres tels que Parisien refoulé, Tât’eto, Bebezi, Mateya sont
devenus des standards du répertoire congolais. Il chantait en lari (la langue des Bakongo
du Pool, majoritaire dans le quartier éponyme) dans un paysage lingalophone.
Mourir sur scène sapé à faire pâlir d’envie Papa Wemba, son idole, aurait sûrement été
l’idéal de ce chantre de la sapologie, mais c’est dans la dèche et en réclamant ses droits
d’auteur impayés que l’artiste s’en est allé. Rapha, en sapeur accompli, avait tenté la
montée à Paris, bientôt expulsé de France, il concluait sagement : « Ayez des assises
dans vos pays d’origine car l’Europe n’est pas une panacée, tôt ou tard vous regagnerez
vos pays. Si quelqu’un n’a pas assuré ses arrières, il risquera de se retrouver, à son retour
au pays, sans point de chute. » Après la guerre qui cassa net sa popularité croissante,
il s’établit à Pointe-Noire et connut une période de galère, devenant chauffeur de taxi.
Autant d’expérience dont il tira des titres et album pour relancer sa carrière : Régime
sans sel, La Sapologie, La Misère du chauffeur, La Sapologie 2. En vain, ces opus
n’accrochèrent pas le public congolais comme les précédents. Après sa mort, entre
regrets, culpabilité, démagogie et tristesse, le monde artistique et politique bruisse
d’éloges au défunt. Les rumeurs fusent partout, relayées ou vérifiées, sur les causes de
sa mort. Rapha n’avait que 48 ans. Un don par le président d’une grosse somme pour ses
funérailles provoque des batailles internes des comités qui se disputent la primeur de
leur organisation. Toujours est-il que la Société des ambianceurs et personnes élégantes
est à cran : ne vient-elle pas de perdre l’un de ses membres les plus talentueux et
flamboyants ? On annonce le retour en catastrophe de plusieurs dizaines de Parisiens,
la descente de Papa Wemba venu rendre hommage à un frère. Les obsèques deviennent
quasi nationales. Le jour de l’exposition du corps au Cercle Sony Labou Tansi, c’est sur
le toit du bâtiment que les spectateurs les plus audacieux grimpent pour voir défiler tout
ce que le pays compte de VIP – à l’exception du président, en voyage – et de sapeurs des
deux rives du fleuve. Il ne faut pas imaginer une ambiance de recueillement, on acclame,
on rit, on applaudit ou interpelle. Le passage que ménage la foule pour les personnalités
devient bientôt l’allée de la sapologie et ses tenants, cigare aux lèvres, lunettes de soleil,
suivis ou pas d’un « petit » portant une ombrelle, qui multiplieront les allers et retours
des heures durant avant de se déplacer vers Matsoua. Rapha est mort, mais sur fond de
récupération les siens l’ont célébré avec une démesure qui a fait honneur au sapeur et
au chanteur qu’il était.

Après la descente sur Matsoua, passage néces- l’écrasement du bout de chaussure du concur-
saire, le sapeur peut faire une pause dans un rent, violence toute symbolique mais certaine
des nganda (buvette) qui la bordent. La grande au regard de l’investissement économique et
saison de la sapologie est l’été européen, la affectif que représentent les « basses » pour
saison sèche congolaise, à partir de mi-mai et l’ambianceur… Les sapeurs, dans leur souci
allant crescendo jusqu’à début septembre quand de visibilité, n’hésitent pas à squatter tout
les Parisiens reviennent au Congo. L’avenue événement leur assurant un public, comme…
Matsoua devient le centre névralgique de toutes les enterrements, et celui de l’un d’entre eux
les descentes, les terrasses ne désemplissent est toujours un grand et immanquable moment
pas le week-end. Hors ces moments où la sape de sapologie.
se met spontanément en scène, des soirées et ww« Un quart d’heure de sape compense un
fêtes sont organisées par les différents clubs. journée de ténèbres. » Le phénomène sape est,
Beaucoup de ces moments festifs fonctionnent au Congo même, très diversement perçu. Futile
sur la base implicite du défi, de la compétition où pour certains ; les dépenses du sapeur sont
l’art de s’habiller est doublé de l’art de la parole jugées obscènes. Il faut préciser que la grande
pour rabaisser l’adversaire. L’affrontement direct majorité d’entre-eux gagnent quotidiennement
est prohibé, la plus grande violence tolérée étant leur vie grâce à des petits boulots. Dans ce
Mœurs et faits de société - Mode De Vie 61

contexte, l’achat d’un costume Gucci ou la Terreur le jardin des Tuileries dans les tenues
d’une paire de Weston, même en profitant les plus invraisemblables, sans autre but que
des filières des « frères » installés en Europe, d’attirer l’attention et surprendre.
représente une somme colossale. Mais ce wwLe guérisseur et le sorcier. Les guérisseurs
jugement raisonnable s’efface souvent face à restent très nombreux dans les villes congolaises.
l’audace ostentatoire des sapeurs, leur goût du Herboristes, ce sont les médecins traditionnels
jeu. Il y a un défi dans la sape, un dandysme de la santé. Ils tirent leur connaissance d’une
populaire, un déni à l’environnement, la « basse transmission directe par un aîné ou peuvent
ya croco » (chaussure basse en peau de s’établir comme spécialistes des plantes
crocodile) est plus forte que les rues défoncées sans aucune compétence particulière. Les
de Bacongo et le sapeur jouit d’un luxe et d’un connaissances d’un bon guérisseur ne se
raffinement supposément inaccessible. Le fait limitent pas à la prescription des plantes,
que le phénomène sape soit connu hors de leur mode de consommation et de cueillette,
frontières congolaises est un facteur positif les rituels qui parfois les entourent, hérités
pour sa reconnaissance, tant le pays manque de la « médecine du village », sont partie
de visibilité au plan international. Le Parisien prenante de l’efficacité du remède. Mais les

DéCoUVeRte
jouit lui d’un double regard de la part de ces conditions de vie urbaine entraînent souvent
concitoyens : il gagne sa vie en devises, donc une modification des modes de récolte des
on l’envie, même si la manière dont il la gagne plantes médicinales. Au niveau de la vente, le
porte parfois sujet à caution… marché de Moungali et le marché Total ont des
La sape en action est une sorte de frime secteurs dédiés à la vente des plantes, mais
codifiée : après le réglage (assortiment des le marché le plus réputé dans le domaine est
vêtements), le sapeur part faire sa « descente ». incontestablement celui d’Ouenzé. On y achète
Arrivé sur les lieux communs de la tribu, il les plantes sur « ordonnance » du guérisseur
décide le moment de « pointer » (s’exhiber) en ou sur le mode d’automédicamentation pour
fonction de la concurrence et des spectateurs les maladies les plus banales. Les Congolais
disponibles. Un pointage heureux rencontre qui en ont les moyens peuvent combiner un
un « foule-succès », un pointage accompagné traitement de type traditionnel à un traitement
d’indifférence ou, pire, de critiques des spec- de type médecine occidentale pour optimiser la
tateurs sur sa mise verra bientôt le sapeur, guérison. Le délabrement du système de santé
toute honte bue, rentrer chez lui changer ou étatique, son coût prohibitif pour beaucoup, la
parfaire son réglage. compétence aléatoire des pratiquants fait du
De manière empirique, on peut discerner deux guérisseur un acteur indispensable de la santé.
courants dans la sapologie actuelle. Le sapeur à Le guérisseur-herboriste est le praticien du
l’élégance classique : Weston®, chaussettes en quotidien, qui soulage des dysfonctionnements
soie ou fil d’Ecosse, costume croisé cravaté de bénins et connus. Face aux rechutes multiples,
soie, etc. Perfection de la coupe des vêtements, aux maladies subites, celles qui résistent à
rigueur dans l’assortiment des couleurs, avec un traitement de type « occidental », face à
souvent une touche flamboyante, c’est un peu la ce qui ne peut être compris, le malade ou sa
force tranquille de la sape, le prix des pièces qui famille se tourne vers le ndoki (sorcier) ou le
composent l’habillement étant assez parlants. nganda (féticheur). Le mal ne frappe jamais par
On peut voir des dignitaires du régime s’habiller hasard au Congo, et aucune mort n’est naturelle.
de la sorte, c’est la sapologie-prestige. Toute maladie « suspecte » est perçue comme
L’autre branche jouit de moins de moyens pour la nécessaire volonté de nuire, le traitement
arriver à ses fins, elle est plus radicale, plus symptomatique sera donc vain tant que le
créative aussi, c’est celle qui flirte avec le « commanditaire » du mal et son mobile ne
cabaret, le burlesque : cravates superposées, seront pas démasqués. Il y a trois principales
bandeau de pirates, canne, gilet qu’on peut sortes de motif d’agression : le besoin primaire
orner de diodes. de « manger », s’approprier la force vitale d’autrui
Le « pointage » de ces sapeurs devient une pour accroître la sienne, la jalousie matérielle qui
sorte de parade théâtralisée, démarche au alimente les conflits de famille et la colère d’un
ralenti, gestuelle tentaculaire, mimiques outrées. membre puissant du lignage pour une raison qui
Les canons de l’élégance s’effacent derrière reste à déterminer. Le fait de « manger » ou d’
une saturation de signes. Ces sapeurs-là, ils « être mangé » doit se comprendre autour de
l’ignorent, sont peut-être les derniers héritiers la notion centrale de force vitale. La maladie,
des Incroyables – ou plutôt les « Incoyables », la folie, la mort, mais aussi la fatigue, l’échec
car cette tribu d’aristocrates excentriques jugeait ne peuvent exister que par affaiblissement de
élégant de supprimer les « r » et parfois même cette dernière, les forces vitales individuelles
toutes les consonnes – qui arpentaient après agissant les unes sur les autres.
62 Mode De Vie - Mœurs et faits de société

Mais cette interaction suit des règles précises, de faire cesser l’agression. Mais ce mode de
une force vitale supérieure, par exemple, peut règlement « à l’amiable » ne vaut que pour des
exercer son pouvoir sur une force inférieure griefs qui peuvent être réparés. Lorsque la
(l’aîné sur le cadet), mais pas l’inverse. personne agressée meurt, après désignation
Le ndoki est l’homme par qui le mal arrive, du coupable, la famille, les amis proches de la
il tire sa puissance du kundu, qui lui permet victime peuvent décider d’obtenir eux-mêmes
de se dédoubler, de pénétrer le monde des réparation à titre posthume. C’est ici que se
esprits, d’agir sur les autres. Le kundu n’est déchaînent les nimba, les « massacreurs »
pas en soi une force mauvaise, tout est dans en lari, l’ensemble des personnes désirant la
l’usage que l’on en fait. Ambivalence de son mise à mort du coupable supposé. Cette justice
pouvoir sur les autres, le ndoki est lui-même populaire, hors cadre et meurtrière, se cristallise
possédé, il « est aliéné par la force magique souvent autour de la mort d’un jeune homme,
qu’il porte en lui, qui a toujours faim et qui le lorsqu’un oncle, du côté maternel la plupart
pousse à s’emparer de la force vitale d’autrui
du temps, se trouve accusé d’être le sorcier.
provoquant ainsi la maladie, la folie, la mort
La sanction tombe généralement sans appel
de ses victimes. En « mangeant » des victimes
choisies au sein du lignage maternel, le ndoki et, s’il n’a pas le temps de prendre la fuite –
renforce la puissance de son kundu invisible qu’il preuve supplémentaire de sa culpabilité pour
utilise dans des desseins individuels, maléfiques le commando vengeur –, l’oncle risque d’être
et antisociaux. » (Vivre à Brazzaville, Elisabeth brûlé à l’aide d’un pneu de voiture ou lapidé.
Dorier-Apprill, Abel Kouvouama et Christophe La permanence des pratiques de sorcellerie,
Apprill). Pour contrer les pouvoirs du ndoki, on l’importance de leur rôle fédérateur sur un fond
fait appel au nganda, littéralement, le « spécia- qui peut être d’une extrême violence demeurent
liste », communément nommé « féticheur ». La l’une des clés de l’imaginaire congolais. Les
fonction du nganda apparaît double : il se sert discussions de citadins, la presse elle-même
de son pouvoir pour identifier le ndoki et le se font souvent l’écho des faits les plus sordides
commanditaire du mal. Cela fait, il devient une ou inattendus comme lors de l’été 2008 quand
sorte de médiateur entre agresseur et victime, la rumeur faisait courir des voleurs de bangala
les réunissant en vue d’apaiser le conflit et ou « sexe masculin » dans la capitale.

Religion
Si le christianisme est largement majoritaire on fait appel à un devin-guérisseur, le ngaa
au Congo tout comme dans la plupart des pays chez les Batéké, le nganga chez les Bakongo,
d’Afrique centrale, il coexiste avec l’animisme, qui sait intercéder auprès des ancêtres et
d’innombrables Eglises évangéliques, sectes, interpréter les messages venus de l’au-delà.
mouvements messianiques. On peut estimer Une des fonctions primordiales du devin est la
à peu près le partage des croyances comme fabrication de d’objets, statuettes, talismans
suit : 40 % de catholiques, 25 % de protes- investis de pouvoirs magiques qui protégeront
tants et 19 % d’animistes. Ces chiffres sont des Ndokis des sorciers redoutables qui
à prendre sans tomber dans une trop stricte agissent masqués et peuvent être à l’origine
séparation des genres, comme le dit l’adage d’une maladie grave.
populaire : « Le chrétien et le musulman prient wwCatholiques et protestants. Si les Portugais
à l’église ou à la mosquée avec un fétiche ont évangélisé le royaume du Kongo aux XVII e
dans la poche. » et XVIIIe siècles, l’Eglise catholique romaine n’a
wwAnimisme. Le terme d’animisme désigne célébré le centenaire de la christianisation du
la croyance aux âmes et aux esprits, les Congo qu’en 1983, prenant comme repère le
anthropologues lui préfèrent aujourd’hui les débarquement de l’abbé Carrie à Luango le
concepts de magie, de sacré. Quoi qu’il en soit 23 août 1883 qui fonda aussitôt la première
ces religions ont des points communs comme Mission catholique. L’abbé Augouard le suivit
la croyance en un dieu créateur de toute chose. deux ans plus tard et entreprit d’évangéliser
Chez les Bantous, il se nomme Nzambi, « que le nord du Congo. Depuis 1973, la hiérarchie
personne n’a créé, que personne ne surpasse ». catholique est entièrement congolaise. Pour
Il est inaccessible, ainsi les hommes se les protestants, des ramifications des Eglises
tournent-ils vers des divinités intermédiaires, libres de Suède, comme la Mission évangélique
génies ou ancêtres, pour obtenir guérison, du Congo, sont implantées depuis le début du
bonnes grâces, conseils par le biais de dons XXe. D’autres Eglises scandinaves suivront tout
et sacrifices. Pour diriger les cérémonies, au long du XXe siècle.
Religion - Mode De Vie 63

Le Jésus Business
L’évangélisme aujourd’hui se signale par un mélange détonnant de show façon télé-
évangéliste américaine, chœur et orchestres qui font maintenant partie du paysage
musical des deux capitales congolaises, peopolisation, matraquage médiatique. Daniel
Lobé Diboto note que « le business spirituel est l’une des composantes de la réalité
contemporaine africaine. Elle est soutenue par l’usage des plus modernes méthodes
marketing comme le prouve la prolifération des radios et télévisions chrétiennes, qui
matraquent à longueur de journées avec des émetteurs surpuissants, des spots et des
messages vantant guérisons miracles, ascensions sociales fulgurantes, fécondités
retrouvées... La religion devient désormais un fonds de commerce. Subtile, insidieuse,
sournoise, son efficacité ne fait aucun doute. On trouve dans ces groupes d’illuminés et de
candidats au paradis, des femmes et des hommes issus de toutes les couches sociales.
Cependant le don de Dieu n’est pas ex-nihilo, les cultes et les campagnes, véritables
shows à l’américaine, préparent psychologiquement les fidèles et les prédisposent à

DéCoUVeRte
l’asservissement. « C’est par le poids de ton porte-monnaie que tu recevras » : présentée
comme une revendication de Dieu, cette supercherie savamment orchestrée est la
condition sine qua non pour obtenir la grâce divine. Preuve de la rentabilité de l’affaire :
entre les deux Congo, on dénombre dix fois plus de prophètes que depuis la création du
monde et les lieux de culte y poussent ici et là comme des champignons.
C’est évident, les religions monothéistes importées, islam(s) et christianisme(s)
n’ont jamais brisé les ressorts de l’animisme, du paganisme, du fétichisme et de la
sorcellerie. Dans une société socialement et psychologiquement déchirée, et ballottée
par la précarité, la pauvreté, le chômage... les Eglises révélées touchent la fibre sensible
des fidèles dans une alchimie du rationnel et de l’irrationnel : l’espoir et l’illusion du
miracle. » (D’après Daniel Lobé Diboto.)

wwEglises messianiques. Au croisement du partie depuis 1969 du Conseil œcuménique des


mouvement religieux, de l’éveil des consciences Eglises (COE), mouvement qui rassemble des
et de l’action politique, deux Eglises, le Eglises chrétiennes du monde entier. Depuis
kimbanguisme et le matsouanisme, ont joué 1965, l’Eglise catholique romaine, la plus grande
un rôle émancipateur très fort des deux côtés Eglise ne faisant pas partie du COE, au nom de
du fleuve, jusqu’à créer un sentiment de crainte la promotion pour l’unité des chrétiens, collabore
de la part du pouvoir colonial et religieux établi. lors d’un groupe de travail régulier avec le COE.
wwLe kimbanguisme. Créé par Simon wwLe matsouanisme (ou matswanisme).
Kimbangu, né au Congo-Kinshasa en 1889. André Matsoua est une autre grande figure
Après avoir suivi l’enseignement religieux des émancipatrice et religieuse congolaise. Né
missionnaires, il devient manœuvre dans une en 1899, il reçoit l’enseignement des pères
huilerie, puis cheminot. En 1921, il tombe en spiritains, puis s’enrôle dans l’armée française. Il
transe et une voie lui enjoint de prêcher la séjourne ensuite à Paris et se lie avec les milieux
Bible et de guérir les malades. Ce qu’il fait indépendantistes. Plusieurs fois incarcéré
avec succès, bientôt considéré comme un pour anticolonialisme, il est déporté au Tchad,
prophète ; sa renommée s’étend dans toute s’enfuit, mais est repris pendant la Seconde
l’Afrique centrale. La puissance coloniale veut Guerre mondiale. De nouveau incarcéré, il meurt
casser ce pouvoir émergeant, le prophète noir en prison en 1942. De l’attente fervente de ses
sera condamné à perpétuité pour sorcellerie et proches qui ne croient pas à sa mort naîtront
agitation politique. Il mourra en prison après une réelle vénération et le mouvement religieux
trente ans de captivité. Le kimbanguisme fait qui porte son nom.
Arts et culture
Littérature
wwThéâtre. A distinguer des formes de Brazzaville, faisait passer de son hôpital parisien
représentation lui préexistant comme les mimes, le message suivant : « J’ai eu 60 ans en 1994.
les rituels ou l’héritage oral, le théâtre est un Dieu daignera-t-il fixer la limite au-delà de
produit d’importation au Congo (« Un art arrivé laquelle mon ticket cessera d’être valable ? »,
en bateau »), que le colon transporte dans ses s’éteindra peu après au Val-de-Grâce.
bagages. La culture théâtrale débarque dans Sony Labou Tansi, dont Sylvain Bemba fut le
le milieu des années 1930, les instituteurs en mentor, personnalité passionnée et contro-
sont ses premiers relais. Plutôt que de véritables versée du théâtre et de la littérature congolaise,
pièces, il s’agit de saynètes, essentiellement professeur de français et d’anglais, enfant des
diffusées dans les écoles religieuses, celles- deux Congo, son ardeur le fait dans un premier
ci ont une vocation pédagogique ou plutôt temps mal voir de sa hiérarchie. Son approche
propagandiste : exaltation du pouvoir colonial, du théâtre se veut en phase avec la vie des plus
lutte contre les croyances traditionnelles, modestes, il fonde des troupes, joue dans les
références à la Bible… villages, écrit un journal mural si le besoin s’en
La première pièce congolaise se nomme Samba fait sentir, on l’affecte à d’autres postes pour
tue le Guinaro, le nom de l’auteur semble s’être le calmer, rien n’y fait, Labou Tansi considère
perdu en chemin. La pièce fut jouée en 1937 à « l’art aussi essentiel que le gaz pour la cuisine ».
la prestigieuse Ecole des cadres de Brazzaville. « Je refuse l’homme bâclé. Vendu à la ferraille
La structure qui deviendra le Centre culturel et aux sous-produits des civilisations technolo-
français recrute Segolo Dia Mahungu, un jeune giques. Chez nous un intellectuel est un sous-
militaire ayant fait ses études en France et grand produit qui, au lieu de penser, vit des pensées
imitateur de Louis de Funès. Ce dernier crée la des autres. On est si fier des diplômes qui ne
première troupe de théâtre congolaise Kongo produisent que des machimacha. On est fier de
Lunguenia, qui reste passablement traditiona- n’être qu’un réservoir des idées des autres. [… ]
liste. Sa rencontre dans les années 1960 avec un L’Afrique doit lever la tête avec les autres parties
auteur reconnu, Patrice Lhoni, marque, avec la du monde. Et son honneur est ailleurs que le
création d’une nouvelle troupe, le véritable début fait d’être le plus grand producteur mondial de
du théâtre moderne dans le pays. Les années pères fondateurs et de martyrs. » Il publie en
qui vont suivre verront l’émergence d’auteurs six ans trois pièces de théâtre (Conscience de
extrêmement doués, une liberté de ton et d’esprit tracteur, La Parenthèse de sang et Je soussigné
parfois incendiaires et une production dont le Cardiaque) et cinq romans, dirige de sa petite
rayonnement dépasse les limites du pays et maison de Makélékélé, la très inventive troupe
du continent. Les principaux représentants de du Rocado Zulu Théatre. Sony meurt peu après
cette période sont : son mentor, en 1996, à Brazzaville.
Guy Menga, instituteur puis journaliste, d’une Kaya Mackhélé, auteur vivant en France, coécrit
verve souvent comique. Sa pièce La Marmitte de avec Sony Labou Tansi Le Coup de vieux ; sa
Koka Mbala reste LE grand classique du théâtre pièce La Liberté des autres demeure la pièce
congolais. Son roman La Palabre stérile, itiné- la plus jouée au Congo.
raire d’un jeune Congolais qui renvoie dos à dos L’élan impulsé par les précurseurs ayant fini
culture coloniale et tradition africaine remporte par marquer le pas, la période de guerre, où la
le Grand Prix de l’Afrique noire, considéré comme survie était l’enjeu principal, n’ont pas favorisé
le Goncourt africain. l’émergence d’une nouvelle génération de
Sylvain Bemba, dramaturge, chroniqueur dramaturges. La scène congolaise aujourd’hui
sportif, essayiste, mais aussi haut fonction- relève la tête avec le bouillonnant Dieudonné
naire, avant de devenir ministre de l’Information. Niangouna, metteur en scène, dramaturge
Graphomane aux multiples pseudonymes, d’une et comédien. A l’instar de Sony Labou Tansi,
inépuisable curiosité, son œuvre variée brasse Dieudonné, durant la guerre, fait de la rue et
patrimoine africain et écriture cinématogra- des marchés sa scène et crée sa compagnie Les
phique. L’auteur de L’Homme qui tua le crocodile Bruits de la Rue. « Nous vivions en 1997 dans
et de Tarentelle noire et diable blanc, qui, lors le chaos d’une guerre civile et nous habitions
d’une journée d’étude lui étant consacrée à dans la rue, se souvient Niangouna. Même
Littérature - Arts Et Culture 65

nos pensées s’étaient déversées dans la rue. La naissance du roman congolais a un nom :
Il était impossible de ne pas être déchiré, en Jean Malonga, qui publie en 1953 un roman
vrac, corps et esprit étalés. Il n’y avait plus de intitulé Cœur d’Aryenne qui, à travers une histoire
murs dans cet immense no man’s land. C’est d’amour impossible, dénonce le système colonial.
à ce moment-là que j’ai ressenti le désir, avec Suivra La Légende de M’pfoumou Ma Mazono
mon frère Criss, de faire un travail sur ce qui (La Légende du chef d’hier) qui lui apporte
se passait dans la rue. » L’auteur résidant à la notoriété. Derrière Malonga, suivront de
Bacongo devra fuir son quartier et sera empri- nombreux auteurs puisant leur matière litté-
sonné en forêt. Dieudonné accède subitement raire dans la vie courante congolaise, épousant
à la reconnaissance internationale au Festival la forme du chant, du récit, s’inspirant de la
international de l’acteur de Kinshasa en 2001. tradition orale. La revue Liaison (1949-1960),
Il enchaîne depuis résidences, commandes, bulletin de liaison et d’information entre les
lectures et représentations, et a été sélec- centres culturels d’Afrique équatoriale française,
tionné au festival d’Avignon en 2007. Carré jouera le rôle de plaque tournante et lieu de
Blanc et Attitude Clando, deux de ses pièces à rencontres. S’y retrouvent entres autres Sylvain
découvrir, sont publiées aux Editions Carnets- Bemba, Guy Menga, Jean Malonga bien sûr et le

DéCoUVeRte
Livres. Autour de Dieudonné, de nouveaux grand Tchicaya U Tam’si : passionné par Rimbaud
talents émergent comme Sorel Boulingui, Sylvie et les Surréalistes, ayant vécu à Paris aussi bien
Dyclo Pomos, comédienne et dramaturge, ou qu’à Kinshasa, il publie d’abord plusieurs recueils
Abdan Fortuné Koumbha, conteur et comédien. de poésie comme Le Mauvais Sang, A triche
L’Espace Tiné de l’arrondissement Bacongo et Cœur. Il connaît la célébrité avec ses romans
le café de l’Institut français sont leurs repères. et nouvelles Les Cancrelats et Les Méduses
Il faut noter que la jeune scène congolaise est tous deux publiés chez Albin Michel. Auteur
la première à se revendiquer artiste à plein de pièces plusieurs fois présentées en France,
temps, leurs prédécesseurs exerçaient tous notamment Le Zulu et Le Destin glorieux du
une fonction, au plus haut parfois de l’admi- maréchal Nniku Nniku, il publie une anthologie
nistration. Ce changement de statut n’est pas des légendes africaines qui contribue à faire
sans provoquer parfois l’incompréhension connaître la tradition orale. Une nouvelle géné-
de la hiérarchie culturelle, peu habituée aux ration d’écrivains émerge dans les années 1990.
électrons libres. En 1997, paraît le roman L’impasse d’un inconnu,
wwRoman et poésie. Terre de tradition de Daniel Biyaoula. Né au Congo-Brazzaville,
lettrée, le Congo est un pays où les généraux docteur en microbiologie, résidant alors en
aiment à publier un roman de temps en France depuis trente ans, son premier roman
temps, « contrairement à ce qui se fait en est rapidement salué comme un chef-d’œuvre
face », souligne-t-on volontiers. De fait, et lui vaut le Grand prix littéraire d’Afrique Noire.
l’alphabétisation s’est faite ici en français à Suivront Agonies et La Source de Joie. Son œuvre
l’opposé des langues nationales au Congo- s’appréhende comme un triptique mais laisse la
Kinshasa. Langue urbaine, le degré d’aisance litterature congolaise orpheline : Daniel Biyaoula
atteint est symptomatique de l’éducation reçue est décédé le 25 mai 2014. A la même époque,
et de la classe dont on fait partie. Ainsi l’usage signalons enfin l’entrée fracassante d’Alain
du mot « patois » est couramment employé Mabanckou, autre collectionneur de prix, dans
pour désigner les langues nationales usitées les Lettres francophones : « Le monde n’est
mais qui n’ont pas eu accès au rang de langue qu’une version approximative d’une fable que
littéraire, la tradition orale n’ayant par définition nous ne saisirons jamais tant que nous conti-
pas fixé les textes sur le papier, ou alors en nuerons à ne considérer que la représentation
français… matérielle des choses. »

Écrire en français n’est pas écrire français


Les auteurs congolais ont tôt pris leurs distances avec la négritude et la littérature de race.
Etre soi-même est une exigence plus pressante que, selon le mot de Tati Loutar, « faire
nègre ». Et il semblerait que jusqu’à aujourd’hui les auteurs congolais aient toujours vécu
cette exigence en français. A ce propos Tchikaya u Tamsi écrivait : « Ecrire en français
n’a pas été pour moi le fait d’un choix intérieur, mais procède d’une exigence externe.
J’assume un environnement et refuse de me mettre en cause sous prétexte que ce qui
me rendrait plus authentique serait de ne plus écrire en français. » (« Ecrire envers et
contre tout », Magazine Littéraire, mai 1983, cité dans Congo de Noel Ballif, Ed. Karthala).
66 Arts Et Culture - Littérature

Après Verre Cassé un ouvrage remarqué dont la une œuvre, dont on peut citer : Tribaliques,
virgule constitue le seul signe de ponctuation, Nouvelle Romance, Le Pleurer-rire.
Alain Mabanckou remporte à 31 ans le jackpot Jean-François Bizot disait qu’il « aim (ait) les
avec les Mémoires du porc-épic qui rafle le prix douceurs et les douleurs de cette vie attentive :
Renaudot. Mabanckou est le deuxième auteur Les Mésaventures de Lisolo le Vilain, enrichi
africain à remporter la prestigieuse récompense. dans le commerce et qui veut frimer avec la plus
Ce roman renouvelle la forme du conte africain belle femme de Pointe-Noire pendant que son
dans une langue simple, teintée d’ironie. Il a épouse languit ; Les Hésitations d’Alphonsine
depuis publié, entre autre, Black Bazar, Tais-toi qui trouve que son mari rentre trop tard et qui
et meurs et Lumières de Pointe-Noire, un livre décide de le tromper mais n’y arrive pas ; La
touchant sur les traces du passé. Après la France, Fidélité tenace de Mbâ, qui attend des années
l’auteur vit maintenant aux Etats-Unis où il Elo parti étudier la soudure en France où il s’est
enseigne en parallèle à l’Université d’UCLA. marié sans rien dire, la première infidélité (dans
wwPolitique et littérature. La porosité est une 2 CV) de Zouloubou marié à une Française
grande au Congo entre la fonction d’écrivain ennuyeuse. » (Voodoo, L’Afrique de Abidjan à
et la charge administrative et politique. Après Zombie, Ed. Panama). Son dernier roman, Le
s’être attaqué à la tyrannie dans les années Méridonal, est paru en 2015.
1980, le temps des fonctions officielles est venu Emmanuel Dongala Bounzeki, professeur d’uni-
pour les plus chanceux ou doués des écrivains, versité né d’un père centrafricain et d’une mère
changement qui s’accompagne souvent d’une congolaise, écrit des romans qui sont les plus
vision désenchantée de la société. en phase avec les souffrances présentes et
Jean-Baptiste Tati-Loutard (1938-2009), passées des Congolais. Son esprit acéré lui a
enseignant à l’université, puis ministre valu quelques soucis sous le monopartisme ;
des Hydrocarbures, poète, est essayiste et avec l’ouverture démocratique, il participe à la
romancier. Les Normes du temps et L’Envers du création de l’Association nationale des écrivains
soleil sont entre autres le versant poétique de du Congo dont il est le président. Son roman
sa production, son œuvre la plus connue reste Johnny Chien Méchant relate avec un humour
toutefois Les Chroniques congolaises. On lui cynique les destins croisés de deux adolescents,
doit également une des rares anthologies de un milicien et une jeune fille cherchant à fuir
la littérature congolaise d’expression française. les violences, dans une ville africaine livrée aux
Henry Lopès est né d’une mère congolaise et pillages et aux violences inter-ethniques. Toute
d’un père européen. Il fait ses études univer- référence à l’histoire récente du pays n’est pas
sitaires en France. Il occupe par la suite une fortuite. De Dongala Bounzeki, on peut lire aussi
série de hautes fonctions politiques (ministre Le Feu des origines, son recueil de nouvelles
des Affaires étrangères, ministre des Finances, Jazz et vin de Palme ou son dernier roman La
Premier ministre) tout en ne cessant de produire Sonate à Bridgetower.

Médias locaux
Il n’existe qu’un seul quotidien national, une Kinshasa. Avec le satellite, on a accès à toutes
dizaine d’hebdomadaires, dont la qualité les chaînes internationales. Dans les cafés et les
éditoriale varie selon les titres et à la parution restaurants de Brazzaville ou de Pointe-Noire,
parfois aléatoire et un ou deux sites d’infor- France 24, Africa 24 ou Télé Congo selon les
mation en ligne. Il existe aussi quelques blogs, événements, tournent en boucle. Côté radio,
qui montrent un visage différent du Congo : en dehors des généralistes, de nombreuses
dynamique, créatif, enthousiaste, ou touristique. fréquences tenues par des Eglises du réveil
A Brazzaville, outre les chaînes nationales (près remplissent leurs grilles de prêches et de
de 40), on capte également les chaînes de chansons religieuses.

City trip
La petite collection qui monte
Version
numérique
offerte*
Plus de 30 destinations
Week-End et plus d’informations sur

courts séjours *version offerte sous réserve de l’achat


de la version papier www.petitfute.com
Musique - Arts Et Culture 67

wwLes Dépêches de Brazzaville , www. une équipe franco-congolaise, est de bonne


lesdepechesdebrazzaville.fr. Vendu 200 FCFA, qualité (imprimé en France). Il est doublé
contre 500 FCFA pour les autres journaux, d’une application pour tablette, une première
avec un papier et une qualité d’impression au Congo.
nettement supérieure à la concurrence, les
wwTélé Congo, chaîne d’Etat généraliste. Si
Dépêches s’imposent par KO. Le quotidien,
seulement son contenu pouvait être aussi moderne
même s’il est proche du pouvoir, s’essaie tant
que son contenant ! Le bâtiment ultra moderne,
bien que mal à la neutralité. Son site internet
le Centre national de radio et de télévision, situé
permet de télécharger le journal en PDF et la
à Nkombo, dans le 7e arrondissement tranche
majorité des articles y sont en accès libre.
Une véritable mine d’information sur les deux avec son environnement et avec la qualité des
Congo, puisqu’il existe une édition Kinshasa. Par programmes proposés… C’est la seule chaîne
ailleurs, les Dépêches publient un supplément que l’on capte dans tout le pays.
week-end/loisirs qui fourmille d’informations wwDRTV, www.drtvcongo.com, chaîne privée
sur la vie culturelle du pays, de quoi agrémenter appartenant au général Dabira, businessman
son séjour. avisé, généraliste, infos, économie.

DéCoUVeRte
wwL a S e m a i n e a f r i c a i n e , w w w. wwDRTV Force 1, petite sœur de la précédente,
lasemaineafricaine.net. Vendu 400 FCFA, ce axée sur les sports et les distractions.
magazine catholique, bi-hebdomaire, fut lancé
wwCanal Bénédiction, ou CB+, autre chaîne
durant la période coloniale par un spiritain
privée au contenu pas nécessairement œcu-
(membre de la congrégation du Saint-Esprit)
ménique contrairement à ce que laisse penser
français. Parfois proche, par sa ligne éditoriale,
son nom.
des positions gouvernementales, il garde une
appréciable distance critique qui fait de lui un wwRadio Congo, radio d’Etat généraliste.
hebdo de référence. Article complémentaire wwRFI : la radio internationale française est
sur le site, journal également téléchargeable très suivie ici.
après parution.
wwRadio Liberté, radio privée appartenant à
wwL’Observateur. Lancé en juin 1999 par une Sassou-Nguesso, lancée en 1997 lorsqu’il n’avait
équipe dissidente de La Rue meurt, ses positions plus les rênes du pays (et donc des médias publics).
radicales contre le régime du président Denis
Sassou-Nguesso lui valent d’être considéré wwDRTV Radio, la radio du général Dabira,
comme proche de l’opposition en exil. Il est généraliste.
régulièrement sur la sellette. wwTop TV, MNTV : chaînes privées.
wwTam-tam d’Afrique. Hebdomadaire indé- wwwww.congo-site.com : un site de news
pendant axé sur l’information économique et doublées d’informations sur le Congo (pas toutes
financière du pays. Parution irrégulière. mises à jour malheureusement).
wwLe Patriote, www.lepatriote-congobrazza. wwwww.journaldebrazza.com : une déclinai-
com. Hebdomadaire d’information générale. son par pays d’un agrégateur d’informations
Egalement téléchargeable en ligne. internationales : il a le mérite de concentrer
wwTerrAfrica. Bimensuel, dernier né du paysage en une seule plateforme l’ensemble des sites
médiatique congolais. Le journal, réalisé par et blogs qui évoquent le Congo.

Musique
La musique et la danse sont omniprésentes au est une hérésie. D’ailleurs, l’Unesco a fait de
Congo. Communautaires ou métissées, sacrées Brazzaville (aux côtés de Séville, Bologne ou
ou festives, spontanées ou codifiées, elles font Bogota), en novembre 2013, une « ville Unesco
partie des grandes passions des Congolais. de musique » reconnaissant là le berceau de la
Musique et danse sont indissociables : l’une a rumba congolaise.
souvent donné son nom à l’autre, et vice-versa. wwLa tradition. Dans chaque village, dans chaque
La permanence des pratiques, le foisonnement ethnie, les moments forts de la vie sont marqués
des styles, les influences musicales africaines par la danse qui, comme le masque et le tam-tam
et européennes, les recherches entreprises qui l’accompagnent souvent, est porteuse de
par les nouvelles générations de danseurs- symboles, à l’exemple du linguéké, une danse
chorégraphes témoignent de leur vitalité dans de fécondité exécutée lors de la naissance de
un pays où vivre sans musique et sans danse jumeaux, représentés par deux masques, les mvuli.
68 Arts Et Culture - Musique

Les danses bakongo, où le bassin impulse et devenir, après l’indépendance, la très sensuelle
répercute le mouvement et les danses mbo- ambassadrice du groove made in Congo et l’une
chis, où celui-ci naît des épaules sont les deux des reines des nuits africaines.
grands groupes de danses au Congo. Les danses Il est unanimement admis que la rumba cubaine
batéké, en accord avec la fonction de pas- tient son origine des danses que pratiquaient
seurs des membres de cette ethnie, intègrent les esclaves noirs déportés à Cuba qui fut une
des éléments propres aux deux traditions. Il possession espagnole et la dernière de leurs
faut souligner, en accord avec la répartition colonies à avoir accédé à l’indépendance. Ce que
des ethnies, le caractère régional des danses l’on nomme actuellement « rumba » puiserait les
traditionnelles : chaque région possède sa origines de sa torride sensualité dans les danses
danse emblématique (les danses sur échasses de fécondité du royaume Kongo qui incluait
au Niari, le kébé-kébé des Mbochis...) ; on l’Angola, une partie du Congo-Brazzaville, du
peut donc les retrouver au-delà des frontières Gabon et du Congo-Kinshasa. Le lexique kikongo
nationales, dans les pays voisins. Dans ce comprend de nombreux termes qui peuvent être
paysage foisonnant, les Pygmées ne sont pas à l’origine du mot « rumba » : l’acte sexuel se dit
en reste : leur riche répertoire de danses et leurs zumba ; le nombril, kumba ; la vie est donnée
complexes polyphonies ont maintes fois retenu par une jeune fille, ndumba ; le même terme
l’attention des ethnomusicologues. Les ballets désigne la prostituée… Aujourd’hui, la plupart
traditionnels, créés juste avant l’Indépendance, des spécialistes voient en kumba, le nombril,
commenceront par jouer un catalogue de danses l’origine du nom de cette danse qui se serait
régionales. En se produisant en milieu urbain, altérée en rumba sous l’influence de la langue
dans une logique spectaculaire et non plus espagnole.
rituelle, elles en modifieront peu à peu les En 1933, à l’Exposition universelle de Chicago,
formes traditionnelles. Confrontés à d’autres les descendants des anciens esclaves noirs
musiques et pratiques, ils produiront une danse de Cuba présentent pour la première fois dans
métissée, urbaine et festive. un événement d’une telle ampleur une danse
nommée rumba qui va marquer durablement
wwMusiques et danses urbaines. La création
les visiteurs du monde entier.
musicale contemporaine congolaise remonte
Les Européens importent cette danse lascive
à l’époque coloniale dont le terreau urbain
et la diffusent dans leurs colonies. Retour à
se trouve à Kinshasa et Brazzaville. Dans les
l’envoyeur pour des pays comme le Congo, qui
années 1920, des groupes formés par des
adoptent cette danse qui est la leur, mais passée
coastmen, sorte de petite élite locale formée
à la moulinette européenne, assagie après son
par la population originaire d’Afrique de l’Ouest,
long séjour cubain. Le temps de la diffusion et
se retrouvent en fin de semaine pour danser et
de l’adoption passé, celui de la guerre aussi,
chanter et animant les soirées européennes,
arrivent les années 1950 et une génération avide
imitant les tubes en vogue de cette époque. Ils
de nouveauté va peaufiner la musique de cette
jouent sur des instruments alors inconnus des « danse du nombril » qui va dominer pendant
Congolais comme l’accordéon et la guitare. Les quarante ans les nuits africaines.
Congolais, quant à eux, reproduisent en milieu Un puissant émetteur radio installé par les
urbain les pratiques sociales des villages et se Français dans les années 1940 va arroser
retrouvent lors des mariages, des naissances, toute l’Afrique de chanson française, polka,
des décès autour du tam-tam, incorporant dans swing, cha-cha, tango, mais surtout de musique
la musique les nouveaux rythmes entendus cubaine et de high-life ghanéen qu’adopte-
dans les musiques importées. Les coastmen ront passionnément les Congolais. Jean Réal
se produisent aussi dans les dancings qui avec son orchestre Congo Rumba et Bernard
commencent à fleurir dans les deux capitales Massengo avec Jazz Bohème sont les pionniers
et où s’apprend un certain nombre de danses de la rumba dans les années 1940. Paul Kamba
comme le tango. Ces lieux attirent aussi la fonde de son côté le groupe Victoria-Brazza, le
prostitution et les hommes qui les fréquentent Centrafricain Jimmy Zakari assure la rythmique
découvrent parallèlement une certaine forme guitare ou le solo. Antoine Moundanda joue du
de liberté, débarrassés des contraintes likémbé qu’il introduit dans la rumba congolaise.
traditionnelles. C’est dans ce milieu et avec Ce petit « piano de pouces » à lames permettait
une forme de syncrétisme entre les rythmes quand il en jouait auprès de son père, guérisseur
traditionnels et les musiques importées que se au village, de chasser les mauvais esprits des
développera la musique populaire congolaise. malades. Après avoir été musicien, domestique,
wwLa rumba reine. L’histoire de la rumba est Antoine Moundanda intègre le Ballet national
faite de métissages, d’allers-retours entre congolais et finit retraité de la fonction publique.
l’Afrique, l’Europe et Cuba. Elle brasse et résume Paul Kamba est de nos jours considéré comme
l’histoire d’un peuple et d’un continent avant de le grand fondateur de la rumba congolaise.
Musique - Arts Et Culture 69

Collé, chauffé et rumbas qui font la rumba


(D’après Vivre à Brazzaville de Elisabeth Dorier-Apprill, Abel Kouvouama et Christophe
Apprill, Ed. Karthala).
Danse tout autant que musique ou « corps enveloppé de musique », la rumba se décline
en styles. Au niveau de la danse, elle se décompose en deux phases.
wwLe collé : c’est la première partie de la danse, celle où l’origine cubaine reste le plus
visible, la plus sensuelle aussi où le couple enlacé ondule avec une extrême lenteur et
tend vers une économie de pas et des mouvements de bassin infinitésimaux. Ce temps est
aussi celui du texte chanté, souvent une complainte distanciée en calage avec la charge
érotique des corps enlacés qui évoluent sur la piste.
wwAprès cet échauffement sensuel vient ensuite le chauffé : dans un deuxième
temps, la musique s’accélère, le couple se sépare et chacun danse pour soi. Cette partie
est celle qui laisse le danseur exprimer son inventivité sur la piste.

DéCoUVeRte
Différentes rumbas naîtront de l’invention de pas de danse qui se répendront comme une
traînée de poudre de dancing en dancing. Recherche de gestuelle stylisée, le chauffé,
c’est le moment de démonstration du corps libéré, comme une séparation joyeuse…
Quoi qu’il en soit, la trouvaille d’un pas de danse peut populariser un rythme, et vice
versa, les plus fameux sont :
wwLe boucher : danse créée en 1965 par Bahonda et Balla, membres de cette corporation
au marché Total. Bras levés, comme armés de deux couteaux, avec de suggestives
ruades du bassin.
wwLe ngouabin : né après le voyage du président Marien Ngouabi à Kinshasa en 1970.
Invité de Mobutu, le sage président avait exécuté quelques pas de danse dans la réception
organisée en son honneur.
wwLe jobs : rumba inventée par Tabu Ley Rochereau lors d’un passage à l’Olympia en
1970. Elle avait pour but de détrôner le tout puissant style boucher, en vain.
wwLe kwasa-kwasa : est un « c’est quoi ça ? » insolent transformé à grands renforts de
moulinet des mains et jambes en pas de danse à la fin des années 1980.
wwLe soukouss : est à l’origine une rumba parmi tant d’autres, créée dans les années
1960 et basée sur une très ample rotation du bassin et qui nécessite, aux dire des
Congolais, « un bassin monté sur roulement à billes ».
wwLe ciao : reprend sur le mode dansant la position du conducteur de scooter, bras
allongés vers un guidon imaginaire.
wwLa danse ninja : liée à la guerre civile et à la milice du même nom, reprend à son
compte la position du combattant, le fusil à la main…
wwL’hélico : autre danse-exorcisme liée à la guerre qui apparaît en 1998, la position du
danseur est inspirée de celle de l’hélicoptère de combat pendant l’attaque…

L’ouverture à partir de 1947 d’un studio d’enre- Independance cha-cha. Son guitariste Nicolas
gistrement à Kinshasa va favoriser la traversée Kasanda, Dr. Nico, est réputé comme l’un des
du fleuve par les musiciens brazzavillois. La grands de la musique congolaise.
rumba ne se pense pas en termes de production L’histoire de la rumba reste voyageuse
nationale mais plutôt en termes d’écoles ; c’est ce comme en témoignent les allers-retours des
que seront pour des générations de musiciens les musiciens entre Brazzaville et Kinshasa, et le
trois groupes phares que sont l’African Jazz (créé retour des musiciens de l’OK Jazz de Franco
en 1953, avec Kalle, Nico Kasanda, Tino Baroza, Luambo Makiadi, Congolais de Brazzaville qui
Dechaud, Damoiseau, Tabou Ley Rochereau…), regagnent le bercail et fondent les Bantous
l’OK Jazz (créé en 1956 avec Luambo Franco, de la Capitale. Le groupe devient rapidement
Vicky Longomba, Mujos, Kwamy, Simaro) et Les une référence, puis une école musicale et un
Bantous de la Capitale, créé en 1959 avec Essous, mythe. Maintes fois remanié, il existe toujours
Edo, Celio, Dino, Papa Noël, Pandy, De la Lune, aujourd’hui, alter ego congolais du Buenavista
Nino Malapet, pour les membres fondateurs. Social Club cubain que l’on peut voir se
Joseph Kabasele (Le Grand Kalle), et son groupe produire au bar-dancing La Détente certains
African Jazz, est connu pour avoir lancé son tube dimanches.
70 Arts Et Culture - Musique

que celles-ci ne commencent à montrer des

La musique entre signes d’essoufflement au moment où l’une de


ces formes, le soukouss, commence à séduire le

dans la danse
public d’Europe, avide de musiques du monde.
wwLe soukouss est une musique de danse que
André Schaeffer, en décrivant une danse l’on peut confondre avec le zouk martiniquais,
traditionnelle à laquelle il avait eu la chanté par des groupes comme Kassav dans
chance d’assister, fait comprendre à les années 1980. La structure des morceaux de
quel point musique et danse fusionnent soukouss ne suit pas le schéma classique « couplet
dans une même intensité d’expression : introductif, légère animation instrumentale, long
« Le pied court sur le sol, non plus pour couplet, courte animation instrumentale ».
frapper celui-ci, mais pour mettre en Dans le soukouss, le couplet introductif est suivi
branle les sonnailles serrées autour des d’une longue exécution instrumentale appelée
chevilles, des jambes et des genoux. Dans sébéné, au cours de laquelle la guitare solo est
ce dernier cas, il y a un saut, mais aussi mise en avant. Deux importants groupes phares
rapide mouvement de torsion de toute la permettront à cette rumba congolaise de se
jambe et le bruit de pied disparaît sous développer au niveau international : l’OK Jazz
les cliquetis furieux des coquillages, des de Franco et l’African Jazz de Kalle.
coques de fruits ou des ferrailles. Or, que Ces deux groupes influenceront notoirement
ce soit aux jambes, à la ceinture ou aux la musique congolaise au point que selon les
bras que s’attachent ces instruments, le musicologues, deux styles s’opposent. L’un
problème reste identique : du mouvement soutenu par l’African Jazz, c’est l’école Kalle
du corps ou de ces mouvements partiels dont le fidèle disciple sera Tabu Pascal mieux
habilement conduits et non plus d’un connu sous le nom de Tabu Ley Rochereau, le
choc, résulte un bruissement continu, Seigneur, qui à la disparition de l’African Jazz
parure sonore de la danse. Ainsi le corps en 1963, reprendra le flambeau de ce style.
s’enveloppe-t-il de musique. » L’autre style est imposé par Franco. On parle
(Origine des instruments de musique, donc de deux écoles : celle de Kalle et de Franco.
Ed. Mouton & Cie).
wwLe ndombolo est considéré comme une autre
variante de la rumba. Ce « jeté de fesses » (sa
signification littérale) a déferlé de l’autre côté
La rumba, justement, doit beaucoup dans sa
du fleuve au début des années 1990. Dans
diffusion à l’ouverture d’innombrables bars-
l’univers instable du ndombolo, les groupes
dancings à partir des années 1950. Lieux de
naissent et implosent rapidement.
fête et de danse, ils accueilleront tous les grands Certain connaissent tout de même du succès
orchestres du moment. Lieux de rencontre et comme la bande à Roga Roga, Extra Musica
de séduction, ils permettent de se soustraire Zangul. Bana Poto-Poto, orchestre créé par
à l’attention trop intrusive de la famille. Ils Bienvenu Faignond, a été sacré révélation de
comportent généralement tous une piste en l’année 2003 avec un premier album Matiti
plein air, doublée d’une autre, pour les plus Mabé, entre rumba typique et ndombolo.
cossus d’entre eux, abritée dans un bâtiment qui Si la rumba des origines était centrée sur le
soustrait les danseurs aux regards. Les actuels texte, dans sa première partie nommée le collé,
espaces VIP qui comportent une cour et une le chauffé prend de manière quasi exclusive le
terrasse sont les héritiers de cet arrangement pas avec le ndombolo, au point que les paroles
de l’espace, avec une tendance toutefois, sur sont souvent remplacées par des improvisations
le mode de la boîte occidentale, à de plus en des atalakus (animateurs) dans ce que les
plus clore l’espace. Congolais nomment le « générique ». Celui-ci
Les musiciens congolais ne s’affranchiront pas se résume le plus souvent à égrener les noms
avant les années 1960 de la trame rythmique d’hommes politiques et personnalités en vue…
cubaine, ils introduiront instruments et théma- La période ndombolo coïncide avec un certain
tiques congolaises avant de franchement puiser assèchement de la créativité congolaise, entre
dans le répertoire traditionnel des deux pays. une période de guerre fratricide qui entraîna
Ainsi la rumba du très populaire Tabu Ley l’exil de certains artistes et la destruction des
Rochereau – pseudonyme attestant de son moyens d’enregistrement et de production et
initiation parisienne, en référence à Denfert- un essoufflement de la rumba.
Rochereau où il vécut – s’apparente encore à Les Congolais, avides de nouveaux morceaux à
la rumba cubaine. Les Congolais danseront de danser, se sont rués comme toute la sous-région
manière quasi exclusive sur la rumba, ou plutôt vers une musique de danse mûrie entre la Côte
les rumbas jusqu’à la fin des années 1980, avant d’Ivoire et Paris, le coupé-décalé.
Musique - Arts Et Culture 71

wwLe coupé-décalé est apparu en 2003 en expériences pour nombre de danseurs des ballets
Côte d’Ivoire et dans la communauté ivoirienne traditionnels.
de Paris. La première compagnie de danse contempo-
En nouchi, l’argot ivoirien, « couper » signifie raine constituée se nommait Monana, elle était
« tricher », et « décaler » « s’enfuir », donc coupé- dirigée par Chrysogone Diangonaya. Le groupe
décalé c’est arnaquer quelqu’un et s’enfuir. éclata pendant la guerre de 1997. Les recherches
Une autre hypothèse veut que coupé-décalé reprirent dans les années 2000 avec un ballet
s’applique à la cocaïne que l’on coupe avant créé par un ancien de Monana : le Ballet Thierry.
de faire des lignes sur un plateau... A ce moment, les créations sont encore basées
La réputation assez équivoque du genre ne sera sur des danses traditionnelles intégrant des
pas démentie par la pratique du « ravaillement » éléments exogènes.
de Doug Saga, l’un de ses fondateurs qui soignait La compagnie gagnera en 2001 le prix RFI et la
sa popularité en distribuant des billets de banque danse contemporaine congolaise rencontrera un
à ses fans. La thématique du coupé-décalé à ses premier écho favorable sur la scène internationale.
débuts, c’est l’argent fait en Europe et particu- Les danseurs congolais, peu habitués à voyager,
lièrement en France grâce à diverses arnaques y voyant une unique opportunité de gagner les

DéCoUVeRte
et aussi une manière de parler des femmes et inaccessibles rives européennes, ont la fâcheuse
du sexe très gangsta rap. Les pas de danse du tendance à s’évaporer pendant les tournées…
coupé-décalé, appelés « concepts » sont estimés Un autre temps fort pour la danse contempo-
à plus de 150 et sont créés au gré de l’actualité raine au Congo sera la création des Ateliers de
mondiale ou de celle de son créateur tels la recherches chorégraphiques. Durant trois ans,
Mastiboulance, le Travaillement, le Drogbacité avec un investissement important de l’Institut
ou le Guantanamo. Le genre conquiert toute français qui les accueille et les parraine, treize
l’Afrique de l’Ouest et au-delà, il existe aujourd’hui danseurs verront se succéder les intervenants
des variantes antillaise, malienne, togolaise, avec pour but la création d’un spectacle annuel.
béninoise, camerounaise. De ses ateliers essaimeront les compagnies qui
A partir de 2006, début de la période la plus font actuellement la danse contemporaine au
créatrice du genre, on assiste à une certaine Congo : Li-Sangha, Arche, Baninga, Zoungama,
« congolisation » des rythmes, paroles et artistes. Trio… pour ne citer qu’elles.
De la rumba au coupé-décalé, la musique de En 2006, ces efforts sont récompensés : la
danse a perdu en route les musiciens. Le coupé- compagnie Li-Sangha d’Orchy Nzaba obtient un
décalé est en effet une pure musique de studio, nouveau prix RFI à Paris. Orchy Nzaba profite de
une création logicielle mise en œuvre par des DJ. cette visibilité pour poursuivre la démarche de
Nombreux sont ceux qui parient ici que par son formation qu’il avait amorcée avec les Ateliers
côté trop fabriqué, son succès détonnant sera chorégraphiques dont il fut l’un des initiateurs.
éphémère, avant que la rumba, d’une manière ou Sa compagnie Li-Sangha crée le festival
d’une autre, revitalisée, ne reprenne le comman- Makinu Bantu qui se compose d’une période de
dement des nuits congolaises. Si aujourd’hui le formation suivie d’une période de représentation.
Congo-Brazzaville a perdu la main en matière Nouveau brillant succès pour la danse contem-
de création musicale au profit de Kinshasa, poraine congolaise, Delavallet Bidiefono et sa
l’expérience acquise, la création de nouveaux compagnie Baninga remportent le deuxième prix
aux prestigieuses Rencontres chorégraphiques
studios d’enregistrement devraient donner de
de Tunis en 2008.
nouvelles issues à une créativité dont on sent
En quelques années, la danse contemporaine
qu’elle est loin d’être épuisée. Un autre type
s’est établie et a gagné une réelle visibilité sur
de danse, qu’on ne peut qualifier de populaire,
le plan international. Le soutien de l’Institut
donne d’ailleurs au pays une nouvelle visibilité
français, sa politique culturelle ont été essentiels
sur la scène artistique internationale : la danse
dans cette émergence. Aujourd’hui, profitant
contemporaine. de cette émulation, les autorités culturelles
wwLa danse contemporaine. La danse congolaises semblent à leur tour prêtes à épauler
contemporaine au Congo tire son essence d’une ces artistes et le Cfrad, Centre de Formation et
volonté de démarcation des danses urbaines de Recherche des Arts Dramatiques, la salle de
ou de couple et d’un désir de confrontation de représentation, devrait, un jour, connaître une
cette dernière avec d’autres arts scéniques. complète refonte et rénovation qui lui permettrait
Certains ballets traditionnels furent le laboratoire d’accueillir dans de bonnes conditions spec-
où s’élaborèrent de nouvelles formes dansées tacles et résidences d’artistes. Dans le cadre
intégrant l’influence du théâtre, du hip-hop et de de sa nomination comme « ville musique », il
la danse contemporaine occidentale. Le hip-hop est prévu la création d’une salle de spectacle
tout particulièrement, qui débarqua en 1986 au complémentaire. Mais pour le moment, c’est
Congo fut un choc et une invitation à de nouvelles encore à l’état de bonnes intentions.
72 Arts Et Culture - Musique

wwLa musique qui enjambe les frontières. Les « Brazza Paris


musiques de danse n’éclipsent pas totalement le Des deux côtés, je suis bloqué
reste de la production musicale. Il se développe Là-bas, ici
aujourd’hui, entre Paris et Brazzaville, des Toujours le même qui va te croquer
groupes concernés par les deux environnements Le cul entre deux chaises
et ayant assimilé les codes propres à chacun L’exil presse mes pas
d’entre eux. Brassages de styles, de thèmes et On ne sait quoi faire pour diriger nos pas… »
de langues, cette musique d’ici et d’ailleurs qui Passi connaît par la suite une brillante carrière
soigne ses textes arrive à marquer son empreinte solo et revient en grande pompe et en invité
entre les rouleaux compresseurs du ndombolo du président du Congo en 2008 au pays, son
et du coupé-décalé. premier séjour depuis son départ en France
En 1997, alors que le Congo sombre dans la guerre lorsqu’il avait 7 ans.
civile se crée à Paris un projet nommé Tribalité Lang’i est un groupe formé de deux chanteurs,
Créatrice, un constat désespéré et un appel à la Oupta, ondulante diva congolaise et Kébèn,
paix piloté par Nzongo Soul, un auteur-interprète musicien français installé depuis presque dix
récompensé en 1984 par le prix Découverte de RFI. ans au Congo, et cinq musiciens-compositeurs.
Il continua après cette mise sous les projecteurs Ce groupe revendique comme fondement le
une carrière solo, devint le chantre du walla, une multilinguisme, le désir de métissage musical,
musique basée sur l’oralité et propageant des une liberté d’entrechoquer le patrimoine musical
thèmes de paix et réconciliation. « Le feu mal et émotionnel des ethnies qui font le Congo :
maîtrisé de la Tribu brûlait déjà la capitale congo- le groupe a traduit par exemple Tsétsa, une
laise. Les musiciens congolais de toutes origines, berceuse lari, en mbochi, ce qui, au lendemain
et d’opinions politiques divergentes, rassem- de la guerre, était un message fort qui toucha
blés à Paris, enregistraient sous ma direction de nombreux Congolais. En 2003, le groupe
un disque d’eau pour éteindre l’incendie. » Ce se produit au Festival panafricain de musique
projet généreux était placé sous l’égide d’une (Fespam), à partir de ce moment les tournées
ONG et les bénéfices des ventes reversés aux se suivront, en Afrique, en Europe et Amérique
associations Delta et Pharmaciens sans frontières du Nord. Le groupe sort dans la foulée son
pour le Congo-Brazzaville. Le « disque d’eau » fut premier album, Nto le ruisseau. Aujourd’hui le
enregistré mais jamais sorti, il ne viendra pas duo n’existe plus et chaque chanteur s’est lancé
calmer l’incendie : « Hélas, pour des raisons que dans une aventure en solo.
nous ne pouvons pas évoquer ici, la sortie n’eut wwDe l’autre côté du fleuve. D’après Marc
jamais lieu. Les mêmes causes produisant les Gemoets, Dieudonné Kayembe Tovgard et
mêmes effets, aujourd’hui encore Brazzaville Philippe Wyvekens. La maturation commune
brûle… », témoignait par la suite Nzongo Soul… des rythmes qui font bouger les deux capitales,
Un autre collectif de Congolais basé à Paris d’une part, et la force de frappe musicale kinoise,
émerge dans les années 1990, Bisso na Bisso d’autre part, sont telles que les artistes les plus
qui en lingala signifie « entre nous ». Les huit populaires de l’autre côté du fleuve dominent
membres du groupe sont tous d’origine congo- le paysage sonore congolais. On ne peut parler
laise, ils appartiennent toutefois à des formations de musique ici sans s’arrêter sur les mythes ou
rap différentes : Passi, son leader (Ministère les grandes stars actuelles : Luambo Makiadi
AMER), sa cousine Mpassi (Melgroove), les dit Franco crée le groupe OK Jazz qui, bien
jumeaux Doc et 6 Kill (2 Bal), Lino et Calbo qu’émaillé de nombreuses dissensions, restera
(Arsenyk), Ben J. (Neg’ Marrons) et Mystik. Passi un groupe phare pendant trente-trois années.
déclarait dans une interview à Afrique Magazine Lorsqu’il décède à l’âge de 51 ans en 1989,
en 1999 : « Il s’agissait non seulement d’un retour Franco laisse un grand vide. Il est originaire du
sur des musiques qu’écoutaient nos parents et sur Bas-Congo. A l’âge de 10 ans, orphelin de père, il
lesquelles on a tous grandi, mais également d’une quitte avec sa famille son village pour s’installer
vraie création artistique, qui introduit une nouvelle à Kinshasa où il y découvre la vie urbaine et ses
dimension dans le hip-hop en incluant une acous- tensions. Le hasard lui fait rencontrer Ebengo
tique proche du folklore musical congolais, un Dewayon, guitariste qui l’initie à cet instrument.
mélange de rumba soukouss avec du free style Sans connaissance du solfège et sans culture
de rappeurs engagés ». musicale, il se lance alors dans la musique qui ne
Leur premier album Racines est un succès le quittera plus. Pendant ce temps, naît l’African
immédiat. Il témoigne, sur un mode parfois Jazz de Joseph Kabasele qui devient le groupe
idéalisé des origines revendiquées, de la volonté mythique de cette époque. A 18 ans, Franco
de rentrer au pays où il fait toujours chaud, crée son groupe avec Bowané, mais, malgré
mais surtout sur le mode désabusé de la diffi- ses premiers succès, le groupe se défait et se
culté à assembler les deux pôles d’une identité refait plusieurs fois. Si toute la vie de l’OK Jazz
métissée : sera ponctuée de nombreux changements dans
Musique - Arts Et Culture 73

Chez Faignond
Emile Faignond est né en 1926, de père normand et de mère congolaise. Mobilisé, il
évitera de justesse l’embarquement pour le front grâce à ses aptitudes footballistiques
lors d’un match contre le Congo belge organisé pour la venue du prince régent.
Démobilisé en 1947, il ouvre un bar portant son nom dans la rue Mbaka à Poto-
Poto. Faignond réussit à créer un lieu élitiste, qui fait se rencontrer les Brazzavillois
« évolués », comme la terminologie coloniale qualifiait les Congolais ayant adopté les us
et coutumes françaises des colons. Il réussit l’exploit d’attirer hors du centre les Blancs
et de créer un lieu festif cosmopolite. Jouissant d’un bon réseau de relations, étant
lui-même métis, c’est-à-dire maîtrisant les codes des deux cultures, son bar-dancing
devient bientôt l’un des lieux les plus chics de la ville, où se côtoient les colons voulant
échapper aux lieux de rencontres trop étriqués du centre-ville et l’élite congolaise
soucieuse d’élévation sociale, les amoureux de la danse et de la sape, de jolies filles.
Le statut de Brazzaville alors capitale de l’Afrique équatoriale française favorise un

DéCoUVeRte
brassage aussi bien européen qu’africain. Faignond devient bientôt pour ses adeptes la
Maison Mère. Emile Faignond grâce à ses amis se fait apporter les dernières nouveautés
en vogue à Paris et sa palette musicale va de la salsa au swing en passant pas le blues,
le be-bop, le merengue.
L’indépendance marquera un déclin de la mixité sociale et ethnique du bar, alors
qu’explose un genre mûri entre Afrique et Caraïbes et qui balaie les danses de couple
occidentales : la rumba.

les artistes du groupe, Franco, lui, demeure et Ce groupe remporte un vif succès. Il répond
devient rapidement une vedette de la musique en effet aux aspirations de la jeunesse kinoise
congolaise. C’est pourtant Joseph Kabaselle qui se lasse alors de la rumba et découvre le
qui est choisi et qui accompagne la délégation rock importé d’Europe et des Etats-Unis. En
congolaise à la conférence de la Table Ronde 1975, Papa Wemba quitte Zaiko Langa-Langa
de Bruxelles avec ses musiciens. Choisi pour pour former ISIFI : Institut de savoir idéologique
animer la manifestation, il lance parallèlement sa pour la formation des idoles. Le groupe éclate
chanson Indépendance cha-cha qui devient un en 1976 et Yoka Lokole voit le jour. En 1977,
symbole de l’indépendance du pays. Toutefois, il quitte ce groupe et crée Viva la Musica. Il
l’OK Jazz ne dément pas son talent. Entre se fait introniser chef coutumier du village
1970 et 1990, le groupe atteint son apogée et Molokaï, un village imaginaire, limité à la parcelle
ses disques se vendent partout. Franco devient familiale dans le quartier Matonge de Kinshasa.
le musicien des grandes nuits présidentielles Il impose un style musical avec l’usage du
où pavane tout le gotha politique et mondain lokole, un instrument de musique traditionnel,
du pays et est élevé par Mobutu au titre de mais aussi un style vestimentaire (le fameux
Grand Maître de la musique zaïroise. En 1982, béret molokaï des années 1980), une manière
il décide de s’installer en Europe avec tous ses de penser, de parler, de danser (le mukonyonyo)
musiciens. A Paris ou à Bruxelles, il croule sous qui inspire toute la jeunesse congolaise. En
le succès. Avec son tube Mario, il remporte un 1979, Papa Wemba chante pendant quelques
disque d’or tandis que sa tournée aux Etats- mois dans l’Africa International de Tabu Ley
Unis de 1983 confirme sa célébrité mondiale. Rochereau. En 1980, peu après son retour
En 1985, il retourne à Kinshasa pour un accueil dans Viva la Musica, il entame une tournée
triomphal : depuis Ndjili jusqu’à sa résidence nationale et internationale qui l’amènera à
de Limete, les foules affluent sur le parcours l’intérieur du pays et dans plusieurs villes et
pour un hommage digne d’un roi. En 1989, capitales africaines où il remporte un énorme
il décède à Namur laissant derrière lui une succès avec sa chanson Analengo. En 1986,
carrière musicale exceptionnelle qui comprend Papa Wemba s’installe à Paris où il crée Viva la
un millier de titres. Musica Nouvelle Ecriture qui co-existe avec le
Papa Wemba, de son vrai nom Jules Shungu groupe Viva la Musica original du Congo. Tout
Wembadio Pene Kikumba, naît en 1949 dans va bien pour lui jusqu’en 2003, année de ses
le Sankuru, au Kasaï-Oriental. Vers la fin des ennuis avec la justice française dans le cadre
années 1960, il participe à la création de Zaiko d’une enquête concernant son rôle dans une
Langa-Langa qui se démarque de la rumba avec filière d’immigration clandestine entre son pays,
des rythmes mi-rock, mi-rumba. le Congo-Kinshasa, la France et la Belgique.
74 Arts Et Culture - Musique

Trois mois et demi de détention plus tard, Papa dont il sortira diplômé en 1980. Koffi Olomide
Wemba est bien décidé à poursuivre l’aventure se lance alors dans une carrière musicale et
musicale, mais aussi à rentrer définitivement collabore avec plusieurs artistes avant de créer
au pays en 2006. Papa Wemba est encore son propre groupe en 1986 : Quartier Latin. Avec
considéré aujourd’hui comme un mythe vivant ses chansons Loi et Ultimatum, il se propulse au
et un des rois de la sape. sommet de la gloire et est invité à se produire
Antoine Agbepa Koffi, dit Koffi Olomide, est né en août 1998 à l’Olympia et en novembre au
le 13 août 1956 à Stanleyville, actuellement Zénith à Paris. En 1999, il sort l’album Droit
Kinsangani. De père sierra-léonais et de mère de veto qui lui vaut un disque d’or. En février
tetela, Koffi Olomide grandit à Kinshasa et est 2000, le succès de son nouvel album Attentat
très vite attiré par la musique, dont les chansons est suivi d’un concert à Bercy : il est le premier
de Tabu Ley Rochereau. Il apprend la guitare et Africain à y tenir la vedette. En décembre 2002,
aime alors transformer les chansons de son idole il remporte le trophée Kora en Afrique du Sud.
en y incorporant ses propres paroles et mélodies. Parallèlement au clan Langa-Langa, un autre
Vers la fin des années 1970, remarqué dans le groupe marque l’esprit des jeunes Congolais
milieu artistique congolais, il collabore avec Papa depuis une dizaine d’années maintenant : Wenge
Wemba comme guitariste dans le groupe Viva Musica. Les différents qui opposent les leaders
la Musica. Il enregistre en 1978 avec lui Anibo, de la formation musicale seront à l’origine de
un disque qui lui vaut le titre de « meilleure quatre groupes Wenge dont Werra Son, le Roi
vedette de la chanson congolaise » en 1978. de la forêt et JB Mpiana. En septembre 2000,
Entre-temps, après avoir décroché son diplôme Werra Son se produit notamment à Paris y
d’Etat, Koffi Olomide s’envole pour la France où remportant un grand succès tandis qu’en 2005 il
il poursuit ses études à l’université de Bordeaux reçoit l’Award Music Afrique.

Peinture et arts graphiques


Peinture il surprend un jour son domestique Félix Ossali
peignant un oiseau avec son matériel, sans que
wwLe précurseur. Le premier artiste peintre ce dernier n’ait suivi aucun cours ou formation
établit comme tel au Congo fut Gaspard Mouko. de peinture. « Ce fut ma première leçon de
D’origine camerounaise, il s’installa à Brazzaville silence et de respect et depuis un des principes
au début de la Seconde Guerre mondiale et de ma méthode », déclara-t-il plus tard. L’Ecole
émergea dans les années 1940 comme s’applique en effet à ne donner que des conseils
paysagiste mais est resté dans l’histoire comme techniques sommaires, d’orienter aussi peu que
portraitiste. Il signa des portraits de rois locaux, possible l’élan et la créativité de l’apprenant.
du premier député congolais Félix Tchikaya et Lods commence sur ces bases à réunir autour
de De Gaulle. Quelques-unes de ses créations de lui une poignée d’amis congolais dont il
étaient visibles avant la guerre au musée de avait remarqué le talent : Jean Balou, Faustin
Brazzaville, le lieu ayant fermé avec la guerre Kitsiba, Guy Léon Fylla, Eugène Malonga. Ils
et jamais rouvert, les travaux du pionnier des constituèrent la première génération de peintres
beaux-arts congolais demeurent invisibles. de l’Ecole, tous s’en éloignèrent pour courir leur
wwPierre Lods et la création de l’Ecole de chance en solo ; Eugène Malonga par exemple
Poto-Poto. En 1946, la mission Ogooué-Congo compta bientôt une importante clientèle de hauts
amène en Afrique équatoriale un peintre nommé fonctionnaires. La réputation de l’Ecole établie
Pierre Lods. Neveu de Jean Lods, cadre à dans une belle case coloniale au toit pentu
l’Institut des Hautes Etudes cinématographiques, dans ce qui était alors Poto-Poto (aujourd’hui
il participe aux préparatifs de l’expédition et, le Moungali) dépassa rapidement les frontières
moment venu, embarque avec elle, emportant congolaises : en 1952, la galerie Palmes, établie
toiles, pinceaux et couleurs. Séduit par l’opulente place Saint-Sulpice à Paris accueillit la première
beauté de la région et l’hospitalité des habitants, exposition collective des peintres de Poto-Poto,
il remonte la Sangha et la Ngoko sur un vapeur puis Kinshasa et l’Afrique anglophone jusqu’à
et décide à la fin de l’année de s’établir à l’exposition-consécration en 1955-1956 au
Brazzaville. Lods poursuit son activité mais, prestigieux MoMA new-yorkais. Lods, de son
au début des années 1950, un événement le côté, s’éclipsa à Dakar en 1961 pour s’établir
marquera durablement et l’amènera à fédérer comme conseiller du président Sédar Senghor
un petit groupe de peintres congolais à ces et fonder l’Ecole de Dakar. Peu importe, les
côtés. Lods a décrit la scène fondatrice de ce qui peintres de Poto-Poto étaient lancés et cette
deviendra la méthode de l’Ecole de Poto-Poto : première décennie fut probablement l’âge
Peinture et arts graphiques - Arts Et Culture 75

© STÉPHANE DAMANT
DéCoUVeRte
Portrait du peintre Gastineau dans son atelier.

d’or de l’Ecole. Les artistes travaillant souvent artistique congolaise s’est individualisée et
ensemble s’influencèrent mutuellement, les reprend après une décennie de guerre le goût
styles se succédèrent, qui donnèrent, au-delà de l’expérimentation et des rencontres. Les
des traitements différents, une griffe Poto-Poto. personnalités les plus marquantes sont :
L’une de ces premières manières, et l’une des wwBill Kouelany. Née en 1975 à Brazzaville, Bill
plus fameuses reste le style mikeys ou miké miké Kouelany jouit certainement après avoir exposé
inauguré par Félix Ossali, petites gouaches aux à la Documenta de la plus grande visibilité sur
couleurs flamboyantes évoquant des scènes de la la scène internationale. Balayant les références
vie quotidienne. Membre de l’équipe fondatrice, à tout « africanisme », son travail se nourrit de
Nicolas Ondongo, peintre des foules presque lecture, son approche se veut pluridisciplinaire,
abstraites, devient le chef de file de l’Ecole dans sa recherche personnelle : « A travers mes toiles,
les année 1980, l’heure est au monopartisme je veux vraiment exprimer ma personnalité ;
et aux commandes d’Etat. Dimi et Crespin lui c’est à dire la liberté en tant qu’idée poétique,
succèdent dans les années 1990. intellectuelle, picturale, l’idée de destruction,
wwL’Ecole de Poto-Poto aujourd’hui. l’idée du laid… c’est tout ce désordre là que
A l’indépendance du Congo en 1960, les je mets sur la toile. J’ai besoin de détruire, de
subventions furent coupées, l’Ecole s’organisa casser ce qui existe. » Volume Bill Kouelany de
en coopérative, une partie de la somme de la la coll. « Mémoires », Ed. Mokand’Art. Contact :
vente est remise à l’artiste, l’autre alimente billkouelany@hotmail.com
une caisse commune. La première génération wwMichel Hengo. « Seul survivant de la
des peintres de Poto-Poto s’est éteinte entre grande période de la peinture congolaise à
les années 1980 et 1990. L’Ecole aujourd’hui se remettre en question et à innover comme
gère sa réputation, façonne son image de vitrine peu d’artistes savent le faire », selon Patrice
des arts congolais. Elle demeure un centre Yengo, directeur de la revue Rupture. Michel
d’apprentissage, payant et ouvert à tous, et un Hengo est né en 1942 à Mossaka. Il réalise
lieu de vente et d’exposition permanent dans illustrations et plaquettes de timbres pour
sa case du rond-point de Mougali, entourée subventionner ses recherches picturales,
des arbres de son jardin. Les artistes qui créé sous le monopartisme une coopérative
font aujourd’hui la peinture congolaise y ont d’artistes, travaille pour la presse, le Parti,
été associés (Gautène) ou en ont été virés crée des affiches… Le parcours de Hengo a
(Remy Mongo Etsion), si beaucoup y sont été émaillé de rencontres décisives avec des
passés, tous s’en sont détachés. Si l’Ecole peintres étrangers. Depuis la guerre, il dit ne
donnait une visibilité de groupe et nationale plus peindre avec ses yeux mais avec son cœur.
aux artistes, double commodité, la scène Michel Hengo réside aujourd’hui à Pointe-Noire.
76 Arts Et Culture - Peinture et arts graphiques

Les conditions de création et de diffusion


de la peinture congolaise
Le matériel de peinture est rarissime au Congo, parfois totalement introuvable ou hors de
prix. Toiles, peintures sont importées d’Europe, les coûts sont multipliés par deux. Seul
les artistes confirmés ou rejetons fortunés peuvent s’offrir les nécessaires outils. Les
autres tâtonnent, abandonnent ou innovent : fabrication de pigments et enduits maison,
toile de récupération chinée au marché. Ceux qui le peuvent se servent de leur réseau
et amis à l’étranger pour se fournir en peinture, pinceaux. Si vous connaissez un peintre
congolais, pensez-y avant votre départ.
Ici plus qu’ailleurs, la reconnaissance est question de réseau, la politique culturelle
ne tend pas vers une valorisation des peintres congolais à l’étranger. Les possibi-
lités de diffusion sont donc extrêmement limitées. Les artistes congolais doivent
souvent attendre d’être décorés à l’extérieur pour bénéficier d’un semblant de consi-
dération de la part des autorités locales. Il faut également faire une lecture par rapport
au contexte actuel du pays, économique et sociopolitique. Quel marché pour quel
pouvoir d’achat ?

wwTrigo Piula. Peintre de la femme congolaise, immédiatement identifiables. Gotène désarticule


de la nudité, une lucarne ouverte sur l’imaginaire, les corps ou les formes qui sont rendues plus
l’humour, le magique, Trigo Piula est né 1953 à lisibles dans leur complexité, épurés. Gotène est
Pointe-Noire où il réside toujours. Trigo Puila un peintre compulsif qui commence à griffonner
travaille autour du corps, de la lumière lors de au charbon ses cahiers la dizaine d’années à
cérémonies comme le tchikumi, un rite magico- peine atteinte. On sent encore aujourd’hui la
religieux de la région du Kouilou dont le but est même jubilation et la même nécessité dans
de préparer la jeune fille nubile au mariage. Les les toiles du peintre reconnu. Deux rencontres
parures, la nudité, le crâne rasé, les danses, le seront décisives dans son parcours. Celle avec
clair-obscur de la lumière du feu se combinent Pierre Lods chez qui son frère lassé de le voir
dans ses toiles aux dominantes rouge et marron. dessiner sur n’importe quel support l’emmène.
Contact : nkinsisi2000@yahoo.fr Lods après avoir vu ses dessins conseille au
wwAurélie Diansayi est née en 1975 à préadolescent d’imaginer tout ce qui lui vient
Pointe-Noire. Si elle a un goût prononcé pour par la tête et de dessiner sans modèle. En 1952,
le chant et la danse, la peinture ne l’attire première expo dans une foire, huit gouaches
vendues sur dix, Gotène n’en revient toujours
pas particulièrement, même quand elle se lie
pas. D’autres expositions suivront et son nom
avec une Française qui la pratique en amateur.
commencera à circuler dans le milieu des
Après le départ de celle-ci lors de la guerre de
expatriés collectionneurs et amateurs d’art.
1997, Aurélie Diansayi hérite de son matériel et
La deuxième rencontre sera celle provoquée
s’inscrit à l’Ecole de Poto-Poto. Elle commence
par Jean Lurçat qui le fait venir en France
à peindre à temps complet et ne s’arrêtera
en 1953. Gotène apprend la sérigraphie puis
jamais. De figuratives, axées sur la femme,
la tapisserie à la Manufacture d’Aubusson.
souvent stylisées, ses créations se font plus Se succèderont des allers-retours entre la
abstraites. Elle y inclut des matières comme France et le Congo, entre mal du pays, envie
le raphia et le style codifié très reconnaissable de départ, de reconnaissance et de réussite.
des masques batéké dans des tons souvent très En 1997, alors que les obus commencent
sixties. Contact : adiansayi@yahoo.fr à tomber à l’aveuglette, il quitte sa maison
Pour aller plus loin : la collection « Mémoires » qui sera bientôt détruite et se réfugie à Oyo,
éditée par Mokand’Art, éditeur brazzavillois lié emportant dans la panique une dizaine de toiles
par affinité de ton au Centre culturel français, dont son Nid d’Oiseau acheté en 2007, dix ans
propose des petits volumes où la parole sous plus tard, par l’état-major congolais… Hélàs
forme de monologue, est laissée à l’artiste, en Gotène n’est plus là pour recevoir le visiteur en
complément de reproduction de ses travaux. sirotant du Coca en évoquant sa peinture, sa
wwMarcel Gotène, né en 1939 à Yala, dans foi, le travail ou ses souvenirs français. Il est
le district d’Abala, est sans aucun doute le décédé à l’âge de 74 ans le 20 février 2013,
plus connu des peintres congolais. Ses toiles laissant son nom gravé dans le marbre et des
vibrantes aux sujets faussement naïfs sont centaines de toiles.
Peinture et arts graphiques - Arts Et Culture 77

wwRemy Mongo-Etsion. Né en 1956, il a finie avec des compositions violentes, souvent


tout étudié, sauf l’art : mécanique, études sombres qui suggèrent le viol, la destruction, des
professorales, ingénierie, la formation du sculptures faites avec des éclats d’obus trouvés
plasticien est aussi éclectique que sa pratique dans le quartier. Aujourd’hui, il se penche sur des
artistique et sa maîtrise des matériaux, sculpture grandes compositions en noir et blanc, sobres
sur bois verre, bronze, silicone, métaux. Peinture mais avec toujours cette même énergie, toiles
où il s’illustre comme l’un des plus audacieux rendues étrangement organiques par l’utilisation
créateurs de formes du pays. Des compositions de papier enduit qu’il plaque sur la toile comme
énergiques, souvent très colorées, de ses toiles une peau. On y retrouve sa symbolique téké,
balafrées émergent des formes qui semblent être le travail de Mongo-Etsion semble à la fois
des accidents de travail et autour desquelles obsessionnel et ne jamais se répéter. Contact
Mongo-Etsion crée des corps ou visages parfois +242 022 64 40 05 – rmongo_etsion@yahoo.fr
anamorphiques. Le sexe et la fécondité sont très
wwGastineau. Gastineau Massamba Mbongo est
présents dans son travail, ainsi que des signes
né en 1973. Il n’est pas venu à l’art par le fruit
qu’on croirait abstraits, avant que le plasticien,
de rencontres comme c’est souvent ici le cas. Le
n’en explique l’origine : ce sont ceux qui ornent
milieu artistique a été son environnement naturel.

DéCoUVeRte
les masques batéké et leur signification liée à
la cosmologie de ce peuple attentif au sacré Son père est Albert Massamba, enseignant à
et aux signes. Mongo-Etsion fut photographe l’Ecole des beaux-arts et céramiste talentueux,
également, mais cette page est tournée après sa mère Béatrice Eyemanboko, poétesse. On
la destruction dans l’incendie de sa maison doit au père les fresques du square De Gaulle et
de 26 000 négatifs et tirages, il ne peut plus du belvédère de Bacongo. Gastineau conserve
toucher un appareil photo. Ecrivain aussi. Il jalousement les écrits de sa mère. Son premier
couvre tôt ses cahiers de dessins, ce qui lui terrain de jeux sera l’atelier du père, il y dessine,
vaut de régulières raclées de la part de son y observe le travail de la matière. Il sera expulsé
père et l’attention des professeurs. En 1968, de cet oasis, son père s’opposant à ce que son
il vend sa première toile, fait une boucle par fils suive ses traces. Après le père viennent les
l’Ecole de Poto-Poto où il s’essaie pendant trois maîtres ou amis : Anicet Magrego Malonga,
jours au collage : « Pas de ça ici », lui dit-on, fou de couleurs, qui lui apprendra à mettre en
Mongo-Etsion s’en va. Dans les années 1970, forme son imaginaire ou Rémy Mongo Etsion qui
il travaille la pierre, la photo sur céramique, il l’incitera à se libérer et transgresser les formes.
apprend le dessin industriel, à souder, à raboter, Gastineau oscille entre peinture et sculpture,
gagne sa vie en faisant des maquettes de timbre son art se forge, ses thématiques s’articulent.
poste. En 1982, il fonde la Centre d’art de Sapeurs, papesses et Holocauste deviennent
la Tsièmé qui regroupe dans l’apprentissage ses thèmes de prédilection, entre mysticisme
jeunes artistes et toxicomanes du quartier. Il et trivialité, réalisme et abstraction, jouissance
travaille avec un plasticien du Nouveau Mexique et hantise de destruction ; les traces de la
résident à Brazzaville, qui, constatant l’indigence guerre : « On est toujours dans la psychose »,
matérielle des artistes, leur ouvre son atelier. déclarait-il en 2006. Le fond des thématiques de
Puis la machine s’accélère, les voyages suivent : cette période est souvent urbain, des hommes-
résidence en Namibie, voyage d’étude aux animaux s’alignent dans un désordre organisé,
Etats-Unis, expositions à Brazzaville, en Afrique une sorte de parade, certaines fresques sont
de l’Ouest et plus tard en Chine. La guerre griffonnées de formules et messages cryptés
vient mettre tout par terre : son atelier est que chacun interprète comme il peut. S’il en
occupé, « des sculptures ont servi de bois de a la clé, Gastineau ne veut pas la donner. Sa
chauffe, des tomes d’encyclopédie de PQ et de maîtrise de la couleur est exceptionnelle, il
papier de chauffe, d’autres sculptures en pièces s’en détournera bientôt, pour le blanc d’abord,
de foyer ». Mongo-Etsion reste à Brazzaville, puis le sienne ensuite. Il expose à la biennale
excepté une quinzaine de jours, pour « sous- de Lyon, puis à Dakar en 2004, des sculptures
vivre à Brazzaville » comme le dit son fils Rémy essentiellement, à la biennale de Dakar, de
Beatrix Mike. Il exorcise cette période la guerre nouveau en 2006, des installations.

City trip
Version
*version offerte sous réserve de l’achat de

numérique
offerte*
La petite collection qui monte

Plus de 30 destinations
la version papier

Week-End et plus d’informations sur

courts séjours www.petitfute.com


78 Arts Et Culture - Peinture et arts graphiques

Rencontre internationale de l’Art


Contemporain par les ateliers SAHM
Les ateliers SAHM, créés en 2012 par l’artiste plasticienne et écrivaine Bille Kouelany, est
une plateforme culturelle des arts plastiques, de la littérature, du théâtre, du cinéma, de
la musique, de la danse… Mme Kouelany souhaite favoriser la création et la promotion
de l’art au Congo et en Afrique en général, par la formation des jeunes talents. Outre une
activité permanente de création, de workshops et d’expositions, l’initiative majeure des
ateliers est l’organisation annuelle, en septembre de la RIAC (Rencontre internationale
de l’Art Contemporain). Ainsi, les meilleures créations récompensées par des prix,
permettent à l’artiste de se faire connaître à l’international et, de partir en résidence en
dehors du pays. Cette structure accueille également en résidence des artistes étrangers.
Ces ateliers ont déjà permis de faire connaître à travers le monde des artistes africains.
M. Van Andréa originaire du Congo est un excellent exemple, il a bénéficié de plusieurs
résidences en Europe et expose maintenant ses toiles à l’international.

En 2006 toujours, la fondation Jean-Paul numérique se popularise au Congo, mais le prix du


Blachère l’invite en résidence. De valeur matériel, l’environnement de travail nécessaire,
montante, il devient une valeur sûre des arts l’ordinateur, l’imprimante, les logiciels, rendent
congolais. La reconnaissance n’amoindrit pas son coût prohibitif pour la grande majorité de la
son envie d’en découdre. La peintre-sculpteur population. Les téléphones équipés d’appareils
commence actuellement un nouveau cycle, le photo constituent donc l’arsenal standard du
plus ardu peut-être, qu’il nomme Feu-Eau-Air- photographe numérique. On photographie donc
Terre-uring, FEATuring, Gastineau aime aussi les dans l’attente de remplacer le fichier par un
mots. Ce travail s’articule autour des éléments, autre une fois la mémoire saturée de l’appareil.
sans peinture, la toile posée à même la terre, Le paradoxe est que ce goût de l’image ne s’est
brûlée, couturée, imbibée par endroit d’eau, pas cristallisé dans une pratique profession-
maculée de poussière. Maître des éléments nelle exigeante. Il faut dire que les supports
qu’il ordonne, Gastineau en est le cinquième : de publication sont peu nombreux, leur qualité
l’éther. Contact : & +242 05 528 25 22 – d’impression est médiocre, autant de paramètres
mgastineau2000@yahoo.fr qui ont empêché l’éclosion d’une photographie
qui dépasse la cadre anecdotique ou mémorielle.
Photographie wwGénération Elili : une réévaluation de la
photographie congolaise. Mais la donne est
wwLa pratique populaire. La photographie en train de changer : en 2004, cinq jeunes
comme médium est d’une grande popularité photographes ayant pris part à des stages de
au Congo, pas un village qui ne dispose de perfectionnement organisés par le Programme
son studio, le plus souvent un modeste cube de soutien aux arts plastique (PSAP) décident la
de tôle avec un poster, un salon à l’européenne création d’un groupe de photographes : le collectif
reconstitué pour les plus luxueux d’entre eux, Génération Elili. Ses membres fondateurs furent
devant lequel posent les personnes désireuses André Désiré Loutsono dit Kinzengélé, actuel
de se faire tirer le portrait. coordinateur du collectif, Baudoin Mouanda,
De même, on rencontre partout des photographes Francois Ndolo, Denis Ngona, Patrick Mbiou
ambulants, sacoche en bandoulière prêts sur Ngatsele. Leur irréfutable constat de base est
un signe à venir déclencher. Le paiement est que les seules images du Congo visibles ont été
immédiat, le photographe prend les coordonnées prises par des photographes venant de l’étranger,
du client et lui apporte le tirage après dévelop- la production congolaise étant totalement
pement. Les Congolais aiment se faire prendre invisible sur la scène internationale. Derrière
en photo et chacun dispose ici comme ailleurs ce regroupement, il y a, comme c’est souvent
de son stock d’images retraçant les moments le cas dans les collectifs de photographes, un
heureux, amoureux, festifs de sa vie. Tous ces souci de mutualiser les compétences, le matériel,
portraitistes œuvrent en argentique ; autodi- de sortir de l’isolement. Dans le cas spécifique
dactes de l’image, ils travaillent instinctivement du Congo, Génération Elili revendique un rôle
et souvent sans maîtrise approfondie de leur de formation auprès des photographes peu
matériel, l’approche fonctionnelle, le coût de la familiers avec l’outil numérique et également la
pellicule ne poussant pas à l’expérimentation. Le constitution d’un fonds d’archives des travaux
Sculpture - Arts Et Culture 79

les plus remarquables de leurs prédécesseurs, à asseoir sa démarche et, par-delà les difficultés
travaux sans cela voués à l’oubli ou la disparition. techniques et matérielles, jeter des ponts en
Cette initiative a rapidement rencontré un écho direction de leurs homologues européens,
favorable hors frontières nationales, les travaux donner toujours une visibilité aux travaux des
des photographes du collectif ont été montrés photographes des deux Congo. Désormais,
aux VIe Rencontres de la photographie africaine 23 photographes font partie de ce mouvement
de Bamako, à la Biennale internationale de et, entre expositions et travaux (certains sont
l’Image de Nancy, à Photoquai, la Biennale des encore hébergés sur le site www.afriqueinvisu.
images du monde pilotée par le Quai Branly. org), ils alimentent un blog aux textes et aux
Fort de ces premiers succès, le collectif photos magnifiques, le Congo d’aujourd’hui :
cherche aujourd’hui, sans soutien institutionnel www.generationelili.com.

Sculpture
La collecte et la collection des arts traditionnels recherche purement esthétique. Les masques

DéCoUVeRte
au Congo, son exposition et son étude systé- souvent conçus par des sociétés initiatiques ont
matique restent encore à faire. Tout d’abord le été copiés par la suite pour être mis en vente
pays ne correspond pas à une aire artistique en Europe. Fabriqués dans des bois tendres
donnée, les populations débordant ces fron- et légers pour en faciliter l’usage pendant les
tières imposées par le colon. Plutôt que d’arts cérémonies, ce qui explique leur fragilité, ils ne
traditionnels congolais, il faudrait parler d’art résistent guère plus de cent ans à l’humidité et
traditionnel d’Afrique centrale où les styles aux termites. Les masques peuvent être colorés
s’imposent et se différencient au-delà des avec des pigments (rouge), kaolin (blanc) et
frontières nationales. Passé ce constat les charbon (noir), les couleurs portant elles aussi
problèmes commencent. Si la région est consi- une signification : le blanc incarne l’esprit d’un
dérée par les ethnographes et historiens de l’art défunt, alors que le rouge représente la vie et
comme une mine, la pauvreté de la littérature le noir peut symboliser la justice mais être
sur le sujet, l’éclatement des collections souvent aussi un élément purement esthétique. En règle
victimes de pillages, l’absence de volonté au générale, le masque est fait pour impressionner
niveau local à mettre ce patrimoine en avant rend et inspirer la crainte, et le porteur du masque
tout tour d’horizon fragmentaire et incertain. La pousse des cris pour effrayer l’assistance. Il est
notion même d’authenticité est problématique : utilisé pour réguler la vie sociale des villageois,
certaines des plus vielles pièces disponibles à accompagne les funérailles, maîtrise les esprits
ce jour sont des commandes d’Européens, qui malfaisants... La compréhension du champ
dès le XVIe siècle commencèrent à faire faire d’action du masque demande une introduction
des copies. La ligne de partage entre usage au milieu qui le voit naître, sans cela il est réduit
traditionnel et mercantile est souvent impossible à un objet purement esthétique ou, pire, un
à établir et un « faux » du XVIe siècle a bien le souvenir folklorique. Comme pour les masques,
droit aux honneurs d’un musée. En France, seule la sculpture des peuples du Congo ne peut se
la Fondation Drapper et quelques collections comprendre en dehors de l’usage magique
privées puisent dans ce patrimoine. Sur place, auquel elle était très majoritairement destinée.
c’est pire : plus de musée national, la création Statues et statuettes aux pouvoirs de guérison,
annoncée d’un nouveau musée national à côté de protection, reliquaires, objet de divination ;
du mémorial Pierre Savorgnan de Brazza n’est ces fameux fétiches étaient souvent détruits
encore qu’un projet. Restent le musée Loango par les missionnaires chrétiens.
près de Diosso et quelques collections privées wwLes masques batéké. Ces fameux masques
comme celle de Gaps à Dolisie. Et pourtant ovales quasi bidimensionnels ont l’aspect de
les masques batéké ou la statuaire kongo, disques ronds ou oblongs. Les éléments sculptés
pour ne citer qu’eux, trouvent naturellement ont très peu de relief. Le plus surprenant est
leur place aux sommets de l’art africain. Le leur iconographie abstraite chargée de symboles
masque est toujours l’objet d’une danse alors pour qui sait la lire. Ainsi les demi-cercles qui les
que la statuaire est conçue pour le culte ou les bordent représentent-ils souvent les phases de
pratiques magiques. lune, les traits verticaux de la partie inférieure
Derrière les riches décorations ornementales le verbe, un crocodile est souvent représenté
des masques congolais se cache une symbolique sur le front. Le visage du danseur est escamoté
chargée de sens et d’utilité sociale. Les couleurs, derrière ces masques plats par une barbe de
les formes et les traits de visages représentés raphia et une coiffure de plumes, tous deux fixés
ne sont jamais le fruit du hasard et rarement une grâce aux trous percés en bordure du masque.
80 Arts Et Culture - Sculpture

Le Kébé-Kébé
Sur la rive droite de la Sangha, l’ethnographe Noël Ballif a eu la chance d’assister à
la danse du Kébé-Kébé qui désigne à la fois la danse, le danseur et le masque : « La
tête de Kébé-Kébé est étrange : la bouche demeure entrouverte et les dents taillée
en pointe sont présentes sous la lèvre supérieure. Le nez est aplati, sur chaque joue
des diagonales descendent sur les mâchoires, d’autres sont tracées dessus des yeux
en amande sur le front légèrement bombé. Surmonté d’une crête parfois plantée de
plumes, ce trophée se prolonge à la base par un manche, lui-même attaché au bout d’un
bâton qui peut mesurer un ou deux mètres. Le danseur s’élève à près de trois mètres.
Ou alors en pliant les jambes, il rase le sol. Tour à tour, il a soit la taille d’un géant, soit
celle d’un nain.
Certains auteurs ont pensé que le Kébé-Kébé était aussi en honneur chez les Tékés et
les Kotas, mais quel est le sens de ces visages inquisiteurs et aux sourires inquiétants
comme des gesticulations fantomatiques ? Sans imaginer un certain mystère mêlé
d’intimidation, les questions demeurent sans réponse pour les non-initiés : drapé dans
sa cagoule de rabane, le danseur est caché et il évolue comme bon lui semble. Dirigeant
ses mouvements fantasques au gré de son imagination, il tourne sans cesse devant
les spectateurs intrigués. Dissimulé à leurs yeux, inconnu, il est un autre, porteur d’un
nouveau message. » (Le Congo, Ed. Karthala.)

wwLes masques bakouélé. Les Bakouélé sont Les masques yombés sont souvent appelés
un sous-groupe Makoua, proches de la frontière « masques ngangas » : le nganga est le devin
camerounaise. Leurs masques sont inspirés qui, une fois le masque revêtu, entre en relation
des masques blancs des Fang du Gabon. Le avec les ancêtres, médiateur des forces vitales.
masque se prolonge par deux chevrons qui Porter ces masques est risqué : le nganga doit
donnent à l’ensemble l’apparence d’un cœur connaître les règles qui régissent son usage sous
évidé pour y faire apparaître un visage. Dans les peine de voir la force des esprits se retourner
masques les plus complexes, un second masque, contre lui.
reproduction du principal en plus petit, est répété wwLes manéma (statuettes de protection
sur le chevron comme un fractale. Très stylisés, kongo). Les statuettes sont encadrées de bouts
d’une grande pureté de ligne, ils ont fasciné de roseaux comme des échasses. Elles sont
les peintres abstraits avant la Seconde Guerre également remplies de matières symboliques
mondiale. Certains spécialistes insistent sur la variant selon l’objectif recherché. A ces matières
ressemblance des chevrons avec des cornes qui est également ajoutée de la poudre à fusil, ce
feraient de ce masque une élégante synthèse qui les rend, en plus d’être très inflammables,
zoomorphe et anthropomorphe. facilement explosives. Les statuettes doivent
wwLes masques punus. Les Punus, en exploser si leur propriétaire fait l’objet d’une
provenance du royaume du Kongo, sont venus agression… ou si l’on se déshabille devant elles.
s’installer dans la région du sud-ouest de wwLes nkissi (statuettes à pouvoir des
l’actuel Gabon. Ils sont aujourd’hui présents Bakongo du Mayombé). Le nkissi est conçu
des deux côtés de la frontière. Leurs masques comme un réceptacle à figure généralement
sont les fameux « masques blancs » aux yeux humaine. Une cavité est aménagée à la hauteur
en amandes et à la bouche sensuelle teinte de nombril que le nganda (guérisseur) remplit avec
rouge sur un visage recouvert de kaolin. La des particules telles que des rognures d’ongle
douceur des ovales, la complexité de la coiffure ou des cheveux appartenant au commanditaire
qui surmonte le front leur donnent des airs de du fétiche. Cette charge est appelée bilongo.
masques japonais. Leur blancheur, couleur du D’autres pourront être ajoutées, qui seront
monde des esprits, répond au préoccupation portées en collier par le nkissi. Le nkissi
des Punus, soucieux du culte des ancêtres et remplit un rôle positif : il amène prospérité ou
de l’utilisation de leur force pour lutter contre fécondité, anéantit le mal que l’on veut faire à
les maléfices des ndoki. Ces masques étaient son commanditaire. Il existe un type de nkissi
utilisés par une société initiatique Mukuyi. à pouvoirs multiples nommé nkondé (alliance).
wwLes masques yombés. Ils sont réputés Chaque requête du commanditaire du client
comme faisant partie des plus beaux d’Afrique, au nganga est matérialisée par un bout de fer
avec un rare souci de détails anatomiques. fiché dans la statuette après avoir été léché. Le
Traditions - Arts Et Culture 81

nombre de bouts de fer ou de clous plantés charge magique nommée ici bonga trouve
dans le nkissi atteste du nombre de requêtes du aussi sa place dans la poitrine, le rôle joué
commanditaire au nganda, et donc, de la durée est également protecteur.
de leur relation. Les statuettes sont souvent wwLes cimiers de danse kouyou. Ressemblent
très expressives, bouche ouverte dans un cri à de massifs gourdins sculptés, souvent très
figé, dents limées en pointe bien visibles, ce qui colorés et à figure anthropomorphique. Le cimier
peut induire en erreur sur le rôle positif qu’elles est dansé dans les cérémonies d’initiation de
jouent au niveau individuel et social. jeunes hommes, au terme desquelles le serpent
wwLes nkumi (statuettes à pouvoir téké). dieu Ebongo leur est révélé.
Les Batéké sont réputés être de puissants wwHache d’apparat. Emblème du chef. La
sorciers que les ethnies voisines viennent hache est sortie lors d’importantes cérémonies
trouver. Le principe est le même que pour les où la tradition de la communauté est mise en
nkissi, le style des statuettes est toutefois avant. Certaines formes de haches que l’on peut
beaucoup plus épuré, moins expressif. La voir aujourd’hui existaient déjà au XVIe siècle.

DéCoUVeRte
Traditions
En Afrique, la transmission du savoir a toujours sement Bacongo de la capitale. Il se fonde sur
été assurée par la tradition orale. De généra- une période de collecte estimée à dix ans, pour
tion en génération, à travers les contes et les sortir des grands axes et pénétrer les villages où
légendes, on se transmettait les secrets de la la parole ne se livre pas aisément à l’étranger
nature, les règles sociales de la communauté et ou à la communauté, fut-il congolais ou de la
la sagesse des ancêtres. Il est important de faire même ethnie.
ici la distinction entre griot et conteur : le récit du Les supports utilisés seraient le son et la vidéo.
griot a une dimension historique, généalogique Le projet prévoit ensuite la digitalisation, la
que le conte, récit de vie à la morale à géométrie saisie, la traduction en français et l’archivage
variable, n’a pas. Il existe différentes catégories de ce matériau, par région, langues, thèmes.
de contes : initiatique, de mariage, conte de lit. La phase ultime en serait la mise à disposition
De nos jours, au Congo comme dans d’autres sur ordinateur dans un lieu tel qu’une Maison
pays d’Afrique, la transmission orale commence de la parole.
à faire partie du passé et cède la place à l’écrit. Les acteurs du projet ont commencé leur tour
Pour tenter de parer à la disparition du patri- congolais, mais l’absence de subventions a mis
moine oral, un projet de collecte a d’ailleurs vu un terme à la mission. Pas enterrée, l’initiative
le jour, piloté par l’espace Tiné dans l’arrondis- attend des fonds pour être menée à terme.

Les Rencontres itinérantes des Arts


de la Parole et du Langage (RIAPL)
La treizième édition de ces RIAPL s’est déroulée en 2017. La vocation internationale
du festival s’est affirmée lors de cette édition avec des conteurs venus de plusieurs
pays. Au-delà d’un festival centré sur le conte et la transmission orale, le RIAPL se veut
un laboratoire multidisciplinaire. Chants, concerts, langage des masques et silences,
rencontres et débats viennent compléter les séances de contes. Aujourd’hui les conteurs
congolais qui tournent dans le pays et sont demandés à l’étranger sont : Audifax
Moumpossa, Céline Moundzé, Gisèle Tchicaya, Julien Bissila, La Compagnie Conte Duo
et Abdon Fortuné Koumbha dit KAF, par ailleurs le directeur artistique du RIAPL.
Pour tout renseignement relatif au festival, au projet de collecte et plus largement à
l’activité des conteurs congolais, contacter KAF ou un membre de son équipe à l’Espace
Tiné de Dolisie :
Centre de Recherche et d’Initiation aux Arts de la Parole et du Langage
& +242 05 376 57 71 / 06 619 35 03
espacetinedol@gmail.com / abdonkaf@yahoo.fr
Festivités
Janvier Organisé par l’Association Espace Tiné, regrou-
pant les conteurs congolais, ce festival, ouvert
„„ FESTIVAL TAZAMA à tous, petits et grands, ouvre les portes du
BRAZZAVILLE conte par la mise en valeur du langage et de
La quatrième édition du festival de cinéma des la transmission. Outre quelques représenta-
femmes africaines, Tazama est organisé à l’IFC tions prévues à Brazzaville souvent à l’Institut
en janvier 2018 (il a lieu tous les deux ans). français, ce festival a la particularité d’être
Depuis la première édition, les organisateurs itinérant : les festivaliers peuvent suivre un
ont fait le choix de mettre la femme à l’honneur carnaval, de nuit, ou écouter une histoire au
à travers des messages forts, comme la lutte bord d’une rivière ou bien encore découvrir un
contre le cancer, le leadership des femmes, etc. village. Chaque année le parcours change. Il
D’une manière générale, il dévoile les enjeux accueille de nombreux conteurs internationaux.
de la société actuelle à travers le prisme du
genre féminin. Juillet
FESPAM
Mars „„
BRAZZAVILLE
„„ FESTIVAL INTERNATIONAL DU LIVRE www.fespam.org
ET DES ARTS FRANCOPHONES Le Festival panafricain de musique se tient tous
Initié par l’IFC se veut le point de convergence de les deux ans (les années impaires, celui de 2017 a
été annulé) dans Brazzaville. C’est l’occasion
réflexions sur la création francophone contem-
d’accueillir durant une semaine des grands noms
poraine et en particulier celle du l’écriture par
de la musique africaine (Myriam Makeba, Youssou
la promotion de la vitalité des auteurs africains.
N’dour, etc.) ainsi que des groupes locaux. La
scène principale se trouve dans le stade Felix
Mai Eboué, en centre-ville, le Village au Cercle Sony
Labou Tansi et d’autres scènes secondaires sont
„„ FESTIVAL IMAGES ET HISTOIRE distribuées dans la ville : tous les concerts sont
BRAZZAVILLE gratuits. L’excitation monte en ville, et les concerts
En mai 2017, la 4e édition du festival Images et d’ouverture et de fermeture sont particulièrement
Histoire s’est tenue dans la continuité de celle prisés, même si le festival est souvent décrié car
de 2016, qui avait pour thème « l’Afrique des son budget est astronomique, dans un pays où
explorations et des explorateurs ». Réputé à les artistes disposent d’un infime soutien institu-
l’international, ce festival accueille des univer- tionnel. Attention aux mouvements de foule, les
sitaires venus d’Afrique, d’Europe et d’ailleurs. agents de sécurité et la police ne font pas dans
Il se compose de conférences, de débats et de la dentelle quand il s’agit de ramener l’ordre.
projections de films.
„„ FESTI’BRAZZA
BRAZZAVILLE
Juin Le festi’Brazza en lien avec le Festi’couleurs
„„ FESTIVAL N’SANGU NDJI-NDJI de Toulouse promeut depuis 2013 la diversité
POINTE NOIRE culturelle et sociale par des concerts, des
Depuis 2005 les organisateurs de ce festival spectacles de théâtre, des animations, etc.
Engagée dans la lutte contre les discriminations,
international des musiques et des arts réussissent
Kirikou événements, association organisatrice
la prouesse de faire venir de belles têtes d’affiche
du festival, collecte des dons, afin de faire vivre
pendant 4 jours au mois de juin à Pointe-Noire. En
une salle de spectacle dédiée à la mixité et à
2017, le festival a lancé le programme « Pointe-
la richesse des peuples.
Noire ville créative africaine ».
„„FESTIVAL RENCONTRES ITINÉRANTES Août
DES ARTS DE LA PAROLE ET DU LANGAGE
(RIALP) „„ FÊTE NATIONALE
BRAZZAVILLE BRAZZAVILLE
www.festivalriapl.blogspot.fr Le 15 août.
Festivités 83

La Fête Nationale qui est l’anniversaire de


l’indépendance du 15 août 1960 est l’occasion
Octobre
d’un défilé des militaires... et des sapeurs, „„ FESTIVAL BRAJAZZ
sur le boulevard des Armées à Brazzaville. A L’IFC organise ce festival dédié au jazz pendant
tour de rôle, les municipalités désignées par une semaine en octobre. L’objectif est de démo-
le programme « Municipalisation accélérée » cratiser le jazz au Congo et de toucher particu-
sont en charge de l’organisation des festivités. lièrement les jeunes qui ne s’intéressent pas
L’occasion donc de vérifier sur le terrain ou sur toujours à ce genre musical. Depuis 2015,
l’écran les réalisations accomplies. l’institut a mis en place une soirée hebdoma-
„„ FEUX DE BRAZZA daire « jazz à la cafet », soirée très réputée
Début août. dans la capitale.
Le festival populaire et international des
musiques traditionnelles célèbre toutes les Novembre
musiques. Il a lieu tous les deux ans, en alter-
nance avec le Fespam, et se déroule à Mfilou, FESTIVAL TITARI

DéCoUVeRte
„„
dans le 7e arrondissement. Se déroulant la Le festival TITARI est une rencontre
nuit, à la lueur des feux de bois d’antan, il est Internationale du film d’auteur pendant une
une ode à la musique populaire congolaise semaine en novembre. Il œuvre pour le déve-
et africaine. Son succès semble grandissant loppement du cinéma congolais en particulier et
d’année en année. africain en général. Des activités annexes sont
organisées comme des séances d’initiation à
Septembre l’écriture cinématographique et le tournage de
courts et longs métrages.
„„ FESTIVAL DE LA SAPOLOGIE
Ouenzé
BRAZZAVILLE
Décembre
Le 28 juin 2015, le maire de Ouenzé lançait „„ FESTIVAL BILILI
pour la toute première fois le festival de la sape. BRAZZAVILLE
La première édition qui avait pour thème : « A La bande dessinée s’invite à Brazzaville depuis
travers la sape, valorisons les idéaux de paix, 2016, au mois de décembre, à Brazzaville. Ce
d’unité et de concorde nationale », était dédiée
festival organisé par l’IFC est l’occasion de
à Mayembo de Base. Depuis chaque année, le
rencontrer les auteurs du bassin du Congo et
festival est reconduit, sous des thèmes diffé-
de France, de participer aux différentes activités
rents, pour le plus grand plaisir des sapeurs
de Brazzaville. et de découvrir cette forme d’art, souvent caté-
gorisé à tort, comme mineur.
„„ RENCONTRE INTERNATIONALE
DE L’ART CONTEMPORAIN, RIAC „„ FESTIVAL MANTSINA SUR SCÈNE
Case C326 OCH, La Glacière BRAZZAVILLE
BRAZZAVILLE & + 242 04 499 94 52 Le festival Mantsina sur Scène a été créé, et en
www.lesatelierssahm.org grande partie financé, en 2003 par un collectif
La RIAC est un rendez-vous d’artistes africains d’auteurs, metteurs en scène et comédiens
contemporains qui se déroule depuis 2012 à congolais. Depuis 2015, faute de financement,
Brazzaville au mois de septembre. Ce festival les spectacles sont montés et présentés dans
est organisé par les ateliers SAHM en partenariat les parcelles, au plus près des habitants des
avec l’IFC. Cette rencontre permet d’apercevoir quartiers populaires de Brazza. Le festival met à
la vitalité et le génie de la nouvelle génération l’honneur des œuvres d’auteurs essentiellement
d’artistes. contemporains, d’Afrique, mais aussi d’Europe.
Cuisine locale
L’opulence de la flore et la faune ne se retrouve formation, au Maghreb le plus souvent. En
pas dans l’assiette, car la cuisine est assez 1995 ouvre la première école hôtelière du pays.
basique et peu variée. Les cuisiniers ont toujours du mal aujourd’hui à
Les plats du nord du pays sont principalement faire reconnaître la noblesse de leur profession et
constitués de poisson d’eau douce, de viande seuls les très rares d’entre eux ayant eu l’occa-
de brousse (le produit de la chasse en zone sion de voyager hors des frontières essaient de
forestière). Ceux du sud, de poisson et de fruits faire évoluer l’image et le statut de leur corps de
de mer. Les habitudes culinaires du nord et du métier. Aujourd’hui l’éventail des cuisines que
sud se retrouvent à Brazzaville, qui est, de par l’on peut goûter au Congo reste assez restreint.
sa situation géographique aussi bien que par Des Français tiennent les établissements les plus
son statut de capitale, la vraie plaque tournante prestigieux avec d’honnêtes cartes de brasserie
des peuples du Congo. Les poissons comme la et des prix justifiés par le fait que la quasi-totalité
viande se consomment frais, ou, pour d’évidentes des ingrédients utilisés sont importés. Ce qui
raisons de conservation, salés. Les Congolais nécessite, avec les fréquentes pénuries de tel ou
sont particulièrement friands de poissons tel produit, d’importantes capacités de stockage
salés ou fumés conditionnés dans des sortes en chambre froide.
de nacelles en bambou que l’on voit s’entasser Les Chinois, une communauté grandissante,
dans tous les ports de pêche du pays. Il semble ouvrent aussi des restaurants dont les meilleurs
que l’usage du poisson salé ait été importé par sont fréquentés par des Congolais aisés et autres
les Portugais. Lorsque le roi Kongo se fit offrir expatriés. Les Libanais ont réussi à rendre le
pour la première fois du poisson salé (de la sandwich chic et leurs snacks et restaurants sont
morue) par les ambassadeurs portugais, sa souvent des endroits en vue. On trouve dans les
saveur inconnue, la forte note saline, fit craindre villes où est présente une communauté ouest-
à celui-ci la présence de poison, il recracha africaine des restaurants sénégalais. Leur forme
aussitôt sa bouchée. Les gardes paniqués se populaire est la cafétéria qui propose un mélange
précipitèrent en demandant « bueka bueni ?  » de cuisine sur le pouce internationale (omelettes,
(« qu’est ce qui est arrivé au roi ? », en kongo). salades) et de plats sénégalais et congolais. En
Les Portugais témoignèrent de leur absence montant de gamme, on trouve des restaurants
de volonté de nuire au roi et s’en sortirent sans offrant un choix de yassa, couscous ou mafé à
encombre, mais l’expression qui marqua cette des prix qui restent raisonnables. Les restaurants
découverte gustative radicale est restée et, congolais balaient toute la gamme des prix,
aujourd’hui, buaka bueni désigne toujours le sans toutefois rivaliser avec les restaurants
poisson salé. français, les produits sont généralement fiables
Historiquement l’établissement du cuisinier et frais et la cuisine congolaise agréablement
comme professionnel remonte à la colonisa- variée. On peut regretter toutefois, à l’exception
tion. Les familles avaient toutes leur marmiton. du chef Honor Toudissa (voir « Brazzaville » –
Ceux-ci, après l’indépendance, deviendront les « Restaurants » ), le manque de créativité des
premiers cuisiniers du Congo. Il faut toutefois chefs de cuisine congolais qui se contentent
attendre les années 1970-1980, avec une de préparer (souvent bien) les plats classiques
demande de professionnalisme liée à la relative qu’attend leur clientèle. Ne soyez pas étonnés si
prospérité que connaît le pays, pour que soit on ne saurait vous changer vos tomates contre
reconnu aux cuisiniers le droit à une véritable de la salade si ce n’est pas inscrit au menu...

Produits caractéristiques
Parmi les grandes catégories de plats, on peut sous la braise. L’emballage de feuille en brûlant
distinguer : superficiellement diffuse au mets cuit une
saveur légèrement fumée et caramélisée,
wwLes maboké, (au sing : liboké) : en langue délicieusement typique. Les feuilles sauvages
bangala, liboké signifie « paquet ». Le terme après avoir servi de marmite, une fois ouvertes
désigne actuellement tout mets cuit à l’étouffé par le haut, serviront d’assiette. Cette économie
dans un emballage, une papillote de feuilles de matériel fait du liboké l’aliment indispensable
sauvages. Celle-ci est mise au feu, sur ou des pique-niques et on le trouve souvent vendu
Produits caractéristiques - Cuisine Locale 85

le long des routes qui mènent aux lieux de mais ce mode de cuisson, du fait de son côté
détente des Congolais, comme au pont du Djoué, rapide et fonctionnel, est devenu l’apanage de
près des cataractes, au sud de Brazzaville. Ce la restauration de rue. La consommation des
mode de cuisson provient des régions forestières grillades (poissons, viandes, crustacés) au feu
du Congo, se trouvant le long du fleuve Congo de bois a été importée par les Ouest-Africains.
et de ses affluents et dans la vallée du Niari. Aujourd’hui, impossible de trouver un goudron
Aujourd’hui le liboké a été adopté et adapté dans les villes exempt de ces grils ou barbecues
par tous les peuples du Congo, il est devenu improvisés que les Congolais nomment parfois
emblématique de la culture culinaire du pays. « restaurant-typhoïde ». A chacun de composer
Son usage s’est étendu à la cuisson d’autres son menu en fonction de la résistance de son
aliments que le poisson. Aussi voit-on souvent système digestif… Dans la même catégorie
précisé sur les menus : liboké ya soso, qui est de restauration de rue, on trouve des étals
un liboké de poulet, liboké ya ngoulou, de porc, de sandwichs où l’on vous sert pain beurré,
liboké ya ndounda, de légumes. En ville, dans saucisse, saucisson, salade, avocat, omelette,
les échoppes de rue, les feuilles sont parfois un usage sans doute hérité du colon.
remplacées par un emballage en aluminium,

DéCoUVeRte
wwLa viande de brousse fumée. Le porc-épic,
ce qui évidement change totalement la saveur l’antilope ou le sibissi (hérission) accompagnés
du contenu… avec de la sauce à la pâte d’arachide sont
wwLes bouillons : les grands classiques de considérés comme des must. Des associations
la restauration congolaise. Presque chaque locales à vocation écologique luttent cependant
viande ou poisson braisé a son équivalent en contre la consommation abusive de cette viande,
bouillon. Il s’agit comme en France de bouillons qui touche encore trop souvent des espèces
aromatiques dans lesquels on jette le ou les menacées de disparition. Afin de pallier ce
pièces à cuire. Ils sont accompagnés de pain problème, une loi a été mise en œuvre, qui
ou de manioc, et de pili-pili, purée de piment interdit la chasse, mais aussi la vente et la
local. Excepté peut-être le poulet, toute sorte de consommation (sauf celle des communautés
poissons et viandes sont servies en bouillon (à locales) de la viande de brousse entre le 1er
noter qu’au Congo, le terme « viande » ne sert novembre et le 30 avril. A éviter donc à cette
à désigner que la viande de bœuf). On trouve période de l’année.
donc des bouillons de bœuf, de poisson d’eau wwConseils futés : dans les restaurants
douce (comme le classique silure) ou de mer traditionnels, tous ces plats sont généralement
(comme le délicieux likouf). servis seuls, sans accompagnement. Si on vous
wwLes plats braisés et petite restauration. propose de les compléter par des bananes
Sont cuits au charbon, brochettes de poissons plantains, du riz, des aubergines... il y a de
ou de viande, cuisses de poulet, poissons entiers fortes chances que cela soit considéré comme
badigeonnés d’une marinade. On trouve des supplément, ne soyez pas surpris. Sauf le
mets braisés dans tous les bons restaurants, manioc qui est généralement inclus.

La panacée moringa
Le moringa, c’est un peu la plante bienfaitrice multi-usages et tout-terrain, le couteau
suisse végétal que promeut l’OMS. On trouve cet arbre originaire d’Inde dans la plupart
des pays tropicaux d’Afrique, d’Asie, et des Amériques. Ses feuilles contiennent de
protéines composées de neuf acides aminés essentiels qu’on ne retrouve pas dans
d’autres légumes. Elles sont donc particulièrement indiquées pour la prévention et
le traitement de la malnutrition et de certaines carences nutritionnelles. Elles sont
également riches en vitamines A, C, B1, B2, B3, B6, B12, E, renferment une grande
quantité de fer et contiennent les autres minéraux tels que zinc, phosphore, calcium,
magnésium. C’est déjà beaucoup mais ce n’est pas tout. Les graines de moringa
contiennent un polyélectrolyte cationique efficace dans le traitement des eaux en
remplacement du sulfate d’alumine ou d’autres floculants. La poudre d’une graine peut
purifier et clarifier un litre d’eau quand l’eau est peu trouble. Les graines renferment
aussi une huile alimentaire ou cosmétique de grande qualité. Les autres utilisations
courantes du moringa sont l’alimentation animale et la fabrication d’engrais vert. Cet
arbre est d’autant plus appréciable, car en tant que légumineuse, il enrichit le sol en
azote. C’est un arbre à croissance rapide.
86 Cuisine Locale - Produits caractéristiques

wwManioc. La première et indispensable plante wwBière. Ngok, Primus, Mutzig, Guiness (locale)
nourricière des deux Congo. On consomme la bière est sans aucun doute la première boisson
généralement ses racines tubéreuses riches en au Congo. Produites sur place et conditionnées
amidon, mais aussi ses feuilles dans plusieurs en bouteilles de 65 cl (Grand Modèle ou GM)
pays d’Afrique, en Asie et dans le nord du – les petits modèles de 33 cl sont rares –,
Brésil. Il vient originellement d’Amérique du elles se consomment en toutes occasions.
Sud et a été introduit en Afrique centrale par les Faiblement alcoolisée du fait de la chaleur
Portugais au début du XVIIe siècle pour nourrir ambiante, elle a, jugent les Congolais, avant
les esclaves qu’ils capturaient. En Afrique, le tout une fonction désaltérante, l’ivresse est une
manioc amer est plus cultivé que le manioc doux prime ou un accident. La Primus, ou « bière du
car son rendement est largement supérieur. La pays » selon le slogan bien établi, est de loin la
présence dans les tubercules de cet arbuste plus consommée, « chaude » le plus souvent,
de glucosides cyanurés qui sous l’effet d’une elle est, estiment 40 % des Congolais sondés
enzyme se transforme en acide cyanhydrique par Henry Ossebi, « excitante sexuellement » …
rend indispensable une préparation avant probable confusion des causes et conséquences
consommation. Deux procédés sont utilisés : de l’ivresse. Quelle que soit la marque, le grand
avec le rouissage, les tubercules sont pendant jeu du congolais en nganda est d’empiler les
plusieurs jours immergés dans une eau courante cadavres de bouteilles pour montrer sa vigueur
de préférence, ou le râpage, les tubercules sont et sa fortune. Ne soyez donc pas surpris si on
épluchés puis râpés. On laisse le résultat pendant ne vient pas débarrasser toute de suite... Ils ont
plusieurs jours sécher au soleil. Le manioc peut pour habitude de toujours replacer la capsule sur
ensuite être consommé sous plusieurs formes : la bouteille ouverte, pour ne pas laisser rentrer
wwChikwangue : omniprésent, c’est le très insectes et surtout les esprits. Une expression
populaire pain de manioc. La pâte de manioc courante veut que l’on « paie sa bière » pour dire
obtenue après le rouissage est entourée de « laisser un pourboire ». Le genre d’expression
feuilles et cuite à l’étuvée. Riche en cellulose, et d’usage qui peut fluidifier les rapports avec
consistant, mais très peu nourrissant, son faible les forces de l’ordre en cas de pépin…
coût en fait l’aliment de base du Congolais. wwVin de palme. On trouve à travers le pays
wwFoufou : l’autre mode de consommation du quatre sortes de vin de palme. On dit que cette
manioc. La farine de manioc est mélangée à boisson en libre service (il « suffit » de grimper
de l’eau pour donner une pâte que l’on trempe, au palmier et de le percer. Le liquide obtenu est
comme le chikwangue, dans les plats en sauce. consommable dans la foulée) a été redécouverte
wwSaka-saka : les feuilles du manioc sont elles par les Congolais pendant la période de guerre
aussi utilisées. Pilées et bouillies longuement et d’exil forestier pour échapper à la terreur des
pour les débarrasser de leurs toxines, elles milices gouvernementales. Le vin de palme est
sont mélangées avec de l’huile de palme et un produit maison que l’on achète dans les
des épices et deviennent l’élément de base du parcelles des récoltants ou distributeurs, c’est
plus populaire des plats d’accompagnement. l’ivresse du pauvre, une néanmoins délicieuse
L’aspect extérieur du saka-saka ressemble boisson d’apparence laiteuse et au goût fruité
beaucoup aux épinards. Il accompagne aussi que la fermentation rend parfois légèrement
bien viandes que poissons, qui sont parfois pétillante.
incorporés dans sa préparation. wwTcham-tcham. Extrait d’un palmier que l’on
wwKoko. C’est une herbe que l’on tire d’une nomme ici palmier-dattier que l’on perce. Le
plante à longues racines. Il est considéré comme fruit est mis à mariner dans le liquide extrait,
un légume sauvage. Kokata koko (couper le koko ce qui le fait immédiatement fermenter. Le
en lingala) : on voit partout sur les marchés des liquide est récolté dans une calebasse, ou,
femmes accroupies passer une lame bien affûtée modernité oblige, un bidon en plastique, le vin
sur une poignée de longues herbes rigides qui est consommé chaud ou tiède, ce qui lui donne
tombent en petits tas à leurs pieds une fois des relents de saké africain et fruité.
tranchées… Le koko est particulièrement prisé wwNtsamba. Le vin est obtenu en perçant ou
avec le poisson séché ou fumé. creusant le cœur du palmier et en laissant une
wwBanane plantain et patate douce. Frite ou bouteille ou autre réceptacle pour recueillir le
cuite à l’étouffé, elle est consommée en extra des liquide qui en sort. Il existe deux qualités de vin
plats principaux ou comme accompagnement de palme : sucré (le plus jeune) et fermenté.
principal avec la viande et le porc. wwNgoloma. Vin de palme fermenté que l’on
wwMoambe. Il s’agit d’une sauce à base de noix trouve au nord du Congo seulement. Le palmier
de palme. On peut la servir avec du poulet ou est abattu avant que son suc ne soit récupéré
de la viande de bœuf. dans des bidons.
Habitudes alimentaires - Cuisine Locale 87

wwMolengué. Extrait d’une sorte de palmier- diarrhée, maux de tête ou de ventre, infections
dattier nommé bongo, le mode de récolte est urinaires, etc. Ces connaissances médicinales,
semblable à celui de tcham-tcham, le goût proche dont les Pygmées restent les plus savants
du ntsamba. détenteurs, viennent épauler les Congolais dans
wwBoganda. Eau de vie distillée à partir du leur grande obsession de se montrer champions
maïs et dont le goût est assez proche de la sur l’oreiller. Aussi aux abords des nganda
vodka. Degré éthylique aléatoire, une substance trouve-t-on très fréquemment des vendeurs
à manipuler avec précaution. qui transportent dans des cagettes une grande
variété de racines, d’écorces à sucer, infuser,
wwDouma. Alcool traditionnel de miel des peuples supposées aphrodisiaques. Les produits les plus
des forêts du nord (Likouala). On commercialise courants et populaires sont incontestablement
sous ce nom un hydromel décliné sous trois la noix de cola et le piment indigène.
formes : sec, demi-sec et moelleux. La noix de cola, fruit du colatier, arbre origi-
wwBissap. Délicieux et rafraîchissant jus vendu naire des forêts de la côte occidentale d’Afrique,
dans les parcelles et la rue. Fabriqué par une mesure de 12 à 15 m de hauteur, elle est omni-
décoction sucrée de fleurs rouges d’hibiscus, présente dans toute l’Afrique de l’Ouest. Bien plus

DéCoUVeRte
il est populaire dans d’autres pays de la région qu’un simple stimulant, elle a valeur de cadeau,
sous le nom de karkadé ou d’oseille Guinée. Les d’offrande et accompagne les moments marquant
mamans proposent souvent aussi du tangawisa, de la vie sociale. Ce fruit qui se présente comme
jus de gingembre, nettement plus corsé. un bulbe à la chair ferme et au goût âpre est
produit majoritairement en Côte d’Ivoire, qui, avec
wwJus. Contrairement à ce que l’on pourrait 75 000 t par an, reste le plus gros producteur
croire, ce terme générique ne désigne pas les suivi de la Guinée Conakry. Le Mali en est le plus
jus de fruits, mais toutes les boissons gazeuses gros consommateur. La noix de cola peut être de
sans alcool, dont les principaux « goûts » sont le couleur rouge rosé, ou blanche. Sa teneur élevée
Coca-Cola, le Fanta Orange et le Fanta Passion, en caféine fait d’elle un stimulant nerveux et
fabriqués ici sous licence. Là aussi, les petites physique augmentant la résistance à la fatigue
bouteilles n’existent pas : c’est 65 cl... ou rien ! ainsi qu’un coupe-faim. On lui prête également
wwSoda. Désigne l’eau gazeuse Schweppes des vertus aphrodisiaques, tout particulièrement
(ex-Krest). Malheureusement difficile à trouver quand sa consommation est couplée à celle du
en dehors des deux principales villes congolaises. piment indigène. Il s’agit d’un bulbe séché dont
le cœur renferme une sorte de poivre assez doux
wwEaux de source. Cristal et Mayo se partagent et aromatique. La légère brûlure des grains après
le marché. Préférer cette dernière qui provient du mastication casse l’âpreté de la noix de cola.
Mayombe. La Cristal de son côté provient d’une Les Congolais aiment prendre les deux avec
nappe phréatique du sous-sol de Brazzaville... la bière dont l’effet neutre et rafraîchissant est
cela se sent, surtout quand elle est chaude. bienvenu. Ces produits à l’effet incontestablement
wwExcitants. On trouve au Congo sur les étals excitant sont parés par les Congolais de vertus
des marchés et dans la rue une pharmacopée aphrodisiaques, aussi sont-ils considérés comme
très riche de produits naturels conditionnés en des adjuvants de la virilité et sont consommés
petits sachets pour remédier aux mots courants : presque exclusivement par les hommes.

Habitudes alimentaires
Les possibilités de restauration au Congo la cuisine congolaise : bouillons, saka-saka,
peuvent se regrouper en trois catégories : viandes ou poissons braisés. Les prix dépendent
wwLa restauration de rue telle que les grillades, plus du cadre (salle souvent climatisée) que de la
le coupé-coupé, viandes cuites à l’étouffé, cuisine ; c’est celle de la rue, assiette, couverts
ou les délicieux maboké, poissons ou autres et égale qualité en plus. Compter entre 1 000 et
aliments cuits dans des papillotes de feuilles 4 000 FCFA par plat.
sauvages, et bien sûr l’indispensable manioc. A wwLes restaurant chics, ou ceux des
l’arrière des parcelles, des « mamans » cuisinent hôtels internationaux fréquentés par l’élite
parfois également pour le voisinage, et l’on peut congolaise et les expats. Ils proposent une
manger à moindres frais. Compter entre 500 et cuisine congolaise, internationale, française,
1 500 FCFA par plat. parfois avec des spécialités originales. On y
wwLe restaurant congolais, cantine ou vient plus pour faire des affaires que pour y
restaurant plus chic où l’on vient en couple ou trouver une cuisine innovante. Compter entre
entre amis. On trouve les grands classiques de 6 000 et 13 000 FCFA par plat.
88 Cuisine Locale - Recette

Avertissement sur la consommation


de la viande de brousse
« La viande de brousse, de même que le poisson, est un aliment de base traditionnel
et constitue une importante source de protéines pour les populations des régions
forestières. La chasse et la pêche contribuent aux régimes alimentaires ruraux,
mais ne représentent normalement pas une menace sérieuse pour les populations
fauniques. […] Le commerce de la viande de brousse est considéré comme l’une des
plus grandes menaces pour le futur de la faune sauvage en Afrique centrale, avec un
volume estimé de 5 millions de tonnes de viande abattue chaque année dans le bassin du
fleuve Congo. La chasse au gibier exerce une pression considérable sur de nombreuses
espèces d’animaux de forêt, y compris le pangolin, le crocodile, le boa, l’antilope et les
singes, en raison de la demande croissante émanant des zones urbaines émergentes.
[… ] La chasse au gibier est censée être réglementée par des lois, qui autorisent
uniquement la chasse de certains animaux de forêt à certains emplacements et à
certaines périodes. Malheureusement, ces restrictions légales sont souvent bafouées,
la corruption généralisée et la faiblesse des systèmes judiciaires et d’application des lois
rendant minime le risque d’être pris ou sanctionné. »
WCS PNR Urban bushmeat brief, Wildlife Conservation Society

Recette
Liboké de poisson wwPréparation et cuisson : dans un récipient,
mélanger poisson coupé en darnes, oignon,
au pili pili ail haché, tomates coupées en petits dés,
wwIngrédients : 1 kg de poisson d’eau douce gingembre, basilic et persil frais hachés, jus
coupé en darnes • 2 gros oignons • 1 gousse de citron, sel, piment haché et huile. Laisser
d’ail haché • 3 petites tomates • 100 g de mariner pendant 30 min. Placer ensuite le
gingembre frais haché • 5 feuilles de basilic poisson mariné dans les feuilles, faire des
• 1 petite botte de persil • 4 cuillères d’huile paquets oblongs en liant l’extrémité de celles-ci
• 2 pincées de sel • 1citron • 1 piment rouge avec la ficelle. Cuire sur le barbecue, la braise
haché • 5  grosses feuilles de manioc ou ou à défaut, au four dans une marmite pleine de
3 feuilles de bananier pour l’emballage des sable pendant 45 min. On peut accompagner le
papillotes, 2 m de ficelle. plat au choix de pain, de manioc, de saka-saka.
Jeux, loisirs et sports
Les jeux de société, que l’on pourrait nommer Il est à noter que malgré l’omniprésence de
jeux de société de rue, pratiqués dans cet l’eau, les Congolais sont rarement nageurs,
espace après avoir sorti quelques chaises en et ce, jusque chez les piroguiers et pêcheurs
plastique, et les jeux de cartes sont appréciés pour qui l’eau est un élément nourricier. Les
des Congolais, tout particulièrement les jeux pratiques balnéaires sont donc quasi inconnues,
de dames et le ludo, sorte de jeux des petits les piscines des hôtels sont souvent désertes,
chevaux. On joue passionnément, souvent en elles sont principalement fréquentées par les
pariant de l’argent, et avec volubilité. On joue expatriés et des familles de notables. D’ailleurs,
aussi beaucoup dans des casinos, essentielle- les Congolais disent « se laver » plutôt que « se
ment aux machines à sous. baigner » à la mer ou au fleuve.

DÉCOUVERTE
Disciplines nationales
wwLe foot roi. S’il y a ici un sport qui fait nations en 2008 au Nigeria, le foot est aussi
l’unanimité et qui déchaîne les passions, c’est pour tout Congolais, qu’il soit spectateur ou
le football. Il est surprenant de s’apercevoir joueur, l’occasion de s’échapper d’un quotidien
que tout un chacun est au fait des derniers difficile. Le sport a aussi sa pratique de rue,
classements des championnats européens sur les routes en terre, un bâton signale les
et mondiaux, tout autant que n’importe quel buts, ce mwana foot (foot des enfants), donne
aficionado plongé tous les matins dans la lecture parfois naissance à des équipes structurées et
de L’Equipe. il arrive de croiser les joueurs de 10 ans, coupe
Historiquement, le foot au Congo est apparu dûment gagnée en compétition à la main, qui
dans les années 1920. Cette pratique du colon sollicitent un billet pour l’achat des maillots de
va rapidement faire des émules, et les mission- la prochaine saison.
naires, à travers leurs associations sportives wwLe catch entre lutte et magie. Loin derrière
missionnaires contribueront à la diffusion du l’écrasante popularité du foot, sulfureux,
sport par l’intermédiaire des jeunes chrétiens. mélange de genre détonnant, au croisement
Au moment de la création de l’équipe des Diables de la lutte et de la magie, pratique récemment
Noirs dans les années 1950, les autorités reli- importée maintenant établie, le catch est le sport
gieuses sont furieuses, le nom de l’équipe ne ou le show qu’on n’attend pas ici, et pourtant…
passe pas et un bras de fer s’engage, menaces
dans les sermons du dimanche, interdiction de
© STÉPHANE DAMANT

s’entraîner sur les stades de la Mission, et en


réponse, boycott de la part des jeunes footbal-
leurs et de leurs supporters de tous les offices
religieux... Les Diables emporteront la partie, et
l’équipe sera dûment reconnue et enregistrée,
les sanctions levées en 1952.
Le principal fait d’armes des Diables Rouges,
la sélection nationale, reste la victoire à la
Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 1972 au
Cameroun après avoir battu le pays-hôte en
demi-finale et le Mali en finale sur des buts de
M’Bole et François M’Pelé, futur joueur du PSG.
Comme aux quatre coins de la planète, le football
est source de discussions sans fin et fait l’objet
d’une véritable passion. Qu’il s’agisse de la
Ligue des champions, du championnat national,
parfois source de débordements (victoire des
Diables Noirs de Brazzaville en 2007 : « S’ils
perdent, c’est le bordel, s’ils gagnent… aussi. »
[un supporter]), ou de la Coupe d’Afrique des
Match de catch opposant « Hors la Loi »
à « Robot-Vipère ».
90 © STÉPHANE DAMANT Jeux, Loisirs Et Sports - Disciplines nationales

Match de catch opposant « Hors la Loi » à « Robot-Vipère ».

Tout commence quand Nsiafoumou Nador, plus domine d’ailleurs la région, même si le Congo-
connu sous le nom de Maître Nador, catcheur Brazzaville se targue de former des lutteurs plus
kinois, traverse le fleuve en 1982, alors âgé accomplis techniquement. L’Angola, le Nigeria
d’une vingtaine d’années. Il ouvre sans tarder sont les autres puissances catcheuses, mais
un dojo à Brazzaville, le catch congolais est né. Il le manque de moyens financiers et l’absence
est une pratique syncrétique basée sur le pongo, de subventions rendent les rencontres
la lutte traditionnelle de la Likouala, mêlée aux internationales rarissimes, excepté entre les
techniques du catch américain et celles de la deux Congo.
lutte occidentale, le tout associé à des pratiques
magiques. Aujourd’hui le catch compte quatre
wwLe ndzango. Vous aurez sûrement l’occasion
ligues dans le pays : à Brazzaville, Pointe-Noire, d’observer des groupes de jeunes filles réparties
dans la Sangha et la Lakouala. On recense dans en deux équipes s’adonner à ce curieux jeu, sorte
la capitale à elle seule dix clubs. Tout catcheur de mélange de marelles et de chi fu mi. Les filles
reçoit une formation de lutteur, « la préparation chantent des comptines et frappent des mains
mystique », comme on dit ici, est laissée à sa tandis que deux filles sautillent sur le rythme
discrétion. La magie est un élément fondateur face-à-face. Au troisième saut, simultanément
du catch africain et l’on entend encore parler les deux filles croisent ou décroisent les jambes :
de rencontres d’anthologie où les catcheurs celle de la première équipe doit réaliser le même
n’en viennent aux mains qu’après avoir épuisé geste que celle de la seconde, tandis que l’autre
toute la puissance magique de leurs fétiches, doit réaliser un geste différent de la première.
esprits cogneurs qui propulsent sans contacts Celle des deux qui gagnent continue son chemin
l’adversaire à l’autre bout du ring. Le catch de et affronte l’adversaire suivante. Et ainsi de suite
ce côté du fleuve, sous l’influence de la Ligue jusqu’à ce qu’une des deux équipes épuisent
départementale de la ville de Brazzaville montre son nombre de participantes et perdent ainsi le
la volonté de dissocier lutte et magie. Reste que point. L’équipe gagnante est celle qui marquent
le soutien populaire du catch, son public de base, le plus de points au cours du temps imparti.
est très friand de l’aura de sorcellerie qui entoure Longtemps cantonné aux cours d’école, ce loisir
les combattants et cette normalisation pourrait est devenu depuis quelques années une véritable
entraîner une désaffection des amateurs. Le discipline sportive, le « ndzango moderne »,
Congo-Kinshasa ne semble pas connaître pratiquée par des équipes d’adultes portant le
cette remise en cause de la discipline. Le pays jogging sponsorisé.
Enfants du pays
Abd al-Malik Bazar en 2009, confessions aussi burlesques
que pathétiques d’un sapeur congolais à Paris,
Né Régis Fayette-Mikano à Paris le 14 mars confirme son statut d’écrivain à succès, et
1975, Abd al-Malik est le fils d’un diplomate est ensuite transposé au théâtre. Ecrivain en
congolais qui séjourne à Brazzaville entre résidence en France en 2002, il part ensuite
1977 et 1981 avant de revenir en France, à enseigner la littérature aux Etats-Unis pendant
Strasbourg, où il poursuit ses études. S’ensuit trois ans avant d’être nommé, par l’université
un cursus de lettres classiques et philosophie. de Californie à Los Angeles (UCLA), professeur
Leader du groupe de rap NAP, il choisit son nom titulaire de littérature francophone en 2007.
de scène en référence à son propre nom de En 2013, paraît Lumières de Pointe-Noire, un
naissance. Son prénom Régis vient de « roi »

DÉCOUVERTE
récit autobiographique à part dans l’œuvre du
en latin, or en arabe « roi » se dit malik. Il puise romancier.
son inspiration dans l’islam soufi auquel il s’est
converti. Parolier talentueux, le slameur est un
des tenants d’un hip-hop intellectuel, débar- Passi
rassé de ses clichés. Auteur de cinq albums Né en 1972, l’enfance de Passi s’est déroulée
solo, dont le dernier Scarifications a été produit entre la ville d’origine de ses parents à Dolisie
par Laurent Garnier, Abd al-Malik a également et Brazzaville. Sixième d’une famille de sept
écrit un essai paru en 2004, Qu’Allah bénisse la enfants, Passi arrive en France à l’âge de
France, dans lequel il défend un islam tolérant 7 ans, en 1979, à Sarcelles. Il passe le bac,
et réfléchi. En 2008, il est décoré chevalier des entame des études d’agronomie, mais le basket
Arts et des Lettres. En 2013, il se frotte à la et le rap sont son chemin de vie. Révélé au
fiction dans son roman L’Islam au secours de sein du Ministère A.M.E.R. au côté de Stomy
la République. Bugsy, Passi a ensuite entamé une carrière
solo très vite couronnée de succès avec son
album Les Tentations qui devient disque d’or
Grégoire en trois semaines. C’est en 2004 avec Odyssée
Ce Congolais qui fit la une de National Geographic que Passi finit sa « trilogie » (comprenant Les
n’est autre qu’un... chimpanzé. Résident depuis Tentations, Génèse et Odyssée). En 2005, il sort
sa naissance en 1944 du zoo de Brazzaville, il Paris on fire sur les émeutes d’octobre 2005.
passa plus de quarante ans isolé dans une cage. En 2007 paraît un nouvel album solo intitulé
Au cours de la guerre civile de 1997, alors que Evolution. Entre temps, Passi est devenu un
les animaux du zoo étaient décimés par une modèle au Congo, leader du collectif Bisso na
population affamée, il fut sauvé par l’institut bisso depuis sa création en 1998. Reçu comme
Jane Goodall qui le transporta en hélicoptère un chef d’Etat, il évite intelligemment une trop
jusqu’au sanctuaire de Tchimpounga, près de évidente instrumentalisation, touché par la
Pointe-Noire. Il y vécut là de dernières années réalité d’un pays qui a beaucoup souffert, il
paisibles et s’éteignit en 2008, à 64 ans, comme donne les fonds pour la construction d’un terrain
le plus vieux chimpanzé (captif) du monde. de basket et d’un studio d’enregistrement à
Brazzaville. Silencieux depuis 2007, il revient
Alain Mabanckou en 2013 avec Ère d’Afrique, un opus tourné
Ecrivain congolais né à Pointe-Noire en 1966. vers le continent.
Après un premier cycle d’études en droit privé,
il s’envole boursier pour la France à l’âge de Sony Labou Tansi
22 ans. Après avoir obtenu un DEA, il travaille De son vrai nom Marcel Sony, le jeune
dans le groupe Suez-Lyonnaise des Eaux et écrivain né en 1947 choisit son pseudonyme
se consacre de plus en plus à l’écriture avec en hommage à l’auteur congolais Tchicaya U
la parution en 1998 de son premier roman Tam’si. Il se fait connaître dès son premier
Bleu-Blanc-Rouge qui lui vaut le Grand Prix roman La Vie et demi, qu’il place dans un pays
littéraire de l’Afrique noire. Eminemment doué, imaginaire, la Katamalanasie, pour sa satyre
le succès ne le quitte plus : Verre cassé sera un féroce des dictatures africaines construites
succès critique et commercial, puis Mémoires de sur la terreur et le culte de la personnalité.
porc-épic voit sa consécration avec l’obtention Ce thème ne quittera pas ses écrits, romans,
en 2006 du très prestigieux prix Renaudot. Black poèmes comme pièces de théâtre.
92 Enfants Du Pays

Des rumeurs persistantes soutiennent que des Matsoua ». Candidat malheureux à la députa-
« nègres » appliquaient un lifting aux œuvres de tion, il fonde en 1956 l’Union démocratique
l’écrivain afin qu’elles satisfassent aux goûts de défense des intérêts africains (UDDIA),
des lecteurs occidentaux. Dénonciateur de la parti anticommuniste d’obédience chrétienne-
Françafrique, il se rapproche de la politique et libérale, soutenu par les colons. Ses partisans
est élu en 1992 député de Makélékélé, au sein n’hésitent pas à utiliser la violence dans la lutte
du parti de Bernard Kolélas. Emporté par le sida contre les autres partis. Il profite en 1958 d’un
en 1995, à 47 ans, il a donné son nom à un prix véritable coup d’Etat institutionnel pour se faire
littéraire décerné chaque année à une pièce de nommé Premier ministre et transférer le siège
théâtre francophone. de l’Assemblée territoriale de Pointe-Noire à
Brazzaville, qui lui est moins hostile. Il devient
Jean-Léonard Touadi président de la République à l’indépendance en
1960, élimine l’opposition parlementaire, limite
Journaliste, docteur puis enseignant en philo-
les libertés individuelles et développe un culte
sophie et en sciences politiques, catholique
de la personnalité autour de sa personne. Alors
convaincu, Jean-Léonard Touadi est homme
qu’une motion de censure est déposée contre
politique italien né en 1959 au Congo-
lui à l’assemblée, le président sort un revolver
Brazzaville. Membre du parti l’Italie des Valeurs,
de sa soutane et force ainsi les députés rebelles
il fut élu député en avril 2008, devenant l’un
à retirer leur motion. Les progrès économiques
des premiers parlementaires italien de couleur,
ne masquent pas la corruption qui gangrène
luttant contre le racisme en Italie allant jusqu’à
le nouvel Etat. Alors qu’il tente d’imposer le
poser nu dans une campagne choc. Battu aux
parti unique, il doit finalement démissionner
élections suivantes par un autre Italien d’origine
le 15 août 1963 à l’issue de manifestations
congolaise, mais « d’en face », il enseigne à
connues sous le nom des « Trois Glorieuses ».
l’Université de Rome et se positionne toujours
Le prêtre défroqué devenu polygame s’exile
pour la défense de l’immigration.
alors en France puis dans l’Espagne de Franco,
où il décède en 1972.
Jo-Wilfried Tsonga
Né au Mans d’un père congolais et d’une mère
française, le cas Tsonga agite la blogosphère
Zao
Son titre Ancien Combattant fit un tabac en
congolaise : doit-on le considérer comme
1984. Natif de Goma Tsé Tsé, dans les environs
français ou comme congolais ? La tentation est
de Brazzaville, Casimir Zoba tourne dans les
grande de voir en lui un frère tant son parcours
années 1970 comme percussionniste dans un
sportif au cours de ces deux dernières années
ensemble représentant le Congo aux quatre
a été exceptionnel. C’est à l’Open d’Australie
coins du monde communiste, et enseigne à
en 2008 que Tsonga explose en éliminant Andy
l’école primaire en parallèle. Au début des
Murray, Richard Gasquet, Mikhaïl Youzhny,
années 1980, il entame sa carrière solo. Son son
corrigeant Rafael Nadal en demi-finale pour
particulier, qui se démarque du soukouss omni-
finalement s’incliner en finale contre Novak
présent dans les deux Congo, et surtout l’humour
Djokovic en quatre sets. La presse mondiale est
féroce de sa plume le font vite remarquer. Prix
sous le charme de son charisme et du physique
Découverte RFI en 1983, il est signé par Barclay
qui rappelle un certain Muhammad Ali. Devenu
l’année suivante. Si aucun sujet n’est tabou pour
star du tennis, au capital de sympathie aussi
lui, c’est qu’il manie la provocation comme un
foudroyant que ses services, il remporte le
art : dans Corbillard, c’est un macchabée qui
Masters de Paris-Bercy, rentre dans le Top Ten
demande à son corbillard de ne pas l’emmener
et atteint son meilleur classement, 5e mondial en
au cimetière ; Ancien Combattant raconte avec
février 2012. Son service, l’un des plus puissants
une fausse naïveté les horreurs de la guerre ;
du circuit, et son jeu très offensif et spectaculaire
dans Moustique, c’est autant les diptères que
en font l’un des chouchous du public.
les dirigeants corrompus qui sucent le sang du
peuple africain. Populaire tant en Afrique qu’en
Abbé Fulbert Youlou France, le chanteur vit la guerre comme une
Né en 1917 dans le Pool, il est ordonné prêtre à tragédie, à l’image du pays : il se réfugie en forêt
29 ans et cherche tout de suite des responsa- où il perd son enfant. Toujours aussi populaire,
bilités politiques à Brazzaville. Pris en flagrant il continue à enchaîner albums et tournées et à
délit d’adultère, il est envoyé par la hiérarchie s’occuper de son studio de Bacongo, mais ne
ecclésiastique dans la brousse à Mindouli. Il manque jamais une occasion de se reposer
devient vite chez les Laris une figure de la dans son auberge dans le village de Linzolo.
résistance africaine aux colons, et pour certains Et à toute occasion ne se départit jamais de
de ces fidèles même la réincarnation de « Jésus- son légendaire sourire.
Lexique
Petit lexique de munukutuba
wwBonjour : mboté Congolismes
wwPays : inza, bwala Le français est parlé par la grande
wwVille : mbanza majorité de la population et la totalité
des citadins, grâce à un taux d’alphabé-
wwVillage : bwala tisation très élevé. Le français parsème
wwRue : nzila d’ailleurs les échanges dans les langues
wwMaison : inzo locales, les Congolais y font souvent
référence lorsqu’ils ne trouvent pas
wwLa cour (le jardin) : lupangu d’équivalent dans leur langue (la table,
wwLit : fulu le jardin, le verre…). Toutefois, contrai-
wwTable : mesa rement à la Côte d’Ivoire, le Congo n’a
pas développé un argot, mais il y a de
wwChaise : kiti nombreux « congolismes » qui corres-
wwMiroir : tala-tala pondent à une utilisation et à une inter-
wwAssiette : ndonga prétation particulière de la langue. Ces
derniers dépendent de l’état d’esprit et
wwVerre : opo de l’actualité du pays. De ce côté-là,
wwCouteau : mbelé les Congolais ne manquent pas d’ima-
wwCasserole, marmite : ndzungu gination.
Exemples de « congolismes » :
wwFeu : tiya
ww Cope, Coope (abrév. de coopérer
wwBoisson : malafu ou de coopération) : négociation,
wwEau : maza transaction plus ou moins illicite.
wwLampe, ampoule : mwinda ww Gros français : mot recherché, savant
wwObscurité : mpipa ou pédant.
ww Parent : personne considérée comme
wwAllumer la lumière : tula mwinda un proche mais avec qui on n’a pas de
wwDormir : kulala lien de parenté.
wwManger : kudia ww Rincer : escroquer, arnaquer.
wwBoire : kunwa ww Un cinglé : un marcel.
wwS’asseoir : kuvanda ww Une culotte : un short.
wwPrendre la douche, le bain : koyébila ww Court : petit.
wwLaver : kusukula ww Un deuxième bureau : expression
pour désigner la maîtresse d’un homme
wwFaire la vaisselle : kusukula ba ndonga marié.
wwFaire la lessive : kusukula bilélé ww Fermer le front : se fâcher, bouder.
wwVêtement(s) : bilélé, bikuti ww Se faire embrasser : se faire
wwChaussure(s) : dipapa (mapapa) embugner sa voiture.
wwPagne(s) : lélé, liputa (maputa) ww Le goudron : la route.
wwFaire la cuisine : kulamba ww En conversation cela donne :
wwCouper : kuzenga – Bonjour Papa.
wwFemme : kento – Ee, mboté maman. Comment ?
– Non, ça va. La famille comment ?
wwHomme : bakala
– Tout est vieux [rien à signaler]. On
wwEpouse de : kento ya est là.
wwMari de : bakala ya – En tout cas.
wwEnfant(s) : mwana (bana)
94 © FLORENCE DANNER Lexique

Vue du fleuve Congo.

wwLouer : kufutila wwDormir : kolalla


wwSe promener : kuziéta wwManger : komelia
wwPomenades : nziétolo wwChaussure : lipapa
wwPagne : liputa
Petit lexique de lingala
wwCouper : kata
wwBonjour : mboté
wwFemme : moisi
wwMaison : ndako
wwHomme : mobali
wwLit : mbeto
wwAssiette : sani wwEpouse de : moisi ya
wwFeu : moto wwEpoux de : mobali ya
wwEau : mayi wwEnfant : bana
wwVoiture : motduka wwSe promener : kotamtola
BRAZZAVILLE
et le pool
La Tour Nabemba à Brazzaville.
© FLORENCE DANNER
Brazzaville
Au premier coup d’œil, Brazzaville est peu impres- que la chaleur n’accable, chœurs religieux,
sionnante. Et pourtant, à bien la fréquenter, elle balai des chaises en plastique de la rue à la
se révèle être une capitale délicieuse, au charme maison pour prendre le frais, groupes d’enfants
presque rétro : larges avenues, délicatesse des en uniformes se rendant à l’école. Débrouille,
vieux manguiers des quartiers bourgeois, fleuve combines, courage, incertitude du lendemain,
majestueux, quelques grandes cases coloniales recyclage infini de tout ce qui est cassé ou
décrépies, qui parlent d’un temps déjà lointain ; défaillant, sortie de fin de semaine en se disant
la gentillesse des gens surtout, leur politesse que, si le salaire d’il y a trois mois était tombé,
à toute épreuve doublée d’une élégance toute on pourrait plus s’amuser, mais que tout de
parisienne, jusque dans les ruelles marécages, où même on va tout faire pour s’amuser... Quoi
l’on s’enlise, la saison des pluies venue, jusqu’aux qu’il en soit, on est rarement occupé au point
genoux. Il y a ici une douceur de vivre entêtante, de ne pouvoir renseigner le mundelé, le Blanc,
et Brazzaville surprend. Sa végétation dense perdu dans le dédale de ruelles de son quartier
et sauvage contraste avec ses jardins publics et discuter un moment avec lui...
taillés au cordeau, ses bananiers, manguiers
et palmiers opulents plantés dans les parcelles
– la propriété – tranchent avec ses ruelles de Histoire
terre sableuse, presque grises. De « Brazza la Ville jeune, fondée par Pierre Savorgnan de
verte », qu’elle est toujours, elle devient « Brazza Brazza, le 3 octobre 1880, Brazzaville a pris
la moderne » : grands immeubles en verre miroir, la succession d’une agglomération précolo-
constructions permanentes, travaux d’aménage- niale constituée de plusieurs bourgs dont Mfoa
ments et efforts d’assainissements dessinent la vers l’actuel hôtel de ville, Mpila, Okila vers
ville de demain. l’école des peintres de Poto-Poto. Le nouveau
Mais que cette sensation générale ne vous fasse poste français ne sera construit que quatre ans
pas oublier la réalité congolaise : coupures après l’établissement de la ville, en 1884. La
d’électricité incessantes, quartiers où l’eau arrive ville se développe paresseusement, largement
mal, marchés grouillants, petits commerces distendue sur la rive nord du fleuve. Les vagues
de rues, ruelles dépotoirs et routes défoncées, de constructions successives de son centre
surtout dans les arrondissements éloignés du cumulent les attributs du pouvoir colonial : le
centre-ville, nuées de taxis vert et blanc, si Plateau, siège du pouvoir politique en 1887 ;
nombreux qu’on se demande s’il y a assez de la Plaine et ses factories en 1888 ; le Tchad et
Brazzavillois pour les conduire – ou pour les ses casernes en 1900 et enfin les deux vrai
prendre ! –, veillées mortuaires où chants et lieux de vie que sont Poto-Poto et Bakongo.
percussions résonnent toute la nuit, nettoyage La ville ne sera dotée d’un plan d’urbanisme
méthodique de la parcelle de bon matin, avant qu’en 1925. L’après-guerre, à la faveur du
rôle joué par la cité dans la France libre de
De Gaulle, c’est de Brazzaville que le général
© STÉPHANE DAMANT

lance son manifeste annonçant la création


d’un Conseil de défense de l’Empire en 1940,
et l’accès à l’indépendance en 1960, marque
la vraie transformation du bourg tropical en
capitale. Une génération d’architectes novateurs
planchent sur des synthèses de culture locale
et de techniques avant-gardistes comme Roger
Erell avec la basilique Sainte-Anne-du-Congo ou
Hébrard, disciple du Corbusier, avec l’immeuble
Air-France et le nouveau palais de justice.
Pendant les deux guerres des années 1990,
les destructions sont importantes, notamment
pendant le seconde qui fera du centre-ville le
lieu des affrontements les plus violents entre
les milices et du pillage le plus méticuleux. La
ville porte toujours les stigmates des horreurs
passées : ici une carcasse de tank posée sur
Étal de mobokes, papillottes de feuilles sauvages.
Quartiers - Brazzaville 97

Les immanquables de Brazzaville


ww Admirer les rapides du fleuve Congo en dégustant des maboké au bord de l’eau.
ww Arpenter le marché Total et de Poto-Poto le jour, et le marché de Dragage la nuit.
ww Assister au défilé de sapeurs à Bacongo le dimanche soir.
ww Visiter la basilique Sainte-Anne et le mausolée de Brazza au centre-ville.
ww Sortir dans les nganda et VIP les plus en vogue de la capitale.
ww Assister à un match de catch au stade Mbongui.
ww Faire du shopping au marché d’artisanat de Plateau-Ville.
ww Visiter l’école de peinture de Poto-Poto et les ateliers Sahm.
ww Se promener sur la corniche et admirer Kinshasa.

un rond-point (du côté de Mpila), portant la vation du ministère des Affaires Etrangères,
mention « Plus jamais ça », ailleurs des maisons Maison de la radio et de la télévision... Encore
criblées d’impacts de balles ou tout simplement aujourd’hui, les immeubles de bureaux et les
détruites et qui n’ont jamais été reconstruites. centres commerciaux sont au programme et
Si la ville est en forte expansion, la méfiance le CHU, au nord de la ville, réhabilité dans un

Brazzaville eT le POOl
toujours pugnace entre quartiers sud et quartiers quartier en pleine mutation, qui a poussé aux
nord atteste que les plaies mettront longtemps rythmes des arrivées des populations poussées
à cicatriser. par la guerre ou attirées par le développement
de la route du Nord. Brazzaville se métisse,
La ville aujourd’hui s’enrichit et comme en contrepoint, la voirie
continue son agonie, le ramassage des ordures
La physionomie de Brazzaville change : dans le dans les quartiers semble une lointaine utopie, le
centre, on rénove et construit à tour de bras. En démarrage en chœur des groupes électrogènes
2008 et 2009, la ville a bénéficié du programme salue le délestage électrique quasi quotidien.
« Municipalisation accélérée » : le chantier pour Les routes goudronnées ont fait leur apparition,
remettre la capitale sur pied est colossal, et la corniche a été réaménagée et la construction
c’est, avec la pluie de pétrodollars qui s’abat du viaduc Talangaï-Kintéléde est devenu l’un
sur le pays, le moment ou jamais, estiment des symboles de la ville. Cependant, dès qu’on
les Congolais. La capitale prend alors le train s’éloigne des grands axes, le sable reprend
de la mondialisation : les Chinois débarquent ses droits et Brazzaville souffre toujours des
en force dans le commerce, le bâtiment et la embouteillages : au centre-ville, vers le nord
voirie ; les Libanais trouvent aussi leur place. de Poto-Poto et surtout du côté de Talangaï et
De nombreux bâtiments sortent de terre : réno- Djiri, en direction de la route du nord.

Quartiers
Brazzaville, région administrative indépendante Brazzavillois parle de Poto-Poto, il évoque
du Pool depuis 1980, compte neuf arrondis- la partie de l’arrondissement qui se trouve
sements : Makélékélé, Bacongo, Poto-Poto, au-delà du rond-point du même nom, après
Moungali, Ouenzé, Talangaï, Mfilou, Madibou le « centre-ville » en allant au nord. Afin de se
et Djiri. Chaque arrondissement est lui-même repérer, pour simplifier ce shéma compliqué,
subdivisé en « quartier » et la frontière entre sachez que le centre-ville est au bord du fleuve,
chacun est très ténue... encerclé par les immenses quartiers de Bakongo
Héritage de l’urbanisme colonial, les Congolais
au sud et Makélékélé à l’ouest, prolongé par
distinguent encore parfois le « centre » des
« cités », implicitement les « cités indigènes » Madibou vers le Djoué, Mougali au nord-ouest
dans la terminologie coloniale. Le « centre-ville » et Poto-Poto au nord. Dans le prolongement de
dont parlent les Brazzavillois n’est pas une ce dernier quartier s’étend les vastes quartiers
identité administrative propre, il est englobé de Ouenzé et encore plus loin, au nord, Talangaï
dans le territoire de Poto-Poto, dans la partie et Djiri. Mfilou est situé derrière Moungali après
proche du fleuve. Logiquement, lorsqu’un l’aéroport.
98

Route
de Ma
yam
a

DISTRICT DE NGAMABA
Brazzaville
INZOULI
MOUNGALI

KIBOUENDÉ
NGA-MBIO

P
Ch
em

de MOUTABALA
in

fe
r
Co
ngo
-O
c
éa

MFILOU
n

Stade ominsport d
de la Révolution
s
Av. des premiers jeux africain

MASSINA P
Pa
Cimetière NGA-NGOUONI
de mounkoundri MILICE Université
Ngouaka Marien Ngouabi
KINSOUNDI
MOUKOUDZI-
MAKÉLÉKÉLÉ NGOUAKA
rr
chhee
oeelcl
eSScchho
e
ennuu
AAvve

METEO
lou
M fi

a
Lou
KINGOUARI de
e n ue
Av

lou
YAMAMBA bou Av.
An
dré
am

Rou
t Ma BACONGO
Ng

tso
ed

ua
eD

j NTANIA
ou
é

POTO POTO-DJOUÉ MANSSIMOU MPISSA


Ave
nu
e 99

Ro
de

ute
la
MIKALOU

Cité des d

nat
ionale
i x- TALANGAÏ

n° 2
sep
t Cimetière de Tsiémé

MOUKONDO
Ts i
Avenue de la C Av ém
en é
ue
de
l’

Ave
Int
en
OUENZÉ da

nu
nc

e de
e
ité des dix-sept

la T

Av
sièm

en
ue

Aéroport de Maya-Maya

de
l’
Int
en
da
nc
s NGAMBA
tyr

e
ar
is m
s tro
de
ue
ven
A
Rond-point Club
de Moungali nautique
Av
en
ue
de
la
Pa

PLATEAU DES 15 ANS


ix

e MPILA
nc
oua

es ra
mé eF
Ar
Mf

MOUNGALI II d
d es Av
.
rd chal Lyautey r
va du Maré Gare me
ule vard ou
Bo ule
ferroviaire lD
Bo au
eP
Av

Rond-point nu
.U

de la patte d’Oie POTO-POTO Ave Dépôt


ssi

s d’hydrocarbures
Parc zoologique onu
A. C
Av.

é
Av. ou
s

Cimetière
Av. des premiers jeux africain

central TCHAD Éb
ix
ay

Palais du Fé l Gare fluviale


a-M

Parlement um
ba Ru e
ay

PLATEAU um
P. L
a

v.
Allée d
A

u Chal Mairie
no

lu
na
d’Or
Av.
O
G
N
r CO
hheer
VE
E U
FL
LE

0 1 km
O
100 Brazzaville - Quartiers

Madibou et Djiri, les derniers nés


Pour faire face au développement croissant de la capitale et faciliter les rapports des
administrés avec les institutions communales, Brazzaville étend son influence au
nord comme au sud et crée, début 2012, les arrondissements 8 (Madibou) et 9 (Djiri).
Madibou démarre après le Pont du Djoué jusqu’à la rivière Maloto, un peu avant Nanga
Lingolo, sur les bords de la N1, la route du sud. Djiri, le dernier des arrondissements, très
dynamique, très populaire, englobe toutes les constructions qui se sont rapprochées de
la N2, la route du Nord. Il va de Mikalou jusqu’au Pont de Djiri. Derniers arrivés, derniers
servis : il reste encore beaucoup à faire dans ces deux arrondissements pour les mettre
« au niveau » des autres.

Centre-ville des artistes et intellectuels de la capitale. Au


rond-point de Moungali se trouve la belle case de
Le centre-ville est toujours aujourd’hui le centre l’école de peinture de Poto-Poto. L’Ecole de Poto-
du pouvoir et du prestige, du commandement Poto est bien née dans le quartier homonyme :
de l’armée et le centre financier. Très actif l’arrondissement de Moungali a rogné lors d’une
la journée, il se vide dès 18 heures, à la nuit réorganisation cadastrale sur son voisin et ancêtre
tombée. Seule l’activité des restaurants et des Poto-Poto et le fameux rond de la fameuse école
boîtes de nuit l’empêche de devenir triste à ce a basculé dans son camp… Moungali est un
moment-là. Il est arrimé par deux grands ronds- vaste arrondissement qui englobe le Plateau
points à ces deux arrondissements populaires et des 15 ans, un quartier situé près de l’aéroport,
actifs que sont Poto-Poto et Bacongo. très cosmopolite.

Poto-Poto et Moungali Bacongo et Makélékélé


wwPoto-Poto. Cet arrondissement populaire très wwBacongo. Quartier où se trouve la case De
commerçant est le plus ancien de Brazzaville. Gaulle où résida le général pendant la dernière
L’importante population d’Ouest-Africains, ou guerre, devenue aujourd’hui la résidence
« West Af » comme on les appelle ici, explique de l’ambassadeur de France au Congo. La
la présence de plusieurs mosquées dans vie du quartier est ailleurs : dans l’activité
l’arrondissement. Poto-Poto est le quartier le grouillante de son grand marché, le marché
plus métissé de Brazzaville. La basilique Sainte- Total, une ville dans la ville. C’est du côté de
Anne, inaugurée en 1949 et durement touchée l’avenue Matsoua que l’on trouve les repaires
pendant la guerre de 1997 est désormais des sapeurs, l’arrondissement est leur fief
restaurée. D’autres immeubles en portent historique. Bacongo fut le fief des Ninja, la milice
encore les stigmates, mais le quartier se rénove de Bernard Kolelas durant la guerre civile, et
progressivement. Aujourd’hui, Poto-Poto est dans un autre registre celui des sapeurs, dont
encore un lieu privilégié des sorties nocturnes l’avenue Matsoua est surnommée « le couloir
et abrite de nombreux clubs et lieux VIP. de la mode » par les Brazzavillois. Pour le reste,
wwMoungali. Autre point de chute des Ouest- c’est un arrondissement populaire peuplé de
Africains, Moungali semble être une extension manière presque exclusive de Balari (Bakongo
de Poto-Poto, dont il partage les caractéristiques du Pool). La proximité du fleuve et la largeur
sociologiques et le bâti. Les deux arrondissements des ruelles le rendent très agréable.
se signalent par une hyperactivité commerçante wwMakélékélé. En surface, Makélékélé est
sur leurs artères principales le jour et une grande l’arrondissement le plus important de Brazzaville :
concentration de lieux de nuit. L’arrondissement a il s’étend le long du fleuve jusqu’au pont du Djoué,
de tout temps été réputé pour être le lieu d’élection à une quinzaine de kilomètres au sud-ouest.

Mfilou, un arrondissement presque rural


Paisible arrondissement 7 situé près de l’aéroport derrière Moungali, il comprend le
quartier de Diata, peuplé majoritairement de Mbembés originaires de la Bouenza et vers
lequel convergent nombre de Brazzavillois le week-end : les Mbembés sont réputés être
les champions du ngoulou mako, le porc à la banane plantain.
Brazzaville, vue du centre-ville
dominé par la Tour Nabemba.
© STÉPHANIE BORG
102 Brazzaville - Se déplacer

Il partage avec Bacongo une quasi-monoeth- étroit passage aux voitures qui s’y faufilent. Il
nicité bakongo. est réputé pour ses bouchons interminables aux
Pour changer d’air, mettez le cap au sud sur le heures de pointe, et beaucoup de taxis refusent
rond-point de Makélékélé (direction Makélékélé- de s’y rendre pour cette raison. Même si ce n’est
Guinomere en minibus), à quelques minutes, plus le plus éloigné des arrondissements, c’est
où se trouve un poignée de hauts lieux de la ici que la compagnie de bus Océan du Nord,
nuit Brazzavilloise. En retrait du centre, la fête qui emprunte la route du nord jusqu’à Bétou,
y est plus congolaise, ou lari pourrait-on dire, a installé son terminal. Talangaï est surtout
en tenant compte de la géographie ethnique du connu pour son marché nocturne, le marché
quartier. La descente inopinée d’un mundele, un Dragage, qui vend des poissons et des viandes
Blanc, en ces lieux qu’il ne fréquente habituel- de brousse (même si certaines espèces sont
lement pas, est souvent un motif de satisfaction protégées). Talangaï est l’un des quartiers les
et d’amusement. Vous deviendrez vite le centre plus denses de la capitale, qui connaît la plus
d’intérêt de la fête. rapide expansion. La pression immobilière
est telle que ce fameux marché Dragage a dû
Ouenzé et Talangaï déménager de force et s’improviser un peu
plus loin dans une rue, en raison d’un projet
wwOuenzé. Quartier mixte où les différentes immobilier sur son terrain. Il faut dire que
ethnies du pays cohabient, Ouenzé est tout depuis quelques années Talangaï est un curieux
de même majoritairement peuplé de Tékés mélange de villas neuves construites par les
et de Mbochis. Son marché de pharmacopée nantis et de logements précaires et insalubres.
traditionnelle est le plus réputé de la capitale. Des complexes résidentiels luxueux comprenant
wwTalangaï. Arrondissement au nord de plusieurs immeubles plantés sur un parc sortent
Brazzaville, Talangaï est un quartier très de terre sur de vastes surfaces, chassant les
commerçant, avec une multitude d’étals sur plus pauvres aux confins du quartier, le long
le trottoir de la rue du 18-Mars qui laissent un de la route du Nord.

Se déplacer
L’arrivée Ne l’oubliez donc pas au même titre que
vos autres documents de voyage ! Ensuite,
Avion seulement, seront contrôlés votre passeport,
votre visa et vos empreintes digitales enregis-
„„ AERCO trées, le tout désormais entièrement informatisé.
Aéroport Maya-maya Ces formalités sont assez rapides, vous pourrez
& +242312 71 53 ensuite récupérer vos bagages : armez-vous de
www.aerco-cg.com – contact@aerco-cg.com patience, c’est long, très long !
Aerco est la société qui gère le bon fonctionne- Une fois obtenus, il est possible que l’on vous
ment de l’aéroport de Brazzaville et de Pointe demande de présenter le talon d’enregistre-
Noire. Le confort et la fluidité des départs et ment correspondant à vos valises pour éviter
arrivées sont ses priorités. Derrière ce nom, c’est les vols ou les erreurs. En tout, il vous faudra
bien Egis qui détient un large réseau d’aéroports 1 heure 30 en moyenne pour quitter l’aéroport.
dans le monde et qui se développe de plus en A la sortie, légèrement en retrait dans le hall,
plus, de Brest au Brésil en passant par Chypre. vous trouverez un distributeur de billets qui
fonctionne ainsi que le bureau d’accueil de
„„ AÉROPORT DE MAYA MAYA l’Office du Tourisme.
La première surprise de Brazzaville, c’est son Pour le moment, un seul hall assure les départs
aéroport. Ultra-moderne, fait de verre et d’acier, nationaux ou internationaux. On vous demandera
climatisé – en principe, sauf panne aléatoire – il votre passeport et votre billet pour vous autoriser
marque la rupture avec son ascendant, un petit à passer en salle d’enregistrement. Après le
bâtiment vétuste étouffant où les voyageurs se contrôle de sûreté « classique », un autre
bousculaient pour arriver jusqu’aux guichets, contrôle « privé » complémentaire sera réalisé
réputé pour être un enfer pour les passagers. si vous prenez Air France ou Ecair avant l’embar-
Lorsque vous débarquerez, avant même de quement : ne vous étonnez pas de devoir montrer
passer les contrôles de police, vous devrez à nouveau – vraiment – toutes vos affaires. En
présenter votre certificat international de salle d’embarquement, quelques magasins duty
vaccination contre la fièvre jaune, obligatoire. free sont ouverts.
LES AEROPORTS DU CONGO
la Référence en Afrique Centrale

AERCO est le fruit d’un Partenariat Public Privé efficace


permettant aux Aéroports du Congo d’atteidre les standards
internationaux avec l’ensemble des opérateurs

Aéroports du Congo
BP 1851 - Brazzaville - République du Congo
BRAZZAVILLE - POINTE NOIRE - OLLOMBO Aéroport du Congo
104 Brazzaville - Se déplacer

wwTaxes d’aéroport. Les taxes d’aéroport de Vols pour Pointe-Noire tous les jours, vols deux
sortie pour les vols nationaux et internationaux fois par semaine pour Impfondo, le lundi et le
sont désormais directement intégrées dans vendredi, un vol par semaine pour Ouesso, le
le prix du billet ; si on vous réclame quelque mercredi.
chose, refusez. wwAutre adresse : Boulevard Denis Sassou
wwTaxi depuis/vers l’aéroport. Si vous n’êtes Nguesso Rue Papa Gaz & +242 06 624 91 67
pas attendu par le service navette de votre hôtel
ou pris en charge à votre arrivée, les taxis sont „„ ÉQUAFLIGHT
identifiables, à l’aéroport, grâce à leurs gilets Aéroport Maya-maya & +242 06 945 70 04
beiges avec la mention « taxi ». La station se www.equaflight.com
trouve à la sortie, tout de suite à gauche, mais Vols réguliers entre Brazzaville et Pointe-Noire.
le plus souvent, un chauffeur vous aiguillera Vols pour Port-Gentil, les mardi, jeudi et samedi.
vers la première voiture sur la file. La course est „„ETHIOPIANS AIRLINES
d’environ 3 000 FCFA pour aller au centre-ville, 81 avenue Foch
négociable en fonction de votre réelle destination & +242 22 281 07 66 /
finale. Soyez ferme sur les tarifs et vérifiez bien +242 06 833 93 33 / +242 06 671 20 20
qu’il inclut aussi les éventuels embouteillages www.ethiopianairlines.com
et autres détours en cas d’imprévus ! Autre Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 17h. Samedi
solution, monter au niveau supérieur, pour de 8h à 12h.
prendre un taxi devant la porte des départs et Vol pour Addis Abbeba avec des correspon-
négocier le trajet à 1 000 FCFA. dances pour toute l’Afrique et Paris.
wwConseils futés. Pour les vols domestiques,
privilégiez le billet électronique, à prendre auprès „„KENYA AIRWAYS
de la compagnie ou des agences de voyages Avenue Almicar-Cabral
qui émettent ce type de document : c’est la & +242 05 578 15 38 / +242 05 616 90 53
garantie d’avoir votre nom sur la liste et votre www.kenya-airways.com
place dans l’avion, sans devoir se bousculer Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 16h.
au comptoir de check-in. Le nombre de vols Samedi : 8h-12h.
pour Pointe-Noire étant nombreux, vous aurez La compagnie relie Brazzaville à Nairobi puis
facilement des places, même au jour le jour. connexions possibles pour de nombreuses
destinations.
„„ AIR FRANCE
Avenue Amilcar-Cabral „„ ROYAL AIR MAROC
& +242 22 281 00 35 / +242 05 531 21 51 10 avenue de l’Amitié & +242 06 628 28 28
www.airfrance.cg www.royalairmaroc.com
En face du Casino Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30. de 13h30 à 16h30.
Vols directs depuis Paris tous les jours sauf Relie Paris à Brazzaville via Casablanca 6 à
le mardi, jeudi et dimanche. Durée moyenne 7 fois par semaine.
de vol : 7h50. „„ SOUTH AFRICAN AIRWAYS
„„ ASKY Avenue Amilcar-Cabral
Immeuble City Center & +242 06 650 91 92
1er étage de l’Immeuble AOGC Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 16h30.
rue Mbochis Samedi : 8h-12h.
en face de l’ambassade du Nigeria Dessert plusieurs fois par semaine de multiples
& +242 05 717 49 81 / +242 06 629 12 60 destinations africaines ou européennes
www.flyasky.com (Londres, Moscou...) via Johannesburg.
bzvkpcto@flyasky.com
Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 à 12h et „„TAAG
de 14h à 17h. Samedi : 7h30 - 12h Avenue Almicar-Cabral
Compagnie togolaise qui relie Brazzaville à Immeuble City Center & +242 06 676 89 90
Addis Abeba, Cotonou, Dakar, Douala, Libreville www.taag.com
et Lomé. La compagnie angolaise dessert plusieurs fois
dans la semaine Luanda, Bangui et Douala.
„„CANADIAN AIRWAYS CONGO
Agence de l’aéroport „„TAC (TRANS AIR CONGO)
& +242 05 593 00 00 Avenue Almicar-Cabral
www.canaircongo.com Immeuble City Center
Ouvert du lundi au samedi de 7h à 17h, dimanche & +242 06 626 26 05 / +242 05 360 91 85
de 7h à 11h. www.flytransaircongo.com
Se déplacer - Brazzaville 105

Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 17h et le Pokola, Enyellé, Bétou, Impfondo. Attention,


samedi de 8h à 12h. dans le département de la Likouala, la route,
Vols tous les jours pour Pointe-Noire. Vols inter- sauf exception, n’est pas goudronnée, la piste
nationaux pour Libreville, Douala, Cotonou et peut donc s’avérer très difficile surtout entre
Abidjan. Sambala et Dongou et vers Bétou.

Train „„ GARE ROUTIÈRE DE LA COMPAGNIE


OCÉAN DU NORD
„„ CHEMIN DE FER CONGO-OCÉAN 1 rue Ango-Mikalou
Place de la Liberté Quartier Talangai
Centre-ville & +242 06 628 88 33 / +242 521 76 78
Achat des billets au guichet de la gare Ouvert de 5h30 à 19h30.
uniquement, le matin avant 11 heures. Les bus – de vrais bus type long courrier en
En 2017, en raison des exactions dans les assez bon état, de cette compagnie ivoirienne
départements du Pool et de Bouenza, les bus ne rayonnent largement sur le nord du pays. C’est
circulent plus entre Brazzaville et Pointe-Noire. la solution la moins coûteuse pour voyager
Les informations suivantes datent de la dernière dans ce coin et goûter le vrai nord, que peu de
édition. La liaison Brazzaville-Pointe Noire est personnes de Brazzaville connaissent en réalité.
assurée par le Chemin de Fer Congo-Océan En revanche, réservez vos billets le plus tôt
(CFCO). Le trajet, soit de jour, soit de nuit, possible, les bus, notamment pour Ouesso, sont
dure en moyenne 12 à 15 heures. Même si on complets assez longtemps à l’avance, surtout
n’est pas à l’abri d’un éboulement de terrain le week-end. Compter plus de 12 heures pour
ou d’un problème sur les voies, on est loin du se rendre à Ouesso.

Brazzaville eT le POOl
temps où il fallait voyager debout, s’armer de Pour réserver, il vous faudra aller patienter au
patience et prévoir une journée de voyage. Bien guichet de la compagnie : demandez le coordina-
entretenu, entièrement climatisé, l’accès au train teur de la gare, s’il est là, il vous accompagnera
est sécurisé et contrôlé, ne pratiquant plus la dans vos démarches. Les bus desservent régu-
surchage. On peut passer la nuit en couchettes, lièrement les principales villes, Ngo, Gamboma,
propres et aseptisées, ou en première classe Oyo, Edou, Obouya, Owando, Makoua, Ouesso,
dans des fauteuils inclinables, avec tablettes Pokola, Enyellé, Bétou, Impfondo.
et prises électriques. En deuxième classe, le
confort est plus sommaire, mais reste correct. Bateau
Restauration possible en voiture-bar centrale
où il y a encore des tables et des banquettes „„ BEACH
pour prendre son temps. Attention, la région du La traversée nécessite un visa pour la République
Pool connaissant régulièrement des violences, démocratique du Congo : l’ambassade de la RDC
renseignez-vous pour connaître la situation à Brazzaville, ouverte le matin, les délivre en
avant votre départ. Néanmoins, en cas de doute, 48 heures, normalement pour les seuls résidents
vous pouvez prendre le train sans risque entre au Congo. Traversée tous les jours, sauf le
Dolisie et Pointe-Noire. dimanche après-midi, jusqu’à 17h30 environ.
C’est de là que se font les embarquements de
Bus marchandises et de passagers pour Kinshasa.
En 2017, en raison des exactions dans les départe- Le port autonome se divise en trois zones :
ments du Pool et de Bouenza, les bus ne circulent après avoir franchi le portique qui le signale,
plus entre Brazzaville et Pointe-Noire. Les infor- on arrive sur la zone d’embarquement où l’on
mations suivantes datent de la dernière édition. prend les pirogues rapides. La traversée dure
quelques minutes, dans de bonnes condi-
wwPour aller dans le sud. La seule route qui tions de confort, mais l’embarquement peut
relie Brazzaville au sud est la RN1. Pour se prendre deux heures. En continuant, on arrive au
rendre dans le sud du Pool, des bus partent Beach proprement dit, on y rentre muni de son
régulièrement des environs du marché Total. passeport seulement. Premier contrôle. Ensuite,
Ils desservent Nganga Lingolo, Kinkala, Boko, une série de procédures, assurée par le service
Linzolo, Madingou, Kayes, Dolisie, Pointe-Noire. spécial frontalier, est à réaliser pour embarquer :
Il faut compter une journée pour atteindre achat du billet et paiement de diverses taxes,
Pointe-Noire. y compris pour la fouille des passagers. Cette
wwPour aller dans le nord. Océan du Nord est zone d’embarquement, passagers et marchan-
la principale compagnie à assurer des liaisons dises, est une cohue difficilement descriptible.
vers le nord, les bus sont à peu près à l’heure, en Les passagers se pressent à l’heure d’arrivée
bon état, efficaces et les réservations effectives. ou de départ des bateaux, chargés de tout ce
Ils desservent Oyo, Owando, Makoua, Ouesso, qui peut se négocier des deux côtés du fleuve.
106 Brazzaville - Se déplacer

Des convois de chaises, tricycles, chaises- „„EUROPCAR


roulantes à guidon munies de pédalier, chargées Avenue du Camp
à se disloquer de caisses sur lesquelles trônent & +242 05 769 22 22
en équilibre leur propriétaire handicapé, le Voir page 24.
tout poussé par des aides tentant de se frayer
un chemin entre les piétons et les véhicules
divers qui convergent vers la sortie, tout en
En ville
essayant d’éviter les coups de chicote que les Bus
douaniers et autres forces de l’ordre distribuent
généreusement pour ramener, sans doute, Des lignes régulières sillonnent la ville : leurs
cette turbulente humanité à plus de décence. numéros et les destinations correspondantes
Une grosse tranche de chaos organisé et un sont inscrites sur le pare-brise des bus. Mais s’y
avant-goût de la traversée telle qu’expéri- retrouver demande beaucoup de temps, d’autant
mentée quotidiennement par ceux qui vivent que de nouvelles lignes se créent régulièrement :
du petit négoce entre les deux capitales. En le mieux étant de demander là où les véhicules
dépassant le Beach, on croise une multitude sont concentrés si l’un d’entre eux va dans la
de petits restaurants le long des bâtiments, direction désirée. Quand on parle de bus, il
auvents de tôle en extension des bâtiments s’agit en réalité de minibus, ou fula-fula, de type
portuaires qui vendent leur maboké et autres Toyota, comprenant un chauffeur et parfois un
poissons braisés. En poursuivant on arrive à receveur, servant de contrôleur et éventuel-
une plate-forme de béton qui offre une belle lement de copilote. Pour le reste, c’est-à-dire
vue dégagée sur Kinshasa, avec en contrebas vous et les passagers, il n’y a de limite que ce
un cimetière de barges échouées. En continuant que les essieux peuvent supporter. Conçus à
la route, le terminus est la zone d’embarque- la base pour accueillir de 10 à 12 personnes,
ment des barges, baleinières et pirogues qui ils acheminent environ 20 personnes, grâce
remontent les fleuves Congo et Oubangui vers notamment à une banquette ajoutée derrière
le nord Mossaka, Impfondo et plus loin jusqu’en les sièges conducteurs et des strapontins en
Centrafrique. bout de banquettes. Aujourd’hui, la pratique
du kabola makolo, qui veut littéralement dire
Voiture « partager et s’entrecroiser les jambes », se fait
La location de véhicules est coûteuse au Congo : très rare : des usagers assis les uns en face des
il faut compter en moyenne 30 000 FCFA pour autres, la distance les séparant étant minime,
une petite voiture, 80 000 FCFA pour un 4x4 de leurs jambes se croisent, jambe gauche de l’un,
grande marque. Les tarifs augmentent selon puis jambe droite de l’autre et ainsi de suite...
le kilométrage. Dans le cas de déplacements mais il faut assister à une sortie d’un passager,
multiples en ville, mieux vaut négocier un taxi surtout s’il est au fond du bus, c’est un véritable
à la journée. spectacle ! Les rendements demandés par les
propriétaires de ces bus ou taxis expliquent les
„„ AVIS CONGO (CFAO MOTORS) comportements parfois erratiques de certains
Boulevard Denis Sassou Nguesso chauffeurs, sous la réprobation générale des
Quartier Mpila passagers qui ponctuent chaque coup de frein
& +242 05 550 17 78 ou d’accélérateur de « Ohhhh ! », ou de « Ah
& +242 06 665 44 65 vraiment ! ». Course pour une somme modique :
www.cfaomotors-congo.com à partir de 150 FCFA selon la distance.
Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 12h et de
15h à 17h et sur rendez-vous. Livraison possible Taxi
du véhicule sur son lieu de résidence. Impossible de ne pas reconnaître un taxi à
Ici, qualité de service et prestations d’Avis Brazzaville, tant il y en a ! Peints en vert et
– partenaire de CFAO Motors, grand groupe blancs, de marque Toyota, principalement
français, notamment distributeurs de véhicules Corolla, de différents modèles et décennies,
multi-marques – sont au rendez-vous. Les tarifs certains ont même des surnoms comme
(par jour et à titre indicatif) varient en fonction « cuisse de poulet » – eu égard à leur forme –
de la catégorie du véhicule, du nombre de ou « Sarkozy » – eu égard au lien entre l’année
jours de location et du kilométrage. Possibilité, de sortie de la voiture et l’année d’élection du
moyennant supplément, de prendre un chauffeur président français.
(très conseillé si vous n’êtes pas familier de la Pour rejoindre le centre-ville, depuis l’aéroport,
conduite africaine ou si vous ne connaissez pas la course peut se négocier à 2 000 FCFA. En
assez la région). Réservation en ligne possible centre-ville, la course est généralement de
sur www.avis.fr. Accueil professionnel et très 1 000 FCFA. Une heure peut se négocier entre
agréable. 2 000 et 3 000 FCFA et une journée entre
20 000 et 30 000 FCFA.
Pratique - Brazzaville 107

Le chauffeur peut refuser de prendre un même course, pratique pour vous rapprocher
passager si le quartier de destination ne lui de votre destination. On les reconnaît au nombre
convient pas, sur la base de critères tels que de passagers (jusqu’à quatre sur la banquette
l’état des routes, la probabilité de bouchons... arrière et trois devant – chauffeur compris),
mais vu le nombre de taxis, vous n’aurez pas de à leur klaxon incessant et à leur état général,
mal à en trouver un qui réponde à vos critères. plutôt mauvais. Si vous n’êtes pas en confiance
wwTaxis collectifs ou 100-100. Un taxi collectif pour des raison de sécurité, changez de taxi !
qui assure, sur les grands axes, toujours la Course à 150 FCFA.

Pratique
Tourisme – Culture Représentations –
„„ OFFICE DE PROMOTION DE L’INDUSTRIE Présence française
TOURISTIQUE (OPIT) „„AMBASSADE DE FRANCE
Aéroport International Maya-Maya
Rue Alfassa
& +242 22 613 69 06
Rond-point de la Poste
www.officedutourisme.gouv.cg
contact@officedutourisme.gouv.cg & +242 05 361 24 07 
Pour toutes informations relatives au tourisme. & +242 05 361 24 06
cg.ambafrance.org

Brazzaville eT le POOl
L’office organise une visite de Brazzaville en bus
tout confort les jeudis après-midi et samedi Services consulaires ouverts du lundi au vendredi
matin et après-midi.  de 9h à 12h. Standard téléphonique ouvert de
Adultes : 5 000 FCFA, étudiants : 3 000 FCFA, 8h à 19h.
enfants : 2 500 FCFA. En cas d’urgence en dehors de ces horaires
& +242 05 556 17 20.
Réceptifs „„ AMBASSADE D’ITALIE
2 avenue Auxence Ickonga
„„AFRICA GLOBAL GUIDE & + 242 04 444 00 60
1555 avenue cité des 17 & +242 22 281 11 52
& +242 05 38 274 69 ambasciata.brazzaville@esteri.it
Voir page 16.
Ex boulevard Lyautey,
„„CONGO’S TRAVEL AGENCY vers le C.H.U.
aéroport Maya Maya, hall des arrivées Standard ouvert du lundi au vendredi de 8h à
& + 242 05 365 11 11 18h. En dehors et en cas d’urgence uniquement :
Voir page 16. & +242 055 5126 35
„„ÉQUATEUR VOYAGE CONGO „„CONSULAT HONORAIRE DE BELGIQUE
Avenue Foch Quartier Cathédrale
& +242 05 590 00 05 & +242 06 669 16 88
Voir page 17. consulatbelbzv@gmail.com

recommandé par
108 Brazzaville - Pratique

Argent Agence avec distributeur de billets, Visa unique-


ment. Peu d’agences à Brazzaville mais quelques
Rentré dans une période de modernisation, le autres distributeurs de billets disséminés dans
système bancaire rend aujourd’hui le retrait au les grands hôtels de la ville.
distributeur automatique très facile à Brazzaville,
pour les cartes Visa, plus difficile pour la Master wwAutre adresse : Avenue de la Paix, Poto-Poto
Card. Du fait d’une commission de change assez
élevée dans les banques ou dans les bureaux de Moyens de communication
change – 6 à 7% en moyenne – on peut préférer
le retrait au distributeur ou, dans la catégorie „„ CYBERCAFÉ DE L’INSTITUT FRANÇAIS
informelle, les papas qui tiennent boutique (un Place de la République
tabouret, un portefeuille) à « la bourse », sous Rond-point du CCF
les manguiers le long de l’ambassade de Russie, Le lundi de 14h à 18h, et du mardi au samedi
avenue Amilcar Cabral. Ces anciens fonctionnaires de 9h à 19h.
à la retraite acceptent euros comme dollars. Cybercafé climatisé, agréable, ordinateurs de
Les transferts internationaux d’argent peuvent qualité, connexion généralement assez bonne.
passer par Western Union, Money Gram. Tous
ont des bureaux dans l’ensemble du pays, y „„ CYBER-GNI
compris dans les coins les plus reculés. Centre-ville & +242 22 281 49 31
gnicongo@yahoo.fr
„„ BCI Au pied de l’immeuble de l’Arc
Avenue Amilcar Cabral & +242 22 281 58 33 en face de la boulangerie
www.bci.banquepopulaire.com Ouvert de 9h à 20h. Connexion : 1 000 FCFA
Agence centrale l’heure, 500 FCFA la demi-heure.
Banque du Groupe Banque Populaire, avec Petit cybercafé à la connexion aussi rapide qu’à
guichet automatique acceptant les cartes Visa. l’IFC. Ecran plat, climatisation.
wwAutres adresses : Agence de la Poste, en „„DHL EXPRESS
face de la BEAC • Bacongo • Maya-Maya (dans Avenue Foch & +242 05 516 68 78
l’aéroport) • Ouenze • Poto-Poto www.dhl.com
„„ BGFIBANK Ouvert de 7h30 à 18h30 du lundi au vendredi.
Avenue Almicar-Cabral & +242 05 505 17 39 Samedi et dimanche de 9h à 15h.
congo.bgfi.com – agence.proxima@bgfi.com „„ OFIS
Face au Crédit du Congo Boulevard Denis-Sassou-Nguesso
Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 16h30, & +242 06 600 0000
le samedi de 8h à 12h. Deux distributeurs de www.yattoo.com
billets pour carte visa seulement. info@ofis-computers.com
wwAutres adresses : 47 rue Ngania/Avenue Cette société, créée en 2000, a été le précurseur
Marien N’GOUABI – Talangaï • Agence siège : du développement des nouvelles technologies
Angle Rue de Reims, face ex-Paierie de France de l’information et de la communication (NTIC)
– Centre-ville au Congo. C’est actuellement le partenaire de
référence dans les domaines de l’informatique,
„„ CRÉDIT DU CONGO de la sécurité électronique, des réseaux &
Avenue Amilcar-Cabral télécoms, connexions Internet… au Congo,
A côté du Casino en Afrique du Sud et Centrale. Yattoo est le
Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 à 12h30 et fournisseur d’accès et la marque sous laquelle
de 14h30 à 17h. la société OFIS commercialise l’accès à internet
Distributeur automatique de billets qui acceptent dans les zones publiques et privées, à l’aide
la carte Visa et Mastercard. de cartes de navigation prépayées, avec les
wwAutres adresses : Avenue de la Paix/Rue technologies Wifi et des réseaux filaires.
Dispensaire, Poto-Poto • Bd Bitelika Ndombi,
Mpita • Rond-point Makélékélé • Rond-point „„ POSTE
Mungali Face à l’Ambassade de France
Ouvert du lundi au samedi de 7h30 à 17h.
„„ECOBANK Samedi : 9h30-13h.
Rond-point de la Coupole Oubliez-la, elle ne fonctionne pas, du moins pas
& +242 06 600 04 04 / +242 04 444 05 05 dans les termes qui vous sont connus. Vous
www.ecobank.com pourrez envoyer une carte postale du Congo
ecobankcg@ecobank.com si bon vous semble mais ne la déposez pas
Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 16h. dans les jolies boîtes aux lettres rétro que vous
Samedi : 8h-14h. trouverez en ville : on y jette des cacahuètes...
@

DÉCOUVREZ NOS OFFRES BUSINESS HAUTE PERFORMANCE


110 Brazzaville - Pratique

et votre lettre restera là jusqu’à votre prochain „„ CENTRE MÉDICO SOCIAL FRANÇAIS
passage ! Si les lettres « passent » sans Boulevard Denis Sassou
problème en dix ou quinze jours pour un envoi Immeuble Paul-Doumer
entre Paris et Brazzaville, la réception des colis & + 242 06 639 45 45
est plus aléatoire, faites appel à des entreprises Arrêt Congo Pharmacie
privées pour des expéditions totalement sûres. Du lundi au vendredi, sans rendez-vous de 8h à
Pour ceux qui envisagent de s’installer au 12h30, sur rendez-vous de 15h à 18h. Samedi
Congo, l’ouverture d’une boîte postale est matin, de 9h30 à 11h30. Urgences médico-
nécessaire : c’est l’activité principale de cette chirurgicales & +242 05 578 19 54.
grande poste centrale.
„„ CLINIQUE GUENIN
„„ TOP NET WORLD & +242 05 575 67 73 / +242 22 294 18 86
4 rue Loango – Poto-Poto administration@clinique-guenin.com
& +242 06 668 06 07 / +242 04 408 56 36 La clinique dispose de tout le matériel et le
Perpendiculaire à l’avenue de la Paix, personnel médical dont vous pourriez avoir besoin
au niveau du magasin Foberd lors de votre passage au Congo : médecins géné-
Ouvert du lundi au samedi de 8h à 18h, le ralistes, chirurgiens, anesthésistes, urgentistes
dimanche de 8h à 13h. ainsi que de nombreux spécialistes. La clinique se
Agréable cybercafé haut de plafond bien ventilé spécialise également dans les services aux entre-
avec des horloges, façon aéroport de films prises, notamment en couverture médicale, pour
en noir et blanc, donnant au mur l’heure de la sécurité et l’autonomie des sites on-shore ou
capitales lointaines. La connexion est plutôt off-shore (mer, terre, brousse...). Le personnel de
stable sur des écrans plats ; il y a même une la clinique peut également faire des campagnes
machine à café (soluble bien sûr). Par contre, de vaccination, des formations sur les maladies
pas de possibilité de brancher son propre tropicales ou sur les premiers secours. Dispose
matériel. Ce centre fait aussi fax, photocopies de toutes les certifications utiles : terre, mer,
et agence de voyage. plongée... Cette clinique peut être aussi bien utile
pour les personnes résidant (ou de passage) au
Santé – Urgences Gabon ou en Angola.
En cas de problème grave, contactez votre „„CLINIQUE MÉDICALE SECUREX
ambassade en priorité. Si vous avez des ennuis 33 avenue Amilcar-Cabral
de santé, commencez par trouver un médecin. & +242 05 548 59 95 / +242 22 281 38 72
Evitez, de façon générale, de contacter la police www.brazzaclinique-securex.com
sans assistance : quelle que soit l’issue du Face au City Center
problème, il est probable que l’on vous réclame Ouvert 24h/24.
de l’argent.
„„CLINIQUE NETCARE
„„CABINET DENTAIRE SEMINET Avenue du Maréchal-Lyautey
Avenue du Camp – Immeuble CNSS Quartier CHU
& +242 05 551 42 96 / +242 06 683 15 14 & +242 06 679 59 11
Au-dessus de la pharmacie Mavré & +242 06 679 69 11
Consultation sur rendez-vous. En face du château d’eau Brazza

Aider les jeunes filles des rues


„„ ASSOCIATION DE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE (ASI)
150 rue Vindza – Plateau des 15 ans & +242 05 532 94 02 / +242 05 364 87 35
www.asi-france.org – asi.congo@asi-france.org
L’ONG ASI intervient à Brazzaville et à Pointe-Noire. Elle mène actuellement 3 programmes :
un programme de prévention du phénomène des enfants des rues, un programme d’accom-
pagnement des femmes et jeunes filles en situation de prostitution et un programme de
lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants. L’approche pluridisciplinaire
développée par l’association (médicale, psycho-sociale, éducative et économique) a
permis la prise en charge de centaines de jeunes filles. Vous pouvez faire un geste en
faisant un don de vêtements ou en utilisant les services proposés par ces jeunes (couture,
ménage) via l’association.
wwAutre adresse : 193 avenue d’Alger, 7/7 de Dany, Tié-Tié, Pointe-Noire
112 Brazzaville - Se loger

„„ PHARMACIE MAVRE
Avenue Alphonse-Fondère
Adresse utile
Immeuble CNSS „„MINISTÈRE DU TOURISME
& +242 22 283 53 20 / +242 04 419 89 37 ET DE L’ENVIRONNEMENT
alexramel@hotmail.com Tour Nabemba – 11e étage
Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 18h30. & +242 22 283 54 53 / +242 05 051 77 16
Samedi : 8h-12h. A la réputation d’être la plus www.tourisme-environnement.gouv.cg
sûre et la plus fournie. contact@officedutourisme.gouv.cg

Se loger
A Brazzaville, l’offre hôtelière est assez large Dressé sur les berges du fleuve Congo, Elbo
et développée : du confort très sommaire avec Suites est un complexe hôtelier bâti sur
eau froide et électricité aléatoire pour un budget 10 niveaux répondant aux exigences inter-
modique à un confort très haut de gamme, aux nationales. Il propose 4 types appartements
standards internationaux avec des prix équiva- meublés avec cuisine équipée offrant le confort
lents aux grandes métropoles européennes. que vous souhaitez et une vue magnifique sur
S’adresssant en priorité aux hommes d’affaires, Kinshasa. Le restaurant Gourmet « La Terrasse
ils sont concentrés dans le centre-ville mais on d’El » propose une cuisine internationale, servie
trouve également de bons produits un peu plus – si on le souhaite – au bord de la piscine.
loin, côtoyant les nombreux petits hôtels « à la L’hôtel propose également des salles et bureaux
congolaise » dans les quartiers plus populaires polyvalents pouvant s’adapter aux réunions,
de la ville, aux prestations correctes à prix séminaires, ateliers professionnels, cocktails,
raisonnables. Globalement, gardez à l’esprit lancements de produits et bien d’autres activités.
que l’électricité est très aléatoire : mieux vaut Cadre original et raffiné.
donc s’assurer au préalable à la réception que
le groupe électrogène est en état de marche.
Même chose pour l’eau : n’hésitez pas à tester ou
Centre-ville
à signaler si le débit est trop faible : le problème
peut être résolu pour peu que le surpresseur
Bien et pas cher
soit mis en marche. Ne soyez pas surpris si „„ BRAZZA HOTEL
l’on vous demande un virement pour garantir 136 rue Charles-Foucault
votre chambre, ici le paiement en ligne n’est & +242 06 638 96 12
pas encore opérationnel : soyez vigilants car les Au rond-point de la Grande Poste,
réquisitions de chambres ne sont pas rares et prendre la rue qui longe la Poste,
vous pourriez vous retrouver sans hébergement puis c’est la 2e à gauche.
à votre arrivée. Plus qu’à Pointe-Noire encore, 36 chambres à 30 000 FCFA. Wifi inclus.
les prix sont sujets à variation et dépendent Un hôtel bien entretenu, aux couleurs chaudes
beaucoup des événements qui ponctuent la vie et vives, à l’extérieur comme à l’intérieur des
de la cité : aussi n’hésitez pas à discuter les chambres, de bon confort, propres et bien
tarifs en fonction de la période et de la durée équipées : climatisation, TV satellite, minibar,
de votre séjour, vous aurez peut-être l’agréable eau chaude... Préférez les chambres qui ont une
surprise de séjourner dans un hôtel de luxe au fenêtre sur la cour et qui sont dans le bâtiment II,
prix d’une chambre standard ailleurs. plus récent : elles sont plus agréables. Une bonne
adresse au centre-ville, même si l’hôtel ne fait
Locations plus de restauration. La réservation est conseillée.
„„ ELBO SUITES „„ COUVENT JAVOUHEY
6 rue Faidherbe Boulevard Denis-Sassou-Nguesso
& +242 06 457 68 68 & +242 06 882 88 40 / +242 06 517 05 34
http://elbosuites.com Au sein du complexe scolaire Anne-Marie
info@elbosuites.com Javouhey
Suite senior de 300 000 FCFA la nuit à la suite Accueil de 9h à 12h et de 15h à 17h. Chambres
Elbo à 1 million de FCFA tout confort inclus. à 10 000, 15 000 et 20 000 FCFA.

Parce que vous êtes ... vous rêviez d’un guid


e
unique ... sur mesure   mon guide sur mesure
www.mypetitfute.com
“ Vous vivrez une expérience unique
de l’hospitalité africaine dans un cadre original et raffiné.”

ELBO suites est un complexe hôtelier,


situé au centre-ville au bord du fleuve
Congo. Idéal pour vos séjours et affaires,
notre établissement est composé de :
- Suites/Appartements - Un restaurant
Gourmet en plein air - Des salles de
réunion, salles de réception et bureaux.
ELBO suites répond à vos exigences
et vous assure calme et discrétion.

6, Rue Faidherbe au bord du Fleuve Congo,


Centre Ville, Brazzaville
+242 06 457 68 68
info@elbosuites.com
114 Brazzaville - Se loger

Les sœurs de Saint-Joseph de Cluny accueillent


les voyageurs au sein de leur couvent implanté
au cœur d’un complexe scolaire. Fondé en 1892,
caractéristique de l’époque coloniale, il est
encore très bien conservé avec son église et
ses bâtiments encadrant une place centrale. A
l’écart de l’activité quotidienne, une chambre
propre climatisée avec salle de bains. Les sœurs
disposent également de deux chambres, très
vastes avec petit salon, chambre, salle de bains
et toilettes, dont une rénovée : une mini-suite
au prix d’un hôtel des bas quartiers, au cœur du
centre-ville. Tranquillité assurée et fermeture des
Chambres standars, Chambres de luxes portes à 22 heures, sauf urgence. Réservation
Suites, Restaurant, Pizzéria, Internet obligatoire, les lieux sont souvent complets,
Satellite TV, Western Union, très bon plan pour les petits budgets oblige !
Service traiteur
„„ HÔTEL HIPPOCAMPE
Salles pour: Mariages, Anniversaires, Centre-ville, en face de l’ex-Radio Congo
Conferences, Réunions & +242 06 668 60 68
www.hippocampebrazza.com
hotresthippocampe@yahoo.fr
14 chambres à 28 000 et 38 000 FCFA, une suite
à 48 000 FCFA. 4 000 FCFA le petit déjeuner,
connexion wifi payante.
Hôtel aux chambres équipées d’un ingénieux
système de moustiquaire, avec ventilation et
climatisation (parfois un peu bruyante, vérifiez),
salle de bains, WC, réfrigérateur et petit salon pour
les plus chères. L’hôtel, au confort simple mais bien,
anciennement tenu par un couple franco-vietna-
mien, est le repaire des overlanders, voyageurs
Venez apprendre à nager
traversant toute l’Afrique en 4x4 ou moto. Ici, la
Formation:
clientèle est cosmopolite et familiale. Une adresse
35.000F CFA (1 mois) au bon rapport qualité-prix pour se loger au centre-
Séance: ville. Le restaurant asiatique de l’Hippocampe est
5.000F CFA l’endroit idéal pour déjeuner ou dîner.

Avec le maître Tél. 05 528 42 45 Confort ou charme


nageur Rostand 05 543 12 06
06 928 42 45 „„ HÔTEL AMBASSADEUR
161 avenue de l’Amitié & +242 05 548 00 00
30 chambres de 40 000 à 55 000 FCFA, wi-fi
inclus. Pas de restaurant ni de petit-déjeuner
Contact@hotelsaphirbrazza.com sur place.
reservation@hotelsaphirbrazza.com Cet hôtel, situé non loin du centre-ville, sur l’avenue
www.hotelsaphirbrazza.com menant à l’aéroport, bénéficie de toutes les commo-
dités : TV satellite, climatisation, minibar… Mais la
qualité des chambres est variable. N’hésitez pas à
demander à visiter avant ou à réserver celles qui
sont dans la cour à gauche : en plus d’être mieux
entretenues, leur situation en retrait de l’avenue
est un gage de calme.
„„ HÔTEL SAPHIR
Impasse Charles-Ebina
Centre-ville, proche ambassade de France
& +242 05 528 42 45 /
+242 06 928 42 45 / +242 05 543 12 06
www.hotelsaphirbrazza.com
reservation@hotelsaphirbrazza.com
Se loger - Brazzaville 115

Chambres de 65 000 à 100 000 FCFA, suites à


200 000 FCFA. Appartement à 150 000 FCFA. OLYMPIC PALACE
Petit déjeuner compris. TV satellite, climatisation, HOTEL DE CHARME
wifi. Transfert aéroport gratuit.
L’hôtel Saphir est un ovni au cœur du centre-
ville : il s’est construit par tranches autour de la
demeure de son fondateur, l’un des hommes d’af-
faires les plus connus de Brazza, Charles Ebina, 
décédé en 2004. Résultat : une succession de 54 chambres Luxe
bâtiments aussi classiques qu’incongrus autour 03 suites Prestige
d’une petite piscine et d’un jardin où s’ébattent 01 suite Executive
en liberté gazelle et paon. En conséquence, les 
Restaurant gastronomique « Le Missala »

Restaurant « L’Oriental »
chambres sont très différentes selon l’édifice :
n’hésitez pas à visiter avant de vous installer, si Pizza - Grillades - Tapas « Le Gusto »
Brunch tous les dimanches
vous le pouvez car l’hôtel est souvent complet.
Bar « Le Lissanga »
Le choix varie entre des chambres à la déco
vieillissante, bien équipées, à une suite junior
comptant un spa dans une immense salle de bain
marbrée. Dans la nouvelle aile, plus récente, les
chambres sont plus modernes et plus chères. A
noter, la présence de deux salles de conférence,
un accès à internet plutôt rapide, un restaurant

Brazzaville eT le POOl
ouvert à tous 24h/24 et l’ouverture prochaine
d’une salle de sport. La piscine est accessible
même si l’on n’est pas client de l’hôtel (droit
d’entrée de 5 000 FCFA). Les clients viennent
d’horizons divers, mais l’ambiance reste congo-
laise. Sa situation au cœur du centre-ville est
exceptionnelle. A noter que la fondation Ebina,
créée en 2005, est très active à Brazzaville.
Son objectif, venir en aide aux plus démunis
par des actions à caractère sanitaire et sociale :
défense des droits des autochtones, appui aux
orphelinats, assistance aux personnes malades,
distribution d’eau potable et de médicaments...
„„ LÉON HÔTEL
7 Avenue du Colonel Bisset
Centre-ville
& +242 22 281 23 11 / +242 06 837 52 00
leonhotelbrazza@gmail.com
27 chambres standard à 85 000 FCFA, semi-luxe
100 000 FCFA, semi grand luxe 130 000 FCFA et
grand luxe 150 000 FCFA. Petit-déjeuner buffet,
piscine et wi-fi inclus.
Un hôtel bien situé avec des chambres d’entrée
de gamme de bonne taille, confortables, bien
équipées avec douche. Les chambres de caté-
gories supérieures sont plus grandes, avec
des salles de bain avec baignoire, joliement
décorées. Globalement bien entretenu, l’hôtel,
très calme et à l’abri des regards, possède Salle fitness - musculation - sauna - jacuzzi
également une petite salle de restaurant massages thaïlandais, Salles de réunion, salle
très agréable pour le petit-déjeuner, qui peut de banquet idéale pour la réalisation
également se prendre près de la piscine. de tous vos événements
Brazzaville :
„„PLATINIUM HÔTEL Tél. (242) 22 281 34 36 / 05 730 16 16
Avenue de l’Amitié & +242 05 311 11 13 contact@olympic-palace-hotel.net
www.platiniumhotelcongo.com
www.olympic-palace-hotel.net
contact@platiniumhotelcongo.com
116 Brazzaville - Se loger

17 chambres de 80 000 FCFA (standard), & +242 05 666 95 95 / +242 06 666 96 96


150 000 FCFA (petite suite) et 175 000 FCFA www.laicohotels.com
(grande suite). Petit déjeuner complet, 158 chambres de 123 750 FCFA (chambres
blanchisserie et wifi inclus. standard), 330 000 FCFA (suites juniors),
Un petit hôtel dans une maison particulière 520 000 FCFA (suites ministérielles) et
au bord de route mais très calme, à l’accueil 850 000 FCFA (suites présidentielles). Petit
très agréable et aux chambres modernes, déjeuner inclus. Carte visa et euros acceptés.
couleurs pourpres et bois, confortablement Ancien mythique hôtel Méridien, le Ledger est
équipées (grandes TV satellite, mini-bar). A noter désormais dans le giron du groupe Laico, qui
également des salles de bain joliment décorées possède de multiples hôtels de luxe en Afrique.
et assez grandes. Le tout très propre et bien Entièrement rénové, il répond aujourd’hui
entretenu, accueil très agréable. aux standards internationaux – cinq étoiles
„„ RÉSIDENCE SAINT-JACQUES au compteur – y compris dans son accueil :
381 rue du Ruisseau efficace, professionnel mais légèrement imper-
Centre-ville, non loin du CHU sonnel. Toujours situé dans un grand parc arboré
& +242 05 549 90 81 / +242 06 669 46 95 sur une petite colline, il possède deux restau-
www.hotels-saintjacques.com rants, deux bars, un cours de tennis, une salle
brazza@hotels-saintjacques.com de sport et une très belle piscine aux formes
En bas de l’avenue de l’Amitié, un panneau arrondies. Côté chambres, les standards sont de
indique l’hôtel. Tourner à gauche. tailles correctes, à la décoration plutôt soignée.
23 chambres de 36 000 FCFA (standard),
58 000 FCFA (luxes), 85 000 FCFA (suite ou „„ MIKHAEL’S HOTEL
studio avec kitchenette). Wifi, TV, satellite, 67 avenue Nelson-Mandela
climatisation. & +242 05 366 66 60
Petit hôtel de charme loin de l’agitation tout en www.mikhaelshotel.com
étant au cœur du centre-ville. Chaque chambre, reservation@mikhaelshotel.com
confortable, aux couleurs chaudes et vives, Chambres de 145 000 à 450 000 FCFA (de
simplement équipée mais où rien ne manque, la standard à la suite royale). Petit déjeuner
bénéficie d’un petit balcon individuel, avec buffet inclus, climatisation, TV satellite avec
vue sur la verdure. Petit déjeuner possible en 40 chaines, y compris à la demande, buanderie,
terrasse. L’ensemble est (très) bien tenu par un 2 bars lounge, piscine, salle de sport, un
couple d’hôtelier chaleureux qui possède aussi restaurant haut de gamme et un salon de thé.
deux autres hôtels à Pointe-Noire. Excellent Navette gratuite de/vers l’aéroport.
rapport qualité-prix au regard de son empla- Depuis un grand hall en marbre clair, émaillé
cement et des prestations proposées. de masques et d’objets africains en bois, on
accède aux deux ailes desservant les chambres,
Luxe les unes donnant sur la piscine, les autres
donnant sur une grande terrasse très calme ou
„„ ADONIS HOTEL sur la rue adjacente, toutes profitant d’une vue
Rond-Point du ministère des Finances sur le centre. De taille confortable, y compris
80, avenue Général Foch pour la catégorie standard, décorées avec
& +242 05 560 00 00 / +242 06 860 00 00 élégance, elles sont bien équipées (lit king size,
www.hoteladonis-brazzaville.com coffre-fort, minibar, écran plasma...), les suites
contact@hoteladonis-brazzaville.com luxueuses étant plus spacieuses, certaines avec
De 100 000 à 165 000 FCFA, petit déjeuner baignoires hydromassantes. Du hall, on rejoint
et wi-fi inclus.
aussi les nombreuses installations du complexe :
Au centre-ville, un hôtel orienté business mais
petite piscine agréable, salle de sport, un bar
à l’accueil familial. Les chambres standard et
lounge à l’étage – avec une belle collection de
deluxe sont spacieuses, confortables, bien
équipées (climatisation lit king size, écran whisky, rare à Brazzaville, un restaurant haut-
plasma TV satellite, wi-fi...), mais pas de piscine, de-gamme qui propose une cuisine d’une très
juste une petite cour donnant côté rue. Les suites grande qualité, un salon de thé ainsi qu’une
sont décorées de meubles design élégants. Un salle de conférence et un business center.
peu cher comparé à des établissements de la Orienté affaires, l’hôtel de luxe, aux normes
même catégorie mais on paye la proximité avec internationales, reste néanmoins un havre de
le centre : l’hôtel est donc très souvent complet. paix et de sécurité pour les touristes, jouant la
carte de la proximité, de la fidélité et de l’écoute.
„„LEDGER PLAZA MAYA MAYA On s’y sentirait presque comme à la maison :
Centre-ville serait-ce parce que le Mikhael’s est dirigé par
Avenue Auxence-Ickonga un sympathique duo fraternel ? Probablement.
118 Brazzaville - Se loger

„„ OLYMPIC PALACE
Avenue de l’Amitié
Poto-Poto et Moungali
& +242 22 281 12 49 / +242 05 730 16 16 Bien et pas cher
www.olympic-palace-hotel.net
reception@olympic-palace-hotel.net „„ AUBERGE COMMISSAIRE MAKOUMBOU
54 chambres de 150 000 à 350 000 FCFA (4 suites). Chez l’Armée du Salut
Petit-déjeuner buffet : 10 000 FCFA. Climatisation, Proche pharmacie Jagger, Plateau des
wi-fi, TV satellite, coffre-fort individuel, piscine, 15 ans
service de buanderie, salle de sport et de massage, & +242 05 307 48 53
trois restaurants, petit bar à cocktail. 30 chambres de 7 000 FCFA avec toilettes
Premier hôtel de luxe de Brazzaville, une position communes à 12 000 FCFA pour une salle de
qu’il a longtemps tenu, l’Olympic est aujourd’hui bain privative.
concurrencé par de nombreux établissements aux A l’orée du centre-ville, une bonne adresse pour
prestations similaires. Il n’empêche : il conserve un les budgets serrés. A ce prix-là, le confort est
charme délicieusement rétro avec ses chambres sommaire, mais les chambres ventilées sont
immenses à la décoration classique avec petit spacieuses, relativement propres même s’il
balcon, bien équipées (lit king size ultra confor- faudra vous laver à l’eau froide et subir les
table et douche balnéo impeccable), donnant coupures de courant ; l’Auberge dispose d’un
toutes sans exception sur la piscine et le jardin. groupe qu’elle n’allume que si le délestage
Situé sur un site légèrement en hauteur, très se produit la nuit. Couvre-feu à 23 heures,
vaste, l’offre du palace est conséquente : grande mais négociable avec votre clé. Petit-déjeuner
piscine, boutiques, trois restaurants (un grill possible à la petite cafétéria adjacente.
vers la piscine, très agréable, le Missala, aux Accueil sympathique. Comme c’est un bon
spécialités françaises et L’Oriental, aux spécialités plan, l’auberge est souvent complète, réservez.
marocaines et libanaises), salle de sport ultra-
moderne avec des coachs attentifs et une salle „„ HÔTEL APPLICATION HÔTELIÈRE
de – véritable – massage thaïlandais, effectuée Rue Nko
dans les règles de l’art par une professionnelle Plateau des 15 ans, proche école 8-mars
diplômée. Malgré tout, l’Olympic reste la référence & +242 22 613 74 79
à Brazzaville et il s’y passe toujours quelque chose, 12 chambres climatisées à 35 000 FCFA, petit
notamment les week-ends d’été. Pour minimiser déjeuner compris.
les nuisances sonores – la direction veille à ce Cet hôtel inauguré en juillet 2017 a pour ambition
que la musique baisse à une heure raisonnable de mettre en place une formation sur les métiers
mais au Congo tous les dîners ont du retard –, de l’hôtellerie. Situé dans une cour jardinée,
l’hôtel est en train de construire une grande salle disposant d’un parking, l’hôtel est propre et
de banquet de 1 000 m2, dans le parc, qui pourra l’accueil est agréable. Les chambres disposent
accueillir autant de soirées sans gêner les clients d’une TV, d’un mini bar, d’un bureau et d’une
de l’hôtel. Accueil agréable. salle de bains avec eau chaude. Etablissement
recommandé.
„„ RADISSON BLU M BAMOU PALACE HOTEL
Avenue Amilcar-Cabra & +242 05 050 60 60 „„ HÔTEL LES BOURGEOIS
www.radissonblu.com/hotel-brazzaville 89 bis rue Gamboma & +242 06 678 56 77
A partir de 200 E la nuit par personne. hotelbourgeois@yahoo.fr
Situé sur les rives du fleuve Congo, l’hôtel Près de la rue de la Paix et du rond-point de
est proche de l’aéroport international, avec Moungali
un accès facile au ferry reliant Brazzaville à 18 chambres à 20 000 FCFA, 25 000 FCFA,
Kinshasa. Il compte 148 chambres standards, 30 000 FCFA et 40 000 FCFA. Petit-déjeuner :
de nombreuses suites et deux penthouses. Ce 3 000 FCFA.
5 étoiles offre tous les équipements attendus Un hôtel tout près de la rue de la Paix qui troque
d’un hôtel de première classe avec un service le tarif et le bruit de la circulation contre une rue
disponible 24h/24 : wi-fi partout dans l’hôtel tranquille même si l’on entend les basses de la
(chose assez rare au Congo), salon d’affaires, boîte de nuit attenante certains soirs... à vous de
bars et restaurants... Le club de bien-être choisir. L’hôtel s’étend sur plusieurs bâtiments,
M’Bamou propose de nombreuses installa- petite résidence et un night-club inclus. Les
tions, notamment une piscine extérieure avec chambres sont agréables, équipées de TV et
cascades, une terrasse extérieure, un centre de climatisation, les variations de prix se justifient
remise en forme. Si vous voulez danser, L’Étoile en fonction de la taille et de la douche ou de
est la discothèque la plus branchée de la ville et la baignoire. L’ensemble est propre, complété
un lieu populaire. En somme, plus qu’un hôtel, d’une cour idéale pour le petit déjeuner ou boire
un village où tous les services sont présents. un verre. Pas d’Internet.
TRU BLU
TRU
B R A Z Z AV I L L E

RADISSON BLU M’BAMOU PALACE HOTEL


Avenue Amilcar Cabral Centre-Ville, Brazzaville, République du Congo
T: +242 05 050 60 60 F: +242 05 050 60 61
reservations.brazzaville@radissonblu.com
radissonblu.com/hotel-brazzaville
120 Brazzaville - Se loger

„„ HÔTEL-RÉSIDENCE BAVIE
8 rue Nkouma
Moungali & +242 05 522 10 07
Près de l’école André Matsoua, non loin de
la mairie
32 chambres climatisées de 20 000 à
55 000 FCFA. Wifi gratuit.
Une résidence étonnante, située dans un quartier
très populaire et animé. Chambres vieillottes
avec télévision et bon matelas, service de blan-
chisserie, groupe électrogène et forage. Une
cour protégée et un restaurant complètent les
infrastructures. Ensemble propre.
Confort ou charme
„„ HOTEL AFRICA
41 rue Kouyou & +242 22 282 25 99
www.hotelafricabrazza.com
info@africabrazza.com
21 chambres de 80 000 FCFA (standard),
90 000 FCFA (confort), 100 000 FCFA (suite
junior) et 110 000 FCFA (suite senior). Petit-
déjeuner, wi-fi, TV satellite, accueil à l’aéroport
ou au beach inclus.
Petit hôtel dominant la rue de la Paix aux infras-
tructures modernes, très bien entretenues et
www.hotelafricabrazza.com ultra-propres. Les chambres décorées avec soin
– ambiance africaine à tous les étages – sont de
bonnes tailles, confortables, complétées par des
salles de bain design. A noter : des suites au dernier
étage avec de grandes terrasses surplombant la
ville ! Parking privé, location de voiture et de bateau,
bar et restaurant attenant, le Brazza, ouvert à tous,
viennent compléter l’offre de cet établissement,
une belle surprise dans ce quartier bouillonnant.
Luxe
„„ PEFACO HOTEL MAYA MAYA
Boulevard Denis-Sassou-Nguesso
Aéroport international Maya-Maya
& +242 05 604 8030 / +242 056 048 031
(+242) 22 260 0103 pefacohotelmayamaya.com
info@pefacohotelmayamaya.com
152 chambres à 180 000, 200 000, 350 000 et
450 000 FCFA. Suites à 550 000 FCFA et
980 000 FCFA pour la présidentielle. Petit
déjeuner à 15 000 FCFA. Piscine, salle de
sport, court de tennis, salles de conférence,
transfert aéroport.
Chaque visiteur qui débarque à Brazzaville
par voie aérienne ne peut manquer l’imposant
hôtel Pefaco Maya Maya. Situé en face de
l’aéroport, il faut franchir les portes et entrer
dans son magnifique hall pour comprendre
l’origine de ses 5 étoiles : les chambres sont d’un
confort luxueux, la grande piscine ovale est une
info@hotelafricabrazza.com promesse à la détente et les trois restaurants
offrent une cuisine d’une grande qualité.
CHAMBRES
158 CHAMBRES DESIGN & CONFORT
Nos chambres sont conçues
pour se reposer, travailler, recevoir
et communiquer. Espace et luminosité
pour travailler, confort et élégance
pour le repos et la récupération.

RESTAURANTS
& BARS
UNE OFFRE VARIÉE
Nos plats sont conçus
avec des produits frais de saison,
choisis avec soin auprès de producteurs
locaux et internationaux.
Le Moringa : spécialités africaines,
Le Bochelli : spécialités italiennes,
Le Bistro Parisien : spécialités françaises.

SERVICES
NOS ÉQUIPES
Pefaco Hôtel Maya Maya 5*
permet à ses hôtes
de bénéficier de moments
de bien-être et de détente
(réunion d’affaires, mariages,
célébration, salle de sport, piscine,
tennis, etc.)

CONTACT
PEFACO HOTEL MAYA MAYA 5*
Tél. +242 056 048 030 / +242 056 048 031
 INFO@PEFACOHOTELMAYAMAYA.COM
FACE À L’AÉROPORT INTERNATIONAL DE BRAZZAVILLE
BOULEVARD DENIS, SASSOU NGUESSO, BRAZZAVILLE
RÉPUBLIQUE DU CONGO
122 Brazzaville - Se restaurer

Même si le tarif des chambres n’est pas abordable 12 Chambres de 10 000, 5 000 et 3 000 FCFA.
pour tous, nous recommandons fortement les Entre le grand marché total et le centre sportif,
restaurants : de la gastronomie française, aux l’hôtel est situé dans un quartier très agité.
plats traditionnels congolais en passant par Les chambres les plus chères sont climatisées,
les pizzas italiennes, tout le monde y trouve disposent d’un bon matelas, d’une télé et d’une
son bonheur. Le voyage n’est pas seulement salle de bains avec eau chaude. Les chambres
culinaire, chaque salle est décorée avec soin premier prix sont vraiment d’un confort spartiate.
et rappelle sans équivoque le pays dans lequel Suite au changement de propriétaire, l’hôtel a
les papilles nous transportent. Par ailleurs, la bénéficié de petites rénovations qui le rendent
situation géographique, les services de haut correct aux yeux des visiteurs pas très regar-
standing et les 4 salles de conférence attirent dants et qui n’ont pas peur du bruit.
une certaine clientèle d’affaire. L’Essengo bar
ouvert 24h/24 est une bonne alternative à la salle „„ LA CLÉ DES CHAMPS
d’attente de l’aéroport. Enfin, la direction menée Face au square Charles-de-Gaulle
par le binôme Dominique Viard et Alexandre & +242 06 634 89 56
Becher fait de cet hôtel un lieu vivant, l’enga- 12 chambres climatisées de 30 000 et
gement artistique de ce dernier lui confère une 40 000 FCFA, petit déjeuner compris.
âme toute particulière que l’on retrouve rarement A côté du restaurant chez Kojack, cet hôtel
dans ce type d’établissement. – malgré quelques traces de vieillissement –, est
bien entretenu. Les chambres sont correctement
Bacongo et Makélékélé équipées (télé, eau chaude, mini bar et bon
matelas), les plus chères disposent d’une petite
„„3 T HÔTEL terrasse dans une cour jardinée. L’établissement
Immeuble Pepette. Centre sportif Makélékélé offre une réduction pour les séjours de plus de
& +242 06 676 15 78 trois nuits. Bar et restaurant attenants.

Se restaurer
Internationalisation oblige, on trouve de tout à
Brazzaville : du « fast-food » libanais servant plats
Centre-ville
traditionnels orientaux et toutes sortes de pizzas,
burgers et autres omelettes aux restaurants
Sur le pouce
plus « chics » à cuisine asiatique, française ou „„ LA GOURMANDINE
congolaise davantage fréquentés par les hommes
67 avenue Nelson-Mandela
d’affaires africains et les expatriés. Le service, en
général, est plutôt « long » au regard de ce que l’on & +242 05 366 66 33
a l’habitude d’attendre d’un restaurant français Ouvert tous les jours de 6h30 à 23h, sur place
mais globalement de nombreux efforts sont ou à emporter, service continu. Viennoiseries
réalisés pour ne pas trop vous faire patienter : si et pâtisseries à partir de 500 FCFA, burgers et
tel est le cas, on vous servira du pain et du beurre sandwichs à partir de 3 000 FCFA, petit déjeuner
en lieu et place d’amuses-bouches ailleurs... complet : 3 000 FCFA.

L’engagement d’Alexandre Becher


Arrivé à Brazzaville en janvier 2016, Monsieur Alexandre Becher, promoteur culturel
est devenu le directeur artistique des hôtels Pefaco Maya Maya (Brazzaville) et Alima
(Oyo). Très vite, il s’est engagé dans la vie culturelle du pays. Il s’est d’abord investi dans
les ateliers SAHM et a permis de relancer ce projet ambitieux de valorisation de l’art
contemporain au Congo. Altruiste et philanthrope, il accompagne en tant que mécène
les artistes locaux, travaille en partenariat avec l’Institut français et s’investit dans des
projets culturels nationaux. Son engagement autant professionnel que personnel est
possible grâce au large soutien du groupe Pefaco qui met à disposition ses services et sa
notoriété : prise en charge de la communication de certains événements, hébergement
des artistes en déplacement, création de soirées spéciales (vernissages, cocktails,
défilés), ou encore en transformant l’hôtel Maya Maya en véritable galerie d’art.
Basilique Sainte-Anne-du-Congo.
© MTCURADO - ISTOCKPHOTO
124 Brazzaville - Se restaurer

Petit déjeuner, pause gourmande, déjeuner, Ouvert de 7h à 22h. Plats cuisinés 5 000 FCFA,
dîner léger, toutes les occasions sont bonnes burger de 1 500 à 3 000 FCFA.
pour faire un détour à la Gourmandine. Très bon Grand choix de pains spéciaux (complets,
café, club sandwich ultra frais, viennoiseries briochés, libanais). Cafétéria climatisée où l’on
et gâteaux secs de tailles conséquentes, tout peut également se restaurer de plats chauds,
est avenant dans cet établissement climatisé. type boulettes de viande et légumes cuisinés
Le standing, l’accueil et la qualité de l’Hôtel et de burgers.
Mikhael’s à des tarifs plus que raisonnables.
Bonnes tables
Pause gourmande
„„ LA BODEGA DE BRAZZA
„„ PAIN DE SUCRE 40 rue de Dr Cureau
1 avenue Orsy & +242 06 657 58 99 / +242 06 813 85 96
Proche de l’Ambassade de Russie labodegadebrazza@hotmail.com
& +242 06 944 36 36 Rue parallèle à l’Hôtel Mikhael’s.
Ouvert tous les jours de 6h30 à 20h. Le dimanche Plats entre 7 500 et 8 500 FCFA,
à partir de 7h. accompagnements à 2 000 FCFA. Desserts
Si le traditionnel jambon-beurre vous manque, autour de 4 000 FCFA.
poussez la porte de cette boulangerie/pâtisserie Un restaurant proposant des plats inconnus nés
aux allures chics, de noir et de rose vêtue, de la fusion de plats congolais et péruviens,
vous y trouverez un pain baguette croustillant plus étonnants les uns que les autres : ladu
et une multitude de viennoiseries, toutes plus lomo articuchado (bœuf à la péruvienne), tacu
appétissantes les unes que les autres. On se tacu (galette de riz fourrée de haricots blancs,
presse aussi au Pain de Sucre pour ses variétés de bœuf et de bananes émincées), tubercules
de gâteaux et ses glaces artisanales, produites de manioc farcis... auxquels s’ajoutent, plus
dans les règles de l’art. Deux petits mange- classiquement, des pizzas au feu de bois. En
debout permettent de déguster l’ensemble dessert, mousse de mangue ou de barbadine.
de leurs produits sur place, sans supplément.
Accueil très agréable. „„ LA CANTINE
Rue Alfassa
Bien et pas cher & +242 05 743 48 17 / +242 06 864 00 33
Au rond point de la Coupole
„„ LE CAMION À BURGER Plats entre 7 000 et 11 000 FCFA. Pizza à partir
Avenue du Maréchal Lyautey de 6 500 FCFA.
Proche CHU Un petit restaurant en retrait du rond-point de
& +242 06 637 80 60 la coupole à la carte franco-congolo-maro-
Sandwitch et burger à partir de 2 500 FCFA, caine. Au menu : bouillon sauvage, 3 pièces,
pizza à 7 500 FCFA. Ouvert uniquement le soir. spécialités marocaines et pizzas au feu de bois.
Fermé le dimanche. Malheureusement, le service est très très long
Un véritable truck-food comme on peut trouver (sans aucune attention pour faire patienter), la
en Europe s’est installé non loin du CHU. On y salle négligée et l’ensemble, à l’origine au design
vient pour ces burgers qui sont excellents et rouge et blanc, est une pièce sans saveur, où
à un prix raisonnable. Restauration sur place
même la climatisation coule sur les clients sans
possible grâce à sa terrasse ombragée.
un haussement de sourcil. C’est dommage
„„ LA MANDARINE car les plats sont de bonne facture et bien
Avenue Foch présentés, mais l’envie d’y retourner ne s’est
& +242 05 566 31 30 / +242 06 666 66 00 pas faite sentir.
Ouvert de 6h30 à 23h.
„„ CAPRICCIOSA
Sous les arcades de l’avenue Foch, La Mandarine
Avenue du Maréchal Lyautey
est une institution. Une terrasse ombragée
devant, deux salles climatisées, une autre En face du CHU, proche pharmacie
terrasse au fond où devise une clientèle cosmo- & +242 04 030 47 30
polite du petit-déjeuner au dîner sur le pouce Ouvert tous les jours. Pizza à 8 000 FCFA environ,
(on y sert aussi des sandwiches, hamburgers pâtes à partir de 5 000 FCFA.
et plats libanais). On y vient aussi pour ses Restaurant italien ouvert en 2017, réputé pour
pains et pâtisseries. ses excellentes pizzas. La carte des pâtes
est aussi variée, grand choix de sauces et de
„„LA MIE DORÉE fromages. Décoration moderne aux couleurs
Avenue Foch & +242 05 556 66 00 rouge/vert, tables en bois de palettes recyclées.
En face de la Mandarine Cadre et accueil agréable.
Se restaurer - Brazzaville 125

„„ HIPPOCAMPE Restaurant proposant une cuisine italienne de


Centre-ville qualité. Au menu, les grands classiques comme
Ex-radio & +242 06 668 60 68 les pizzas et les pâtes, mais ce sont les plats
hotresthippocampe@yahoo.fr de viande qui font la différence. On y trouve
Ouvert tous les jours sauf le dimanche. Plats de quelques produits sud-africains, comme la
5 000 à 8 000 FCFA. Buffet vendredi et samedi viande d’autruche et des bouteilles de vin. Villa
soir à 11 000 FCFA. arborée où la tranquillité est garantie, d’autant
Une vaste terrasse, couverte et ventilée, plus que l’accueil est agréable et le chef peut
éclairée à la faveur de petites loupiotes une s’adapter aux envies des clients.
fois la nuit venue, une équipe vietnamienne aux
fourneaux sachant préparer de bons classiques, „„ LE JARDIN DES SAVEURS
avec des produits de base et une préparation Avenue de l’Amitié
irréprochable, un service sympathique et des & +242 05 525 22 61
patrons très à l’écoute de leurs clients, autant lejardindessaveurs@yahoo.fr
d’éléments qui font de l’Hippocampe une très Face à l’Olympic Palace
bonne adresse, tant pour l’assiette que pour Ouvert tous les jours, formule du midi à
l’ambiance. Le week-end, buffet à volonté d’une 15 000 FCFA, entrée à partir de 9 000 FCFA,
dizaine de spécialités asiatiques délicieuses, plats entre 14 000 et 19 000 FCFA, dessert à
accompagné d’un groupe de musique, ambiance 7 000 FCFA.
jazzy. Le porc au caramel est démoniaque. Le A l’abri des regards, derrière un long mur blanc,
dépaysement dans le dépaysement. une petite villa abrite un restaurant de tradition
française, saupoudrée d’une pointe d’exotisme
„„ PIZZERIA CHEF DAVID congolais. Aux fourneaux, on retrouve le chef

Brazzaville eT le POOl
15 Avenue Charles-de-Gaulle Michel Perron qui a officié pendant dix ans à La
& +242 06 661 29 23 Galiote – distingué au Champerard et 15 au Gault
A côté du marché Plateau-Ville ex Trésor et Millau – puis au Phare du Large, un restaurant
Pizzas de 6 000 FCFA à 8 000 FCFA. Bière : gastronomique de Libreville. Habitué des chefs
1 000 FCFA. Sur place ou à emporter. d’état à sa table, c’est tout naturellement que
Chez David, on peut déguster des pizzas à pâtes toute la bonne société congolaise se presse
fines, de différentes tailles, idéal pour s’adapter ici pour déguster sa cuisine bistronomique
à son appétit, tranquillement installé sur une à base de produits frais, à la carte variable
des tables de l’agréable petite cour, au calme, et aux nombreuses suggestions modulables.
ambiance congolaise. A noter, car c’est assez rare Luxe des rois, Michel Perron est aussi celui
dans ce type d’établissement au Congo : service
qui enchantera le palais d’une princesse de
très sympathique et efficace ! Parfaitement cuites
passage avec un plat qui n’est, justement, pas
au four à bois avec des ingrédients frais de qualité.
à la carte. Un jardin ombragé et odorant dans
Luxe lequel on déjeune ou dîne, comme dans la salle
feutrée et climatisée. Service impeccable et
„„ D&D attentif. Même si l’addition est un peu salée,
Avenue Amilcar-Cabral le souvenir, lui, reste savoureux.
Immeuble Bolloré
& +242 06 669 16 88 / +242 05 551 32 51 „„ MAMI WATA
Ouvert du mardi au samedi à partir de 19h. Avenue de la Corniche
Planche à 14 000 FCFA environ. Verre de vin aux & +242 05 534 28 79
alentours de 5 000 FCFA. Dans le Cercle nautique
Le D&D est un bar à vins, cocktails et tapas Ouvert tous les jours de 12h à 23h. Formule midi
qui vaut le détour. Les produits sont de qualité, (entrée et plat ou plat et dessert) : 14 500 FCFA.
les planches, tapas et plats du jour excellents. Plats entre 10 000 et 15 000 FCFA.
La carte change régulièrement et les soirées à Mami Wata est une sirène, une divinité africaine
thèmes rythment la vie du restaurant. La carte extrêmement jalouse qui peut rentrer dans le
des vins est très appréciable, d’autant plus qu’un corps d’une femme, une beauté... à l’image de
tel choix est rare au Congo. L’ambiance familiale ce restaurant renommé. Avant de s’intéresser
y est très agréable, la décoration autour du à la carte, il faut prendre le temps d’apprécier
personnage de BD Corto Maltese est sublime. le panorama : observer les piroguiers qui, le
soir, partant ou rentrant de la pêche, passent
„„ FILO TEMPO en contrebas de la terrasse couverte en teck,
Proche hôtel Mikhael’s où joue parfois un orchestre, prendre le pouls
186 rue Pavié & +242 05 322 88 88 du fleuve mais surtout contempler Kinshasa
Ouvert tous les jours. Entrée à partir de la clinquante... peut-être l’une des plus belles
7 000 FCFA. Plats entre 9 500 et 15 000 FCFA. vues sur la capitale zaïroise.
126 Brazzaville - Se restaurer

Côté cuisine : langoustes, poissons, cuisine du et donné. On peut ensuite prendre une bière au
monde – un surprenant carpaccio d’autruche VIP attenant, la Cour des grands.
qui se laisse apprécier, grillades... tout est
frais et bon. Service agréable avec un patron „„ LA PETITE FAIM
qui prend le temps de saluer chaque table, 1317 rue Nko
connue ou inconnue, glissant ça et là un petit Plateau des 15 ans
mot à chacun. Clientèle mixte, entre congolais & +242 602 02 01 / +242 06 859 37 66
aisés, expatriés et dignitaires du régime. Une Ouvert tous les jours sauf le dimanche de 8h
adresse plus que recommandable. à 22h. Sandwich à partir de 1 000 FCFA, plats
entre 2 000 et 5 000 FCFA.
wwMami Wata beach : A quelques minutes de Petit restaurant avec terrasse extérieure et salle
pirogue, Mami Wata installe en saison sèche, intérieure. La carte est composée de sandwichs,
un nganda, en plein milieu du fleuve Congo, salades, burgers, pâtes, pizzas et de quelques
sur un grand banc de sable. Le lieu est festif plats locaux. Les produits sont bons, le service
et dispose d’une vue imprenable sur Brazzaville rapide et l’accueil est agréable. Une bonne
et Kinshasa. adresse pour déjeuner le midi.
„„ LE NÉNUPHAR „„ LA SÉNÉGALAISE (AFRICA MOUSSO)
Marché Plateau-Ville 51 rue Makoko / Angle rue de la Paix
Ex. Trésor Poto-Poto
& +242 222 81 09 15 & +242 01 044 36 35
Ouvert de 12h à 15h et de 19h à 23h. Plats de Ouvert du lundi au samedi. Plats entre 2 000 et
6 500 à 10 000 FCFA. Fermé le lundi. 5 000 FCFA.
Sous une vaste paillote joliment décorée et On accède à ce restaurant via un escalier raide et
aérée avec d’énormes ventilateurs ou, pour les étroit donnant sur une agréable terrasse ventilée,
plus sensibles, dans une petite salle climatisée, qui domine la rue de la Paix : un point de vue
on vient au Nénuphar pour la spécialité de la idéal pour observer le va-et-vient incessant de
maison : les grillades. Préparées à la manière l’avenue. Carte complète de mafé, yassa, thiep
congolaise ou ivoirienne, elles sont parfaitement et couscous et autres grillades congolaises.
cuites et bien accompagnées. Les travers de Lieu très agréable.
porc sont succulents ! On apprécie, d’autant
que l’ensemble est relativement rapide, ce qui Bonnes tables
ne gâche rien. Une belle adresse dans ce petit
quartier tranquille, face au marché de l’artisanat. „„ LA DÉSIRADE
10 rue Banziris
Poto-Poto et Moungali Poto-Poto
& +242 05 526 57 78 / +242 06 827 73 69
Pause gourmande Dans la rue de la grande mosquée, 50 m
avant celle-ci
„„ PÂTISSERIE LE BOURGEOIS Ouvert tous le jours de 9h à 23h. Plats entre
Avenue de la Paix 3 000 et 6 000 FCFA.
Proche marché Moungali Spécialités sénégalaises au menu de ce restau-
& +242 06 970 52 52 / +242 06 970 59 59 rant sénégalo-congolais : yassa copieux, thiep,
Ouvert tous les jours de 7h30 à 22h30. mais aussi couscous, ragouts et bouillons.
Pâtisserie-snack, parfois avec une terrasse On peut choisir la salle climatisée ou la salle
donnant sur le « goudron » de l’avenue de la ventilée, forme de terrasse couverte en retrait de
Paix. Bon choix de sandwichs ou pour un café- la rue. Service continu et attentif, une adresse
croissant hors du centre-ville. à recommander.

Bien et pas cher „„ RESTO LA BARAQUE,


CHEZ TANTINE CLARA
„„ FAIS-MOI MANGER D’ABORD 141 rue Vindza
Avenue 16e Plateau des 15 ans
Plateau des 15 ans Croisement de la 16ème
Ouvert tous les jours à partir de 12h jusqu’à & +242 05 556 19 59
tard dans la nuit. Bière à 1 000 FCFA, plats à Ouvert tous les jours sauf le dimanche de
2 000 FCFA. 9h à 22h. Plats entre 3 500 et 5 000 FCFA,
Une super adresse au Plateau des 15 ans, où accompagnement 1 000 FCFA.
l’on commande des poulets à la découpe ou des Petit restaurant, au fond d’une ruelle. L’ambiance
brochettes accompagnés de bananes plantain ou de quartier y est agréable. Le soir, le restaurant
de manioc : c’est bon, abondant, assez rapide, est éclairé par des petites loupiotes. La cuisine
Se restaurer - Brazzaville 127

y est très bonne, le poulet yassa et les rognons Une très bonne boulangerie dans le sud de la
sont délicieux. Tantine Clara est sympathique, ville, qui vend des boules, miches, en plus des
elle sait fidéliser sa clientèle. N’hésitez pas baguettes dans la pure tradition boulangère et
à commander en avance, car l’attente peut qui le revendique ! La boutique est prolongée
être longue. par un salon de thé carrelé et climatisé, de
quoi passer sans transition du chausson aux
„„ LES SAVEURS DU MONDE, pommes à la bière.
CHEZ VALENTINE
Avenue des trois-martyrs Bien et pas cher
Plateau des 15 ans – A côté de la pharmacie
Jagger & +242 04 466 2882 „„ APACHE
Ouvert tous les jours de 7h30 à 23h. Plats entre 68 rue Lamy & +242 06 660 08 89
3 000 et 5 000 FCFA. Rue perpendiculaire à la rue des 5-Chemins
Sous une grande terrasse abritée, Valentine Ouvert tous les jours sauf le dimanche de 11h
propose des plats congolais mais aussi came- à 20h. Plats entre 800 et 1 000 FCFA. Bière à
rounais, comme le poulet DG. Les assiettes partir de 600 FCFA.
sont copieuses et savoureuses. Attention, il ne Apache est une cantine de couleur bleu, où l’on
faut pas être pressé, l’attente peut être longue mange le poulet haricot ou le poisson salé. A
et l’accueil manque sérieusement de chaleur. l’époque, elle était connue pour sa situation
Mais entre amis, on y passe toujours un bon stratégique placée entre l’avenue Kibangou
moment, surtout pendant les matchs de foot. et Matsoua, hauts lieux des ambianceurs.
Aujourd’hui, ce petit restaurant est moins animé,
Bacongo et Makélékélé mais l’ambiance de quartier est typique et la

Brazzaville eT le POOl
gérante vous recevra avec un grand sourire.
Pause gourmande
„„ LA CAFÈT LE FLAMBOYANT
„„BOULANGERIE BANK FILLES Place de la République
Avenue de l’O.U.A & +242 06 493 95 93
Makélékélé, quartier Kisito Dans l’enceinte de l’Institut Français
& +242 06 663 95 12 Ouvert du mardi au samedi de 9h à 22h, le lundi
En face de la station Total fermeture à 16h. Sandwich à 2 500 FCFA. Plats
Ouvert de 7h30 à 22h. à partir de 3 000 FCFA

Régis-Liboké ou la naissance
de la gastronomie congolaise
„„ RÉGIS-LIBOKÉ
Ecole professionnelle Sœur François-Régis
A côté de l’Eglise Sainte de Poto-Poto, en face du Luna Park
& +242 05 521 74 85 / +242 06 668 14 86
honortoudissa@yahoo.com
Ouvert du lundi au samedi de 10h à 20h30. Le dimanche et en soirée après 20h30, sur
réservation. Plats entre 2 500 et 4 000 FCFA. Trois formules gastronomiques, entrée, plat,
dessert, à 10 000 et 12 000 FCFA, sur réservation.
Au croisement de l’art culinaire et de l’action sociale, ce restaurant d’application est une
découverte gastronomique unique au Congo. Son créateur Honor Toudissa l’a conçu comme
un outil de promotion de la cuisine congolaise, un centre de formation gratuit pour jeunes en
difficulté et un laboratoire où s’élabore une cuisine nationale créative basée uniquement sur
des produits locaux, un vrai challenge au Congo. Revenant aux sources de la tradition culinaire
congolaise, Honor les revisite et les sublime à sa façon, avec une exigence de présentation
et des mélanges d’ingrédients inédits. Chacune de ses formules est un voyage culinaire :
« le bateau gastronomique » est une anthologie de la cuisine du pays, « le maboké VIPS »
met en valeur la cuisine à l’étouffée. « La cuisine de mama » est un hommage aux mères et
grands-mères congolaises. Les plats sont présentés sous formes de tapas pour déguster un
maximum de produits différents. Enfin, cerise sur le gâteau, Honor peut cuisiner en direct,
sous les yeux des convives et en expliquant l’histoire et les secrets de ses recettes.
128 Brazzaville - Se restaurer

Le Flamboyant, c’est la cafèt de l’Institut Face au square Charles-de-Gaulle


français, avec plats congolais et autres sand- Ouvert tous les jours de 7h à 23h30. Le dimanche
wiches, donnant sur une terrasse extérieure à partir de 9h. Bouillons divers à 5 000 FCFA,
agréable, au cœur de l’Institut. grillades à 4 500 FCFA, burgers.
En retrait de la route, face à l’activité du
„„ IRÈNE BANDA grand square Charles de Gaulle, Kojack est un
38 bis avenue Matsoua classique de Bacongo : c’est bon, c’est fiable, on
Bacongo & +242 05 556 93 53 y trouve une carte variée avec en point de mire
Vers la Mairie de Bacongo des bouillons et des poissons grillés opulents et
Ouvert tous les jours de 7h à 23h. Plats entre délicieux. On peut choisir la terrasse ventilée ou
3 000 et 3 500 FCFA. l’une des deux petites salles aux tons rouges/
Tous les chauffeurs de taxi connaissent Irène orangés pour des dîners feutrés. Service assez
Banda, vous n’aurez pas de mal à trouver ce rapide mais attentif, une clientèle mixte, un
restaurant isolé de l’activité de l’avenue par un ensemble très agréable.
large mur qui dissimule une vaste terrasse ou
une salle ventilée, plus discrète. Pas de carte, „„ CHEZ PATOU
mais quelques plats qui varient chaque jour, Rue Bayonne
comme un bouillon sauvage aux aubergines ou Proche centre culturel Sony Labou Tansi
des grillages dont l’odeur vous chatouillera les Ouvert tous les jours de 10h à 23h. Plat entre
narines tout le repas. A noter : le service rapide 3 500 et 7 000 FCFA.
et la présentation des plats, assez originale. Depuis 1983, Patou est à la tête de ce restaurant
Tout est bon et cuisiné du jour. de quartier. La décoration de couleur rouge et
noire est soignée, l’ambiance est chaleureuse.
„„ CHEZ LOÏC La bonne humeur de Patou est contagieuse. Le
Avenue Sarvognan-de-Brazza soir, cette guinguette rassemble les notables du
En face du centre culturel Sony Labou Tansi coin, les blagues fusent et les rires s’entendent
Tous les soirs à partir de 18h. Plat et accom­ de loin. La cuisine de type congolaise est déli-
pagnement pour 2 500 FCFA environ. cieuse, poulet braisé, brochettes, maboké,
La terrasse, directement installée sur le trottoir, poisson. Une très bonne adresse.
permet de savourer l’un des meilleurs poulets
braisés de la ville. La carte ne s’arrête pas là, „„ LES RAPIDES
Loïc, propose des brochettes, des poissons, Avant le pont de Djoué, au bord du fleuve
différents accompagnements (frites, riz, Ouvert tous les jours. Repas complet entre
manioc), ainsi que plusieurs sauces. S’installer 4 000 et 8 000 FCFA.
chez Loïc le temps d’un repas, c’est profiter de Restaurant au bord du majestueux fleuve Congo.
l’ambiance de Bacongo. Les ngandas d’à côté La vue est imprenable sur les rapides. On vient
peuvent fournir la bière. ici le temps d’une après-midi ou d’une soirée,
pour savourer une cuisine congolaise typique
Bonnes tables (poisson, poulet, saka saka) et se détendre avec
une bière fraîche. Lieu incontournable pour tous
„„ ESPACE MICKA TENTATIONS ceux qui veulent contempler la beauté du fleuve
57 rue Chaptal en dehors de la cohue de la ville.
Proche radio forum & +242 04 449 2215
espacemickatentations@gmail.com „„ LE VERGER – CHEZ MAMAN RO
Ouvert tous les jours de 11h à 23h. Fermeture Bacongo
à 1h du matin le vendredi et le samedi. Plats & +242 06 635 70 60
entre 6 000 et 9 000 FCFA. En partant du CCF, descendre l’avenue
Restaurant aux spécialités afro-antillaises : de l’OUA puis tourner à droite au niveau
colombo, acras, boudin antillais, mais aussi du siège de l’Eglise évangélique du Congo,
des plats congolais plus classiques. Le service au niveau du grand panneau de publicité
peut être long, mais la saveur des produits lumineux. Prendre ensuite la première
vaut bien l’attente. L’accueil est agréable, les à gauche au niveau du parking de taxi.
assiettes sont copieuses et d’un très bon rapport Après 50 m, on tombe sur un opulent jardin
qualité/prix. Quelques cocktails à base de rhum entouré d’un mur qui forme une patte d’oie :
et de fruits sont à la carte. Une adresse très le restaurant de Maman Ro.
recommandable. Ouvert tous les soirs à partir de 19h. Repas
complet à 10 000 FCFA.
„„CHEZ KOJACK, LA MONTAGNE Un jardin planté de bananiers, safoutiers,
Bacongo manguiers, lychees, des tables clairsemées
& +242 06 656 98 83 / +242 05 558 92 64 éclairées le soir à la bougie ou lampe à pétrole
kojaktraiteur@yahoo.fr vous plongent dans une ambiance intimiste.
Parce que vous êtes
unique ...
... vous rêviez d’un gu
ide
sur mesure  
© Sean Pavone - iStockPhoto.com

a vous de jouer !

mon guide sur mesure


www.mypetitfute.com
130 Brazzaville - Sortir

Un menu invariable comme une célébration, telle diennement au marché. Le tout préparé et servi
l’unique salade de moringa, le likouf braisé ou par la magnifique Maman Ro, personne d’une
les brochettes de bœuf. grande finesse et d’une égale gentillesse. La
Pas de stock, des produits toujours d’une irré- meilleure et la plus belle des cantines braz-
prochable fraîcheur et qualité, achetés quoti- zavilloises.

Sortir
L’ « ambiance », c’est LE grand critère de la nuit souvent pleins de bonnes vibrations. Poto-Poto
congolaise où le « tu dois sentir le boum-boum reste le quartier où la vie nocturne bat son plein
à l’intérieur de toi » – et à l’extérieur, tant mais Moungali et Makélékélé lui impose une
la musique doit être forte – est de rigueur. sévère concurrence. Comme pour les hôtels,
Résultat : sound systems à fond, chaises en le centre-ville reste dans la catégorie haut de
plastique à même le trottoir et cette fameuse gamme avec son fameux Ram-Dam. Mais il n’y
ambiance qui monte crescendo, du vendredi a bien que les voyageurs pour se déplacer d’un
au dimanche soir. Le luxe des virées brazzavil- quartier à l’autre : en réalité, les Congolais font
loises, c’est la bienveillance et la sécurité, tout la fête dans leur quartier, au coin de leur rue.
le monde pouvant déambuler sans crainte. Les Pour les autres, le choix se fera sur des critères
seuls vrais dangers de la nuit ? Les caniveaux de « classe » (prix, fréquentation de personnes
profonds comme des douves invisibles dans en vue ou élégantes) et d’ « ambiance » (énergie
certaines rues sans éclairage et la drague, sport déployée, musique, acharnement à boire, se
national par excellence, et les relations tarifées faire voir et s’amuser).
qui peuvent parfois en découler, entraînant le
mundele vers des excès qu’il n’avait peut-être
pas calculé... Les lieux de sortie se divisent
Cafés – Bars
globalement en trois catégories : Centre-ville
wwLes nganda : l’équivalent du maquis ivoirien,
la buvette autrement dit, avec terrasse et parfois „„ LA BODEGA DE BRAZZA
rien d’autre qu’une terrasse. S’ils attirent assez 40 rue de Dr Cureau
de clients, un grill les jouxte, ou quelqu’un vient & +242 06 657 58 99 / +242 06 813 85 96
poser son bidon-barbecue à proximité, ce qui labodegadebrazza@hotmail.com
fait qu’on peut accompagner sa bière d’une Rue parallèle à l’Hôtel Mikhael’s.
brochette. Des lieux ouverts sans droit d’entrée, Restaurant-bar très agréable, disposant d’une
bière aux alentours de 600 FCFA. Les nganda terrasse arborée et éclairée par des torches à
dans tous les cas arrosent les rues de leurs huile. Le jeudi soir, on y vient pour les concerts.
sound systems à même le trottoir. Ouvrez les La carte des cocktails est bien fournie.
yeux, bouchez-vous les oreilles, ou vice versa,
vous êtes au cœur de la nuit urbaine africaine. „„ MAKUSA
Avenue Amilcar Cabral
wwLes VIP : des lieux fermés généralement Entre Pain de sucre et le No stress
climatisés, adossés à une terrasse. Les VIP Large choix de bières en bouteille et quelques-
(prononcer « vip » rien à voir avec l’abréviation unes en pression, ce qui est rare à Brazzaville.
anglaise V.I.P) sont en fait des nganda améliorés L’accueil est agréable même si la salle intérieure
au fil du temps, dont l’entrée n’est pas payante, de est sur-climatisée et la terrasse un peu bruyante.
petites « boîtes » de quartier souvent conviviales Restauration sur place possible.
et bondées. Elles sont souvent fraîchement
repeintes aux couleurs des deux bières locales : „„ LE RENOUVEAU
verte pour Ngok et bleue pour Primus. Avenue Alphonse-Fondère
wwLes boîtes de nuit : avec droit d’entrée, Le renouveau situé en plein cœur du centre-ville
entre 1 000 et 5 000 FCFA selon le standing, attire une clientèle cosmopolite. L’établissement
une boisson comprise où la sélection se fait par bénéficie d’une grande terrasse, agréable pour
le porte-monnaie et le style. Lieux climatisés, boire un verre en fin de journée et d’un choix de
sans terrasses, qui ferment beaucoup plus tard spiritueux assez intéressant. Plus tard, quand le
que les VIP, bière entre 1 000 et 5 000 FCFA, nuit bat son plein, l’ambiance est plus chaude.
bien plus pour les alcools forts. Attention aux sollicitations.
wwGlobalement toute la ville regorge de lieux de „„ROYAL SPICE BAR
sortie, les petites boîtes de quartier, les VIP sont 175 avenue de l’amitié
légion, rarement déserts en fin de semaine et Proche Olympic Palace & + 242 05 376 55 55
Sortir - Brazzaville 131

Le bar situé au sous-sol du restaurant indien a après-midi de Bacongo. Sa popularité ne tient


changé de look récemment et s’est doté d’une pas au menu (poissons et viandes braisés,
décoration plutôt rock. Larges fauteuils en simili bouillons), mais aux groupes de percussionnistes
cuir, drapeaux anglophones, lumière tamisée, et danseuses qui se produisent régulièrement dans
musique occidentale... Au fur et à mesure de la cour. On vient ici passer un après-midi live en se
l’avancement de la soirée, le bar se remplit restaurant entre deux tournées de Primus. Très live
et les fêtards se lèvent pour danser entre les même puisque les danseuses viennent inviter les
tables basses. clients à danser et c’est l’occasion de se souvenir
que la rumba est issue des décoiffantes danses
Poto-Poto et Moungali de fécondité du royaume Kongo…
„„ SOUS LE PALMIER „„ LA DÉTENTE
Derrière chez Valentine, proche pharmacie Avenue Ma-Loanga
Jagger & +242 06 834 34 36 Au croisement avec l’avenue Savorgnan
Bière locale à 800 FCFA. de Brazza
Bar du plateau des 15 ans, terrasse extérieure Ouvert de 10h à 23h
et grande scène sous un palmier. Différents Ce bar typique de Bacongo est relativement
groupes de musique viennent y faire des pres- calme. Mais les soirs de concerts, le bar est
tations les soirs de week-end, salsa, rumba et plein à craquet et les danseurs se bousculent
percussions rythment ce lieu. L’ambiance est sur la piste. Des artistes importants y viennent
agréable. Restauration possible. se produire, comme la célèbre chanteuse de la
République Démocratique du Congo, Mbilia Bel.
Bacongo et Makélékélé De plus, suite à la fermeture de la Main Bleue,

Brazzaville eT le POOl
l’ancien temple de la sape brazzavilloise, les
„„ LA CAFÈT LE FLAMBOYANT sapeurs viennent de temps à autre faire une
Place de la République descente ici. Admirez le show.
& +242 06 493 95 93
Dans l’enceinte de l’Institut Français „„ KUDIA, CHEZ MAMAN GLADYS
Ouvert du mardi au samedi de 9h à 22h, le lundi Rue Ampère. Près de Radio forum
fermeture à 16h. & +242 05 579 95 71
Le soir venu, la cafèt de l’Institut français se Ouvert les soirs de week-end.
transforme en un bar convivial. Toute la scène Maman Gladys est jeune, dynamique, sympa-
artistique de Brazzaville est passée ou passera thique ; le samedi, elle fait venir ses amis
boire une bière ici. Le jeudi, les soirées jazz musiciens pour un concert mémorable suivi
valent le détour. d’un jam où tous ceux qui veulent s’exprimer
pourront chanter et danser jusqu’à la fermeture.
„„ LA CAVE DE KAB Possibilité de dîner sur place à condition de
Avenue Savorgnan de Brazza. Bacongo commander en avance.
A l’angle du centre culturel Sony Labou Tansi
Ce nganda, en saison sèche, est un repaire „„ LE LAMPADAIRE
des sapeurs. Pour éviter de se faire appeler Rue Bernard-Fouékélé
toro (le mal-habillé) ou ngaya (le sans allure), Entre les avenues Matsoua
une tenue correcte est exigée. Car la sape, et Savorgnan de Brazza
c’est une affaire très sérieuse ! Chaussettes Ouvert tous les jours
et cravate en soie, costume croisé de grande Ce bar se résume en une très grande terrasse
marque, coupe et assortiment des couleurs avec tables et chaises en plastiques instal-
impeccables, sans oublier les accessoires, lées directement sur le trottoir. Le soir venu,
chapeau, canne, gants... Une exhibition des l’ambiance y est détendue et festive. On y vient
entre amis, pour boire une bière, écouter de
sapeurs est théâtralisée au plus haut point :
la musique. Possibilité de déguster quelques
démarche au ralenti, gestuelles et mimiques
grillades à un prix modique.
appuyées, jeux de pieds, claquement, glisse-
ment, retourné… Il faut venir le dimanche en
fin d’après-midi pour apprécier le spectacle. Clubs et discothèques
„„ CHEZ NDAYE Centre-ville
Rue Jolie, Bacongo
Rue perpendiculaire à l’avenue Matsoua „„ LE DIPLOMAT
Le restaurant de Ndaye (prononcez ndayé) est Avenue Nelson Mandela
discrètement niché dans une parcelle en cours Le Diplomat est un complexe de la nuit braz-
d’aménagement. Ndaye n’en est pas moins un zavilloise avec sa boîte, son bar-karaoké et sa
des spots de sortie privilégiés des dimanches salle de machines à sous.
132 Brazzaville - Sortir

Le bar-karaoké est peut-être le plus agréable festive. La musique est entraînante, on danse
de l’ensemble, vaste espace avec une scène en couple ou en solo devant les miroirs.
où se produit tous les vendredi soir un groupe
qui reprend des standards du moment ou Poto-Poto et Moungali
de ndombolo avec des danseurs. Clientèle
bigarée, dans une ambiance certains soirs „„ LA COUR DES GRANDS
un rien décadente, entre énergie contenue et Avenue 16e, plateau des 15 ans
lassitude chic. Ouvert tous les jours, de midi jusqu’à plus soif
VIP très chaud le week-end. Les filles dansent
„„ NO STRESS en face d’un grand miroir, les garçons essayent
2 Jules-Ferry doucement de s’arrimer à leurs hanches.
En face de la gare CFCO Agréable terrasse aux lumières tamisées.
& + 242 06 629 29 81 Ambiance locale assurée.
Le No Stress, ou plutôt le Calypso, nom du
night-club de l’établissement, est une boîte au Bacongo et Makélékélé
style européen, mais aussi plus « bling bling » et
élitiste. Des prestations de DJs et des soirées „„ LE BOUENISSA
à thèmes sont organisées régulièrement, il y Makélékélé
a souvent foule. A proximité d’Angola Libre. Bouenissa : « qu’est
ce que je peux faire » en lari ; la réponse se
„„ LE RIALTO trouve sur la terrasse suspendue, aux tables en
Avenue Amilcar-Cabral plastique couvertes de bouteilles de bière. On
Derrière le Yes Club & + 242 04 412 15 72 s’assied, on se lève pour danser où l’on peut,
Entrée 5 000 FCFA, avec une consommation c’est bondé, on y écluse sec, très sec. Brut de
gratuite. décoffrage.
Un night-club particulièrement connu à La boîte l’Olympic qui plonge en sous-sol
Brazzaville. Rien d’exceptionnel excepté qu’on au niveau du rez-de-chaussée où s’étale
peut s’y défouler jusqu’au bout de la nuit. La également une deuxième terrasse offre une
clientèle est cosmopolite, notables congolais, alternative moins roots mais néanmoins
expatriés plus ou moins jeunes. Les sollicitations ambiancée.
sont souvent très appuyées.
„„ LE NEFERTITI VIP
„„ TEQUILA BAR Avenue Simon Kibangou, Bacongo
Avenue du Maréchal Foch Un des clubs du moment à Bacongo. Que l’entrée
En face de la mairie centrale gratuite soit devenue payante n’y change rien.
Une belle adresse pour découvrir les nuits Le VIP est assez agréable, de petite dimension
chaudes du centre-ville de Brazzaville. et bien aménagé. Une technique d’habillage par
L’établissement est composé de plusieurs la lumière qui rend tout beau pour une ambiance
espaces salon, tables et chaises, d’un bar central dansante et festive. Les soirées sont assez
et d’une piste de danse. L’ambiance est jeune et inégales au niveau musical.

Un pont sur le fleuve Congo ?


Si Brazzaville et Kinshasa sont sur le papier les deux capitales parmi les plus proches
du monde avec Rome et le Vatican, les 4 km qui séparent les deux rives sont en réalité
un océan. Elles s’ignorent, au mieux, quand elles ne se détestent pas, au gré des
déclarations de leurs dirigeants respectifs. Il faut parfois plus de temps pour atteindre
l’autre rive que pour aller dans le nord du pays... d’où la question récurrente qui se pose
depuis des décennies : à quand un pont entre les deux métropoles ? Depuis plusieurs
années, un projet de pont-rail route est à l’étude. Longtemps freiné par l’opposition de
la province Bas-Congo (RDC), dont l’économie repose sur les ports de Matadi et Boma,
il semblerait qu’un accord ait été trouvé avec cette dernière et que le projet avance. Il
se murmure également que le site de construction aurait été choisi... En tous cas, selon
la Banque Africaine de Développement, ce projet serait un facteur de développement
sous-régional important, afin notamment d’assurer la continuité du transport africain du
Cap à Tripoli. Le dossier est donc régulièrement mis sur la table, au gré de l’avancée des
études et de l’arrivée des financements. Ce qui est sûr, c’est que d’ici à la réalisation de
cet ouvrage, l’eau aura coulé sous les ponts...
À voir – À faire - Brazzaville 133

Spectacles „„ MTN MOVIES HOUSE


Au sein de l’Hôtel de Préfecture
„„ CENTRE CULTUREL SONY LABOU TANSI & + 242 06 634 72 72
Ouvert tous les jours, 4 séances par jour 16h,
Bacongo
18h, 20h, 22h. Dimanche première séance à
Avenue Savorgnan de Brazza 13 h. Tarif avant première, 3 000 FCFA adulte
Sans les moyens de l’Institut français, le et 1 000 FCFA enfant. Tarif normal 5 000 FCFA
centre ouvre sa scène aux jeunes artistes en adulte et 2 500 FCFA enfant.
proposant quelques concerts, de la danse, du La nouvelle salle de cinéma de Brazzaville. La
théâtre, accueillant défilés de mode ou grandes programmation s’adresse principalement à
kermesses. Il accueille également le village du un public familial avec des diffusions de films
Fespam, qui a lieu en principe tous les deux ans. américains et français.

À voir – À faire
Bien sûr, il y a à Brazzaville quelques incon- zontale, la basilique Sainte-Anne-du-Congo et
tournables répertoriés ici mais il y a surtout à ses voûtes hautes de 22 m, son toit émeraude
expérimenter. Car la ville peut, contrairement flamboyant aux 200 000 tuiles en forme d’écaille
à de nombreuses capitales africaines et si le de serpent ressemble à un ovni œcuménique.
temps le permet, être parcourue à pied pour Roger Erell, qui la dessine en 1943, la considère
essayer de repérer les quelques rares et très comme l’aboutissement de ses recherches

Brazzaville eT le POOl
belles cases coloniales, imaginer les audaces de synthèse architecturale franco-africaine.
architecturales du siècle passé, deviner celles L’utilisation de l’arc brisé en ogives très aigues
à venir (nombreuses) puis entrapercevoir la vie est inspiré des fers de lance, les arcs de la
voûte, qui évoquent les mains jointes pour la
des parcelles où l’on mange, on somnole, on vit.
prière est le résultat d’une étude sur les cases
obus tchadiennes. Selon H. Brisset Guibert,
Centre-ville « cette église d’une ampleur inusitée en Afrique
centrale contient la quintessence de ce qui
„„ BASILIQUE SAINTE-ANNE-DU-CONGO aurait pu (et même aurait dû) être une vraie
Avenue de l’Indépendance voie d’avenir pour une architecture africaine
Juste avant le rond-point de Poto-Poto moderne. » (L’Architecture coloniale française
Messe tous les matins à 6h30 et grande messe à Brazzaville, Ultramarine, n°2.). Modèle du
à 10h30 le dimanche. genre, elle vaut le détour ne serait-ce que pour
Dans une ville presque exclusivement hori- la sérénité qu’elle dégage.
© MTCURADO

Basilique de Sainte-Anne-du-Congo.
134 Brazzaville - À voir – À faire

„„ CATHÉDRALE DU SACRÉ-CŒUR Une galerie privée qui expose aussi bien des
Eglise ouverte tous les jours de 6h30 et 17h. peintures de l’Ecole de Poto-Poto que de
Messes à 6h et à 16h30 sauf le lundi et le l’Ecole des beaux-arts de Kinshasa (à partir
mercredi. de 25 000 FCFA). On y trouve également des
Située en haut de la butte de l’Aiglon – qui statuettes, quelques masques des deux Congo
offre une belle vue sur le centre-ville, le fleuve et des tapis en raphia (à partir de 7 000 FCFA).
et Kinshasa en arrière plan –, la cathédrale Accueil très agréable.
de Brazzaville est la plus ancienne cathédrale „„ MARCHE ARTISANAL DU PLATEAU
d’Afrique centrale encore sur pied. Sa construc- Centre-ville
tion commença en 1882 et son clocher fut avenue du Général-de-Gaulle
remplacé par un clocheton en béton par Roger Ouvert tous les jours de 8h à 18h, le dimanche
Erell en 1952. On notera deux statues poly- de 8h à 12h.
chromes de Saint-Pierre et Saint-Paul de part Un marché central et très accessible où se
et d’autre de la façade principale et une horloge chevauchent une quarantaine de petites
anachronique aux couleurs d’un opérateur échoppes au choix honnête d’artisanat
téléphonique local... Visitée par de Gaulle en congolais : statuettes modernes en ébène
1944 et Jean-Paul II, c’est là que fut inhumé gris, presque bleuté qui se patine magnifi-
le cardinal Emile Biayenda, dont le meurtre en quement, sacs et statuettes en cuir, sandales,
1977 alimente encore toutes les rumeurs. A côté bijoux, masques... Quelques stands proposent
de la cathédrale, la Place Marial : havre de paix également des fétiches à clous, des lances et
et de silence qu’entourent une série de maisons haches de jet, bien que difficiles de nos jours à
coloniales particulièrement bien conservées, rapporter dans un bagage cabine. Les prix sont à
dont le palais épiscopal, plusieurs librairies négocier paresseusement sous la tôle brûlante.
religieuses où il est possible de se procurer des
chapelets fabriqués localement et un centre „„ MEMORIAL PIERRE SAVORGNAN
d’accueil pour pèlerins. Les bâtiments sont DE BRAZZA
construits autour d’une jolie cour rectangulaire Avenue Amilcar-Cabral
où trône au centre une statue de Monseigneur Place de l’Hôtel de ville
Augouard. & +242 05 532 87 40
www.brazza.culture.fr
„„ GALERIE AN’CASE Ouvert du lundi au samedi de 9h à 17h. Entrée
241 avenue Charles-de-Gaulle libre mais on vous demandera une pièce
Plateau ville d’identité à laisser en caution pour rentrer dans
& +242 06 672 37 53 le parc qui entoure le monument.
A un angle de rue, face au restaurant En plein cœur de Brazzaville, sur les rives du
Le Nénuphar fleuve et sur l’emplacement où les Français
construisirent 126 ans auparavant la première
© MTCURADO – ISTOCKPHOTO

maison de la future capitale, le Congo rend un


hommage appuyé à son découvreur et coloni-
sateur Pierre Savorgnan de Brazza. Le bâtiment
circulaire de facture néoclassique mêle marbre
et verre teinté, arbore colonnes et fronton, il
est coiffé d’une coupole de 12 m de diamètre.
Le hall qui sert de lieu d’exposition est orné
d’une fresque de 15 m de largeur retraçant le
parcours de De Brazza au Congo. Une crypte
abrite les dépouilles de l’explorateur et de sa
famille. Celui qui disait souvent que « l’Afrique
aurait sa vie » arrive au terminus qu’il appelait
de ses vœux après avoir reposé en Algérie. Le
projet est né d’une demande et du rapproche-
ment de Detalmo Pirzio Biroli, petit neveu de De
Brazza, et des autorités congolaises. On peut
voir, sur la plaque du mémorial, le vénérable
descendant déguisé en explorateur flanqué de
Gaston Ngouayoulou, XVIe roi des Batéké, rejouer
la rencontre fondatrice entre de Brazza et le roi
Makoko. La mise en œuvre du mémorial et d’un
transfert des cendres de l’explorateur prend
Cathédrale du Sacré-Cœur, Brazzaville.
À voir – À faire - Brazzaville 135

rapidement forme. La première pierre est posée

© FLORENCE DANNER
en 2005 par Sassou N’Guesso, Omar Bongo et
Jacques Chirac, le mémorial est inauguré en
2006. Il fut d’abord accueilli par une volée de
bois vert : dépense somptuaire, honneur fait
au colonisateur, mais aussi dans un pays ou
magie et religieux irriguent le quotidien, temple
maçonnique, lieu de cérémonies occultes…
Le mémorial fut boudé par la population : puis
d’expositions en efforts pédagogiques de la part
de la fondation qui le gère, de visites d’écoles
en articles de presse, le lieu trouva sa place. La
polémique est aujourd’hui apaisée. Reste que
dans un pays sans musée national, où la route
des esclaves est signalée par la première pierre
d’un monument jamais construit, le clinquant
édifice peut, sur le fond et la forme, poser
question : les autorités congolaises ne semblent
pas insensibles à ce constat, et promesse a
été faite que ce mausolée n’est que le premier
module d’un complexe culturel plus consé-
quent, encore à l’état d’étude aujourd’hui. Il

Brazzaville eT le POOl
n’en reste pas moins que la scénographie de
l’exposition est agréable (même si elle reste très Pêcheur en pirogue sur le Fleuve Congo.
sommaire) avec quelques films et témoignages
intéressants. „„ TOUR NABEMBA
Fermée au public.
„„ MUSÉE DU BASSIN DU CONGO Quel que soit le côté où l’on se tourne, on
84 boulevard Denis-Sassou-Nguesso aperçoit cette tour de 30 étages en forme de
& +242 05 532 01 09 cylindre évasé dominant la ville. Construite en
galerie.congo@orange.fr 1990 par Elf-Congo, elle fut nommée ainsi en
Dans l’enceinte des Dépêches de Brazzaville, l’honneur du point culminant du pays, le mont
accès via la cour, au fond à gauche. Nabemba. Avec ses 106 m de hauteur, elle
Ouvert du lundi au vendredi du 9h à 17h et le reste l’une des plus hautes tours d’Afrique
samedi de 9h à 13h. Entrée libre. Œuvres à partir centrale. Longtemps unique gratte-ciel de la
de 250 000 FCFA. cité, d’autres édifices tendent aujourd’hui à lui
Cette galerie ouverte en 2008 est le premier tenir compagnie, sans pour autant la rattraper.
véritable espace officiel dédié à la peinture et Elle abrite aujourd’hui des ministères et des
aux arts traditionnels au Congo. Situé dans bureaux mais ne se visite pas de l’intérieur.
les bureaux des Dépêches de Brazzaville,
n’hésitez pas à entrer et demander la galerie,
qui se trouve à l’étage. Un petit bar/cafétéria
Poto-Poto et Moungali
très agréable avec une terrasse extérieure „„ AVENUE DE LA PAIX
fait office de hall d’accueil. A l’intérieur, des L’avenue de la Paix est l’axe emblématique de
salles très bien aménagées mettent en valeur la ville, qui relie le rond-point de Poto-Poto, en
des œuvres d’artistes congolais contemporain bord de centre-ville, au rond-point de Moungali.
reconnus. Beaucoup d’entre elles sont à la Elle est animée de jour comme de nuit, et on y
vente, et peuvent intéresser ceux qui veulent trouve de très nombreux commerces : boutiques
revenir en France avec une peinture ou une de bricolage tenues par des Chinois, restaurants
sculpture. D’autres salles de ce petit musée sont ouest-africains, magasins de sapeurs, boîtes,
de véritables cavernes d’Ali Baba, des centaines etc. C’est également la porte d’entrée vers
d’objets traditionnels, d’objets de cultes et de deux des plus populaires marchés de la ville : le
rites de sorcellerie de toutes les ethnies du marché de Poto-Poto et le marché de Moungali.
pays sont exposés aussi soigneusement que
les œuvres d’art contemporain. Si vous n’avez „„ÉCOLE DE POTO-POTO
pas eu le temps d’y passer à Brazza, ou si vous Rue Mayama
voulez découvrir d’autres types d’exposition, Moungali
une librairie-galerie jumelle se trouve à Paris & + 242 05 556 79 61
(23, rue Vanneau dans le 7e ). Ouvert tous les jours, entrée gratuite.
136
© STÉPHANE DAMANT

Statue de Brazza au mémorial Pierre Savorgnan de Brazza.


© STÉPHANIE BORG

Entrée et façade principale du mémorial Pierre Savorgnan.


À voir – À faire - Brazzaville 137

Au milieu des années 1940, un peintre nommé de l’Art Contemporain, RIAC. L’engagement de
Pierre Lods accompagne la mission Ogooué- Mme Kouelany et son ambition de stimuler et de
Congo. Séduit par le pays et ses habitants, valoriser la créativité de la nouvelle génération
Lods ne rentre pas et s’établit à Brazzaville. Il d’artistes est aussi rare qu’ambitieux, dans un
a tôt fait de réunir un groupe d’amis et peintres continent où les métiers artistiques ne sont pas
autodidactes talentueux, leur ouvre son atelier et toujours vus d’un très bon œil.
définit une méthode d’apprentissage : apporter
à l’apprenant le soutient technique minimum „„ CASE DE GAULLE /
afin de ne pas briser la spontanéité de l’expres- PHARE DE BRAZZA
sion. Cette école qui n’en est pas vraiment une Résidence de l’Ambassade de France
deviendra une matrice de création artistique qui Entrée uniquement sur autorisation de
connaîtra au cours des années 1950 un fulgurant l’Ambassade de France.
succès jusqu’à l’exposition au MoMA new-yorkais La case De Gaulle a été construite par Erell
en 1955 et 1956. La belle case au toit pentu et pour le chef de la France libre. Ayant conservé
à la silhouette élancée existe toujours au rond- en grande partie son mobilier d’origine, elle est
point de Moungali. Rénovée, elle accueille une aujourd’hui la résidence de l’ambassadeur de
expo permanente des peintres faisant partie de France. On ne la visite donc pas, à moins d’y être
l’école s’y tient. On peut à tout moment croiser invité (mais vous pouvez toujours tenter de faire
votre demande auprès de la Chancellerie, on ne
ces derniers, c’est souvent un des « maîtres »
sait jamais). L’autre intérêt du lieu (à quelques
présents qui vous servira de guide pour la visite ;
mètres du mur d’enceinte de la résidence) c’est
ils viennent souvent travailler à l’ombre du toit qui
la place Savorgnan de Brazza ou plutôt le site
descend très bas ou enseigner aux jeunes de la
où a été établie cette place au milieu de laquelle
6e génération. Entre galerie et musée, calme et

Brazzaville eT le POOl
trône le Phare de Brazza, un assez soviétique
ombragé, le site de l’Ecole de Poto-Poto fait un
monument commémoratif dédié au fondateur de
pied de nez à l’activité survoltée du rond-point
la ville, par ailleurs jamais achevé. L’ensemble
auquel il s’adosse.
est à l’abandon et austère mais mérite qu’on
„„ MARCHÉ DU PLATEAU DES 15 ANS s’y attarde. Car là s’ouvre un panorama qu’on
Le marché du plateau des 15 ans est situé à n’oublie pas : à gauche, Brazzaville qui émerge
environ 500 mètres de la pharmacie Jagger, entre de la végétation, à droite Kinshasa, et les deux
l’avenue des 16e et l’avenue des Trois Martyrs. villes s’élançant l’une vers l’autre, séparées par
Plusieurs petits passages font office d’entrées le Congo au milieu. Magnifique.
dans ce marché semi-abrité où se côtoient de „„ CATARACTES –
nombreux stands colorés et petites boutiques. On BRAZZAVILLE PLAGE
y trouve de tout à des prix très abordables : fruits Au sud de Brazzaville, dans le prolongement de
et légumes, manioc, poissons séchés, viandes, l’avenue de l’OUA, se trouve la route du Djoué
charbon et bois, objets de la maison en tout genre, – une rivière qui se jette à cet endroit dans le
« chinoiseries », mèches de cheveux, ustensiles fleuve Congo – qui mène au pont du même nom
de cuisine, petit électroménager, chaussures et (le vieux pont se traverse à pied, la traversée
vêtements, etc. L’atmosphère un peu bruyante et est charmante et la vue agréable). La plage qui
sympathique qui y règne est un bon aperçu de ce borde les cataractes se trouve à 10 minutes de
que sont les marchés de quartiers à Brazzaville. marche du pont, au bout d’un sentier qui descend
sur la gauche. Le site d’une superficie de près
Bacongo et Makélékélé de 60 000 hectares offre une des meilleures
vues sur les rapides – et leur puissance – du
„„ LES ATELIERS SAHM fleuve Congo. Laveuses la semaine, ou ouvriers
Case C326 OCH, La Glacière venus chercher du sable pour la construction,
& + 242 04 499 94 52 / +242 06 487 67 96 elle s’anime le week-end, particulièrement lors
www.lesatelierssahm.org des grandes chaleurs de la saison des pluies,
communication@lesatelierssahm.org lorsque les Brazzavillois viennent s’y poser pour un
Ouvert du lundi au samedi de 9h à 18h. pique-nique/trempette. Un bras de terre forme une
Les ateliers Sahm, créés par l’artiste Bill Kouelany, retenue d’eau paisible qui autorise une baignade
sont une plateforme culturelle des arts (plastique, abritée des rapides. Les cataractes avec leurs
littérature, cinéma, théâtre, musique, danse) qui rochers émergeants comme des éperons et la
a pour objectif de promouvoir la création et l’art furieuse accélération du courant ont de tout temps
contemporain au Congo et dans toute l’Afrique. interdit la navigation du fleuve après le Stanley
L’accent est mis sur la formation des jeunes Pool, elles ont à ce titre modelé l’histoire du
artistes. Les ateliers proposent des résidences, Congo, des échanges et du commerce entre les
des workshops, des expositions et organisent royaumes, jusqu’aux projets de Pierre Savorgnan
chaque septembre la Rencontre Internationale de Brazza et des colons français.
138 Brazzaville - À voir – À faire

Côté agréments, on peut sur place trouver des „„ INSTITUT FRANÇAIS


grillades, des boissons sorties de la glacière, ou Place de la République
mieux, faire au pont du Djoué un ravitaillement & +242 22 281 19 00 /
en maboké et en fruits dans l’un des multiples +242 05 392 91 76 / +242 22 323 00 91
étals qui en propose et venir les manger face www.institutfrancais-congo.com
au fleuve. Aussi connu sous le nom « rond-point du CCF »
Une petite île est accessible de la plage en Ouvert du mardi au samedi de 9h à 18h. Pour
pirogue (le piroguier gonfle bien souvent ses la programmation, consulter le site Internet ou
prix pour les mundele), surnommée l’île des l’agenda mensuel disponible à l’accueil. Séances
Amoureux, son nom en lari est beaucoup plus de cinéma et spectacles : prix selon l’événement.
explicite. Elle est un repaire pour les couples ou Il se passe toujours quelque chose à l’Institut
groupes qui ont envie de s’isoler. Ses berges sont français, ou plutôt au CCF comme on l’appelle
constellées de rochers polis par le courant. Noter encore souvent ici : concerts, enregistrement
les filets tendus entre des poteaux de bambous, d’émission de télé, expositions diverses, séances
semblables à des filets de volley maison : ils de cinéma, théâtre, danse contemporaine... A la
servent à la capture de chauves-souris, qui limite du centre-ville et de l’arrondissement de
seront bientôt revendues sur le marché, car Bacongo, il dresse son imposant bâtiment ultra
appréciées en bouillon… moderne comme un étendard de la promotion
Derrière cet îlot se trouve une île surnommée de la culture congolaise.
l’île du Diable, très difficilement accessible en Et il le fait bien, permettant l’émergence d’une
raison des rapides, réputée infestée de serpents scène locale que l’on retrouvera plus tard dans
et maléfique. les festivals et autres expositions françaises. Y
Mais il est possible que ce sceau de magie ait été passer donne une bonne occasion de prendre
placé à dessein sur l’île : pendant la présidence la température de la culture au Congo et de
de Marien Ngouabi, le groupe de putschistes découvrir des artistes de talents émergeants ou
emmené par Ange Diawara, après l’échec de confirmés, d’autant que les tarifs sont modiques
leur coup d’Etat, y aurait trouvé refuge. (voire souvent gratuit) au vu de la qualité de la
D’autre part, le fleuve se resserrant à cet endroit, programmation.
sa situation à quelques encablures des deux „„ MARCHÉ TOTAL
capitales fait qu’elle pourrait servir d’escale à Tous les jours sauf le lundi et un vendredi sur
tous types de transits entre Kinshasa et Brazza. deux.
Mais les rapides veillent et l’extrême densité Autrefois, le marché Total était un dédale de
de végétation témoigne de son côté hostile ruelles boueuses où l’on avançait en titubant
et inviolé. au milieu d’une activité débordante, de mouve-
„„ ESPACE ZAO ments et d’odeurs, parfois insupportables.
Rue Bergère Délogés pour cause de construction d’une halle
A côté de la paroisse Saint-Pierre de Claver, moderne, les commerçants du marché s’étalent
Bacongo pour le moment le long de l’avenue de l’OUA, au
Le célèbre chanteur Casimir Zoba dit Zao a milieu de l’avenue Matsua se déplaçant au gré
ouvert les portes de sa concession en créant de l’avancée des travaux. Les allées sont moins
l’espace Zao. Les artistes y viennent danser et denses, mais on y trouve toujours de tout : des
jouer de la musique. L’ambiance est cosmo- légumes et des fruits, des ustensiles ménagers,
polite et les journées sont rythmées par les des objets en plastique, des médicaments,
percussions. des vendeurs ambulants chargés, des fripes à
gogo. Le marché couvert Total, avec ses deux
„„ GALERIE KONONGO étages et ses 2 083 tables en marbre, est aussi
Rond-point Bifouiti, Makélékélé incontournable.
& + 242 05 530 29 61
Ouvert tous les jours de 7h à 18h. Ouenzé et Talangaï
Fondée dans les années 1960 par Benoît
Konongo, cette galerie/atelier propose de „„ MARCHÉ DRAGAGE
nombreuses sculptures au croisement des arts Marché de nuit de Talangaï, au nord de la cité.
traditionnels et de la sculpture contemporaine. Les étals se garnissent vers 17h et le marché
Ses fils et petits-fils, formés par le maître, conti- atteint sa pleine activité vers 20h, il ferme à 22h.
nuent à produire selon ses enseignements en Isolé de l’agitation de la rue par une palissade
utilisant d’impressionnantes matières, comme qui l’escamote efficacement au regard du
le « bois de fer » ou kambala, bois strié d’une promeneur, le marché Dragage est réputé
remarquable beauté. Une grande diversité de pour ses poissons d’eau douce et la diversité
formes et styles aux prix raisonnables. de gibier qu’on peut, en nocturne, y trouver.
Shopping - Brazzaville 139

Avec ses étals éclairés à la lampe à pétrole, relatif des acheteurs et vendeurs sur le tard,
cette lumière dansante qui anime animaux le marché Dragage peut être une promenade
vivants ou morts, tous à vendre, l’apaisement d’une étrange et parfois saisissante beauté.

Shopping
Il n’y a pas grand-chose à acheter à Brazzaville et charcuteries très fourni, qui pourrait faire
pour les touristes en mal de souvenirs. En s’évanouir les sevrés après un long séjour en
revanche, ne manquez pas le marché d’artisanat brousse – mais aux prix français multipliés au
du Plateau, le plus important de la capitale. moins par deux. Le Casino flambant neuf est
Vous y trouverez de nombreux bijoux en pierres doublé d’une galerie marchande, dont plusieurs
semi-précieuses (agathe, pierre de lub, œil de magasins de vêtement de marque et une FNAC.
tigre, quartz, perles naturelles, jade...), à prix
très raisonnables. Vous pouvez aussi craquer „„ PARK’N’SHOP
pour des statues en bois d’ébène, mais là les Avenue William-Guynet
prix grimpent vite, très vite. Il faudra marchander Entre le rond-point du Renouveau et la tour
serré pour ramener une statue intéressante Nabemba
à bon prix. Ouvert tous les jours, de 8h30 à 20h, le dimanche
Attention à la taxe de sortie du pays sur les de 9h à 13h.
objets en bois. Pour les hommes qui apprécient Un supermarché à peine plus grand que le
la sape, ramener un costume de sapeur est aussi Casino. On y trouve aussi des produits différents,
importés d’Afrique et du Moyen-Orient aux prix

Brazzaville eT le POOl
une bonne idée pour briller dans les mariages
avec un costume coloré, mais là encore, la légèrement inférieurs.
qualité a un certain prix.
Librairies
Centre-ville „„ FNAC
Centre commercial Géant Casino – Le grand
Centres commerciaux fleuve
Avenue Amilcar Cabral
„„ ASIA Ouvert tous les jours, de 9h à 20h, excepté le
Avenue Amilcar-Cabral & +242 22 281 08 18 dimanche, ouvert de 10h à 19h.
En face du Casino Après la Côte d’Ivoire et le Cameroun, la Fnac
Ouvert du lundi au samedi de 7h30 à 19h, le continue son implantation en Afrique, au
dimanche de 8h30 à 16h. Congo cette fois. Elle a ainsi ouvert en juillet
Communauté chinoise importante oblige, Asia 2017 un magasin de 450 m² au sein du centre
est leur supermarché comme le Casino l’est aux commercial Grand-Fleuve. La boutique propose
européens. Ici, tous les produits sont importés de les services classiques de la marque : livres,
Chine et à moins d’avoir un traducteur personnel ordinateurs, TV, DVD, appareils photos, objets
et/ou beaucoup d’imagination, il est parfois connectés, Hi-fi...
difficile de savoir ce qu’on achète.
Néanmoins, on peut faire quelques affaires „„ LIBRAIRIE LA COUPOLE
sur les produits de beauté, les ustensiles de Avenue de l’Indépendance. Centre-ville
cuisine, de ménage, le petit électroménager et En face de l’ambassade de RDC
sur le rayon alimentaire asiatique, du moins sur Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 13h et de
ce qui est connu. Pour le reste, le saucisson 15h à 17h. Samedi : de 8h-13h.
n’étant pas encore chinois, nous vous conseil- Aussi appelé Bureaustock. Une grande maison
lons vivement d’aller l’acheter en face, c’est de la presse brazzavilloise qui ressemble à un
plus prudent. point presse français, avec toute la presse
nationale mais aussi internationale (même si
„„ CASINO certaines éditions du Monde datent parfois
Avenue Amilcar-Cabral d’une semaine).
Centre commercial Géant Casino – Le grand Fait également papeterie, petite maroquinerie
fleuve et librairie avec un petit coin consacré à la
Ouvert tous les jours du lundi au jeudi de littérature congolaise intéressant.
8h30 à 20h, vendredi et samedi jusqu’à 21h,
dimanche jusqu’à 14h. „„LIBRAIRIE LES DÉPÊCHES
Un Casino et son parking bien achalandé où DE BRAZZAVILLE
l’on trouve tout le nécessaire au quotidien 84 boulevard Denis-Sassou-Nguesso
européen, y compris un rayon fromages, vins & +242 05 532 01 09
140 Brazzaville - Sports – Détente – Loisirs

C’est la librairie des Dépêches de Brazzaville. Africains : de la qualité la plus basique (autour de
Elle propose de beaux livres et un choix vaste 4 000 FCFA) jusqu’au très luxueux super pagnes
et judicieux de publications sur l’histoire du (de 50 à 70 000 FCFA) qu’exigent au futur marié
Congo, de romans écrits par des auteurs du les tantes de la promise. Vous pourrez ensuite
pays ou dont les histoires ont pour toile de fond faire tailler sur mesure dans le pagne l’habit de
le Congo. C’est aussi un lieu de rencontre pour votre choix pour un prix modique.
tous les auteurs. Accueil très agréable.

Multimédia – Image – Son Bacongo et Makélékélé


„„ ORCHIDÉE NUMÉRIQUE „„ MAISON CULTURELLE BISO NA BISO
5 rue Louis-Tréchot & +242 06 699 58 76
& +242 22 281 09 87 & +242 05 536 74 10
Face à l’immeuble Socofran ma_culture@yahoo.fr
Ouvert de 8h à 17h30. Appeler pour prendre rendez-vous.
Pour faire des tirages de vos clichés, photos Des mordus de musique africaine, pour partie
studio et d’identité. Rendu correct, magasin d’anciens DJ, se sont réunis pour tâcher de
réputé comme étant le meilleur dans le domaine. sauvegarder le patrimoine musical du pays et
du continent.
Poto-Poto et Moungali Sans soutien officiel, ils ont ainsi constitué
une impressionnante collection de milliers et
„„ MARCHÉ POTO-POTO de milliers de vinyles de toute époque : les
Rues Mbaka et Nziri Congolais bien sûr, de Franco à Zao en passant
Non loin de l’Avenue de la Paix par Tabu Ley Rochereau, mais aussi d’ailleurs,
Les magasins sont généralement ouverts tous pleins de petites perles africaines. Mélomanes,
les jours de 10h à 19h. foncez-y ! L’association ne vend normalement
Le marché de Poto-Poto est le bon coin pour pas ses vinyles (il s’agit de conserver le patri-
dénicher le pagne qu’il vous faut dans les moine), sauf quand sa situation financière l’y
nombreuses boutiques tenues par les Ouest- oblige...

Sports – Détente – Loisirs


„„ BRAZZAVILLE GOLF CLUB „„ CLUB NAUTIQUE CHEZ MAMI WATA
& +242 05 528 36 43 Ce club dispose de pirogues en bois et en
Après le pont du Djoué, aluminium. Contactez le restaurant du même
accès via le siège régional de l’OMS nom.
Ouvert tous les jours de 7h à 18h, mais plus
„„ TENNIS CLUB
actif le week-end. 9 trous à 13 000 FCFA Cité Emile Biayénda
(10 000 FCFA en semaine). & +242 06 662 35 12 / +242 05 538 26 59
Situé sur les hauteurs, le golf surplombe le A côté du rond-point de la Patte d’Oie
fleuve Congo et offre une vue spectaculaire sur (celui qui mène à l’aéroport)
les rapides. On y accède via l’entrée générale Ouvert de 7h à 21h, tous les jours
de l’Organisation Mondiale de la Santé, où il Tennis, squash, ping-pong, badminton, natation,
vous faudra vous enregistrer afin d’obtenir votre volley-ball et pétanque peuvent être pratiqués
badge pour accéder au site. au Tennis Club, à un tarif très attractif si on
Bien entretenu, très étendu, ce golf 9-trous, reste 15 jours dans la capitale. Plus générale-
même sur terrain sableux, avec un petit practice ment, il est surtout fréquenté par les expatriés
attenant, est une bonne surprise dans ce coin puisque les abonnements sont plus fréquents au
de Brazzaville. mois et à l’année. Un bar est ouvert au public,
sympathique.
Les environs
de Brazzaville
AU SUD DE BRAZZAVILLE
de l’avenue de l’OUA (vers le marché Kolélas) à
NGANGA LINGOLO Bacongo. Des taxis vous y emmèneront aussi

BRAZZAVILLE ET LE POOL
pour environ 3 000 FCFA.
Nganga Lingolo était un village en bordure de
Brazzaville. Il fait désormais partie intégrante de
la ville. Il n’empêche : les habitants de la capitale
À voir – À faire
aiment toujours s’y rendre pour se livrer à leurs „„ MISSION DE LINZOLO
loisirs préférés, manger et boire, boire et manger Fondée par le père Augouard et les frères Kraft
et, entre les deux, danser. Le dimanche est et Pâris en janvier 1884, la mission s’était
traditionnellement le jour du ngoulou, porc braisé établie en plein plateau des Cataractes suite
ou cuit avec des plantains accompagné d’une à une maladresse de De Brazza qui verrouilla
Primus et d’une Ngok. L’équivalent congolais pour un moment son établissement dans la
de nos dimanches après-midi barbecue en future capitale. Prosper Augouard et son équipe
somme, le rythme en plus. construisirent d’abord un campement avant de
négocier avec une vingtaine de chefs l’acquisi-
Transports tion du terrain et l’établissement de la Mission.
On se rend à Ngangalingolo en taxi en négociant L’accord fut finalement enlevé, complété d’un
la course qui sera plus chère qu’une course en traité de paix avec les autorités coutumières
ville, ou pour une somme modique en fula au du Pool qui enterrèrent symboliquement leurs
départ du marché Total. armes sur la place centrale de la mission, en
haut de la colline. Restent aujourd’hui de cet
établissement les bâtiments coloniaux. La
LINZOLO première église est toujours sur pied mais a
Le village de Linzolo, situé à 20 km au sud de subi un incendie et ne sert plus de lieu de culte.
Brazzaville, sur le plateau des Cataractes, a été Une église moderne en forme de grande paillotte
choisi pour fonder une mission catholique en a été construite à côté, en 1983, contenant des
1884. Village très agréable si vous comptez y panneaux sculptés de scènes religieuses. A
passer un week-end. quelques pas de là, une source sacrée jaillissant
d’une grotte est un lieu de pèlerinage pour de
Transports nombreux chrétiens de Brazzaville et d’au-delà.
La mission se trouve à un peu moins de 20 km de „„ RAPIDES
Brazzaville. De l’avenue de l’OUA, on émerge au Une balade de 45 minutes à travers champs
sud de la capitale sur la RN1 jusqu’au carrefour depuis le centre du village mène aux rapides
de Nganga Lingolo au km 11. Prendre à gauche du fleuve Congo, qui est à cet endroit précis
en direction du fleuve, après 5 km, on arrive particulièrement étroit (pas même un kilomètre).
sur le site de la mission de Linzolo, qui est avec La vue est vraiment superbe. En saison sèche,
celle de Loango la plus ancienne du Congo. Par de longues bandes de sable se dévoilent, et l’on
bus, comptez une grosse demi-heure en partant croirait même pouvoir traverser à pied.

AU NORD DE BRAZZAVILLE
Les îles Mbamou, Faignond et les falaises de 30 km, prendre à droite la direction Kintelé,
Nganganlingolo se visitent en excursion à la la route descend ensuite jusqu’au fleuve
journée depuis le centre de Brazza (contacter et au centre touristique de Kintelé, vaste
le club nautique Chez Mami Wata). complexe de paillotes et restaurants qui
On peut aussi se rendre en voiture à Kintelé organise aussi la traversée pour environ
par la RN2, la route du Nord, à environ 7 000 FCFA.
142 Les Environs De Brazzaville - Au Nord de Brazzaville

ÎLE MBAMOU d’autant plus verrouillé que les rapides en


aval du Pool interdisaient et interdisent toujours
Capricieuse, la morphologie de l’île Mbamou la descente du fleuve aux habiles navigateurs
change au gré des saisons, elle peut atteindre du nord.
185 km² au moment des basses eaux et occupe Pierre Savorgnan de Brazza et à sa suite la main
à ce moment la majeure partie du Stanley Pool. mise des échanges par le colonisateur mirent
Son extrémité occidentale fait face au port progressivement fin à ce système d’échanges,
de pêche de Yoro, enclave dans le quartier et l’île fut peu à peu abandonnée aux pêcheurs
présidentiel de Mpila. Le pourtour de l’île se dont le nombre s’accrut subitement au début
constelle selon la saison de milliers de bancs de du XXe siècle, période d’exode rural massif.
sable que sillonnent une multitude de chenaux.
Dédale fluvial. Habitée par des pêcheurs qui
entretiennent également des jardins produisant ÎLE FAIGNOND
entre autres tomates et oignons, la popula- En dépassant l’île Mbamou, après 20 minutes
tion de l’île est sujette à de grands mouve- de navigation, on atteint une autre île, de taille
ments migratoires locaux, et peut atteindre, beaucoup plus modeste, nommée Faignond
selon estimation d’un des ses habitants, en hommage à son premier résident, ou tout
jusqu’à 5 000 personnes lors des grandes au moins au premier que l’histoire a bien
campagnes de pêche, au moment de la décrue voulu retenir, Emile Joachim Faignond. Elle
du fleuve. est inhabitée et s’anime les week-ends. Une
La population se répartit dans six grands plage, plus ou moins vaste selon la saison,
villages-campements de pêche comme Mbamou, quelques paillotes où l’on peut se restaurer
Talangaï, Mboulamountombo, Montouyangombé et boire.
ou Kitengué. Une grande partie de sa popula- Une clientèle cosmopolite vient rendre hommage
tion temporaire habite les quartiers populaires à la bière glacée et au poisson grillé, se
de Brazzaville, le produit de leur pêche sera baigne dans un bras du fleuve qu’une avancée
d’ailleurs prestement vendu au port de Yoro que sableuse isolée sécurise. Une annexe fluviale
l’on aperçoit à la pointe occidentale de l’île. Une de Brazzaville dédiée au farniente.
minorité de résidents permanents, estimée à wwUne visite jusqu’aux falaises de
environ un millier de personnes, habite la partie Manguenguengé est souvent proposée par
sud de l’île, dans la toute proximité d’une belle les piroguiers en extension de la sortie Mbamou-
forêt de rôniers. L’île Mbamou, c’est en fait un Faignond. Elles se situent à 15 minutes de
microcosme, un morceau de brousse fluvial, à la pirogue de cette dernière. La colline pentue,
population venant de diverses régions du Congo, qui à cet endroit borde la rive du Congo, s’est
sans électricité ni eau courante, qui compte un effondrée et laisse apparaître des pics ravinés
seul véhicule motorisé et faisant face à une ville d’une roche que l’on dirait crayeuse et d’un
d’un million d’habitants. blanc aveuglant.
Historiquement, l’île appartient dans sa totalité
au Congo-Brazzaville depuis 1908 seulement, „„ CHEZ MAMAN MADO
suite à un traité signé avec les Belges, alors & +242 05 538 12 87
maîtres de l’autre Congo. Avant cela, elle servait Plat à 5 000 FCFA. Traversée en pirogue depuis
de plaque tournante commerciale aux Batéké Kintélé à 5 000 FCFA aller-retour, depuis
qui y entreposaient les marchandises que Brazzaville à 30 000 FCFA.
leur livraient leurs vassaux du nord, tels que Le bon plan pour se rendre sur l’île Faignond et
les esclaves, l’ivoire ou le tabac avant que le pour s’y restaurer, c’est de passer par Maman
tout ne soit négocié aux Bacongo, eux-mêmes Mado. Elle propose une cuisine locale de bonne
en contact avec le Blanc, grand pourvoyeur qualité (grillade viande et poisson) et un tarif
d’armes et d’outils. Lucratif courtage et pour la pirogue défiant toute concurrence.

Avertissement !
Depuis 2016, le sud et l’ouest du Pool sont des zones de violences et d’exactions :
enlèvements, attaques de transports privés et collectifs ou de sites par des personnes
armées. Il est recommandé de reporter les déplacements dans ces zones, dont l’axe
Brazzaville, Kinkala, Mindouli et le contournement entre Mindouli et le PK 45 au nord
de Brazzaville. Restez informé de l’évolution de la situation auprès de l’ambassade de
France.
Au Nord de Brazzaville - Les Environs De Brazzaville 143

Le fleuve, ses trafics et son imaginaire


« Moi, je suis un trafiquant, enfin un trafiquant porteur. J’achète la marchandise au
Zaïre [Congo-Kinshasa]. J’amène ça ici, je vais vendre. C’est un travail à risque. L’année
passée, nous étions à cinq, nous avions traversé le fleuve, nous avions huit ballots.
Arrivés au milieu du fleuve, il y a eu un vent très violent, très fort. Et les quatre autres
sont tombés dans l’eau, ils se sont noyés. Si je ne connaissais pas l’eau, je me serais
noyé aussi. Il y a des temps où l’eau est calme, tu traverses, et arrivé à un endroit, tout
à coup tu rencontres un tourbillon qui monte comme ça et la pirogue se met à tourner
et pis parfois ça s’enfonce dans l’eau et tu es parti... Ces gens là, on ne les a jamais
retrouvés. Il y a des choses mystiques dans l’eau, des serpents qui arrivent à rentrer
dans les pirogues et si c’est un grand serpent, tu n’as pas le choix, parfois tu tombes
dans l’eau où il peut te mordre et facilement tu meurs. Nous ici, aussi, on avait vu
dans les photos quelqu’un, la face d’un être humain et puis le corps, c’était carrément
un serpent, un boa. Voilà. Et je ne suis pas le seul qui a vu ces photos là. Et jusqu’à
présent, ils continuent à les vendre ces photos là. Il y a encore des photos là, vous verrez
quelqu’un avec des yeux ici mais là, c’est carrément un serpent. On est africain, parfois
il faut croire ce genre de truc. On ne peut pas en douter parce que l’Afrique, c’est chaud,
c’est comme ça. »
ww Propos recueillis par S.Coma, extrait de bandes utilisées pour l’émission Voyage en
Afrique de RFI, cité dans Vivre à Brazzaville, de Elisabeth Dorier-Apprill, Abel Kouvouama

BRAZZAVILLE ET LE POOL
et Christopher Apprill.

KINTÉLÉ Brazzaville où l’on vient le week-end pour


profiter des activités proposées pour toute la
Kintélé est situé sur la route du nord à la famille. Au choix, on peut opter pour la piscine,
sortie de Brazzaville. C’est ici qu’a ouvert le aire de jeux, animaux, quad, tennis, basket,
populaire complexe touristique d’Elonda où VTT, balade à cheval (à dos d’âne pour les plus
les Brazzavillois viennent désormais passer le petits), séance de massage, salon de coiffure...
week-end en famille. Cinq restaurants aux cadres différents mais à
la carte unique proposent des plats congolais.
Transports Le soir, une discothèque est ouverte.
HÔTEL ET RÉSIDENCE ELONDA
Comment y accéder et en partir „„
Complexe Elonda
wwEn taxi. Des taxis vous emmèneront & +242 05 763 63 39
volontiers à Elonda, négociez bien la course Hôtel : chambres de 85 000 FCFA (standard)
(environ 5 000 FCFA). Le week-end, des taxis à 130 000 FCFA (supérieur), suites à
vous attendront là-bas en fin de journée pour 250 000 FCFA. Résidence : chambres à partir
retrouner sur Brazzaville. de 55 000 FCFA, Appartements à 150 000 FCFA.
wwEn voiture. Le complexe est très bien indiqué Le complexe Elonda cherche à séduire une
au bord de la route, vous ne pouvez pas le louper. clientèle haut de gamme. Si son allure extérieure
n’est pas très engageante, les chambres sont
wwEn bateau. Le complexe touristique organise surprenantes : ultra-confortables, joliment
une excursion en bateau sur le fleuve de décorées dans une gamme de beige-marron très
Brazzaville jusqu’à Kintélé pour 7 000 FCFA
moderne, bénéficiant de toutes les commodités,
(négociez pour vous arrêter sur les îles au
certaines ont une vue agréable sur le complexe
passage). Il faudra ensuite marcher un peu
et la brousse environnante. Les chambres en
pour arriver au complexe (c’est très proche).
résidence et les appartements tout équipés
peuvent être un bon plan. Ensemble bien tenu
Se loger et confortable. Une adresse agréable pour le
week-end.
„„ COMPLEXE TOURISTIQUE ELONDA
& +242 05 763 63 39 „„ HÔTEL LA CONCORDE
L’entrée au complexe est gratuite, mais chaque & + 242 06 510 89 61
activité est payante. Chambres à 90 000 FCFA. Tarif piscine visiteur :
Un complexe touristique aux portes de 5 000 FCFA
144
© BENOÎT LOGNONÉ Les Environs De Brazzaville - Au Nord de Brazzaville

Ile Faignond.

Le complexe sportif de la Concorde était un la route si vous êtes en transport en commun.


point névralgique lors des 11e Jeux africains de Vous pouvez prendre un taxi (environ 7 000 FCFA
2015. Situé est en plein cœur des infrastructures au minimum) ou, en mode touristique, un bateau
sportives – dont une piscine olympique de jusqu’à Kintélé, en passant par les îles du fleuve,
50 mètres de long, ouverte aux visiteurs, unique puis à pied pour les dix kilomètres restant le
dans le pays – l’hôtel dispose de chambres long de la route.
tout confort.

LIFOULA MALOUKOU-TRÉCHOT
Maloukou-Tréchot est un agréable petit village
Situé à une quarantaine de kilomètres de lové contre le grand fleuve, qui vit de pêche et
Brazzaville, Lifoula est un petit village situé d’agriculture. C’est une sortie plaisante depuis
sur la route du Nord. Un site très agréable, pour la capitale, au calme. Une auberge sommaire
se reposer, pique-niquer, se balader en pirogue
vous accueillera pour une somme modique.
ou se baigner dans la rivière. Il a l’avantage
Le nom Tréchot provient d’un ancien marin
d’être beaucoup moins fréquenté que Kintélé.
et commerçant français, François Tréchot.
Véritable explorateur, il découvrira en bateau de
Transports nombreuses parties de Congo encore inconnues.
Depuis la route du nord, un panneau indicatif En 1897, il fonde avec l’aide de Savorgnan
dans le village indique une piste sur la droite. Le de Brazza, la Compagnie française du Haut
site est à une dizaine de kilomètres, attention, Congo et avait la main mise sur le commerce du
la route peut être rude par endroit. bassin de la Likouala-Mossaka. Parallèlement,
wwEn transport. Vous pouvez prendre un bus il développa le secteur immobilier de Brazzaville
Océan du Nord et vous faire déposer au bord de et Pointe-Noire.

XIe Jeux africains


Les XIe Jeux africains se sont déroulés du 4 au 19 septembre 2015, en grande partie
dans le complexe sportif de la Concorde à Kintélé. Le pays a accueilli cet événement
pour la deuxième fois, après les Jeux inauguraux de 1965. Le gouvernement congolais
a consacré une enveloppe budgétaire de plusieurs dizaines de milliards de FCFA pour la
construction et la rénovation des infrastructures sportives. Conséquence : la bourgade a
vu sortir de terre un immense complexe sportif (un stade de 60 000 places, un Palais des
Sports de 10 000 places, un hôtel et un centre nautique de 2 000 places...).
Pool
Le Pool, situé au sud-est du pays, entoure le cirque des modalités de cet accord. Rester aux
Brazzaville, il en est l’arrière-pays et couvre abords pour contempler cette profonde cuvette
environ 10 % du territoire national. Il s’étend sur qui donne un somptueux point de vue sur la route
quatre grands ensembles de relief : au nord-est, de Kinkala ne devrait pas poser de problème…
les plateaux Batéké ; au sud, le plateau des
Cataractes ; à l’ouest, le bassin du fleuve Niari ; „„ MUSÉE DE NKANKATA
au nord-ouest, les contreforts du massif Du Chaillu. Dans le village de Nkankata près de Trou de Dieu,

BRAZZAVILLE ET LE POOL
Le Pool s’adosse au fleuve, sur près de 100 km ce petit musée détient une des plus importantes
et commence à former à 10 km en amont de collections de fétiches du pays.
Brazzaville le fameux Stanley Pool ou Pool Malebo :
le fleuve se distend au point d’éloigner de plus
de 20 km les rives des deux Congo et forme
KINKALA
La préfecture du département du Pool est une
un ample lac intérieur parsemé selon la saison
petite bourgade posée au bord de la nouvelle
d’îles et de bancs de sable. Après les premières nationale. On entre dans un territoire de
cataractes au sud de Brazzaville, le fleuve cesse rébellion : ce fut ici qu’André Matsoua initia
d’être navigable et cette particularité a fait du Pool, son mouvement mystique. Plus récemment, la
historiquement, le lieu par excellence des échanges ville et toutes les régions autour étaient et sont
entre le nord et le sud du pays. Humainement, il se toujours le pré carré des Ninjas. Il est fortement
caractérise par la prédominance des deux princi- recommandé de se renseigner avant tout voyage
pales ethnies du Congo : les Bakongo représentés vers Kinkala et en dehors des chemins balisés,
par les Balari, très largement dominants dans le même si la situation venait à s’améliorer.
sud du Pool et de Brazzaville, et les Batéké dont
la capitale du royaume historique se trouve à
Mbé. Administrativement, la capitale du Pool est BOKO
Kinkala. Faiblement industrialisée, l’économie de Un petit village placé au bout d’une route
la région s’est toujours appuyée sur la fécondité goudronnée en bien mauvais état. On n’est
de sa terre avec des cultures vivrières dédiées à qu’à quelques kilomètres de la République
l’approvisionnement de Brazzaville. Le Pool qui démocratique du Congo, c’est une des routes
a connu razzias et pillages lors de la guerre de empruntées par les voyageurs qui traversent
1997 a longtemps eu du mal à tourner la page. La le continent. Le village est au milieu de la plus
présence d’éléments plus ou moins contrôlables grande région fruitière du pays. Il a également
parmi les Ninjas, les miliciens du pasteur Ntoumi donné naissance au deuxième président du
– chef de guerre et gourou ayant un poste (jamais pays, Alphonse Massamba-Débat.
occupé) au gouvernement – qui érigeaient des
barrages ou rançonnaient les habitants des villages
font de la partie sud du Pool une région demeurée LOUFOULAKARI
sensible, encore très marquée par les blessures de En partant de Linzolo, on arrive en continuant
la guerre. Aujourd’hui, la région sud subit encore vers le sud à Mbanza Ndounga puis à Kimpanzou.
des violences. Pourtant, elle pourrait grâce à la Une mauvaise piste rend le 4x4 nécessaire pour
beauté de ses paysages et à sa localisation, devenir se rendre jusqu’aux chutes de Loufoulakari. Les
un pôle touristique important du pays. chutes sont un gigantesque escalier de dalles de
grès à l’estuaire de la Loufoulakari et du fleuve
TROU DE DIEU Congo, ici très encaissé. Il vaut mieux avoir un
4X4 pour le tronçon de piste menant aux chutes.
Situé à proximité de la RN1, proche des chutes de Sinon, des bus partent également depuis le marché
Loufoulakari et à une trentaine de kilomètres de Total. Les chutes sont également un lieu d’histoire.
Kinkala, le cirque de Nguela plus connu sous le Le grand résistant kongo Boueta Mbongo y fut
nom de « Trou de Dieu » est une vaste dépression décapité et jeté à l’eau par les colonisateurs.
en forme de cratère de volcan. Ancien volcan ou Plus tard, l’abbé Fulbert Youlou, futur premier
impact de chute de météorite selon les sources, président du pays, considéré par ses partisans
le lieu n’en demeure pas moins impressionnant. comme la réincarnation de « Jésus-Matsoua »,
Considéré dans la région comme un site sacré, prit l’habitude de s’y baigner en soutane pour
sa visite nécessite l’accord des populations s’imprégner des puissances ancestrales : ses
l’entourant. Se renseigner avant de pénétrer dans habits bien qu’immergés seraient restés secs.
Dzanga

PL
146
Loungou Lékéti Djambala

AT
1040 m

EA
Léwala Ogoué
Massassa-Léwémé

U
X
Léfoutou Zanaga
Moussaou
AT

B
Ingoumina
Douakani
Obili Mpé
ÉK
Lékouala É
Kingani Madzounou

Makélé Makou Miango


Kengué
Vouka
Kitembé
Tongo

Le Pool Ingolo II Mbomo


Yuomi

Ingolo I Pangala
Ouanda-Mpassa
LÉKOUMOU Kimba Mambio
Vinza
Moukassi Miami

Minzère Nko Mauzaka

Matoto Tsomono Missa


Manguiri
Mayéyé Kinga Loukouo
Makoto Tsiaki Kingoué
P
Ngoungou
Makanda Madoungou
Zabata Kindamba
Bosso II
Mpono I Kibamba
Matensama Mayama
Mpassa-Village Kaounga-
Mbounou Boudzoumou
Moudzanga II Mouyondzi Antsiélissi Mienanzambi
Kimpelo
Mouvimba
Nguiri Kindamba-
Mabombo Mayalama
-Ngouédi
Moudzanga I Mpayaka
Louila Ngandou
Nkila-Ntari
Kintamou Kibouendé
Madingou Doungou II Kingouala Madzia
Ng
Bouansa Kinkembo

Loutété Missafou Matoumbou Kib


Mbamou
Ngouédi Mindouli
Yangui Tab
Kinsaka Mayanga Lombolo Ngamississa
Louengo
BOUENZA Mfouati Mpassa-Mines Voungouta Kinkala Y
Moulandou
Moulenda
Kimpalala Mpélo
Kinkengué Louingui
Mbandza-Baka Bitsiki M
Kimpanzou
Hidi
Loumo Kimpila
Voka
Minga Foota
Mbandza-Sanda
Madimba Beko Mayamboula
Nziéto Béla
Ntombo-Manyanga

Mandombé
147
ala PLATEAUX Oban Mpouya
RÉSERVE DE CHASSE Ngo II
Impé
Olono
DE LA LÉFINI
Bowando
Etsouali
Mbouambé

L é f i ni
Inoni Mouala
Ilolo
Mpoumako
Okiéné

Kiani
Ngabé

Mah Imvouba Mbé

Ingolo

Dzio-Dzio Imbama
Inga
Koundzoulou-
Miranda
Oka Odziba
Kaba

POOL Nkouo
Massa

ma Boulankio Maty-Centre
Lessia

ambi
Kaounga Gatsou
Mabaya
P. K. Rouge RÉPUBLIQUE
Lengo D É M O C R AT I Q U E
payaka Kikouimba Maloukou-Tréchot DU CONGO
Loumou
uendé
Ngoma Tsé-Tsé BRAZZAVILLE
Île
Kibossi Mbamou
amou

Taba Nganga-Lingolo
ssissa

Yanga KINSHASA Routes principales


0 20 km Routes secondaires
Pistes pratiquables
lo